DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
benedictus



Masculin Messages : 151
Inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Lun 19 Déc 2011, 22:01

Bonjour,

Quelques éléments d'histoire que j'ai trouvés et que je soumets à votre sagacité !

Ier siècle
Pierre, le premier pape et les apôtres que Jésus choisit furent, pour la plupart, des hommes mariés. Les écrits du Nouveau Testament laissent supposer que des repas eucharistiques pouvaient être présidés par des femmes, dans l'Église primitive.

IVème siècle
306 - Concile d'Elvire, Espagne, décret §43 : un prêtre qui a eu une relation charnelle avec sa femme la nuit précédent la messe sera démis de sa fonction.

325 - Concile de Nicée : il est décrété qu'après son ordination, un prêtre ne pourra pas se marier. Proclamation du Crédo de Nicée.

352 - Concile de Laodicée : les femmes ne peuvent être ordonnées. Ceci implique que, précédemment, des femmes ont pu l'être.

385 - Le pape Sirice quitte sa femme pour devenir pape. Il décrète que les prêtres ne pourront plus avoir de relations charnelles avec leur épouse.

Vème siècle
401 - Selon Saint Augustin : "Rien n'élève plus puissamment l'esprit d'un homme que les caresses d'une femme".

VIème siècle
567 - deuxième concile de Tours : Tout clerc trouvé dans le lit avec sa femme est passible d'excommunication pour une année et de réduction à l'état laïc.

580 - Pontificat de Pélage II: sa politique est de ne pas inquiéter les prêtres mariés tant qu'ils ne transfèrent pas les biens de l'Église à leurs épouse et enfants.

590-604 - Le pape Grégoire "le grand" affirme que tout désir sexuel est un péché.

VIIème siècle
Les documents de l'époque montrent qu'en France, dans leur majorité, les prêtres étaient mariés.

VIIIème siècle
Saint Boniface fait état devant le pape de ce que presque tous les prêtres d'Allemagne sont mariés.

IXème siècle
836 - Le concile d'Aix la Chapelle admet ouvertement que des avortements et infanticides avaient lieu dans les couvents et monastères pour couvrir les agissements de clercs.

L évèque saint Ulrich affirme, s'appuyant tant sur les Écritures que sur le plus élémentaire bon sens, que le seul moyen de purifier l'Église des pires excès du célibat clérical est d'autoriser les prêtres à se marier.

XIème siècle
1095 - Sous le pape Urbain II, des épouses de prêtres furent vendues en esclavage, des enfants abandonnés.

XIIème siècle
1123 - Sous le pontificat de Calixte II, le 1er concile de Latran déclare invalides les mariages de prêtres.

XIVème siècle
L'évèque Pélage se plaint que des femmes continuent à être ordonnées et à recevoir les confessions.


Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Lun 19 Déc 2011, 23:40


1) Vous nous donnez des éléments la plupart sans citer les sources et vous voudriez qu'on vous croie au mot .
2) vos citations montrent que la discipline du célibat obligatoire pour les clercs n'est pas tombée de nulle part , elle a une histoire fluctuant comme toute doctrine avant de devenir officiellement la discipline de l'Eglise catholique
3) Quant aux femmes qui soi-disant ont été ordonnées prêtres dans l'histoire, c'est incroyable que l’histoire n'ait retenu AUCUN nom (même comme hérétique ) et pourtant elle a retenu beaucoup de femmes martyres ou mystiques. En réalité nos mentalités modernes ont du mal à concevoir que pour les 1er chrétiens jusqu'au moins au 19e siècle c'était tout à fait normal aussi bien pour les femmes que les hommes que le sacerdoce soit exclusivement réservé aux hommes , il n'y avait même pas de contestation ni de discussion , c'était aussi évident que de croire que Jésus est homme. Pour eux Jésus avait choisi 12 hommes et donc les prêtres devaient être des hommes, c'est aussi simple que ça .
Revenir en haut Aller en bas
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 17:26


Complètement d'accord avec fredsinam.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 20:14



Extrait de l’homélie du Pape Benoît XVI pour les vêpres avec les prêtres, religieux et religieuses à Mariazell (Autriche), le 8 septembre 2007.


Suivre le Christ signifie croître dans le partage des sentiments et dans l'assimilation du style de vie de Jésus ; c'est ce que nous dit la Lettre aux Philippiens : "Ayez entre vous les mêmes sentiments qui sont dans le Christ Jésus" (cf. 2, 5). "Regarder vers le Christ" est la devise de ces journées. En se tournant vers Lui, le grand Maître de vie, l'Eglise a découvert trois caractéristiques qui ressortent dans l'attitude de fond de Jésus. Ces trois caractéristiques – nous les appelons avec la Tradition les "conseils évangéliques" – sont devenues les composantes déterminantes d'une vie engagée dans la suite radicale du Christ : pauvreté, chasteté et obéissance. Réfléchissons à présent un peu sur ces caractéristiques.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 21:00

benedictus a écrit:
Bonjour,

Quelques éléments d'histoire que j'ai trouvés et que je soumets à votre sagacité !

Ier siècle
Pierre, le premier pape et les apôtres que Jésus choisit furent, pour la plupart, des hommes mariés. Les écrits du Nouveau Testament laissent supposer que des repas eucharistiques pouvaient être présidés par des femmes, dans l'Église primitive.



Et il ne faut oublier que Pierre a quitté sa femme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16705
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 21:16

Arnaud Dumouch a écrit:


Et il ne faut oublier que Pierre a quitté sa femme.

et que faut-il en penser ? ce n'est quand même pas Jésus qui lui a demandé ? Shocked

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 21:19

Espérance a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Et il ne faut oublier que Pierre a quitté sa femme.

et que faut-il en penser ? ce n'est quand même pas Jésus qui lui a demandé ? Shocked

On ne sait pas comment cela s'est fait. Il est probable que son épouse, bouleversée comme lui par les évènement vécus, lui a dit de suivre le Seigneur pour sa mission. Bref, il ne l'a pas abandonnée. L'un comme l'autre ont TOUT DONNE pour Dieu, aspirés dans la puissance de cette vocation qui bouleversa leur vie.

Imaginez que cela vous soit arrivé : que Dieu fait homme ait visité votre foyer. Il est clair que tout le monde le suit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16705
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 21:26

Sans aucun doute, ça bouleverserait pas mal de choses en place ! sunny
Enfin, j'aime bien votre supposition que c'est sa femme qui ai conseillé de suivre Jésus, ce qui reviendrait à dire que c'est grâce aussi au "oui" de sa femme que Pierre a été le premier pape !!! I love you

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 21:30

fredsinam a écrit:

1) Vous nous donnez des éléments la plupart sans citer les sources et vous voudriez qu'on vous croie au mot .
2) vos citations montrent que la discipline du célibat obligatoire pour les clercs n'est pas tombée de nulle part , elle a une histoire fluctuant comme toute doctrine avant de devenir officiellement la discipline de l'Eglise catholique
3) Quant aux femmes qui soi-disant ont été ordonnées prêtres dans l'histoire, c'est incroyable que l’histoire n'ait retenu AUCUN nom (même comme hérétique ) et pourtant elle a retenu beaucoup de femmes martyres ou mystiques. En réalité nos mentalités modernes ont du mal à concevoir que pour les 1er chrétiens jusqu'au moins au 19e siècle c'était tout à fait normal aussi bien pour les femmes que les hommes que le sacerdoce soit exclusivement réservé aux hommes , il n'y avait même pas de contestation ni de discussion , c'était aussi évident que de croire que Jésus est homme. Pour eux Jésus avait choisi 12 hommes et donc les prêtres devaient être des hommes, c'est aussi simple que ça .

salut
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 21:41

Arnaud Dumouch a écrit:

Et il ne faut oublier que Pierre a quitté sa femme.
J'ignorai cela, pourquoi et comment le savez vous ? Ca me parait être une spéculation lié au "suivez moi je vous ferais pecheur d'homme"

Mais Jésus a dit lui même: «que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni» (Mt 19,6), l'aurait il fait, Lui ?
et encore “Si quelqu’un ne prend pas soin des siens et, en particulier, des membres de sa maison, il a renié la foi et il est pire qu’un homme sans foi.” (I Tim. 5:8).

En outre:
1 Corinthiens 9:5: "N'avons-nous pas le droit d'emmener avec nous une femme chrétienne, comme les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas ?"

Il me parait donc improbable que Pierre ait quitté sa femme.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 21:54

Fox77 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Et il ne faut oublier que Pierre a quitté sa femme.
J'ignorai cela, pourquoi et comment le savez vous ? Ca me parait être une spéculation lié au "suivez moi je vous ferais pecheur d'homme"

Mais Jésus a dit lui même: «que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni» (Mt 19,6), l'aurait il fait, Lui ?
et encore “Si quelqu’un ne prend pas soin des siens et, en particulier, des membres de sa maison, il a renié la foi et il est pire qu’un homme sans foi.” (I Tim. 5:8).

En outre:
1 Corinthiens 9:5: "N'avons-nous pas le droit d'emmener avec nous une femme chrétienne, comme les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas ?"

Il me parait donc improbable que Pierre ait quitté sa femme.

Il se peut bien que oui:

"Alors, prenant la parole, Pierre lui dit : "Voici que nous, nous avons tout laissé et nous t'avons suivi, quelle sera donc notre part ? " (Mat 19, 27)

"Tout" ne veut pas seulement dire son travail mais aussi sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 21:55

Cher Fox, vous avez entendu dire que Pierre ou les autres Apôtres sont allés à Rome ou en mission avec leur femme ?

Maintenant, peut-être Pierre était-il veuf ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 22:10

Enfin tout cela c'est de la spéculation, qu'il ait renoncé à "tout" suivant cette parole: (que Simon vous deviez cherchez je pense ;) )
Mt 19:29 a écrit:
Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle.
Or cette parole est antérieur à celle-ci qui nous apprend que Céphas avait une femme.
1 Corinthiens 9:5 a écrit:
N'avons-nous pas le droit d'emmener avec nous une femme chrétienne, comme les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas ?
Si il est devenu veuf ensuite, il n'a par conséquent pas quitté sa femme. What the fuck ?!?
A cette époque, quitter sa femme et ses enfants c'est les condamner à la pauvreté. Je ne sais pas comment il faut interpréter Mt 19:29 mais pas comme une exhortation a quitter sa femme et ses enfants c'est contraire à l'esprit de l'évangile.
Tim 5:8 a écrit:
Si quelqu’un ne prend pas soin des siens et, en particulier, des membres de sa maison, il a renié la foi et il est pire qu’un homme sans foi.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 22:14

Peut-être que sa femme faisait partie des femmes qui suivaient Jésus, comme rapporté ici:

"Et il advint ensuite qu'il cheminait à travers villes et villages, prêchant et annonçant la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu. Les Douze étaient avec lui, ainsi que quelques femmes qui avaient été guéries d'esprits mauvais et de maladies : Marie, appelée la Magdaléenne, de laquelle étaient sortis sept démons, Jeanne, femme de Chouza, intendant d'Hérode, Suzanne et plusieurs autres, qui les assistaient de leurs biens." (Luc 8, 1-3)
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 22:18

Ce qui est sûr, c'est que la bible dit qu'Il avait une femme, après, on peut échafauder des théories sur ses relations avec elle, la bible n'en dit rien.
A par Paul qui avait reçu un don particulier pour le célibat, il ne semble pas que les autres apôtres soient restés célibataires. (1cor9:5 encore...)

Sans vouloir aller trop loin dans la comparaison la bible parle des doctrines prescrivant de ne pas se marier ou d'avoir des restrictions alimentaires et les condamne:
1 Tim4:1 a écrit:
Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, 2 par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, 3 prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.

Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 22:48

Bonjour Fox, 1Ti 4, 1 est à l'attention des manichéens (gnostiques) [Satan est le créateur du monde, le Christ ne s'est pas vraiment incarné, Marie serait un ange etc....] qui existaient dès l'origine de l’Église. Par la suite nous avons d'autres exemples comme les marcionites, les pauliciens, les bogomiles, les cathares etc....

Comme le précise le verset : et de s’abstenir d’aliments.



Dernière édition par Marc L le Mer 11 Jan 2012, 22:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 22:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Fox, vous avez entendu dire que Pierre ou les autres Apôtres sont allés à Rome ou en mission avec leur femme ?

Maintenant, peut-être Pierre était-il veuf ?

Arnaud bonjour et tous mes voeux de sainte Année 2012,


ce n'est pas parce que ce n'est pas écrit que cela veut dire que ce n'est pas arrivé, en principe ce qu'ils font et qui arrivent ils le disent, donc nul part on ne lis non plus que les apôtres avaient quittés leurs épouses sinon du fait de la distance ! jamais, les apôtres ne disent qu'un apo^tre ou autre doit absolument être célibataire, au contraire Paul dit combien c'est difficile et qu'il faut être rudement ferme pour tenir le célibat et combien pour lui-même c'est pénible , et Paul n'est pa sun gamin quand il écrit cela !

mais a lire Paul lui-même affirme qu'il aurait pût prendre une épouse parmi les Chrétiennes comme le font certains apôtres ; donc Paul semble justement affirmer l'inverse de ce que tu dis !

Paul conçoit qu'un Apôtre uisse être marié et Jésus l'affirme aussi clairement de plus en choisissant des hommes mariés !

chacun fait dire ce qui va vers sa traditions, alors que ce qui est écrit est limpide , des apôtres étaient mariés cela n'a nullement gêné Jésus de les appeler !

de plus lorsque l'on regarde les immenses dégâts a vouloir imposer le célibat d'office et le discrédit il faut aussi s'en tenir aux faits " tous ne peuvent entendre cette parole " citation du Christ a propos du célibat !

pour moi on atteint vraiment la mauvaise foi voir le mensonge pour soutenir un fait qui n'a jamais fonctionner, mais comme il faut pas dire l'inverse de la religion (et non pas de l'évangile) alors on dira qu'il fait nuit en plein jour !


a ce jeu stupide et dangereux pas étonnant que la religion en soit là et quelle ne discerne plus entre religion et Évangile=Vérité Spirituelle !

le mariage ne géne en rien spirituellement, seulement on se doit alors aussi a sa vie de famille, ce qui peut largement aider les prêtres a être lucide sur le bien et les limites des hommes, ce qui n'empêche nullement que certains (pas tous) puissent être appelé au célibat !

un prêtre peut commencer sa vie par le mariage puis un jour avec le consentement de son épouse , vivre tous 2 célibataire, ce qui serait largement formateur et aussi une croissance harmonieuse, ce qui semble être ce que Jésus a fait avec ses Apôtres qui étant plus âgés comme Pierre on pu s'éloigner de leur famille qui devait être arrivé a un stade adulte et non dépendante de Pierre (j'ai ^pas de preuve mais vu l'âge de Pierre ça semble assez plausible).

aujourd'hui on veut nier qu'un homme de 20 ou 25 ans et plus, a bien du mal a maitriser sa vigueur sexuel et alors on se ramasse la simple vérité dans la figure, des viols d'enfants et autres discrédit de vie dissolue (jusqu’à la pédérastie dans les séminaires) même dans la hiérarchie qui pour ne pas avoir de problème avec son passé a laisser perdurer les choses en jouant la montre pour avoir la prescription ( ce qui relève de ce que vous voudrez mais certainement de l’Évangile ni du Saint Esprit) bref tout cela démontre et révèle une chose évidente ce qui n'est pas inspiré du Saint Esprit mène toujours aune catastrophe morale et spirituelle !

vous pouvez nier ergoter psychoter et théologiser les fruits sont là et cet arbre n'étant pas du Seigneur ne sera pas concerver nous en aurons les faits sous les yeux avant longtemps.
je ne parle pas d'arbre a propos de l'Eglise mais de ce stupide légalisme religieux qui n'est qu'une chaine de plus et n'a porté que de s fruits amers en abondances au point que les gens fuient cela ! depuis toujours on peut lire les scandales d'avoir voulu imposer a tous ce qui n'est destiné qu'a ceux qui le Seigneur le donne , il y a eu des hommes et femmes appelés a être prêtre ou consacrées qui auraient mené de très bonnes vies et portés de bons fruits si certains ne c'étaient mélé de leurs imposer de porter un fardeau (le célibat) qui ne leurs étaient pas destiné : que dire que même des papes ont eu une vie dissolue ? sinon que c'est la preuve par 9 !?

mais allez refusons les évidences et attendons la fin !!

quel malheur de vouloir obliger au célibat ceux qui pourraient être de formidable témoin , même en étant mariés et qui pourrait par la suite choisir le célibat !
combien de Saints et Saintes n'ont ils pas été d'abord des mères et pères de familles puis des célibataires vivant pour Le Seigneur et leurs frères et bénéficiant de l’expérience de la vie de couple ! comme quoi même quand le Seigneur nous le met sous le nez en prenant soins de ses Saints afin de ne pas faire peser trop tôt le célbat , on en retire pas la eçon !

Paul qui était inspiré par l'Esprit le dit trés souvent qu'il vaut mieux être marié que de brulé de désir , mais on est plus fort que les Apôtres et que Jésus , le résultat est sous nos yeux !! jamais le célibat imposé n'a fonctionné honnêtement ! des dizaines de milliers d'innocents violés sur terre aujourd’hui par les consacrés nous prouve ce que l'histoire a été bien trop souvent !

je ne regarde pas le crime du monde qui ignore la vérité Spirituelle,
je regarde ceux qui doivent être témoins du Christ = les Baptisés les autres sont du monde PAS NOUS !






Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 23:05

J'ai déjà constaté que lorsqu'on met D.ieu pleinement au centre de sa vie,il n'y a plus de place pour les sentiments!
La libido devient nulle et marcher selon l'Esprit revient à se castrer à la face du monde!
N'est-ce point l'attitude des Saints lorsqu'ils se convertissent et accomplissent la volonté de D.ieu en accomplissant leur mission!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 23:07

Cher Mister be. Je ne partage pas votre avis. Par contre, tout se met à sa juste place. Les relations conjugales e la sexualité se mettent à leur juste place.

mais dieu ne sépare pas les époux,n sauf d'un commun accord pour suivre une vocation commune;

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Mer 11 Jan 2012, 23:32

Mister be a écrit:
J'ai déjà constaté que lorsqu'on met D.ieu pleinement au centre de sa vie,il n'y a plus de place pour les sentiments!
La libido devient nulle et marcher selon l'Esprit revient à se castrer à la face du monde!
N'est-ce point l'attitude des Saints lorsqu'ils se convertissent et accomplissent la volonté de D.ieu en accomplissant leur mission!

Bonjour Mister Be,

si d'accord mais devenir ce que tu dis, c'est comme apprendre a marcher il faut du temps ! il faut aller de qui nous sommes a Qui IL EST = LE SAINT !
parfois on se trouve mort a ce monde , puis on redescend et si tu n'étais pas marié que ce passerait il alors ? là cette vie tu peux alors la Vivre saintement dans Le Couple , jusqu'au jour ou peut être la Sainteté vécue et partagée dans le temps avec ton épouse , d'un même pas vous aurez le désir venant de l'esprit de ne plus vivre de la chair mais de l'Esprit d'Amour et alors le célibat sera aussi le Fruit de Votre temps de Mariage !
c'est vrai que pour certains , le célibat est dés le début de la vie , mais c'est pas si fréquent que cela !

Jésus Est l'exemple Parfait , mais peu en sont capable , si on comprend cela on s'évite bien des peines inutiles !

Jésus n'a jamais eu de reproches envers le mariage, ILa juste dit qu'une fois que l'on vit du Ciel = Esprit il n'y a plus i homme ni femme, mais seulement des enfants de Dieu comme les Anges : je ne crois pas qu'il y ai besoin de mourir physiquement pour éprouver cela et le vivre, il faut que l'Esprit soit notre Vie, pour certain cela commence tôt et pour d'autre un peu plus tard , mais pour tous c'est le Même destin = BUT !

pour être célibataire je sais combien il est parfois difficile de fermer les yeux de l'âme sur une multitudes d'infimes détails que l'on croit rien, mais qui sont les attachent du moi a soi-même a sa volonté propre a son plaisir hors de l'Unité Au Saint ! et pourtant ma santé n'est pas propice a bien des choses, alors pour des personnes en pleines santé physique et avec le nombre de choses que la société leurs tend et répète il faut être sage a ne pas les mettre a l'épreuve sans non plus ne pas les pousser vers le meilleur d'eux même = Jésus en eux !

est-il sage de vouloir que tous soient des génies en science ? alors qu'il y a peu de génies ?
de même le célibat n'est pas pour tous, mais tous peuvent y gouter a un moment en prenant du temps avec Celui QUI EST Hors du Temps ! et Qui EST CHASTE de Toute Eternité ! :jesus:


Dernière édition par Théodéric le Jeu 12 Jan 2012, 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 00:36

Maintenant qu'est-ce que ça apporte de plus,le célibat forcé?(Croissez et multipliez vous...)
La chasteté peut se vivre dans la relation de couple!
J'ai un peu de mal que je considère contre nature,ce célibat forcé ou ces vierges consacrées...
Une amie me disait être une vierge consacrée alors qu'elle a eu 4 enfants...Je ne comprends pas bien le concept
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 00:42

Mister be a écrit:
Maintenant qu'est-ce que ça apporte de plus,le célibat forcé?(Croissez et multipliez vous...)
La chasteté peut se vivre dans la relation de couple!
J'ai un peu de mal que je considère contre nature,ce célibat forcé ou ces vierges consacrées...
Une amie me disait être une vierge consacrée alors qu'elle a eu 4 enfants...Je ne comprends pas bien le concept

Pour le célibat des prêtres c'est tout d'abord un témoignage. St Paul disait :

1 Corinthiens 7 a écrit:
32 Or, je voudrais que vous fussiez sans inquiétude. Celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur ;
33 et celui qui est marié s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme.
34 Il y a de même une différence entre la femme et la vierge : celle qui n’est pas mariée s’inquiète des choses du Seigneur, afin d’être sainte de corps et d’esprit ; et celle qui est mariée s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à son mari.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 00:43

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 01:02

Mister be a écrit:
Maintenant qu'est-ce que ça apporte de plus,le célibat forcé?(Croissez et multipliez vous...)
La chasteté peut se vivre dans la relation de couple!
J'ai un peu de mal que je considère contre nature,ce célibat forcé ou ces vierges consacrées...
Une amie me disait être une vierge consacrée alors qu'elle a eu 4 enfants...Je ne comprends pas bien le concept

Ce n'est pas un célibat forcé, sinon des hommes ne s'engageraient pas. Où si ils s'engageaient, ils ne tiendraient pas toute une vie.
C'est pareil pour les femmes. L'un comme l'autre reçoivent un appel et y répondent. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 07:25

Arnaud Dumouch a écrit:


On ne sait pas comment cela s'est fait. Il est probable que son épouse, bouleversée comme lui par les évènement vécus, lui a dit de suivre le Seigneur pour sa mission. Bref, il ne l'a pas abandonnée. L'un comme l'autre ont TOUT DONNE pour Dieu, aspirés dans la puissance de cette vocation qui bouleversa leur vie.

Imaginez que cela vous soit arrivé : que Dieu fait homme ait visité votre foyer. Il est clair que tout le monde le suit.

Au fait on connaît son nom à Madame Simon-Pierre ou pas ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 07:32

Simone ? clown

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 09:13

Mister be a écrit:
Maintenant qu'est-ce que ça apporte de plus,le célibat forcé?(Croissez et multipliez vous...)
La chasteté peut se vivre dans la relation de couple!
J'ai un peu de mal que je considère contre nature,ce célibat forcé ou ces vierges consacrées...
Une amie me disait être une vierge consacrée alors qu'elle a eu 4 enfants...Je ne comprends pas bien le concept
Il y a aussi des vierges martyres, alors qu'elles se sont faites violées avant d'être assassinées.

Il y a aussi parmi ces saintes, des femmes qui se sont suicidées pour échapper aux viols barbares. Et elles sont montées tout droit au ciel.

pourquoi ? parce que ce ne sont pas des "suicides" proprement dit, donc pas de péché mortel. poum badaboum, une partie des enseignements d'Arnaud s'effondrent.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 12:45

Marc L a écrit:
Mister be a écrit:
Maintenant qu'est-ce que ça apporte de plus,le célibat forcé?(Croissez et multipliez vous...)
La chasteté peut se vivre dans la relation de couple!
J'ai un peu de mal que je considère contre nature,ce célibat forcé ou ces vierges consacrées...
Une amie me disait être une vierge consacrée alors qu'elle a eu 4 enfants...Je ne comprends pas bien le concept

Pour le célibat des prêtres c'est tout d'abord un témoignage. St Paul disait :

1 Corinthiens 7 a écrit:
32 Or, je voudrais que vous fussiez sans inquiétude. Celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur ;
33 et celui qui est marié s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme.
34 Il y a de même une différence entre la femme et la vierge : celle qui n’est pas mariée s’inquiète des choses du Seigneur, afin d’être sainte de corps et d’esprit ; et celle qui est mariée s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à son mari.


Bonjour Marc L

il est évidant que Jésus a dit " certains (et donc certaines) se feront eunuques pour le Royaume Céleste " mais cela ne veut pas dire que toutes personne qui reçoit un appel a servir le royaume soit obligé d'être célibataire ! Certains on l'appel a la prétrise mais pas au célibat, la preuve en sont les Premiers apôtres et une bonne part de ceux qui ont suivit !
ce que l'on voit c'est un retour a la religion de la loi, on veut par le légalisme religieux décider la vie des personnes et on est devant l'échec nié depuis presque 2000ans, car ceux qui n'ont pas reçu l'appel au célibat mais sont appelé a servir le royaume ont les a mis dans une situation de chute !
même les papes et la hiérarchie n'a pu s'imposer a elle même ce vœux et combien l'histoire de la religion n'est elle pas objet de scandale et de crimes pour cacher cela !

Paul en homme de bon sens ne fait que constater que le célibat est une meilleur disposition pour être libre, mais il sait aussi que la jeunesse de l'homme est un temps de vigueur et de faiblesse et que bien peu homme ou femmes seront en état de tenir un vœux de célibat et risque fort d'être des contre témoignage vivant fasse au monde et il dit " mieux vaut se marier que de bruler de désir !"

si être marié était contradictoire au ministère alors Jésus serait le 1er a avoir enfreint cela !!?

il faut encourager les personnes appelés a regarder le célibat comme préférable, mais accepter que cela leurs soit impossible et ne pas les amener a mener double vie et occasion de chute ; c'est en niant de telles évidences que l'on a jeté sur l'Eglise un doute immense et un discrédit par obstination religieuse , comme ci se marier était un crime devant Notre père et Notre seigneur, du coup des personnes se sont engagées (presque contraintes puisque l'on leurs a imposer, prêtre et célibataire) dans une impasse !

si vous pouvez nier cela vous nier le nez au milieu de la figure et combien de chutes n'êtes vous pas entrain d'organiser pour une multitudes de faible qui en regardant l'histoire scandaleuses en déduiront que tout cela n'est que baratin même pas vécu par ceux qui devraient en être les plus pur exemple !

je vais vous faire un exemple qui me fait trés mal chaque fois que je le rencontre,

j'ai un ami qui était prêtre il y a encore peu, il peinait grandement avec le vœux de chasteté (comme la majorité des prêtres) il avait des relations sexuelles parfois (un peu a la sauvette) , ne pouvant accepter de vivre cette situation double, il est aller en parler a son Evêque espérant un secourt et une réponse !

la réponse fut en gros " ben t'es pas le 1er alors t’inquiète pas continu comme ci rien n'était et fait ça en cachette mais continu ton ministère !"
donc lui il ne voulait pas passer sa vie a tricher devant Dieu et ses frères, car c'est se moquer ! (ce qui ne semblait pas poser plus de question a l’Évêque) !
du coup il a largué le ministère et c'est marié !
il reconnait et cela se voit sur lui, qu'il a l'appel a être prêtre mais pas au célibat , et qu'il refuse de faire double jeu.

c'est vraiment un homme qui prie qui s'applique a chercher Le Seigneur, mais en lui imposant un rêve de perfection venu de la religion et non de l'Evangile on l'a rejeté ! C'est stupide beaucoup seraient de bons curés mais mariés et n'auraient pas trahi la foi pour autant !!
aujourd'hui où je parle avec pas mal de vieux catho je suis vraiment scandalisé sur ce que j’apprends de la vie des religieux et des consacrés que chacun connait et personne n'a rien dit, mais n'en a pas moins pensé. Les curés avec petites amies ou enfants que tous savent mais font comme ci on avait pas vu !
là on est devant la fausseté et la tricherie institué en méthode , et là désolés on ne bâtit pas la maison de Dieu sur de telles actes car cela concerne l'Unité du Saint Esprit qui ne ment pas ! on ne peut prétendre faire la Vérité et impliquer tous ses fréres a jouer aux faux semblant, car je vois les fruits pourrit de cela, les gens se disent que dans le fond ce n'est qu'artificiel et leur foi n'en est pas édifié , je ne m'étonne pas du peu de vigueur autour de moi car en silence chacun a cessé d'y croire et de s'impliquer dans sa paroisse vu que dans le fond le curé la hiérarchie ne fait pas mieux qu'eux !

pourtant j'en connais des personnes bonnes qui ont voulu avancer vers la Vérité mais en voyant la tricherie (surtout dans le célibat et chasteté) ont trouvé là une occasion de chute !
même ma mére me racontait qu'en 1935 les curés de 50ans pelotés les gamines de 15ans et que les familles interdisaient aux jeunes filles de le dire ! tu vois ça c'est bien le poids de la religion fasse a la Vérité de l'Evangile suivant l'Esprit Saint, car un Chrétien qui fait taire son enfant a cause du ^poids de la religion ne fait que trahir l'Esprit Saint en semant dans le cœur de son enfant une négation de la Vérité a cause de la religion. La Vérité serait d'aller voir le curé en face de lui rappeler son appel et au pire de lui filer une beigne histoire de remettre les pendules a l'heure !
depuis ma mère a toujours fuit les curés et la religion est je vois bien qu'elle n'est pas la seule ; vous pouvez faire le mélange avec le comportement du monde en faisant des comparaison mal venu : mais je vous rappel que L'Eglise à a rendre un Témoignage de Vérité Spirituel sur la Véracité de La Personne de Jésus Christ Sauveur des hommes et personne d'autre n'a reçu CECI = L'Esprit Saint , donc il sera demandé compte a CHACUN DE NOUS SUR L ACCEPTATION SILENCIEUSE D LA PERVERSION DANS LA MAISON DU PÈRE !

on prétend manifester mettre et notre vertu dans le célibat, on prétend a l'exemplarité Spirituelle mais on refuse les évidences , pourtant les dégâts sont visible par la moindre personne ayant a cœur le soucis de Vérité !
on impose aux hommes des fardeaux inventés et on fait chuter une multitude ! et pourtant beaucoup voudraient servir le Christ mais la religion les en empêche !

Arrêter de confondre Vérité de l'Evangile = EGLISeE ; et religion et vous verrez l'Arbre du Christ refleurir ! sunny

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 12:51

Théodéric a écrit:
Marc L a écrit:
Mister be a écrit:
Maintenant qu'est-ce que ça apporte de plus,le célibat forcé?(Croissez et multipliez vous...)
La chasteté peut se vivre dans la relation de couple!
J'ai un peu de mal que je considère contre nature,ce célibat forcé ou ces vierges consacrées...
Une amie me disait être une vierge consacrée alors qu'elle a eu 4 enfants...Je ne comprends pas bien le concept

Pour le célibat des prêtres c'est tout d'abord un témoignage. St Paul disait :

1 Corinthiens 7 a écrit:
32 Or, je voudrais que vous fussiez sans inquiétude. Celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur ;
33 et celui qui est marié s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme.
34 Il y a de même une différence entre la femme et la vierge : celle qui n’est pas mariée s’inquiète des choses du Seigneur, afin d’être sainte de corps et d’esprit ; et celle qui est mariée s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à son mari.


Bonjour Marc L

il est évidant que Jésus a dit " certains (et donc certaines) se feront eunuques pour le Royaume Céleste " mais cela ne veut pas dire que toutes personne qui reçoit un appel a servir le royaume soit obligé d'être célibataire ! Certains on l'appel a la prétrise mais pas au célibat, la preuve en sont les Premiers apôtres et une bonne part de ceux qui ont suivit !
ce que l'on voit c'est un retour a la religion de la loi, on veut par le légalisme religieux décider la vie des personnes et on est devant l'échec nié depuis presque 2000ans, car ceux qui n'ont pas reçu l'appel au célibat mais sont appelé a servir le royaume ont les a mis dans une situation de chute !
même les papes et la hiérarchie n'a pu s'imposer a elle même ce vœux et combien l'histoire de la religion n'est elle pas objet de scandale et de crimes pour cacher cela !

Paul en homme de bon sens ne fait que constater que le célibat est une meilleur disposition pour être libre, mais il sait aussi que la jeunesse de l'homme est un temps de vigueur et de faiblesse et que bien peu homme ou femmes seront en état de tenir un vœux de célibat et risque fort d'être des contre témoignage vivant fasse au monde et il dit " mieux vaut se marier que de bruler de désir !"

si être marié était contradictoire au ministère alors Jésus serait le 1er a avoir enfreint cela !!?

il faut encourager les personnes appelés a regarder le célibat comme préférable, mais accepter que cela leurs soit impossible et ne pas les amener a mener double vie et occasion de chute ; c'est en niant de telles évidences que l'on a jeté sur l'Eglise un doute immense et un discrédit par obstination religieuse , comme ci se marier était un crime devant Notre père et Notre seigneur, du coup des personnes se sont engagées (presque contraintes puisque l'on leurs a imposer, prêtre et célibataire) dans une impasse !

si vous pouvez nier cela vous nier le nez au milieu de la figure et combien de chutes n'êtes vous pas entrain d'organiser pour une multitudes de faible qui en regardant l'histoire scandaleuses en déduiront que tout cela n'est que baratin même pas vécu par ceux qui devraient en être les plus pur exemple !

je vais vous faire un exemple qui me fait trés mal chaque fois que je le rencontre,

j'ai un ami qui était prêtre il y a encore peu, il peinait grandement avec le vœux de chasteté (comme la majorité des prêtres) il avait des relations sexuelles parfois (un peu a la sauvette) , ne pouvant accepter de vivre cette situation double, il est aller en parler a son Evêque espérant un secourt et une réponse !

la réponse fut en gros " ben t'es pas le 1er alors t’inquiète pas continu comme ci rien n'était et fait ça en cachette mais continu ton ministère !"
donc lui il ne voulait pas passer sa vie a tricher devant Dieu et ses frères, car c'est se moquer ! (ce qui ne semblait pas poser plus de question a l’Évêque) !
du coup il a largué le ministère et c'est marié !
il reconnait et cela se voit sur lui, qu'il a l'appel a être prêtre mais pas au célibat , et qu'il refuse de faire double jeu.

c'est vraiment un homme qui prie qui s'applique a chercher Le Seigneur, mais en lui imposant un rêve de perfection venu de la religion et non de l'Evangile on l'a rejeté ! C'est stupide beaucoup seraient de bons curés mais mariés et n'auraient pas trahi la foi pour autant !!
aujourd'hui où je parle avec pas mal de vieux catho je suis vraiment scandalisé sur ce que j’apprends de la vie des religieux et des consacrés que chacun connait et personne n'a rien dit, mais n'en a pas moins pensé. Les curés avec petites amies ou enfants que tous savent mais font comme ci on avait pas vu !
là on est devant la fausseté et la tricherie institué en méthode , et là désolés on ne bâtit pas la maison de Dieu sur de telles actes car cela concerne l'Unité du Saint Esprit qui ne ment pas ! on ne peut prétendre faire la Vérité et impliquer tous ses fréres a jouer aux faux semblant, car je vois les fruits pourrit de cela, les gens se disent que dans le fond ce n'est qu'artificiel et leur foi n'en est pas édifié , je ne m'étonne pas du peu de vigueur autour de moi car en silence chacun a cessé d'y croire et de s'impliquer dans sa paroisse vu que dans le fond le curé la hiérarchie ne fait pas mieux qu'eux !

pourtant j'en connais des personnes bonnes qui ont voulu avancer vers la Vérité mais en voyant la tricherie (surtout dans le célibat et chasteté) ont trouvé là une occasion de chute !
même ma mére me racontait qu'en 1935 les curés de 50ans pelotés les gamines de 15ans et que les familles interdisaient aux jeunes filles de le dire ! tu vois ça c'est bien le poids de la religion fasse a la Vérité de l'Evangile suivant l'Esprit Saint, car un Chrétien qui fait taire son enfant a cause du ^poids de la religion ne fait que trahir l'Esprit Saint en semant dans le cœur de son enfant une négation de la Vérité a cause de la religion. La Vérité serait d'aller voir le curé en face de lui rappeler son appel et au pire de lui filer une beigne histoire de remettre les pendules a l'heure !
depuis ma mère a toujours fuit les curés et la religion est je vois bien qu'elle n'est pas la seule ; vous pouvez faire le mélange avec le comportement du monde en faisant des comparaison mal venu : mais je vous rappel que L'Eglise à a rendre un Témoignage de Vérité Spirituel sur la Véracité de La Personne de Jésus Christ Sauveur des hommes et personne d'autre n'a reçu CECI = L'Esprit Saint , donc il sera demandé compte a CHACUN DE NOUS SUR L ACCEPTATION SILENCIEUSE D LA PERVERSION DANS LA MAISON DU PÈRE !

on prétend manifester mettre et notre vertu dans le célibat, on prétend a l'exemplarité Spirituelle mais on refuse les évidences , pourtant les dégâts sont visible par la moindre personne ayant a cœur le soucis de Vérité !
on impose aux hommes des fardeaux inventés et on fait chuter une multitude ! et pourtant beaucoup voudraient servir le Christ mais la religion les en empêche !

Arrêter de confondre Vérité de l'Evangile = EGLISeE ; et religion et vous verrez l'Arbre du Christ refleurir ! sunny


prière
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 12:59

doris60 a écrit:
Mister be a écrit:
Maintenant qu'est-ce que ça apporte de plus,le célibat forcé?(Croissez et multipliez vous...)
La chasteté peut se vivre dans la relation de couple!
J'ai un peu de mal que je considère contre nature,ce célibat forcé ou ces vierges consacrées...
Une amie me disait être une vierge consacrée alors qu'elle a eu 4 enfants...Je ne comprends pas bien le concept

Ce n'est pas un célibat forcé, sinon des hommes ne s'engageraient pas. Où si ils s'engageaient, ils ne tiendraient pas toute une vie.
C'est pareil pour les femmes. L'un comme l'autre reçoivent un appel et y répondent. Very Happy

Doris60 bonjour,

on reçoit l'appel a Servir Le Royaume et parfois on trouve avec l'appel au célibat, mais on ne peut pas dire que l'on trouve toujours l'appel au célibat ce serait dire autre chose que ce que Jésus a dit et aussi les Apôtres, désolé l'Evangile est basée sur les écrits de témoignages et enseignements des 12 premiers apôtres fondements de l'Eglise et non pas sur les fantasme idéologique de certains qui ont montré depuis le début que c'était intenable en fidélité !

Jésus a bien dit que " CERTAINS se feraient eunuque !" = pas tous , a vouloir faire dans le prêt a porté spirituel on a fait d'énorme dégâts, vous criminalisez le fait de ne pas pouvoir tenir le célibat pour un prêtre ou une femme qui constate son incapacité a la continence sexuelle, vous lui imposer des vœux et puis quand il ou elle constate que c'est impossible a tenir fidèlement on les conspues comme des échec de la foi ; ça c'est la confusion entre religion et Vie Spirituelle ,
c'est ainsi que les gens chutent encore plus bas et tombe dans la malice et retordisse, = curés avec femme ou des femmes et enfants que l'on refusera de reconnaitre (ce qui au passage engendre d'énormes dégâts dans la vie de ces femmes et des enfants et une super contre témoignage dans les paroisses) et ainsi c'est ainsi que l'on discrédite l'oeuvre de Dieu !
continuer a nier les évidences il ne reste plus grand chose !

on sait qu'actuellement environ 70 % des prêtres et religieux d'origine Africaine et Asiatique ne tiennent pas leurs vœux de chasteté car c'est culturellement inexistant et inacceptable chez eux et que les religieuse africaines subissent beaucoup d'outrage même par des consacrés, donc on sait que c'est aussi pour cela qu'il y a très peu d'Eveque Africains car on craint d'apprendre par la suite que et que !!
ayons un peu d'humilité Jésus n'espérait et n’espère toujours pas moins que nous le meilleur de l'homme, mais ne trichons pas a vouloir être plus Saint que Le Seigneur , c'est stupide !

la confusion la FOI et le latinisme religieux est vraiment un grand dommage pour l'Eglise , heureusement la Foi Est Esprit et pas romanisation ! Je crois en JÉSUS et a l'appel de Pierre et c'est a cela qu'il faut revenir !
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 14:05

Bonjour Théodoric, cela ne change rien au fait que ceux qui ont une épouse ne peuvent objectivement se consacrer pleinement à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 14:18

Je crois qu'ils le peuvent sauf sur un point : Ils sont fragiles, si on les attaque, par rapport à leur famille. Or, un apôtres du Christ est souvent attaqué...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: QUI CELA EST DONNé !"   Jeu 12 Jan 2012, 14:48

Marc L a écrit:
Bonjour Théodoric, cela ne change rien au fait que ceux qui ont une épouse ne peuvent objectivement se consacrer pleinement à Dieu.

Bonjour Marc L,

Jésus n'avait Il donc rien compris en disant que seulement " CERTAINS" ne pourraient vivre le célibat quand les apôtres Lui disent a propos deu mariage exclusif avec une seule personnes et dans la fidélité " si telle est la situation de l'homme il n'y a aucun avantage a se marier !" et Jésus leurs réponds " tous ne peuvent entendre cette parole seul ceux a qui cela est donné" !

donc si tu regarde objectivement les dégâts fait au court du temps en obligeant certain a s'engager dans le célibat tu constate que l'on a imposer prêtrise et célibat a des personne n'en n'ayant pas reçu l'appel et tu as en grande partie la raison d'un grand nombres de scandales !

la Sagesse est aussi de fare la part du possible en prenant en compte la nature et la faiblesse des hommes,

toi tu rêves de l'idéal du Saint Parfait et là toi comme beaucoup devenaient (tu me pardonnera ma franchise) de dangereux rêveurs pour les faibles !

Jésus a bien pris soins de dire ( et les apôtres de l'écrire) "TOUS NE PEUVENT ENTENDRE CETTE PAROLE SEUL CEUX A QUI CELA EST DONNÉ "
la Vie Spirituelle n'est pas un prêt a porté, mais une Vie sur le Chemin de perfection et elle peut commencer par la Vie de mariage et ensuite de célibat et la consécration exclusive a Son service (en accord avec l'époux et l'épouse si ils aiment le Seigneur tous 2 ) , Jésus a eu La sagesse de faire ainsi envers Pierre et même envers paul qui avait mené une vie en connaissant des femmes (il le laisse entendre dans une de ses lettre) !
dira tu que Pierre et Paul ne se sont pas bien consacré au Seigneur ?
donc arrêtez les dégâts, aidez vos frères a mettre leurs pas dans ceux de Jésus en prenant soins du troupeau et des faiblesses des hommes , ne tire tu donc pas de leçon du viole de ces milliers d'enfants par des hommes incapable de continence ?
a ton avis pourquoi la hiérarchie n'a t-elle pas aussitôt lancé des enquête sans concession sur les 50 dernières années ? sinon la crainte de ceux qui avant d'être Évêques furent prêtres et pas sans pécher de ce point de vue , sinon il est totalement inexplicable que l'on ai laisser perdurer la sodomie dans les sacristies et presbytères !

je le dis crument ? il est évidant que c'est ou les Évêques sont la plus belle bande d’incapable de rêveurs d’incompétent qui existe en ce monde pour avoir laissé perdurer un tel crime en sachant que cela ce faisait, ou alors ils ont eu peur d'y être trouvé ?! chacun jouant la montre afin d'arriver a être in-jugeable grace a la prescription !
vu le nombre de scandale et d'Eveques qui ont quitté plus ou moins discrètement les rangs , tu verras par toi-même ! mais ne vient pas me dire qu'ils n'y pouvaient rien, car pourquoi alors se sont ils réunis il y a peu et décidé d'une loi (de papier) du renvois de tels personnes !
si ils ont pu le faire aujourd'hui, ils pouvaient déjà le faire il y a longtemps (Jésus S'est déja prononcé sur cela dans l'Evangile) ils n'ont pas bougé pour se protéger !

alors tu vois le célibat ne rend pas si disponible que cela a écouter la Vérité et a la mettre en pratique !

que soit Célibataire celui ou celle qui en a la vocation, mais que la religion ne se mêle pas de choisir pour eux et tu verras Les Fruits du Saint Esprit comme Jésus l'a Dit et Voulu , là on a les dégâts de l'idéologie et c’est pas nouveau !

il ne faut pas confondre idéale et Spirituel car Le seigneur prend en compte l'Homme dans Sa faiblesse et le méne a LUI avec du temps, regarde combien de fois Pierre, et les autres apôtres chutent et renie, même après la Résurrection Jésus reprend Pierre et même après le Baptême du saint Esprit Pierre est pris par Paul a tricher et être objet de chute pour Timothée, donc ayez au moins l'humilité et le bon sens de ne pas imposer a des hommes des Croix qui ne sont pas faites pour eux !

il ne s'agit pas de niveler par le plus bas, mais de respecter la vitesse de chacun et d'aplanir les chemins raboteux et ne pas être objet de chute pour nos frères , car maintenant après les nombreux scandales sur la non continence et autres mœurs dissolue et le viole de s enfants et les finances douteuses , comment veux tu que les hommes aie confiance ?

Jésus continu d'appeler les hommes, mais acceptons la faiblesse de l'homme !





Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 15:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Je crois qu'ils le peuvent sauf sur un point : Ils sont fragiles, si on les attaque, par rapport à leur famille. Or, un apôtres du Christ est souvent attaqué...

c'est vrai un Apôtre est le sujet préféré d'attaque pour le démon, c'est pour cela que ce ne peut être un jeune comme le signal Paul 'enfin rarement un jeune) et donc si cet homme a aussi mené une vie de couple (on lis sur ce sujet les remarque de Paul au sujet des Évêques qui peut être et est souvent marié, mais un homme qui a donc bien élevé ses enfants et qui n'est pas objet de scandale dans son secteur ect ect) on voit donc que Paul n'est pas naïf et qu'il prend en compte l'ensemble d'une vie bien impliquée dans le réel a hauteur d'homme !

certainement ensuite le service au Seigneur et au Royaume et donc a la Communauté prend tute la place , 'est-ce pas un bel exemple de Croissance du royaume déja une incarnation dans la croissance de ce monde ("croissez et multipliez vous") et ensuite un accomplissement spirituel au service de tous en dépassant la consommant la Vie de couple de Père et Mère bien au delà de la chair !!
Que certains puissent être célibataires dés le commencement comme Jésus c'est certain il y en a , mais pas autant que 'lon voudrait en fabriquer et ça c'est la cause de grand dégâts !

un homme marié qui a mené sa famille a bon port et qui devient Évêque est certainement un homme solide si en plus il est reconnu spirituellement fiable par la communauté des croyant ! qui pourrait lui refuser la charge d’Évêque être marié est-ce un crime un outrage a Dieu un péché ?

quand on voit comment viens d'être gérée la dernière crise on voit l'incompétence et la peur c'est tout l'inverse de batir en suivant Jésus et si on ne cesse pas si on ne se reprend pas (ça n'en prend pas le chemin) on va droit au clash !

je parle avec pas mal de catho qui sont libre avec moi puisque je ne suis rien, ils sont tous sauf confiant en leur curé en leur hiérarchie et pourtant on nous parle de communion dans l'Esprit , désolé un homme d'un peu d'expérience verrait que c'est faux, mais on se rassure par du blabla religieux et ce manque de lucidité et de volonté de voir viens du fait que ces personnes sont coupé du réel de l'incarnation !
les curés qui sont conscient sont ceux qui dépriment tellement cela leurs fait de peine ! mais ont leur dit de se taire !

il reste de s Saints mais pas où l'on croit !


Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 18:28

Marc L a écrit:
Bonjour Théodoric, cela ne change rien au fait que ceux qui ont une épouse ne peuvent objectivement se consacrer pleinement à Dieu.
Et quant ils n'en ont pas ils consacrent du temps à lutter contre leurs désirs qui sont pourtant naturels. What the fuck ?!?

Vous opposez la consécration à Dieu et celle à sa famille. Ca serait vrai si la consécration à Dieu se réalisait dans la prière et la méditation au sommet d'une montagne.

La consécration à Dieu c'est aussi les interactions sociales, faire la volonté de Dieu pour son prochain.
Or, "son prochain" cela peut être d'abord sa famille, en prendre soin et la rendre heureuse, comme la représentation d'une petite église qui nous est confiée.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 18:41

@ Fox le désir naturel de l'homme est de se consacrer entièrement à Dieu ;)
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 18:53

Marc L a écrit:
@ Fox le désir naturel de l'homme est de se consacrer entièrement à Dieu ;)
Quels éléments vous permettent d'affirmer cela avec tant d'aplomb ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 18:56

Fox77 a écrit:
Marc L a écrit:
@ Fox le désir naturel de l'homme est de se consacrer entièrement à Dieu ;)
Quels éléments vous permettent d'affirmer cela avec tant d'aplomb ? Shocked

Oui, ils ont été cité plus haut (1Co 7, 32-34)
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 18:59

Comprend pas votre raisonnement, mais bon j'ai un petit serre-veau :rabbit:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:01

Des pasteurs protestants pourraient aussi se sentir concernés par le célibat consacré, non ?


Dernière édition par Simon1976 le Jeu 12 Jan 2012, 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:02

@ Fox :P
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:05

Simon1976 a écrit:
Des pasteurs protestants pourraient aussi se sentir concernés par le célibat consacré, non ?
Bien sûr !!! Je préfère parler de "don du célibat" pour ne pas aller plus loin que ce que dit l'apotre Paul.

En fait, si vous faites abstraction de votre background catholique, bibliquement parlant cela peut concerner tous les chrétiens et non les responsables. Very Happy
J'en connais qui font parti de ces personnes là.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:10

Les pasteurs protestants mariés qui se convertissent reste pasteur (prêtres) et mariés !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:11

Fox77 a écrit:
Simon1976 a écrit:
Des pasteurs protestants pourraient aussi se sentir concernés par le célibat consacré, non ?
Bien sûr !!! Je préfère parler de "don du célibat" pour ne pas aller plus loin que ce que dit l'apotre Paul.

En fait, si vous faites abstraction de votre background catholique, bibliquement parlant cela peut concerner tous les chrétiens et non les responsables. Very Happy
J'en connais qui font parti de ces personnes là.

salut

Paul ne précise pas, en 1 Cor 7, si celui qui se consacre aux affaires du Seigneur est un responsable de communauté (évêque ou prêtre).

Mais dans les lettres pastorales, il parle clairement des responsables.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:13

benedictus a écrit:
352 - Concile de Laodicée : les femmes ne peuvent être ordonnées. Ceci implique que, précédemment, des femmes ont pu l'être.


Non, cela signifie qu'elle n'aurait jamais dû l'être.

Il a toujours été su par l'Eglise que les femmes ne devait pas être ordonnée.

C'est l'hérésie, qui a conduit à ce que des femmes ait pu être ordonnées, qui justifie que ce dogme ait du être formalisé.

L'existence du dogme précède celle de l'hérésie mais la formulation du dogme par l'Eglise succède à l'apparition de l'hérésie.


Dernière édition par SJA le Jeu 12 Jan 2012, 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:16

A Simon> Bien entendu, si Dieu donne ce don, c'est parce que le chrétien (ou la chrétienne) qui le possède va en avoir besoin pour répondre à la volonté de Dieu pour lui/elle. Cette volonté n'est pas nécessairement d'avoir une fonction éminente et reconnu par l'église.

Cependant, c'est un don, et non une obligation imposée par un système, et ce don est une affaire personnelle entre Dieu et la personne. Le reste de la communauté n'a pas son mot à dire à ce propos.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:33

Simon1976 a écrit:
Des pasteurs protestants pourraient aussi se sentir concernés par le célibat consacré, non ?

Tant que ça reste un choix délibéré,pourquoi pas mais il n'est pas demandé aux pasteurs protestants d'être célibataires pour exercer leur vocation pastorale comme il est imposé par l'Eglise catholique romaine et pas les autres Eglises catholiques
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:34

Marc L a écrit:
Les pasteurs protestants mariés qui se convertissent reste pasteur (prêtres) et mariés !

Oui nous avons eu un cas à Namur...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:37

Mister be a écrit:
Simon1976 a écrit:
Des pasteurs protestants pourraient aussi se sentir concernés par le célibat consacré, non ?

Tant que ça reste un choix délibéré,pourquoi pas mais il n'est pas demandé aux pasteurs protestants d'être célibataires pour exercer leur vocation pastorale comme il est imposé par l'Eglise catholique romaine et pas les autres Eglises catholiques

Qu'on me corrige si je me trompe mais je crois que les Églises catholiques orientales permettent le mariage des prêtres.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine   Jeu 12 Jan 2012, 19:37

Avec derrière les dérives qui en découlent...Les pédophiles qui se cachent derrière un col romain pour mieux exercer leurs méfaits...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le célibat ecclésiastique dans l'histoire de l'Église catholique romaine
» HISTOIRE DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE
» L'Enfer d'après le Catéchisme de l'Église Catholique !
» tribunal ecclésiastique
» (1970) Les extra-terrestres dans l'histoire de Jacques Bergier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: