DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Que penser du partage du travail ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Messages : 16681
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Mer 07 Déc 2011, 18:37

Petit messager a écrit:
Témoignage d'une employée de Pôle Emploi (ex-ANPE).

A partir de 2 minutes 30 c'est très intéressant.



Merci, je vais écouter Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Mer 07 Déc 2011, 19:02

Fabienne Brutus y parle aussi des médias trop discrets. La plupart des journalistes sont eux aussi phagocytés.

Rares sont ceux qui peuvent se permettre de s'exprimer librement.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16681
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Mer 07 Déc 2011, 19:05

Petit messager a écrit:
Fabienne Brutus y parle aussi des médias trop discrets. La plupart des journalistes sont eux aussi phagocytés.

Rares sont ceux qui peuvent se permettre de s'exprimer librement.

on n'est pourtant pas en Russie !!! :evil:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Mer 07 Déc 2011, 19:27

Eh non Espérance, nous sommes en Europe. Heureusement que nous avons beaucoup d'églises en France...

Pour vous aider à passer une belle soirée et une douce nuit, j'ai trouvé quelques jolies citations :

« L’optimisme vient de Dieu, le pessimisme est né dans le cerveau de l’homme. » (proverbe arabe). sunny

« Le pessimisme de la connaissance n'empêchent pas l'optimisme de la volonté. » (Antonio Gramsci).

« Autant l’optimisme béat, c’est-à-dire inactif, est une sottise, autant l’optimisme, compagnon de l’effort, est légitime. » (Léon Daudet)

« L'optimisme semble une générosité faite à Dieu en toute gratuité. » sunny (Ernest Renan)


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Smile sunny Smile
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16681
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Mer 07 Déc 2011, 19:31

Merci et bonne soirée aussi à vous sunny

« Nous commençons à vieillir quand nous remplaçons nos rêves par des regrets. » [Sénèque]

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Mer 07 Déc 2011, 21:44

Voilà la deuxième partie



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Mer 07 Déc 2011, 22:15

Arnaud Dumouch a écrit:
Le réel est le seul maître en matière de théorie politique. Depuis les 100 millions de morts du Communisme, il vaut mieux le savoir.

Vous ne répondez pas vraiment à ce que j'ai dit. Pour faire une théorie politique, il faut des outils intellectuels ! Dire que toutes les théories se valent est absurde.

L'a-priorisme méthodologique des autrichiens est au plan épistémologique ce qui s'éloigne le plus du pragmatisme, et pourtant, les résultats de la théorie mentionnée sus-ditement sont les plus conformes au réel et à la nature humaine de toutes les théories économiques, étonnant non ?

ps // Comme vous avez décidé de fermer tout d'un coup tous les fils sur l'islam du forum depuis 2005, je me permets de vous signaler ici même que je refuse votre proposition de poursuivre le débat en question sur le site de dialogue islamo-chrétien de Franc-Lazur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 31 Déc 2011, 13:00

Soyons concret, je ne suis pas riche du tout, je serais même plutôt dans les pauvres je crois, mais je ne suis pas pour que les « riches » partagent leurs richesses. Pour de bonnes et multiples raisons. D’abord parce que s’il n’y avait pas de riches, il n’y aurait pas de diversité, ce serait une fausse égalité, nous ne pourrions pas nous apporter mutuellement, comparer nos riches points de vues sur la vie ; un monde de diversité, bien terrestre, est nécessaire, il a toujours existé, c’est sa vocation. Rayer nos différences ? Non, ça ne marche pas comme ça. Le monde s’effondrerait – l’économie en premier.

La majorité des riches ont un rôle très important dans notre société, ils partagent leurs compétences, mais de multiples autres façons – partage intellectuel, partage de connaissances, donations, fondations, etc. Il ne faut pas croire que leur vie est facile, loin de là. Même s’il y a comme partout des exceptions – dont on fait une généralité : l’État leur ponctionne souvent des sommes énormes et dilapident cet argent pour des mesures perverses qui ne font qu’aggraver la crise. Et ces "nantis" comme on les appelle se sentent de moins en moins être utiles à la société. Comme les pauvres. Qui gagne dans tout ça ?

Non, ça ne marche pas comme ça. On oppose sans cesse deux camps. On divise au lieu d'unir. Nous sommes toujours à l’âge des cavernes. L’homme n’est pas sorti de sa caverne, il s’enferme sur lui-même au d’écouter l’autre et de lui faire confiance. C’est valable pour les deux parties. Je vais peut-être paraître iconoclaste à certains mais beaucoup de « riches » sont désemparés et de moins en moins efficaces. Ce qui crée encore plus de pauvres et oppose encore plus les deux parties. On est aveuglés.

Le point qu’il faudrait soulever dans l’intérêt des deux, désemparés tous deux, ce n’est pas le partage imbécile de l’argent. Le cœur à gauche ? Le cœur c’est l’âme, qui n’est ni de gauche ni de droite. Beaucoup l’oublient, la lucidité s’en va, on enterre les solutions en se tirant une balle dans le pied. Pervers.

Peu (quelques milliers quand-même) pensent qu’on peut lever le voile sur ce problème. Toute la solution n’est pas dans un partage du travail bien étudié, autre que cette idiotie des 35 heures, mais si chacun était bien informé sur comment fonctionne l’économie, on comprendrait un peu mieux ce qui se passe actuellement et pourquoi on va dans le mur. On comprendrait un peu mieux pourquoi un partage du travail savamment étudié serait le déclencheur qui nous permettrait d’appliquer enfin les meilleures idées des partis politiques de gauche, du centre, de droite, et de retrouver une dynamique, d’être moins fatalistes.

J’y reviendrai prochainement, il me faut le temps de faire un petit topo. Bon réveillon à tous.
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 31 Déc 2011, 16:48

Avant de penser à partager le travail, il faudrait se demander :
- les travailleurs sont ils honnêtes et prêts à travailler ou prennent ils les patrons pour des "cochons payeurs"
- les patrons sont ils honnêtes et prêts à diriger leur entreprise dans l'intérêt de tous (eux, les travailleurs et la société dans son ensemble) ou prennent ils les travailleurs pour des "objets" corvéables à merci, outils de rentabilité sinon "poubelle".

Sans prendre de long moment pour réfléchir, la réponse est simple et rapide : il y a de "bons" et "mauvais" travailleurs comme il y a de "bons" et "mauvais" patrons. Encore les termes de bons et mauvais soient mal choisis, il est préférable de parler de personnes respectueuses ou irrespectueuses des autres.

la première chose à faire est donc de réinstaurer le respect d'autrui dans toutes les sphères de la société.

la deuxième chose, qui est un conséquence de la première : respect des lois et donc.... lutte contre le travail au noir. On n'imagine même pas à quel point ce travail au noir est un fléau pour l'économie. certains diront que les paies "en noir" servent à consommer, à dépenser, et donc font tourner l'économie. Oui, pour une petite part... les travailleurs au noir sont contents d'utiliser les routes, d'aller à la bibliothèque, de ne pas payer 150euros la consultation chez le médecin, de ne pas payer 25000 euros par années d'études pour les enfants, bref, il est facile de bénéficier des services financés par les impots, que tout un chacun paie et de ne pas participer à ce financement tout en profitant malgré tout des services rendus par l'état (même si ce n'est pas parfait, on n'a pas à se plaindre par rapport au reste du monde).

que tout un chacun fasse son job en son âme et conscience, dans les cadres légaux, et ensuite on verra plus clair .....

partager le travail peut paraître bien, je l'ai fait tout un temps... bizarre y en a toujours un qui laisse sa m... au suivant. dans certaines sociétés, certains travailleurs réduisent leur travail à 4 jours semaines et pas d'engagement à la clé.... ils prestent 100% en 4 jours semaine au lieu de 5.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 31 Déc 2011, 17:13

Merci Cath, je prends note de tes remarques. J'espère qu'il y en aura d'autres. Ca m'aidera à faire mon topo.

A bientôt et bonne fin d'année !
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 31 Déc 2011, 17:48

De rien Petitmessager, c'est un beau sujet, vaste surtout.

Tous mes voeux pour cette année qui arrive champagne
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16681
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 31 Déc 2011, 18:30

Bonsoir Cath
Je partage tout à fait ce que tu dis au sujet du travail au noir !! parce qu'en plus, il y a les assurances que les personnes "honnêtes" paient et pas ceux qui travaillent au noir... la TVA, alors forcément, c'est tout bénéf !
Au moment de partir en retraite, là, ils voient la différence entre celui qui a tout déclaré et celui qui ne l'a pas fait.

Sur ce, bonne fin d'année et tous mes voeux pour la nouvelle année :bisou:

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 31 Déc 2011, 18:50

Merci Cath. Et j'ai aimé tes remarques.

Hello Espérance, Bonjour à toi.
Allez hop je devance aussi l'appel, tous à table on arrête de bosser, assez fait pour cette année... champagne pour tous le monde, qu'on se partage ces

VŒUX DE BONHEUR
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 31 Déc 2011, 18:57

SJA a écrit:

Cher Petit Messager.

Quelle est votre opinion ?

Bonjour SJA. Du coup j'avais oublié de te remercier au tout début du sujet. Je n'osais pas trop me lancer, c'est un sujet délicat et j'attendais un peu de voir. Tu as osé me relancer, Merci ! Bon réveillon !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16681
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 31 Déc 2011, 19:02

champagne tu as raison Petit messager.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE DANS LA PAIX ET LA JOIE

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 01 Jan 2012, 14:46

une simple remarque :

La France ne produit pas assez de nourriture pour elle même et doit en importer, alors que ses champs sont en partie en jachere et ses paysans ont du mal à vivre,
elle doit importer une grande partie des biens qu'elle consomme.
Ces biens sont sous une forme ou une autre le resultat du travail, ce pays vit donc sur le travail des autres et se vide de sa richesse pour le payer.

Et l'on parle de travailler moins , alors que le travail local ne suffit pas à statisfaire la demande locale ?
Cessez le culte du vaux d'or ou
Attendez que la caisse soit vide et que les importations ne soient plus là !!! et vous verrez : il faudra bien travailler ET avoir FAIM !!!
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 01 Jan 2012, 16:16

Citation :
Je partage tout à fait ce que tu dis au sujet du travail au noir !! parce qu'en plus, il y a les assurances que les personnes "honnêtes" paient et pas ceux qui travaillent au noir... la TVA, alors forcément, c'est tout bénéf !
Au moment de partir en retraite, là, ils voient la différence entre celui qui a tout déclaré et celui qui ne l'a pas fait.
oui, et certains se retrouvent dans la misère totale pour leurs vieux jours ou sans aller jusqu'à la retraite, il leur suffit de tomber malade ou d'être victime d'un accident pour se retrouver aussi dans une misère totale. et quand en plus il y a femme et enfants..... Sad


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 01 Jan 2012, 19:25

caesor a écrit:

[...] Et l'on parle de travailler moins, alors que le travail local ne suffit pas à satisfaire la demande locale ? [...]

Cher caesor, il n'est pas question de travailler moins. Mais, à nous tous (ou plutôt le plus possible d’entre nous, travailler autant, et même bien plus !, en sorte qu’individuellement nous ayons plus de temps à consacrer à nos familles, à l’éducation de nos enfants, qui en ont bien besoin – et aussi à ne pas laisser des millions de personnes sur le carreau. Savez-vous combien nous coûte nos versements à l’Assedic ? (bulletins de salaire tous réunis ?)

Le message des medias est complètement brouillé (pas celui-là seulement). Ce sont les calculs politiques, surtout électoraux, qui travestissent cette vérité et en font un sujet tabou. Ça fonctionne.

En Allemagne on est beaucoup plus solidaire et efficace. Pourtant il paraît que France est le « pays des Droits de l’Homme » (…).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Jeu 05 Jan 2012, 08:36

L'économiste Pierre LARROUTUROU en direct sur France Inter dans quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Mar 10 Jan 2012, 17:26


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 24 Mar 2012, 22:49



http://www.lepoint.fr/societe/des-milliers-de-manifestants-a-paris-pour-l-emploi-24-03-2012-1444714_23.php

Thumright :sage:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 24 Mar 2012, 23:09

Bonjour à tous. Le 6 Décembre dernier, sur ce même topic j'écrivais ceci :

Je vous donne rendez-vous dans 1 an, et même 6 mois, et même 1 mois. Pour que nous constations ensemble ce que la « valeur travail » au sens où l’emploie celui qui est peut-être votre champion (N.S.) détourne le sens de l’expression « valeur travail ». La valeur travail n’a de sens que lorsqu’on en a – et encore… Beaucoup en ont trop, beaucoup y souffrent de plus en plus. C’est bien beau de tout mettre sur le dos de la crise. Mais la crise elle a commencé avec le premier choc pétrolier de 1973 et à la crise économique qui a commencé à ce moment là. Si l’on avait été pragmatique, on n’en serait sûrement pas là.

Souvenez-vous que c’est une réduction du temps de travail de 8h (passage de 48 h à 40h de travail/semaine (+ congés payés) qui nous avait permis de sortir de la crise de 1936. C’était un peu tard malgré tout, la tension était montée partout dans de nombreux peuples (elle a eu d’autres causes aussi). J’aime beaucoup réfléchir à ce qui se passe dans le monde à notre époque, je m’« amuse » énormément à entendre beaucoup d’hommes politiques sur les ondes. Psychologiquement parlent, leur dialectique, leurs « arguments », sont très intéressants. Si je n’avais pas étudié la question de l’emploi, soit je ne m’y intéresserais pas du tout, soit je serais complètement partial et intoxiqué.

On n'a pas eu besoin d'attendre un an ou six mois. Un mois, même, aurait suffi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 24 Mar 2012, 23:24

Sur le topic Crise économique : ALERTE !!
Petit messager a écrit:


Connaissez-vous le nombre réel de chômeurs en France ? Je viens d’aller sur le site de l’INSEE, le taux de chômage officiel répété en boucle sur les médias ne représente que la moitié du taux réel :

Au quatrième trimestre 2011 :

Chiffres officiels : 9,8 %, soit 2,7 millions de personnes.

Chiffres réels : 20 % au moins, soit 5,7 millions de personnes.

Explication : Pôle Emploi truque tous ses chiffres. Difficile à croire ? Voici le témoignage d’une employée qui a écrit un livre :











Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Sam 24 Mar 2012, 23:25

Petit messager a écrit:

Souvenez-vous que c’est une réduction du temps de travail de 8h (passage de 48 h à 40h de travail/semaine (+ congés payés) qui nous avait permis de sortir de la crise de 1936.

C'est une blague ? Le Front populaire n'a réussi à relancer ni la consommation, ni la production, ni à diminuer le chômage. L'inflation galopante a complètement annulé l'avantage des hausses de salaire consenties et en 1937 Blum a dû dévaluer le franc pour faire face aux dépenses. Les 40 heures ont été aussi catastrophiques que les 35 heures ! Cela a d'ailleurs coûté à Blum son gouvernement.

C'est sur que si vous vous permettez de réécrire l'histoire, cela vous permet de prouver tout et n'importe quoi.

Une méthode soviétique traditionnelle, remarquez...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 25 Mar 2012, 00:30

Si c'est une blague et que vous avez raison, alors revenons en arrière et supprimons tous les acquis du Front populaire :

- On supprime le droit à la retraite ;

- On supprime les allocations chômage (on a déjà commencé d'ailleurs) ;

- On retourne à la semaine de 48 heures, obligatoire pour tous ;

- On supprime tous les congés payés ;

- Etc etc etc etc

No more comment, even if...
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 25 Mar 2012, 11:27

Petit messager a écrit:
...
Savez-vous ce qu'est une économie ouverte et la concurrence mondialisée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 25 Mar 2012, 11:41

Encore une fois, je ne cherche à convaincre ni les libéraux, ni les néo-libéraux, je suis moi-même contre toute contrainte. Bon but est d'informer.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 25 Mar 2012, 12:35

Petit messager a écrit:
Si c'est une blague et que vous avez raison, alors revenons en arrière et supprimons tous les acquis du Front populaire :

- On supprime le droit à la retraite ;

- On supprime les allocations chômage (on a déjà commencé d'ailleurs) ;

- On retourne à la semaine de 48 heures, obligatoire pour tous ;

- On supprime tous les congés payés ;

- Etc etc etc etc

No more comment, even if...

C'est débile ce que vous dites.

On voit bien le raisonnement de l'étatiste primaire : soit l'Etat impose des trucs et régente tout dans le détail, soit il n'y a rien et c'est le chaos.

L'initiative individuelle, l'épargne, l'assurance retraite, l'assurance-chômage, le syndicalisme réformiste (et non révolutionnaire), bref la négociation, ça ne vous dit rien ?

Pourquoi établir une durée légale de temps de travail ? Pourquoi ne pas laisser les gens négocier entre eux, en fixant uniquement une limite maximale afin d'empêcher les abus ? Pourquoi, de même, ne pas se limiter à la fixation d'une durée minimale de congés payés, sans vouloir tout régenter par la loi ?

Le problème du passage des 48 heures aux 40 heures, c'est précisément que c'est un changement brutal imposé sans négociation. Il n'y a rien de pire pour l'économie. C'est aussi nocif que si, après n'avoir pas fait de sport pendant des années, vous décidez de participer demain au marathon. Vous finirez hospitalisé.
Il y a un temps de l'économie qui n'est pas le temps politique. Imposer le temps politique à l'économie la fragilise terriblement. Il faut donc laisser les individus négocier entre eux, en cantonnant la loi au rôle de protection contre les abus.

Ce que je ne comprends pas c'est que par ailleurs vous vous offusquez de l'Etat qui impose tout à tort et à travers. Faut être cohérent : soit vous êtes un libéral qui milite pour la possibilité de la semaine de 4 jours à la carte, soit vous êtes un étatiste qui pense que l'Etat doit tout imposer.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 25 Mar 2012, 13:16

Philippe Fabry a écrit:
C'est débile ce que vous dites.

On voit bien le raisonnement de l'étatiste primaire
Bonjour. Comme ce que j'ai écrit sur ce topic est ce que pensent des gens comme Jean Peyrelevade, p.-d.g. du Crédit Lyonnais pendant dix ans, Claude Bébéar (AXA), Michel Barnier, etc. ; à gauche des gens comme Delors, Rocard ; et bien des spécialistes de l'économie... (je ne vous parle pas de tous les formatés, dont à l'évidence vous êtes un fan), je suppose que tous ces gens sont débiles eux aussi ?

Permettez-moi de juger par moi-même de ce qui est débile. Merci ;)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 25 Mar 2012, 14:23

Petit messager a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
C'est débile ce que vous dites.

On voit bien le raisonnement de l'étatiste primaire
Bonjour. Comme ce que j'ai écrit sur ce topic est ce que pensent des gens comme Jean Peyrelevade, p.-d.g. du Crédit Lyonnais pendant dix ans, Claude Bébéar (AXA), Michel Barnier, etc. ; à gauche des gens comme Delors, Rocard ; et bien des spécialistes de l'économie... (je ne vous parle pas de tous les formatés, dont à l'évidence vous êtes un fan), je suppose que tous ces gens sont débiles eux aussi ?

Aucun rapport.

Là vous parliez de suppression de normes légales.

Or d'après ce que vous avez dit de l'avis de ces gens sur la semaine de quatre jours, il ne s'agirait pas de quelque chose d'imposé de cette manière.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 25 Mar 2012, 21:27

http://www.nouvellegauche.fr/retablir-la-verite/
http://www.nouvellegauche.fr/quelques-chiffres/
http://www.nouvellegauche.fr/la-crise/
http://www.nouvellegauche.fr/autre-europe/
http://www.nouvellegauche.fr/vaincre-chomage/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Semaine_de_quatre_jours

Je donne juste, à ceux que ça intéresse vraiment, quelques trucs à savoir sur la semaine de 4 jours à la carte (S4J).

En 2012, on est à peu près dans la même situation qu’en 1995, 38 heures en moyenne pour les salariés à temps plein. A l’époque, le rapport Boissonnat qu’avait demandé Balladur proposait une réduction du temps de travail de 20 %. Aujourd’hui, revenir sur les 35 heures (une demi-mesure qui a fait bcp de dégâts) serait une absurdité totale.

C’est surtout à l’étranger qu’ont été mis en place de tels dispositifs de lutte contre le chômage (Hollande, Allemagne, etc. – et même quelques uns USA). La raison en est que la loi Robien (dont chaque entreprise peut ou non demander à bénéficier) n’était pas très bien faite et avait découragé beaucoup de chefs d'entreprise, pourtant intéressés.


• Il y a négociation (financée) des salaires et, dans chaque entreprise, une étude de la formule la plus adaptée, la souplesse à tous les niveaux est primordiale. On peut dans tous les cas de figure embaucher 11 % de personnel en plus sans modifier la masse salariale.

• Avec la S4J, les plus fines analyses d'évolution de l'emploi donnent une création d'un peu plus de deux millions d'emplois en 2 à 3 ans.

• C'est équilibré pour les finances publiques : avec un million et demi de chômeurs en moins, l'État fait une économie sur la part variable de ses dépenses d'environ cent-soixante milliards > on a donc d'un côté cent-cinquante milliards de dépenses, de l’autre autre cent-cinquante à cent-soixante milliards d’économie.

• Sécu : entre 4,3 % et 5 % d'argent supplémentaire dans les caisses.

Je ne vais pas encore passer des mois et des mois à répondre à chaque question, venant de vous ou d’autres personnes. Il y a bcp trop de données à assimiler. Allez vous informer par vous-même et si vous ne voulez pas faire l’effort libre à vous, je préfère parier sur l’intelligence des gens plutôt que sur leurs peurs et j’ai d’autres choses à faire que de discuter avec des gens qui ne veulent rien comprendre.


Dernière édition par Petit messager le Jeu 08 Nov 2012, 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 25 Mar 2012, 21:43

Voila ce que j'ai écrit sur Wikipédia et qui y est encore :

"Le dispositif se décline de multiples façons, suivant les corps de métiers, au gré de l’entreprise.

Par exemple :

4 jours de travail (32 heures) sur 5 (pour la plupart des salariés).
4 jours sur 5 ½ ou 4 jours sur 6 dans la distribution.
4 jours sur 7 (hôpitaux, transports).
1 semaine libre sur 5.
1 semaine longue, 1 semaine courte (pour les chauffeurs routiers par exemple).
1 week-end de 4 jours toutes les deux semaines.
1 mois libre sur 5 (chercheurs, programmeurs en informatique…).
1 année sabbatique tous les 5 ans (chercheurs…).
Possibilité de prendre 4 années sabbatiques au cours de la vie professionnelle (comprises dans les 42 années de cotisation).
Etc."

(Dans l'industrie pharmaceutique par exemple, les chercheurs peuvent préférer une année sabbatique tous les quatre ans, ou six mois tous les deux ans).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du partage du travail ?   Dim 25 Mar 2012, 22:13



Pour éviter le krach ultime, une conférence de Pierre Larrouturou, 23/11/11

Revenir en haut Aller en bas
 
Que penser du partage du travail ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» En rentrant du travail : dialogue familier
» Crise au travail : "peur" des toilettes public
» Français, Collège - Je partage deux de mes classes avec une collègue : avez-vous des conseils ?
» Haine collegue de travail
» accident du travail: que feriez-vous à ma place??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: