DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre75



Messages : 937
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Jeu 24 Nov 2011, 00:01

Bonsoir,

parfois en lisant ce Forum je me demande dans quel monde vivent les catholiques... L'Eglise semble condamner les divorcés, alors qu'un couple sur trois va divorcer, condamne les gens qui ont des relations sexuelles avant le mariage, s'interroge sur le contraceptif, etc. Et pendant ce temps-là, il y a les émissions d'Ardisson et de Canal+, la gay-pride, le porno chic, le SM, et j'en passe...

L'Eglise n'est-elle pas vraiment trop décalée et même à côté de son rôle, en condamnant des comportements qui sont des peccadilles (je pense à la masturbation ou aux aventures avant le mariage, etc.) par rapport aux péchés 100 plus graves devenus omniprésents ? Embêter des gens qui divorcent à une époque où il y a tant d'autres choses, faire des cas de conscience à propos du préservatif, etc., tout cela n'est-il pas devenu ridicule ?

PS. Je suis vraiment étonné que l'Eglise continue à considérer "la masturbation" comme un péché, même grave. A une époque où il y a l'avortement, ou - dans un registre complètement différent - les guerres, massacres sans fin, blasphèmes etc., c'est absurde!
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3776
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Jeu 24 Nov 2011, 00:20

Parce que cette génération vit dans le péché alors la loi immuable du christ doit changer et s'assouplir ?

Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Jeu 24 Nov 2011, 00:25

salut

Je vois mal où vous voulez en venir, Pierre, mais je me dois de rectifier un tir : l'Eglise condamne le péché quel qu'il soit, et non le pécheur, et elle ne se permettra jamais de condamner ni de juger qui que ce soit. (Ce qui ne l'empêche pas d'avoir un avis critique sur un acte)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28028
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Jeu 24 Nov 2011, 01:07

Thumright

La distinction est importante et on ne la fait pas toujours quand vient le temps de reprocher ceci et cela à l'Église et aux chrétiens...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 937
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Jeu 24 Nov 2011, 02:33

Bonsoir,
il est peut-être important d'établir des distinctions en terme de péchés.
Le Christ disait que désirer en pensées la femme de son voisin, c'était commettre l'adultère, ou qu'il fallait s'arracher l'oeil s'il était occasion de faute. Mais il ne s'agit pas là d'une morale pragmatique, si on ose dire...
Ce dosage entre fidélité aux textes et sens des réalités présentes est toujours-difficile, mais en lisant certains fils ici il me semble déséquilibré. Je ne comprends pas qu'on s'inquiète sur des peccadilles à une époque où il y a des cimetières vandalisés, des coptes persécutés, des centaines de milliers d'avortements etc.etc.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Jeu 24 Nov 2011, 03:05

Pierre75 a écrit:
Bonsoir,

parfois en lisant ce Forum je me demande dans quel monde vivent les catholiques... L'Eglise semble condamner les divorcés, alors qu'un couple sur trois va divorcer, condamne les gens qui ont des relations sexuelles avant le mariage, s'interroge sur le contraceptif, etc. Et pendant ce temps-là, il y a les émissions d'Ardisson et de Canal+, la gay-pride, le porno chic, le SM, et j'en passe...

L'Eglise n'est-elle pas vraiment trop décalée et même à côté de son rôle, en condamnant des comportements qui sont des peccadilles (je pense à la masturbation ou aux aventures avant le mariage, etc.) par rapport aux péchés 100 plus graves devenus omniprésents ? Embêter des gens qui divorcent à une époque où il y a tant d'autres choses, faire des cas de conscience à propos du préservatif, etc., tout cela n'est-il pas devenu ridicule ?

PS. Je suis vraiment étonné que l'Eglise continue à considérer "la masturbation" comme un péché, même grave. A une époque où il y a l'avortement, ou - dans un registre complètement différent - les guerres, massacres sans fin, blasphèmes etc., c'est absurde!

Cher Pierre,

La masturbation, prise comme un acte isolé, paraît n'avoir pas de conséquence grave.

Le problème est que ce n'est qu'une apparence. Pratiquée comme une chose normale, elle habitue à centrer la sexualité sur soi et non sur le don de l'amour à l'autre, à son futur conjoint, source de joie et de vie.

Et les conséquences de ce climat de luxure sont visibles de nos jour : notre société semble aller bien ? Elle est en réalité minée par une hyper érotisation qui a des conséquences souvent mortelles sur les familles et la durée des couples.

Ce n'est certes pas la seule cause. Il faudrait aussi citer l'exaltation du plaisir romantique, qui est une autre forme de plaisir égocentrique (sans doute plus féminin) et source de 7 divorces sur 10.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier le chercheur



Masculin Messages : 2782
Inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Jeu 24 Nov 2011, 15:07

Pierre75 a écrit:
Bonsoir,

parfois en lisant ce Forum je me demande dans quel monde vivent les catholiques... L'Eglise semble condamner les divorcés, alors qu'un couple sur trois va divorcer, condamne les gens qui ont des relations sexuelles avant le mariage, s'interroge sur le contraceptif, etc. Et pendant ce temps-là, il y a les émissions d'Ardisson et de Canal+, la gay-pride, le porno chic, le SM, et j'en passe...

L'Eglise n'est-elle pas vraiment trop décalée et même à côté de son rôle, en condamnant des comportements qui sont des peccadilles (je pense à la masturbation ou aux aventures avant le mariage, etc.) par rapport aux péchés 100 plus graves devenus omniprésents ? Embêter des gens qui divorcent à une époque où il y a tant d'autres choses, faire des cas de conscience à propos du préservatif, etc., tout cela n'est-il pas devenu ridicule ?

PS. Je suis vraiment étonné que l'Eglise continue à considérer "la masturbation" comme un péché, même grave. A une époque où il y a l'avortement, ou - dans un registre complètement différent - les guerres, massacres sans fin, blasphèmes etc., c'est absurde!

Je suis tout à fait d'accord avec Pierre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x3v728_une-nde-avec-nicole-dron
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Jeu 24 Nov 2011, 19:26

Pierre75 a écrit:
Bonsoir,

parfois en lisant ce Forum je me demande dans quel monde vivent les catholiques... L'Eglise semble condamner les divorcés, alors qu'un couple sur trois va divorcer, condamne les gens qui ont des relations sexuelles avant le mariage, s'interroge sur le contraceptif, etc. Et pendant ce temps-là, il y a les émissions d'Ardisson et de Canal+, la gay-pride, le porno chic, le SM, et j'en passe...

L'Eglise n'est-elle pas vraiment trop décalée et même à côté de son rôle, en condamnant des comportements qui sont des peccadilles (je pense à la masturbation ou aux aventures avant le mariage, etc.) par rapport aux péchés 100 plus graves devenus omniprésents ? Embêter des gens qui divorcent à une époque où il y a tant d'autres choses, faire des cas de conscience à propos du préservatif, etc., tout cela n'est-il pas devenu ridicule ?

PS. Je suis vraiment étonné que l'Eglise continue à considérer "la masturbation" comme un péché, même grave. A une époque où il y a l'avortement, ou - dans un registre complètement différent - les guerres, massacres sans fin, blasphèmes etc., c'est absurde!

Il me semble que ce que vous dites est l'un des plus grand piège (si ce n'est pas le plus grand) de notre époque qui nous catholique nous guette : à savoir le relativisme . Autrement dit ce que vous nous suggérer c'est ni plus ni moins de relativiser certain péché au motif qu'il y a plus grave . Et ce que vous oubliez c'est le mécanisme du péché ,ce que vous appelez péché grave commence toujours par un péché que vous considérez moindre . Par exemple la plus part de grossesse qui donne lieu à l'avortement viennent des relations hors mariage des personnes qui ne sont pas prêt d'avoir des enfants pour des raisons diverse ( ex : pas de moyen financier pour élever un enfant , encore aux études , pas prêt à fonder une famille a , par accident après une soirée bien arrosée ...) ou par exemple la masturbation dont vous vous étonnez qu'elle soit encore considérer comme un péché ,vous constaterez que chez la plus part des garçons qui la pratique régulièrement ,la source de l'excitation c'est la pornographie qui est lui même conséquence de l'idéologie de 68 qui a dissocié le plaisir sexuel et sa finalité qui est l'expression ultime d'amour entre deux personnes (de sexe opposé ) et la fécondité de cet amour qui est l'ouverture à la vie çàd la reproduction . Le divorcé par exemple dont vous considérez comme étant un fait d'actualité que l'Eglise devrait accepter est une blessure psychique grave pour les enfants ,bcq enfants n'y relèvent pas car la famille existe d'abord pour l'épanouissement de l'enfant . On pourrait parler des heures et des heures des conséquences et les sources du divorce mais de toute façon pour cette question le Christ a été clair et c'est NON .

Je pourrais vous montre que tous les péchés que vous considérez comme n'étant pas ou à relativiser sont conséquence ou source d'autre péché grave .
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 937
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Jeu 24 Nov 2011, 23:06

Bonsoir,

concrètement beaucoup de divorcés quittent l'Eglise ; concrètement, les discours de Jean-Paul II condamnant le préservatif en Afrique ont parus absurdes ; concrètement, on entend parler de scandales très graves qui touchent l'Eglise et à côtés desquels la masturbation etc. fait rigoler...

Il y a un trop gros décalage entre :
- les exigences affichées par l'Eglise ;
- la réalité moderne ;
- et, si on peut l'ajouter, le comportement de certains dans l'Eglise...
Tout cela forme un cocktail dangereux pour les gens, qui à mon avis se détournent de l'Eglise pour ces raisons.

Alors que :
- un enseignement plus raisonnable et accommodant aux imperfections banalisées et au divorce, etc. ;
- un recentrage vers la spiritualité plutôt que vers une morale soporifique et paraissant hypocrite (là-dessus, l'approche d'Arnaud, qui traite de NDE ou de sainteté ou de kénose, me semble bien plus féconde que les discours moralisateurs) ;
- enfin, une attitude ferme et virile face aux visions DOCTRINALES et SPIRITUELLES considérées comme erronées par l'Eglise, par ex. face à l'Islam, au relativisme...
me sembleraient susceptibles de revivifier énormément l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Ven 25 Nov 2011, 00:22

L'Église ne fera jamais concession au péché que le Christ a vaincu au prix de son Sang. Elle dénoncera toujours et à travers le temps que le péché est contraire à ce que veut Dieu, et tant pis si ça n'est pas éthique devant les athés ou le non-chrétien.
Le pape a eu beaucoup de sens en parlant du préservatif en Afrique, on a tendance à croire que c'est l'arme absolue contre le SIDA, tandis que le saint père nous rappelait l'importance de la chasteté, si délaissée de nos jours. Si les gens ont été interpellés par ses propos, c'est qu'ils en avaient grand besoin.
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Ven 25 Nov 2011, 12:08

durant la seconde guerre mondiale, on a "éliminé" des invalides, des gens d'autres races ou d'autres religions, des vieux, des pas rentables pour la société. on entend dire, c'était cruel, plus jamais çà.

Aujourd'hui, on va dans les hômes pour personnes âgées leur expliquer leur droit à une fin digne (dont l'euthanasie) en même temps que la société vous fait considérer la vieillesse comme une maladie. Et comme un malade c'est un fardeau, que quand il est fichu, il faudrait bien qu'il s'en aille sur la pointe des pieds sans faire de vague, sans nous déranger et surtout sans nous faire culpabiliser (rien que çà), le désespoir n'est pas loin pour nos "vieux" et nos malades. Si vous voulez des enfants, surtout, qu'ils ne soient pas différents et qu'ils viennent quand vous l'avez décidé, sinon, avortement. après tout, on peut recommencer à en faire un autre quand on l'aura décidé. est ce si différent que les atrocités du passé ou est ce simplement plein d'hypocrisie?
pour le divorce, c'est sûr, c'est un outil de bien être sponsorisé par le monde moderne. Tu ne t'épanouis pas? sans doute ton conjoint te pompe ton énergie, alors, démarre une nouvelle vie. quel est le pourcentage des familles recomposées heureuses? bizarrement, on voit les statistiques des divorces, mais quid des statistiques du bonheur des divorcés? et de leurs enfants?
pour être en phase avec le monde moderne il faudrait donc que les religions s'adaptent à ces valeurs morales? prouvez nous que les valeurs morales d'aujourd'hui sont meilleures que celles de l'église et rendent l'homme REELLEMENT plus heureux. je ne parle pas d'une illusion du bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Ven 25 Nov 2011, 12:17

Pierre75 a écrit:
Bonsoir,

concrètement beaucoup de divorcés quittent l'Eglise ; concrètement, les discours de Jean-Paul II condamnant le préservatif en Afrique ont parus absurdes ; concrètement, on entend parler de scandales très graves qui touchent l'Eglise et à côtés desquels la masturbation etc. fait rigoler...


-La doctrine de l'Eglise sur les divorcé remariés c'est le Christ qui l'a fixé et non l'Eglise

-Jean Paul II n'a JAMAIS condamné le préservatif ni explicitement ni implicitement . Vérifiez vous même

-Bref je ne vous comprend pas ,vous estimez que parce qu'il y a des péchés dont vous jugez grave on devrait relativiser voir normaliser les péchés dont vous jugez moindre c'est un raisonnement absurde . Vous confondez la miséricorde et la permissivité.
Jésus disait à sainte Faustine : « Je suis plus profondément blessé par les petites imperfections des âmes choisies que par les péchés des âmes vivant dans le monde. »

A vous entendre le coeur du Christ s'accommoderait facilement aux petites imperfections or c'est FAUX .

Ce n'est pas l'Eglise qui est exigent c'est l’Évangile .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Ven 25 Nov 2011, 12:44

Cher Frédéric, Le Christ a appelé à la perfection les pauvres pécheurs.

Mais il n'a pas EXIGER d'eux la perfection avec menace d'enfer.

Les menaces d'enfer, il les a gardées pour ceux qui menaçaient les autres à tour de bras de l'enfer.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Ven 25 Nov 2011, 20:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Frédéric, Le Christ a appelé à la perfection les pauvres pécheurs.

Mais il n'a pas EXIGER d'eux la perfection avec menace d'enfer.

Les menaces d'enfer, il les a gardées pour ceux qui menaçaient les autres à tour de bras de l'enfer.

C'est la SAINTETÉ ou L'ENFER il n'existe pas d'autre alternative .
C'est le Christ lui même qui nous dit que la porte est étroite et qu'il y a Beaucoup d’appelés et peu d’élus.
Le problème de ceux qui menaçaient à tour de bras les autres de l'enfer c'est que d'une part ils oublient de s'inclure et que d'autre part ils oublient de parler de la miséricorde de Dieu . Mais miséricorde ou pas le passeport pour rentre au ciel c'est la SAINTETÉ .C'est l'exigence Évangélique
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Ven 25 Nov 2011, 20:53

fredsinam a écrit:


C'est la SAINTETÉ ou L'ENFER il n'existe pas d'autre alternative .
C'est le Christ lui même qui nous dit que la porte est étroite et qu'il y a Beaucoup d’appelés et peu d’élus.

Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed

Voulez vous désespérer les pauvres pécheurs et avez vous oublié que vous en êtes ?

Cher Fredsisam, heureusement pour vous et moi, Dieu est patient pour nous conduire à la sainteté...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Pierre75



Messages : 937
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Ven 25 Nov 2011, 20:54

Bonsoir Fredsinam,
si c'est la Sainteté ou l'enfer, alors pourquoi faire des enfants? On sait que 95% des gens seront damnés, donc 95% des enfants, donc l'avortement est une bonne chose (au moins ils resteront dans les limbes au lieu de finir en enfer).
Il me semble que tout raisonnement intégriste en religion aboutit à cette même conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Ven 25 Nov 2011, 21:08

Pierre75 a écrit:
Bonsoir Fredsinam,
si c'est la Sainteté ou l'enfer, alors pourquoi faire des enfants? On sait que 95% des gens seront damnés, donc 95% des enfants, donc l'avortement est une bonne chose (au moins ils resteront dans les limbes au lieu de finir en enfer).
Il me semble que tout raisonnement intégriste en religion aboutit à cette même conclusion.

Bonsoir Pierre,

C'est vrai que nous sommes tous appelés à la Sainteté, c'est notre vocation à tous... mais comme Arnaud le dit Dieu est patient, j'ajouterai il est doux, MISERICORDIEUX, DIEU EST AMOUR ....

Et si nous essayons de vivre le plus saintement possible, Dieu sait bien que le juste pèche 7 fois le jour (je fais allusion à l'Evangile) et Dieu le pardonne dès qu'il se repent !!!

Dieu descend de la montagne chercher ses brebis, il est descendu des cieux mourir pour nous sur la Croix et pour notre Salut !

A vous lire, si vous me permettez il me semble que vous avez une fausse image de Dieu... il faut faire gaffe aux fausses images de Dieu , cela peut venir de notre enfance, notre éducation etc...

Comme disait Jean-Paul II : n'ayez pas peur, ouvrez grandes les portes au Christ.

Et j'évoque ici la petite Thérèse qui disait que si elle n'y arrivait pas, Dieu lui enverrait l'ascenseur !!!!

Quelle Confiance, Quelle Espérance !!

Et à l'heure de la mort... Dieu nous demandera encore si nous voulons venir avec Lui !

Alors moi, perso je ne crois pas que l'enfer est très peuplé Very Happy

Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Lun 28 Nov 2011, 12:57

fredsinam a écrit:

C'est la SAINTETÉ ou L'ENFER il n'existe pas d'autre alternative .


Toute l'humanité est donc en enfer
plus de probleme de chauffage en hiver Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Lun 28 Nov 2011, 13:08

TOBIE a écrit:
fredsinam a écrit:

C'est la SAINTETÉ ou L'ENFER il n'existe pas d'autre alternative .


Toute l'humanité est donc en enfer
plus de probleme de chauffage en hiver Mr. Green

La "blessure" est une théologie qui n'est que très rarement prise en compte. Vatican II y remédie. L'avons nous bien comprise ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Lun 28 Nov 2011, 13:33

Cher Marc, C'est ESSENTIEL.

Si on comprend la blessure de nos âmes, alors on comprend que cette terre n'est pas divisée en deux groupes (les saints et les pécheurs) mais en TROIS groupes (les saints, les pauvres pécheurs et les vrais grands pécheurs).

Je suis dans le groupe 2 je crois ... Embarassed

Au Ciel, par contre, il n'y aura plus que deux groupes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Lun 28 Nov 2011, 13:38

J'étais un très grand pécheur et je pleur très souvent.... tu le sais Arnaud..
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28028
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Lun 28 Nov 2011, 13:49

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Marc, C'est ESSENTIEL.

Si on comprend la blessure de nos âmes, alors on comprend que cette terre n'est pas divisée en deux groupes (les saints et les pécheurs) mais en TROIS groupes (les saints, les pauvres pécheurs et les vrais grands pécheurs).

Je suis dans le groupe 2 je crois ... Embarassed

Au Ciel, par contre, il n'y aura plus que deux groupes.

Parfois, je m'identifie aussi au groupe 2... au bon larron, si on peut dire.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?    Lun 28 Nov 2011, 13:54

Marc L a écrit:
J'étais un très grand pécheur et je pleur très souvent.... tu le sais Arnaud..

Les vrai grands pécheurs sont glacés, calmes, intelligents. Ils ne pleurent pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Peut-on évaluer comme "péchés mortels" ce qui est devenu banal ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [6ème] réflexion sur la poésie : qu'est-ce que la poésie ?
» Ca y est j'ai mis mon ava....tard
» quand l'apprentissage de la proprete devient source de conflit...
» Pouvons nous bénéficier du 1% pour louer un logement ?
» Un Astéroide menacera de la Terre en 2036...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: