DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le partage des profits, cette grande illusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Le partage des profits, cette grande illusion   Sam 18 Fév 2012, 11:32

par Pascal Salin
Texte d'opinion publié dans La Tribune le 23 avril 2011.
http://www.quebecoislibre.org/11/110515-12.html



Si l'on oblige les entrepreneurs à donner la plus grande partie des profits aux salariés et à l'administration fiscale, où se situera l'incitation à entreprendre?

Je viens de faire un mauvais rêve. J'ai rêvé qu'en corrigeant des copies à l'occasion d'un examen d'économie, j'ai trouvé dans l'une d'entre elles la phrase suivante: « Il n'est pas juste que les actionnaires d'une entreprise touchent la totalité des profits. » Puis, un peu plus loin, une phrase de ce genre: « Je voudrais qu'on imagine un système qui fait qu'au moment où on augmente les dividendes, les salariés en aient une partie aussi. »


Quelle note devrais-je donner à l'auteur de telles affirmations? Sans l'ombre d'un doute, je donnerais un zéro, car il serait absolument évident que cet étudiant n'aurait absolument pas compris certaines des bases fondamentales de l'économie. Mais sortant de mon rêve, je m'aperçois avec stupéfaction que ces propos sont à peu près ceux qui ont été tenus par une personnalité importante, le président de la République française en personne! Et mon effroi s'accroît quand je prends conscience que cette méconnaissance des phénomènes économiques est celle d'un personnage qui peut prendre des décisions de politique économique importantes.

Il faut simplement rappeler les principes de base du fonctionnement d'une entreprise. Toute entreprise privée est possédée par un ou plusieurs propriétaires. Ceux-ci – ou leurs mandataires – signent toutes sortes de contrats, avec des fournisseurs, des prêteurs, des salariés. Ces contrats stipulent des prix, des intérêts ou des salaires qui sont déterminés à l'avance, de manière certaine, et les propriétaires de l'entreprise s'engagent donc à les honorer quelles que soient les circonstances. Mais, les circonstances ne peuvent pas être prévues parfaitement à l'avance et toute activité entrepreneuriale implique, de ce point de vue, une part de risque.

Bien entendu, lorsqu'il signe les différents contrats qui l'engagent pour le futur, un propriétaire-entrepreneur espère bien qu'il y aura un écart positif entre la valeur de ce qu'il pourra vendre sur le marché et tout ce qu'il aura payé au titre de ces différents contrats pour produire les biens qu'il vendra. Cet écart est appelé le profit. Comme on le voit, celui-ci est de nature résiduelle, c'est-à-dire qu'il correspond à ce qui reste lorsque tous les contrats certains ont été honorés. Il existe donc seulement dans la mesure où les coûts de production ne dépassent pas le chiffre d'affaires. Mais, il peut arriver que le résultat de l'activité d'une entreprise se solde par une perte et non par un profit, ce qui constitue un risque particulièrement grave. Le propriétaire est celui qui accepte à l'avance de prendre les risques à sa charge. Sa rémunération est donc variable et incertaine, contrairement à celle des salariés ou des prêteurs.

Pour s'engager dans une activité, un producteur a besoin de connaître les coûts qu'il s'engage à couvrir de manière contractuelle, par exemple les salaires. Il sait qu'il obtiendra éventuellement un revenu résiduel. Il est alors absurde de rendre aléatoire un élément important des coûts de production – le salaire – en le faisant évoluer comme le revenu résiduel... Et il serait d'ailleurs encore pire de le faire évoluer à la hausse, mais pas à la baisse, comme cela semble implicitement souhaité. Ce qui est certain, c'est qu'une telle réforme diminuerait considérablement l'incitation à entreprendre des producteurs. Pourquoi seraient-ils tentés de prendre des risques – y compris le risque de faillite – si, dans le cas où leur activité pourrait être profitable, ils seraient obligés de donner la plus grande partie des profits résiduels aux salariés et à l'administration fiscale?

Dans la firme capitaliste traditionnelle, il y a un partage des tâches et des rémunérations qui correspond à la fois à la justice et à l'efficacité. Il est très dangereux de vouloir détruire cet équilibre naturel. C'est cette même distinction des rôles qui est complètement incomprise du président de la République lorsqu'il affirme qu'il n'est pas juste que les propriétaires d'une entreprise reçoivent la totalité des profits. En effet, par définition, le profit est la rémunération des propriétaires et il serait tout aussi absurde de dire qu'il n'est pas juste que les salariés reçoivent la totalité des salaires...

En préconisant un nouveau partage entre salaires et profits, le président prétend accroître le pouvoir d'achat des salariés, après avoir promis de manière imprudente qu'il irait chercher la croissance « avec les dents ». Mais il ignore que le seul moyen d'augmenter durablement le pouvoir d'achat consiste à accroître la productivité du travail, que celle-ci implique des investissements, donc des incitations à épargner, à investir et à entreprendre. Ce n'est pas en punissant ceux qui accumulent du capital et qui entreprennent qu'on obtiendra ce résultat.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le partage des profits, cette grande illusion   Sam 18 Fév 2012, 11:42

C'est en soi insensé que l'on doive encore répéter ces vérités fondamentales.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Le partage des profits, cette grande illusion   Sam 18 Fév 2012, 11:49

Bonjour,

Personnellement je suis un athé de l'économie.

"Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
Kenneth E. Boulding

On le voit bien avec les ressources naturelles qui mettent des millions d'années à se constituer s'amenuiser de plus en plus.


Il faut donc sortir de la société de consommation, mettre l'humain au centre de la société et non l'argent, il n'y aura donc plus aucun souci de partage des profits, puisqu'il n'y aura plus de profit ^^

Moins de croissance, plus de conscience ...

Que vive la décroissance donc ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Le partage des profits, cette grande illusion   Sam 18 Fév 2012, 11:54

Philippe Fabry a écrit:
C'est en soi insensé que l'on doive encore répéter ces vérités fondamentales.

C'est la base, il suffit de bon sens. J'aurai aimé intégrer cet article au post qui avait été ouvert sur "Free" mais je ne l'ai pas retrouvé
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le partage des profits, cette grande illusion   Sam 18 Fév 2012, 11:58

FreedomForKingKong78 a écrit:
Bonjour,

Personnellement je suis un athé de l'économie.

"Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
Kenneth E. Boulding

On le voit bien avec les ressources naturelles qui mettent des millions d'années à se constituer s'amenuiser de plus en plus.


Il faut donc sortir de la société de consommation, mettre l'humain au centre de la société et non l'argent, il n'y aura donc plus aucun souci de partage des profits, puisqu'il n'y aura plus de profit ^^

Moins de croissance, plus de conscience ...

Que vive la décroissance donc ! cheers

Vous devriez lire ce que dit Hayek sur ce problème des ressources.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le partage des profits, cette grande illusion   Sam 18 Fév 2012, 18:49

Je rappelle que cet article de Pascal Salin consécutif à une des multiples calamités de Sarkozy est le premier message que j'ai posté sur ce forum. Idea

A l'époque, on n'avait peut être pas bien compris où je voulais en venir. :P
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le partage des profits, cette grande illusion   Sam 18 Fév 2012, 18:56

Dromaeosaurus a écrit:
Je rappelle que cet article de Pascal Salin consécutif à une des multiples calamités de Sarkozy est le premier message que j'ai posté sur ce forum. Idea

A l'époque, on n'avait peut être pas bien compris où je voulais en venir. :P

Autant qu'il m'en souvienne ce devait être au sujet de l'aberrante "prime de 1000 €".

Mais j'avais dû passer à côté car je ne me souviens pas avoir lu cet article.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le partage des profits, cette grande illusion   Sam 18 Fév 2012, 19:35

http://docteurangelique.forumactif.com/t12139-election-presidentielle-2012

Et une vidéo du bonhomme dans le deuxième message ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Le partage des profits, cette grande illusion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grande illusion.
» L'école, la grande illusion ou la fabrique de crétins.
» Cette grande Lumière brillera, englobant tous les hommes, ce sera votre dernier AVERTISSEMENT./Marie des Philippines
» Notre Réalité n'est qu'une Illusion
» La liberté est l'ennemi No1 de l'islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: