DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 songe ou révélation d'un après possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mara



Masculin Messages : 20
Inscription : 06/12/2011

MessageSujet: songe ou révélation d'un après possible ?   Mer 07 Déc 2011, 20:14

Ce témoignage n'a de valeur que d'être authentiquement vécu.
Depuis quelques temps, je me familiarise avec Arnaud Dumouch qui semble aborder le dogme traitant d'eschatologie de manière nouvelle et audacieuse.
Cela m'a tout simplement rappelé un songe que j'ai vécu il y a une quinzaine d'années.

Je n'avais jamais réussi à en analyser la teneur car j'y voyais un message trop terrestre. Il s'agissait bien d'un moment très important, situé juste après la mort, lors de la rencontre avec le fils de l'Homme, illuminé.

Cette expérience que l'on peut appeler "mystique" comporte trois phases, bien distinctes et séparées :
1/ vision préparatoire
2/manifestation divine à apparence humaine
3/manifestation "pseudo religieuse"

pour se terminer par un fait bien concret et réel, dans notre espace temps.
il n'est pas question pour moi de vous faire croire à mon histoire personnelle
mais je pense que cette approche particulière est destinée à tous et chacun et comporte donc un caractère universel, destiné à l'humanité tout entière.
Je pense que je suis donc sur le bon forum pour partager cela sans courir le risque de dévoiler un aspect particulier qui devrait être gardé égoïstement.

A/ Préambule :

Pour situer le contexte, à l'époque j'étais militaire de carrière, dans la gendarmerie nationale. Alors que je suivais un stage de formation à St Astier, en Dordogne, d'une dizaine de jours, j'ai décidé de participer à la messe du dimanche matin à l'Eglise du village.

La paroisse était confiée à une communautés de religieux Augustiniens, et le curé avait tout juste une quarantaine d'années.
A la fin de la messe, je regarde le statuaire de l'endroit, intéressé et ouvert au religieux. Le Père vient alors me trouver et m'accueille avec joie avant de me proposer une visite, l'après midi même dans une chapelle très ancienne dont il a la charge. Ce que je fis, et celui-ci, professeur d'histoire de l'Eglise au Grand Séminaire, ma raconte les faits importants s'y rattachant.

Le soir venu, je lis un ouvrage catholique intitulé "la vie de Madeleine Selmer" une femme, mère de famille convertie.
Cela permet de voir l'ambiance dans laquelle cette expérience a été reçue.
J'étais certainement dans la prière avant de m'endormir...

1/ Vision préparatoire

Donc vers 22H30, j'éteint la lumière et m'endors, après avoir passé un dimanche très riche de partages et d'enseignements.

A un moment donné, j'ouvre la yeux, alors que mes paupières sont fermées.
Cela donne l'impression que je suis réveillé, c'est du moins comme cela que je le vis à ce moment là. Je me retrouve alors devant un écran "noir", comme une télévision 16/9° qui prend toute ma vision.
Vient alors une manifestation assez particulière. En effet, à la gauche de cet écran, vient de l'extérieur un petit ange, de style putti de la renaissance mais sans les ailes, qui semble voler ou du moins se déplacer naturellement pour venir se placer en bas à gauche de l'écran. Alors que mes yeux veulent le regarder plus précisément afin d'en voir les détails, un autre angelot parait de l'autre côté, à l'opposé, avant de venir se placer à droite, tout en bas.
Puis cela se produira à six reprises; trois se placeront à gauche et trois se placeront à droite, comme pour "encadrer" l'espace...

"Lorsque Dieu se manifeste, c'est souvent par l'intermédiaire d'un messager, et là, ces six messagers représentaient l'importance de ce qui allait suivre...
J'y vois comme les six candélabres de l'Apocalypse.

2/ Manifestation divine à apparence humaine

L'écran est toujours noir en son centre, et mes yeux n'ont pas le temps de s'arrêter sur les angelots qui sont maintenant comme transparents, ils n'attirent pas mon regard et semblent me faire comprendre, sans aucun mot, que c'est au centre qu'il me faut concentrer toute mon attention...Ils ne regardent plus vers moi alors qu'en venant dans l'écran, chacun me regarde.
A ce moment là, ils se tournent vers le centre de l'image et je ne peux les voir que de côté,et presque de dos... Ils regardent tous vers le centre comme en attente, et gardiens de ce qui va suivre...

Il me semble alors qu'un point blanchâtre semble s'approcher comme venant de très loin, du centre, et très vite, dans le même temps, un nuage ou une nuée, comme on veut, vient se positionner en plein milieu de l'écran. Cela fait penser à l'encens, très épais avant de disparaître au fur et à mesure, laissant place à un homme, au centre, que je pense reconnaître comme étant "Jésus" mais que j'appellerai "l'ange du Seigneur" par prudence. En effet, je n'ai jamais rencontré le Christ...mais cet homme pourrait très bien lui ressembler...
Il est jeune, les cheveux mi-longs, son visage est doux et son regard humble.
Il est habillé d'une tunique blanche (immaculée et lumineuse), et ses bras sont repliés sur sa poitrine.
Alors que je le regarde, sans même que j'ai le temps de réfléchir ou d'essayer de comprendre ce qui arrivait, ses bras se sont ouverts comme pour la représentation de l'apparition de Marie à Catherine Labouré.
Puis, encore dans le même temps, une lumière indicible de blancheur et de transparence est sortie de son côté gauche pour venir vers moi...Je ne connais pas de mots pour la décrire mais elle pourrait s'appeler connaissance, sagesse, intelligence, transfiguration, amour...

Dans le même temps encore j'ai pu entendre une voix qui ne venait pas de cet ange car il n'ouvrait pas la bouche et me regardait simplement, d'une air joyeux et satisfait.

Cette voix qui semblait provenir du fin fond de l'espace, tellement elle était résonnante et forte dans le sens de la puissance et non pas du volume disait :

"Mon Amour, en toi, est établi"

Toujours dans le même temps, l'ange du Seigneur referme ses bras sur sa poitrine, le nuage se reforme petit à petit pour venir cacher cet ange avant de disparaître à son tour. En fait, tout se passe à l'envers, de manière très ordonnée, exactement comme au départ. On dirait un livre qui se referme...

L'ange arrivé en dernier, repart en premier et ainsi de suite pour tous les "acteurs" de ce film...


Cette vision ne s'inscrit pas dans le temps tel que nous le connaissons car j'ai l'impression qu'il ne s'est pas passé une seconde pour tout voir... Mon cerveau n'arrive pas à capter le temps passé car mon intelligence est totalement pétrifiée, inerte, comme anéantie... Je ne peux que voir et entendre, simplement...

Je me retrouve alors devant un écran noir, mes yeux toujours ouverts, mes paupières toujours fermées...


3/Manifestation "pseudo" religieuse.

Dans cette deuxième partie du songe, il semblerait que je sois transporté dans une Eglise, là encore dans un temps inexplicable tellement c'est rapide... Ou plutôt je me trouve dans la crypte d'une Eglise très ancienne. Les murs sont très épais et il n'y a pas de fenêtres, mais de petites ouvertures, il fait totalement nuit et des lueurs de bougies semblent éclairer l'endroit.

Je suis allongé sur un autel car je peux voir une personne, derrière cet autel, qui se trouve donc dans le sens que l'on peut voir aujourd'hui, c'est à dire dos au mur de l'édifice et face à moi. Là encore, je suis dans l'incapacité d'analyser la situation... Je ne peux que subir ce qui m'arrive, mais je reste positif car je sais qu'il ne faut jamais juger selon les apparences. Surtout après
ce que je venais de vivre quelques instants plus tôt...

Je peux remarquer que cet homme est habillé d'une façon spéciale. Un peu comme un prêtre babylonien(je n'ai jamais vu de prêtres babyloniens mais c'est ce que je pense), avec des cheveux longs. Mon regard croise alors son regard et je peux m'apercevoir que ses yeux présentent une anomalie de taille, en effet ils sont munis d'une barre verticale, comme sont ceux des reptiles. Pourtant, tout en lui ressemble à un homme...
Là, je comprend que ce n'est pas normal !!!
Pour la première fois, je peux m'exprimer au sein même de mon songe.
Et je dis tout simplement : "Arrière Satan car le Seigneur, Jésus-Christ, est avec moi"

A peine ces paroles prononcées, cette vision disparaît comme elle est venue,
c'est à dire d'un seul coup, comme volatilisée...

Je retrouve alors de nouveau devant cet écran noir quand je suis de nouveau transporté dans un autre endroit, qui ressemble étrangement au premier mais qui est différent.
Je comprend alors que je dois discerner, être vigilant...
Je suis à nouveau allongé sur un autel et un "prêtre" semble officier sur moi, directement. Il est encore habillé bizarrement, avec des cheveux longs mais cette fois ses yeux sont normaux, son visage normal. A première vue, tout semble correct... même s'il semble sorti tout droit du passé...

Mais voilà, l'ambiance ne me plait pas... Je ressent comme un malaise malgré le fait que rien ne soit particulièrement hostile à première vue.
Alors, je redis la phrase précédemment utilisée : "Arrière Satan, car le Seigneur, Jésus-Christ, est avec moi !"

Dans seul coup, la vision disparaît comme par enchantement !!!

B/Ouverture

Ce qui est intéressant c'est la fin de ce songe à multiples tiroirs.

Je me réveille donc, dans mon lit. Mes bras et mes jambes sont écartés et mes membres endoloris. Je pense que je devais être attaché physiquement sur cet autel, et donc je n'y étais pas de mon plein gré.

Ensuite, je regarde ma montre à aiguille et ce que je vois me laisse perplexe.

En effet, il est 00H00m et quelques secondes lorsque je regarde ma montre. Il Nous sommes donc dans la nuit de dimanche à lundi, et j'en conclus que j'ai vécu cette expérience hors du temps et de l'espace... Cela vient authentifier de manière très concrète car inscrite dans le monde physique que je peux m'appuyer sur cette manifestation...

Je me lève de mon lit pour aller aux toilettes sans même allumer la lumière car je n'ai pas peur, malgré ce que je viens de vivre... Puis je me recouche en pensant qu'il fallait absolument que je note ce que je venais d'entendre avant de me dire que si cela venait de Dieu, alors je m'en souviendrai ...

C'était il y a environ quinze années et je sais que je garderai cette vision jusqu'à la fin de mes jours...

Je ne suis pas théologien mais cette expérience pourrait être intéressante à analyser dans une vision eschatologique... C'est dans ce domaine qu'elle est propice à aider à comprendre l'après pour mieux préparer l'avant, surtout en cette période liturgique particulière nous amenant à Noël et le mystère de l'incarnation...

je pense avoir été conduit au troisième niveau, moment de la rencontre illuminative, la plus importante car demandant un choix de notre part...

Pourtant, je n'ai pas choisi mais simplement écouté cette voix qui disait : "Mon Amour, en toi, est établi".

Je suis convaincu qu'il s'agit là d'un exemple concret de ce qui arrivera un jour, au jugement individuel... Le message est adressé à chacun...
L'Amour de Dieu est établi en l'homme, en tout homme, et son plus grand désir est que l'homme soit sauvé !!!
C'est toute la substance de la bonne nouvelle annoncée par Jésus...
Depuis cette vision, je chemine, parfois très difficilement, parfois aisément, mais je sais que le Seigneur m'aime, et qu'il aime chaque homme de manière infinie et personnelle.

de la première lettre de St Jean 1, 7-10

"Mais si nous marchons dans la lumière comme lui-même est dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres,
et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché."

Si nous disons : "Nous n'avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes et la vérité n'est pas en nous. Si nous confessons nos péchés; fidèle et juste comme il est, il nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité.
Si nous disons : "Nous ne sommes pas pécheurs", nous faisons de lui un menteur, et sa parole n'est pas en nous."








Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: songe ou révélation d'un après possible ?   Mer 07 Déc 2011, 20:34

Cher Mara, Cette expérience est très forte.

Elle n'est certes pas liée à une NDE mais plutôt à une grâce mystique. On rêve tous de vivre la même chose.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: songe ou révélation d'un après possible ?   Mer 07 Déc 2011, 21:50

Bienvenue Mara et merci pour votre témoignage qui m'émeut beaucoup sans savoir pourquoi. Sans doute, la grâce qui passe :angebig:

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: songe ou révélation d'un après possible ?   Jeu 08 Déc 2011, 08:29


Je pense aussi cher Mara que le Seigneur vous a fait vivre là une grâce mystique extraordinaire, qu'il ne faut surtout pas rechercher en soi, mais accueillir avec humilité, reconnaissance et discernement quand Il veut les donner, pour des raisons sages et saintes que Lui connait...

Afin de faire écho à votre expérience extraordinaire selon moi authentique et sainte (sauf évidemment la partie "tentation démoniaque"), je me permets à mon tour de parler ici d'une belle grâce que le Ciel a daigné me donner, dans un tout autre contexte que le vôtre, puisque je l'ai reçue à un moment de grande souffrance dans ma vie, vers l'âge de 22-23 ans (j'en ai 40)...

Je précise qu'à aucun moment je n'ai vécu cette grâce surnaturelle comme ayant une éventuelle origine suspecte et démoniaque, tant les fruits de cette expérience en mon âme n'ont été que paix, joie et reconnaissance d'un "pauvre" vis à vis de son Seigneur et de sa Maman du Ciel... Ce qui ne m'a pas empêché de la soumettre ensuite au discernement de chrétiens avisés de mon entourage...

J'avais posé depuis longtemps sur l'armoire de ma chambre, face à mon lit, une toute petite statuette légèrement phosphorescente de Notre-Dame de Lourdes, que mes grands parents maternels, pieux et bons (en particulier mon grand-père "parti vers le Ciel" depuis alors quelques années) m'avaient offerte durant mon enfance.

Or, en pleine nuit, alors que j'avais comme vous la conscience d'être éveillé tout en ayant les yeux fermés, j'ai vu cette statuette se diriger doucement vers moi et demeurer devant mes yeux et au-dessus de ma tête, et à mesure qu'elle brillait de plus en plus d'une belle lumière blanche, mon être se remplissait d'une joie et d'une paix ineffable.

J'ai senti alors comme un jaillissement ininterrompu d'une source vive, d'amour, de louange, de paix et de joie qui sortait et débordait littéralement et mystérieusement du "centre" de mon être, que je situerais autour de la zone physique de mon coeur. Cette source me transportait comme en dehors de moi-même, tout en ayant conscience d'être toujours en mon corps...

Plus précisément, cette source vivifiante, si douce et si agréable, entrainait ma volonté à dire de mes lèvres des "Réjouis-toi Marie, comblée de grâce..." avec une intensité et une joie extraordinaire, que je n'ai hélas jamais revécues depuis...

Je précise qu'il s'agissait bien d'Ave Maria sous la forme "Réjouis-toi Marie comblée de grâce". Je m'en souviens en effet comme si ça avait eu lieu hier. Il faut dire aussi qu'à cette période - et encore aujourd'hui d'ailleurs- j'avais l'habitude de prier le chapelet sous cette forme, comme dans mon groupe de prière... J'ai donc pu expérimenter ici que l'Esprit-Saint semble "se couler" dans la liberté, la nature et le langage habituel des âmes !

J'ai souvent repensé par la suite à ce passage que je connaissais un peu :

"Celui qui croit en Moi, des fleuves d'eau vive jailliront de son sein ! "(Jn 7, 37-38)

La belle et intense lumière blanche émanant de la petite figurine de ND de Lourdes s'est ensuite éteinte au-dessus de moi, et je suis comme revenu doucement à mon état normal, mais avec quelle joie et consolation en moi !

Cette expérience était à votre exemple comme en dehors du temps, dans un état de veille et non de demi-sommeil. Elle a peut-être duré 1 mn comme 5 mn, je ne savais pas en effet à quelle heure elle avait commencé... Tout ce que je sais, c'est que lorsque j'ai regardé l'heure après ce "surgissement du Ciel" dans ma nuit, il était autour de 3H...

Avec le recul, je me suis dit que c'était aussi peut-être par l'intercession de mon grand-père chéri, à l'âme si bonne sur la terre et que je supposais être vivant au Ciel, que Marie s'était penché vers moi au fond de ma détresse...

Même si cette expérience spirituelle peut être moquée du fait qu'elle fait intervenir au départ une simple et pauvre figurine de ND de Lourdes offerte par mes grands-parents, j'en garderai pourtant une reconnaissance éternelle envers le Ciel et Marie, parce qu'intimement, j'ai la conviction forte, ferme, paisible et émerveillée d'avoir été visité cette nuit-là d'une façon si réelle et si intense par la Miséricorde divine, laquelle m'a sorti de mon épreuve d'alors...

Oui cher Mara, le Bon Dieu permet que le Ciel se manifeste parfois d'une façon extraordinaire pour notre bien et ensuite celui d'autres âmes.

Un des fruits pour ma vie que j'attribue en partie à cette grâce , réside dans le fait que je n'ai jamais renoncé à la foi catholique en l'intercession très spéciale et privilégiée de Marie au Ciel, alors que par la suite j'ai parfois été fortement tenté intellectuellement d'adhérer aux thèses protestantes de certains évangéliques fervents de ma connaissance...

Gloire à Dieu ! Et bénie soit Marie Immaculée que nous avons la joie de fêter aujourd'hui en Eglise ! cheers



Dernière édition par Emmanuel75 le Jeu 08 Déc 2011, 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11944
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: songe ou révélation d'un après possible ?   Jeu 08 Déc 2011, 09:14

Bonjour,

D'expérience, je peux dire que pour bien comprendre tout le sens de cette vision (et de qui elle vient : il faut toujours être très prudent), le plus simple est de demander à Dieu de vous éclairer sur ce qu'elle veut dire.
Si cela vient de Dieu (ce qui me semble fort possible), Il vous éclairera.

Par exemple priez aujourd'hui qui est une grande fète de Marie
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: songe ou révélation d'un après possible ?   Jeu 08 Déc 2011, 10:03

Bonjour Mara. Belle expérience mystique !

Le début me fait penser à ma 1ère expérience avec le Christ. ça a commencé par de petits angelots avec des trompettes, comme sortis d'un dessin animé. Difficile de les prendre au sérieux et pourtant juste après, le christ s'est manifesté à moi par 3 fois.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
mara



Masculin Messages : 20
Inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: songe ou révélation d'un après possible ?   Dim 11 Déc 2011, 04:24

Merci à vous Louis pour cette jolie représentation style renaissance.

salutations
Revenir en haut Aller en bas
 
songe ou révélation d'un après possible ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» songe ou révélation d'un après possible ?
» L'islam est une révélation diabolique d'après le pasteur
» Question congélation
» Corrélation entre 2 séries de données, quel test?
» Boire de l'eau glacée juste après le lever...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: