DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un dilemme souffrant !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 06:36



Pour être honnête avec vous tous,j'ai déjà vécu ce genre de situation dans le passé
et peut-être que certain(e)s d'entre vous l'ont vécu aussi.

C'est souffrant!!!


Voici le récit d'une jeune femme anonyme de 22 ans




Voila je vous expose mon "problème"
Depuis quelques semaines, coup de foudre. J'ai réellement ressenti un lien très fort entre mon compagnon et moi, autant dire que je suis amoureuse... c'est assez récent, mais ça fait des mois qu'il attire mon attention, contre toute attente ça m'est retombée dessus. Je suis jeune certes (22 ans) mais consciente depuis petite, que je veux passer ma vie avec une seule et même personne (déjà une déception au compteur j'espère donc que ça ne se reproduira pas ce coup ci...)

des points commun à ne plus savoir où les mettre, une complicité flagrante, vraiment un jeune homme extra! alors que j'avais perdu l'espoir d'en rencontrer un.

Le soucis! Mon ami est catholique pratiquant (mais vraiment de chez vraiment!) et moi seulement baptisée. Nous avons discuté dès le début de tout ça, pour lui nous partons avec un "handicap". Je ne suis pas contre le fait qu'il y ai un créateur de notre monde, seulement je ne me pose pas la question, je ne cherche pas à savoir... pour moi je verrai en temps et en heure tout ça, je suis sur Terre pour vivre ce que j'ai à vivre, ce qui ne m'empêche pas d'avoir des valeurs, des convictions et même des croyances, qui me permette d'avoir une vie rangée, je suis comme ça, je n'estime pas avoir besoin de tester quoi que ce soi sous prétexte que je suis jeune et qu'il faut que je profite.
Je ne fait pas pour autant biperies sur biperies, je ne boit pas pas je ne fume pas, je suis encore vierge (et tout cela non pas par pratique, je déteste l'alcool, la cigarette me rend malade, et en ce qui concerne ma sexualité, manque de confiance en la personne en face, et pas d'expérience)

Pour mon compagnon je suis la fille la plus extraordinaire qu'il ai rencontré, à vouloir faire en sorte que les gens aillent bien, capable d'une écoute réellement attentive et compréhensive. et tout ça sans pratique religieuse! étonnant pour lui...

Seulement lui, ne se voit pas partager sa vie avec quelqu'un qui ne partagerai pas son point de vue. Donc pas de pratique, pas de couple. Capable de nous laisser tous les deux reprendre notre chemin chacun de notre coté même si il est fou amoureux. pourquoi alors s'est -il mis avec moi vous demanderez vous? la réponse est qu'il pensait qu'avec le temps je me ferai à l'idée qu'il n'y a qu'une seule et unique vérité et que j'embrasserai la pratique tout comme lui le fait.

J'ai décidé, de rencontrer un prêtre qu'il me présentera, pour avoir un autre avis, l'avis de quelqu'un qui lui enseigne tout ce qu'il sais, car je n'ai jamais pratiqué je ne connais pas la religion catholique dans le détails, en dehors de ce que j'ai pu parcourir sur divers forums, ou en demandant à une amie catholique ancienne pratiquante, amie qui elle même n'est pas du tout d'accord avec sa conception de la religion catholique... pour lui on est pour ou contre c'est tout, la place au coté de Dieu à ceux qui pratiquent, l'enfer à ceux qui sont contre. Mon amie elle, pense qu'il est en train de me dégouter de tout ça, pour elle Dieu aime ses enfants et leur pardonne à tous. Enfin bref j'ai constaté que pour une seule et unique histoire, les gens ont différentes façons de le percevoir, sachant qu'en plus se rajoutent les autres religions et les personnes athées... vous m'avez comprise je suis un peu paumée... étant très tolérante, je comprend la position de tout le monde. Tout se que je demande c'est à pouvoir rester moi même, et garder mon amour.

Je ne suis pas fermée à la conversation, il aimerai que je me mette à pratiquer pour moi et non plus lui. Or je sais pertinemment que j'ai déjà fait mon choix de vie, je ne ressens pas le besoin de pratiquer. Je suis là pour une raison, j'ai fait ce choix de faire ma vie sans pratique religieuse, mais pour moi j'estime ne rien faire de mal. Lui aimerai que je sauve mon âme en ayant une vue chrétienne, Sinon Ciao!

Pour moi ça reviens à dire qu'il ne m'accepte pas comme je suis, alors que sa religion ne me dérange pas! je comprend qu'il s'attache à tout ça et ne se fie qu'à ça dans ses choix de vie, moi j'ai une autre façon de faire. et nous ne tombons pas d'accord.

Je ne veux pas le perdre, mais je ne sais pas quoi faire pour autant.


Par respect pour cette jeune femme,je n'insérerai pas le lien.




Dernière édition par Michael le Mar 03 Jan 2012, 00:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 08:16

C'était le cas entre ma femme et moi quand on s'est rencontrés. Moi pratiquant et elle seulement baptisée.

J'ai décidé après en avoir délibéré dans la prière en compagnie de Dieu que puisqu'elle n'avait pas d'hostililité envers la religion, mais qu'elle en était seulement éloignée par absence de pratique, je continuerai à pratiquer sans lui imposer ma foi, simplement en vivant la mienne le plus naturellement du monde.

Quelques années après, nous sommes mariés et, si ma femme ne m'accompagne pas systématiquement à la messe, elle le fait régulièrement, elle qui n'y allait jamais. Et progressivement elle s'intéresse de plus en plus à la religion, et elle m'a souvent dit regretter d'avoir eu un catéchisme si pauvre à l'école, en s'apercevant qu'elle ignorait beaucoup de choses.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 08:39

Bonjour Michael, l'ami de cette personne est pratiquante et pense que ceux qui ne sont pas chrétiens vont en enfer ? C'est plutôt en dehors des clous de Vatican 2 ça non ? Il y a une parole de St Paul qui est intéressante :

1 Corinthiens 7 a écrit:
Quant aux autres, c’est moi qui leur dis, non le Seigneur : si un frère a une femme non croyante qui consente à cohabiter avec lui, qu’il ne la répudie pas. Une femme a-t-elle un mari non croyant qui consente à cohabiter avec elle, qu’elle ne répudie pas son mari. En effet le mari non croyant se trouve sanctifié par sa femme, et la femme non croyante se trouve sanctifiée par le mari croyant. Car autrement, vos enfants seraient impurs, alors qu’ils sont saints !

Je trouve l'attitude de ce jeune homme un peu rude :/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 10:30

C'est mon cas aussi : mon mari est catholique (baptème, communion et marié à l'église), mais ne pratique pas. Au début de notre mariage, je pensais l'amener avec moi à l'église, mais il a toujours refusé. Je pensais être sûre de le "convertir"...

Un prêtre m'avait dit à l'époque de le laisser libre, qu'il est bon et honnête, que c'est l'Esprit Saint qui l'éclairera un jour.

J'ai juste eu peur quand il a commencé à discuter avec des TJ, mais heureusement, ça n'a pas acroché.

Maintenant, il est moins réticent et lorsque nous sommes en vacances, que je souhaite visiter une église, il entre avec moi (alors qu'il y a encore quelques années, il restait dehors à m'attendre)

Dimanche dernier, c'est lui qui a proposé qu'on aille au Marché de Noël des Frères de St-Jacques.

Il me dit souvent en parlant de personnes pratiquantes que nous connaissons, que "tout cela est de la comédie" car elles vont à la messe, mais... ceci ou cela dans leur vie et lorsque nos amis "tradis" viennent, il part... il ne peut pas supporter les entendre parler contre l'islam, les juifs, les FM comme étant des pestiférés.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 15:43

@Philippe Fabry
Je vous lève mon chapeau Philippe.

@Marc L
L'attitude du jeune homme est un peu rude,je suis d'accord,mais il a été honnête avec elle,je crois.
Citation :
Nous avons discuté dès le début de tout ça, pour lui nous partons avec un "handicap".
Un choix s'impose avant d'aller plus loin;
Citation :
Je ne suis pas contre le fait qu'il y ai un créateur de notre monde, seulement je ne me pose pas la question, je ne cherche pas à savoir... pour moi je verrai en temps et en heure tout ça, je suis sur Terre pour vivre

@Espérance
J'espère que votre mari réalisera un jour la chance qu'il a eu de vous avoir.


Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 15:46

Michael a écrit:


@Espérance
J'espère que votre mari réalisera un jour la chance qu'il a eu de vous avoir.



Mais moi aussi Michael, j'ai la chance de l'avoir Laughing

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 17:19

Il me semble que si cette jeune fille tenait vraiment à ce garçon,elle aurait au moins essayé de s'approcher de Jésus comme le recommande l'Église catholique.
Un séjour dans un centre de retraite catholique lui aurait certainement été profitable.Je suis convaincu que son ami aurait été touché par cette démarche,en autant que ça vienne d'elle.





Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 17:33

Je ne sais pas Michael ! elle a été fidèle a ses idées et elle, ça ne la dérange pas que son ami soit pratiquant.
A lui d'avoir la patience d'attendre que l'Esprit souffle :angefee:

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 17:44

Michael a écrit:
Il me semble que si cette jeune fille tenait vraiment à ce garçon,elle aurait au moins essayé de s'approcher de Jésus comme le recommande l'Église catholique.
Un séjour dans un centre de retraite catholique lui aurait certainement été profitable.Je suis convaincu que son ami aurait été touché par cette démarche,en autant que ça vienne d'elle.


D'accord avec Espérance, on ne décide pas d'avoir la foi, Dieu seule en est à l'origine et d'être intègre des louable.
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 18:31

Marc L a écrit:
D'accord avec Espérance, on ne décide pas d'avoir la foi, Dieu seule en est à l'origine et d'être intègre des louable.
La foi est un don que Jésus donne à tous ceux et celles qui le demandent avec humilité et un coeur sincère.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 18:39

Michael a écrit:
Marc L a écrit:
D'accord avec Espérance, on ne décide pas d'avoir la foi, Dieu seule en est à l'origine et d'être intègre des louable.
La foi est un don que Jésus donne à tous ceux et celles qui le demandent avec humilité et un coeur sincère.


seulement, il faut la demander !! on ne peut pas, je crois, le faire pour les autres ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mer 07 Déc 2011, 19:07

Espérance a écrit:
Michael a écrit:
Marc L a écrit:
D'accord avec Espérance, on ne décide pas d'avoir la foi, Dieu seule en est à l'origine et d'être intègre des louable.
La foi est un don que Jésus donne à tous ceux et celles qui le demandent avec humilité et un coeur sincère.


seulement, il faut la demander !! on ne peut pas, je crois, le faire pour les autres ?

On peut prier pour cela ;)
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Jeu 08 Déc 2011, 07:11

Sachez que j'ai beaucoup d'admiration pour ceux et celles qui pratiquent et qui ont un conjoint qui pour une raison comme une autre se ferme à la grâce.
Ce don si précieux,il faut l'entretenir par la prière assidue pour ne pas le perdre et prier pour ceux qui ne l'ont pas ou tout simplement perdu.
Votre degré de Sainteté et vos couronnes de gloire resplendirons au paradis et ce sera pour l'éternité.








Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Jeu 08 Déc 2011, 12:52

Je pense que c'est plus difficile pour un jeune homme pratiquant (quelque soit sa religion ) d'épouser une fille non pratiquante que l'inverse .La femme sait aimer plus facilement au dé là des différences alors que pour un homme c'est difficile de mettre les différences de côte .Si la femme était comme l'homme il y aurait peu de mariage mixte dans le monde( dans tous les sens qu'on entend mixte ).
Mais tout est possible comme Philippe l'a expliqué .Ceci dit même dans le cas de Philippe on voit que sa femme fait bcq d'effort pour s’intéresser à sa foi ,car pour une femme tant qu'il y a l'Amour tout est possible et même avoir la foi de son mari .Pour l'homme c'est nettement plus complique d'embraser la foi de son épouse et le témoignage d'esperence en est la preuve .La différence c'est qu'une fois qu'on réussi à convertir son homme ,il l'est vraiment c'est plus long mais plus spectaculaire alors que chez l'épouse c'est plus court mais moins spectaculaire .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Jeu 08 Déc 2011, 13:47

fredsinam a écrit:
.La différence c'est qu'une fois qu'on réussi à convertir son homme ,il l'est vraiment c'est plus long mais plus spectaculaire

c'est tout à fait ce que m'a dit un ami sunny alors, je garde espoir sunny

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Jeu 08 Déc 2011, 15:07

Espérance a écrit:
fredsinam a écrit:
.La différence c'est qu'une fois qu'on réussi à convertir son homme ,il l'est vraiment c'est plus long mais plus spectaculaire

c'est tout à fait ce que m'a dit un ami sunny alors, je garde espoir sunny

Ce qui est sûr et certain c'est que votre mari se convertira ... Ma mère dit souvent qu'elle prie pour deux (mon Père qui ne pratique pas et elle ) car ils ne font qu'Un devant Dieu... soyez donc patient Smile et votre joie sera à la mesure de votre attente.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Jeu 08 Déc 2011, 18:25

fredsinam a écrit:
Espérance a écrit:
fredsinam a écrit:
.La différence c'est qu'une fois qu'on réussi à convertir son homme ,il l'est vraiment c'est plus long mais plus spectaculaire

c'est tout à fait ce que m'a dit un ami sunny alors, je garde espoir sunny

Ce qui est sûr et certain c'est que votre mari se convertira ... Ma mère dit souvent qu'elle prie pour deux (mon Père qui ne pratique pas et elle ) car ils ne font qu'Un devant Dieu... soyez donc patient Smile et votre joie sera à la mesure de votre attente.

Ma mère disait cela aussi pour papa et... il a reçu l'aumonier à la clinique, s'est confessé et a communié juste avant sa mort.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
mara



Masculin Messages : 20
Inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Jeu 08 Déc 2011, 19:34

Je suis très touché par ce sujet qui a été une très difficile épreuve pour mon couple durant presque 20 ans.

Je comprends aisément cette jeune personne qui ne veut pas pratiquer parce qu'il faut pratiquer... Il est question de donner sa vie à Dieu, dans la pratique religieuse, que ce soit de manière fulgurante ou plus simplement, par touches successives...
On ne donne pas sa vie à quelqu'un que l'on ne connait pas ou alors c'est de la folie !!!

Il s'agit donc de rencontrer l'être aimé pour ensuite, librement, choisir de le suivre, ou pas ...
Dans le cas de ce jeune couple, c'est le jeune homme qui doit faire l'effort d'accepter son amoureuse, telle qu'elle est, non pratiquante... mais avec une intention droite... C'est cela le plus important... Le désir, l'intention... ce n'est pas la pratique religieuse en tant que telle...

On ne peut décider de sa vie avec quelqu'un sous le seul critère de catholicité, surtout que cette jeune femme est déjà baptisée... La grâce est déjà là, prête à jaillir, lorsque le moment sera venu, et cela est dans les mains du Seigneur .

Le vie chrétienne n'est pas un long fleuve tranquille et chacun devra subir quelque épreuve douloureuse pour apprendre ce qu'est un esprit humilié, un coeur broyé, un esprit de pauvreté...

Ce qui est important à essayer de discerner c'est le fait de savoir si c'est réellement la volonté de Dieu qui est là, au milieu de la relation... Car alors, si tel est le cas, rien n'y résistera, même pas les idées préconçues reçues dans l'éducation...

Un excellent moyen de voir si cela est véritablement la volonté de Dieu c'est d'envisager un moment de solitude, de séparation des coeurs, pour voir si la pensée de l'autre est encore là, malgré l'éloignement...

Il y a une petite histoire inspirée de Kalil Gibran qui dit à peu près ceci :

Un fiancé vient rendre visite à sa fiancée.
Il frappe à la porte de sa chambre et celle-ci de répondre : "Qui est là ?"
Le jeune homme réponds : "C'est moi, ton fiancé, ouvre la porte !!!"
Alors le jeune fille renvoie le jeune homme prétextant qu'elle n'a pas envie de le voir.

Le lendemain, celui-ci réitère sa demande et frappe à nouveau à la porte de cette jeune fille.
"Qui est là ?" lui dit-elle. C'est moi, ton fiancé, ouvre s'il te plait, j'ai besoin de te voir, il faut que je te parle, c'est très important pour moi. Tu me manque... etc...
Celle ci lui répond alors derrière la porte : "Ecoutez jeune homme, je ne vous connais pas, partez d'ci et ne revenez plus..."

Celui ci s'en va tout triste de se savoir éconduit de la sorte et son coeur saigne, il est dans un dilemme souffrant !!!

Toute la nuit suivante, il repense à sa fiancée et ne peut fermer l'oeil tellement il est imprégné de sa présence...
Le lendemain matin, il décide à nouveau d'aller trouver son amoureuse, et frappe à la porte de sa chambre...
"Qui est là ? " dit-elle, comme les autres fois...
Et lui de répondre : "C'est Toi, ma bien aimée, la vie de ma vie, le coeur de mon coeur"
Alors la jeune fille ne dit rien et reste, en silence derrière la porte durant quelques instants...
Les larmes lui montent et , sans réfléchir, elle écoute son coeur et ouvre la porte en disant :
"Entre mon bien aimé, je t'attendais depuis si longtemps" !!!

Voilà un conte qui pourrait correspondre à cette détresse du coeur, mélange de paix et de joie mais aussi de grande souffrance intérieure...

L'amour n'est pas aisé, surtout lorsqu'il n'est pas accordé, unifié, harmonisé, à Jésus...

Une simple question à se poser :"Si Jésus était là, que ferait-il ? Que dirait-il ? Qu'en penserait-il ?

Ainsi, en se désaxant de son propre égo, l'on peut avancer vers l'autre, l'inconnu, Dieu ...
Qui est l'origine et le but de tout amour véritable sur terre et au ciel...

:arc:





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Jeu 08 Déc 2011, 20:07

Bonjour Michael.

Je m’adresse à la personne concernée par ce dilemme, ''dilemme'' qui en effet doit être bien difficile vivre.

« Mon impression personnelle est que votre ami investit en vous autant qu’il investit en Dieu. Vous êtes très jeune et j’imagine que lui aussi doit l’être. Il n’a pas la maturité d’un homme de 40 ans. De plus – ça me paraît important –, il a une longue vie devant lui, et il aurait peut-être souhaité que ‘’tout démarre comme sur des roulettes’’.

C’est là une question complexe, qui ne peut se solutionner en deux minutes. Je vous suggérerais de ne pas vous hâter, et d’attendre sereinement le dialogue avec ce prêtre. Il ne vous donnera certainement pas la solution magique, mais sûrement matière à réfléchir à tous les deux, et à discuter ensemble. C’est cela qui sera important très enrichissant pour vous deux. Pendant ce dialogue vous apprendrez à mieux vous comprendre l’un l’autre.

Mon avis est que si vous vivez tous deux une épreuve difficile, ça peut aussi être une occasion formidable d’enrichissement personnel. Avec ce genre d’épreuves on apprend énormément de choses. Il ne faut donc pas essayer de brûler les étapes nécessaires au travail de compréhension.

Quelque soit le choix que vous aurez ensuite fait, vous l’aurez ainsi fait en y ayant mûrement réfléchi.

Nous fantasmons parfois beaucoup sur un futur idyllique qu’auraient pu nous procurer des circonstances différentes. Nous pouvons même aussi nous sentir abandonné.

Je crois qu’il vous faudrait éviter, tous deux, de vous dire des choses négatives, du genre : « Ah, Zut ! Le seul homme (ou la seule femme) dont je suis éperdument amoureuse (ou amoureux), il faut justement qu’il (qu’elle) ait une croyance différente de la mienne ! Ah ! s’il n’y avait pas eu ce « problème ». Etc.). Car non, la vie ne serait pas pour autant facile pour vous. Si vous pensiez trop cela, vous resteriez dans un état de passivité, avec un sentiment d’ « inexorable » à la clé, un sentiment de fatalité désespérant (je ne suis pas psy mais j’ai traversé de grosses épreuves moi aussi).

Au contraire, si vous êtes active, confiante en l’avenir (et vous avez l’avenir devant vous), si vous acceptez de prendre le temps pour vivre ce moment, et de prendre ce temps comme une possibilité qui vous est donnée de vous enrichir personnellement, de mieux vous comprendre, vous connaître personnellement, pour être plus heureuse (heureux) ensuite, vous garderez un bon moral et pourrez ainsi mieux réfléchir.

Je vous conseillerais de voir ce prêtre comme il est prévu, et bien sûr de ne pas immédiatement prendre une décision. Peut-être même consulter plusieurs autres personnes compétentes, de prendre le temps qu’il faut.

Il y a une recette chez les protestants et les catholiques qui fonctionne très bien, c’est de s’efforcer de remercier le Ciel pour ce qui nous arrive, même et surtout si ce sont de très dures épreuves. C’est aussi de la haute psychologie d’ailleurs. Si vous n’êtes pas croyante, essayez de remercier « le Ciel », ou « l’Univers », ou « le projet de l’Univers ». Car il se peut bien que ce qui n’apparaît pour vous en ce moment que comme une dure épreuve, se révèle un jour un cadeau que vous ne regretterez pas d’avoir accepté.

Voilà mon ressenti. J’aimerais que vous gardiez le contact avec nous.

Bien amicalement. C. »





Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Ven 09 Déc 2011, 06:55

mara a écrit:


Ce qui est important à essayer de discerner c'est le fait de savoir si c'est réellement la volonté de Dieu qui est là, au milieu de la relation... Car alors, si tel est le cas, rien n'y résistera, même pas les idées préconçues reçues dans l'éducation...

Un excellent moyen de voir si cela est véritablement la volonté de Dieu c'est d'envisager un moment de solitude, de séparation des coeurs, pour voir si la pensée de l'autre est encore là, malgré l'éloignement...

Plus haut,j'ai suggéré un séjour dans un centre de retraite catholique,particulièrement pour la jeune fille.
La suggestion est aussi valable pour le jeune homme.
Concernant la Foi de la jeune fille,j'ai écrit au sujet de la Foi;
La foi est un don que Jésus donne à tous ceux et celles qui le demandent avec humilité et un coeur sincère.
Si cette jeune fille tient à ce jeune homme,elle pliera les genoux.
Si ce jeune homme est catholique pratiquant,Dieu lui inspirera la bonne démarche à suivre pour lui gagner ce coeur qu'il ne demande qu'à chérir.


Petit messager a écrit:
Vous êtes très jeune et j’imagine que lui aussi doit l’être. Il n’a pas la maturité d’un homme de 40 ans. De plus – ça me paraît important –, il a une longue vie devant lui, et il aurait peut-être souhaité que ‘’tout démarre comme sur des roulettes’’.

C’est là une question complexe, qui ne peut se solutionner en deux minutes.

Je suis d'accord avec vous et j'ajouterais que c'est très sérieux le mariage.



Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Sam 10 Déc 2011, 15:31

Bonsoir,

je crois que, pour qu il y ait couple, il faut de l amour.

Or l amour implique de recevoir l autre en soi-meme et de se donner a l autre en réponse.

Donc de prendre en moi l autre avec son ame d abord puis, apres seulement, son corps si il y a mariage sacramentel.

Je ne suis pas le potier de lautre (facere) mais le receptacle de l autre et don de soi a l autre (agere).

Bien sur il y aura sans doute une évolution favorable des ames et cela d autant plus que la conduite sera douce en ce sens de la part de la partie catholique.

Il me semble aussi que ruptures et éloignements ne feront qu attiser les difficultés. J ai connu un cas semblables oú les fiancés étaient séparés pendant plus de 5 ans - en vain. Cela a fait plus de mal que du bien. La raison en était un scrupule familial et une crainte maladive de perte de liberté (la famille du garcon a projeté sa voracité sur la fille).

Résultat, la fille a obéi sans un mot, mais elle y a laissé sa santé et ne peut sans doute plus avoir d enfants.
Je ne sais pas ce qu il en sera du mariage. Peut etre une amitié, voire rien.

Les personnes ne supportent pas tout, vous savez. Conseilleur n est pas payeur, donc attention dans le conseil, ayons un peu de charité.

Certes, il faut une communion d ame. D abord cela. Mais communion ne veut pas dire uniformisation selon des criteres préétablis.

Penser aussi a l EPIKIE.

:|

.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
mara



Masculin Messages : 20
Inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Sam 10 Déc 2011, 19:09

Il me semble aussi que ruptures et éloignements ne feront qu attiser les difficultés. J ai connu un cas semblables oú les fiancés étaient séparés pendant plus de 5 ans - en vain. Cela a fait plus de mal que du bien. La raison en était un scrupule familial et une crainte maladive de perte de liberté (la famille du garcon a projeté sa voracité sur la fille).

Cher Christophore,

Votre raisonnement est des raisonnables. Les ruptures ne sont pas des moyens de voir clair dans une situation comme celle-là mais une petite période d'éloignement, pour réfléchir, se retrouver face à soi même, et pourquoi pas vivre une retraite spirituelle, surtout pour le jeune homme pratiquant pourrait être une bonne approche du problème...

Un foyer de charité serait peut-être un endroit dans lequel le noeud pourrait se dénouer...?

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs mais parfois il faut savoir dire ce que l'on pense, sans détour et ensuite laisser les personnes discerner, en fonction de ce qu'elles vivent sur le moment...

L'amour est un domaine qui est très sensible car il appartient à Dieu tout en étant proposé aux hommes... Il s'agit d'un travail de toute une vie que d'apprendre à aimer, alors autant partir du bon pied, vous ne croyez pas ?

Voilà une vision charitable pour notre prochain que de lui laisser le choix de ses convictions, tout en lui proposant les nôtres... sans rien forcer, en envisageant son amour pour ne pas le dévisager et le mettre dans la difficulté du choix qui n'a pas sens si ce n'est de forcer l'autre
à être ce que vous êtes, sans avoir le soucis de sa démarche et de son avancement. Il est plus facile à celui qui est plus avancé de se mettre à la portée de celui qui commence et ainsi l'accompagner sur son chemin... N'est-pas cela que fait le Seigneur dans notre vie ? Alors, ce qu'il fait pour nous, ne pouvons-nous pas le faire pour autrui ? C'est cela l'amour...
de la patience, de la patience, de la patience et beaucoup d'espérance... La charité viendra lorsque la graine de la foi sera mise en terre... Ainsi, l'amour pourra germer et donner du fruit en son temps, pour la vie éternelle.

santa

Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Sam 10 Déc 2011, 19:45

mara a écrit:
Il me semble aussi que ruptures et éloignements ne feront qu attiser les difficultés. J ai connu un cas semblables oú les fiancés étaient séparés pendant plus de 5 ans - en vain. Cela a fait plus de mal que du bien. La raison en était un scrupule familial et une crainte maladive de perte de liberté (la famille du garcon a projeté sa voracité sur la fille).

Cher Christophore,

Votre raisonnement est des raisonnables. Les ruptures ne sont pas des moyens de voir clair dans une situation comme celle-là mais une petite période d'éloignement, pour réfléchir, se retrouver face à soi même, et pourquoi pas vivre une retraite spirituelle, surtout pour le jeune homme pratiquant pourrait être une bonne approche du problème... (D oú mon exemple d un eile forcé depuis deja 6 ans, et qui ne fait qu exaspérer la situation, mais bon, cela ne me concerne peut etre pas Embarassed )

Un foyer de charité serait peut-être un endroit dans lequel le noeud pourrait se dénouer...? Je ne connais pas plus que cela le cas, en parler a l auteur du fil ?Very Happy

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs mais parfois il faut savoir dire ce que l'on pense, sans détour et ensuite laisser les personnes discerner, en fonction de ce qu'elles vivent sur le moment... Tres juste, je suis d accord, je présumeque c est un peu le but du fil ?

L'amour est un domaine qui est très sensible car il appartient à Dieu tout en étant proposé aux hommes... fleur 6 Il s'agit d'un travail de toute une vie que d'apprendre à aimer, alors autant partir du bon pied, vous ne croyez pas ? Pardon, mara mais ... je capte pas bien... pour le fil cela veut dire quoi en pratique ? ?
Voilà une vision charitable pour notre prochain que de lui laisser le choix de ses convictions, tout en lui proposant les nôtres... Oui, c est bien.sans rien forcer, thumleft en envisageant son amour pour ne pas le dévisager scratch et le mettre dans la difficulté du choix qui n'a pas sens si ce n'est de forcer l'autre... à être ce que vous êtes, sans avoir le soucis de sa démarche et de son avancement.
Il est plus facile à celui qui est plus avancé de se mettre à la portée de celui qui commence et ainsi l'accompagner sur son chemin... En théorie, certes. Mais dans le mariage, je ne suis pas certain que le mari devra etre le directeur spirituel de l épouse Very Happy, ou alors cest que jai pas capté le fil... N'est-pas cela que fait le Seigneur dans notre vie ? Alors, ce qu'il fait pour nous, ne pouvons-nous pas le faire pour autrui ? C'est cela l'amour... Eeuh vous dites cela a quel sujet exactement...
de la patience, de la patience, de la patience et beaucoup d'espérance... scratch La charité viendra lorsque la graine de la foi sera mise en terre... Ainsi, l'amour pourra germer et donner du fruit en son temps, pour la vie éternelle. Beeen...quel programme ! et vous voulez donner cela a la fiancé comme condition de mariage ? Ou ce sont des futures moine et moniale ?


santa


Eeeeuh, pas tout compris, alors je réponds petitement dans le texte
Mais dites-moi c est QUOI le PARDON des péchés... ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Sam 10 Déc 2011, 20:29

Que faire pour sauver notre amour ?

La majorité des crises graves proviennent de petites choses qui s'accumulent au fil des années et d'un manque de communication entre les conjoints. C'est pourquoi la plupart des mouvements conjugaux insistent sur l'importance de prendre du temps pour parler en profondeur, faire le point, se détendre, s'aimer, et cela à tout âge ! Par exemple, les Équipes Notre-Dame, insistent sur le «devoir de s'asseoir».

Faute d'approfondir ainsi leur amour, beaucoup d'époux sont en effet confrontés assez vite à la déception, aux frustrations, et font, souvent à tort, un constat d'échec : « Nous n'étions pas faits l'un pour l'autre » ou « Avec un autre, ce serait différent »... Une épreuve, une rencontre peuvent alors précipiter la rupture... A moins que le couple ne se décide à prendre des moyens à la hauteur de l'enjeu.

Conseillers, thérapeutes de couple, psychologues, prêtres accompagnateurs, peuvent permettre de renouer l'écoute et le dialogue au fil des mois. Une retraite pour couples, dans un cadre chrétien, aide aussi certains à puiser à une source nouvelle.

Parfois, hélas, il est trop tard. L'un des deux conjoints refuse toute aide pour sauver le mariage, ou bien prend la décision de quitter le foyer. D'autres fois, quand la relation devient impossible et comporte des risques pour l'un des conjoints ou pour les enfants, il est préférable d'envisager une séparation, en attendant des jours meilleurs. C'est ce que conseille l'Église catholique pour préserver jusqu'au bout les chances d'une réconciliation ou d'un nouveau départ sur d'autres bases.
Source : Simples questions sur la vie

http://www.eglise.catholique.fr/eglise-et-societe/famille/le-couple/questions-sur-le-couple-en-crise.html




Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Sam 10 Déc 2011, 22:41

Tu vois Michael,cette jeune personne est devant une pente dangereuse.

Apparemment en face d'elle elle a une personne tellement à cheval sur ses principes qu'elle n'y dérogera pas fut-ce au détriment de l'amour.
Nous ne sommes pas dans le cas de Philippe ou Espérance là.

Elle de son côté semble très ouverte mais là où elle se referme très fort c'est ce à quoi elle aspire ,c'est cet amour ,alors que tous les voyants sont au rouge,et je crois que cet attachement lui pourrait-être fatal.

Selon la solidité de sa personne elle peut se trouver prisonnière de forces mises en jeu qui la dépassent car elle tient à retenir ce qui lui résiste.Elle continue de désirer ce qui lui apparait sans issue.

Rien que la phrase qui commence par "Pour mon compagnon je suis la fille la plus extraordinaire qu'il ai rencontré" me laisse dubitatif et je crains bien que sous le couvert d'un homme-croyant cette jeune femme rencontre sa tentation.

C'est un bon psychologue qu'il faudrait voir pour avoir quelques conseils.
Dans le fond le problème n'est pas religieux il y a là sous la surface une puissance égoïste d'accaparation,d'adsorption,d'assimilation,d'aliénation à l’œuvre chez lui .
Une seule issue:qu'il admette la vie de cette jeune fille telle qu'elle est.

Vous allez dire:Où il va Enlui !!!
C'est que ces lignes que j'ai lues attentivement m'ont donné un ressenti de danger.
Revenir en haut Aller en bas
mara



Masculin Messages : 20
Inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Sam 10 Déc 2011, 23:10

cher Enlui,

Je suis en phase avec ce que vous dites, même s'il faut peut-être nuancer l'affaire...
Il va de soi que ce jeune homme a reçu un certain déterminisme de par son vécu, éducation, foi, qui n'est pas un reflet très "ouvert à l'autre"...

Il ne se voit pas vivre avec une femme non pratiquante et pourtant elle est baptisée...donc sur le chemin...

Je pense que le sujet est trop chargé d'émotions de part et d'autre pour être abordé de front...
L'objet de leur amour n'est pas contenu dans la pratique ou non d'une religion...

Le centre n'est pas là, il est en Dieu, bien au delà de toute pratique...

Il y a comme un contre poids à cette union, un blocage, qui pourrait tout faire exploser, dès le départ, alors qu'il s'agit de savoir si la vocation de ces jeunes personnes est bien l'union...

Si Dieu est à la base de leur couple, alors ils doivent en faire l'expérience personnelle, chacun, et ne pas glisser vers un amour possessif voir possession qui mêlera fusion et fission, et ne pourra laisser qu'amertume, frustrations et regrets, plus tard...

Il ne s'agit pas de devancer l'amour mais de l'aborder, prudemment, au présent... Chaque jour peut-être mis en avant pour pratiquer cet amour de manière douce et respectueuse de chacun.... Ainsi, cette jeune fille pourrait faire un petit effort, montrer sa bonne volonté, au nom de son amour et le jeune homme faire de même.... Ainsi, dans ce partage de bonne volonté, il ne pourra y avoir que des fruits comestibles... Il s'agit simplement de mettre une pincée d'humilité, afin de sortir de cet orgueil commun qui fait que chacun reste sur ses positions bien déterminées à ne rien lâcher, et donc en proie à la tentation, jusqu'à aller vers une séparation qui est peut-être le pire choix surtout si c'est Dieu qui a voulu cette rencontre amoureuse...

Un dilemme souffrant peut devenir un diadème offrant à l'autre le meilleur en acceptant de laisser le bon...

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Sam 10 Déc 2011, 23:50

Comme j'ai dicté au tout début,j'ai déjà vécu ce genre de situation.
Je me suis même vu offrir dans l'éventualité d'un engagement,une chambre réservée pour mon culte à Dieu.
Sans blesser la personne concernée,j'ai écouter sans dire un seul mot.
Sa conception et sa perception de Dieu ressemblait à cette jeune fille.Sa vision de la vie ne correspondait pas à la mienne.
NON Merci pour moi.je sais ce que je veux et je sais ce que je vaux.
Je mettrai toujours Dieu à la première place même si quelquefois,ça fait mal.

Quand on a trouvé Dieu,on recherche l'âme soeur qui a atteint un degré de spiritualité suffisant pour cheminer ensemble et accomplir ses desseins.
Je suis catholique pratiquant équilibré et fier de l'être.
C'est tellement beau de voir un couple se tenir sous le bras rentré à l'Église catholique et en ressortir avec le sourire....



Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Dim 11 Déc 2011, 00:06

Pour ce jeune homme il semble que les choses soient moins claires que pour toi:

Il y a un handicap entre eux deux mais il dit quand même qu'il est fou amoureux
Il "ne se voit pas partager sa vie avec quelqu'un qui ne partagerai pas son point de vue"
mais pense qu'avec le temps son aimée se mettrait à pratiquer .... et du coup il se met avec elle....
Tu vois bien Michael,il n'a pas ta prudence et ton esprit décidé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un dilemme souffrant !!!   Mar 20 Déc 2011, 12:54

Enlui a écrit:
Pour ce jeune homme il semble que les choses soient moins claires que pour toi:

Il y a un handicap entre eux deux mais il dit quand même qu'il est fou amoureux
Il "ne se voit pas partager sa vie avec quelqu'un qui ne partagerai pas son point de vue"
mais pense qu'avec le temps son aimée se mettrait à pratiquer .... et du coup il se met avec elle....
Tu vois bien Michael,il n'a pas ta prudence et ton esprit décidé.

Oui c'est ce que pense le jeune homme en ce moment. Mais ces deux jeunes viennent seulement de se rencontrer apparemment, ils n'ont pas pris le temps de consulter des personnes compétentes et de discuter entre eux de ces différents avis.

Je me mets à la place du jeune homme : si la jeune fille est très importante pour moi, j'ai la crainte que ma foi en Dieu, qui est Tout pour moi, puisse énormément en pâtir. Je me demande si à la place du jeune homme , je n'aurais pas eu la même angoisse, le même dilemme. Et je crois bien que oui.

D'où l'importance de ne pas se hâter ; que ces deux jeunes ne restent pas seuls dans leur problématique. Au moins un avis d'une personne d'expérience, extéreure à cet"enfermement" douloureux, doit apporter une vision objective à la situation de ces deux jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un dilemme souffrant !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un dilemme souffrant !!!
» Dilemme théorique
» Prophétie de l'abbé Souffrant
» Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher
» Dilemme autobiographie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: