DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Vers une attaque contre la Syrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Etes vous pour :
Une zone de protection humanitaire ?
43%
 43% [ 16 ]
Ne rien faire ?
27%
 27% [ 10 ]
Le soutien à Hassad ?
22%
 22% [ 8 ]
une attaque de la Syrie ?
8%
 8% [ 3 ]
Total des votes : 37
 

AuteurMessage
joker911



Messages : 2678
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mar 13 Déc 2011, 12:05

• Le Conseil national syrien
appelle à la grève générale pour éviter la militarisation du conflit,
c’est-à-dire pour ne pas se laisser voler le leadership par
l’Armée syrienne libre.


• La France et les États-Unis
dénoncent un assaut imminent de l’armée syrienne contre la population de
Homs. Selon la porte-parole du Conseil national syrien, la
population alaouite aurait été évacuée de la ville avant le
carnage.


• La presse reconnaît désormais que
des bandes armées terrorisent la population et tentent de provoquer la
guerre civile. Mais elle nie que ces exactions soient
le fait de bandes armées encadrées de l’étranger et affirme
qu’elles sont au contraire perpétrées par les milices de Bachar
el-Assad. Cependant, on ne comprend pas pourquoi un gouvernement
souhaiterait la guerre civile dans son propre pays.


• La presse anglo-saxonne assure
que le régime a perdu espoir et veut se replier sur un État alaouite.
Elle ne relève pas que c’est le drapeau de l’opposition
pro-US qui comporte les trois étoiles représentant trois États
ethniques.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mar 13 Déc 2011, 13:54

joker911 a écrit:
Cependant, on ne comprend pas pourquoi un gouvernement souhaiterait la guerre civile dans son propre pays.
Interrogation bien naïve et ignorante des leçons de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2678
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mar 13 Déc 2011, 18:42

Tout le monde parait étonné qu’un drone ait été détourné par les
forces Iraniennes. Il semble quelque peu “intéressant” de relever ce
qu’avait expliqué l’un des boss du GRU. En effet, Infoguerilla avait
traduit une information concernant le “jumeau” du KGB dans laquelle
Shlyakhturov avait dit « Par
leur capacité de combat, les forces spéciales russes ne sont nullement
inférieures aux forces spéciales des États leaders mondiaux, et elles
les dépassent même par certains aspects
» (1). Or il
est évident que l’Iran bénéficie de l’appui Russe et Chinois, nombres de
faits l’on déjà prouvé. Pendant ce temps, un curieux déploiement a lieu
du côté de la Syrie…

Le drone.


Qui s’étonnera alors que le RQ-170 furtif sera examiné par les forces Chinoises et Russes. Selon Debkafile,
les Iraniens auraient échangé cet examen contre des technologie. Le
verbe “avoir” conjugué au conditionnel par prudence, debka ayant une
tendance pro israélienne. Selon les sources de ce média, «Moscou
divulgue que le prix fixé par le commandant général des gardes
révolutionnaires Jaafari Ali comprend une technologie avancée
nucléaires et de missiles, en particulier les systèmes utilisant des
combustibles solides.
» Le système S-300PMU-1 de défense aérienne
serait aussi dans la balance. Ce système de défense est une arme très
efficace contre les avions furtifs et entraverait sérieusement la
stratégie aérienne américano-sioniste ainsi que d’éventuelles attaques
sur le sol Iranien. Avigdor Lieberman, ministre russophone des affaires
étrangères israéliennes, a donc été envoyé à Moscou par Benyamin
Netanyahu qui a consulté la maison blanche au plus haut niveau.
Lieberman est donc envoyé à Moscou, suivi des conseils de renseignement
qui ont indiqué à Washington et à Jérusalem que les Russes peuvent avoir joué un rôle majeur dans la capture par l’Iran de RQ-170 le 4 décembre
( CQFD : le GRU ayant annoncé la couleur ouvertement). Poutine serait
resté de marbre face à Lieberman, qui a dit au journalistes : «les positions de la Russie sur le Moyen-Orient n’ont pas été utiles.» (2)



A la frontière Syrienne.


Pendant que le spectacle du drone se déroule, c’est du côté du verrou
iranien que des choses se déroulent : la Syrie. Les troupes étrangères
commencent à se propager à proximité des villages d’Al-Mafraq. Dimanche
11 décembre, selon boilingfrogspost.com,
des groupes militaires, estimés à des centaines de personnes, ont
commencé à se répandre près de la villages de la ville au nord-Jordanie
de “Al-Mafraq”, vers la frontière syrienne. Des sources du même blog à
Amman ont identifié un centre de commandement supplémentaires US-OTAN
dans al-Houshah, un village près de Mafraq.

Selon un officier de l’armée jordanienne qui a demandé à rester
anonyme, des centaines de soldats qui parlent d’autres langues que
l’arabe ont été vus au cours des deux derniers jours dans ces zones qui
vont et viennent dans les véhicules militaires entre la Base Roi
Hussein Air d’al-Mafraq ( 10 km de la frontière syrienne), la
proximité des villages jordaniens à côté de la frontière syrienne,
comme le village Albaej (5 km de la frontière), et la zone autour du
barrage de Sarhan, les villages de Zubaydiah et al-Nahdah adjacent à la
frontière syrienne.

«Certaines des forces américaines qui ont quitté la base
aérienne en Irak de l’Ain al-Assad jeudi dernier, ne sont pas revenues
aux Etats-Unis ou à sa base en Allemagne, mais ont été transférées à la
Jordanie lors de la soirée.
»

«Au moins un des avions américains transportant du personnel
militaire a atterri dans la base de Prince Hassan Air situé à environ
100 km à l’est de la ville d’Al-Mafraq
.» (3)



Lentement mais sûrement, les pions se mettent en place. A suivre.

1 http://infoguerilla.fr/?p=12398

2 http://www.debka.com/article/21560/

3 http://www.boilingfrogspost.com/2011/12/11/bfp-exclusive-developing-story-hundreds-of-us-nato-soldiers-arrive-begin-operations-on-the-jordan-syria-border/#respond

—————————————————————————————————

Syrie: les accusations occidentales contre la Russie sont immorales


MOSCOU – Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a jugé mardi
immoral que l’Occident accuse la Russie de bloquer une résolution sur
la répression sanglante en Syrie au Conseil de sécurité de l’ONU alors
que les Occidentaux refusent de faire pression sur les extrémistes
syriens.
Ceux qui refusent de faire pression sur la partie extrémiste et armée de
l’opposition (en Syrie) sont les mêmes qui nous accusent de bloquer le
travail du Conseil de sécurité de l’ONU. Je considère que cette position
est immorale, a-t-il déclaré, dans des propos retransmis à la
télévision russe.
Il a par ailleurs réitéré la position russe sur le dossier syrien,
relevant que le Conseil de sécurité ne devait pas stigmatiser le seul
régime de Bachar al-Assad.
Nos partenaires (…) ne veulent pas condamner les violences des groupes
armés extrémistes contre les autorités légales de Syrie, a-t-il
souligné.
Selon le ministre russe, le but de ces opposants est de provoquer une
catastrophe humanitaire en vue de provoquer une ingérence étrangère dans
le conflit.
Il a aussi jugé mauvaise la décision des Etats-Unis et des pays
européens d’imposer des sanctions contre Damas, estimant qu’elles
avaient des conséquences négatives pour la population.
La France juge que le Conseil de sécurité de l’ONU est moralement
responsable de ce qui se passe aujourd’hui en Syrie et que son silence
est un scandale. L’Allemagne estime pour sa part qu’il est nécessaire
pour les pays au Conseil de sécurité qui hésitent encore de changer
d’avis.
Selon la haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Navi Pillay,
probablement plus de 5.000 personnes ont été tuées dans la répression
des manifestations en Syrie depuis le mois de mars.
Le Conseil de sécurité n’arrive pas à se mettre d’accord sur une
résolution qui condamnerait la répression en Syrie. Un double veto
russo-chinois a torpillé le 4 octobre un projet de résolution en ce
sens. Afp



Cela sent de plus en plus le bis repetita de la Lybie,voir pire si affinités…!
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mar 13 Déc 2011, 19:41

L'abassadeur français auprès de l'ONU a expliqué que le conseil de sécurité était responsable des massacres en Syrie.

On devrait donc se passer de l'ONU dans cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 16:58

09/12/2011 - Iran : les militaires US craignent qu’Israël emploie l’arme nucléaire en seconde frappe

Un ancien amiral de l’US Navy ayant longtemps servi au sein des instances de sécurité nationale des Etats-Unis, a confirmé au magazine EIR que lui et de nombreux collègues craignent plus que tout de voir Israël lancer non seulement une attaque préventive sur l’Iran, mais qu’en cas de représailles iraniennes, l’Etat hébreux répondrait par l’arme nucléaire.

« Si les israéliens attaquent, ce sera extrêmement contre-productif, a expliqué l’Amiral. Je me fais beaucoup de souci à ce sujet. » Il a également ajouté qu’il considère l’ensemble de la région du golfe persique et de l’est méditerranéen comme un unique champ de bataille servant de déclencheur pour une guerre générale. Il a notamment cité la présence en Syrie de membres des Gardiens de la révolution iranienne et la perspective d’une guerre civile entre Sunnites et Chiites en Irak, dans le contexte du retrait des troupes américaines. « Mais étant donné la folie israélienne, je vois l’Iran comme le problème le plus effrayant. »

Face à l’escalade des menaces internationales contre l’Iran, l’Ayatollah Khamenei vient d’ordonner aux chefs des forces de sécurité de se mettre en état d’alerte. Selon le Daily Telegraph, le commandant des Gardiens de la révolution, le général Jaafari a fait redéployer les missiles longue portée Shahab sur des sites secrets le long des frontières afin de les préserver de toute neutralisation ennemi et de pouvoir déclencher immédiatement des représailles en cas d’attaque.

Le secrétaire américain à la Défense a prévenu qu’une attaque israélienne mènerait à une « escalade » pouvant « aspirer le Moyen-Orient dans un conflit que nous regretterions ».

S&P

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2678
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 17:21





le porte-avions Admiral Kouznetsov ainsi que le destroyer Admiral
Chabanenko qui se trouvaient dans les eaux internationales proche de
l’Ecosse se dirigent actuellement vers leurs base navale situé à Tartous
en Syrie,leur arrivée sur zone se situerait au début de l’année
prochaine.

http://news.sky.com/home/world-news/article/16129689
------






Les Etats-Unis semblent engagés dans des relations si conflictuelles
avec l’Iran qu’elles pourraient mener à une guerre aux conséquences
“désastreuses”, a averti Zbignew Brzezinski*,
qui fut conseiller du président Jimmy Carter. “Nous croyons que nous
pourrons éviter la guerre en recourant à des mesures de contrainte”
telles que les sanctions pour forcer l’Iran à renoncer à son programme
d’armemement nucléaire, a observé mardi soir l’ancien conseiller à la
sécurité nationale de la Maison Blanche, devant l’Atlantic Council, un
cercle de réflexion, à Washington. Mais, a-t-il ajouté, “plus
vous utiliserez la contrainte et plus, si elle ne marche pas, grandira
le risque d’entrer en guerre. Ce qui réduit de manière dramatique notre
marge de manoeuvre”. M. Brzezinski s’est dit préoccupé de l’escalade
“réthorique” entre les deux pays. “Beaucoup de petites décisions sont
prises qui diminuent notre liberté d’action à l’avenir”, a-t-il insisté.
“Si nous entrons en conflit ouvert avec l’Iran, sous quelque forme que
ce soit, les conséquences pour nous en seront désastreuses, désastreuses
de manière massive et à l’échelle globale”, a-t-il lancé. M.
Brzezinski était en fonction à la Maison Blanche en 1979 quand le chah
d’Iran, un allié des Etats-Unis, a été balayé par la révolution
islamique.

Afp

* Zbigniew Brzezinski (membre du CFR, ancien conseiller du président Jimmy Carter)

Le CFR
(Council on Foreign Relations) est une organisation américaine qui
rassemble des leaders politiques ou économiques de haut niveau (comme
George Bush père, Henry Kissinger, ou David Rockefeller, le président du
CFR). Depuis le début du 20è siècle, presque tous les présidents
américains sont des membres du CFR. Le Comité consultatif du CFR
comprend des représentants étrangers, comme Michel Rocard (ancien
premier ministre français), Otto Lamsdorf (ancien ministre des finances
allemand), Brian Mulroney (ancien premier ministre canadien), ou Lord
Conrad Black (président du groupe de presse Hollinger, et par ailleurs
proche de l’administration Bush).
Site officiel


Pour vous doner une idée de qui dirige dans l’ombre :

http://www.syti.net/Organisations.html
-------




FarsNews-Le président chinois a averti les Etats Unis : ” en cas
d’une intervention militaire contre l’Iran, la Chine entretra
immédiatement et directement en guerre contre les Etats Unis”. Selon le
bulletin du département d’état Us (Europian Union Times), le président
Hu Jin Tao a affirmé à son homologue russe et son premier ministre
(Vladimir Poutin) que la seule voie permettant stopper une intervention
militaire américaine contre l’Iran est une action armée. Jin Tao a
également souligné que la marine chinoise était en état d’alerte. ” On
fera la guerre même si cela déclenche la troisème guerre mondiale, a
affirmé le président chinois.

http://french.irib.ir/


------
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 17:23

Quel intérêt de faire passer un navire par la Baltique, l'Ecosse et le détroit de Gibraltar, pour un grand tour de six semaines, quand une grosse flotte stationnée en Crimée pouvait être sur place en quelques jours ? Les Russes font ici un aveu de faiblesse. Ils espèrent qu'une intervention aura lieu en Syrie avant leur arrivée, car ils se savent incapables de l'empêcher, mais ils ne veulent pas que ça se voie trop.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 17:29

En tous cas ça commence à s'agiter en Iran où les nerfs semblent lacher :

Citation :
Menace iranienne de frappe en Turquie : cafouillage au sommet
Partager AFP | 14/12/2011 | 14h42


Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a exprimé mercredi son malaise au sujet de "propos irresponsables" exprimés récemment par certaines autorités iraniennes menaçant de frapper en Turquie le bouclier anti-missiles de l'Otan. "Nous avons transmis les avertissements nécessaires à ceux qui ont tenu des propos irresponsables", a-t-il dit dans un entretien à l'agence de presse semi-officielle turque Anatolie.

Le ministre iranien a expliqué que seul le président (Mahmoud Ahmadinejad), le guide suprême (l'ayatollah Ali Khamenei) et lui-même étaient habilités à exprimer la ligne officielle sur la politique étrangère de l'Iran. M. Salehi s'est félicité de l'"excellent niveau" des rapports politiques et économiques actuels entre la Turquie et de l'Iran voisins, "des relations qui reposent sur une grande fraternité et amitié".

Le général Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces aériennes des Gardiens de la Révolution, a averti fin novembre que, si l'Iran était menacé, les forces armées iraniennes comptaient "d'abord prendre pour cible le bouclier de défense antimissile de l'Otan en Turquie" avant de passer ensuite "à d'autres cibles".

Le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu avait quelques jours après exprimé son "inquiétude" auprès de son homologue iranien au sujet de cette menace.

La Turquie a accepté l'an dernier l'installation dans le sud-est de son territoire d'un système radar d'alerte précoce dans le cadre du bouclier antimissile de l'Otan destiné, selon les Etats-Unis, à faire face aux menaces d'attaques de missiles venant du Moyen-Orient, en particulier d'Iran.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 17:32

SJA a écrit:
En tous cas ça commence à s'agiter en Iran où les nerfs semblent lacher :

Citation :
Menace iranienne de frappe en Turquie : cafouillage au sommet
Partager AFP | 14/12/2011 | 14h42


Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a exprimé mercredi son malaise au sujet de "propos irresponsables" exprimés récemment par certaines autorités iraniennes menaçant de frapper en Turquie le bouclier anti-missiles de l'Otan. "Nous avons transmis les avertissements nécessaires à ceux qui ont tenu des propos irresponsables", a-t-il dit dans un entretien à l'agence de presse semi-officielle turque Anatolie.

Le ministre iranien a expliqué que seul le président (Mahmoud Ahmadinejad), le guide suprême (l'ayatollah Ali Khamenei) et lui-même étaient habilités à exprimer la ligne officielle sur la politique étrangère de l'Iran. M. Salehi s'est félicité de l'"excellent niveau" des rapports politiques et économiques actuels entre la Turquie et de l'Iran voisins, "des relations qui reposent sur une grande fraternité et amitié".

Le général Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces aériennes des Gardiens de la Révolution, a averti fin novembre que, si l'Iran était menacé, les forces armées iraniennes comptaient "d'abord prendre pour cible le bouclier de défense antimissile de l'Otan en Turquie" avant de passer ensuite "à d'autres cibles".

Le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu avait quelques jours après exprimé son "inquiétude" auprès de son homologue iranien au sujet de cette menace.

La Turquie a accepté l'an dernier l'installation dans le sud-est de son territoire d'un système radar d'alerte précoce dans le cadre du bouclier antimissile de l'Otan destiné, selon les Etats-Unis, à faire face aux menaces d'attaques de missiles venant du Moyen-Orient, en particulier d'Iran.


Intéressant. Cela montre que mettre la pression a des résultats : les gens se divisent sur l'attitude à adopter, il y a des réactions intempestives...
Si Obama n'avait pas été aussi mou pendant ses trois premières années de mandat...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 17:37

Philippe Fabry a écrit:
Intéressant. Cela montre que mettre la pression a des résultats : les gens se divisent sur l'attitude à adopter, il y a des réactions intempestives...
Si Obama n'avait pas été aussi mou pendant ses trois premières années de mandat...

Il n'a peut être pas été mou.

Les plans les plus foudroyant nécessitent souvent la plus minucieuse des préparations.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 17:40

SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Intéressant. Cela montre que mettre la pression a des résultats : les gens se divisent sur l'attitude à adopter, il y a des réactions intempestives...
Si Obama n'avait pas été aussi mou pendant ses trois premières années de mandat...

Il n'a peut être pas été mou.

Les plans les plus foudroyant nécessitent souvent la plus minucieuse des préparations.


Mouais, possible.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 17:59

Philippe Fabry a écrit:
Quel intérêt de faire passer un navire par la Baltique, l'Ecosse et le détroit de Gibraltar, pour un grand tour de six semaines, quand une grosse flotte stationnée en Crimée pouvait être sur place en quelques jours ? Les Russes font ici un aveu de faiblesse. Ils espèrent qu'une intervention aura lieu en Syrie avant leur arrivée, car ils se savent incapables de l'empêcher, mais ils ne veulent pas que ça se voie trop.

Précisons que ce navire n'est pas un porte avion mais un porte aéronefs comme celui des Chinois.

C'est à dire qu'il n'a pas de système de catapultage et que donc les avions décolent avec peu de charge utile (carburant, armement).

Il n'y a que le Charles de Gaulle et les batiments US qui ont des systèmes de catapultage.

De ce fait, les avions embarqués sur le bateau russe ne sont que des avions de supériorité aérienne.

Et encore même avec ça ils ont du mal:

Citation :
Avions :

17 × Soukhoï Su-33 ou Soukhoï Su-25. 24 Su-33 ont été livrés en 1993-94. L'absence de catapulte limite le poids au décollage et les possibilités opérationnelles de ces avions qui sont essentiellement destinés à des missions d’interception avec des missiles air-air R-27 et R-73. Le radar de l'avion lanceur qui ne peut engager qu'une cible à la fois doit assurer un guidage permanent du missile alors que les chasseurs modernes tels que le F18 Super Hornet ou le Rafale F3 peuvent engager plusieurs cibles simultanées et sans devoir utiliser leur radar pendant la phase terminale, voire pendant l'ensemble du tir à l'aide de la liaison 16 ou même de l'OSF pour le Rafale F3. Des missions de reconnaissance ou d’appui au sol sont cependant possibles mais limitées à l'emport de bombes et roquettes non guidées[

On comprend mieux donc pourquoi l'Amirauté Russe préfère que le Kouznetsov n'arrive qu'une fois la guerre terminée. Laughing



Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 18:05

Bien vu.

Comme quoi il n'y a pas que moi qui compte les tanks et les porte-avions !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 18:28

Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Intéressant. Cela montre que mettre la pression a des résultats : les gens se divisent sur l'attitude à adopter, il y a des réactions intempestives...
Si Obama n'avait pas été aussi mou pendant ses trois premières années de mandat...

Il n'a peut être pas été mou.

Les plans les plus foudroyant nécessitent souvent la plus minucieuse des préparations.


Mouais, possible.

S'ils obtiennent la bombe atomique, on sera mal.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 18:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Intéressant. Cela montre que mettre la pression a des résultats : les gens se divisent sur l'attitude à adopter, il y a des réactions intempestives...
Si Obama n'avait pas été aussi mou pendant ses trois premières années de mandat...

Il n'a peut être pas été mou.

Les plans les plus foudroyant nécessitent souvent la plus minucieuse des préparations.


Mouais, possible.

S'ils obtiennent la bombe atomique, on sera mal.

Cela me parait trés peu probable.

Les USA semblent réellement décidés.

Ils préparent l'opinion à ce que la pire des solutions soit une intervention directe d'Israel. Il y a deux jour, l'Arablie Séoudite à déclaré vouloir lancer son programme nucléaire si l'Iran avait la bombe.

Ce qu'il nous faut espérer, c'est que lorsque la Syrie tombera et la Hezbollah et le Hamas avec, les mollahs comprennent qu'il faut changer de politique.

Mais il faut avouer que nous sommes depuis plusieurs semaine dans une logique de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2678
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 19:00

"Cela ne peut plus durer", a prévenu mercredi le chef de l'ONU Ban
Ki-moon à propos de la répression en Syrie, estimant qu'il était "temps"
que la communauté internationale agisse. "Plus de 5.000 personnes sont
mortes en Syrie. Cela ne peut plus durer. Au nom de l'humanité, il est
temps pour la communauté internationale d'agir", a déclaré le secrétaire
général de l'ONU lors d'une conférence de presse.
Le Conseil de
sécurité des Nations unies n'arrive pas à se mettre d'accord sur une
résolution condamnant la répression sanglante en Syrie, du fait de
l'opposition de la Russie et de la Chine, qui disposent d'un droit de
veto. "La situation est très inquiétante", a ajouté Ban Ki-moon.
"J'espère que les Nations unies seront en mesure de prendre des mesures
concertées". Ban Ki-moon a indiqué qu'il avait transmis "ces derniers
jours" au Conseil de sécurité un rapport du Conseil des droits de
l'homme condamnant le régime de Damas pour les exactions commises en
Syrie. Un double veto russo-chinois avait torpillé le 4 octobre un
projet de résolution sur la Syrie et, depuis, les quinze pays membres du
Conseil n'arrivent pas à se mettre d'accord, la France ayant estimé que
c'était "un scandale".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 21:18

SJA a écrit:
09/12/2011 - Iran : les militaires US craignent qu’Israël emploie l’arme nucléaire en seconde frappe

Un ancien amiral de l’US Navy ayant longtemps servi au sein des instances de sécurité nationale des Etats-Unis, a confirmé au magazine EIR que lui et de nombreux collègues craignent plus que tout de voir Israël lancer non seulement une attaque préventive sur l’Iran, mais qu’en cas de représailles iraniennes, l’Etat hébreux répondrait par l’arme nucléaire.




Israël a les moyens de rayer de la carte l'Iran ?et peut éventuellement le faire,c'est le monde à l'envers...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2678
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Mer 14 Déc 2011, 22:44

Alexis232 a écrit:
SJA a écrit:
09/12/2011 - Iran : les militaires US craignent qu’Israël emploie l’arme nucléaire en seconde frappe

Un ancien amiral de l’US Navy ayant longtemps servi au sein des instances de sécurité nationale des Etats-Unis, a confirmé au magazine EIR que lui et de nombreux collègues craignent plus que tout de voir Israël lancer non seulement une attaque préventive sur l’Iran, mais qu’en cas de représailles iraniennes, l’Etat hébreux répondrait par l’arme nucléaire.




Israël a les moyens de rayer de la carte l'Iran ?et peut éventuellement le faire,c'est le monde à l'envers...

oui mais toute la région et compris l’Israël va être touché par les radiations, si ils utilisent le nucléaire...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 04:18

Cette hypothèse est débile. Israël n'utilisera jamais en premier cette arme. Par contre, une attaque classique est forcément imaginée contre les sites nucléaires.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 09:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Cette hypothèse est débile. Israël n'utilisera jamais en premier cette arme. Par contre, une attaque classique est forcément imaginée contre les sites nucléaires.

La question se pose en cas d'attaque d'Israël par des armes non conventionnelles depuis la liban sud ou Gaza.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 09:49

SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cette hypothèse est débile. Israël n'utilisera jamais en premier cette arme. Par contre, une attaque classique est forcément imaginée contre les sites nucléaires.

La question se pose en cas d'attaque d'Israël par des armes non conventionnelles depuis la liban sud ou Gaza.

Par des armes NUCLEAIRES. Une attaque nucléaire répond à une attaque nucléaire. Et ce genre d'attaque ne peut venir que d'Iran ou du Pakistan, portée par des islamistes qui rêvent de paradis aux 72 vierges. .

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 12:13

Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cette hypothèse est débile. Israël n'utilisera jamais en premier cette arme. Par contre, une attaque classique est forcément imaginée contre les sites nucléaires.

La question se pose en cas d'attaque d'Israël par des armes non conventionnelles depuis la liban sud ou Gaza.

Par des armes NUCLEAIRES. Une attaque nucléaire répond à une attaque nucléaire. Et ce genre d'attaque ne peut venir que d'Iran ou du Pakistan, portée par des islamistes qui rêvent de paradis aux 72 vierges. .

Comme Israël n'est pas sencé avoir la bombe, on ne sait quelle est sa doctrine d'emploi de l'arme.

Chez les américains comme chez nous l'arme peut être utilisée en cas d'attaque non conventionnelle (bactériollogique, chimique) ou toute attaque dont le nombre de victime justifierait un tel emploi.

A la fin des année 40, comme l'URSS n'avait pas de bombe, la doctrine était l'emploi massif contre toute agression des forces du pacte de Varsovie. Une foi l'URSS équipée de bombes puis de missiles intercontinentaux, la doctrine s'est assouplie. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 12:42

SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cette hypothèse est débile. Israël n'utilisera jamais en premier cette arme. Par contre, une attaque classique est forcément imaginée contre les sites nucléaires.

La question se pose en cas d'attaque d'Israël par des armes non conventionnelles depuis la liban sud ou Gaza.

Par des armes NUCLEAIRES. Une attaque nucléaire répond à une attaque nucléaire. Et ce genre d'attaque ne peut venir que d'Iran ou du Pakistan, portée par des islamistes qui rêvent de paradis aux 72 vierges. .

Comme Israël n'est pas sencé avoir la bombe, on ne sait quelle est sa doctrine d'emploi de l'arme.

Chez les américains comme chez nous l'arme peut être utilisée en cas d'attaque non conventionnelle (bactériollogique, chimique) ou toute attaque dont le nombre de victime justifierait un tel emploi.

A la fin des année 40, comme l'URSS n'avait pas de bombe, la doctrine était l'emploi massif contre toute agression des forces du pacte de Varsovie. Une foi l'URSS équipée de bombes puis de missiles intercontinentaux, la doctrine s'est assouplie. Mr.Red

La doctrine est restée assez vigoureuse pendant un moment : lors de la guerre de Corée, MacArthur voulait bombarder tous les centres de Chine.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 15:44

Philippe Fabry a écrit:


La doctrine est restée assez vigoureuse pendant un moment : lors de la guerre de Corée, MacArthur voulait bombarder tous les centres de Chine.

Et a aussitôt été mis en retraite avec pantoufles et toutou par le Président.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 15:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


La doctrine est restée assez vigoureuse pendant un moment : lors de la guerre de Corée, MacArthur voulait bombarder tous les centres de Chine.

Et a aussitôt été mis en retraite avec pantoufles et toutou par le Président.

Certes.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:14

Je ne vois pas de politique oser se servir du nucléaire, sauf en cas de défaite les acculant à la disparition (Hitler l'aurait fait en 1945)

Par contre, je vois très bien les religieux islamistes le faire tant ils aspirent au martyre en tuant et en étant tués.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:31

Bonjour.
SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Quel intérêt de faire passer un navire par la Baltique, l'Ecosse et le détroit de Gibraltar, pour un grand tour de six semaines, quand une grosse flotte stationnée en Crimée pouvait être sur place en quelques jours ? Les Russes font ici un aveu de faiblesse. Ils espèrent qu'une intervention aura lieu en Syrie avant leur arrivée, car ils se savent incapables de l'empêcher, mais ils ne veulent pas que ça se voie trop.

Précisons que ce navire n'est pas un porte avion mais un porte aéronefs comme celui des Chinois.

C'est à dire qu'il n'a pas de système de catapultage et que donc les avions décolent avec peu de charge utile (carburant, armement).

Il n'y a que le Charles de Gaulle et les batiments US qui ont des systèmes de catapultage.

De ce fait, les avions embarqués sur le bateau russe ne sont que des avions de supériorité aérienne.

Et encore même avec ça ils ont du mal:

Citation :
Avions :

17 × Soukhoï Su-33 ou Soukhoï Su-25. 24 Su-33 ont été livrés en 1993-94. L'absence de catapulte limite le poids au décollage et les possibilités opérationnelles de ces avions qui sont essentiellement destinés à des missions d’interception avec des missiles air-air R-27 et R-73. Le radar de l'avion lanceur qui ne peut engager qu'une cible à la fois doit assurer un guidage permanent du missile alors que les chasseurs modernes tels que le F18 Super Hornet ou le Rafale F3 peuvent engager plusieurs cibles simultanées et sans devoir utiliser leur radar pendant la phase terminale, voire pendant l'ensemble du tir à l'aide de la liaison 16 ou même de l'OSF pour le Rafale F3. Des missions de reconnaissance ou d’appui au sol sont cependant possibles mais limitées à l'emport de bombes et roquettes non guidées[

On comprend mieux donc pourquoi l'Amirauté Russe préfère que le Kouznetsov n'arrive qu'une fois la guerre terminée. Laughing



Il faut faire attention avec les sources (Wikipédia n'est pas toujours parfait) Very Happy
Nous avons tellement l'habitude de lier propagande et dictature que nous oublions parfois que nos démocraties ont parfois un intérêt bien compris dans "l'embellissement" de la vérité à notre avantage. Nous aussi nous avons parfois minimisé l'importance de nos pertes, et nous avons (souvent cette fois ci) minimisé les capacités de l'armement ennemi.
Il y a un exemple flagrant avec l'essai, réalisé par un officier de Heyl Ha'Avir, d'un Mig 23 Flogger G apporté par un déserteur Syrien, qui a montré que les capacités de cet avion étaient immensément supérieures, et à tout point de vue, à ce que l'on disait en occident........

La mauvaise réputation du matériel Russe a parfois été "soutenue" par les piètres résultats des pilotes arabes opposés à Israel, et il peut arriver effectivement qu'un écart de performance du matériel soit la cause de ce genre d'échec. Les F15 Eagle américains, par exemple, furent surclassés par les Su 30 Indiens lors d'un exercice il y a quelques années, et la qualité des pilotes américains ne pouvant être mise en doute, il faut plutôt penser à l'obsolence du vénérable F15. Mais est-ce toujours le cas? Non, l'exemple du Mig 23 récupéré par Israel en est une preuve, et la déculottée des américains qui avec des F18 ont obtenu 11 victoires contre 66 face aux F16 israéliens, il y a peu, en est une autre.
Si une telle mésaventure était arrivée a des avions de fabrication russe, on aurait immédiatement évoqué un manque de performances du matériel........

Le Su 33 (embarqué sur le porte-avions Amiral Kouznetsov) possède un radar à balayage électronique d'une portée de plus de 100 Km (les dernières versions sont sans doute encore au delà de cela), qui peut suivre plus de dix cibles simultanément et les classer automatiquement par ordre de priorité.
Le missile R27 (code Otan: Alamo) existe en plusieurs version, seule la version à guidage radar semi actif nécessite une illumination de la cible et limite de fait le nombre de cible à pouvoir engager simultanément, mais depuis les années 90 il existe une version à guidage actif par radar qui permet l'engagement multi-cible.

L'absence de catapulte limite effectivement un peu l'emport d'armement, mais pas assez pour que cela compte vraiment. D'un autre côté cette solution a aussi des avantages (plus haute cadence, moins de pannes).
En fait le plus gros problème du porte-avions Amiral Kouznetsov est qu'il est unique, donc en cas de perte, c'est 100% des porte-avions qui sont perdus.............

Selon moi, et je pense ne pas être trop mauvais dans ce domaine, l'aviation Russe peut être considérée comme valant environ la moitié de l'aviation américaine, ce qui est à la fois trop et trop peu: c'est trop pour les américains qui hésiteront à se lancer dans une aventure qui risque d'être trop coûteuse par rapport au bénéfice escompté et c'est trop peu pour les Russes qui ne peuvent espérer gagner, cela devrait normalement favoriser une sage prudence des deux côtés.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:40

aroll a écrit:

Selon moi, et je pense ne pas être trop mauvais dans ce domaine, l'aviation Russe peut être considérée comme valant environ la moitié de l'aviation américaine, ce qui est à la fois trop et trop peu: c'est trop pour les américains qui hésiteront à se lancer dans une aventure qui risque d'être trop coûteuse par rapport au bénéfice escompté et c'est trop peu pour les Russes qui ne peuvent espérer gagner, cela devrait normalement favoriser une sage prudence des deux côtés.

Vos analyses techniques sont remarquables, je noterai cependant deux choses :

- Vous ne niez pas que l'aviation du Koutznetsov c'est seulement de la supériorité aérienne. Et si bonne soit-elle dans ce domaine, c'est inutile contre des chars turcs
- Il manque tout de même à l'aviation russe la mobilité de l'américaine. Les russes sont probablement très forts chez eux, mais ils ne disposent en aucune façon de la projection de puissance américaine. Le Koutznetsov n'embarque qu'une quarantaine d'appareils contre le double pour les porte-avions américains, et l'US Navy a tout un tas de bases partout.

Ma question est : évoquiez-vous un conflit Russie-USA ou une tentative russe de gêner en Syrie ? Parce que la puissance russe n'est, me semble-t-il, nettement pas la même dans les deux cas.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:41

Cher Aroll, plus que l'avion, c'est le SYSTEME D'ARME qui fait la supériorité (exemple : Awaks, plus satellites, plus missiles longue portée). Face à cela, les USA sont insurclassables.
L'aviation russe, face à cela, est battue d'avance.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:42

aroll a écrit:

La mauvaise réputation du matériel Russe a parfois été "soutenue" par les piètres résultats des pilotes arabes opposés à Israel, et il peut arriver effectivement qu'un écart de performance du matériel soit la cause de ce genre d'échec. Les F15 Eagle américains, par exemple, furent surclassés par les Su 30 Indiens lors d'un exercice il y a quelques années, et la qualité des pilotes américains ne pouvant être mise en doute, il faut plutôt penser à l'obsolence du vénérable F15. Mais est-ce toujours le cas? Non, l'exemple du Mig 23 récupéré par Israel en est une preuve, et la déculottée des américains qui avec des F18 ont obtenu 11 victoires contre 66 face aux F16 israéliens, il y a peu, en est une autre.
Si une telle mésaventure était arrivée a des avions de fabrication russe, on aurait immédiatement évoqué un manque de performances du matériel........


Voilà qui est très intéressant. Je ne savais pas que les exercices permettaient la simulation de combats aériens. Comment cela se passe-t-il, les actions sont enregistrées par un ordinateur qui fait une simulation ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Aroll, plus que l'avion, c'est le SYSTEME D'ARME qui fait la supériorité (exemple : Awaks, plus satellites, plus missiles longue portée). Face à cela, les USA sont insurclassables.
L'aviation russe, face à cela, est battue d'avance.

Il me semble qu'Alain ait bien expliqué que les Russes ont de très bons radars.

En revanche j'aimerais qu'il nous dise s'ils ont les mêmes moyens de dégommer les satellites militaires que les américains.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:46

Cher Philippe, les radars de marine ne suffisent pas. Rien ne remplace l'union des radars embarqués (Awaks), des radars de sol, des satellites etc. La guerre aérienne devient alors comme un jeu numérique. Les avions ennemis sont détruits alors qu'ils se situent à des centaines de kilomètres de leur objectif.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Philippe, les radars de marine ne suffisent pas. Rien ne remplace l'union des radars embarqués (Awaks), des radars de sol, des satellites etc. La guerre aérienne devient alors comme un jeu numérique. Les avions ennemis sont détruits alors qu'ils se situent à des centaines de kilomètres de leur objectif.

Rhôô. Et ce mec est théologien.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:50

Et ce n'est qu'un début. je suis sûr que, avant notre mort d'ici 50 ans, nous verrons les avions militaires pilotés entièrement remplacés par des Drones. c'est immensément plus efficace, un drone : Pas de G, pas de mal de l'air etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:54

Arnaud Dumouch a écrit:
Et ce n'est qu'un début. je suis sûr que, avant notre mort d'ici 50 ans, nous verrons les avions militaires pilotés entièrement remplacés par des Drones. c'est immensément plus efficace, un drone : Pas de G, pas de mal de l'air etc.

Certes.

Avantage : quand on enverra des robots de battre contre des robots, la guerre sera ridiculisée.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:56

Irak: les soldats américains célèbrent la fin d'une histoire mouvementée

© AFP Des soldats américains présentent les drapeaux américain et irakien lors d'une cérémonie marquant la fin de leur mssion en Irak sur une base militaire à l'Ouest de Bagdad le 15 décembre 2011.
© AFP Ali al-Saadi

BAGDAD (AFP) - (AFP) - Les soldats américains ont symboliquement marqué jeudi à Bagdad, lors d'une cérémonie empreinte d'émotion, la fin de leur présence en Irak, pays qu'ils avaient envahi en 2003 sans l'accord des Nations unies.

"C'est un évènement historique car il y a huit ans, huit mois et 26 jours, j'ai donné l'ordre aux éléments avancés de la troisième division de traverser la frontière", a confié le général Lloyd Austin, qui commande les forces américaines dans ce pays et a été nommé chef d'état-major adjoint.

Il venait de replier solennellement le drapeau des Forces américaines en Irak (USF-I), à quelques jours du départ des derniers soldats américains.

La cérémonie a eu lieu à l'aéroport, endroit emblématique puisque que ce fut le premier secteur occupé par l'armée américaine lors de son entrée à Bagdad en mars 2003. L'invasion menée par les Américains devait aboutir à la chute de Saddam Hussein, 24 ans après son arrivée au pouvoir.

Si les orateurs ont rendu hommage à la bravoure de leurs soldats, ils ont exprimé l'espoir que les forces irakiennes, fortes de 900.000 hommes, puissent faire face aux dangers menaçant le pays.
© AFP Des soldats américains lors d'une cérémonie marquant la fin de leur mssion en Irak sur une base militaire à l'Ouest de Bagdad le 15 décembre 2011.
© AFP Ali al-Saadi

"Vous êtes venus en Mésopotamie (...) sans savoir si vous retourneriez auprès de vos êtres chers. Mais vous repartez avec fierté, sachant que votre sacrifice a permis aux Irakiens d'éliminer la tyrannie et d'offrir la prospérité et la paix aux futures générations de ce pays", a déclaré le secrétaire à la Défense américain Leon Panetta.

"L'Irak va être confronté à des défis lancés par les terroristes et par ceux qui vont essayer de diviser le pays, mais les Etats-Unis resteront aux côtés des Irakiens", a-t-il ajouté.

Par cette cérémonie, les Etats-Unis achèvent un épisode mouvementé et sanglant, en ayant d'abord cru qu'en débarrassant le pays de Saddam Hussein, ils gagneraient les coeurs des Irakiens.

Mais ce scénario a dérapé rapidement en raison de leurs erreurs, notamment le démantèlement de l'armée et des services de renseignements ou l'épuration sans merci des anciens membres du Baas, le parti alors au pouvoir.

Ils ont laissé le champ libre à une insurrection très violente et n'ont pu empêcher une guerre confessionnelle entre sunnites et chiites.

Les Américains ont reconstruit à zéro l'armée, la police, les institutions et relancé une économie moribonde en favorisant la consommation grâce aux importations de voitures ou d'électroménager, alors que l'électricité et l'eau potable restent aléatoires.
© AFP Le secrétaire à la Défense Leon Panetta lors de la cérémonie marquant la fin de la mission des forces armées américains en Irak sur une base à l'Ouest de Bagdad le 15 décembre 2011
© AFP Ali al-Saadi

Mais à partir de 2007 et surtout 2008, les Etats-Unis ont réussi à changer le cours d'une guerre qu'ils étaient en train de perdre, en envoyant 170.000 soldats sur le terrain pour paralyser l'action des insurgés.

Il leur a aussi fallu favoriser le retournement de chefs tribaux sunnites exaspérés par les exactions des combattants d'Al-Qaïda, initialement accueillis comme des protecteurs face aux chiites qui s'emparaient du pouvoir.

"Beaucoup d'entre nous ont le sentiment d'avoir accompli leur mission mais pas d'avoir gagné. Il y a encore des terroristes et Al-Qaïda. Nous sommes heureux de rentrer chez nous mais un peu déçus de la manière dont cela se termine", a confié à l'AFP le sergent Teddy Loftis, un des 160 militaires présents à la cérémonie.

Aucun ministre irakien ne s'était déplacé et seul le chef d'état-major de l'armée irakienne le général Babaker Zebari était présent.

Dans un entretien à l'AFP, le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a dénié tout rôle aux insurgés dans le retrait américain.

"Cela ne me pose pas de problème de voir les habitants de Fallouja ou d'ailleurs exprimer leur joie, ni des parties revendiquer leur part dans le retrait américain, mais en réalité c'est la diplomatie et les négociations qui ont permis le retrait total des Américains", a-t-il dit.

Les derniers soldats américains, qui font route vers le Koweït, laissent le pays aux forces de sécurité irakiennes, reconnues comme aptes à faire face aux menaces intérieures, mais encore incapables d'assurer la sécurité des frontières et protéger l'espace aérien et les eaux territoriales.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 16:57

Ce seront peut-être des robots pilotés de leur lit avec un joystick comme des riches gras et vieux contre des hommes pauvres, excités et nombreux armés de Kalachnikov ... Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 17:02

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce seront peut-être des robots pilotés de leur lit avec un joystick comme des riches gras et vieux contre des hommes pauvres, excités et nombreux armés de Kalachnikov ... Mr.Red

Ah, oui, là ça resterait digne. What a Face

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 17:05

Syrie: la révolution entre dans son 10e mois, l'inquiétude monte dans le monde

© AFP Manifestation anti-gouvernementale, le 9 décembre 2011 à Kansafra en Syrie.
© AFP/Archives Ricardo Garcia Vilanova

DAMAS (AFP) - (AFP) - La contestation contre le régime de Bachar al-Assad entre jeudi dans son 10è mois, les violences sans répit suscitant les plus vives inquiétudes de la communauté internationale et de HRW qui a dénoncé les tirs massifs et sans discernement de l'armée syrienne sur les manifestants.

Parallèlement l'Irak voisin a annoncé l'envoi prochain d'une délégation à Damas pour convaincre les autorités syriennes de mettre en application un plan de sortie de crise, a affirmé jeudi à l'AFP le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki.

La communauté internationale n'a pas caché ses inquiétudes concernant les atrocités perpétrées par le régime depuis neuf mois. Le chef de l'ONU Ban Ki-moon l'a pressé d'agir concernant la Syrie où les violences ont encore fait mercredi 32 morts, dont 24 civils, selon les militants.

"Plus de 5.000 personnes sont mortes en Syrie. Cela ne peut plus durer. Au nom de l'humanité, il est temps pour la communauté internationale d'agir", a prévenu le secrétaire général de l'ONU.

Le ministre des Affaires étrangères français Alain Juppé a fait jeudi part de la même exaspération à l'égard des violences du régime et de l'inaction de la communauté internationale, réclamant le départ de Bachar al-Assad.

"Près de 5.000 morts, 3 millions de Syriens affectés par la répression sanglante, d'innombrables exactions et crimes contre l'humanité quotidiens: combien de victimes faudra-il encore pour que le monde comprenne que Bachar al-Assad doit partir?", a-t-il lancé devant des centaines d'étudiants de l'université de Tripoli où il effectuait une visite.

Le Conseil de sécurité des Nations unies n'arrive pas à se mettre d'accord sur une résolution condamnant la répression en Syrie, du fait de l'opposition de la Russie et de la Chine, qui disposent d'un droit de veto.

Sur le terrain, au moins 27 membres de l'armée et des forces de sécurité syriennes ont été tués jeudi lors de combats avec des déserteurs dans la province de Deraa (sud), selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les combats ont eu lieu en trois lieux distincts, à des points de contrôle dressés dans cette province où a débuté il y a tout juste neuf mois la contestation contre le régime Assad, a précisé l'organisation basée en Grande-Bretagne.

Le régime d'Assad "a usé pendant les neuf derniers mois de tous les moyens violents possibles pour tenter de réprimer la Révolution, perpétrant des crimes contre l'humanité contre des vieillards et des enfants", ont accusé les Comités locaux de coordination (LCC), qui organisent les manifestations sur le terrain.

En neuf mois, les Comités annoncent avoir dénombré 5.216 personnes tuées, précisant toutefois que le nombre réel est supérieur. Ce bilan comprend "1.782 martyrs" de Homs (centre) un des foyers de la contestation et "968 soldats dissidents tués", selon les LCC.

"La révolution syrienne a été lancée pour la liberté, la dignité et pour mettre fin à un régime de tyrannie et de corruption qui a duré plusieurs décennies", ont-ils poursuivi en référence au régime du parti Baas au pouvoir depuis 1963.

De plus, sur leur page Facebook, les militants pro-démocratie ont appelé les Syriens à poursuivre un mouvement de désobéissance civile lancé la semaine dernière.

Le Conseil national syrien (CNS), qui regroupe la majorité des courants de l'opposition en Syrie, a appelé de nouveau la communauté internationale à protéger la population civile "par tous les moyens". Son premier congrès général se tiendra du 16 au 18 décembre à Tunis.

Un groupe d'opposants syriens affirmant représenter la majorité des mouvements d'opposition en Syrie a annoncé jeudi à Istanbul la création d'une "Alliance nationale" des forces révolutionnaires pour renverser le régime du président syrien Bachar al-Assad précisant qu'il avait été accepté au sein du CNS.

Human Rights Watch (HRW) a dénoncé pour sa part, dans un rapport réalisé à partir d'entretiens avec des soldats ayant fait défection, le comportement de commandants syriens qui auraient donné l'ordre de tirer aveuglément sur les manifestations.

Environ la moitié des déserteurs interrogés ont indiqué avoir reçu des ordres directs pour tirer sur les manifestants et sur les passants. L'un d'eux a indiqué qu'il avait été envoyé à Deraa et que son commandant lui avait donné l'ordre de tirer sur des manifestants le 25 avril.

"Le commandant de notre régiment, le Brigadier général Ramadan Ramadan disait +Ayez recours à des tirs nourris. Personne ne vous demandera d'explications+. Normalement nous devons économiser les balles, mais cette fois il a dit +utilisez autant de balles que vous voulez+", a-t-il indiqué, selon le rapport.

"Et quand quelqu'un demandait ce que nous étions censés viser, il disait, +tout ce qui se trouve en face de vous+. Une quarantaine de manifestants avaient été tués ce jour là", a raconté ce témoin.

"Washington et Paris estiment que les jours du régime Assad sont comptés, bien qu'il se comporte d'une manière opposée. Avec la détermination de l'opposition syrienne et la montée des pressions des voisins de Damas, le soutien du Hezbollah, de la Russie et de l'Iran ne sera pas suffisant pour protéger Assad du sort de Hosni Moubarak", a affirmé un chercheur à l'Institut Carnegie, cité mercredi par le quotidien libanais an-Nahar

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 17:06

Philippe Fabry a écrit:
aroll a écrit:

Selon moi, et je pense ne pas être trop mauvais dans ce domaine, l'aviation Russe peut être considérée comme valant environ la moitié de l'aviation américaine, ce qui est à la fois trop et trop peu: c'est trop pour les américains qui hésiteront à se lancer dans une aventure qui risque d'être trop coûteuse par rapport au bénéfice escompté et c'est trop peu pour les Russes qui ne peuvent espérer gagner, cela devrait normalement favoriser une sage prudence des deux côtés.

Vos analyses techniques sont remarquables, je noterai cependant deux choses :

- Vous ne niez pas que l'aviation du Koutznetsov c'est seulement de la supériorité aérienne. Et si bonne soit-elle dans ce domaine, c'est inutile contre des chars turcs
Ses avions peuvent être équipé, entre autres, du missile anti-navire Kh-41 Moskit (Le but premier de ce porte-avions est la défense de la flotte, donc il est très orienté "naval") et, à la demande de différents armements air-sol pour pouvoir éventuellement aussi intervenir au dessus des Terres, mais ce n'est clairement pas son point fort.

Philippe Fabry a écrit:
- Il manque tout de même à l'aviation russe la mobilité de l'américaine. Les russes sont probablement très forts chez eux, mais ils ne disposent en aucune façon de la projection de puissance américaine. Le Koutznetsov n'embarque qu'une quarantaine d'appareils contre le double pour les porte-avions américains, et l'US Navy a tout un tas de bases partout.
Oui.

Philippe Fabry a écrit:
Ma question est : évoquiez-vous un conflit Russie-USA ou une tentative russe de gêner en Syrie ? Parce que la puissance russe n'est, me semble-t-il, nettement pas la même dans les deux cas.
J'évoquais le risque de dérive vers un conflit Russie-USA, mais si les choses se limitent à la Syrie, les Russes ne sont pas à niveau.

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Aroll, plus que l'avion, c'est le SYSTEME D'ARME qui fait la supériorité (exemple : Awaks, plus satellites, plus missiles longue portée). Face à cela, les USA sont insurclassables.
L'aviation russe, face à cela, est battue d'avance.
Non, les Russes utilisent aussi des systèmes de type AWACS (A50 Mainstay), des satellites et des missiles à longue portée. Ce n'est pas à ce niveau que la différence peut se faire.

Philippe Fabry a écrit:
aroll a écrit:

La mauvaise réputation du matériel Russe a parfois été "soutenue" par les piètres résultats des pilotes arabes opposés à Israel, et il peut arriver effectivement qu'un écart de performance du matériel soit la cause de ce genre d'échec. Les F15 Eagle américains, par exemple, furent surclassés par les Su 30 Indiens lors d'un exercice il y a quelques années, et la qualité des pilotes américains ne pouvant être mise en doute, il faut plutôt penser à l'obsolence du vénérable F15. Mais est-ce toujours le cas? Non, l'exemple du Mig 23 récupéré par Israel en est une preuve, et la déculottée des américains qui avec des F18 ont obtenu 11 victoires contre 66 face aux F16 israéliens, il y a peu, en est une autre.
Si une telle mésaventure était arrivée a des avions de fabrication russe, on aurait immédiatement évoqué un manque de performances du matériel........


Voilà qui est très intéressant. Je ne savais pas que les exercices permettaient la simulation de combats aériens. Comment cela se passe-t-il, les actions sont enregistrées par un ordinateur qui fait une simulation ?
La validité des tirs (heureusement virtuels) est effectivement estimée par ordinateur, mais dans le cas de combat rapproché, une première estimation humaine est facile.

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Aroll, plus que l'avion, c'est le SYSTEME D'ARME qui fait la supériorité (exemple : Awaks, plus satellites, plus missiles longue portée). Face à cela, les USA sont insurclassables.
L'aviation russe, face à cela, est battue d'avance.

Il me semble qu'Alain ait bien expliqué que les Russes ont de très bons radars.

En revanche j'aimerais qu'il nous dise s'ils ont les mêmes moyens de dégommer les satellites militaires que les américains.
La première fois qu'ils ont mis un satellite américain hors service, c'était sous le mandat de Jimmy Carter, donc il y déjà un certain temps.
Aujourd'hui, même les chinois savent faire cela, ils l'ont montré récemment je crois.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 17:08

Le secrétaire américain à la Défense en visite chez l'allié clé turc


ANKARA - Le chef du Pentagone Leon Panetta est arrivé jeudi en Turquie, un allié clé de Washington selon lui, pour une visite officielle de deux jours axée sur la coopération entre les deux pays face aux changements qui secouent le monde arabe, notamment en Syrie, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le secrétaire américain à la Défense a fait valoir peu avant son arrivée à Ankara qu'il état important pour (les Etats-Unis) de travailler étroitement avec la Turquie en cette période cruciale.

Les entretiens qu'il aura avec le ministre turc de la Défense Ismet Yilmaz jeudi, puis le président Abdullah Gül vendredi, devraient se concentrer sur les bouleversements et changements qui secouent le voisinage immédiat (de la Turquie, ndlr) et la collaboration de plus en plus étroite que nous avons avec la Turquie pour soutenir la transition en Irak, en Egypte, en Libye mais également face au régime de Bachar al-Assad, a expliqué un haut responsable américain de la Défense sous couvert d'anonymat.

Symboliquement, Leon Panetta arrive en Turquie après s'être arrêté à Bagdad pour assister à la cérémonie marquant le retrait, après huit ans de guerre, des troupes américaines d'Irak, où la Turquie voisine joue un rôle économique et politique de premier plan.

Le retrait d'Irak a conduit Washington à repositionner sur la base de l'Otan d'Incirlik (sud) quatre drones d'observation Predator, auparavant basées dans le nord de l'Irak, pour appuyer Ankara dans sa lutte contre les séparatistes du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), considérés par les Etats-Unis, la Turquie et l'Union européenne comme une organisation terroriste.

Après une crise en 2010 à propos de la question du nucléaire iranien, les relations entre le régime islamo-conservateur d'Ankara et les Etats-Unis se sont améliorées de façon significative.

Début décembre, le vice-président américain Joe Biden, en visite à Istanbul avait salué la fermeté nouvelle d'Ankara vis-à-vis de Damas, ancien allié de la Turquie.

Mais si les Etats-Unis applaudissent le refroidissement des relations entre Ankara et Damas, il s'inquiètent de l'éloignement entre la Turquie et Israël, un allié essentiel de Washington, à la suite d'un abordage par l'armée israélienne d'un bateau turc transportant de l'aide humanitaire destinée à Gaza en 2010.

De notre point de vue, il est dans l'intérêt stratégique de la Turquie et d'Israël de restaurer leurs relations. Nous sommes prêts à jouer un rôle constructif à cet égard, a confié à des journalistes le haut responsable américain.

Seul pays musulman de l'Otan, la Turquie a donné son accord à l'installation sur son territoire d'un radar de veille avancée dans le cadre de programme de défense antimissile de l'Alliance, et participé à l'opération alliée en Libye.

Elle participe également, avec plus de 1.800 hommes à la coalition internationale en Afghanistan, et constitue un client pour l'industrie d'armement américaine.

Les Etats-Unis lui ont d'ailleurs récemment vendu trois hélicoptères de combat Super Cobra et Ankara participe au programme du futur avion de chasse furtif F-35 dont il compte commander 116 exemplaires.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 17:08

Philippe Fabry a écrit:
Le secrétaire américain à la Défense en visite chez l'allié clé turc



_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 17:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Philippe, les radars de marine ne suffisent pas. Rien ne remplace l'union des radars embarqués (Awaks), des radars de sol, des satellites etc. La guerre aérienne devient alors comme un jeu numérique. Les avions ennemis sont détruits alors qu'ils se situent à des centaines de kilomètres de leur objectif.
Oui, mais justement, les américains ne sont plus les seuls à pouvoir agir de la sorte, et depuis relativement longtemps d'ailleurs.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 18:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce seront peut-être des robots pilotés de leur lit avec un joystick comme des riches gras et vieux contre des hommes pauvres, excités et nombreux armés de Kalachnikov ... Mr.Red


Les chinois ont prouvé en 2007 qu'ils sont capable de détruire des satellites,c'est là que la guerre technologique (des armements) va se jouer car en effet détruire les satellites de l'adversaire c'est neutraliser une armée entière même si elle est 10 fois plus puissante.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 19:41

Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce seront peut-être des robots pilotés de leur lit avec un joystick comme des riches gras et vieux contre des hommes pauvres, excités et nombreux armés de Kalachnikov ... Mr.Red


Les chinois ont prouvé en 2007 qu'ils sont capable de détruire des satellites,c'est là que la guerre technologique (des armements) va se jouer car en effet détruire les satellites de l'adversaire c'est neutraliser une armée entière même si elle est 10 fois plus puissante.

Ouais...

Sauf que pour neutraliser une armée entière dix fois plus puissante il faut détruire dix fois plus de satellites. Actuellement l'espace est à 80% américain. Il faut dégommer un sacré paquet de satellites pour les paralyser, et pendant ce temps tous les satellites chinois seraient flingués.

Et ne pas oublier que les américains savent faire la guerre et sont prévoyants : lors de la première guerre du Golfe, ils avaient emporté dans leurs bagages, au cas où, plusieurs milliers de pigeons voyageurs.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 20:18

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce seront peut-être des robots pilotés de leur lit avec un joystick comme des riches gras et vieux contre des hommes pauvres, excités et nombreux armés de Kalachnikov ... Mr.Red


Les chinois ont prouvé en 2007 qu'ils sont capable de détruire des satellites,c'est là que la guerre technologique (des armements) va se jouer car en effet détruire les satellites de l'adversaire c'est neutraliser une armée entière même si elle est 10 fois plus puissante.

Ouais...

Sauf que pour neutraliser une armée entière dix fois plus puissante il faut détruire dix fois plus de satellites. Actuellement l'espace est à 80% américain. Il faut dégommer un sacré paquet de satellites pour les paralyser, et pendant ce temps tous les satellites chinois seraient flingués.

Et ne pas oublier que les américains savent faire la guerre et sont prévoyants : lors de la première guerre du Golfe, ils avaient emporté dans leurs bagages, au cas où, plusieurs milliers de pigeons voyageurs.

Les Russes aussi ont une force de frappe antisatellite, une troïka Russie- Chine-Iran ça fait réfléchir avant de vouloir à tout prix se lancer dans cette aventure dont le détonateur est la Syrie.

Pour ce qui est des armes antisatellite tout est question de technologie,si les russes et les chinois coopèrent (transfert de technologie) ils peuvent dépasser les USA dans ce domaine d'ici quelques années. (mais bon la guerre qui approche n'est pas une guerre des étoiles sauf surprise)


Dernière édition par Alexis232 le Jeu 15 Déc 2011, 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 20:20

Cher Alexis, Ce n'est pas ces forces là qui font réfléchir. Leur budget est faible et leur technologie informatique à la mesure de leurs ventes à l'étranger d'ordinateur ! Laughing

Ce qui fait peur, c'est leur potentiel nucléaire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 20:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, Ce n'est pas ces forces là qui font réfléchir. Leur budget est faible et leur technologie informatique à la mesure de leurs ventes à l'étranger d'ordinateur ! Laughing

Ce qui fait peur, c'est leur potentiel nucléaire.


Mais pour utiliser une missile à tête nucléaire (et ne pas se louper) il faut un guidage par GPS (ou autres utilisant les satellites),le simple guidage inertiel est trop dangereux et peu précis...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 20:55

Philippe Fabry a écrit:

Intéressant. Cela montre que mettre la pression a des résultats : les gens se divisent sur l'attitude à adopter, il y a des réactions intempestives...
Si Obama n'avait pas été aussi mou pendant ses trois premières années de mandat...

Vous pensez VRAIMENT que le problème est dans la mollesse d'Obama ?

Obama n'est pas Cartère, c'est un type « tenu » issu de la gauche radicale, du tiers-mondisme et de mouvements proches de l'islamisme.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 21:04

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce seront peut-être des robots pilotés de leur lit avec un joystick comme des riches gras et vieux contre des hommes pauvres, excités et nombreux armés de Kalachnikov ... Mr.Red


Les chinois ont prouvé en 2007 qu'ils sont capable de détruire des satellites,c'est là que la guerre technologique (des armements) va se jouer car en effet détruire les satellites de l'adversaire c'est neutraliser une armée entière même si elle est 10 fois plus puissante.

Ouais...

Sauf que pour neutraliser une armée entière dix fois plus puissante il faut détruire dix fois plus de satellites. Actuellement l'espace est à 80% américain. Il faut dégommer un sacré paquet de satellites pour les paralyser, et pendant ce temps tous les satellites chinois seraient flingués.

Et ne pas oublier que les américains savent faire la guerre et sont prévoyants : lors de la première guerre du Golfe, ils avaient emporté dans leurs bagages, au cas où, plusieurs milliers de pigeons voyageurs.

Les Russes aussi ont une force de frappe antisatellite, une troïka Russie- Chine-Iran ça fait réfléchir avant de vouloir à tout prix se lancer dans cette aventure dont le détonateur est la Syrie.

Pour ce qui est des armes antisatellite tout est question de technologie,si les russes et les chinois coopèrent (transfert de technologie) ils peuvent dépasser les USA dans ce domaine d'ici quelques années. (mais bon la guerre qui approche n'est pas une guerre des étoiles sauf surprise)

Et surtout à condition que pendant ces années les USA restent au point mort.

Les Russes n'ont pas d'intérêt fondamental à coopérer avec la Chine, dont les intérêts ne sont identiques que quand il s'agit de s'opposer à l'Amérique. Pour le reste, la Chine est un danger majeur pour la Russie.

Et puis les Chinois sont technologiquement très à la rue : les avions qu'ils développent ont vingt ans de retard sur ce que produisent les américains.

Autres éléments :
- Pour faire des progrès technologiques, il faut des élites intellectuelles. Or ni la Chine ni la Russie n'ont des élites à la hauteur des américaines. Deux étudiants chinois sur trois ne rentrent jamais au pays ; et la plupart sont aux USA, la Chine est victime d'une terrible fuite des cerveaux
- Pour faire des progrès technologiques, il faut de l'argent. Le budget militaire américain est 12 fois le budget russe, 8 fois le budget chinois et cinq fois les deux cumulés. Et si vous ajoutez au budget militaire américain le français, le britannique (qui sont plus gros que le russe !) le canadien, l'allemand, le japonais,l'italien, l'espagnol, l'australien et le coréen (du sud) soit les alliés indéfectibles, vous arrivez à 7 fois le budget cumulé Chine/Russie.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 21:19

Syrie: la Russie propose une résolution au Conseil de sécurité de l'ONU


NEW YORK - La Russie a surpris la communauté internationale en dévoilant jeudi un projet de résolution au Conseil de sécurité de l'ONU condamnant les violences en Syrie perpétrées par toutes les parties, selon une copie du texte que l'AFP a pu consulter.

La résolution condamne la violence perpétrée par toutes les parties, y compris l'usage disproportionné de la force par les autorités syriennes. Le projet s'inquiète aussi de l'approvisionnement en armes, illégal, des groupes armés en Syrie.

L'ambassadeur français à l'ONU, Gérard Araud, a immédiatement salué dans un communiqué un événement extraordinaire puisque la Russie a enfin décidé de sortir de son inaction et de nous présenter une résolution sur la Syrie.

Le texte qui nous est présenté est un texte qui mérite évidemment beaucoup damendements car il est déséquilibré. Mais cest un texte sur la base duquel nous allons négocier, a-t-il ajouté.

Un autre diplomate occidental a estimé, sous couvert d'anonymat, que le texte est pour l'instant, de notre point de vue, déséquilibré.

Alors que selon l'ONU, plus de 5.000 personnes ont été tuées dans la répression des manifestations en Syrie depuis le mois de mars, le Conseil de sécurité n'a pas réussi jusqu'à maintenant à se mettre d'accord sur une résolution qui condamnerait le régime du président Bachar al-Assad.

La Russie, qui occupe ce mois-ci la présidence tournante du Conseil, a usé de son veto le 4 octobre pour torpiller un projet de résolution. La Chine avait également utilisé son veto.

Le chef de l'ONU Ban Ki-moon avait prévenu mercredi que cela ne peut plus durer, en faisant référence à la répression en Syrie, estimant qu'il était temps que la communauté internationale agisse.

Plus de 5.000 personnes sont mortes en Syrie. Cela ne peut plus durer. Au nom de l'humanité, il est temps que la communauté internationale agisse, a déclaré le secrétaire général de l'ONU lors d'une conférence de presse.

Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe doivent tenir une réunion urgente samedi au Caire pour répondre à la proposition de la Syrie d'admettre des observateurs sur son sol en échange de la fin des sanctions décidées par la Ligue.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 21:20

Les Russes espèrent ainsi mettre les violences existant du côté de l'insurrection sur le même plan que celles perpétrées par le régime.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2678
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Vers une attaque contre la Syrie    Jeu 15 Déc 2011, 23:21

Philippe Fabry a écrit:
Les Russes espèrent ainsi mettre les violences existant du côté de l'insurrection sur le même plan que celles perpétrées par le régime.


ce qui est tout a fait logique. et ce qui devait déjà être fait en Libye. Car ce pas parce que t'es un anti Khadaffi que tu as le droit de tuer légalement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Vers une attaque contre la Syrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Complot turc pour entrer en guerre ouverte contre la Syrie
» MENSONGE ET ATTAQUE CONTRE L`EGLISE CATHOLIQUE
» Canada : condamnation de l’attaque contre l'ONU en Afghanistan
» Opération Lüttich, la contre attaque de Mortain
» Le complot contre la Syrie (1) [Ali Dani]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: