DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le fruit de l'arbre du bon et du mauvais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Le fruit de l'arbre du bon et du mauvais   Sam 11 Fév 2012, 08:48

Bonjour les amis,

Qu'est-ce que le fruit de l'arbre du bon et du mauvais? On dit que le serpent a une semence. La femme aussi. De toute évidence, le serpent est le pénis et la semence, le sperme. J'espère ne choquer personne avec ces paroles. Car c'est bien là le fruit de cet arbre. La parole. La parole de l'homme. La pomme d'Adam. Comment parlez-vous mesdames et messieurs?

Ce fruit, de toute évidence, conduit à la construction de la tour de Babel. Et ce fruit, Dieu n'en veut pas. Alors intervient le prophète. Ce prophète parle non pas de lui-même mais de Dieu. C'est Dieu qui parle à travers lui. Et les hommes le haissent. C'est Dieu qui place une inimitié entre la semence du serpent et de la femme. Et c'est en Joseph et Marie que s'accomplit cette prophétie.

Regardez la reine du Ciel. Mère de tous les hommes, chacun de ses enfants est appelé à devenir un petit saint. C'est le petit dernier, traditionnellement, qui devient prêtre dans la famille. Elle enfante dans la douleur. Son fils, mâle, va devenir prêtre de Dieu. Il va paître les nations avec une verge de fer.

Pauvre Marie, une chance que tu as l'ange Michel pour veiller sur toi. À ses côtés, le dragon ne peut rien contre toi.

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le fruit de l'arbre du bon et du mauvais   Sam 11 Fév 2012, 11:07

Shalom à tous,

Pour moi, le fruit de l'arbre est la prise de conscience qu'on est autre chose qu'un animal..;Qu'on est soumis à autre chose que nos pulsions instinctives suscitée par l'attrait du défendu


Le savoir est défendu car il nous éloigne de D.ieu(Genèse 2 : 7 – 9 + 3 : 1 – 7),le savoir nous permet de se passer de D;ieu mais nous sommes incapables d'en mesurer toutes les conséquences...Et pourtant la connaissance est permise et même idispensable à notre liberté (Os 4:6- Mon peuple périt, faute de connaissance. Puisque toi, tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai de mon sacerdoce; puisque tu as oublié l'enseignement de ton Dieu, à mon tour, j'oublierai tes fils. )

Le serpent antique n'est-il pas le symbole de notre cerveau reptilien indispensable à notre survie et bien entendu,il a un rapport avec le sexe et notre animalité mais laissons parler Annick de Souzenelle:

http://www.dailymotion.com/video/x8k8c6_le-symbolisme-du-corps-humain-1-5_shortfilms

et je vous conseille de lire son ouvrage " le symbolisme du corps humain"

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le fruit de l'arbre du bon et du mauvais   Sam 11 Fév 2012, 13:44


Distinguer la différence entre "savoir" et "connaissance" est fondamental en théologie.
Le savoir c'est la théorie et, la connaissance, c'est l'assimilation intérieure de la théorie. Sans la connaissance, le savoir ne vaut rien. Voilà pourquoi il est défendu. Savoir qu'il faut aimer, est une chose, aimer naturellement, en est une autre.

D'autre part, il y a plusieurs domaines de savoir et de connaissance: ceux qui concernent l'esprit (la connaisance vraie) et ceux qui concernent l'homme dans sa partie plus matérielle terre à terre. Avoir la connaissance d'un plombier ou d'un armurier n'est pas la même chose que d'avoir la connaissance d'un philosophe.

Trouvé sur Wikipédia:

Marie-Noëlle Hervé propose cette distinction :
«La compétence vient quand on a «digéré » des savoirs, afin qu’ils se transforment en connaissances. Legroux (1981) associe le verbe « avoir » au « savoir » et le verbe « être » à la « connaissance ». « La connaissance est tellement incorporée à l’être qu’elle ne s’en distingue plus, ce qui n’est pas le cas du savoir qui reste un avoir » (Legroux, 1981, p128)(1). Pour cet auteur, un savoir est ce qui est transmis, mais non assimilé. Cette assimilation est de la connaissance. C’est cette connaissance, parfois différente du savoir transmis, qui permet une activation dans des situations complexes. Cette connaissance peut différer de ce qui a été transmis, car elle s’ancre sur des connaissances acquises précédemment. Chaque individu a sa propre histoire, sa propre perception des situations. Il va transformer les savoirs transmis en connaissance.» (2)

Sur Wikipedia nous trouverons ceci;

« La psychologie cognitive distingue les savoirs des connaissances;
• Les savoirs sont des données, des concepts, des procédures ou des méthodes qui existent hors de tout sujet connaissant et qui sont généralement codifiés dans des ouvrages de référence, manuels, cahiers de procédures, encyclopédies, dictionnaires. Les connaissances, par contre, sont indissociables d'un sujet connaissant. Lorsqu'une personne intériorise un savoir en en prenant connaissance, précisément, elle transforme ce savoir en connaissance. Dans une perspective constructiviste, on dira qu'elle construit cette connaissance, qui lui appartient alors en propre, car le même savoir construit par une autre personne n'en sera jamais tout à fait le même. » (5)

Alors, on pourrait dire que le savoir est extérieur à la personne et que la connaissance représente une construction de ces savoirs. Dès lors, nous pourrions affirmer que nous construisons des connaissances à partir des savoirs d’une discipline


Sur terre, l'esprit est censé venir transformer son savoir théorique en connaissance intériorisée . La sagesse c'est la connaissance filtrée par l'esprit: la connaissance vraie (les bons fruits de l'arbre).

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Le fruit de l'arbre du bon et du mauvais   Sam 11 Fév 2012, 17:52

Mister be a écrit:

et je vous conseille de lire son ouvrage " le symbolisme du corps humain"


J'ai lu ce livre pendant des années. C'est une grâce du ciel qu'il soit tombé en ma possession. Mais attention, on ne le lit pas avec l'intellect. C'est avec le corps qu'on le lit. Le quadrilatère et l'oeuvre au noir m'ont pris 7 ans avant de le comprendre. Il fallait le vivre dans mon corps. Présentement, j'en suis au nez. Et je ne peux aller plus loin. Mon corps n'a pas reçu tout les reshimo nécessaire.

Pour ce qui est du bulbe rachidien, j'entend des voix depuis que la sève y est montée. Très utile pour la prière.

Merci beaucoup Annick de Souzenelle. Tu m'a fais voir la Bible et le corps du Seigneur d'un éclat merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
BoANo1



Masculin Messages : 596
Inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Le fruit de l'arbre du bon et du mauvais   Lun 13 Fév 2012, 13:36

Citation :
Pour moi, le fruit de l'arbre est la prise de conscience qu'on est autre chose qu'un animal..;Qu'on est soumis à autre chose que nos pulsions instinctives suscitée par l'attrait du défendu

J'ai demandé a des hommes qui croient en Dieu et ils pensent comme ce que tu viens de dire

"Nous n'étions pas censé nous couvrir devant Dieu choses que nous avons fait "

Voilà ce que m'a dit mon ami par apport a cela : il ne fallait pas fauté devant Dieu nous n'aurions pas été blâmé de notre faute de nous avoir couvert devant Lui
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/groups/BoAfans/
 
Le fruit de l'arbre du bon et du mauvais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fruit de l'arbre du bon et du mauvais
» Chaque arbre se reconnaît à son fruit.
» L'arbre de vie dans le Paradis, c'est Dieu le Père ; le fruit c'est le Fils
» Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits: comment comprendre ?
» « On reconnaît l'arbre à ses fruits... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: