DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Mer 21 Déc 2011, 16:03



Pour penser à Dieu, il ne faut pas faire de comparaisons avec des êtres créés. Dieu ne se compare pas. Il est. Dans l’être il y a tout. Mais l’être n’a pas de corps, et l’Être éternel n’a pas de corps.

Regarde : Dieu est lumière. Voilà la seule chose qui peut encore représenter Dieu sans être en opposition avec son Essence spirituelle. La lumière est, et pourtant elle est immatérielle. Tu la vois mais tu ne peux la toucher. Elle est.

Notre Trinité est lumière. Une lumière illimitée. Source à elle-même, vivant d’elle-même, opérant en elle-même. L’univers n’est pas aussi grand qu’Elle est infinie. Son essence remplit les Cieux, glisse sur la création, domine les antres infernaux. Elle n’y pénètre pas — ce serait la fin de l’Enfer — mais les écrase de son rutilement béatifique au Ciel, consolateur sur la Terre, terrifiant en Enfer. Tout est triple en Nous. Les formes, les effets, les pouvoirs.


Dieu est lumière. Le Père donne une lumière immense, majestueuse et paisible. Un cercle infini qui embrasse toute la création, de l’instant où il fut dit :’Que la lumière soit’, jusqu’aux siècles des siècles, puisque Dieu, qui existait de toute éternité, embrasse la création, depuis qu’elle est, et il continuera à embrasser ce qui, dans sa forme ultime, l’éternelle, après le jugement, restera de la création. Il embrassera ceux qui sont éternels avec lui dans le Ciel.

À l’intérieur du cercle éternel du Père, il y a un deuxième cercle, engendré par le Père, qui opère différemment, mais non de façon contraire, car l’Essence est une. C’est le Fils. Sa lumière, plus vibrante, ne donne pas seulement la vie aux corps, mais donne la vie aux âmes, vie qu’elles avaient perdue, à travers son Sacrifice. C’est une inondation de rayons puissants et suaves qui nourrissent votre humanité et instruisent votre esprit.

À l’intérieur du deuxième cercle, produit par les deux opérations des premiers cercles, il y a un troisième cercle à la lumière encore plus vive et plus vibrante. C’est l’Esprit Saint. C’est l’Amour que Produisent les rapports du Père avec le Fils, intermédiaire entre les Deux et conséquence des Deux, merveille des merveilles.

La Pensée créa la Parole, et la Pensée et la Parole s’aiment. L’Amour est le Paraclet. Il opère sur votre esprit, sur votre âme, sur votre chair, puisqu’il consacre tout le temple, créé par le Père et racheté par le Fils, de votre personne, créée à l’image et à la ressemblance du Dieu Unique en Trois Personnes. L’Esprit Saint est le chrême sur la création, par le Père, de votre personne; il est la grâce pour bénéficier du sacrifice du Fils, savoir et lumière pour comprendre la parole de Dieu. Une lumière plus restreinte, non pas parce qu’elle est limitée par rapport aux autres, mais parce qu’elle est l’esprit de l’esprit de Dieu, et par conséquent, dans sa condensation, elle est très puissante comme elle est très puissante dans ses effets.

C’est pourquoi je dis :’Quand viendra le Paraclet, il vous instruira’. Même moi, qui suis la pensée du Père devenue parole, je ne peux vous faire comprendre autant que peut le faire l’Esprit Saint en un seul éclair.

Si chaque genou doit se plier devant le Fils, chaque esprit doit s'incliner devant le Paraclet, car l’Esprit donne vie à l’esprit. C’est l’Amour qui a créé l’Univers, qui a instruit les premiers serviteurs de Dieu, qui a poussé le Père à donner les commandements, qui a illuminé les prophètes, qui, avec Marie, a conçu le Rédempteur, qui m'a mis sur la croix, qui a soutenu les martyrs, qui a dirigé l’Église, qui opère les prodiges de la grâce.

Feu blanc, insoutenable à la vue et à la nature humaine, il concentre en lui-même le Père et le Fils et il est le joyau incompréhensible, qu’on ne peut regarder, de notre éternelle beauté. Immobile dans l’abîme du Ciel, il attire à lui tous les esprits de mon Église triomphante et aspire à lui ceux qui savent vivre de l’esprit dans l’Église militante.

Notre Trinité, notre triple et unique nature se fixe dans une unique splendeur en ce point d’où est engendré tout ce qui est, dans un être éternel.

Dis : ‘Gloire au Père, au Fils, à l’Esprit Saint’.”


Catéchèse du 1er juillet 1943 (Maria Valtorta)

http://www.maria-valtorta.org/Quaderni/430701.htm

Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Mer 21 Déc 2011, 18:17

C'est un si grand mystère que l'on peut même dire que l’Esprit-Saint est l'union des contraires. Ainsi, l'Esprit est le Maître intérieur et Celui qui pousse vers l'extérieur. Les exemples sont légion...
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Mer 21 Déc 2011, 18:24

D'accord avec toi Poisson.

En revanche la vision trinitaire valtortienne je la trouve pas très... éclairante.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Mer 21 Déc 2011, 18:39

D'autres exemples :
L'Esprit est le contraire de la « lettre qui tue » mais il a inspiré tous les prophètes.
L'Esprit souffle violemment, mais il est la douceur même
L'Esprit est silence et recueillement, mais c'est lui qui fait parler.
...
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Jeu 22 Déc 2011, 06:26

Je ne pense pas qu'en tant qu'être humain nous puissions saisir et comprendre dans sa totalité, ce si grand mystère.
J'aime bien utiliser l'eau pour en saisir l'essentiel.
Eau-Neige-Glace,c'est le même élément,mais c'est tout de même différent.
Exemple; J'ai besoin d'eau pour vivre,de la neige pour faire du ski et de la glace pour conserver les aliments.


Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Jeu 22 Déc 2011, 15:09

Et vous refroidir les neurones!!!
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Jeu 22 Déc 2011, 16:15

adamev a écrit:
Et vous refroidir les neurones!!!
Oui surtout sur l'attitude à prendre sur les adogmatiques franc-maçons,catholique que de nom, tel que vous, Adamev. ;)
Restons dans le sujet,peut-être nous croiserons nous sur un autre fil, un de ces jours.
Bonne journée.



Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Lun 26 Déc 2011, 18:09

Soeur Marie Lataste

LIVRE PREMIER, Dieu, la Sainte Trinité.

Gloire et louange, amour et reconnaissance soient à jamais rendus à Jésus au saint sacrement de l’autel, au Père et au Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles, Amen.

chapitre 1

Le Sauveur Jésus m’a ainsi parlé de la divinité : « Dieu est un en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Les trois personnes sont Dieu et ne forment pourtant qu’un seul Dieu. Le Père est le principe du Fils et du Saint-Esprit, mais non leur créateur, parce qu’ils sont éternels comme le Père et qu’ils n’ont jamais eu de commencement. De toute éternité, le Père engendre son fils par la connaissance qu’il a de lui-même. Le Père se comprend, et cette intelligence de Dieu le Père, c'est Dieu le Fils. Le Saint-Esprit n’est point engendré par le Père et le Fils, mais il procède de l’un et de l’autre. Dieu le Père se comprend, et se plaît dans son intelligence qu'il aime et dans laquelle il trouve son repos : cet amour du Père pour son intelligence, c'est le Saint-Esprit, union du Père et du Fils.
« Le Père est souverainement parfait et communique ses perfections au Fils, qui les communique avec le Père au Saint-Esprit. Ainsi le Fils est semblable au Père, le Saint-Esprit au Père et au Fils, les trois personnes semblables entre elles. Le Père est distinct du Fils, le Saint-Esprit distinct du Père et du Fils.
Le Père est la première personne de la Trinité ou la personne sans principe autre qu’elle-même; le Fils est l’intelligence du Père ou la deuxième personne; le Saint-Esprit, l’union amoureuse du Père et du Fils, ou la troisième personne; et ces trois personnes ne font qu’un seul Dieu parce qu’elles n’ont qu’une même nature divine.
« Le Père est éternel, le Fils est éternel, le Saint-Esprit est éternel, et cette trinité d’éternités ne forme qu’une éternité, l’éternité de Dieu.
« Le Père est saint, le Fils est saint, le Saint-Esprit est saint, et cette trinité de saintetés ne forme qu’une sainteté, la sainteté de Dieu.
« Le Père est infiniment sage, le Fils infiniment sage, le Saint-Esprit infiniment sage, et cette trinité de sagesses ne forme qu’une sagesse, la sagesse de Dieu.
« Le Père est tout-puissant, le Fils tout-puissant, le Saint-Esprit tout-puissant, et cette trinité de toutes-puissances ne forme qu’une toute-puissance, la toute-puissance de Dieu.
« Le Père est miséricordieux, le Fils miséricordieux, le Saint-Esprit miséricordieux, et cette trinité de miséricordes ne forme qu’une miséricorde, la miséricorde de Dieu.
« Le Père est juste, le Fils juste, le Saint-Esprit juste, et cette trinité de justices, ne forme qu’une justice, la justice de Dieu.
« Le Père a une volonté, le Fils une volonté, le Saint-Esprit une volonté, et cette trinité de volontés ne forme qu’une volonté, la volonté de Dieu.
« Quant le Père veut une chose, le Fils et le Saint-Esprit la veulent aussi, et chacune des trois personnes divines coopère à toute action de la Divinité.
« Il n’y a point de lieu ni d’espace pour les trois personnes divines : elles occupent l’immensité. Elles sont partout au ciel et sur la terre; mais elles manifestent plus particulièrement dans le ciel leur gloire et leur majesté aux êtres intelligents et raisonnables qu’elles ont créés. »

http://www.catholicisme.be/Mystiques/Marie%20Lataste/livre%201.htm#L1.1



Dernière édition par Michael le Lun 26 Déc 2011, 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Lun 26 Déc 2011, 19:22

? Un peu curieux ce site livres-mystiques et surtout son concepteur avec son interview sur fond de musique new ageuse sur l'ésotérisme et l'alchimie...
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Lun 26 Déc 2011, 19:38

MIKAELE a écrit:
? Un peu curieux ce site livres-mystiques et surtout son concepteur avec son interview sur fond de musique new ageuse sur l'ésotérisme et l'alchimie...

Tout à fait ! Il y a à boire et à manger ici. Même les œuvres de Swedenborg y figurent.
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Lun 26 Déc 2011, 20:11

MIKAELE a écrit:
? Un peu curieux ce site livres-mystiques et surtout son concepteur avec son interview sur fond de musique new ageuse sur l'ésotérisme et l'alchimie...
La toile est remplie de choses curieuses.Bien sûr,il faut savoir utiliser notre discernement.
Le lien que j'ai insérer plus haut nous renvoie sur cette page.Il y a de très bonnes choses cependant.
Pour Soeur Marie Lataste,je vous insère un autre lien.


http://www.catholicisme.be/Mystiques/Marie%20Lataste/livre%201.htm#L1.1
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Lun 26 Déc 2011, 22:07

Merci beaucoup pour cet autre lien, à l'évidence plus limpide que le précédent, ... à vrai dire, j'avoue mon ignorance, je ne connaissais pas cette mystique française, soeur Marie Lataste. Cette remarquable édition numérique de tous les livres m'a fait découvrir de plus, le livre 4, celui sur les Anges et les hommes et le Livre 6 sur la prière: lumineux! j'y retourne!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Fidjouss



Messages : 547
Inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Ven 30 Déc 2011, 22:41

bahak a écrit:
ESAIE 40:18 A qui voulez-vous comparer Dieu ? Et quelle image ferez-vous son égale ?

Des images il y'en a à foison !

La tendance actuelle chez nos amis chrétiens c'est couleur locale : blond aux yeux bleu et bobybuldé genre Hercule le "demi-dieu" grec
Revenir en haut Aller en bas
DConstantine



Masculin Messages : 158
Inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Ven 30 Déc 2011, 23:04

J'aime tous mes frères mais il m'arrive de les trouver parfois un peu fatigants.

Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Jeu 29 Mar 2012, 17:03

Commentaire d'hier:

Citation :
Commentaire du jour
Saint Césaire d'Arles (470-543), moine et évêque
Homélie 83 ; éd. Morin 340 (trad. coll. Pères dans la foi, n°22, p. 130)

Agir comme Abraham

A Mambré, trois hommes s'approchent d'Abraham et se tiennent debout près de lui (Gn 18). Représentez-vous la scène : ils se présentent au-dessus de lui, non en face de lui. Abraham s'était soumis à la volonté de Dieu, ce qu'exprime le fait que Dieu se trouve au-dessus de lui. Ils ne se tiennent donc pas...en face de lui pour le repousser, mais au-dessus de lui pour le protéger. Abraham accueille trois hommes ; il leur sert trois mesures de pain. Quelle explication donner à cela, mes frères, si ce n'est qu'il reconnaît le mystère de la Trinité ? Il apporte aussi un veau, qui n'est pas dur, mais « bon et tendre ». Pour être aussi bon, aussi tendre, il ne peut s'agir que de celui qui s'est humilié pour nous jusqu'à la mort, le Christ. C'est bien lui, ce veau gras que le père immole pour célébrer le retour du fils repentant (cf Lc 15,23), « car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique » (Jn 3,16).

Abraham va donc à la rencontre des trois hommes, mais celui qu'il adore est unique... Comme je l'ai déjà dit, on y discerne le mystère de la Trinité ; s'il s'est mis à adorer comme s'il n'y avait qu'une seule personne, c'est qu'il sait que Dieu est unique en trois personnes. Il s'adresse à une seule personne lorsqu'il dit : « Fais le détour vers ton serviteur » (v. 3) ; or il ajoute, laissant à penser qu'il s'adresse à plusieurs personnes : « Qu'on apporte un peu d'eau, vous vous laverez les pieds » (v. 4).

Que le bienheureux Abraham vous serve d'exemple, frères, pour recevoir vos hôtes avec amabilité, leur laver les pieds avec humilité et respect... Ne négligez pas ces propos, frères, vous qui ne voulez pas vous montrer hospitaliers, vous qui recevez votre hôte comme un ennemi. En fait, à cause de son hospitalité, le bienheureux Abraham méritait de recevoir Dieu en personne tandis qu'il recevait ces trois hommes. Le Christ aussi confirme ce propos en disant dans l'Évangile : « J'étais un étranger et vous m'avez accueilli » (Mt 25,35). Ne négligez donc pas les voyageurs, de peur que ce ne soit Dieu en personne que vous refusiez d'accueillir.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Jeu 29 Mar 2012, 17:04

Commentaire d'aujourd'hui:

Citation :
Commentaire du jour
Saint Césaire d'Arles (470-543), moine et évêque
Homélie 83 ; éd. Morin 340 (trad. coll. Pères dans la foi, n° 22, p. 130)

« Abraham a vu mon jour »

Où donc a eu lieu cette rencontre [d'Abraham et de ses trois visiteurs] ? « Au chêne de Mambré », ce qui signifie « vision » ou encore « perspicacité ». Voyez-vous en quel endroit le Seigneur peut organiser une rencontre ? Il est vrai que les qualités de clairvoyance et de perspicacité d'Abraham plaisaient au Seigneur ; il avait le cœur pur, de sorte qu'il lui était possible de voir Dieu (cf Mt 5,8). En un tel lieu, en un tel cœur, le Seigneur pouvait donc réunir des convives.

Dans l'Évangile, le Seigneur a parlé aux juifs de cette rencontre ; il leur dit : « Abraham, votre père, a exulté à la pensée qu'il verrait mon jour. Il l'a vu et a été dans la joie ». « Il a vu mon jour », dit-il, parce qu'il a reconnu le mystère de la Trinité. Il a vu en son jour le Père, le Fils et le Saint Esprit, et les trois personnes réunies en un seul jour, tout comme Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit ne sont tous trois qu'un seul Dieu. En effet, chaque personne divine en particulier est un Dieu à part entière, et simultanément toutes trois ensemble sont Dieu. Il n'est donc pas incongru de discerner le Père, le Fils et le Saint Esprit dans les trois mesures de farine qu'apporte Sarah, puisqu'il y a unité de substance.

On peut néanmoins avancer une autre interprétation et voir en Sarah l'image de l'Église : les trois mesures de farine peuvent être interprétées comme étant la foi, l'espérance et la charité. Ces trois vertus rassemblent en effet les fruits de l'Église universelle ; tout homme qui a mérité de réunir en lui ces trois vertus peut être assuré de recevoir la Trinité toute entière en son cœur.

http://www.evangelizo.org/main.php?language=FR&module=commentary&localdate=20120329
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Jeu 29 Mar 2012, 17:27

Renaud a écrit:
D'accord avec toi Poisson.

En revanche la vision trinitaire valtortienne je la trouve pas très... éclairante.

C'est quoi Valtorta, un docteur de l'Eglise ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.   Jeu 03 Mai 2012, 22:37

Commentaire du jour :

Syméon le Nouveau Théologien (v. 949-1022), moine grec, saint des Églises orthodoxes
Hymne 21, 468s ; SC 174 (trad. SC rev.)


« Le Père et moi, nous sommes UN »

Envoyé et sorti du Père, le Verbe est descendu
et il a habité tout entier dans les entrailles de la Vierge.
Tout entier il était dans le Père,
et tout entier il était dans ce sein virginal,
et tout entier dans le tout, lui que rien ne peut contenir...
Demeurant inchangé, il a pris la forme d'esclave (Ph 2,7)
et après avoir été mis au monde, il est devenu un homme en tout...
Comment affirmer ce qui est impossible à expliquer
à tous les anges, aux archanges et à tout être créé ?
On le pense d'une manière véritable,
mais on ne peut pas du tout l'exprimer,
et notre esprit ne peut pas le comprendre vraiment parfaitement.

Comment donc Dieu et homme, et homme-Dieu
est-il aussi le Fils du Père, tout entier,
d'une manière qui ne l'en sépare pas ;
comment est-il devenu fils de la Vierge et est-il sorti dans le monde ;
et comment est-il resté impossible à contenir pour tous ?...
Tu resteras silencieux maintenant
car même si tu voulais parler, ton esprit ne trouvera pas de parole,
et ta langue bavarde demeure réduite au silence...

Gloire à toi, Père et Fils et Esprit Saint,
divinité que l'on ne peut pas saisir, indivisible dans sa nature.
Nous t'adorons dans l'Esprit Saint,
nous qui possédons ton Esprit, car nous l'avons reçu de toi.
Et, voyant ta gloire, nous ne recherchons pas indiscrètement,
mais c'est en lui, ton Esprit, que nous te voyons,
Père inengendré, et ton Verbe engendré qui sort de toi.
Et nous adorons la Trinité indivisible et sans mélange
dans son unique divinité et souveraineté et puissance.
Revenir en haut Aller en bas
 
L’incomparable mystère de la Très Sainte Trinité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En Cette Journée du 31 Mai: "Prions Marie" Consécration à la Sainte Trinité par Marie.
» PÉTITION À SIGNER : Le magazine "Charlie Hebdo" blasphème contre la Très Sainte Trinité" !
» Litanies à la Très Sainte Trinité
» CONSÉCRATION À LA SAINTE TRINITÉ
» Prière à la Très Sainte Trinité pour obtenir des grâces par l’intercession de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: