DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 FELIX CULPA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 01:16

Ceci :

Citation :
"Heureuse faute, qui a mérité un si grand rédempteur !"
Saint Augustin

justifie-t-il cela :

Citation :
"Sois pécheur et pèche fortement, mais confie-toi et réjouis-toi plus fortement encore dans le Christ. ... Tant que nous serons ici-bas, il faut que le péché existe. ...Il nous suffit d'avoir reconnu l'Agneau qui porte les péchés du Monde ; alors le péché ne pourra nous détacher de lui…" Martin LUTHER

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 01:23

Si j'étais chrétien, je serais donc luthérien: j'aurais le droit de tout faire, pourvu que je croie au Christ. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 01:27

Sâmkhya a écrit:
Si j'étais chrétien, je serais donc luthérien: j'aurais le droit de tout faire, pourvu que je croie au Christ. Mr. Green

Détrompes-toi!Car, la foi sans le repentir, ça n'existe pas dans le pro-testantisme ni dans la Bible. D'ailleurs, la citation de Tarade ne fait pas partie d'aucune confession de foi de l'Église pro-testante! C'est seulement de la calomnie! puker
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 01:36

Alain Rioux a écrit:
C'est seulement de la calomnie! puker

Alain!!! Ce sont les propos de Luther!!! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 01:39

Clotilde a écrit:
Alain Rioux a écrit:
C'est seulement de la calomnie! puker

Alain!!! Ce sont les propos de Luther!!! Shocked

Je m'en fiche. C'est la Bible et les confessions de foi que j'écoute prioritairement! Savais-tu pour ton enseigne que les cappadociens croyaient en l'apocatastase? Ça ne m'empêche pas de recevoir les six premiers conciles oecuméniques comme orthodoxes!
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 01:44

Alain Rioux a écrit:
Clotilde a écrit:
Alain Rioux a écrit:
C'est seulement de la calomnie! puker

Alain!!! Ce sont les propos de Luther!!! Shocked

Je m'en fiche.

mais ne parles pas de calomnies..! Idea
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 01:56

Clotilde a écrit:
Alain Rioux a écrit:
Clotilde a écrit:
Alain Rioux a écrit:
C'est seulement de la calomnie! puker

Alain!!! Ce sont les propos de Luther!!! Shocked

Je m'en fiche.

mais ne parles pas de calomnies..! Idea

C'est de la calomnie par ricochet sur le pro-testantisme. Et même, à propos de Luther, car c'est une boutade, étant donné l'Article 4, chapitre 4 de son petit catéchisme qui affirme le contraire et bien d'autres oeuvres!
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 02:13

Alain Rioux a écrit:
C'est de la calomnie par ricochet sur le pro-testantisme. Et même, à propos de Luther, car c'est une boutade, étant donné l'Article 4, chapitre 4 de son petit catéchisme qui affirme le contraire et bien d'autres oeuvres!

une boutade? :? Malheureusement il a eu d'autres propos dans le même genre... :|
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 02:19

Clotilde a écrit:
Alain Rioux a écrit:
C'est de la calomnie par ricochet sur le pro-testantisme. Et même, à propos de Luther, car c'est une boutade, étant donné l'Article 4, chapitre 4 de son petit catéchisme qui affirme le contraire et bien d'autres oeuvres!

une boutade? :? Malheureusement il a eu d'autres propos dans le même genre... :|
Moi, les commérages! Je m'en tiens aux oeuvres officielles ou crédibles. Alors, sors-moi d'autres citations de ce genre d'oeuvres sérieuses? Tentes-le pour voir! :|
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 02:34

Alain Rioux a écrit:
Clotilde a écrit:
Alain Rioux a écrit:
C'est de la calomnie par ricochet sur le pro-testantisme. Et même, à propos de Luther, car c'est une boutade, étant donné l'Article 4, chapitre 4 de son petit catéchisme qui affirme le contraire et bien d'autres oeuvres!

une boutade? :? Malheureusement il a eu d'autres propos dans le même genre... :|
Moi, les commérages! Je m'en tiens aux oeuvres officielles ou crédibles. Alors, sors-moi d'autres citations de ce genre d'oeuvres sérieuses? Tentes-le pour voir! :|

ouh la la...ça serait mieux que tu le découvres par toi-même, parce que.... What a Face ..mais si tu y tiens je peux aussi t'envoyer des liens...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 02:41

Tsss...c'est pas encore fini ces querelles de clocher entre chrétiens ???
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 07:32

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Ceci :

Citation :
"Heureuse faute, qui a mérité un si grand rédempteur !"
Saint Augustin


Saint Paul défend la même doctrine, ajoutant même que Dieu a suscité l'invivable loi de Moïse pour que la faute se multiplie contre cette Loi:
Citation :

Romains 5, 20 La Loi, elle, est intervenue pour que se multipliât la faute; mais où le péché s'est multiplié, la grâce a surabondé:
Romains 5, 21 ainsi, de même que le péché a régné dans la mort, de même la grâce régnerait par la justice pour la vie éternelle par Jésus Christ notre Seigneur.

mais ajoute ceci:
Citation :
Romains 6, 1 Que dire alors? Qu'il nous faut rester dans le péché, pour que la grâce se multiplie? Certes non!
Romains 6, 2 Si nous sommes morts au péché, comment continuer de vivre en lui?
Romains 6, 3 Ou bien ignorez-vous que, baptisés dans le Christ Jésus, c'est dans sa mort que tous nous avons été baptisés?


Quant à la parole de Luther, il faut l'interpréter ainsi, selon moi :

Citation :
"Reconnais toi pécheur. N'ai plus peur de le reconnaître et crois en Jésus. Car le Seigneur est venu sauver ce qui était malade."

Il faut se rappeler que toute sa réflexion est venu d'un autre spiritualité, complémentaire, mais mal comprise et qui le minait depuis sa jeunesse:
Citation :
"Tu es pécheur. Tu iras donc en enfer."

Bien sûr que nous méritons tous l'enfer. Mais c'est oublier notre confiance en Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 08:03

Laurent a écrit:
Tsss...c'est pas encore fini ces querelles de clocher entre chrétiens ???


Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 08:04

[quote="Alain Rioux"]
Clotilde a écrit:


Savais-tu pour ton enseigne que les cappadociens croyaient en l'apocatastase? Ça ne m'empêche pas de recevoir les six premiers conciles oecuméniques comme orthodoxes!

Shocked
Juste pour faire avancer le débat (??) c'est quoi l'apocatastase ? Et les capadociens ?
Je pourrais chercher...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 08:12

Citation :
Juste pour faire avancer le débat (??) c'est quoi l'apocatastase ? Et les capadociens ?
Des moines orthodoxes qui croyaient en la réincarnation...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 08:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Juste pour faire avancer le débat (??) c'est quoi l'apocatastase ? Et les capadociens ?
Des moines orthodoxes qui croyaient en la réincarnation...


Merci. Je savais bien que ça ferai avancer....
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 08:48

Monseigneur Tarrade remercie Monseigneur Clotilde pour sa haute considération de la collégialité épiscopale !

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 09:14

Cher Alain,

Loin de moi l’idée de vouloir te provoquer ou calomnier le pro-testantisme.
Je ne crois pas que ce soit le ton général de nos entretiens jusqu’ici.

Le "Pecca fortifer, sed crede fortius" de Luther ne peut être ignoré de tout catholique qui s’est un minimum intéressé au pro-testantisme.
Pardon, mais Arnaud l’à mieux éclairé que toi.


Le Petit Catéchisme de Martin Luther vient bien éclairer les choses également.

Citation :
Chapitre 4. Article 4.
Qu'implique le Baptême dans notre vie de chrétiens?
Le Baptême implique que le vieil homme, qui est en nous, doit être noyé dans une contrition et une repentance de tous les jours, qu'il doit mourir avec tous ses péchés et ses convoitises, et que, tous les jours aussi, doit renaître en nous un homme nouveau, qui vive à jamais dans la justice et la pureté devant Dieu.
Où cela est-il écrit?
Saint Paul écrit aux Romains, au sixième chapitre: «Nous avons été ensevelis avec Christ par le Baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions dans une vie nouvelle.» [Rom. 6:4]

Mais ce "Pecca fortifer, sed crede fortius" de Luther vient tout de même d’une lettre du 1er août 1521 à son principal disciple et rédacteur de la confession d’Augsbourg : Philipp Melanchthon.

Comment peux-tu appeler cela des commérages ?
N’est-ce pas au contraire révélateur de grands conflits intérieurs ?



Ma signature est fraternelle et le demeurera !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 13:53

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Cher Alain,

Loin de moi l’idée de vouloir te provoquer ou calomnier le pro-testantisme.
Je ne crois pas que ce soit le ton général de nos entretiens jusqu’ici.

Le "Pecca fortifer, sed crede fortius" de Luther ne peut être ignoré de tout catholique qui s’est un minimum intéressé au pro-testantisme.
Pardon, mais Arnaud l’à mieux éclairé que toi.


Le Petit Catéchisme de Martin Luther vient bien éclairer les choses également.

Citation :
Chapitre 4. Article 4.
Qu'implique le Baptême dans notre vie de chrétiens?
Le Baptême implique que le vieil homme, qui est en nous, doit être noyé dans une contrition et une repentance de tous les jours, qu'il doit mourir avec tous ses péchés et ses convoitises, et que, tous les jours aussi, doit renaître en nous un homme nouveau, qui vive à jamais dans la justice et la pureté devant Dieu.
Où cela est-il écrit?
Saint Paul écrit aux Romains, au sixième chapitre: «Nous avons été ensevelis avec Christ par le Baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions dans une vie nouvelle.» [Rom. 6:4]

Mais ce "Pecca fortifer, sed crede fortius" de Luther vient tout de même d’une lettre du 1er août 1521 à son principal disciple et rédacteur de la confession d’Augsbourg : Philipp Melanchthon.

Comment peux-tu appeler cela des commérages ?
N’est-ce pas au contraire révélateur de grands conflits intérieurs ?



Ma signature est fraternelle et le demeurera !

Le "pecca fortiter" est bien expliqué par Arnaud. Mais, de toutes façons, ce n'est pas Luther mais la Bible et les confessions de Foi que nous écoutons comme témoignages du sacerdoce universel. Sinon, il faudrait aussi tenir compte des moindres bêtises des Pères de l'Église, comme saint Basile de Césarée, saint Grégoire de Naziance et saint Grégoire de Nysse qui, tout en défendant l'othodoxie du symbole de Nicée, croyaient à l'apocatastase, autrment dit à la conversion finale du démon et de tous les damnés. Ce qui est un rude coup pour la morale. De plus, Luther n'a pas été ni le premier ni le seul à exposer le sola fide:Lefebvre d'Étaples l'avait précédé en 1512. Donc, évidemment, cela ne remet nullement en cause son exégèse qu'un autre humaniste avait attestée avant lui!

Donc, allez-vous reconsidérer l'orthodoxie du symbole de Nicée à cause des bêtises des Pères:Non! Alors, nous non plus quant à Luther! Ainsi, dénicher quelques parole douteuses d'un auteur, pour tenter de le discréditer, je continue à appeler cela du commérage! ; :|
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 22:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Quant à la parole de Luther, il faut l'interpréter ainsi, selon moi :

Citation :
"Reconnais toi pécheur. N'ai plus peur de le reconnaître et crois en Jésus. Car le Seigneur est venu sauver ce qui était malade."

Il faut se rappeler que toute sa réflexion est venu d'une autre spiritualité, complémentaire, mais mal comprise et qui le minait depuis sa jeunesse:
Citation :
"Tu es pécheur. Tu iras donc en enfer."

Bien sûr que nous méritons tous l'enfer. Mais c'est oublier notre confiance en Dieu.

Cher Alain,


Tu dis qu'Arnaud explique bien ce "Pecca fortifer", alors pourquoi ne pas s'en tenir à cette explication claire et pacifiée.

Tu ne peux pas mettre sur le même plan l'adhésion des Pères de l'Eglise à ce qui était pour eux une hypothèse de réflexion qu'il fallait bien discuter et la distance qu'a pris Luther avec 15 siècles de doctrine.

Arnaud le rappelle, toute la pensée de Luther est hantée par la peur de l'enfer. Quant à la fin de sa vie, elle est hantée par une question :
"Bist du allein klug ?"
"Es-tu le seul à avoir raison ?"

Qu'en penses-tu ?


Dernière édition par le Lun 08 Mai 2006, 22:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 22:54

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Quant à la parole de Luther, il faut l'interpréter ainsi, selon moi :

Citation :
"Reconnais toi pécheur. N'ai plus peur de le reconnaître et crois en Jésus. Car le Seigneur est venu sauver ce qui était malade."

Il faut se rappeler que toute sa réflexion est venu d'une autre spiritualité, complémentaire, mais mal comprise et qui le minait depuis sa jeunesse:
Citation :
"Tu es pécheur. Tu iras donc en enfer."

Bien sûr que nous méritons tous l'enfer. Mais c'est oublier notre confiance en Dieu.

Cher Alain,


Ne préfères-tu pas cette explication d'Arnaud qui est claire et pacifiée.

Tu ne peux pas mettre sur le même plan l'adhésion des Pères de l'Eglise à ce qui étaient pour eux une hypothèse de réflexion qu'il fallait bien discuter et la distance qu'a pris Luther avec 15 siècles de doctrine.

Arnaud le rappelle, toute la pensée de Luther est hantée par la peur de l'enfer. Quant à la fin de sa vie, elle est est hantée par une question :
"Bist du allein klug ?"
"Es-tu le seul à avoir raison ?"

Qu'en penses-tu ?

J'ai dit qu'Arnaud avait bien expliqué:relis! Oui, on peut mettre sur le même plan les Pères et Luther:car, J-C est le même hier, aujourd'hui et pour l'éternité(Héb13/8 )! Luther ne fut pas le seul à exposer le sola fide, Lefebvre d'Étaples, célèbre humaniste, l'avait fait avant lui, en 1512! Donc, ses remords en fin de course, je n'y crois pas! Tongue
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 22:57

Oui, j'ai relu et édité mon post, mais tu es plus rapide que moi !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 23:00

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Oui, j'ai relu et édité mon post, mais tu es plus rapide que moi !

Que veux-tu:la perspicacité de l'ange! Idea Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 08 Mai 2006, 23:13

Ok ! Père Spikass

Mais t'es quand même pas gentil avec les Pères de l'Eglise !

albino
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Mar 09 Mai 2006, 23:17

Mon cher Alain,

J'ai cherché un petit moment mais, voilà, je suis en mesure de
rendre aux Pères de l'Eglise l'honneur qui leur est dû.
Seul Gréloire de Nysse à enseigné l'apocatastase avant qu'elle ne soit condamnée :

Citation :
Origène exprime toujours sa théorie de l’apocatastase avec beaucoup de prudence, comme on l’a dit, il la considérait ‘non comme une certitude mais comme un grand espoir’. (...) A la fin du IVe siècle, le même espoir d’un salut universel est exprimé, plus prudemment encore, par Grégoire de Naziance. Son ami et contemporain Grégoire de Nysse l’enseigne au contraire très ouvertement dans plusieurs de ses écrits. (...) Le regain d’intérêt pour la tradition origénienne qui se produisit chez les moines de Palestine au VIe siècle entraîna des conflits et finalement la condamnation de plusieurs doctrines origéniennes sous le règne de Justinien (527-565). (...) [La doctrine de l’apocatastase] fut rejetée par le synode de Constantinople de 543 et dont la condamnation fut confirmée par l’assemblée des évêques avant le début du IIe concile de Constantinople (553). (...) [Cette condamnation n’a cependant pas] le statut de décision d’un concile. (...)
Citation :



http://edoc.bib.ucl.ac.be:81/ETD-db/collection/available/BelnUcetd-02132004-111801/unrestricted/these2.5Partie2Chapitre5.pdfµ




Non mais des fois !!!

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Mar 09 Mai 2006, 23:29

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Mon cher Alain,

J'ai cherché un petit moment mais, voilà, je suis en mesure de
rendre aux Pères de l'Eglise l'honneur qui leur est dû.
Seul Gréloire de Nysse à enseigné l'apocatastase avant qu'elle ne soit condamnée :

Citation :
Origène exprime toujours sa théorie de l’apocatastase avec beaucoup de prudence, comme on l’a dit, il la considérait ‘non comme une certitude mais comme un grand espoir’. (...) A la fin du IVe siècle, le même espoir d’un salut universel est exprimé, plus prudemment encore, par Grégoire de Naziance. Son ami et contemporain Grégoire de Nysse l’enseigne au contraire très ouvertement dans plusieurs de ses écrits. (...) Le regain d’intérêt pour la tradition origénienne qui se produisit chez les moines de Palestine au VIe siècle entraîna des conflits et finalement la condamnation de plusieurs doctrines origéniennes sous le règne de Justinien (527-565). (...) [La doctrine de l’apocatastase] fut rejetée par le synode de Constantinople de 543 et dont la condamnation fut confirmée par l’assemblée des évêques avant le début du IIe concile de Constantinople (553). (...) [Cette condamnation n’a cependant pas] le statut de décision d’un concile. (...)


Non mais des fois !!!

Mr. Green

Comme les trois cappadociens partagent grosso modo les mêmes vues, alors... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Mar 09 Mai 2006, 23:34

Et ben grosso modo il y a des nuances !

Ceci dit c'est une bonne chose que les Luthériens rejettent définitivement l'apocatastase car si tu lis le lien que je cite (45 pages ), on a pas encore fini d'en entendre parler !

Vive l'oecuménisme !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Mar 09 Mai 2006, 23:37

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Et ben grosso modo il y a des nuances !

Ceci dit c'est une bonne chose que les Luthériens rejettent définitivement l'apocatastase car si tu lis le lien que je cite (45 pages ), on a pas encore fini d'en entendre parler !

Vive l'oecuménisme !

Pas vraiment entre les saints Grégoire de Nysse et de Naziance et saint Basile. Le livre de Concorde, référence confessionnelle du luthérianisme, a toujours rejeté l'apocatastase!
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Dim 14 Mai 2006, 20:25

Y mélangent tout maintenant. Félix le chat, Le Concorde, la Cappadoce, Guy Grosso, Michel Modo, manque plus que le modo du forum..... :DD
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Lun 15 Mai 2006, 03:08

Ecossais a écrit:
Y mélangent tout maintenant. Félix le chat, Le Concorde, la Cappadoce, Guy Grosso, Michel Modo, manque plus que le modo du forum..... :DD

Vous n'aimez pas nos logomachies technicistes, cher gros méchant loup écossais? ;)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Mar 11 Mar 2008, 20:28

Citation :
DIEU SANS IDEE DU MAL - J.M.GARRIGUES - pp. 79-82

Heureuse rédemption d'une malheureuse faute

A cause de notre péché il se trouve que c'est par l'Incarnation rédemptrice du Fils de Dieu que s'est accomplie la manifestation du Mystère qui constitue l'économie de la plénitude des temps. Celle-ci de toutes façons se serait accomplie sans le péché, mais alors sans le chemin de douleurs et de larmes de l'humanité et sans le Sang de notre Seigneur Jésus Christ. Il faut prendre garde de ne pas comprendre mal la formule, si chère à la spiritualité occidentale mais qui fait toujours un peu problème aux orienaux, de l'Exultet de Pâques : "Heureuse faute qui nous a valu un tel Rédempteur". Il serait tout-à-fait faux de croire que la faute, le péché, nous a mérité le Fils de Dieu que nous n'aurions pas eu autrement sans elle. Ce serait penser que le mal, ce mal que Dieu ne conçoit pas, nous vaudrait une surélévation de finalité dans le dessein de Dieu. Il faut semble-t-il comprendre cette phrase ainsi : "Heureuse cette faute à laquelle Dieu a répondu en la réparant par son Fils donné comme Rédempteur". Dieu n'a pas biffé à cause de cette faute son dessein d'origine, mais il l'a accompli en engageant son Fils, en qui il nous avait adoptés, comme sujet de la Rédemption. Mais la Rédemption ne surélève pas le dessein de Dieu dans sa finalité. Elle est une manifestation de l'amour de Dieu, supérieure dans le moyen qui est engagé, mais non pas dans la fin qu'elle se propose et qui n'est autre que notre adoption voulue par Dieu dès l'origine dans son dessein créateur.
Quand on pense à l'immense flot de misères et de souffrances que la faute originelle, cette faute que l'on dit "heureuse", a occasionné, quand on pense au poids de souffrances du Seigneur, à son agonie au Jardin des Oliviers, plus encore quand on pense à la possibilité réelle, que nous ne pouvons pas exclure parce qu'elle appartient à notre liberté, de la damnation, nous ne pouvons pas chanter cette "heureuse faute" comme si "grâce à elle" le Fils nous avait été donné. Ce serait faire injure à l'Innocence de Dieu ; ce serait penser que Dieu n'aurait pas eu un dessein assez généreux dans son initiative première pour nous donner son Fils. Ce genre d'idées très redoutables se trouvent à l'origine lointaine du refus de Dieu de l'athéisme moderne. Si nous ne pensons pas que le Dieu Père, le Dieu Trinité, ne nous a pas donné le meilleur dans le premier élan de son dessein d'amour, si nous pensons que notre péché a en quelque sorte amélioré le but qu'il se proposait, nous donnons au mal, à ce mal que Dieu ne conçoit pas, un rôle positif qui constitue un véritable outrage à la bonté débordante du coeur du Père.
Cette bonté s'est manifestée dans l'Incarnation rédemptrice d'une manière extraordinaire non pas quant au but, mais quant à l'instrument engagé pour l'atteindre. Bien sûr Dieu aurait pu nous sauver autrement qu'en envoyant son Fils dans notre chair ; mais en le faisant il ne faisait en quelque sorte que rester fidèle à son projet d'origine. Il nous avait promis le Fils comme récapitulateur, eh bien il nous l'a donné comme rédempteur. Car après le péché nous ne pouvions plus être récapitulés que par la Rédemption. Dieu est resté fidèle à sa parole ; Dieu est resté fidèle à son projet d'origine, à travers la chair et le sang, à travers la croix. C'est toujours le même Mystère, le Mystère du dessein éternel d'adoption qui se révèle à travers l'histoire de notre salut.
La Rédemption n'apporte pas au dessein de Dieu un surcroît portant sur notre destinée ultime, ne serait-ce qu'en raison de la damnation qui est une possibilité réelle à laquelle nous devons croire de foi. Si elle se trouve être une réalité effective pour certaines créatures comme c'est le cas pour les démons, il y aura quelque chose comme des "trous" dans le Corps Mystique. A la manière dont il y a dans l'univers des "trous noirs" que les astronomes ont maintenant détectés, des lieux où la matière a atteint une telle concentration (en des étoiles de neutrons où elle connaît une sorte d'écrasement sur elle-même) qu'ils ne sont absolument pas visibles parce qu'ils ne renvoient aucune espèce de rayonnement. Ce sont comme des gouffres qui avalent toute énergie et l'anéantissent en eux dans ce que l'on appelle la "mort cosmique" de la matière.
Il est horrible d'imaginer ce que peut être la possibilité de la damnation dans le Corps Mystique. Les damnés seraient comme des "trous noirs" où le torrent de l'amour de Dieu et de toutes ses créatures devenues dans le Christ son Corps Mystique, s'engouffrerait dans des libertés qui l'anéantiraient en elles. Centrées pour toujours sur elles-mêmes, elles l'éteindraient comme toute lumière vient s'éteindre dans ces "trous noirs" de l'univers qui n'émettent aucun rayonnement d'énergie.
Si Dieu doit essuyer les larmes de nos yeux dans la Jérusalem céleste, ces larmes restent inséparables de la joie que donne l'amour de Dieu contemplé dans la Rédemption. Car la blessure qui a été infligée dès les origines à l'alliance entre Dieu et l'homme reste comme une immense catastrophe, même si Dieu s'engage lui-même dans la Personne de son Fils pour nous sauver ; une fêlure dans un verre peut briller au soleil et capter la lumière : il n'empêche que le verre est fêlé. Cette perception doit être en nous le ressort du don de crainte qui n'est pas la peur du châtiment, mais cette délicatesse de l'amour qui sait que les relations entre Dieu et nous sont d'une vulnérabilité égale à leur intensité. Sa miséricorde assumera tout, mais ce n'est pas impunément que nous, pécheurs, avons gâché comme la possibilité d'une réponse virginale au premier amour. Il est vrai que la réponse de la pécheresse à l'amour rédempteur est rendue d'une certaine manière virginale ; mais cette réponse restera mêlée de larmes du fait de ne pas avoir répondu d'emblée à l'amour de Dieu, de l'avoir ignoré et bafoué. Le starets Silouane de l'Athos a laissé des pages inoubliables sur les larmes d'Adam, et Masaccio un tableau bouleversant d'Adam et d'Éve quittant le Paradis dans les larmes. Devant certains de nos frères particulièrement accablés par le mal, nous nous disons que c'est vraiment terrible de ne pas répondre au premier amour par un amour qui soit immédiat, qui n'ait pas à être rattrapé.

Quel génie ce Père Garigues, il pense comme moi !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: FELIX CULPA   Mer 12 Mar 2008, 16:17

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Ceci :

Citation :
"Heureuse faute, qui a mérité un si grand rédempteur !"
Saint Augustin

justifie-t-il cela :

Citation :
"Sois pécheur et pèche fortement, mais confie-toi et réjouis-toi plus fortement encore dans le Christ. ... Tant que nous serons ici-bas, il faut que le péché existe. ...Il nous suffit d'avoir reconnu l'Agneau qui porte les péchés du Monde ; alors le péché ne pourra nous détacher de lui…" Martin LUTHER

Qu'en pensez-vous ?

Voici ce que répond saint Paul à cette question:

Citation :

Romains 5, 20 La Loi, elle, est intervenue pour que se
multipliât la faute; mais où le péché s'est multiplié, la grâce a surabondé:


Romains 5, 21 ainsi, de même que le péché a régné dans
la mort, de même la grâce régnerait par la justice pour la vie éternelle par
Jésus Christ notre Seigneur.


Romains 6, 1 Que dire alors? Qu'il nous faut rester
dans le péché, pour que la grâce se multiplie? Certes non!


Romains 6, 2 Si nous sommes morts au péché, comment
continuer de vivre en lui?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
FELIX CULPA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Felix Airways : FO : FXX :
» Felix Baumgartner aurait croisé un ovni
» Suivez le saut supersonique de Felix Baumgartner en direct à partir de 14h00
» Felix Kersten
» Felix Santschi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: