DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'épître aux Laodicéens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: L'épître aux Laodicéens   Lun 31 Oct 2011, 02:06

L'épître aux Laodicéens n'est mentionnée qu'au IVe siècle par Théodore de Mopsueste, en grec puis traduite en latin. Elle se trouve dans la Vulgate, depuis 541 ap. J.-C. et semble-t-il dans de nombreuses bibles médiévales. Cette lettre de Paul aurait été rédigée pendant sa captivité à Césarée ou à Rome. (source: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89p%C3%AEtre_aux_Laodic%C3%A9ens)


Voici une traduction de cette épître attribuée à Paul, et qui, si l'on en croit l'article de wikipédia, aurait figurée dans de nombreuses Bibles médiévales:

« Paul, apôtre, non de la part des hommes, ni par un homme, mais par Jésus-Christ, aux frères qui sont à Laodicée. Que
la grâce et la paix vous soient données par Dieu notre Père, et par Notre-Seigneur Jésus-Christ. Je rends grâces à Dieu
dans toutes mes prières de ce que vous êtes fermes et persévérants dans les bonnes oeuvres, attendant la promesse de
Dieu au jour du jugement. Ne vous laissez point ébranler par les vains discours de ceux qui accusent la vérité, pour vous
faire quitter la vérité de l’Évangile que j’ai prêché. J’espère que Dieu fera en sorte que mes disciples demeurent attachés
à la perfection de la vérité évangélique, et dans la pratique des bonnes oeuvres, qui leur mériteront la vie éternelle. Les
liens que je porte pour Jésus-Christ sont connus de tout le monde : je m’en réjouis et je m’y plais ; et cela servira pour
moi de salut éternel, par le moyen de vos prières, et par le secours du Saint-Esprit, soit pour la vie ou pour la mort. Ma
vie est en Jésus-Christ, et ma mort est ma joie. Il vous accordera par sa miséricorde que vous soyez toujours unis par
une charité parfaite.

Ainsi, mes très-chers frères, comme vous avez appris que le Seigneur doit venir, demeurez dans les mêmes sentiments,
et conduisez-vous dans sa crainte, et vous aurez la vie éternelle ; car c’est Dieu qui est à l’oeuvre en vous ; faites donc
tout ce que vous faites sans péché, et pratiquez toujours ce qui est plus parfait. Mes très chers frères, réjouissez-vous en
Notre Seigneur Jésus-Christ, et évitez tout gain sordide. Adressez à Dieu toutes vos demandes. Demeurez fermes dans
les sentiments que vous avez de Jésus-Christ, et pratiquez toujours ce qu’il y a de plus parfait, de plus vrai, de plus pur,
de plus juste et de plus aimable. Retenez dans votre coeur ce que vous avez appris, et vous jouirez de la paix. Tous les
saints vous saluent. Que la grâce de Notre-Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit. Ainsi soit-il. Faites lire celle-ci
aux Colossiens, et lisez celle qui est adressée aux Colossiens. »
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'épître aux Laodicéens   Lun 31 Oct 2011, 05:59

Cher Bigsam, le ton ressemble à celui de saint Paul mais elle est très courte.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28047
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'épître aux Laodicéens   Lun 31 Oct 2011, 12:07

Pourquoi n'a-t-elle pas été retenue dans le NT ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'épître aux Laodicéens   Lun 31 Oct 2011, 12:19

Simon1976 a écrit:
Pourquoi n'a-t-elle pas été retenue dans le NT ?

Deux possibilités :

Soit elle est authentique mais trop petite et sans grand contenu théologique, ce qui l'a fait passée inaperçue au profit des longues lettres.

Soit elle est un faux tardif.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: L'épître aux Laodicéens   Lun 31 Oct 2011, 12:54

Arnaud Dumouch a écrit:
Simon1976 a écrit:
Pourquoi n'a-t-elle pas été retenue dans le NT ?

Deux possibilités :

Soit elle est authentique mais trop petite et sans grand contenu théologique, ce qui l'a fait passée inaperçue au profit des longues lettres.

Soit elle est un faux tardif.

Si la première thèse était la bonne on aurait aussi dû exclure du canon l'épître à Philémon ou celle de Jude qui ne sont pas plus longues que l'épître aux Laodiciens. Une explication plus plausible, comme en témoigne le fragment de Muratori datant du IIème et qui représente la plus ancienne ébauche du canon néotestamentaire connue à ce jour, serait qu'elle a été écartée car regardée comme non-authentique par l'Eglise. J'en profite pour vous proposer la traduction française de Philippe Vallin du fragment de Muratori qui est d'une grande valeur historique et qui nous renseigne à propos d'une épître aux laodiciens dont nous ignorons s'il s'agit de la lettre qui a été retrouvée ou d'une autre qui aurait été perdue:


" ... Troisième livre de l’Evangile, selon Luc. Luc, ce médecin, après l’ascension du Christ, alors que Paul l’avait pris auprès de lui en tant qu’expert en droit, en son nom pense-t-on, écrivit.

Il n’avait pourtant pas vu lui-même le Seigneur dans la chair. Et pourtant, dans la mesure où il put y réussir, il entreprit de dire, en commençant par la nativité de Jean.

Quatrième livre de Evangiles, de Jean, l’un des disciples. A ses co-disciples et aux évêques qui l’exhortaient, il dit: " Jeûnez avec moi un triduum, et ce qui sera révélé à chacun, nous le narrerons les uns aux autres."

La même nuit, il fut révélé à André, l’un des apôtres, que Jean, avec l’assentiment de tous, en leur nom décrirait toutes choses.

C’est pourquoi, alors que divers sont les principes enseignés par chacun des livres des Evangiles, ils ne diffèrent en rien pour la foi des croyants, puisque c’est par un esprit unique et principal que toutes choses sont déclarées, sur la nativité, la passion, la résurrection, la conversation avec ses disciples et sa venue géminée, la première, méprisée, en humilité, qui a eu lieu, la seconde, glorieuse, avec la puissance royale, qui aura lieu.

Quoi d’étonnant, si Jean profère avec tant de constance chacune de ces choses dans ses lettres, disant de lui-même: " Ce que nous avons vu de nos yeux, et avons entendu de nos oreilles, et que nos mains ont palpé, ces choses nous vous les avons écrites. " Ainsi, en effet, il ne se confesse pas seulement voyant et auditeur, mais aussi écrivain, dans l’ordre, de toutes les choses merveilleuses du Seigneur.

D’autre part, les actes de tous les apôtres ont été écrits en un seul livre. Luc, à l’excellent Thèophile, fait comprendre que chacune de ces choses se passait en sa présence; il parle évidemment de la passion, laissée de coté, de Pierre, mais aussi de Paul partant de la ville pour l’Espagne.

D’autre part, les lettres de Paul, qui déclarent elles-mêmes, pour ceux qui voulaient comprendre, de quel lieu et pour quel motif elles ont été envoyées.

Avant tout, aux Corinthiens, interdisant les hérésies du schisme; ensuite aux Galates,[interdisant] la circoncision. Mais, aux Romains, faisant connaître l’ordre des Ecritures, et que leur principe est le Christ, il écrivit plus longuement.

De chacune, il est nécessaire pour nous de disputer, puisque Paul, le bienheureux apôtre, suivant l’ordre de son prédécesseur Jean, n’écrit nominativement qu’à sept Eglises, sous cet ordre: aux Corinthiens la première, aux Ephésiens la deuxième, aux Philippiens la troisième, aux Colossiens la quatrième, aux Galates la cinquième, aux Thessaloniciens la sixième, aux Romains la septième. Bien que, pour correction, il répète aux Corinthiens et aux Thessaloniciens.

Pourtant, une seule Eglise répandue par toute la terre peut être discernée. Jean aussi, en effet, dans l’Apocalypse, bien qu’il écrive à sept Eglises, parle pourtant à toutes. [Puis] à vrai dire, à Tite une, à Timothèe deux, pour l’affection et la dilection; elles sont pourtant sanctifiées, à l’honneur de l’Eglise catholique, à l’ordonnancement de la discipline ecclésiastique.

On parle aussi d’une lettre aux Laodiciens et d’une aux Alexandrins, forgées sous le nom de Paul pour l’hérésie de Marcion, et de plusieurs autres, que l’on ne peut recevoir dans l’Eglise catholique. Le fiel en effet ne doit pas être mélangé avec le miel.

Par contre, la lettre de Jude et deux lettres signées de Jean doivent être retenues dans l’Eglise catholique, de même que la Sagesse écrite par des amis de Salomon en l’honneur de celui-ci.

Nous recevons seulement les Apocalypses de Jean et de Pierre; celle-ci, à vrai dire, certains des nôtres ne veulent pas qu’elle soit lue dans l’Eglise.

Le Pasteur maintenant; bien plus récemment, en nos temps, Hermas l’écrivit à Rome, alors que siégeait dans la chaire de l’Eglise de la ville de Rome son frère, l’évêque Pius.

C’est pourquoi il convient sans doute de le lire, mais il ne peut être rendu public au peuple dans l’Eglise, ni entre les prophètes, ni entre les apôtres à la fin des temps."

Source: http://pascal.dupuy.chez-alice.fr/Lexique/muratori.htm
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'épître aux Laodicéens   Lun 31 Oct 2011, 12:58

bigsam68 a écrit:


On parle aussi d’une lettre aux Laodiciens et d’une aux Alexandrins, forgées sous le nom de Paul pour l’hérésie de Marcion, et de plusieurs autres, que l’on ne peut recevoir dans l’Eglise catholique. Le fiel en effet ne doit pas être mélangé avec le miel.

Cependant, on ne voit pas de trace de Marcionisme dans la version de l’épître aux Laodiciens que vous avez donné.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
L'épître aux Laodicéens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Église de Laodicée, une des sept églises d'Asie
» L'épître aux Laodicéens
» L'église essoufflée - Ephèse - Apocalypse 3.14-22
» Les racines chrétiennes de la Turquie
» Ere astrologique (Rudolf Steiner)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: