DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
denis



Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 07:47

sonia a écrit:
par exemple:c'est une femme qui vient d'etre tromper par son copain et qui lui as fait beaucoup de mal
cette femme en fonction de son éducation,de ces amis,des conseils qu'on lui donnent,de la scoiété ,des personnes qu'elles va rencontrer va réagir comme ça plutot que comme ça
et va et ne vas plus croire en l'amour,elle voudra par exemple se venger et fera souffrir par conséquant d'autres personnes,ces autres personnes elles aussi blessée vont crier sur leurs enfants..ou je ne sais quoi parce qu'ils sont stresser...
ce qui fait que le mal produit originellement par le garçon qui trompe sa femme et lui fais du mal a ^produit un tas d'autres mal à d'autres personnes mais à qui est ce la faute pour tous ça?
plusieurs réponse:
Le mal qui existe déjà en l'Homme
Un mal qui vient du démon
Un mal naturel ( Entre nous: que Dieu à spécialement conçu pour notre intelligence ;) )


sonia a écrit:
peut etre que si le garçon a tromper sa femme c'est à cause que lui aussi on lui a fait du mal,à cause de son enfance ou je ne sais quoi,de la société alors il est pas responsable de sa faute il a peut etre un petit pourcentage de responsabiliter mais le reste reviens à nous tous et le mal qu'il a fait a des repercussions sur tout le monde.

Pareil le fait qu'on pense comme ça et pas autrement ça à des causes et souvent ces causes sont pas de nous..

La part de responsabilité est fonction du degré de conscience vrai de l'acte posée par le garçon...
Mais à partir de là, c'est un peu compliqué... comment expliqué...

- Si c'est un mal naturel, les responsabilités s'équilibrent entre tous les Hommes.
- Si c'est un mal généré par l'Homme ou le malin, et toujours selon le degré de conscience de l'acte (mouvement), il y a déséquilibre c'est à dire que certain Hommes sont plus responsables que d'autres. Logique. ^^

Maintenant la question logique à ce poser est la suivante: Comment est ce que l'Homme peut générer le mal?
C'est simple: L'amour c'est l'unité de conscience dans la connaissance du bien et du mal en toute liberté. Vous êtes constitués d'Amour et si vous usez plus du mal que du bien, toujours selon votre degré de conscience vrai de la chose, il est évidant que vous ajouter du poids au mal donc que vous penchez du côté obscur ^^

L'Amour c'est cette unité qui transcende les lois de l'espaces - temps, elle est en équilibre parfait même au milieu de nous. Puisse t'Elle éduquer nos coeurs I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 10:21

Pierre75 a écrit:
Bonsoir Tania,
vous donnez une curieuse impression.
Au début des échanges ici, vous sembliez pleine de questions ; aujourd'hui, vous semblez pleine de certitudes...
Vous avez changé en quelques jours ?

Tout dépend de quel sujet on discute. Si j'ai ouvert ce fil c'est bien parce que j'en avais une idée "assez" précise, mais pas à 100% précise. Les principes dont je parle me paraissent plutôt justes, mais je ne prends rien comme vérité absolue. Ce n'est pas parce que le principe de la réincarnation me paraît juste que je pense qu'il soit indispensable pour tous. Il me paraît indispensable pour les mauvaises âmes (ça me permet de revenir dans le sujet Smile ), c'est tout. Cependant, comme il est indéniable que nous pouvons observer sur terre également la présence de saintes personnes, il faudra bien comprendre aussi d'où elles viennent et pourquoi elles sont là. De toute évidence c'est un acte d'Amour, un sacrifice pour aider l'humanité à moins souffrir. J'aurais aimé des interventions qui me permettent de corriger certaines erreurs.

Sinon, des questions j'en ai d'innombrables. D'ailleurs, je vais ouvrir un fil sur une grande question que je me pose depuis des années.

Alors... à plus tard! Smile

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 10:39

sonia a écrit:

La réincarnation à un problème c'est que son but c'est le soi et non l'autre,(s'améliorer soi),

Je rejoins assez l'explication de Renaud. Il faut distinguer le moi (l'égo) du soi (l'esprit d'essence divine). Je rajouterais que lorsque tu comprends que le soi c'est également l'autre, tu as tout compris. En fait tu te réincarnes pas pour le moi, mais pour le soi. Après tout c'est simple, pas besoin d'en faire des pages. Smile

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 13:57

Tania a écrit:
Bonsoir Marie,

Pas plus vide d'Amour que toutes les grandes discussions théologiques que l'on trouve sur ce forum, je vous avez avertie dès les premières lignes. Vous n'avez pas l'air de saisir que le but de tout ce que j'ai décrit est d'acquérir toujours plus d'Amour et d'humilité en se détachant progressivement de notre égo pour laisser grandir l'esprit d'essence divine qui est en nous.

Ceci dit, je comprends votre réaction, j'en avais l'intuition et j'ai eu raison d'avoir une certaine prudence. Il est difficile, lorsque nous sommes énormément attachés à nous-mêmes, à notre personne, d'envisager que l'on doive se séparer de notre personne (ou commence l'égo et ou commence la personne, à vous d'y réfléchir) pour permettre à notre esprit d'essence divine de grandir...

En ce qui concerne les expressions "esprit saint", "esprit pur", "esprit éveillé", "esprit divin" ou "esprit d'essence divine", là n'est pas le problème. J'ai parfois interverti ces expressions en espérant que ce soit plus pédagogique. L'effet a été contraire et j'en suis désolée. Parfois il vaut mieux définir avec minutie les mots avant de se lancer dans des discussions.

Ne vous inquiétez pas pour moi, chère Marie, j'ai cru votre démarche sincère et je me suis trompée. L'incident est sans gravité. Vous pouvez continuer à croire à l'enfer et au purgatoire comme vous l'entendez, ça ne changera rien à la finalité.

Tania I love you
Vous savez, la difficulté est d'échanger sans rien connaître de l'autre, et via ce mode virtuel.
Je dois vous dire une chose. Je suis allée très loin dans la voie spirituelle qui consiste à vouloir se détacher de "l'ego" (désignant ici la personnalité et le sens du "moi je" avec tout ce qui peut servir à nous définir en tant que moi individuel et particulier, avec nos défauts, nos qualités, nos tendances, notre conditionnement, notre histoire, nos blessures, ce qui permet d'affirmer nos idées aussi, etc...) pour aller vers "le soi" (sensé être un aspect de l'Être qui serait commun à tous, issu de Dieu, la part divine, qui ne pourrait se révéler que si on se détache totalement de l'identification à l'ego). C'est une expérience que je ne peux raconter. Ce qui est certain, c'est que je sais parfaitement de quoi je parle, et j'ai observé en "direct live" comme on dit les effets que cela peut avoir, tant pour moi que pour les personnes autour de moi. Je ne suis pas certaine, à vous lire, que vous ayez entamé le moindre processus de déconstruction de l'ego. Car lorsqu'on entre dans ce processus, on ne vient pas sur les forums disserter, affirmer ou questionner. On apprend à se taire et à déconstruire nos propres schémas de pensée.

Voyez-vous l'arrogance de votre propos quand vous dites : "Vous pouvez continuer à croire à l'enfer et au purgatoire comme vous l'entendez, ça ne changera rien à la finalité." ? Ne dites pas ensuite que vous vous questionnez ! Vous êtes tellement sûre de votre vision de choses !

Vous pensiez ma démarche "sincère" quand il vous semblait que j'allais rejoindre vos vues. Et soudain, ma démarche n'est plus sincère ?

Je suis quelqu'un de sincère Tania, mais je suis aussi capable aujourd'hui grâce à Dieu de tenir fermement dans la foi. La voie de l'Eveil est une voie qui donne tout pouvoir aux puissants, aux dominants, et qui écrasent les humbles et les faibles. Les Eveillés sont des puissants.

Je pourrais écrire des pages, un livre entier sur le sujet. Je pourrais vous expliquer comment cette voie de l'Eveil est la plus dangereuse de toute. C'est la voie de ceux qui, face à Jésus Miséricordieux, feront un pas en arrière en disant "c'est ça Jésus ?"... et qui suivront avec joie Lucifer glorieux (si tant est que la théorie d'Arnaud est juste). Si c'est votre théorie, alors c'est la voie de ceux qui n'auront jamais envie de rencontrer Jésus, qui n'auront que mépris pour ceux qui le prie, et qui souhaiteront une fois de l'autre côté créer leur propre univers "parfait" sans Dieu.

Oui je m'inquiète pour vous Tania, et pour tous ceux qui sont pris dans cette fausse doctrine. Même si pour l'instant ce que je dis vous semble ridicule, j'espère semer une graine qui pourra fleurir un jour.

La voie de l'Eveil n'a plus aucun sens une fois qu'on a senti, ne serait-ce que quelques secondes, combien Dieu nous aime personnellement, avec tout ce qu'on est.
Moi je ne m'aimais pas, la déconstruction du "moi" me semblait le seul moyen de faire disparaître ce "moi" que je détestais. Vouloir tuer l'ego (se détacher et le laisser comme une branche morte) c'est refuser le plan de Dieu qui veut faire de nous, petits humbles et faibles, le creuset de sa Gloire manifestée.

Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 14:25

ça à l'air interessant ce que tu as vécu,faudrait que tu racontes plus ton témoignage,mais cette voie marche que si on croit que l'essence divine vie en nous et vient de nous;;alors qu'elle vient de Dieu.La doctrine de l'éveil mène pas à lhumilité et crois qu'on peut se passer de Dieu?
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 14:35

moi j'avais un ami qui suivait cette doctrine dailleurs une fois on avait parler un soir et après je me suis sentie mal après cette conversation et je me suis mise à douter,cette personne croyait qu'il etait Dieu,que le but pour lui sur la terre c'était soi,puis pareil pas besoin de Dieu.J'ai pas tout retenu ce qu'il m'a dit et c'est très bien comme ça ,je me sentais tellement mal,je doutais,j'ai demandée à Dieu de m'enlever les doutes.
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 14:41

Citation :
Si c'est un mal généré par l'Homme ou le malin, et toujours selon le degré de conscience de l'acte (mouvement), il y a déséquilibre c'est à dire que certain Hommes sont plus responsables que d'autres. Logique.


rare sont les personnes qui savent ce qu'ils font avec une parfaite lucidité et une maitrise de soi pour moi pour comprendre comment je vois les choses il suffit de prendre n'importe quelle acte et de se dire pourquoi ,quelle est la cause qu'il a fait ça?on pourra répondre parce qu'il était énervée,il pense comme ça...mais quelle est la cause qu'il pense comme ça et pas autrement ,quelle est la cause qu'il est énervé? et aussi d'ou vient que quand cette personnes soit énervé ça lui permet de réagir comme ça ,quelle est la cause de son impulsivité...
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 15:15

marie-agapé a écrit:
Tania a écrit:
Bonsoir Marie,

Pas plus vide d'Amour que toutes les grandes discussions théologiques que l'on trouve sur ce forum, je vous avez avertie dès les premières lignes. Vous n'avez pas l'air de saisir que le but de tout ce que j'ai décrit est d'acquérir toujours plus d'Amour et d'humilité en se détachant progressivement de notre égo pour laisser grandir l'esprit d'essence divine qui est en nous.

Ceci dit, je comprends votre réaction, j'en avais l'intuition et j'ai eu raison d'avoir une certaine prudence. Il est difficile, lorsque nous sommes énormément attachés à nous-mêmes, à notre personne, d'envisager que l'on doive se séparer de notre personne (ou commence l'égo et ou commence la personne, à vous d'y réfléchir) pour permettre à notre esprit d'essence divine de grandir...

En ce qui concerne les expressions "esprit saint", "esprit pur", "esprit éveillé", "esprit divin" ou "esprit d'essence divine", là n'est pas le problème. J'ai parfois interverti ces expressions en espérant que ce soit plus pédagogique. L'effet a été contraire et j'en suis désolée. Parfois il vaut mieux définir avec minutie les mots avant de se lancer dans des discussions.

Ne vous inquiétez pas pour moi, chère Marie, j'ai cru votre démarche sincère et je me suis trompée. L'incident est sans gravité. Vous pouvez continuer à croire à l'enfer et au purgatoire comme vous l'entendez, ça ne changera rien à la finalité.

Tania I love you
Vous savez, la difficulté est d'échanger sans rien connaître de l'autre, et via ce mode virtuel.
Je dois vous dire une chose. Je suis allée très loin dans la voie spirituelle qui consiste à vouloir se détacher de "l'ego" (désignant ici la personnalité et le sens du "moi je" avec tout ce qui peut servir à nous définir en tant que moi individuel et particulier, avec nos défauts, nos qualités, nos tendances, notre conditionnement, notre histoire, nos blessures, ce qui permet d'affirmer nos idées aussi, etc...) pour aller vers "le soi" (sensé être un aspect de l'Être qui serait commun à tous, issu de Dieu, la part divine, qui ne pourrait se révéler que si on se détache totalement de l'identification à l'ego). C'est une expérience que je ne peux raconter. Ce qui est certain, c'est que je sais parfaitement de quoi je parle, et j'ai observé en "direct live" comme on dit les effets que cela peut avoir, tant pour moi que pour les personnes autour de moi.

Chère marie, vous et moi avons le même problème et nous ne l'avons pas résolu de la même manière (s'il est résolu, ce qui est loin d'être sûr). Je ne doute pas que vous sachiez de quoi vous parlez concernant vos expériences de détachement de votre "égo". Peut-être aviez-vous trop restreint le contenu que vous considériez acceptable de votre "égo". Je pense qu'il faut réfléchir sur le sens que prend le terme "ego" en spiritualité. Il nous prive de notre réelle liberté lorsque nous en sommes prisonniers et qu'il nous enchaîne à des schémas de souffrances comme l'égocentrisme, l'orgueil, la vanité, l'amour-propre, la perception erronée du monde (voir wikipedia) . En dehors de ces schémas il n'est pas interdit d'avoir une personnalité à partir du moment où ce que nous sommes nous l'offrons aux autres. Comme je vous l'avais déjà écrit, ça peut être de la science, de la théologie, de la philosophie ou de l'art.

Vous avez vos expériences et j'ai les miennes. Ce que j'ai compris avec les miennes c'est que lorsque tout va bien pour moi et mes proches, je me recentre un peu sur moi pour acquérir une connaissance théologique et artistique que j'essaye ensuite de partager avec mon entourage. Lorsque tout va mal, notamment si une personne qui m'est proche est affecté d'un grave problème, plus rien n'a d'importance, la seule chose qui compte c'est que la personne qui m'est proche ne souffre pas. J'alterne donc avec ces deux états d'âme...

La grande question que je voulais poser était la suivante: est-ce que la connaissance est compatible avec l'Amour et l'humilité? Devons-nous parfaire d'abord notre Amour et notre humilité et ensuite parfaire notre connaissance? A moins que nous devions nous détacher de la connaissance pour ne devenir qu'Amour? Mais alors, à quoi nous servirait notre intelligence? Chère Marie, je n'en sais rien! Je vous avoue volontiers que je suis un peu paumée avec les notions d'Amour et de connaissance. Suite à mes expériences, mon intuition me dit qu'on n'a pas besoin de connaissance et que seul l'Amour compte, mais, lorsque je réfléchis à l'éternité, je me dis que sans parfaire la connaissance, l'éternité devient quasi inutile et insoutenable.

Pour le reste, soyez indulgente avec moi comme je le suis avec vous... Smile

Tania I love you

Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 16:25

marie-agapé a écrit:
Je ne suis pas certaine, à vous lire, que vous ayez entamé le moindre processus de déconstruction de l'ego.
Sisi, elle a commencé mais ce n'est pas facile de le faire... il y a toujours "des barrières de dalles en béton armée" qui gênent la bonne compréhension des choses ^^


marie-agapé a écrit:


Car lorsqu'on entre dans ce processus, on ne vient pas sur les forums disserter, affirmer ou questionner. On apprend à se taire et à déconstruire nos propres schémas de pensée.

Difficile à le faire lorsqu'on doit affirmer des choses ^^


marie-agapé a écrit:

Voyez-vous l'arrogance de votre propos quand vous dites : "Vous pouvez continuer à croire à l'enfer et au purgatoire comme vous l'entendez, ça ne changera rien à la finalité." ? Ne dites pas ensuite que vous vous questionnez ! Vous êtes tellement sûre de votre vision de choses !

Vous pensiez ma démarche "sincère" quand il vous semblait que j'allais rejoindre vos vues. Et soudain, ma démarche n'est plus sincère ?

Je suis quelqu'un de sincère Tania, mais je suis aussi capable aujourd'hui grâce à Dieu de tenir fermement dans la foi. La voie de l'Eveil est une voie qui donne tout pouvoir aux puissants, aux dominants, et qui écrasent les humbles et les faibles. Les Eveillés sont des puissants.

Comment pouvez vous affirmez cela ??!

Vous savez ce qui vous rend "puissant" ? C'est le vice, la vanité, l'orgueil (et j'en passe) dans l'acte que vous faites. Être éveiller c'est être dans cet état de conscience vrai des choses sans corruption de notre être c'est à dire de la panoplie que je vient de citer.

Est ce que vous prier Dieu parce que vous avez peur?
... peur de quoi? Là encore on est dans un état de corruption. Un éveiller fait abstraction de ce qui pourrait le rattacher à l'égo. Par contre être sur le chemin de l'éveil ne veut pas dire que vous ne serez pas tenter par le malin ou nos propres démons.
Le chrétien à Jésus donc l'éveil spirituel peut être radical et plus clair. ^^
marie-agapé a écrit:


Je pourrais écrire des pages, un livre entier sur le sujet. Je pourrais vous expliquer comment cette voie de l'Eveil est la plus dangereuse de toute.


Mais cela reste une voix comme même.

marie-agapé a écrit:

C'est la voie de ceux qui, face à Jésus Miséricordieux, feront un pas en arrière en disant "c'est ça Jésus ?"


Non pas du tout ^^
Ceux qui disent ça sont ceux qui ne veulent pas se mettre à nue devant la vérité!!! Et rien d'autre



marie-agapé a écrit:

... et qui suivront avec joie Lucifer glorieux (si tant est que la théorie d'Arnaud est juste).


Pour moi, Arnaud s'en sort pas mal jusqu'à là ^^ ... Prenez pas la grosse tête Mr Dumouch lol!

marie-agapé a écrit:


Si c'est votre théorie, alors c'est la voie de ceux qui n'auront jamais envie de rencontrer Jésus, qui n'auront que mépris pour ceux qui le prie, et qui souhaiteront une fois de l'autre côté créer leur propre univers "parfait" sans Dieu.

Oui je m'inquiète pour vous Tania, et pour tous ceux qui sont pris dans cette fausse doctrine. Même si pour l'instant ce que je dis vous semble ridicule, j'espère semer une graine qui pourra fleurir un jour.



^^

marie-agapé a écrit:


La voie de l'Eveil n'a plus aucun sens une fois qu'on a senti, ne serait-ce que quelques secondes, combien Dieu nous aime personnellement, avec tout ce qu'on est.
Moi je ne m'aimais pas, la déconstruction du "moi" me semblait le seul moyen de faire disparaître ce "moi" que je détestais. Vouloir tuer l'ego (se détacher et le laisser comme une branche morte) c'est refuser le plan de Dieu qui veut faire de nous, petits humbles et faibles, le creuset de sa Gloire manifestée.


houla, Surtout pas tuer l'ego^^
C'est vrai que tuer l'égo c'est refuser le plan de Dieu. Vaut mieux faire abstraction de son égo mais le le comprendre . Le premier pas est toujours difficile ^^

... On est tous des bébés en force dans l'autre monde
Dur dur d'être bébé




:mdr: :mdr: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 17:31

Citation :
est-ce que la connaissance est compatible avec l'Amour et l'humilité?


salut,moi je raisonne comme ça Dieu nous fera comprendre ce qu'il veut qu'on comprenne en son son temps,bien sur des fois je demande à Dieu de compendre ça si il le veut et des fois on est pas pret ou il veut pas qu'on comprenne tel chose maintenant.Mais je pense qu'on peut tout savoir si on demande à Dieu mais faut toujours lui laisser faire comme il veut,parce que nous on sait pas ce qui est bon pour nous,Faut demander à Dieu de comprendre les choses qu'il veut qu'on comprenne
Autrement si tu cherches seule sans demander à Dieu tu te rendras vite compte qu'en faite tu ne sais rien.
La vrai chose qui importe vraiment c'est savoir aimer les autres,aimer Dieu le reste tu l'auras,tu auras ce que tu veux( si Dieu est d'accord aussi) si tu le demandes à Dieu.
Après quand on sait plus(je parle sur terre) faut bien comprendre que cette connaissance ne viens pas de nous.
Si on a donner sa vie à Dieu,Dieu nous fait comprendre ce dont on a besoin en son temps,Dieu peut nous faire comprendre un truc en qqs jours alors que des années de vie humaine n'aurait pas suffit à comprendre la chose.
Je lui ais souvent poser des questions sur le mal,ça me rendait triste que tout le monde ne fassent pas sa connaissance par ex(avant que je découvre la théorie d'Arnaud très belle),je crois que la réponse qu'il m'a donner c'est d'avoir la foi et de lui faire confiance je comprends pas tout,il me fera comprendre en son temps ce qu'il veut que je comprenne.
Faut lui faire confiance puis après dans l'amour de Dieu on connaitra tout il suffira de Lui demander je pense.
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 17:36

donc est ce que c'est compatible j'ai envie de dire oui mais pour certaines connaissances et en fonction des personnes,Dieu doit transformer le coeur ou faire comprendre certaines choses pour qu'on ne se vante pas des choses qu'on va comprendre par la suite par exemple.Le tout est de lui remettre c'est Lui qui decidera ce qu'on doit comprendre ou pas et il sait mieu que nous ce dont nous avons besoin.il est pas dit la vérité vous libèrera?
Aimons et faisons Lui confianec.
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 18:41

sonia a écrit:
donc est ce que c'est compatible j'ai envie de dire oui mais pour certaines connaissances et en fonction des personnes,Dieu doit transformer le coeur ou faire comprendre certaines choses pour qu'on ne se vante pas des choses qu'on va comprendre par la suite par exemple.

Dieu ne fait rien du tout, il a déjà tout fait. Pourquoi veux tu qu'il pense encore à toi ou à quelqu'un d'autre?
T'as l'impression qu'Il fait quelque chose pour toi lorsque tu t'ouvres à son amour, et c'est normal vue que son amour cherche à te mettre à nue en vérité. Se mettre à nu c'est purifier son ego donc remplacer la vatardise, l'orgueil et autre par l'humilité


sonia a écrit:
Le tout est de lui remettre c'est Lui qui decidera ce qu'on doit comprendre ou pas et il sait mieu que nous ce dont nous avons besoin.il est pas dit la vérité vous libèrera?
Aimons et faisons Lui confianec.

Dieu ne décidera rien pour nous justement parce qu'Il nous a créé UN en Lui. En nous se trouve la vérité, à nous de nous le relever.
... Je ne dis absolument pas qu'on est Dieu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 20:25

Tania a écrit:
Chère marie, vous et moi avons le même problème et nous ne l'avons pas résolu de la même manière (s'il est résolu, ce qui est loin d'être sûr). Je ne doute pas que vous sachiez de quoi vous parlez concernant vos expériences de détachement de votre "égo". Peut-être aviez-vous trop restreint le contenu que vous considériez acceptable de votre "égo". Je pense qu'il faut réfléchir sur le sens que prend le terme "ego" en spiritualité. Il nous prive de notre réelle liberté lorsque nous en sommes prisonniers et qu'il nous enchaîne à des schémas de souffrances comme l'égocentrisme, l'orgueil, la vanité, l'amour-propre, la perception erronée du monde (voir wikipedia) . En dehors de ces schémas il n'est pas interdit d'avoir une personnalité à partir du moment où ce que nous sommes nous l'offrons aux autres. Comme je vous l'avais déjà écrit, ça peut être de la science, de la théologie, de la philosophie ou de l'art.

Vous avez vos expériences et j'ai les miennes. Ce que j'ai compris avec les miennes c'est que lorsque tout va bien pour moi et mes proches, je me recentre un peu sur moi pour acquérir une connaissance théologique et artistique que j'essaye ensuite de partager avec mon entourage. Lorsque tout va mal, notamment si une personne qui m'est proche est affecté d'un grave problème, plus rien n'a d'importance, la seule chose qui compte c'est que la personne qui m'est proche ne souffre pas. J'alterne donc avec ces deux états d'âme...

La grande question que je voulais poser était la suivante: est-ce que la connaissance est compatible avec l'Amour et l'humilité? Devons-nous parfaire d'abord notre Amour et notre humilité et ensuite parfaire notre connaissance? A moins que nous devions nous détacher de la connaissance pour ne devenir qu'Amour? Mais alors, à quoi nous servirait notre intelligence? Chère Marie, je n'en sais rien! Je vous avoue volontiers que je suis un peu paumée avec les notions d'Amour et de connaissance. Suite à mes expériences, mon intuition me dit qu'on n'a pas besoin de connaissance et que seul l'Amour compte, mais, lorsque je réfléchis à l'éternité, je me dis que sans parfaire la connaissance, l'éternité devient quasi inutile et insoutenable.

Pour le reste, soyez indulgente avec moi comme je le suis avec vous... Smile

Tania I love you

J'ai attendu un bon moment avant de parler ouvertement comme je l'ai fait plus haut. J'ai essayé d'échanger dans la douceur. Mais il y a un moment aussi où il faut poser clairement des limites à ce que l'on accepte. Chose que je ne savais pas faire avant d'ailleurs. Je vous avais déjà dit Tania que je trouvais vos interventions un peu rudes, et j'ai osé ajouté cette fois qu'il y a de l'arrogance. J'aurais pu parler aussi de la provocation dont vous usez parfois. Donc j'ai dit "stop". Mais ce n'est pas contre vous mais contre certains processus psychologiques justement. Nous épurons, dans cet échange, quelques ombres. C'est parfait ! Smile

C'est vrai que les chemins de chacun sont différents, et Dieu seul sait quel est Son projet pour nous et comment Il nous y conduit. Parfois j'envie ceux qui sont restés fidèles à l'Eglise alors que moi j'ai pris des chemins si tortueux très éloignés de la sagesse. J'étais rebelle ! L'Eglise demande l'obéïssance cela me faisait horreur ! Pour moi l'obéïssance, c'était les "tièdes", ceux qui ne veulent prendre aucun risque. Moi je voulais briser les schémas, les tabous, les "prêts à penser". Maintenant je découvre que Dieu ne demande pas qu'on se jette dans le vide et qu'on brise nos chaînes... que de combat j'ai mené pour briser les chaînes ! et je me suis retrouvée toute ficelée !! Dieu m'a délivrée maintenant et je ne peux que témoigner de ce que j'ai vu et compris des mécanismes du mal qui nous éloigne de Notre Père et de son Amour. Je suis la fille prodigue ! je suis revenue à la maison Smile et je dis à mes frères et soeurs encore sur les chemins : "quand vous en aurez envie, n'hésitez pas, revenez, il fait bon ici au coin du feu de l'Amour de notre Père."

Bonne idée d'ouvrir un fil de discussion sur "La connaissance est-elle compatible avec l'amour et l'humilité ?".


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 20:47

denis a écrit:
Marie-Agapé a écrit:
La voie de l'Eveil est une voie qui donne tout pouvoir aux puissants, aux dominants, et qui écrasent les humbles et les faibles. Les Eveillés sont des puissants.
Comment pouvez vous affirmez cela ??!

Vous savez ce qui vous rend "puissant" ? C'est le vice, la vanité, l'orgueil (et j'en passe) dans l'acte que vous faites. Être éveiller c'est être dans cet état de conscience vrai des choses sans corruption de notre être c'est à dire de la panoplie que je vient de citer.

Est ce que vous prier Dieu parce que vous avez peur?
... peur de quoi? Là encore on est dans un état de corruption. Un éveiller fait abstraction de ce qui pourrait le rattacher à l'égo. Par contre être sur le chemin de l'éveil ne veut pas dire que vous ne serez pas tenter par le malin ou nos propres démons.
Le chrétien à Jésus donc l'éveil spirituel peut être radical et plus clair. ^^
En relisant ma phrase, je me dis que je l'ai mal écris et que ça n'est pas très compréhensible.
Ce que je voulais dire, c'est que la Voie de l'Eveil amène la personne dans une position de dominant et de puissance. Cette voie accentue gravement l'opposition dominants - dominés.
Comment devenir dominant en ce monde ? ... c'est simple : être délivré de la souffrance et de la peur. La souffrance et la peur sont les gardes-fous de l'humanité perverti par le péché originel. Que promet l'Eveil ? de sortir de ces limites, de se délivrer de ces lois.

Les chrétiens souffrent, et ils ont peur. Mais au coeur de cette souffrance et de ces peurs, dans ce terreau là, ils plantent les graines de l'espérance, de la foi, de l'amour. C'est en cela que la religion chrétien est unique. Un Dieu crucifié, c'est incompréhensible pour l'humain qui veut absolument se débarrasser de la souffrance !

La voie chrétienne et la voie de l'Eveil sont opposées.
L'Eveillé s'est hissé "au dessus des lois terrestre", ils les refusent.
Le Saint est transpercé par les lois terrestres, ils les acceptent totalement.

Jésus n'apporte pas l'Eveil. Il vient nous aimer, et pour être aimé il faut être quelqu'un avec un ego. L'Eveillé n'a plus besoin de l'amour de qui que ce soit. Il est "délivré" du besoin d'être aimé puisqu'il a "dépassé" les besoins de son "moi".

La souffrance, la peur, le besoin d'être aimé est ce qui nous sauve. La voie de l'Eveil cherche à annuler les trois.



Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Sam 12 Nov 2011, 23:09

marie-agapé a écrit:
...Les chrétiens souffrent, et ils ont peur...

Jésus n'apporte pas l'Eveil. Il vient nous aimer, et pour être aimé il faut être quelqu'un avec un ego.

La souffrance, la peur, le besoin d'être aimé est ce qui nous sauve. La voie de l'Eveil cherche à annuler les trois.

Bonsoir Marie,

Question Il est écrit nulle part que Dieu désire que nous souffrions. Et à quoi cela sert-il que le pape nous demande de ne pas avoir peur? Vous sortez d'où ces idées bizarres?

D'autre part, concernant l'ego, qu'est-ce que la mort à soi-même sinon la mort de l'ego? Arnaud n'enseigne-t-il pas ici que nous devons mourir à nous-mêmes?

Ensuite, l'éveil dont je parlais par rapport à Jésus était l'éveil de son esprit saint en nous.

Chère Marie, au risque encore de vous vexer, vous me paraîssez avoir un esprit bien embrouillé. Mode arrogance "in", si vous pensez avoir trouvé votre vérité, tant mieux pour vous.

Bonne soirée

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Dim 13 Nov 2011, 07:22

Tania a écrit:
marie-agapé a écrit:
...Les chrétiens souffrent, et ils ont peur...

Jésus n'apporte pas l'Eveil. Il vient nous aimer, et pour être aimé il faut être quelqu'un avec un ego.

La souffrance, la peur, le besoin d'être aimé est ce qui nous sauve. La voie de l'Eveil cherche à annuler les trois.

Bonsoir Marie,

Question Il est écrit nulle part que Dieu désire que nous souffrions. Et à quoi cela sert-il que le pape nous demande de ne pas avoir peur? Vous sortez d'où ces idées bizarres?

D'autre part, concernant l'ego, qu'est-ce que la mort à soi-même sinon la mort de l'ego? Arnaud n'enseigne-t-il pas ici que nous devons mourir à nous-mêmes?

Ensuite, l'éveil dont je parlais par rapport à Jésus était l'éveil de son esprit saint en nous.

Chère Marie, au risque encore de vous vexer, vous me paraîssez avoir un esprit bien embrouillé. Mode arrogance "in", si vous pensez avoir trouvé votre vérité, tant mieux pour vous.

Bonne soirée

Tania

En même temps, qu'est ce qui conduit le plus à la mort intérieure à soi-même que la très concrète mort ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Dim 13 Nov 2011, 12:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Tania a écrit:
marie-agapé a écrit:
...Les chrétiens souffrent, et ils ont peur...

Jésus n'apporte pas l'Eveil. Il vient nous aimer, et pour être aimé il faut être quelqu'un avec un ego.

La souffrance, la peur, le besoin d'être aimé est ce qui nous sauve. La voie de l'Eveil cherche à annuler les trois.

Bonsoir Marie,

Question Il est écrit nulle part que Dieu désire que nous souffrions. Et à quoi cela sert-il que le pape nous demande de ne pas avoir peur? Vous sortez d'où ces idées bizarres?

D'autre part, concernant l'ego, qu'est-ce que la mort à soi-même sinon la mort de l'ego? Arnaud n'enseigne-t-il pas ici que nous devons mourir à nous-mêmes?

Ensuite, l'éveil dont je parlais par rapport à Jésus était l'éveil de son esprit saint en nous.

Chère Marie, au risque encore de vous vexer, vous me paraîssez avoir un esprit bien embrouillé. Mode arrogance "in", si vous pensez avoir trouvé votre vérité, tant mieux pour vous.

Bonne soirée

Tania

En même temps, qu'est ce qui conduit le plus à la mort intérieure à soi-même que la très concrète mort ...

Si c'était le cas pour tous la "lucidité" postmortem ne nous ferait jamais tromper de choix. Vous voyez-là encore une fois à quel point l'âme sera conditionnée pour faire un choix, si choix il y a .

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Dim 13 Nov 2011, 12:55

Tania a écrit:


Si c'était le cas pour tous la "lucidité" postmortem ne nous ferait jamais tromper de choix. Vous voyez-là encore une fois à quel point l'âme sera conditionnée pour faire un choix, si choix il y a .

Tania

Pourquoi dites vous qu'ils se "trompent" de choix. Ca ne leur plairaient pas, aux damnés !

Eux prétendent et crient haut et fort avoir fait le bon choix, celui de la liberté.

Et il méprisent la dépendance d'amour et d'abaissement de soi qui règne au Ciel. spiderman

Personne ne pourrait leur faire changer d'avis. Que voulez-vous ! ils sont orgueilleux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Dim 13 Nov 2011, 14:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Tania a écrit:


Si c'était le cas pour tous la "lucidité" postmortem ne nous ferait jamais tromper de choix. Vous voyez-là encore une fois à quel point l'âme sera conditionnée pour faire un choix, si choix il y a .

Tania

Pourquoi dites vous qu'ils se "trompent" de choix. Ca ne leur plairaient pas, aux damnés !

Eux prétendent et crient haut et fort avoir fait le bon choix, celui de la liberté.

Et il méprisent la dépendance d'amour et d'abaissement de soi qui règne au Ciel. spiderman

Personne ne pourrait leur faire changer d'avis. Que voulez-vous ! ils sont orgueilleux.

Smile Vous savez très bien qu'ils se trompent de choix. S'ils devaient être éternellement heureux de leur choix, leur situation ne serait pas moins enviable qu'une autre.

Et rebelote... Smile

Ok, Arnaud, pour moi vous avez à la fois tort et raison. C'est peut-être vrai que dans l'au-delà notre âme se "fixe" plus ou moins et qu'on change difficilement de choix. Mais si une âme fixée dans l'erreur souffre, elle voudra, non pas changer de choix, mais trouver le moyen d'être heureuse dans son choix. Si elle est intelligente elle sera ouverte aux raisonnements, si elle ne l'est pas, elle souffrira sans comprendre pourquoi. Une réelle lucidité pour choisir ne peut aller de pair qu'avec l'intelligence.

C'est une autre manière de vous dire qu'on ne devient pas omniscient après la mort... Smile

Allez Arnaud, c'est bon, je capitule, vous avez raison, je vais vous laisser le dernier mot. Smile

Tania Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Dim 13 Nov 2011, 14:04

Tania a écrit:
Bonsoir Marie,

Question Il est écrit nulle part que Dieu désire que nous souffrions. Et à quoi cela sert-il que le pape nous demande de ne pas avoir peur? Vous sortez d'où ces idées bizarres?

D'autre part, concernant l'ego, qu'est-ce que la mort à soi-même sinon la mort de l'ego? Arnaud n'enseigne-t-il pas ici que nous devons mourir à nous-mêmes?

Ensuite, l'éveil dont je parlais par rapport à Jésus était l'éveil de son esprit saint en nous.

Chère Marie, au risque encore de vous vexer, vous me paraîssez avoir un esprit bien embrouillé. Mode arrogance "in", si vous pensez avoir trouvé votre vérité, tant mieux pour vous.

Bonne soirée

Tania
Bonjour Tania,
Le problème, c'est que pour chaque mot utilisé il faudrait un petit lexique à côté pour expliquer dans quel sens on utilise le mot, dans quel contexte, etc...

Dieu ne désire pas que nous souffrions, il ne l'a jamais voulu. Mais l'humain a choisi de se séparer de Lui et la conséquence a été la mort et la souffrance, la peur et le vide d'amour jamais comblé par les choses du monde.
- Notre âme ne pouvant être comblée que par Dieu, la rupture qui a eu lieu aux origines engendre une soif d'Amour jamais assouvie, tant qu'on ne se tourne pas vers Dieu.
- La souffrance est venue dans le monde non pour nous condamner ou nous faire du mal mais pour nous montrer à quel point le choix de vivre sans Dieu rend malheureux.
- Et la peur, issue de la séparation aussi, nous montre à quel point il n'existe de sécurité réelle qu'en Dieu, sécurité qui inclue l'acceptation de la mort d'ailleurs puisque le chrétien croit en la vie éternelle.

Dans ce sens, la souffrance, la peur et le besoin d'être aimé sont les moyens par lesquels on peut se souvenir de Dieu et avoir l'envie, l'élan, le besoin de revenir vers Lui. C'est en cela que je dis que ces trois conditions difficiles de la terre nous sauvent, en nous ramenant à Dieu.

Lorsque les humains ont construit la tour de Babel et se préparait leur petit monde parfait sans Dieu, qu'est ce que Dieu a fait ? Il a tout détruit ! Lorsque Noé a construit son arche, les humains se sont moqués de lui et ont méprisé ce qu'il faisait. Ils pensaient pouvoir vivre heureux sans Dieu. Et que s'est il passé ? Ils ont été noyés !

Lorsqu'un chrétien vit dans la joie, qu'il n'a plus peur et qu'il se sent aimé, c'est par Dieu seul. Sans lui, il sait pertinemment qu'il retombe dans la peur, la peine et le manque d'amour. Mais cette joie, cette confiance et ce sentiment d'être comblé ne sont jamais acquis à 100% de façon continue. Il y a toujours des moments de doute, de peine, de chutes... Je lisais cette très belle phrase l'autre jour : "Qui a dit que la foi était sans souffrance ?" extrait de cet article : http://www.croire.com/article/index.jsp?docId=2246900&rubId=187

L'une des paroles les plus extraordinaires de Jésus, c'est "Père, pourquoi m'as tu abandonné ?". C'est cette parole qui nous sauve de tout. Parce qu'il révèle ainsi au monde que dans son humanité, il peut avoir peur, perdre confiance, souffrir, désespérer, se sentir abandonné. Cette parole est bouleversante. Elle est la clé qui nous ouvre sa miséricorde.

Or la voie de l'Eveil prend un chemin totalement inverse, comme je l'ai expliqué, où peur, souffrance et manque d'amour ne sont pas comblés par Dieu, mais sont purement et simplement supprimés. On efface cette parole de Jésus sur la croix, on efface son sacrifice, on se projette dans un super-héro spirituel "libéré de tout" et qui n'a aucunement besoin de Dieu. Et même si on colle les mots "paix, silence, amour, sagesse, etc" sur l'éveillé, cela n'en reste pas moins quelqu'un qui s'est hissé à une place "supérieure" où les malheurs du monde ne l'atteignent plus (ce qui annule tout élan de charité), une personne qui se pose en modèle à suivre, que tout le monde envie (dans les milieux de la quête d'éveil bien-sûr). Mais il faut l'avoir vécu dans ses trippes pour le comprendre. Tant qu'on disserte sur le sujet, on peut se bercer de belles images... L'éveillé se moque de Jésus, se moque de Dieu. Il a acquis sa place dans un paradis factice par ses propres efforts.

Le dépouillement chrétien n'a strictement rien à voir avec le dépouillement proposé dans la voie de l'éveil. La "mort à soi-même" non plus. On peut utiliser les mêmes mots et pourtant suivre des voies opposées.

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Dim 13 Nov 2011, 14:14

marie-agapé a écrit:
... On peut utiliser les mêmes mots et pourtant suivre des voies opposées.


Question de point de vue. Pour moi, tolérante et optimiste de nature, je dirais:

On peut ne pas utiliser les mêmes mots et suivre la même voie.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Dim 13 Nov 2011, 14:19

Tania a écrit:
Mais si une âme fixée dans l'erreur souffre, elle voudra, non pas changer de choix, mais trouver le moyen d'être heureuse dans son choix. Si elle est intelligente elle sera ouverte aux raisonnements, si elle ne l'est pas, elle souffrira sans comprendre pourquoi. Une réelle lucidité pour choisir ne peut aller de pair qu'avec l'intelligence.
Vous voyez, nous sommes d'accord : sur terre ou après la mort, la souffrance reste le moyen le plus efficace pour permettre à une âme de comprendre qu'elle fait fausse route ! Si on supprime la souffrance ou que l'on trouve le moyen de l'éviter, on supprime le "témoin" (la petite lumière qui s'allume) qui nous permet de revenir à l'Amour de Dieu.

Voyez l'expérience de Milgram. Edifiant. Si on arrive à supprimer la faculté de souffrir (ici souffrir de voir l'autre souffrir), on s'enfonce dans le mal. Et ce jusqu'à ce qu'on ose à nouveau affronter la souffrance, qui nous réveille et nous ramène naturellement à faire le bien (ici, stopper l'expérience). Ce que j'ai observé dans les milieux des éveillés, c'est une expérience de Milgram grandeur nature. La croyance en la réincarnation étant la clé de voute du système puisque celui qui souffre est vu comme quelqu'un qui paye une dette. Plus d'amour, plus de charité, plus rien. Le mal peut se déployer librement.

Bon, aller, j'arrête là. J'ai écrit ces infos sur la voie de l'Eveil surtout pour les lecteurs du forum. Je laisse chacun suivre la voie qui lui semble juste. Mais ce que je ne tolère pas, c'est que l'on dise que cela rejoint l'enseignement de Jésus et des Saints.



Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Dim 13 Nov 2011, 14:40

marie-agapé a écrit:
Tania a écrit:
Mais si une âme fixée dans l'erreur souffre, elle voudra, non pas changer de choix, mais trouver le moyen d'être heureuse dans son choix. Si elle est intelligente elle sera ouverte aux raisonnements, si elle ne l'est pas, elle souffrira sans comprendre pourquoi. Une réelle lucidité pour choisir ne peut aller de pair qu'avec l'intelligence.
Vous voyez, nous sommes d'accord : sur terre ou après la mort, la souffrance reste le moyen le plus efficace pour permettre à une âme de comprendre qu'elle fait fausse route ! Si on supprime la souffrance ou que l'on trouve le moyen de l'éviter, on supprime le "témoin" (la petite lumière qui s'allume) qui nous permet de revenir à l'Amour de Dieu.

Shocked Et vous pensez sincèrement qu'il puisse exister une doctrine religieuse qui fonctionnerait différemment? Où ai-je jamais écrit l'inverse de ce que vous venez d'écrire? On est éveillé lorsqu'on aime, chère Marie et, aimer, est égale à moins souffrir. Vous confondez le niveau d'intelligence intellectuelle et le niveau spirituel, équivalent à l'éveil de l'esprit. C'est clair que si vous lisez des livres ésotériques avec de tels aprioris, vous ne risquez pas de les comprendre.

Ouvrez un peu les yeux, chère Marie, que l'on soit catholique, musulman ou quoi que ce soit d'autres, ce ne sont pas les théories qui font l'homme (ou l'être), mais la grandeur de coeur. Croire en Jésus (ou même aimer Jésus) et commettre des méfaits sexuels chez des enfants n'est pas plus sauveur que d'être charitable et croire au bouddha.

marie-agapé a écrit:
... La croyance en la réincarnation étant la clé de voute du système puisque celui qui souffre est vu comme quelqu'un qui paye une dette. Plus d'amour, plus de charité, plus rien. Le mal peut se déployer librement.

Mais arrêtez d'écrire des bêtises pareilles, S.V.P, ce n'est plus de la croyance, c'est de l'intégrisme religieux!

marie-agapé a écrit:
...
Bon, aller, j'arrête là.

Oui Marie, très bonne idée!

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Lun 14 Nov 2011, 11:27

Un petit rajout pour sortir certain(e)s de leur brouillard:

Se réincarner c'est payer la dette du NON AMOUR! C'est en souffrant qu'on apprend à aimer, c'est évident! Tellement évident que je n'avais même pas pris la peine de l'écrire.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Lun 14 Nov 2011, 16:51

Tania a écrit:
Un petit rajout pour sortir certain(e)s de leur brouillard:

Se réincarner c'est payer la dette du NON AMOUR! C'est en souffrant qu'on apprend à aimer, c'est évident! Tellement évident que je n'avais même pas pris la peine de l'écrire.

Tania

Vous ne payez rien en vous réincarnant puisque vos non-amours sont oubliés. Vous redevenez "table rase".

Rien de tel au purgatoire dans l'autre monde où vous restez vous même.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Lun 14 Nov 2011, 19:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Tania a écrit:
Un petit rajout pour sortir certain(e)s de leur brouillard:

Se réincarner c'est payer la dette du NON AMOUR! C'est en souffrant qu'on apprend à aimer, c'est évident! Tellement évident que je n'avais même pas pris la peine de l'écrire.

Tania

Vous ne payez rien en vous réincarnant puisque vos non-amours sont oubliés. Vous redevenez "table rase".

Rien de tel au purgatoire dans l'autre monde où vous restez vous même.

Quand il n'y a pas d'Amour il n'y a rien à retenir. Smile C'est justement quand il n'y a pas d'Amour que la vie dans l'au-delà est parfaitement inutile: Personne pour nous attendre et personne à retrouver.

Pour l'esprit il n'y a pas de table rase. C'est l'ancienne mauvaise âme qui est rasée. Le peu de positif utile à l'évolution de l'esprit demeure.

Heu.. c'est juste pour info, ne le croyez surtout pas. Smile

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Lun 14 Nov 2011, 19:36

Bof ! Encore une théorie où l'homme est une vapeur énergétique qui passe du moustique au singe.

Rien de catholique là dedans. Juste un rêve New age assoiffé de vie terrestre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Lun 14 Nov 2011, 20:02

Tania a écrit:
Pour l'esprit il n'y a pas de table rase. C'est l'ancienne mauvaise âme qui est rasée. Le peu de positif utile à l'évolution de l'esprit demeure.
Finirez-vous par nous dire d'où viennent ces enseignements ? Ce serait quand même intéressant que l'on puisse parler d'égal à égal, vous avec la Bible dans laquelle vous piochez ce qui vous intéresse, et nous on est limité à vos messages. Ce n'est pas juste ! Smile
Franchement, si vous pensez que ces enseignements sont la vérité (et de toute évidence c'est le cas !), alors pourquoi nous cacher leur source ? c'est une société secrète ? vous vous réunissez dans des caves ? Bon, je plaisante mais franchement Tania dites nous simplement ce qu'il en est, et qui est ce fameux prophète contemporain.


Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Lun 14 Nov 2011, 20:37

marie-agapé a écrit:
Tania a écrit:
Pour l'esprit il n'y a pas de table rase. C'est l'ancienne mauvaise âme qui est rasée. Le peu de positif utile à l'évolution de l'esprit demeure.
Finirez-vous par nous dire d'où viennent ces enseignements ? Ce serait quand même intéressant que l'on puisse parler d'égal à égal, vous avec la Bible dans laquelle vous piochez ce qui vous intéresse, et nous on est limité à vos messages. Ce n'est pas juste ! Smile
Franchement, si vous pensez que ces enseignements sont la vérité (et de toute évidence c'est le cas !), alors pourquoi nous cacher leur source ? c'est une société secrète ? vous vous réunissez dans des caves ? Bon, je plaisante mais franchement Tania dites nous simplement ce qu'il en est, et qui est ce fameux prophète contemporain.



Je ne peux pas Chère Marie, j'ai bien failli, mais je ne suis plus disposée. J'ai compris que vos sourires cachent quelque chose de malicieux. Je ne peux pas jeter en patûre sur ce forum des enseignements que vous n'êtes pas prêts à entendre. Si vous désirez discuter de certains points, on peut le faire, mais vous devez vous contenter que j'en sois la porte parole. En venant sur ce forum j'ai pris conscience de la réelle signification du mot "ésotérique".

Je vous l'ai déjà dit, la source n'a pas d'importance pour plusieurs raisons. Le problème n'est pas de croire béatement et naïvement à un prophète particulier. Ce qui importe, c'est la vérité et la manière dont celle-ci touche votre âme. Si rien ne vous touche, connaître la source ne vous est d'aucune utilité.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 937
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Lun 14 Nov 2011, 21:00

Et Ron Hubbard dans tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Lun 14 Nov 2011, 21:16

Pierre75 a écrit:
Et Ron Hubbard dans tout ça?

Ron Hubbard:
« Je vais inventer une religion qui me rapportera une fortune. Je suis fatigué d’écrire pour un penny le mot »

Sans commentaire.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Mar 15 Nov 2011, 00:31

Tania a écrit:
Je ne peux pas Chère Marie, j'ai bien failli, mais je ne suis plus disposée. J'ai compris que vos sourires cachent quelque chose de malicieux. Je ne peux pas jeter en patûre sur ce forum des enseignements que vous n'êtes pas prêts à entendre. Si vous désirez discuter de certains points, on peut le faire, mais vous devez vous contenter que j'en sois la porte parole. En venant sur ce forum j'ai pris conscience de la réelle signification du mot "ésotérique".

Je vous l'ai déjà dit, la source n'a pas d'importance pour plusieurs raisons. Le problème n'est pas de croire béatement et naïvement à un prophète particulier. Ce qui importe, c'est la vérité et la manière dont celle-ci touche votre âme. Si rien ne vous touche, connaître la source ne vous est d'aucune utilité.

Tania

Il y a du monde sur ce forum, ce n'est pas parce que vous êtes déçue par mes réponses et que vous y voyez je ne sais quelle malice, que vous ne donnez pas vos sources, allons ! Suis-je la seule du forum que vous considérez ne pas être digne pour recevoir l'information ?
Si j'avais eu de la malice Tania, j'aurais répondu à vos deux propositions de vous contacter en message privé. Vous vous trompez totalement, je suis au contraire quelqu'un qui aime la franchise, et je trouve que vous ne jouez pas franc jeu.
Il n'est pas ici question de croire, mais d'avoir connaissance des sources de chacun. Si un enseignement a touché votre âme, pourquoi ne pas en parler ? certes, il ne touchera peut-être pas mon âme ni celle d'une partie des personnes de ce forum mais ça semble normale puisqu'ici c'est un forum catholique non ? Mais si vous êtes ici, c'est bien parce que cela vous intéresse de comparer la religion catholique à votre enseignement spirituel. 'ai connu des personnes qui avaient étudié chez les FM, Rose Croix, étudié la Kabbale,... ils le disaient ouvertement. Après, bien-sûr, ils ne donnaient pas le détail du contenu. Mais au moins ils disaient de quoi il s'agissait.

Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Mar 15 Nov 2011, 00:54

"Rien n'est caché qui ne doive demeurer au grand jour".

N'ayez pas peur, on ne vous hissera pas au bûcher, promis. Mr. Green


*Cache les allumettes*
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Mar 15 Nov 2011, 11:21

marie-agapé a écrit:
...Si j'avais eu de la malice Tania, j'aurais répondu à vos deux propositions de vous contacter en message privé. Vous vous trompez totalement, je suis au contraire quelqu'un qui aime la franchise, et je trouve que vous ne jouez pas franc jeu.

Ce n'est pas une question de franchise, Marie, vous attendez que je vous donne les sources pour me tomber dessus. C'est donc plutôt de la malice...

marie-agapé a écrit:

Il n'est pas ici question de croire, mais d'avoir connaissance des sources de chacun.

Donnez-moi une bonne raison autre que celle de vous faire une opinion de l'enseignement sans en connaître et comprendre le contenu.

marie-agapé a écrit:


Si un enseignement a touché votre âme, pourquoi ne pas en parler ?

Mais c'est bien ce que je fais, non?

marie-agapé a écrit:

...J'ai connu des personnes qui avaient étudié chez les FM, Rose Croix, étudié la Kabbale,... ils le disaient ouvertement. Après, bien-sûr, ils ne donnaient pas le détail du contenu. Mais au moins ils disaient de quoi il s'agissait.


Ben moi je fais le contraire, je donne le détail du contenu et je ne donne pas la source. Smile

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Mar 15 Nov 2011, 13:20

Tania a écrit:
Ce n'est pas une question de franchise, Marie, vous attendez que je vous donne les sources pour me tomber dessus. C'est donc plutôt de la malice...
Vous tomber dessus ?? et quand bien même si je vous "tombais dessus", qu'est ce que cela peut vous faire si vous pensez que cet enseignement est juste ? Il y a tant de disputes sur ce forum, je ne crois pas être en tête de peloton de ceux qui croisent le fer.
Ce qui me fait réagir, c'est le fait que vous mélangiez les termes issus de la foi chrétienne avec des choses qui n'ont strictement rien à voir, tout en faisant croire qu'en fait, c'est le vrai message de Jésus. Mais si vous aviez dit : voilà ma référence à moi, que je trouve plus juste que la Bible et les interprétations de l'Eglise, tout aurait été clair et on aurait pu comparer les points de vues.

Mais bon, je laisse tomber...


Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Mar 15 Nov 2011, 15:56

marie-agapé a écrit:
Tania a écrit:
Ce n'est pas une question de franchise, Marie, vous attendez que je vous donne les sources pour me tomber dessus. C'est donc plutôt de la malice...
Vous tomber dessus ?? et quand bien même si je vous "tombais dessus", qu'est ce que cela peut vous faire si vous pensez que cet enseignement est juste ? Il y a tant de disputes sur ce forum, je ne crois pas être en tête de peloton de ceux qui croisent le fer.
Ce qui me fait réagir, c'est le fait que vous mélangiez les termes issus de la foi chrétienne avec des choses qui n'ont strictement rien à voir, tout en faisant croire qu'en fait, c'est le vrai message de Jésus. Mais si vous aviez dit : voilà ma référence à moi, que je trouve plus juste que la Bible et les interprétations de l'Eglise, tout aurait été clair et on aurait pu comparer les points de vues.


Je n'ai aucun problème ni avec le Christ et ni avec la bible. C'est l'église qui pose problème. S'approprier l'exclusivité de l'esprit saint et prétendre détenir la vérité absolue est d'une incommensurable fierté et vanité. Ca me dégoûte même, à tel point ce genre d'affirmation est sectaire.

marie-agapé a écrit:
Mais bon, je laisse tomber...

Pas de problème, laissez tomber. J'ai quelque chose de précieux à protéger et je le protègerai.
Quand je lis les réponses qu'on me fait sur ce forum, notamment sur la liberté, je me dis que le moment n'est pas encore venu pour certaines révélations. La liberté complète ne fut donnée à l'esprit qu'après qu'il soit directement émané de Dieu. C'est à cause du "mauvais usage" de cette liberté (ce n'est même pas certain que la décision de s'incarner fut une erreur) qu'il s'est retrouvé enfermé dans un corps humain. Croire que l'homme est libre, que ce soit psychologiquement ou spirituellement, est la pire erreur de l'église. Quand on prétend détenir la vérité, une erreur aussi grossière n'est pas pardonnable.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Mer 16 Nov 2011, 19:00

Tania,
Que voulez vous dire par "enfermé" dans un corps humain?

Je ne comprends pas quelle est votre idée de la liberté.
Je vous donne la mienne.
Le libre-arbitre existe pour autant que l'Homme est pécheur.
Autant l'Homme trouve son être véritable, autant le libre-arbitre n'a plus lieu d'exister, ce qui existe c'est la liberté de l'être qui est amour.

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Jeu 17 Nov 2011, 00:48

Renaud a écrit:
Tania,
Que voulez vous dire par "enfermé" dans un corps humain?

Bonsoir Renaud,

Lorsque l'esprit s'incarne pour la première fois il perd sa liberté spirituelle et s'enchaîne à la matière. Il se retrouve donc "enfermé" dans un corps. Ce n'est qu'au fil des réincarnations successives qu'il récupère peu à peu sa liberté.
Vous disiez dans un autre fil que l'esprit saint était "recouvert". Je suis assez d'accord avec ce principe de l'esprit saint "recouvert" d'une sur-structure.

Renaud a écrit:

Je ne comprends pas quelle est votre idée de la liberté.
Je vous donne la mienne.
Le libre-arbitre existe pour autant que l'Homme est pécheur.
Autant l'Homme trouve son être véritable, autant le libre-arbitre n'a plus lieu d'exister, ce qui existe c'est la liberté de l'être qui est amour.

Ma conception de la liberté ne diffère pas vraiment. L'homme est réellement libre lorsqu'il devient Amour et qu'il est libéré de la matière. A partir de là plus aucun précepte et plus aucune loi ne sont utiles, l'Amour et la bonté deviennent sa nature.

Tout est une question de désirs. Il semble que soit libre celui qui suit ses désirs. Cependant, l'âme évoluée aura des désirs nobles qui lui procureront joie et bonheur éternels, alors que l'âme non évoluée aura des désirs vils qui lui procureront souffrances et plaisirs éphémères. La liberté de l'âme non-évoluée n'est donc qu'une illusion. Elle n'a pas d'autre choix que de se transformer pour éviter la souffrance.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Jeu 17 Nov 2011, 01:20

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Tania,
Que voulez vous dire par "enfermé" dans un corps humain?

Bonsoir Renaud,

Lorsque l'esprit s'incarne pour la première fois il perd sa liberté spirituelle et s'enchaîne à la matière. Il se retrouve donc "enfermé" dans un corps. Ce n'est qu'au fil des réincarnations successives qu'il récupère peu à peu sa liberté.
Vous disiez dans un autre fil que l'esprit saint était "recouvert". Je suis assez d'accord avec ce principe de l'esprit saint "recouvert" d'une sur-structure.

Renaud a écrit:

Je ne comprends pas quelle est votre idée de la liberté.
Je vous donne la mienne.
Le libre-arbitre existe pour autant que l'Homme est pécheur.
Autant l'Homme trouve son être véritable, autant le libre-arbitre n'a plus lieu d'exister, ce qui existe c'est la liberté de l'être qui est amour.

Ma conception de la liberté ne diffère pas vraiment. L'homme est réellement libre lorsqu'il devient Amour et qu'il est libéré de la matière. A partir de là plus aucun précepte et plus aucune loi ne sont utiles, l'Amour et la bonté deviennent sa nature.

Tout est une question de désirs. Il semble que soit libre celui qui suit ses désirs.

Tout à fait ^^

Tania a écrit:


Cependant, l'âme évoluée aura des désirs nobles qui lui procureront joie et bonheur éternels, alors que l'âme non évoluée aura des désirs vils qui lui procureront souffrances et plaisirs éphémères.
Rien à redire sauf peut être pour ajouter que même une âme évoluée peut souffrir. Exemple: Un saint comme padre pio souffre parfois dans les prières parce qu'il voudrai que tout le monde connaissent l'amour de Dieu.

Tania a écrit:


La liberté de l'âme non-évoluée n'est donc qu'une illusion
. Elle n'a pas d'autre choix que de se transformer pour éviter la souffrance.

Tania

L'expérience est obligatoire même si elle est une illusion!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Jeu 17 Nov 2011, 03:07

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Tania,
Que voulez vous dire par "enfermé" dans un corps humain?
Bonsoir Renaud,
Lorsque l'esprit s'incarne pour la première fois il perd sa liberté spirituelle et s'enchaîne à la matière. Il se retrouve donc "enfermé" dans un corps. Ce n'est qu'au fil des réincarnations successives qu'il récupère peu à peu sa liberté.
Vous disiez dans un autre fil que l'esprit saint était "recouvert". Je suis assez d'accord avec ce principe de l'esprit saint "recouvert" d'une sur-structure.

Dire que l'Esprit-Saint est recouvert par des voiles n'est pas dire que les voiles sont une sur-structure réelle.
Les voiles sont une apparence qu'ils convient de lever, ils n'ont aucune réalité.
Ils sont les séparations, les dualités que votre mental a créé.

Dieu n'est pas que l'Esprit (saint) il est aussi le Père et le Fils et si vous n'en prenez qu'un vous n'avez que du néant et si vous n'en prenez que deux vous n'avez aucune chance de salut.
Le corps est le lieu du salut et votre corps n'est pas votre corps mais le Corps du Christ.
L'Esprit n'est pas "enfermé" dans le Corps du Christ, il y est à sa place.
Toutes les personnes de la Trinité sont dans la création et la création est en elles.
Toutes les personnes de la Trinité sont dans votre corps que vous ne pouvez pas dévaloriser au profit d'un esprit situé on ne sait où.

Tania a écrit:
Renaud a écrit:

Je ne comprends pas quelle est votre idée de la liberté.
Je vous donne la mienne.
Le libre-arbitre existe pour autant que l'Homme est pécheur.
Autant l'Homme trouve son être véritable, autant le libre-arbitre n'a plus lieu d'exister, ce qui existe c'est la liberté de l'être qui est amour.

Ma conception de la liberté ne diffère pas vraiment. L'homme est réellement libre lorsqu'il devient Amour et qu'il est libéré de la matière. A partir de là plus aucun précepte et plus aucune loi ne sont utiles, l'Amour et la bonté deviennent sa nature.

Tout est une question de désirs. Il semble que soit libre celui qui suit ses désirs. Cependant, l'âme évoluée aura des désirs nobles qui lui procureront joie et bonheur éternels, alors que l'âme non évoluée aura des désirs vils qui lui procureront souffrances et plaisirs éphémères. La liberté de l'âme non-évoluée n'est donc qu'une illusion. Elle n'a pas d'autre choix que de se transformer pour éviter la souffrance.

L'âme libre n'évite pas la souffrance.

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Jeu 17 Nov 2011, 17:47

Renaud a écrit:
...le corps est le lieu du salut et votre corps n'est pas votre corps mais le Corps du Christ.
L'Esprit n'est pas "enfermé" dans le Corps du Christ, il y est à sa place.
Toutes les personnes de la Trinité sont dans la création et la création est en elles.
Toutes les personnes de la Trinité sont dans votre corps que vous ne pouvez pas dévaloriser au profit d'un esprit situé on ne sait où.

Mon corps physique n'a rien à voir avec le corps du Christ. Il ne faut pas prendre l'expression "le corps du christ" au premier degré. Mais je sais que nous n'arriverons pas à nous mettre d'a-corps sur ce point... Smile

Renaud a écrit:
...
L'âme libre n'évite pas la souffrance.


La souffrance nous est utile pour évoluer. Cependant, elle diminue au gré de notre évolution. Il faut donc savoir alterner joie et souffrance jusqu'à l'unification parfaite avec Dieu.

C'est comme apprendre à jouer du violon. Avant d'être un virtuose il faut travailler et souffrir. Au fur et à mesure qu'on devient virtuose, la souffrance diminue. Lorsqu'on est un virtuose accompli, c'est l'extase.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Jeu 17 Nov 2011, 18:55

Oui la souffrance vous guide vers la vérité qui est que votre souffrance n'est pas votre souffrance mais la souffrance de l'autre, c'est à dire la souffrance du Christ.

Ainsi la souffrance ne diminue pas mais elle devient ce qu'elle était déjà.

Il y a des étapes dans la progression spirituelle et un palier vous donnera l'illusion que la souffrance est dépassée. C'est seulement pour vous laisser le temps de souffler un peu.
Si vous vous figez sur ce palier vous serez comme un petit dieu qui jouit de lui-même et glisse lentement vers le néant. On ne peut jamais s'arrêter. Il y a cependant un moment où le courage de la foi est si grand que la souffrance ne se distingue plus de la joie. C'est la félicité suprême qui n'est pas une joie égoiste mais l'acceptation de tout la souffrance du monde. C'est la vie du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Jeu 17 Nov 2011, 19:21

Renaud a écrit:
Oui la souffrance vous guide vers la vérité qui est que votre souffrance n'est pas votre souffrance mais la souffrance de l'autre, c'est à dire la souffrance du Christ.

Ainsi la souffrance ne diminue pas mais elle devient ce qu'elle était déjà.

Il y a des étapes dans la progression spirituelle et un palier vous donnera l'illusion que la souffrance est dépassée. C'est seulement pour vous laisser le temps de souffler un peu.

Non pas vraiment, c'est juste qu'il y a une étape dans la compréhension de chaque chose ^^


Renaud a écrit:

Si vous vous figez sur ce palier vous serez comme un petit dieu qui jouit de lui-même et glisse lentement vers le néant.

Tu veux dire quoi par là?


Renaud a écrit:

On ne peut jamais s'arrêter. Il y a cependant un moment où le courage de la foi est si grand que la souffrance ne se distingue plus de la joie.

Tout à fait d'accord... lorsque la souffrance ne se distingue plus de la joie c'est parce qu'on se sent protéger ^^
Mais le jour où on est plus du tout protéger pour être mis à nu... je n'imagine même pas cette souffrance (qui peut nous mener en enfer).

Renaud a écrit:

C'est la félicité suprême qui n'est pas une joie égoiste mais l'acceptation de tout la souffrance du monde. C'est la vie du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?   Jeu 17 Nov 2011, 21:44

[quote="denis"]
Renaud a écrit:
Oui la souffrance vous guide vers la vérité qui est que votre souffrance n'est pas votre souffrance mais la souffrance de l'autre, c'est à dire la souffrance du Christ.

Ainsi la souffrance ne diminue pas mais elle devient ce qu'elle était déjà.

Il y a des étapes dans la progression spirituelle et un palier vous donnera l'illusion que la souffrance est dépassée. C'est seulement pour vous laisser le temps de souffler un peu.
Non pas vraiment, c'est juste qu'il y a une étape dans la compréhension de chaque chose ^^

R : l'ancien type de souffrance peut être transmuté en joie. La nouvelle souffrance est progressivement moins égocentrée.


Renaud a écrit:

Si vous vous figez sur ce palier vous serez comme un petit dieu qui jouit de lui-même et glisse lentement vers le néant.
Tu veux dire quoi par là?

R : S'idolatrer, construire une statue de soi-même, être changé en statue de sel parce qu'on s'est retourné vers Sodome et Gomorrhe que Dieu était en train de détruire. Ce qui veut dire avoir acquis une connaissance plus haute et s'en servir pour maitriser un ancien monde qu'on aurait du abandonner pour se tourner vers le nouveau monde, la nouvelle tension qui doit nous animer et qu'on doit résoudre.

Renaud a écrit:

On ne peut jamais s'arrêter. Il y a cependant un moment où le courage de la foi est si grand que la souffrance ne se distingue plus de la joie.
Tout à fait d'accord... lorsque la souffrance ne se distingue plus de la joie c'est parce qu'on se sent protéger ^^
Mais le jour où on est plus du tout protéger pour être mis à nu... je n'imagine même pas cette souffrance (qui peut nous mener en enfer).

La Providence ne met en face de nous que des souffrances à notre mesure.

Revenir en haut Aller en bas
 
Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Sommes-nous entièrement lucides lors de notre choix après la mort, comme l'affirme Arnaud?
» Sommes-nous toujours pris en charge après notre mort?
» Pourquoi sommes-nous si sensibles ?
» Sommes-nous vraiment des êtres responsables ?
» Pourquoi ne sommes nous pas JUIFS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: