DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'affaire du "subsistit in"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Abenader



Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Mer 1 Fév 2012 - 13:21

Pie XII, Cupimus in primis a écrit:
Une communauté chrétienne qui agirait ainsi [càd en étant séparée de l’Eglise catholique] se desséchera comme le sarment coupé du cep et ne pourra pas produire de fruits de salut.

Que Dieu daigne donc éclairer nos frères séparés et les ramener à la vraie foi au sein de la véritable Eglise du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Mer 1 Fév 2012 - 13:35

Voilà.
c'est bien pour cela que, autant ce que dit Philippe Fabry est juste,
tandis que ce que dit Arnaud Dumouch est faux.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Mer 1 Fév 2012 - 13:44

Chris Prols a écrit:
Mais continuons donc, et voyons ce que notre Mère l'Eglise nous enseigne, et comme on est loin de cet abomination du subsistit in et de sa métastase cancéreuse des elementa ecclesiae:

Pie IX, Lettre apostolique Iam vos omnes a écrit:
Or quiconque considère avec soin et médite l'état dans lequel se trouvent les diverses sociétés religieuses divisées entre elles et séparées de l'Eglise catholique, ... devra se convaincre facilement que ni aucune de ces sociétés, ni toutes réunies ensemble, ne constituent en aucune façon et ne sont cette Eglise une et catholique que le Christ, le Seigneur, a fondée et bâtie, et qu'il a voulu voir exister, et qu'elles ne peuvent pas non plus être considérées en aucune façon comme un membre ou une partie de cette même Eglise, puisqu'elles sont séparées visiblement de l'unité catholique.Puisqu'en effet ces sociétés sont privées de cette autorité vivante et établie par Dieu qui en particulier enseigne aux hommes les réalités de la foi et de la règle des moeurs, et qui les dirige et les gouverne en tout ce qui intéresse leur salut éternel, il en résulte que ces sociétés ont continuellement varié dans leurs doctrines, et cette mobilité et cette instabilité ne cessent jamais dans ces sociétés. Chacun comprend facilement... que cela est en opposition complète avec l'Eglise instituée par le Christ Seigneur...

C'est pourquoi, que tous ceux qui ne possèdent pas l'unité de l'Eglise catholique saisissent l'occasion de ce concile par lequel l'Eglise catholique, dont faisaient partie leurs aïeux donne une nouvelle preuve de son unité intime et de son invincible vitalité, et, répondant aux besoins de leurs coeurs qu'ils cherchent à s'arracher à cet état dans lequel ils ne peuvent pas être assurés de leur salut.

C'est l'exact contraire de Dominus Jesus, n° 17, auquel je dis: anathême !!!

Mais non. Ca dit juste ce petit bout de phrase :

Certains hommes sont ordonnés à l’unité catholique du peuple de Dieu.


Vous voyez ! Faut tout lire ! Faut croire en l'Esprit Saint, cher Corn Flakes au lieu de lui chercher des pièges !
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Mer 1 Fév 2012 - 13:46

Chris Prols a écrit:
Pie XII, Humani generis a écrit:
La Révélation... nous apprend que le Corps mystique du Christ et l'Eglise catholique romaine sont une seule et même chose.


C'est vrai car c'est déjà plus précis ! Par corps mystique du Christ, on n'envisage pas seulement les baptisés avec de l'eau mais ceux qui vivent de la grâce sanctifiante à savoir :
1° Les anges du ciel.
2° Les saints du ciel.
3° Les âmes des purgatoires mystiques.
4° Et ceux qui sur terre vivent de la charité fondée sur la grâce.

On sent du souffle là dedans ! cheers

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Mer 1 Fév 2012 - 13:57

Chris Prols a écrit:
Pour ma part, la conclusion se fera en citant cet article du Youcat (déjà le nom...)
Puisque notre ami Chris Prols a fait de YouCat son livre de chevet,
je vous propose à présent le YouCat Quizzz ! (c'est très sérieux)

3. Quelle est la source originelle de la liturgie ?
  • Parce que Dieu est amour, il voudrait nous faire participer à la fête de sa joie et nous offrir sa
    bénédiction.
  • La vente des indulgences.
  • Le Pape Urbain II.
  • Les minéraux volcaniques trempés pendant 13 000 ans par l’eau baptismale.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Mer 1 Fév 2012 - 13:59

Désolé pour Chris Prols, il n'y a pas le choix "Paul 6".
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Mer 1 Fév 2012 - 14:56

Chris Prols a écrit:
Mais continuons donc, et voyons ce que notre Mère l'Eglise nous enseigne, et comme on est loin de cet abomination du subsistit in et de sa métastase cancéreuse des elementa ecclesiae:

Pie IX, Lettre apostolique Iam vos omnes a écrit:
Or quiconque considère avec soin et médite l'état dans lequel se trouvent les diverses sociétés religieuses divisées entre elles et séparées de l'Eglise catholique, ... devra se convaincre facilement que ni aucune de ces sociétés, ni toutes réunies ensemble, [size=18]ne constituent en aucune façon et ne sont cette Eglise une et catholique que le Christ, le Seigneur, a fondée et bâtie, et qu'il a voulu voir exister, et qu'elles ne peuvent pas non plus être considérées en aucune façon comme un membre ou une partie de cette même Eglise, puisqu'elles sont séparées visiblement de l'unité catholique.
[...]

C'est l'exact contraire de Dominus Jesus, n° 17, auquel je dis: anathême !!!

Ce n'est pas du tout contraire à Dominus Iesus.

DI ne définit pas les elementa ecclesiae comme une partie de l'Eglise. J'ai déjà expliqué ( :colere: ) que "éléments" ne signifie pas "morceaux" mais "commencements", "prémices", "notions". Parler des églises extérieures comme Elementa ecclesiae n'est pas du tout dire qu'elles constituent l'Eglise du Christ ou ne sont partie de l'Eglise du Christ, vous faites là une erreur de lecture grossière.
Parce que comme d'habitude vous ne méprisez pas le vocabulaire, et comme d'habitude c'est du haut de votre présomptueuse ignorance que vous prétendez interpréter les textes du Magistère.

Si vous saviez comme cela me fend le coeur.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Mer 1 Fév 2012 - 22:56

Philippe a écrit:
Parler des églises extérieures comme Elementa ecclesiae n'est pas du tout dire qu'elles constituent l'Eglise du Christ ou ne sont partie de l'Eglise du Christ, vous faites là une erreur de lecture grossière.

Alors qu'est-ce que c'est ? Et quel rapport y a-t-il entre ces elementa et l'Eglise ? Qu'y a-t-il de commun entre eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Mer 1 Fév 2012 - 23:18

Chris Prols a écrit:
Philippe a écrit:
Parler des églises extérieures comme Elementa ecclesiae n'est pas du tout dire qu'elles constituent l'Eglise du Christ ou ne sont partie de l'Eglise du Christ, vous faites là une erreur de lecture grossière.

Alors qu'est-ce que c'est ? Et quel rapport y a-t-il entre ces elementa et l'Eglise ? Qu'y a-t-il de commun entre eux ?

Je l'ai déjà expliqué dans ce fil ou un autre.
Les elementa ecclesiae sont des éléments au sens de commencement, de notions de base qui ne suffisent pas à faire d'individus ou de groupes des membres de l'Eglise, puisqu'ils en sont coupés, mais qui permettent malgré tout que l'Eglise du Christ agisse en eux.
Par exemple : le baptême valide. Il est un commencement, une source de grâce dans les individus, mais s'ils sont coupés de Rome, il ne suffit pas à faire d'eux des membres du Corps du Christ, comme vous l'avez par ailleurs vous-même souligné, à juste titre. Le baptême peut agir en eux pour les amener à rentrer en communion et à devenir des membres effectifs, mais ne suffit pas, tant qu'ils se coupent de l'Eglise, à en faire des membres.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Jeu 2 Fév 2012 - 10:36

salut

Autre elementa, dit le Concile de Trente : La bonne volonté, le repentir, la foi.

Ce qui constitue SEUL le salut, fondé sur ces PREPRATIONS, ces SEMENCES, c'est la charité active, vertu théologale.

Tout ceci montre que le Concile Vatican II se lit très facilement dans la ligne des autres conciles.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Jeu 2 Fév 2012 - 14:12

Le conciliabule de P6 ne se contente donc pas d’insinuer, mais il admet et enseigne qu’il n’y a pas identité parfaite entre le Corps mystique de Jésus-Christ et l’Église catholique, et que celle-ci ne jouit que d’un mode de subsistance dans de l’Église de Jésus-Christ ; ce mode la fait subsister comme société organisée et principale. Dès lors, les autres « confessions religieuses » peuvent être des moyens de salut et des instruments du Saint-Esprit
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Jeu 2 Fév 2012 - 14:22

Cupertino a écrit:
Le conciliabule de P6 ne se contente donc pas d’insinuer, mais il admet et enseigne qu’il n’y a pas identité parfaite entre le Corps mystique de Jésus-Christ et l’Église catholique, et que celle-ci ne jouit que d’un mode de subsistance dans de l’Église de Jésus-Christ ; ce mode la fait subsister comme société organisée et principale. Dès lors, les autres « confessions religieuses » peuvent être des moyens de salut et des instruments du Saint-Esprit

Non. Vous n'avez rien compris. Comme d'habitude.

Et vous voyez, ce n'est pas foncièrement grave que vous ne compreniez pas. Cela arrive.

Non, ce qui est grave, c'est que vous placez votre foi en vous-même et en votre jugement plutôt qu'en la promesse du Christ.
Du coup vous préférez penser que vous avez compris, et que donc Vatican II est hérétique, plutôt que de vous dire "le problème doit venir de moi, j'ai dû mal comprendre, je vais faire confiance à Jésus et essayer de voir où je me suis gourré".

En adoptant une telle attitude, vous transformez votre erreur en faute ; vous fondez un schisme sur votre insuffisance intellectuelle, alors que vous devriez offrir à Dieu cette insuffisance avec humilité en mettant votre confiance dans la promesse du Christ d'assurer le charisme d'infaillibilité au successeur de Pierre. Cela serait une bonne voie de sainteté.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Jeu 2 Fév 2012 - 16:51

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Jeu 2 Fév 2012 - 20:11

Citation :
vous fondez un schisme sur votre insuffisance intellectuelle
j'aime bien la formule
moi ça m'aurait pas trop plu qu'on me dise ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Ven 29 Juin 2012 - 14:53

ancien-mahométan a écrit:
Le subsistit in ? Réfutation complète:

http://www.quicumque.com/article-la-foi-est-infrangible-mosaique-autour-du-sedevacantisme-79571175.html

= lien sédévacantiste, donc à la foi idiot et de mauvaise foi.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Ven 29 Juin 2012 - 16:15

ancien-mahométan a écrit:


Vous ne m'en voudrez pas si à l'avenir je ne tiens plus compte de vos "réponses". Pauvre Fabry ... Laughing

En fait j'ai du mal à voir quand est-ce que vous en avez déjà tenu compte, donc ça changera rien pour moi.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9346
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: L'affaire du "subsistit in"   Ven 29 Juin 2012 - 21:52

" subsistit in " ne peut pas se traduire par " est une subsistance " . Il faut retourner à l'étymologie . Ce qui est en-dessous ( sub sistere ) , c'est la fondation , le socle .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire du "subsistit in"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» L'affaire du "subsistit in"
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» Une crèche risque la fermeture pour une affaire de voile!!!!!
» L'affaire Varginha en Bd ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: