DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Kim Jong Il est mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyliiolos



Messages : 58
Inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 05:42

L'annonce vient d'être faite!
Voilà, je ne savais pas ou poster ça, mais je pense que ce serait bien si on pouvait consacrer un peu de notre temps à prier pour son âme, il doit être en plein jugement... :bougie:
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 10:28

Et bonne année !

Sale temps pour les dictateurs, décidément...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 11:02

"Laissons les morts enterrer les morts..." 8)

C'est qui qu'a dit ça déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 12:55

Son fils a pris la relève... Tel père, tel fils !

Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 13:08

Amateur de bonne chair, de bon vin, de cigares et de jolies femmes

En 1991, il accède à la tête de l'Armée populaire de Corée. La mort de son père en 1994 ouvre une période d'incertitude. Les Américains tablent même sur un effondrement du régime. Kim Jong-il est finalement nommé à la tête du pays en 1997, officiellement au terme des trois années de deuil à respecter après la mort du père par son fils aîné - une pratique hérité du confucianisme. Le "règne" de celui qui ne voyage qu'en train, apprécie la bonne chair, le bon vin, les cigares et les jolies femmes - il s'est officiellement marié trois fois -, commence alors que la RPDC vit une période délicate. L'effondrement du bloc soviétique l'a privé de pécieux soutiens et son économie est exangue. La famine frappe durement la population.
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 16:15

Kim Jong-il se faisait adorer comme un dieu... Qui disait déjà que la religion était l'opium du peuple ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 16:32

Simon1976 a écrit:
Kim Jong-il se faisait adorer comme un dieu...

Maintenant, il est moins qu'un ver. Prions pour qu'il fasse le choix du repentir et du salut.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 16:34

Il va découvrir qui est le vrai Dieu et combien il est débordant d'amour et de miséricorde ! Very Happy I love you
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 16:47

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 18:48

Toutes mes condoléances aux communistes du forum. :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 18:48

Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 18:50

Dromaeosaurus a écrit:
Toutes mes condoléances aux communistes du forum. :sts:

Y en a-t-il ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 18:54

Simon1976 a écrit:
Dromaeosaurus a écrit:
Toutes mes condoléances aux communistes du forum. :sts:

Y en a-t-il ? What the fuck ?!?




Le successeur, il a l'air sympa non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 18:57

Paco a écrit:
Simon1976 a écrit:
Dromaeosaurus a écrit:
Toutes mes condoléances aux communistes du forum. :sts:

Y en a-t-il ? What the fuck ?!?

Spoiler:
 

Le successeur, il a l'air sympa non ?

TRÈS sympa ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 19:00

Paco a écrit:




Le successeur, il a l'air sympa non ?

Une puissante spiritualité émane de lui ! afro

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 19:00

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 19:19

Simon1976 a écrit:
Dromaeosaurus a écrit:
Toutes mes condoléances aux communistes du forum. :sts:

Y en a-t-il ? What the fuck ?!?

Il y a Jehan, Liberté pour le roi, Adamev qui est sympatisant non encarté, Petit messager, et j'en oublie.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 19:20

Mort de Kim Jong-il : Pékin réagit avec tristesse, Séoul et Tokyo, avec crainte

Mise à jour il y a 16 minutes | Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters

La mort du dictateur nord-coréen Kim Jong-il après un règne de 17 ans suscite une multitude de réactions de la part de la communauté internationale. La Chine souligne sa tristesse, les États-Unis font preuve de prudence, tandis que la Corée du Sud et le Japon ne cachent pas leurs craintes.

À Séoul, la présidence a placé l'armée sud-coréenne en état d'alerte et renforcé la surveillance le long de la frontière avec la Corée du Nord, lundi, quelques heures après l'annonce officielle de la mort du leader nord-coréen Kim Jong-il.

Le président sud-coréen, Lee Myung-bak, dont les relations avec Pyongyang sont tendues, a pour sa part annulé tous ses rendez-vous et convoqué un Conseil de sécurité national à sa résidence officielle, la Maison Bleue.

Séoul a également demandé à Washington, qui maintient 28 500 soldats dans le pays, d'accroître la surveillance par satellite et avion, a indiqué à l'Agence France-Presse un porte-parole de l'État-major des armées sud-coréennes.

« La surveillance et la sécurité des zones frontalières ont été renforcées. Nous sommes très attentifs à tout mouvement de l'armée du Nord », a déclaré à l'agence française un porte-parole du ministère de la Défense. « Tous les commandants sont en alerte et le Sud et les États-Unis accentuent leur partage de renseignements militaires ».

Aucun mouvement suspect n'a cependant été observé jusqu'ici.

Les deux Corées restent techniquement en état de guerre, puisqu'elles n'ont signé qu'un armistice au terme de la guerre de Corée, en 1953. Le conflit a fait des centaines de milliers de morts et de blessés.

Le Canada et la guerre de Corée
Plus de 26 000 soldats canadiens ont participé à la guerre de Corée. Parmi eux, 516 sont morts et 1558 ont été blessés.

Les armées des deux pays s'observent depuis de part et d'autre de la frontière démilitarisée, qui établit une zone tampon de 2 kilomètres entre les deux pays, à la hauteur du 38e parallèle, sur une distance de 240 kilomètres. Pyongyang y a massé l'essentiel de ses 1,1 million de soldats. L'armée sud-coréenne compte 650 000 hommes.

En Corée du Nord, les médias officiels nord-coréens, instrument de la propagande du régime stalinien, rapportent lundi la « tristesse indescriptible » des quelque 25 millions de Nord-Coréens.


faq // Mise à jour techniqueDes Nord-Coréens pleurent la mort de Kim Jong il La chaîne YouTube officielle du régime nord-coréen vient de publier une série de vidéos qui montrent des gens qui apprennent « en direct » à la télévision la mort de Kim Jong-il, rapportent nos collègues de Sur le Web.

« Ils n'essaient même pas de sécher leurs larmes, ils se tordent de douleur et de désespoir tant la perte est lourde », écrit l'agence officielle KCNA, qui annonce une période de deuil national jusqu'au 29 décembre.

Les funérailles de celui qui se faisait appeler Cher Leader auront lieu le 28 décembre, mais aucune délégation ne sera invitée, ajoute KCNA.

Une succession qui s'annonce difficile

Les scènes d'hystérie collective que relaient les médias nord-coréens sont probablement authentiques, croit Loïc Tassé, politologue à l'Université de Montréal et spécialiste de l'Asie. « Ce leader était perçu comme un demi-dieu par la population », dit-il. « Ils pensent vraiment que c'est quelqu'un de très bien qui vient de mourir. »

M. Tassé dit s'attendre à ce que son fils Kim Jong-un ait du mal à bien tenir les rênes du pouvoir en Corée du Nord. Contrairement à Kim Jong-il, qui travaillait dans les hautes sphères de l'État lorsqu'il en est devenu le leader, en 1994, Kim Jong-un n'est formé pour ce rôle que depuis un an ou deux.

« Je m'attends à ce que ce soit assez difficile pour lui », souligne le politologue. « J'ai plutôt l'impression qu'il va être un pantin. Aux mains de qui? C'est la question évidemment », ajoute-t-il. M. Tassé dit par ailleurs qu'il est « improbable » que le pays connaisse une révolution comme celle que vivent plusieurs pays arabes.

Kim Jong-il, et son fils Kim-Jong-un (troisième à partir de la droite) assistent à un défilé militaire, le 9 septembre 2011 à Pyongyang. © AFP/KCNA VIA KNS

Alliés et adversaires de Pyongyang réagissent

Le premier ministre Harper a réagi lundi matin à la mort du leader nord-coréen. « On conservera de Kim Jong-il le souvenir du dirigeant d'un régime totalitaire qui a violé les droits fondamentaux de la population nord-coréenne pendant presque deux décennies. », a-t-il souligné.

« Nous espérons que son décès permettra à la population de Corée du Nord d'émerger de six décennies d'isolement, d'oppression et de misère. Les décisions téméraires de ce régime ont appauvri la Corée du Nord et ont isolé ce pays de la communauté internationale en raison de ses dangereux programmes de prolifération nucléaire et de missiles balistiques. », a poursuivi le premier ministre canadien.

« En ce moment critique, nous pressons la Corée du Nord de clore ce triste chapitre de son histoire et de reprendre la bonne voie en favorisant à la fois le bien-être de sa population et la stabilité de la péninsule coréenne. » — Stephen Harper

La Chine, principal allié de la Corée du Nord, a dit avoir appris « avec tristesse la mort malheureuse du très grand dirigeant nord-coréen Kim Jong-il », selon un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ma Zhaoxu.

« Nous faisons part de notre chagrin et adressons nos condoléances au peuple nord-coréen », a ajouté Ma Zhaoxu dans cette brève déclaration à l'agence officielle Chine nouvelle.

Au Japon, le premier ministre, Yoshihiko Noda, n'a pas rehaussé l'état d'alerte de la défense japonaise. Il a cependant mis sur pied une cellule de crise pour étudier les développements en Corée du Nord.

« Nous espérons que cette mort subite n'aura pas d'effet défavorable sur la paix et la stabilité de la péninsule coréenne », a déclaré le secrétaire général du gouvernement, Osamu Fujimura.

« Le premier ministre Noda a donné instruction aux ministres présents au conseil de sécurité de se préparer à l'inattendu, y compris sur les sujets financiers, les questions intérieures nord-coréennes et les relations frontalières », a-t-il ajouté.

Le Japon est très sensible à la situation en Corée du Nord, Pyongyang ayant régulièrement procédé à des essais de missiles dans la mer du Japon, qui sépare les deux pays. Des missiles ont même déjà survolé le territoire japonais avant de s'abîmer dans le Pacifique.

Les États-Unis ont réagi avec prudence dimanche soir à la mort de Kim Jong-il. « Nous surveillons de près les informations sur la mort de Kim Jong-il. Le président [Barack Obama] a été mis au courant, et nous sommes en contact étroit avec nos alliés en Corée du Sud et au Japon », a déclaré le porte-parole de la Maison-Blanche, Jay Carney.

« Nous restons engagés dans la stabilité dans la péninsule coréenne, et la liberté et la sécurité de nos alliés », a-t-il ajouté.

Le républicain Don Manzullo, qui préside la sous-commission chargée de l'Asie orientale à la Chambre des représentants, a réagi plus promptement.

« Kim Jong-il était le summum du mal, un dictateur de la pire espèce qui dirigeait son pays d'une main de fer et infligeait constamment douleur et souffrance à son peuple. » — Don Manzullo

« Nous espérons que sa mort marquera l'ouverture d'un nouveau chapitre pour la Corée du Nord. C'est l'occasion pour la Corée du Nord de sortir d'un cycle d'oppression et d'emprunter un nouveau chemin vers la démocratie », a-t-il indiqué.

Une mère et ses deux enfants victimes de malnutrition (juillet 2008). Pénuries alimentaires et famines son le lot de Nords-Coréens. © AFP/Programme alimentaire mondial (PAM)

En France, le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a aussi exprimé lundi l'espoir « qu'un jour le peuple de la Corée du Nord pourra retrouver sa liberté ».

« La mort d'un homme, ce n'est jamais réjouissant, mais la souffrance d'un peuple m'attriste, c'est cela qui est important », a-t-il souligné, en précisant que les autorités françaises seront « très vigilantes sur les conséquences de cette succession ».

Selon le ministre Juppé, la Corée du Nord est « un régime totalement verrouillé, l'un des tout derniers régimes [communistes] de la planète », et qui possède l'arme nucléaire. « C'est pourquoi nous sommes vigilants », a-t-il ajouté.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a pour sa part estimé dans un communiqué que la mort de Kim Jong-il « pourrait être un tournant pour la Corée du Nord ».

« Nous espérons que le nouveau pouvoir réalisera que c'est en s'impliquant dans la communauté internationale qu'il aura les meilleures chances d'améliorer les conditions de vie du peuple nord-coréen. » — William Hague

« Nous encourageons la Corée du Nord à travailler à la paix et à la sécurité et à prendre les mesures nécessaires pour permettre la reprise des pourparlers à six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne », a-t-il poursuivi.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/12/19/001-seoul-pyongyang-reactions.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 20:46

J'ai lu des témoignage de chrétiens là bas... Ca fait froid dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 20:50

Paco a écrit:
Simon1976 a écrit:
Dromaeosaurus a écrit:
Toutes mes condoléances aux communistes du forum. :sts:

Y en a-t-il ? What the fuck ?!?




Le successeur, il a l'air sympa non ?

On dirait Augustus Gloop.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 21:20

Philippe Fabry a écrit:
Paco a écrit:
Simon1976 a écrit:
Dromaeosaurus a écrit:
Toutes mes condoléances aux communistes du forum. :sts:

Y en a-t-il ? What the fuck ?!?




Le successeur, il a l'air sympa non ?

On dirait Augustus Gloop.



:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Lun 19 Déc 2011, 21:51

Toi tu vas avoir des problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mar 20 Déc 2011, 01:04

Simon1976 a écrit:
Son fils a pris la relève... Tel père, tel fils !


Oui probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mar 20 Déc 2011, 01:29

Curieux:il est mort le 19 et " Un deuil national, décrété le 17, se poursuivra jusqu'au 29 décembre. " !!


Revenir en haut Aller en bas
jex



Messages : 192
Inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mar 20 Déc 2011, 01:57

normal c'etait un dieu vivant, il a prevenus de sa mort 2 jours plus tot....

quelle tristesse pour ce peuple, ils pleurent sans doute parce qu'ils savent que le petit jeune vas etre encore pire que le pere, pour asseoir son pouvoir et montrer qu'il peut "gouverner"
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mar 20 Déc 2011, 13:34

Corée du Nord
La dépouille de Kim Jong-Il exposée
Première publication 20 décembre 2011 à 05h56

Crédit photo : AFP/Télévision nord-coréenne

TVA Nouvelles avec AFP

Mardi, la télévision nord-coréenne a diffusé des images du corps du défunt leader Kim Jong-Il.

Sur les photos diffusées lors des dernières heures, la dépouille de Kim Jong-Il est revêtue d'un uniforme kaki. Elle se trouve dans un cercueil de verre, entouré d'un parterre de fleurs.

Kim Jung-Un rend hommage à son père (Photo: AFP/Télévision nord-coréenne)

Ces images montrent aussi l'héritier désigné du pouvoir, Kim Jung-Un, ainsi que des responsables du parti, venus rendre hommage au défunt au mausolée Kumsusan de Pyongyang.

(Photo: AFP/Télévision nord-coréenne)

Par ailleurs, la télévision nord-coréenne a continué de diffuser des scènes de tristesse collective.

Pendant ce temps, la communauté internationale s'inquiète des effets qu'aura ce changement de garde au sein de ce régime autoritaire, doté de l'arme nucléaire. La plupart des observateurs jugent par contre peu probable un ébranlement du régime.

La Chine a annoncé mardi avoir discuté avec les États-Unis et la Corée du Sud quant à l'importance de maintenir la stabilité dans la péninsule coréenne après le décès de Kim Jong-Il.

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/archives/2011/12/20111220-055659.html
Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mar 20 Déc 2011, 15:19


tous pareil :panda: les mêmes :snake:
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mar 20 Déc 2011, 16:34

Le nouveau leader de la Corée du Nord:

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mar 20 Déc 2011, 20:00

Corée : Espoir et inquiétude des partisans de la réunification

Réactions après le décès de Kim Jung-il


ROME, lundi 19 décembre 2011 (ZENIT.org) – La mort de Kim Jung-il plongent les partisans de la réunification de la Corée du Nord et de la Corée du Sud dans l’incertitude : ils sont "partagés entre espoir et inquiétude", explique « Eglises d’Asie », l’agence d’information des Missions étrangères de Paris dans cette analyse publiée aujourd’hui :

Kim Jung-il est décédé samedi à l’âge de 69 ans, laissant le pouvoir à son fils, Kim jong-un. L’inquiétude grandit dans la péninsule coréenne et au sein de la communauté internationale, dans un contexte de tension politique exacerbé entre les deux Corées. Cependant les membres des mouvements de réunification et les Eglises se veulent plus optimistes, espérant un retournement de situation.

Ce n’est que ce lundi 19 décembre que l'agence d’Etat nord-coréenne (KCNA), a annoncé vers midi, heure locale, la mort samedi dernier du dirigeant de la République populaire démocratique de Corée (RPDC). Selon la télévision d’Etat, dont la présentatrice s’est effondrée en larmes, le « cher leader » serait mort de « surmenage physique et mental » dû à « ses efforts sans fin pour mener des actions sur le terrain afin de construire une nation puissante ». Peu après, toujours selon les médias officiels, il a été précisé que le dictateur nord-coréen, à la tête du pays depuis 1994, était décédé d’une crise cardiaque vers 8 h du matin, le samedi 17 décembre, à bord du train blindé qui le ramenait d’un déplacement en province.

Presque simultanément, la KCNA a appelé «tous les membres du parti, les militaires et la population, à suivre fidèlement le commandement du camarade Kim Jong-un », adoubant ainsi officiellement le plus jeune des fils de Kim Jung-il, présenté depuis plusieurs années comme le dauphin du dirigeant communiste. Récemment promu à la tête des forces de sécurité et nommé général quatre étoiles, Kim Jong-un, malgré sa jeunesse (il a moins de 30 ans) et sa faible expérience, possède déjà les clés du pouvoir. Le gouvernement de la RPDC, dont l’armée forme la pierre angulaire, semble avoir parfaitement orchestré la succession, sans aucune vacance du pouvoir, de l’unique dynastie de l’histoire du communisme (1).

Depuis cette annonce officielle, la télévision d’Etat passe en boucle des scènes d’hystérie collective d’une population nord-coréenne en pleurs. Répétant le scénario de la mort de Kim Il-sung, père du « cher leader », les autorités avaient demandé aux Nord-Coréens de suivre un « flash spécial » à la télévision, destiné à leur apprendre la nouvelle de la mort de leur dirigeant ainsi que l’avènement de son fils.

La désignation de Kim Jung-un, si elle ne surprend pas, laisse planer la plus grande incertitude concernant l’avenir du régime. Mal connu du public, mais décrit comme le portrait de son père, Kim Jung-un semble avoir joué ces dernières années, un rôle important dans la politique militariste de la Corée du Nord. Le fait que plusieurs incidents graves se soient produits peu après sa promotion en tant que commandant militaire, comme le torpillage du Cheonan ou la bombardement de l’île de Yeongpyeong, (2) inquiète les experts internationaux.

Cependant, les évêques catholiques de Corée du Sud ont fait part à l’agence Fides de leur conviction que « la mort de Kim Jong-il pourrait marquer le début d’un tournant pour la réunification » et permettre l’instauration d’une « politique de dialogue, de paix et de réconciliation ». Mgr Peter Kang U-il, évêque de Cheju et président de la Conférence épiscopale de Corée du Sud, soulignant que le nouveau dirigeant était « très jeune » et « ne semblait pas jouir de beaucoup de confiance de la part du peuple coréen », a évoqué un possible retrournement de situation. Le secrétaire exécutif du sous-comité d’aide à la Corée du Nord de la conférence épiscopale, le P. Jean-Baptiste Kim Hun-il, a déclaré pour sa part espérer seulement « que la mort du dictateur ne plongerait pas la péninsule dans le chaos » et que l’aide, notamment alimentaire, envoyée en Corée du Nord pourrait sans poursuivre et peut-être même se développer, avec le changement de dirigeant.

L’analyse du Rév. Kim Tea Sung, vice-secrétaire général de la Korean Conference of Religion for Peace » (KCRP), est quant à elle, plus mesurée : « La mort du ‘cher dirigeant’ risque de créer un vide et de générer des problèmes très graves au niveau social et politique. Espérons que dans le Nord, il ne se produira pas de conflit qui conduirait la population à souffrir encore davantage ». Le pasteur, très investi dans les échanges interreligieux initiés récemment avec la Corée du Nord (3), conclut en espérant que les rencontres prévues dans le cadre du rapprochement entre les deux Corées ne s’interromperont pas avec l’arrivée au pouvoir de Kim Jung-un.

Depuis l’annonce de la mort du dirigeant communiste, la péninsule coréenne et les pays voisins sont en état d’alerte. Les chefs d’état-major des armées américaines et sud-coréennes ont décidé d’augmenter la surveillance conjointe d’éventuels mouvements de troupes nord-coréennes. Washington a fait savoir par un communiqué que les Etats-Unis resteraient engagés « à la stabilité dans la péninsule coréenne, aux côtés de leurs alliés de Corée du Sud et du Japon ».

En Corée du Sud, la bourse a chuté brutalement ce matin et des commissions d’urgence ont été mises en place au sein des ministères des Affaires étrangères, du Commerce, de l'Unification, de la Défense nationale et du Renseignement. Le gouvernement de Lee Myung-Bak s’est par ailleurs déclaré choqué d’avoir appris le décès du dictateur, avec deux jours de retard, en même temps que la population nord-coréenne, et non par voie diplomatique.

Le Japon, qui a également mis en place une cellule de crise, tout en présentant ses « condoléances » à la Corée du Nord, a déclaré espérer que « cette situation n’aurait pas de conséquences négatives sur la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne".

La mort de Kim Jong-il survient en plein pourparlers sur la question délicate de la dénucléarisation de la Corée du Nord, préalable fixé par les États-Unis à la reprise de l'aide alimentaire.Tout semble aujourd’hui remis en question dans l’attente de connaître les intentions du successeur du dictateur.

Les funérailles nationales de Kim Jong-il, présidées par son fils, sont prévues pour le 28 décembre prochain. Aucune délégation étrangère ne sera autorisée à participer à l’inhumation dans le mausolée familial qui s’annonce comme une grandiose célébration à la gloire de la dynastie des Kim. Un deuil national a été décrété jusqu’au 29 décembre.

(1) La préparation de la succession de Kim Jong-il semble remonter à 2008 où une attaque cérébrale a failli l’emporter. La soeur de Kim Jong-il et son mari ont aussi été promus en 2010, ce qui selon certains experts, pourrait augurer de la constitution d'un triumvirat familial afin d’encadrer les premières années de règne de Kim Jong-un. Le scénario qui se joue actuellement rappelle étrangement celui qui a permis à Kim Jong-il de succéder à son père, mort également d’un infarctus en 1994. La biographie du jeune « prince rouge » a subi les mêmes réaménagements conformes à l’hagiographie dynastique, comme sa date de naissance fixée au 8 janvier 1984, alors qu’elle est unanimement contestée. De la même façon, la venue au monde de Kim Jung-il avait été fixée au 16 février 1942 au mont Paeku - lieu mythique de Corée - par ses biographes officiels, bien qu’il soit aujourd’hui quasi certain que sa naissance avait eu lieu un an plus tôt en Union soviétique. L’année 1942 avait été choisie pour qu’elle soit un multiple de celle de la naissance de son père (1912).
(2) Après un essai nucléaire en 2009 - alors que couraient des rumeurs sur l’incapacité décisionnelle de Kim Jong-il depuis son infarctus survenu quelques mois plus tôt- , la Corée du Nord a torpillé en 2010 un navire de guerre sud-coréen (46 morts) puis bombardé l’île sud-coréenne de Yeongpyeong. Cet acte est considéré comme la plus grave agression ayant été menée contre des civils depuis la guerre de Corée. Les observateurs soulignent le fait que Kim Jong-il avait été également soupçonné, du vivant de son père, d’être responsable de l’attentat de Rangoon de 1983 (17 morts) et de la destruction d’un avion de la Korea Airlines (117 morts) en 1987.
(3) http://eglasie.mepasie.org/asie-du-nord-est/coree-du-sud/visite-historique-en-coree-du-nord-des-principaux-responsables-religieux-sud-coreens?SearchableText=KCRP
A propos du travail de la Conférence coréenne pour la religion et la paix (KCRP) en Corée du Nord, voir EDA 463 et 329.

© Les dépêches d'Eglises d'Asie peuvent être reproduites, intégralement comme partiellement, à la seule condition de citer la source.


http://www.zenit.org/article-29763?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mer 21 Déc 2011, 04:49

Enlui a écrit:
Curieux:il est mort le 19 et " Un deuil national, décrété le 17, se poursuivra jusqu'au 29 décembre. " !!




Bof dans ces pays là ils disent et font se qu'ils veulent.
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mer 21 Déc 2011, 21:43

Dr house a écrit:
Enlui a écrit:
Curieux:il est mort le 19 et " Un deuil national, décrété le 17, se poursuivra jusqu'au 29 décembre. " !!




Bof dans ces pays là ils disent et font se qu'ils veulent.

correction : ils disent ce qu'ils veulent, mais ils ne font que ce qu'ils peuvent....Ils voudraient que leur monde communiste soit un paradis, et ils n'y arrivent pas, hormis dans le fait qu'ils envoient tout un tas de malheureux au ciel...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mer 21 Déc 2011, 22:02

Sur le site LeMonde.fr, pontvert a écrit:
Ces scènes de tristesse aux lisières de l'hystérie me semblent assez similaires à d'autres où le bon peuple en larmes criait "Santo subito" à la mort de son guide en avril 2005.

Comparer Jean Paul II à Kim Jong-il... ça prend une cervelle de pivert pour faire ça. :oie:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Mer 21 Déc 2011, 22:31

Simon1976 a écrit:
Sur le site LeMonde.fr, pontvert a écrit:
Ces scènes de tristesse aux lisières de l'hystérie me semblent assez similaires à d'autres où le bon peuple en larmes criait "Santo subito" à la mort de son guide en avril 2005.

Comparer Jean Paul II à Kim Jong-il... ça prend une cervelle de pivert pour faire ça. :oie:

Le troisième pouvoir "la presse" c'est bien connu la presse a toujours raison. :amen:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Ven 23 Déc 2011, 03:46

Vaclav Havel et Kim Jong Il : le dissident et l’assassin



Deux hommes sont morts cette semaine qui incarnaient l’un et l’autre des principes, mais les principes en question étaient diamétralement opposés.

L’un, Vaclav Havel, était un dissident tchèque qui, à la chute de l’empire soviétique, est devenu Président de son pays. L’autre, Kim Jong Il, était fils de dictateur communiste, et dictateur communiste lui-même.

Vaclav Havel a vécu une grande partie de sa vie en écrivant des pièces de théâtre dans lesquelles il utilisait l’arme de l’humour contre la criminelle absurdité communiste : cela lui valu plusieurs années de prison. Quand la Tchécoslovaquie a retrouvé la liberté, la population l’a choisi et l’a porté au pouvoir, sans qu’il l’ait lui-même cherché ou demandé. Lorsque la Slovaquie est entrée en conflit avec la Tchéquie, il a accepté le principe d’un divorce à l’amiable, ce qui a évité un conflit fratricide, et montré que des unions un peu forcées n’étaient pas nécessairement irréversibles.

La République tchèque est aujourd’hui un pays prospère, démocratique, capitaliste, paisible. A Vaclav Havel a succédé un autre homme remarquable, pour qui j’ai une profonde estime, Vaclav Klaus. Vaclav Havel était un homme de centre gauche, Vaclav Klaus est un libéral classique, admirateur de Ronald Reagan et de Margaret Thatcher et, sans aucun doute, l’homme politique le plus lucide présentement en Europe, concernant les impasses dans lesquelles est enfermée l’Union Européenne.

En un temps où une pensée monolithique, le politiquement correct, et une langue de béton pèsent sur la France, il manque l’humour d’un Vaclav Havel pour tourner en dérision la suicidaire absurdité dans laquelle nous sommes. Il manque à la France un homme de la qualité de Vaclav Klaus pour sortir le pays de l’ornière dans laquelle il s’enfonce, ou, plus exactement, il manque les conditions permettant qu’un homme de la qualité de Vaclav Klaus puisse émerger.

Lorsqu’Alain Madelin a été candidat à l’élection présidentielle, il n’a obtenu qu’un peu plus de quatre pour cent des suffrages, et ses idées et celles de Vaclav Klaus sont proches.

La prochaine élection présidentielle en ce pays se jouera entre Nicolas Sarkozy, qui s’est révélé être aux idées du libéralisme classique ce que la grippe est à la bonne santé, François Hollande, l’incarnation du socialisme à la française, et Marine Le Pen, plus nationaliste et socialiste que son père, quand bien même elle est moins marquée par l’antisémitisme que lui, et je dois dire que l’accolement du nationalisme et do socialisme me laisse de très mauvais souvenirs. Les dissidents en France ne sont pas jetés en prison : on les ignore et on les condamne au silence, ce qui est plus efficace que les peines de prison, et moins visible.

Kim Jong Il, lui, n’a rien fait de sa vie, sinon être l’incarnation de ce qui n’a existé nulle part auparavant : le communisme dynastique. Sa seule et minable qualité était d’être le fils de son père, et d’avoir pris goût aux activités totalitaires et criminelles quand il était enfant, ce qui lui a permis d’être aussi abominable que son père.

Son nom figurera dans les nomenclatures au côté d’autres grands criminels contre l’humanité : Lénine, Hitler, Staline, Mao.

Comme il exerçait ses activités dans un pays plus petit, il a fait moins de victimes que ceux dont je viens de citer le nom. Il laisse un pays exsangue, touché par des années de famine et de destruction de toute forme d’activité économique. La dictature nord coréenne a survécu jusqu’à ce jour par le chantage nucléaire, l’exportation de missiles et d’installations atomiques, l’extorsion de fonds au Japon, à la Corée du Sud et aux Etats-Unis, le kidnapping, le lavage de cerveau intensif, la transformation du pays tout entier en un grand camp de concentration.

Depuis quelques mois, Kim Jong Il préparait son fils à devenir dictateur et criminel contre l’humanité comme papa. Et son fils deviendra dictateur et criminel : il l’est déjà. Il a fait procéder à ses premières purges et éliminations physiques en 2010.

Ceux qui imagineraient que la Corée du Nord va s’ouvrir devront vite déchanter. C’est un pays tenu par une forme de mafia enfermée dans une psychose paranoïaque. C’est un régime qui, s’il s’effondrait, pourrait créer un cataclysme sans précédents autour de lui. C’est un régime qui ne connaîtra vraisemblablement pas une transition à la chinoise, et il y a un pays qui fera tout pour que la Corée du Nord ne connaisse pas une transition à la chinoise : la Chine elle-même qui, depuis des années, veille à ce que la Corée du Nord reste ce qu’elle est, et serve à créer un abcès de fixation menaçant la Corée du Sud et le Japon.

Divers chefs d’Etat se rendront aux funérailles de Vaclav Havel : pas Barack Obama, qui a une partie de golf à finir à Hawaii, bien sûr. Aucun dirigeant présent ou passé du monde occidental ne se rendra aux funérailles de Kim Jong Il, sauf, peut-être Jimmy Carter, qui vient d’envoyer ses condoléances attristées à la famille Kim.

Puis-je l’ajouter ? Tous ceux qui ont passé des alliances et en passent encore avec des communistes ont, ce faisant, passé des alliances, et en passent encore, avec des gens dont les idéaux essentiels sont ceux qui ont formé l’armature intellectuelle de Kim Jong Il, et celle de Kim Jong Un.

Un représentant du Parti socialiste se rendra-t-il aux funérailles de Kim Jong Il ? Prendra-t-il l’avion en compagnie de Jean-Luc Mélenchon ?

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

http://www.dreuz.info/2011/12/vaclav-havel-et-kim-jong-il-le-dissident-et-l%E2%80%99assassin/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Ven 23 Déc 2011, 04:12

Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Ven 23 Déc 2011, 09:44

Dromaeosaurus a écrit:
Vaclav Havel et Kim Jong Il : le dissident et l’assassin



Deux hommes sont morts cette semaine qui incarnaient l’un et l’autre des principes, mais les principes en question étaient diamétralement opposés.

L’un, Vaclav Havel, était un dissident tchèque qui, à la chute de l’empire soviétique, est devenu Président de son pays. L’autre, Kim Jong Il, était fils de dictateur communiste, et dictateur communiste lui-même.

Vaclav Havel a vécu une grande partie de sa vie en écrivant des pièces de théâtre dans lesquelles il utilisait l’arme de l’humour contre la criminelle absurdité communiste : cela lui valu plusieurs années de prison. Quand la Tchécoslovaquie a retrouvé la liberté, la population l’a choisi et l’a porté au pouvoir, sans qu’il l’ait lui-même cherché ou demandé. Lorsque la Slovaquie est entrée en conflit avec la Tchéquie, il a accepté le principe d’un divorce à l’amiable, ce qui a évité un conflit fratricide, et montré que des unions un peu forcées n’étaient pas nécessairement irréversibles.

La République tchèque est aujourd’hui un pays prospère, démocratique, capitaliste, paisible. A Vaclav Havel a succédé un autre homme remarquable, pour qui j’ai une profonde estime, Vaclav Klaus. Vaclav Havel était un homme de centre gauche, Vaclav Klaus est un libéral classique, admirateur de Ronald Reagan et de Margaret Thatcher et, sans aucun doute, l’homme politique le plus lucide présentement en Europe, concernant les impasses dans lesquelles est enfermée l’Union Européenne.

En un temps où une pensée monolithique, le politiquement correct, et une langue de béton pèsent sur la France, il manque l’humour d’un Vaclav Havel pour tourner en dérision la suicidaire absurdité dans laquelle nous sommes. Il manque à la France un homme de la qualité de Vaclav Klaus pour sortir le pays de l’ornière dans laquelle il s’enfonce, ou, plus exactement, il manque les conditions permettant qu’un homme de la qualité de Vaclav Klaus puisse émerger.

Lorsqu’Alain Madelin a été candidat à l’élection présidentielle, il n’a obtenu qu’un peu plus de quatre pour cent des suffrages, et ses idées et celles de Vaclav Klaus sont proches.

La prochaine élection présidentielle en ce pays se jouera entre Nicolas Sarkozy, qui s’est révélé être aux idées du libéralisme classique ce que la grippe est à la bonne santé, François Hollande, l’incarnation du socialisme à la française, et Marine Le Pen, plus nationaliste et socialiste que son père, quand bien même elle est moins marquée par l’antisémitisme que lui, et je dois dire que l’accolement du nationalisme et do socialisme me laisse de très mauvais souvenirs. Les dissidents en France ne sont pas jetés en prison : on les ignore et on les condamne au silence, ce qui est plus efficace que les peines de prison, et moins visible.

Kim Jong Il, lui, n’a rien fait de sa vie, sinon être l’incarnation de ce qui n’a existé nulle part auparavant : le communisme dynastique. Sa seule et minable qualité était d’être le fils de son père, et d’avoir pris goût aux activités totalitaires et criminelles quand il était enfant, ce qui lui a permis d’être aussi abominable que son père.

Son nom figurera dans les nomenclatures au côté d’autres grands criminels contre l’humanité : Lénine, Hitler, Staline, Mao.

Comme il exerçait ses activités dans un pays plus petit, il a fait moins de victimes que ceux dont je viens de citer le nom. Il laisse un pays exsangue, touché par des années de famine et de destruction de toute forme d’activité économique. La dictature nord coréenne a survécu jusqu’à ce jour par le chantage nucléaire, l’exportation de missiles et d’installations atomiques, l’extorsion de fonds au Japon, à la Corée du Sud et aux Etats-Unis, le kidnapping, le lavage de cerveau intensif, la transformation du pays tout entier en un grand camp de concentration.

Depuis quelques mois, Kim Jong Il préparait son fils à devenir dictateur et criminel contre l’humanité comme papa. Et son fils deviendra dictateur et criminel : il l’est déjà. Il a fait procéder à ses premières purges et éliminations physiques en 2010.

Ceux qui imagineraient que la Corée du Nord va s’ouvrir devront vite déchanter. C’est un pays tenu par une forme de mafia enfermée dans une psychose paranoïaque. C’est un régime qui, s’il s’effondrait, pourrait créer un cataclysme sans précédents autour de lui. C’est un régime qui ne connaîtra vraisemblablement pas une transition à la chinoise, et il y a un pays qui fera tout pour que la Corée du Nord ne connaisse pas une transition à la chinoise : la Chine elle-même qui, depuis des années, veille à ce que la Corée du Nord reste ce qu’elle est, et serve à créer un abcès de fixation menaçant la Corée du Sud et le Japon.

Divers chefs d’Etat se rendront aux funérailles de Vaclav Havel : pas Barack Obama, qui a une partie de golf à finir à Hawaii, bien sûr. Aucun dirigeant présent ou passé du monde occidental ne se rendra aux funérailles de Kim Jong Il, sauf, peut-être Jimmy Carter, qui vient d’envoyer ses condoléances attristées à la famille Kim.

Puis-je l’ajouter ? Tous ceux qui ont passé des alliances et en passent encore avec des communistes ont, ce faisant, passé des alliances, et en passent encore, avec des gens dont les idéaux essentiels sont ceux qui ont formé l’armature intellectuelle de Kim Jong Il, et celle de Kim Jong Un.

Un représentant du Parti socialiste se rendra-t-il aux funérailles de Kim Jong Il ? Prendra-t-il l’avion en compagnie de Jean-Luc Mélenchon ?

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

http://www.dreuz.info/2011/12/vaclav-havel-et-kim-jong-il-le-dissident-et-l%E2%80%99assassin/


Purée mais arrêter vos salades.
Dieu a la bombe atomique aussi tous les pays christianisés l'on alors ?
Balançons lui la bombe sur la tronche Mr. Green Mr. Green
Vous me faites marrer avec vos histoires de disciples et assassins
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Ven 23 Déc 2011, 13:12

Tout une bourde d'une lectrice de nouvelles québécoise... elle annonce la mort de Kim Jong-Deux ! :mdr:

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Ven 23 Déc 2011, 13:21

Mot de Stéphane Laporte paru mercredi: "En Corée, ça fonctionne à l'envers: Kim Jong-Un succède à Kim Jong-Deux" - Une lectrice de LCN

:rigolo:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Kim Jong Il est mort   Dim 25 Déc 2011, 23:34

Spoiler:
 

À quand un printemps nord-coréen ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Jong Il est mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y a t-il un lien entre le niveau spirituel de l'âme (le degré de la foi) et la peur de la mort?
» Natuzza Evolo et l'heure de la mort
» Homélie sur l'heure de la mort ?
» Qu'est-ce que cette seconde mort dont parle l'Apocalypse ?
» Mort brutale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: