DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le lynchage médiatique de Christian Vanneste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 16:47

Homosexuels : Vanneste lâché par l'UMP


Le député du Nord devrait être exclu du parti lors du prochain bureau politique, mercredi prochain.

A l'UMP, c'est la polémique de trop. Après ses propos niant la déportation des homosexuels, Christian Vanneste, habitué des dérapages homophobes,devrait être exclu du mouvement, au prochain bureau politique du parti majoritaire, mercredi prochain. Le député du Nord devrait aussi perdre son investiture aux législatives, dans la 10e circonscription du Nord.

Dans une vidéo diffusée sur le site libertépolitique.com, vendredi et révélée par le Lab mardi, Christian Vanneste niait que des homosexuels français aient été déportés durant la Seconde guerre mondiale, parlant à cet égard de "légende de la déportation des homosexuels". Sur Europe 1, le député UMP a maintenu ses propos qui sont des "faits", regrettant que l'UMP accepte de "subir l'influence" de "la puissance médiatique extraordinaire du lobby gay".

"Il y a la fameuse légende de la déportation des homosexuels" :



Pour l'UMP, cette énième déclaration homophobe de Christian Vanneste ne peut rester sans suite. Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a annoncé que le bureau politique de l'UMP examinerait mercredi prochain une demande de suspension d'investiture pour les législatives et son exclusion du parti. "Le bureau politique, à l'unanimité, a condamné avec la plus grande force ces propos inacceptables, profondément choquants et intolérables. Nous avons pris la décision d'inscrire à l'ordre du jour de notre prochain bureau politique, l'exclusion de Christian Vanneste de l'UMP et naturellement, cela va de soi, la suspension immédiate de son investiture pour les législatives".
Sur Twitter, c'est l'indignation

Dès mercredi matin, sur Twitter, certains membres de l'UMP avaient fait part de leur consternation, voire de leur indignation après cette nouvelle sortie de Christian Vanneste. Nadine Morano a été la première à condamner ces propos, jugeant qu'"il ne pouvait porter ni les couleurs ni les valeurs de l'UMP". "En tant que déléguée générale en charge des élections de l'UMP, je suis favorable à lui retirer l'investiture de notre mouvement", a ajouté la ministre de l'Apprentissage.

http://www.europe1.fr/Politique/Homosexuels-Vanneste-lache-par-l-UMP-948977/

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 16:57

Tant mieux, cela montre ce que pense réellement l'UMP et tous les discours de Sarkozy ne sont que vent et piège électoral!

Et qu'en pense C Boutin fraichement ralliée à Sarkozy "qui partage les mêmes valeurs qu'elle"?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 18:01

Est-ce à dire que vous considérez vous aussi qu'il s'agit d'une légende???
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 18:43

mais dit il la verité ou ment t il ? (je parle de M Vanneste...)


Dernière édition par caesor le Mer 15 Fév 2012, 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 18:51

Le Front national condamne les propos de Christian Vanneste

Jean-Richard Sulzer, candidat FN aux élections législatives dans la 10e circonscription du Nord, a réagi dans un communiqué aux déclarations du député (UMP) du Nord Christian Vanneste sur "la légende de la déportation d'homosexuels". "Il y a eu de nombreux déportés qui ne sont jamais revenus, résistants, juifs, patriotes, tziganes, homosexuels, écrit-il. Ayant perdu de nombreux membres de ma famille dans cet épisode tragique, je ne puis qu'exprimer ma profonde indignation devant les propos de monsieur Vanneste. L'UMP vient de faire naufrage."

Un peu plus tôt, Louis Aliot, numéro 2 du Front national et directeur de campagne de Marine Le Pen, avait pour sa part suggéré à Christian Vanneste de "relire ses livres d'histoire".



Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 19:01

Déportation des homosexuels, la réalité des chiffres

Le député du Nord Christian Vanneste a suscité mercredi un vif émoi par les propos homophobes qu'il tient dans une vidéo. Il affirme entre autre "en dehors des trois départements annexés, il n'y a pas eu de déportation homosexuelle en France". Ce n'est pas tout à fait vrai...

"Il y a la fameuse légende de la déportation des homosexuels. Il faut être très clair là aussi, manifestement Himmler avait un compte personnel à régler avec les homosexuels. En Allemagne il y a eu une répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à peu près à 30 000 déporté et il n'y en a pas eu ailleurs. Notamment en dehors des trois départements annexés, il n'y a pas eu de déportation homosexuelle en France."

Voilà ce qu'affirme le député UMP Christian Vanneste. Depuis les années 80, le sujet de la déportation de Français en raison de leur homosexualité réelle ou supposée est l'objet d'un double tabou. D'une part, il y a ceux qui voudraient nier le fait que de tels actes ont eu lieu. En face, les associations militantes souhaitent faire reconnaître les souffrances endurées par les homosexuels, quitte à gonfler les chiffres. Quant aux historiens et universitaires, ils ont fait montre d'un certain désintérêt pour la question jusqu'aux années 2000.

Le premier rapport de référence parait en France en 2001. Il a été commandé par le ministère des Anciens Combattants à la Fondation pour la mémoire de la déportation (FMD). Ce rapport Mercier (du nom de Claude Mercier, qui dirigea les recherches) parle de 210 hommes français arrêtés et déportés au titre du motif d'arrestation n°175. Plus précisément: "206 étaient des résidants dans les trois départements annexés du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de Moselle; 4 étaient des Français d'autres départements, volontaires pour le STO, arrêtés en Allemagne."

Le paragraphe 175 du Code pénal allemand y est inscrit depuis 1871 puis renforcé par le régime nazi en 1935 (il ne sera adouci qu'en 1969 avant d'être abrogé qu'en 1994). Il prévoit des peines de prison pour les personnes s'adonnant à "la fornication contre nature, pratiquée entre personnes de sexe masculin". Sous le IIIe Reich, cette loi s'applique dans l'ensemble des territoires annexés, y compris, en France, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. Pour le reste des territoires, les homosexuels sont plutôt tolérés, les nazis considérant qu'ils participent au déclin du pays ennemi.

Plus récemment, un colloque interdisciplinaire a eu lieu en 2007 à Dijon autour de la question de la déportation des homosexuels français. Elle réunissait Jean Vigreux (maître de conférence en histoire contemporaine), Florence Tamagne (maîtresse de conférence en histoire contemporaine, spécialiste de l'histoire de l'homosexualité), Marc Boninchi (chercheur post-doctorant en droit et chargé), Arnaud Boulligny (au nom de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation) et Mickaël Bertrand, qui était alors étudiant en Master d'histoire contemporaine.

A l'issue de ce colloque, Mickaël Bertrand s'attèle à la rédaction d'un livre collaboratif où sont rassemblées ses conclusions, ainsi que celles d'Arnaud Boulligny, de Marc Boninchi et de Florence Tamagne. L'ouvrage paraît en janvier 2011, et bouleverse les croyances sur ce sujet sensible. Il démonte entre autres la thèse voulant qu'une persécution systématique des homosexuels ait été mise en place grâce à des fichages préalablement établis par le régime de Vichy. Après avoir revérifié les registres examinés pour le rapport Mercier, il apparaît que le nombre de déportés français pour motif d'homosexualité n'étaient que 62, dont :

"7 sont arrêtés en zones occupées (en France, ndlr)

-6 sont déportés comme "politiques" à Buchenwald et Neuengamme

-1 est incarcéré dans des prisons en Allemagne

22 sont arrêtés en Alsace-Moselle, territoires annexés au Reich

-8 sont internés à Schirmeck (dont 1 est ensuite transféré à Natzweiler)

-10 sont internés à Natzweiler

-4 sont incarcérés dans des prisons en Allemagne

32 sont arrêtés au sein du Reich (hors l'Alsace-Moselle)

-30 sont internés dans des prisons allemandes

-2 sont internés à Natzweiler

1 est arrêté dans un lieu indéterminé et transféré à Natzweiler

Au moins 13 trouvent la mort en déportation dont 12 dans un camp de concentration ou un Kommando extérieur."

A noter que tous n'ont pas été déportés au seul motif d'homosexualité. D'autre part, le chiffre de 62 est sujet à augmenter au fur et à mesure que les archives sont ouvertes et le taux de mortalité des homosexuels dans les camps de concentration est parmi les plus élevés. Si le chiffre reste pour l'instant limité, difficile pour autant de parler de "légende"...


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 19:05

Dans le dernier article cité, je note ceci :

Citation :

"Il y a la fameuse légende de la déportation des homosexuels. Il faut être très clair là aussi, manifestement Himmler avait un compte personnel à régler avec les homosexuels. En Allemagne il y a eu une répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à peu près à 30 000 déporté et il n'y en a pas eu ailleurs. Notamment en dehors des trois départements annexés, il n'y a pas eu de déportation homosexuelle en France."

Voilà ce qu'affirme le député UMP Christian Vanneste.

Le premier rapport de référence parait en France en 2001. Il a été commandé par le ministère des Anciens Combattants à la Fondation pour la mémoire de la déportation (FMD). Ce rapport Mercier (du nom de Claude Mercier, qui dirigea les recherches) parle de 210 hommes français arrêtés et déportés au titre du motif d'arrestation n°175. Plus précisément: "206 étaient des résidants dans les trois départements annexés du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de Moselle; 4 étaient des Français d'autres départements, volontaires pour le STO, arrêtés en Allemagne."

Ce que dit Christian Vanneste semble donc vrai au regard des connaissances historiques actuelles : il n'y a pas eu de déportation massive des homosexuels en France en dehors des départements annexés par le Reich.

Cela me rappelle l'affaire Sylvain Gougenheim...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 19:06

Alexis232 a écrit:

Un peu plus tôt, Louis Aliot, numéro 2 du Front national et directeur de campagne de Marine Le Pen, avait pour sa part suggéré à Christian Vanneste de "relire ses livres d'histoire".

On peut lui retourner le compliment, au vu de ce que je viens de poster.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 19:10


Il n'y a pas eu de déportation massive mais la faute réside dans le fait qu'il parle de légende et de négation:

Christian Vanneste niait que des homosexuels français aient été déportés durant la Seconde guerre mondiale, parlant à cet égard de "légende de la déportation des homosexuels".
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2556
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 19:15

Il est vraiment idiot ce Vanneste !
En quoi contester une certaine victimisation des homosexuels contribue-t-il en quoi que ce soit à s'opposer efficacement à l'homosexualité ?
Sans parler du régime nazi , il y a des tas de pays et de circonstances où ils ont été persécutés et devaient rester étroitement cachés . Au moyen age en france les sodomites étaient même enfermés dans un sac et jetés vivants dans des fleuves afin qu'ils se noient et même encore au 16ème siècle ainsi que le raconte Agripa d'Aubigné .
On ne lutte pas contre un péché en niant la dignité des pécheurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 19:20

Je n'ai pas trop suivi cette affaire et je ne connais pas précisément les chiffres mais apparemment c'est aussi ou en partie une campagne de dénigrement médiatique...

EXCLUSIF ! Klarsfeld défend Vanneste : « En France, il n’y a pas eu de déportation d’homosexuels »

Serge Klarsfeld, une polémique est survenue suite à une déclaration de Christian Vanneste selon laquelle il n’y a pas eu de déportation d’homosexuels de France. Qu’en pensez-vous ?

De France, il n’y a pas eu de déportation d’homosexuels. Un déporté homosexuel a bien témoigné, mais il est parti d’Alsace, territoire qui se trouvait régit par les lois allemandes.

Des homosexuels ont-ils été déportés pendant la Seconde guerre mondiale ?

En Allemagne oui, mais pas en France. Les lois allemandes n’ont pas été étendues à d’autres pays. Il n’a jamais été question de déporter des homosexuels français. Je n’ai jamais entendu dire que l’on arrêtait des gens parce qu’ils étaient homosexuels.

Les personnes homosexuelles qui ont pu être arrêtées en France ne l’ont pas été en raison de leur homosexualité. Il y a certainement eu des homosexuels déportés mais pour d’autres raisons. Cela pouvait être pour non-respect du couvre-feu ou pour fait de résistance ou tout simplement des condamnés de droit commun.

S’il n’y a pas eu d’homosexuels déportés en France en raison de leur homosexualité, qu’est-ce qui pousse les lobbies homosexuels à vouloir l’imposer comme une vérité ?

Les homosexuels ont été victimes des nazis en Allemagne, peut-être imaginent-ils que cela correspondait aux prémisses de ce qui les attendait ailleurs. Ainsi ils élargissent la déportation des homosexuels alors qu’elle n’a touché que le Reich. Pour ma part je n’ai jamais vu un document faisant état de la déportation d’homosexuels en France.

Voyez-vous là une instrumentalisation du drame concentrationnaire ?

S’ils disent que la déportation d’homosexuels a eu lieu ailleurs que dans le Reich et notamment en France, soit ils se trompent de bonne foi, soit ils trompent de mauvaise foi.

On ne peut absolument pas comparer ce type de déportation avec la déportation des Juifs. La question qui est intéressante, c’est de savoir comment et pourquoi en Allemagne, alors que des nazis étaient homosexuels, on arrêtait des homosexuels.

Vous soutenez donc Christian Vanneste lorsqu’il affirme qu’en « Allemagne, il y a eu une répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à peu près à 30.000 déportés. Et il n’y en a pas eu ailleurs (…) Il n’y a pas eu de déportation homosexuelle en France » ?

Oui absolument parce que c’est la vérité. Ceux qui soutiennent qu’il y a eu une déportation diront qu’il y en a eu 2 ou 3 mais en Alsace ! Or, l’Alsace était considérée comme allemande à l’époque !

Vous paraît-il justifié de demander l’exclusion de Christian Vanneste de l’UMP pour ces propos ?

Demander son exclusion de l’UMP pour ce motif me paraît tout à fait ridicule car ce qu’il a dit n’est pas inexact ! C’est la vérité qui m’intéresse et je dirais cela à tous les médias, qu’ils soient de gauche ou de droite.

http://www.christianvanneste.fr/
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 19:21

Serge Klarsfeld, va dans le sens de Vanneste en déclarant dans l'aprés midi que les homosexuel déportés ne l'étaient pas en tant qu'homosexuel mais juifs, communistes, résistants, ...

Il faut voir que les homosexuels se tournent (sans jeu de mots) de plus en plus vers la droite car maintenant qu'ils ont fait leur trou dans la bien pensance, ils veulent que celui-ci soit conservé et se tourne vers les conservateurs. Ils comptent notament sur eux pour combattre l'Islam.

C'est comme les juifs qui votaient à gauche au début du 20°s et votent maintenant largement à droite.

Il y a donc une alliance entre les lobbies homosexuels et la droite voire l'extrème droite.


Quand à Vanneste, ce qu'il dit est vrai mais ce thème ne rentre pas dans le cadre des alliance avec le lobby gay.

C'est comme si l'UMP recevait les votes des noirs et qu'un type à l'UMP disait le lundi "les noirs ont la peau foncée" le mardi "il n'y a pas beaucoup de noir en Islande", le mercredi "il n'y a pas de champion d'échec noir" ... et ainsi de suite.

Au bout d'un moment, on lui dirait t'es gentil mais tu la fermes ou tu te casses.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 19:36

Une fois de plus il est navrant de constater la veulerie d'une classe politique qui (jusqu'au FN !) s'est mise à hurler avec les loups au lieu de s'attarder deux secondes à considérer les faits. Tous terrifiés à l'idée d'être accusés de complicité s'ils ne dénonçaient pas. Quel climat intellectuel navrant !
Cette exclusion l'UMP va se la reprendre en pleine gueule.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 19:38

La réaction en vidéo de Vanneste au méprise de son camp sur cette page : http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/deportation-des-homosexuels-serge-klarsfeld-appuie-vanneste-qui-sera-exclu-de-l-ump-15-02-2012-1602875.php

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 20:45

adamev a écrit:
Est-ce à dire que vous considérez vous aussi qu'il s'agit d'une légende???

D'après ce que j'ai lu, la déportation Nazie concernait des homosexuels Allemands et Autrichiens, ou des homosexuels couchant avec des Allemands ou des Autrichiens.

Il n'y aurait pas eu de déportation d'homosexuels français comme tels par Vichy.

Si c'est une vérité historique, apparemment, c'est une vérité intenable politiquement !

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mer 15 Fév 2012, 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 20:48

Lâchage de Nicolas Sarkozy à la meute de chiens en direct peu après 20 heures. Idea

Voilà un homme de droite et de droiture. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 20:50


Je ne sais pas ce qu'il aurait pu faire d'autre. C'est aux Historiens de défendre C. Vanneste s'il y a lieu. Attendons leur avis.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 20:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Si c'est une vérité historique, apparemment, c'est une vérité intenable politiquement !

Cher Arnaud, je vous rappelle que vous n'aviez absolument rien contre les lois mémorielles (loi réprimant la shoah ou autre) ; pourtant la politisation de la Connaissance et de l'Histoire à laquelle on assiste à travers cette affaire n'en est que la conséquence logique.

Quand à Sarkozy, vous pouvez toujours le défendre : si vous pouvez vous convaincre vous même ce sera déjà ça de pris. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 20:55

Personnellement, je suis absolument opposé au Lois mémorielles. La politique ne décide pas de l'histoire et une vérité historique se prouve par des arguments historiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 20:57


Ca va mieux en le disant ! Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 20:59

Dromaeosaurus a écrit:
Lâchage de Nicolas Sarkozy à la meute de chiens en direct peu après 20 heures. Idea

Voilà un homme de droite et de droiture. Rolling Eyes

J'ai vu ça.

Il aurait pu s'en tirer avec un "je n'ai pas entendu l'intervention de M. Vanneste et je ne connais pas la question de la déportation des homosexuels en France".

Au lieu de ça il a hurlé avec la meute sans chercher à comprendre.

Du coup j'ai demandé M. Vanneste en ami sur Facebook.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Mer 15 Fév 2012, 22:52

Trouvé sur Atlantico une interview de Sébastien Chenu, "Chargé de l'exception culturelle au sein de l'UMP et militant actif pour les droits des homosexuels". Voici entre autres ce qu'il déclare ici : http://www.atlantico.fr/decryptage/christian-vanneste-deportation-homosexuels-exclusion-ump-sebastien-chenu-289549.html

Citation :
Atlantico : Ses propos ont suscité de nombreuses réactions. Parmi elles, celle de Serge Klarsfeld, qu'on ne peut pas suspecter de négationnisme et qui a défendu Vanneste en indiquant : "En France, il n’y a pas eu de déportation d’homosexuels". Que lui répondez-vous ?

Chenu :Je ne veux pas entrer dans un débat d’historiens. Je m’en tiens à ce que je crois être une réalité. J’ai le livre de Pierre Seel, un des premiers déportés homosexuels français. Cela suffit à forger ma conviction.

Donc ce monsieur appelle à exclure Vanneste de son parti en se contrefoutant de la vérité historique en se basant seulement, et lucidement, sur son petit jugement arbitraire.

On en est là.

Note : Pierre Seel était alsacien, et fait donc partie des déportés faisant partie du Reich.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9341
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 05:07

Navrant , en effet .

En écoutant Christian Vanneste , je me rends bien compte qu'en niant la déportation d'homosexuels , il oublie simplement un mot " massive " .

Si c'est le cas , il semble bien qu'il ait raison et que le lynchage médiatique dont il fait l'objet n'est qu'un des nombreux contrefeux politiques pour masquer le danger imminent d'échouage de l'économie politique française et européenne .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 06:23

Philippe Fabry a écrit:


Donc ce monsieur appelle à exclure Vanneste de son parti en se contrefoutant de la vérité historique en se basant seulement, et lucidement, sur son petit jugement arbitraire.

On en est là.

Note : Pierre Seel était alsacien, et fait donc partie des déportés faisant partie du Reich.
salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 10:41

boulo a écrit:
Navrant , en effet .

En écoutant Christian Vanneste , je me rends bien compte qu'en niant la déportation d'homosexuels , il oublie simplement un mot " massive " .

Ce qu'il dit est exact même sans le mot "massive" : il n'y a pas eu de traque des homosexuels en France comme il y a eu celle des Juifs. Les Français homosexuels qui ont été déportés l'ont soit été pour d'autres raisons (parce que résistants), soit alors qu'ils étaient déjà en Allemagne.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 11:18

Le constat est alarmant : la liberté d'expression est en danger en France.

Je suis sidéré que tous le condamnent pour le fond (négationnisme). Ils peuvent le condamner pour pour la forme (le discours provocateur de Vanneste sur l'homosexualité en général).

Mais pour le fond, accuser à tort de négationnisme, est quelque chose extrêmement grave, aussi grave que de dire quelque chose de négationniste !

Car Vanneste n'a pas fait de négationnisme, mais au contraire a affirmé que 30 000 homosexuels avaient été déportés !!!

Pour le gouvernement de Vichy, personnellement, je n'ai jamais appris ou lu quelque part qu'il avait déporté des homosexuels.

adamev a écrit:
Est-ce à dire que vous considérez vous aussi qu'il s'agit d'une légende???
a priori, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 11:22

Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 11:23

Déportation des homosexuels: Christian Vanneste dit-il vrai ou non ?
Par Ivan Rioufol le 15 février 2012 13h05


Le député UMP Christian Vanneste soutient-il une énormité quand il réfute la déportation d'homosexuels en France ? Si son négationnisme est avéré, comme le soutient l'ensemble de la classe politique à commencer par son propre camp, il se discrédite. S'il a raison, c'est la machine à broyer une parole libre qui est condamnable. Personnellement, j'avoue mon ignorance sur ce sujet et je ne suis sans doute pas le seul. Est-il trop demandé, à observer les lyncheurs se précipiter sur le coupable, de prendre le temps d'entendre les historiens ? Qu'a dit Vanneste ? Dans un entretien au site libertépolitique.com du 10 février, il explique, à propos de ce qu'il nomme "la fameuse légende de la déportation homosexuelle" : "Manifestement Himmler avait un compte personnel à régler avec les homosexuels. En Allemagne, il y a eu une répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à peu près à 30.000 déportés, mais il n'y en a pas eu ailleurs. En dehors des trois départements annexés, il n'y a pas eu de déportation homosexuelle en France". Vanneste rappelle, citant Patrick Buisson, que la moitié des intellectuels français qui ont "présenté leurs hommages à M. Goebbels" étaient des homosexuels. Il cite aussi Abel Bonnard, ministre de l'Education du gouvernement Pétain, surnommé "Gestapette" pour son homosexualité et ses liens avec les nazis.

Si ceci est faux, Vanneste est indéfendable. Il devient une honte pour son parti, qui s'est prononcé contre le mariage gay. Il est d'ailleurs permis de penser que l'UMP a cherché à se prémunir prestement d'une accusation en homophobie, en décidant ce mercredi d'exclure le député et de lui retirer son investiture dans le Nord. Mais je n'aime décidémment pas les lynchages ni les chasses à l'homme. Je persiste à penser que ce n'est pas aux politiques ni aux médias de s'ériger en juges ou en historiens. Leur précipitation à condamner une opinion - fut-elle scandaleuse - fait penser à ces inquisiteurs qui traquaient les blasphèmes. J'observe, d'autre part, que l'historien Mickael Bertrand, qui a travaillé sur la déportation des homosexuels, soutient (dépêche AFP de ce mercredi) qu'il y a eu entre 5 000 et 15.000 déportés dans toute l'Europe. Il recense 62 déportés français dont 22 arrêtés en Alsace-Moselle, 32 au sein du Reich, un dans un lieu indéterminé et sept en zones occupés. "On n'a pas la preuve réelle que ces personnes ont été arrêtées en raison de leur sexualité", reconnait également l'historien. Et si le député Vanneste avait raison ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 11:31


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 11:46

Christian Vanneste : "A l'UMP ils se disent : le lobby est contre nous, il faut réagir !"

LEMONDE.FR | 15.02.12 | 12h13 • Mis à jour le 15.02.12 | 20h43

Christian Vanneste, député UMP du Nord, a appris la procédure d'exclusion le visant quand Le Monde l'a contacté. Visiblement énervé par cette nouvelle, M. Vanneste a indiqué "en avoir marre". "Je n'ai pas à revenir sur mes propos, je n'ai tenu aucun propos condamnable. Je pense que cette histoire est stupide", a notamment réagi le député, membre de la Droite populaire, ce collectif de parlementaires qui incarne la droite de l'UMP.

Il réaffirme "qu'il n'y a pas eu de déportés homosexuels en France, en dehors des trois départements rattachés à l'Allemagne". Et ajoute : "Je n'ai pas remis en cause la déportation". M. Vanneste dit par ailleurs "condamner absolument cette déportation horrible". "Si je me suis trompé, je ferai amende honorable, il n'y a pas de problème", insiste-t-il.

Christian Vanneste assure que, dans les années 1990, il s'était opposé à Maurice Schumann, ancien porte-parole de la France Libre à Londres, plusieurs fois ministe sous la IVe et la Ve République, à ce sujet. "Je me suis battu pour que des représentants homosexuels soient présents lors des commémorations de la Seconde Guerre mondiale. J'ai dit à l'époque que 'devant le mal absolu, il n'y a pas de petite monnaie de la souffrance'."

"MARRE DE CE CLIMAT" À L'UMP

Il continue : "Je commence à en avoir marre de ce climat qui règne à l'UMP. Je suis très fatigué de l'ambiance politique actuelle." Il reproche notamment à son parti, de ne "pas faire preuve de la moindre solidarité" et de prendre des décisions avant même d'entendre sa version des faits. "On ne parle pas d'exclusion avant de savoir de quoi il retourne !", lance-t-il.

Pour le professeur de philosophie de formation, comme il aime à le souligner, l'UMP sur-réagit pour se concilier les faveurs d'un prétendu "lobby gay" qui le "poursuit de ses assiduités, depuis cinq ou six ans". "A l'UMP, ils se disent : 'le lobby est contre nous, il faut réagir !'", insiste-t-il.

Sur le retrait de son investiture par l'UMP, il affirme qu'il ne souhaitait pas se représenter mais que le parti présidentiel a insisté. "J'ai accepté à condition que l'on ne m'emmerde plus", raconte celui qui dit "avoir été blessé" par sa non-investiture en 2007. Il assure très vigoureusement qu'il ne sollicitera pas l'investiture d'un autre parti, notamment le Front national. "On me présente toujours comme proche du FN. On me parle d'un rapprochement avec un parti contre lequel je me suis présenté à plusieurs reprises lors de triangulaires !"

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 11:48

Le problème politique n'est pas que cela soit vrai ou faux.

Le problème pour l'UMP sont les sorties répétées sur le sujet qui frisent l'obsession.

Je partage personnellement les positions de Vannestes dont j'ai eu connaissance mais je comprends que l'UMP ne veuille pas polémiquer sur le sujet le l'homosexualité.

S'il veut appartenir à un parti dont le problème de l'homosexualité est central, qu'il fonde son propre parti.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 12:07


Rien ne permet de dire que le sujet frise l'obsession pour lui. C'est juste que l'on n'entend parler de lui que sur ces questions, parce qu'elles font le buzz. La dernière fois c'était il y a plusieurs années. On parle plus souvent de l'homosexualité sur ce forum que lui ! D'ailleurs il l'a dit en substance : "je fais des tas d'autres choses, et on ne me parle que de ça !"

Et je ne suis pas d'accord : le problème politique central est que ce soit vrai ou que ce soit faux. Il n'y a aucune raison que la politique soit exempte de la morale élémentaire qui est de ne pas tomber à bras raccourcis sur quelqu'un qui dit la vérité. C'est avec cette conception amorale de la politique qu'on en vient tout simplement à préférer ne plus poser les questions qui risquent de fâcher, du genre "on fait quoi pour l'iceberg, droit devant ?".
L'attitude profondément débile de Sarkozy et consort sur les propos de Vanneste est la même que l'attitude qu'ils ont au plan économique : on ne cherche pas à se renseigner. Voyez l'énormité de ce qu'a dit ce Sébastien Chenu : "Je m’en tiens à ce que je crois être une réalité.". Ils font pareil en économie : ils veulent croire que la réalité est que le keynésianisme ça marche, que taxer le capital ça marche, et n'en ont rien à foutre de la réalité telle qu'elle est. Et en plus ils s'en félicitent, comme Chenu l'a fait avec des sommets de sottise dans cette interview à Atlantico.

Qu'ils aillent tous au diable : si l'Enfer est géré par eux, il finira par fermer.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 12:19


Vous savez, la République des philosophes est honni.

Ce qui importe dans la politique, c'est le rapport de domination, pas la vérité.

Ce doit être pour cela qu'il y a tant de FM chez les politicards. Ils ont besoin une fois dans le mois d'une illusion de liberté et de vérité.




Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 12:28


"Le voici; le plus pressé, ce n'est pas que l'État enseigne, mais qu'il laisse enseigner. Tous les monopoles sont détestables, mais le pire de tous, c'est le monopole de l'enseignement"

Tous nos problèmes viennent de là.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 12:32

Haro sur Christian Vanneste
L’histoire est homophobe


Ces temps-ci, les occasions de parler comme un seul homme sont si rares à l’UMP qu’on ne boude pas son plaisir quand se présente une tête sur laquelle l’on peut taper à l’unisson. On y met tout son cœur. On redouble d’effort. Plus rien d’autre n’existe que le bruit sourd des petits poings s’abattant sur un crâne. Ils remontent. Les doigts se frôlent. Les adversaires d’hier, les concurrents de demain, tous communient dans la même érotique de l’unanimité tabassante mais retrouvée.

C’est ce qui s’est passé ce matin au bureau politique du parti présidentiel. L’ambiance était morose et la perspective pourtant imminente de la déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy ne semblait pas réchauffer les cœurs. C’est alors que le sujet est arrivé sur la table : Christian Vanneste et ses assertions “négationnistes” sur la déportation des homosexuels français. Le député de Tourcoing a déclaré : “Il y a aussi des légendes qui sont répandues. Par exemple, il y a la fameuse légende de la déportation des homosexuels. Il faut être très clair là aussi. Manifestement Himmler avait un compte personnel à régler avec les homosexuels. En Allemagne, il y a eu la répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à à peu près 30 000 déportés. Et il n’y en a pas eu ailleurs. Et notamment en dehors des trois départements annexés, il n’y a pas eu de déportation homosexuelle en France.”

Progressistes aussi bien que conservateurs, les caciques de l’UMP se rabibochèrent sur une fervente dénonciation de Christian Vanneste. Et chacun envoya sa propre lettre de cachet via Twitter : “Il faut le virer de l’UMP”, écrivit Benoist Apparu. “Je condamne fermement les propos de Christian Vanneste. Il ne peut pas porter ni nos couleurs ni nos valeurs”, trancha Nadine Morano, la ministre qui tweete plus vite que son ombre. Le député de Nice Eric Ciotti fut vindicatif : “Propos honteux de Vanneste ! J’ai demandé son exclusion de l’UMP en bureau politique”, rejoint dans la même condamnation par Thierry Mariani, qui partage pourtant les bancs de la Droite populaire avec Vanneste.

Eric Woerth, Chantal Jouanno, Franck Riester : aucune voix ne manque pour condamner l’infâme Vanneste. Et la porte-parole de François Hollande, Delphine Batho, semble même en retrait par rapport à la droite en jugeant les propos du député de Tourcoing “non seulement homophobes mais aussi négationnistes”. Cerise sur le gâteau : le directeur de campagne de Marine Le Pen, Louis Aliot, dénonce une “vraie bêtise” et se paie le luxe de recommander à Vanneste de “relire ses livres d’histoire”.

Relisons-les. Les homosexuels français ont-ils été déportés pendant la Seconde Guerre mondiale ? L’affirmer, écrit l’historien Pierre Vidal-Naquet, serait “un mensonge”. Les seuls homosexuels à avoir été déportés sont les ressortissants allemands ou réputés tels par les autorités du Reich – c’est le cas des homosexuels alsaciens, province annexée de fait, comme celui des Autrichiens depuis l’Anschluss. Les nazis ne prirent même pas la peine de mettre au point un arsenal juridique spécial : ils déportèrent les homosexuels au nom du paragraphe 175 du Code pénal bismarckien, qui réprimait la bestialité et l’homosexualité dans le même mouvement. Pour plusieurs dizaines de milliers d’entre eux furent réservés les pires sévices, les expérimentations les plus cruelles, et, au final, la mort.

Les présupposés idéologiques sur lesquels se fonde l’homophobie d’Etat du IIIe Reich sont exposés par Goering lui-même en 1935 : “assurer la défense et la protection du sang allemand”. Himmler, pour sa part, parle de “maladie contagieuse” prompte à anéantir “la survie du peuple et de l’Etat allemands”. En définitive, les mêmes arguments sont amplement partagés par Mikhaïl Kalinine, président du Soviet suprême, qui signe en 1934 – trois mois avant le durcissement de l’application du paragraphe 175 par les nazis – un décret condamnant les rapports entre individus de sexe masculin de trois à huit ans de prison. Gorki écrit au même moment : “Dans les pays fascistes, l’homosexualité, qui est la ruine de la jeunesse, fleurit impunément. Un slogan circule en Allemagne : “Eliminez les homosexuels et le fascisme disparaîtra.””

Il s’agit, bel et bien, pour les nazis, de “purifier la race” en exterminant les homosexuels. Himmler les estime à plus de 2 millions dans le Reich et il n’entend pas renâcler devant l’ampleur de la tâche. Quant aux autres peuples, dont le chef de la SS écrit qu’ils contiennent, comme l’Allemagne, “7 à 8 % d’homosexuels”, ce n’est pas son affaire : ils ne sont pas “aryens” et tout ce qui peut provoquer leur “dégénérescence” est souhaitable.

Aucun déporté français ne l’a été pour des raisons d’homosexualité. Cela ne signifie absolument pas qu’aucun homosexuel français n’ait été déporté. Mais s’il l’a été, c’est parce qu’il était alsacien-lorrain, juif, résistant ou tsigane.

Il apparaît donc que les propos de Christian Vanneste sont, en réalité, tout à fait conformes à la vérité historique. Ils sont même d’une exactitude déconcertante. Même Serge Klarsfeld, qui s’est exprimé en fin de matinée, reconnaît la justesse des assertions du député de Tourcoing. Mais la vérité, est-ce vraiment la question ? D’ailleurs, qu’est-ce qu’il connaît, Serge Klarsfeld, à la question de la déportation, en comparaison d’historiens de la Seconde Guerre mondiale aussi reconnus que Nadine Morano ou Jean-François Copé ? L’UMP ne va quand même pas prêter l’oreille à ce farfelu de Klarsfeld, dont tout laisse accroire qu’il ne dispose même pas d’un compte Twitter… Vanneste devrait chercher ses soutiens ailleurs !

Et puis, reconnaissons une chose. Monsieur Vanneste aurait pu faire preuve d’un peu plus de délicatesse. Il aurait pu compatir au sort des homosexuels français qui ont souffert pendant la Seconde Guerre mondiale. Tenez : Jean Cocteau fut tellement résistant qu’il consacra la guerre durant ses efforts à résister à la résistance. Abel Bonnard, ministre de l’Education de Pierre Laval, pâtit beaucoup du surnom de “gestapette” que ses opposants gaullistes (et homophobes) lui collèrent. Marcel Jouhandeau se dépensa également beaucoup pour tenter de faire oublier après 1945 le petit livre qu’il avait publié en 1938 et qui portait le sobre nom de Péril juif. Quant à Robert Brasillach, il fut fusillé, alors que son homosexualité se cantonnait essentiellement à l’admiration de la statuaire d’Arno Breker. Ne parlons même pas de Bernard Faÿ ou de Maurice Bardèche. Non, Christian Vanneste aurait dû montrer un peu plus de compassion et communier avec la doxa qui nous tient lieu de règle : l’homosexualité peut tout excuser.

http://www.causeur.fr/haro-sur-christian-vanneste,15663

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 12:35

Citation :
"UN COUP DE COMMUNICATION"

"C'est une vérité reconnue par les historiens, par la Fondation pour la mémoire de la déportation, et par l'Etat. Plusieurs présidents et premiers ministres ont fait des déclarations à ce sujet, comme Jacques Chirac en 2005", déclare Philippe Couillet, président de l'association civile homosexuelle du devoir de mémoire, "Oublié(e)s de la mémoire". "C'est un véritable coup de communication de la part de M. Vanneste." Les déclarations du député du Nord arrivent en effet en plein débat sur le mariage homosexuel, un opportunisme souligné par les associations.

D'autant plus que, interrogé par Le Monde sur la procédure d'exclusion le visant, le député UMP n'a pas hésité à réaffirmer ses propos, en pointant du doigt un "lobby gay" dont la majorité présidentielle essaierait de s'attirer les faveurs à tout prix. "On croirait entendre Jean-Marie Le Pen s'inquiétant du lobby judéo-maçonnique", ironise Philippe Couillet. "Nous pourrions porter plainte, mais ce serait lui donner du crédit. Tout ce que nous voulons, c'est montrer l'inutilité de cette polémique."
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/02/15/deportation-d-homosexuels-les-propos-de-m-vanneste-contredits-par-plusieurs-etudes_1643786_1471069.html

Ils veulent surtout éviter qu'il ne soit, une fois de plus, donné raison à Vanneste devant les tribunaux.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 13:01

Alexis232 a écrit:
Le Front national condamne les propos de Christian Vanneste

Jean-Richard Sulzer, candidat FN aux élections législatives dans la 10e circonscription du Nord, a réagi dans un communiqué aux déclarations du député (UMP) du Nord Christian Vanneste sur "la légende de la déportation d'homosexuels". "Il y a eu de nombreux déportés qui ne sont jamais revenus, résistants, juifs, patriotes, tziganes, homosexuels, écrit-il. Ayant perdu de nombreux membres de ma famille dans cet épisode tragique, je ne puis qu'exprimer ma profonde indignation devant les propos de monsieur Vanneste. L'UMP vient de faire naufrage."

Un peu plus tôt, Louis Aliot, numéro 2 du Front national et directeur de campagne de Marine Le Pen, avait pour sa part suggéré à Christian Vanneste de "relire ses livres d'histoire".




ils sont tous minables !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 13:12

Effectivement à l'UMP ils ont été minables car ils ont lâchement jeté leur camarade pour des raisons électoralistes ou d'image...la réaction de L. Alliot est compréhensible car si il avait dit le contraire ça aurait donné du grain à moudre à l’éternelle diabolisation du front.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 13:20


La réaction de Louis Alliot est aussi misérable et politicienne que celle des autres. Pour un parti qui se targue d'oser poser les questions que les autres mettent sous le boisseau, il y a de quoi avoir honte au carré.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 13:28

Euh non ! la honte c'était hier soir quand N. Sarkozy a lâché au 20h Christian Vanneste...pour ce qui est du carré j’écouterais le journal de bord vendredi prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 13:48


On peut imaginer que pendant un temps, comme moi, Sarkozy a cru sincèrement que des homosexuels français avaient été déportés.

Cependant, à partir de ce matin, il n'est plus possible de croire cela.
Voyons si Sarkozy va faire amende honorable.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 13:51

Les médias ont été comme toujours lamentables.

Il faut dire que, très porté sur le militantisme homosexualiste, ils voulaient "se faire" Vanneste depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 13:53

Aller une petite page d'humour.

Voici un vrai intégriste négationniste :


A ne surtout pas confondre avec un vrai Kto prgressiste :

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 14:18

Arnaud Dumouch a écrit:
[
On peut imaginer que pendant un temps, comme moi, Sarkozy a cru sincèrement que des homosexuels français avaient été déportés.

Cependant, à partir de ce matin, il n'est plus possible de croire cela.

Si, c'est possible :
Wikipedia a écrit:

L'ignorance rationnelle, ou loi du moindre effort, est le fait de renoncer à chercher un complément d'information avant de prendre une décision lorsque le cout pour obtenir ce complément dépasse l'enjeu de cette décision. Ce concept est attribué à Anthony Downs.

Il s'agit au départ d'un phénomène individuel, mais qui peut avoir des effets dans les domaines soumis à des décisions collectives, telles que l'économie ou les élections. L'ignorance rationnelle de chacun peut être la source d'erreurs collectives. Elle peut également faciliter les manipulations par des leaders d'opinion comptant sur le fait que les gens qu'ils veulent convaincre n'iront pas creuser davantage les « vérités » qu'ils prétendent exposer.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 14:41


C'est Georges Frèche qui disait qu'il y a 6 % de gens intelligents et qu'il faisait campagne pour les 94 % qui reste.

C'est ce que fait l'UMP.

Paris vaut bien une ignorance rationnelle !


Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 16:05

L’U.M.P., Ubuesque et Médiocre Police de la pensée – par Guy Millière
16 février 2012 | Filed under: France,Politique,Société | Posted by: Guy Millière

L’U.M.P., Ubuesque et Médiocre Police de la pensée par Guy Millière




Je n’ai jamais pris la carte d’aucun parti politique. J’aurais pu le faire au temps où Démocratie libérale existait. Mais la question ne se pose plus, puisque Démocratie libérale a disparu. Le Parti socialiste m’a toujours paru être porteur d’une sclérose mentale inquiétante dont quelques individualités semblent un peu plus exemptes que d’autres, Manuel Valls par exemple. Le Front National contient toujours une lourde cargaison d’antisémites que Marine Le Pen n’a pas encore jetée au rebut, et elle a donné à un parti déjà nationaliste des colorations qui sont aussi socialistes que celles qui marquent les courants les plus extrêmes du Parti Socialiste. Il aurait pu rester l’UMP, faute de mieux, vraiment faute de mieux : j’ai toujours considéré que le programme de l’UMP semblait être fait sur le mode d’un puzzle constitué de fragments des programmes de tous les partis concurrents, et je ne pense pas que c’est ainsi qu’on construit un programme, sauf si on se donne pour ligne directrice l’opportunisme le plus complet. Les libéraux désireux de ne pas finir dans un regroupement à même de se rassembler dans une cabine téléphonique ont rejoint l’UMP : faute de mieux, dirai-je, vraiment, oui, faute de mieux.

Et puis, voilà que le jour où Nicolas Sarkozy annonce qu’il est candidat à sa propre succession, et prétend faire tout ce qu’il n’a pas fait en cinq années consacrées à une agitation multidirectionnelle, où se sont mêlées xénophobies et écologisme, autoritarisme et pusillanimité, l’UMP rassemblée derrière son chef se trouve un bouc émissaire à jeter aux gémonies : Christian Vanneste.

Qu’a fait Christian Vanneste pour mériter ce sort ? Il a dit la vérité ! Scandaleux, non ?

Imaginez, la vérité ! Qu’a-t-il dit ? Qu’il n’y avait pas eu de déportations en France au temps du pétainisme pour raisons d’homosexualité, à l’exception de quelques cas en Alsace-Lorraine, considérée par l’Allemagne nazie comme territoire allemand. Les historiens les plus respectables de l’histoire de la déportation, à commencer par Serge Klarsfeld, pour qui j’ai un infini respect, l’ont déclaré et l’ont écrit. Mais cela ne doit pas se dire.

Pourquoi cela ne doit pas se dire ? Parce que nous sommes dans une époque où le dogme victimaire vient submerger les derniers neurones actifs de la plupart de ceux qui prétendent encore penser, et qu’il suffit qu’on écrive le mot victime sur le front de quelqu’un pour que leur petit cœur se mette à saigner et que les larmes leur viennent aux yeux, même si celui qu’on a désigné comme victime n’est pas victime. En l’occurrence, l’homosexuel est désigné comme victime de nos jours. De quoi est-il victime ? De l’homophobie, voyons ! Et où commence l’homophobie ? Dès le moment où celui qui parle ne parle pas en employant les mots exacts de ceux qui sont prêts à dénoncer l’homophobie.

Au nom de cela, il faut être favorable au mariage homosexuel, il faut considérer que l’homoparentalité est merveilleuse et porteuse de progrès. On n’a pas encore demandé la destruction dans un grand autodafé de tous les manuels de psychiatrie imprimée jusque voici trente ans, mais cela viendra, j’en suis sûr. Cela viendra. Il n’y a pas encore de livres scolaires titrés « Momo a deux papas » ou « Lulu a deux mamans », mais cela viendra aussi. Et suivront « Momo et Lulu ne sont ni garçon ni fille, ils choisiront plus tard ». Peut-être seront-ils trans-sexuels. Ce sera bientôt tendance.

Pour que la victime soit vraiment victime de nos jours, il faut qu’elle ait été victime du nazisme ou de gens assimilables au nazisme. Donc les homosexuels doivent avoir été victimes du nazisme. C’est impératif ! Les homosexuels devront aussi avoir été résistants, sans doute, et on apprendra bientôt que Jean Moulin était un précurseur de la gay pride. Au point où nous en sommes…. Si vous dites que les homosexuels allemands ont été victimes du nazisme, mais que le nombre d’homosexuels victimes du nazisme a été infime par comparaison avec ce qu’ont subi les Juifs d’ Europe, vous subirez immédiatement le courroux absolu. Vous serez homophobe ! Ceux qui diront cela ne verront pas qu’ils banalisent et relativisent la Shoah en venant la noyer peu à peu dans un flot ininterrompu de victimes dont la quantité s’accroît chaque jour, mais c’est pourtant ce qu’ils feront, banaliser et relativiser la Shoah !

Etonnez-vous après qu’on lise dans les rubriques politiquement correctes d’un journal du soir des gens qui se laissent aller à dire qu’on en fait « beaucoup trop pour les Juifs »…

Nous sommes dans une époque où l’homosexuel est très tendance, alors que les Juifs, eux, sont invités à se taire, et surtout à ne pas parler d’Israël, parce qu’en face d’Israël, il y a d’autres gens décrits comme « victimes » par le dogme victimaire. Si les « Palestiniens » étaient homosexuels, ils auraient vraiment tout pour eux. Et le Juif israélien, lui, ne serait-il pas un peu nazi, mon bon monsieur ?

Dans un reportage honteux réalisé pour le « service public » (reportage honteux réalisé pour le « service public » : pléonasme), une femme qui s’inquiétait de la montée de l’islam radical en France se voyait reprocher de s’allier avec des catholiques. Et la journaliste insistait : « Des catholiques, vous rendez vous compte ? ». Et la femme se rendait compte, mais ne voyait pas ce qu’il y avait de honteux à œuvrer avec des catholiques. Ah, si elle avait dit qu’elle se convertissait à l’islam, le « service public » l’aurait traitée autrement.

Dans la pensée correcte française aujourd’hui, on peut placer des signes positifs ou négatifs à côté de catégories diverses. Homosexuel ? Positif ! Très positif ! Hétérosexuel ? Négatif ! Individu suspect qui peut se racheter en avouant son amour immodéré de l’homosexualité. Musulman ? Positif ! Extrêmement positif ! Adepte d’une religion de paix, d’amour et de fraternité. Catholique, ou chrétien en général ? Négatif ! Résolument négatif ! Juif ? Suspect. Très suspect. Un chrétien peut se racheter en avouant son amour immodéré de l’homosexualité lui aussi. Un juif, pour se racheter, devra faire davantage : ajouter à son amour immodéré de l’homosexualité un amour immodéré pour le « peuple palestinien », et des paroles disant que la Shoah, après tout, c’est de l’histoire ancienne. Si en supplément il dit du mal d’Israël, on pourra presque lui pardonner d’être juif.

Si nul ne voit qu’une société où on raisonne ainsi, où on foule aux pieds les faits, où on falsifie l’histoire pour la distordre dans le sens politiquement correct, où toute pensée, toute parole doit être contrôlée d’en haut par une forme de Big Brother protéiforme est une société qui glisse vers la stérilité et vers une forme de totalitarisme, c’est que l’anéantissement est plus avancé encore que je ne le pensais.

Et je l’écris : Christian Vanneste a dit la vérité sur l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale.

Je l’ajoute : il y avait effectivement nombre d’homosexuels dans les sphères du pétainisme et de la collaboration. Ce que dit Christian Vanneste sur le refus de l’altérité dont est porteur l’homosexualité a fait l’objet d’études très nombreuses jusqu’aux moments où ces études ont été rangées dans l’enfer des bibliothèques. Ce que Christian Vanneste dit de la famille et de son rôle dans la société a, aussi, fait l’objet d’études nombreuses jusqu’au moment où elles ont été rangés elles aussi dans l’enfer des bibliothèques.

Je l’écris : l’UMP se conduit de manière minable, lâche, servile. Il n’y a plus de pensée libre en France.

A ce rythme, il deviendra bientôt obligatoire d’écrire que les cercles sont carrés, sous peine d’ostracisme ou de peines de prison. La novlangue évoquée par George Orwell dans 1984 va finir par devenir la langue obligatoire. Christian Vanneste a parlé en homme libre, en libéral, en conservateur au sens qu’Edmund Burke donnait à ce terme. Je sais, pour avoir conversé avec lui, que c’est un homme respectueux de l’idée de droits de l’être humain, absolument éloigné de toute forme de racisme et d’esprit de discrimination. Je sais que c’est un homme qui trouve inquiétant qu’on relativise la Shoah. Cela aggrave son cas, je sais.

Quand il a décidé de faire de la politique, il a voulu en faire honnêtement en pensant que c’était un métier honnête. La clique d’opportunistes de bas étage qui lui est tombé dessus fait de la politique malhonnêtement et en fait un métier sordide. Honte à eux.

Quand j’ai décidé de faire un travail d’intellectuel et de penseur, j’ai voulu le faire honnêtement, en considérant que c’était un métier honnête. Je vis dans une époque où il faut falsifier l’histoire, piétiner la connaissance et les règles éthiques élémentaires pour faire ce métier. J’en tire un profond dégoût. On fait en France du métier d’intellectuel un métier sale, et on le fait chaque jour davantage salement. Le métier de penseur, lui, a été jeté à la poubelle.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

PS. J’ai mis en illustration une carte de membre de l’UMP. Mais elle n’est pas le seul parti politique à utiliser cette carte. Elle sera bientôt obligatoire. Préparez-vous !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 16:32

Alexis232 a écrit:
Effectivement à l'UMP ils ont été minables car ils ont lâchement jeté leur camarade pour des raisons électoralistes ou d'image...la réaction de L. Alliot est compréhensible car si il avait dit le contraire ça aurait donné du grain à moudre à l’éternelle diabolisation du front.

pour un parti qui prétend s'opposer au politiquement correct c'est tout aussi nul que les autres...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
RFCD



Masculin Messages : 236
Inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 16:34

Zemmour et Clarsfeld donnent raison à Vaneste.

http://www.francesoir.fr/actualite/politique/deportation-des-homosexuels-zemmour-et-klarsfeld-donnent-raison-a-vanneste-185253.html

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 16:38

Paco a écrit:
Alexis232 a écrit:
Effectivement à l'UMP ils ont été minables car ils ont lâchement jeté leur camarade pour des raisons électoralistes ou d'image...la réaction de L. Alliot est compréhensible car si il avait dit le contraire ça aurait donné du grain à moudre à l’éternelle diabolisation du front.

pour un parti qui prétend s'opposer au politiquement correct c'est tout aussi nul que les autres...

Si ça vous fait plaisir penser ça tant mieux,finalement le FN est un parti comme les autres il s'est normalisé grâce à l'intervention de Louis Alliot.

Revenir en haut Aller en bas
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Le lynchage médiatique de Christian Vanneste   Jeu 16 Fév 2012, 17:55


Après, si le FN veut récupérer Christian Vanneste, pourquoi pas ? L'intéressé a toujours été pour un rassemblement des droites. Et il est brillant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
 
Le lynchage médiatique de Christian Vanneste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Activité médiatique et rumeur de divulgation
» Subliminale ou conditionnement médiatique .
» christian Barnard : les greffes du coeur.
» Départ du P. Vlasic: une vrai "bombe"médiatique
» Archives de Christian Soudet: les ovnis en Seine-Maritime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: