DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le choix du paradis ou de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
denis



Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Mer 15 Fév 2012, 18:54

boulo a écrit:

J'attends les "preuves scientifiques" de la réincarnation . Je crois que j'attendrai encore longtemps .

Pour comprendre cela scientifiquement, il faut avoir une certaine compréhension, une certaine logique du coeur.

... L'évolution apportera cette solution.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Mer 15 Fév 2012, 19:00

denis a écrit:
...Je vais vous réconcilier ^^

Surtout pas, cher Maître, essayez d'abord de comprendre ce qu'on écrit... Smile

L'esprit émane de Dieu vide de connaissance et, comme un enfant, il doit grandir et se conscientiser toujours plus. Voilà pourquoi j'ai écrit qu'il doit se construire. Même si son but est de n'être qu'Amour et faire UN avec Dieu et le Christ, c'est aussi une forme de construction: l'étincelle doit devenir lumière.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Mer 15 Fév 2012, 19:06

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Tania a écrit:
S'il ne "suffisait que" était possible, ça se saurait!
Renaud a écrit:
Mais ça se sait. Regardez ce que dit Jésus. Est-ce qu'il parle d'évolution, de progression interminable? Le bon larron ne fait pas un interminable chemin spirituel, il donne sa confiance à Jésus. Et aujourd'hui nous ne sommes pas plus loin de Jésus que le bon larron..
Vous mélangez tout, le bon larron a été sauvé, pas transformé en saint d'un coup de baguette magique.
Votre projet est de devenir une sainte?
Aucun saint n'a eu le projet d'être un saint et ne s'est pris pour un saint.
D'ailleurs même le salut ne peut être un projet, c'est un don gratuit de Dieu.
Parce que le don de vous même à Dieu doit également être gratuit et non en échange du salut...

Bah, il y a longtemps que je vous ai compris, cher Renaud. Vous pensez que vous croyez au Christ et, en fait, vous ne croyez en rien, au néant. Votre croyance est sous la pleine influence d'un bouddhisme mal compris. Vous devriez écouter les grands maîtres qui s'expriment sur le net (youtube, dailymotion). Ils mettent bien en garde contre l'incompréhension du concept de vacuité qui s'adresse plus à une élite qu'au commun des mortels.
Désolé de m'être mal fait comprendre. La vacuité est effectivement difficile à comprendre puisqu'elle n'est pas à com-prendre, puisqu'il n'y a rien à prendre mais tout à laisser être. La vacuité ne donne ni l'Etre absolu ni le non être ou néant. On parle habituellement de deux niveaux de l'être : l'être de l'existence puis l'Etre absolu. L'Etre absolu semble être votre quête.
Je lis actuellement "Inititiation à la vie bienheureuse" de Fichte. Fichte est très sympathique mais pour le moment sa quête semble être celle de l'Etre absolu. Je verrai si cela se modifie dans la suite du livre.
Cette quête est celle de beaucoup de chrétiens qui croient pouvoir étendre et prolonger leur être au delà de leur mort.
C'est d'après moi une mécompréhension du christianisme.
Il y a la mécompréhension inverse pour le bouddhisme qui serait soit-disant une quête du néant.
En réalité, si on les comprend bien, christianisme et bouddhisme ne sont ni une quête de l'Etre absolu ni une quête du néant.
L'Etre de Dieu, le troisième niveau de l'être, est au delà de l'Etre absolu et du non être.
L'Etre de Dieu apparait par le renoncement à l'être de chaque personne de la Trinité.
En rester à une quête de l'Etre absolu est une quête luciférienne qui fort heureusement pour votre salut sera si douloureuse que vous serez forcée d'y renoncer.

Tania a écrit:
Renaud a écrit:

Tania a écrit:
L'esprit, quelle qu'en soit sa définition, qu'il soit tout Amour, toute humilité ou toute connaissance, doit se contruire.

Renaud a écrit:
Faux. Le salut n'est pas de réussir une construction fort complexe ou fort longue à achever.
Le salut est simple comme Dieu est simple.
Faux, ce n'est pas parce que la Vérité pure est simple qu'il est simple d'y accéder.
Si, c'est très simple, mais difficile car trop simple pour notre esprit compliqué.
L'Esprit ne se contruit pas. Tout ce que vous pourrez construire ne sera pas l'Esprit, mais du mental, donc de la division au lieu de l'unité.
L'Esprit vient quand votre esprit est vide.
Quand vous vous êtes détachée de toutes les choses de ce monde, il vous reste encore à vous détacher de la volonté de voir la Vérité.
Si la volonté de voir Dieu prend ne serait-ce qu'un peu de place dans votre esprit, vous ne laissez pas assez de place à Dieu.

Il y en a qui recherchent le vide (même si vous allez vous en défendre), comme les bouddhistes, d'autres qui recherchent le plein, comme les spiritualistes (l'esprit doit grandir au moins en lumière, si ce n'est en connaissance), il faut de tout pour faire un monde. Smile

Alors, bonne chance dans votre recherche du néant...
Je ne cherche pas le néant. La vacuité n'est pas le néant. La vacuité se vide de soi pour que Dieu vienne emplir ce vide.
S'il reste quelque chose de vous en vous, Dieu ne peut pas venir car ce qu'il reste de vous prend toute la place.
Vous ne pouvez pas être quelque chose et voir Dieu car cela voudrait dire que Dieu est un objet de connaissance, ce qu'il n'est pas.
Vous ne pourrez jamais objectiver Dieu.
La quête de l'Etre absolu c'est gonfler notre être jusqu'à l'infini, c'est tout s'approprier, c'est se faire Dieu ce qui est impossible et rend très malheureux.
La véritable quête est la quête de Dieu qui passe par notre anéantissement.
Ce n'est pas une quête du néant que de s'anéantir.
Cet anéantissement est la clé du bonheur dès cette vie et elle vise à donner sa place à Dieu.
La quête de l'Etre absolu vise au contraire à prendre la place de Dieu et à s'approprier ce qui ne nous appartient pas, la Vie.
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Mer 15 Fév 2012, 19:20

Tania a écrit:
denis a écrit:
...Je vais vous réconcilier ^^

Surtout pas, cher Maître, essayez d'abord de comprendre ce qu'on écrit... Smile

L'esprit émane de Dieu vide de connaissance et, comme un enfant, il doit grandir et se conscientiser toujours plus. Voilà pourquoi j'ai écrit qu'il doit se construire. Même si son but est de n'être qu'Amour et faire UN avec Dieu et le Christ, c'est aussi une forme de construction: l'étincelle doit devenir lumière.

Tania

Comprenez que c'est le péché qui vous donne l'illusion de grandir.

"Soyez petit parmi les petits, car le paradis s'ouvrira à vous"
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Mer 15 Fév 2012, 21:21

Renaud a écrit:
...
En rester à une quête de l'Etre absolu est une quête luciférienne qui fort heureusement pour votre salut sera si douloureuse que vous serez forcée d'y renoncer.

Ben moi aussi j'ai du mal à me faire comprendre. Smile Cher Renaud, quelle que soit notre quête, se vider de soi ou s'anéantir, se remplir d'Amour ou se remplir de connaissance, c'est TOUJOURS UNE QUÊTE DE L'ABSOLU. Ma douleur ne sera pas plus grande que la vôtre ou que celle de quelqu'un d'autre. La destination est identique pour tout le monde, quel que soit le chemin qu'on emprunte pour y arriver.

Vous avez l'illusion que votre chemin est plus juste que le mien, mais ce n'est qu'une illusion parmi tant d'autres. Vous pouvez essayer de vous effacer pour laisse la place au Christ, comme vous dites, mais si une fois que vous vous êtes effacé (après des souffrances tout autant douloureuses) vous arrivez au vide au lieu du Christ, vous comprendrez que de toute manière, le Christ, il faut aussi le construire (en faisant croître votre Amour et votre humilité, par exemple). Et même s'il n'est pas question de construire quoi que ce soit, je maintiens que déconstruire (ou anéantir) prend autant de temps et de souffrance que construire.

Il y a un équilibre à trouver, cher Renaud. L'univers est fait d'équilibre et d'harmonie. Nous avons tous les deux à la fois tort et raison.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Mer 15 Fév 2012, 22:10

Tania a écrit:
ce que l'on discute ici c'est le libre choix. Arnaud ne parle pas "d'arbre qui penche".
Mais si, c'est une phrase qu'il cite souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Mer 15 Fév 2012, 22:12

Fée Violine a écrit:
Tania a écrit:
ce que l'on discute ici c'est le libre choix. Arnaud ne parle pas "d'arbre qui penche".
Mais si, c'est une phrase qu'il cite souvent.

Pour qu'un choix soit lucide et libre il ne faut pas que l'âme soit conditionnée. Un arbre qui penche est une âme conditionnée.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Mer 15 Fév 2012, 22:18

Tania a écrit:
Vous oubliez une source importante: la parapsychologie et les révélations d'êtres spirituels évolués désincarnés.
drunken lol!

Citation :
D’autre part, NOUS ne sommes pas la partie animale de l’homme, mais l’esprit.
Le dualisme est fondamentalement opposé à la vision chrétienne de l'homme. Nous sommes un tout, un corps animé par une âme, un être unique, créé par Dieu avec amour.
Les propos sur la réincarnation n'ont rien à faire sur un forum catholique.


Dernière édition par Fée Violine le Mer 15 Fév 2012, 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Mer 15 Fév 2012, 22:20

Tania a écrit:
Fée Violine a écrit:
Tania a écrit:
ce que l'on discute ici c'est le libre choix. Arnaud ne parle pas "d'arbre qui penche".
Mais si, c'est une phrase qu'il cite souvent.

Pour qu'un choix soit lucide et libre il ne faut pas que l'âme soit conditionnée. Un arbre qui penche est une âme conditionnée.

Tania
Non, l'arbre ne penche pas par hasard, ni par la pression d'une force extérieure. Il penche à cause de ses propres actes, qui créent des habitudes. On est libre de choisir ses habitudes, de renoncer à celles qui sont mauvaises et de privilégier les bonnes.
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Mer 15 Fév 2012, 22:28

Tania a écrit:
denis a écrit:
...Je vais vous réconcilier ^^

Surtout pas, cher Maître, essayez d'abord de comprendre ce qu'on écrit... Smile

L'esprit émane de Dieu vide de connaissance et, comme un enfant, il doit grandir et se conscientiser toujours plus. Voilà pourquoi j'ai écrit qu'il doit se construire. Même si son but est de n'être qu'Amour et faire UN avec Dieu et le Christ, c'est aussi une forme de construction: l'étincelle doit devenir lumière.

Tania

Déjà ce que vous dites n'as pas vraiment de sens. Comment pouvez vous dire "L'esprit émane de Dieu vide de connaissance et, comme un enfant, il doit grandir et se conscientiser toujours plus" ?
Il ne faut pas confondre un corps révélé en Dieu et un corps de chair. L'un ( corps révélé ) sait que "la construction" n'en est pas une mais une étape logique qui pouvait être fait sans souffrance, et l'autre est bercé dans l'illusion de la chair et de la souffrance.
Or que vous, vous dites que les deux se construisent.


Une inspiration ^^
"Appelez maître ceux qui le veulent, moi je n'ai pas encore la solution à ce lourd fardeau."
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9365
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 05:31

[quote="Tania"][quote="boulo"]
Tania a écrit:
boulo a écrit:
...

J'attends les "preuves scientifiques" de la réincarnation . Je crois que j'attendrai encore longtemps .

Pour ça il faut s'intéresser à la parapsychologie. Mais si vous n'avez pas envie d'y croire vous n'y croirez jamais.
J'ai déjà posé une question simple sur ce forum comme "d'où viennent les saints", mais je n'ai jamais lu de réponse. Karl m'a dit qu'il ne comprenait même pas la question et je n'ai pas insisté. Est-ce que pour être saint "il suffit de" le vouloir?

boulo a écrit:
...Pour le dossier ummite , il est amusant de constater qu'il nous mène à des conclusions diamétralement opposées , chère Tania . Il semble qu'il ait été pour vous l'un des facteurs de l'apostasie ..

Moi, les ummites, connais pas, vous me les avez cité en référence et je me suis informée. J'ai constaté qu'ils parlaient d'une certaine forme de réincarnation qui se rapproche assez des conceptions modernes. Ce n'est pas la partie grossière de l'âme qui s'incarne, mais la partie de l'âme filtrée par l'esprit. La réincarnation est loin d'être une bonne nouvelle pour ceux qui sont attachés à leur égo. Ceci dit, ces ummites me donnent l'impression d'une belle fumisterie!

boulo a écrit:
...J'en conclus pour ma part que tous les terriens devraient le plus vite possible se rassembler autour du pontife romain . Si les rédacteurs des textes/expériences ummites sont bien ce qu'ils prétendent être , une unification des terriens serait la condition préalable à leur dévoilement définitif et à la fin de leur statut d'espions .

Des ummites espions? Shocked Comme je disais, ça m'a tout l'air d'une énorme fumisterie, mais, si ça ne devait pas l'être, je ne pense pas que leur évolution - censée être particulièrement supérieure à tous les niveaux - puisse leur conférer un statut d'espion.

Tania


Votre vivacité dans la démarche in tellectuelle me fait terriblement peur .

1. Mon intérêt pour la parapsychologie vous étonnerait , probablement .
2 . Vous persistez à m'imputer une certaine croyance dans les écrits ummites . C'est juste le contraire . Ce qui m'intéresse dans ces écrits , c'est qu'ils sèment le doute au lieu de certitudes ( et volontairement , ses rédacteurs l'affirment ) . Le côté parapsychologique aussi : les auteurs de ces textes voulaient une lecture à voix haute des lettres envoyées à un cénacle d'ésotéristes et se réservaient le droit d'enrégistrer secrètement les réactions .
3 Si les rédacteurs de ces textes sont bien ce qu'ils prétendent être , je ne peux que leur donner le statut d'espions tant qu'ils ne se dévoilent pas .
4 Pour l'avis des lettres ummites sur la réincarnation , je vous saurais gré de me fournir vos références .
5 Encore une fois , ce qui me plaît dans ce dossier , c'est qu'il sème le doute . Personnellement , je n'ai de certitudes que celles des dogmes catholiques .
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 05:48

Fée Violine a écrit:
Tania a écrit:
ce que l'on discute ici c'est le libre choix. Arnaud ne parle pas "d'arbre qui penche".
Mais si, c'est une phrase qu'il cite souvent.

Tout a fait, les choix que nous faisons quotidiennement dans notre vie vont déterminer le choix ultime. Mais il y a plusieurs degrés de gravité des actes. Ceux qui risquent de nous être fatals sont les péchés mortels.

Mais comment cela se passe-t-il ? Nous savons qu'à l'heure de la mort il y a une "révision de vie", certains points de notre vie feront un "arret sur image" et nous avons ici deux possibilités. Soit on s'endurcit, soit on s'assouplit et demandons miséricorde.

Pour avoir un exemple concret, une femme enceinte fume des cigarettes, ce n'est pas un péché mortel mais cet exemple est là juste pour que nous observions le mécanisme. Armé de la plus grande miséricorde et la plus grande diplomatie possible nous allons lui faire comprendre une chose qu'elle sait et de manière lucide mais qu'elle traite par dessus la jambe préférant continuer de fumer par égoïsme ou par faiblesse.. Nous allons lui dire que de fumer est nocif pour la santé de l'enfant. Vous le verrez vous par vous même, soit elle s'endurcit en se trouvant des excuses et justifications multiples en toute lucidité, soit elle décide de s’arrêter ayant prit conscience de la gravité du tabagisme pour les enfants de femmes enceintes.


Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 12:49


Voilà le genre de croyance et d'argument fallacieux qui continuera pendant encore longtemps à faire souffrir même ceux que l'on dit saints (qui ne se sentiront jamais suffisamment saints pour être digne de Dieu).

Tout le problème réside dans LA CAPACITé à PRENDRE CONSCIENCE. Cette capacité est directement dépendante de l'évolution de l'âme, de son capital CONSCIENCE inné. Selon le niveau de conscience intérieur de chacun nous aurons plus ou moins de facilité à adopter un comportement particulier. Certains ne pourrons jamais s'arrêter de fumer pendant que d'autres ne commenceront jamais. A partir de là il y a évidemment tous les cas intermédiaires. Il en va de même pour l'humilité et la capacité à aimer.

Tiens, une question simple:
Le Christ est-il votre idéal? Si oui, pourquoi ne décidez-vous pas d'être le Christ, là, tout de suite et maintenant?

Autre chose, cher Marc, ne me posez plus de question sur la réincarnation, j'en ai marre de devoir ensuite supporter les réactions des fermé(e)s d'esprit de ce forum. C'est exactement pour cette raison que je n'avais plus poursuivi la discussion la dernière fois. Si vous désirez continuer dans un espace réservé de ce forum, donnez-moi le lien. Je vous répète en passant que ce qui vous parait être une prédestination ne correspond qu'à un niveau d'évolution spirituelle particulier (le niveau de conscientisation de de l'âme). Le principe de la prédestination est insensé. Je ne pourrais jamais aimer un Dieu capable d'une telle injustice.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 13:30

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
...
En rester à une quête de l'Etre absolu est une quête luciférienne qui fort heureusement pour votre salut sera si douloureuse que vous serez forcée d'y renoncer.

Ben moi aussi j'ai du mal à me faire comprendre. Smile Cher Renaud, quelle que soit notre quête, se vider de soi ou s'anéantir, se remplir d'Amour ou se remplir de connaissance, c'est TOUJOURS UNE QUÊTE DE L'ABSOLU. Ma douleur ne sera pas plus grande que la vôtre ou que celle de quelqu'un d'autre. La destination est identique pour tout le monde, quel que soit le chemin qu'on emprunte pour y arriver.

Vous avez l'illusion que votre chemin est plus juste que le mien, mais ce n'est qu'une illusion parmi tant d'autres. Vous pouvez essayer de vous effacer pour laisse la place au Christ, comme vous dites, mais si une fois que vous vous êtes effacé (après des souffrances tout autant douloureuses) vous arrivez au vide au lieu du Christ, vous comprendrez que de toute manière, le Christ, il faut aussi le construire (en faisant croître votre Amour et votre humilité, par exemple). Et même s'il n'est pas question de construire quoi que ce soit, je maintiens que déconstruire (ou anéantir) prend autant de temps et de souffrance que construire.

Il y a un équilibre à trouver, cher Renaud. L'univers est fait d'équilibre et d'harmonie. Nous avons tous les deux à la fois tort et raison.

Je regrette mais le numéro de contorsionniste auquel vous vous livrez dans ce message n'est pas pour moi l'image de l'équilibre et l'harmonie.
Je pense que rien de meilleur ne pourrait vous arriver que de renoncer à votre quête de l'absolu.

Des athées sont souvent plus proches de Dieu que bien des chrétiens déclarés.
Au moins, ils assument leurs limites et leur mort.
Les chrétiens devraient connaitre leur néant et mourir dès cette vie et au contraire on les voit souvent en quête d'infinitude et d'immortalité.
Je ne parle pas particulièrement pour vous Tania mais pour ce qu'on peut lire sur le forum.

Ne croyez pas que je prétende échapper à cette tentation de l'absolu.
J'essaye seulement de ne pas pécher contre l'Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 14:01

Tania a écrit:
Voilà le genre de croyance et d'argument fallacieux qui continuera pendant encore longtemps à faire souffrir même ceux que l'on dit saints (qui ne se sentiront jamais suffisamment saints pour être digne de Dieu).

Tout le problème réside dans LA CAPACITé à PRENDRE CONSCIENCE. Cette capacité est directement dépendante de l'évolution de l'âme, de son capital CONSCIENCE inné. Selon le niveau de conscience intérieur de chacun nous aurons plus ou moins de facilité à adopter un comportement particulier. Certains ne pourrons jamais s'arrêter de fumer pendant que d'autres ne commenceront jamais. A partir de là il y a évidemment tous les cas intermédiaires. Il en va de même pour l'humilité et la capacité à aimer.

Tiens, une question simple:
Le Christ est-il votre idéal? Si oui, pourquoi ne décidez-vous pas d'être le Christ, là, tout de suite et maintenant?

Autre chose, cher Marc, ne me posez plus de question sur la réincarnation, j'en ai marre de devoir ensuite supporter les réactions des fermé(e)s d'esprit de ce forum. C'est exactement pour cette raison que je n'avais plus poursuivi la discussion la dernière fois. Si vous désirez continuer dans un espace réservé de ce forum, donnez-moi le lien. Je vous répète en passant que ce qui vous parait être une prédestination ne correspond qu'à un niveau d'évolution spirituelle particulier (le niveau de conscientisation de de l'âme). Le principe de la prédestination est insensé. Je ne pourrais jamais aimer un Dieu capable d'une telle injustice.


Bonjour Tania, vous ne comprenez pas... Jésus n'est pas venu pour ceux qui sont "saints" sur terre mais pour ceux qui sont pécheur. J'ai précisé que la personne fumeurs pouvait continuer de fumer par faiblesse. Mais ICI réside quelque chose de capital. Il pourrait être question du femme qui est victime de violence morale ou physique de son mari. Ou encore qui charrie un bagage sensible qui l'empêche réellement d’arrêter de fumer tant les situations anxiogènes sont nombreuses. Bref il arrive que le pécheur pleur d'être pécheur mais ne peut pas faire autrement. C'est une bonne condition pour accepter la miséricorde du Christ.

Être saint, ce n'est pas ne pas tomber, c'est tomber et se relever, voir que l'on va tomber et implorer le soutient de Dieu. etc.. C'est savoir que par soi même on ne peut rien faire (pour en revenir sur ce point).

Ni moi ni personne sur cette terre ne peut être comme le Christ, il faudrait être en parfaite adéquation d'avec la Vérité et cela Lui seul le peut.

Je connais des gens qui sont les gens les plus simple de la terre, il ne sont pas très intelligent, n'ont pas conscience des grands discours, ils font un bien incroyable et ce simple bien nous pourrions en discourir des heures alors qu'il le font simplement et naturellement. Je ne crois pas à une prédisposition antérieur à la vie terrestre qui serait due à d'autres expérience. Je crois aux personnes qui décident tout simplement de suivre le coeur. Et cela TOUT HOMME peut le faire et TOUT HOMME peut transgresser ce que lui dicte son coeur.


Dernière édition par Marc. le Jeu 16 Fév 2012, 14:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 14:05

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Renaud a écrit:
...
En rester à une quête de l'Etre absolu est une quête luciférienne qui fort heureusement pour votre salut sera si douloureuse que vous serez forcée d'y renoncer.

Ben moi aussi j'ai du mal à me faire comprendre. Smile Cher Renaud, quelle que soit notre quête, se vider de soi ou s'anéantir, se remplir d'Amour ou se remplir de connaissance, c'est TOUJOURS UNE QUÊTE DE L'ABSOLU. Ma douleur ne sera pas plus grande que la vôtre ou que celle de quelqu'un d'autre. La destination est identique pour tout le monde, quel que soit le chemin qu'on emprunte pour y arriver.

Vous avez l'illusion que votre chemin est plus juste que le mien, mais ce n'est qu'une illusion parmi tant d'autres. Vous pouvez essayer de vous effacer pour laisse la place au Christ, comme vous dites, mais si une fois que vous vous êtes effacé (après des souffrances tout autant douloureuses) vous arrivez au vide au lieu du Christ, vous comprendrez que de toute manière, le Christ, il faut aussi le construire (en faisant croître votre Amour et votre humilité, par exemple). Et même s'il n'est pas question de construire quoi que ce soit, je maintiens que déconstruire (ou anéantir) prend autant de temps et de souffrance que construire.

Il y a un équilibre à trouver, cher Renaud. L'univers est fait d'équilibre et d'harmonie. Nous avons tous les deux à la fois tort et raison.

Je regrette mais le numéro de contorsionniste auquel vous vous livrez dans ce message n'est pas pour moi l'image de l'équilibre et l'harmonie.
Je pense que rien de meilleur ne pourrait vous arriver que de renoncer à votre quête de l'absolu.

Les athées sont bien souvent plus proches de Dieu que les chrétiens déclarés.
Au moins, les athées assument leurs limites et leur mort.
Les chrétiens devraient connaitre leur néant et mourir dès cette vie et au contraire on les voit en quête d'infinitude et d'immortalité.
Je ne parle pas ici particulièrement pour vous Tania mais pour tout ce que je lis sur le forum.

J'ai relu ce que j'ai écrit et je m'aperçois que je me suis mal exprimée. Je ne suis en fait pas du tout en quête d'absolu, mais je suis dans une logique constructive positiviste (pas destructive négativiste), sans qu'il ne soit jamais question d'atteindre aucun absolu (absolu d'ailleurs jamais atteignable par définition). Ce que je voulais dire, c'est que, dans les deux cas, construction ou destruction, on peut être dans une démarche absolutiste. Je répète, ce n'est pas mon cas!

Maintenant, il s'agit de savoir aussi ce qu'on veut construire et ce qu'on veut déconstruire. C'est pour cette raison que j'avais ouvert le fil sur l'Amour et la connaissance. A mon avis, la Vérité (ou une vérité) serait de mettre une connaissance évolutive au service de l'Amour.
De cette manière tout est possible: personne n'est contraint à l'évolution, car une connaissance simple peut tout à fait apporter le bonheur, mais quiconque peut satisfaire les besoins de connaissance de l'esprit car ils sont étroitement liés à son intelligence. Si ces besoins se font ressentir, pourquoi empêcher l'esprit d'acquérir une plus grande connaissance?

Si vous voulez, le bonheur ne serait en fait qu'une éternelle succession de moments plus ou moins longs d'équilibre. Je me vois mal vivre une éternité dans l'inaction ou la vacuité. Si vous pensez que la vacuité n'est pas synonyme d'inaction, alors vous ne pouvez plus faire autrement que de passer par une connaissance évolutive (toute connaissance statique n'étant plus vivante).

J'espère que j'ai réussi à me faire comprendre...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 14:06

Marc. a écrit:
...Je crois aux personnes qui décident tout simplement de suivre le coeur.

Désolé Marc, ça parait simple, mais pour suivre le coeur il faut l'avoir...

Tant pis, croyez ce que vous voulez.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 14:12


Nous l'avons tous à l'origine, mais il arrive que nous héritons des dettes contractés par nos ancêtres.

2-1 Arbre généalogique - premier obstacle à la délivrance



2-1ArbreGénéalogique - Premier obstacle à la... par bvmvaderetro

2-2 Arbre généalogique - Discernement de l'hérédité chargée



2-2ArbreGénéalogique - Discernement de... par bvmvaderetro

2-3 Arbre généalogique - Guérison d'une blessure



2-3ArbreGénéalogique - Guérison de l'hérédité ou... par bvmvaderetro
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 18:54


Il ne faut pas confondre l'héritage génétique purement physique et l'héritage spirituel. L'héritage génétique peut certes apporter certaines prédispositions, mais elles sont d'un caractère physiologique. Par exemple la prédisposition à telle ou telle maladie et, peut-être même, la prédisposition à l'alcool. L'héritage spirituel concerne l'esprit et la conscience. Il se fait exclusivement par l'âme.

Le prêtre parle dans la vidéo de redevances avec le démon qui se décaleraient d'une génération à l'autre. Excusez moi cher Marc, mais c'est vraiment pas sérieux et c'est totalement absurde! Existerait-il les gènes du mal? Ont-ils été isolés par des scientifiques?

Pouvez-vous me dire, bien au contraire, comment expliquez-vous l'héritage de la sainteté ou de la bonté?

Sans compter que si la bonté ou la méchanceté pouvait s'hériter d'une manière génétique, personne ne serait responsable de ses actes par rapport à Dieu, c'est absurde. L'héritage animique concerne une âME INDIVIDUELLE, personne n'hérite des fautes des autres.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 19:02

Il n'est pas question "d'hériter des fautes" mais du fait que le péché prend ses droits sur les descendants notamment en cas d'alliance. D'ailleurs -dans le sens contraire- il y a une famille d'une intelligence et d'une bonté que l'on ne peut expliquer dans mon immeuble. Trois enfants,qui sont premiers de la classe au service des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 19:49

FreedomForKingKong78 a écrit:
Bonsoir,

Citation :
Car je vous le dis, si votre justice n’est pas supérieure à celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux.
Matthieu 5,20

Citation :


.21. Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

22 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?

23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.
Matthieu 7



Ceci est un exemple de citation qui sont multiples dans les évangiles directement ou sous forme de parabole sur le jugement.
J'ai l'impression qu'il y a une contradiction entre le jugement et le choix.



Citation :
"Toutes choses sont possibles à Dieu"

Marc 10, 27



Mais peut-on m'expliquer précisément la théorie du choix ?


Bonjour FreedomforKingkong,

en lisant les citations du Christ , je me dis que Jésus nous montre que malgré des soi disant actes bons, on peut conserver des intentions mauvaises que l'esprit dénonce en nous impur , utiliser des charismes et même la FOI= l'assurance que Jésus Est bien Dieu pour en tirer intérieurement un orgueil un avantage une prestance une emprise sur les autres , est l'absolue inverse de SERVIR et Aimer !

et cela même si les hommes se laissent prendre a ton piège (retord) Le Seigneur ne s'y laissera pas prendre car en fait avec ces actes qui auraient du témoigner de Dieu en Vérité en permettant a des hommes d'avancer vers l'oublis d'eux même pour laisser se réaliser en Union , tu as été l'inverse , un menteur un diviseur des âmes un tentateur une raison de chute de tes frères , donc tu as fait un choix : le choix du principe de l'enfer ! et quand Jésus te dit " arrière je ne t'ai jamais connu " IL le Dit EN Vérité et Esprit, car l'Esprit mène a l'Union au Christ et l'enfer a l’ignorance a la division de l'Unité, de ce fait Jésus ne fera que manifester ce qui est caché !

une chose que l'on s'entête a faire exprime notre VOLONTÉ ,

sans cesse le monde Spirtuel (Royaume de Dieu au dedans de nous) ne cesse de nous instruire nous reprendre nous éclairer et nos choix ou non choix exprime notre Volonté et où l'on se situe , a force de temps cela nous permet de devenir déterminé et que chacun comprenne en soi sa volonté profonde !

maintenant il ne faut pas croire que ce sera comme a la poubelle du tri sélectif, Jésus a aussi dit " Je Suis Le Chemin La Vérité La Vie !" donc sur un chemin on avance pas a pas et pour certains même a la fin de ce monde ils ne sauront pas encore marcher ni tenir debout (apte a faire de vrais choix) en cela le purgatoire est une réalité qui commence dés ici et le chemin continu encore après !

toute fois , un Baptisé doit veiller a ce qu'il dit dans le silence de son cœur dans ses non-choix dans son inconscient car c'est de là que l'on transmet beaucoup d'une volonté qui doit être le plus proche du Christ sinon elle est part de ténébres et refuge de nos refus, et c'est là où les paroles du christ mettront a nues qui nous sommes réellement !
" UN SAINT EST UNE PERSONNE QUI N A PLUS D'INCONSCIENT !" parce qu'elle laisse la lumière du Christ manifester toutes ses œuvres ! sunny "
celui qui aime la Vérité ne craint pas de venir a La Lumière :jesus: afin que ses œuvres soient manifestées !"
œuvres du cœur devenu Transparent !! :sts:

celui qui aime Dieu prend soins de ne plus pécher afin de devenir Lumière comme :jesus: Est lumière !

quand nous agissons quand nous faisons des choix nous devons savoir pourquoi nous les faisons, car tout esprit est soumis a l'Esprit de Lumière=Jésus
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 20:06

Marc. a écrit:


Nous l'avons tous à l'origine, mais il arrive que nous héritons des dettes contractés par nos ancêtres.

Je confirme et c'est réel. Les dettes peuvent être un don ou une véritable supplice.

:beret:


Dernière édition par denis le Jeu 16 Fév 2012, 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Jeu 16 Fév 2012, 20:20

Bonsoir,

Merci Théodéric pour votre contribution à ce sujet.

Citation :
quand nous agissons quand nous faisons des choix nous devons savoir pourquoi nous les faisons, car tout esprit est soumis a l'Esprit de Lumière=Jésus

Le choix, la volonté dans l'action ...

Entendu ce matin à la messe :

Citation :
« A ce moment-là les disciples s'approchèrent de Jésus et dirent : qui donc est le plus grand dans le Royaume des Cieux ?. Jésus appela à lui un petit enfant, le plaça au milieu d'eux et dit : en vérité je vous le dis, si vous ne retournez pas à l'état des enfants, si vous ne redevenez pas comme eux, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. Ainsi donc, celui qui se fera petit comme ce petit enfant, celui-là est le plus grand dans le Royaume des Cieux »

(Matthieu XVIII, 1-4).

J'ai entendu dire (par quelqu'un qui n'est pas consacré) que le royaume des cieux peut être atteint avant la mort, en vivant de l'Esprit Saint.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,25-27.
Citation :
En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.


Comment être digne de cette révélation ?

Par l'amour de Dieu et de son prochain, j'ai envie de répondre !

"Le coeur de l'homme est comme une pierre qui scelle l'entrée du trésor de Dieu."
Louis Cattiaux

Dosage alchimique entre une volonté consciente,responsable, confiance, lâcher prise, demandes, constance, persévérance, le tout dans un creuset chauffé par cet AMOUR peut-être ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 07:53

Pourquoi faut il être lucide pour rejeter le Christ ? Parce qu'il faut être lucide pour être impardonnable. Jésus en croix dit :
Citation :
Luc 23, 34 Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font.

Il faut donc savoir ce que nous faisons pour être impardonnable. St Paul lui même fut pardonné alors qu'il avait massacré des chrétiens. Voici ce qu'il en dit :

Citation :
1 Timothée 1, 13 moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent. Mais j’ai obtenu miséricorde, parce que j’agissais par ignorance, dans l’incrédulité
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 07:55

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 09:53

Marc. a écrit:
Il n'est pas question "d'hériter des fautes" mais du fait que le péché prend ses droits sur les descendants notamment en cas d'alliance. D'ailleurs -dans le sens contraire- il y a une famille d'une intelligence et d'une bonté que l'on ne peut expliquer dans mon immeuble. Trois enfants,qui sont premiers de la classe au service des autres.

Et ça vient de quoi selon vous? C'est génétiquement héréditaire?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 10:07

C'est que l'on est mis individuellement, mais aussi collectivement, devant nos responsabilités.

l'hérédité génétique est une toute petite partie.

par exemple,

les enfants héritent des mauvais choix que leurs parents ont fait pour eux. avoir une mère alcoolique qui bat ses enfants, ce n'est pas pareil qu'avoir une mère dévouée très impliquée dans l'éducation de ses enfants leurs études etc...

ou encore, si dans une ville les habitants pollue la rivière avec des métaux lourds, ce sont les enfants et la génération suivante qui va avoir toutes les maladies.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 10:19

Tania a écrit:
Marc. a écrit:
Il n'est pas question "d'hériter des fautes" mais du fait que le péché prend ses droits sur les descendants notamment en cas d'alliance. D'ailleurs -dans le sens contraire- il y a une famille d'une intelligence et d'une bonté que l'on ne peut expliquer dans mon immeuble. Trois enfants,qui sont premiers de la classe au service des autres.

Et ça vient de quoi selon vous? C'est génétiquement héréditaire?

Tania

Non pas génétiquement mais spirituellement. Les rebouteux font "passer leur dons" de père en fils etc...

Mais aussi il est connu que l'alcoolisme par exemple se transmet génétiquement cette fois-ci. Vous pourrez lire avec profit le livre d'Anne Ancelin Schützenberger (psychothérapeute): Aïe mes aïlleux si vous souhaitez vraiment approfondir ce sujet sur des bases solides et concrètes.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 10:20

Marc. a écrit:
Pourquoi faut il être lucide pour rejeter le Christ ? Parce qu'il faut être lucide pour être impardonnable. Jésus en croix dit :
Citation :
Luc 23, 34 Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font.

Il faut donc savoir ce que nous faisons pour être impardonnable. St Paul lui même fut pardonné alors qu'il avait massacré des chrétiens. Voici ce qu'il en dit :

Citation :
1 Timothée 1, 13 moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent. Mais j’ai obtenu miséricorde, parce que j’agissais par ignorance, dans l’incrédulité

Évidemment, si vous partez du principe que l'enfer éternel existe et que nous comparaissons tous devant Dieu, vous n'avez pas d'autres choix que de conclure qu'il existe un état lucide qui rejette Dieu. Vous prenez pour vrai ce qu'il s'agit de démontrer. On appelle cela une pétition de principe.

Si après la mort on est un "arbre qui penche" c'est qu'on est ignorant et pardonnable.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 10:23

Tania a écrit:
Si après la mort on est un "arbre qui penche" c'est qu'on est ignorant et pardonnable.

Oui, l'Esprit Saint d'ailleurs mettra tout en œuvre pour "redresser l'arbre" mais nous pourrons y résister et le refuser. La vie que l'on a mené est un facteur déterminant mais pas irrémédiable.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 10:30

Marc. a écrit:
Tania a écrit:
Marc. a écrit:
Il n'est pas question "d'hériter des fautes" mais du fait que le péché prend ses droits sur les descendants notamment en cas d'alliance. D'ailleurs -dans le sens contraire- il y a une famille d'une intelligence et d'une bonté que l'on ne peut expliquer dans mon immeuble. Trois enfants,qui sont premiers de la classe au service des autres.

Et ça vient de quoi selon vous? C'est génétiquement héréditaire?

Tania

Non pas génétiquement mais spirituellement. Les rebouteux font "passer leur dons" de père en fils etc...

Mais aussi il est connu que l'alcoolisme par exemple se transmet génétiquement cette fois-ci. Vous pourrez lire avec profit le livre d'Anne Ancelin Schützenberger (psychothérapeute): Aïe mes aïlleux si vous souhaitez vraiment approfondir ce sujet sur des bases solides et concrètes.

Spirituellement? Shocked Mais vous êtes tout simplement en train de me parler de réincarnation, là!

Ce qui est physiologique se transmet par les gènes (la sensitivité est une aptitude physique, pas spirituelle), ce qui est spirituel par l'esprit. "La chair nait de la chair et l'esprit nait de l'esprit". Aucun gène ne peut transmettre une aptitude spirituelle comme la capacité à aimer spirituelle et l'altruisme naturels.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 10:34

Non pas de réincarnation mais de transmission transgénérationnelle de dettes contracté par les aïeux et cela est prouvé psychologiquement si vous vous donnez la peine de lire le livre que je vous ai donné. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 11:37

Marc. a écrit:
Non pas de réincarnation mais de transmission transgénérationnelle de dettes contracté par les aïeux et cela est prouvé psychologiquement si vous vous donnez la peine de lire le livre que je vous ai donné. ;)

Je lis toujours les liens qu'on me donne. Si vous faisiez de même on se comprendrait bien mieux. Votre "transmission transgénérationnelle" de la capacité à aimer spirituelle n'est pas plus scientifique que le principe de la réincarnation. Il n'y a absolument rien qui a été prouvé scientifiquement à ce niveau. En tout cas, ce n'est pas admis par la communauté scientifique officielle. Tout au plus, ce ne sont que des hypothèses basées sur des observations très aléatoires.

Il s'agit de bien séparer le spirituel divin du biologique, sinon vous ne pouvez pas comprendre comment fonctionnent les mécanismes héréditaires. Ce n'est absolument pas le rôle des gènes de transmettre une aptitude spirituelle divine (c'est à dire lié à l'Amour spirituel). Or, une information morale nécessite un support pour être transmise. A partir du moment où les gènes n'y sont pour rien, le support ne peut qu'être l'âme et seule la théorie de la réincarnation demeure plausible.

J'ai étudié ces phénomènes héréditaires pendant au moins 5 ans!

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 11:41

Tania a écrit:
Votre "transmission transgénérationnelle" de la capacité à aimer spirituelle n'est pas plus scientifique que le principe de la réincarnation. Il n'y a absolument rien qui a été prouvé scientifiquement à ce niveau. En tout cas, ce n'est pas admis par la communauté scientifique officielle.

Je travail dans le milieu socio-éducatif et médico-psychologique et oui : Cela est admit officiellement par la communauté scientifique, cela est mit en pratique par les psychothérapeutes, cela est enseigné dans les universités et instituts d'enseignements supérieurs diverses où je me trouve actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 11:59

Tania a écrit:
Il s'agit de bien séparer le spirituel divin du biologique, sinon vous ne pouvez pas comprendre comment fonctionnent les mécanismes héréditaires. Ce n'est absolument pas le rôle des gènes de transmettre une aptitude spirituelle divine (c'est à dire lié à l'Amour spirituel). Or, une information morale nécessite un support pour être transmise. A partir du moment où les gènes n'y sont pour rien, le support ne peut qu'être l'âme et seule la théorie de la réincarnation demeure plausible.

Chère Tania vous omettez un point capital ! Il y a des aptitudes spirituelles qui sont transmises, tout comme les aptitudes physiologiques, psychiques, psychologique. Mais plus encore, il y a l'éducation, la transmission de ce que l'on a reçu et celle-ci peut être consciente ou inconsciente, verbale ou non verbale et s'échelonner sur des générations de dits et non-dits. Le tout s'applique concrètement par une LOYAUTÉ familiale.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 12:13

Toutefois lorsque Jésus dit "ce qui est né de la chair est né de la chair et ce qui est né de l'esprit est né de l'esprit" il ne veut pas dire que les choses sont séparés, mais que naître de l'Esprit c'est une conversion où nous "renaissons" du Père. Si en bout de chaine générationnelle une personne se convertit elle obtient des grâces de conversion pour tous les aïeuls qui l'ont précédés et dégage les alliances contractés par tous l'arbre généalogique.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 12:22

Ceci concorde avec la thèse du shéol que défend Arnaud en tant que passage qui peut avoir une grande durée de temps (intermédiaire) et un témoignage que j'ai entendu mais ne parvient pas à retrouver. Une femme à été racheté par les grâces obtenu de sa petite, petite, petite fille qui était morte et priait pour elle à l'heure de sa mort bien qu'elle même morte une centaine d'année plus tard.

Donc vous voyez il y a beaucoup de choses qui sont mise en œuvre pour que nous fassions les bons choix au moment ultime.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 12:52

Marc. a écrit:
Tania a écrit:
Votre "transmission transgénérationnelle" de la capacité à aimer spirituelle n'est pas plus scientifique que le principe de la réincarnation. Il n'y a absolument rien qui a été prouvé scientifiquement à ce niveau. En tout cas, ce n'est pas admis par la communauté scientifique officielle.

Je travail dans le milieu socio-éducatif et médico-psychologique et oui : Cela est admit officiellement par la communauté scientifique, cela est mit en pratique par les psychothérapeutes, cela est enseigné dans les universités et instituts d'enseignements supérieurs diverses où je me trouve actuellement.

Tout ce qui fait partie de la psychologie n'est que de la pseudo science. Rien n'est démontrable, ce ne sont que des spéculations qui se basent sur des observations. Les biais sont évidents, chacun peut déduire ce qu'il veut de ces observations en fonction de sa croyance.

D'autre part, vous me lisez qu'à moitié et vous évitez de répondre aux arguments: Comment se transmettent les caractères moraux spirituels divins? J'insiste sur DIVIN, car il est là le problème! Je vous ai parlé de support et vous n'y avez pas fait cas. Je répète, par quel biais ou quel support se fait la transmission héréditaire des caractères moraux comme la capacité à aimer spirituelle? Sur quel gène va se fixer la capacité à aimer spirituelle? Et, si comme vous dites ce n'est pas génétique, COMMENT SE FAIT LA TRANSMISSION?

Je vous rappelle en outre que l'Amour spirituel n'entre dans aucune logique d'évolution biologique. Et que, loin de favoriser la survie des plus aptes, il favorise la survie des moins aptes! La sélection naturelle biologique n'en a que faire de l'Amour spirituel, au contraire, elle répond exclusivement au besoin de survie du corps. Or, le spirituel répond au besoin de survie de l'esprit (ou plutôt de l'âme, car l'esprit est éternel)! C'est à dire que l'esprit se fout complètement de la matière dont il est censé, selon vous, être issu! L'esprit, bien au contraire de la loi de l'évolution biologique, est capable de SACRIFIER LE CORPS AU PROFIT DE L'ÂME!

Si vous voulez vous aventurer sur ce terrain, je n'y vois pas d'inconvénient, mais répondez exactement aux questions que je vous pose.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 13:01

[quote]
Tania a écrit:
Marc. a écrit:
Tania a écrit:
Votre "transmission transgénérationnelle" de la capacité à aimer spirituelle n'est pas plus scientifique que le principe de la réincarnation. Il n'y a absolument rien qui a été prouvé scientifiquement à ce niveau. En tout cas, ce n'est pas admis par la communauté scientifique officielle.

Je travail dans le milieu socio-éducatif et médico-psychologique et oui : Cela est admit officiellement par la communauté scientifique, cela est mit en pratique par les psychothérapeutes, cela est enseigné dans les universités et instituts d'enseignements supérieurs diverses où je me trouve actuellement.

Les science probabilistes ne sont pas des pseudo sciences et les lois qu'elles découvrent disent qqchose du réel.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 13:11

Franchement, je vais vous dire cher Marc, si ce que nous sommes spirituellement devait dépendre de quelqu'un d'autre, j'apostasie tout, même le spiritualisme. Je ne peux pas croire à un Dieu qui juge des âmes qui ne sont pas entièrement responsables de leurs aptitudes morales. Je refuse d'être le produit de l'environnement ou de quelqu'un d'autre. C'est comme si j'arrivais devant Dieu et que je lui disait: "Pardonnez-moi, c'est pas ma faute, mais celle de mon grand-père". C'est Absurde!

Dans ce cas là, autant ne pas exister, ça fait partie de la même logique absurde.

Tania


Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 13:15

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Tania a écrit:
Marc. a écrit:


Je travail dans le milieu socio-éducatif et médico-psychologique et oui : Cela est admit officiellement par la communauté scientifique, cela est mit en pratique par les psychothérapeutes, cela est enseigné dans les universités et instituts d'enseignements supérieurs diverses où je me trouve actuellement.

Les science probabilistes ne sont pas des pseudo sciences et les lois qu'elles découvrent disent qqchose du réel.


Il n'y a aucune loi qui a été trouvée sur la transmission de la morale. Pouvez-vous me dire quel support utilise la morale pour se transmettre?

C'est bien beau d'affirmer, mais il faut aussi démontrer.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 13:19

Il y a une morale universelle. Par exemple : ne pas faire à autrui ce qu'on n'aimerait pas subir. C'est du bon sens et c'est un bon début.

En voici un autre aspect : si on s'engage en amitié, il ne faut pas trahir.

Vous en voilez une démonstration ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 13:24

Tania a écrit:
(...) Si vous voulez, le bonheur ne serait en fait qu'une éternelle succession de moments plus ou moins longs d'équilibre. Je me vois mal vivre une éternité dans l'inaction ou la vacuité. Si vous pensez que la vacuité n'est pas synonyme d'inaction, alors vous ne pouvez plus faire autrement que de passer par une connaissance évolutive (toute connaissance statique n'étant plus vivante).

Vous parlez de la connaissance relative et du bonheur relatif, des choses de ce monde.
C'est la vie temporelle qui saute d'un moment de bonheur à un autre, d'une connaissance à une autre.
Si vous craignez que la vie éternelle soit figée et ennuyeuse c'est parce que vous en forgez une image devant vous et par cet acte vous figez la vie qui vous apparait alors ennuyeuse.
Dans la vie temporelle vous êtes obligée de passer d'une image à une autre parce que chaque image que vous créez se révèle morte.
C'est la nature d'une image d'être morte, comme le cliché d'une fleur n'est pas la fleur réelle.
Les images que l'on crée dans notre esprit ne sont pas la réalité.
Si vous regardez une fleur sans former une image alors vous voyez Dieu.
Dieu n'a rien d'ennuyeux car Dieu n'est pas une image figée.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 13:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Il y a une morale universelle. Par exemple : ne pas faire à autrui ce qu'on n'aimerait pas subir. C'est du bon sens et c'est un bon début.

En voici un autre aspect : si on s'engage en amitié, il ne faut pas trahir.

Vous en voilez une démonstration ?

Heu... vous êtes hors sujet, cher Arnaud, c'est pas grave...
Faut lire les messages antérieurs. Il est question d'hérédité spirituelle et des moyens qui la permette.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 13:32

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
(...) Si vous voulez, le bonheur ne serait en fait qu'une éternelle succession de moments plus ou moins longs d'équilibre. Je me vois mal vivre une éternité dans l'inaction ou la vacuité. Si vous pensez que la vacuité n'est pas synonyme d'inaction, alors vous ne pouvez plus faire autrement que de passer par une connaissance évolutive (toute connaissance statique n'étant plus vivante).

Vous parlez de la connaissance relative et du bonheur relatif, des choses de ce monde.
C'est la vie temporelle qui saute d'un moment de bonheur à un autre, d'une connaissance à une autre.
Si vous craignez que la vie éternelle soit figée et ennuyeuse c'est parce que vous en forgez une image devant vous et par cet acte vous figez la vie qui vous apparait alors ennuyeuse.
Dans la vie temporelle vous êtes obligée de passer d'une image à une autre parce que chaque image que vous créez se révèle morte.
C'est la nature d'une image d'être morte, comme le cliché d'une fleur n'est pas la fleur réelle.
Les images que l'on crée dans notre esprit ne sont pas la réalité.
Si vous regardez une fleur sans former une image alors vous voyez Dieu.
Dieu n'a rien d'ennuyeux car Dieu n'est pas une image figée.

D'accord, donc, si je comprends bien, lorsqu'on arrive (ou on atteint) le paradis, c'est comme quand on va au cinéma: on s'installe dans le fauteuil et on regarde.

Pas très convaincant, cher Renaud...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 14:17


Pas du tout, la Vie est créatrice, elle donne vie sans cesse à de nouvelles formes d'être.
La Vie est Dieu qui sort de lui-même, qui se donne.
En lui-même il reste ce qu'il est éternellement et tout nouvel être ne lui apporte rien de nouveau qu'il ne possède déjà.
Mais il est nécessaire que Dieu donne sa Vie pour que son amour soit réel et son existence réelle.
L'Etre de Dieu au delà de l'Etre absolu est le don de lui même dans l'existence et toutes ces formes de l'Etre ne sont pas une forme mais Dieu lui-même, sans forme et contenant toute forme, immuable.
Cette unité de tous les êtres est ce qui permet à une créature particulière de l'existence temporelle d'être pleinement en Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 14:25


drunken Oui, effectivement, c'est très clair... drunken

Et notre personne devient quoi dans tout ça? Elle est active, passive, contemplative? Elle vit toujours? Et si oui, de quelle manière vit-elle?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 15:19

Tania a écrit:
Et notre personne devient quoi dans tout ça? Elle est active, passive, contemplative? Elle vit toujours? Et si oui, de quelle manière vit-elle?
Si vous reconnaissez intellectuellement l'unité de tous les êtres, vous ne pouvez plus écouter votre égo qui vous dit : et moi là dedans?
Si vous faites cette première acceptation intellectuelle, n'ayez pas peur que Dieu vous demande d'être crucifié à l'instant.
Vous avez toujours le choix et votre acceptation pleine et entière de la vie ne sera jamais imposée.
La vie courante nous montre en permanence que l'acceptation de ce qui est est le bonheur.
La pleine acceptation de ce qui est est la béatitude, la vie éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 16:03


L'unité de tous les êtres n'existe que par l'esprit pur. Nous sommes tous frères et UN par l'esprit, mais différents et uniques par l'âme. Merci Zundel d'avoir aussi bien expliqué cela.

Vous niez la personne, cher Renaud, l'acceptation de ce qui EST est justement de s'accepter en tant que personne imparfaite (mais qui évolue), sinon il n'y a aucune vie possible. La vie c'est la différence, pas l'absolu. Votre conception absolutiste de la vie va vous entrainer dans de douloureux déboires. A la finalité, je suis plus catholique que vous qui donnez l'impression de ne parler que du Christ.

On peut très bien se dire "et moi là dedans, que puis-je faire pour les autres et pour Dieu"? Avoir une personnalité ne veut pas dire être égoïste.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 19:10

Quand je parle de l'unité c'est pour montrer qu'elle est à la source et à la fin des choses, pas pour nier le monde tel qu'il est pour nous, imparfait et divisé.
Accepter ce qui est n'est pas nier notre imperfection et s'illusionner sur notre réalisation de l'unité avec Dieu.
Accepter ce qui est c'est se voir pécheur.
Il s'agit simplement de savoir ce qui est visé.
Ce qui est visé n'est pas la division, le péché.
Vous dites encore que je nie la personnalité.
La personnalité n'est pas la division mais l'unité, la communion avec tous les êtres et non s'accaparer une part d'être.
Une personne est en relation, c'est le principe des personnes de la Trinité.
En revanche une "personne" qui croit posséder une personnalité ne possède qu'un être mort.
La personnalité consiste à ne se figer dans aucun être.
Une véritable personnalité est sans forme particulière, car tout l'être la traverse sans qu'elle n'en retienne rien.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 20:20

Tania a écrit:
Franchement, je vais vous dire cher Marc, si ce que nous sommes spirituellement devait dépendre de quelqu'un d'autre, j'apostasie tout, même le spiritualisme. Je ne peux pas croire à un Dieu qui juge des âmes qui ne sont pas entièrement responsables de leurs aptitudes morales.

Bonsoir Tania, mais justement c'est le titre de ce sujet, nous sommes parfaitement responsable d'un choix parfaitement lucide en crachant à la figure de nos descendants qui prient pour nous et de la miséricorde que nous propose le Christ. Vous prenez les choses à l'envers.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9365
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 21:45

Marc. a écrit:
Tania a écrit:
Franchement, je vais vous dire cher Marc, si ce que nous sommes spirituellement devait dépendre de quelqu'un d'autre, j'apostasie tout, même le spiritualisme. Je ne peux pas croire à un Dieu qui juge des âmes qui ne sont pas entièrement responsables de leurs aptitudes morales.

Bonsoir Tania, mais justement c'est le titre de ce sujet, nous sommes parfaitement responsable d'un choix parfaitement lucide en crachant à la figure de nos descendants qui prient pour nous et de la miséricorde que nous propose le Christ. Vous prenez les choses à l'envers.

Ou à la figure de nos ascendants . Je pense à mon ancêtre homonyme qui a vainement tenté la médiation entre Luther , Calvin et le catholicisme romain de France . Je suis subjectivement sûr qu'il m'influence .
Etre soi-même , c'est accepter les diverses influences qui nous conditionnent et les offrir à Dieu .
Pour ce qui est de la réincarnation , je recommande le chapitre VIII du livre du père François Brune " Les morts nous parlent " , intitulé " La réincarnation : ultime épreuve de l'âme malheureuse " .

Merci d'être vous-même , chère Tania , avec vos révoltes composites et votre tempérament passionné .

"La loi et les prophètes vont jusqu'à Jean ; depuis lors , la bonne nouvelle du Royaume de Dieu est annoncée et tout homme déploie sa force pour y entrer ." ( Lc 16,16 TOB ) .
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le choix du paradis ou de l'enfer   Ven 17 Fév 2012, 22:31

Bonjour boulo, la médiation entre Luther, Calvin et la foi catholique est inconciliable :/ Tout comme avec la réincarnation :

Citation :
«Comme les hommes ne meurent qu'une seule fois après quoi vient le jugement, ainsi le Christ, après s'être offert une seule fois pour enlever les péchés d'un grand nombre, apparaîtra une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur donner le salut » (Hébreux 9, 27).
Revenir en haut Aller en bas
 
Le choix du paradis ou de l'enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marino Restrepo - il a vu l'enfer, le purgatoire, le paradis - il témoigne à Paris
» Lequel est le plus chaud, le paradis ou l'enfer ?... avec humour et décalage !
» Théorie quant au Paradis.
» Les gens de l'enfer
» Paradis = loterie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: