DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
alouette



Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Jeu 17 Nov 2011, 21:41

Qui peut affirmer qu'il n'a jamais été soumis à l'influence de son conjoint?
En visite chez un prêtre qui ne cachait pas son état de concubinage, (j'y allais sans préjugé et simplement pour un renseignement) j'ai été témoin d'un dialogue qui m'a profondément heurtée:
à la réflexion désabusée de ce prêtre ( par ailleurs fort engagé dans des actions sociales au profit des démunis de ses paroisses)sur la désertification de l'eglise à la messe, sa compagne a répondu " vivement que ces églises soient fermées pour que tu aies le temps de t'occuper de ceux qui en ont vraiment besoin" fin de citation.
affraid
Ma réflexion a été la suivante: les épreuves des prêtres ne peuvent en aucun cas être soumises à une quelconque influence humaine et on sait tous qu'elle existe dans un couple.
J'ai prié pour ce prêtre, déchiré entre son activisme dans lequel il est entrainé ou entraîne cette dame, au détriment de son ministère.Même si c'est pour une seule personne, âgée et sans voiture, perdue dans un village, la question de l'utilité de la messe et donc du prêtre ne se pose pas pour qui l'eucharistie est indispensable.Mais cette dame ne le voyait pas de cette manière et justifiait à elle seule l'indispensable disponibilité du prêtre pour les sacrements.Et donc son célibat.
car nombreuses sont les souffrances des prêtres actuellement, nombreuses aussi les personnes qui en font leurs proies.trop rares celles qui rappellent à leur curé le BONHEUR d'en avoir encore un!
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Jeu 17 Nov 2011, 22:57

Oui, chère Alouette, j'ai vu et connu ce même type de comportement dans mon ancienne paroisse.

D'ailleurs, tous les paroissiens sentaient une volonté manifeste de fermer l'église à toute activité, purement et simplement, à part la messe du dimanche, et encore, tout le monde dehors au bout d'une heure et demi !

Les âmes en ont et en souffrent encore énormément (j'ai fini par changer de paroisse, étant sur Paris, ce n'est pas difficile).

En vous lisant, je viens de comprendre ce que pouvaient être les motivatIons réelles d'une telle volonté de fermer l'église...

Mais alors quelle tristesse , et quels dégâts !! :no
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 01:45

benedictus a écrit:
Bonjour jeune Raphael d'Ardèche,

Citation :
Rien n'est imposé du tout ; le prêtre donne toute sa vie à Dieu, et renonce à tout ce qu'il a ou pourrait avoir. C'est un engagement hors norme, profond, et ce qui fait toute la beauté du sacrement. Celui qui n'est pas capable d'abandonner ses biens, sa carrière ou sa femme n'est pas digne de suivre Jésus.


En quoi le fait d'avoir une femme empêcherait le prêtre de vivre pleinement son sacerdoce ? Vous ne pouvez comparer des biens ou une carrière à la présence d'une femme aimante. Si c'est souhaitable selon les Évangiles d'abandonner les honneurs (d'une belle carrière) ou les fastes (de biens conséquents), je ne vois pas ce que l'obligation du célibat apporte.

A peu près la même chose que l'obligation du mariage, dans le sens où rien n'oblige à un homme de se marier, rien ne l'oblige également à se faire ordonner prêtre. On pèse ses engagements avec une femme en lui soumettant tous ses biens, en lui consacrant chaque jour de sa vie et en promettant d'être chaste ; pour un prêtre, c'est la même chose, il est marié à l'Être Spirituel. L'Eglise fait très bien d'être aussi exigeante; elle l'est par amour pour son promis.


Car à mon sens ce célibat ne peut être fructueux et beau que si choisi et non subi.


Et contrairement à ce que vous semblez croire, je ne m'oppose pas du tout au célibat d'un prêtre, célibat que je respecte et admire. Ce contre quoi je m'émeus c'est son caractère obligatoire, rien de plus.

Citation :
Ça, c'est vous qui le dites.


Permettez moi de vous dire que c'est votre façon de ne pas savoir quoi répondre à mes arguments. Or si vous lisez-bien mon argumentaire, je ne fais que des constatations historiques et connues de tous. Je ne vais pas vous ré-expliquer l'origine du célibat des prêtres dans l'Église Catholique Romaine alors que les prêtres (et les évèques, même des papes !!) étaient mariés pendant les premiers siècles de la chrétienté, et qu'il le sont encore chez les vieux-catholiques ainsi que chez nos cousins orthodoxes. Seraient'ils de mauvais prêtres pour autant ?

Admettons que cet décision ait été posée pour des soucis égoïstes de responsables du Vatican (ce qui est peut-être le cas, qu'en sais-je); cela n'enlève en rien le fait qu'elle soit vécue par ses oints comme un gage de désintéressement total dans le sacerdoce, d'autant plus que cela leur permet un meilleur engagement au service de notre Seigneur.
Meilleurs prêtres, ça, Dieu seul le sait, ce que je peut dire c'est qu'en tout cas, Dieu prend en considération leur méprise d'eux-même, et Il décuple ses grâces lorsque nous Lui offrons un sacrifice qui nous coûte.
Et le célibat coûte. Pour tenir le coup, le meilleur moyen que je connais est de se plonger dans les écritures ou dans l'Adoration aussi fréquemment que possible. Encore de quoi sanctifier ce prêtre.


Citation :
Si j'ai bien compris cette phrase, elle va à contre-sens de ce que vous venez de dire.

Non mon cher Raphael, vous ne m'avez pas bien compris, ou je me suis mal exprimé. Je voulais juste dire que le sacerdoce est tellement magnifique et riche en lui même que le célibat en devient un détail, d'autant plus qu'il n'a pas d'origine théologique.

Oui, c'est vrai, un détail aussi insignifiant qu'une vie toute donnée à Dieu, mais il est inestimable pour Dieu, Lui pour qui nos cheveux sont tous comptés.


En union de prières avec vous

Amen !

Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 01:47

julia a écrit:
Oui, chère Alouette, j'ai vu et connu ce même type de comportement dans mon ancienne paroisse.

D'ailleurs, tous les paroissiens sentaient une volonté manifeste de fermer l'église à toute activité, purement et simplement, à part la messe du dimanche, et encore, tout le monde dehors au bout d'une heure et demi !

Les âmes en ont et en souffrent encore énormément (j'ai fini par changer de paroisse, étant sur Paris, ce n'est pas difficile).

En vous lisant, je viens de comprendre ce que pouvaient être les motivations réelles d'une telle volonté de fermer l'église...

Mais alors quelle tristesse , et quels dégâts !! :no

L'ennemi a tous les masques. J'en ai la nausée... :no
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 03:35

Arnaud Dumouch a écrit:
TOBIE a écrit:
bonsoir a tous

il y a dans mon dioscese aux moins deux pretres qui vivent en concubinage,secret de polichinelle
perso,cela ne me choque pas du tout
il suffit de taper "concubinage de pretres"dans google pour s'apercevoir qu'ils sont assez nombreux dans ce cas


http://fr.clint.be/actua/buitenland/remi-bouriaud-le-pretre-concubin-interdit-de-messe


_________________________

nous avons aussi une responsable de catechese divorcée-remariée ;qui non seulement communie a chaque messe;mais qui en plus distribue la communion a ses freres Mr. Green

mais chuttttt !!!

_________________________

par contre un adulte qui demande le sacrement de bapteme;mais qui est marié a un divorcé peut aller se faire pendre ailleurs!

et il a de la chance s'il ne se fait pas traiter de "pecheur public"


_________________________

scratch ça ressemble a la foire a la saucisse;n'est il pas ????!!!!!!

Dans notre monde, il y a un for interne et un for externe.

En général, les évêques ne disent rien tant que la faute du prêtre est secrète.

A l'heure de la mort, tout ce qui est caché sera en public.

Et nous apparaîtrons tous comme ce que nous sommes : "hypocrites" (= qui disent et ne font pas)..

Arnaud Bonjour,

je crois que la question n'est pas seulement de savoir si la petite religion va bien malgrés les coups de canaifs dans le contrat !

moi ce que je vois c'est qu'a coup d'habilité verbale on triche et bien plus que vivent ces femmes de curés ? que vivent les enfants de curés ?
donc la réalité est autre que ce que l'on veut faire miroiter !

il est stupide de dire "tous seront chastes !"
Jésus a dit " CERTAINS se feront eunuque pour le Royaume " donc cela veut dire 'pas tous le pourront ' du coup il peut y avoir de s prêtres mariés et de célibataires ce qui permettrait d'avoir a tricher en disant que l'on ne sait pas que l'on est pas au courant et que Dieu verra a la fin qui entre et qui sort !

tu imagine la vie du curé et de sa compagne et ensuite la vie des enfants ? est-ce là le témoignage de personne rendues Transparente devant leurs frères par Le Christ ?
même les papes n'ont pas tous tenus le célibat !

certes il serait préférable que les prêtres soient célibataire et chaste, mais mieux vaut être Honnête et dire " je n'y arrive pas " que de tricher parce que on refuse l'évidence !

a faire ainsi on a juste fait fuir les brebis qui on vu et se sont dit " on nous dit n'importe quoi , on promet et on ne le fait pas , si pour eux Dieu ne peut rien que pourra-t-il pour moi " !
ça c'est de la religion mais pas du soins Spirituel et les dégâts sont là : aujourd'hui où je parle beaucoup avec des gens âgés, je me rend compte qu'ils ont tous relevé de nombreuses incohérences dans la religion et que bien avant 1914 et 1940 on fréquentais par tradition, mais on ne se faisait pas grand espoir vu ce que l'on savait dans les villages !

si on ne tiens pas plus que cela a la transparence dans la vie réelle ni a la cohérence , il ne faut pas s'étonner des fruits !!

entre foi et Vie il doit y avoir une Unité sinon c'est le discrédit !
le temps que l'on croira d'avantage a la religion qu'a la réalité spirituelle concrète et limpide les gens s'écarteront !

j'ai un ami qui était prêtre qui est jeune et il ne pouvait tenir la chasteté, il en était fortement blessé. Il en a parlé a son évêque qui a traité cela par dessus la jambe (sans jeu de mot mal placé) , l'ami ne trouvant pas grand amour dans l'attitude de l’Évêque ni une grande clairvoyance spirituelle a quitté les ordres ! (l’évêque lui a dit en gros que "bah t'es pas le 1er et dernier alors fait avec comme tu peux " (en gros triche sans te faire prendre et avec le temps ça s’arrêtera ; LA CLASSE !) maintenant il est marié et n'a d'autre choix pour servir le Christ que d'être devenu pasteur !
mais lui et son épouse veulent servir Jésus et ceux qui cherchent Jésus !
donc le temps que l'on bazardera les hommes ainsi on marchera sur la tête ! Jésus n'a rien contre les Prêtres mariés ils sont aussi bon curés et en plus bien encré dans le réel !
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 11:11

benedictus a écrit:
En quoi le fait d'avoir une femme empêcherait le prêtre de vivre pleinement son sacerdoce ? Vous ne pouvez comparer des biens ou une carrière à la présence d'une femme aimante. Si c'est souhaitable selon les Évangiles d'abandonner les honneurs (d'une belle carrière) ou les fastes (de biens conséquents), je ne vois pas ce que l'obligation du célibat apporte.

Car à mon sens ce célibat ne peut être fructueux et beau que si choisi et non subi.

Et contrairement à ce que vous semblez croire, je ne m'oppose pas du tout au célibat d'un prêtre, célibat que je respecte et admire. Ce contre quoi je m'émeus c'est son caractère obligatoire, rien de plus.

Je me répète peut-etre mais l'Eglise catholique ne fait pas subir le célibat aux prêtres ,elle choisit ces prêtres parmi ceux qui acceptent librement après 7ans de discernement de vivre dans le célibat .Après qu'ils aient du mal à vivre ce qu'ils ont choisi librement c'est autre chose. C'est une question de fidélité. C'est la même chose et c'est aussi choquant de vivre en concubinage lorsqu'on est prêtre que de partir avec sa maîtresse ou son amant lorsqu'on est marié.

Même si l'Eglise catholique romaine acceptait un jour (ce dont je n'espère pas ) d'ordonner les hommes mariés ,elle n'acceptera JAMAIS le mariage d'un prêtre ordonné célibataire. Par conséquent les prêtres avec des concubines il y en aura toujours , .

D'ailleurs même si l'Eglise acceptait l'impossible çàd le mariage des prêtre ordonnés célibataire, ça déplacerait le problème vers l’infidélité conjugale ou le divorce et je ne pense pas que les prêtres avec une ou deux maîtresses c'est mieux qu'un prêtre avec une concubine .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 12:31

C'est vrai.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 12:40

julia a écrit:
Oui, chère Alouette, j'ai vu et connu ce même type de comportement dans mon ancienne paroisse.

D'ailleurs, tous les paroissiens sentaient une volonté manifeste de fermer l'église à toute activité, purement et simplement, à part la messe du dimanche, et encore, tout le monde dehors au bout d'une heure et demi !

Les âmes en ont et en souffrent encore énormément (j'ai fini par changer de paroisse, étant sur Paris, ce n'est pas difficile).

En vous lisant, je viens de comprendre ce que pouvaient être les motivatIons réelles d'une telle volonté de fermer l'église...

Mais alors quelle tristesse , et quels dégâts !! :no

Vu comme cela, c'est en effet un grave problème.

Le péché en tant que tel n'est peut être pas trés grave mais les conséquences sur la vie d'une paroisse peuvent être trés grave.

C'est pourquoi le principe du célibat est une bonne chose.


Par ailleurs, pour répondre à une question posée plus haut, dans la légion les officiers ont le droit de se marier, pas les légionnaires.

Mais ça a peut être changé.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 13:14

julia a écrit:

En vous lisant, je viens de comprendre ce que pouvaient être les motivatIons réelles d'une telle volonté de fermer l'église...

Chez nous, les églises sont fermées pour la simple raison qu'il y a trop de vandalisme

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 13:23

Non, j'ai bien dit à Alouette que j'ai été témoin de choses similaires à ce qu'elle décrivait.

Je ne parle pas ici de vandalisme.

D'ailleurs, le vandalisme est le prétexte d'aujourd'hui pour fermer les églises, en conséquence la plupart des catholiques se réfugient dans des sectes.

Le problème est spirituel, mais bien peu veulent le reconnaître.

Trop de catholiques sont dans le coma actuellement, et les conséquences sont désastreuses.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 13:30

julia a écrit:
Non, j'ai bien dit à Alouette que j'ai été témoin de choses similaires à ce qu'elle décrivait.

Je ne parle pas ici de vandalisme.

D'ailleurs, le vandalisme est le prétexte d'aujourd'hui pour fermer les églises, en conséquence la plupart des catholiques se réfugient dans des sectes.

Le problème est spirituel, mais bien peu veulent le reconnaître.

Trop de catholiques sont dans le coma actuellement, et les conséquences sont désastreuses.

Vous me faites bondir Julia !
Les églises sont fermées à cause du vandalisme et non pas parce que le curé fait ceci ou cela. L'église de St-Thégonnec pas loin de chez moi a brûlé parce qu'un enfant a allumé des bougies seul, celle de mon village a eu ses troncs pillés, d'autres ont eu des statues qui ont disparu.

Ce n'est pas un prétexte pour fermer les églises Il faudrait qu'en permanence il y ait quelqu'un dans chaque église pour surveiller et ça, ce n'est pas possible, à part l'été quand ce sont des églises qui se visitent. Et celle de mon village n'en fait partie.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 13:36

Et comment faisait-on autrefois ?
vous croyez que l'incendie dont vous parlez est le seul qui soit arrivé dans une église ?
Est-ce pour autant qu'il faille fermer la maison du Bon Dieu à tout le monde ?

En ce qui concerne le cas de mon ancienne paroisse, nous avions proposé un paroissien, chômeur, qui était prêt à assure la surveillance de l'église, afin qu'elle reste ouverte au moins qqes jours par semaine.

J'habite un quartier très peuplé, avec beaucoup de bureaux, on voit souvent à l'heure du déjeûner des gens qui passent devant l'église, et qui cherchent à entrer.

On en a même vu qui priaient à genoux devant la grille (il y a un foyer de réfugiés pas loin), car l'église est toujours fermée, à tel point que bp croient qu'elle ne fonctionne plus.

La propositon du paroissien chômeur a été écartée poliment, et l'église est restée fermée.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 13:39

alouette a écrit:
Qui peut affirmer qu'il n'a jamais été soumis à l'influence de son conjoint?
En visite chez un prêtre qui ne cachait pas son état de concubinage, (j'y allais sans préjugé et simplement pour un renseignement) j'ai été témoin d'un dialogue qui m'a profondément heurtée:
à la réflexion désabusée de ce prêtre ( par ailleurs fort engagé dans des actions sociales au profit des démunis de ses paroisses)sur la désertification de l'eglise à la messe, sa compagne a répondu " vivement que ces églises soient fermées pour que tu aies le temps de t'occuper de ceux qui en ont vraiment besoin" fin de citation.
affraid
Ma réflexion a été la suivante: les épreuves des prêtres ne peuvent en aucun cas être soumises à une quelconque influence humaine et on sait tous qu'elle existe dans un couple.
J'ai prié pour ce prêtre, déchiré entre son activisme dans lequel il est entrainé ou entraîne cette dame, au détriment de son ministère.Même si c'est pour une seule personne, âgée et sans voiture, perdue dans un village, la question de l'utilité de la messe et donc du prêtre ne se pose pas pour qui l'eucharistie est indispensable.Mais cette dame ne le voyait pas de cette manière et justifiait à elle seule l'indispensable disponibilité du prêtre pour les sacrements.Et donc son célibat.
car nombreuses sont les souffrances des prêtres actuellement, nombreuses aussi les personnes qui en font leurs proies.trop rares celles qui rappellent à leur curé le BONHEUR d'en avoir encore un!

Chère Alouette, je remets votre témoignage, parce que nous nous éloignons du sujet.
Oui, ce que vous décrivez existe, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 13:50

julia a écrit:
Et comment faisait-on autrefois ?
vous croyez que l'incendie dont vous parlez est le seul qui soit arrivé dans une église ?
Est-ce pour autant qu'il faille fermer la maison du Bon Dieu à tout le monde ?

Voici le lien pour l'incendie de St-Thégonnec :

http://www.ina.fr/fresques/ouest-en-memoire/fiche-media/Region00247/incendie-de-l-eglise-de-saint-thegonnec.html


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 13:54

Et ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 13:56

julia a écrit:
Et ?

c'est pour répondre à votre phrase Julia :

vous croyez que l'incendie dont vous parlez est le seul qui soit arrivé dans une église ?
Est-ce pour autant qu'il faille fermer la maison du Bon Dieu à tout le monde ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 14:11

On n'est pas obligés d'avoir peur de tout, tout le temps, surtout pas quand on est sensés avoir la foi.

En attendant, et comme je le rappelais, les âmes vont trouver refuge dans les sectes, donc je pense qu'il y a plus à gagner en laissant les églises ouvertes qu'en les fermant, (comme on a fait pendant plus de 15 siècles, sauf peut-être pendant la révolution française)
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 14:17

salut
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 14:21

julia a écrit:
On n'est pas obligés d'avoir peur de tout, tout le temps, surtout pas quand on est sensés avoir la foi.

Comment ça "censés avoir la foi" ?

Vous croyez Julia que les prêtres qui ferment leurs églises par sécurité n'ont pas la foi ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 14:22

Vous n'êtes pas sans savoir qu'il y a une crise de la foi dans l'église.

De nos jours, ce sont les laïcs qui gèrent ces choses, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 14:41

julia a écrit:
Vous n'êtes pas sans savoir qu'il y a une crise de la foi dans l'église.

De nos jours, ce sont les laïcs qui gèrent ces choses, non ?

et alors ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 14:44

Alors N'AYEZ PAS PEUR D'OUVRIR LES EGLISES !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 14:44

Espérance a écrit:
Et alors ?

Et alors si on tombe sur des laïcs aussi mal formés que .... , c'est le platane en plein poire à grande vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 14:47

Chris Prols a écrit:
Espérance a écrit:
Et alors ?

Et alors si on tombe sur des laïcs aussi mal formés que .... , c'est le platane en plein poire à grande vitesse.

bof, ils savent compter quand même et ils sont tout un conseil. Ce n'est pas UN laïc qui prend des décisions tout seul.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 14:54

Tout ce que je peux dire, c'est que bien des Églises aujourd'hui, surtout dans les villages, ont leur portes fermées. Un jour, on les démolira par souci d'économies, et lorsque les gens se réveillerons pour protester, on leur rappellera gentiment qu'on ne paie pas des travaux de rénovation pour des édifices hors d'usage. Et le pire, c'est que les démolisseurs auront raison.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 15:19

Raphaël a écrit:
Tout ce que je peux dire, c'est que bien des Églises aujourd'hui, surtout dans les villages, ont leur portes fermées. Un jour, on les démolira par souci d'économies, et lorsque les gens se réveillerons pour protester, on leur rappellera gentiment qu'on ne paie pas des travaux de rénovation pour des édifices hors d'usage. Et le pire, c'est que les démolisseurs auront raison.

je n'en suis pas si sure Raphaël, car ici en Bretagne du moins, il y a des associations qui se créent pour rénover des chapelles à l'abandon depuis des années.
Le problèmes des églises fermées n'est rien d'autre qu'une question de sécurité.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
benedictus



Masculin Messages : 151
Inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 18:55

Rebonjour Raphael,

Excusez-moi de ne pas vous avoir répondu de suite, mais il a fallu que j'aille travailler ...

Raphaël a écrit:
benedictus a écrit:
Bonjour jeune Raphael d'Ardèche,

Citation :
Rien n'est imposé du tout ; le prêtre donne toute sa vie à Dieu, et renonce à tout ce qu'il a ou pourrait avoir. C'est un engagement hors norme, profond, et ce qui fait toute la beauté du sacrement. Celui qui n'est pas capable d'abandonner ses biens, sa carrière ou sa femme n'est pas digne de suivre Jésus.


En quoi le fait d'avoir une femme empêcherait le prêtre de vivre pleinement son sacerdoce ? Vous ne pouvez comparer des biens ou une carrière à la présence d'une femme aimante. Si c'est souhaitable selon les Évangiles d'abandonner les honneurs (d'une belle carrière) ou les fastes (de biens conséquents), je ne vois pas ce que l'obligation du célibat apporte.

A peu près la même chose que l'obligation du mariage, dans le sens où rien n'oblige à un homme de se marier, rien ne l'oblige également à se faire ordonner prêtre. On pèse ses engagements avec une femme en lui soumettant tous ses biens, en lui consacrant chaque jour de sa vie et en promettant d'être chaste ; pour un prêtre, c'est la même chose, il est marié à l'Être Spirituel. L'Eglise fait très bien d'être aussi exigeante; elle l'est par amour pour son promis.


Bien sûr Raphael que le choix d'engagement est libre, laïc/sacerdoce, mariage/célibat. Le célibat serait d'autant plus fort pour le prêtre s'il était choisi, et les prêtres qui choisiraient d'être marié (avant d'être ordonné bien sûr) ne seraient pas pour autant de mauvais prêtres. Dieu nous a laissé libres, faisons de même, que diantre !


Car à mon sens ce célibat ne peut être fructueux et beau que si choisi et non subi.


Et contrairement à ce que vous semblez croire, je ne m'oppose pas du tout au célibat d'un prêtre, célibat que je respecte et admire. Ce contre quoi je m'émeus c'est son caractère obligatoire, rien de plus. Je persiste et signe.

Citation :
Ça, c'est vous qui le dites.


Permettez moi de vous dire que c'est votre façon de ne pas savoir quoi répondre à mes arguments. Or si vous lisez-bien mon argumentaire, je ne fais que des constatations historiques et connues de tous. Je ne vais pas vous ré-expliquer l'origine du célibat des prêtres dans l'Église Catholique Romaine alors que les prêtres (et les évèques, même des papes !!) étaient mariés pendant les premiers siècles de la chrétienté, et qu'il le sont encore chez les vieux-catholiques ainsi que chez nos cousins orthodoxes. Seraient'ils de mauvais prêtres pour autant ?

Admettons que cet décision ait été posée pour des soucis égoïstes de responsables du Vatican (ce qui est peut-être le cas, qu'en sais-je); cela n'enlève en rien le fait qu'elle soit vécue par ses oints comme un gage de désintéressement total dans le sacerdoce, d'autant plus que cela leur permet un meilleur engagement au service de notre Seigneur.
Meilleurs prêtres, ça, Dieu seul le sait, ce que je peut dire c'est qu'en tout cas, Dieu prend en considération leur méprise d'eux-même, et Il décuple ses grâces lorsque nous Lui offrons un sacrifice qui nous coûte.
Et le célibat coûte. Pour tenir le coup, le meilleur moyen que je connais est de se plonger dans les écritures ou dans l'Adoration aussi fréquemment que possible. Encore de quoi sanctifier ce prêtre.

En quoi pouvez-vous affirmer que le mariage empêche ou même nuit à un meilleur engagement au service de notre Seigneur ?? Je reste persuadé qu'un prêtre "bien dans ses baskets" sera toujours plus efficace dans son ministère qu'un prêtre frustré.


Citation :
Si j'ai bien compris cette phrase, elle va à contre-sens de ce que vous venez de dire.

Non mon cher Raphael, vous ne m'avez pas bien compris, ou je me suis mal exprimé. Je voulais juste dire que le sacerdoce est tellement magnifique et riche en lui même que le célibat en devient un détail, d'autant plus qu'il n'a pas d'origine théologique.

Oui, c'est vrai, un détail aussi insignifiant qu'une vie toute donnée à Dieu, mais il est inestimable pour Dieu, Lui pour qui nos cheveux sont tous comptés.


Hola, doucement Raphael ! S'engager dans le mariage chrétien authentique est aussi une vie toute donnée à Dieu, sous une autre forme certes. Quel que soit le choix fait, célibataire ou marié, on peut faire de grandes choses. Prêtre ou pas prêtre.

En union de prières avec vous

Amen !


Toujours en union de prières avec vous
Revenir en haut Aller en bas
benedictus



Masculin Messages : 151
Inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 19:06

Bonjour fredsinam,

fredsinam a écrit:
benedictus a écrit:
En quoi le fait d'avoir une femme empêcherait le prêtre de vivre pleinement son sacerdoce ? Vous ne pouvez comparer des biens ou une carrière à la présence d'une femme aimante. Si c'est souhaitable selon les Évangiles d'abandonner les honneurs (d'une belle carrière) ou les fastes (de biens conséquents), je ne vois pas ce que l'obligation du célibat apporte.

Car à mon sens ce célibat ne peut être fructueux et beau que si choisi et non subi.

Et contrairement à ce que vous semblez croire, je ne m'oppose pas du tout au célibat d'un prêtre, célibat que je respecte et admire. Ce contre quoi je m'émeus c'est son caractère obligatoire, rien de plus.

Je me répète peut-etre mais l'Eglise catholique ne fait pas subir le célibat aux prêtres ,elle choisit ces prêtres parmi ceux qui acceptent librement après 7ans de discernement de vivre dans le célibat .Après qu'ils aient du mal à vivre ce qu'ils ont choisi librement c'est autre chose. C'est une question de fidélité. C'est la même chose et c'est aussi choquant de vivre en concubinage lorsqu'on est prêtre que de partir avec sa maîtresse ou son amant lorsqu'on est marié.

Même si l'Eglise catholique romaine acceptait un jour (ce dont je n'espère pas ) d'ordonner les hommes mariés ,elle n'acceptera JAMAIS le mariage d'un prêtre ordonné célibataire. Par conséquent les prêtres avec des concubines il y en aura toujours , .

D'ailleurs même si l'Eglise acceptait l'impossible çàd le mariage des prêtre ordonnés célibataire, ça déplacerait le problème vers l’infidélité conjugale ou le divorce et je ne pense pas que les prêtres avec une ou deux maîtresses c'est mieux qu'un prêtre avec une concubine .

Vous ne seriez pas jésuite par hasard ?

Si comme vous dites l'église choisit ses prêtre uniquement dans le vivier des célibataires, quel dommage qu'elle se prive de personnes qui auraient eu l'étoffe de faire des prêtres. Que ceux qui se sont engagés dans le sacerdoce sous condition de rester célibataires, il se doivent de respecter leur parole (ou que l'Église les relève de cette promesse) je suis entièrement d'accord avec vous sur ce point là. Par contre le seul point qui me gêne est cette obligation de célibat. Que le prêtre choisisse le célibat, banco c'est formidable, j'applaudis des deux mains. Qu'il choisisse le mariage, pourquoi pas, il faudra juste revoir le montant à verser au denier du culte !

Salutations,
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 21:02

Espérance a écrit:
Raphaël a écrit:
Tout ce que je peux dire, c'est que bien des Églises aujourd'hui, surtout dans les villages, ont leur portes fermées. Un jour, on les démolira par souci d'économies, et lorsque les gens se réveillerons pour protester, on leur rappellera gentiment qu'on ne paie pas des travaux de rénovation pour des édifices hors d'usage. Et le pire, c'est que les démolisseurs auront raison.

je n'en suis pas si sure Raphaël, car ici en Bretagne du moins, il y a des associations qui se créent pour rénover des chapelles à l'abandon depuis des années.
Le problèmes des églises fermées n'est rien d'autre qu'une question de sécurité.

Pourquoi rénover des églises si c'est pour les laisser fermée à longueur d'année ?

A quoi sert vraiment une église selon vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 21:08

julia a écrit:
Pourquoi rénover des églises si c'est pour les laisser fermée à longueur d'année ?

A quoi sert vraiment une église selon vous ?

Julia, je ne suis RIEN dans la paroisse, je ne peux que constater, c'est tout. Les prêtres du secteur paroissial ont pris cette décision certainement après concertation.
Alors, je ne peux pas vous répondre.
Lorsque je veux aller prier, je vais chez les Clarisses, elles ont une chapelle et un oratoire.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Ven 18 Nov 2011, 21:12

Chère Espérance, je ne m'en prends pas à vous personnellement, excusez-moi si vous l'avez pris comme cela.

Nous sommes renvoyées au sujet même de ce fil, aux difficultés de l'Eglise, et la crise de la foi qu'Elle traverse joue pour une grande part dans ces situations floues que nous rencontrons.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Sam 19 Nov 2011, 18:16

fredsinam a écrit:
benedictus a écrit:
En quoi le fait d'avoir une femme empêcherait le prêtre de vivre pleinement son sacerdoce ? Vous ne pouvez comparer des biens ou une carrière à la présence d'une femme aimante. Si c'est souhaitable selon les Évangiles d'abandonner les honneurs (d'une belle carrière) ou les fastes (de biens conséquents), je ne vois pas ce que l'obligation du célibat apporte.

Car à mon sens ce célibat ne peut être fructueux et beau que si choisi et non subi.

Et contrairement à ce que vous semblez croire, je ne m'oppose pas du tout au célibat d'un prêtre, célibat que je respecte et admire. Ce contre quoi je m'émeus c'est son caractère obligatoire, rien de plus.

Je me répète peut-etre mais l'Eglise catholique ne fait pas subir le célibat aux prêtres ,elle choisit ces prêtres parmi ceux qui acceptent librement après 7ans de discernement de vivre dans le célibat .Après qu'ils aient du mal à vivre ce qu'ils ont choisi librement c'est autre chose. C'est une question de fidélité. C'est la même chose et c'est aussi choquant de vivre en concubinage lorsqu'on est prêtre que de partir avec sa maîtresse ou son amant lorsqu'on est marié.

Même si l'Eglise catholique romaine acceptait un jour (ce dont je n'espère pas ) d'ordonner les hommes mariés ,elle n'acceptera JAMAIS le mariage d'un prêtre ordonné célibataire. Par conséquent les prêtres avec des concubines il y en aura toujours , .

D'ailleurs même si l'Eglise acceptait l'impossible çàd le mariage des prêtre ordonnés célibataire, ça déplacerait le problème vers l’infidélité conjugale ou le divorce et je ne pense pas que les prêtres avec une ou deux maîtresses c'est mieux qu'un prêtre avec une concubine .

bonjour Fredsinam,

donc c'est une trahison et un mensonge quand un prêtre a une amie ?

alors quand l’Évêque le sais et qu'il fait choix de faire comme ci il savait pas , il est donc complice et devient menteur aux yeux de Dieu et du peuple d'on il a charge , quelle merveilleuse façon d'engager le peuple a la fidélité et aux Actes de Lumière du saint Esprit devant le monde afin que le monde puisse Voire les œuvres du Christ !

c'est soit tu est et tu fais en Lumière , soit tu commence a jouer de la langue de bois du flou artistique , mais alors ne t"étonne pas que l'Esprit ne rende plus témoignage dans les cœurs , car si tu agis ainsi ton cœur est entré en division et l'Esprit du Christ ne SERA JAMAIS LE COMPLICE DE CELA !

vous parlez sans arrête de l'incarnation, mais dans les faits vous acceptez que les actes soient en opposition , croyez vous qu'au ciel les Anges et les Saints soient Oui et Non a la fois ? n'est ce pas cela que Jésus reprochez aux hommes de son temps ? en disant de choisir entre "OUI OUI et NON NON ! LE RESTE VIENT DU DÉMON !"
LUI IL EST CLAIR quand IL Parle , ce qui est loin d'être le cas ici !

vous préférez un peuple sans berger mariés,
qu'un peuple instruits comme par le passé par des Bergers mariés comme les Apôtres.
vous préférer l'opacité d'un systéme qui nie savoir alors qu'il sait, a la transparence d'accepter ouvertement la faiblesse des hommes (même des consacrés) et de plus vous dites que l'enseignement de La Grâce est justement que Notre Père Divin pardonne nos chutes !"
vous avez plus d'amour pour vos règles religieuses que pour le peuple en souffrance !
surtout quand on sait l’origine de=u choix du Célibat des prêtres qui n'est pas dans u but prioritairement spirituel mais pour avoir des moyens matériel , mais vous refusez de voir les dégâts ! êtes vous devenu pharisiens !?

donc vous préférez le mensonge la fausseté niées et élevée en méthodes, que le repentir ouvert et l'acceptation d'être Gracié malgré les Voeux !
hé bien dite on est vraiment au bord de l'abandon de la Foi en Vérité et Esprit

ressaisissez vous , le monde ne peut suivre des hommes opaques ! il a besoin d'homme faible mais transparent !

1000 fois le Juste tome et 1000fois Dieu le relève !

:jesus: " ALLEZ DONC APPRENDRE CE QUE VEUT DIRE , C'EST L AMOUR QUE JE DEMANDE ET NON LES SACRIFICES !"
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Sam 19 Nov 2011, 21:29

En orthodoxie , où l'ordination d'hommes mariés est permise depuis le concile oecuménique In trullo de 692 je crois , on n'observe pas un tarissement des vocations sacerdotales au célibat non imposé ( ce qu'ils appellent les "hiéromoines ") , bien au contraire .
je crois que dans l'ensemble la situation du clergé orthodoxe par rapport à la transparence
et l'authenticité des états de vie est infiniment plus satisfaisante que celle du clergé catholique .

le Clergé catholique actuel se heurte à une mutation anthropologique de très grande ampleur qui décrédibilise et sape tout son témoignage ;
d'abord Jésus a dit que "tous n'entendent pas cet appel ( à se faire eunuque pour le royaume ), mais seulement " ceux à qui c'est donné " ce qui sous -entend que le charisme de célibat n'est pas donné automatiquement à tout le monde contrairement à ce que dit le droit canon .
dans l'esprit de jésus , il n'est d'ailleurs pas certain que l'appel à se faire eunuque pour le royaume sous entendait un engagement à vie ; Il visait peut être autant une période de vie donnée.un CDD plutôt qu'un CDI !

La première mutation anthropologique est celle de l'augmentation de la durée de la vie .
par rapport à l'époque de Jésus , nous allons vivre en moyenne 60 ans de plus ;
les enfant qui naissent cette année ont une espérance de vie de 100 ans en moyenne...
ce qui veut dire que les Eunuques aussi vont devoir vivre 60 ans de célibat !

or le mariage , ce n'est pas seulement l'usage de la sexualité , c'est aussi et parfois surtout
le fait d'accueillir les enfants . En échange de quoi , on est ( généralement ) soutenus par eux dans la vieillesse. Or que se passe-t-il pour de nombreux prêtres et religieuses en fin de vie ? En fréquentez-vous beaucoup dans les maisons de retraite pour prêtres ou religieuses agées ? Pour certains qui ont perdu toute famille et souvent leurs amis , leur état de solitude et d'abandon est une souffrance très grande que jésus ne demande pas et n'éxige pas . Cette souffrance de l'absence de descendance me semble au moins aussi grande que celle de l'opacité des écarts par rapport au célibat .

je signale quand même que Richard Sipe après avoir passé 30 ans à s'occupper de psychothérapie des prêtres estime quand même qu'aux états Unis à peine un prêtre sur 20
aura respecté son célibat la plupart du temps et qu'à chaque instant pas plus de la moitié
n'est chaste .
Sait-on aussi qu'en Afrique , le problème n'est effectivement pas le célibat des prêtres ,
mais plutôt celui du respect par eux de la monogamie !!! savez-vous qu'en 2010 le Vatican a déposé en toute discrétion 10 évêques africains pour problème de " moeurs" et qu'il y en a d'innénarrables ?

Je ne comprend d'ailleurs pas le Vatican : si le souhait le plus cher de Benoit XVI est de se rapprocher des orthodoxes, pourquoi ne pas commencer par ordonner discrètement quelques hommes mariés que les évêques proposeraient à la dispense de célibat ,
par exemple parmi le vivier des diacres permanents mariés en augmentation régulière ?
Pourquoi ne tolérer la dispense de célibat que chez les pasteurs anglicans ou luthériens
qui se convertissent au catholicisme et pas chez les diacres catholiques mariés?
car on est ici strictement dans l'Eglise catholique Occidentale où il y a deux poids deux mesures concernant ces dispenses : une permise par la conversion et l'autre interdite par l'appartenance . Et puis il y a les eglises catholiques orientales de rites divers qui ordonnent des hommes mariés ( par exemple les uniates d'Ukraine) sans que personne en Occident
ne proteste qu'ils feront de mauvais prêtres car distraits par leur femme !

Tout cela parait d'une totale incohérence au vu des arguments utilisés pour justifier le célibat : disponibilité , etc... et tout cela ne convainc plus grand monde et sonne creux et faux sans parler des souffrances inhumaines que vivent un certain nombre de prêtres
au cours de leur vie et l'abandon des lieux de cultes et des communautés en déshérence
eucharistique ; Or l'Eucharistie est un DROIT de tous les fidèles reconnu par le droit canon ,
Droit allègrement bafoué par la hiérarchie vaticane qui s'en estime propriétaire !
Tout cela n'est pas digne du Christ jésus et de l'évangile qui a choisi non pas la Mort de l'Eglise mais sa Vie !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Sam 19 Nov 2011, 22:06

Occulus bien heureux de te lire !


on a un peuple en charge on le perd , on dit que l'Eucharistie est capitale et on empêche les personnes autres que les prêtres de pouvoir Célébrer , donc on met le peuple en défaut d'alimentation et on s'étonne qu'il périt !

est-ce cela le sens de la responsabilité ?

de plus Marié ou pas Un Prêtre est prêtre , on a contraint au célibat juste pour raison technique et intérêt et pas pour des raisons spirituelles !

je savais pour les prêtres et Eveques en Afrique et voila bien ce qui ne va pas !

Rome sait et triche on joue la non transparence et on appel a la sainteté = fait ce qe je dis pas ce que je fais !"
comment s'étonner que le peuple se disperse , est-ce là le comportement du Christ ?
est-ce là le fruit de Son Esprit ?

mais faut rien dire on marche sans entendre comme ci ça pouvait mener quelque part !

des prêtres défroqués et brisés j'en ai connu, et sûr ils auraient fait de bons prêtres mariées suite a cette brisure, mais la doctrine du mépris de la réalité permet de nier !
alors sois curé si t'as une amie on le cache et la version du curé célibataire passera comme une lettre a la poste ( sauf pour tous ceux qui en silence quitteront l’église dégouté, mais c'est pas grave c'est comme les gamins violé ça fait partit de la casse !)

Bon sang y en a pas un qui est réveillé la dedans ?!

en attendant le peuple périt e va là où il trouve de quoi manger ! encore heureux que l'Esprit Souffle où IL veut et Il souffle FORT !

Revenir en haut Aller en bas
alouette



Féminin Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Sam 19 Nov 2011, 22:48

j'ai relu tout le fil et je trouve dommage que l'expérience que jai raconté au début a été mal interprétee. les prêtres en concubinage sont ils responsables de la desertification des églises? je ne crois pas, c'est plutôt le désinteressement des fidèles!
La souffrance de ce prêtre, accompagné par une personne qui ne soutenait pas sa mission pastorale était dramatique. dans ce cas j'ai pensé "ce serait mieux le célibat, car il est resté prêtre malgré tout!"
oui je préfère le célibat respecté que ce genre d'accompagnement!Cependant si ce prêtre avait pû se marier dès sa jeunesse , peut être aurait il vraiment choisi la compagne qu'il lui fallait pour mener à bien sa vocation?
Certes lorsque nous parlons du célibat des prêtres en tant que "disponibilité" nous sommes un peu égoîstes! car en effet il y a tout l'aspect de la vieillesse et du manque de famille pour ces hommes.Mais cela fait me semble t il partie du "contrat". De la même façon lorque nous nous marions nous nous engageons à vieillir avec un autre vieux, c'est pas très rigolo vu comme ça.
Si on devait prendre ses engagements en fonction de notre bien être personnel dans un futur assez lointain, on ne ferait pas grand chose.( avez vous mis au monde vos enfants pour qu'ils s'occupent de vous âgé?)Surtout dans le domaine de l'amour, et pour le prêtre il s'agit de l'Amour.
je pense qu'ils devraient pouvoir choisir et que peut être une nouvelle sorte de prêtres, les mariés devrait avoir droit à un nouveau statut, sans en changer pour les autres.

Revenir en haut Aller en bas
benedictus



Masculin Messages : 151
Inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Sam 19 Nov 2011, 22:52

Bonjour Occulus,

:bravo: :bravo: :bravo: ... pourvotre dernier message sur le sujet, vous avez complètement raison, :bisou:

Vous dites tout haut ce que nombre pensent tous bas et n'osent pas dire de peur de passer pour des iconoclastes invétérés.

Salutations,
Revenir en haut Aller en bas
benedictus



Masculin Messages : 151
Inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Sam 19 Nov 2011, 22:59

Bonjour Allouette,

Citation :
les prêtres en concubinage sont ils responsables de la desertification des églises? je ne crois pas, c'est plutôt le désinteressement des fidèles!

Non ce n'est pas le concubinage officieux de certains prêtres ni le célibat vécu par les autres qui sont responsables de la désertification de nos églises que vous dénoncez à juste titre. Les causes me semblent être ailleurs, partagées entre clergé qui n'intéresse pas ou plus les foules et fidèles qui fuient les églises. Nous sommes TOUS coupables de cet état de fait.

Salutations nocturnes,
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Lun 21 Nov 2011, 10:11

Théodéric a écrit:

bonjour Fredsinam,

donc c'est une trahison et un mensonge quand un prêtre a une amie ?

alors quand l’Évêque le sais et qu'il fait choix de faire comme ci il savait pas , il est donc complice et devient menteur aux yeux de Dieu et du peuple d'on il a charge , quelle merveilleuse façon d'engager le peuple a la fidélité et aux Actes de Lumière du saint Esprit devant le monde afin que le monde puisse Voire les œuvres du Christ !
Qu'est-ce que vous dit que l’évêque fait comme si il ne savait pas ? comme je l'ai dit c'est très difficile pour un évêque de jouer aux gendarmes de la braguette et il n'y a pas que ça comme péché des prêtre. Ce sont des hommes comme nous ,ils tombent et ce n'est pas parce qu'ils vivent en contradiction de ce qu'ils prêchent qu'il faut directement les exclure . L’évêque n'est pas un policier des moeurs c'est avant tout un père et il doit agir ainsi à l'égard des ses prêtres. L'évêque ne peut donc donner qu'un avertissement (et même là c'est très difficile)au prêtre tout en espérant que l'affaire restera secrète ,le temps que prêtre prenne d'une façon ou d'une autre ses responsabilités de faire un choix . Mais lorsque cette situation devient un scandale dans la communauté alors à ce moment c'est à l'évêque que revient la responsabilité de prendre une décision .

Citation :
vous préférez un peuple sans berger mariés,
qu'un peuple instruits comme par le passé par des Bergers mariés comme les Apôtres.
vous préférer l'opacité d'un systéme qui nie savoir alors qu'il sait, a la transparence d'accepter ouvertement la faiblesse des hommes (même des consacrés) et de plus vous dites que l'enseignement de La Grâce est justement que Notre Père Divin pardonne nos chutes !"
vous avez plus d'amour pour vos règles religieuses que pour le peuple en souffrance !
surtout quand on sait l’origine de=u choix du Célibat des prêtres qui n'est pas dans u but prioritairement spirituel mais pour avoir des moyens matériel , mais vous refusez de voir les dégâts ! êtes vous devenu pharisiens !?
donc vous préférez le mensonge la fausseté niées et élevée en méthodes, que le repentir ouvert et l'acceptation d'être Gracié malgré les Voeux !
hé bien dite on est vraiment au bord de l'abandon de la Foi en Vérité et Esprit
ressaisissez vous , le monde ne peut suivre des hommes opaques ! il a besoin d'homme faible mais transparent !
Vous mélangez tous ,

1- Je me répète mais l'Eglise ne fait pas subir le célibat et ne nie pas non plus le corps et la faiblesse de l'homme.Il faut que vous sachiez que ce n’est pas un droit de l’homme que d’être ordonné prêtre. On peut en avoir le désir, mais personne n’y a droit. L’Église appelle qui elle veut, pourvu qu’il soit volontaire. Elle est donc parfaitement libre de n’appeler que ceux qui ont le charisme du célibat, c’est-à-dire ceux qui ont à la fois les dispositions naturelles et la grâce pour le vivre. Une ordination qui ne serait pas reçue librement et consciemment, avec tous les engagements qu’elle implique, serait nulle. Il est donc difficile de penser que les prêtres subissent leur célibat.

2- je vous ai dit que quoiqu'il arrive le célibat demeurera dans l'Eglise, donc même si l'Eglise accepte un jour d'ordonner les hommes mariés il y aura toujours des hommes qui opteront pour le célibat .Et parmi eux il y aura toujours des hommes qui auront du mal à rester fidèle à cet engagement comme il y a des hommes (des femmes ) laïcs qui sont infidèle à leur engagement de mariage.C'est la complexité de la vie humaine, le jeu de la liberté, de la grâce et du péché. Il arrivera tjrs des homme qui pour une raison ou pour une autre ne savent pas rester fidèle ou difficilement à leurs engagements. C’est alors à l’Église de régler avec justice et bonté ces situations particulière mais c'est en aucun de la faute de l'Eglise.

3- Plusieurs étude recents (dont celle ici et ici ) ont montré que la discipline de l'Eglise catholique romaine d'ordonner que des hommes célibataire est la plus ancienne et que ce sont les orthodoxes qui ont changé la discipline .

Par ailleurs vous parlez des apôtres mais Saint Pierre n'a t-il pas dit à Jésus-Christ : « Pour nous, nous avons tout quitté et nous Vous avons suivi » ?

Jésus-Christ confirme ce sens en répliquant : « Quiconque aura quitté, pour Mon Nom, sa maison, sa femme, recevra au centuple et aura la vie étern» Et Saint Pierre n'a pas usé du mariage après son apostolat:

Saint Jérôme enseigne : « En vous accordant, dit-il à Jovinien, le mariage des apôtres, la concession vous devient inutile. Ils se sont mariés avant d'appartenir à l'Évangile; et quand ils ont été élevés à l'apostolat, ils ont cessé d'user du mariage. »

C'est ce qu'il atteste aussi dans sa lettre à Pammaque : « Les apôtres, dit-il, ont été ou vierges, ou continents avec leurs femmes. » Saint Isidore de Damiette soutient que les apôtres ont vécu dans une continence parfaite. Tertullien suppose la même chose .

Saint Jean a toujours été regardé comme vierge.

Saint Paul, en parlant du célibat, et en se proposant pour modèle, se déclare expressément non marié.

Saint Jacques, au rapport de saint Jérôme, garda une perpétuelle virginité.

4- Contrairement à ce que vous dites l'Eglise n'a pas que des berger célibataire ,il a aussi des diacres permanent . Et c'est probablement parce que vous sous-estimez leur valeurs que vous pensez que l'Eglise n'a que des berger célibataire .

5 - Il faut garder à tout prix ce trésor de l'Eglise du célibat obligatoire ,il est si précieux et source de grâce pour l'Eglise


Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Lun 21 Nov 2011, 10:38

Oculus a écrit:

le Clergé catholique actuel se heurte à une mutation anthropologique de très grande ampleur qui décrédibilise et sape tout son témoignage ;
d'abord Jésus a dit que "tous n'entendent pas cet appel ( à se faire eunuque pour le royaume ), mais seulement " ceux à qui c'est donné " ce qui sous -entend que le charisme de célibat n'est pas donné automatiquement à tout le monde contrairement à ce que dit le droit canon .
Vous avez raison et le droit canon ne dit pas le contraire l'Eglise n'appelle qu'au sacerdoce que ceux qui ont reçu le charisme de célibat

Citation :
dans l'esprit de jésus , il n'est d'ailleurs pas certain que l'appel à se faire eunuque pour le royaume sous entendait un engagement à vie ; Il visait peut être autant une période de vie donnée.un CDD plutôt qu'un CDI !
En tous cas c'est ainsi que les apôtres ,et les saints (la tradition vivante) l'ont compris.

Citation :
La première mutation anthropologique est celle de l'augmentation de la durée de la vie .
par rapport à l'époque de Jésus , nous allons vivre en moyenne 60 ans de plus ;
les enfant qui naissent cette année ont une espérance de vie de 100 ans en moyenne...
ce qui veut dire que les Eunuques aussi vont devoir vivre 60 ans de célibat !

or le mariage , ce n'est pas seulement l'usage de la sexualité , c'est aussi et parfois surtout
le fait d'accueillir les enfants . En échange de quoi , on est ( généralement ) soutenus par eux dans la vieillesse. Or que se passe-t-il pour de nombreux prêtres et religieuses en fin de vie ? En fréquentez-vous beaucoup dans les maisons de retraite pour prêtres ou religieuses agées ? Pour certains qui ont perdu toute famille et souvent leurs amis , leur état de solitude et d'abandon est une souffrance très grande que jésus ne demande pas et n'éxige pas . Cette souffrance de l'absence de descendance me semble au moins aussi grande que celle de l'opacité des écarts par rapport au célibat .
Vous avez certainement raison le célibat est très difficile à vivre aujourd'hui qu'hier pour plusieurs facteur que vous avez cité dont l'allongement de l’espérance de vie mais il n'y a pas que le célibat des prêtres ,religieux et religieuse qui en pâtit il y a aussi le mariage .Bcq de gens s'imagine de plus en plus mal comment vivre avec la même personne pendant 60 ans voir 70ans.
Mais nous devons croire que si Dieu appelle ces hommes et femmes à vivre le célibat ,il leur donnera constamment durant 60 ans la grâce pour le vivre. Si non autant prendre une femme mais en CDD c'est plus prudent.
Citation :
Je ne comprend d'ailleurs pas le Vatican : si le souhait le plus cher de Benoit XVI est de se rapprocher des orthodoxes, pourquoi ne pas commencer par ordonner discrètement quelques hommes mariés que les évêques proposeraient à la dispense de célibat ,
par exemple parmi le vivier des diacres permanents mariés en augmentation régulière ?
Pourquoi ne tolérer la dispense de célibat que chez les pasteurs anglicans ou luthériens
qui se convertissent au catholicisme et pas chez les diacres catholiques mariés?
car on est ici strictement dans l'Eglise catholique Occidentale où il y a deux poids deux mesures concernant ces dispenses : une permise par la conversion et l'autre interdite par l'appartenance . Et puis il y a les eglises catholiques orientales de rites divers qui ordonnent des hommes mariés ( par exemple les uniates d'Ukraine) sans que personne en Occident
ne proteste qu'ils feront de mauvais prêtres car distraits par leur femme !
Unité ne veut pas dire uniformité , chaque Eglise a sa tradition. Par ailleurs je ne pense pas (je suis même quasiment sûr ) que les orthodoxes d'occident ont plus de candidat à la prêtrise que les catholiques romain.


Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 04:03

Fredsinam bonjour je te répond en bleu

fredsinam a écrit:
Théodéric a écrit:

bonjour Fredsinam,

donc c'est une trahison et un mensonge quand un prêtre a une amie ?

alors quand l’Évêque le sais et qu'il fait choix de faire comme ci il savait pas , il est donc complice et devient menteur aux yeux de Dieu et du peuple d'on il a charge , quelle merveilleuse façon d'engager le peuple a la fidélité et aux Actes de Lumière du saint Esprit devant le monde afin que le monde puisse Voire les œuvres du Christ !
Qu'est-ce que vous dit que l’évêque fait comme si il ne savait pas ? comme je l'ai dit c'est très difficile pour un évêque de jouer aux gendarmes de la braguette et il n'y a pas que ça comme péché des prêtre. Ce sont des hommes comme nous ,ils tombent et ce n'est pas parce qu'ils vivent en contradiction de ce qu'ils prêchent qu'il faut directement les exclure . L’évêque n'est pas un policier des moeurs c'est avant tout un père et il doit agir ainsi à l'égard des ses prêtres. L'évêque ne peut donc donner qu'un avertissement (et même là c'est très difficile)au prêtre tout en espérant que l'affaire restera secrète ,le temps que prêtre prenne d'une façon ou d'une autre ses responsabilités de faire un choix . Mais lorsque cette situation devient un scandale dans la communauté alors à ce moment c'est à l'évêque que revient la responsabilité de prendre une décision .

Fredsinam, l'Esprit Saint Est Vrai et demande a ceux qui le suivent et surtout de ceux qui sont en charge la Transparence , sinon tu brises l'Unité de ce fait l'Esprit ne peut plus rendre témoignage sinon Il serait complice , crois tu pouvoir demander et attendre cela du Christ ?! chaque fois que Pierre ou un apôtre a déraillé Jésus l'a repris fermement afin qu'ils comprennent que Dieu Est Saint et Saint ça peut pas être "on va s'arranger en cachette sur les coups bis-du-cornue !" !
Celui Qui Bâtit L’Église c'est l'Esprit pas nous , pas nos petites combines de ténèbres , de ce fait si tu ne peut dire la Vérité tu est en But a l'Esprit , j'y peux rien, t'as déjà dû voir des gens qui sont en place mais d'on le discourt n'apporte pas de Vie , ha ils parlent bien mais c'est creux derrière y a pas l'Esprit Saint pour rendre témoignage ; ça s'invente pas l'Esprit ça s'apprend pas dans les écoles de philo ou autre , ou tu t'y dispose et deviens vulnérable comme le christ ou tu triche mais alors Bye Bye !
Pourquoi le curé d'Ars arrivait il a captiver les âmes et les faire revenir a la vérité ? pas a cause de ses études , mais parce que entre qui il est et ce qu'il dit c'Est UN et là l'Esprit Agit touche et convertit les Cœur, si les hommes ne se convertissent plus c'est parce que les discours sont vide d'esprit, quand un vrai homme Spirituel parle il est encore entendu et des âmes se convertissent !

quand une évêque a 30% minimum de curés qui ne sont pas fidèles a leurs vœux mais qu'il espère pouvoir faire comme ci ça va pas se voir et qu'il va faire semblant lui aussi, il n'est plus transparent il est au mieux opaque !
crois tu que les paroissiens soient aveugles au point là ? crois tu que les non croyants soit idiots ?
donc si la Vérité des faits ne nous mène même pas a un sursaut Le seigneur n'a plus qu'a couper cette branche !
de toute façon on est devant une évidence , des millions d'hommes se font Baptiser en Europe , c'est donc bien que des hommes et femmes cherchent et aiment encore Jésus !
si la religion catholique n'y arrive pas quelle se pose des questions sur elle même ! on ne peut pas tricher a ce poste devant Dieu Jésus ne l'a permis a personne , même pas a Judas !

si un prêtre ne tiens pas le célibat il ne faut pas l'enfoncer, mais surtout pas le cacher et nier sinon tu annonce que mentir dans l'Eglise c'est normal puisque même l’évêque le fait , tu crois que Jésus va soutenir cela ?
ensuite ça explique bien des dérives du laisser a ller on s'enfonce on s'enfonce , c'est pourtant simple " t'appel un chat un chat " et c'est fini !
relis comment les apôtres ont écrit en toute transparence le comportement de Pierre, même Paul du vivant de Pierre dit les choses comme elles sont sur l'attitude de Pierre qui emberlificote Timothée, il n'y a aucune volonté de descendre Pierre mais aucune volonté de langue de bois et de tricherie , aujourd'hui rome est de un telles mondanité protocolaire que c'est totalement impossible, du coup le troupeau est dispersé parce que la hiérarchie n'a pas l'humilité de reconnaitre ses tord ! tu crois que je cherche a tabasser la hiérarchie ? tu te trompes je cherche a sauver le peuple, avant qu'il soit plongé dans la nuit a cause de la sottise et de la peur de la Vérité ! ça aussi faudrait pas le dire !?


Citation :
vous préférez un peuple sans berger mariés,
qu'un peuple instruits comme par le passé par des Bergers mariés comme les Apôtres.
vous préférer l'opacité d'un systéme qui nie savoir alors qu'il sait, a la transparence d'accepter ouvertement la faiblesse des hommes (même des consacrés) et de plus vous dites que l'enseignement de La Grâce est justement que Notre Père Divin pardonne nos chutes !"
vous avez plus d'amour pour vos règles religieuses que pour le peuple en souffrance !
surtout quand on sait l’origine de=u choix du Célibat des prêtres qui n'est pas dans u but prioritairement spirituel mais pour avoir des moyens matériel , mais vous refusez de voir les dégâts ! êtes vous devenu pharisiens !?
donc vous préférez le mensonge la fausseté niées et élevée en méthodes, que le repentir ouvert et l'acceptation d'être Gracié malgré les Voeux !
hé bien dite on est vraiment au bord de l'abandon de la Foi en Vérité et Esprit
ressaisissez vous , le monde ne peut suivre des hommes opaques ! il a besoin d'homme faible mais transparent !
Vous mélangez tous ,

1- Je me répète mais l'Eglise ne fait pas subir le célibat et ne nie pas non plus le corps et la faiblesse de l'homme.Il faut que vous sachiez que ce n’est pas un droit de l’homme que d’être ordonné prêtre. On peut en avoir le désir, mais personne n’y a droit. L’Église appelle qui elle veut, pourvu qu’il soit volontaire. Elle est donc parfaitement libre de n’appeler que ceux qui ont le charisme du célibat, c’est-à-dire ceux qui ont à la fois les dispositions naturelles et la grâce pour le vivre. Une ordination qui ne serait pas reçue librement et consciemment, avec tous les engagements qu’elle implique, serait nulle. Il est donc difficile de penser que les prêtres subissent leur célibat.

hé bien alors tout va a merveille, les prêtres ordonnés qui réalisent qu'ils ne tiennent pas le célibat se s'enfuient avec la femme de ménage , que demandes tu de plus ? soi heureux y a plus de prêtre , le peuple ne trouve plus la communion , des curés célibataires t'en a pleins j'imagine !?
moi je sais que depuis toujours les curés n'ont pas tenu , alors arrête de rabâcher les choses et regarde la réalité en face , " certains se feront eunuque " PAS TOUS mais certains !
on oblige personne a être prêtre mais on interdit a ceux qui désirent être prêtres d'être célibataire du coup ça marche plus , mais évidement c'est la faute a ceux qui croient pas !! Dommage que Jésus vous ai pas connu avant sinon Il auraient pas pris des mecs mariés pour en faire ses PREMIERS PRÊTRE , vous êtes donc tous plus sage que Dieu Lui-Même et c'est vrai ça ce voit au grand résultat !
tu sais pourquoi on a voulu des prêtres célibataires ? pour avoir l'héritage des parents de ces prêtres sans ensuite avoir a les transmettre aux enfants des prêtres, sinon ça revenait cher a loger et trouver des maisons, sans ce probleme les prêtres seraient encore mariés !
ceux qui voulaient être célibataires savaient le faire, ceux qui voyaient qu'ils ne tiendraient pas le célibat avec le temps , mais avait la vocation de prêtre hé bien ils se mariaient et ça en faisait pas des défroqués pour autant et l’église croissait !
aujourd'hui on a organisés des impasses , alors laissons la peuple sans pain et ayons bonne conscience !


2- je vous ai dit que quoiqu'il arrive le célibat demeurera dans l'Eglise, donc même si l'Eglise accepte un jour d'ordonner les hommes mariés il y aura toujours des hommes qui opteront pour le célibat .Et parmi eux il y aura toujours des hommes qui auront du mal à rester fidèle à cet engagement comme il y a des hommes (des femmes ) laïcs qui sont infidèle à leur engagement de mariage.C'est la complexité de la vie humaine, le jeu de la liberté, de la grâce et du péché. Il arrivera tjrs des homme qui pour une raison ou pour une autre ne savent pas rester fidèle ou difficilement à leurs engagements. C’est alors à l’Église de régler avec justice et bonté ces situations particulière mais c'est en aucun de la faute de l'Eglise.

ha mon vieux je suis d'accord , tu sais je ne suis pas fait de marbre !!
mais la question n'est pas qu'une personne n'arrive pas a tenir ou pas le célibat , pour moi la question, est de cacher la réalité de la nier d'entrer l'âme de l'Eglise en division et ensuite de se présenter devant les hommes comme le représentant de La Vérité ( évêque ou autre !) !
tu ne peux pas mentir a ce point sur la globalité de ceux qui sont sensés être les témoins de Dieu et les serviteurs Lumineux et agir ainsi !
quelle Conscience avez vous de Sa Sainteté BON SANG ????


3- Plusieurs étude recents (dont celle ici et ici ) ont montré que la discipline de l'Eglise catholique romaine d'ordonner que des hommes célibataire est la plus ancienne et que ce sont les orthodoxes qui ont changé la discipline .

Par ailleurs vous parlez des apôtres mais Saint Pierre n'a t-il pas dit à Jésus-Christ : « Pour nous, nous avons tout quitté et nous Vous avons suivi » ?

Jésus-Christ confirme ce sens en répliquant : « Quiconque aura quitté, pour Mon Nom, sa maison, sa femme, recevra au centuple et aura la vie étern» Et Saint Pierre n'a pas usé du mariage après son apostolat:

Saint Jérôme enseigne : « En vous accordant, dit-il à Jovinien, le mariage des apôtres, la concession vous devient inutile. Ils se sont mariés avant d'appartenir à l'Évangile; et quand ils ont été élevés à l'apostolat, ils ont cessé d'user du mariage. »

C'est ce qu'il atteste aussi dans sa lettre à Pammaque : « Les apôtres, dit-il, ont été ou vierges, ou continents avec leurs femmes. » Saint Isidore de Damiette soutient que les apôtres ont vécu dans une continence parfaite. Tertullien suppose la même chose .

Saint Jean a toujours été regardé comme vierge.

Saint Paul, en parlant du célibat, et en se proposant pour modèle, se déclare expressément non marié.

Saint Jacques, au rapport de saint Jérôme, garda une perpétuelle virginité.

4- Contrairement à ce que vous dites l'Eglise n'a pas que des berger célibataire ,il a aussi des diacres permanent . Et c'est probablement parce que vous sous-estimez leur valeurs que vous pensez que l'Eglise n'a que des berger célibataire .

5 - Il faut garder à tout prix ce trésor de l'Eglise du célibat obligatoire ,il est si précieux et source de grâce pour l'Eglise



là tu joue morceau Choisi , car Paul contrairement a toutes tes belles citations dit que Pierre et d'autres sont mariés et que lui-même et d'autres lors de leurs passages dans certaines villes auraient bien pû pendre une épouse aussi !
mais Paul sait de par l'Esprit du Christ que sa vie missionnaire le mènera a voyager et a la fin a la Croix , donc il ne veut pas imposer cela a une femme et en plus il reconnais que le célibat lui est un avantage !
donc dire que Pierre avait quitté sa femme ça j'en doute , car jésus reproche bien aux juifs de ne plus rien donner a leurs parents sous prétexte que leur argent serait offrande sacrée (corban), donc Pierre laisse sa femme sans recourt ?
de plus quand Pierre n'est pas avec jésus on le revoit toujours sur sa barque a pécher avec les autres ! tiens même après la Résurrection du Christ quand Jésus les attends sur la plages et que seul jean le reconnait Pierre est encore sur sa barque !
donc l'argument " on a tout quitté pour Toi " on ne peut pas le lire comme tu le dis là ! sinon Pierre n'avait plus l'utilité de sa barque depuis 3 ans !!
mais je suis d'accord avec le célibat, d'ailleurs je mène une vie de célibataire pour Le Christ, mais tout le monde n'y est pas appelé et tout le monde ne le peut pas, qu'il soit prêtre ou pas un homme ne n'est pas moins spirituel parce qu'il est marié, et si dans sa vieillesse il comprend le célibat il peut toujours s'accorder sur cela avec son épouse , il suffit de fonder son couple Sur Jésus et de grandir !

tes citations sont bien belles mais elles contredisent Paul qui a ma connaissance fait parti des apôtres qui vivaient du temps de Pierre et des autres et donc est un des 12 fondements de l'Eglise tu y touches si tu veux , mais le tarif est inscrit dans l'Apocalypse !

sans rancune, mais je ne céderais pas !
on ne ment pas quand on est Chrétien et on ne fuit pas non plus ! sinon on a ce qui se produit en ce moment = l'Esprit contre nous et des attaques que l'on arrive pas a vaincre ! :bienmal:
pourtant IL a Promis d'Être là :jesus: mais pas en tant que complice
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 10:50

Bonjour à toutes et à tous,

Certains intervenants qui sont pour le mariage des prêtres oublient trois aspects à mon avis :

1° - Les enfants : c'est souvent un gros soucis pour les parents lors de la crise de l'adolescence. Pour en avoir discuter avec des pasteurs anglicans, les enfants sont parfois un contre-exemple. Le reproche qui est fait aux pasteurs par leurs ouailles est : "Ne nous donnez pas de leçons alors que vos enfants ne sont pas nets !"

Le financement des études, souvent coûteuses, des enfants est un gros soucis. Ce n'est pas avec le salaire d'un prêtre que cela est possible, même avec des bourses et les alloc. Ce qui impliquerait au moins que l'épouse du prêtre travaille aussi. On retombe dans l'engrenage du couple de notre société.

Je passe sur toutes les charges afférentes au loyer, à l'alimentation, la voiture, l'habillement pour toute la famille, les impôts locaux, habitation, revenu, l'électricité, le chauffage, le téléphone, Internet, l'entretien de la maison, etc. Le prêtre qui serait marié ne peut non plus imposer à ses enfants la même rigueur de vie qu'il doit avoir pour lui-même. Il suffit de voir les difficultés que rencontre un couple avec des enfants !

2° - La fidélité dans le mariage : Ce n'est pas parce qu'un prêtre serait marié qu'il serait exempt de toutes tentations dans ce domaine. Le croire serait se leurrer grandement. Il en va de même pour l'épouse du prêtre. Bon nombre d'exemples chez les pasteurs anglicans et protestants le prouvent.
Ne nous voilons pas la face !

3° - La vie de famille : Le prêtre est bien souvent pris par un grand nombre de réunions, de préparation des célébrations (Messes, Confessions, etc), les retraites des confirmands et autres "week-end jeunes", etc. Il dessert en moyenne 3 à 4 paroisses, voir plus en milieu rural, le samedi et le dimanche pour la Messe dominicale. Il a aussi des temps de formation, de retraite spirituelle, dans l'année. Lorsque l'épouse est enceinte, le prêtre qui serait marié pourrait-il prendre un congé parental ou partager les tâches ménagères avec son épouse en plus de son ministère ? Bref, peu de temps pour une vraie vie de famille à l'écoute du conjoint et des enfants.

Le mariage des prêtres est loin d'être la solution. Les couples, qui plus est ceux avec de faibles revenus, qui vivent la réalité de la vie au quotidien peuvent s'en rendre compte aisément !
Soyons réalistes !
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 11:21

Jeb a écrit:
Bonjour à toutes et à tous,

Certains intervenants qui sont pour le mariage des prêtres oublient trois aspects à mon avis :

1° - Les enfants : c'est souvent un gros soucis pour les parents lors de la crise de l'adolescence. Pour en avoir discuter avec des pasteurs anglicans, les enfants sont parfois un contre-exemple. Le reproche qui est fait aux pasteurs par leurs ouailles est : "Ne nous donnez pas de leçons alors que vos enfants ne sont pas nets !"

Le financement des études, souvent coûteuses, des enfants est un gros soucis. Ce n'est pas avec le salaire d'un prêtre que cela est possible, même avec des bourses et les alloc. Ce qui impliquerait au moins que l'épouse du prêtre travaille aussi. On retombe dans l'engrenage du couple de notre société.

Je passe sur toutes les charges afférentes au loyer, à l'alimentation, la voiture, l'habillement pour toute la famille, les impôts locaux, habitation, revenu, l'électricité, le chauffage, le téléphone, Internet, l'entretien de la maison, etc. Le prêtre qui serait marié ne peut non plus imposer à ses enfants la même rigueur de vie qu'il doit avoir pour lui-même. Il suffit de voir les difficultés que rencontre un couple avec des enfants !

2° - La fidélité dans le mariage : Ce n'est pas parce qu'un prêtre serait marié qu'il serait exempt de toutes tentations dans ce domaine. Le croire serait se leurrer grandement. Il en va de même pour l'épouse du prêtre. Bon nombre d'exemples chez les pasteurs anglicans et protestants le prouvent.
Ne nous voilons pas la face !

3° - La vie de famille : Le prêtre est bien souvent pris par un grand nombre de réunions, de préparation des célébrations (Messes, Confessions, etc), les retraites des confirmands et autres "week-end jeunes", etc. Il dessert en moyenne 3 à 4 paroisses, voir plus en milieu rural, le samedi et le dimanche pour la Messe dominicale. Il a aussi des temps de formation, de retraite spirituelle, dans l'année. Lorsque l'épouse est enceinte, le prêtre qui serait marié pourrait-il prendre un congé parental ou partager les tâches ménagères avec son épouse en plus de son ministère ? Bref, peu de temps pour une vraie vie de famille à l'écoute du conjoint et des enfants.

Le mariage des prêtres est loin d'être la solution. Les couples, qui plus est ceux avec de faibles revenus, qui vivent la réalité de la vie au quotidien peuvent s'en rendre compte aisément !
Soyons réalistes !

Cher Jeb,
Il y a associe toute la dimension sacrificielle du prêtre qui offre son corps, son coeur, par Amour de Dieu et des hommes. Une chasteté " épanouie" est une chasteté qui a été choisie après avoir été donnée. La chasteté n'est pas une victoire de l'homme, celui-ci n'étant pas chaste naturellement, mais elle est un don de Dieu, le prêtre est chaste surnaturellement. La chasteté est un don et une offrande de sa génitalité par amour de Dieu est des hommes.
Cependant si l'homme ou le prêtre ne vivent pas leur chasteté dans l'amour, la charité et la miséricorde, cette chasteté se durcira et ils sombreront...














Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 11:27

Jeb a écrit:
Bonjour à toutes et à tous,

Certains intervenants qui sont pour le mariage des prêtres oublient trois aspects à mon avis :

1° - Les enfants : c'est souvent un gros soucis pour les parents lors de la crise de l'adolescence. Pour en avoir discuter avec des pasteurs anglicans, les enfants sont parfois un contre-exemple. Le reproche qui est fait aux pasteurs par leurs ouailles est : "Ne nous donnez pas de leçons alors que vos enfants ne sont pas nets !"

Le financement des études, souvent coûteuses, des enfants est un gros soucis. Ce n'est pas avec le salaire d'un prêtre que cela est possible, même avec des bourses et les alloc. Ce qui impliquerait au moins que l'épouse du prêtre travaille aussi. On retombe dans l'engrenage du couple de notre société.

Je passe sur toutes les charges afférentes au loyer, à l'alimentation, la voiture, l'habillement pour toute la famille, les impôts locaux, habitation, revenu, l'électricité, le chauffage, le téléphone, Internet, l'entretien de la maison, etc. Le prêtre qui serait marié ne peut non plus imposer à ses enfants la même rigueur de vie qu'il doit avoir pour lui-même. Il suffit de voir les difficultés que rencontre un couple avec des enfants !

2° - La fidélité dans le mariage : Ce n'est pas parce qu'un prêtre serait marié qu'il serait exempt de toutes tentations dans ce domaine. Le croire serait se leurrer grandement. Il en va de même pour l'épouse du prêtre. Bon nombre d'exemples chez les pasteurs anglicans et protestants le prouvent.
Ne nous voilons pas la face !

3° - La vie de famille : Le prêtre est bien souvent pris par un grand nombre de réunions, de préparation des célébrations (Messes, Confessions, etc), les retraites des confirmands et autres "week-end jeunes", etc. Il dessert en moyenne 3 à 4 paroisses, voir plus en milieu rural, le samedi et le dimanche pour la Messe dominicale. Il a aussi des temps de formation, de retraite spirituelle, dans l'année. Lorsque l'épouse est enceinte, le prêtre qui serait marié pourrait-il prendre un congé parental ou partager les tâches ménagères avec son épouse en plus de son ministère ? Bref, peu de temps pour une vraie vie de famille à l'écoute du conjoint et des enfants.

Le mariage des prêtres est loin d'être la solution. Les couples, qui plus est ceux avec de faibles revenus, qui vivent la réalité de la vie au quotidien peuvent s'en rendre compte aisément !
Soyons réalistes !

Une analyse très juste.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 11:48

J'ai oublié un autre point important :

La formation d'un prêtre dure au minimum 7 ans.
Un séminariste n'est rarement ordonné prêtre avant l'âge de 30 ans.
De plus pendant sa formation au sacerdoce le séminariste vit en internat.
Doit-il attendre 7 ans avant de pouvoir se marier ?

Si malgré tout il se marie pendant sa formation, comment fait-il pour faire vivre sa vie de couple, y compris sur le plan financier ? En étant externe et en vivant chez ses parents ? What a Face
Et si un enfant arrive ? A moins que son épouse prenne la pilule ! What the fuck ?!?

Autre élément à prendre en compte, le revenu d'un prêtre : en moyenne moins de 900 euros par mois. Ce qui veut dire que les prêtres des diocèses les plus pauvres, et ils sont majoritaires en France, touchent à peine 700 euros !

Ceux qui prônent le mariage des prêtres ne veulent pas voir la réalité de la vie quotidienne du couple et du ministère sacerdotal.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 13:36

Et avec la baisse du nombre des prêtres, ils doivent avoir la charge de plusieurs paroisses, ce qui ne laisse pas beaucoup de temps pour la vie familiale.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 13:45

Simon1976 a écrit:
Et avec la baisse du nombre des prêtres, ils doivent avoir la charge de plusieurs paroisses, ce qui ne laisse pas beaucoup de temps pour la vie familiale.
Très juste cher Simon. ;)
C'est d'ailleurs ce que j'ai souligné dans le point 3 de mon message de 10h50 plus haut:
Dans son message de Mar 22 Nov 2011 - 10:50, Jeb a écrit:
3° - La vie de famille : Le prêtre est bien souvent pris par un grand nombre de réunions, de préparation des célébrations (Messes, Confessions, etc), les retraites des confirmands et autres "week-end jeunes", etc. Il dessert en moyenne 3 à 4 paroisses, voir plus en milieu rural, le samedi et le dimanche pour la Messe dominicale. Il a aussi des temps de formation, de retraite spirituelle, dans l'année. Lorsque l'épouse est enceinte, le prêtre qui serait marié pourrait-il prendre un congé parental ou partager les tâches ménagères avec son épouse en plus de son ministère ? Bref, peu de temps pour une vraie vie de famille à l'écoute du conjoint et des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 13:46

J'ai parcouru les messages un peu vite alors j'ai passé par-dessus ton commentaire mais on se rejoint. Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 13:53

Je suis d'accord avec vous, mais comment font les pasteurs dans ce cas ? ils sont mariés je pense ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 14:13

Il faudrait poser la question à Fox !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 14:20

Raphaël a écrit:
Il faudrait poser la question à Fox !

s'il passe par ici, oui, il va répondre mais il se fait rare en ce moment !

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 14:21

Espérance a écrit:
Je suis d'accord avec vous, mais comment font les pasteurs dans ce cas ? ils sont mariés je pense ?
Chère Espérance,

Comme je l'ai écrit dans mon message de Mar 22 Nov 2011 - 10:50 plus haut les pasteurs anglicans connaissent pas mal de difficultés dans leur vie familiale et je rajoute qu'ils touchent un salaire conséquent, pour ne pas dire confortable, donné par le gouvernement Britannique, la Reine d'Angleterre étant le Chef de l'Eglise anglicane.

Quant aux pasteurs protestants ils ont un salaire non moins conséquent donné par leur propres paroissiens beaucoup plus généreux que les catholiques il faut le dire. Donc il y a beaucoup de disparité selon la "richesse" de leurs paroissiens. Ils connaissent exactement les mêmes difficultés dans leur vie familiale et ministérielle qu'une famille ordinaire. Ils n'ont en charge qu'une église ou une paroisse, c'est pareille. Et autant de pasteurs il y a, autant d'Eglise et d'église (paroisse) il y a.

De plus on ne peut comparer le ministère d'un pasteur avec celui d'un prêtre catholique. Dans l'Eglise Catholique il y a 7 Sacrements dont au moins 6 sont administrés par le prêtre, ce qui déjà leur donne pas mal de "travail". Chez les Réformés, seule la Sainte Cène est célébrée par un pasteur et sans aucune obligation dominicale.

N'oubliez pas non plus le temps de formation d'un futur prêtre catholique : 7 ans en internat et ordonné rarement avant 30 ans. Peut-il se marier ? Doit-il s'abstenir d'être fiancé ? Doit-il attendre d'être ordonné pour se marier ? Avec quel salaire va-t'il faire vivre son couple ?

Des détails direz-vous, mais si important pour un ménage qu'il soit jeune ou non.


Dernière édition par Jeb le Mar 22 Nov 2011, 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 14:25

Merci Jeb, je me disais aussi que "Madame" peut aussi avoir un salaire si elle travaille, comme c'est le cas dans beaucoup de famille.
Bon après-midi

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses   Mar 22 Nov 2011, 15:25

Espérance a écrit:
Merci Jeb, je me disais aussi que "Madame" peut aussi avoir un salaire si elle travaille, comme c'est le cas dans beaucoup de famille.
Bon après-midi
Chère Espérance,

Le salaire de "Madame" n'arrange pas tout. Vous le savez, le ministère d'un prêtre donné à fond dans son sacerdoce est des plus absorbant. Une femme qui épouse un prêtre n'épouse pas que l'homme, mais doit assumer le ministère du prêtre, comme il l'est demandée à l'épouse d'un homme ordonné diacre permanent de s'y engager.

De plus il y a des métiers qui ne faciliteront pas la vie familiale comme ceux qui nécessitent un travail en 3x8h avec le travail du dimanche en plus (ouvrière dans une usine, caissière, infirmière, hôtesse de l'air, armée, etc), sans parler des problèmes de mutations, de déplacements pour cause de restructuration de l'entreprise : c'est l'épouse qui suit son mari ou l'inverse ? D'autres métiers peuvent poser de graves cas de conscience comme sage-femme ou chirurgien : peuvent-elles pratiquer des avortements ?

Cela fait partie de la réalité de la vie courante, surtout à notre époque.

Ce n'est pas aussi simple que ça en a l'air.
Revenir en haut Aller en bas
 
le concubinage des prêtres et l'omerta dans les diocèses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Veillée pour la vie dans le diocèse de Bourges
» Normes de sécurité quant aux fenêtres
» nuits TRES agitées
» Bonne nouvelle,le nombre de Pretres en augmentation
» Celui qui voulait vider l'Enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: