DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sainte Julienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Sainte Julienne   Mer 15 Fév 2012, 22:45

Le 16 février, nous fêtons Ste Julienne.

Alors BONNE FETE à notre Julienne du forum

et un petit rappel de la vie de

Julienne de Cornillon (1192-1258)

Vierge, religieuse Augustine puis prieure du monastère du Mont-Cornillon au diocèse de Liège.
Elle fut appelée, par ses révélations, à développer dans l'Église la Fête du Saint-Sacrement ou Fête-Dieu(*). Traitée de fausse visionnaire, elle connut d'abord la persécution des sœurs qui la chassèrent de son couvent. L'évêque la rappela, mais, en 1248, elle en fut encore chassée. Elle se retira auprès des cisterciennes de Salzinnes dans les environs de Namur, puis à Fosses où elle vécut en recluse.

(*) La Fête-Dieu célèbre la présence réelle du Christ dans le Saint-Sacrement de l’Eucharistie. Née au pays de Liège en 1246 à l’initiative de sainte Julienne de Cornillon, elle a été presque aussitôt étendue à l’Église universelle par Jacques de Troyes, ancien Archidiacre de Campine, devenu pape en 1261 sous le nom d’Urbain IV. source: Eglise catholique de Belgique on-line.

Le 17 novembre 2010, le Pape a tracé le portrait de sainte Julienne de Cornillon, qui contribua à l'institution du Corpus Domini. Née près de Liège (Belgique) à la fin du XII siècle, Julienne fut orpheline à cinq ans et confiée aux augustines de Mont Cornillon, où elle prit l'habit religieux pour finir prieure. Elle disposait d'une bonne culture et d'un sens christique profond, vivant avec une intensité particulière l'Eucharistie. A seize ans elle eut une première vision, qui la porta à comprendre qu'en adorant l'Eucharistie, les croyants pourraient renforcer leur foi, accroître l'exercice des vertus et réparer les offenses faites au Saint Sacrement. Elle "se confia à deux autres adoratrices de l'Eucharistie...et elles fondèrent ensemble une alliance spirituelle en vue de la glorifier.

Puis Benoît XVI a rapporté que, après des réticences, l'évêque de Liège retint l'initiative des trois religieuses et institua une fête diocésaine du Corpus Domini. Bientôt d'autres évêques firent de même. Mais Julienne "dut subir une dure opposition dans le clergé et chez le supérieur de son couvent. Elle quitta Mont Cornillon avec des consœurs et alla de couvent en couvent cistercien pendant dix ans, continuant à diffuser le culte eucharistique. Elle mourut à Fosses La Ville en 1258 et, en 1264, "Urbain IV institua la solennité universelle du Corpus, fixée au jeudi de Pentecôte... Pour donner l'exemple, le Pape célébra cette nouvelle fête à Orvieto, ville italienne où il résidait... Le célèbre corporal du miracle eucharistique survenu à Bolsena l'année précédente" est encore conservé dans la cathédrale d'Orvieto. "Urbain IV demanda à Thomas d'Aquin, un des plus grands théologiens de l'histoire, d'en composer l'office liturgique... Après la mort de ce Pape le Corpus Domini restait limité à certaines régions d'Italie, de France, d'Allemagne et de Hongrie. En 1317, Jean XXII en étendit la célébration à toute l'Église".
(source: VIS 20101117 460)

Près de Fosses dans le Brabant, en 1253, sainte Julienne, vierge, de l’Ordre de Saint-Augustin. Prieure du monastère du Mont-Cornillon, près de Liège, elle travailla à faire établir la solennité du Corps du Christ, à travers épreuves, persécutions et exils, mais avec l’aide de conseils divins et humains. Elle se retira à Fosses où elle termina sa vie en recluse.

Martyrologe romain

"Nombre de personnes prient en silence devant les tabernacles, pour dialoguer avec Jésus. Il est réconfortant que de nombreux groupes de jeunes découvrent la beauté qu'il y a à prier devant le Saint Sacrement. Puisse ce renouveau se diffuser de paroisse en paroisse, notamment en Belgique, le pays de sainte Julienne". Benoît XVI a invité l'assemblée à raviver sa foi à l'exemple de Julienne de Cornillon, grâce à la présence réelle du Christ Eucharistie. La messe dominicale est ainsi fondamentale, tout comme de fréquentes visites aux tabernacles... C'est par la contemplation et l'adoration que le Seigneur nous attire à lui, nous permet d'entrer dans son mystère pour nous y transformer comme il le fit avec le pain et le vin". VIS 17 novembre 2010.




_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Mer 15 Fév 2012, 23:40

Bonne fête de sainte Julienne ! Very Happy

Et bonne fête à notre soeur. :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Jeu 16 Fév 2012, 00:08

Bonne fête Julienne! flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Jeu 16 Fév 2012, 17:55

Espérance a écrit:
Le 16 février, nous fêtons Ste Julienne.

Alors BONNE FETE à notre Julienne du forum

et un petit rappel de la vie de

Julienne de Cornillon (1192-1258)

..........................................;




Ma bien chère Espérance, tu as raison ma patronne est bien sainte Julienne de Cornillon. Mais on la fête le 7 août ...

Aujourd'hui, c'est sainte Julienne de Nicomédie ...


Mais ce n'est pas grave, tu seras quitte pour recommencer le 7 août !!! lol!


En tous cas, ce geste venant de toi me touche énormément et plus encore que tu ne peux l'imaginer ....


Affectueusement !


Et grands mercis à Simon et à Fee Violine ...Smile
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Jeu 16 Fév 2012, 18:45

Oui, je viens juste de découvrir Sainte Julienne de Nicomédie cet après-midi :

Le Val-saint-Germain
Saint Germain

Aux 18ème et 19ème siècles, il existait au Val St Germain un pèlerinage très populaire, lié au culte de sainte Julienne.
Sainte Julienne de Nicomédie fut martyrisée au troisième siècle en étant plongée dans une cuve de plomb fondu, devenu tiède à son contact, puis elle fut décapitée.
Cette sainte était invoquée pour la guérison des fièvres, des épidémies, des maladies infantiles et de la stérilité.

Chaque année, des centaines de pèlerins venus des paroisses environnantes venaient au Val-Saint-Germain pour offrir des « souches ». Ce sont de gros porte-cierges en général en bois sculptés et peints, témoignages d’un art populaire et naïf.
Ces souches étaient apportées par les pèlerins avec un gros cierge et elles restaient sur place. Brulées à la révolution, il en reste une centaine dans l’église, toutes datées entre 1805 et 1850.

Les pèlerins se rendaient ensuite à la fontaine Sainte-Julienne proche de l’église. Les gens du pays disent que cette eau en plus de ses propriétés miraculeuses était excellente pour cuire les flageolets, une variété de haricots très cultivée dans la région.


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Jeu 16 Fév 2012, 18:53

Julienne a écrit:
Espérance a écrit:
Le 16 février, nous fêtons Ste Julienne.

Alors BONNE FETE à notre Julienne du forum

et un petit rappel de la vie de

Julienne de Cornillon (1192-1258)

..........................................;




Ma bien chère Espérance, tu as raison ma patronne est bien sainte Julienne de Cornillon. Mais on la fête le 7 août ...

Aujourd'hui, c'est sainte Julienne de Nicomédie ...


Mais ce n'est pas grave, tu seras quitte pour recommencer le 7 août !!! lol!


En tous cas, ce geste venant de toi me touche énormément et plus encore que tu ne peux l'imaginer ....


Affectueusement !


Et grands mercis à Simon et à Fee Violine ...Smile

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Jeu 16 Fév 2012, 21:01

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Jeu 16 Fév 2012, 21:02

Espérance a écrit:
Oui, je viens juste de découvrir Sainte Julienne de Nicomédie cet après-midi :

Le Val-saint-Germain
Saint Germain

Aux 18ème et 19ème siècles, il existait au Val St Germain un pèlerinage très populaire, lié au culte de sainte Julienne.
Sainte Julienne de Nicomédie fut martyrisée au troisième siècle en étant plongée dans une cuve de plomb fondu, devenu tiède à son contact, puis elle fut décapitée.
Cette sainte était invoquée pour la guérison des fièvres, des épidémies, des maladies infantiles et de la stérilité.

Chaque année, des centaines de pèlerins venus des paroisses environnantes venaient au Val-Saint-Germain pour offrir des « souches ». Ce sont de gros porte-cierges en général en bois sculptés et peints, témoignages d’un art populaire et naïf.
Ces souches étaient apportées par les pèlerins avec un gros cierge et elles restaient sur place. Brulées à la révolution, il en reste une centaine dans l’église, toutes datées entre 1805 et 1850.

Les pèlerins se rendaient ensuite à la fontaine Sainte-Julienne proche de l’église. Les gens du pays disent que cette eau en plus de ses propriétés miraculeuses était excellente pour cuire les flageolets, une variété de haricots très cultivée dans la région.


Oui et si je ne me trompe pas c'est son fiancé, un Procurateur Romain qu'elle ne voulait pas épouser pour le Christ et sacrifier aux idoles qui l'a faite finalement décapiter !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Jeu 16 Fév 2012, 21:05

Julienne a écrit:

Oui et si je ne me trompe pas c'est son fiancé, un Procurateur Romain qu'elle ne voulait pas épouser pour le Christ et sacrifier aux idoles qui l'a faite finalement décapiter !

Je ne sais pas, je n'avais jamais entendu parler d'elle, mais tu as surement raison. Si la Fée passe par ici, elle en saura peut-être aussi un peu plus I love you
J'aimerais bien savoir par exemple où se trouve le Val St-Germain ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Jeu 16 Fév 2012, 21:44


Le Val St Germain ??? je ne sais pas non plus où il se trouve !!! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Ven 17 Fév 2012, 00:16

Espérance a écrit:
Julienne a écrit:

Oui et si je ne me trompe pas c'est son fiancé, un Procurateur Romain qu'elle ne voulait pas épouser pour le Christ et sacrifier aux idoles qui l'a faite finalement décapiter !

Je ne sais pas, je n'avais jamais entendu parler d'elle, mais tu as surement raison. Si la Fée passe par ici, elle en saura peut-être aussi un peu plus I love you
J'aimerais bien savoir par exemple où se trouve le Val St-Germain ?
Je sais (presque) tout sur les saints dominicains, mais pas sur les autres, désolée!
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Ven 17 Fév 2012, 06:22

Trouvé sur le site "Nominis" :
Vierge et martyre à Nicomédie en Asie Mineure, elle fut condamné par son fiancé lui-même qui présidait le tribunal au nom et sous la pression impériale. Un martyrologe du moyen âge résume ainsi ses supplices: « Le plomb fondu la laisse intacte. Elle est balancée dans l'espace suspendue par les cheveux - elle puise de nouvelles forces dans l'eau bouillante où elle est plongée. - Faible vierge, elle triomphe des forces infernales - et ne cesse de vivre qu'au moment où sa main cueille la dernière palme. »
Elle vivait à Nicomédie quand ses parents voulurent la marier au préfet de la ville impériale. Mais elle avait donné sa vie au Christ et cette jeune mondaine demeura inflexible. Son amant devint son tortionnaire. Il la fit mettre nue devant lui pour la flageller. « Voici mes caresses. » Il la fit pendre par les cheveux qu'elle en eût le cuir chevelu arraché. « Voici ta coiffure. » Ses bourreaux eux-mêmes en furent touchés et beaucoup devinrent disciples du Christ. Ils furent sur le champ décapités. Elle-même, à dix-huit ans, eut également la tête tranchée.


Par contre, rien sur le rattachement entre cette sainte et le pèlerinage du val Saint Germain. Le site du diocèse est muet sur cet aspect :
http://catholique-evry.cef.fr/Le-Val-saint-Germain,620
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Ven 17 Fév 2012, 21:15

Moi, ma Sainte Julienne préférée est Julienne de Norwich qui est fêtée le 14 mai !

c'est une mystique anglaise recluse qui a écrit sublimement sur le Christ "Notre Mère "

donc , Julienne , j'attendrai le 14 mai !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sainte Julienne   Ven 17 Fév 2012, 21:34

Une future sainte ?

Citation :
AVENTURE SPIRITUELLE

Juillet-Août 2008


Imprimer le texte


Mère Julienne du Rosaire. Une sœur de Québec sur la voie de la béatification

Françoise Guillot

La fondatrice des Dominicaines missionnaires adoratrices de Beauport vient de faire un pas vers la béatification. Le cardinal Marc Ouellet a annoncé à la fin de la célébration, hier matin au Congrès eucharistique, qu'il avait eu la confirmation de Rome que le procès diocésain de béatification pourrait s'ouvrir à Québec en septembre.
En point de presse, le cardinal Ouellet a ajouté que mère Julienne du Rosaire a laissé de nombreux écrits autour de l'Eucharistie avec des intuitions extraordinaires pour la vie, non seulement de l'Église de Québec, mais aussi pour l'Église universelle. «Elle a développé une doctrine sur l'Eucharistie particulièrement intéressante, ajoute Mgr Ouellet, notamment au sujet de l'institution de l'Eucharistie le Jeudi saint, moment où le Christ inclut selon elle le destin de chacun dans sa propre destinée.»

Le diocèse de Québec possède une large tradition eucharistique. Plusieurs saints et bienheureux, tels François de Laval, Marie de l’Incarnation, qui sont considérés comme les fondateurs de l’Église de Québec, avaient une profonde dévotion eucharistique. Un témoin d’aujourd’hui, Mère Julienne du Rosaire, fondatrice des Dominicaines Missionnaires Adoratrices, se situe dans cette lignée. Le Congrès eucharistique 2008 permettra de mettre en valeur ce précieux héritage.
Qui est Mère Julienne du Rosaire ? (Julienne Dallaire)
Julienne naît à Notre-Dame-de-Jacques- Cartier, à Québec, le 23 mai 1911. Elle est baptisée le 25 mai, jour de l’Ascension. À sa première communion, elle expérimente la présence de Jésus dans l’Eucharistie. À douze ans, méditant l’évangile de la Samaritaine devant le Saint Sacrement, elle comprend que le don de Dieu, c’est Jésus dans l’Eucharistie et qu’il l’appelle à être missionnaire adoratrice avec lui et par lui. Pour répondre à cet appel, à trois reprises elle entre au couvent et elle en sort, faute de santé. Le Jeudi saint 1942, elle saisit l’amour immense avec lequel Notre-Seigneur se donne à nous dans l’Eucharistie et son désir que nous vivions de cet amour. Elle se confie au chanoine Cyrille Labrecque, lequel discerne, dans la vie de sa dirigée, l’appel divin à fonder un nouvel institut. Le 30 avril1945 naît la Congrégation des Dominicaines Missionnaires Adoratrices. Mère Julienne du Rosaire ne cesse de communiquer à tous, la flamme eucharistique qui l’anime. Au soir de sa vie, elle dit : « Ma fin approche, mais ce n’est qu’apparent, ma mission va commencer de chercher des adorateurs. » Après une dernière messe, elle meurt le 6 janvier 1995, en l’Épiphanie, consumée par le désir de guider vers le Seigneur de l’Eucharistie les mages d’aujourd’hui. En octobre 2004, le cardinal Marc Ouellet décrète l’ouverture de l’enquête préliminaire en vue de sa béatification. En 2008, dit-il, Québec sera « le coeur eucharistique de la planète ». Oui, la mission de Mère Julienne ne fait que commencer. La célébration du 49e congrès eucharistique dans le diocèse où elle a vécu est certainement voulue par la Providence. Écoutons-la nous redire : « L’Eucharistie c’est Jésus, le cœur même de Dieu : le grand Amour qui donne sa vie !... Livrons-nous à Jésus sincèrement à chaque messe, dans un élan d’amour qui n’a de cesse au cours de nos journées, pour donner au monde d’aujourd’hui des témoins authentiques, des eucharisties vivantes, afin que se multiplient les adorateurs en esprit et en vérité. »


Soeur Françoise Guillot, o.p., vice-postulatrice La Revue du Rosaire - Septembre 2007

http://www.spiritualite2000.com/page-1921.php
Revenir en haut Aller en bas
 
Sainte Julienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Pape présente sainte Julienne de Cornillon, apôtre de l'Eucharistie
» Sainte Julienne de Norwich
» Sainte Julienne de Falconieri Vierge, Saint Romuald Abbé, commentaire du jour "Tout homme qui croit en lui...obtiendra la vie éternelle"
» Sainte Julienne
» Julienne des dames - Hesperis matronalis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: