DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lectures du jour, commentaire audio et vidéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
nicolas



Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Jeu 04 Juin 2015, 19:39

Vendredi 5 Juin 2015

Saint Boniface, Évêque et Martyr
Ce bénédictin anglais fit connaître l’évangile aux populations germaniques. Sacré Archevêque de Mayenne, il mourut assassiné . Apôtre de l’Allemagne.

9ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B






(Première lecture)
Livre de Tobie 11 : 5 à 17


« DIEU m’avait frappé, mais voici que je revois mon fils »

En ces jours-là,
Anna était assise à l’entrée de la cour
et surveillait la route par laquelle son fils était parti.
Elle le reconnut qui arrivait
et cria à Tobith :
« Voici ton fils qui revient,
et aussi son compagnon de voyage. »
Raphaël dit à Tobie,
avant que celui-ci ne s’approche de son père :
« J’ai la certitude que ses yeux vont s’ouvrir.
Étale sur eux le fiel du poisson ;
le remède provoquera la contraction des yeux
et en détachera le voile blanchâtre.
Ton père retrouvera la vue et verra la lumière. »
Anna courut se jeter au cou de son fils et lui dit :
« Je te revois, mon enfant.
À présent, je peux mourir ! »
Et elle se mit à pleurer.
Quant à Tobith, il se leva
et franchit l’entrée de la cour en trébuchant.
Tobie alla vers lui, le fiel du poisson à la main.
Il lui souffla dans les yeux,
le saisit et lui dit :
« Confiance, père ! »
Puis il lui appliqua le remède et en rajouta.
Ensuite, de ses deux mains,
il lui retira les pellicules en partant du coin des yeux.
Tobith se jeta alors au cou de son fils
et lui dit en pleurant :
« Je te revois, mon enfant, toi, la lumière de mes yeux ! »
Et il ajouta :
« Béni soit DIEU !
Béni soit SON GRAND NOM !
Bénis soient tous SES SAINTS ANGES !
Que SON GRAND NOM soit sur nous !
Bénis soient tous les Anges pour tous les siècles !
Car DIEU m’avait frappé,
mais voici que je revois mon fils Tobie. »

Tobie entra dans la maison,
tout joyeux et bénissant DIEU à pleine voix.
Il raconta à son père qu’il avait fait bon voyage,
qu’il rapportait l’argent
et comment il avait épousé Sarra, la fille de Ragouël :
« La voilà qui arrive, ajouta-t-il ;
elle est aux portes de Ninive. »
Tobith partit à la rencontre de sa belle-fille, aux portes de Ninive ;
il était tout joyeux et bénissait DIEU.
En le voyant marcher d’un pas ferme
et traverser la ville sans que personne le conduise par la main,
les habitants furent émerveillés,
et Tobith proclamait que DIEU l’avait pris en pitié
et lui avait rouvert les yeux.
Quand il arriva près de Sarra, la femme de son fils Tobie,
il la bénit en disant :
« Sois la bienvenue, ma fille !
Béni soit ton DIEU de t’avoir menée vers nous !
Béni soit ton père !
Béni soit mon fils Tobie
et bénie sois-tu, ma fille !
Sois la bienvenue dans ta maison,
sois comblée de bénédiction et de joie.
Entre, ma fille ! »
Ce jour-là fut un jour de joie
pour les Juifs qui habitaient Ninive.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR, PROTECTEUR des faibles


[Psaume 145 (146) ; entièrement]


Psaume 145 (146) : 2 et 5, 6c et 7, 8 et 9a, 9bc et 10

R/ Chante, ô mon âme,
la Louange du SEIGNEUR !


Je veux louer le SEIGNEUR tant que je vis,
chanter mes hymnes pour mon DIEU tant que je dure.
Heureux qui s’appuie sur le DIEU de Jacob,
qui met son espoir dans le SEIGNEUR son DIEU.
R/

IL garde à jamais SA FIDÉLITÉ,
IL fait JUSTICE aux opprimés,
aux affamés, IL donne le pain ;
le SEIGNEUR délie les enchaînés.
R/

Le SEIGNEUR ouvre les yeux des aveugles,
le SEIGNEUR redresse les accablés,
le SEIGNEUR aime les justes,
le SEIGNEUR protège l’étranger.
R/

IL soutient la veuve et l’orphelin,
IL égare les pas du méchant.
D’âge en âge, le SEIGNEUR régnera :
ton DIEU, ô Sion, pour toujours !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 12 : 35 à 37

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera Ma PAROLE,
dit le SEIGNEUR ;
Mon PÈRE l’aimera, et nous viendrons vers lui.
Alléluia.
(Jn 14, 23)




« Comment les scribes peuvent-ils dire que le MESSIE est le fils de David ? »

En ce temps-là,
quand JÉSUS enseignait dans le Temple,
IL déclarait :
« Comment les scribes peuvent-ils dire
que le MESSIE est le fils de David ?
David lui-même a dit, inspiré par l’ESPRIT SAINT :
Le SEIGNEUR a dit à mon SEIGNEUR :
“Siège à Ma DROITE
jusqu’à ce que J’aie placé Tes ennemis
sous Tes PIEDS !”

David lui-même le nomme SEIGNEUR.
D’où vient alors qu’il est son fils ? »
Et la foule nombreuse l’écoutait avec plaisir.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=05/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Sam 06 Juin 2015, 10:01

Samedi 6 Juin 2015

Saint Norbert, Évêque
Mort en 1134. Fondateur de l’ordre des chanoines réguliers de Prémontré, qu’il plaça sous la règle de Saint Augustin. Il termina sa vie comme Archevêque de Magdebourg.

9ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de Tobie 12 : 1, 5 à 15, 20


« Et maintenant, bénissez le SEIGNEUR ! Voici que je remonte auprès de CELUI qui m’a envoyé »

En ces jours-là,
quand les noces furent achevées,
Tobith appela son fils Tobie et lui dit :
« Mon enfant, pense à donner son salaire
à ton compagnon de voyage,
et ajoute un supplément. »
Tobith appela Raphaël et lui dit :
« Accepte comme salaire la moitié de tout ce que tu as rapporté,
et va, porte-toi bien ! »
Alors l’Ange les prit tous deux à part et leur dit :
« Bénissez DIEU
et célébrez-LE devant tous les vivants
pour le BIEN qu’IL vous a fait.
Bénissez-LE et chantez SON NOM.
Annoncez à tous les hommes les ACTIONS de DIEU
comme elles LE méritent,
et n’hésitez pas à LE célébrer.
S’il est bon de tenir cachés les secrets d’un roi,
il faut révéler les ŒUVRES de DIEU
et les célébrer comme elles LE méritent.
Faites le bien,
et le mal ne vous atteindra pas.
Mieux vaut prier avec vérité
et faire l’aumône avec justice,
qu’être riche avec injustice.
Mieux vaut faire l’aumône
qu’amasser de l’or.
L’aumône délivre de la mort et purifie de tout péché.
Ceux qui font l’aumône seront rassasiés de vie,
tandis que le pécheur et l’homme injuste
sont leurs propres ennemis.
Je veux vous révéler toute la vérité,
sans rien vous cacher.
Je viens de vous dire que,
s’il est bon de tenir cachés les secrets d’un roi,
il faut révéler les ŒUVRES de DIEU comme elles LE méritent.
Eh bien ! Quand tu priais en même temps que Sarra,
c’était moi qui présentais votre prière devant la GLOIRE de DIEU,
pour qu’IL la garde en mémoire,
et je faisais de même lorsque tu enterrais les morts.
Quand tu n’as pas hésité à te lever,
à laisser ton repas et à partir enterrer un mort,
c’est alors que j’ai été envoyé vers toi
pour te mettre à l’épreuve,
mais DIEU m’a aussi envoyé pour te guérir,
ainsi que Sarra, ta belle-fille.
Moi, je suis Raphaël,
l’un des Sept Anges qui se tiennent ou se présentent
devant la GLOIRE du SEIGNEUR.
Et maintenant, bénissez le SEIGNEUR sur la Terre !
Célébrez DIEU !
Voici que je remonte auprès de CELUI qui m’a envoyé.
Mettez par écrit tout ce qui vous est arrivé. »
Alors l’Ange remonta au Ciel.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur des fidèles


Cantique de Tobie

[Tobie 13 : 1 à 18 ) ; entièrement]



Cantique de Tobie 13 : 2, 7, 8abc, 8defg

R/ Béni soit DIEU, le VIVANT, à jamais !

C’est LUI qui châtie et prend pitié,
qui fait descendre aux profondeurs des enfers
et retire de la grande perdition :
nul n’échappe à SA MAIN.
R/

Regardez ce qu’IL a fait pour vous,
rendez-LUI grâce à pleine voix !
Bénissez le SEIGNEUR de JUSTICE,
exaltez le ROI des Siècles !
R/

Et moi, en terre d’exil, je LUI rends grâce ;
je montre SA GRANDEUR et SA FORCE
au peuple des pécheurs.
R/

« Revenez, pécheurs,
et vivez devant LUI dans la justice.
Qui sait s’IL ne vous rendra pas
SON AMOUR et SA GRÂCE ! »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 12 : 38 à 44

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le Royaume des Cieux est à eux !
Alléluia.
(Mt 5, 3)




« Cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres »

En ce temps-là,
dans SON ENSEIGNEMENT, JÉSUS disait :
« Méfiez-vous des scribes,
qui tiennent à se promener en vêtements d’apparat
et qui aiment les salutations sur les places publiques,
les sièges d’honneur dans les synagogues,
et les places d’honneur dans les dîners.
Ils dévorent les biens des veuves
et, pour l’apparence, ils font de longues prières :
ils seront d’autant plus sévèrement jugés. »

JÉSUS s’était assis dans le Temple
en face de la salle du trésor,
et regardait comment la foule y mettait de l’argent.
Beaucoup de riches y mettaient de grosses sommes.
Une pauvre veuve s’avança
et mit deux petites pièces de monnaie.
JÉSUS appela Ses Disciples et leur déclara :
« AMEN, Je vous le dis :
cette pauvre veuve a mis dans le Trésor
plus que tous les autres.
Car tous, ils ont pris sur leur superflu,
mais elle, elle a pris sur son indigence :
elle a mis tout ce qu’elle possédait,
tout ce qu’elle avait pour vivre. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=06/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Dim 07 Juin 2015, 08:39

Dimanche 7 Juin 2015

Le SAINT SACREMENT du CORPS et du SANG du CHRIST
Solennité du SEIGNEUR

(Couleur liturgique : blanc )
Année B







Lien :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/en-marche-vers-dimanche-solennite-du-saint-sacrement-du-corps-et-du-sang-du-christ-b-integrale/00095023

Vu sur :
www.KTOTV.com







(Première lecture)
Livre de l’Exode 24 : 3 à 8


« Voici le Sang de l’Alliance que le SEIGNEUR a conclue avec vous »

En ces jours-là,
Moïse vint rapporter au peuple
toutes les PAROLES du SEIGNEUR et toutes SES ORDONNANCES.
Tout le peuple répondit d’une seule voix :
« Toutes ces PAROLES que le SEIGNEUR a dites,
nous les mettrons en pratique. »
Moïse écrivit toutes les PAROLES du SEIGNEUR.
Il se leva de bon matin et il bâtit un autel au pied de la montagne,
et il dressa douze pierres pour les douze tribus d’Israël.
Puis il chargea quelques jeunes garçons parmi les fils d’Israël
d’offrir des holocaustes,
et d’immoler au SEIGNEUR des taureaux en sacrifice de paix.
Moïse prit la moitié du sang et le mit dans des coupes ;
puis il aspergea l’autel avec le reste du sang.
Il prit le livre de l’Alliance et en fit la lecture au peuple.
Celui-ci répondit :
« Tout ce que le SEIGNEUR a dit,
nous le mettrons en pratique, nous y obéirons. »
Moïse prit le sang, en aspergea le peuple, et dit :
« Voici le Sang de l’Alliance
que, sur la base de toutes ces PAROLES,
le SEIGNEUR a conclue avec vous. »



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Prière d’un homme arraché à la mort


[Psaume 115 (116B) ; entièrement]



Psaume 115 (116B) : 12 et 13, 15 et 16ac, 17 et 18


R/ J’élèverai la COUPE du SALUT,
j’invoquerai le NOM du SEIGNEUR.


Comment rendrai-je au SEIGNEUR
tout le bien qu’IL m’a fait ?
J’élèverai la COUPE du SALUT,
j’invoquerai le NOM du SEIGNEUR.
R/


Il en coûte au SEIGNEUR
de voir mourir les SIENS !
Ne suis-je pas, SEIGNEUR, ton serviteur,
moi, dont TU brisas les chaînes ?
R/


Je T’offrirai le Sacrifice d’ACTION de GRÂCE,
j’invoquerai le NOM du SEIGNEUR.
Je tiendrai mes promesses au SEIGNEUR,
oui, devant tout SON PEUPLE.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Lettre aux Hébreux 9 : 11 à 15


« Le SANG du CHRIST purifiera notre conscience »

Frères,
le CHRIST est venu, grand prêtre des biens à venir.
Par la tente plus grande et plus parfaite,
celle qui n’est pas œuvre de mains humaines
et n’appartient pas à cette création,
IL est entré une fois pour toutes dans le Sanctuaire,
en répandant, non pas le sang de boucs et de jeunes taureaux,
mais SON PROPRE SANG.
De cette manière, IL a obtenu une libération définitive.
S’il est vrai qu’une simple aspersion
avec le sang de boucs et de taureaux, et de la cendre de génisse,
sanctifie ceux qui sont souillés,
leur rendant la pureté de la chair,
le SANG du CHRIST fait bien davantage,
car le CHRIST, poussé par l’ESPRIT ÉTERNEL,
s’est offert LUI-MÊME à DIEU
comme UNE VICTIME SANS DÉFAUT ;
SON SANG purifiera donc notre conscience
des actes qui mènent à la mort,
pour que nous puissions rendre un culte au DIEU VIVANT.
Voilà pourquoi IL est le MÉDIATEUR d’une ALLIANCE NOUVELLE,
d’un TESTAMENT NOUVEAU :
puisque Sa Mort a permis le rachat des transgressions
commises sous le premier Testament,
ceux qui sont appelés
peuvent recevoir l’héritage éternel jadis promis.



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Séquence

Sion, célèbre ton SAUVEUR,
chante ton CHEF et ton PASTEUR
par des hymnes et des chants.

Tant que tu peux, tu dois oser,
car IL dépasse tes louanges,
tu ne peux trop le louer.

Le PAIN VIVANT, le PAIN de VIE,
IL est aujourd’hui proposé
comme objet de TES LOUANGES.

Au repas sacré de la Cène,
IL est bien vrai qu’il fut donné
au groupe des douze frères.

Louons-LE
à voix pleine et forte,
que soit joyeuse et rayonnante
l’allégresse de nos cœurs !

C’est en effet la journée solennelle
où nous fêtons de ce BANQUET DIVIN
la PREMIÈRE INSTITUTION.

À ce BANQUET du NOUVEAU ROI,
la Pâque de la LOI NOUVELLE
met fin à la Pâque ancienne.

L’ordre ancien le cède AU NOUVEAU,
la RÉALITÉ chasse l’ombre,
et la LUMIÈRE, la nuit.

Ce que fit le CHRIST à la Cène,
IL ordonna qu’en SA MÉMOIRE
nous Le fassions après LUI.

Instruits par SON PRÉCEPTE SAINT,
nous consacrons le PAIN, le VIN,
en VICTIME DE SALUT.

C’est un dogme pour les chrétiens
que le PAIN se change en SON CORPS,
que le VIN devient SON SANG.

Ce qu’on ne peut comprendre et voir,
notre foi ose l’affirmer,
hors des lois de la nature.

L’une et l’autre de ces espèces,
qui ne sont que de purs signes,
voilent un réel divin.

SA CHAIR NOURRIT, SON SANG ABREUVE,
mais le CHRIST tout entier demeure
sous chacune des espèces.

On LE reçoit sans LE briser,
LE rompre ni LE diviser ;
IL est reçu TOUT ENTIER.

Qu’un seul ou mille communient,
IL se donne à l’un comme aux autres,
IL nourrit sans disparaître.

Bons et mauvais LE consomment,
mais pour un sort bien différent,
pour la VIE ou pour la mort.

Mort des pécheurs, VIE pour les justes ;
vois : ils prennent pareillement ;
quel résultat différent !

Si l’on divise les espèces,
n’hésite pas, mais souviens-toi
qu’IL est présent dans un fragment
aussi bien que dans le tout.

Le signe seul est partagé,
le CHRIST n’est en rien divisé,
ni sa taille ni son état
n’ont en rien diminué.

* Le voici, le PAIN des Anges,
IL est le PAIN de l’homme en route,
le VRAI PAIN des Enfants de DIEU,
qu’on ne peut jeter aux chiens.

D’avance IL fut annoncé
par Isaac en sacrifice,
par l’agneau pascal immolé,
par la manne de nos pères.

Ô BON PASTEUR, notre VRAI PAIN,
Ô JÉSUS, aie pitié de nous,
nourris-nous et protège-nous,
fais-nous voir les biens éternels
dans la Terre des vivants.

TOI qui sais tout et qui peux tout,
TOI qui sur Terre nous nourris,
conduis-nous au BANQUET du CIEL
et donne-nous TON HÉRITAGE,
en compagnie de TES SAINTS.

Amen.








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 14 : 12 à 16, 22 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Moi, Je SUIS LE PAIN VIVANT qui est descendu du Ciel,
dit le SEIGNEUR ;
si quelqu’un mange de ce PAIN, il vivra éternellement.

Alléluia.
(Jn 6, 51)




« Ceci est Mon CORPS, ceci est Mon SANG »

Le premier jour de la fête des pains sans levain,
où l’on immolait l’agneau pascal,
les Disciples de JÉSUS LUI disent :
« Où veux-TU que nous allions faire les préparatifs
pour que TU manges la Pâque ? »
IL envoie deux de Ses Disciples en leur disant :
« Allez à la ville ;
un homme portant une cruche d’eau
viendra à votre rencontre.
Suivez-le,
et là où il entrera, dites au propriétaire :
“Le MAÎTRE te fait dire :
Où est la salle
où Je pourrai manger la Pâque avec Mes Disciples ?”
Il vous indiquera, à l’étage,
une grande pièce aménagée et prête pour un repas.
Faites-y pour nous les préparatifs. »
Les Disciples partirent, allèrent à la ville ;
ils trouvèrent tout comme JÉSUS leur avait dit,
et ils préparèrent la Pâque.

Pendant le repas,
JÉSUS, ayant pris du pain
et prononcé la bénédiction,
le rompit, le leur donna,
et dit :
« Prenez, ceci est Mon CORPS. »
Puis, ayant pris une coupe
et ayant rendu grâce,
IL la leur donna,
et ils en burent tous.
Et IL leur dit :
« Ceci est Mon SANG,
le SANG de l’ALLIANCE,
versé pour la multitude.
AMEN, Je vous le dis :
Je ne boirai plus du fruit de la vigne,
jusqu’au jour où Je le boirai, nouveau,
dans le ROYAUME de DIEU. »

Après avoir chanté les Psaumes,
ils partirent pour le mont des Oliviers.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=07/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Dim 07 Juin 2015, 21:19

Lundi 8 Juin 2015

De la férie

10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 1 : 1 à 7


« DIEU nous réconforte ; ainsi, nous pouvons réconforter tous ceux qui sont dans la détresse »

Paul, Apôtre du CHRIST JÉSUS
par la VOLONTÉ de DIEU,
et Timothée notre frère,
à l’Église de DIEU qui est à Corinthe
ainsi qu’à tous les fidèles
qui sont par toute la Grèce.
À vous, la GRÂCE et la PAIX
de la PART de DIEU notre PÈRE
et du SEIGNEUR JÉSUS CHRIST.

Béni soit DIEU, le PÈRE de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST,
le PÈRE PLEIN de TENDRESSE,
le DIEU de qui vient tout réconfort.
Dans toutes nos détresses, IL nous réconforte ;
ainsi, nous pouvons réconforter
tous ceux qui sont dans la détresse,
grâce au réconfort que nous recevons nous-mêmes de DIEU.
En effet, de même que nous avons largement part aux SOUFFRANCES du CHRIST,
de même, par le CHRIST, nous sommes largement réconfortés.
Quand nous sommes dans la détresse,
c’est pour que vous obteniez le RÉCONFORT et le SALUT ;
quand nous sommes réconfortés,
c’est encore pour que vous obteniez le réconfort,
et cela vous permet de supporter avec persévérance
les mêmes souffrances que nous.
En ce qui vous concerne, nous avons de solides raisons d’espérer,
car, nous le savons,
de même que vous avez part aux souffrances,
de même vous obtiendrez le réconfort.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[Psaume 33 (34 ) ; entièrement]



Psaume 33 (34) : 2 et 3, 4 et 5, 6 et 7, 8 et 9

R/ Goûtez et voyez
comme est BON le SEIGNEUR !


Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
SA LOUANGE sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !
R/

Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons tous ensemble SON NOM.
Je cherche le SEIGNEUR, IL me répond :
de toutes mes frayeurs, IL me délivre.
R/

Qui regarde vers LUI resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le SEIGNEUR entend :
IL le sauve de toutes ses angoisses.
R/

L’Ange du SEIGNEUR campe alentour
pour libérer ceux qui LE craignent.
Goûtez et voyez : le SEIGNEUR est BON !
Heureux qui trouve en LUI Son Refuge !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 1 à 12

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les Cieux !
Alléluia.
(Mt 5, 12)




« Heureux les pauvres de cœur »

En ce temps-là,
voyant les foules, JÉSUS gravit la montagne.
IL s’assit, et Ses Disciples s’approchèrent de LUI.
Alors, ouvrant la bouche, IL les enseignait.
IL disait :
« Heureux les pauvres de cœur,
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux ceux qui pleurent,
car ils seront consolés.
Heureux les doux,
car ils recevront la Terre en héritage.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice,
car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux,
car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs,
car ils verront DIEU.
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés Fils de DIEU.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte,
si l’on vous persécute
et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous,
à cause de Moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les Cieux !
C’est ainsi qu’on a persécuté
les Prophètes qui vous ont précédés. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=08/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Lun 08 Juin 2015, 21:34

Mardi 9 Juin 2015

Saint Éphrem, Diacre et Docteur de l’Église
Mort en 373. Les hymnes et les traités théologiques de ce diacre syrien font de lui l’un des écrivains les plus féconds du IVe siècle. Proclamé Docteur de l’Église en 1920.

10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 1 : 18 à 22


« Le CHRIST JÉSUS n’a pas été “oui et non” ; IL n’a été que “oui” »

Frères,
DIEU en est GARANT,
la parole que nous vous adressons
n’est pas « oui et non ».
Car le FILS de DIEU, le CHRIST JÉSUS,
que nous avons annoncé parmi vous,
Silvain et Timothée, avec moi,
n’a pas été « oui et non » ;
IL n’a été que « oui ».
Et toutes les PROMESSES de DIEU
ont trouvé leur « oui » dans SA PERSONNE.
Aussi est-ce par le CHRIST
que nous disons à DIEU notre « Amen »,
notre « oui », pour SA GLOIRE.
CELUI qui nous rend solides pour le CHRIST
dans nos relations avec vous,
CELUI qui nous a consacrés,
c’est DIEU ;
IL nous a marqués de SON SCEAU,
et IL a mis dans nos cœurs l’ESPRIT,
première avance sur SES DONS.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








MYSTÈRE et MERVEILLE de la LOI de DIEU


[Psaume 118 (119) ; entièrement]



Psaume 118 (119) : 129 et 130, 131 et 132, 133 et 135

R/ Pour Ton Serviteur,
que TON VISAGE s’illumine, SEIGNEUR !


Quelle MERVEILLE, TES EXIGENCES,
aussi mon âme LES garde !
Déchiffrer TA PAROLE illumine,
et les simples comprennent.
R/

La bouche grande ouverte, j’aspire,
assoiffé de TES VOLONTÉS.
Aie pitié de moi, regarde-moi :
TU le fais pour qui aime TON NOM.
R/

Que TA PROMESSE assure mes pas :
qu’aucun mal ne triomphe de moi !
Pour Ton Serviteur que TON VISAGE s’illumine :
apprends-moi TES COMMANDEMENTS.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 13 à 16

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Que votre Lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de BIEN,
ils rendront GLOIRE à votre PÈRE.
Alléluia.
(Mt 5, 16)




« Vous êtes le Sel de la Terre »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Vous êtes le Sel de la Terre.
Mais si le sel devient fade,
comment lui rendre de la saveur ?
Il ne vaut plus rien :
on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

Vous êtes la Lumière du monde.
Une ville située sur une montagne
ne peut être cachée.
Et l’on n’allume pas une lampe
pour la mettre sous le boisseau ;
on la met sur le lampadaire,
et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre Lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront GLOIRE à votre PÈRE qui est aux Cieux. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=09/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mar 09 Juin 2015, 21:00

Mercredi 10 Juin 2015

De la férie

10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 3 : 4 à 11


« IL nous a rendus capables d’être les Ministres d’une ALLIANCE NOUVELLE, fondée non pas sur la lettre mais dans l’ESPRIT »

Frères,
si nous avons une telle confiance en DIEU
par le CHRIST,
ce n’est pas à cause d’une capacité personnelle
que nous pourrions nous attribuer :
notre capacité vient de DIEU.
LUI nous a rendus capables
d’être les Ministres d’une ALLIANCE NOUVELLE,
fondée non pas sur la lettre mais dans l’ESPRIT ;
car la lettre tue,
mais l’ESPRIT donne la VIE.
Le ministère de la mort,
celui de la Loi gravée en lettres sur des pierres,
avait déjà une telle gloire
que les fils d’Israël ne pouvaient pas fixer le visage de Moïse
à cause de la gloire, pourtant passagère, qui rayonnait de son visage.
Combien plus grande alors sera la GLOIRE
du Ministère de l’ESPRIT !
Le Ministère qui entraînait la condamnation, celui de la Loi,
était déjà rayonnant de GLOIRE ;
combien plus grande sera la GLOIRE du Ministère
qui fait de nous des Justes !
Non, vraiment, ce qui, dans une certaine mesure, a été glorieux ne l’est plus,
parce qu’il y a maintenant une GLOIRE INCOMPARABLE.
Si, en effet, ce qui était passager a connu un moment de gloire,
combien plus ce qui demeure restera-t-il dans la GLOIRE !


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR est ROI, IL EST SAINT


[Psaume 98 (99) ; entièrement]



Psaume 98 (99) : 5, 6, 7, 8, 9

R/ TU ES SAINT, SEIGNEUR notre DIEU !

Exaltez le SEIGNEUR notre DIEU,
prosternez-vous au pied de SON TRÔNE,
car IL EST SAINT !
R/

Moïse et le prêtre Aaron, Samuel, le Suppliant,
tous, ils suppliaient le SEIGNEUR,
et LUI leur répondait.
R/

Dans la colonne de nuée, IL parlait avec eux ;
ils ont gardé SES VOLONTÉS,
les Lois qu’IL leur donna.
R/

SEIGNEUR notre DIEU, TU leur as répondu :
avec eux, TU restais un DIEU PATIENT,
mais TU les punissais pour leurs fautes.
R/

Exaltez le SEIGNEUR notre DIEU,
prosternez-vous devant SA SAINTE MONTAGNE,
car IL EST SAINT, le SEIGNEUR notre DIEU.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 17 à 19

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Fais-moi connaître TA ROUTE, mon DIEU ;
dirige-moi par TA VÉRITÉ.
Alléluia.
(Ps 24, 4b.5a)




« Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ne pensez pas que Je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes :
Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
AMEN, Je vous le dis :
Avant que le ciel et la Terre disparaissent,
pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi
jusqu’à ce que tout se réalise.
Donc, celui qui rejettera
un seul de ces plus petits COMMANDEMENTS,
et qui enseignera aux hommes à faire ainsi,
sera déclaré le plus petit dans le Royaume des Cieux.
Mais celui qui les observera et les enseignera,
celui-là sera déclaré grand dans le Royaume des Cieux. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=10/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mer 10 Juin 2015, 20:56

Jeudi 11 Juin 2015

Saint Barnabé
1er siècle. Natif de Chypre, il fut l’un des premiers convertis au christianisme. Il se porta garant de Saint Paul auprès du collège des Douze et l’accompagna dans ses missions apostoliques.

10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 3 : 15 ; 4 : 1, 3 à 6


« DIEU a LUI-MÊME brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la CONNAISSANCE de SA GLOIRE »

Frères,
aujourd’hui encore,
quand les fils d’Israël lisent les Livres de Moïse,
un voile couvre leur cœur.
Quand on se convertit au SEIGNEUR,
le voile est enlevé.
Or, le SEIGNEUR, c’est l’ESPRIT,
et là où l’ESPRIT du SEIGNEUR est PRÉSENT,
là est la LIBERTÉ.
Et nous tous
qui n’avons pas de voile sur le visage,
nous reflétons la GLOIRE du SEIGNEUR,
et nous sommes transformés en SON IMAGE
avec une GLOIRE de PLUS EN PLUS GRANDE,
par l’ACTION du SEIGNEUR QUI EST ESPRIT.

C’est pourquoi, ayant reçu ce Ministère par la MISÉRICORDE de DIEU,
nous ne perdons pas courage.
Et même si l’Évangile que nous annonçons reste voilé,
il n’est voilé que pour ceux qui vont à leur perte,
pour les incrédules dont l’intelligence a été aveuglée
par le dieu mauvais de ce monde ;
celui-ci les empêche de voir clairement, dans la SPLENDEUR de l’Évangile,
la GLOIRE du CHRIST, LUI qui est l’IMAGE de DIEU.
En effet, ce que nous proclamons,
ce n’est pas nous-mêmes ;
c’est ceci : JÉSUS CHRIST EST LE SEIGNEUR ;
et nous sommes vos serviteurs, à cause de JÉSUS.
Car DIEU qui a dit :
Du milieu des ténèbres brillera la LUMIÈRE,
a LUI-MÊME brillé dans nos cœurs
pour faire resplendir la CONNAISSANCE de SA GLOIRE
qui rayonne sur le VISAGE du CHRIST.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR parle de PAIX


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de la confrérie de Coré.

[Psaume 84 (85) ; entièrement]



Psaume 84 (85) : 9ab et 10, 11 et 12, 13 et 14

R/ La GLOIRE du SEIGNEUR habitera notre Terre.

J’écoute : que dira le SEIGNEUR DIEU ?
Ce qu’IL dit, c’est la PAIX pour SON PEUPLE et SES FIDÈLES.
SON SALUT est PROCHE de ceux qui LE craignent,
et la GLOIRE habitera notre Terre.
R/

AMOUR et VÉRITÉ se rencontrent,
JUSTICE et PAIX s’embrassent ;
la VÉRITÉ germera de la Terre
et du Ciel se penchera la JUSTICE.
R/

Le SEIGNEUR donnera SES BIENFAITS,
et notre Terre donnera son fruit.
La JUSTICE marchera devant LUI,
et SES PAS traceront le CHEMIN.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 20 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Je vous donne un COMMANDEMENT NOUVEAU,
dit le SEIGNEUR :
« Aimez-vous les uns les autres,
comme Je vous ai aimés. »
Alléluia.
(cf. Jn 13, 34)




« Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Je vous le dis :
Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens,
vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.

Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens :
Tu ne commettras pas de meurtre,
et si quelqu’un commet un meurtre,
il devra passer en jugement.
Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Tout homme qui se met en colère contre son frère
devra passer en jugement.
Si quelqu’un insulte son frère,
il devra passer devant le tribunal.
Si quelqu’un le traite de fou,
il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel,
si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
laisse ton offrande, là, devant l’autel,
va d’abord te réconcilier avec ton frère,
et ensuite viens présenter ton offrande.
Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire
pendant que tu es en chemin avec lui,
pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge,
le juge au garde,
et qu’on ne te jette en prison.
AMEN, Je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=11/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Jeu 11 Juin 2015, 21:11

Vendredi 12 Juin 2015

SACRÉ-CŒUR de JÉSUS
Solennité du SEIGNEUR

(Couleur liturgique : blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Osée 11 : 1, 3 et 4, 8c et 9


« Mon cœur se retourne contre moi »

Ainsi PARLE le SEIGNEUR :
Oui, J’ai aimé Israël dès son enfance,
et, pour le faire sortir d’Égypte, J’ai appelé mon fils.
C’est Moi qui lui apprenais à marcher,
en le soutenant de MES BRAS,
et il n’a pas compris que Je venais à son secours.
Je le guidais avec humanité,
par des LIENS d’AMOUR ;
Je le traitais comme un nourrisson
qu’on soulève tout contre sa joue ;
Je me penchais vers lui pour le faire manger.
Mais ils ont refusé de revenir à Moi :
vais-Je les livrer au châtiment ?

Non ! Mon CŒUR se retourne contre Moi ;
en même temps, MES ENTRAILLES frémissent.
Je n’agirai pas selon l’ardeur de ma colère,
Je ne détruirai plus Israël,
car Moi, JE SUIS DIEU, et non pas homme :
au milieu de vous JE SUIS le DIEU SAINT,
et Je ne viens pas pour exterminer.



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Louange au DIEU SAUVEUR


[ Cantique d’Isaïe 12 : 1 à 6 ; entièrement]



Cantique Isaïe 12 : 2, 4bcd, 5 et 6


R/ Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du SALUT !

Voici le DIEU qui me sauve :
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le SEIGNEUR ;
IL est pour moi le SALUT.
R/


Rendez grâce au SEIGNEUR,
proclamez SON NOM,
annoncez parmi les peuples SES HAUTS FAITS !
Redites-LE : « Sublime est SON NOM ! »
R/


Jouez pour le SEIGNEUR, IL montre SA MAGNIFICENCE,
et toute la Terre le sait.
Jubilez, criez de joie, habitants de Sion,
car IL EST GRAND au milieu de toi, le SAINT D’ISRAËL !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 3 : 8 à 12, 14 à 19


« Vous connaîtrez ce qui surpasse toute connaissance : l’amour du Christ »

Frères,
à moi qui suis vraiment le plus petit de tous les fidèles,
la grâce a été donnée d’annoncer aux nations
l’INSONDABLE RICHESSE du CHRIST,
et de mettre en LUMIÈRE pour tous le contenu du MYSTÈRE
qui était caché depuis toujours en DIEU,
le CRÉATEUR de toutes choses ;
ainsi, désormais, les Puissances Célestes elles-mêmes
connaissent, grâce à l’Église,
les multiples aspects de la SAGESSE de DIEU.
C’est le PROJET ÉTERNEL que DIEU a réalisé
dans le CHRIST JÉSUS notre SEIGNEUR.
Et notre foi au CHRIST nous donne l’assurance nécessaire
pour accéder auprès de DIEU en toute confiance.
C’est pourquoi je tombe à genoux devant le PÈRE,
DE QUI TOUTE PATERNITÉ AU CIEL ET SUR LA TERRE TIENT SON NOM.
LUI qui est si RICHE EN GLOIRE,
qu’IL vous donne la Puissance de SON ESPRIT,
pour que se fortifie en vous l’homme intérieur.

Que le CHRIST habite en vos cœurs par la foi ;
restez enracinés dans l’AMOUR, établis dans l’AMOUR.
Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles
quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur…
Vous connaîtrez ce qui surpasse toute connaissance :
l’AMOUR DU CHRIST.
Alors vous serez comblés
jusqu’à entrer dans toute la PLÉNITUDE DE DIEU.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 19 : 31 à 37

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Prenez sur vous Mon JOUG,
devenez Mes Disciples,
car Je SUIS DOUX ET HUMBLE DE COEUR.

Alléluia.
(Jn 6, 51)




« Un des soldats LUI perça le CÔTÉ, et il en sortit DU SANG ET DE L’EAU »

JÉSUS venait de mourir.
Comme c’était le jour de la Préparation (c’est-à-dire le vendredi),
il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat,
d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque.
Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps
après leur avoir brisé les jambes.
Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier,
puis de l’autre homme crucifié avec JÉSUS.
Quand ils arrivèrent à JÉSUS,
voyant qu’IL était déjà mort,
ils ne LUI brisèrent pas les jambes,
mais un des soldats avec sa lance LUI perça le CÔTÉ ;
et aussitôt, il en sortit DU SANG ET DE L’EAU.

Celui qui a vu rend témoignage,
et son témoignage est véridique ;
et celui-là sait qu’il dit vrai
afin que vous aussi, vous croyiez.
Cela, en effet, arriva
pour que s’accomplisse l’Écriture :
Aucun de SES OS ne sera brisé.
Un autre passage de l’Écriture dit encore :
Ils lèveront les yeux vers CELUI qu’ils ont transpercé.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=12/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Sam 13 Juin 2015, 09:26

Samedi 13 Juin 2015

Le CŒUR IMMACULÉ de MARIE
La célébration du CŒUR IMMACULÉ de MARIE nous invite à communier plus profondément à son ouverture à DIEU.

(Couleur liturgique : Blanc )
Année B






(Première lecture)
Livre d’Isaïe 61 : 9 à 11


« De même que la Terre fait éclore ses germes »

09 Leurs descendants seront connus parmi les nations, et leur postérité, au milieu des peuples. Qui les verra pourra reconnaître la descendance bénie du SEIGNEUR.

10 Je tressaille de joie dans le SEIGNEUR, mon âme exulte en mon DIEU. Car IL m’a vêtue des VÊTEMENTS du SALUT, IL m’a couverte du manteau de la justice, comme le jeune marié orné du diadème, la jeune mariée que parent ses joyaux.

11 Comme la Terre fait éclore son germe, et le jardin, germer ses semences, le SEIGNEUR DIEU fera germer la JUSTICE et la LOUANGE devant toutes les nations.



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Anne remercie le SEIGNEUR

[Premier Livre de Samuel 2 : 1 à 11 ; entièrement]



Premier Livre de Samuel 2 : 1, 4 et 5ab, 6 et 7, 8abcd

R/ DIEU est la joie de mon coeur.

Mon cœur exulte à cause du SEIGNEUR ;
mon front s’est relevé grâce à mon DIEU !
Face à mes ennemis, s’ouvre ma bouche :
oui, je me réjouis de TA VICTOIRE !
R/

L’arc des forts est brisé,
mais le faible se revêt de vigueur.
Les plus comblés s’embauchent pour du pain,
et les affamés se reposent.
R/

06 Le SEIGNEUR fait mourir et vivre ;
IL fait descendre à l’abîme et en ramène.
le SEIGNEUR rend pauvre et riche ;
IL abaisse et IL élève.
R/

De la poussière, IL relève le faible,
IL retire le pauvre de la cendre
pour qu’il siège parmi les princes,
et reçoive un trône de gloire.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 2 : 41 à 51

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureuse VIERGE MARIE ! Attentive à garder la PAROLE de DIEU, Elle LA méditait dans SON CŒUR !
Alléluia.




« Sa Mère gardait tout cela dans SON CŒUR »

41 Chaque année, les Parents de JÉSUS se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque.

42 Quand IL eut douze ans, Ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume.

43 À la fin de la fête, comme Ils s’en retournaient, le JEUNE JÉSUS resta à Jérusalem à l’insu de Ses Parents.

44 Pensant qu’IL était dans le convoi des pèlerins, Ils firent une journée de chemin avant de LE chercher parmi leurs parents et connaissances.

45 Ne LE trouvant pas, Ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à LE chercher.

46 C’est au bout de TROIS JOURS qu’Ils LE trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : IL les écoutait et leur posait des questions,

47 et tous ceux qui L’entendaient s’extasiaient sur SON INTELLIGENCE et sur SES RÉPONSES.

48 En Le voyant, Ses Parents furent frappés d’étonnement, et Sa Mère LUI dit : « Mon Enfant, pourquoi nous as-TU fait cela ? Vois comme Ton Père et Moi, nous avons souffert en TE cherchant ! »

49 IL leur dit : « Comment se fait-il que vous M’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il Me faut être chez MON PÈRE ? »

50 Mais ils ne comprirent pas ce qu’IL leur disait.

51 IL descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et IL leur était soumis. Sa Mère gardait dans SON CŒUR tous CES ÉVÉNEMENTS.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=13/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Dim 14 Juin 2015, 08:40

Dimanche 14 Juin 2015

11ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B






Lien :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/en-marche-vers-dimanche-11e-dimanche-ordinaire-b-integrale/00095028

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre du Prophète Ézékiel 17 : 22 à 24


« Je relève l’arbre renversé »

Ainsi PARLE le SEIGNEUR DIEU :
« À la cime du grand cèdre,
Je prendrai une tige ;
au sommet de sa ramure,
J’en cueillerai une toute jeune,
et Je la planterai MOI-MÊME
sur une montagne très élevée.
Sur la haute montagne d’Israël
Je la planterai.
Elle portera des rameaux, et produira du fruit,
elle deviendra un cèdre magnifique.
En dessous d’elle habiteront tous les passereaux
et toutes sortes d’oiseaux,
à l’ombre de ses branches ils habiteront.
Alors tous les arbres des champs sauront
que JE SUIS LE SEIGNEUR :
Je renverse l’arbre élevé
et relève l’arbre renversé,
Je fais sécher l’arbre vert
et reverdir l’arbre sec.
JE SUIS LE SEIGNEUR, J’ai parlé,
et Je le ferai. »



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Comme on fait bien de TE louer, SEIGNEUR


Chant pour le jour du sabbat

[Psaume 91 (92) ; entièrement]



Psaume 91 (92) : 2 et 3, 13 et 14, 15 et 16


R/ IL est BON, SEIGNEUR, de TE rendre GRÂCE !

Qu’il est BON de rendre GRÂCE au SEIGNEUR,
de chanter pour TON NOM, DIEU TRÈS-HAUT,
d’annoncer dès le matin TON AMOUR,
TA FIDÉLITÉ, au long des nuits.
R/


Le juste grandira comme un palmier,
il poussera comme un cèdre du Liban ;
planté dans les PARVIS du SEIGNEUR,
il grandira dans la MAISON de notre DIEU.
R/


Vieillissant, il fructifie encore,
il garde sa sève et sa verdeur
pour annoncer : « LE SEIGNEUR EST DROIT !
Pas de ruse en DIEU, mon ROCHER ! »
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5 : 6 à 10


« Que nous demeurions dans ce corps ou en dehors, notre ambition, c’est de plaire au SEIGNEUR »

Frères,
nous gardons toujours confiance,
tout en sachant que nous demeurons loin du SEIGNEUR,
tant que nous demeurons dans ce corps ;
en effet, nous cheminons dans la foi,
non dans la claire vision.
Oui, nous avons confiance,
et nous voudrions plutôt quitter la demeure de ce corps
pour demeurer près du SEIGNEUR.
Mais de toute manière, que nous demeurions dans ce corps ou en dehors,
notre ambition, c’est de plaire au SEIGNEUR.
Car il nous faudra tous apparaître à découvert
devant le tribunal du CHRIST,
pour que chacun soit rétribué selon ce qu’il a fait,
soit en bien soit en mal,
pendant qu’il était dans son corps.



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 4 : 26 à 34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

La SEMENCE est la PAROLE de DIEU ;
le SEMEUR est le CHRIST ;
celui qui LE trouve demeure pour toujours.

Alléluia.




« C’est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle grandit, elle dépasse toutes les plantes potagères »

En ce temps-là,
parlant à la foule, JÉSUS disait :
« Il en est du RÈGNE de DIEU
comme d’un homme qui jette en terre la semence :
nuit et jour,
qu’il dorme ou qu’il se lève,
la semence germe et grandit,
il ne sait comment.
D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe,
puis l’épi, enfin du blé plein l’épi.
Et dès que le blé est mûr,
il y met la faucille,
puisque le temps de la moisson est arrivé. »

Il disait encore :
« À quoi allons-nous comparer le RÈGNE de DIEU ?
Par quelle parabole pouvons-nous LE représenter ?
IL est comme une graine de moutarde :
quand on la sème en terre,
elle est la plus petite de toutes les semences.
Mais quand on l’a semée,
elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ;
et elle étend de longues branches,
si bien que les oiseaux du ciel
peuvent faire leur nid à son ombre. »

Par de nombreuses paraboles semblables,
JÉSUS leur annonçait la PAROLE,
dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre.
IL ne leur disait rien sans parabole,
mais IL expliquait tout à Ses Disciples en particulier.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=14/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Dim 14 Juin 2015, 20:55

Lundi 15 Juin 2015

De la férie

11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 6 : 1 à 10


« Nous nous recommandons comme des ministres de DIEU »

Frères,
en tant que coopérateurs de DIEU,
nous vous exhortons encore
à ne pas laisser sans effet la GRÂCE reçue de LUI.
Car IL dit dans l’Écriture :
Au moment favorable Je t’ai exaucé,
au jour du salut Je t’ai secouru.

Le voici maintenant le moment favorable,
le voici maintenant le jour du salut.
Pour que notre ministère ne soit pas exposé à la critique,
nous veillons à ne choquer personne en rien.
Au contraire, en tout, nous nous recommandons nous-mêmes
comme des ministres de DIEU :
par beaucoup d’endurance,
dans les détresses, les difficultés, les angoisses,
les coups, la prison, les émeutes,
les fatigues, le manque de sommeil et de nourriture,
par la chasteté, la connaissance,
la patience et la bonté,
la Sainteté de l’Esprit et la Sincérité de l’Amour,
par une Parole de Vérité,
par une PUISSANCE qui vient de DIEU ;
nous nous présentons avec les armes de la justice
pour l’attaque et la défense,
dans la gloire et le mépris,
dans la mauvaise et la bonne réputation.
On nous traite d’imposteurs, et nous disons la vérité ;
on nous prend pour des inconnus, et nous sommes très connus ;
on nous croit mourants, et nous sommes bien vivants ;
on nous punit, et nous ne sommes pas mis à mort ;
on nous croit tristes, et nous sommes toujours joyeux ;
pauvres, et nous faisons tant de riches ;
démunis de tout, et nous possédons tout.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Acclamez le SEIGNEUR qui vient

[Psaume 97 (98) ; entièrement]



Psaume 97 (98) : 1, 2 et 3ab, 3cd et 4

R/ Le SEIGNEUR a fait connaître SON SALUT.

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
car IL a fait des MERVEILLES ;
par SON BRAS TRÈS SAINT, par SA MAIN PUISSANTE,
IL s’est assuré la VICTOIRE.
R/

Le SEIGNEUR a fait connaître SA VICTOIRE
et révélé SA JUSTICE aux nations ;
IL s’est rappelé SA FIDÉLITÉ, SON AMOUR,
en faveur de la maison d’Israël.
R/

La Terre tout entière a vu
la VICTOIRE de notre DIEU.
Acclamez le SEIGNEUR, Terre entière,
sonnez, chantez, jouez !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 38 à 42

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TA PAROLE est la LUMIÈRE de mes pas,
la LAMPE de ma route.
Alléluia.
(Ps 118, 105)




« Moi, Je vous dis de ne pas riposter au méchant »

En ce temps- là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Vous avez appris qu’il a été dit :
Œil pour œil, et dent pour dent.
Eh bien ! Moi, Je vous dis de ne pas riposter au méchant ;
mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite,
tends-lui encore l’autre.
Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice
et prendre ta tunique,
laisse-lui encore ton manteau.
Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas,
fais-en deux mille avec lui.
À qui te demande, donne ;
à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=15/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Lun 15 Juin 2015, 19:39

Mardi 16 Juin 2015

De la férie

11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 8 : 1 à 9


« Le CHRIST s’est fait pauvre à cause de vous »

Frères,
nous voulons vous faire connaître la GRÂCE
que DIEU a accordée aux Églises de Macédoine.
Dans les multiples détresses qui les mettaient à l’épreuve,
l’abondance de leur joie et leur extrême pauvreté
ont débordé en trésors de générosité.
Ils y ont mis tous leurs moyens,
et davantage même, j’en suis témoin ;
spontanément,
avec grande insistance,
ils nous ont demandé comme une grâce
de pouvoir s’unir à nous pour aider les fidèles de Jérusalem.
Au-delà même de nos espérances,
ils se sont eux-mêmes donnés d’abord au SEIGNEUR,
et ensuite à nous,
par la VOLONTÉ de DIEU.
Et comme Tite avait déjà commencé,
chez vous, cette œuvre généreuse,
nous lui avons demandé d’aller jusqu’au bout.
Puisque vous avez tout en abondance,
la foi, la Parole, la CONNAISSANCE de DIEU,
toute sorte d’empressement et l’amour qui vous vient de nous,
qu’il y ait aussi abondance dans votre don généreux !
Ce n’est pas un ordre que je donne,
mais je parle de l’empressement des autres
pour vérifier l’authenticité de votre charité.
Vous connaissez en effet le DON GÉNÉREUX
de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST :
LUI qui est RICHE, IL s’est fait pauvre à cause de vous,
pour que vous deveniez riches par sa pauvreté.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR,PROTECTEUR des faibles


[Psaume 145 (146) ; entièrement]



Psaume 145 (146) : 2, 5 et 6ab, 6c et 7, 8 et 9a

R/ Chante, ô mon âme,
la LOUANGE du SEIGNEUR !


Je veux louer le SEIGNEUR
tant que je vis,
chanter mes hymnes pour mon DIEU
tant que je dure.
R/

Heureux qui s’appuie sur le DIEU de Jacob,
qui met son espoir dans le SEIGNEUR son DIEU,
LUI qui a fait le Ciel et la Terre
et la mer et tout ce qu’ils renferment !
R/

IL garde à jamais SA FIDÉLITÉ,
IL fait JUSTICE aux opprimés,
aux affamés, IL donne le pain ;
le SEIGNEUR délie les enchaînés.
R/

Le SEIGNEUR ouvre les yeux des aveugles,
le SEIGNEUR redresse les accablés,
le SEIGNEUR aime les Justes,
le SEIGNEUR protège l’étranger.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 43 à 48

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Je vous donne un COMMANDEMENT NOUVEAU,
dit le SEIGNEUR :
« Aimez- vous les uns les autres,
comme Je vous ai aimés. »
Alléluia.
(cf. Jn 13, 34)




« Aimez vos ennemis »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Vous avez appris qu’il a été dit :
Tu aimeras ton prochain
et tu haïras ton ennemi.

Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Aimez vos ennemis,
et priez pour ceux qui vous persécutent,
afin d’être vraiment les Fils de votre PÈRE qui est aux Cieux ;
car IL fait lever SON Soleil sur les méchants et sur les bons,
IL fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment,
quelle récompense méritez-vous ?
Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Et si vous ne saluez que vos frères,
que faites-vous d’extraordinaire ?
Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Vous donc, vous serez parfaits
comme votre PÈRE CÉLESTE est PARFAIT. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=16/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mer 17 Juin 2015, 09:09

Mercredi 17 Juin 2015

De la férie

11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 9 : 6 à 11


« DIEU aime celui qui donne joyeusement »

Frères,
rappelez-vous le proverbe :
À semer trop peu, on récolte trop peu ;
à semer largement, on récolte largement.
Que chacun donne comme il a décidé dans son cœur,
sans regret et sans contrainte,
car DIEU aime celui qui donne joyeusement.
Et DIEU est assez puissant
pour vous donner toute grâce en abondance,
afin que vous ayez, en toute chose et toujours,
tout ce qu’il vous faut,
et même que vous ayez en abondance
de quoi faire toute sorte de bien.
L’Écriture dit en effet de l’homme juste :
Il distribue, il donne aux pauvres ;
sa justice demeure à jamais.

DIEU, qui fournit la semence au semeur
et le pain pour la nourriture,
vous fournira la graine ;
IL la MULTIPLIERA,
IL donnera la CROISSANCE
à ce que vous accomplirez dans la justice.
IL vous rendra riches
en générosité de toute sorte,
ce qui suscitera notre Action de Grâce envers DIEU.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur tranquille des fidèles

[Psaume 111 (112) ; entièrement]



Psaume 111 (112) : 1 et 2, 3 et 4, 5a et 9

R/ Heureux qui craint le SEIGNEUR.

Heureux qui craint le SEIGNEUR,
qui aime ENTIÈREMENT SA VOLONTÉ !
Sa lignée sera puissante sur la Terre ;
la race des justes est bénie.
R/

Les richesses affluent dans sa maison :
à jamais se maintiendra sa justice.
Lumière des cœurs droits, il s’est levé dans les ténèbres,
homme de justice, de tendresse et de pitié.
R/

L’homme de bien a pitié, il partage,
à pleines mains, il donne au pauvre ;
à jamais se maintiendra sa justice,
sa puissance grandira, et sa gloire !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 6 : 1 à 6, 16 à 18

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera Ma PAROLE,
dit le SEIGNEUR ;
Mon PÈRE l’aimera, et nous viendrons vers lui.
Alléluia.
(Jn 14, 23)




« Ton PÈRE qui voit dans le secret te le rendra »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ce que vous faites pour devenir des justes,
évitez de l’accomplir devant les hommes
pour vous faire remarquer.
Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous
auprès de votre PÈRE qui est aux Cieux.
Ainsi, quand tu fais l’aumône,
ne fais pas sonner la trompette devant toi,
comme les hypocrites qui se donnent en spectacle
dans les synagogues et dans les rues,
pour obtenir la gloire qui vient des hommes.
AMEN, Je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l’aumône,
que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
afin que ton aumône reste dans le secret ;
ton PÈRE qui voit dans le secret
te le rendra.

Et quand vous priez,
ne soyez pas comme les hypocrites :
ils aiment à se tenir debout
dans les synagogues et aux carrefours
pour bien se montrer aux hommes quand ils prient.
AMEN, Je vous le déclare : ceux- là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu pries,
retire-toi dans ta pièce la plus retirée,
ferme la porte,
et prie ton PÈRE qui est présent dans le secret ;
ton PÈRE qui voit dans le secret
te le rendra.

Et quand vous jeûnez,
ne prenez pas un air abattu,
comme les hypocrites :
ils prennent une mine défaite
pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent.
AMEN, Je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes,
parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes,
mais seulement de ton PÈRE qui est présent au plus secret ;
ton PÈRE qui voit au plus secret
te le rendra. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=17/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Jeu 18 Juin 2015, 09:42

Jeudi 18 Juin 2015

De la férie

11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 11 : 1 à 11


« Je vous ai annoncé l’Évangile de DIEU gratuitement »

Frères,
pourriez-vous supporter de ma part un peu de folie ?
Oui, de ma part, vous allez le supporter,
à cause de mon amour JALOUX
qui est l’AMOUR même de DIEU pour vous.
Car je vous ai unis au seul ÉPOUX :
vous êtes la vierge pure que j’ai présentée au CHRIST.
Mais j’ai bien peur qu’à l’exemple d’Ève
séduite par la ruse du serpent,
votre intelligence des choses ne se corrompe
en perdant la simplicité et la pureté qu’il faut avoir à l’égard du CHRIST.
En effet, si le premier venu vous annonce un autre Jésus,
un Jésus que nous n’avons pas annoncé,
si vous recevez un esprit différent
de CELUI que vous avez reçu,
ou un Évangile différent
de CELUI que vous avez accueilli,
vous le supportez fort bien !
J’estime, moi, que je ne suis inférieur en rien
à tous ces super-apôtres.
Je ne vaux peut-être pas grand-chose pour les discours,
mais pour la connaissance de DIEU, c’est différent :
nous vous l’avons montré en toute occasion
et de toutes les façons.
Aurais-je commis une faute
lorsque, m’abaissant pour vous élever,
je vous ai annoncé l’Évangile de DIEU gratuitement ?
J’ai appauvri d’autres Églises en recevant d’elles
l’argent nécessaire pour me mettre à votre service.
Quand j’étais chez vous,
et que je me suis trouvé dans le besoin,
je n’ai été à charge de personne ;
en effet, pour m’apporter ce dont j’avais besoin,
des frères sont venus de Macédoine.
En toute occasion, je me suis gardé d’être un poids pour vous,
et je m’en garderai toujours.
Aussi sûrement que la VÉRITÉ du CHRIST est en moi,
ce motif de fierté ne me sera enlevé
dans aucune des régions de la Grèce.
Pourquoi donc me comporter ainsi ?
Serait-ce parce que je ne vous aime pas ?
Mais si ! Et DIEU le sait.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Pour commémorer les MERVEILLES du SEIGNEUR

[Psaume 110 (111) ; entièrement]



Psaume 110 (111) : 1 et 2, 3 et 4, 7 et 8

R/ JUSTESSE et SÛRETÉ,
les ŒUVRES de SES MAINS.


De tout cœur je rendrai grâce au SEIGNEUR
dans l’assemblée, parmi les justes.
GRANDES sont les ŒUVRES du SEIGNEUR ;
tous ceux qui les aiment s’en instruisent.
R/

NOBLESSE et BEAUTÉ dans SES ACTIONS :
à jamais se maintiendra SA JUSTICE.
De SES MERVEILLES IL a laissé un mémorial ;
le SEIGNEUR est TENDRESSE et PITIÉ.
R/

JUSTESSE et SÛRETÉ, les ŒUVRES de SES MAINS,
SÉCURITÉ, toutes SES LOIS,
établies POUR TOUJOURS et à jamais,
accomplies avec DROITURE et SÛRETÉ !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 6 : 7 à 15

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Vous avez reçu un ESPRIT qui fait de vous des Fils ;
c’est en LUI que nous crions « ABBA », PÈRE.
Alléluia.
(Rm 8, 15bc)




« Vous donc, priez ainsi »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Lorsque vous priez,
ne rabâchez pas comme les païens :
ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
Ne les imitez donc pas,
car votre PÈRE sait de quoi vous avez besoin,
avant même que vous l’ayez demandé.
Vous donc, priez ainsi :
Notre PÈRE, qui es aux Cieux,
que TON NOM soit SANCTIFIÉ,
que TON RÈGNE vienne,
que TA VOLONTÉ soit faite
sur la Terre comme au Ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Remets-nous nos dettes,
comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes
à nos débiteurs.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes,
votre PÈRE CÉLESTE vous pardonnera aussi.
Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes,
votre PÈRE non plus ne pardonnera pas vos fautes. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=18/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Ven 19 Juin 2015, 10:08

Vendredi 18 Juin 2015

Saint Romuald
Mort en 1027. Natif de Ravenne, il fonda à Camaldoli (Toscane) un ordre original, les Camaldules, qui comprenait à la fois des moines et des ermites.

11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 11 : 18, 21b à 30


« Ma préoccupation quotidienne, le souci de toutes les Églises »

Frères,
puisque tant d’autres se vantent à la manière humaine ;
eh bien, je vais, moi aussi, me vanter.
Si certains ont de l’audace
– je parle dans un accès de folie –,
j’ai de l’audace, moi aussi.
Ils sont hébreux ? Moi aussi.
Ils sont israélites ? Moi aussi.
Ils sont de la descendance d’Abraham ? Moi aussi.
Ils sont ministres du CHRIST ?
Eh bien – je vais dire une folie –
moi, je le suis davantage :
dans les fatigues, bien plus ;
dans les prisons, bien plus ;
sous les coups, largement plus ;
en danger de mort, très souvent.
Cinq fois, j’ai reçu des Juifs les trente-neuf coups de fouet ;
trois fois, j’ai subi la bastonnade ;
une fois, j’ai été lapidé ;
trois fois, j’ai fait naufrage
et je suis resté vingt-quatre heures perdu en pleine mer.
Souvent à pied sur les routes,
avec les dangers des fleuves,
les dangers des bandits,
les dangers venant de mes frères de race,
les dangers venant des païens,
les dangers de la ville,
les dangers du désert,
les dangers de la mer,
les dangers des faux frères.
J’ai connu la fatigue et la peine,
souvent le manque de sommeil,
la faim et la soif,
souvent le manque de nourriture,
le froid et le manque de vêtements,
sans compter tout le reste :
ma préoccupation quotidienne, le souci de toutes les Églises.
Qui donc faiblit,
sans que je partage sa faiblesse ?
Qui vient à tomber,
sans que cela me brûle ?
S’il faut se vanter,
je me vanterai de ce qui fait ma faiblesse.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[Psaume 33 (34) ; entièrement]



Psaume 33 (34) : 2 et 3, 4 et 5, 6 et 7

R/ De toutes leurs angoisses,
DIEU délivre les Justes.


Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
SA LOUANGE sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !
R/

Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons tous ensemble SON NOM.
Je cherche le SEIGNEUR, IL me répond :
de toutes mes frayeurs, IL me délivre.
R/

Qui regarde vers LUI resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le SEIGNEUR entend :
IL le sauve de toutes ses angoisses.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 6 : 19 à 23

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le Royaume des Cieux est à eux !
Alléluia.
(Mt 5, 3)




« Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ne vous faites pas de trésors sur la Terre,
là où les mites et les vers les dévorent,
où les voleurs percent les murs pour voler.
Mais faites-vous des trésors dans le Ciel,
là où il n’y a pas de mites ni de vers qui dévorent,
pas de voleurs qui percent les murs pour voler.
Car là où est ton trésor,
là aussi sera ton cœur.

La lampe du corps, c’est l’œil.
Donc, si ton œil est limpide,
ton corps tout entier sera dans la LUMIÈRE ;
mais si ton œil est mauvais,
ton corps tout entier sera dans les ténèbres.
Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres,
comme elles seront grandes, les ténèbres ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=19/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Sam 20 Juin 2015, 09:46

Samedi 20 Juin 2015

BIENHEUREUSE VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi SAINT.


11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12 : 1 à 10


« Très volontiers, je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses »

Frères,
faut-il se vanter ? Ce n’est pas utile.
J’en viendrai pourtant aux visions et aux révélations
reçues du SEIGNEUR.
Je sais qu’un fidèle du CHRIST,
voici quatorze ans, a été emporté jusqu’au troisième ciel
– est-ce dans son corps ? je ne sais pas ;
est-ce hors de son corps ? je ne sais pas ;
DIEU le sait –,
mais je sais que cet homme dans cet état-là
– est-ce dans son corps, est-ce sans son corps ?
je ne sais pas,
DIEU le sait –
cet homme-là a été emporté au paradis
et il a entendu des paroles ineffables,
qu’un homme ne doit pas redire.
D’un tel homme, je peux me vanter,
mais pour moi-même,
je ne me vanterai que de mes faiblesses.
En fait, si je voulais me vanter,
ce ne serait pas folie,
car je ne dirais que la vérité.
Mais j’évite de le faire,
pour qu’on n’ait pas de moi une idée plus favorable
qu’en me voyant ou en m’écoutant.
Et ces révélations dont il s’agit
sont tellement extraordinaires
que, pour m’empêcher de me surestimer,
j’ai reçu dans ma chair une écharde,
un envoyé de Satan qui est là pour me gifler,
pour empêcher que je me surestime.
Par trois fois,
j’ai prié le SEIGNEUR de l’écarter de moi.
Mais IL m’a déclaré :
« Ma GRÂCE te suffit,
car Ma PUISSANCE donne toute Sa MESURE dans la faiblesse. »
C’est donc très volontiers
que je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses,
afin que la PUISSANCE du CHRIST fasse en moi Sa DEMEURE.
C’est pourquoi j’accepte de grand cœur pour le CHRIST
les faiblesses, les insultes, les contraintes,
les persécutions et les situations angoissantes.
Car, lorsque je suis faible,
c’est alors que je suis fort.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[Psaume 33 (34) ; entièrement]



Psaume 33 (34) : 8 et 9, 10 et 11, 12 et 13

R/ Goûtez et voyez
comme est BON le SEIGNEUR !


L’Ange du SEIGNEUR campe alentour
pour libérer ceux qui LE craignent.
Goûtez et voyez : le SEIGNEUR est BON !
Heureux qui trouve en LUI son refuge !
R/

Saints du SEIGNEUR, adorez-LE :
rien ne manque à ceux qui LE craignent.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;
qui cherche le SEIGNEUR ne manquera d’aucun bien.
R/

Venez, mes fils, écoutez- moi,
que je vous enseigne la Crainte du SEIGNEUR.
Qui donc aime la vie
et désire les jours où il verra le bonheur ?
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 6 : 24 à 34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
JÉSUS CHRIST s’est fait pauvre, LUI qui était RICHE,
pour que vous deveniez riches par Sa Pauvreté.
Alléluia.
(cf. 2 Co 8, 9)




« Ne vous faites pas de souci pour demain »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Nul ne peut servir deux maîtres :
ou bien il haïra l’un et aimera l’autre,
ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre.
Vous ne pouvez pas servir à la fois DIEU et l’Argent.

C’est pourquoi Je vous dis :
Ne vous souciez pas,
pour votre vie, de ce que vous mangerez,
ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez.
La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture,
et le corps plus que les vêtements ?
Regardez les oiseaux du ciel :
ils ne font ni semailles ni moisson,
ils n’amassent pas dans des greniers,
et votre PÈRE CÉLESTE les nourrit.
Vous-mêmes, ne valez-vous pas
beaucoup plus qu’eux ?
Qui d’entre vous, en se faisant du souci,
peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?
Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ?
Observez comment poussent les lis des champs :
ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire,
n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.
Si DIEU donne un tel vêtement à l’herbe des champs,
qui est là aujourd’hui,
et qui demain sera jetée au feu,
ne fera-t-il pas bien davantage pour vous,
hommes de peu de foi ?

Ne vous faites donc pas tant de souci ;
ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?”
ou bien : “Qu’allons-nous boire ?”
ou encore : “Avec quoi nous habiller ?”
Tout cela, les païens le recherchent.
Mais votre PÈRE CÉLESTE sait que vous en avez besoin.
Cherchez d’abord le ROYAUME de DIEU et Sa JUSTICE,
et tout cela vous sera donné par surcroît.
Ne vous faites pas de souci pour demain :
demain aura souci de lui-même ;
à chaque jour suffit sa peine. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=20/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Dim 21 Juin 2015, 08:27

Dimanche 21 Juin 2015

12ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B






Lien :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/en-marche-vers-dimanche-12e-dimanche-ordinaire-b-integrale/00095033

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre de Job 38 : 1, 8 à 11


« Ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots ! »

Le SEIGNEUR s’adressa à Job du milieu de la tempête et dit :
« Qui donc a retenu la mer avec des portes,
quand elle jaillit du sein primordial ;
quand Je lui mis pour vêtement la nuée,
en guise de langes le nuage sombre ;
quand Je lui imposai Ma limite,
et que Je disposai verrou et portes ?
Et Je dis : “Tu viendras jusqu’ici !
tu n’iras pas plus loin,
ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots !” »



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Merci au DIEU LIBÉRATEUR


[Psaume 106 (107) ; entièrement]




Psaume 106 (107) : 21a et 22a et 24, 25 et 26a et 27b, 28 et 29, 30 et 31


R/ Rendez grâce au SEIGNEUR : IL est BON ! ÉTERNEL est SON AMOUR !

Qu’ils rendent grâce au SEIGNEUR de SON AMOUR,
qu’ils offrent des sacrifices d’Action de Grâce,
ceux qui ont vu les ŒUVRES du SEIGNEUR
et SES MERVEILLES parmi les océans.
R/


IL parle, et provoque la tempête,
un vent qui soulève les vagues :
portés jusqu’au ciel, retombant aux abîmes,
leur sagesse était engloutie.
R/


Dans leur angoisse, ils ont crié vers le SEIGNEUR,
et LUI les a tirés de la détresse,
réduisant la tempête au silence,
faisant taire les vagues.
R/


Ils se réjouissent de les voir s’apaiser,
d’être conduits au port qu’ils désiraient.
Qu’ils rendent grâce au SEIGNEUR de SON AMOUR,
de SES MERVEILLES pour les hommes.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5 : 14 à 17


« Un monde nouveau est déjà né »

Frères,
l’AMOUR du CHRIST nous saisit
quand nous pensons qu’un seul est mort pour tous,
et qu’ainsi tous ont passé par la mort.
Car le CHRIST est mort pour tous,
afin que les vivants n’aient plus leur vie centrée sur eux-mêmes,
mais sur LUI, qui est mort et RESSUSCITÉ pour eux.
Désormais nous ne regardons plus personne
d’une manière simplement humaine :
si nous avons connu le CHRIST de cette manière,
maintenant nous ne LE connaissons plus ainsi.
Si donc quelqu’un est dans le CHRIST,
il est une créature nouvelle.
Le monde ancien s’en est allé,
un monde nouveau est déjà né.



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 4 : 35 à 41

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Un GRAND PROPHÈTE s’est levé parmi nous,
et DIEU a visité Son Peuple.

Alléluia.




« Qui est-IL donc, CELUI-CI, pour que même le vent et la mer LUI obéissent ? »

Toute la journée,
JÉSUS avait parlé à la foule.
Le soir venu, JÉSUS dit à Ses Disciples :
« Passons sur l’autre rive. »
Quittant la foule, ils emmenèrent JÉSUS, comme IL était,
dans la barque,
et d’autres barques L’accompagnaient.
Survient une violente tempête.
Les vagues se jetaient sur la barque,
si bien que déjà elle se remplissait.
LUI dormait sur le coussin à l’arrière.
Les Disciples LE réveillent et LUI disent :
« MAÎTRE, nous sommes perdus ;
cela ne TE fait rien ? »
Réveillé, IL menaça le vent et dit à la mer :
« Silence, tais-toi ! »
Le vent tomba,
et il se fit un grand calme.
JÉSUS leur dit :
« Pourquoi êtes-vous si craintifs ?
N’avez-vous pas encore la foi ? »
Saisis d’une grande crainte,
ils se disaient entre eux :
« Qui est-IL donc, CELUI-CI,
pour que même le vent et la mer LUI obéissent ? »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=21/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Lun 22 Juin 2015, 09:43

Lundi 22 Juin 2015

Saint Jean Fisher, Évêque et Saint Thomas More ; Martyrs
Morts en 1535. Jean Fisher, Évêque de Rochester, et Thomas More, chancelier d’Angleterre, furent tous deux décapités à cause de leur opposition au schisme du roi Henri VIII.

Saint Paulin de Nole, Évêque


12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 12 : 1 à 9


« Abram s’en alla, comme le SEIGNEUR le lui avait dit »

En ces jours-là,
le SEIGNEUR dit à Abram qui vivait alors en Chaldée :
« Quitte ton pays,
ta parenté et la maison de ton père,
et va vers le pays que Je te montrerai.
Je ferai de toi une grande nation,
Je te bénirai,
Je rendrai grand ton nom,
et tu deviendras une bénédiction.
Je bénirai ceux qui te béniront ;
celui qui te maudira, Je le réprouverai.
En toi seront bénies
toutes les familles de la Terre. »
Abram s’en alla, comme le SEIGNEUR le lui avait dit,
et Loth s’en alla avec lui.
Abram avait 75 ans lorsqu’il sortit de Harane.
Il prit sa femme Saraï, son neveu Loth,
tous les biens qu’ils avaient acquis,
et les personnes dont ils s’étaient entourés à Harane ;
ils se mirent en route pour Canaan
et ils arrivèrent dans ce pays.
Abram traversa le pays jusqu’au lieu nommé Sichem,
au Chêne de Moré.
Les Cananéens étaient alors dans le pays.
Le SEIGNEUR apparut à Abram et dit :
« À ta descendance Je donnerai ce pays. »
Et là, Abram bâtit un autel
au SEIGNEUR qui lui était apparu.
De là, il se rendit dans la montagne, à l’est de Béthel,
et il planta sa tente, ayant Béthel à l’ouest, et Aï à l’est.
Là, il bâtit un autel au SEIGNEUR
et il invoqua le NOM du SEIGNEUR.
Puis, de campement en campement,
Abram s’en alla vers le Néguev.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Louange au DIEU CRÉATEUR et SAUVEUR


[Psaume 32 (33) ; entièrement]



Psaume 32 (33) : 12 et 13, 18 et 19, 20 et 22

R/ Heureux le peuple
que le SEIGNEUR s’est choisi pour Domaine.


Heureux le peuple dont le SEIGNEUR est le DIEU,
heureuse la nation qu’IL s’est choisie pour Domaine !
Du HAUT des CIEUX, le SEIGNEUR regarde :
IL voit la race des hommes.
R/

DIEU veille sur ceux qui LE craignent,
qui mettent leur espoir en SON AMOUR,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.
R/

Nous attendons notre VIE du SEIGNEUR :
IL est pour nous UN APPUI, UN BOUCLIER.
Que TON AMOUR, SEIGNEUR, soit sur nous
comme notre espoir est en TOI !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 7 : 1 à 5

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Elle est vivante, efficace, la parole de Dieu ;
elle juge des intentions et des pensées du cœur.
Alléluia.
(cf. He 4, 12)




« Enlève d’abord la poutre de ton œil »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ne jugez pas,
pour ne pas être jugés ;
de la manière dont vous jugez,
vous serez jugés ;
de la mesure dont vous mesurez,
on vous mesurera.
Quoi ! tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ;
et la poutre qui est dans ton œil,
tu ne la remarques pas ?
Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère :
“Laisse- moi enlever la paille de ton œil”,
alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ?
Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ;
alors tu verras clair
pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=22/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mar 23 Juin 2015, 09:54

Mardi 23 Juin 2015

De la férie

12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 13 : 2, 5 à 18

« Qu’il n’y ait pas de querelle entre toi et moi, car nous sommes frères ! »

Abram était extrêmement riche
en troupeaux, en argent et en or.
Loth, qui accompagnait Abram,
avait également du petit et du gros bétail,
et son propre campement.
Le pays ne leur permettait pas d’habiter ensemble,
car leurs biens étaient trop considérables
pour qu’ils puissent habiter ensemble.
Il y eut des disputes entre les bergers d’Abram
et ceux de Loth.
Les Cananéens et les Perizzites habitaient aussi le pays.
Abram dit à Loth :
« Surtout, qu’il n’y ait pas de querelle entre toi et moi,
entre tes bergers et les miens,
car nous sommes frères !
N’as-tu pas tout le pays devant toi ?
Sépare-toi donc de moi.
Si tu vas à gauche, j’irai à droite,
et si tu vas à droite, j’irai à gauche. »
Loth leva les yeux
et il vit que toute la région du Jourdain était bien irriguée.
Avant que le SEIGNEUR détruisît Sodome et Gomorrhe,
elle était comme le Jardin du SEIGNEUR,
comme le pays d’Égypte, quand on arrive au delta du Nil.
Loth choisit pour lui toute la région du Jourdain
et il partit vers l’est.
C’est ainsi qu’ils se séparèrent.
Abram habita dans le pays de Canaan,
et Loth habita dans les villes de la région du Jourdain ;
il poussa ses campements jusqu’à Sodome.
Les gens de Sodome se conduisaient mal,
et ils péchaient gravement contre le SEIGNEUR.

Après le départ de Loth, le SEIGNEUR dit à Abram :
« Lève les yeux et regarde, de l’endroit où tu es,
vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident.
Tout le pays que tu vois, Je te le donnerai,
à toi et à ta descendance, pour toujours.
Je rendrai nombreuse ta descendance,
autant que la poussière de la Terre :
si l’on pouvait compter les grains de poussière,
on pourrait compter tes descendants !
Lève-toi ! Parcours le pays en long et en large :
c’est à toi que Je vais le donner. »
Abram déplaça son campement
et alla s’établir aux chênes de Mambré, près d’Hébron ;
et là, il bâtit un autel au SEIGNEUR.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Ce que DIEU demande à Ses Fidèles

Psaume appartenant au recueil de David.

[Psaume 14 (15) ; entièrement]



Psaume 14 (15) : 2 et 3a, 3bc et 4ab, 4d et 5

R/ SEIGNEUR, qui séjournera sous Ta Tente ?

Celui qui se conduit parfaitement,
qui agit avec justice
et dit la vérité selon son cœur.
Il met un frein à sa langue.
R/

Il ne fait pas de tort à son frère
et n’outrage pas son prochain.
À ses yeux, le réprouvé est méprisable
mais il Honore les Fidèles du SEIGNEUR.
R/

Il ne reprend pas sa parole.
Il prête son argent sans intérêt,
n’accepte rien qui nuise à l’innocent.
Qui fait ainsi demeure inébranlable.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 7 : 6, 12 à 14

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Moi, Je SUIS la LUMIÈRE du monde, dit le SEIGNEUR.
Celui qui Me suit aura la LUMIÈRE de la VIE.
Alléluia.
(Jn 8, 12)




« Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ;
ne jetez pas vos perles aux pourceaux,
de peur qu’ils ne les piétinent,
puis se retournent pour vous déchirer.

Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous,
faites-le pour eux, vous aussi :
voilà ce que disent la Loi et les Prophètes.

Entrez par la porte étroite.
Elle est grande, la porte,
il est large, le chemin
qui conduit à la perdition ;
et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent.
Mais elle est étroite, la porte,
il est resserré, le chemin
qui conduit à la VIE ;
et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=23/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mer 24 Juin 2015, 09:34

Mercredi 24 Juin 2015

Nativité de Saint Jean Baptiste
Solennité

(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Isaïe 49 : 1 à 6


« Je fais de toi la lumière des nations »

Écoutez-moi,
îles lointaines !
Peuples éloignés, soyez attentifs !
J’étais encore dans le sein maternel
quand le SEIGNEUR m’a appelé ;
j’étais encore dans les entrailles de ma mère
quand IL a prononcé mon nom.
IL a fait de ma bouche une épée tranchante,
IL m’a protégé par l’ombre de Sa MAIN ;
IL a fait de moi une flèche acérée,
IL m’a caché dans Son CARQUOIS.
IL m’a dit :
« Tu es mon serviteur, Israël,
en toi Je manifesterai Ma SPLENDEUR. »
Et moi, je disais :
« Je me suis fatigué pour rien,
c’est pour le néant, c’est en pure perte
que j’ai usé mes forces. »
Et pourtant, mon droit subsistait auprès du SEIGNEUR,
ma récompense, auprès de mon DIEU.
Maintenant le SEIGNEUR parle,
LUI qui m’a façonné dès le sein de ma mère
pour que je sois Son Serviteur,
que je LUI ramène Jacob,
que je LUI rassemble Israël.
Oui, j’ai de la valeur aux YEUX du SEIGNEUR,
c’est mon DIEU qui est ma FORCE.
Et IL dit :
« C’est trop peu que tu sois mon Serviteur
pour relever les tribus de Jacob,
ramener les rescapés d’Israël :
Je fais de toi la lumière des nations,
pour que mon SALUT parvienne
jusqu’aux extrémités de la Terre. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Merci au DIEU LIBÉRATEUR


[Psaume 138 (139) ; entièrement]




Psaume 138 (139) : 1 et 2 et 3b, 13 et 14ab, 14cd et 15ab


R/ Je te rends grâce, ô mon Dieu,
pour tant de merveilles.


Qu’ils rendent grâce au SEIGNEUR de SON AMOUR,
qu’ils offrent des sacrifices d’Action de Grâce,
ceux qui ont vu les ŒUVRES du SEIGNEUR
et SES MERVEILLES parmi les océans.
R/


IL parle, et provoque la tempête,
un vent qui soulève les vagues :
portés jusqu’au ciel, retombant aux abîmes,
leur sagesse était engloutie.
R/


Dans leur angoisse, ils ont crié vers le SEIGNEUR,
et LUI les a tirés de la détresse,
réduisant la tempête au silence,
faisant taire les vagues.
R/


Ils se réjouissent de les voir s’apaiser,
d’être conduits au port qu’ils désiraient.
Qu’ils rendent grâce au SEIGNEUR de SON AMOUR,
de SES MERVEILLES pour les hommes.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Livre des Actes des Apôtres 3 : 22 à 26


« Jean le Baptiste a préparé l’AVÈNEMENT de JÉSUS »

En ces jours-là,
dans la synagogue d’Antioche de Pisidie,
Paul disait aux Juifs :
« DIEU a, pour nos pères, suscité David comme roi,
et IL lui a rendu ce témoignage :
J’ai trouvé David, fils de Jessé ;
c’est un homme selon Mon CŒUR
qui réalisera toutes Mes VOLONTÉS.

De la descendance de David,
DIEU, selon la PROMESSE,
a fait sortir un SAUVEUR pour Israël :
c’est JÉSUS,
dont Jean le Baptiste a préparé l’AVÈNEMENT
en proclamant avant LUI un baptême de conversion
pour tout le peuple d’Israël.
Au moment d’achever sa course,
Jean disait :
“Ce que vous pensez que je suis,
je ne le suis pas.
Mais LE VOICI QUI VIENT après moi,
et je ne suis pas digne de retirer les sandales de Ses PIEDS.”
Vous, frères, les fils de la lignée d’Abraham
et ceux parmi vous qui craignent DIEU,
c’est à nous que la PAROLE du SALUT a été envoyée. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 1 : 57 à 66, 80

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Toi, petit enfant,
tu seras appelé Prophète du TRÈS-HAUT :
tu marcheras devant, en présence du SEIGNEUR,
et tu prépareras Ses CHEMINS.

Alléluia.
(Lc 1, 76)




« Jean est son nom »

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter,
elle mit au monde un fils.
Ses voisins et sa famille apprirent
que le SEIGNEUR lui avait montré la GRANDEUR de Sa MISÉRICORDE,
et ils se réjouissaient avec elle.
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant.
Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père.
Mais sa mère prit la parole et déclara :
« Non, il s’appellera Jean. »
On lui dit :
« Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! »
On demandait par signes au père
comment il voulait l’appeler.
Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit :
« Jean est son nom. »
Et tout le monde en fut étonné.
À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia :
il parlait et il bénissait DIEU.
La crainte saisit alors tous les gens du voisinage
et, dans toute la région montagneuse de Judée,
on racontait tous ces événements.
Tous ceux qui les apprenaient
les conservaient dans leur cœur et disaient :
« Que sera donc cet enfant ? »
En effet, la MAIN du SEIGNEUR était avec lui.

L’enfant grandissait
et son esprit se fortifiait.
Il alla vivre au désert
jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=24/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Jeu 25 Juin 2015, 10:03

Jeudi 25 Juin 2015

De la férie

12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 16 : 1 à 12, 15 et 16

« Agar enfanta un fils à Abram, qui lui donna le nom d’Ismaël »

En ces jours-là,
Saraï, la femme d’Abram, ne lui avait pas donné d’enfant.
Elle avait une servante égyptienne, nommée Agar,
et elle dit à Abram :
« Écoute-moi : le SEIGNEUR ne m’a pas permis d’avoir un enfant.
Va donc vers ma servante ;
grâce à elle, peut-être aurai-je un fils. »
Abram écouta Saraï.
Et donc dix ans après qu’Abram se fut établi au pays de Canaan,
Saraï, femme d’Abram, prit Agar l’Égyptienne, sa servante,
et la donna pour femme à son mari Abram.
Celui-ci alla vers Agar, et elle devint enceinte.
Quand elle se vit enceinte, sa maîtresse ne compta plus à ses yeux.
Saraï dit à Abram :
« Que la violence qui m’est faite retombe sur toi !
C’est moi qui ai mis ma servante dans tes bras,
et, depuis qu’elle s’est vue enceinte,
je ne compte plus à ses yeux.
Que le SEIGNEUR soit juge entre moi et toi ! »
Abram lui répondit :
« Ta servante est entre tes mains,
fais-lui ce que bon te semble. »
Saraï humilia Agar et celle-ci prit la fuite.
L’Ange du SEIGNEUR la trouva dans le désert,
près d’une source, celle qui est sur la route de Shour.
L’Ange lui dit :
« Agar, servante de Saraï, d’où viens-tu et où vas-tu ? »
Elle répondit :
« Je fuis ma maîtresse Saraï. »
L’Ange du SEIGNEUR lui dit :
« Retourne chez ta maîtresse, et humilie-toi sous sa main. »
L’Ange du SEIGNEUR lui dit :
« Je te donnerai une descendance tellement nombreuse
qu’il sera impossible de la compter. »
L’Ange du SEIGNEUR lui dit :
« Tu es enceinte, tu vas enfanter un fils,
et tu lui donneras le nom d’Ismaël (c’est-à-dire : DIEU ENTEND),
car le SEIGNEUR t’a entendue dans ton humiliation.
Cet homme sera comme l’âne sauvage :
sa main se dressera contre tous,
et la main de tous contre lui ;
il établira sa demeure face à tous ses frères. »

Agar enfanta un fils à Abram,
qui lui donna le nom d’Ismaël.
Abram avait 86 ans
quand Agar lui enfanta Ismaël.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Infidélité d’Israël, FIDÉLITÉ de DIEU

[Psaume 105 (106) ; entièrement]



Psaume 105 (106) : 1 et 2, 3 et 4ab, 4c et 5

R/ Rendez grâce au SEIGNEUR : IL est BON !

Rendez grâce au SEIGNEUR : IL est BON !
ÉTERNEL est SON AMOUR !
Qui dira les HAUTS FAITS du SEIGNEUR,
qui célébrera SES LOUANGES ?
R/

Heureux qui pratique la justice,
qui observe le droit en tout temps !
Souviens-toi de moi, SEIGNEUR,
dans TA BIENVEILLANCE pour Ton Peuple.
R/

TOI qui le sauves, visite-moi :
que je voie le bonheur de Tes Élus ;
que j’aie part à la joie de Ton Peuple,
à la fierté de ton héritage.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 7 : 21 à 29

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera Ma PAROLE,
dit le SEIGNEUR ;
Mon PÈRE l’aimera, et Nous viendrons vers lui.
Alléluia.
(Jn 14, 23)




La maison construite sur le roc et la maison construite sur le sable

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ce n’est pas en Me disant : “SEIGNEUR, SEIGNEUR !”
qu’on entrera dans le Royaume des Cieux,
mais c’est en faisant la VOLONTÉ de Mon PÈRE qui est aux Cieux.
Ce jour-là, beaucoup me diront :
“SEIGNEUR, SEIGNEUR,
n’est-ce pas en Ton NOM que nous avons prophétisé,
en Ton NOM que nous avons expulsé les démons,
en Ton NOM que nous avons fait beaucoup de miracles ?”
Alors Je leur déclarerai :
“Je ne vous ai jamais connus.
Écartez- vous de Moi, vous qui commettez le mal !”

Ainsi, celui qui entend les PAROLES que Je dis là
et les met en pratique
est comparable à un homme prévoyant
qui a construit sa maison sur le roc.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,
les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ;
la maison ne s’est pas écroulée,
car elle était fondée sur le roc.
Et celui qui entend de Moi ces PAROLES
sans les mettre en pratique
est comparable à un homme insensé
qui a construit sa maison sur le sable.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,
les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ;
la maison s’est écroulée,
et son écroulement a été complet. »

Lorsque JÉSUS eut terminé Ce DISCOURS,
les foules restèrent frappées de SON ENSEIGNEMENT,
car IL les enseignait en homme qui a autorité,
et non pas comme leurs scribes.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=25/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Ven 26 Juin 2015, 09:58

Vendredi 26 Juin 2015

De la férie

12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 17 : 1, 9 et 10, 15 à 22


« Tous vos enfants mâles seront circoncis en signe de l’Alliance. Sara va t’enfanter un fils »

Lorsque Abraham eut atteint 99 ans,
le SEIGNEUR lui apparut et lui dit :
« JE SUIS LE DIEU-PUISSANT ;
marche en Ma PRÉSENCE et sois PARFAIT.
DIEU dit à Abraham :
« Toi, tu observeras Mon Alliance,
toi et ta descendance après toi,
de génération en génération.
Et voici l’Alliance qui sera observée entre Moi et vous,
c’est-à-dire toi et ta descendance après toi :
tous vos enfants mâles seront circoncis. »
DIEU dit encore à Abraham :
« Saraï, ta femme, tu ne l’appelleras plus du nom de Saraï ;
désormais son nom est Sara (c’est-à-dire : Princesse).
Je la bénirai : d’elle aussi Je te donnerai un fils ;
oui, Je la bénirai, elle sera à l’origine de nations,
d’elle proviendront les rois de plusieurs peuples. »
Abraham tomba face contre terre.
Il se mit à rire car il se disait :
« Un homme de cent ans va-t-il avoir un fils,
et Sara va-t-elle enfanter à 90 ans ? »
Et il dit à DIEU :
« Accorde-moi seulement qu’Ismaël vive sous Ton REGARD ! »
Mais DIEU reprit :
« Oui, vraiment, ta femme Sara va t’enfanter un fils,
tu lui donneras le nom d’Isaac.
J’établirai Mon Alliance avec lui,
comme une ALLIANCE ÉTERNELLE avec sa descendance après lui.
Au sujet d’Ismaël, Je t’ai bien entendu :
Je le bénis, Je le ferai fructifier
et se multiplier à l’infini ;
il engendrera douze princes,
et Je ferai de lui une grande nation.
Quant à Mon Alliance, c’est avec Isaac que Je l’établirai,
avec l’enfant que Sara va te donner
l’an prochain à pareille époque. »
Lorsque DIEU eut fini de parler avec Abraham,
IL s’éleva loin de lui.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur des fidèles

Chant des pèlerinages

[Psaume 127 (128) ; entièrement]



Psaume 127 (128) : 1 et 2, 3, 4 et 5

R/ Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le SEIGNEUR.


Heureux qui craint le SEIGNEUR
et marche selon Ses VOIES !
Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! À toi, le bonheur !
R/

Ta femme sera dans ta maison
comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table,
comme des plants d’olivier.
R/

Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le SEIGNEUR.
De Sion, que le SEIGNEUR te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 8 : 1 à 4

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le CHRIST a pris nos souffrances,
IL a porté nos maladies.
Alléluia.
(Mt 8, 17)




« Si TU le veux, TU peux me purifier »

Lorsque JÉSUS descendit de la montagne,
des foules nombreuses LE suivirent.
Et voici qu’un lépreux s’approcha,
se prosterna devant LUI et dit :
« SEIGNEUR, si TU le veux,
TU peux me purifier. »
JÉSUS étendit LA MAIN,
le toucha et lui dit :
« Je le veux, sois purifié. »
Et aussitôt il fut purifié de sa lèpre.
JÉSUS lui dit :
« Attention, ne dis rien à personne,
mais va te montrer au prêtre.
Et donne l’offrande que Moïse a prescrite :
ce sera pour les gens un témoignage. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=26/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Ven 26 Juin 2015, 19:31

Samedi 27 Juin 2015

Saint Cyrille d’Alexandrie, Évêque et Docteur de l’Église
Mort en 444. Patriarche d’Alexandrie, il fut l’âme du concile oecuménique d’Éphèse qui, en 431, proclama MARIE “MÈRE de DIEU”


12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 18 : 1 à 15


« Y a-t-il une MERVEILLE que le SEIGNEUR ne puisse accomplir ? Au moment où Je reviendrai chez toi, Sara aura un fils »

En ces jours-là,
aux chênes de Mambré, le SEIGNEUR apparut à Abraham,
qui était assis à l’entrée de la tente.
C’était l’heure la plus chaude du jour.
Abraham leva les yeux,
et il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui.
Dès qu’il les vit, il courut à leur rencontre depuis l’entrée de la tente
et se prosterna jusqu’à terre.
Il dit :
« Mon SEIGNEUR, si j’ai pu trouver grâce à TES YEUX,
ne passe pas sans t’arrêter près de Ton Serviteur.
Permettez que l’on vous apporte un peu d’eau,
vous vous laverez les pieds,
et vous vous étendrez sous cet arbre.
Je vais chercher de quoi manger,
et vous reprendrez des forces avant d’aller plus loin,
puisque vous êtes passés près de Votre Serviteur ! »
Ils répondirent :
« Fais comme tu l’as dit. »
Abraham se hâta d’aller trouver Sara dans sa tente,
et il dit :
« Prends vite trois grandes mesures de fleur de farine,
pétris la pâte et fais des galettes. »
Puis Abraham courut au troupeau,
il prit un veau gras et tendre,
et le donna à un serviteur, qui se hâta de le préparer.
Il prit du fromage blanc, du lait,
le veau que l’on avait apprêté,
et les déposa devant eux ;
il se tenait debout près d’eux, sous l’arbre,
pendant qu’ils mangeaient.
ILS lui demandèrent :
« Où est Sara, ta femme ? »
Il répondit :
« Elle est à l’intérieur de la tente. »
Le voyageur reprit :
« Je reviendrai chez toi au temps fixé pour la naissance,
et à ce moment-là, Sara, ta femme, aura un fils. »
Or, Sara écoutait par-derrière, à l’entrée de la tente.
– Abraham et Sara étaient très avancés en âge,
et Sara avait cessé d’avoir ce qui arrive aux femmes.
Elle se mit à rire en elle-même ; elle se disait :
« J’ai pourtant passé l’âge du plaisir,
et mon seigneur est un vieillard ! »
Le SEIGNEUR DIEU dit à Abraham :
« Pourquoi Sara a-t-elle ri, en disant :
“Est-ce que vraiment j’aurais un enfant,
vieille comme je suis ?”
Y a-t-il une MERVEILLE que le SEIGNEUR ne puisse accomplir ?
Au moment où Je reviendrai chez toi,
au temps fixé pour la naissance,
Sara aura un fils. »
Sara mentit en disant :
« Je n’ai pas ri »,
car elle avait peur.
Mais le SEIGNEUR répliqua :
« Si, tu as ri. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Le cantique de MARIE

[Saint Luc 1 : 46 à 56 ; entièrement]



Saint Luc 1 : 46b et 47, 48 et 49, 50 et 53, 54 et 55

R/ Le SEIGNEUR se souvient de SON AMOUR.

Mon âme exalte le SEIGNEUR,
exulte mon esprit en DIEU, mon SAUVEUR !
R/

IL s’est penché sur Son Humble Servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le PUISSANT fit pour moi des MERVEILLES ;
SAINT EST SON NOM !
R/

Sa MISÉRICORDE s’étend d’âge en âge
sur ceux qui LE craignent.
IL comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
R/

IL relève Israël Son Serviteur,
IL se souvient de SON AMOUR,
de la PROMESSE faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 8 : 5 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le CHRIST a pris nos souffrances,
IL a porté nos maladies.
Alléluia.
(Mt 8, 17)




« Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob »

En ce temps-là,
comme JÉSUS était entré à Capharnaüm,
un centurion s’approcha de LUI et LE supplia :
« SEIGNEUR, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé,
et il souffre terriblement. »
JÉSUS lui dit :
« Je vais aller moi-même le guérir. »
Le centurion reprit :
« SEIGNEUR, je ne suis pas digne
que TU entres sous mon toit,
mais dis seulement une PAROLE
et mon serviteur sera guéri.
Moi-même qui suis soumis à une autorité,
j’ai des soldats sous mes ordres ;
à l’un, je dis : “Va”, et il va ;
à un autre : “Viens”, et il vient,
et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
À ces mots, JÉSUS fut dans l’admiration
et dit à ceux qui LE suivaient :
« AMEN, Je vous le déclare,
chez personne en Israël, Je n’ai trouvé une telle foi.
Aussi Je vous le dis :
Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident
et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob
au festin du Royaume des Cieux,
mais les fils du Royaume seront jetés
dans les ténèbres du dehors ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
Et JÉSUS dit au centurion :
« Rentre chez toi,
que tout se passe pour toi selon ta foi. »
Et, à l’heure même, le serviteur fut guéri.

Comme JÉSUS entrait chez Pierre, dans sa maison,
IL vit sa belle-mère couchée avec de la fièvre.
IL lui toucha la main,
et la fièvre la quitta.
Elle se leva,
et elle LE servait.

Le soir venu, on présenta à JÉSUS beaucoup de possédés.
D’une PAROLE, IL expulsa les esprits
et, tous ceux qui étaient atteints d’un mal, IL les guérit,
pour que soit accomplie
la PAROLE prononcée par le Prophète Isaïe :
IL a pris nos souffrances,
IL a porté nos maladies.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=27/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Dim 28 Juin 2015, 08:41

Dimanche 28 Juin 2015

13ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B







Lien :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/en-marche-vers-dimanche-13e-dimanche-ordinaire-b-integrale/00095038

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre de la Sagesse 1 : 13 à 15 ; 2 : 23 et 24


« C’est par la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde »

DIEU n’a pas fait la mort,
IL ne se réjouit pas de voir mourir les êtres vivants.
IL les a tous créés pour qu’ils subsistent ;
ce qui naît dans le monde est porteur de vie :
on n’y trouve pas de poison qui fasse mourir.
La puissance de la Mort ne règne pas sur la Terre,
car la JUSTICE est IMMORTELLE.

DIEU a créé l’Homme pour l’INCORRUPTIBILITÉ,
IL a fait de lui une image de SA PROPRE IDENTITÉ.
C’est par la jalousie du diable
que la mort est entrée dans le monde ;
ils en font l’expérience,
ceux qui prennent parti pour lui.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






SEIGNEUR, TU m’as rendu la vie

Chant pour la consécration du temple, appartenant au recueil de David.


[Psaume 29 (30) ; entièrement]




Psaume 29 (30) : 2 et 4, 5 et 6ab, 6cd et 12, 13


R/ Je T’exalte, SEIGNEUR : TU m’as relevé.

Je t’exalte, SEIGNEUR : TU m’as relevé,
TU m’épargnes les rires de l’ennemi.
SEIGNEUR, TU m’as fait remonter de l’abîme
et revivre quand je descendais à la fosse.
R/


Fêtez le SEIGNEUR, vous, Ses Fidèles,
rendez grâce en rappelant SON NOM TRÈS SAINT.
Sa colère ne dure qu’un instant,
SA BONTÉ, TOUTE la VIE.
R/


Avec le soir, viennent les larmes,
mais au matin, les cris de joie.
TU as changé mon deuil en une danse,
mes habits funèbres en parure de joie.
R/


Que mon cœur ne se taise pas,
qu’il soit en fête pour TOI,
et que sans fin, SEIGNEUR, mon DIEU,
je TE rende grâce !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 8 : 7 et 9, 13 à 15


« Ce que vous avez en abondance comblera les besoins des frères pauvres »

Frères,
puisque vous avez tout en abondance,
la foi, la PAROLE, la CONNAISSANCE de DIEU,
toute sorte d’empressement et l’amour qui vous vient de nous,
qu’il y ait aussi abondance dans votre don généreux !
Vous connaissez en effet le don généreux
de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST :
LUI qui est RICHE, IL s’est fait pauvre à cause de vous,
pour que vous deveniez riches par Sa Pauvreté.
Il ne s’agit pas de vous mettre dans la gêne
en soulageant les autres,
il s’agit d’égalité.
Dans la circonstance présente,
ce que vous avez en abondance comblera leurs besoins,
afin que, réciproquement, ce qu’ils ont en abondance
puisse combler vos besoins,
et cela fera l’égalité,
comme dit l’Écriture à propos de la manne :
Celui qui en avait ramassé beaucoup
n’eut rien de trop,
celui qui en avait ramassé peu
ne manqua de rien.




– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 5 : 21 à 43

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, a détruit la mort ;
IL a fait RESPLENDIR la VIE par l’Évangile.

Alléluia.
(2 Tm 1, 10)




« Jeune fille, Je te le dis, lève-toi ! »

En ce temps-là,
JÉSUS regagna en barque l’autre rive,
et une grande foule s’assembla autour de LUI.
IL était au bord de la mer.
Arrive un des chefs de synagogue, nommé Jaïre.
Voyant JÉSUS, il tombe à SES PIEDS
et LE supplie instamment :
« Ma fille, encore si jeune, est à la dernière extrémité.
Viens lui imposer les mains
pour qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. »
JÉSUS partit avec lui,
et la foule qui LE suivait
était si nombreuse qu’elle L’écrasait.

Or, une femme, qui avait des pertes de sang depuis douze ans…
– elle avait beaucoup souffert
du traitement de nombreux médecins,
et elle avait dépensé tous ses biens
sans avoir la moindre amélioration ;
au contraire, son état avait plutôt empiré –
… cette femme donc, ayant appris ce qu’on disait de JÉSUS,
vint par-derrière dans la foule et toucha SON VÊTEMENT.
Elle se disait en effet :
« Si je parviens à toucher seulement SON VÊTEMENT,
je serai sauvée. »
À l’instant, l’hémorragie s’arrêta,
et elle ressentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal.
Aussitôt JÉSUS se rendit compte qu’une force était sortie de LUI.
IL se retourna dans la foule, et IL demandait :
« Qui a touché Mes VÊTEMENTS ? »
Ses Disciples LUI répondirent :
« TU vois bien la foule qui T’écrase,
et TU demandes : “Qui m’a touché ?” »
Mais LUI regardait tout autour
pour voir celle qui avait fait cela.
Alors la femme, saisie de crainte et toute tremblante,
sachant ce qui lui était arrivé,
vint se jeter à SES PIEDS et LUI dit toute la vérité.
JÉSUS lui dit alors :
« Ma fille, ta foi t’a sauvée.
Va en paix et sois guérie de ton mal. »

Comme IL parlait encore, des gens arrivent de la maison de Jaïre,
le chef de synagogue, pour dire à celui-ci :
« Ta fille vient de mourir.
À quoi bon déranger encore le MAÎTRE ? »
JÉSUS, surprenant ces mots,
dit au chef de synagogue :
« Ne crains pas, crois seulement. »
IL ne laissa personne L’accompagner,
sauf Pierre, Jacques, et Jean, le frère de Jacques.
Ils arrivent à la maison du chef de synagogue.
JÉSUS voit l’agitation,
et des gens qui pleurent et poussent de grands cris.
IL entre et leur dit :
« Pourquoi cette agitation et ces pleurs ?
L’enfant n’est pas morte : elle dort. »
Mais on se moquait de LUI.
Alors IL met tout le monde dehors,
prend avec LUI le père et la mère de l’enfant,
et ceux qui étaient avec LUI ;
puis IL pénètre là où reposait l’enfant.
IL saisit la main de l’enfant, et lui dit :
« Talitha koum »,
ce qui signifie :
« Jeune fille, Je te le dis, lève-toi! »
Aussitôt la jeune fille se leva et se mit à marcher
– elle avait en effet douze ans.
Ils furent frappés d’une grande stupeur.
Et JÉSUS leur ordonna fermement
de ne le faire savoir à personne ;
puis IL leur dit de la faire manger.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=28/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Lun 29 Juin 2015, 10:13

Lundi 29 Juin 2015


Saint Pierre et Saint Paul ; Apôtres
Simon, frère André, reçut de JÉSUS le nom de Pierre. Paul rencontra le CHRIST sur le chemin de Damas. Ils sont appelés “colonnes de l’église” ils moururent martyrs à Rome (vers 64).


(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Livre des Actes des Apôtres 12 : 1 à 11


« Vraiment, je me rends compte maintenant que le SEIGNEUR m’a arraché aux mains d’Hérode »

À cette époque,
le roi Hérode Agrippa
se saisit de certains membres de l’Église pour les mettre à mal.
Il supprima Jacques, frère de Jean,
en le faisant décapiter.
Voyant que cette mesure plaisait aux Juifs,
il décida aussi d’arrêter Pierre.
C’était les jours des Pains sans levain.
Il le fit appréhender, emprisonner,
et placer sous la garde de quatre escouades de quatre soldats ;
il voulait le faire comparaître devant le peuple
après la Pâque.
Tandis que Pierre était ainsi détenu dans la prison,
l’Église priait DIEU pour lui avec insistance.
Hérode allait le faire comparaître.
Or, Pierre dormait, cette nuit-là,
entre deux soldats ;
il était attaché avec deux chaînes
et des gardes étaient en faction
devant la porte de la prison.
Et voici que survint l’Ange du SEIGNEUR,
et une Lumière brilla dans la cellule.
Il réveilla Pierre en le frappant au côté et dit :
« Lève-toi vite. »
Les chaînes lui tombèrent des mains.
Alors l’Ange lui dit :
« Mets ta ceinture et chausse tes sandales. »
Ce que fit Pierre.
L’Ange ajouta : « Enveloppe-toi
de ton manteau et suis-moi.»
Pierre sortit derrière lui,
mais il ne savait pas que tout ce qui arrivait grâce à l’Ange
était bien réel ;
il pensait qu’il avait une vision.
Passant devant un premier poste de garde,
puis devant un second,
ils arrivèrent au portail de fer donnant sur la ville.
Celui-ci s’ouvrit tout seul devant eux.
Une fois dehors, ils s’engagèrent dans une rue,
et aussitôt l’Ange le quitta.
Alors, se reprenant, Pierre dit :
« Vraiment, je me rends compte maintenant
que le SEIGNEUR a envoyé Son Ange,
et qu’il m’a arraché aux mains d’Hérode
et à tout ce qu’attendait le peuple juif. »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.


[Psaume 33 (34) ; entièrement]




Psaume 33 (34) : 2 et 3, 4 et 5, 6 et 7, 8 et 9


R/ De toutes mes frayeurs,
le SEIGNEUR me délivre.


Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
Sa Louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !
R/


Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons tous ensemble SON NOM.
Je cherche le Seigneur, Il me répond :
de toutes mes frayeurs, IL me délivre.
R/


Qui regarde vers LUI resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le SEIGNEUR entend :
IL le sauve de toutes ses angoisses.
R/


L’Ange du SEIGNEUR campe alentour,
pour libérer ceux qui LE craignent.
Goûtez et voyez : le SEIGNEUR EST BON !
Heureux qui trouve en LUI son Refuge !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre à Timothée 4 : 6 à 8, 17 et 18


« Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice »

Bien-aimé,
je suis déjà offert en sacrifice,
le moment de mon départ est venu.
J’ai mené le bon combat,
j’ai achevé ma course,
j’ai gardé la foi.
Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice :
le SEIGNEUR, le JUSTE JUGE, me la remettra en ce jour-là,
et non seulement à moi,
mais aussi à tous ceux qui auront désiré avec amour
SA MANIFESTATION GLORIEUSE.

Tous m’ont abandonné.
Le SEIGNEUR, LUI, m’a assisté.
IL m’a rempli de FORCE
pour que, par moi,
la Proclamation de l’Évangile s’accomplisse jusqu’au bout
et que toutes les nations l’entendent.
J’ai été arraché à la gueule du lion ;
le SEIGNEUR m’arrachera encore
à tout ce qu’on fait pour me nuire.
IL me sauvera et me fera entrer dans son Royaume Céleste.
À LUI la GLOIRE pour les siècles des siècles. Amen.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 16 : 13 à 19

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Tu es Pierre,
et sur cette pierre Je bâtirai Mon Église ;
et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur Elle.

Alléluia.
(Mt 16, 18)




« Tu es Pierre, et Je te donnerai les Clés du Royaume des Cieux »

En ce temps-là,
JÉSUS, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe,
demandait à Ses Disciples :
« Au dire des gens,
qui est le FILS de l’Homme ? »
Ils répondirent :
« Pour les uns, Jean le Baptiste ;
pour d’autres, Élie ;
pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des Prophètes. »
JÉSUS leur demanda :
« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-Je? »
Alors Simon-Pierre prit la Parole et dit :
« TU ES LE CHRIST,
le FILS DU DIEU VIVANT ! »
Prenant la Parole à Son Tour, JÉSUS lui dit :
« Heureux es-tu, Simon fils de Yonas :
ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela,
mais MON PÈRE qui est aux Cieux.
Et Moi, Je te le déclare :
Tu es Pierre,
et sur cette pierre Je bâtirai Mon Église ;
et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur Elle.
Je te donnerai les Clés du Royaume des Cieux :
tout ce que tu auras lié sur la Terre
sera lié dans les Cieux,
et tout ce que tu auras délié sur la Terre
sera délié dans les Cieux. »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=29/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mar 30 Juin 2015, 10:15

Mardi 30 Juin 2015


Saints Premiers Martyrs de l’Église de Rome
1er siècle. Injustement accusés par Néron d’être responsables de l’incendie de Rome en l’an 64, de très nombreux chrétiens furent crucifiés, jetés aux fauves ou brûlés vifs.


13ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de la Genèse 19 : 15 à 29


« Le SEIGNEUR fit tomber sur Sodome et Gomorrhe une pluie de soufre et de feu »

En ces jours-là,
les gens de Sodome avaient voulu s’en prendre
aux deux voyageurs passant la nuit chez Loth.
À l’aurore, les deux Anges pressèrent Loth, en disant :
« Debout !
Prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, et va-t’en,
de peur que tu ne périsses
à cause des crimes de cette ville. »
Comme il s’attardait, ces hommes le saisirent par la main,
ainsi que sa femme et ses deux filles,
parce que le SEIGNEUR voulait l’épargner.
Ils le firent sortir et le conduisirent hors de la ville.
Une fois sortis, ils dirent :
« Sauve-toi si tu tiens à la vie !
Ne regarde pas en arrière,
ne t’arrête nulle part dans cette région,
sauve-toi dans la montagne,
si tu ne veux pas périr ! »
Loth leur dit :
« Non, je vous en prie, mes seigneurs !
Votre serviteur a trouvé grâce à vos yeux,
et vous m’avez fait une grande faveur en me laissant la vie.
Mais je n’ai pas le temps de me sauver dans la montagne :
le malheur va me rattraper et je mourrai.
Voici une ville assez proche pour y fuir
– elle est si petite ! –
Permettez que je me sauve là-bas
– elle est si petite ! –
afin de rester en vie ! »
Ils lui répondirent :
« Pour te faire plaisir cette fois encore,
je ne détruirai pas la ville dont tu parles.
Vite, sauve-toi là-bas,
car je ne puis rien faire avant que tu y sois arrivé. »
C’est pour cela qu’on a donné à cette ville le nom de Soar
(ce qui veut dire : Petite).

Le soleil se levait sur le pays
et Loth entrait à Soar,
quand le SEIGNEUR fit tomber du Ciel sur Sodome et Gomorrhe
une pluie de soufre et de feu venant du SEIGNEUR.
DIEU détruisit ces villes et toute la région,
avec tous leurs habitants et la végétation.
Or, la femme de Loth avait regardé en arrière,
et elle était devenue une colonne de sel.

Abraham se leva de bon matin
pour se rendre à l’endroit
où il s’était tenu en Présence du SEIGNEUR,
et il regarda du côté de Sodome,
de Gomorrhe et de toute la région :
il vit monter de la terre une fumée
semblable à celle d’une fournaise !

Lorsque DIEU a détruit les villes de cette région,
il s’est souvenu d’Abraham ;
et il a fait échapper Loth
au cataclysme qui a détruit les villes où il habitait.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Un innocent fait appel à DIEU

Du recueil de David.

[Psaume 25 (26) ; entièrement]




Psaume 25 (26) : 2 et 3, 9 et 10, 11 et 12


R/ J’ai devant les yeux TON AMOUR, SEIGNEUR.

Éprouve-moi, SEIGNEUR, scrute-moi,
passe au feu mes reins et mon cœur.
J’ai devant les yeux TON AMOUR,
je marche selon TA VÉRITÉ.
R/


Ne m’inflige pas le sort des pécheurs,
le destin de ceux qui versent le sang :
ils ont dans les mains la corruption ;
leur droite est pleine de profits.
R/


Oui, j’ai marché sans faillir :
libère-moi ! prends pitié de moi !
Sous mes pieds le terrain est sûr ;
dans l’assemblée je bénirai le SEIGNEUR.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 8 : 23 à 27

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
J’espère le SEIGNEUR,
et j’attends SA PAROLE.
Alléluia.
(cf. Ps 129, 5)




« JÉSUS, debout, menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme »

En ce temps-là,
comme JÉSUS montait dans la barque,
Ses Disciples LE suivirent.
Et voici que la mer devint tellement agitée
que la barque était recouverte par les vagues.
Mais LUI dormait.
Les Disciples s’approchèrent et LE réveillèrent en disant :
« SEIGNEUR, sauve-nous !
Nous sommes perdus. »
Mais IL leur dit :
« Pourquoi êtes-vous si craintifs,
hommes de peu de foi ? »
Alors, JÉSUS, debout, menaça les vents et la mer,
et il se fit un grand calme.
Les gens furent saisis d’étonnement et disaient :
« Quel est donc CELUI-CI,
pour que même les vents et la mer LUI obéissent ? »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=30/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mer 01 Juil 2015, 09:48

Mercredi 1er Juillet 2015

De la férie

13ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 21 : 5, 8 à 20

« Le fils de cette servante ne doit pas partager l’héritage de mon fils Isaac »

Abraham avait cent ans quand naquit son fils Isaac.
L’enfant grandit, et il fut sevré.
Abraham donna un grand festin le jour où Isaac fut sevré.
Or, Sara regardait s’amuser Ismaël,
ce fils qu’Abraham avait eu d’Agar l’Égyptienne.
Elle dit à Abraham :
« Chasse cette servante et son fils ;
car le fils de cette servante
ne doit pas partager l’héritage de mon fils Isaac. »
Cette parole attrista beaucoup Abraham,
à cause de son fils Ismaël,
mais DIEU lui dit :
« Ne sois pas triste à cause du garçon et de ta servante ;
écoute tout ce que Sara te dira,
car c’est par Isaac qu’une descendance portera ton nom ;
mais Je ferai aussi une nation du fils de la servante,
car lui aussi est de ta descendance. »

Abraham se leva de bon matin, il prit du pain et une outre d’eau,
il les posa sur l’épaule d’Agar,
il lui remit l’enfant,
puis il la renvoya.
Elle partit et alla errer dans le désert de Bershéba.
Quand l’eau de l’outre fut épuisée,
elle laissa l’enfant sous un buisson,
et alla s’asseoir non loin de là,
à la distance d’une portée de flèche.
Elle se disait :
« Je ne veux pas voir mourir l’enfant ! »
Elle s’assit non loin de là.
Elle éleva la voix et pleura.
DIEU entendit la voix du petit garçon ;
et du Ciel, l’Ange de DIEU appela Agar :
« Qu’as-tu, Agar ?
Sois sans crainte, car DIEU a entendu la voix du petit garçon,
sous le buisson où il était.
Debout ! Prends le garçon et tiens-le par la main,
car Je ferai de lui une grande nation. »
Alors, DIEU ouvrit les yeux d’Agar,
et elle aperçut un puits.
Elle alla remplir l’outre et fit boire le garçon.
DIEU fut avec lui,
il grandit et habita au désert, et il devint un tireur à l’arc.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[Psaume 33 (34) ; entièrement]



Psaume 33 (34) : 7 et 8, 10 et 11, 12 et 13

R/ Un pauvre crie ;
le SEIGNEUR entend.


Un pauvre crie ; le SEIGNEUR entend :
IL le sauve de toutes ses angoisses.
L’Ange du SEIGNEUR campe alentour
pour libérer ceux qui LE craignent.
R/

Saints du SEIGNEUR, adorez-LE :
rien ne manque à ceux qui LE craignent.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;
qui cherche le SEIGNEUR ne manquera d’aucun bien.
R/

Venez, mes fils, écoutez-moi,
que je vous enseigne la crainte du SEIGNEUR.
Qui donc aime la vie
et désire les jours où il verra le bonheur ?
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 8 : 28 à 34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le PÈRE a voulu nous engendrer,
par SA PAROLE de VÉRITÉ,
pour faire de nous comme les Prémices de Ses Créatures.
Alléluia.
(Jc 1, 18)




« Es-TU venu pour nous tourmenter avant le moment fixé ? »

En ce temps-là,
comme JÉSUS arrivait sur l’autre rive,
dans le pays des Gadaréniens,
deux possédés sortirent d’entre les tombes à SA RENCONTRE ;
ils étaient si agressifs
que personne ne pouvait passer par ce chemin.
Et voilà qu’ils se mirent à crier :
« Que nous veux-TU, FILS de DIEU ?
Es-TU venu pour nous tourmenter avant le moment fixé ? »
Or, il y avait au loin un grand troupeau de porcs
qui cherchait sa nourriture.
Les démons suppliaient JÉSUS :
« Si TU nous expulses,
envoie-nous dans le troupeau de porcs. »
IL leur répondit :
« Allez. »
Ils sortirent et ils s’en allèrent dans les porcs ;
et voilà que, du haut de la falaise,
tout le troupeau se précipita dans la mer,
et les porcs moururent dans les flots.
Les gardiens prirent la fuite
et s’en allèrent dans la ville annoncer tout cela,
et en particulier ce qui était arrivé aux possédés.
Et voilà que toute la ville sortit à la rencontre de JÉSUS ;
et lorsqu’ils le virent, les gens LE supplièrent
de partir de leur territoire.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=01/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Jeu 02 Juil 2015, 09:45

Jeudi 2 Juillet 2015

De la férie

13ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 22 : 1 à 19

Le sacrifice de notre patriarche Abraham.

En ces jours-là,
DIEU mit Abraham à l’épreuve.
IL lui dit :
« Abraham ! »
Celui- ci répondit :
« Me voici ! »
DIEU dit :
« Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac,
va au pays de Moriah,
et là tu l’offriras en holocauste
sur la montagne que Je t’indiquerai. »

Abraham se leva de bon matin,
sella son âne,
et prit avec lui deux de ses serviteurs et son fils Isaac.
Il fendit le bois pour l’holocauste,
et se mit en route vers l’endroit que DIEU lui avait indiqué.
Le troisième jour, Abraham, levant les yeux,
vit l’endroit de loin.
Abraham dit à ses serviteurs :
« Restez ici avec l’âne.
Moi et le garçon, nous irons jusque là-bas pour adorer,
puis nous reviendrons vers vous. »

Abraham prit le bois pour l’holocauste
et le chargea sur son fils Isaac ;
il prit le feu et le couteau,
et tous deux s’en allèrent ensemble.
Isaac dit à son père Abraham :
« Mon père !
– Eh bien, mon fils ? »
Isaac reprit :
« Voilà le feu et le bois,
mais où est l’agneau pour l’holocauste ? »
Abraham répondit :
« DIEU saura bien trouver
l’agneau pour l’holocauste, mon fils. »
Et ils s’en allaient tous les deux ensemble.

Ils arrivèrent à l’endroit que DIEU avait indiqué.
Abraham y bâtit l’autel et disposa le bois ;
puis il lia son fils Isaac
et le mit sur l’autel, par-dessus le bois.
Abraham étendit la main
et saisit le couteau pour immoler son fils.
Mais l’Ange du SEIGNEUR l’appela du HAUT du CIEL et dit :
« Abraham ! Abraham ! »
Il répondit :
« Me voici ! »
L’Ange lui dit :
« Ne porte pas la main sur le garçon !
Ne lui fais aucun mal !
Je sais maintenant que tu crains DIEU :
tu ne M’as pas refusé ton fils, ton unique. »
Abraham leva les yeux et vit un bélier
retenu par les cornes dans un buisson.
Il alla prendre le bélier
et l’offrit en holocauste à la place de son fils.
Abraham donna à ce lieu le nom de « LE-SEIGNEUR-VOIT ».
On l’appelle aujourd’hui : « SUR-LE-MONT-LE-SEIGNEUR-EST-VU. »

Du CIEL, l’Ange du SEIGNEUR appela une seconde fois Abraham.
IL déclara :
« Je le jure par MOI-MÊME, ORACLE du SEIGNEUR :
parce que tu as fait cela,
parce que tu ne M’as pas refusé ton fils, ton unique,
Je te comblerai de bénédictions,
Je rendrai ta descendance aussi nombreuse
que les étoiles du ciel
et que le sable au bord de la mer,
et ta descendance occupera les places fortes de ses ennemis.
Puisque tu as écouté Ma VOIX,
toutes les nations de la Terre
s’adresseront l’une à l’autre la bénédiction
par le nom de ta descendance. »

Alors Abraham retourna auprès de ses serviteurs
et ensemble ils se mirent en route pour Bershéba ;
et Abraham y habita.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Prière d’un homme arraché à la mort

[Psaume 114 (116A) ; entièrement]



Psaume 114 (116A) : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6, 8 et 9

R/ Je marcherai en PRÉSENCE du SEIGNEUR
sur la Terre des vivants.


J’aime le SEIGNEUR :
IL entend le cri de ma prière ;
IL incline vers moi SON OREILLE :
toute ma vie, je L’invoquerai.
R/

J’étais pris dans les filets de la mort,
retenu dans les liens de l’abîme,
j’éprouvais la tristesse et l’angoisse ;
j’ai invoqué le NOM du SEIGNEUR :
« SEIGNEUR, je T’en prie, délivre-moi ! »
R/

Le SEIGNEUR est JUSTICE et PITIÉ,
notre DIEU est TENDRESSE.
Le SEIGNEUR défend les petits :
j’étais faible, IL m’a sauvé.
R/

IL a sauvé mon âme de la mort,
gardé mes yeux des larmes
et mes pieds du faux pas.
Je marcherai en PRÉSENCE du SEIGNEUR
sur la Terre des vivants.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 9 : 1 à 8

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Dans le CHRIST,
DIEU réconciliait le monde avec LUI :
IL a mis dans notre bouche la PAROLE de la RÉCONCILIATION.
Alléluia.
(cf. 2 Co 5, 19)




« Les foules rendirent GLOIRE à DIEU qui a donné un tel pouvoir aux hommes »

En ce temps-là,
JÉSUS monta en barque, refit la traversée,
et alla dans sa ville de Capharnaüm.
Et voici qu’on LUI présenta un paralysé,
couché sur une civière.
Voyant leur foi,
JÉSUS dit au paralysé :
« Confiance, mon enfant,
tes péchés sont pardonnés. »
Et voici que certains parmi les scribes se disaient :
« Celui-là blasphème. »
Mais JÉSUS, connaissant leurs pensées, demanda :
« Pourquoi avez-vous des pensées mauvaises ?
En effet, qu’est-ce qui est le plus facile ?
Dire : “Tes péchés sont pardonnés”,
ou bien dire : “Lève- toi et marche” ?
Eh bien ! pour que vous sachiez que le FILS de l’Homme
a le pouvoir, sur la Terre, de pardonner les péchés…
– JÉSUS s’adressa alors au paralysé –
lève-toi, prends ta civière,
et rentre dans ta maison. »
Il se leva et rentra dans sa maison.
Voyant cela, les foules furent saisies de crainte,
et rendirent GLOIRE à DIEU
qui a donné un tel pouvoir aux hommes.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=02/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Ven 03 Juil 2015, 09:34

Vendredi 3 Juillet 2015

Saint Thomas, Apôtre
1er siècle. L’un des douze Apôtres. Devant l’annonce de la résurrection de JÉSUS, il se montra d’abord incrédule, puis exprima sa foi en disant : “Mon SEIGNEUR et mon DIEU !”

13ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B






(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 2 : 19 à 22

L'Église fondée sur les Apôtres

Frères,
Maintenant, dans le CHRIST JÉSUS,
vous n'êtes plus des étrangers ni des gens de passage,
vous êtes citoyens du peuple Saint, membres de la Famille de DIEU,
car vous avez été intégrés dans la construction
qui a pour fondations les Apôtres et les Prophètes ;
et la PIERRE ANGULAIRE, c'est le CHRIST JÉSUS LUI-MÊME.
En LUI, toute la construction s'élève harmonieusement
pour devenir un Temple Saint dans le SEIGNEUR.
En LUI, vous êtes, vous aussi, des éléments de la construction
pour devenir par l'ESPRIT SAINT la demeure de DIEU.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Louange Universelle


Psaume 116 (117) : 1, 2

R/ Allez par le monde entier annoncer la Bonne Nouvelle.

Louez le SEIGNEUR, tous les peuples ;
fêtez-LE, tous les pays !
R/

SON AMOUR envers nous s'est montré le PLUS FORT ;
ÉTERNELLE est la FIDÉLITÉ du SEIGNEUR !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 20 : 24 à 29

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Thomas a vu le SEIGNEUR : il a cru.
Heureux celui qui croit sans avoir vu !
Alléluia.
(cf. Jn 20, 29)




L'incrédulité et la foi de Thomas

L'un des Douze, Thomas
(dont le nom signifie : Jumeau),
n'était pas avec eux
quand JÉSUS était venu.
Les autres Disciples lui disaient :
« Nous avons vu le SEIGNEUR ! »
Mais il leur déclara :
« Si je ne vois pas dans SES MAINS
la marque des clous,
si je ne mets pas mon doigt
à l'endroit des clous,
si je ne mets pas la main dans SON CÔTÉ,
non, je ne croirai pas ! »

Huit jours plus tard,
les Disciples se trouvaient de nouveau dans la maison,
et Thomas était avec eux.
JÉSUS vient,
alors que les portes étaient verrouillées,
et IL était là au milieu d'eux.
IL dit :
« La paix soit avec vous ! »
Puis IL dit à Thomas :
« Avance ton doigt ici, et vois MES MAINS ;
avance ta main, et mets-la dans MON CÔTÉ :
cesse d'être incrédule,
sois croyant. »
Thomas LUI dit alors :
« Mon SEIGNEUR et mon DIEU ! »
JÉSUS lui dit :
« Parce que tu M'as vu, tu crois.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=03/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Sam 04 Juil 2015, 09:48

Samedi 4 Juillet 2015

Sainte Elisabeth du Portugal

13ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 27 : 1 à 5, 15 à 29


« Jacob a volé mon droit d’aînesse et ma bénédiction », déclare Ésaü

Isaac était devenu vieux,
ses yeux avaient faibli et il n’y voyait plus.
Il appela Ésaü, son fils aîné :
« Mon fils ! »
Celui-ci répondit :
« Me voici. »
Isaac reprit :
« Tu vois : je suis devenu vieux,
mais je ne sais pas le jour de ma mort.
Prends donc maintenant tes armes, ton carquois et ton arc,
sors dans la campagne et tue-moi du gibier.
Prépare-moi un bon plat comme je les aime
et apporte-le-moi pour que je mange,
et que je te bénisse avant de mourir. »
Pendant qu’Isaac parlait ainsi à son fils Ésaü,
Rébecca écoutait.
Ésaü alla donc dans la campagne chasser du gibier pour son père.

Rébecca prit les meilleurs habits d’Ésaü, son fils aîné,
ceux qu’elle gardait à la maison ;
elle en revêtit Jacob, son fils cadet.
Puis, avec des peaux de chevreau,
elle lui couvrit les mains et la partie lisse du cou.
Elle remit ensuite entre ses mains
le plat et le pain qu’elle avait préparés.
Jacob entra chez son père et dit :
« Mon père ! »
Celui-ci répondit :
« Me voici. Qui es-tu, mon fils ? »
Jacob dit à son père :
« Je suis Ésaü, ton premier-né ;
j’ai fait ce que tu m’as dit.
Viens donc t’asseoir,
mange de mon gibier ;
alors, tu pourras me bénir. »
Isaac lui dit :
« Comme tu as trouvé vite, mon fils ! »
Jacob répondit :
« C’est que le SEIGNEUR, ton DIEU,
a favorisé ma chasse. »
Isaac lui dit :
« Approche donc, mon fils, que je te palpe,
pour savoir si tu es bien mon fils Ésaü ! »
Jacob s’approcha de son père Isaac.
Celui-ci le palpa et dit :
« La voix est la voix de Jacob,
mais les mains sont les mains d’Ésaü. »
Il ne reconnut pas Jacob
car ses mains étaient velues comme celles de son frère Ésaü,
et il le bénit.
Il dit encore :
« C’est bien toi mon fils Ésaü ? »
Jacob répondit :
« C’est bien moi. »
Isaac reprit :
« Apporte- moi le gibier, mon fils,
j’en mangerai,
et alors je pourrai te bénir. »
Jacob le servit, et il mangea.
Jacob lui présenta du vin, et il but.
Son père Isaac dit alors :
« Approche-toi et embrasse-moi, mon fils. »
Comme Jacob s’approchait et l’embrassait,
Isaac respira l’odeur de ses vêtements,
et il le bénit en disant :
« Voici que l’odeur de mon fils
est comme l’odeur d’un champ que le SEIGNEUR a béni.
Que DIEU te donne la rosée du Ciel et une Terre fertile,
froment et vin nouveau en abondance !
Que des peuples te servent,
que des nations se prosternent devant toi.
Sois un chef pour tes frères,
que les fils de ta mère se prosternent devant toi.
Maudit soit celui qui te maudira,
béni soit celui qui te bénira ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Je le sais, le SEIGNEUR est GRAND


[Psaume 134 (135) ; entièrement]



Psaume 134 (135) : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6

R/ Louez la BONTÉ du SEIGNEUR,
célébrez la DOUCEUR de SON NOM.


Louez le NOM du SEIGNEUR,
louez-LE, Serviteurs du SEIGNEUR
qui veillez dans la MAISON du SEIGNEUR,
dans les Parvis de la MAISON de notre DIEU.
R/

Louez la BONTÉ du SEIGNEUR,
célébrez la DOUCEUR de SON NOM.
C’est Jacob que le SEIGNEUR a choisi,
Israël dont IL a fait SON BIEN.
R/

Je le sais, le SEIGNEUR est GRAND :
notre MAÎTRE est PLUS GRAND que tous les dieux.
Tout ce que veut le SEIGNEUR, IL le fait
au CIEL et sur la Terre, dans les mers
et jusqu’au fond des abîmes.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 9 : 14 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Mes Brebis écoutent Ma VOIX, dit le SEIGNEUR ;
Moi, Je Les connais, et Elles Me suivent.
Alléluia.
(Jn 10, 27)




« Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l’ÉPOUX est avec eux ? »

En ce temps-là,
les disciples de Jean le Baptiste s’approchèrent de JÉSUS
en disant :
« Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons,
TES Disciples ne jeûnent-ils pas ? »
JÉSUS leur répondit :
« Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil
pendant le temps où l’Époux est avec eux ?
Mais des jours viendront où l’ÉPOUX leur sera enlevé ;
alors ils jeûneront.
Et personne ne pose une pièce d’étoffe neuve
sur un vieux vêtement,
car le morceau ajouté tire sur le vêtement,
et la déchirure s’agrandit.
Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ;
autrement, les outres éclatent,
le vin se répand,
et les outres sont perdues.
Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves,
et le tout se conserve. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=04/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Dim 05 Juil 2015, 08:42

Dimanche 5 Juillet 2015

14ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B









Lien :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/en-marche-vers-dimanche-14e-dimanche-ordinaire-b-integrale/00095043

Vu sur :
www.KTOTV.com







(Première lecture)
Livre du Prophète Ézékiel 2 : 2 à 5


« C’est une engeance de rebelles ! Qu’ils sachent qu’il y a un Prophète au milieu d’eux ! »

En ces jours-là,
l’ESPRIT vint en moi
et me fit tenir debout.
J’écoutai CELUI qui me parlait.
IL me dit :
« Fils d’homme, Je t’envoie vers les fils d’Israël,
vers une nation rebelle qui s’est révoltée contre Moi.
Jusqu’à ce jour, eux et leurs pères
se sont soulevés contre Moi.
Les fils ont le visage dur,
et le cœur obstiné ;
c’est à eux que Je t’envoie.
Tu leur diras :
‘Ainsi PARLE le SEIGNEUR DIEU...’
Alors, qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas
– c’est une engeance de rebelles ! –
ils sauront qu’il y a un Prophète au milieu d’eux. »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






L’attente des humiliés

Chant des pèlerinages.





Psaume 122 (123) : 1 et 2ab, 2cdef, 3 et 4


R/ Nos yeux, levés vers le SEIGNEUR,
attendent SA PITIÉ.


Vers TOI j’ai les yeux levés,
vers TOI qui es au Ciel,
comme les yeux de l’esclave
vers la main de son maître.
R/


Comme les yeux de la servante
vers la main de sa maîtresse,
nos yeux, levés vers le SEIGNEUR notre DIEU,
attendent SA PITIÉ.
R/


Pitié pour nous, SEIGNEUR, pitié pour nous :
notre âme est rassasiée de mépris.
C’en est trop, nous sommes rassasiés
du rire des satisfaits,
du mépris des orgueilleux !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12 : 7 à 10


« Je mettrai ma fierté dans mes faiblesses, afin que la PUISSANCE du CHRIST fasse en moi SA DEMEURE »

Frères,
les révélations que j’ai reçues
sont tellement extraordinaires
que, pour m’empêcher de me surestimer,
j’ai reçu dans ma chair une écharde,
un envoyé de Satan qui est là pour me gifler,
pour empêcher que je me surestime.
Par trois fois,
j’ai prié le SEIGNEUR de l’écarter de moi.
Mais IL m’a déclaré :
« Ma GRÂCE te suffit,
car MA PUISSANCE donne toute sa mesure dans la faiblesse. »
C’est donc très volontiers que je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses,
afin que la PUISSANCE du CHRIST fasse en moi SA DEMEURE.
C’est pourquoi j’accepte de grand cœur pour le CHRIST
les faiblesses, les insultes, les contraintes,
les persécutions et les situations angoissantes.
Car, lorsque je suis faible,
c’est alors que je suis fort.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 6 : 1 à 6

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

L’ESPRIT du SEIGNEUR est sur Moi :
IL M’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.

Alléluia.
(Lc 4, 18ac)




« Un Prophète n’est méprisé que dans son pays »

En ce temps-là,
JÉSUS se rendit dans Son Lieu d’Origine,
et Ses Disciples LE suivirent.
Le jour du sabbat,
IL se mit à enseigner dans la synagogue.
De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient :
« D’où cela LUI vient-il ?
Quelle est cette SAGESSE qui LUI a été donnée,
et CES GRANDS MIRACLES qui se réalisent par SES MAINS ?
N’est-IL pas le charpentier, le Fils de MARIE,
et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ?
Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? »
Et ils étaient profondément choqués à SON SUJET.
JÉSUS leur disait :
« Un Prophète n’est méprisé que dans Son Pays,
Sa Parenté et Sa Maison. »
Et là IL ne pouvait accomplir aucun miracle ;
IL guérit seulement quelques malades
en leur imposant les mains.
Et IL s’étonna de leur manque de foi.
Alors, JÉSUS parcourait les villages d’alentour en enseignant.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=05/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Lun 06 Juil 2015, 09:43

Lundi 6 Juillet 2015

Sainte Marie Goretti, Vierge et Martyr
Morte en 1902. Poignardée par un voisin qui essayait d’abuser d’elle, cette jeune italienne de 12 ans lui pardonna avant de mourir. Elle fut canonisée en 1950.

14ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 28 : 10 à 22a


« Il eut un songe : une échelle était dressée, et des Anges de DIEU montaient et descendaient. Le SEIGNEUR dit… »

En ces jours-là,
Jacob partit de Bershéba et se dirigea vers Harane.
Il atteignit le lieu où il allait passer la nuit
car le Soleil s’était couché.
Il y prit une pierre pour la mettre sous sa tête,
et dormit en ce lieu.
Il eut un songe :
voici qu’une échelle était dressée sur la terre,
son sommet touchait le Ciel,
et des Anges de DIEU montaient et descendaient.
Le SEIGNEUR se tenait près de lui. IL dit :
« JE SUIS le SEIGNEUR,
le DIEU d’Abraham ton père,
le DIEU d’Isaac.
La terre sur laquelle tu es couché,
Je te la donne, à toi et à tes descendants.
Tes descendants seront nombreux
comme la poussière du sol,
vous vous répandrez à l’orient et à l’occident,
au nord et au midi ;
en toi et en ta descendance
seront bénies toutes les familles de la Terre.
Voici que JE SUIS avec toi ;
Je te garderai partout où tu iras,
et Je te ramènerai sur cette terre ;
car Je ne t’abandonnerai pas
avant d’avoir accompli ce que Je t’ai dit. »
Jacob sortit de son sommeil et déclara :
« En VÉRITÉ, le SEIGNEUR est en ce LIEU !
Et moi, je ne le savais pas. »
Il fut saisi de crainte et il dit :
« Que ce LIEU est REDOUTABLE !
C’est vraiment la MAISON de DIEU,
la PORTE du CIEL ! »
Jacob se leva de bon matin,
il prit la pierre qu’il avait mise sous sa tête,
il la dressa pour en faire une stèle,
et sur le sommet il versa de l’huile.
Jacob donna le nom de BÉTHEL (c’est-à-dire : MAISON DE DIEU)
à ce lieu qui auparavant s’appelait Louz.
Alors Jacob prononça ce vœu :
« Si DIEU est avec moi,
s’il me garde sur le chemin où je marche,
s’il me donne du pain pour manger
et des vêtements pour me couvrir,
et si je reviens sain et sauf à la maison de mon père,
le SEIGNEUR sera mon DIEU.
Cette PIERRE dont j’ai fait une STÈLE
sera la MAISON de DIEU. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








A l’abri chez le DIEU TRÈS-HAUT


[Psaume 90 (91) ; entièrement]



Psaume 90 (91) : 1 et 2, 3a et 4, 14 et 15ab

R/ Mon DIEU, dont je suis sûr !

Quand je me tiens sous l’ABRI du TRÈS-HAUT
et repose à l’Ombre du PUISSANT,
je dis au SEIGNEUR : « Mon REFUGE,
mon REMPART, mon DIEU, dont je suis sûr ! »
R/

C’est LUI qui te sauve des filets du chasseur
IL te COUVRE et te PROTÈGE.
Tu trouves sous SON AILE un REFUGE :
SA FIDÉLITÉ est une ARMURE, un BOUCLIER.
R/

« Puisqu’il s’attache à Moi, Je le délivre ;
Je le défends, car il connaît Mon NOM.
Il M’appelle, et Moi, Je lui réponds ;
Je SUIS avec lui dans son épreuve. »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 9 : 18 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, a détruit la mort ;
IL a fait resplendir la VIE par l’Évangile.
Alléluia.
(2 Tm 1, 10)




« Ma fille est morte à l’instant ; mais viens, et elle vivra »

En ce temps-là,
tandis que JÉSUS parlait aux disciples de Jean le Baptiste,
voilà qu’un notable s’approcha.
Il se prosternait devant LUI en disant :
« Ma fille est morte à l’instant ;
mais viens lui imposer la main,
et elle vivra. »
JÉSUS se leva et le suivit, ainsi que Ses Disciples.

Et voici qu’une femme
souffrant d’hémorragies depuis douze ans
s’approcha par derrière
et toucha la frange de SON VÊTEMENT.
Car elle se disait en elle-même :
« Si je parviens seulement à toucher SON VÊTEMENT,
je serai sauvée. »
JÉSUS se retourna et, la voyant, lui dit :
« Confiance, MA FILLE !
Ta foi t’a sauvée. »
Et, à l’heure même, la femme fut sauvée.

JÉSUS, arrivé à la maison du notable,
vit les joueurs de flûte
et la foule qui s’agitait bruyamment.
IL dit alors :
« Retirez-vous.
La jeune fille n’est pas morte : elle dort. »
Mais on se moquait de LUI.
Quand la foule fut mise dehors,
IL entra, lui saisit la main,
et la jeune fille se leva.
Et la nouvelle se répandit dans toute la région.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=06/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mar 07 Juil 2015, 09:56

Mardi 7 Juillet 2015

De la férie

14ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 32 : 23 à 32


« Ton nom sera Israël parce que tu as lutté avec DIEU, et tu l’as emporté »

Cette nuit-là, Jacob se leva,
il prit ses deux femmes, ses deux servantes, ses onze enfants,
et passa le gué du Yabboq.
Il leur fit passer le torrent
et fit aussi passer ce qui lui appartenait.
Jacob resta seul.
Or, quelqu’un lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore.
L’homme, voyant qu’il ne pouvait rien contre lui,
le frappa au creux de la hanche,
et la hanche de Jacob se démit pendant ce combat.
L’Homme dit :
« Lâche-Moi, car l’aurore s’est levée. »
Jacob répondit :
« Je ne TE lâcherai que si TU me bénis. »
L’Homme demanda :
« Quel est ton nom ? »
Il répondit :
« Jacob. »
IL reprit :
« Ton nom ne sera plus Jacob, mais Israël
(c’est-à-dire : DIEU LUTTE),
parce que tu as lutté avec DIEU
et avec des hommes,
et tu l’as emporté. »
Jacob demanda :
« Fais-moi connaître TON NOM, je T’en prie. »
Mais IL répondit :
« Pourquoi Me demandes-tu Mon NOM ? »
Et là IL le bénit.
Jacob appela ce lieu Penouël
(c’est-à-dire : FACE DE DIEU),
car, disait-il,
« j’ai vu DIEU face à face,
et j’ai eu la vie sauve. »
Au lever du soleil, il passa le torrent à Penouël.
Il resta boiteux de la hanche.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Maintenant j’en appelle à TOI

Prière appartenant au recueil de David.

[Psaume 16 (17) ; entièrement]



Psaume 16 (17) : 1, 2 et 3ab, 6 et 7, 8 et 15

R/ SEIGNEUR, par TA JUSTICE,
je verrai TA FACE.


SEIGNEUR, écoute la justice !
Entends ma plainte,
accueille ma prière,
mes lèvres ne mentent pas.
R/

De TA FACE, me viendra la sentence :
TES YEUX verront où est le DROIT.
TU sondes mon cœur, TU me visites la nuit,
TU m’éprouves, sans rien trouver.
R/

Je T’appelle, TOI, le DIEU qui répond :
écoute-moi, entends ce que je dis.
Montre les MERVEILLES de TA GRÂCE,
TOI qui libères de l’agresseur
ceux qui se réfugient sous TA DROITE.
R/

Garde-moi comme la prunelle de l’œil ;
à l’ombre de TES AILES, cache-moi.
Et moi, par TA JUSTICE, je verrai TA FACE :
au réveil, je me rassasierai de TON VISAGE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 9 : 32 à 38

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Moi, je suis le bon Pasteur, dit le Seigneur ;
je connais mes brebis
et mes brebis me connaissent.
Alléluia.
(Jn 10, 14)




« La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux »

En ce temps-là,
voici qu’on présenta à JÉSUS
un possédé qui était sourd-muet.
Lorsque le démon eut été expulsé,
le sourd-muet se mit à parler.
Les foules furent dans l’admiration, et elles disaient :
« Jamais rien de pareil ne s’est vu en Israël ! »
Mais les pharisiens disaient :
« C’est par le chef des démons
qu’IL expulse les démons. »

JÉSUS parcourait toutes les villes et tous les villages,
enseignant dans leurs synagogues,
proclamant l’Évangile du Royaume
et guérissant toute maladie et toute infirmité.
Voyant les foules, JÉSUS fut saisi de compassion envers elles
parce qu’elles étaient désemparées et abattues
comme des brebis sans berger.
IL dit alors à Ses Disciples :
« La MOISSON est abondante,
mais les ouvriers sont peu nombreux.
Priez donc le MAÎTRE de la MOISSON
d’envoyer des ouvriers pour SA MOISSON. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=07/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mer 08 Juil 2015, 09:53

Mercredi 8 Juillet 2015

De la férie

14ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de la Genèse 41 : 55 à 57 ; 42 : 5 à 7a, 17 à 24a


« Nous sommes coupables envers Joseph notre frère. C’est pourquoi nous sommes dans une telle détresse »

En ces jours-là,
tout le pays d’Égypte souffrit de la faim,
et le peuple, à grands cris, réclama du pain à Pharaon.
Mais Pharaon dit à tous les Égyptiens :
« Allez trouver Joseph, et faites ce qu’il vous dira. »
La famine s’étendait à tout le pays.
Alors Joseph ouvrit toutes les réserves
et vendit du blé aux Égyptiens,
tandis que la famine s’aggravait encore dans le pays.
De partout on vint en Égypte
pour acheter du blé à Joseph,
car la famine s’aggravait partout.
Les fils d’Israël, c’est-à-dire de Jacob,
parmi beaucoup d’autres gens,
vinrent donc pour acheter du blé,
car la famine sévissait au pays de Canaan.
C’était Joseph qui organisait la vente du blé
pour tout le peuple du pays,
car il avait pleins pouvoirs dans le pays.

En arrivant, les frères de Joseph
se prosternèrent devant lui, face contre terre.
Dès qu’il les vit, il les reconnut,
mais il se comporta comme un étranger à leur égard
et il leur parla avec dureté.
Il les retint au poste de garde pendant trois jours.
Le troisième jour, il leur dit :
« Faites ce que je vais vous dire,
et vous resterez en vie,
car je crains DIEU.
Si vous êtes de bonne foi,
que l’un d’entre vous reste prisonnier au poste de garde.
Vous autres, partez en emportant ce qu’il faut de blé
pour éviter la famine à votre clan.
Puis vous m’amènerez votre plus jeune frère :
ainsi vos paroles seront vérifiées,
et vous ne serez pas mis à mort. »
Ils acceptèrent,
et ils se disaient l’un à l’autre :
« Hélas ! nous sommes coupables envers Joseph notre frère :
nous avons vu dans quelle détresse il se trouvait
quand il nous suppliait,
et nous ne l’avons pas écouté.
C’est pourquoi nous sommes maintenant
dans une telle détresse. »
Roubène, alors, prit la parole :
« Je vous l’avais bien dit :
“Ne commettez pas ce crime contre notre jeune frère !”
Mais vous ne m’avez pas écouté,
et maintenant il faut répondre de son sang. »
Comme il y avait un interprète,
ils ne se rendaient pas compte que Joseph les comprenait.
Alors Joseph se retira pour pleurer.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Louange au DIEU CRÉATEUR et SAUVEUR


[Psaume 32 (33) ; entièrement]



Psaume 32 (33) : 2 et 3, 10 et 11, 18 et 19

R/ Que TON AMOUR, SEIGNEUR, soit sur nous,
comme notre espoir est en TOI !


Rendez grâce au SEIGNEUR sur la cithare,
jouez pour LUI sur la harpe à dix cordes.
Chantez-LUI le cantique nouveau,
de tout votre art soutenez l’ovation.
R/

Le SEIGNEUR a déjoué les plans des nations,
anéanti les projets des peuples.
Le Plan du SEIGNEUR demeure pour toujours,
les Projets de SON CŒUR subsistent d’âge en âge.
R/

DIEU veille sur ceux qui LE craignent,
qui mettent leur espoir en SON AMOUR,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 10 : 1 à 7

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le RÈGNE de DIEU est tout proche.
Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.
Alléluia.
(Mc 1, 15)




« Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël »

En ce temps-là,
JÉSUS appela Ses Douze Disciples
et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs
et de guérir toute maladie et toute infirmité.
Voici les noms des douze Apôtres :
le premier, Simon, nommé Pierre ;
André son frère ;
Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ;
Philippe et Barthélemy ;
Thomas et Matthieu le publicain ;
Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ;
Simon le Zélote
et Judas l’Iscariote, celui-là même qui LE livra.
Ces Douze, JÉSUS les envoya en mission
avec les instructions suivantes :
« Ne prenez pas le chemin qui mène vers les nations païennes
et n’entrez dans aucune ville des Samaritains.
Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.
Sur votre route, proclamez
que le Royaume des Cieux est tout proche. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=08/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Jeu 09 Juil 2015, 10:12

Jeudi 9 Juillet 2015

Saint Augustin Zhao Rong, Prêtre, et ses compagnons ; Martyrs
Premier prêtre chinois martyrisé. Il fait partie des cent vingt martyrs, canonisés en 2000, qui donnèrent leur vie pour le CHRIST, en Chine, du XVIIe au XXe siècle.

14ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de la Genèse 44 : 18 à 21, 23b à 29 ; 45 : 1 à 5


« C’est pour vous conserver la vie que DIEU m’a envoyé en Égypte »

En ces jours-là,
Juda et ses frères, les fils de Jacob,
avaient été ramenés devant Joseph.
Juda s’approcha de lui et dit :
« De grâce, mon seigneur,
permets que ton serviteur t’adresse une parole
sans que la colère de mon seigneur
s’enflamme contre ton serviteur,
car tu es aussi grand que Pharaon !
Mon seigneur avait demandé à ses serviteurs :
“Avez-vous encore votre père ou un autre frère ?”
Et nous avons répondu à mon seigneur :
“Nous avons encore notre vieux père et un petit frère,
l’enfant qu’il a eu dans sa vieillesse ;
celui-ci avait un frère qui est mort,
il reste donc le seul enfant de sa mère,
et notre père l’aime !”
Alors tu as dit à tes serviteurs :
“Amenez-le-moi : je veux m’occuper de lui.
Si votre plus jeune frère ne revient pas avec vous,
vous ne serez plus admis en ma présence.”
Donc, lorsque nous sommes retournés
auprès de notre père, ton serviteur,
nous lui avons rapporté les paroles de mon seigneur.
Et, lorsque notre père a dit :
“Repartez pour nous acheter un peu de nourriture”,
nous lui avons répondu :
“Nous ne pourrons pas repartir
si notre plus jeune frère n’est pas avec nous,
car nous ne pourrons pas être admis
en présence de cet homme
si notre plus jeune frère n’est pas avec nous.”
Alors notre père, ton serviteur, nous a dit :
“Vous savez bien que ma femme Rachel
ne m’a donné que deux fils.
Le premier a disparu.
Sûrement, une bête féroce l’aura mis en pièces,
et je ne l’ai jamais revu.
Si vous emmenez encore celui-ci loin de moi
et qu’il lui arrive malheur,
vous ferez descendre misérablement
mes cheveux blancs au séjour des morts.”
Joseph ne put se contenir
devant tous les gens de sa suite,
et il s’écria :
« Faites sortir tout le monde. »
Quand il n’y eut plus personne auprès de lui,
il se fit reconnaître de ses frères.
Il pleura si fort que les Égyptiens l’entendirent,
et même la maison de Pharaon.
Il dit à ses frères :
« Je suis Joseph ! Est-ce que mon père vit encore ? »
Mais ses frères étaient incapables de lui répondre,
tant ils étaient bouleversés de se trouver en face de lui.
Alors Joseph dit à ses frères :
« Approchez-vous de moi ».
Ils s’approchèrent, et il leur dit :
« Je suis Joseph, votre frère, que vous avez vendu
pour qu’il soit emmené en Égypte.
Mais maintenant ne vous affligez pas,
et ne soyez pas tourmentés de m’avoir vendu,
car c’est pour vous conserver la vie
que DIEU m’a envoyé ici avant vous. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Histoire de la FIDÉLITÉ de DIEU

[Psaume 104 (105) ; entièrement]



Psaume 104 (105) : 16 et 17, 18 et 19, 20 et 21

R/ Souvenez-vous des MERVEILLES
que le SEIGNEUR a faites.


DIEU appela sur le pays la famine,
le privant de toute ressource.
Mais devant eux il envoya un homme,
Joseph, qui fut vendu comme esclave.
R/

On lui met aux pieds des entraves,
on lui passe des fers au cou ;
il souffrait pour la PAROLE du SEIGNEUR,
jusqu’au jour où s’accomplit SA PRÉDICTION.
R/

Le roi ordonne qu’il soit relâché,
le maître des peuples, qu’il soit libéré.
Il fait de lui le chef de sa maison,
le maître de tous ses biens.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 10 : 7 à 15

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le RÈGNE de DIEU est tout proche.
Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.
Alléluia.
(Mc 1, 15)




« Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Apôtres :
« Sur votre route, proclamez
que le Royaume des Cieux est tout proche.
Guérissez les malades, ressuscitez les morts,
purifiez les lépreux, expulsez les démons.
Vous avez reçu gratuitement :
donnez gratuitement.
Ne vous procurez ni or ni argent, ni monnaie de cuivre
à mettre dans vos ceintures,
ni sac pour la route,
ni tunique de rechange,
ni sandales, ni bâton.
L’ouvrier, en effet, mérite sa nourriture.
Dans chaque ville ou village où vous entrerez,
informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir,
et restez là jusqu’à votre départ.
En entrant dans la maison,
saluez ceux qui l’habitent.
Si cette maison en est digne,
que votre Paix vienne sur elle.
Si elle n’en est pas digne,
que votre Paix retourne vers vous.
Si l’on ne vous accueille pas
et si l’on n’écoute pas Vos Paroles,
sortez de cette maison ou de cette ville,
et secouez la poussière de vos pieds.
AMEN, Je vous le dis :
au JOUR du JUGEMENT,
le pays de Sodome et de Gomorrhe
sera traité moins sévèrement que cette ville. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=09/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Ven 10 Juil 2015, 10:04

Vendredi 10 Juillet 2015

De la férie

14ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de la Genèse 46 : 1 à 7, 28 à 30


« Maintenant que j’ai revu ton visage, je peux mourir »

En ces jours-là,
Israël, c’est-à-dire Jacob, se mit en route pour l’Égypte
avec tout ce qui lui appartenait.
Arrivé à Bershéba,
il offrit des sacrifices au DIEU de son père Isaac,
et DIEU parla à Israël dans une vision nocturne.
Il dit :
« Jacob ! Jacob ! »
Il répondit :
« Me voici. »
DIEU reprit :
« JE SUIS DIEU, le DIEU de ton père.
Ne crains pas de descendre en Égypte,
car là-bas Je ferai de toi une grande nation.
Moi, Je descendrai avec toi en Égypte.
MOI-MÊME, Je t’en ferai aussi remonter,
et Joseph te fermera les yeux de sa propre main. »
Jacob partit de Bershéba.
Ses fils l’installèrent,
avec leurs jeunes enfants et leurs femmes,
sur les chariots que Pharaon avait envoyés pour le transporter.
Ils prirent aussi leurs troupeaux
et les biens qu’ils avaient acquis au pays de Canaan.
Jacob arriva en Égypte avec toute sa descendance.
Ainsi donc, ses fils et ses petits-fils, ses filles et ses petites-filles,
bref toute sa descendance,
il les emmena avec lui en Égypte.
Jacob avait envoyé Juda en avant vers Joseph,
pour préparer son arrivée dans le pays de Goshèn.
Quand ils furent arrivés dans le pays de Goshèn,
Joseph fit atteler son char
et monta à la rencontre de son père Israël.
Dès qu’il le vit, il se jeta à son cou
et pleura longuement dans ses bras.
Israël dit à Joseph :
« Maintenant que j’ai revu ton visage,
je peux mourir,
puisque tu es encore vivant ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Ne t’irrite pas du succès des méchants


Du recueil de David.

[Psaume 36 (37) ; entièrement]



Psaume 36 (37) : 3 et 4, 18 et 19, 27 et 28ab, 39 et 40

R/ Le SALUT des Justes vient du SEIGNEUR.


Fais confiance au SEIGNEUR, agis bien,
habite la terre et reste fidèle ;
mets ta joie dans le SEIGNEUR :
IL comblera les désirs de ton cœur.
R/

IL connaît les jours de l’homme intègre
qui recevra un héritage impérissable.
Pas de honte pour lui aux mauvais jours ;
aux temps de famine, il sera rassasié.
R/

Évite le mal, fais ce qui est bien,
et tu auras une habitation pour toujours,
car le SEIGNEUR aime le BON DROIT,
IL n’abandonne pas SES AMIS.
R/

Le SEIGNEUR est le SALUT pour les Justes,
leur ABRI au temps de la détresse.
Le SEIGNEUR les aide et les délivre,
IL les délivre de l’impie, IL les sauve,
car ils cherchent en LUI leur REFUGE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 10 : 16 à 23

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Quand IL viendra, LUI, l’ESPRIT de VÉRITÉ,
IL vous conduira dans la VÉRITÉ TOUT ENTIÈRE
et IL vous fera souvenir de tout ce que Je vous ai dit.
Alléluia.
(Jn 16, 13a ; 14, 26d)




« Ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’ESPRIT de votre PÈRE »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Apôtres :
« Voici que Moi, Je vous envoie
comme des brebis au milieu des loups.
Soyez donc prudents comme les serpents,
et candides comme les colombes.
Méfiez-vous des hommes :
ils vous livreront aux tribunaux
et vous flagelleront dans leurs synagogues.
Vous serez conduits devant des gouverneurs et des rois
à cause de Moi :
il y aura là un témoignage pour eux et pour les païens.
Quand on vous livrera,
ne vous inquiétez pas de savoir
ce que vous direz ni comment vous le direz :
ce que vous aurez à dire
vous sera donné à cette heure-là.
Car ce n’est pas vous qui parlerez,
c’est l’ESPRIT de votre PÈRE qui parlera en vous.
Le frère livrera son frère à la mort,
et le père, son enfant ;
les enfants se dresseront contre leurs parents
et les feront mettre à mort.
Vous serez détestés de tous à cause de Mon NOM ;
mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin,
celui-là sera sauvé.
Quand on vous persécutera dans une ville,
fuyez dans une autre.
AMEN, Je vous le dis :
vous n’aurez pas fini de passer dans toutes les villes d’Israël
quand le FILS de l’Homme viendra. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=10/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Sam 11 Juil 2015, 10:01

Samedi 11 Juillet 2015

Saint Benoît, Abbé
Mort en 547. Fondateur du monastère du Mont-Cassin, berceau de l’ordre des bénédictins, il est l’auteur d’une règle monastique qui connut une grande diffusion. Copatron de l’Europe.

14ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre des Proverbes 2 : 1 à 9


Exhortation paternelle du maître de sagesse

01 Mon fils, accueille MES PAROLES, conserve précieusement MES PRÉCEPTES,

02 l’oreille attentive à la SAGESSE, le cœur incliné vers la RAISON.

03 Oui, si tu fais appel à l’INTELLIGENCE, si tu invoques la RAISON,

04 si tu la recherches comme l’argent, si tu creuses comme un chercheur de trésor,

05 alors tu comprendras la Crainte du SEIGNEUR, tu découvriras la Connaissance de DIEU.

06 Car c’est le SEIGNEUR qui donne la SAGESSE ; CONNAISSANCE et RAISON sortent de SA BOUCHE.

07 IL réserve aux Hommes Droits la réussite : pour qui marche dans l’INTÉGRITÉ, IL est un BOUCLIER,

08 GARDIEN des sentiers du DROIT, veillant sur le chemin de Ses Fidèles.

09 Alors tu comprendras la JUSTICE, le JUGEMENT, la DROITURE, SEULS SENTIERS qui mènent au BONHEUR.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[Psaume 33 (34) ; entièrement]



Psaume 33 (34) : 2 et 3, 4 et 6, 9 et 12, 14 et 15

R/ Je bénirai le SEIGNEUR toujours et partout !

02 Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
SA LOUANGE sans cesse à mes lèvres.
03 Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m'entendent et soient en fête !
R/

04 Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons tous ensemble SON NOM.
06 Qui regarde vers LUI resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
R/

09 Goûtez et voyez : le SEIGNEUR est BON !
Heureux qui trouve en LUI son REFUGE !
12 Venez, mes fils, écoutez-moi,
que je vous enseigne la Crainte du SEIGNEUR.
R/

14 Garde ta langue du mal
et tes lèvres des paroles perfides.
15 Évite le mal, fais ce qui est bien,
poursuis la paix, recherche-la.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 19 : 27 à 29

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux les habitants de TA MAISON, SEIGNEUR :
ils TE chanteront éternellement !
Alléluia.




La récompense de ceux qui ont tout quitté

27 Alors Pierre prit la parole et dit à JÉSUS : « Voici que nous avons tout quitté pour TE suivre : quelle sera donc notre part ? »

28 JÉSUS leur déclara : « AMEN, Je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le FILS de l’Homme siégera sur SON TRÔNE de GLOIRE, vous qui M’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur Douze Trônes pour juger les douze tribus d’Israël.

29 Et celui qui aura quitté, à cause de Mon NOM, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la VIE ÉTERNELLE.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Dim 12 Juil 2015, 08:44

Dimanche 12 Juillet 2015

15ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B










Lien :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/en-marche-vers-dimanche-15e-dimanche-ordinaire-b-integrale/00097748

Vu sur :
www.KTOTV.com








(Première lecture)
Livre du Prophète Amos 7 : 12 à 15


« Va, tu seras Prophète pour Mon Peuple »

En ces jours-là,
Amazias, prêtre de Béthel, dit au Prophète Amos :
« Toi, le voyant, va-t’en d’ici,
fuis au pays de Juda ;
c’est là-bas que tu pourras gagner ta vie
en faisant ton métier de Prophète.
Mais ici, à Béthel, arrête de prophétiser ;
car c’est un sanctuaire royal,
un temple du royaume. »
Amos répondit à Amazias :
« Je n’étais pas Prophète
ni fils de Prophète ;
j’étais bouvier, et je soignais les sycomores.
Mais le SEIGNEUR m’a saisi quand j’étais derrière le troupeau,
et c’est LUI qui m’a dit :
‘Va, tu seras Prophète pour Mon Peuple Israël.’ »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Le SEIGNEUR parle de PAIX

Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de la confrérie de Coré.

Psaume 84 (85), entièrement




Psaume 84 (85) : 9ab et 10, 11 et 12, 13 et 14


R/ Fais-nous voir, SEIGNEUR, TON AMOUR, et donne-nous TON SALUT.

J’écoute : que dira le SEIGNEUR DIEU ?
Ce qu’IL dit, c’est la PAIX pour Son Peuple et Ses Fidèles.
SON SALUT est proche de ceux qui LE craignent,
et la GLOIRE habitera notre Terre.
R/


AMOUR et VÉRITÉ se rencontrent,
JUSTICE et PAIX s’embrassent ;
la VÉRITÉ germera de la Terre
et du Ciel se penchera la JUSTICE.
R/


Le SEIGNEUR donnera SES BIENFAITS,
et notre Terre donnera son fruit.
La JUSTICE marchera devant LUI,
et SES PAS traceront le CHEMIN.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 1 : 3 à 14


« IL nous a choisis dans le CHRIST avant la fondation du monde »

Béni soit DIEU, le PÈRE
de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST !
IL nous a BÉNIS et COMBLÉS
des BÉNÉDICTIONS de l’ESPRIT,
au CIEL, dans le CHRIST.

IL nous a choisis, dans le CHRIST,
avant la fondation du monde,
pour que nous soyons SAINTS, IMMACULÉS
devant LUI, dans l’AMOUR.

IL nous a prédestinés
à être, pour LUI, des fils adoptifs
par JÉSUS, le CHRIST.

Ainsi L’a voulu SA BONTÉ,
à la LOUANGE de GLOIRE de SA GRÂCE,
la GRÂCE qu’IL nous donne
dans le FILS BIEN-AIMÉ.

En LUI, par SON SANG,
nous avons la RÉDEMPTION,
le pardon de nos fautes.

C’est la RICHESSE de la GRÂCE
que DIEU a fait déborder jusqu’à nous
en toute SAGESSE et INTELLIGENCE.

IL nous dévoile ainsi le MYSTÈRE de SA VOLONTÉ,
selon que SA BONTÉ L’avait prévu dans le CHRIST :
pour mener les temps à leur plénitude,
récapituler toutes choses dans le CHRIST,
Celles du CIEL et Celles de la TERRE.

En LUI, nous sommes devenus
le domaine particulier de DIEU,
nous y avons été prédestinés
selon le PROJET de CELUI qui réalise tout ce qu’IL a décidé :
IL a voulu que nous vivions
à la LOUANGE de SA GLOIRE,
nous qui avons d’avance espéré dans le CHRIST.

En LUI, vous aussi,
après avoir écouté la PAROLE de VÉRITÉ,
l’Évangile de votre salut,
et après y avoir cru,
vous avez reçu la marque de l’ESPRIT SAINT.
Et l’ESPRIT promis par DIEU
est une première avance sur notre héritage,
en vue de la rédemption que nous obtiendrons,
à la LOUANGE de SA GLOIRE.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 6 : 7 à 13

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Que le PÈRE de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST
ouvre à SA LUMIÈRE les yeux de notre cœur,
pour que nous percevions l’espérance que donne SON APPEL.

Alléluia.
(cf. Ep 1, 17-18)




« IL commença à les envoyer »

En ce temps-là,
JÉSUS appela les Douze ;
alors IL commença à les envoyer en mission deux par deux.
IL leur donnait autorité sur les esprits impurs,
et IL leur prescrivit de ne rien prendre pour la route,
mais seulement un bâton ;
pas de pain, pas de sac,
pas de pièces de monnaie dans leur ceinture.
« Mettez des sandales,
ne prenez pas de tunique de rechange. »
IL leur disait encore :
« Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison,
restez-y jusqu’à votre départ.
Si, dans une localité,
on refuse de vous accueillir et de vous écouter,
partez et secouez la poussière de vos pieds :
ce sera pour eux un témoignage. »
Ils partirent,
et proclamèrent qu’il fallait se convertir.
Ils expulsaient beaucoup de démons,
faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades,
et les guérissaient.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=12/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Lun 13 Juil 2015, 10:00

Lundi 13 Juillet 2015

Saint Henri
Mort en 1024. Duc de Bavière, roi de Germanie puis empereur du saint empire romain, il fut, avec sa femme sainte Cunégonde, un fervent défenseur de l’Église.

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 1 : 8 à 14, 22


« Prenons les dispositions voulues pour empêcher Israël de se multiplier »

En ces jours-là,
un nouveau roi vint au pouvoir en Égypte.
Il n’avait pas connu Joseph.
Il dit à son peuple :
« Voici que le peuple des fils d’Israël est maintenant
plus nombreux et plus puissant que nous.
Prenons donc les dispositions voulues
pour l’empêcher de se multiplier.
Car, s’il y avait une guerre,
il se joindrait à nos ennemis,
combattrait contre nous,
et ensuite il sortirait du pays. »
On imposa donc aux fils d’Israël des chefs de corvée
pour les accabler de travaux pénibles.
Ils durent bâtir pour Pharaon
les villes d’entrepôts de Pithome et de Ramsès.
Mais, plus on les accablait,
plus ils se multipliaient et proliféraient,
ce qui les fit détester.
Les Égyptiens soumirent les fils d’Israël à un dur esclavage
et leur rendirent la vie intenable à force de corvées :
préparation de l’argile et des briques
et toutes sortes de travaux à la campagne ;
tous ces travaux étaient pour eux un dur esclavage.
Pharaon donna cet ordre à tout son peuple :
« Tous les fils qui naîtront aux Hébreux,
jetez-les dans le Nil.
Ne laissez vivre que les filles. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Si le SEIGNEUR n’avait pas été pour nous…


Chant des pèlerinages, appartenant au recueil de David.



Psaume 123 (124) : 1 à 3, 4 à 6, 7 et 8

R/ Notre secours est dans le NOM du SEIGNEUR.

Sans le SEIGNEUR qui était pour nous
– qu’Israël le redise –
sans le SEIGNEUR qui était pour nous
quand des hommes nous assaillirent,
alors ils nous avalaient tout vivants,
dans le feu de leur colère.
R/

Alors le flot passait sur nous,
le torrent nous submergeait ;
alors nous étions submergés
par les flots en furie.
Béni soit le SEIGNEUR
qui n’a pas fait de nous la proie de leurs dents !
R/

Comme un oiseau, nous avons échappé
au filet du chasseur ;
le filet s’est rompu :
nous avons échappé.
Notre SECOURS est dans le NOM du SEIGNEUR
qui a fait le CIEL et la Terre.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 10 : 34 à 11 : 1

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la Justice,
car le ROYAUME des CIEUX est à eux !
Alléluia.
(Mt 5, 10)




« Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Apôtres :
« Ne pensez pas que Je sois venu
apporter la paix sur la Terre :
Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
Oui, Je suis venu séparer
l’homme de son père,
la fille de sa mère,
la belle-fille de sa belle-mère :
on aura pour ennemis les gens de sa propre maison.
Celui qui aime son père ou sa mère plus que Moi
n’est pas digne de Moi ;
celui qui aime son fils ou sa fille plus que Moi
n’est pas digne de Moi ;
celui qui ne prend pas Sa Croix et ne Me suit pas
n’est pas digne de Moi.
Qui a trouvé sa vie
la perdra ;
qui a perdu sa vie à cause de Moi
la trouvera.
Qui vous accueille
M’accueille ;
et qui M’accueille
accueille CELUI qui M’a envoyé.
Qui accueille un Prophète en Sa Qualité de Prophète
recevra une récompense de Prophète ;
qui accueille un homme Juste en Sa Qualité de Juste
recevra une récompense de Juste.
Et celui qui donnera à boire,même un simple verre d’eau fraîche,
à l’un de ces petits en Sa Qualité de Disciple,
AMEN, Je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. »

Lorsque JÉSUS eut terminé les instructions
qu’IL donnait à Ses Douze Disciples,
IL partit de là pour enseigner et proclamer la Parole
dans les villes du pays.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=13/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mar 14 Juil 2015, 09:31

Mardi 14 Juillet 2015

Saint Camille de Lellis, Prêtre
Mort en 1614. Choqué par la misère des hôpitaux de son temps, fonda, en 1582, l’ordre des Serviteurs des malades, ou Camiliens. Patron des infirmiers.

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 2 : 1 à 15a


« Elle lui donna le nom de Moïse, en disant : “Je l’ai tiré des eaux.” Or vint le jour où Moïse, qui avait grandi, se rendit auprès de ses frères »

En ces jours-là,
un homme de la tribu de Lévi
avait épousé une femme de la même tribu.
Elle devint enceinte, et elle enfanta un fils.
Voyant qu’il était beau,
elle le cacha durant trois mois.
Lorsqu’il lui fut impossible
de le tenir caché plus longtemps,
elle prit une corbeille de jonc,
qu’elle enduisit de bitume et de goudron.
Elle y plaça l’enfant,
et déposa la corbeille au bord du Nil,
au milieu des roseaux.
La sœur de l’enfant se tenait à distance
pour voir ce qui allait arriver.

La fille de Pharaon descendit au fleuve pour s’y baigner,
tandis que ses suivantes se promenaient sur la rive.
Elle aperçut la corbeille parmi les roseaux
et envoya sa servante pour la prendre.
Elle l’ouvrit et elle vit l’enfant.
C’était un petit garçon, il pleurait.
Elle en eut pitié et dit :
« C’est un enfant des Hébreux. »
La sœur de l’enfant dit alors à la fille de Pharaon :
« Veux-tu que j’aille te chercher,
parmi les femmes des Hébreux,
une nourrice qui, pour toi, nourrira l’enfant ? »
La fille de Pharaon lui répondit :
« Va. »
La jeune fille alla donc chercher la mère de l’enfant.
La fille de Pharaon dit à celle-ci :
« Emmène cet enfant et nourris-le pour moi.
C’est moi qui te donnerai ton salaire. »
Alors la femme emporta l’enfant et le nourrit.

Lorsque l’enfant eut grandi,
elle le ramena à la fille de Pharaon
qui le traita comme son propre fils ;
elle lui donna le nom de Moïse, en disant :
« Je l’ai tiré des eaux. »
Or vint le jour où Moïse, qui avait grandi,
se rendit auprès de ses frères
et les vit accablés de corvées.
Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu, l’un de ses frères.
Regardant autour de lui et ne voyant personne,
il frappa à mort l’Égyptien et l’enfouit dans le sable.
Le lendemain, il sortit de nouveau :
voici que deux Hébreux se battaient.
Il dit à l’agresseur :
« Pourquoi frappes-tu ton compagnon ? »
L’homme lui répliqua :
« Qui t’a institué chef et juge sur nous ?
Veux-tu me tuer comme tu as tué l’Égyptien ? »
Moïse eut peur et se dit :
« Pas de doute, la chose est connue. »
Pharaon en fut informé
et chercha à faire tuer Moïse.
Celui-ci s’enfuit loin de Pharaon
et habita au pays de Madiane.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








L’amour que j’ai pour Ton Temple

Du répertoire du chef de chorale et du recueil de David; accompagnement sur guitares.

[Psaume 68 (69) ; entièrement]



Psaume 68 (69) : 3, 14, 30 et 31, 33 et 34

R/ Cherchez DIEU, vous les humbles,
et votre cœur vivra.


J’enfonce dans la vase du gouffre,
rien qui me retienne ;
je descends dans l’abîme des eaux,
le flot m’engloutit.
R/

Et moi, je te prie, SEIGNEUR :
c’est l’heure de TA GRÂCE ;
dans TON GRAND AMOUR, DIEU, réponds-moi,
par TA VÉRITÉ sauve-moi.
R/

Et moi, humilié, meurtri,
que TON SALUT, DIEU, me redresse.
Et je louerai le NOM de DIEU par un Cantique,
je vais LE MAGNIFIER, LUI rendre GRÂCE.
R/

Les pauvres L’ont vu, ils sont en fête :
« VIE et JOIE, à vous qui cherchez DIEU ! »
Car le SEIGNEUR écoute les humbles,
IL n’oublie pas les Siens emprisonnés.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 11 : 20 à 24

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur,
mais écoutez la VOIX du SEIGNEUR.
Alléluia.
(cf. Ps 94, 8a.7c)




« Au jour du Jugement, Tyr et Sidon et le pays de Sodome seront traités moins sévèrement que vous »

En ce temps-là,
JÉSUS se mit à faire des reproches
aux villes où avaient eu lieu la plupart de SES MIRACLES,
parce qu’elles ne s’étaient pas converties :
« Malheureuse es-tu, Corazine !
Malheureuse es-tu, Bethsaïde !
Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous
avaient eu lieu à Tyr et à Sidon,
ces villes, autrefois, se seraient converties,
sous le sac et la cendre.
Aussi, Je vous le déclare :
au jour du Jugement,
Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous.
Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu’au CIEL ?
Non, tu descendras jusqu’au séjour des morts !
Car, si les MIRACLES qui ont eu lieu chez toi
avaient eu lieu à Sodome,
cette ville serait encore là aujourd’hui.
Aussi, Je vous le déclare :
au jour du Jugement,
le pays de Sodome sera traité moins sévèrement que toi. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=14/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mer 15 Juil 2015, 10:06

Mercredi 15 Juillet 2015

Saint Bonaventure, Évêque et Docteur de l’Église
Mort en 1274. En 1257, cet éminent théologien devint le septième ministre général de l’ordre des Frères mineurs qu’il dirigea avec sagesse.

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 3 : 1 à 6, 9 à 12


« L’Ange du SEIGNEUR lui apparut dans la flamme d’un buisson en feu »

En ces jours-là,
Moïse était berger du troupeau de son beau-père Jéthro,
prêtre de Madiane.
Il mena le troupeau au-delà du désert
et parvint à la MONTAGNE de DIEU, à l’Horeb.
L’Ange du SEIGNEUR lui apparut dans la flamme
d’un buisson en feu.
Moïse regarda : le buisson brûlait
sans se consumer.
Moïse se dit alors :
« Je vais faire un détour
pour voir cette chose extraordinaire :
pourquoi le buisson ne se consume-t-il pas ? »
Le SEIGNEUR vit qu’il avait fait un détour pour voir,
et DIEU l’appela du milieu du buisson :
« Moïse ! Moïse ! »
Il dit :
« Me voici ! »
DIEU dit alors :
« N’approche pas d’ici !
Retire les sandales de tes pieds,
car le LIEU où tu te tiens est une TERRE SAINTE ! »
Et IL déclara :
« JE SUIS le DIEU de ton père,
le DIEU d’Abraham, le DIEU d’Isaac, le DIEU de Jacob. »
Moïse se voila le visage
car il craignait de porter son regard sur DIEU.
Le SEIGNEUR dit :
« Maintenant, le cri des fils d’Israël est parvenu jusqu’à Moi,
et J’ai vu l’oppression que leur font subir les Égyptiens.
Maintenant donc, va !
Je t’envoie chez Pharaon :
tu feras sortir d’Égypte Mon PEUPLE, les fils d’Israël. »
Moïse dit à DIEU :
« Qui suis-je pour aller trouver Pharaon,
et pour faire sortir d’Égypte les fils d’Israël ? »
DIEU lui répondit :
« JE SUIS avec toi.
Et tel est le SIGNE que c’est Moi qui t’ai envoyé :
quand tu auras fait sortir d’Égypte Mon PEUPLE,
vous rendrez un CULTE à DIEU sur CETTE MONTAGNE. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Je veux dire merci au SEIGNEUR

Du recueil de David.

[Psaume 102 (103) ; entièrement]



Psaume 102 (103) : 1 et 2, 3 et 4, 6 et 7

R/ Le SEIGNEUR est TENDRESSE et PITIÉ.

Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme,
bénis SON NOM TRÈS SAINT, tout mon être !
Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme,
n’oublie aucun de SES BIENFAITS !
R/

Car IL pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie ;
IL réclame ta vie à la tombe
et te couronne d’AMOUR et de TENDRESSE.
R/

Le SEIGNEUR fait ŒUVRE DE JUSTICE,
IL défend le DROIT des opprimés.
IL révèle SES DESSEINS à Moïse,
aux enfants d’Israël SES HAUTS FAITS.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 11 : 25 à 27

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TU ES BÉNI, PÈRE,
SEIGNEUR du CIEL et de la Terre,
TU as révélé aux tout-petits
les MYSTÈRES du ROYAUME !
Alléluia.
(cf. Mt 11, 25)




« Ce que TU as caché aux sages et aux savants, TU l’as révélé aux tout-petits »

En ce temps-là,
JÉSUS prit la PAROLE et dit :
« PÈRE, SEIGNEUR du CIEL et de la Terre,
Je proclame TA LOUANGE :
ce que TU as caché aux sages et aux savants,
TU l’as révélé aux tout-petits.
Oui, PÈRE, TU l’as voulu ainsi dans TA BIENVEILLANCE.
TOUT M’a été remis par MON PÈRE ;
personne ne connaît le FILS, sinon le PÈRE,
et personne ne connaît le PÈRE, sinon le FILS,
et celui à qui le FILS veut le révéler. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=15/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Jeu 16 Juil 2015, 10:10

Jeudi 16 Juillet 2015

Notre-Dame du Mont Carmel
Le Carmel, montagne de Palestine, a été un haut lieu de prière depuis les temps anciens. Les Carmes y ont bâti un monastère dédié à la VIERGE MARIE, qui a mené à Nazareth une vie de travail et de contemplation.

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 3 : 13 à 20


« CELUI qui m’a envoyé vers vous, c’est : JE-SUIS »

En ces jours-là,
Moïse avait entendu la VOIX du SEIGNEUR
depuis le buisson.
Il répondit à DIEU :
« J’irai donc trouver les fils d’Israël, et je leur dirai :
“Le DIEU de vos pères m’a envoyé vers vous.”
Ils vont me demander quel est SON NOM ;
que leur répondrai-je ? »
DIEU dit à Moïse :
« JE SUIS QUI JE SUIS.
Tu parleras ainsi aux fils d’Israël :
“CELUI qui m’a envoyé vers vous, c’est : JE-SUIS.” »
DIEU dit encore à Moïse :
« Tu parleras ainsi aux fils d’Israël :
“CELUI qui m’a envoyé vers vous,
c’est LE SEIGNEUR,
le DIEU de vos pères,
le DIEU d’Abraham, le DIEU d’Isaac, le DIEU de Jacob.”
C’est là MON NOM pour toujours,
c’est par LUI que vous ferez mémoire de MOI, d’âge en d’âge.
Va, rassemble les anciens d’Israël. Tu leur diras :
“Le SEIGNEUR, le DIEU de vos pères,
le DIEU d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
m’est apparu.
IL m’a dit :
Je vous ai visités et ainsi J’ai vu
comment on vous traite en Égypte.
J’ai dit : Je vous ferai monter
de la misère qui vous accable en Égypte
vers le pays du Cananéen, du Hittite,
de l’Amorite, du Perizzite, du Hivvite et du Jébuséen,
le pays ruisselant de lait et de miel.”
Ils écouteront ta voix ;
alors tu iras, avec les anciens d’Israël,
auprès du roi d’Égypte, et vous lui direz :
“Le SEIGNEUR, le DIEU des Hébreux,
est venu nous trouver.
Et maintenant, laisse-nous aller
dans le désert, à trois jours de marche,
pour y offrir un sacrifice au SEIGNEUR notre DIEU.”
Or, Je sais, Moi, que le roi d’Égypte ne vous laissera pas partir
s’il n’y est pas forcé.
Aussi J’étendrai la main,
Je frapperai l’Égypte par toutes sortes de PRODIGES
que J’accomplirai au milieu d’elle.
Après cela, il vous permettra de partir. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Histoire de la FIDÉLITÉ de DIEU

[Psaume 104 (105) ; entièrement]



Psaume 104 (105) : 1 et 5, 8 et 9, 24 et 25, 26 et 27

R/ Le SEIGNEUR s’est toujours souvenu de SON ALLIANCE.

Rendez grâce au SEIGNEUR, proclamez SON NOM,
annoncez parmi les peuples SES HAUTS FAITS ;
souvenez-vous des MERVEILLES qu’IL a faites,
de SES PRODIGES, des JUGEMENTS qu’IL prononça.
R/

IL s’est toujours souvenu de SON ALLIANCE,
parole édictée pour mille générations :
promesse faite à Abraham,
garantie par serment à Isaac.
R/

DIEU rend Son Peuple Nombreux
et plus Puissant que tous ses adversaires ;
ceux-là, IL les fait se raviser,
haïr son peuple et tromper ses serviteurs.
R/

Mais IL envoie Son Serviteur, Moïse,
avec un homme de son choix, Aaron,
pour annoncer des SIGNES PRODIGIEUX,
des MIRACLES au pays de Cham.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 11 : 28 à 30

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Venez à Moi, vous tous qui peinez
sous le poids du fardeau, dit le SEIGNEUR,
et Moi, Je vous procurerai le repos.
Alléluia.
(Mt 11, 28)




« Je SUIS DOUX et HUMBLE de CŒUR »

En ce temps-là, JÉSUS prit la PAROLE et dit :
« Venez à Moi,
vous tous qui peinez sous le poids du fardeau,
et Moi, Je vous procurerai le repos.
Prenez sur vous Mon JOUG,
devenez Mes DISCIPLES,
car JE SUIS DOUX et HUMBLE de CŒUR,
et vous trouverez le repos pour votre âme.
Oui, Mon JOUG est FACILE à porter,
et Mon Fardeau, LÉGER. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=16/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Ven 17 Juil 2015, 09:53

Vendredi 17 Juillet 2015

De la férie

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 11 : 10 à 12 : 14


« On immolera l’agneau au coucher du soleil. Je verrai le sang, et je passerai »

En ces jours-là,
Moïse et Aaron avaient accompli toutes sortes de PRODIGES
devant Pharaon ;
mais le SEIGNEUR avait fait en sorte que Pharaon s’obstine ;
et celui-ci ne laissa pas les fils d’Israël sortir de son pays.

Dans le pays d’Égypte,
le SEIGNEUR dit à Moïse et à son frère Aaron :
« Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois,
il marquera pour vous le commencement de l’année.
Parlez ainsi à toute la communauté d’Israël :
le dix de ce mois,
que l’on prenne un agneau par famille,
un agneau par maison.
Si la maisonnée est trop peu nombreuse pour un agneau,
elle le prendra avec son voisin le plus proche,
selon le nombre des personnes.
Vous choisirez l’agneau d’après ce que chacun peut manger.
Ce sera une bête sans défaut, un mâle, de l’année.
Vous prendrez un agneau ou un chevreau.
Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour du mois.
Dans toute l’assemblée de la communauté d’Israël,
on l’immolera au coucher du soleil.
On prendra du sang,
que l’on mettra sur les deux montants et sur le linteau
des maisons où on le mangera.
On mangera sa chair cette nuit-là,
on la mangera rôtie au feu,
avec des pains sans levain et des herbes amères.
Vous n’en mangerez aucun morceau qui soit à moitié cuit
ou qui soit bouilli ;
tout sera rôti au feu,
y compris la tête, les jarrets et les entrailles.
Vous n’en garderez rien pour le lendemain ;
ce qui resterait pour le lendemain,
vous le détruirez en le brûlant.
Vous mangerez ainsi : la ceinture aux reins,
les sandales aux pieds, le bâton à la main.
Vous mangerez en toute hâte :
c’est la Pâque du SEIGNEUR.
Je traverserai le pays d’Égypte, cette nuit-là ;
Je frapperai tout premier-né au pays d’Égypte,
depuis les hommes jusqu’au bétail.
Contre tous les dieux de l’Égypte J’exercerai MES JUGEMENTS :
JE SUIS le SEIGNEUR.
Le sang sera pour vous un signe,
sur les maisons où vous serez.
Je verrai le sang, et Je passerai :
vous ne serez pas atteints par le fléau
dont Je frapperai le pays d’Égypte.
Ce jour-là sera pour vous un mémorial.
Vous en ferez pour le SEIGNEUR une fête de pèlerinage.
C’est un décret perpétuel : d’âge en âge vous la fêterez. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Prière d’un homme arraché à la mort

[Psaume 115 (116B) ; entièrement]



Psaume 115 (116B) : 12 et 13, 15 et 16 ac, 17 et 18

R/ J’élèverai la COUPE du SALUT,
j’invoquerai le NOM du SEIGNEUR.


Comment rendrai-je au SEIGNEUR
tout le bien qu’IL m’a fait ?
J’élèverai la COUPE du SALUT,
j’invoquerai le NOM du SEIGNEUR.
R/

Il en coûte au SEIGNEUR
de voir mourir les siens !
Ne suis-je pas, SEIGNEUR, Ton Serviteur,
moi, dont TU brisas les chaînes ?
R/

Je T’offrirai le Sacrifice d’Action de Grâce,
j’invoquerai le NOM du SEIGNEUR.
Je tiendrai mes promesses au SEIGNEUR,
oui, devant tout Son Peuple.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 12 : 1 à 8

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Mes brebis écoutent Ma VOIX, dit le SEIGNEUR ;
Moi, Je les connais, et elles Me suivent.
Alléluia.
(Jn 10, 27)




« Le FILS de l’Homme est MAÎTRE du sabbat »

En ce temps-là, un jour de sabbat,
JÉSUS vint à passer à travers les champs de blé ;
Ses Disciples eurent faim
et ils se mirent à arracher des épis et à les manger.
Voyant cela, les pharisiens LUI dirent :
« Voilà que Tes Disciples
font ce qu’il n’est pas permis de faire le jour du sabbat ! »
Mais IL leur dit :
« N’avez-vous pas lu ce que fit David,
quand il eut faim, lui et ceux qui l’accompagnaient ?
Il entra dans la MAISON de DIEU,
et ils mangèrent les pains de l’offrande ;
or, ni lui ni les autres n’avaient le droit d’en manger,
mais seulement les prêtres.
Ou bien encore, n’avez-vous pas lu dans la Loi
que le jour du sabbat, les prêtres, dans le Temple,
manquent au repos du sabbat sans commettre de faute ?
Or, Je vous le dis : il y a ici plus grand que le Temple.
Si vous aviez compris ce que signifie :
Je veux la Miséricorde, non le sacrifice,
vous n’auriez pas condamné
ceux qui n’ont pas commis de faute.
En effet, le FILS de l’Homme est MAÎTRE du sabbat. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=17/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Sam 18 Juil 2015, 09:57

Samedi 18 Juillet 2015

Bienheureuse VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi Saint.


De la férie

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 12 : 37 à 42


« Ce fut une nuit de veille pour le SEIGNEUR, quand IL fit sortir d’Égypte les fils d’Israël »

En ces jours-là,
les fils d’Israël partirent de la ville de Ramsès
en direction de Souccoth,
au nombre d’environ six cent mille
sans compter les enfants.
Une multitude disparate les accompagnait,
ainsi qu’un immense troupeau de moutons et de bœufs.
Ils firent cuire des galettes sans levain
avec la pâte qu’ils avaient emportée d’Égypte
et qui n’avait pas levé ;
en effet, ils avaient été chassés d’Égypte
sans avoir eu le temps de faire des provisions.
Le séjour des fils d’Israël en Égypte
avait duré quatre cent trente ans.
Et c’est au bout de quatre cent trente ans, c’est en ce jour même
que toutes les armées du SEIGNEUR sortirent du pays d’Égypte.
Ce fut une nuit de veille pour le SEIGNEUR,
quand IL fit sortir d’Égypte les fils d’Israël ;
ce doit être pour eux, de génération en génération,
une nuit de veille en l’HONNEUR du SEIGNEUR.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Merci au SAUVEUR d’Israël

[Psaume 135 (136) ; entièrement]



Psaume 135 (136) : 1 et 23 et 24, 10 à 12, 13 à 15

R/ ÉTERNEL est SON AMOUR !

Rendez grâce au SEIGNEUR : IL est BON,
ÉTERNEL est SON AMOUR !
IL se souvient de nous, les humiliés,
ÉTERNEL est SON AMOUR !
IL nous tira de la main des oppresseurs,
ÉTERNEL est SON AMOUR !

LUI qui frappa les Égyptiens dans leurs aînés,
ÉTERNEL est SON AMOUR !
et fit sortir Israël de leur pays,
ÉTERNEL est SON AMOUR !
d’une MAIN FORTE et d’un BRAS VIGOUREUX,
Éternel est son amour !

LUI qui fendit la mer Rouge en deux parts,
ÉTERNEL est SON AMOUR !
et fit passer Israël en son milieu,
ÉTERNEL est SON AMOUR !
y rejetant Pharaon et ses armées,
ÉTERNEL est SON AMOUR !

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 12 : 14 à 21

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Dans le CHRIST, DIEU réconciliait le monde avec LUI :
IL a mis dans notre bouche la PAROLE de la RÉCONCILIATION.
Alléluia.
(cf. 2 Co 5, 19)




« IL leur défendit vivement de parler de LUI. Ainsi devait s’accomplir la Parole d’Isaïe »

En ce temps-là,
une fois sortis de la synagogue,
les pharisiens se réunirent en conseil contre JÉSUS
pour voir comment LE faire périr.
JÉSUS, l’ayant appris, se retira de là ;
beaucoup de gens LE suivirent, et IL les guérit tous.
Mais IL leur défendit vivement
de parler de LUI.
Ainsi devait s’accomplir
la Parole prononcée par le Prophète Isaïe :
Voici Mon Serviteur que J’ai choisi,
MON BIEN-AIMÉ en qui Je trouve MON BONHEUR.
Je ferai reposer sur LUI MON ESPRIT,
aux nations IL fera connaître le JUGEMENT.
IL ne cherchera pas querelle, IL ne criera pas,
on n’entendra pas SA VOIX sur les places publiques.
IL n’écrasera pas le roseau froissé,
IL n’éteindra pas la mèche qui faiblit,
jusqu’à ce qu’IL ait fait triompher le JUGEMENT.
Les nations mettront en SON NOM leur Espérance.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=18/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Dim 19 Juil 2015, 08:33

Dimanche 19 Juillet 2015

16ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B








Lien :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/en-marche-vers-dimanche-16e-dimanche-ordinaire-b-integrale/00097753

Vu sur :
www.KTOTV.com







(Première lecture)
Livre du Prophète Jérémie 23 : 1 à 6


« Je ramènerai le reste de Mes Brebis, Je susciterai pour elles des Pasteurs »

Quel malheur pour vous, pasteurs !
Vous laissez périr et vous dispersez
les brebis de mon pâturage
– Oracle du SEIGNEUR !
C’est pourquoi, ainsi PARLE le SEIGNEUR, le DIEU d’Israël,
contre les pasteurs qui conduisent Mon Peuple :
Vous avez dispersé Mes Brebis, vous les avez chassées,
et vous ne vous êtes pas occupés d’elles.
Eh bien ! Je vais M’occuper de vous,
à cause de la malice de vos actes
– Oracle du SEIGNEUR.
Puis, Je rassemblerai MOI-MÊME le reste de Mes Brebis
de tous les pays où Je les ai chassées.
Je les ramènerai dans leur enclos,
elles seront fécondes et se multiplieront.
Je susciterai pour elles des Pasteurs
qui les conduiront ;
elles ne seront plus apeurées ni effrayées,
et aucune ne sera perdue
– Oracle du SEIGNEUR.

Voici venir des jours
– Oracle du SEIGNEUR,
où Je susciterai pour David un Germe Juste :
IL régnera en VRAI ROI, IL agira avec INTELLIGENCE,
IL exercera dans le pays le DROIT et la JUSTICE.
En ces jours-là, Juda sera sauvé,
et Israël habitera en sécurité.
Voici le NOM qu’on LUI donnera :
« LE-SEIGNEUR-EST-NOTRE-JUSTICE. »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Le SEIGNEUR est mon BERGER

Psaume appartenant au recueil de David.




Psaume 22 (23) : 1 et 2ab, 2c et 3, 4, 5, 6


R/ Le SEIGNEUR est mon BERGER :
rien ne saurait me manquer.


Le SEIGNEUR est mon BERGER :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
IL me fait reposer.
R/


IL me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
IL me conduit par le JUSTE CHEMIN
pour l’HONNEUR de SON NOM.
R/


Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car TU es avec moi :
TON BÂTON me guide et me rassure.
R/


TU prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
TU répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.
R/


Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la MAISON du SEIGNEUR
pour la durée de mes jours.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 2 : 13 à 18


« Le CHRIST est notre PAIX : des deux, le Juif et le païen, IL a fait une SEULE RÉALITÉ »

Frères,
maintenant, dans le CHRIST JÉSUS, vous qui autrefois étiez loin,
vous êtes devenus proches par le SANG du CHRIST.
C’est LUI, le CHRIST, qui est notre PAIX :
des deux, le Juif et le païen, IL a fait une SEULE RÉALITÉ ;
par SA CHAIR CRUCIFIÉE,
IL a détruit ce qui les séparait, le mur de la haine ;
IL a supprimé les prescriptions juridiques de la Loi de Moïse.
Ainsi, à partir des deux, le Juif et le païen,
IL a voulu créer en LUI un SEUL HOMME NOUVEAU en faisant la PAIX,
et réconcilier avec DIEU les uns et les autres en un SEUL CORPS
par le MOYEN de la CROIX ;
en SA PERSONNE, IL a tué la haine.
IL est venu annoncer la BONNE NOUVELLE de la PAIX,
la PAIX pour vous qui étiez Loin,
la PAIX pour ceux qui étaient Proches.
Par LUI, en effet, les uns et les autres,
nous avons, dans un SEUL ESPRIT, accès auprès du PÈRE.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 6 : 30 à 34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Mes BREBIS écoutent MA VOIX, dit le SEIGNEUR ;
Moi, Je Les connais, et Elles Me suivent.

Alléluia.
(Jn 10, 27)




« Ils étaient comme des brebis sans berger »

En ce temps-là,
après leur première mission,
les Apôtres se réunirent auprès de JÉSUS,
et LUI annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné.
IL leur dit :
« Venez à l’écart dans un endroit désert,
et reposez-vous un peu. »
De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux,
et l’on n’avait même pas le temps de manger.
Alors, ils partirent en barque
pour un endroit désert, à l’écart.
Les gens les virent s’éloigner,
et beaucoup comprirent leur intention.
Alors, à pied, de toutes les villes,
ils coururent là-bas
et arrivèrent avant eux.
En débarquant, JÉSUS vit une grande foule.
IL fut saisi de compassion envers eux,
parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger.
Alors, IL se mit à les enseigner longuement.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=19/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Lun 20 Juil 2015, 09:32

Lundi 20 Juillet 2015

Saint Apollinaire, Évêque et Martyr

16ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 14 : 5 à 18


« Les Égyptiens sauront que JE SUIS le SEIGNEUR, quand Je Me serai glorifié aux dépens de Pharaon »

En ces jours-là,
on annonça au roi d’Égypte,
que le peuple d’Israël s’était enfui.
Alors Pharaon et ses serviteurs
changèrent de sentiment envers ce peuple.
Ils dirent :
« Qu’avons-nous fait en laissant partir Israël :
il ne sera plus à notre service ! »
Pharaon fit atteler son char et rassembler ses troupes ;
il prit six cents chars d’élite et tous les chars de l’Égypte,
chacun avec son équipage.
Le SEIGNEUR fit en sorte que s’obstine Pharaon, roi d’Égypte,
qui se lança à la poursuite des fils d’Israël,
tandis que ceux-ci avançaient librement.
Les Égyptiens, tous les chevaux, les chars de Pharaon,
ses guerriers et son armée, les poursuivirent
et les rejoignirent alors qu’ils campaient au bord de la mer,
près de Pi-Hahiroth, en face de Baal-Sefone.

Comme Pharaon approchait, les fils d’Israël regardèrent
et, voyant les Égyptiens lancés à leur poursuite,
ils eurent très peur,
et ils crièrent vers le SEIGNEUR.
Ils dirent à Moïse :
« L’Égypte manquait-elle de tombeaux,
pour que tu nous aies emmenés mourir dans le désert ?
Quel mauvais service tu nous as rendu
en nous faisant sortir d’Égypte !
C’est bien là ce que nous te disions en Égypte :
“Ne t’occupe pas de nous, laisse-nous servir les Égyptiens.
Il vaut mieux les servir que de mourir dans le désert !” »
Moïse répondit au peuple :
« N’ayez pas peur ! Tenez bon !
Vous allez voir aujourd’hui
ce que le SEIGNEUR va faire pour vous sauver !
Car, ces Égyptiens que vous voyez aujourd’hui,
vous ne les verrez plus jamais.
Le SEIGNEUR combattra pour vous,
et vous, vous n’aurez rien à faire. »
Le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Pourquoi crier vers Moi ?
Ordonne aux fils d’Israël de se mettre en route !
Toi, lève ton bâton, étends le bras sur la mer,
fends-la en deux,
et que les fils d’Israël entrent au milieu de la mer à pied sec.
Et Moi, Je ferai en sorte que les Égyptiens s’obstinent :
ils y entreront derrière eux ;
Je me glorifierai aux dépens de Pharaon et de toute son armée,
de ses chars et de ses guerriers.
Les Égyptiens sauront que JE SUIS le SEIGNEUR,
quand Je Me serai glorifié aux dépens de Pharaon,
de ses chars et de ses guerriers. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le cantique de Moïse et des Israélites

[Exode 15 : 1 à 21 ; entièrement]



Exode 15 : 1, 2, 3 et 4a, 4b et 5, 6

R/ Chantons pour le SEIGNEUR !
ÉCLATANTE est SA GLOIRE !


Je chanterai pour le SEIGNEUR !
ÉCLATANTE est SA GLOIRE :
IL a jeté dans la mer
cheval et cavalier !
R/

Ma Force et mon Chant, c’est le SEIGNEUR :
IL est pour moi le SALUT.
IL est mon DIEU, je LE célèbre ;
j’exalte le DIEU de mon père.
R/

Le SEIGNEUR est le GUERRIER des COMBATS ;
SON NOM est « Le SEIGNEUR ».
Les chars du Pharaon et ses armées,
IL les lance dans la mer.
R/

L’élite de leurs chefs a sombré dans la mer Rouge.
L’abîme les recouvre :
ils descendent, comme la pierre,
au fond des eaux.
R/

TA DROITE, SEIGNEUR,
MAGNIFIQUE en SA FORCE,
TA DROITE, SEIGNEUR,
écrase l’ennemi.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 12 : 38 à 42

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur,
mais écoutez la VOIX du SEIGNEUR.
Alléluia.
(Ps 94, 8a.7c)




«Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que cette génération »

En ce temps-là,
quelques-uns des scribes et des pharisiens
adressèrent la parole à JÉSUS :
« MAÎTRE, nous voulons voir un SIGNE venant de TOI. »
IL leur répondit :
« Cette génération mauvaise et adultère réclame un SIGNE,
mais, en fait de SIGNE,
il ne lui sera donné que le SIGNE du Prophète Jonas.
En effet, comme Jonas est resté dans le ventre du monstre marin
trois jours et trois nuits,
le FILS de l’Homme restera de même au cœur de la Terre
trois jours et trois nuits.
Lors du Jugement, les habitants de Ninive
se lèveront en même temps que cette génération,
et ils la condamneront ;
en effet, ils se sont convertis
en réponse à la proclamation faite par Jonas,
et il y a ici bien plus que Jonas.
Lors du Jugement, la reine de Saba
se dressera en même temps que cette génération,
et elle la condamnera ;
en effet, elle est venue des extrémités de la Terre
pour écouter la sagesse de Salomon,
et il y a ici bien plus que Salomon. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=20/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mar 21 Juil 2015, 09:59

Mardi 21 Juillet 2015

Saint Laurent de Brindisi, Prêtre et Docteur de l’Église

16ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 14 : 21 à 15 : 1a


« Les fils d’Israël entrèrent au milieu de la mer à pied sec »

En ces jours-là,
Moïse étendit le bras sur la mer.
Le SEIGNEUR chassa la mer toute la nuit par un fort vent d’est ;
IL mit la mer à sec, et les eaux se fendirent.
Les fils d’Israël entrèrent au milieu de la mer à pied sec,
les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche.
Les Égyptiens les poursuivirent ;
tous les chevaux de Pharaon, ses chars et ses guerriers
entrèrent derrière eux jusqu’au milieu de la mer.

Aux dernières heures de la nuit,
le SEIGNEUR observa, depuis la colonne de feu et de nuée,
l’armée des Égyptiens,
et IL la frappa de panique.
IL faussa les roues de leurs chars,
et ils eurent beaucoup de peine à les conduire.
Les Égyptiens s’écrièrent :
« Fuyons devant Israël,
car c’est le SEIGNEUR qui combat pour eux contre nous ! »
Le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Étends le bras sur la mer :
que les eaux reviennent sur les Égyptiens,
leurs chars et leurs guerriers ! »
Moïse étendit le bras sur la mer.
Au point du jour, la mer reprit sa place ;
dans leur fuite, les Égyptiens s’y heurtèrent,
et le SEIGNEUR les précipita au milieu de la mer.
Les eaux refluèrent et recouvrirent les chars et les guerriers,
toute l’armée de Pharaon qui était entrée dans la mer
à la poursuite d’Israël.
Il n’en resta pas un seul.
Mais les fils d’Israël
avaient marché à pied sec au milieu de la mer,
les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche.

Ce jour-là, le SEIGNEUR sauva Israël de la main de l’Égypte,
et Israël vit les Égyptiens morts sur le bord de la mer.
Israël vit avec quelle MAIN PUISSANTE
le SEIGNEUR avait agi contre l’Égypte.
Le peuple craignit le SEIGNEUR,
il mit sa foi dans le SEIGNEUR
et dans son serviteur Moïse.
Alors Moïse et les fils d’Israël
chantèrent ce cantique au SEIGNEUR :


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le cantique de Moïse et des Israélites

[Exode 15 : 1 à 21 ; entièrement]



Exode 15 : 8, 9, 10 et 12, 13a et 17

R/ Chantons pour le SEIGNEUR !
ÉCLATANTE est SA GLOIRE !


Au SOUFFLE de TES NARINES, les eaux s’amoncellent :
comme une digue, se dressent les flots ;
les abîmes se figent au cœur de la mer.
R/

L’ennemi disait : « Je poursuis, je domine,
je partage le butin, je m’en repais ;
je tire mon épée : je prends les dépouilles ! »
R/

TU souffles TON HALEINE : la mer les recouvre ;
comme du plomb, ils s’abîment dans les eaux redoutables.
TU étends TA MAIN DROITE : la terre les avale.
R/

Par TA FIDÉLITÉ TU conduis ce peuple que TU as racheté.
TU les amènes, TU les plantes sur la MONTAGNE, TON HÉRITAGE,
le LIEU que TU as fait, SEIGNEUR, pour l’habiter,
le SANCTUAIRE, SEIGNEUR, fondé par TES MAINS.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 12 : 46 à 50

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera MA PAROLE, dit le SEIGNEUR ;
MON PÈRE l’aimera, et nous viendrons vers lui.
Alléluia.
(Jn 14, 23)




« Étendant la MAIN vers Ses Disciples, IL dit : “Voici ma mère et mes frères” »

En ce temps-là,
comme JÉSUS parlait encore aux foules,
voici que SA MÈRE et ses frères se tenaient au-dehors,
cherchant à LUI parler.
Quelqu’un LUI dit :
« TA MÈRE et tes frères sont là, dehors,
qui cherchent à TE parler. »
JÉSUS lui répondit :
« Qui est ma mère,
et qui sont mes frères ? »
Puis, étendant la MAIN vers Ses Disciples, IL dit :
« Voici ma mère et mes frères.
Car celui qui fait la VOLONTÉ de MON PÈRE qui est aux CIEUX,
Celui-là est pour Moi un Frère, une Sœur, une Mère. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=21/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Mer 22 Juil 2015, 09:52

Mercredi 22 Juillet 2015

Sainte Marie-Madeleine
1er siècle. L’une des femmes dévouées à JÉSUS. Elle resta avec MARIE et Jean au pied de la Croix. Le CHRIST ressuscité lui étant apparu le matin de Pâques, elle alla L’annoncer aux Apôtres.

16ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 16 : 1 à 5, 9 à 15


« Du CIEL, Je vais faire pleuvoir du pain pour vous »

Toute la communauté des fils d’Israël partit d’Élim
et atteignit le désert de Sine, entre Élim et le Sinaï,
le quinzième jour du deuxième mois après sa sortie du pays d’Égypte.
Dans le désert, toute la communauté des fils d’Israël
récriminait contre Moïse et son frère Aaron.
Les fils d’Israël leur dirent :
« Ah ! Il aurait mieux valu mourir
de la MAIN du SEIGNEUR, au pays d’Égypte,
quand nous étions assis près des marmites de viande,
quand nous mangions du pain à satiété !
Vous nous avez fait sortir dans ce désert
pour faire mourir de faim tout ce peuple assemblé ! »
Le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Voici que, du CIEL, Je vais faire pleuvoir du Pain pour vous.
Le peuple sortira pour recueillir chaque jour sa ration quotidienne,
et ainsi Je vais le mettre à l’épreuve :
Je verrai s’il marchera, ou non, selon MA LOI.
Mais, le sixième jour,
quand ils feront le compte de leur récolte,
ils trouveront le double de la ration quotidienne. »
Moïse dit ensuite à Aaron :
« Ordonne à toute la communauté des fils d’Israël :
“Présentez-vous devant le SEIGNEUR,
car IL a entendu vos récriminations.” »
Aaron parla à toute la communauté des fils d’Israël ;
puis ils se tournèrent du côté du désert,
et voici que la GLOIRE du SEIGNEUR apparut dans la nuée.
Le SEIGNEUR dit alors à Moïse :
« J’ai entendu les récriminations des fils d’Israël.
Tu leur diras :
“Au coucher du soleil, vous mangerez de la viande
et, le lendemain matin, vous aurez du Pain à satiété.
Alors vous saurez que Moi, le SEIGNEUR, JE SUIS votre DIEU.” »


Le soir même, surgit un vol de cailles qui recouvrirent le camp ;
et, le lendemain matin, il y avait une couche de rosée autour du camp.
Lorsque la couche de rosée s’évapora,
il y avait, à la surface du désert, une fine croûte,
quelque chose de fin comme du givre, sur le sol.
Quand ils virent cela, les fils d’Israël se dirent l’un à l’autre :
« Mann hou ? » (ce qui veut dire : Qu’est-ce que c’est ?),
car ils ne savaient pas ce que c’était.
Moïse leur dit :
« C’est le Pain que le SEIGNEUR vous donne à manger. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le passé d’Israël, une leçon à ne pas oublier

Poème chanté appartenant au recueil d’Assaf.

[Psaume 77 (78) ; entièrement]



Psaume 77 (78) : 18 et 19, 23 et 24, 25 et 26, 27 et 28

R/ Le SEIGNEUR donne le Pain du CIEL !

Ils tentaient le SEIGNEUR dans leurs cœurs,
ils réclamèrent de manger à leur faim.
Ils s’en prennent à DIEU et demandent :
« DIEU peut-IL apprêter une table au désert ? »
R/

IL commande aux nuées LÀ-HAUT,
IL ouvre les ÉCLUSES du CIEL :
pour les nourrir IL fait pleuvoir la manne,
IL leur donne le froment du CIEL.
R/

Chacun se nourrit du Pain des Forts,
IL les pourvoit de vivres à satiété.
Dans le CIEL, IL pousse le vent d’est
et lance le grand vent du midi.
R/

Sur eux IL fait pleuvoir une nuée d’oiseaux,
autant de viande que de sable au bord des mers.
Elle s’abat au milieu de leur camp
tout autour de leurs demeures.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 20 : 1, 11 à 18

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Au matin de Pâques, Marie Madeleine annonce aux Disciples : « J'ai vu le tombeau du CHRIST VIVANT, j'ai vu la GLOIRE du RESSUSCITÉ. »
Alléluia.




« On a enlevé le SEIGNEUR, et je ne sais pas où on L'a mis »

Après la mort de JÉSUS, le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Marie Madeleine se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau. Elle aperçoit Deux Anges vêtus de blanc, assis l’un à la Tête et l’autre aux Pieds, à l’endroit où avait reposé le CORPS de JÉSUS.
Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon SEIGNEUR, et je ne sais pas où on L’a déposé. »
Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit JÉSUS qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était JÉSUS.
JÉSUS lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle LUI répond : « Si c’est TOI qui L’as emporté, dis-moi où TU L’as déposé, et moi, j’irai LE prendre. »
JÉSUS lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle LUI dit en hébreu : « RABBOUNI ! », c’est-à-dire : MAÎTRE.
JÉSUS reprend : « Ne me retiens pas, car Je ne suis pas encore monté vers le PÈRE. Va trouver mes frères pour leur dire que Je monte vers MON PÈRE et VOTRE PÈRE, vers MON DIEU et VOTRE DIEU. »
Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux Disciples : « J’ai vu le SEIGNEUR ! », et elle raconta ce qu’IL lui avait dit.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=22/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Jeu 23 Juil 2015, 10:17

Jeudi 23 Juillet 2015

Sainte Brigitte de Suède, Religieuse
Morte en 1373. Noble suédoise, mère de huit enfants, fondatrice de l’ordre du Saint-Sauveur. Depuis 1999, elle est l’une des trois patronnes de l’Europe.

16ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 19 : 1 et 2, 9 à 11, 16 à 20b


« En présence de tout le peuple, le SEIGNEUR descendra sur la Montagne du Sinaï »

Le troisième mois qui suivit la sortie d’Égypte, jour pour jour,
les fils d’Israël arrivèrent dans le désert du Sinaï.
C’est en partant de Rephidim qu’ils arrivèrent dans ce désert,
et ils y établirent leur camp
juste en face de la Montagne.
Le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Je vais venir vers toi
dans l’ÉPAISSEUR de la NUÉE,
pour que le peuple, qui M’entendra te parler,
mette sa foi en toi, pour toujours. »
Puis Moïse transmit au SEIGNEUR les paroles du peuple.
Le SEIGNEUR dit encore à Moïse :
« Va vers le peuple ;
sanctifie-le, aujourd’hui et demain ;
qu’ils lavent leurs vêtements,
pour être prêts le troisième jour ;
car, ce troisième jour, en présence de tout le peuple,
le SEIGNEUR descendra sur la Montagne du Sinaï. »

Le troisième jour, dès le matin,
il y eut des Coups de Tonnerre, des Éclairs,
une Lourde Nuée sur la Montagne,
et une Puissante Sonnerie de Cor ;
dans le camp, tout le peuple trembla.
Moïse fit sortir le peuple hors du camp, à la rencontre de DIEU,
et ils restèrent debout au pied de la Montagne.
La Montagne du Sinaï était toute Fumante,
car le SEIGNEUR y était descendu dans le Feu ;
la Fumée montait, comme la fumée d’une fournaise,
et toute la Montagne tremblait violemment.
La Sonnerie du Cor était de plus en plus Puissante.
Moïse parlait,
et la VOIX de DIEU lui répondait.
Le SEIGNEUR descendit sur le Sommet du Sinaï,
IL appela Moïse sur le Sommet de la Montagne.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le cantique des trois amis de Daniel

[Daniel 3 : 46 à 90 ; entièrement]



Daniel 3 : 52, 53, 54, 55, 56

R/ À TOI, LOUANGE et GLOIRE ÉTERNELLEMENT !

« Béni sois-TU, SEIGNEUR, DIEU de nos pères :
R/

Béni soit le NOM TRÈS SAINT de TA GLOIRE :
R/

Béni sois-TU dans TON SAINT TEMPLE de GLOIRE :
R/

Béni sois-TU sur le TRÔNE de TON RÈGNE :
R/

Béni sois-TU, TOI qui SONDES les ABÎMES :
R/

TOI qui SIÈGES AU-DESSUS des Kéroubim :
R/

Béni sois-TU au FIRMAMENT, dans le CIEL,
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 13 : 10 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TU ES BÉNI, PÈRE,
SEIGNEUR du CIEL et de la Terre,
TU as révélé aux tout-petits les MYSTÈRES du Royaume !
Alléluia.
(cf. Mt 11, 25)




« À vous il est donné de connaître les MYSTÈRES du Royaume des CIEUX, mais ce n’est pas donné à ceux-là »

En ce temps-là,
les Disciples s’approchèrent de JÉSUS et LUI dirent :
« Pourquoi leur parles-TU en paraboles ? »
IL leur répondit :
« À vous il est donné de connaître
les MYSTÈRES du ROYAUME des CIEUX,
mais ce n’est pas donné à ceux-là.
À celui qui a, on donnera,
et il sera dans l’abondance ;
à celui qui n’a pas,
on enlèvera même ce qu’il a.
Si Je leur parle en paraboles,
c’est parce qu’ils regardent sans regarder,
et qu’ils écoutent sans écouter ni comprendre.
Ainsi s’accomplit pour eux la prophétie d’Isaïe :
Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas.
Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.
Le cœur de ce peuple s’est alourdi :
ils sont devenus durs d’oreille,
ils se sont bouché les yeux,
de peur que leurs yeux ne voient,
que leurs oreilles n’entendent,
que leur cœur ne comprenne,
qu’ils ne se convertissent,
– et Moi, Je les guérirai.

Mais vous, heureux vos yeux puisqu’ils voient,
et vos oreilles puisqu’elles entendent !
AMEN, Je vous le dis :
beaucoup de Prophètes et de Justes
ont désiré voir ce que vous voyez,
et ne l’ont pas vu,
entendre ce que vous entendez,
et ne l’ont pas entendu. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=23/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Ven 24 Juil 2015, 10:19

Vendredi 24 Juillet 2015

Saint Charbel Makhlouf, Prêtre
Mort en 1898. Moine, prêtre et ermite libanais, très cher au coeur des chrétiens maronites. Canonisé en 1977 par Paul VI.

16ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 20 : 1 à 17


« La Loi fut donnée par Moïse »

En ces jours-là,
sur le Sinaï,
DIEU prononça toutes les PAROLES que voici :
« JE SUIS le SEIGNEUR ton DIEU,
qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte,
de la maison d’esclavage.

Tu n’auras pas d’autres dieux en face de MOI.
Tu ne feras aucune idole,
aucune image de ce qui est LÀ-HAUT dans les CIEUX,
ou en bas sur la Terre,
ou dans les eaux par-dessous la terre.
Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux,
pour leur rendre un culte.
Car MOI, le SEIGNEUR ton DIEU,
JE SUIS un DIEU jaloux :
chez ceux qui ME haïssent,
Je punis la faute des pères sur les fils,
jusqu’à la troisième et la quatrième génération ;
mais ceux qui M’aiment et observent MES COMMANDEMENTS,
Je leur montre MA FIDÉLITÉ jusqu’à la millième génération.
Tu n’invoqueras pas en vain le NOM du SEIGNEUR ton DIEU,
car le SEIGNEUR ne laissera pas impuni
celui qui invoque en vain SON NOM.

Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier.
Pendant six jours tu travailleras
et tu feras tout ton ouvrage ;
mais le septième jour est le jour du repos,
sabbat en l’HONNEUR du SEIGNEUR ton DIEU :
tu ne feras aucun ouvrage,
ni toi, ni ton fils, ni ta fille,
ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes,
ni l’immigré qui est dans ta ville.
Car en six jours le SEIGNEUR a fait le ciel,
la Terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent,
mais IL s’est reposé le septième jour.
C’est pourquoi le SEIGNEUR a béni le jour du sabbat
et l’a sanctifié.

Honore ton père et ta mère,
afin d’avoir longue vie
sur la Terre que te donne le SEIGNEUR ton DIEU.
Tu ne commettras pas de meurtre.
Tu ne commettras pas d’adultère.
Tu ne commettras pas de vol.
Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ;
tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain,
ni son serviteur, ni sa servante,
ni son bœuf, ni son âne :
rien de ce qui lui appartient. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








La LOI du SEIGNEUR

Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 18B (19) ; entièrement ]




Psame 18B (19) : 8, 9, 10, 11

R/ SEIGNEUR, TU as les PAROLES de la VIE ÉTERNELLE.

La LOI du SEIGNEUR est PARFAITE,
qui redonne VIE ;
la CHARTE du SEIGNEUR est SÛRE,
qui rend sages les simples.
R/

Les PRÉCEPTES du SEIGNEUR sont DROITS,
ils réjouissent le cœur ;
le COMMANDEMENT du SEIGNEUR est LIMPIDE,
IL clarifie le regard.
R/

La crainte qu’il inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les DÉCISIONS du SEIGNEUR sont JUSTES
et VRAIMENT ÉQUITABLES.
R/

Plus désirables que l’or,
qu’une masse d’or fin,
plus savoureuses que le miel
qui coule des rayons.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 13 : 18 à 23

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui ont entendu la PAROLE
dans un cœur bon et généreux,
qui LA retiennent et portent du fruit par leur persévérance.
Alléluia.
(cf. Mt 11, 25)




« Celui qui entend la PAROLE et la comprend porte du fruit »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Écoutez ce que veut dire la parabole du semeur.
Quand quelqu’un entend la PAROLE du Royaume sans la comprendre,
le Mauvais survient
et s’empare de ce qui est semé dans son cœur :
celui-là, c’est le terrain ensemencé au bord du chemin.
Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux,
c’est celui qui entend la PAROLE
et LA reçoit aussitôt avec joie ;
mais il n’a pas de racines en lui,
il est l’homme d’un moment :
quand vient la détresse ou la persécution à cause de la PAROLE,
il trébuche aussitôt.
Celui qui a reçu la semence dans les ronces,
c’est celui qui entend la PAROLE ;
mais le souci du monde et la séduction de la richesse
étouffent la PAROLE, qui ne donne pas de fruit.
Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre,
c’est celui qui entend la PAROLE et la comprend :
il porte du fruit
à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=24/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Sam 25 Juil 2015, 09:49

Samedi 25 Juillet 2015

Saint Jacques le Majeur
1er siècle. Témoin, avec Pierre et Jean, de la transfiguration et de l’agonie de JÉSUS, il fut le premier Apôtre à être martyrisé. Vénéré depuis fort longtemps à Compostelle.

16ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Seconde Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 4 : 7 à 15


La faiblesse et la force de l'Apôtre

Frères, nous, les Apôtres, nous ressemblons à des gens qui portent un trésor dans des poteries sans valeur ; ainsi, on voit bien que la Puissance Extraordinaire que nous avons ne vient pas de nous mais de DIEU.
À tout moment, nous subissons l'épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés ; nous sommes désorientés, mais non pas désemparés ; nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés ; terrassés, mais non pas anéantis.
Partout et toujours, nous subissons dans notre corps la mort de JÉSUS, afin que la VIE de JÉSUS, ELLE aussi, soit MANIFESTÉE dans notre corps.
En effet, nous, les vivants, nous sommes continuellement livrés à la mort à cause de JÉSUS, afin que la VIE de JÉSUS, ELLE aussi, soit MANIFESTÉE dans notre existence mortelle.
Ainsi la mort fait son œuvre en nous, et la vie en vous.
L'Écriture dit : J'ai cru, c'est pourquoi j'ai parlé. Et nous, les Apôtres, animés de cette même foi, nous croyons, nous aussi, et c'est pourquoi nous parlons.
Car, nous le savons, CELUI qui a ressuscité le SEIGNEUR JÉSUS nous ressuscitera, nous aussi, avec JÉSUS, et IL nous placera près de LUI avec vous.
Et tout ce qui nous arrive, c'est pour vous, afin que la grâce plus abondante, en vous rendant plus nombreux, fasse monter une IMMENSE ACTION de GRÂCE pour la GLOIRE de DIEU.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Des pleurs changés en joie

Chant des pèlerinages




Psaume 125 (126) : 1 et 2ab, 2cd et 3, 4 et 5, 6

R/ Ceux qui sèment dans les larmes moissonnent en chantant.

Quand le SEIGNEUR ramena les captifs à Sion,
nous étions comme en rêve !
Alors notre bouche était pleine de rires,
nous poussions des cris de joie.
R/

Alors on disait parmi les nations :
« Quelles MERVEILLES fait pour eux le SEIGNEUR ! »
Quelles MERVEILLES le SEIGNEUR fit pour nous :
nous étions en grande fête !
R/

Ramène, SEIGNEUR, nos captifs,
comme les torrents au désert.
Qui sème dans les larmes
moissonne dans la joie.
R/

Il s'en va, il s'en va en pleurant,
il jette la semence ;
il s'en vient, il s'en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 20 : 20 à 28

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux que le SEIGNEUR a choisi du milieu du monde pour qu'ils portent du fruit, un fruit qui demeure.
Alléluia.
(cf. Jn 15, 16)




Le CHRIST révèle à Jacques la Vraie Gloire de l'Apôtre

La mère de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, s'approcha de JÉSUS avec ses fils et se prosterna pour LUI faire une demande.
JÉSUS lui dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : « Voilà mes deux fils : ordonne qu'ils siègent, l'un à TA DROITE et l'autre à TA GAUCHE, dans TON ROYAUME. »
JÉSUS répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire à la COUPE que JE vais boire ? » Ils lui dirent : « Nous le pouvons. »
Il leur dit : « Ma COUPE, vous y boirez ; quant à siéger à MA DROITE et à MA GAUCHE, IL ne m'appartient pas de l'accorder ; il y a ceux pour qui ces places sont préparées par MON PÈRE. »
Les dix autres avaient entendu, et s'indignèrent contre les deux frères.
JÉSUS les appela et leur dit : « Vous le savez : les chefs des nations païennes commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir.
Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand sera votre serviteur ; et celui qui veut être le premier sera votre esclave.
Ainsi, le FILS de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner SA VIE en RANÇON pour la multitude. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=25/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Dim 26 Juil 2015, 08:40

Dimanche 26 Juillet 2015

17ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B








Lien :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/en-marche-vers-dimanche-17e-dimanche-ordinaire-b-integrale/00097758

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Deuxième Livre des Rois 4 : 42 à 44


« On mangera, et il en restera »

En ces jours-là,
un homme vint de Baal-Shalisha
et, prenant sur la récolte nouvelle,
il apporta à Élisée, l’homme de DIEU,
vingt pains d’orge et du grain frais dans un sac.
Élisée dit alors :
« Donne-le à tous ces gens pour qu’ils mangent. »
Son serviteur répondit :
« Comment donner cela à cent personnes ? »
Élisée reprit :
« Donne-le à tous ces gens pour qu’ils mangent,
car ainsi PARLE le SEIGNEUR :
‘On mangera, et il en restera.’ »
Alors, il le leur donna, ils mangèrent, et il en resta,
selon la PAROLE du SEIGNEUR.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






TON RÈGNE est un RÈGNE ÉTERNEL

Chant de louange appartenant au recueil de David.

[Psaume 144 (145) ; entièrement ]




Psaume 144 (145) : 10 et 11, 15 et 16, 17 et 18


R/ TU ouvres la MAIN, SEIGNEUR :
nous voici rassasiés.


Que TES ŒUVRES, SEIGNEUR, TE rendent grâce
et que TES FIDÈLES TE bénissent !
Ils diront la GLOIRE de TON RÈGNE,
ils parleront de TES EXPLOITS.
R/


Les yeux sur TOI, tous, ils espèrent :
TU leur donnes la nourriture au temps voulu ;
TU ouvres TA MAIN :
TU rassasies avec BONTÉ tout ce qui vit.
R/


Le SEIGNEUR est JUSTE en toutes SES VOIES,
FIDÈLE en tout ce qu’IL fait.
IL est PROCHE de tous ceux qui L’invoquent,
de tous ceux qui L’invoquent en VÉRITÉ.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 4 : 1 à 6


« Un SEUL CORPS, un SEUL SEIGNEUR, une SEULE FOI, un SEUL BAPTÊME »

Frères,
moi qui suis en prison à cause du SEIGNEUR,
je vous exhorte à vous conduire d’une manière digne de votre vocation :
ayez beaucoup d’Humilité, de Douceur et de Patience,
supportez-vous les uns les autres avec Amour ;
ayez soin de garder l’UNITÉ dans l’ESPRIT
par le LIEN de la PAIX.
Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance,
de même il y a un SEUL CORPS et un SEUL ESPRIT.
Il y a un SEUL SEIGNEUR, une SEULE FOI, un SEUL BAPTÊME,
un SEUL DIEU et PÈRE de tous,
au-dessus de tous, par tous, et en tous.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 6 : 1 à 15

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Un GRAND PROPHÈTE s’est levé parmi nous :
et DIEU a visité SON PEUPLE.

Alléluia.
(Lc 7, 16)




« Ils distribua les pains aux convives, autant qu’ils en voulaient »

En ce temps-là,
JÉSUS passa de l’autre côté de la mer de Galilée,
le lac de Tibériade.
Une grande foule LE suivait,
parce qu’elle avait vu les Signes
qu’IL accomplissait sur les malades.
JÉSUS gravit la montagne,
et là, IL était assis avec Ses Disciples.
Or, la Pâque, la fête des Juifs, était proche.
JÉSUS leva les yeux
et vit qu’une foule nombreuse venait à LUI.
IL dit à Philippe :
« Où pourrions-nous acheter du pain
pour qu’ils aient à manger ? »
IL disait cela pour le mettre à l’épreuve,
car IL savait bien, LUI, ce qu’IL allait faire.
Philippe LUI répondit :
« Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas
pour que chacun reçoive un peu de pain. »
Un de Ses Disciples, André, le frère de Simon-Pierre, LUI dit :
« Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge
et deux poissons,
mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! »
JÉSUS dit :
« Faites asseoir les gens. »
Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit.
Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes.
Alors JÉSUS prit les pains
et, après avoir RENDU GRÂCE,
IL les distribua aux convives ;
IL leur donna aussi du poisson,
autant qu’ils en voulaient.
Quand ils eurent mangé à leur faim,
IL dit à Ses Disciples :
« Rassemblez les morceaux en surplus,
pour que rien ne se perde. »
Ils les rassemblèrent, et ils remplirent douze paniers
avec les morceaux des cinq pains d’orge,
restés en surplus pour ceux qui prenaient cette nourriture.

À la vue du Signe que JÉSUS avait accompli,
les gens disaient :
« C’est vraiment LUI le PROPHÈTE annoncé,
CELUI qui vient dans le monde. »
Mais JÉSUS savait qu’ils allaient L’enlever
pour faire de LUI leur roi ;
alors de nouveau IL se retira dans la montagne,
LUI SEUL.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=26/07/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
nicolas



Masculin Messages : 2879
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Lectures du jour, commentaire audio et vidéo   Lun 27 Juil 2015, 09:50

Lundi 27 Juillet 2015

De la férie

17ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 32 : 15 à 24, 30 à 34


« Ce peuple a commis un grand péché : ils se sont fait des dieux en or »

En ces jours-là,
Moïse redescendit de la Montagne.
Il portait les DEUX TABLES du TÉMOIGNAGE ;
ces TABLES étaient écrites sur les DEUX FACES ;
ELLES étaient l’ŒUVRE de DIEU,
et l’ÉCRITURE, c’était l’ÉCRITURE de DIEU, GRAVÉE sur ces TABLES.
Josué entendit le bruit et le tumulte du peuple
et dit à Moïse :
« Bruit de bataille dans le camp. »
Moïse répliqua :
« Ces bruits, ce ne sont pas des chants de victoire ni de défaite ;
ce que j’entends, ce sont des cantiques qui se répondent. »

Comme il approchait du camp,
il aperçut le veau et les danses.
Il s’enflamma de colère,
il jeta les TABLES qu’il portait,
et les brisa au Bas de la Montagne.
Il se saisit du veau qu’ils avaient fait,
le brûla, le réduisit en poussière,
qu’il répandit à la surface de l’eau.
Et cette eau, il la fit boire aux fils d’Israël.
Moïse dit à Aaron :
« Qu’est-ce que ce peuple t’avait donc fait,
pour que tu l’aies entraîné dans un si grand péché ? »
Aaron répondit :
« Que mon seigneur ne s’enflamme pas de colère !
Tu sais bien que ce peuple est porté au mal !
C’est eux qui m’ont dit :
“Fais-nous des dieux qui marchent devant nous.
Car ce Moïse, l’homme qui nous a fait monter du pays d’Égypte,
nous ne savons pas ce qui lui est arrivé.”
Je leur ai dit :
“Ceux d’entre vous qui ont de l’or,
qu’ils s’en dépouillent.”
Ils me l’ont donné,
je l’ai jeté au feu,
et il en est sorti ce veau. »

Le lendemain, Moïse dit au peuple :
« Vous avez commis un grand péché.
Maintenant, je vais monter vers le SEIGNEUR.
Peut-être obtiendrai-je la rémission de votre péché. »
Moïse retourna vers le SEIGNEUR et lui dit :
« Hélas ! Ce peuple a commis un grand péché :
ils se sont fait des dieux en or.
Ah, si tu voulais enlever leur péché !
Ou alors, efface-moi de TON LIVRE,
CELUI que TU AS ÉCRIT. »
Le SEIGNEUR répondit à Moïse :
« Celui que J’effacerai de MON LIVRE,
c’est celui qui a péché contre Moi.
Va donc, conduis le peuple
vers le lieu que Je t’ai indiqué,
et MON ANGE ira devant toi.
Le jour où J’interviendrai,
Je les punirai de leur péché. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Infidélité d’Israël, FIDÉLITÉ de DIEU

[ Psaume 105 (106) ; entièrement ]




Psame 105 (106) : 19 et 20, 21 et 22, 23

R/ Rendez grâce au SEIGNEUR : IL est BON !
ÉTERNEL est SON AMOUR !


À l’Horeb ils fabriquent un veau,
ils adorent un objet en métal :
ils échangeaient ce qui était leur GLOIRE
pour l’image d’un taureau, d’un ruminant.
R/

Ils oubliaient le DIEU qui les sauvait,
qui a fait des PRODIGES en Égypte,
des MIRACLES au pays de Cham,
des actions terrifiantes sur la mer Rouge.
R/

DIEU a décidé de les détruire.
C’est alors que Moïse, SON ÉLU,
surgit sur la brèche, devant LUI,
pour empêcher que sa fureur les extermine.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 13 : 31 à 35

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le PÈRE a voulu nous engendrer par SA PAROLE de VÉRITÉ,
pour faire de nous comme les prémices de SES CRÉATURES.
Alléluia.
(Jc 1, 18)




« La graine de moutarde devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel font leurs nids dans ses branches »

En ce temps-là,
JÉSUS proposa aux foules une autre parabole :
« Le ROYAUME des CIEUX est comparable
à une graine de moutarde
qu’un homme a prise et qu’il a semée dans son champ.
C’est la plus petite de toutes les semences,
mais, quand elle a poussé,
elle dépasse les autres plantes potagères
et devient un arbre,
si bien que les oiseaux du ciel viennent
et font leurs nids dans ses branches. »
IL leur dit une autre parabole :
« Le ROYAUME des CIEUX est comparable
au levain qu’une femme a pris
et qu’elle a enfoui dans trois mesures de farine,
jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »

Tout cela, JÉSUS le dit aux foules en paraboles,
et IL ne leur disait rien sans parabole,
accomplissant ainsi la PAROLE du Prophète :
J’ouvrirai la bouche pour des paraboles,
Je publierai ce qui fut caché depuis la fondation du monde.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=27/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures du jour, commentaire audio et vidéo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lectures du jour, commentaire audio et vidéo
» Evangile écouté (audio) et son commentaire
» Sainte Barbe et Saint Jean de Damas et commentaire du jour "Alors leurs yeux s'ouvrirent"
» Lundi 27 Décembre 2010 : Textes de la messe de ce jour
» Bible et autres (Audio et vidéo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: