DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vatican 2 a très bien pu se tromper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Vatican 2 a très bien pu se tromper   Dim 18 Déc 2011, 10:12

C'est le fil ouvert sur le saint siège vacant depuis 858 qui m'interpelle. Je me cite

RenéMatheux a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Pendant huit siècles, à partir du concile de Jérusalem (Ac 15, 29), il a été interdit aux fidèles catholiques de manger des viandes non saignées. Et tout d'un coup un Pape, malgré cette longue tradition, a dit que même les viandes non saignées pouvaient être mangées :

Citation :
Le sang et les viandes non saignées.
On sait moins, cependant, que pendant dix siècles l’Eglise a maintenu l’interdit du Lévitique
de manger des viandes non saignées. Sans doute l’a-t-elle fait d’abord dans l’esprit qu’a
défini St. Paul en Romains 14 : pour ne pas scandaliser les juifs convertis au Christianisme.
Mais de nombreux textes ultérieurs l’ont prescrit très positivement, sous des peines
rigoureuses (Actes des Apôtres, 15, 19-20 et 28-29, puis 21, 25 ; Canons apostoliques, canon 63
alias 62 ; synode de Gangres, au VIè siècle ; 2è synode d’Orléans, en 533 ; etc.). Au fil des siècles
l’interdit ne faiblit pas mais semble au contraire se durcir : selon le concile Quinisexte, en
692, manger du sang vaut à un clerc d’être déposé et à un laïc d’être excommunié. C’est
d’autant plus étonnant qu’aucun texte n’a justifié cette prescription.
Et pourtant elle semble être tombée en désuétude peu de temps après, du moins en
Occident, puisque le pape Nicolas 1er (858-867) a écrit dans sa fameuse Responsa et
consulta Bulgarorum (n°43) : « On peut manger toutes sortes de viandes, si elles ne sont
pas nuisibles par elles-mêmes ».
Des documents postérieurs confirment l’abandon de l’interdit en Occident, en même temps
que son maintien en Orient, dans l’Eglise orthodoxe que les catholiques appellent « des
Grecs schismatiques » ; mais aussi chez les « Grecs unis », chez les Chrétiens chaldéens
ou encore les Ethiopiens, etc.

http://www.lemangeur-ocha.com/uploads/tx_smilecontenusocha/01_alimentation_et_christianisme.pdf

Diable ! Le siège est donc vacant depuis 858 !

Navré. Mais on peut en déduire des choses beaucoup plus sérieuses.

Si un concile peut se tromper, surtout le seul concile qui apparait dans la bible, alors d'autre concile peuvent se tromper : exemple vatican 2 et la liberté religieuse qui elle me choque quand on écrit que c'est dans la continuité de ce qui était enseigné avant.

Autre exemple, le concile de Jérusalem ecrit "Il a paru bon au Saint-Esprit et à nous de ne vous imposer aucun autre fardeau que ces choses nécessaires:
29 vous abstenir des viandes offertes aux idoles, du sang, des viandes étouffées et de la fornication. En vous gardant de ces choses, vous ferez bien. Portez-vous bien. "
Eh bien, meme une tradition consevé dès le départ peut se tromper : exemple la fornication considéré comme GRAVE désordre : je ne peux croire au "grave".

Ce sont deux fils traités par ailleurs : c'est pour cela que je cite ces exemples.


Donc Vatican 2 a très bien pu se tromper et on n'est pas obligé de croire à tout ce qu'ont dit les Conciles.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vatican 2 a très bien pu se tromper   Dim 18 Déc 2011, 11:02


Je remets ma réponse standard ! Very Happy
La solution est simple :

Un Concile trouve son interprétation par le Magistère Vivant des papes. Il contient des décrets dogmatiques qui ne changent jamais et des décrets pastoraux qui s'adaptent aux temps et aux moeurs.

Pour ce qui est du Concile de Jérusalem, parmi ces 4 décret :

1° Fin des pratiques de la Loi de Moïse car elles sont accomplies en Jésus >>>> Dogme. Dogme définitif et pourtant proclamé l'air de rien, d'un ton badin par ces mots :
Citation :
"Actes 15, 28 L'Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas vous imposer d'autres charges que celles-ci, qui sont indispensables :

2° vous abstenir des viandes immolées aux idoles, >>> décret Pastoral car, comme l'explique saint Paul dans une épître : "Les idoles n'existent pas. Mais gare à celui qui en mangeant ces viandes scandaliserait un petit qui le croirait en train de sacrifier".

3° du sang, des chairs étouffées >>> Décret pastoral pour ne pas choquer les Juifs devenus chrétiens qui là, vraiment, étaient dégoûtés.

4° et des unions illégitimes. >>> Infaillibilité morale, encore confirmée de nos jours par les pratiques de l'Eglise envers les divorcés remariés et enseignée explicitement par Jésus.


Par contre, lorsque des gens mettent tout au même niveau, ils ne comprennent rien.

Pour Vatican II, c'est pareil :

"Dieu a créé l'homme comme une personne dotée de liberté" >>> Infaillibilité morale, absolue et évidente !

Nous appelons à la liberté de réunion, de parole, de publication etc >>> Décret pastoral lié à l'Eglise dans le monde de ce temps. Cependant, ce décret pastorale ne changera pas jusqu'à la fin du monde selon moi car l'Eglise est entrée dans le chemin de son apprentissage de l'humilité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Vatican 2 a très bien pu se tromper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une carte très bien détaillée trouvée sur le web
» La suppression des compléments de bourse au mérite pour les bacheliers avec mention Très Bien est contestée.
» Bébé de 10 mois et demi dormait très bien...
» Quelles sont les oeuvres qui ont très très bien marché dans vos classes?
» Mon lapin ne va pas très bien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: