DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
RenéMatheux



Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 25 Mai 2013, 16:16

Mais non! Vu que l'eglise est satanique! :beret:
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Mer 11 Sep 2013, 13:37

Toutes les révélations évangéliques que j'ai vue sur l'enfer me semble fausse

Ainsi dans le 3-eme témoignage de
http://spiritlessons.com/documents/7_jovenes/French_Revelations_sur_lEnfer_7_Columbian_Youths_Hell.htm
Citation :
Il était là depuis seulement un mois et avait encore de la chair sur son visage. Cependant, il souffrait comme tous les autres. Au début, il ne savait pas pourquoi il était en Enfer. Je crois que lorsque ce Chrétien s'est approché tout près de sa voiture, c'était la dernière chance pour Rogelio d'accepter le Seigneur Jésus. De la même manière que plusieurs ont déjà eu l'opportunité de L'accepter. Aujourd'hui je vous invite à ouvrir vos coeurs à Jésus; Il est le seul chemin, la vérité et la vie (Jean 4:6). C'est Seulement à travers Lui que nous pouvons être sauvés dans le Royaune des Cieux (Actes 4:12). Le Seigneur nous demande aussi de suivre Ses voies dans la sainteté et l'honneur. Que Dieu vous bénisse.
Vous avez bien lu
Au début, il ne savait pas pourquoi il était en Enfer.
Au fou

Plus generalement on trouve des passages comme par exemple celui-ci sur
http://voiceofgod.unblog.fr/2012/07/27/prepare-toi-a-rencontrer-ton-dieu-1-par-angelica-zambrano/
Citation :
On est arrive a un endroit ou une femme était couverte de feu. Elle était en agonie et s‟écriait en suppliant le Seigneur pour la miséricorde. Jésus la pointa du doigt et me dit: “ ma fille, cette femme que tu aperçois la s’appelle Selena.” Quand on s‟est approche, elle cria: “ Seigneur aie pitie, pardonne moi, libère moi d‟ici!” mais le Seigneur la regarda et dit: “ c’est tard, trop tard. Tu ne peux plus te repentir.”
C'est contraire à tout ce qu'on croit! Du moins il me semble! Jésus si on lui demande pardon ne dira pas "c'est trop tard". Le problème, c'est que les damnés ne demandent pas pardon à Jésus! Il Le haisse.
Qu'en pensez vous?

Ceci dit des fausses révélations sur l'enfer ou autre, il y en a aussi qui circulent dans l'eglise catholique! Heureusement, il y a les évèques pour discerner!

Ce genre de révélation me fait penser aux fausses révélations habituelles des pseudo voyants qui inventent des révélations. Problème : il ne connaissent pas l'exacte réalité et se contente de répéter ce qu'ils ont entendu. Pour cela, il se contredisent!


Dernière édition par RenéMatheux le Mer 11 Sep 2013, 16:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Mer 11 Sep 2013, 15:15

Cher René, je dirais même que ces "Révélations" imaginaires blasphèment le nom de Jésus, le transformant en une sorte de SS d'Auschwitz.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Mer 11 Sep 2013, 15:32

Ceux qui sont en enfer ont rejeté Jésus toute leur vie et à l'heure de la mort devant le Christ, ils ne peuvent pas dire: "Je ne savais pas."
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Mer 11 Sep 2013, 15:37

Thumright 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Mer 11 Sep 2013, 16:06

De nouveau dans
http://voiceofgod.unblog.fr/2012/07/27/prepare-toi-a-rencontrer-ton-dieu-1-par-angelica-zambrano/
il y en a une encore plus horrible
Citation :

à l‟instant même, le Seigneur me montra un garçon de 8 ans tourmenté par le feu. Le garçon criait: “Seigneur aie pitié de moi, retire moi de cet endroit ; je ne veux pas y être.” Il continua à pleurer et à crier. J’ai vu les démons autour de ce garçon qui ressemblaient aux images de la bande dessinée. Il y avait “ dragon boy z”, “ben 10”, “pokemon”, dora etc. “Seigneur pourquoi le petit garçon est ici?” Jésus me montra un écran géant de la vie de cet enfant. J‟ai vu comment il passait toute sa vie devant l‟écran de la télévision entrain de regarder ces bandes dessinées.
Un enfant de 8 ans !
Je crois que c'est la zambrano qui va y aller en enfer pour raconter des horreurs pareilles!
Cette femme. m'écoueure
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 15:14

Cher René, le problème chez vous, c'est que vous préférez votre opinion à celle de l'Eglise. Or, que sait-on sur l'enfer ? Voici quelques pistes:

Louis Brémond, la conception catholique de l'Enfer a écrit:


Si le repentir nous eût été possible dans l'éternité, nous aurions gaspillé le temps. Et comme l'éternité est interminable, à quel moment aurions-nous commencé à nous repentir ? Peut-être jamais, puisque après tout nous avions bien le temps.
 


[…]

quoique momentané par rapport à l'acte, le péché est éternel par rapport à la volonté.

[…]

Ce qu'un jury considère avant tout, quand il s'agit d'accorder ou de refuser le bénéfice des circonstances atténuantes, ce sont les intentions du coupable dans la perpétration de son crime, et non le temps qu'il a dépensé à le commettre et à en jouir, Dieu voit les dispositions les plus secrètes du cœur humain
Saint Catherine de Gènes, traité du Purgatoire a écrit:


Il est certain , en effet, que la volonté de l'homme en révolte contre la volonté de Dieu constitue le péché, et que le péché ne saurait cesser d'exister tant que cette volonté qui la produit persévère. Or, les damnés étant dans cet état de volonté perverse lorsqu'ils perdirent la vie, leurs péchés ne furent point remis et ne peuvent l'être, parce que la mort a rendu leur volonté invariable. L'âme est fixée pour jamais dans le bien ou dans le mal, selon la disposition de sa volonté au moment de la mort. C'est à ce moment décisif que Dieu la juge, ou miséricordieusement, si sa volonté s'est retournée vers lui par une sincère pénitence, ou en toute rigueur, s'il la trouve encore attachée à son péché , selon qu'il est écrit : Où je te trouverai, là je te jugerai : Ubi invenero, ibi te judicabo. Quoi qu'il en soit, la sentence une fois prononcée est irrévocable, parce que toute liberté cessant avec la vie, l'âme doit demeurer éternellement dans la situation où la mort la trouve.
 

Mgr de Ségur – L'enfer, s'il y en a un – ce que c'est – comment l'éviter a écrit:


Troisième raison de l’éternité des peines : la perversité de la volonté des damnés.

La volonté des damnés est comme pétrifiée dans le péché, dans le mal, dans la mort surnaturelle. Qu’est-ce qui fait qu’en cette vie un pécheur peut se convertir ? C’est d’abord, comme nous l’avons dit, qu’il en a le temps et que le bon Dieu lui en donne toujours la grâce; mais c’est aussi parce qu’il est libre, parce que sa volonté peut, à son choix, se retourner du côté de Dieu. C’est un acte de volonté libre qui a détourné le pécheur de son Dieu; et c’est par un autre acte de volonté libre que, moyennant la grâce de ce Dieu très Bon, il revient à lui, se repent, et, pauvre enfant prodigue, rentre pardonné dans la maison paternelle.

Mais, au moment de la mort, il en est de la liberté comme de la grâce : c’est fini, fini pour toujours. Il ne s’agit plus alors de choisir, mais de demeurer dans ce qu’on a choisi. Vous avez choisi le bien, la vie : vous possédez pour toujours le bien et la vie. Vous avez choisi follement le mal et la mort : vous êtes dans la mort; vous y êtes pour toujours, et vous n’y êtes que parce que vous l’avez voulu lorsque vous pouviez vouloir. C’est l’éternité des peines.

On montre encore aujourd’hui, au palais de Versailles, la chambre où mourut Louis XIV, le 1er septembre 1715. Ce sont les mêmes meubles, et en particulier la même pendule. Par un sentiment de respect pour le grand roi mort, on arrêta cette pendule au moment où il rendit le dernier soupir, à quatre heures trente et une minutes; et depuis, on n'y a point touché, et voilà plus de cent soixante ans que l’aiguille immobile du cadran marque quatre heures trente et une minutes. C’est une image frappante de l’immobilité où entre et demeure la volonté de l’homme, au moment où il quitte cette vie.

La volonté du pécheur damné demeure donc nécessairement ce qu’elle est au moment de la mort. Telle qu’elle est, elle est immobilisée, elle est éternisée, si l'on peut parler ainsi. Le damné veut toujours est nécessairement le mal qu’il a fait, dit saint Bernard. Le mal et lui ne font plus qu’un; c’est comme un péché vivant, permanent, immuable.

De même que les Bienheureux, ne voyant Dieu que dans son amour, l’aiment nécessairement; de même les réprouvés, ne voyant Dieu que dans les châtiments de sa justice, le haïssent nécessairement. Je vous le demande : n’est-il pas de justice rigoureuse qu’un châtiment immuable frappe une perversité immuable ? et qu’une peine éternelle, toujours la même, punisse une volonté éternellement fixée dans le mal, éternellement détournée de Dieu par la révolte et la haine, une Volonté arrêtée de pécher toujours ?

De ce que nous venons de dire, comme de ce qui précède, il résulte d’une manière évidente que, dans l’enfer, les damnés n’ayant ni le temps, ni la grâce, ni la volonté de se convertir, ils ne peuvent être pardonnés, ils doivent de toute nécessité subir un châtiment immuable et éternel; enfin, et comme conséquence rigoureuse, que les peines de l’enfer non seulement n’auront point de fin, mais qu’elles ne sont pas susceptibles de ces diminutions ou mitigations dont on voudrait se flatter. : voilà pourquoi il punit d'une peine sans fin l'homme qui a voulu pécher sans fin.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 15:43

Oh j'ai déjà lu beaucoup de ces textes! Il ne me gènent pas!
Mais vous pouvez prendre aussi la lettre de l'au dela
http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/lettre-enfer.htm

Remarquez bien que la damnée refuse de demander pardon
Citation :
Je sortis du noir brusquement à l'instant du trépas. Je me vis inondée par une lumière éblouissante, à l'endroit même où gisait mon cadavre. Cela se passe comme au théâtre lorsqu'on éteint la salle: le rideau s'ouvre sur une scène imprévisible, affreusement lumineuse - la scène de ma vie. Comme dans un miroir, je vis mon âme, je vis les grâces foulées aux pieds, depuis ma jeunesse jusqu'au dernier "non" à Dieu.
Je me sentis comme un assassin auquel on présenterait sa victime, exsangue: "Me repentir? Jamais! - Avoir honte? Jamais!"
Cependant je ne pouvais pas résister au regard de ce Dieu que j'avais rejeté.

Il ne me restait qu'une seule chose à faire: fuir.
Comme Caïn s'enfuit d'Abel, ainsi mon âme fut chassée au loin à la vue de cette horreur.

Ce fut le jugement particulier. Le Juge invisible dit: "Loin de moi!".
Alors mon âme, comme une ombre jaune de soufre, se précipita dans le lieu de l'éternel tourment.
Remarquez que c'est aussi conforme au récit de NDE
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 16:11

Abenader a écrit:
...le problème chez vous, c'est que vous préférez votre opinion à celle de l'Eglise. Or, que sait-on sur l'enfer ?...
Pour connaître l'opinion de l'Eglise, c'est très simple, très résumé, très clair et très sourcé :
Catéchisme de l'Eglise catholique, § 1033 et suivants a écrit:
IV. L’enfer  
1033
Nous ne pouvons pas être unis à Dieu à moins de choisir librement de l’aimer. Mais nous ne pouvons pas aimer Dieu si nous péchons gravement contre Lui, contre notre prochain ou contre nous-mêmes : "Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. Quiconque hait son frère est un homicide ; or vous savez qu’aucun homicide n’a la vie éternelle demeurant en lui" (1 Jean 3, 15). Notre Seigneur nous avertit que nous serons séparés de Lui si nous omettons de rencontrer les besoins graves des pauvres et des petits qui sont ses frères (cf. Matthieu 25, 31-46). Mourir en péché mortel sans s’en être repenti et sans accueillir l’amour miséricordieux de Dieu, signifie demeurer séparé de Lui pour toujours par notre propre choix libre. Et c’est cet état d’auto-exclusion définitive de la communion avec Dieu et avec les bienheureux qu’on désigne par le mot "enfer".
1034
Jésus parle souvent de la "géhenne" du "feu qui ne s’éteint pas" (cf. Matthieu 5, 22. 29 ; 13, 42. 50 ; Marc 9, 43-48), réservé à ceux qui refusent jusqu’à la fin de leur vie de croire et de se convertir , et où peuvent être perdus à la fois l’âme et le corps (cf. Matthieu 10, 28). Jésus annonce en termes graves qu’il "enverra ses anges, qui ramasseront tous les fauteurs d’iniquité (...), et les jetteront dans la fournaise ardente " (Matthieu 13, 41-42), et qu’il prononcera la condamnation : "Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel ! " (Matthieu 25, 41).
1035
L’enseignement de l’Église affirme l’existence de l’enfer et son éternité. Les âmes de ceux qui meurent en état de péché mortel descendent immédiatement après la mort dans les enfers, où elles souffrent les peines de l’enfer, "le feu éternel" (1). La peine principale de l’enfer consiste en la séparation éternelle d’avec Dieu en qui seul l’homme peut avoir la vie et le bonheur pour lesquels il a été créé et auxquels il aspire.  
(1) cf. Denzinger-Schönmetzer 76; 409; 411; 801; 858; 1002; 1351; 1575; SPF (Credo du Peuple de Dieu : profession de foi solennelle) 12          
1036
Les affirmations de la Sainte Écriture et les enseignements de l’Église au sujet de l’enfer sont un appel à la responsabilité avec laquelle l’homme doit user de sa liberté en vue de son destin éternel. Elles constituent en même temps un appel pressant à la conversion : " Entrez par la porte étroite. Car large et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui le prennent ; mais étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent " (Matthieu 7, 13-14) :      
Ignorants du jour et de l’heure, il faut que, suivant l’avertissement du Seigneur, nous restions constamment vigilants pour mériter, quand s’achèvera le cours unique de notre vie terrestre, d’être admis avec lui aux noces et comptés parmi les bénis de Dieu, au lieu d’être, comme de mauvais et paresseux serviteurs, écartés par l’ordre de Dieu vers le feu éternel, vers ces ténèbres du dehors où seront les pleurs et les grincements de dents (Lumen Gentium 48).
1037
Dieu ne prédestine personne à aller en enfer (cf. Denzinger-Schönmetzer 397 ; 1567) ; il faut pour cela une aversion volontaire de Dieu (un péché mortel), et y persister jusqu’à la fin. Dans la liturgie eucharistique et dans les prières quotidiennes de ses fidèles, l’Église implore la miséricorde de Dieu, qui veut "que personne ne périsse, mais que tous arrivent au repentir" (2Pierre 3, 9) :  
Voici l’offrande que nous présentons devant toi, nous, tes serviteurs, et ta famille entière : dans ta bienveillance, accepte-la. Assure toi-même la paix de notre vie, arrache-nous à la damnation et reçois-nous parmi tes élus (MR, Canon Romain 88).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 16:26

RenéMatheux a écrit:
...http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/lettre-enfer.htm...
Le site Vincent Detarle est en effet une véritable encyclopédie dans laquelle on peut puiser avec discernement toutefois.
Voici une sélection des visions célèbres de l'enfer, mais il en a beaucoup d'autres, tant est terrible le sort de ceux qui le choisissent :
------------------------
Sainte sœur Faustine (Héléna Kowalska), canonisée par Jean-Paul II, note dans son "Petit Journal", § 740 :
§ 740 "Aujourd’hui, j’ai été introduite par un Ange dans les gouffres de l’Enfer. C’est un lieu de grands supplices. Et son étendue est terriblement grande. Genres de souffrances que j’ai vues :        
- La première souffrance qui fait l’enfer, est la perte de Dieu.
- La seconde : les perpétuels remords de conscience.          
- La troisième : le sort des damnés ne changera jamais.        
- La quatrième : c’est le feu qui va pénétrer l’âme sans la détruire. C’est une terrible souffrance, car c’est un feu purement spirituel, allumé par la colère de Dieu.
- La cinquième souffrance, ce sont les ténèbres continuelles, une odeur terrible, étouffante. Et malgré les ténèbres, les démons et les âmes damnées se voient mutuellement et voient tout le mal des autres et le leur.          
- La sixième souffrance, c’est la continuelle compagnie de Satan.      
- La septième souffrance : un désespoir terrible, la haine de Dieu, les malédictions, les blasphèmes.
Ce sont des souffrances que tous les damnés souffrent ensemble, mais ce n’est pas la fin des souffrances. Il y a des souffrances, qui sont destinées aux âmes en particulier : ce sont les souffrances des sens. Chaque âme est tourmentée d’une façon terrible selon ses péchés. Il y a de terribles caveaux, des gouffres de tortures où chaque supplice diffère de l’autre. Je serais morte à la vue de ces terribles souffrances, si la Toute-Puissance de Dieu ne m’avait soutenue !      

Que chaque pécheur sache qu’il sera torturé durant toute l’éternité par les sens qu’il a employés pour pécher !        

J’écris cela sur ordre de Dieu pour qu’aucune âme ne puisse s’excuser disant qu’il n’y a pas d’enfer, ou, que personne n’y a été et ne sait comment c’est. Moi, Sœur Faustine, par ordre de Dieu, j’ai pénétré dans les abîmes de l’enfer, pour en parler aux âmes et témoigner que l’enfer existe. Je ne peux pas en parler maintenant. J’ai l’ordre de Dieu de le laisser par écrit. Les démons ressentaient une grande haine envers moi. Mais l’ordre de Dieu les obligeait à m’être obéissants. Ce que j’ai écrit est un faible reflet des choses que j’ai vues. Une chose que j’ai remarquée c’est qu’il y avait là beaucoup d’âmes qui doutaient que l’enfer existât. Quand je suis revenue à moi, je ne pouvais pas apaiser ma terreur de ce que les âmes y souffrent si terriblement. Aussi je prie encore plus ardemment pour le salut des pécheurs. Sans cesse j’appelle la miséricorde divine sur eux. Ô mon Jésus, je préfère agoniser jusqu'à la fin du monde dans les plus grands supplices que de Vous offenser par le moindre péché !"
------------------------

Sainte Thérèse d'Avila, docteure de l'Église : Vision de l'enfer extraite du Livre de la vie, chapitre 32
Tout ce qu’on peut entendre dire, de l’enfer, ce que j’en avais lu ou appris dans mes propres méditations, quoique j’aie assez rarement approfondi ce sujet, la voie de la crainte ne convenant pas à mon âme, tout ce que les livres nous disent des déchirements et des supplices divers que les démons font subir aux damnés, tout cela n’est rien auprès de la peine, d’un tout autre genre, dont j’ai parlé ; il y a entre l’un et l’autre la même différence qu’entre un portrait inanimé et une personne vivante ; et brûler en ce monde est très peu de chose, en comparaison de ce feu où l’on brûle dans l’autre…LIRE LA SUITE
--------------------------

Sainte Françoise romaine (1384-1440) : Le Traité de l'enfer          
Du lieu de l’enfer, de son prince, de l'entrée des âmes dans ce lieu d'horreur, et des peines qui leur sont communes : Un jour que la servante de Dieu était très souffrante, elle s'enferma dans sa cellule, pour se livrer en toute liberté à l'exercice de la contemplation, où elle trouvait sa consolation et toutes ses délices. Il était environ quatre heures après midi : elle fut aussitôt ravie en extase, et l'archange Raphaël, qu’elle ne vit pas alors, vint la prendre, et la conduisit à la vision de l'enfer. Arrivée, à la porte de ce royaume effroyable, elle lut ces paroles écrites en caractères de feu : «Ce lieu est l'enfer, où il n'y a ni repos, ni consolation, ni espérance». Cette porte étant ouverte, elle regarda et vit un abîme si profond et si épouvantable, que depuis elle n'en pouvait parler sans que son sang se glaçât d'effroi. LIRE LA SUITE
--------------------

Apparitions mariales de Fatima - Vendredi 13 juillet 1917 – Vision de l'Enfer
(La Vierge) ouvrit les mains. Le reflet de la lumière qui s'en dégageait parut pénétrer la terre. Les enfants virent alors comme un océan de feu, où étaient plongés les démons et les âmes des damnés. Celles-ci étaient comme des braises transparentes, noires ou presque, ayant formes humaines. Elles flottaient dans cet océan de fumée. Les cris et les gémissements de douleur et de désespoir horrifiaient et étaient effrayantes !      
Les démons se distinguaient des âmes des damnés par des formes horribles et répugnantes d'animaux effrayants et inconnus, mais transparents comme de noirs charbons embrasés.  
Notre-Dame ajouta : "Quand vous réciterez le chapelet, dites après chaque Mystères : "Ô mon Jésus, Pardonnez-nous, Sauvez-nous du feu de l'enfer, Attirez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui en ont le plus besoin." LIRE LA PAGE COMPLETE
---------------------

Je te rajoutes aussi (bien que tu les contestes) ce qu'en disent les apparitions de Medjugorje, mais c'est pour ceux que cela intéresse :
Message du 25 Juillet 1982 :"Aujourd'hui, de nombreuses personnes vont en enfer. Dieu permet à ses enfants de souffrir en enfer, du fait qu'ils ont commis des fautes graves, impardonnables."    
La Sainte Vierge explique que les hommes qui ont fait des actes particulièrement ignobles et cruels vivent déjà sur terre un enfer qu'ils ont eux-mêmes créés. Après leur mort ces êtres ne font que continuer à vivre en enfer. Il vont en enfer parce que il le choisissent au moment de la mort et qu'ils refusent une autre voie. Mirjana a été choquée par ces paroles et a dit à Marie que Dieu était "trop dur", la Vierge a répliqué: "Regarde d'abord jusqu'où peut aller le mal chez les hommes. Alors tu ne diras plus que Dieu est dur!"            

Sur le même sujet à une date ultérieure (date incertaine) : "Ceux qui sont en enfer, veulent y rester et n'envisagent pas d'en sortir. Ceux qui font le mal vivent déjà en enfer sur terre, ils ne font que continuer leurs enfer dans l'au-delà."            

Message du lundi 10 janvier 1983 : "Les hommes qui vont en enfer ne veulent plus recevoir aucun bienfait de Dieu, ils ne se repentent pas, ils ne cessent de jurer et de blasphémer; ils prennent le parti de vivre en enfer et n'envisagent pas du tout de le quitter […] La plupart des hommes vont au purgatoire, beaucoup vont en enfer; un petit nombre va directement au Ciel"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 16:34

Il faut dire effectivement, cher Valto, que toutes les personnes qui ont eu la grâce de voir l'enfer en sont ressorties (de leurs visions) profondément bouleversées.

Je crois avoir lu que le petit Jacinto de Fatima en fut particulièrement traumatisé, et n'avait de cesse durant sa courte et sainte vie d'exhorter ses semblables sur l'horreur que cela est.

Les tourments inimaginables... sans compter l'enfer de l'enfer: l'éternité.



Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 16:38

Il y a la crainte de l'enfer mais il y a un moyen de l'éviter: la charité. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 16:47

Oui, c'est même la voie royale.

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 17:21

je vais vous choquer : je ne crois pas à toutes les révélations catholiques sur l'enfer!
par exemple sainte Françoise romaine me choque un peu. C'est une collection de supplices. Cela a l'air sadique. Cela me gène.
Mais par exemple, Fatima ou Sainte thérèse, j'y crois profond (parce qu'elle y est allée).
Mais je pense que satan introduit de fausses révélations pour choquer ou pour ridiculiser les vrais.

Je crois qu'une vérité sur l'enfer est que de très loin, la pire des peines est l'absence de la vision de Dieu. J'ai lu, je ne sais où que les damnés subiraient volontiers toutes les peines de l'enfer, si ils pouvaient en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 17:41

RenéMatheux a écrit:
je vais vous choquer : je ne crois pas à toutes les révélations catholiques sur l'enfer!
par exemple sainte Françoise romaine me choque  un peu. C'est une collection de supplices. Cela a l'air sadique. Cela me gène.
Mais par exemple, Fatima ou Sainte thérèse, j'y crois profond (parce qu'elle y est allée).
Mais je pense que satan introduit de fausses révélations pour choquer ou pour ridiculiser les vrais.

Je crois qu'une vérité sur l'enfer est que de très loin, la pire des peines est l'absence de la vision de Dieu. J'ai lu, je ne sais où que les damnés subiraient volontiers toutes les peines de l'enfer, si ils pouvaient en profiter.
Vous avez tout à faire raison cher René. Il faut comprendre que ces description sont à prendre comme des métaphores charnelles des souffrances SPIRITUELLES que les damnés, de toute façon, sont prêts à subir plutôt que de se convertir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 17:42

les souffrances de l'enfer sont effectivement épouvantables (et pourtant les damnés préfèrent les vivre plutôt que de se repentir. Cependant, elles ne viennent pas de Dieu mais elles sont un effet, comme dans une sorte de somatisation, de la perversité éternelle du damné. Voici comment :

Cette video vous l'expliquera :

http://www.dailymotion.com/video/xaoldq_163peineenfer

Lorsque vous avancerez dans la lecture de "l'heure de la mort", vous verrez que:

1° Oui, l'enfer est choisi par les damnés, librement, parce que leur égoïsme y voit le paradis de leur liberté. On ne choisit que ce qu'on aime.

2° Oui Dieu respecte leur choix et leur offre tous les cadeaux qu'il avait prévu: un corps ressuscité magnifique et parfait, immortel, lumineux, subtile et agile; Un monde pour eux seul, plein de merveilles minérales et vivantes.
Ainsi, la justice (droiture extrême) de Dieu est réalisée Elle est tout simplement sa façon d'aimer ceux qui l'aiment comme ceux qui le refusent, se donnant au premier, se cachant aux seconds.

Le reste, en joies comme en peines, c'est de la déduction de l'état d'âme de chacun, les aimants transformant tout en joie, les égoïstes transformant tout en rage.


3° Ainsi, les damnés transforment eux-mêmes, tels des rats de cave, ces dons en malheur,
non à cause de Dieu qui les punirait (En enfer, Dieu ne punit plus pour éduquer. Il respecte), mais à cause de la haine et la jalousie qui anime TOUT LEUR COMPORTEMENT.

Voici quelques exemples de cette SOMATISATION de leur égoïsme qui conduit à toutes ces peines :

1- L’absence de Dieu : C’est la cause de tout : leur âme est faite pour Dieu comme la femme pour l’homme. Et leur volonté préfère se priver de lui plutôt que d’en accepter les conditions (humilité et amour). Dieu ne peut donc se donner à eux. On ne l’épouse que si on l’aime, dans l’humilité. Sans ces conditions, la vision de Dieu est IMPOSSIBLE, comme il est impossible de faire un mariage d’amour sans aimer.

2- Feu spirituel : Du coup, coupé de ce qui SEUL aurait pu les rendre heureux, leur âme, dans son essence, est MAL. Elle est dans une sorte de feu, qui est ressenti comme de l’ANGOISSE (l’angoisse est déjà, ici-bas, la marque de la souffrance d’une âme qui, pour une raison ou une autre, n’a pas Dieu).

3- Le ver rongeur du remords : Du coup, subissant ce feu, ils se disent : « Je suis coincé. Je suis en prison. MAIS PLUTÔT MOURIR QUE CÉDER EN DEMANDANT PARDON ». Le remords, c’est le regret de s’être fait prendre. Rien à voir avec le repentir qui est le regret d’avoir fait du mal aux autres.

4- Les pleurs : Les damnés verront que ces gens dont ils méprisent l’humilité, les élus, rayonne de joie, ils en pleureront de rage et de jalousie.

5- Grincements de dents : Si vous voyez une fleur, vous vous réjouissez et vous en louez la bonté de Dieu. Su un damné voit une fleur, elle lui rappelle ce qu'il refuse de Dieu: son humilité et son amour. Alors ils la détruisent. Les beautés de leur monde disparaissent vite, comme un type crasseux pour sa maison qu'il façonne à l'image de son âme.

6- Le feu et la glace PHYSIQUES : On peut même justifier qu'au terme, par dégradations successives, les damnés finissent dans un lieu sinistre, froid ou brûlant, selon les préférences. En effet, la plus grande douleur d'un damné, c'est de rencontrer par hasard un des élus du Ciel qui, plein de joie, ne cessera de visiter l'univers et de s'y déplacer comme l'éclair (dit la Bible). En effet, pour les damnés, l'humilité des saints qu'ils méprisent accompagnée de leur gloire immense, les enrage. Alors, pour éviter cela, il est très certain qu'ils finissent par s'exiler dans les lieu les plus sinistres et déserts de l'univers.



On m'avait posé une question un jour :
Citation :
Donc, si j ai bien compris :

Une personne qui est en enfer et qui voit une fleur, si elle touche la fleur , se pétales tomberont : c est bien cela ?
Non. C'est plutôt le damné qui ne supporte pas la fleur et la fuit. C'est qu'elle lui rappelle ce Créateur humble et aimant dont il méprise les qualités. Alors il cherche les endroits les plus déserts où rien ne lui rappelle ce Dieu à la fois attirant et rejeté. Au point qu'il finissent par faire leur demeure des désert sinistres et des lieux enflammés AU SENS PROPRE, comme le dit l'Ecriture:
Citation :
"L'étang de feu".
Mais le pire, pour le damné, c'est la rencontre fortuite d'un saint du Ciel. Cela le met en rage, car il dénie à ces gens le bonheur.

Citation :
"C'est MOI qui suis heureux", proclame-t-il ! C'est MOI qui suis l'homme DEBOUT LIBRE.
Pourtant, il VOIT l'inverse. alors il fuit !

Et c'est vrai: les élus du Ciel ont renoncés à TOUT. Et ils ont tout obtenu. Une fleur suffit à les ravir puisqu'ils voient Dieu face à face.

Au contraire, les damnés se sont cherchés et ont tout perdu car ils n'arrivent à profiter de rien.

Conclusions

1° Toute la parole de Dieu sera réalisée, jusqu'au moindre détail, y compris cette description du Moyen Age des étangs de feu.

2° Mais tout cela se fera à cause de la logique de l'âme des damnés, pas à cause d'un sadisme de Dieu. Cela, c'est vraiment un truc périmé définitivement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 18:03

Arnaud Dumouch a écrit:
...Il faut comprendre que ces description sont à prendre comme des métaphores charnelles des souffrances SPIRITUELLES que les damnés, de toute façon, sont prêts à subir plutôt que de se convertir.
Cela dépend du sens que l'on attribue au mot spirituel, car souffrances il y a et terribles souffrances.
Dans les illustrations - intéressantes - que tu développes par la suite, cela se comprend mieux. Les souffrances ne sont pas des vues de l'esprit, mais des somatisations selon ton mot. L'angoisse, que tu cites, est souffrance. En te lisant, j'ai d'abord cru à un coup de peinture "gentillet" sur l'Enfer, mais ta vision des choses est pertinente. Elle n'enlève rien aux grandes révélations sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 18:28

Arnaud Dumouch a écrit:
les souffrances de l'enfer sont effectivement épouvantables (et pourtant les damnés préfèrent les vivre plutôt que de se repentir. Cependant, elles ne viennent pas de Dieu mais elles sont un effet, comme dans une sorte de somatisation, de la perversité éternelle du damné. Voici comment :
C'est évident pour la première des peines : la privation de la vision de Dieu! C'est eux qui n'ont pas voulu aimer Dieu! c'est eux qui le haissent!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 18:29


Comme exemple, prenez Lebob : il ne veut pas que dieu existe! Il contredit tout ce qu'Il fait quitte à répéter les mensonges et les positions athéistes les plus ahurissants! Il ne veut pas!
Ce n'est pas un jugement! Je pense sincèrement qu'il est mal parti vu les délires qu'il écrit pour s'opposer à Dieu! Alors si on arrive à lui faire comprendre où il va.......
En tout cas, il ne veut pas de Dieu! Et il dit n'importe quoi pour s'opposer à Lui!
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 18:53

RenéMatheux a écrit:
...En tout cas, il ne veut pas de Dieu! Et il dit n'importe quoi pour s'opposer à Lui!
J'ai un jugement sans concession sur sa personne car il dit, humainement, des âneries. Mais spirituellement je ne connais pas le tréfonds de son histoire personnelle. Religion n'est pas Dieu, mais expression humaine de la civilisation de Dieu. Dieu est plus universel que telle ou telle religion. Il s'est choisit un peuple mais ce n'est pas pour cela que tous les autres peuples sont destinés à l'Enfer. Dieu ne prédestine personne à l'Enfer, dit l'Eglise catholique. Je rend grâce que Dieu m'ait appelé dans la religion catholique, librement choisie, mais "à ceux qui ont beaucoup reçu, il sera beaucoup demandé".
On peut bouffer du curé mais chercher Dieu sincèrement sur des voies loin de Lui. Saül, devenu Paul, en est l'exemple.
Quant on attaque l'Eglise, j'attaque à mon tour, car il est important d'instaurer le respect et si - d'aventure - quelqu'un veut instaurer un rapport sado-maso, il me semble urgent de lui faire comprendre que je ne serais pas le masochiste.
Mais je suis conscient que seul Dieu jugera et sauvera comme il a sauvé Dismas le bon larron par son seul vouloir et ses seuls mérites.
Ceci dit "beaucoup de gens vont en Enfer, dit la Vierge à Medjugorje, la plupart au purgatoire, très peu au Paradis". Beaucoup, c'est beaucoup, c'est définitif et c'est éternel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16706
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 19:36

"Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés.
Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous."

c'est dans l'Evangile d'aujourd'hui...

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 19:45

Espérance a écrit:
"Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés.
Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous."

c'est dans l'Evangile d'aujourd'hui...
Très beaux textes en effet sur "l'autre". La première lecture (Colossiens 3, 12-17) est magnifique de même. C'est là où on mesure la longueur du chemin vers la sainteté.
Merci pour cette carte postale du Ciel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 20:57

Valtortiste91 a écrit:
RenéMatheux a écrit:
...En tout cas, il ne veut pas de Dieu! Et il dit n'importe quoi pour s'opposer à Lui!
J'ai un jugement sans concession sur sa personne car il dit, humainement, des âneries. Mais spirituellement je ne connais pas le tréfonds de son histoire personnelle. Religion n'est pas Dieu, mais expression humaine de la civilisation de Dieu. Dieu est plus universel que telle ou telle religion. Il s'est choisit un peuple mais ce n'est pas pour cela que tous les autres peuples sont destinés à l'Enfer. Dieu ne prédestine personne à l'Enfer, dit l'Eglise catholique. Je rend grâce que Dieu m'ait appelé dans la religion catholique, librement choisie, mais "à ceux qui ont beaucoup reçu, il sera beaucoup demandé".
On peut bouffer du curé mais chercher Dieu sincèrement sur des voies loin de Lui. Saül, devenu Paul, en est l'exemple.
Si on ne lui dit pas où il va aujourd'hui, ce sera un péché de ne pas l'avoir dit! surtout, il ira effectivement!
Nul jugement là dedans.

Mais comme on disait avec arnaud : ceux qui vont en enfer, c'est ceux qui délibérement haisse et refuse Dieu!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16706
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 21:50

RenéMatheux a écrit:


Mais comme on disait avec arnaud : ceux qui vont en enfer, c'est ceux qui délibérement haisse et refuse Dieu!
Refusent Dieu à l'heure de la mort et ça, personne, sauf Dieu peut savoir.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Jeu 12 Sep 2013, 22:46

Espérance a écrit:
RenéMatheux a écrit:


Mais comme on disait avec arnaud : ceux qui vont en enfer, c'est ceux qui délibérement haisse et refuse Dieu!
Refusent Dieu à l'heure de la mort et ça, personne, sauf Dieu peut savoir.
O! il y a des discernements sur la direction que l'on prend.
Exemple dans l'evangile (à peu près) "si tu vois ton frère s'égarer, reprend le avec 2 ou 3 temoins. Si il refuse de les écouter, dis le à l'Eglise. Si il refuse même d'écouter l'Eglise....

Maintenant si c'est pour lebob que vous parlez, je vous suggère de prier pour lui. Cela aussi peut marcher!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Ven 13 Sep 2013, 10:12

Une autre fausse révélation (à mon avis) sur
http://vraiprophete.files.wordpress.com/2013/08/le-moine-a-vu-bouddha-en-enfer2.pdf
exemple
Citation :
Je demandais au roi de l'enfer pourquoi mon ancien chef
était confiné dans ce lac de tourment. Je dis "Pourquoi est il dans ce lac de
feu c'était un très bon professeur. Il avait même enregistré un enseignement
appelé "Êtes vous un homme ou un chien ?"qui a aidé des milliers de
personnes à comprendre que leur valeur en tant qu'homme était bien plus
grande que celle des animaux". Le roi de l'enfer répondit "Oui, c'était un bon
professeur mais il ne croyait pas en Jésus-Christ. C'est pour ça qu'il est en
enfer".
et meme Bouddha
Citation :
Il me dit de regarder une autre personne qui était dans le feu. J'ai vu
un homme avec de très longs cheveux enveloppés du côté droit de la tête. Il
portait aussi une robe. J'ai demandé au roi de l'enfer, "Qui est cet homme ?".
Il répondit "C'est celui que vous adorez Gautama (Bouddha)". J'étais très
perturbé de voir Gautama en enfer. Je protestais, "Gautama avait une bonne
moralité, pourquoi est il en train de souffrir dans ce lac de feu ?" Le roi de
l'enfer me répondit "Cela importe peu combien vous êtes bon. Il est dans cet
endroit parce qu'il ne croyait pas au Dieu Éternel" .
Bouddha, personnellement je ne sais pas plus que vous. Mais la raison est méchante
= "Cela importe peu combien vous êtes bon" No No No No No No
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Ven 13 Sep 2013, 10:34

RenéMatheux a écrit:
Une autre fausse révélation (à mon avis)...
Des récits, fruits de l'imagination, il y en a cent et mille. Il y a même des faux témoignages de bonne foi. Il faut cependant creuser plus avant car des représentations historiquement fausses, les églises en sont pleines comme les livres de piété. Cependant ce n'est pas pour cela qu'elles ne sont pas authentiques : c'est seulement la façon de vivre ces événements, de les actualiser dans une époque. Toi-même dans tes représentations, tu interfères avec la foi de ton enfance et ses émotions, peut-être mets-tu encore de la neige et des sapins à Noël. Je ne dirais pas, pour cela, que tu es dans l'erreur.
Dieu voit les cœurs et sonde les reins comme la jeune maman affiche le dessin de son enfant : son amour y voit tant de choses quand le passant ne voit que maladresse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Ven 13 Sep 2013, 11:03

Valtortiste91 a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Une autre fausse révélation (à mon avis)...
Des récits, fruits de l'imagination, il y en a cent et mille. Il y a même des faux témoignages de bonne foi.
Le problème, c'est que beaucoup de ces fausses révélations servent satan. Les athés and co mettent tout dans même sac, y compris les vrais qui sont pourtant des avertissement clairs comme
Sainte thérèse qui a été en enfer et en a subi les peine
la vision de l'enfer à Fatima!
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Ven 13 Sep 2013, 12:56

RenéMatheux a écrit:
...beaucoup de ces fausses révélations servent satan...
C'est vrai : les adversaires (de la terre ou de l'enfer) font feu de tout bois pour s'opposer à la parole de Dieu. Satan se sert même des Écritures, qu'il connait, pour détourner Jésus de sa mission, comme on le voit dans Matthieu, chapitre 4 sur la tentation de Jésus.
De là on peut conclure qu'il ne suffit pas de "connaître" la Bible pour être saint et que n'en déplaise à Satan, on continuera de diffuser la Parole de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 16:24

Je cite une fausse revalation (à mon avis) sur l'enfer, une catholique, pourtant trouvé dans le livre de Mgr de segur sur l'enfer que je pense prudent
Mgr de Segur a écrit:
Le savant Archevêque de Florence, saint Antonin, rapporte dans ses écrits un fait non moins terrible, qui, vers le milieu du quinzième siècle, avait épouvanté tout le nord de l'Italie. Un jeune homme de bonne famille qui, à seize ou dix-sept ans, avait eu le malheur de cacher un péché mortel en confession et de communier en cet état, avait remis de semaine en semaine, de mois en mois, l'aveu si pénible de ses sacrilèges, continuant, du reste, ses confessions et ses communions, par un misérable respect humain. Bourrelé de remords, il cherchait à s'étourdir en faisant de grandes pénitences, si bien qu'il passait pour un saint. N'y tenant plus, il entra dans un monastère. « Là, du moins, se disait-il, je dirai tout, et j'expierai sérieusement mes affreux péchés ». Pour son malheur, il fut accueilli comme un petit saint par les Supérieurs qui le connaissaient de réputation, et sa honte reprit encore le dessus. Il remit ses aveux à plus tard ; il redoubla ses pénitences, et un an, deux ans, trois ans se passèrent dans ce déplorable état, il n'osait jamais révéler le poids horrible et honteux qui l'accablait. Enfin, une maladie mortelle sembla lui en faciliter le moyen. « Pour le coup, se dit-il, je vais tout avouer. Je vais faire une confession générale, avant de mourir ». Mais l'amour propre dominant toujours le repentir, il entortilla si bien l'aveu de ses fautes, que le confesseur n'y put rien comprendre. Il avait un vague désir de revenir là-dessus le lendemain ; mais un accès de délire survint, et le malheureux mourut ainsi.
Dans la Communauté, où l'on ignorait l'affreuse réalité, on se disait : « Si celui-là n'est pas au ciel, qui de nous y pourra entrer ? » Et l'on faisait toucher à ses mains des croix, des chapelets, des médailles. Le corps fut porté avec une sorte de vénération dans l'église du monastère, et resta exposé dans le choeur jusqu'au lendemain matin où devaient se célébrer les funérailles.
Quelques instants avant l'heure fixée pour la cérémonie, un des Frères, envoyé pour sonner la cloche, aperçut tout à coup devant lui, près de l'autel, le défunt environné de chaînes qui semblaient rougies au feu, et quelque chose d'incandescent apparaissait dans toute sa personne. Epouvanté, le pauvre Frère était tombé à genoux, les yeux fixés sur l'effrayante apparition. Alors le réprouvé lui dit: « Ne prie point pour moi. Je suis en enfer pour toute l'éternité ». Et il raconta la lamentable histoire de sa mauvaise honte et de ses sacrilèges, après quoi il disparut, laissant dans l'église une odeur infecte, qui se répandit dans tout le monastère, comme pour attester la vérité de tout ce que le Frère venait de voir et d'entendre.
Aussitôt avertis, les Supérieurs firent enlever le cadavre, le jugeant indigne de la sépulture ecclésiastique.
Pour quoi je pense que c'est faux! Parceque ce serait terrible : il fait des efforts terribles pour confesser son péché! Et il n' y arrive pas!
Jésus serait donc un monstre?
Il me semble que face à ses efforts Il aurait pu l'aider!
Il me semble que si quelqu'un fait un péché qu'il a honte de confesser, il suffit qu'il s'enferme dans sa chambre, qu'il demande pardon à Jésus et qu'il lui dise qu'il a trop honte!

En fait, ce n'est pas le témoignage de saint antonin que je met en doute : c'est la naiveté! Les raisons de la damnation ont été raconté par le damné lui même? Peut on croire ce que raconte un damné?

Et c'est assez décourageant! Vous faites des efforts : tant pis pour vous en enfer!
Eh bien, je crois que la raison de la damnation donné par les démons est diabolique!
Ce n'est pas que je ne crois pas à l'importance de la confession, loin de là!
C'est que je ne crois pas aux raisons donnés qui font de Jésus un être méchant!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 16:32

Ceci dit, je suis sur, Non, je sais, qu'il y a de vrais révélations sur l'enfer dont la réalité est confirmé par d'autre faits
Pour sainte thérèse, sa sagesse et sa force
Pour fatima, la Grandeur du Miracle
Pour le comte Orloff (Mgr de segur), le témoignage direct,
etc

Mais ces fausses révélations n'ont pour but que de discéditer les vrais!

Elle permettent de dire aux athés et athéistes : voyez le ridicule de ces révélations! Donc elles sont toutes fausses!
Ben non! Celles dont je viens de parler, on peut en vérifier la qualité!

Et de toute façons un raisonnement scientifique : si satan existe, il fera tout pour discréditer les révélations sur l'enfer! Eh bien c'est exactement ce qui arrive avec ces révélations parfois ridicules, parfois sadiques où au final, Jésus est toujours un être méchant! :sage: 
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 16:32

Oui, ils transformaient Dieu en un être sans miséricorde.

Par contre, ce texte peut tout à fait marcher pour expliquer le purgatoire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 18:08

Oui! Mais là c'est de l'enfer qu'il s'agit d'après le témoignage de Saint Antonin!
Mais c'est effectivement dommage qu'il ne s'agisse pas du purgatoire parce qu'effectivement, cela marcherait tès bien!
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 21:09

Vous devez savoir , cher René Matheux , qu'il est bien difficile de distinguer entre enfer et purgatoire . Dans mon expérience de quelque 3 secondes à Medjugorje , je n'ai pas pu distinguer .
Et je crois avec vous , que Satan a intérêt à semer la confusion sur ce sujet aussi .

D'après le livre de Job , Dieu l'y autorise .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 21:44

boulo a écrit:
Vous devez savoir  , cher René Matheux , qu'il est bien difficile de distinguer entre enfer et purgatoire . Dans mon expérience de quelque 3 secondes à Medjugorje , je n'ai pas pu distinguer .
Et je crois avec vous , que Satan a intérêt à semer la confusion sur ce sujet aussi .

D'après le livre de Job , Dieu l'y autorise .
Peux-tu préciser tes trois secondes et ta référence à Job ? Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 22:03

Je n'y tiens pas trop , cher Valtortiste91 .

J'ai déjà dit que j'avais brusquement senti comme un boomerang , toute la peine que j'avais fait aux autres , pendant toute ma vie , en refusant d'accepter l'amour que je suscitais en eux et dont ils me gratifiaient . En quelque 3 ( ? ) secondes , ma vie est repassée en film à une vitesse hallucinante . Je n'ai d'ailleurs pas tout retenu .

J'ai un tempérament d'hérisson , que j'ai hélas gardé même après cette expérience religieuse .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 22:17

Une sorte d'EMI ?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 22:37

Simon1976 a écrit:
Une sorte d'EMI ?
??? EMIssaire ? EMIrat ? un EMI de bière ?
Peux-tu me préciser ? Merci.
---------------
@ boulo : merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 22:43

Non , pas vraiment , cher Simon1976 . Je n'ai rencontré personne . Mais , agnostique pourtant , j'avais la certitude subjective que c'était Marie , notre mère , qui me donnait cette brusque lucidité , comme un avant-goût de l'épreuve
du moment de la mort . Purgatoire ou enfer ? Je ne pouvais le dire . Mais cette lucidité sur moi-même était proprement insupportable . J'ai fondu en larmes . Une inconnue est venue passer ses bras autour de mon cou , geste dont j'avais auparavant une horreur physique . Mais je n'étais plus en état de résister .

Lorsque j'ai pris connaissance par la suite , des thèses de M. Dumouch , j'y ai adhéré comme allant de soi .


Dernière édition par boulo le Dim 15 Sep 2013, 09:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Sam 14 Sep 2013, 23:35

Valtortiste91 a écrit:
Simon1976 a écrit:
Une sorte d'EMI ?
??? EMIssaire ? EMIrat ? un EMI de bière ?
Peux-tu me préciser ? Merci.
---------------
@ boulo : merci.
Expérience de Mort Imminente.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer   Dim 15 Sep 2013, 08:32

Simon1976 a écrit:
...Expérience de Mort Imminente.
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
 
Jean-Paul II et les éventuelle fausses révélations mystiques sur l'enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» Prière du médecin selon Jean-Paul II
» Le Pape Jean-Paul II croyait en GARABANDAL !!!!
» le chiffre 13 du regretté pape jean paul II
» Fête de la pureté de Marie - Jean Paul II devient Pape

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: