DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Question impertinente à Arnaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 00:40

Bonsoir Arnaud,
j'aimerais vous poser une question très personnelle. Mais je ne suis pas sûr que le Forum soit adapté à une telle question. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez fermer ou supprimer le sujet.
Votre vision des choses me semble cohérente, apaisante et sans doute conforme à l'enseignement de l'Eglise (ou à l'une de ses interprétations possibles). Vous êtes très attaqué, car vous proposez une véritable révolution théologique.
En même temps, il y a dans vos réponses sur le Forum un aspect de certitude qui me gêne presque... Vous vous exprimez comme si vous ne doutiez pas de votre propre thèse, comme si elle était devenue parfaitement évidente à vos yeux, une sorte d'évidence spirituelle globale.
Or, sur un tel sujet, ce sentiment de certitude qui émane de vos réponses est à la fois nécessaire et un peu "dangereux" :
- vous donnez des réponses à vos détracteurs, et c'est normal ;
- mais vous ne dîtes jamais sur le Forum des choses comme "c'est une hypothèse, et moi-même j'en doute pour telles et telles raisons". Vous ne semblez plus laisser de place au doute sur votre thèse, ou en tout cas vous ne l'exprimez pas (toujours sur le Forum, c'est là que je vous lis, toujours avec intérêt).
C'est un sujet personnel, et je ne crois pas que vous ayez à donner une réponse publique là-dessus. En revanche, je fais l'hypothèse que cette impression de certitude dans vos propos excite sans doute les attaques...
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 01:37

Ben lorsqu'il ne sait pas quelque chose, il se tait... Smile
Non, moi ce qui me perturbe, c'est ce côté "Dieu est amour, au paradis, l'âme défunte comprendra alors tout le mal qu'elle a faite à Dieu par ses péchés, elle s'excusera alors, Dieu s'excusera de l'y avoir exposée, et l'âme s'excusera d'avoir contraint Dieu à s'excuser..."

Bref, une petite note rock'n roll pour changer... Tongue
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 06:46

Cher Pierre, c'est vrai. Je suis absolument convaincu personnellement que le Christ revient à l'heure de la mort.

Et je ne précise pas toujours, en toute rigueur Embarassed , que ce n'est pas un dogme infaillible mais une opinion théologique dont le statut dogmatique est précisement celui-ci :


Pape Benoît XVI, décembre 2007 encyclique « Spe Salvi, 47 ».
Citation :

« 47. Certains théologiens récents sont de l'avis que le feu qui brûle et en même temps sauve est le Christ lui-même, le Juge et Sauveur. La rencontre avec le Christ est l'acte décisif du Jugement. Devant son regard s'évanouit toute fausseté. C'est la rencontre avec Lui qui, nous brûlant, nous transforme et nous libère pour nous faire devenir vraiment nous-mêmes. Les choses édifiées durant la vie peuvent alors se révéler paille sèche, vantardise vide et s'écrouler. Mais dans la souffrance de cette rencontre, où l'impur et le malsain de notre être nous apparaissent évidents, se trouve le salut. Le regard du Christ, le battement de son cœur nous guérissent grâce à une transformation certainement douloureuse, comme « par le feu ». Cependant, c'est une heureuse souffrance, dans laquelle le saint pouvoir de son amour nous pénètre comme une flamme, nous permettant à la fin d'être totalement nous-mêmes et avec cela totalement de Dieu. Ainsi se rend évidente aussi la compénétration de la justice et de la grâce: notre façon de vivre n'est pas insignifiante, mais notre saleté ne nous tache pas éternellement, si du moins nous sommes demeurés tendus vers le Christ, vers la vérité et vers l'amour. En fin de compte, cette saleté a déjà été brûlée dans la Passion du Christ. Au moment du Jugement, nous expérimentons et nous accueillons cette domination de son amour sur tout le mal dans le monde et en nous. La souffrance de l'amour devient notre salut et notre joie. Il est clair que la « durée » de cette brûlure qui transforme, nous ne pouvons la calculer avec les mesures chronométriques de ce monde. Le « moment » transformant de cette rencontre échappe au chronométrage terrestre – c'est le temps du cœur, le temps du « passage » à la communion avec Dieu dans le Corps du Christ.[39] Le Jugement de Dieu est espérance, aussi bien parce qu'il est justice que parce qu'il est grâce. S'il était seulement grâce qui rend insignifiant tout ce qui est terrestre, Dieu resterait pour nous un débiteur de la réponse à la question concernant la justice – question décisive pour nous face à l'histoire et face à Dieu lui-même. S'il était pure justice, il pourrait être à la fin pour nous tous seulement un motif de peur. L'incarnation de Dieu dans le Christ a tellement lié l'une à l'autre – justice et grâce – que la justice est établie avec fermeté: nous attendons tous notre salut « dans la crainte de Dieu et en tremblant » (Ph 2, 12). Malgré cela, la grâce nous permet à tous d'espérer et d'aller pleins de confiance à la rencontre du Juge que nous connaissons comme notre « avocat » (parakletos) (cf. 1 Jn 2, 1). »

Vous avez raison : le pape n'en fait absolument pas un dogme. Il propose une opinion à la réflexion de l'Eglise.

Cependant, je me console de mon manque de rigueur, de mon trop grand enthousiasme en me disant : J'en ai le droit ! Saint Thomas faisait pareil avec ses hypothèses, même avec celles qui furent en fin de compte rejetées ! Je ne suis QUE théologien ! Je n'ai aucune fonction officielle pour définir la foi !

Qu'en pensez vous ?

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 06 Nov 2011, 07:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 06:49

Raphaël a écrit:
Ben lorsqu'il ne sait pas quelque chose, il se tait... Smile
Non, moi ce qui me perturbe, c'est ce côté "Dieu est amour, au paradis, l'âme défunte comprendra alors tout le mal qu'elle a faite à Dieu par ses péchés, elle s'excusera alors, Dieu s'excusera de l'y avoir exposée, et l'âme s'excusera d'avoir contraint Dieu à s'excuser..."

Bref, une petite note rock'n roll pour changer... Tongue

Vous me provoquez ! Mr.Red

Je copie la réponse classique :

Arnaud Dumouch a écrit:
Le contresens le plus fréquent qui est fait par des lecteurs superficiels de l'annonce de la vénue du Christ miséricordieux à l'heure de la mort est celui ci :

Citation :
Le problème de sa "thèse" ce qu'elle laisse à penser que l'on peut toujours reporter à demain le jour de son conversion, que l'on peut même attendre la mort pour se convertir, voir même après la mort. Ce qui est terrible.

Même s'il ne le dit pas explicitement, il le laisse à penser. Cette "thèse" est donc mauvaise pour les fidèles

voir ici :

http://marcelvan.canalblog.com/archives/2010/11/19/19643558.html?t=1290282521825#c38616196


Cher Mac, c'est une objection majeure. Mais elle se résout facilement



C'est le même contresens que ceux qui, de tout temps, détournèrent l'existence du sacrement de pénitence pour se dire :
Citation :
"Je pèche. Je me repends et me confesse à l'heure de ma mort et hop ! Je suis sauvé !"

Les personnes qui calculent ainsi ont à mon avis avoir un esprit qui n'est pas fait pour comprendre ce qu'est la miséricorde pour raisonner ainsi et en abuser.


Les péchés mortels (de faiblesse et d'ignorance) il ne faut pas jouer avec eux, même si toute faiblesse et ignorance sont enlevés à la venue du christ. En effet, si on s'y complait, on fabrique en son âme un goût pour l'égoïsme et l'orgueil qui nous attirera vers la liberté solitaire, qui est justement ce qu'annonce Lucifer en enfer. Mais face au Christ, ce sera devenu un péché mortel contre l'Esprit Saint car il n'y aura plus que lucidité et maîtrise de soi.

Ce poids du péché risque bien, face à la parousie du Christ, de nous faire mépriser sa douceur et sa petitesse (qui sont sa gloire principale) et nous dirons :
Citation :
"Ce n'est que ça le Christ ? Mr. Green "
Donc nous devons FUIR LE PÉCHÉ, par peur NON DU CHRIST mais de NOUS-MÊMES !

Et le péché nous guette. Il est invisible. Je me souviens de cette anecdote qui m'a frappé. A la fin des apparitions de Lourdes, on voulut protéger Bernadette. On lui trouva un couvent à Nevers dirigés par une religieuse de haute qualité, une grande ascète. Une fois, une dame demanda à voir Bernadette. Elle s'attendait à voir en Bernadette une grande mystique, pleine de transports. Or Bernadette n'aimait pas passer des heures à l'oraison. Elle était simple, et préférait servir en cuisine et dans le ménage. Le constatant, la dame fit cette remarque acide :
Citation :
"Ce n'est que cela Bernadette ? Embarassed ..."
à quoi Bernadette a répondu en riant : "Mais oui, madame, ce n'est que ça!". Et cela m'a frappé car je me suis dit que beaucoup d'entre nous, chrétiens fervents et secrètement assez sûr de notre salut, nous n'avons pas le MÊME CHOIX QUE LA SAINTE VIERGE, QUI EST PORTANT LA REINE DU CIEL parce qu'elle est la plus petite.

Je suis inquiet pour notre salut. Combien d'entre nous ne reconnaîtrons notre Christ que dans Lucifer le Grand ? Face à la grandiose apparition de Lucifer, ce roi de la fierté solitaire et individualiste, nous risquons bien de reconnaître notre vai chemin...

Donc, la peur de l'enfer ne doit plus venir de Dieu ! Lui, il est prêty à pardonner TOUT, 70 fois 7 fois, si nous nous repentons.

La peur doit venir de NOUS. Car personne ne sait s'il ne sera pas déçu, lors de la venue du Christ dans sa gloire, par tant d'HUMILITE...






_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 07:02

Pierre75 a écrit:
Bonsoir Arnaud,
j'aimerais vous poser une question très personnelle. Mais je ne suis pas sûr que le Forum soit adapté à une telle question. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez fermer ou supprimer le sujet.
Votre vision des choses me semble cohérente, apaisante et sans doute conforme à l'enseignement de l'Eglise (ou à l'une de ses interprétations possibles). Vous êtes très attaqué, car vous proposez une véritable révolution théologique.
En même temps, il y a dans vos réponses sur le Forum un aspect de certitude qui me gêne presque... Vous vous exprimez comme si vous ne doutiez pas de votre propre thèse, comme si elle était devenue parfaitement évidente à vos yeux, une sorte d'évidence spirituelle globale.
Or, sur un tel sujet, ce sentiment de certitude qui émane de vos réponses est à la fois nécessaire et un peu "dangereux" :
- vous donnez des réponses à vos détracteurs, et c'est normal ;
- mais vous ne dîtes jamais sur le Forum des choses comme "c'est une hypothèse, et moi-même j'en doute pour telles et telles raisons". Vous ne semblez plus laisser de place au doute sur votre thèse, ou en tout cas vous ne l'exprimez pas (toujours sur le Forum, c'est là que je vous lis, toujours avec intérêt).
C'est un sujet personnel, et je ne crois pas que vous ayez à donner une réponse publique là-dessus. En revanche, je fais l'hypothèse que cette impression de certitude dans vos propos excite sans doute les attaques...


HA Ben t'es BON Pierre , faut bien qu'il vende sa soupe aussi c'thomme ! :mdr: :mdr:

ça fait drole davoir des gens qui ont des sertitudes je reconnais, nos chefs ont les entend souvent dire je suis sûr enfin je crois que si je me trompe pas ce serait bien que ça arrive enfin si ça dérange personne ! avec ça on est bien ! :colere: :bougie:


moi ce que je ne vie pas ainsi c'est que l'on met tout aprés la mort, mais la mort c'est déja commencé , nous avons reçu la Vie du Christ , donc il nous faut réaliser que cette rencontre est déja encourt aujourd'hui et qu'en y travaillant bien vous passerez la mort tout vivant en ce monde la rencontre est permanente pas besoin de la placer dans un aprés dans un autre monde , la vérité Est Esprit donc grandissons dans l'esprit et comme dit Jésus " L'heure vient et elle est déjà là "

mon avis est que l'erreur c'est de situer la mort comme un événement déterminer par l'arrêt du corps , si comme Jésus le dit (c'est pas SI c'est SÛR) ce monde est un monde de mort , alors rencontrer Jésus aujourd'hui dans notre relation Spirituelle c'est commencer a Ressusciter donc a s dépouiller de la mort , le fait alors est que mourir c'est ici et non pas le bout de nos jours !

chaque jour dois nous apparaitre plus lumineux par le christ vu que c'est vers Lui que nous marchons , sinon il faut se poser des questions !!
il faut mettre a profit le temps pour entrer chaque jour d'avantage dans l’Éternité ! :sts:

Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 12:05

Arnaud Dumouch a écrit:

Vous me provoquez ! Mr.Red

Je copie la réponse classique :

Arnaud Dumouch a écrit:
Le contresens le plus fréquent qui est fait par des lecteurs superficiels de l'annonce de la vénue du Christ miséricordieux à l'heure de la mort est celui ci :

Citation :
Le problème de sa "thèse" ce qu'elle laisse à penser que l'on peut toujours reporter à demain le jour de son conversion, que l'on peut même attendre la mort pour se convertir, voir même après la mort. Ce qui est terrible.

Même s'il ne le dit pas explicitement, il le laisse à penser. Cette "thèse" est donc mauvaise pour les fidèles

voir ici :

http://marcelvan.canalblog.com/archives/2010/11/19/19643558.html?t=1290282521825#c38616196


Cher Mac, c'est une objection majeure. Mais elle se résout facilement



C'est le même contresens que ceux qui, de tout temps, détournèrent l'existence du sacrement de pénitence pour se dire :
Citation :
"Je pèche. Je me repends et me confesse à l'heure de ma mort et hop ! Je suis sauvé !"

Les personnes qui calculent ainsi ont à mon avis avoir un esprit qui n'est pas fait pour comprendre ce qu'est la miséricorde pour raisonner ainsi et en abuser.


Les péchés mortels (de faiblesse et d'ignorance) il ne faut pas jouer avec eux, même si toute faiblesse et ignorance sont enlevés à la venue du christ. En effet, si on s'y complait, on fabrique en son âme un goût pour l'égoïsme et l'orgueil qui nous attirera vers la liberté solitaire, qui est justement ce qu'annonce Lucifer en enfer. Mais face au Christ, ce sera devenu un péché mortel contre l'Esprit Saint car il n'y aura plus que lucidité et maîtrise de soi.

Ce poids du péché risque bien, face à la parousie du Christ, de nous faire mépriser sa douceur et sa petitesse (qui sont sa gloire principale) et nous dirons :
Citation :
"Ce n'est que ça le Christ ? Mr. Green "
Donc nous devons FUIR LE PÉCHÉ, par peur NON DU CHRIST mais de NOUS-MÊMES !

Et le péché nous guette. Il est invisible. Je me souviens de cette anecdote qui m'a frappé. A la fin des apparitions de Lourdes, on voulut protéger Bernadette. On lui trouva un couvent à Nevers dirigés par une religieuse de haute qualité, une grande ascète. Une fois, une dame demanda à voir Bernadette. Elle s'attendait à voir en Bernadette une grande mystique, pleine de transports. Or Bernadette n'aimait pas passer des heures à l'oraison. Elle était simple, et préférait servir en cuisine et dans le ménage. Le constatant, la dame fit cette remarque acide :
Citation :
"Ce n'est que cela Bernadette ? Embarassed ..."
à quoi Bernadette a répondu en riant : "Mais oui, madame, ce n'est que ça!". Et cela m'a frappé car je me suis dit que beaucoup d'entre nous, chrétiens fervents et secrètement assez sûr de notre salut, nous n'avons pas le MÊME CHOIX QUE LA SAINTE VIERGE, QUI EST PORTANT LA REINE DU CIEL parce qu'elle est la plus petite.

Je suis inquiet pour notre salut. Combien d'entre nous ne reconnaîtrons notre Christ que dans Lucifer le Grand ? Face à la grandiose apparition de Lucifer, ce roi de la fierté solitaire et individualiste, nous risquons bien de reconnaître notre vai chemin...

Donc, la peur de l'enfer ne doit plus venir de Dieu ! Lui, il est prêty à pardonner TOUT, 70 fois 7 fois, si nous nous repentons.

La peur doit venir de NOUS. Car personne ne sait s'il ne sera pas déçu, lors de la venue du Christ dans sa gloire, par tant d'HUMILITE...






Intéressant tout ça ! Je prend note... study
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 12:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Raphaël a écrit:
Ben lorsqu'il ne sait pas quelque chose, il se tait... Smile
Non, moi ce qui me perturbe, c'est ce côté "Dieu est amour, au paradis, l'âme défunte comprendra alors tout le mal qu'elle a faite à Dieu par ses péchés, elle s'excusera alors, Dieu s'excusera de l'y avoir exposée, et l'âme s'excusera d'avoir contraint Dieu à s'excuser..."

Bref, une petite note rock'n roll pour changer... Tongue

Vous me provoquez ! Mr.Red

Je copie la réponse classique :

Arnaud Dumouch a écrit:
Le contresens le plus fréquent qui est fait par des lecteurs superficiels de l'annonce de la vénue du Christ miséricordieux à l'heure de la mort est celui ci :

Citation :
Le problème de sa "thèse" ce qu'elle laisse à penser que l'on peut toujours reporter à demain le jour de son conversion, que l'on peut même attendre la mort pour se convertir, voir même après la mort. Ce qui est terrible.

Même s'il ne le dit pas explicitement, il le laisse à penser. Cette "thèse" est donc mauvaise pour les fidèles

voir ici :

http://marcelvan.canalblog.com/archives/2010/11/19/19643558.html?t=1290282521825#c38616196


Cher Mac, c'est une objection majeure. Mais elle se résout facilement



C'est le même contresens que ceux qui, de tout temps, détournèrent l'existence du sacrement de pénitence pour se dire :
Citation :
"Je pèche. Je me repends et me confesse à l'heure de ma mort et hop ! Je suis sauvé !"

Les personnes qui calculent ainsi ont à mon avis avoir un esprit qui n'est pas fait pour comprendre ce qu'est la miséricorde pour raisonner ainsi et en abuser.


Les péchés mortels (de faiblesse et d'ignorance) il ne faut pas jouer avec eux, même si toute faiblesse et ignorance sont enlevés à la venue du christ. En effet, si on s'y complait, on fabrique en son âme un goût pour l'égoïsme et l'orgueil qui nous attirera vers la liberté solitaire, qui est justement ce qu'annonce Lucifer en enfer. Mais face au Christ, ce sera devenu un péché mortel contre l'Esprit Saint car il n'y aura plus que lucidité et maîtrise de soi.

Ce poids du péché risque bien, face à la parousie du Christ, de nous faire mépriser sa douceur et sa petitesse (qui sont sa gloire principale) et nous dirons :
Citation :
"Ce n'est que ça le Christ ? Mr. Green "
Donc nous devons FUIR LE PÉCHÉ, par peur NON DU CHRIST mais de NOUS-MÊMES !

Et le péché nous guette. Il est invisible. Je me souviens de cette anecdote qui m'a frappé. A la fin des apparitions de Lourdes, on voulut protéger Bernadette. On lui trouva un couvent à Nevers dirigés par une religieuse de haute qualité, une grande ascète. Une fois, une dame demanda à voir Bernadette. Elle s'attendait à voir en Bernadette une grande mystique, pleine de transports. Or Bernadette n'aimait pas passer des heures à l'oraison. Elle était simple, et préférait servir en cuisine et dans le ménage. Le constatant, la dame fit cette remarque acide :
Citation :
"Ce n'est que cela Bernadette ? Embarassed ..."
à quoi Bernadette a répondu en riant : "Mais oui, madame, ce n'est que ça!". Et cela m'a frappé car je me suis dit que beaucoup d'entre nous, chrétiens fervents et secrètement assez sûr de notre salut, nous n'avons pas le MÊME CHOIX QUE LA SAINTE VIERGE, QUI EST PORTANT LA REINE DU CIEL parce qu'elle est la plus petite.

Je suis inquiet pour notre salut. Combien d'entre nous ne reconnaîtrons notre Christ que dans Lucifer le Grand ? Face à la grandiose apparition de Lucifer, ce roi de la fierté solitaire et individualiste, nous risquons bien de reconnaître notre vai chemin...

Donc, la peur de l'enfer ne doit plus venir de Dieu ! Lui, il est prêty à pardonner TOUT, 70 fois 7 fois, si nous nous repentons.

La peur doit venir de NOUS. Car personne ne sait s'il ne sera pas déçu, lors de la venue du Christ dans sa gloire, par tant d'HUMILITE...






Bonjour Arnaud,

Votre réponse classique n'est pas suffisante. Smile

Ne voyez-vous pas l'importante contradiction qu'il y a entre ceci:

"Je suis inquiet pour notre salut. Combien d'entre nous ne reconnaîtrons notre Christ que dans Lucifer le Grand ? Face à la grandiose apparition de Lucifer, ce roi de la fierté solitaire et individualiste, nous risquons bien de reconnaître notre vai chemin..."

Et ceci:

"Donc, la peur de l'enfer ne doit plus venir de Dieu ! Lui, il est prêty à pardonner TOUT, 70 fois 7 fois, si nous nous repentons."

Si l'âme est franchement mauvaise, je peux à la rigueur comprendre qu'elle puisse finir dans un lieu infernal. Mais, en ce qui concerne le choix de Lucifer, symbole de fierté et d'individualisme, vous ne pourrez jamais me faire croire que ce choix demeure éternel. A moins que l'âme ne soit parfaitement heureuse, avec le temps le feu intérieur purifie tout, même si elle doit brûler à petit feu pendant des siècles.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 12:41

Le choix de la liberté de l'enfer (accompagnée des souffrances d'un coeur vide) est pour toujours car la personne PARFAITEMENT LUCIDE ET MAITRESSE D'ELLE-MEME, ne revient jamais en arrière.

Autrement dit, si vous alliez voir une âme de l'enfer après 100 000 ans, pour lui proposer le pardon de Dieu et la conversion, elle vous répondrait : "Mais fichez moi la paix ! Je méprise votre humilité gnan gnan ! Je suis LIBRE ! HEUREUX ! Allez vous en ! "

C'est que le blasphème contre l'Esprit Saint est quelque chose de rare sur terre où notre liberté est fragile.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 13:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Le choix de la liberté de l'enfer (accompagnée des souffrances d'un coeur vide) est pour toujours car la personne PARFAITEMENT LUCIDE ET MAITRESSE D'ELLE-MEME, ne revient jamais en arrière.

Autrement dit, si vous alliez voir une âme de l'enfer après 100 000 ans, pour lui proposer le pardon de Dieu et la conversion, elle vous répondrait : "Mais fichez moi la paix ! Je méprise votre humilité gnan gnan ! Je suis LIBRE ! HEUREUX ! Allez vous en ! "

C'est que le blasphème contre l'Esprit Saint est quelque chose de rare sur terre où notre liberté est fragile.

Et que fait elle cette âme pendant 100 000 ans, voire 1 milliard d'années?

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 13:12

Elle vit sa vie de liberté. Dieu ne la prive de rien, sauf de la vision béatifique.

Et toutes ses souffrances viennent de sa perpétuelle haine, colère, jalousie. Mais elle ne cède pas.

Cette video vous expliquera :


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 18:36

Arnaud Dumouch a écrit:
Elle vit sa vie de liberté. Dieu ne la prive de rien, sauf de la vision béatifique.

Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer cela? Un enfer dans ces conditions, tous les méchants de ce monde seront preneurs.

Il n'y a rien faire, Arnaud, ça cloche quelque part. L'enfer doit être fait pour les irrécupérables.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 18:47

Moi je me tiens à ce qui à été dit un jour : un damné voudra entrer dans le Royaume de Dieu pour les même raisons intéressées qu'une personne pauvre veuille se marier pour de l'argent : le mariage n'est pas fait pour cela, le Royaume n'est pas fait pour les avides ; ils demandent tous deux un fort investissement personnel.

Pour ce qui est du jour du jugement, le St Curé d'Ars a dit un jour : "L'arbre tombera du côté vers lequel il penche".

Autrement dit, après la mort, plus de retour possible, on arrachera les arbres qui ne portent pas de fruits, (illustrant l'infertilité à jamais) et on les jettera au feu (le tourment à jamais). Pour ceux qui comme moi comprennent mal l'enfer et le jugement, tenons-nous en d'abord à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 18:53

Tania a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Elle vit sa vie de liberté. Dieu ne la prive de rien, sauf de la vision béatifique.

Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer cela? Un enfer dans ces conditions, tous les méchants de ce monde seront preneurs.

Il n'y a rien faire, Arnaud, ça cloche quelque part. L'enfer doit être fait pour les irrécupérables.

Tania

Ne croyez pas que ce paradis de liberté soit un paradis de bonheur. C'est un enfer de malheur, malheur créé par l'âme elle-même à cause de sa méchanceté.

Et cela l'expérience le montre. Imaginez que je vous donne la plus belle des maisons, avec piscine et paysage, mais que votre coeur ne respire que méchanceté et envie, croyez vous que ce sera un paradis ?

L'enfer, on l'a en soi. Mais ces gens le nieront pour toujours, entièrement déterminés qu'ils sont à mépriser l'humilité du paradis.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 19:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Tania a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Elle vit sa vie de liberté. Dieu ne la prive de rien, sauf de la vision béatifique.

Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer cela? Un enfer dans ces conditions, tous les méchants de ce monde seront preneurs.

Il n'y a rien faire, Arnaud, ça cloche quelque part. L'enfer doit être fait pour les irrécupérables.

Tania

Ne croyez pas que ce paradis de liberté soit un paradis de bonheur. C'est un enfer de malheur, malheur créé par l'âme elle-même à cause de sa méchanceté.

Et cela l'expérience le montre. Imaginez que je vous donne la plus belle des maisons, avec piscine et paysage, mais que votre coeur ne respire que méchanceté et envie, croyez vous que ce sera un paradis ?

L'enfer, on l'a en soi. Mais ces gens le nieront pour toujours, entièrement déterminés qu'ils sont à mépriser l'humilité du paradis.

Elle est bien là la question: pour avoir l'enfer en soi il faut être né avec. Tout comme Pétéro est né avec le paradis en soi, d'autres naissent avec l'enfer en soi.

La justice et la miséricorde divine en prennent un sacré coup!

Désolée, mais ça cloche toujours autant!

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 19:10

Cher Tania, on ne naît JAMAIS avec l'enfer en soi. Car Dieu utilise TOUS les moyens possibles pour nous convaincre du bon chemin, jusque dans le passage de la mort.

Si bien que celui qui est en enfer, on peut dire qu'il y est volontairement.

Et c'est une telle liberté que les saints du paradis, loin de souffrir pour lui, se réjouissent en fin de compte pour lui car il a choisi son destin.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 19:18

On ne nait pas avec l'enfer en soi Tania.

On nait avec sa possibilité.

L'enfer c'est les autres mais l'autre est aussi le salut.

Le péché originel ou les fautes de nos ancêtres proches et lointains, ou la conscience du bien et du mal ou la conscience tout court, comme vous voudrez, sont autant facteurs de chute que facteurs de salut.

Le salut est le passage, le voyage à travers le péché du monde qui est notre péché, qui est nos péchés vers ce qui est le plus profond en nous la communion en Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 19:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Tania, on ne naît JAMAIS avec l'enfer en soi. Car Dieu utilise TOUS les moyens possibles pour nous convaincre du bon chemin, jusque dans le passage de la mort.

Si bien que celui qui est en enfer, on peut dire qu'il y est volontairement.

Et c'est une telle liberté que les saints du paradis, loin de souffrir pour lui, se réjouissent en fin de compte pour lui car il a choisi son destin.

A partir du moment où l'on peut naître avec l'esprit saint en soi, il n'y a pas de raison qu'on ne puisse pas naître avec l'esprit de Satan. Ensuite, que Dieu utilise tous les moyens pour nous convaincre, je veux bien le croire, mais il est évident qu'un Pétéro ira plus facilement au paradis qu'un tueur en série. Dieu chercherait-il à réparer par tous les moyens les pots qu'il a lui-même cassés?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 19:25

Chère Tania, hélas, lorsqu'on nait avec l'Esprit Saint en soi, on peut le rejeter lucidement à la fin. C'est le mystère de la liberté ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 19:29

On nait avec l'Esprit-Saint en soi Arnaud mais quand on le connait on peut encore le trahir mais jamais plus le rejeter.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 19:33

Trahir, rejeter ... N'est-ce pas la même chose ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 19:40

Non ce n'est pas la même chose. Tout homme est pécheur mais tout homme n'est pas damné.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Dim 06 Nov 2011, 23:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Tania, hélas, lorsqu'on nait avec l'Esprit Saint en soi, on peut le rejeter lucidement à la fin. C'est le mystère de la liberté ...

Progresser vers une meilleure sainteté, et, donc, une meilleure liberté, est toujours possible, régresser est impossible. La liberté vous est un mystère parce que vous êtes bridé par une théologie approximative, elle vous empêche d'ouvrir votre conscience à une vérité supérieure.

Parfois j'ai le sentiment qu'intimement vous le savez, parfois non...

Cher Arnaud, c'est vous le mystère. Smile

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 00:26

Citation :
Progresser vers une meilleure sainteté, et, donc, une meilleure liberté, est toujours possible, régresser est impossible.
Détrompez-vous. Des saintes âmes peuvent chuter bien bas...
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 00:59

Si Tania, régresser est possible, on peut avoir vu le Seigneur, puis s'en détourner, pour y revenir, ou non, chuter plus bas, monter plus haut. Tous les scénarii (wah je parle italien) sont possibles
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 01:06

Moi je crois qu'on nait avec une partie d'enfer et de paradis en soi. Ce qui crée des batailles intérieures

Et il faut bien qu'on naisse avec une partie d'enfer en soi, sinon, de quoi aurions nous besoin de nous purifier ?

Comment sans la partie paradis en nous pourions réaliser que l'enfer est l'enfer ?
Comment sans la partie enfer qui est en nous pourions nous réaliser que le paradis est le paradis ?

Donc, notre âme est porteuse autant du Christ que de l'antéchrist
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 01:14

Belo !! ^^

Je crois que c'est sœur Faustine qui a visité l'enfer accompagnée d'un ange. Celui-ci lui a montré une femme flambante, en racontant son histoire : il s'agissait d'une femme très croyante, très pieuse, qui avait converti de nombreuses âmes. Un jour, elle apprit que son mari la trompait. Ce dernier a imploré son pardon, qu'elle lui a accordé du bout des lèvres. A partir de cet instant, elle n'a fait que ruminer la colère qu'elle ressentait pour lui. Elle l'a abattu au bout de quelques mois, juste avant de se donner la mort.

Alors le roi dit aux servants : “ Jetez-le, pieds et poings liés, dans les ténèbres du dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents. ” Certes, la multitude est appelée, mais peu sont élus." (Mt 22 )

Mais celui qui tiendra bon jusqu’au bout sera sauvé. (Mt 24,13)
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 01:16

Arnaud a écrit:
Cependant, je me console de mon manque de rigueur, de mon trop grand enthousiasme en me disant : J'en ai le droit ! Saint Thomas faisait pareil avec ses hypothèses, même avec celles qui furent en fin de compte rejetées ! Je ne suis QUE théologien ! Je n'ai aucune fonction officielle pour définir la foi !

Qu'en pensez vous ?

Si je fais un effort pour me faire l'avocat du diable, et me mettre du côté de vos détracteurs, la saine démarche serait de la travailler dans un groupe fermé dans une université ou autre, et ne pas la mettre et la travailler publiquement sur internet, car cela trouble les âmes, principalement celles dont le mur de Pierre est le plus épais, et qui ont besoin encore de protection (contre l'enfer). Jésus les aiment


Dernière édition par lion-des-bois le Lun 07 Nov 2011, 01:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 01:20

lion-des-bois a écrit:
Moi je crois qu'on nait avec une partie d'enfer et de paradis en soi. Ce qui crée des batailles intérieures

Et il faut bien qu'on naisse avec une partie d'enfer en soi, sinon, de quoi aurions nous besoin de nous purifier ?

Comment sans la partie paradis en nous pourions réaliser que l'enfer est l'enfer ?
Comment sans la partie enfer qui est en nous pourions nous réaliser que le paradis est le paradis ?

Donc, notre âme est porteuse autant du Christ que de l'antéchrist

Mmmmm... J'en doutes assez. Les enfants ne m'ont pas l'air très antichristiques... Tongue

On nait avec un libre arbitre, et avec l'inclinaison à la tentation de nos parents Adam et Ève. (Même si ça se rejoint, l'enfer c'est l'enfer : éternel.)
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 01:22

Raphaël a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Moi je crois qu'on nait avec une partie d'enfer et de paradis en soi. Ce qui crée des batailles intérieures

Et il faut bien qu'on naisse avec une partie d'enfer en soi, sinon, de quoi aurions nous besoin de nous purifier ?

Comment sans la partie paradis en nous pourions réaliser que l'enfer est l'enfer ?
Comment sans la partie enfer qui est en nous pourions nous réaliser que le paradis est le paradis ?

Donc, notre âme est porteuse autant du Christ que de l'antéchrist

Mmmmm... J'en doutes assez. Les enfants ne m'ont pas l'air très antichristiques... Tongue

On nait avec un libre arbitre, et avec l'inclinaison à la tentation de nos parents Adam et Ève. (Même si ça se rejoint, l'enfer c'est l'enfer : éternel.)

Mais les germes sont là, ne demandant qu'à éclore progressivement Tongue



Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 01:35

lion-des-bois a écrit:
Arnaud a écrit:
Cependant, je me console de mon manque de rigueur, de mon trop grand enthousiasme en me disant : J'en ai le droit ! Saint Thomas faisait pareil avec ses hypothèses, même avec celles qui furent en fin de compte rejetées ! Je ne suis QUE théologien ! Je n'ai aucune fonction officielle pour définir la foi !

Qu'en pensez vous ?

Si je fais un effort pour me faire l'avocat du diable, et me mettre du côté de vos détracteurs, la saine démarche serait de la travailler dans un groupe fermé dans une université ou autre, et ne pas la mettre et la travailler publiquement sur internet, car cela trouble les âmes

D'un côté, je tend à être d'accord, de l'autre, je me vois mal privé de débat théologique aussi passionnants ! (Et souvent passionnés, c'est peu de le dire... :beret: ).

Je penses que l'amalgame vient surtout du fait que nombre de promeneurs sur ce forum pense que le statut de théologien = approuvé par l'Église Catholique. Même si je suis personnellement d'accord avec la grande majeure partie (ça se dit ?) des enseignements d'Arnaud, je penses qu'il serait sage de préciser que ce travail est un fruit d'études, de réflexions et de révélations personnelles, pouvant à ce titre être erronées, et que le fruit de ces études ne sont du moins pour l'instant pas validées par Vatican II. Je crois que c'est en fait ce que lui reprochent l'Abbé Pages et compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 01:37

lion-des-bois a écrit:

Mais les germes sont là, ne demandant qu'à éclore progressivement Tongue




Ben personnellement, j'ai attendu 21 ans avant de piquer des bonbons dans une épicerie... :help:
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 01:41

lion-des-bois a écrit:
Si Tania, régresser est possible, on peut avoir vu le Seigneur, puis s'en détourner, pour y revenir, ou non, chuter plus bas, monter plus haut. Tous les scénarii (wah je parle italien) sont possibles

Permettez-moi d'en douter. Lorsqu'on a atteint un certain niveau de capacité à aimer (je parle là de l'Amour vrai spirituel tourné vers les autres et non vers soi), celui-ci ne régresse plus. Beaucoup sont épris d'un Dieu qu'ils idéalisent et ne réalisent pas qu'en fait ils aiment eux-mêmes. Ils n'aiment que l'idée qu'ils se font de la perfection. Lorsqu'il s'agit ensuite d'aimer son prochain avec ses défauts, c'est une autre histoire. C'est ce qui est arrivé à cette femme soi disant pieuse qui n'a pas pardonné à son mari.

Méfiance aux apparentes piétés, elles cachent parfois des démons insoupçonnés. Smile

Tania
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 02:51

Raphaël a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Arnaud a écrit:
Cependant, je me console de mon manque de rigueur, de mon trop grand enthousiasme en me disant : J'en ai le droit ! Saint Thomas faisait pareil avec ses hypothèses, même avec celles qui furent en fin de compte rejetées ! Je ne suis QUE théologien ! Je n'ai aucune fonction officielle pour définir la foi !

Qu'en pensez vous ?

Si je fais un effort pour me faire l'avocat du diable, et me mettre du côté de vos détracteurs, la saine démarche serait de la travailler dans un groupe fermé dans une université ou autre, et ne pas la mettre et la travailler publiquement sur internet, car cela trouble les âmes

D'un côté, je tend à être d'accord, de l'autre, je me vois mal privé de débat théologique aussi passionnants ! (Et souvent passionnés, c'est peu de le dire... :beret: ).

Je penses que l'amalgame vient surtout du fait que nombre de promeneurs sur ce forum pense que le statut de théologien = approuvé par l'Église Catholique. Même si je suis personnellement d'accord avec la grande majeure partie (ça se dit ?) des enseignements d'Arnaud, je penses qu'il serait sage de préciser que ce travail est un fruit d'études, de réflexions et de révélations personnelles, pouvant à ce titre être erronées, et que le fruit de ces études ne sont du moins pour l'instant pas validées par Vatican II. Je crois que c'est en fait ce que lui reprochent l'Abbé Pages et compagnie.

Oui, c'est ce que je me disais alors que je mangeais ma cuisse de poulet (frites, compote, pinard), Qu'Arnaud présente plus clairement cela comme sujet d'Etudes et comme hypothèse personnelle, comme ça on continue de profiter de ses recherches publiquement (gros égoiste que je suis),et je crois en fait aussi qu'Arnaud à besoin de nous et des autres, pour récolter des avis, échanges, bagares et batailles, et que tout cela lui permet d'enrichir sa thèse. En gros on est ses cobails, mais nous offrons aussi ainsi notre âme à la science et à la recherche Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 02:53

Raphaël a écrit:
lion-des-bois a écrit:

Mais les germes sont là, ne demandant qu'à éclore progressivement Tongue




Ben personnellement, j'ai attendu 21 ans avant de piquer des bonbons dans une épicerie... :help:

oui mais toi tu n'es pas de ce monde, tu es un ange

Bon, je blague Very Happy :P



Dernière édition par lion-des-bois le Lun 07 Nov 2011, 03:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 02:55

Tania a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Si Tania, régresser est possible, on peut avoir vu le Seigneur, puis s'en détourner, pour y revenir, ou non, chuter plus bas, monter plus haut. Tous les scénarii (wah je parle italien) sont possibles

Permettez-moi d'en douter. Lorsqu'on a atteint un certain niveau de capacité à aimer (je parle là de l'Amour vrai spirituel tourné vers les autres et non vers soi), celui-ci ne régresse plus. Beaucoup sont épris d'un Dieu qu'ils idéalisent et ne réalisent pas qu'en fait ils aiment eux-mêmes. Ils n'aiment que l'idée qu'ils se font de la perfection. Lorsqu'il s'agit ensuite d'aimer son prochain avec ses défauts, c'est une autre histoire. C'est ce qui est arrivé à cette femme soi disant pieuse qui n'a pas pardonné à son mari.

Méfiance aux apparentes piétés, elles cachent parfois des démons insoupçonnés. Smile

Tania
Détrompez-vous cher Tania,
Voici 2 passages du livre d'Ezechiel qui en parle.


Le juste qui retourne loin de sa justice, commet le forfait,
et fait toutes les abominations que fait le criminel, vivrait-il ?
Toutes ses justifications qu’il a faites ne seront pas rappelées.
Dans sa tricherie, en ce qu’il triche par sa faute dont il faute, il meurt.
Et vous dites: ‹ La route d’Adonaï n’est pas possible ! ›
Entendez donc, maison d’Israël ! Ma route n’est-elle pas possible ?
N’est-ce pas vos routes qui ne sont pas possibles ?
Quand le juste retourne de sa justice et commet le forfait, il en meurt.
Il meurt dans son forfait qu’il a commis.

Et

Quand le juste retourne de sa justification
et commet un forfait, il en meurt.
Quand le criminel retourne de son crime,
accomplit le jugement et la justification, il en vit.
Et vous dites: ‹ La route d’Adonaï n’est pas possible ! ›
Je vous juge, chaque homme selon sa route, maison d’Israël.

Et je rajouterai avoir vécu personnellement de tel situations ou la mort spirituelle s'empare de vous suite à des trahisons tout ce qu'il y a de plus conscient. Heureusement, le Seigneur semble revenir à la charge et permettre qu'on se remettre en chemin vers le banquet ou nous sommes conviés.


Dernière édition par giacomorocca le Lun 07 Nov 2011, 05:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 03:05

Tania a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Si Tania, régresser est possible, on peut avoir vu le Seigneur, puis s'en détourner, pour y revenir, ou non, chuter plus bas, monter plus haut. Tous les scénarii (wah je parle italien) sont possibles

Permettez-moi d'en douter. Lorsqu'on a atteint un certain niveau de capacité à aimer (je parle là de l'Amour vrai spirituel tourné vers les autres et non vers soi), celui-ci ne régresse plus. Beaucoup sont épris d'un Dieu qu'ils idéalisent et ne réalisent pas qu'en fait ils aiment eux-mêmes. Ils n'aiment que l'idée qu'ils se font de la perfection. Lorsqu'il s'agit ensuite d'aimer son prochain avec ses défauts, c'est une autre histoire. C'est ce qui est arrivé à cette femme soi disant pieuse qui n'a pas pardonné à son mari.

Méfiance aux apparentes piétés, elles cachent parfois des démons insoupçonnés. Smile

Tania

Pour moi, lorsqu'on a connu vraiment le Christ, qu'on l'a reconnu, et accepté son amour, on ne peut plus le renier, c'est impossible. Cependant on peut resombrer dans des péchés, des colères, des haines et patati et autres patata, puis revenir vers lui pour le repentir, etc. C'est dans ce sens là que je dis qu'on monte et descend
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 06:10

lion-des-bois a écrit:
Arnaud a écrit:
Cependant, je me console de mon manque de rigueur, de mon trop grand enthousiasme en me disant : J'en ai le droit ! Saint Thomas faisait pareil avec ses hypothèses, même avec celles qui furent en fin de compte rejetées ! Je ne suis QUE théologien ! Je n'ai aucune fonction officielle pour définir la foi !

Qu'en pensez vous ?

Si je fais un effort pour me faire l'avocat du diable, et me mettre du côté de vos détracteurs, la saine démarche serait de la travailler dans un groupe fermé dans une université ou autre, et ne pas la mettre et la travailler publiquement sur internet, car cela trouble les âmes, principalement celles dont le mur de Pierre est le plus épais, et qui ont besoin encore de protection (contre l'enfer). Jésus les aiment

Ce travail est déjà fait. Le projet de thèse à l'Imprimatur donc il est possible d'en parler en public.

Le pape lui-même parle de cette hypothèse publiquement :


Pape Benoît XVI, décembre 2007 encyclique « Spe Salvi, 47 ».
Citation :

« 47. Certains théologiens récents sont de l'avis que le feu qui brûle et en même temps sauve est le Christ lui-même, le Juge et Sauveur. La rencontre avec le Christ est l'acte décisif du Jugement. Devant son regard s'évanouit toute fausseté. C'est la rencontre avec Lui qui, nous brûlant, nous transforme et nous libère pour nous faire devenir vraiment nous-mêmes. Les choses édifiées durant la vie peuvent alors se révéler paille sèche, vantardise vide et s'écrouler. Mais dans la souffrance de cette rencontre, où l'impur et le malsain de notre être nous apparaissent évidents, se trouve le salut. Le regard du Christ, le battement de son cœur nous guérissent grâce à une transformation certainement douloureuse, comme « par le feu ». Cependant, c'est une heureuse souffrance, dans laquelle le saint pouvoir de son amour nous pénètre comme une flamme, nous permettant à la fin d'être totalement nous-mêmes et avec cela totalement de Dieu. Ainsi se rend évidente aussi la compénétration de la justice et de la grâce: notre façon de vivre n'est pas insignifiante, mais notre saleté ne nous tache pas éternellement, si du moins nous sommes demeurés tendus vers le Christ, vers la vérité et vers l'amour. En fin de compte, cette saleté a déjà été brûlée dans la Passion du Christ. Au moment du Jugement, nous expérimentons et nous accueillons cette domination de son amour sur tout le mal dans le monde et en nous. La souffrance de l'amour devient notre salut et notre joie. Il est clair que la « durée » de cette brûlure qui transforme, nous ne pouvons la calculer avec les mesures chronométriques de ce monde. Le « moment » transformant de cette rencontre échappe au chronométrage terrestre – c'est le temps du cœur, le temps du « passage » à la communion avec Dieu dans le Corps du Christ.[39] Le Jugement de Dieu est espérance, aussi bien parce qu'il est justice que parce qu'il est grâce. S'il était seulement grâce qui rend insignifiant tout ce qui est terrestre, Dieu resterait pour nous un débiteur de la réponse à la question concernant la justice – question décisive pour nous face à l'histoire et face à Dieu lui-même. S'il était pure justice, il pourrait être à la fin pour nous tous seulement un motif de peur. L'incarnation de Dieu dans le Christ a tellement lié l'une à l'autre – justice et grâce – que la justice est établie avec fermeté: nous attendons tous notre salut « dans la crainte de Dieu et en tremblant » (Ph 2, 12). Malgré cela, la grâce nous permet à tous d'espérer et d'aller pleins de confiance à la rencontre du Juge que nous connaissons comme notre « avocat » (parakletos) (cf. 1 Jn 2, 1). »

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 11:15

Vous pourrez avoir toutes les imprimatur de la part des intrus, votre thèse sera toujours une grosse hérésie, reprenant comme un dogme des thèses mille fois condamnées.

Désolé Arnaud, la question que vous pose Pierre est fort pertinente, et la réponse est oui, vous pensez que votre thèse condamnée est un dogme et vous n'en doutez pas une seconde. De plus, vous le faites accroire à des pauvres âmes ; j'ai des preuves
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 13:43

Chris Prols a écrit:
Vous pourrez avoir toutes les imprimatur de la part des intrus, votre thèse sera toujours une grosse hérésie, reprenant comme un dogme des thèses mille fois condamnées.

Désolé Arnaud, la question que vous pose Pierre est fort pertinente, et la réponse est oui, vous pensez que votre thèse condamnée est un dogme et vous n'en doutez pas une seconde. De plus, vous le faites accroire à des pauvres âmes ; j'ai des preuves

Thèse condamnée ? Mr.Red

Comme le pape est selon vous condamné ? Parce qu'il présente la même chose dans Spe Salvi 47 : "Certains théologiens disent que c'est l'apparition bouleversante du Christ qui etc."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 14:24

Citation :
Comme le pape est selon vous condamné ? Parce qu'il présente la même chose dans Spe Salvi 47 : "Certains théologiens disent que c'est l'apparition bouleversante du Christ qui etc."

Oui,certains théologiens récents, dit votre pape.

Bref, des néologiens, nés d'hier, refusant tout de l'Eglise jusqu'à V2.

Des bourdonnements de mouches aux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 16:30

Chris Prols a écrit:
Citation :
Comme le pape est selon vous condamné ? Parce qu'il présente la même chose dans Spe Salvi 47 : "Certains théologiens disent que c'est l'apparition bouleversante du Christ qui etc."

Oui,certains théologiens récents, dit votre pape.

Bref, des néologiens, nés d'hier, refusant tout de l'Eglise jusqu'à V2.

Des bourdonnements de mouches aux oreilles.

Jamais je ne refuserai un seul dogme d'avant Vatican II !

Par contre, il y a des pratiques pastorales qu'on ne peut garder.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 16:36

Et certains principes éternels, peut-on ne pas les garder ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 16:37

Chris Prols a écrit:
Et certains principes éternels, peut-on ne pas les garder ?

Vous irez au paradis et vous pourrez y brûler des hérétiques !


Pas moi ! Le Christ n'est pas dans ce "paradis" là Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 16:44

Arrêtez Arnaud avec votre propagande digne des heureslesplussombresdenotrehistoire.

Jamais je n'ai dit vouloir brûler des hérétiques, et encore moins que cela me réjouissait.

Allez-vous enfin avoir le courage de répondre à ces deux questions?

- les principes éternels, peut-on ne pas les garder ?

- aimez-vous Jésus-Christ Roi ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 16:48

[quote]
Chris Prols a écrit:


- les principes éternels, peut-on ne pas les garder ?

Jamais ! Encore faut-il qu'ils en soient.


Citation :

- aimez-vous Jésus-Christ Roi ?

Je n'aime pas l'image du Christ roi que vous vénérez :


Mon Christ roi est couronné d'épine et règne sur moi par sa douleur aimante.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 16:56

Citation :
Jamais ! Encore faut-il qu'ils en soient.

Eh bien l'interdiction de la liberté religieuse est un principe éternel rappellé dans Quanta Cura dans l'Esprit-Saint, de par la charge apostolique de Pie XI. Rien de pastoral là dedans, c'est un principe immuable, que vous rejettez.

Dites, vous n'arrivez pas à répondre par un vocable de trois lettres à cette question:

Aimez-vous Jésus-Christ Roi, oui ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 16:59

[quote]
Chris Prols a écrit:
Citation :
Jamais ! Encore faut-il qu'ils en soient.

Eh bien l'interdiction de la liberté religieuse est un principe éternel rappellé dans Quanta Cura dans l'Esprit-Saint, de par la charge apostolique de Pie XI. Rien de pastoral là dedans, c'est un principe immuable, que vous rejettez.

Ca ne peut pas être un décret éternel puisque Jésus lui-même permet qu'on ne l'aime pas. L'enfer est une conséquence de la liberté religieuse que Dieu donne à toute personne.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 17:04

Aimez-vous Jésus-Christ Roi, oui ou non ?

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Question impertinente à Arnaud    Lun 07 Nov 2011, 17:06

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Chris Prols a écrit:
Citation :
Jamais ! Encore faut-il qu'ils en soient.

Eh bien l'interdiction de la liberté religieuse est un principe éternel rappellé dans Quanta Cura dans l'Esprit-Saint, de par la charge apostolique de Pie XI. Rien de pastoral là dedans, c'est un principe immuable, que vous rejettez.

Ca ne peut pas être un décret éternel puisque Jésus lui-même permet qu'on ne l'aime pas. L'enfer est une conséquence de la liberté religieuse que Dieu donne à toute personne.


Si, c'est bien un décret éternel, puisque Pie IX dit que la liberté religieuse va

Citation :
contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères

Plus éternel que ça...


Dernière édition par Chris Prols le Lun 07 Nov 2011, 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Question impertinente à Arnaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Objection de l'Abbé Guy Pages sur le rôle des NDE chez Arnaud dumouch
» Question à Arnaud Dumouch sur les intégristes de Monseigneur Lefebvre
» Une question en orthographe/conjugaison?
» Diacre question
» Question sur le naturisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: