DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
LMCD



Messages : 107
Inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 09 Jan 2012, 19:55

Arnaud Dumouch a écrit:
Encore une fois, que la philosophie puisse être mise au service de la théologie, oK !

Mais la philosophie n'est pas fille de la théologie. Elle ne nait pas de la théologie. Aristote n'a pas eu besoin d'être théologien. Il a juste regardé le monde !

Ce qui est important de se rappeler, si je comprends bien le Pape Grégoire IX, c'est que la théologie est la souveraine et que la philosphie est la servante.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 09 Jan 2012, 20:07

La théologie est souveraine sur ce qui est essentiel : la question du sens de cette vie et du salut.

Par contre, la théologie est ignorante dans le domaine de la physique, de la chimie, de la biologie etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 09 Jan 2012, 20:36

Mais qui vous parle de chimie, de biologie ou de mycologie ?

On parle des rapports entre la philosophie et la théologie.

Les papes disent une chose, vous dites le contraire, désolé, mais pour moi, ce sont les papes qui ont raison contre vous.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 09 Jan 2012, 20:54

D'accord, cher Chris Prolls, les papes disent qu'Aristote a élaboré sa philosophie en faisant d'abord de la théologie catholique, puisque sa philo est fille de la théologie ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 09 Jan 2012, 20:57

Non, cher professeur de théologie.

Mais S. Thomas a bien montré en se basant sur Aristote que la philiosophie est servante de la théologie, puisque la théologie vient completer ce qui manque à la philosophie d'Aristote pour atteindre les vérités révélées.

Je m'étonne qu'un Professeur comme vous dispensant des cours et qui, comme vous l'avez dit, a lu quatre fois la Somme n'arrive pas à comprendre ça.

Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 09 Jan 2012, 21:08

Beaucoup de philosophes modernes n'ont jamais caché leur mépris pour les " philosophies serves " .

Je pense que les papes ont surtout voulu exclure les philosophies sans Dieu mais n'ont pas voulu confondre philosophie et théologie ... Ils n'ignoraient pas que leurs méthodes sont radicalement différentes .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 09 Jan 2012, 21:12

Arnaud Dumouch a écrit:
Encore une fois, que la philosophie puisse être mise au service de la théologie, oK !

Mais la philosophie n'est pas fille de la théologie. Elle ne nait pas de la théologie. Aristote n'a pas eu besoin d'être théologien. Il a juste regardé le monde !

Donc si je comprends bien notre différent, vous vous opposez à moi car vous dites que la Philo est au service de la théologie.

Votre avis est que la Philo est au service de la théologie. Mr.Red

Et comme vous vous êtes rendu compte que la philosophie n'est pas fille de la théologie, vous préférez glissez discrètement sur cette bêtise que vous affirmiez et lancer une nouvelle polémique ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 09 Jan 2012, 21:19

Je ne glisse sur rien, c'est vous qui partez en science, en chimie et autres.

je le redis: la philiosophie est fille et servante de la théologie. Si vous n'êtes pas d'accord, allez le dire à Saint Thomas, qui l'a dit et redit, en latin dans le texte:

philosophia ancilla theologiae
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 09 Jan 2012, 21:30

Chris Prols a écrit:

philosophia ancilla theologiae

Ca ça veut dire "servante", pas fille !

La philosophie n'est absolument pas fille de la théologie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jex



Messages : 192
Inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 09 Jan 2012, 23:45

Chris Prols a écrit:
Les papes disent une chose, vous dites le contraire, désolé, mais pour moi, ce sont les papes qui ont raison contre vous.

ça c'est bien quand ça vous arrange quand meme, vous faite votre marché dans les papes maintenant ? "celui la oui celui la non toi, fait voir ta bouille ? approche je te dis !!! la vaaalaa ! ben non pas toi, file, ouste !!"

apres tout si ça vous fait plaisir que la philosophie soit la fille de la theologie c'est votre affaire.
mais ce besoin d'avoir toujours raison tout le temps, est un tantinet exaspérant parfois Smile
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Mar 10 Jan 2012, 14:45

Arnaud a écrit:
Ca ça veut dire "servante", pas fille !

La philosophie n'est absolument pas fille de la théologie.

Et les nuances, alors ? A plus ?

Jex a écrit:
ça c'est bien quand ça vous arrange quand meme, vous faite votre marché dans les papes maintenant ?

Alors déjà c'est pas quand ça m'arrange, c'est avant ou après V2.

Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Mer 11 Jan 2012, 14:11

LMCD a écrit:
D’où vient la thèse de la liberté religieuse issue de VII ?

Citation :
"le problème des années soixante était d'acquérir les meilleures valeurs exprimées de deux siècles de culture "libérale". Ce sont en fait des valeurs qui, même si elles sont nées en dehors de l'Église, peuvent trouver leur place - épurées et corrigées - dans sa vision du monde. C'est ce qui a été fait".
_________________________________________________________

(Cardinal Joseph Ratzinger, "Pourquoi la foi est en crise", entretien avec Vittorio Messori, mensuel "Jésus", novembre 1984, p. 72)

Merci LCMD pour ce texte, il est très clair, Dh n'a pas sa source dans la Révélation mais comme le dit JR sa source se trouve en dehors de l'Église.

Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Mer 11 Jan 2012, 19:50

Cupertino a écrit:


Merci LCMD pour ce texte, il est très clair, Dh n'a pas sa source dans la Révélation mais comme le dit JR sa source se trouve en dehors de l'Église.


Et alors ? L'Esprit Saint se sert de tout. Par exemple, le livre de la Sagesse qui est dans la bible, vient de la sagesse grecque et est écrit en grec. Certains le rejettent donc, comme si l'Esprit saint ne pouvait se servir de ce qui est bon et vrai...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jex



Messages : 192
Inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Mer 11 Jan 2012, 21:33

Chris Prols a écrit:
Arnaud a écrit:
Ca ça veut dire "servante", pas fille !

La philosophie n'est absolument pas fille de la théologie.

Et les nuances, alors ? A plus ?


c'est à dire et les nuances ? si Ancilla signifie servante et non fille; ça veux dire que vous vous appuyez sur votre mauvaise compréhension du texte en Latin de Thomas pour affirmer que la philosophie est la fille de la théologie ?
donc c'est que vous avez tord et que vous vous êtes entête depuis 10 post à vouloir prouver un truc faux.

allez vous finir par reconnaître quand vous avez tord oui ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
LMCD



Messages : 107
Inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Jeu 12 Jan 2012, 18:27

Cupertino a écrit:
LMCD a écrit:
D’où vient la thèse de la liberté religieuse issue de VII ?

Citation :
"le problème des années soixante était d'acquérir les meilleures valeurs exprimées de deux siècles de culture "libérale". Ce sont en fait des valeurs qui, même si elles sont nées en dehors de l'Église, peuvent trouver leur place - épurées et corrigées - dans sa vision du monde. C'est ce qui a été fait".
_________________________________________________________

(Cardinal Joseph Ratzinger, "Pourquoi la foi est en crise", entretien avec Vittorio Messori, mensuel "Jésus", novembre 1984, p. 72)

Merci LCMD pour ce texte, il est très clair, Dh n'a pas sa source dans la Révélation mais comme le dit JR sa source se trouve en dehors de l'Église.


Voici ce qu'en disait encore notre fameux Courtnay-Murray :

Citation :
« presque exactement un siècle plus tard, la Déclaration sur la liberté religieuse semble affirmer comme doctrine catholique ce que Grégoire XVI considérait comme un “ délire ”, une idée folle. Tels sont les termes du problème », écrit John Courtney-Murray, là-dessus l’expert des experts de Vatican II (US, p. 111).
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 16 Jan 2012, 15:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Cupertino a écrit:


Merci LCMD pour ce texte, il est très clair, Dh n'a pas sa source dans la Révélation mais comme le dit JR sa source se trouve en dehors de l'Église.


Et alors ? L'Esprit Saint se sert de tout. Par exemple, le livre de la Sagesse qui est dans la bible, vient de la sagesse grecque et est écrit en grec. Certains le rejettent donc, comme si l'Esprit saint ne pouvait se servir de ce qui est bon et vrai...

Les Saintes Écritures reconnu par la Sainte Église ont Dieu pour auteur...
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 16 Jan 2012, 18:16

Elle ont Dieu pour auteur à travers les mots de VRAIS AUTEURS HUMAINS.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 16 Jan 2012, 18:21

Il me semblait que ce sujet était déplacé. Cela dit, je ne vois pas très bien pourquoi Chris Prol se retrouve dans cette nouvelle section. Il est catholique, non?
Revenir en haut Aller en bas
Coeur Croisé



Masculin Messages : 117
Inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 16 Jan 2012, 18:56

Loup Ecossais à dit :

Citation :
Il me semblait que ce sujet était déplacé. Cela dit, je ne vois pas très bien pourquoi Chris Prol se retrouve dans cette nouvelle section. Il est catholique, non?

Ben, non. Pas pour eux. Les catholiques de traditions ne sont pas catholiques. D'ailleurs pour eux, on n'est même pas certains d'être encore des hommes.

Contre nous qui sommes désignés à la vindicte populaire, tous les coups sont permis.

L'assimilation aux religions non-catholiques n'est qu'une petite brimade bien visqueuse pour faire sentir à quel point ils sont heureux enfin de tenir leur revanche sur 1965 d'histoire que nous représentons encore.

L'esprit du concile, de ce forum, de la révolution en général : le ressentiment.

Le bucher n'est pas loin...

Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 16 Jan 2012, 19:08

Coeur Croisé a écrit:
Loup Ecossais à dit :

Citation :
Il me semblait que ce sujet était déplacé. Cela dit, je ne vois pas très bien pourquoi Chris Prol se retrouve dans cette nouvelle section. Il est catholique, non?

Ben, non. Pas pour eux. Les catholiques de traditions ne sont pas catholiques. D'ailleurs pour eux, on n'est même pas certains d'être encore des hommes.

Contre nous qui sommes désignés à la vindicte populaire, tous les coups sont permis.

L'assimilation aux religions non-catholiques n'est qu'une petite brimade bien visqueuse pour faire sentir à quel point ils sont heureux enfin de tenir leur revanche sur 1965 d'histoire que nous représentons encore.

L'esprit du concile, de ce forum, de la révolution en général : le ressentiment.

Le bucher n'est pas loin...

Inadmissible. On déroule le tapis rouge aux protestants, qui comptent parmi les criminels contre l'humanité et, on rejette le catholicisme traditionnel. Bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 16 Jan 2012, 23:00

Loup Ecossais a écrit:
Coeur Croisé a écrit:
Loup Ecossais à dit :

Citation :
Il me semblait que ce sujet était déplacé. Cela dit, je ne vois pas très bien pourquoi Chris Prol se retrouve dans cette nouvelle section. Il est catholique, non?

Ben, non. Pas pour eux. Les catholiques de traditions ne sont pas catholiques. D'ailleurs pour eux, on n'est même pas certains d'être encore des hommes.

Contre nous qui sommes désignés à la vindicte populaire, tous les coups sont permis.

L'assimilation aux religions non-catholiques n'est qu'une petite brimade bien visqueuse pour faire sentir à quel point ils sont heureux enfin de tenir leur revanche sur 1965 d'histoire que nous représentons encore.

L'esprit du concile, de ce forum, de la révolution en général : le ressentiment.

Le bucher n'est pas loin...

Inadmissible. On déroule le tapis rouge aux protestants, qui comptent parmi les criminels contre l'humanité et, on rejette le catholicisme traditionnel. Bizarre...

Et pourquoi les protestants comptent parmi les criminels contre l'humanité ????? Question
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 16 Jan 2012, 23:06

Parce qu'ils ont mis à feu et à sang la moitié de l'Europe avec leur réforme.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 16 Jan 2012, 23:17

Chris Prols a écrit:
Parce qu'ils ont mis à feu et à sang la moitié de l'Europe avec leur réforme.

On les y a aidé à 50 %

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 16 Jan 2012, 23:35

Chris Prols a écrit:
Parce qu'ils ont mis à feu et à sang la moitié de l'Europe avec leur réforme.

Ce n'est pas terminé car c'est le même esprit qui anime les néo-conservateurs américains qui s'attaquent chaque année à un nouveau pays, maintenant ils "protestent" contre l'Islam.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Lun 16 Jan 2012, 23:46

Chris Prols a écrit:
Parce qu'ils ont mis à feu et à sang la moitié de l'Europe avec leur réforme.

Les catholiques ne sont pas sans reproches non plus... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Coeur Croisé



Masculin Messages : 117
Inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Mar 17 Jan 2012, 00:30

Je crois que vous n'avez pas la moindre idée de ce qu'on été les guerres de religion avec les protestants. Eux ça les arrage que les cathos aient tout oublié ou rien appris. Ça revient au même pour eux. C'est tout bénef'

Lire Histoire du vandalisme, de Louis Réau, coll. Bouquins.

Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Mar 17 Jan 2012, 01:41

Loup Ecossais a écrit:
Coeur Croisé a écrit:
Loup Ecossais à dit :

Citation :
Il me semblait que ce sujet était déplacé. Cela dit, je ne vois pas très bien pourquoi Chris Prol se retrouve dans cette nouvelle section. Il est catholique, non?

Ben, non. Pas pour eux. Les catholiques de traditions ne sont pas catholiques. D'ailleurs pour eux, on n'est même pas certains d'être encore des hommes.

Contre nous qui sommes désignés à la vindicte populaire, tous les coups sont permis.

L'assimilation aux religions non-catholiques n'est qu'une petite brimade bien visqueuse pour faire sentir à quel point ils sont heureux enfin de tenir leur revanche sur 1965 d'histoire que nous représentons encore.

L'esprit du concile, de ce forum, de la révolution en général : le ressentiment.

Le bucher n'est pas loin...

Inadmissible. On déroule le tapis rouge aux protestants, qui comptent parmi les criminels contre l'humanité et, on rejette le catholicisme traditionnel. Bizarre...
Cher Loup,

Vous ne semblez pas savoir ce qu'est un sédévacantiste. C'est quelqu'un qui cherche le Pape depuis que Pie XII est mort en 1958 et qui depuis 54 ans ne le trouve plus. Mr. Green
Certains, se fatiguant de ne pas le trouver, s'en élisent même un au cas où...

Quant à Coeur Croisé qui se dit "catholique de tradition" il maquille la vérité en tant que sédévacantiste caché sous son heaume en se vantant d'avoir le monopole de 1958 ans d'histoire de l'Eglise.

Et au sujet du bûcher... ah ! faut dire que c'était le bon temps ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Coeur Croisé



Masculin Messages : 117
Inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Mar 17 Jan 2012, 09:17

Jeb a écrit :

Citation :
Vous ne semblez pas savoir ce qu'est un sédévacantiste.

Je traduit :

"Cher Loup, choisissez votre camp, et vite. La bête imooooonde, où nous!"

Suit le mensonge, la dérision et la calomnie.

Citation :
: C'est quelqu'un qui cherche le Pape depuis que Pie XII est mort en 1958 et qui depuis 54 ans ne le trouve plus. Mr. Green
Certains, se fatiguant de ne pas le trouver, s'en élisent même un au cas où...

Là il faut rire pour marquer son mépris.

Citation :
Quant à Coeur Croisé qui se dit "catholique de tradition" il maquille la vérité en tant que sédévacantiste caché sous son heaume en se vantant d'avoir le monopole de 1958 ans d'histoire de l'Eglise.

Là tous les coups sont permis, y compris le mensonge éhonté sous forme de procès d'intention et de déni de parole.

Citation :
Et au sujet du bûcher... ah ! faut dire que c'était le bon temps ! Laughing

Re-mépris et amalgame.

Où il faut voir également une pancarte "applause" sur fond de rires enregistré pour marquer où l'on doit rire.

Surtout où il serait mal venu de ne pas rire, tant un catholique semper idem est par définition un objet de mépris et par conséquent de raillerie sans justification nécessaire.


Tant il est vrai également que c'est à la quantité de rires pavloviens déclenchés par les stéréotypes que l'on juge de la qualité de la cohésion d'un groupe.

Merci mille fois Jeb de votre démonstration. Je n'en attendais pas tant. Le lecteur jugera.

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Mar 17 Jan 2012, 09:34

Jeb a écrit:

Quant à Coeur Croisé qui se dit "catholique de tradition" il maquille la vérité en tant que sédévacantiste caché sous son heaume en se vantant d'avoir le monopole de 1958 ans d'histoire de l'Eglise.
Qu'est ce que vous en savez? Vous jugez quelqu'un absolument sans le connaitre! C'est un record. Mieux du haut de votre chaire, vous enseignez qui est bon et qui est mauvais! Et puis quoi encore?
Et vous osez donner des consignes en termes de liberté? Ou de respect de autres?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Mar 17 Jan 2012, 12:40

Mes réponses en bleu.

Coeur Croisé a écrit:
Jeb a écrit :

Citation :
Vous ne semblez pas savoir ce qu'est un sédévacantiste.

Je traduit :

"Cher Loup, choisissez votre camp, et vite. La bête imooooonde, où nous!"

Suit le mensonge, la dérision et la calomnie.
Démontrez-moi où est le mensonge et la calomnie SVP et je ferai amende honorable.
Quant à la dérision et la calomnie vous vous en servez de façon beaucoup plus acide envers ceux que vous appelez "les conciliaires". Relisez vos messages. N'accusez pas les autres de ce que vous faites à longueur de temps depuis que vous êtes inscrit.

Citation :
: C'est quelqu'un qui cherche le Pape depuis que Pie XII est mort en 1958 et qui depuis 54 ans ne le trouve plus. Mr. Green
Certains, se fatiguant de ne pas le trouver, s'en élisent même un au cas où...

Là il faut rire pour marquer son mépris.

Citation :
Quant à Coeur Croisé qui se dit "catholique de tradition" il maquille la vérité en tant que sédévacantiste caché sous son heaume en se vantant d'avoir le monopole de 1958 ans d'histoire de l'Eglise.

Là tous les coups sont permis, y compris le mensonge éhonté sous forme de procès d'intention et de déni de parole.
BIS REPETITA : Démontrez-moi où est le mensonge, le procès d'intention SVP et je ferai amende honorable.
Quant à votre accusation de déni de parole elle est sans fondement : vous pouvez vous exprimer à loisir ici-même et nous donner en TERMES CLAIRS toutes les explications concernant votre position : sédévacantiste, FSSPX ou autres appartenances schismatiques.


Citation :
Et au sujet du bûcher... ah ! faut dire que c'était le bon temps ! Laughing

Re-mépris et amalgame.

Où il faut voir également une pancarte "applause" sur fond de rires enregistré pour marquer où l'on doit rire.

Surtout où il serait mal venu de ne pas rire, tant un catholique semper idem est par définition un objet de mépris et par conséquent de raillerie sans justification nécessaire.


Tant il est vrai également que c'est à la quantité de rires pavloviens déclenchés par les stéréotypes que l'on juge de la qualité de la cohésion d'un groupe.
Ne vous gargarisez pas trop d'expressions toutes faites et inappropriées, vous tombez dans le jugement et le procès d'intention sans en être conscient.

Merci mille fois Jeb de votre démonstration. Je n'en attendais pas tant. Le lecteur jugera.
Revenir en haut Aller en bas
LMCD



Messages : 107
Inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 15:33

.

Le titre du fil est Pas de liberté religieuse : qu’est-ce que cela signifie ?

Voici des textes de l'Encyclique Immortale Dei, de Léon XIII qui explique ce que c’est que la liberté religieuse


(les textes sont dans cet ordre dans l'Encyclique. Les accentuations, les soulignements, les caractères en gras, les « aérations » de textes sont de moi. ) :

Citation :
...C'est pourquoi il n'est permis à aucun individu de négliger ses devoirs envers Dieu, ni de méconnaître que le plus grand de ces devoirs est de croire et de pratiquer la religion, non pas celle qu'on préfère, mais celle que Dieu lui-même a imposée et que des preuves certaines et indubitables nous garantissent être la seule vraie.

De même, les sociétés ne peuvent, sans crime, se conduire comme si Dieu n'existait pas ou traiter dédaigneusement la religion comme étrangère et inutile à l'intérêt public, ou en admettre une indifféremment selon leur bon plaisir; mais elles doivent, dans l'exercice du culte divin, suivre strictement les règles et le mode tracés et prescrits par Dieu lui-même.

— Les chefs d'État doivent donc tenir pour saint le nom de Dieu, et mettre au nombre de leurs principaux devoirs celui de favoriser la religion,

de la protéger de leur bienveillance,

de la couvrir de l'autorité tutélaire des lois,

de ne rien établir ou ordonner qui lui soit préjudiciable.

(…)

Okay; si je comprends bien, le Pape parle ici d'une seule et unique Religion: la religion; mais quelle est-elle cette religion ?

Continuons avec le texte de Léon XIII:


Citation :
Quant à décider quelle religion est la vraie, ce n'est pas chose difficile à qui veut juger avec prudence et sincérité. Des preuves nombreuses et éclatantes, à savoir la vérité des prophéties, une multitude de miracles, la rapidité avec laquelle la foi s'est propagée, même parmi ses ennemis et en dépit des plus grands obstacles, le témoignage des martyrs, et d'autres arguments semblables prouvent à l'évidence que la seule religion véritable est celle dont Jésus-Christ lui-même est l'auteur, et qu'il a donné mission à l'Église de garder et de propager.

Cependant, un droit nouveau fait son apparition :

Citation :
Le pernicieux et déplorable désir de nouveautés que vit naître le XVIe siècle, après avoir bouleversé l'économie de la religion chrétienne, s'en alla, par une pente naturelle, exercer ses ravages dans la philosophie, puis dans tous les ordres de la société. C'est là la source de ces principes modernes de liberté effrénée, imaginés et promulgués lors de la grande révolution du siècle dernier comme les fondements d'un droit nouveau, inconnu jusqu'alors, et, sur plus d'un point, en désaccord non seulement avec le droit chrétien mais avec le droit naturel.

Le premier de ces principes est que, tous les hommes ayant même origine et étant de même nature, ils sont véritablement égaux entre eux dans l'exercice de leur activité; qu'ils relèvent complètement d'eux-mêmes, au point de n'être aucunement soumis à l'autorité d'autrui; que chacun peut en toute liberté penser sur toute chose ce qu'il veut et faire ce qui lui plaît; que personne n'a le droit de commander aux autres.

Quel est-il ce droit nouveau ?

Continuons avec l'Encyclique :


Citation :
Le premier de ces principes est que, tous les hommes ayant même origine et étant de même nature, ils sont véritablement égaux entre eux dans l'exercice de leur activité; qu'ils relèvent complètement d'eux-mêmes, au point de n'être aucunement soumis à l'autorité d'autrui; que chacun peut en toute liberté penser sur toute chose ce qu'il veut et faire ce qui lui plaît; que personne n'a le droit de commander aux autres.

Dans une société fondée sur ces principes, l'autorité n'est plus que la volonté du peuple qui ne dépend de personne et ainsi n'a d'autre maître que lui-même. Il se choisit, il est vrai, des gouvernants, mais il ne leur transfère pas tant le droit que la charge du pouvoir, qu'ils doivent exercer en son nom. Pas un mot de la souveraineté de Dieu. On dirait que Dieu n'existe pas, ou ne s'occupe en rien de la société humaine; ou bien que les particuliers et la société ne lui doivent rien; ou encore qu'on peut imaginer un pouvoir qui n'ait pas en Dieu son principe, sa force et son autorité. Ainsi, on le voit, l'État n'est autre chose que le peuple souverain se gouvernant lui-même.

Comme le peuple est censé être la source de tout droit et de tout pouvoir, l'État, en conséquence,

ne se croit lié par aucune obligation envers Dieu.

Il ne professe officiellement aucune religion.

Il se croit dispensé de rechercher, parmi les différentes religions, quelle est la seule vraie, d'en préférer une aux autres, et d'en favoriser une principalement.

Il se croit tenu de les mettre toutes sur le pied d'une parfaite égalité, uniquement soucieux de les empêcher de troubler l'ordre public. [LMCD: ça ressemble à s'y méprendre à Dignitatis Humanæ Personnæ! (voir plus bas)]

Par conséquent, chacun aura pleine faculté de juger de toute question religieuse. Il sera libre de suivre la religion qu'il préfère, ou de n'en professer aucune, si aucune ne lui agrée. De là, découlent naturellement la liberté absolue de conscience pour chacun, la liberté absolue de rendre ou de ne pas rendre un culte à Dieu, la liberté absolue de penser et de publier ses opinions.

Dignitatis Humanæ Personnæ. 3 a écrit:

C’est donc faire injure à la personne humaine et à l’ordre même établi par Dieu pour les êtres humains que de refuser à l’homme le libre exercice de la religion dans la société, dès lors que l’ordre public juste est sauvegardé.

La liberté religieuse, telle qu'entendue par V II, serait-elle un droit naturel ?

Voici ce qu'en dit encore Léon XIII, dans une autre Encyclique :


Libertas Præstentissimum a écrit:

De ces considérations, il résulte donc qu'il n'est aucunement permis de demander, de défendre ou d'accorder sans discernement la liberté de la pensée, de la presse, de l'enseignement, des religions, comme autant de droits que la nature a conférés à l'homme. Si vraiment la nature les avait conférés, on aurait le droit de se soustraire à la souveraineté de Dieu, et nulle loi ne pourrait modérer la liberté humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 15:38

Formidable, merci LMCD !!!

Vous voyez, Philippe ?

La liberté religieuse n'est aucunement permise, et ce n'est pas un droit de la loi naturelle, laquelle, encore une fois, ordonne de se soumettre à la souveraineté de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 16:31

Julienne a écrit:


Et pourquoi les protestants comptent parmi les criminels contre l'humanité ????? Question

Parce que, comme le dit Chris, ils ont mis à feu et à sang la moitié de l'Europe. Ils ont massacré des centaines de milliers de catholiques, éventré les femmes enceintes, cloué leur bébé sur les portes, fait défiler les cardinaux en tutu dans les rues de Rome lors du saccage, incendié et brûlé des églises, des cathédrales, j'en passe et des pires. La Saint-Barthélémy dont on nous rebat les oreilles, dont le très protestant Michelet, historien romantique, a truffé nos manuels d'histoire et les truffe encore probablement, ne fut qu'une conséquence juste face à leur folie meurtrière, à leur barbarie. Les indulgences ne valaient pas un génocide. Les protestants ne s'arrêteront jamais, car la "réforme" est leur crédo. Ils ont génocidé 500 nations indiennes aux S'Tats-unis, pour asseoir leur domination Aryenne. Nous avons perdu notre triple "A". Le Ku Klux Klan n'a pas perdu son triple "K". Je les hais autant que les musulmans...
Revenir en haut Aller en bas
Coeur Croisé



Masculin Messages : 117
Inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 16:38

Loup Ecossais a écrit:
Julienne a écrit:


Et pourquoi les protestants comptent parmi les criminels contre l'humanité ????? Question

Parce que, comme le dit Chris, ils ont mis à feu et à sang la moitié de l'Europe. Ils ont massacré des centaines de milliers de catholiques, éventré les femmes enceintes, cloué leur bébé sur les portes, fait défiler les cardinaux en tutu dans les rues de Rome lors du saccage, incendié et brûlé des églises, des cathédrales, j'en passe et des pires. La Saint-Barthélémy dont on nous rebat les oreilles, dont le très protestant Michelet, historien romantique, a truffé nos manuels d'histoire et les truffe encore probablement, ne fut qu'une conséquence juste face à leur folie meurtrière, à leur barbarie. Les indulgences ne valaient pas un génocide. Les protestants ne s'arrêteront jamais, car la "réforme" est leur crédo. Ils ont génocidé 500 nations indiennes aux S'Tats-unis, pour asseoir leur domination Aryenne. Nous avons perdu notre triple "A". Le Ku Klux Klan n'a pas perdu son triple "K". Je les hais autant que les musulmans...

A part le rapprochement avec la "domination aryenne" et le verbe "haïr", j'approuve et je confirme.

C'est un pan de notre histoire qui est occultée et déformée.

Merci Loup.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 16:40

Chaque élève, devrait faire ses "humanités". Il comprendrait alors le véritable sens des mots. Or, le latin et le grec ont été abandonnés au bénéfice de la langue vernaculaire, qui, lors d'une messe, réduit inéluctablement l'égrégore. Cette pratique existe qu'en occident. On prétend adorer Dieu, alors qu'en fait on lui fait injure...
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 16:47

Coeur Croisé a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Julienne a écrit:


Et pourquoi les protestants comptent parmi les criminels contre l'humanité ????? Question

Parce que, comme le dit Chris, ils ont mis à feu et à sang la moitié de l'Europe. Ils ont massacré des centaines de milliers de catholiques, éventré les femmes enceintes, cloué leur bébé sur les portes, fait défiler les cardinaux en tutu dans les rues de Rome lors du saccage, incendié et brûlé des églises, des cathédrales, j'en passe et des pires. La Saint-Barthélémy dont on nous rebat les oreilles, dont le très protestant Michelet, historien romantique, a truffé nos manuels d'histoire et les truffe encore probablement, ne fut qu'une conséquence juste face à leur folie meurtrière, à leur barbarie. Les indulgences ne valaient pas un génocide. Les protestants ne s'arrêteront jamais, car la "réforme" est leur crédo. Ils ont génocidé 500 nations indiennes aux S'Tats-unis, pour asseoir leur domination Aryenne. Nous avons perdu notre triple "A". Le Ku Klux Klan n'a pas perdu son triple "K". Je les hais autant que les musulmans...

A part le rapprochement avec la "domination aryenne" et le verbe "haïr", j'approuve et je confirme.

C'est un pan de notre histoire qui est occultée et déformée.

Merci Loup.

Merci Coeur Croisé. Je ne les hais pas au point de vouloir les trucider. Je les hais pour ce qu'ils représentent, pour l'idéologie gauchiste qu'ils véhiculent, pour avoir pris une part importante dans l'exécution du Roi de France etc. etc. Ce sont des nuisibles, des non chrétiens. On ne peut pas se revendiquer chrétien et rejeter la Sainte Vierge. Luther, Calvin, Zwingli et consorts, sont les archétypes de l'imbécile clérical, qui confondaient vie monastique et vie épiscopale...
Revenir en haut Aller en bas
Coeur Croisé



Masculin Messages : 117
Inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 17:56

C'est pourquoi Dieu n'a pas permis que le bras armé de son Eglise, la France, passe à l'ennemi. Il a bouté l'anglois hors par le truchement de la petite Jehanne.

Bien sûr, ce que l'on a chassé par la porte est revenu par la fenêtre à la Révolution, et Dieu a laissé faire, car cette fois c'était notre choix.

Et en plus ils ne sont même pas drôles!

Pour les humanités, comment ne pas être d'accord avec vous.

L'imposture du primat de l'amouuuuuur n'aurait pas été possible sans le concours de l'éducation nationale socialiste... Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 17:59

L'homme est en prison. Jésus a payé la caution. Il invite l'homme à devenir son esclave. Mais un esclave qui a la dignité. Un serviteur fidèle. Jésus lui donne des tâches. Mais ce que Jésus aime, c'est que l'homme l'écoute parler. Alors il lui parle de temps en temps. Jésus ne dit que la vérité. Jamais il ne mentira. Et il a dit: "La vérité vous rendra libre".

Ainsi est-il dit aussi: "Je ne vous appelle plus esclave mais ami."

Donc de prison à esclave à libre puis ami.

Comme il est bon de recevoir l'ami dans la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:01

Chris Prols a écrit:
Formidable, merci LMCD !!!

Vous voyez, Philippe ?

La liberté religieuse n'est aucunement permise, et ce n'est pas un droit de la loi naturelle, laquelle, encore une fois, ordonne de se soumettre à la souveraineté de Dieu.

Pour la vingtième fois, ce n'est pas la liberté de choisir sa religion qui est de droit naturel, c'est la liberté de ne pas être contraint. Et c'est celle-ci que proclame DH, pas celle-là.

Tous les textes produits par LMCD n'entament en rien la démonstration que j'ai faite dans le commentaire juridique de DH.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:02

Coeur Croisé a écrit:
C'est pourquoi Dieu n'a pas permis que le bras armé de son Eglise, la France, passe à l'ennemi. Il a bouté l'anglois hors par le truchement de la petite Jehanne.

Bien sûr, ce que l'on a chassé par la porte est revenu par la fenêtre à la Révolution, et Dieu a laissé faire, car cette fois c'était notre choix.

Quel rapport entre les Anglais du XVe et la Révolution ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:03

C'est assez vrai, ce que vous dites tous les deux (Loup et Coeur Croisé).

C'est même très vrai.

L'éducation nationale, actuellement, n'enseigne que et uniquement de l'idéologie.

C'est à se demander même si l'école de nos jours n'est pas la plus idiote, irresponsable et dramatiquement nulle de tous les temps et de tous les peuples qui ont eu une entité "école".

Comme dirait mon ami Jean-Joseph, poser la question, c'est y répondre.

Revenir en haut Aller en bas
Coeur Croisé



Masculin Messages : 117
Inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:06

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:10

Chris Prols a écrit:
C'est assez vrai, ce que vous dites tous les deux (Loup et Coeur Croisé).

C'est même très vrai.

L'éducation nationale, actuellement, n'enseigne que et uniquement de l'idéologie.

C'est à se demander même si l'école de nos jours n'est pas la plus idiote, irresponsable et dramatiquement nulle de tous les temps et de tous les peuples qui ont eu une entité "école".

Vous allez rire.

Vous savez pourquoi ? Parce que notre système scolaire est antilibéral.

Le collège unique est un rêve communisto-maçonnique (lire Philippe Nemo, en particulier sa dénonciation d'Edgar Quinet). D'ailleurs le terme "Education nationale" annonce la couleur : il faut éduquer la nation. Pas instruire les individus.
Dans un système libéral, on pomperait moins d'argent dans les poches des individus pour choisir à leur place à quoi doit ressembler l'enseignement. Ce sont les individus qui choisiraient de faire des dons à des écoles (comme c'est le cas aux USA, notamment). Il y aurait ainsi un pluralisme dans l'enseignement : vous auriez des écoles de gauche, de droite, libérales, conservatrices, etc... Et le niveau du débat à l'échelle nationale s'en ressentirait clairement.
Et vous pourriez choisir que vos enfants ne subissent pas pendant quinze ans une propagande marxiste-léniniste.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Coeur Croisé



Masculin Messages : 117
Inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:24

Non monsieur Fabry. C'est parce que notre système scolaire est maçonnique, et poursuit le rêve d'une humanité asservie.

Or, les hommes agissent en fonction de l'idée qu'ils se font du monde.

Avec une langue pauvre, on ne peut accéder à une pensée élaborée.

Avec des enseignants issus des très idéologiques universités, on a une histoire réécrite.

Ce sont les mensonges éhontés de Voltaire, Beaumarchais, Michelet et consorts que l'on enseigne.


Pourtant, comme l'enseignait l'Eglise avant" la grande catastrophe" : "L'histoire est maîtresse de vie."


Dernière édition par Coeur Croisé le Ven 20 Jan 2012, 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:25

Coeur Croisé a écrit:
Non. Parce que notre système scolaire est maçonnique, et poursuit le rêve d'une humanité asservie.

Or, les hommes agissent en fonction de l'idée qu'ils se font du monde. Avec une langue pauvre on a une pensée indigente, incapable de conscience vrai.

C'est parce qu'il est maçonnique qu'il est antilibéral. Parce que les franc-maçons ont cherché à supprimer toute voix discordante. C'est une exception française.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:31

Citation :
un pluralisme dans l'enseignement : vous auriez des écoles de gauche, de droite, libérales, conservatrices, etc... Et le niveau du débat à l'échelle nationale s'en ressentirait clairement.

Mais non !

Le pluralisme ça fait 200 ans en France qu'on le pratique. Le débat national aussi. Et ça mène à ça:

Citation :
(au) collège unique est un rêve communisto-maçonnique (lire Philippe Nemo, en particulier sa dénonciation d'Edgar Quinet). D'ailleurs le terme "Education nationale" annonce la couleur : il faut éduquer la nation. Pas instruire les individus.

Philippe, lorsque vous comprendrez enfin qu'un Etat, à plus forte raison d'histoire chrétienne, ne peut pas, n'a pas le droit de pratiquer, en tant qu'Etat, le pluralisme à la moderne, droite, gauche, débat, assemblée nationale, car il ne doit que pratiquer l'éducation catholique, vous aurez fait un grand pas vers la lumière.

L'Etat ne devrait pas permettre que dans les écoles qu'il prétend contrôler, à savoir l'éducation nationale pour la France, il soit enseigné autre chose que ce qui est conforme à la doctrine catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:35

Chris Prols a écrit:
Citation :
un pluralisme dans l'enseignement : vous auriez des écoles de gauche, de droite, libérales, conservatrices, etc... Et le niveau du débat à l'échelle nationale s'en ressentirait clairement.

Mais non !

Le pluralisme ça fait 200 ans en France qu'on le pratique. Le débat national aussi. Et ça mène à ça:

Citation :
(au) collège unique est un rêve communisto-maçonnique (lire Philippe Nemo, en particulier sa dénonciation d'Edgar Quinet). D'ailleurs le terme "Education nationale" annonce la couleur : il faut éduquer la nation. Pas instruire les individus.

Philippe, lorsque vous comprendrez enfin qu'un Etat, à plus forte raison d'histoire chrétienne, ne peut pas, n'a pas le droit de pratiquer, en tant qu'Etat, le pluralisme à la moderne, droite, gauche, débat, assemblée nationale, car il ne doit que pratiquer l'éducation catholique, vous aurez fait un grand pas vers la lumière.

L'Etat ne devrait pas permettre que dans les écoles qu'il prétend contrôler, à savoir l'éducation nationale pour la France, il soit enseigné autre chose que ce qui est conforme à la doctrine catholique.

Il faudrait dire ça à nos zélites laïcardes québécoises qui ont laïcisé le système d'éducation et remplacé les cours de catéchèse par un méli-mélo de religions enseignées sans donner la primauté au catholicisme, pourtant la religion majoritaire.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:36

Chris Prols a écrit:

Le pluralisme ça fait 200 ans en France qu'on le pratique.

Non, c'est faux. C'est votre ignorance historique qui parle, là.

Philippe, lorsque vous comprendrez enfin qu'un Etat, à plus forte raison d'histoire chrétienne, ne peut pas, n'a pas le droit de pratiquer, en tant qu'Etat, le pluralisme à la moderne, droite, gauche, débat, assemblée nationale, car il ne doit que pratiquer l'éducation catholique, vous aurez fait un grand pas vers la lumière.

Considérez où une telle chose a eu lieu : en Espagne, à partir du XVIIe siècle, où elle était la puissance la plus brillante d'Europe.
Un siècle après, elle était une puissance miséreuse et obscurantiste, et elle ne s'est jamais relevée. L'Inquisition royale (pas papale) en Espagne a complètement étouffé un pays qui jusque-là brillait intellectuellement (école de Salamanque).
Il est arrivé à l'Espagne catholique exactement la même chose qu'à la France maçonnique !
Parce que le problème n'est pas ce qu'on enseigne, c'est l'absence de contradiction, qui ne mène qu'à la sclérose des esprits.


L'Etat ne devrait pas permettre que dans les écoles qu'il prétend contrôler, à savoir l'éducation nationale pour la France, il soit enseigné autre chose que ce qui est conforme à la doctrine catholique.

Un Etat ne devrait tout simplement pas contrôler les écoles. L'Etat n'est pas fait pour enseigner, cf. la citation de Frédéric Bastiat dans ma signature.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Coeur Croisé



Masculin Messages : 117
Inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:39

Citation :
C'est parce qu'il est maçonnique qu'il est antilibéral. Parce que les franc-maçons ont cherché à supprimer toute voix discordante. C'est une exception française.

Qualifieriez-vous cette mainmise de complot?

Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:41

Philippe Fabry a écrit:


C'est parce qu'il est maçonnique qu'il est antilibéral. Parce que les franc-maçons ont cherché à supprimer toute voix discordante. C'est une exception française.

Ben non, Philou. Précisez svp à quelle maçonnerie vous vous référez. Si c'est le GO actuel, le DH, et autres dissidences, ce n'est plus de la maçonnerie. On ne peut pas se réclamer de la FM (Art Royal par excellence), en rejetant Dieu, la Vierge Marie, se prétendre laïque (une monstruosité) et attaché à la "RIPOUBLIQUE". C'est tout simplement du carnaval d'un très mauvais goût...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:45

Coeur Croisé a écrit:
Citation :
C'est parce qu'il est maçonnique qu'il est antilibéral. Parce que les franc-maçons ont cherché à supprimer toute voix discordante. C'est une exception française.

Qualifieriez-vous cette mainmise de complot?


Pour le coup, oui. Et il est très documenté, enfin autant que faire se peut vue la chape de plomb sur cette question.

Je vous conseille Les Deux Républiques françaises de Philippe Nemo.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:52

Philippe Fabry a écrit:
Coeur Croisé a écrit:
Citation :
C'est parce qu'il est maçonnique qu'il est antilibéral. Parce que les franc-maçons ont cherché à supprimer toute voix discordante. C'est une exception française.

Qualifieriez-vous cette mainmise de complot?


Pour le coup, oui. Et il est très documenté, enfin autant que faire se peut vue la chape de plomb sur cette question.

Où y a-t-il une chape de plomb ???
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)   Ven 20 Jan 2012, 18:55

Loup Ecossais a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Coeur Croisé a écrit:
Citation :
C'est parce qu'il est maçonnique qu'il est antilibéral. Parce que les franc-maçons ont cherché à supprimer toute voix discordante. C'est une exception française.

Qualifieriez-vous cette mainmise de complot?


Pour le coup, oui. Et il est très documenté, enfin autant que faire se peut vue la chape de plomb sur cette question.

Où y a-t-il une chape de plomb ???

Depuis le régime de Vichy il est mal vu de parler de "complot maçonnique" ; ça fait fasciste. Or si les fantasmes de l'abbé Barruel sont faux, il est un fait que la IIIe était aux mains des Franc-maçons. Or ils n'apparaissent pas dans un seul manuel d'histoire à l'école.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pas de liberté religieuse : qu'est-ce que cela signifie ? (aux intégristes)
» La liberté religieuse : Le Magistère s'est-il contredit ?
» La liberté religieuse est-elle une hérésie?
» La liberté religieuse dans l'époque patristique
» La liberté religieuse est-elle le début de l`apostasie......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: