DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Robotisation de la société, économie et avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 6:13

Que ferons-nous des humains quand les robots feront le travail ?

e vous présente notre futur proche. Il s'agit de mademoiselle Ucroa HRP-4C, elle mesure 1,58 m. Elle est la première série de robots humanoïdes avec interface IA (intelligence artificielle). Elle est de nationalité « made in Japan ».

La commercialisation des premiers robots humanoïdes de grande série est prévue pour 2015.
Au-delà de la crise, une nouvelle révolution industrielle

Lorsque nous essayons de regarder un peu plus loin que les difficultés économiques actuelles, ce que nous voyons poindre, c'est l'ultime révolution industrielle : celle de la révolution de la robotique, qui est la dernière étape de l'évolution humaine.

En Chine, la société Foxconn a décidé de remplacer 500 000 ouvriers – pourtant des peu chers – par des robots. Les coûts d'utilisation des outils robotiques baissent à un tel point qu'il est désormais plus rentable d'utiliser un robot qu'un ouvrier « low cost ».

Au Japon, la société Panasonic vient de créer une usine flambant neuve de 15 hectares, produisant 40% des dalles d'écrans plats fabriquées dans le monde (pour une valeur de deux milliards de dollars par mois) ! Cette usine entièrement automatisée fonctionne avec une quinzaine de salariés...

Cela signifie qu'un mouvement de relocalisation naturel est à prévoir dans les prochaines années, les délocalisations ne se justifiant plus par un différentiel de coût, le prix d'exploitation d'un robot en France ou en Chine étant sensiblement identique.

La conséquence est que ce phénomène de relocalisation aura un impact sur les balances commerciales et réduira les déséquilibres financiers (ce qui est déjà une bonne nouvelle), mais n'aura aucun impact, ou marginal, sur l'emploi.
L'agriculture préfigure le monde industriel de demain

Nous rentrons dans une phase ou nous pouvons et savons produire quasiment sans intervention humaine.

Il s'agit de la même situation que celle que nous avons vécue dans l'agriculture qui occupait 60% de la population active, et qui a réussi, grâce à la mécanisation, non seulement à décupler les rendements et la production, mais en n'employant plus que 2% de la population.

D'ici cinq ans, nous saurons produire encore plus, sans emploi. Nous relocaliserons... sans emploi. Nous pouvons anticiper une vague de destruction d'emplois industriels sans précédent. Et les gens dans tout ça ?

Les tenants du progrès technologique expliquent depuis plus de trente ans que les formes d'emploi changent et qu'il ne s'agit que d'adapter les individus à la nouvelle économie de la connaissance. Ce faisant, ils nient les évolutions que nous voyons tous. Ils nient une réalité évidente.

Le chômage de masse augmente depuis le début des années 80. Et cela va s'accélérer :

non, le progrès technologique n'est plus synonyme de création d'emplois, ce qui ne doit pas être confondu avec la création de richesse ;
non, le progrès technologique et la société de la connaissance avec des postes à forte valeur ajoutée ne sont pas accessibles à tous. Nous n'avons pas tous les capacités, ni l'intérêt d'ailleurs, pour devenir ingénieur ;
non, tout le monde ne peut pas être formé et il faut le dire pour ne pas tomber dans cette hypocrisie malhonnête ;
non et cent fois non, une caissière de chez Carrefour remplacée par une caisse automatique ne pourra (presque) jamais devenir astrophysicienne, même si elle bénéficie des 100 millions d'euros de budget formation supplémentaire accordé à Pôle emploi par le président Sarkozy.

Que fait-on de tous ceux qui ne sont pas des génies ?

Le corolaire à cette évidence que tout le monde préfère nier c'est : que fait-on ? Que fait-on des faibles en maths ? Que fait-on de ceux que je vois tous les jours et qui savent à peine lire et écrire malgré un bac en poche ? Que fait-on de tous ceux qui ne sont pas des génies ?

A ce premier élément se rajoute évidemment le fait que la révolution Internet n'a pas encore produit tous ses effets de compétitivité. L'exemple par la banque de détail, qui maintient des réseaux qui coûtent extrêmement chers alors que l'ensemble des opérations (y compris celles de crédit) peuvent être automatiquement ou presque réalisées à distance. Voilà une « économie potentielle » de 500 000 salariés rien qu'en France.

Il en est de même avec les caisses automatiques qui commencent à être déployées dans les hypermarchés.
Imaginez votre femme de ménage en « robotte »

Revenons à notre amie Ucroa. Imaginez un forcené armé : les forces d'assaut utiliseront vite une Ucroa pour passer la première. Imaginez des pervenches Ucroa : les amendes pourront être distribuées 24 heures sur 24 (ce qui aura un effet bénéfique sur les finances exsangues de notre pays).

Imaginez un senior en grande dépendance : une Ucroa programmée pourra être une auxiliaire de vie attentive et corvéable à merci. Imaginez votre femme de ménage transformée en « robotte » : le ménage effectué en permanence, les courses faites, la maison parfaitement rangée, la vaisselle lavée en temps et en heure, et le repassage qui ne serait plus une corvée. Je serais le premier acheteur de l'Ucroa femme de ménage, ne trouvant aucun épanouissement particulier dans les tâches ménagères.

Où que l'on regarde, la bataille pour l'emploi, dans son acceptation actuelle, semble définitivement perdue.

Avant que ce phénomène ne se matérialise complètement, que la robotique et l'informatique donnent toute leur ampleur, nous nous enfoncerons dans un chômage structurel de plus en plus important, avec de moins en moins de salariés, de moins en moins de consommateurs solvables, de plus en plus de dépenses sociales, le tout dans le cadre d'une crise systémique mondiale.
Le progrès humain vise à tuer le travail

De façon plus philosophique, lorsque l'homme s'est vu chassé du jardin d'Eden (on n'est pas obligé d'y croire, c'est juste pour les besoins de la démonstration), il s'est vu condamné au travail et au labeur. De l'invention du feu à celle de la roue, du palan à la grue, de la machine à vapeur au moteur à explosion, le génie humain a toujours cherché à faciliter le travail de l'homme, à le rendre moins pénible... jusqu'à ce que notre génie humain nous permette enfin de ne plus travailler.

Car l'aboutissement de cette créativité est bel et bien la suppression même de la notion de travail et le retour au « Paradis ».

Mais avant cela, avant cette fin du travail, il y aura une nouvelle bulle, celle de la robotique, des start-up qui fabriqueront et commercialiseront ces robots, des start-up de l'intelligence artificielle qui les rendront presque « futés ». Lorsque cette bulle explosera dans quelques années, il nous restera cinq à dix ans avant que l'ensemble du monde adopte ces nouvelles technologies au quotidien.

Alors, à ce moment-là, il faudra imaginer à quoi pourra ressembler le monde d'après, le monde où le travail n'existe plus car il sera effectué par des machines aussi performantes que nous. Que ferons-nous ? Comment le ferons-nous, avec quels modes de répartition de la richesse et sur la base de quels critères ?

L'ère du travail ne cessera pas à cause de la disparition de tout travail, mais par sa raréfaction. Les millions de chômeurs à travers la planète peuvent témoigner que le processus est déjà bien entamé.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 6:15

Voilà, je ne saurais dire si cet article est rédigé sur le bon ton, ni si sa position sur le chômage est juste, mais il me semble une bonne introduction à un débat sur "à quoi ressemblera la société et l'économie quand l'essentiel des travaux pourront être faits par des robots ?"

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 8:05

Voilà pourquoi, à long terme, les socialistes et leurs 35 heures sont prophètes ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 9:45

ben c'est un peu la suite de la mécanisation et automatisation des usines.

les robots prendront les travaux faciles, pénibles et répétitifs.

le travail humain sera pour là où il y a plus de créativité, esprit d'initiative, intellectuels etc... ou même encore des travaux manuels très particulier (où ce qui paraît évident pour l'esprit humain, nécesite des tonnes d'algorythmes très compliqués pour un esprit robot)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 10:04

Scrogneugneu a écrit:
ben c'est un peu la suite de la mécanisation et automatisation des usines.

les robots prendront les travaux faciles, pénibles et répétitifs.

le travail humain sera pour là où il y a plus de créativité, esprit d'initiative, intellectuels etc... ou même encore des travaux manuels très particulier (où ce qui paraît évident pour l'esprit humain, nécesite des tonnes d'algorythmes très compliqués pour un esprit robot)

En fait c'est tout le coeur de ma question : n'est-ce que le prolongement du mouvement amorcé par la mécanisation ou est-ce plus que cela ?

Parce que l'intelligence artificielle permet d'aller encore au-delà en permettant potentiellement aux robots de prendre la place des humains dans toutes les activités qui ne nécessitent pas de créativité, qu'elles soient manuelles ou intellectuelles.
Songeons qu'avec la robotisation, la profession de taxi va disparaître d'ici vingt ans (voitures qui se conduisent toutes seules) ainsi que toutes celles de conduite de véhicules en tout genre : transport routier, transports en commun...

Des tonnes d'algorithmes compliqués pour un esprit robot ? Certes. Mais une fois l'algorithme programmé, une clef USB et hop ! Vous faites de n'importe quel robot un cordonnier ou un boulanger quasi instantanément, au lieu de mois et d'années de formation : ce sera beaucoup moins coûteux.

Bref à terme c'est la quasi-totalité des emplois qui seront concernés, et la quasi-totalité des hommes qui seront condamnés à l'oisiveté.

Cela a un bon côté : ne plus travailler, quel pied.

Mais économiquement, une société robotisée à un tel degré est-elle viable ? L'épargne et la consommation sont les fondements de l'économie. Mais si plus personne ou presque n'a de revenus parce que les robots font tout le travail, il n'y aura plus personne pour consommer quoi que ce soit avec quelque argent que ce soit.
Alors comment fera-t-on ? Quel intérêt de produire des robots pour faire le travail s'il n'y a plus de revenus à consommer ?
Va-t-on arriver à une sorte d'auto-soviétisation de la société avec revenu fixe par personne sur le dos du travail des robots ?

Il me semble que la seule situation comparable à ce type de bouleversement est la Rome du Ier siècle avant J.-C : la pléthore d'esclaves arrivant sur le marché a pratiquement supplanté la main d'oeuvre locale, qui s'est retrouvée à migrer dans Rome où elle a commencé à vivre de l'évergétisme : le pain et les jeux gratuits.

Va-t-on vers cela ? Une sorte de Rome géante, gavée d'esclaves robotisés où la population humaine vivra de loisirs et d'oisiveté ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 11:16

et bien, dans un premier temps la conception de nouveaux robots capables de nouvelles tâches (toutes celles qui existent actuellement) est une nouvelle activité florissante...

après les progressistes accuseront les affreux intégristes de refuser la Communion aux robots de compagnie et leur discrimination contre les robots-prêtres. Very Happy

ensuite le stade ultime est atteint lorsqu'on arrive à la première génération de robots ingénieurs qui peuvent eux-mêmes concevoir des générations nouvelles de robots...

après c'est Robot-Spartacus et la guerre des hommes contre les machines Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 12:53

Scrogneugneu a écrit:
et bien, dans un premier temps la conception de nouveaux robots capables de nouvelles tâches (toutes celles qui existent actuellement) est une nouvelle activité florissante...

après les progressistes accuseront les affreux intégristes de refuser la Communion aux robots de compagnie et leur discrimination contre les robots-prêtres. Very Happy

ensuite le stade ultime est atteint lorsqu'on arrive à la première génération de robots ingénieurs qui peuvent eux-mêmes concevoir des générations nouvelles de robots...

après c'est Robot-Spartacus et la guerre des hommes contre les machines Very Happy
Vous me donnez le goût de revoir l'excellent film Blade Runner.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 12:57

Je pense que nous sommes arrivé à un seuil, la robotisation ne peut pas aller plus loin sans un saut technologique dans le domaine de l'energie et/ou des actionneurs (verin, moteur).

Ca coute trop cher en énergie d'automatiser plus de tâches.

Il faudrait réussir à produire de l’énergie de manière autonome et très bas coût.
Il faudrait aussi trouver un "muscle" économique, performant, peu encombrant et lourd, comme le muscle biologique.

Actuellement, les batteries sont trop limités, transformant, même les robots les plus humanoïdes en de lourdes marionnettes.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 12:59

On en fera des "soleils verts"...
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 13:17

Philippe Fabry a écrit:
En fait c'est tout le coeur de ma question : n'est-ce que le prolongement du mouvement amorcé par la mécanisation ou est-ce plus que cela ?

Parce que l'intelligence artificielle permet d'aller encore au-delà en permettant potentiellement aux robots de prendre la place des humains dans toutes les activités qui ne nécessitent pas de créativité, qu'elles soient manuelles ou intellectuelles.
Songeons qu'avec la robotisation, la profession de taxi va disparaître d'ici vingt ans (voitures qui se conduisent toutes seules) ainsi que toutes celles de conduite de véhicules en tout genre : transport routier, transports en commun...

Des tonnes d'algorithmes compliqués pour un esprit robot ? Certes. Mais une fois l'algorithme programmé, une clef USB et hop ! Vous faites de n'importe quel robot un cordonnier ou un boulanger quasi instantanément, au lieu de mois et d'années de formation : ce sera beaucoup moins coûteux.

Bref à terme c'est la quasi-totalité des emplois qui seront concernés, et la quasi-totalité des hommes qui seront condamnés à l'oisiveté.

Cela a un bon côté : ne plus travailler, quel pied.

Mais économiquement, une société robotisée à un tel degré est-elle viable ? L'épargne et la consommation sont les fondements de l'économie. Mais si plus personne ou presque n'a de revenus parce que les robots font tout le travail, il n'y aura plus personne pour consommer quoi que ce soit avec quelque argent que ce soit.
Alors comment fera-t-on ? Quel intérêt de produire des robots pour faire le travail s'il n'y a plus de revenus à consommer ?
Va-t-on arriver à une sorte d'auto-soviétisation de la société avec revenu fixe par personne sur le dos du travail des robots ?

Il me semble que la seule situation comparable à ce type de bouleversement est la Rome du Ier siècle avant J.-C : la pléthore d'esclaves arrivant sur le marché a pratiquement supplanté la main d'oeuvre locale, qui s'est retrouvée à migrer dans Rome où elle a commencé à vivre de l'évergétisme : le pain et les jeux gratuits.

Va-t-on vers cela ? Une sorte de Rome géante, gavée d'esclaves robotisés où la population humaine vivra de loisirs et d'oisiveté ?
plus sérieusement,
je pense que oui.

à supposer qu'on atteigne ce premier stade (robots capables d'innombrables tâches manuelles, mais sans "plus")

l'économie elle-même n'est pas menacé car cette robotisation crée de fait un énorme nouveau marché, même si la fabrication et la distribution nécessite alors très peu de travail humain :conception de nouveaux robots toujours plus sophistiqué pour de nouvelles tâches: c'est-à-dire énormément d'ingénierie et d'informatique et surtout la MAINTENANCE (donc de techniciens)de ces mêmes robots.
et une compétition acharnée pour créer les meilleurs robots...

mais globalement oui, on peut supposer qu'il y ait de moins en moins de travail pour les hommes.

Là, il est faux de dire que plus personne n'a de revenu. ça fait beaucoup moins de revenus du travail (humain), mais ça fait des revenus de rente (du travail des robots), directement, ou indirectement à travers la redistribution des richesses par l'Etat.

mais il est évident qu'une partie de cette population majoritairement oisive va tourner à la décadence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 13:42

En tout cas, c'est une excellente idée d'investissement à long terme pour tous ceux qui veulent se repositionner dans les 20 années à venir ; ceux qui possèderont le capital (les robots) auront leur avenir et leurs retraites assurées. Idea
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 19:22

- Beaucoup de projections fantaisistes. Fox77 a mentionné certaines frontières technologiques, il y en a d'autres notamment sur les algorithmes. Beaucoup de tâches humaines simples en apparence sont en réalité très difficiles à modéliser, sans parler de les reproduire. L'expérience montre que les anticipations de ce type sont généralement déçues et l'innovation ne se produit en général pas là où / comme on l'attend.

- Pas d'exemple convaincant hors du champ industriel. Les cas de la distribution bancaire et des caisses automatiques relèvent d'internet et de l'électronique, pas des robots.

- Cependant la question posée reste valide : les robots sont-ils sur le point de conduire à une révolution industrielle entrainant une relocalisation massive, avec des conséquences macro-économiques, financières et politiques ?

Comme les hommes qui mêlent corps et esprit, les robots combinent mécanique et numérique. Attelage inégal : le premier domaine progresse relativement lentement (de l'ordre de 5% par an si on en juge par les gains de productivité de l'industrie) alors que le second est tiré par les progrès fulgurants de l'électronique (+100% tous les deux ans selon la loi de Moore).

Certes les couts de fabrication des robots diminuent régulièrement tandis que leurs fonctionnalités continuent de croître. Mais cela ne suffit pas à démontrer l'imminence d'une rupture technologique. Il serait intéressant de disposer de faits étayés. Avons-nous des exemples où les nouvelles générations de robots se substituent au personnel, pour des tâches réalisées jusqu'à présent manuellement par des personnels nombreux dans des usines modernes ?

Antoine



Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 29 Jan 2012 - 19:26

AntoineG a écrit:
Dromaeosaurus a écrit:
En tout cas, c'est une excellente idée d'investissement à long terme pour tous ceux qui veulent se repositionner dans les 20 années à venir ; ceux qui possèderont le capital (les robots) auront leur avenir et leurs retraites assurées. Idea

Alors l'Allemagne est probablement bien positionnée : leader dans les machines outils pour l'industrie, c'est un relais de croissance naturel.

En plus, une monnaie qui a des chances de s'apprécier.

En revanche pour ce qui est de l'avenir et des retraites je suis moins sur...

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 3:21

AntoineG a écrit:
- Beaucoup de projections fantaisistes. Fox77 a mentionné certaines frontières technologiques, il y en a d'autres notamment sur les algorithmes. Beaucoup de tâches humaines simples en apparence sont en réalité très difficiles à modéliser, sans parler de les reproduire. L'expérience montre que les anticipations de ce type sont généralement déçues et l'innovation ne se produit en général pas là où / comme on l'attend.

- Pas d'exemple convaincant hors du champ industriel. Les cas de la distribution bancaire et des caisses automatiques relèvent d'internet et de l'électronique, pas des robots.

- Cependant la question posée reste valide : les robots sont-ils sur le point de conduire à une révolution industrielle entrainant une relocalisation massive, avec des conséquences macro-économiques, financières et politiques ?

Comme les hommes qui mêlent corps et esprit, les robots combinent mécanique et numérique. Attelage inégal : le premier domaine progresse relativement lentement (de l'ordre de 5% par an si on en juge par les gains de productivité de l'industrie) alors que le second est tiré par les progrès fulgurants de l'électronique (+100% tous les deux ans selon la loi de Moore).

Certes les couts de fabrication des robots diminuent régulièrement tandis que leurs fonctionnalités continuent de croître. Mais cela ne suffit pas à démontrer l'imminence d'une rupture technologique. Il serait intéressant de disposer de faits étayés. Avons-nous des exemples où les nouvelles générations de robots se substituent au personnel, pour des tâches réalisées jusqu'à présent manuellement par des personnels nombreux dans des usines modernes ?

Antoine


Ok, merci.

Donc pas de souci à se faire pour l'avenir proche.

Cependant j'avoue que je suis tout de même curieux, dans l'absolu, au sujet de cette question de la viabilité de l'économie dans une société imaginaire où les robots seraient capables de la plupart des tâches.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 4:34

Philippe Fabry a écrit:


Ok, merci.

Donc pas de souci à se faire pour l'avenir proche.

Cependant j'avoue que je suis tout de même curieux, dans l'absolu, au sujet de cette question de la viabilité de l'économie dans une société imaginaire où les robots seraient capables de la plupart des tâches.

Et j'aimerais voir la capacité de décision d'un robot pour démonter un boulon qui résiste pour telle ou telle raison précise. Comment programmer une juste réponse pour les millions de situations concrètes de la vie. ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 5:17

le boulon est coincé, l'homme moyen décide de prendre une bière et de réfléchir à la question.

le robot fait un contrôle non destructif, type radiographie, neutronographie etc... et repère instantanément un petit grain ou un pas de vis tordu, calcul immédiatement la force à appliquer pour débloquer le boulon, calcul que la surface de l'objet sur lequel est fixé le boulon ne peut résister à une telle contrainte, et décide tout simplement de découper à la torche plasma l'emplacement et de remplacer par une tape avec des rivets.

l'homme moyen à côté en est à la moitié de sa bière et discute du match de foot d'hier soir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 5:25

Cher Scrogneugneu,

Le problème n'était pas le boulon ! Le problème, c'est les millions de situations diverses, des dizaines de millions de pièces différentes qu'il faut réparer, les pannes imprévisibles.

L'intelligence humaine s'adapte.

Le robot est programmé ... Bref, il a du progrès à faire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 5:29

Arnaud Dumouch arrive
« chouette un robot-médecin. Bonjour mon brave, j’ai des rhumatismes, mon genou se bloque »

Et le robot sort sa torche à plasma…
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 6:35

On a tout les outils algorithmiques pour des actions précises. On peut imaginer un robot qui s'occupe de dévisser les boulons, prenant en compte ceux qui sont récalcitrant, avec un système expert pour prendre les décisions adéquates pour le dévisser: il y a une nombre de réponses prédéfinies auparavant.

On a vu un robot jouer au volleyball par exemple. Mais au prix d'années de mise au point. Il est capable de suivre du "regard" le ballon et d'évaluer sa vitesse et d'extrapoler la futur position. Cependant, si ce robot est capable d'adaptation (taille et poids différent de la balle/ballon), il ets incapable de faire du basket ball sans tout changer à sa programmation.

Je programme des algos AI, des réseaux de neurones artificielles (type perceptron), de la logique floue etc... (c'est un hobby, pas mon métier) L'algo doit être très spécialisé sinon, ça ne marche plus. Et puis, combien d'effort pour la phase d'apprentissage du réseau, pour un résultat de généralisation souvent assez peu satisfaisant. (un enfant de 4 ans fait mieux la plupart du temps)

Et puis, effectivement, il faut un technicien derrière le robot (façon de parler), parce que les pièces s'usent rapidement (quand on compare avec un être humain et ses 80 ans de vie...), il y a une maintenance préventive importante. Et quand il y a une panne, on ne peut pas, la plupart du temps, prendre le robot du poste 2 de travail pour remplacer provisoirement celui du poste 3, contrairement à l'humain.

En se mettant sur le terrain de la spéculation, de la science fiction, il faut se référer aux grands romans d'anticipations. Barjavel dans La nuit des temps par exemple, imagine une société où les personnes sont payées, qu'elles travaillent ou pas. Celles qui choisissent de travailler un jour ou deux par mois, reçoivent un bonus. Évidemment, dans cette société utopique, la matière première peut être créée ex-nihilo de manière quantique (liées aux probabilités), empêchant quiconque de manquer matériellement parlant.
C'est une société uniquement de loisirs oisifs.


Dernière édition par Fox77 le Lun 30 Jan 2012 - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 6:57

Cher Fox, une mouche sait mieux s'adapter aux millions de situations où elle peut être confrontée qu'un robot actuel qui est uniquement dans un certain nombres de taches préprogrammées. Mais cela progressera sans doute.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 8:40

Fox77 a écrit:
Barjavel dans La nuit des temps par exemple, imagine une société où les personnes sont payées, qu'elles travaillent ou pas. Celles qui choisissent de travailler un jour ou deux par mois, reçoivent un bonus.
il y a les "sans-machins" (sans-clefs ou sans-bague,je sais plus, chose qui fait office de carte de crédit). ils sont hors du système.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 8:45

Arnaud Dumouch a écrit:
Voilà pourquoi, à long terme, les socialistes et leurs 35 heures sont prophètes ! Mr.Red

Bonjour Arnaud,

et puis pour faire dans l'excés ,

celui qui inventera le robot capable de se reproduit , forcement le masculin sera équipé d'un boulon (et bout long) ce qui donnera un vrai sens au mot vice vis et on ne mettra plus personne sous écrou pour une histoire de rondelle !! Very Happy

que l’homme créent des machines pour venir en aide a l'homme d'accord pour les travaux pénibles et dangereux, mais que l'on créent des machine pour supprimer le travail des hommes sous prétexte de gagner plus d'argent par quelques uns c'est débile !

certes il est assez inéluctable que cela arrive, mais aujourd'hui on va trop vite parce que on concidére l'autre comme une menace (là l’occident n'a semé qu'une mentalité de loup et elle est en train de récolter ce qu'elle a semé !

si nous avions veillé a une éducation spirituelle alors nous saurions vivre avec moins de choses inutiles et réduire notre travail et nos revenus ne nous inquiéterait pas puisque ce serait partager avec les peuples qui se développent, peuples qui ne nous regarderaient pas comme de dangereux concurrent ou comme d'anciens exploiteur sur qui ils doivent prendre une revanche !

nous avons juste voulu nous enrichir, et comme le dit l'écriture la richesse mal acquise n'engendre pa sla paix et tout bien volé appartiendra aux pauvres !
on s'y prend tellement bien, que nous construisons notre propre cercueil avec des machines si performantes que l'on aura plus de salaire et donc même pas le moyen de s'acheter ce beau cercueil inoxydable ' Notre Père a beaucoup d'Humour !!" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 9:23

Tout est possible hélas à l'imagination humaine.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 30 Jan 2012 - 11:20

Scrogneugneu a écrit:
Fox77 a écrit:
Barjavel dans La nuit des temps par exemple, imagine une société où les personnes sont payées, qu'elles travaillent ou pas. Celles qui choisissent de travailler un jour ou deux par mois, reçoivent un bonus.
il y a les "sans-machins" (sans-clefs ou sans-bague,je sais plus, chose qui fait office de carte de crédit). ils sont hors du système.
Oui, mais je ne me rappelle plus comment ils en sont arrivé là... Je crois que c'est parce qu'ils sont issues de naissances "naturelles", non planifiées par l'ordinateur (c'est sans bague, moyen de payement et de contraception)

D'ailleurs tant qu'on en est là, ne serait il pas nécessaire d'avoir un grand programme mondial de planification des naissances, afin de nous assurer que chacun puisse profiter de la richesse équitablement ? Trop de population par rapport à la richesse accroit mécaniquement les écarts et la pauvreté (nécessaire ne veut pas forcément dire souhaitable :evil: )
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mar 31 Jan 2012 - 5:01

Je connais plusieurs utilisations de robots-tondeurs de pelouses dans mon entourage . Ils n'ont pas tenu plus de trois ans et leurs propriétaires renoncent à les faire réparer .
Quand ils sont neufs et efficaces , c'est amusant pour les voisins .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mar 31 Jan 2012 - 5:27

Ils meurent usés par la tonte permanente !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mar 31 Jan 2012 - 6:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Ils meurent usés par la tonte permanente !

Comme les contribuables français !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mar 31 Jan 2012 - 7:15

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ils meurent usés par la tonte permanente !

Comme les contribuables français !
tu dois pas avoir beaucoup de copains chez les thésards, MCF et PR

ou alors vous parlez filles et rugby, je sais pas
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mar 31 Jan 2012 - 7:23

boulo a écrit:
Je connais plusieurs utilisations de robots-tondeurs de pelouses dans mon entourage . Ils n'ont pas tenu plus de trois ans et leurs propriétaires renoncent à les faire réparer .
Quand ils sont neufs et efficaces , c'est amusant pour les voisins .
ma grand-mère
celle qui, selon ses dires, est presque mise à la rue à cause de l'isf Laughing
a un robot qui nettoie sa piscine. ben ça tient longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 5:45

Philippe Fabry a écrit:
Ok, merci.

Donc pas de souci à se faire pour l'avenir proche.

Cependant j'avoue que je suis tout de même curieux, dans l'absolu, au sujet de cette question de la viabilité de l'économie dans une société imaginaire où les robots seraient capables de la plupart des tâches.

Cher Philippe,

Si vous en avez le temps, regardez les premiers épisodes de la série ALBATOR 78.

Accessible sur le net.



Pour le reste, c'est peut être une trés bonne nouvelle pour la spiritualité.

Les hommes abreuvés de biens et n'ayant plus à travailler recommencerait à se poser des questions.


Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 5:49

Scrogneugneu a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ils meurent usés par la tonte permanente !

Comme les contribuables français !
tu dois pas avoir beaucoup de copains chez les thésards, MCF et PR

ou alors vous parlez filles et rugby, je sais pas

Mes copains thésards sont plutôt tous des catholiques royalistes et tendance tradi.

De leur point de vue l'agitateur de gauche, c'est moi. What a Face

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 8:31

[quote="SJA"]
Citation :

Les hommes abreuvés de biens et n'ayant plus à travailler recommencerait à se poser des questions.


... ou se suideraient en masse.

Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 8:33

Une question essentielle à laquelle personne n'a songé (apparemment Mr.Red ): UCROA, elle est sexy?

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 10:05

Karl a écrit:
Une question essentielle à laquelle personne n'a songé (apparemment Mr.Red ): UCROA, elle est sexy?


Ca va :


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 10:23

Karl a écrit:
Une question essentielle à laquelle personne n'a songé (apparemment Mr.Red ): UCROA, elle est sexy?
C'est un fantasme typiquement japonais, la femme parfaite, robot humanoïde.(autonomie 20minutes; prévoir une prise dans la cuisine et à coté du lit ...)
Il y a les fameuses poupées gonflables, les hommes en général sont élevés dans ce mythe:
Comptine enfantine française a écrit:

Roudoudou
Roudoudou n'a pas de femme,
Il en fait une avec sa canne,
Il l'habille en feuille de chou
Voila la femme à Roudoudou.
Vous la connaissez cette comptine ? affraid
Ca fait peur quand on réalise ce que ça sème dans les esprits des enfants :rabbit:
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 10:36

Citation :
Philippe Fabry a écrit:
Karl a écrit:
Une question essentielle à laquelle personne n'a songé (apparemment Mr.Red ): UCROA, elle est sexy?


Ca va :



Je parie que ces sacrés japs ont une idée derrière la tête avec leur robote (sinon pquoi un robot femme?)
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 11:54

Surtout qu'elle est "sexuée" avec une belle poitrine robotique... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 13:31

Fox77 a écrit:
Surtout qu'elle est "sexuée" avec une belle poitrine robotique... scratch


Houai , l'avenir ne changera pas du passé que les hommes se sont fait, on filera une robote a graisser et on nommera le graisseur attitré !! le phantasme continu ! !!

les Japonnais question esprit turlupinés par le sexe ils sont souvent gravement atteint !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 13:38

SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Ok, merci.

Donc pas de souci à se faire pour l'avenir proche.

Cependant j'avoue que je suis tout de même curieux, dans l'absolu, au sujet de cette question de la viabilité de l'économie dans une société imaginaire où les robots seraient capables de la plupart des tâches.

Cher Philippe,

Si vous en avez le temps, regardez les premiers épisodes de la série ALBATOR 78.

Accessible sur le net.



Pour le reste, c'est peut être une trés bonne nouvelle pour la spiritualité.

Les hommes abreuvés de biens et n'ayant plus à travailler recommencerait à se poser des questions.


Salut SJA !

 tu y crois ??

 l'homme a inventé le gourdin , bah pas trop de question,

puis la lance puis l'arc , puis la roue , puis puis puis , la charrette, toujours pas de question ou guère plus !!
puis le moteur, l'électricité , le nucléaire, ;;;;;; toujours guère plus de question !

je doute qu'avec des robots et robotes il s'en pose plus ? sinon trouver un super viagra et du graissage supplémentaire pour que sa poupée arrête de couiner !!! Embarassed  je ne veux pas prendre de pari je serais malheureux de gagner 
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Mer 1 Fév 2012 - 14:07

Lisez, ou relisez l'excellent ouvrage d'Aldous Huxley "Le meilleur des mondes". Tout y est...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Dim 14 Oct 2012 - 10:40

Peut-être que l'auto-entreprenariat sera plus accessible avec cette robotisation, on peut créer une entreprise considérée comme individuelle tout en ayant à son service des robots capables de faire des tâches que l'on réservait autrefois aux salariés. C'est peut-être le salariat qui va disparaître. Chacun peut ainsi avoir pour capital une quantité de robots dont il programme l'exécution et assure l'entretien et la pérennisation.
On peut aussi penser que dans une telle société automatisée le besoin d'humanisation sera de plus en plus fort, il y aura donc une grande demande de métiers originaux à valeur ajoutée en contacts humains. Ne me demandez pas lesquels ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Robotisation de la société, économie et avenir   Lun 15 Oct 2012 - 4:11

Petite divagation perso...

"-Qui répare les robots?
-Des robots réparateurs.
-Qui répare les robots qui réparent les robots?
-Des robots réparateurs de robots réparateurs.
-Qui répare les robots qui réparent les robots réparateurs de robots réparateurs?
etc........
-Que font les hommes dans tout ça?
-Ils rêvent de robots qui ne tombent jamais en panne et cela occasionne chez eux des tas de maladies psychosomatiques. Quand le robot chargé de les soigner tombe en panne, ils se disent Idea qu'un médecin en chair et en os c'était peut-être mieux..."alien clown clown clown


Revenir en haut Aller en bas
 
Robotisation de la société, économie et avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'énergie est notre avenir, économisons là !
» Les sociétés militaires privées – un danger pour la démocratie et la paix
» le CRAC contre Avenir & JC Decaux
» L'avenir de la Chine
» La société martienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: