DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Lun 09 Jan 2012, 12:48


Le baptême

Le nom du Baptême vient du geste qui le réalise: baptiser signifie « plonger », « immerger ». La plongée dans l'eau signifie pour celui qui demande le baptême (le catéchumène), son union au christ dans sa mort et sa résurrection. Il est comme une « nouvelle créature » (1)

Les grands événements de l'histoire de l'Alliance de Dieu avec l'humanité, rappelés dans la célébration de la nuit de Pâques (Vigile Pascale) annonçaient déjà le Baptême. Par exemple, la traversée de la mer Rouge, véritable libération d'Israël de l'esclavage en Égypte, annonce la libération du péché par le Baptême. Par sa Pâque, sa mort et sa Résurrection, le Christ a ouvert à tous les hommes les sources de la vie éternelle.

Le Baptême se donne donc en plongeant le catéchumène dans l'eau, ou en lui versant de l'eau sur la tête, en invoquant la Sainte Trinité: Je te baptise au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit.

http://www.eglise.catholique.fr/page.php?Id=4770

_______________________________________________

bonjour a tous

je ne comprend pas bien cet enseignement
le bapteme est l'entrée dans une nouvelle vie ;renoncement aux péchés ;conversion a l'Evangile

de quels péchés ;les juifs etaient ils coupable ?

merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Lun 09 Jan 2012, 21:11

Mon cher TOBIE,

Désolée mais je n' ai pas la réponse à ta question hélas !!! je répondrais peut-être à côté donc je ne me risque pas , ne maîtrisant pas assez ce sujet.

Je fais remonter ton post et j'espère que Arnaud vient dans les parages !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Lun 09 Jan 2012, 21:40

Du péché originel, cher Tobie.

Comme tous les hommes qui naissent ici bas.

Le baptème nous purifie de ce péché.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Lun 09 Jan 2012, 21:41

Cher Tobie, la Traversée de la mer rouge est aussi la préfiguration du passage par la mort, ce passage étant une durée comme l'indique Marthe Robin :



- Marthe Robin et la mort comme « passage, durable, où il se passe des choses » (décédée en 1983)



Philippe Coutel (philippecoutel@msn.com) qui assistait à une retraite des Foyers de Charité, rapporte : « Le 31 oct. 1979, vers 17h, deux cousines, un cousin et un de leurs amis, dans la baie de Quiberon, ont voulu faire une dernier tour de bateau avant de mettre celui-ci en cale-sêche pour l'hiver. Ils avaient 18-19ans. Brusquement alors qu'ils étaient dans la rade, une très violente tempête s'est levée d'un coup. Le voilier a été sur le champs absorbé par les flots, et ils sont morts noyés. Quelques semaines plus tard, je suis allé voir Marthe Robin pour savoir ce qu'il était advenu d'eux quant à leur éternité, car aucun d'eux n'étaient pratiquants; Avec même une vie moralement plus ou moins dissolue, comme il est d'usage en Occident. J’étais donc un peu inquiet pour eux. Mais le père spirituel de Marthe, le père Finet à du nez. Et sans même être au courant de mon affaire il a sorti aux retraitants : "Surtout n'allez pas demander à Marthe si vos proches qui sont morts sont sauvés. Et si elle vous disait qu'ils sont en enfer "? Fort de cette recommandation je n'ai rien demandé à Marthe; Mais la question me brûlait les lèvres. C'est elle-même qui va rompre le silence, d'une manière détournée. Tout en respectant la consigne du père Finet, elle a demandé au père qui nous prêchait la retraite de nous dire : " Et......Marthe Robin m'a fait savoir, que quand des jeunes qui ne pratiquaient pas, meurent dans l'ignorance de Jésus, il va se passer plusieurs heures avant le jugement définitif; Et même plusieurs jours, où le Seigneur va se montrer à eux dans toute sa lumière; Et va leur demander: VEUX-TU DE MON AMOUR ? Et en générale, les jeunes disent OUI".

Beaucoup plus a dû se dire entre Marthe et ce père, car pendant tout le temps où il disait ça, il a pris bien soin de ne pas regarder dans ma direction. Et même à un moment, il a carrément mis une main en cache devant ses yeux pour ne pas me regarder.

Marthe Robin insistait souvent sur cette « durée » du temps de la mort. Le père Maurice de Lesseps osb, moine de Fontgombault, rapporte le témoignage suivant (mai 2007, plesseps@netcourrier.com) : « Le neveu d’un de mes amis religieux (un confrère du Père André Rannou des Missions Etrangères de Paris), mourut dans un accident de la route dans des circonstances troubles, à la sortie d’une boite de nuit. Son oncle était fort inquiet pour son salut, et pensait qu’il était damné. Et voici le témoignage qu’il me rapporta. Il se rendit pour une retraite au foyer de charité de Châteauneuf de Galaure. Vers la fin de la semaine, on le prévint que Marthe voulait le rencontrer. Il se rendit donc dans sa chambre, mais avec une certaine défiance, étant naturellement prévenu contre le merveilleux. Or Marthe, qui était d’origine rurale, lui parla durant tout l’entretien de la nature, des travaux agricoles. Il voulut brusquer la fin de l’entretien et se leva pour prendre congé. Alors Marthe lui dit ceci : « Vous savez, Père, l’âme reçoit une grande lumière au moment de la mort. Et peu d’âmes disent non à Dieu, surtout parmi les jeunes. » Mon ami prêtre est sorti de la chambre assez bouleversé. »

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 15:06

Donc, d'après vous, le passage de la mer rouge, qui est une préfiguration du baptème est aussi une préfiguration du passage par la mort ?

Donc, si je suis bien, le baptème est une préfiguration du passage par la mort ?

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 15:10

Absolument. Baptême comme passage par la mort, comme apparition du Christ ont un seul but : faire entrer votre coeur dans une nouvelle vie, la vie de la grâce fondée sur un coeur brisé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2610
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 15:11

ben oui si on veut,
car le baptême est une mort au péché et une renaissance avec le Christ,
préfiguration de la mort et de la résurrection tout court.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 15:43

Scrogneugneu a écrit:
ben oui si on veut,
car le baptême est une mort au péché et une renaissance avec le Christ,
préfiguration de la mort et de la résurrection tout court.

C'est bien ce que je dis.

le baptême nous fait passer de la mort (du péché) à la vie (de la grâce) et pas le contraire comme Arnaud voudrait nous le faire croire :

Arnaud a écrit:
Absolument. Baptême comme passage par la mort

Le baptême c'est la passage de la mort à la vie.

En fait, avec vous, c'est assez simple, finalement. On prend le contraire de tout ce que vous dites, et on a de la doctrine catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 15:58

Cher Chris Prolls, pourquoi ne voulez vous pas que la mort soit un passage où Jésus vient chercher le pécheur ?

Parce que vous êtes si sûr de votre salut que vous ne comptez pas avoir besoin de la miséricorde de Jésus.

du coup, comme dans le passage des ouvriers de la 11° heure, ça vous rend jaloux que des gens indignes du Ciel puissent être évangélisés et convertis par Jésus.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 16:39

Le vrai baptème est la mort à soi-meme, à son corps de péché, afin de mettre l'âme toute nue dans l'Esprit-saint

Mais l'âme pécheresse préfère garder ses jupons et jupettes, ça la protège

Version spéciale pour titiller Chris Prols que j'adore Mr. Green


Dernière édition par lion-des-bois le Mar 10 Jan 2012, 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 16:45

Arnaud a écrit:
Cher Chris Prolls, pourquoi ne voulez vous pas que la mort soit un passage où Jésus vient chercher le pécheur ?

Cher Arnaud, parce que c'est contraire au dogme et à la doctrine catholique.

Arnaud a écrit:
Parce que vous êtes si sûr de votre salut que vous ne comptez pas avoir besoin de la miséricorde de Jésus.

C'est marrant ! Un coup, j'envoie tout le monde en enfer, un coup, je suis sûr de mon salut.

Oh que non, je n'en suis pas sûr. Je l'opère avec crainete et tremblement, et compte sur la Grâce et la Miséricorde de mon Jésus, sans qui je ne suis et ne peux rien, comme tout le monde.

Mais la vraie question est: pourquoi voulez-vous sauver tout le monde en inventant des sessions de rattrapage pendant la mort ? Vous estimez-vous plus miséricordieux ou plus juste que Dieu Lui-même, qui sauve qui Il veut et qui damne qui Il veut en toute justice et miséricorde ?

Arnaud a écrit:
du coup, comme dans le passage des ouvriers de la 11° heure, ça vous rend jaloux que des gens indignes du Ciel puissent être évangélisés et convertis par Jésus.

Encore une fois, vous n'écoutez rien ni personne. On vous a tous dit, et l'interprétation autorisée de l'Eglise (celle contre laquelle vous allez) le stipule, la 11è heure n'est pas l'heure après la mort, ou pendant la mort, c'est la dernière heure de la vie !!!

Vous vous basez sur une fausse interprétation de la parabole et sur une légende urbaine et occidentale (les NDE) pour construire votre théorie du tous sauvés.

Car le fond de votre théorie est bien celle-là: nous sommes tous sauvés.

Du reste, pourquoi Jésus aurait-Il institué les derniers sacrements, l'extrême onction, si de toute façon, on recommence tout pendant la mort ? Ils ne servent à rien, tout comme l'Eglise, tout comme la foi alors, vu que de toute façon, on recommence tout pendant la mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 16:48

L'heure de la mort est la dernière heure de cette vie ! C'est justement là où il faut de la finesse !

De même que le passage du peuple Hébreux par le désert, où Dieu leur apparaît sous forme d'une colonne de lumière est AVANT l'entrée dans l'autre monde.

Et voilà pourquoi Benoît XVI, loin d'excommunier ma thèse, en présente le contenu dans son encyclique en précisant bien que c'est NOUVEAU.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 16:53

C'st pas la révélation qui est nouvelle, c'est le regard sur la révélation qui est nouveau, comme un voile sur elle qui se soulève Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28036
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 16:53

Chris Prols a écrit:

Encore une fois, vous n'écoutez rien ni personne. On vous a tous dit, et l'interprétation autorisée de l'Eglise (celle contre laquelle vous allez) le stipule, la 11è heure n'est pas l'heure après la mort, ou pendant la mort, c'est la dernière heure de la vie !!!

Je vous avais posé une question: "C'est quand, l'heure de la mort, pour vous ?"

Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 16:57

Vers 21 heures.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 16:59

Ah, nous mourrons tous à 21h ?

Vous contredisez les statistiques élémentaires

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28036
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 17:06

Chris Prols a écrit:
Vers 21 heures.

Blague à part...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 17:09

Arnaud a écrit:
L'heure de la mort est la dernière heure de cette vie...De même que le passage du peuple Hébreux par le désert, où Dieu leur apparaît sous forme d'une colonne de lumière est AVANT l'entrée dans l'autre monde.

C'est pourtant basique. Le passage de la mer rouge, c'est le passage du péché à la rédemption. C'est une figure du baptème, qui fait passer du péché originel à l'innocence retrouvée. C'est en général au tout début de la vie, vu l'on baptise les nouveaux-nés, et que l'on est ainsi purifiés du péché originel (l'esclavage du péché=l'Egypte ou les Hébreux étaient esclaves=la mort) et passe de la mort du péché à la vie de la grâce.

ça ne représente pas la mort et les NDE, mais la vie.

Trouvez-moi un seul Père ou Docteur ou théologien approuvé (=avant V2) qui interprète comme vous le passage de la mer rouge, et je reverrai mes dires.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême   Mar 10 Jan 2012, 17:24

Chris Prols a écrit:


Trouvez-moi un seul Père ou Docteur ou théologien approuvé (=avant V2) qui interprète comme vous le passage de la mer rouge, et je reverrai mes dires.

Il y en a beaucoup. Mais en voici un particulier :


- Le pape Innocent III (1160-1216) : l’apparition glorieuse du Christ crucifié à l’heure de la mort

Lotario, de la famille des comtes de Segni, (Gavignano, 1160–Pérouse, 1216), élu pape le 8 janvier 1198 sous le nom d'Innocent III, est considéré comme le plus grand pape du Moyen Âge. Intellectuel et homme d'action, préoccupé de remplir au mieux sa fonction religieuse, il fut un chef à la décision rapide et autoritaire1. Il cherchera à exalter au mieux la justice et la puissance du Saint-Siège de façon à renforcer son autorité suprême, gage selon lui de la cohésion de la chrétienté.
Avant d’être pape et comme théologien privé, enseigne que « tout homme, bon ou mauvais, au moment de quitter cette terre et avant de paraître devant son juge, voit lui apparaître Notre Seigneur Jésus Christ crucifié. Le méchant voit le Christ pour sa confusion, afin qu’il rougisse de n’être pas racheté par le sang du Sauveur. Ses fautes exigent qu’il en soit ainsi. »

In Innocent III, De contemptu mundi sive de miseria conditione humanae, Libri III

CAPUT 43
D’Innocent III, Le mépris du monde ou la misère de la condition humaine, Livre 3
Chapitre 43.
De adventu Christi ad diem mortis cujuslibet hominis. Au sujet de la venue du Christ au jour de la mort de chaque homme.
Videt etiam tam bonus quam malus, antequam egrediatur anima de corpore, Christum in cruce positum. Malus videt sibi ad confusionem, ut erubescat se non esse redemptum sanguine Christi, sua culpa exigente. Unde de malis dicitur in Evangelio: « Viderunt inquem pupugerunt », quod intelligitur de adventu Christi ad judicium, et de adventu ejus ad diem mortis cujuslibet hominis. Bonus vero videt ad exsultationem. Et hoc habemus ex verbis Apostoli, qui ait: « Usque in adventum Domini nostri Jesu Christi », id est ad diem mortis, quando apparet tam bonis quam malis Christus in cruce positus; et ipse Christus de Joanne Evangelista ait: « Si eum volo manere donec veniam » scilicet veniam ad obitum ejus. Quatuor namque leguntur adventus Christi, duo visibiles, et duo invisibiles. Primus adventus visibilis fuit in carne, quando natus est de Virgine; alius adventus visibilis est ad judicium, quando judicabit bonos et malos, quando statuet oves a dextris, haedos vero a sinistris. Primus adventus invisibilis fit in mente justi, per gratiam; unde Christus de viro justo ait: « Ad eum veniemus, et mansionem apud eum faciemus.» Est ergo anima justi sedes et habitaculum Dei, sicut scriptum est: «Anima justi sedes Dei », quia sedet Deus in eo per gratiam. Secundus adventus invisibilis est in obitu uniuscujusque fidelis; unde Joannes in Apocalypsi, desiderans liberari a carcere corporis, ad Christum ait: « Veni Domine Jesu » scilicet ad obitum meum; unde dicitur quod in die obitus sui, obviam venit ei Christus.



Citation :
« Tant le bon que le méchant voit le Christ en croix, avant que l’âme ne sorte du corps. Le méchant le voit à sa confusion, pour rougir de ne pas avoir été racheté par le sang du Christ, comme sa faute l’exige. C’est pourquoi il est dit des méchants dans l’évangile : « Ils verront celui qu’ils ont transpercé » (Jn 19, 37), ce qui s'entend de la venue du Christ au jugement, et de sa venue au jour de la mort de chaque homme.
Le bon, lui, le voit pour son exultation. Et nous tirons cela des paroles de l’Apôtre qui dit : « Jusqu'à l’avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ » (1Tm 6, 14), c’est-à-dire au jour de la mort, quand le Christ en croix apparaît tant aux bons qu’aux méchants ; et le Christ lui-même dit à propos de Jean l’évangéliste : « Si je veux que celui-ci demeure, jusqu’à ce que je vienne » (Jn 21, 22), c’est-à-dire « jusqu’à ce que je vienne à sa mort ».
De fait, nous lisons qu’il y a quatre venues du Christ : deux visibles et deux invisibles.
La première venue visible fut dans la chair, quand il est né de la Vierge ; la deuxième venue visible est au Jugement, quand il jugera les bons et les méchants, quand il mettra les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche.
La première venue invisible se fait dans l’esprit du juste par la grâce ; c’est pourquoi le Christ dit de l’homme juste : « Nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui » (Jn 14, 23). Donc l’âme du juste est le siège et la demeure de Dieu, ainsi qu’il est écrit : « L’âme du juste est le trône de Dieu », parce que Dieu siège en lui par la grâce. La deuxième venue invisible est à la mort de chaque fidèle ; c’est pourquoi Jean, dans l’Apocalypse, désirant être libéré de la prison du corps, dit au Christ : « Viens, Seigneur Jésus » (Ap 22, 20), c’est-à-dire à ma mort ; c’est pourquoi on dit qu’au jour de sa mort, le Christ vint à sa rencontre. »


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La traversée de la Mer rouge : préfiguration du baptême
» Traversée de la Mer Rouge localisée ?
» bapteme par immersion et catholicisme
» Chars de pharaon retrouvés dans la mer rouge
» (vidéo) La Traversée de La Véritable Mer Rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: