DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La prière du rosaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: La prière du rosaire   Sam 12 Nov 2011, 00:58

Bonjour ou bonsoir (en fonction du lieu géographique ou vous êtes ou du moment de la journée ou vous lirez ces lignes) Thumright

Je souhaiterais obtenir vos témoignages sur ce que représente et signifie pour vous la prière du rosaire. Est-ce-que vous la pratiquez couramment et quels en sont les fruits dans votre vie spirituelle ? Certains font valoir que cette prière n'est pas très oecuménique car trop centrée sur Marie. Que répondriez-vous à cette objection et dans la manière dont vous la vivez, est-ce-que cette prière est centrée essentiellement sur Marie ou orientée essentiellement vers le Christ ? S'agit-il de contempler Marie pour obtenir ses faveurs d'une manière plus ou moins détachée du Christ ou de contempler en elle et avec elle les merveilles de la Sainte Trinité ? Pensez-vous qu'il peut y avoir des dérives au niveau de la piété de certains fidèles catholiques à ce niveau-là et si oui comment les prévenir ?


Merci d'avance pour vos réponses et que la paix du Seigneur soit sur vous tous :amen:
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Sam 12 Nov 2011, 01:39

Je dirais pour faire court que le Rosaire est bien centré sur le Christ, puisque, même si l'on prie Marie, on médite les différents visages de Jésus, à savoir :

1°) Christ Joyeux, dans les cinq Mystères joyeux ;
- L'annonciation de l'ange à Marie,
- La visite de Marie à Élisabeth,
- Noël,
- La présentation de Jésus au temple,
- Le recouvrement de jésus au temple.


2°) Christ Souffrant, dans les cinq Mystères douloureux ;
- L'agonie de Jésus à Getsémani,
- La flagellation,
- Le couronnement d'épines,
- L'emportement de la croix,
- La mort de Jésus sur la croix.

3°) Christ Glorieux, dans les cinq Mystères Glorieux ;
- La Résurrection
- L'ascension
- La pentecôte
- L'Assomption de Marie
- Le Couronnement de Marie

4°) Christ Lumineux dans les cinq Mystères de Lumière ;
- Le Baptême de Jésus
- Les Noces de Cana
- L'annonce de la venue du Royaume
- La Transfiguration sur le mont Thabor
- L'institution de la Sainte Eucharistie.

Hormis l'assomption de Marie et son Couronnement, tout ces mystères sont issu directement de l'Évangile. Le Rosaire nous donne entre-autre l'occasion de méditer ces passages clef de l'histoire de Jésus. Encore faut-il y être assidu, pas facile pour tous, moi j'ai constamment l'impression d'être le héros de Scrub... scratch Enfin bref, Le malaise des autres confessions, c'est surtout la prière à Marie, et non pas exclusivement le chapelet.

Rien de nouveau donc. Ah si ! Certains Chrétiens, même chez les Catholiques, estiment que le Rosaire est un manquement au commandement de Jésus : "Ne répétez pas les mêmes choses sans cesse, comme le font les païens". Encore faut-il connaître le contexte dans lequel ces derniers priaient à l'époque.

D'ailleurs, tous les saints qui l'ont pratiqué avec assiduité le recommandent fortement ; pour ne pas dire tous les saints tout court.

Tout ce que je peut dire, c'est qu'il y a un an, je priait le rosaire tous les jours, ou au minimum deux chapelets. C'était à Madagascar, j'avais également l'opportunité d'adorer quand je voulais dans le tabernacle, ce que je ne me privais pas de faire. Les fruits étaient immenses, il n'y a pas de doute; le Rosaire est une bonne chose. Aujourd'hui, je le reprend tout juste; j'avais un peu laissé tomber mon chapelet, même si je ne m'en sépare que pour prendre une douche.

Voilà pour ce qui est du témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Sam 12 Nov 2011, 01:57

Je vous remercie cher Raphael pour votre témoignage qui est très intéressant. Vous dites que les fruits étaient immenses, pouvez-vous être un peu plus concret et m'expliquer de quelle manière cette prière vous a rapproché du Christ car il me semble que c'est bien l'intention de toute prière mariale ou en tout cas sa justification. Je voudrais également savoir si vous avez des prières du même genre adressées plus spécifiquement au Christ. Je n'éprouve personnellement aucune aversion pour les "je vous salue Marie", qui reprend la salutation angélique du texte de l'Evangile, mais j'aimerais bien entendre au moins une fois un "je vous salue Jésus" ou mieux encore un "je vous aime Jésus" (et je ne doute pas que ce soit le cas) cheers


Fraternellement, Sam
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Sam 12 Nov 2011, 05:25

J'avais fait jadis une video sur ce thème !


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Sam 12 Nov 2011, 11:27

maxime a écrit:
bigsam68 a écrit:
Bonjour ou bonsoir (en fonction du lieu géographique ou vous êtes ou du moment de la journée ou vous lirez ces lignes) Thumright

Je souhaiterais obtenir vos témoignages sur ce que représente et signifie pour vous la prière du rosaire. Est-ce-que vous la pratiquez couramment et quels en sont les fruits dans votre vie spirituelle ? Certains font valoir que cette prière n'est pas très oecuménique car trop centrée sur Marie. Que répondriez-vous à cette objection et dans la manière dont vous la vivez, est-ce-que cette prière est centrée essentiellement sur Marie ou orientée essentiellement vers le Christ ? S'agit-il de contempler Marie pour obtenir ses faveurs d'une manière plus ou moins détachée du Christ ou de contempler en elle et avec elle les merveilles de la Sainte Trinité ? Pensez-vous qu'il peut y avoir des dérives au niveau de la piété de certains fidèles catholiques à ce niveau-là et si oui comment les prévenir ?


Merci d'avance pour vos réponses et que la paix du Seigneur soit sur vous tous :amen:

Il existe une excellente réponse à tes questions, c'est par ici:
www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/apost_letters/documents/hf_jp-ii_apl_20021016_rosarium-virginis-mariae_fr.html


Pour en connaître les fruits, il faut pratiquer, le reste se passe dans le secret du coeur.

Oui merci j'avais déjà pris connaissance de ce texte sur lequel je vais néanmoins me pencher plus attentivement ainsi que de l'encyclique du pape Leon XIII consacré à la prière du rosaire de 1883. Ce qui m'intéressait, c'est la manière dont vous vivez cette prière au quotidien et les bienfaits que vous en retirez dans votre expérience de la communion des saints et de la communion avec la Sainte Trinité.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Sam 12 Nov 2011, 11:33

Arnaud Dumouch a écrit:
J'avais fait jadis une video sur ce thème !


Merci Arnaud à vrai dire je vous avait devancé en entrant dans le moteur de recherche votre nom accompagné de prière du rosaire et je suis tombé sur cette vidéo j'apprécie la qualité et la clarté de vos interventions salut
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16706
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Sam 12 Nov 2011, 11:52

Cher bigsam68

J'ai été élevée dans le culte de la Vierge et cela m'est resté. Mais je ne vais pas dire que je dis un rosaire par jour ! un chapelet le soir en général et je m'endors parfois avant de le terminer. Je ne médite pas non plus très bien les mystères. Le chapelet est la prière du pauvre.

Vous demandez quels en sont les fruits : ma maman est décédée il y a 11 ans, j'étais près d'elle et ai dit le "je vous salue Marie" à haute voix. Je peux vous assurer que "à l'heure de la mort" a eu son sens ! et pour maman, qui a prié la Vierge toute sa vie, je suis persuadée qu'Elle l'a prise par la main pour la conduire à Jésus.
En tout cas, moi, j'ai senti Sa présence et ai été apaisée de la souffrance de voir mourir maman.

Personnellement, la Vierge est l'intermédiaire pour aller à Jésus. Il m'est plus facile parfois de La prier, Elle, de Lui demander l'aide (qu'Elle accorde toujours, même si ce n'est pas ce que j'aurais souhaité).

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Dim 13 Nov 2011, 23:38

Merci "Espérance" pour votre témoignage qui est très beau.

Je voudrais à nouveau m'adresser aux internautes catholiques qui fréquentent ce forum. Que répondriez-vous à ceux qui estiment que les objets de piété sont inutiles, voir nuisibles, pour la simple et bonne raison que Dieu habite notre coeur et qu'Il demande des adorateurs "en esprit et en vérité" selon la formule de Saint Jean ?

En l'occurence, sur certains forums catholiques, on semble être immergé dans une sorte d'hystérie fétichiste en exhortant les fidèles à "arroser tous les coins de leur maison avec de l'eau bénite" pour se protéger des influences diaboliques (voir ici http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11452-aspergez-votre-maison-d-eau-benite-portez-1-croix-et-1-chapelet).

Qu'est-ce-que cela vous inspire et quelle est l'utilité que vous percevez dans les objets de piété (icônes, chapelets, etc) ?

Fraternellement, Sam


Dernière édition par bigsam68 le Dim 13 Nov 2011, 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Dim 13 Nov 2011, 23:39

Bonne fin de soirée à tous et que Dieu vous bénisse cheers
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16706
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 14 Nov 2011, 01:42

Cher bigsam68
Chez mes grands parents, il y avait des cruxifix avec le buis béni, des statues sous des globes de tous les saints possibles : enfants, ils nous captivaient mais nous ne devions pas les toucher. Au-dessus du lit des grands parents, un rosaire étaient artistement installé, sous leurs oreillers, grand père et grand'mère avaient chacun leur chapelet.
Il y avait de l'eau bénite et la chandelle bénite de la Chandeleur pour le cas d'orage et de décès.

Lorsque j'ai essayé de comprendre toutes ces bondieuseries, j'ai été frappée par la foi qu'il se dégageait de mes grands parents : La Ste Vierge, c'est la maman de Jésus, St Antoine, on le prie pour les objets perdus (c'était le plus prié je crois !)St-Joseph, patron de la bonne mort, Ste Rita pour les causes désespérées.

Puis, à la mort de grand père, j'ai vécu chez grand'mère pendant 15 ans. Tous les soirs, j'arrivais et la trouvais avec le chapelet, on en disait une dizaine toutes les deux de temps en temps avant d'aller au lit.

Nous laissions la porte de la maison ouverte pour que maman puisse venir sans nous réveiller, mais c'était aussi n'importe qui qui pouvait en faire autant. Grand mère avait jeté de l'eau bénite sur le seuil de sa maison pour me rassurer, que personne ne viendrait nous embéter. Et en fait, il n'y a toujours eu que maman qui soit venue.

A l'époque, je travaillais avec un monsieur qui était considéré comme "libre penseur" et pas du tout estimé dans le village. Il était méchant envers nous, les jeunes. Grand mère m'a donc donné un peu d'eau bénite et une médaille miraculeuse, en me disant de la mettre dans un coin du tiroir de ce monsieur et de jeter de l'eau bénite à l'entrée de son bureau : ça a été ma première "pratique".

Ce monsieur n'a pas terminé sa journée de travail et nous ne l'avons plus jamais revu. Personne n'a jamais rien compris.

Pour moi, c'était un miracle de l'eau bénite et de la médaille.

J'ai recommencé cela pas mal de fois et encore il y a quelques années au sujet de personnes qui nous harcelaient. ça a toujours marché.

Nous avons fait bénir notre maison. Pourtant, mon mari n'est pas du tout poussé pour cela, tout en étant baptisé, confirmé, marié à l'églisé ça ne va pas plus loin, mais il tenait à ce que notre maison soit bénie.

Quand nous avons des jeunes femmes enceintes chez nous, je mets toujours une statue de la Ste Famille dans leur chambre et si la période le permet, je dépose des fleurs. En général, la jeune femme continue en changeant lorsqu'elles sont fanées.

Je mets aussi un chapelet sur la table de nuit, ainsi qu'un évangile dans le tiroir et la statue de Ste Thérèse de l'EJ.

J'imagine ainsi que ces jeunes femmes en difficultés peuvent se sentir rassurées. C'est assez fréquent qu'elles me disent avoir lu ce livre ou bien que ça leur rappelle leur mère ou grand mère.

J'ai vu une fille un jour se rendre à la consultation gynéco avec le chapelet et lorsqu'elle est revenue, elle m'a dit "je n'ai pas été exaucée, j'en ai un (bb)" Lui expliquer que Dieu ne veut pas la mort de sa créature, mais la vie, que tout allait bien se passer si elle le gardait, elle avait gardé le chapelet en mains et moi j'en avais un dans ma poche. Je lui propose de dire une dizaine ensemble, elle me répond qu'elle ne croit pas, que c'est des cxxxx. Mais alors ? pourquoi es-tu allée avec à la consultation ? "pour voir si Dieu allait m'exaucer". Je lui dit que Dieu l'a exaucée puisqu'elle peut rester chez nous jusqu'à l'accouchement si elle le veut. Elle est partie, pour elle c'était de la foutaise..

J'ai beaucoup prié et mon mari ne fermait pas la porte d'entrée pour le cas où elle voulait revenir, nous lui avions dit qu'elle pourrait retrouver sa chambre de jour comme de nuit.
Et une nuit, elle est revenue, elle était de 6 mois, n'en pouvait plus de rester seule chez elle, elle avait peur de l'accouchement, peur de sa famille qui l'avait mise à la porte.
Elle m'a dit avoir ramené le chapelet.

Quand elle a fait sa valise pour la maternité, elle y a mis le chapelet et je l'ai trouvé sur la table de nuit ainsi que la statue de ND de Lourdes et elle a raconté à tout le service de la maternité que c'était grâce à Elle qu'elle allait bien. Bébé est né et j'ai été sa marraine.

Une autre fois, c'est dans ma famille, une cousine était considérée comme condamnée. Nous sommes allés la voir après un passage à Beauraing où j'ai acheté une médaille de ND : j'ai donné cela à la malade qui m'a dit "elle va me guerir et quand je serai guérie, j'irai là-bas la remercier". Elle a été guérie, j'espère qu'elle a tenu sa promesse. En tout cas, toute la famille sait que ND de Beauraing a guérie leur mère.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 14 Nov 2011, 05:10

bigsam68 a écrit:
Merci "Espérance" pour votre témoignage qui est très beau.

Je voudrais à nouveau m'adresser aux internautes catholiques qui fréquentent ce forum. Que répondriez-vous à ceux qui estiment que les objets de piété sont inutiles, voir nuisibles, pour la simple et bonne raison que Dieu habite notre coeur et qu'Il demande des adorateurs "en esprit et en vérité" selon la formule de Saint Jean ?

En l'occurence, sur certains forums catholiques, on semble être immergé dans une sorte d'hystérie fétichiste en exhortant les fidèles à "arroser tous les coins de leur maison avec de l'eau bénite" pour se protéger des influences diaboliques (voir ici http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11452-aspergez-votre-maison-d-eau-benite-portez-1-croix-et-1-chapelet).

Qu'est-ce-que cela vous inspire et quelle est l'utilité que vous percevez dans les objets de piété (icônes, chapelets, etc) ?

Fraternellement, Sam

Cher Bigsam, les images et la sensibilité est très utile puisque nous aimons à travers notre sensibilité. Voilà d'ailleurs pourquoi Dieu s'est fait homme.

Mauis c'est comme tout : la pratique de cela est un juste milieu et les excès sont liées à des déviations.

Ainsi l'excès d'attention au démon qu'on voit parfois !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 14 Nov 2011, 09:41

Spoiler:
 
Bigre, c'est captivant tout ça ! :wo

Merci Espérance !
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 14 Nov 2011, 18:16

Ma maman nous avait rapporté de l'eau bénite de Lourdes et quelques médailles. Ma fille a oublié la petite bouteille d'eau dans sa voiture et des médailles y ont été aussi retrouvées (la sienne, une qu'une dame lui avait offert et une autre, mystérieusement présente) quelques jours plus tard, lorsque notre fils a eu un accident avec cette voiture. Notre fils est sorti indemne de cet accident que tout le monde a jugé très grave ..... — il aurait "dû" mourir, vu l'état de la voiture — ..... Nous avons aussitôt pensé que Marie avait protégé notre fils .....
C'est de ma mère que je tiens la fidélité au rosaire ou du moins au chapelet ou encore pendant certaines périodes, à une seule dizaine. Lorsqu'elle mourut, j'ai eu mal au coeur de savoir qu'une voix s'éteignait sur terre, pour Marie, alors j'ai pris la relève ....
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 14 Nov 2011, 18:52

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Audrey



Féminin Messages : 11
Inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 14 Nov 2011, 22:36

bigsam68 a écrit:
Merci "Espérance" pour votre témoignage qui est très beau.

Je voudrais à nouveau m'adresser aux internautes catholiques qui fréquentent ce forum. Que répondriez-vous à ceux qui estiment que les objets de piété sont inutiles, voir nuisibles, pour la simple et bonne raison que Dieu habite notre coeur et qu'Il demande des adorateurs "en esprit et en vérité" selon la formule de Saint Jean ?

En l'occurence, sur certains forums catholiques, on semble être immergé dans une sorte d'hystérie fétichiste en exhortant les fidèles à "arroser tous les coins de leur maison avec de l'eau bénite" pour se protéger des influences diaboliques (voir ici http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11452-aspergez-votre-maison-d-eau-benite-portez-1-croix-et-1-chapelet).

Qu'est-ce-que cela vous inspire et quelle est l'utilité que vous percevez dans les objets de piété (icônes, chapelets, etc) ?

Fraternellement, Sam

Moi j'utilise l'eau bénite et les encens surtout celui de saint michel quand je me sens persécuter (sommeil agité, peur inexpliquée ou des fois douleurs insupportables) mais ce n'ai pas un gris gris !
le chapelet, les icônes et autres images saintes renforcent ma foi car l'être humain à besoin de voir, de toucher, de sentir bref c'est notre nature mais il faut être bien clair ce n'est pas parce que l'image représente jésus ou marie que c'est la personne réelle qui est là. de ce faite je ne suis pas inquiète ou désespérer s'il arrivait que ces icônes se perdent, s'abime ou autres ce n'est ps un fétiche Crying or Very sad
en les emportant avec moi je me sens rassurer, protéger et s'ils ne sont pas là dieu me protège quand même
bizu à tous
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16706
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 10:10

Tout à fait d'accord Audrey Laughing

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 14:00

Audrey a écrit:
bigsam68 a écrit:
Merci "Espérance" pour votre témoignage qui est très beau.

Je voudrais à nouveau m'adresser aux internautes catholiques qui fréquentent ce forum. Que répondriez-vous à ceux qui estiment que les objets de piété sont inutiles, voir nuisibles, pour la simple et bonne raison que Dieu habite notre coeur et qu'Il demande des adorateurs "en esprit et en vérité" selon la formule de Saint Jean ?

En l'occurence, sur certains forums catholiques, on semble être immergé dans une sorte d'hystérie fétichiste en exhortant les fidèles à "arroser tous les coins de leur maison avec de l'eau bénite" pour se protéger des influences diaboliques (voir ici http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11452-aspergez-votre-maison-d-eau-benite-portez-1-croix-et-1-chapelet).

Qu'est-ce-que cela vous inspire et quelle est l'utilité que vous percevez dans les objets de piété (icônes, chapelets, etc) ?

Fraternellement, Sam

Moi j'utilise l'eau bénite et les encens surtout celui de saint michel quand je me sens persécuter (sommeil agité, peur inexpliquée ou des fois douleurs insupportables) mais ce n'ai pas un gris gris !
le chapelet, les icônes et autres images saintes renforcent ma foi car l'être humain à besoin de voir, de toucher, de sentir bref c'est notre nature mais il faut être bien clair ce n'est pas parce que l'image représente jésus ou marie que c'est la personne réelle qui est là. de ce faite je ne suis pas inquiète ou désespérer s'il arrivait que ces icônes se perdent, s'abime ou autres ce n'est ps un fétiche Crying or Very sad
en les emportant avec moi je me sens rassurer, protéger et s'ils ne sont pas là dieu me protège quand même
bizu à tous

Merci pour votre témoignage. Je dois dire que je ne suis pas personnellement hostile aux icônes bien au contraire ils nous aident à être plus sensible au regard du ressuscité sur nous. En effet, s'il est permis d'adorer Dieu en contemplant la beauté de la création, pourquoi faudrait-il interdire l'adoration de Dieu en le contemplant dans la beauté des saintes icônes ? Si la beauté de Dieu rayonne dans la création, ne rayonnerait-elle pas sur le visage de ses saints ?

Fraternellement, Sam
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 14:11

Belle analyse ! salut
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 14:28

Espérance a écrit:
Cher bigsam68
Chez mes grands parents, il y avait des cruxifix avec le buis béni, des statues sous des globes de tous les saints possibles : enfants, ils nous captivaient mais nous ne devions pas les toucher. Au-dessus du lit des grands parents, un rosaire étaient artistement installé, sous leurs oreillers, grand père et grand'mère avaient chacun leur chapelet.
Il y avait de l'eau bénite et la chandelle bénite de la Chandeleur pour le cas d'orage et de décès.

Lorsque j'ai essayé de comprendre toutes ces bondieuseries, j'ai été frappée par la foi qu'il se dégageait de mes grands parents : La Ste Vierge, c'est la maman de Jésus, St Antoine, on le prie pour les objets perdus (c'était le plus prié je crois !)St-Joseph, patron de la bonne mort, Ste Rita pour les causes désespérées.

Puis, à la mort de grand père, j'ai vécu chez grand'mère pendant 15 ans. Tous les soirs, j'arrivais et la trouvais avec le chapelet, on en disait une dizaine toutes les deux de temps en temps avant d'aller au lit.

Nous laissions la porte de la maison ouverte pour que maman puisse venir sans nous réveiller, mais c'était aussi n'importe qui qui pouvait en faire autant. Grand mère avait jeté de l'eau bénite sur le seuil de sa maison pour me rassurer, que personne ne viendrait nous embéter. Et en fait, il n'y a toujours eu que maman qui soit venue.

A l'époque, je travaillais avec un monsieur qui était considéré comme "libre penseur" et pas du tout estimé dans le village. Il était méchant envers nous, les jeunes. Grand mère m'a donc donné un peu d'eau bénite et une médaille miraculeuse, en me disant de la mettre dans un coin du tiroir de ce monsieur et de jeter de l'eau bénite à l'entrée de son bureau : ça a été ma première "pratique".

Ce monsieur n'a pas terminé sa journée de travail et nous ne l'avons plus jamais revu. Personne n'a jamais rien compris.

Pour moi, c'était un miracle de l'eau bénite et de la médaille.

J'ai recommencé cela pas mal de fois et encore il y a quelques années au sujet de personnes qui nous harcelaient. ça a toujours marché.

Nous avons fait bénir notre maison. Pourtant, mon mari n'est pas du tout poussé pour cela, tout en étant baptisé, confirmé, marié à l'églisé ça ne va pas plus loin, mais il tenait à ce que notre maison soit bénie.

Quand nous avons des jeunes femmes enceintes chez nous, je mets toujours une statue de la Ste Famille dans leur chambre et si la période le permet, je dépose des fleurs. En général, la jeune femme continue en changeant lorsqu'elles sont fanées.

Je mets aussi un chapelet sur la table de nuit, ainsi qu'un évangile dans le tiroir et la statue de Ste Thérèse de l'EJ.

J'imagine ainsi que ces jeunes femmes en difficultés peuvent se sentir rassurées. C'est assez fréquent qu'elles me disent avoir lu ce livre ou bien que ça leur rappelle leur mère ou grand mère.

J'ai vu une fille un jour se rendre à la consultation gynéco avec le chapelet et lorsqu'elle est revenue, elle m'a dit "je n'ai pas été exaucée, j'en ai un (bb)" Lui expliquer que Dieu ne veut pas la mort de sa créature, mais la vie, que tout allait bien se passer si elle le gardait, elle avait gardé le chapelet en mains et moi j'en avais un dans ma poche. Je lui propose de dire une dizaine ensemble, elle me répond qu'elle ne croit pas, que c'est des cxxxx. Mais alors ? pourquoi es-tu allée avec à la consultation ? "pour voir si Dieu allait m'exaucer". Je lui dit que Dieu l'a exaucée puisqu'elle peut rester chez nous jusqu'à l'accouchement si elle le veut. Elle est partie, pour elle c'était de la foutaise..

J'ai beaucoup prié et mon mari ne fermait pas la porte d'entrée pour le cas où elle voulait revenir, nous lui avions dit qu'elle pourrait retrouver sa chambre de jour comme de nuit.
Et une nuit, elle est revenue, elle était de 6 mois, n'en pouvait plus de rester seule chez elle, elle avait peur de l'accouchement, peur de sa famille qui l'avait mise à la porte.
Elle m'a dit avoir ramené le chapelet.

Quand elle a fait sa valise pour la maternité, elle y a mis le chapelet et je l'ai trouvé sur la table de nuit ainsi que la statue de ND de Lourdes et elle a raconté à tout le service de la maternité que c'était grâce à Elle qu'elle allait bien. Bébé est né et j'ai été sa marraine.

Une autre fois, c'est dans ma famille, une cousine était considérée comme condamnée. Nous sommes allés la voir après un passage à Beauraing où j'ai acheté une médaille de ND : j'ai donné cela à la malade qui m'a dit "elle va me guerir et quand je serai guérie, j'irai là-bas la remercier". Elle a été guérie, j'espère qu'elle a tenu sa promesse. En tout cas, toute la famille sait que ND de Beauraing a guérie leur mère.

Formidable témoignage !

Oui Marie est bel et bien notre maman du ciel, qui prend un soin tout particulier de chacun de nous, qui sommes ses enfants.

J'ajoute que j'ai vu de mes yeux la psychologie et même la destinée d'un enfant changer du tout au tout lorsqu'on dit un chapelet ou même une dizaine du rosaire par jour à son intention.

D'ailleurs, Notre Dame réclame que les mamans, ou toute personne en contact avec des enfants ou des ados, prient le rosaire à leur intention, car ainsi, Marie entre dans leur vie et les guide vers Notre Seigneur Jésus, donc vers le salut, et les protège de quantité de choses, même à leur insu.

Ces choses sont donc extrèmement importantes pour les âmes
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 15:48

Ce qui quand même peut paraître plus déconcertant, c'est d'entendre certains catholiques affirmer sans sourciller qu'ils ont davantage confiance en la Vierge Marie qu'en Dieu le Père. Il me semble que ceci traduit une déviation du vraie culte mariale tel que je le conçois, c'est-à-dire un culte qui nous conduit, en admirant la Mère de Dieu, à admirer Dieu lui-même de manière tout à fait bouleversante. Après, il faudrait peut-être que ces catholiques s'interrogent sur la vision qu'ils ont de Dieu et sur le fait que Marie elle-même était rempli d'une espérance confiante en ce Dieu aimant et bienveillant salut
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 15:56

Sur la question de la vénération des saints et des icônes, j'avoue que je me rapproche aujourd'hui davantage de la position catholique car le Christianisme consiste précisément en la visibilité du Dieu jadis invisible. Le Christianisme, c'est un visage, c'est un regard, c'est un sourire, Celui du Christ ressuscité. Qu'est-ce-qu'être et devenir saint, si ce n'est contempler ce visage, ce regard, ce sourire et s'efforcer, avec le secours de la grâce divine et le soutien de ses frères dans la foi, de le reflèter et de lui répondre. Il est d'ailleurs remarquable que ceux qui s'opposent farouchement à la vénération des saints et des icônes s'appuient essentiellement sur des textes de l'Ancien Testament pour justifier leur position et ne comprennent pas qu'avec l'incarnation divine quelque chose de fondamental a changé dans la relation entre Dieu et les hommes, car Dieu a marché sur la terre pour que l'homme puisse atteindre le ciel! Alleluia!!! :fullgreen:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 15:57

Thumright

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 16:11

Par ailleurs, si ceux qui sont auprès du Seigneur sont en communion avec Lui, et si nous qui sommes encore loin du Seigneur nous sommes aussi en communion avec lui, quoi que dans une communion imparfaite car nous sommes encore de "pauvres pécheurs", comment ne serions-nous pas en communion avec eux puisque nous sommes en communion avec le même Dieu et que nous appartenons au même Corps ?! :amen:
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 16:19

C'est beau, l'Esprit Saint fait son oeuvre... :wo
Vous définissez parfaitement la position de l'Église Catholique à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 16:28

Raphaël a écrit:
C'est beau, l'Esprit Saint fait son oeuvre... :wo
Vous définissez parfaitement la position de l'Église Catholique à ce sujet.

Et figurez-vous que j'en suis le premier surpris de cette évolution qui n'était absolument pas prévisible et préméditée lol!
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 16:55

Cher BigSam,

Voilà ce qu'écrit Saint Louis-Marie Grignon de Monfort, accusé souvent à tort d'être "trop" marial :

"Jésus-Christ est la fin dernière de toutes nos dévotions.

61. Première vérité. Jésus-Christ notre Sauveur, vrai Dieu et vrai homme, doit être la fin dernière de toutes nos autres dévotions. Autrement elles seraient fausses et trompeuses.
Jésus-Christ est l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin de toutes choses.

Nous ne travaillons que pour rendre tout homme parfait en Jésus-Christ, parce que c'est en Lui seul qu'habitent toute la plénitude de la Divinité et toutes les autres plénitudes de grâces, de vertus et de perfections.
C'est en Lui seul que nous avons été bénis de toute bénédiction spirituelle.
Il est notre unique maître qui doit nous enseigner, notre unique Seigneur de qui nous devons dépendre, notre unique chef auquel nous devons être unis, notre unique modèle auquel nous devons nous conformer, notre unique médecin qui doit nous guérir, notre unique pasteur qui doit nous nourrir, notre unique voie qui doit nous conduire, notre unique vérité que nous devons croire, notre unique vie qui doit nous vivifier et notre unique tout en toutes choses qui doit nous suffire.
Il n'a point été donné d'autre nom sous le ciel, que le nom de Jésus, par lequel nous devions être sauvés. Dieu ne nous a point mis d'autre fondement de notre salut, de notre perfection et de notre gloire, que Jésus-Christ.
Tout édifice qui n'est pas posé sur cette pierre ferme est fondé sur le sable mouvant, et tombera infailliblement tôt ou tard.
Tout fidèle qui n'est pas uni à Lui comme une branche au cep de vigne, tombera, séchera, et ne sera propre qu'à être jeté au feu.
Si nous sommes en Jésus-Christ, et Jésus-Christ en nous, nous n'avons point de damnation à craindre.
Ni les anges des cieux, ni les hommes de la terre, ni les démons des enfers, ni aucune autre créature ne peut nous nuire parce qu'elle ne peut nous séparer de la charité de Dieu qui est en Jésus-Christ.
Par Jésus-Christ, avec Jésus-Christ, en Jésus-Christ, nous pouvons toutes choses, rendre tout honneur et gloire au Père, en l'unité du Saint-Esprit, nous rendre parfaits et être à notre prochain une bonne odeur de vie éternelle.


62. Si donc nous établissons la solide dévotion de la très saint Vierge, ce n'est que pour établir plus parfaitement celle de Jésus-Christ, ce n'est que pour donner un moyen aisé et assuré pour trouver Jésus-Christ.
Si la dévotion à la sainte Vierge éloignait de Jésus-Christ, il faudrait la rejeter comme une illusion du diable. Mais tant s'en faut ! Cette dévotion ne nous est nécessaire que pour trouver Jésus-Christ parfaitement, l'aimer tendrement et le servir fidèlement.


63. Je me tourne ici un moment vers Vous, ô mon aimable Jésus, pour me plaindre amoureusement à Votre divine Majesté de ce que la plupart des chrétiens, même les plus savants, ne savent pas la liaison nécessaire qui est entre Vous et Votre sainte Mère.
Vous êtes, Seigneur, toujours avec Marie, et Marie est toujours avec Vous et ne peut être sans Vous, autrement elle cesserait d'être ce qu'elle est.
Elle est tellement transformée en Vous par la grâce qu'elle ne vit plus, qu'elle n'est plus.
C'est Vous seul, mon Jésus, qui vivez et régnez en elle, plus parfaitement qu'en tous les anges et les bienheureux.
Ah ! si l'on connaissait la gloire et l'amour que Vous recevez en cette admirable créature, on aurait de Vous et d'elle bien d'autres sentiments.
Elle Vous est si intimement unie, qu'on séparerait plutôt la lumière du soleil, la chaleur du feu ! Je dis plus, on séparerait plutôt tous les anges et les saints de Vous, que la divine Marie : parce qu'elle Vous aime plus ardemment et Vous glorifie plus parfaitement que toutes vos créatures ensemble.
"

Source :
TRAITÉ de la VRAIE DÉVOTION à la SAINTE VIERGE

"PRÉPARATION AU RÈGNE DE JÉSUS-CHRIST"

http://www.sitedemarie.com/traite/traite4.htm#verites
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 17:06

salut
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 18:24

Trouvé sur Gloria :
Citation :
Dès la résurection de jesus, les 1ers chrétiens lettrés récitaient les 150 psaumes bibliques;

Les chrétiens persécutés, convinrent d'un signe de reconnaissance, un résumé de la Foi transmis oralement :
le "Symbole des Apôtres" directement enseigné par les apôtres.

En 325 et 381, le symbole des Apôtres fut complété et devint le Credo.

Les
chretiens qui ne pouvaient pas lire les 150 psaumes de david, ni les
savoir par coeur, les remplacaient par 150 ave (200 depuis jean-paul 2),
ou le Psautier du Christ, chapelet de 150 Pater (Luc, XI, 1-4).

Pour ne pas perdre le compte, on utilisait un collier de 150 grains (patenôtre)

Les
chretiens recitaient la premiere partie du "Je vous salue Marie" ,
utilisant les paroles qu'adressèrent à Marie l'ange de l'annonciation
(Luc, I, 26-28) et sa cousine Elisabeth (Luc, I, 39-42);
ces premières paroles de l'Ave étant d'origine angélique, on le nomma "Psautier Angélique".
About Me:

La
2ème partie du "Psautier de la Vierge", fut fixée en l'an 431, par le
concile d'Ephèse (réuni par l'empereur Théodose ) qui décida que Jésus
étant à la fois Dieu et homme,
Marie pouvait donc être légitimement honorée du titre de Mère de Dieu et etre invoquée par les paroles :

"Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort."

Le
soir, on posait une couronne ou « chapel » chapeau de roses sur la tete
de la statuette de la Vierge, et on disait un ave par fleur.

On
enfila des grains de bois ou de métal sur un cordon qui tinrent lieu des
fleurs, et l'on donna au tout le nom de «petit chapel» «chapelet».

Réciter
ces prières en l'honneur de la Marie était comme si on lui tressait une
couronne de rose (rosaire) ou un chapeau, « chapel » de roses.

Au début du Psautier (chapelet), la croix, est le signe de l'amour du Christ qui nous a sauvés.

Le 1er ave fait mémoire de Marie créature de Dieu le Père, conçue sans péché dans le secret le plus absolu.

Le 2èmè ave fait mémoire de Marie mère de Dieu le Fils, accomplissant ainsi la promesse de l'envoi d'un Messie.

Le 3ème ave fait mémoire de Marie épouse et temple de Dieu Esprit-Saint.

Un Rosaire de 200 ave (150 avant jean-paul 2) comprend 5 dizaines d'ave pour chacuns des 4 chapelets :
joyeux lundi et samedi
douloureux mardi et vendredi
glorieux mercredi et dimanche
lumineux jeudi

Un chapelet comprend 5 mysteres ( avec son "fruit" )

un mystere contient 10 ave.

Sur
chacun des 10 ave, entre "Jésus" et "le fruit de vos entrailles", se
rajoute une clausule constituée de quelques mots en rapport avec le
mystère énoncé.

En 1170, dans la Vielle Castille, la mère de dominique de Guzman
eut
une vision avant sa naissance: dominique avait la forme d'un petit
chien tenant un flambeau dans sa gueule et prêt à répandre le feu sur la
terre.

Dominique donnait tout:
meme à une femme qui demandait
de l'argent pour racheter son frère captif , il dit " Je n'ai ni or ni
argent, alors offrez-moi aux Maures en échange de votre frère" , mais la
proposition ne fut pas acceptée.
En l'an 1214, dominique passa trois jours et trois nuits dans une forêt proche de Toulouse.

Marie lui apparut, accompagnée de trois princesses du ciel et lui dit:

"Sais-tu, mon cher dominique, de quelle arme la Sainte Trinité s'est servie pour réformer le monde?

O
Madame, répondit-il, vous le savez mieux que moi, car après votre Fils
Jésus vous avez été le principal instrument de notre salut.

Elle
ajouta: la principale arme dont s'est servie la Sainte Trinité pour
renouveler le monde, est la Salutation Angélique, qui est le fondement
du Nouveau Testament et c'est ainsi que le monde fut racheté...

Donc pour sauver les coeurs endurcis à Dieu, prêche mon psautier."

Dominique brûlant du zèle du salut de ces peuples, alla dans l'église cathédrale;
les
cloches sonnèrent par l'entremise des anges pour assembler les
habitants, et au commencement de sa prédication un orage effroyable
s'éleva; la terre trembla, le soleil s'obscurcit, les tonnerres et les
éclairs redoublés firent pâlir et trembler tous les auditeurs;
et leur terreur augmenta quand ils virent une image de marie exposée sur un lieu éminent.

L'orage cessa enfin par les prières de dominique.

Il
expliqua avec tant de ferveur et de force l'excellence du Rosaire, que
presque tous les Toulousains renoncèrent à leurs erreurs, et l'on vit,
en peu de temps, un grand changement de mœurs et de vie dans la ville.

Plus tard, à Notre-Dame de Paris, marie lui apparut et lui dit:
"dominique, quoique ce que tu as préparé pour prêcher soit bon, voici un sermon bien meilleur que je t'apporte."

Dominique
reçu dans ses mains un livre de papier où était ce sermon, le lit,
rendi grâce et alla prêcher le saint Rosaire et la Salutation angélique.

Jamais le Seigneur ne refusait ce que dominique lui demandait après une nuit de priere.

Puisant dans la méditation des divins mystères, une évocation d'un fait de la vie de jesus et dans son immense amour pour marie,
dominique opérait une multitude de miracles, ressucitait les morts, mais se disait : "le plus grand pêcheur de l'univers".

A
Carcassone, Dieu permit à 15 000 démons d'entrer dans le corps d'un
homme qui empêchait la conversion des coeurs en tournant en ridicule ses
miracles et les 15 mystères du Rosaire.

Ses parents l'amenèrent a dominique.
Dominique
exhorta tout le monde à réciter avec lui le Rosaire, et à chaque Ave,
marie faisait sortir 100 démons du corps de cet hérétique en forme de
charbons ardents.

Alors il fut délivré, et se convertit.

A Rome, dominique et françois d'Assise se reconnurent pour s'être vus en songe, et s'embrassèrent comme deux frères.

La pluie tombait souvent autour de lui sans l'atteindre;
Meme son sac et ses livres, tombés dans une rivière, furent repêchés sans aucune trace d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 15 Nov 2011, 19:33

Jeb a écrit:
Cher BigSam,

Voilà ce qu'écrit Saint Louis-Marie Grignon de Monfort, accusé souvent à tort d'être "trop" marial :

"Jésus-Christ est la fin dernière de toutes nos dévotions.

61. Première vérité. Jésus-Christ notre Sauveur, vrai Dieu et vrai homme, doit être la fin dernière de toutes nos autres dévotions. Autrement elles seraient fausses et trompeuses.
Jésus-Christ est l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin de toutes choses.

Nous ne travaillons que pour rendre tout homme parfait en Jésus-Christ, parce que c'est en Lui seul qu'habitent toute la plénitude de la Divinité et toutes les autres plénitudes de grâces, de vertus et de perfections.
C'est en Lui seul que nous avons été bénis de toute bénédiction spirituelle.
Il est notre unique maître qui doit nous enseigner, notre unique Seigneur de qui nous devons dépendre, notre unique chef auquel nous devons être unis, notre unique modèle auquel nous devons nous conformer, notre unique médecin qui doit nous guérir, notre unique pasteur qui doit nous nourrir, notre unique voie qui doit nous conduire, notre unique vérité que nous devons croire, notre unique vie qui doit nous vivifier et notre unique tout en toutes choses qui doit nous suffire.
Il n'a point été donné d'autre nom sous le ciel, que le nom de Jésus, par lequel nous devions être sauvés. Dieu ne nous a point mis d'autre fondement de notre salut, de notre perfection et de notre gloire, que Jésus-Christ.
Tout édifice qui n'est pas posé sur cette pierre ferme est fondé sur le sable mouvant, et tombera infailliblement tôt ou tard.
Tout fidèle qui n'est pas uni à Lui comme une branche au cep de vigne, tombera, séchera, et ne sera propre qu'à être jeté au feu.
Si nous sommes en Jésus-Christ, et Jésus-Christ en nous, nous n'avons point de damnation à craindre.
Ni les anges des cieux, ni les hommes de la terre, ni les démons des enfers, ni aucune autre créature ne peut nous nuire parce qu'elle ne peut nous séparer de la charité de Dieu qui est en Jésus-Christ.
Par Jésus-Christ, avec Jésus-Christ, en Jésus-Christ, nous pouvons toutes choses, rendre tout honneur et gloire au Père, en l'unité du Saint-Esprit, nous rendre parfaits et être à notre prochain une bonne odeur de vie éternelle.


62. Si donc nous établissons la solide dévotion de la très saint Vierge, ce n'est que pour établir plus parfaitement celle de Jésus-Christ, ce n'est que pour donner un moyen aisé et assuré pour trouver Jésus-Christ.
Si la dévotion à la sainte Vierge éloignait de Jésus-Christ, il faudrait la rejeter comme une illusion du diable. Mais tant s'en faut ! Cette dévotion ne nous est nécessaire que pour trouver Jésus-Christ parfaitement, l'aimer tendrement et le servir fidèlement.


63. Je me tourne ici un moment vers Vous, ô mon aimable Jésus, pour me plaindre amoureusement à Votre divine Majesté de ce que la plupart des chrétiens, même les plus savants, ne savent pas la liaison nécessaire qui est entre Vous et Votre sainte Mère.
Vous êtes, Seigneur, toujours avec Marie, et Marie est toujours avec Vous et ne peut être sans Vous, autrement elle cesserait d'être ce qu'elle est.
Elle est tellement transformée en Vous par la grâce qu'elle ne vit plus, qu'elle n'est plus.
C'est Vous seul, mon Jésus, qui vivez et régnez en elle, plus parfaitement qu'en tous les anges et les bienheureux.
Ah ! si l'on connaissait la gloire et l'amour que Vous recevez en cette admirable créature, on aurait de Vous et d'elle bien d'autres sentiments.
Elle Vous est si intimement unie, qu'on séparerait plutôt la lumière du soleil, la chaleur du feu ! Je dis plus, on séparerait plutôt tous les anges et les saints de Vous, que la divine Marie : parce qu'elle Vous aime plus ardemment et Vous glorifie plus parfaitement que toutes vos créatures ensemble.
"

Source :
TRAITÉ de la VRAIE DÉVOTION à la SAINTE VIERGE

"PRÉPARATION AU RÈGNE DE JÉSUS-CHRIST"

http://www.sitedemarie.com/traite/traite4.htm#verites

Merci Jeb pour ce texte qui est très inspiré et très inspirant et qui permet effectivement de mieux appréhender la pensée de ce saint dont les propos concernant la Vierge Marie sont souvent repris et déformés sur des sites qui s'évertuent à dénoncer à tue-tête ce qu'il nomme la "mariolatrie" de l'Eglise catholique. En réalité, on ne peut jamais jugé la qualité d'une oeuvre en ne tenant compte que d'une partie infime sans avoir d'abord une vue d'ensemble et il me semble que le texte que vous proposez a le mérite de remettre le culte marial dans sa vrai perspective, c'est-à-dire orienté vers le Christ. Moi-même j'avais soupçonné un temps cet auteur de faire excessivement l'éloge de Marie après avoir pris connaissance de certains de ses écrits mais ce texte corrige ma première impression. Pour ma part, je n'ai aucune difficulté à admettre que parmi tous les grands saints qui ont vécus, et dont la révélation biblique nous en présente quelques uns, la Vierge Marie soit certainement celle qui est le plus à même de nous rapprocher de Jésus et ceci pour une raison toute simple: parmi toutes les créatures de Dieu aucune n'a été plus proche de Jésus car aucune n'a jamais portée le Verbe comme elle l'a fait, aucune ne lui a donné autant d'amour. Aujourd'hui je peux dire qu'après Dieu, la Vierge Marie est celle pour qui j'éprouve le plus de tendresse et si je l'admire plus que les autres, en dehors du fait qu'elle fut la mère du Sauveur, c'est qu'elle fut sans doute plus petite que les autres. Que Marie nous apprenne à aimer le Christ comme elle l'a aimé c'est ma prière salut
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Jeu 17 Nov 2011, 19:38

Arnaud Dumouch a écrit:
bigsam68 a écrit:
Merci "Espérance" pour votre témoignage qui est très beau.

Je voudrais à nouveau m'adresser aux internautes catholiques qui fréquentent ce forum. Que répondriez-vous à ceux qui estiment que les objets de piété sont inutiles, voir nuisibles, pour la simple et bonne raison que Dieu habite notre coeur et qu'Il demande des adorateurs "en esprit et en vérité" selon la formule de Saint Jean ?

En l'occurence, sur certains forums catholiques, on semble être immergé dans une sorte d'hystérie fétichiste en exhortant les fidèles à "arroser tous les coins de leur maison avec de l'eau bénite" pour se protéger des influences diaboliques (voir ici http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11452-aspergez-votre-maison-d-eau-benite-portez-1-croix-et-1-chapelet).

Qu'est-ce-que cela vous inspire et quelle est l'utilité que vous percevez dans les objets de piété (icônes, chapelets, etc) ?

Fraternellement, Sam

Cher Bigsam, les images et la sensibilité est très utile puisque nous aimons à travers notre sensibilité. Voilà d'ailleurs pourquoi Dieu s'est fait homme.

Mauis c'est comme tout : la pratique de cela est un juste milieu et les excès sont liées à des déviations.

Ainsi l'excès d'attention au démon qu'on voit parfois !

Effectivement Arnaud certains exagèrent ce que les autres négligent salut
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 11 Juin 2012, 23:01

Au sujet du rosaire, un autre témoignage : issue d'un milieu d'intellectuels de gauche athées (Dieu merci ma mère s'est convertie depuis), la seule personne croyante ,mais pas pratiquante, dans la famille était ma grand-mère.

Quand j'étais toute petite, en vacances chez elle et que je ne trouvais pas le sommeil, elle me disait " récites ton Je vous salue Marie".

Et à chaque fois, je m'endormais d'une merveilleuse manière, une manière qui m'était alors totalement inconnue, puisque mes parents ne priaient jamais, et ne m'avaient rien appris de spirituel.

Ma grand-mère est morte à présent.

Elle n'a jamais beaucoup été à la messe, ni à l'église, pourtant le soir de sa mort, ses dernières paroles furent pour dire son "Je vous salue Marie" en compagnie de ma maman.

Elle est partie en paix, le visage souriant. I love you

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16706
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 11 Juin 2012, 23:06

I love you Julia

Pour le chapelet, ma maman disait toujours que si nous sommes fatigués à ne pas pouvoir le terminer, c'est notre ange gardien ou les anges qui le terminent.

J'ai récité le je vous salue Marie aloes qu'elle se mourrait et c'est là "qu'à l'heure de notre mort" prend tout son sens !!

Maman aussi est partie paisiblement I love you

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mar 12 Juin 2012, 06:56

Spoiler:
 
bigsam68 a écrit:
que représente et signifie pour vous la prière du rosaire.
Dans mes mots,en toute simplicité,je compare le Rosaire à un album photos qui nous font revivre les plus beaux et importants moments de la vie de Jésus et de la Sainte Famille.

C'est aussi la plus belle école pour nous faire comprendre le but de notre existence en corroborant de très près au plan que Dieu a pour chacun de nous.

Le Rosaire,c'est dêtre à l'écoute de Marie.Quand il est bien prié,elle nous parle et nous instruit.

Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mer 23 Oct 2013, 18:35

En ce mois du rosaire, merci à toutes les âmes de bonne volonté de prier pour les enfants en danger d'être avortés cette semaine.

Dieu vous bénisse
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mer 23 Oct 2013, 19:06

:sts: 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5010
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Mer 23 Oct 2013, 21:16

Espérance a écrit:
I love you Julia

Pour le chapelet, ma maman disait toujours que si nous sommes fatigués à ne pas pouvoir le terminer, c'est notre ange gardien ou les anges  qui le terminent.

J'ai récité le je vous salue Marie aloes qu'elle se mourrait et c'est là "qu'à l'heure de notre mort" prend tout son sens !!

Maman aussi est partie paisiblement  I love you  
Les anges suppléent à nos faiblesses c'est bien connus, gardons confiance. Dieu connais nos faiblesses et Il ne voit que nos élans d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 24 Nov 2014, 12:19

Bonjour,

Pape François : "cela m’aide à me détendre" :

« Le rosaire est la prière qui accompagne tout le temps ma vie. C’est aussi la prière des simples et des saints… C’est la prière de mon cœur ».

C’est par ces mots que le pape François a préfacé un livre sur Le rosaire, écrit par un prêtre copte de rite catholique, qui depuis quelques mois, fait partie de son secrétariat particulier.

L’attachement du pape François au rosaire n’est pas un secret : en mars dernier, à l’occasion du premier anniversaire de son pontificat, Monseigneur Alfred Xuereb, son secrétaire personnel à l’époque, avait déclaré au micro de Radio Vatican :

Le pape ne perd pas une seule minute ! Il travaille infatigablement. Et quand il ressent le besoin de faire une petite pause, il ne ferme pas les yeux sans rien faire : il s’assied et récite son chapelet. Je pense qu’il en récite trois par jour. Et il m’a dit : « Cela m’aide à me détendre ». Puis, il reprend le travail.

Source : http://www.mariedenazareth.com/une-minute-avec-marie
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 24 Nov 2014, 12:45

Ces derniers temps, j'ai fait de grosses fautes et, pour réparer mes péchés, j'ai réciter un chapelet. Smile
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 24 Nov 2014, 13:07

Après une bonne confession toutefois ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La prière du rosaire   Lun 24 Nov 2014, 13:08

Non, je suis allé à l'église et je me suis assis devant le Saint-Sacrement. :sts:
Revenir en haut Aller en bas
 
La prière du rosaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citations sur les grâces de la prière du Rosaire
» La chanteuse Susan Boyle prie le rosaire chaque jour
» La prière du rosaire
» Prière à la Vierge Marie pour la Paix
» Livrets de prière à imprimer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: