DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Sam 29 Oct 2011, 22:14

Alors que progressivement, l'Eglise de Pierre s'avance lentement vers son Golgotha, tout est écrit dans l'Ecriture face à l'attitude et la peur de son plus haut représentant, Pierre, et de ses plus fidèles de son Eglise.

Voici une analyse de l'attitude de Pierre, qui face à l'annonce par le Christ de sa crucifiction, se ferme dans son coeur au mystère de la passion, et dit au Christ: "Non non, Seigneur, je ne veux pas que tu meurs [car je t'aime trop]", et Jésus qui lui répond: "Retire toi, Satan, ta parole n'est pas celle de Dieu mais des hommes".

Mathieu a écrit:


Matthieu 16, 21 A dater de ce jour, Jésus commença de montrer à ses disciples qu'il lui fallait s'en aller à Jérusalem, y souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué et, le troisième jour, ressusciter.
Matthieu 16, 22 Pierre, le tirant à lui, se mit à le morigéner en disant : "Dieu t'en préserve, Seigneur! Non, cela ne t'arrivera point!"
Matthieu 16, 23 Mais lui, se retournant, dit à Pierre : "Passe derrière moi, Satan! tu me fais obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes!"

Bien-sûr, Pierre doit comprendre que pour porter beaucoup de fruit, il faut accepter de mourir, que cela est la loi de Dieu, et que le seul chemin est de porter sa croix.

Voici une vidéo, d'une lecture de l'Evangile, et qui est tant d'actualité, et qui montre les conséquences de se bloquer sur ce refus:

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Lun 31 Oct 2011, 06:26

Cher Lion des bois, oui, pour moi aussi, l'intégrisme catholique et son zèle pour ce qu'ils appellent la royauté sociale du Christ (une forme de royauté politique), leur rejet de la royauté mystique du Christ (qui se révèle à la croix) est en train de réaliser de nouveau dans l'Eglise le signe de Pierre lors du passage que vous citez (Matthieu 16, 21).

C'est même un des signes des temps, le signe de Pierre).

L'autre signe est donné par les progressistes (qui sont centrés sur le seul caractère SOCIAL et sur la MISERE MATERIELLE). Judas trahit pour de l'argent.

Voici une video qui met en parallèle ces signes de Pierre et de Judas :

Je l'avais mis en contes il y a quelques années : http://eschatologie.free.fr/fichiers/histoires.htm
Citation :


Le signe de Simon-Pierre

Par Arnaud Dumouch, http://eschatologie.free.fr
24 Décembre 2005
Attention, ceci n’est pas une prophétie. Juste un conte.

Citation :

Jean 13, 37 : « Pierre lui dit: "Pourquoi ne puis-je pas te suivre à présent? Je donnerai ma vie pour toi." Jésus répond: "Tu donneras ta vie pour moi? En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera pas que tu ne m'aies renié trois fois. »
1962, Concile Vatican II
Le bon pape qui décida d’ouvrir le Concile Vatican II ne régna que le temps qu’il fallut. Puis il rejoignit le Père, sans soupçonner l’immense changement que l’Esprit Saint avait suscité par lui. Pour la première fois, un Concile ne lança pas de condamnation. Il s’adressa au monde entier. Puis, il en sortit des signes qui marquèrent l’histoire sainte et que seuls quelques vautours aux yeux perçants discernèrent puisqu’ils parlaient de mort et de résurrection (le cadavre, selon Luc 17, 37). Ensuite le grand pape Jean-Paul publia le catéchisme de l’Église catholique où pour la première fois (n° 675), l’Église annonça sans détours pour elle-même ce que le Christ avait annoncé pour lui (Matthieu 16, 21) : « A dater de ce jour, Jésus commença de montrer à ses disciples qu'il lui fallait s'en aller à Jérusalem, y souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué et, le troisième jour, ressusciter. »
Le message était trop spirituel pour être compris. Mais peu importe, quoi qu’il en soit, l’Église prit résolument le chemin qui mène à Jérusalem. A peine le concile était-il terminé que des milliers de prêtres et de fidèles s’en emparèrent pour lui faire porter des fruits selon l’air du temps, des fruits que leur peu de fréquentation de l’Esprit Saint suscitèrent. Ainsi dirent-ils :
« Ce Concile, par Gaudium et Spes nous dit de construire la terre ! Le Ciel sera pour plus tard. La gloire de Dieu, c’est le bonheur ici-bas. Occupons-nous de la pauvreté des corps. La pauvreté des âmes s’occupera d’elle-même. »
Et, dans leur zèle à construire la terre très vite, il brutalisèrent la foi des fidèles, traitèrent sans douceur l’ancienne génération qui venait à la messe, et réalisèrent une prophétie de Matthieu 24, 29 : « Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. »


La réaction de Monseigneur Lefebvre

Un archevêque de l’Église se leva, fier et sans peur. Lorsqu’il vit que, dans la liturgie, l’abandon des signes de respect tournait à l’abandon des signes d’amour, il se révolta. Il dit :
« Ce Concile n’est pas fidèle à la foi de toujours. Par beaucoup de points, il est en contradiction avec les anciens papes. La liberté religieuse ne fut-elle pas condamnée par Pie IX, par saint Pie X ? Quant à cette nouvelle liturgie, qui ne met plus Dieu au centre mais l’homme, elle vide les églises. On peut juger l’arbre à ses fruits. »
Ce jour-là, et sans le savoir, il réalisa à travers sa révolte le signe de Simon-Pierre, car dans son amour trop humain de l’Église, il ne crut pas que tout cela venait du Saint Esprit (Matthieu 16, 22) : « Pierre, tirant Jésus à lui, se mit à le morigéner en disant: "Dieu t'en préserve, Seigneur! Non, cela ne t'arrivera point ! Tu ne mourras pas à Jérusalem !" Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: "Passe derrière moi, Satan! tu me fais obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes!" Alors Jésus dit à ses disciples : "Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renie lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive. »


Retour à l’Église

Dieu qui n’abandonne pas son Église suscita alors un grand pape, le plus grand de tous sans doute. Saint Jean-Paul le grand rassura le troupeau, le rassembla et lui prouva qu’il restait sur la voie éternelle du salut. Dieu suscita aussi des docteurs qui, sans employer de circonvolutions, expliquèrent à l’Église le nouveau chemin où elle était engagée. « Tout cela vient de l’Esprit Saint ! N’ayez pas peur. Il conduit l’Église ! » La Vierge Marie accompagna ces Apôtres depuis le Ciel, multipliant ses apparitions et suscitant une nouvelle Église, peu nombreuse mais selon son cœur, qui avait compris le mystère Saint de la croix de l’Église à venir.
Devant l’abondance des signes, les disciples de Monseigneur Lefebvre, brebis par brebis, puis tous ensemble, finirent par se rallier à la Sainte Église. Ils le firent d’un pas hésitant, mais plein de bonne volonté. Ils demandèrent d’abord à l’Église de supprimer certains textes pastoraux du Concile Vatican II. Bien sûr, le pape ne les suivit pas puisque le Concile venait tout entier de l’Esprit Saint. Mais il reconnut avec eux les excès et la violence pastorale des pasteurs de jadis. Il leur fallut un héroïque acte de foi et certains ne cédèrent qu’en relisant ce rêve que saint Jean Bosco fit au XIXème siècle concernant les épreuves à venir de l’Église. « Je vis l’Église. Elle ressemblait à une barque secouée par les flots d’une immense tempête. Elle semblait sans timonier. Elle allait couler. Soudain apparurent trois colonnes blanches dans la nuit. La barque de l’Église fut bientôt entourée de ces trois lumières. Et aussitôt l’eau devint calme. Ces trois blancheurs étaient : Marie, Jésus dans son eucharistie et le pape pour sa foi toujours vraie. »
Les disciples de Monseigneur Lefebvre revinrent car leur amour de l’Église était sincère. Mais l’avenir prouva qu’il était trop fragile, trop fondé sur l’espoir humain d’une victoire immédiate et terrestre, alors qu’était arrivée l’époque de la victoire céleste, celle de l’espérance éternelle (Jean 12, 32) : « Quand je serai élevé de terre, j’attirerai tout à moi. »
Lors de leur réconciliation, le pape et les disciples de la Tradition réalisèrent sans le comprendre cette prophétie de l’évangile (Jean 13, 5) sur Simon-Pierre : « Jésus mit de l'eau dans un bassin et il commença à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. Il vint donc à Simon-Pierre, qui lui dit: "Seigneur, toi, me laver les pieds?" Jésus lui répondit: "Ce que je fais, tu ne le sais pas à présent ; par la suite tu comprendras." Pierre lui dit : "Non, tu ne me laveras pas les pieds, jamais!" Jésus lui répondit: "Si je ne te lave pas, tu n'as pas de part avec moi." Simon-Pierre lui dit: "Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête!"
Ils acceptèrent que l’Église s’abaisse à laver les pieds des hommes.


Lorsqu’ils s’enfuirent tout nus

Hélas, ils n’avaient pas tout vu et ils devaient « être criblés comme froment par Satan » (Luc 22, 31). Pourtant, par ses apparitions, la Vierge leur donna toutes les armes intellectuelles qu’il fallait, allant jusqu’à leur annoncer à Fatima le martyre futur de l’Église visible. Le troisième secret[1] est rapporté ainsi par Lucie[2].
"Après les deux parties que j’ai déjà exposées, nous avons vu sur le côté gauche de Notre Dame, un peu plus en hauteur, un ange avec une épée de feu dans la main gauche. Elle scintillait et émettait des flammes qui devaient, semblait-il, incendier le monde. Mais elles s’éteignaient au contact de la splendeur qui émanait de la main droite de Notre Dame en direction de lui. L’ange, indiquant la terre avec sa main droite dit: "Pénitence! Pénitence! Pénitence!" Et nous vîmes, dans une lumière immense qui est Dieu quelque chose de semblable à la manière dont se voient les personnes dans un miroir, un évêque vêtu de blanc, nous avons eu le pressentiment que c’était le Saint-Père.
Nous vîmes divers autres évêques, prêtres, religieux et religieuses monter sur une montagne escarpée, au sommet de laquelle il y avait une grande croix en troncs bruts, comme s’ils étaient en chêne liège avec leur écorce. Avant d’y arriver, le Saint-Père traversa une grande ville à moitié en ruine et, à moitié tremblant, d’un pas vacillant, affligé de souffrance et de peine, il priait pour les âmes des cadavres qu’il trouvait sur son chemin. Parvenu au sommet de la montagne, prosterné à genoux au pied de la grande croix, il fut tué par un groupe de soldats qui tirèrent plusieurs coups avec une arme à feu et des flèches. Et de la même manière moururent les uns après les autres les évêques, les prêtres, les religieux et religieuses et divers laïcs, hommes et femmes de classes et de catégories sociales différentes. Sous les deux bras de la croix, il y avait deux anges, chacun avec un arrosoir de cristal à la main, dans lequel ils recueillaient le sang des martyrs et avec lequel ils irriguaient les âmes qui s’approchaient de Dieu."
Ils tinrent fidèlement tant qu’ils crurent discerner quelques progrès visibles de l’Église. Mais quand ils virent l’apostasie recommencer à s’étendre, les gens se désintéresser de plus en plus de la foi, le trouble les reprit. Agités, ils recommencèrent à analyser fiévreusement et la tentation fut plus forte. Ils se dirent : « C’est clair, c’est à cause de la perte du pouvoir politique et visible dans l’Église. Le Sacré-Cœur n’est plus vénéré publiquement ! Il faut relever la tête et arrêter cette perpétuelle folie de l’abaissement volontaire de l’Église ! » Quand les parlements du monde décidèrent d’enlever à la papauté son État au Vatican, certains d’entre eux passèrent à l’action violente. Il y eut des attentats. Mais le pape, loin de les soutenir, leur parla avec fermeté et leur demanda de cesser. Il ajouta, reprenant les termes de saint Jean Bosco à Pie IX : « Ayez confiance. Tout cela vient de Dieu ! »
Sans le comprendre, ces disciples de l’Église réalisèrent ce jour-là cette prophétie (Jean 18, 10 ; Matthieu 26, 53 ; Luc 22, 51) : « Alors Simon-Pierre, qui portait un glaive, le tira, frappa le serviteur du grand prêtre et lui trancha l'oreille droite. Ce serviteur avait nom Malchus. Jésus dit à Pierre: "Rentre le glaive dans le fourreau. La coupe que m'a donnée le Père, ne la boirai-je pas? Penses-tu donc que je ne puisse faire appel à mon Père, qui me fournirait sur-le-champ plus de douze légions d'anges? Comment alors s'accompliraient les Écritures d'après lesquelles il doit en être ainsi?" Et, lui touchant l'oreille, il le guérit. »

Découragés et humiliés, ils obéirent donc et rentrèrent chez eux, assistant impuissants et en silence au dépouillement du pape, à son humiliation, puis à son exil vers Jérusalem.
Ils suivaient les événements de loin. Ce qui les marqua le plus, c’est que toutes ces scènes télévisées étaient sans panache. Le Magistère de Pierre puis l’eucharistie disparurent et avec eux, le songe de Saint Jean Bosco. Beaucoup perdirent jusqu’à la foi. La persécution médiatique poursuivit quelque peu ces chrétiens. A cette époque, il devint une honte sociale d’être de l’ancienne « secte catholique ». Et beaucoup, lorsqu’ils étaient interrogés, niaient publiquement leur appartenance à l’Église. Ils rentraient chez eux dans la souffrance, se méprisant eux-mêmes pour leur lâcheté et pleurant amèrement. Et comme par une étrange ironie de l’histoire, ce fut la France, la servante aînée de l’Église, dont le symbole est le coq (Luc 22, 60), qui fut la nation la plus virulente dans cette poursuite peu glorieuse et purement médiatique des derniers chrétiens.

Ils ne furent pas là

Lors des événements du martyre de l’Église, ils ne furent pas là. Ils ne regardaient pas les événements aux informations. Ils s’étourdirent dans leurs activités profanes. Mais cela aussi, il fallait que cela arrive.
Car, plus tard, lorsque se produisit le retour du Christ dans sa gloire (à l’heure de leur mort pour certains, à la fin du monde pour d’autres), ils furent là les premiers. Autant ils avaient douté, autant ils crurent quand ils virent les signes annonciateurs. Et leur repentir fut si profond, si sincère, porté par leur amitié fragile et infidèle que, de l’autre côté de cette vie, dans le Royaume éternel, ils furent grands : « Celui à qui l’on pardonne peu aime peu ! » (Luc 7, 47).

Ainsi se réalisa la prophétie (Jean 20, 2) : « Marie Madeleine court alors et vient trouver Simon-Pierre, ainsi que l'autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit: "On a enlevé le Seigneur du tombeau et nous ne savons pas où on l'a mis." Pierre sortit donc, ainsi que l'autre disciple, et ils se rendirent au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble. L'autre disciple, plus rapide que Pierre, le devança à la course et arriva le premier au tombeau. Se penchant, il aperçoit les linges, gisant à terre; pourtant il n'entra pas. Alors arrive aussi Simon-Pierre, qui le suivait; il entra dans le tombeau; et il voit les linges, gisant à terre, ainsi que le suaire qui avait recouvert sa tête; non pas avec les linges, mais roulé à part dans un endroit. Alors entra aussi l'autre disciple, arrivé le premier au tombeau. Il vit et il crut. En effet, ils ne savaient pas encore que, d'après l'Écriture, il devait ressusciter d'entre les morts. »



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Lun 31 Oct 2011, 19:08

Merci Arnaud. C'est éffectivement un processus. Ce que j'ai mis dans mon post n'est que le point de déclenchement du processus.

Il y a 1 an, je m'étais promis de relire la passion dans l'Evangile, en mettant en parallèle/opposition le cheminement du Christ et celui de Pierre, tout au long du parcours de la passion. DAns ma vision conceptuelle, il démarre par un point d'union, puis une séparation qui s'écarte et s'élargit jusqu'à la descente au enfer du Christ, puis progressivement, ces 2 chemins se rejoignent et se réunissent, et cette réunification marque la fin de la passion, la purification de l'âme, et la pleine présence du Christ dans l'âme. Ce qui se vit dans l'Eglise actuellement est le même chemin que vit l'âme lors de sa purification.

J'ai une question: où est cette vidéo dont vous parlez ? Votre lien mène à une liste de vidéo. Moi vouloir l'écouter Very Happy

Dans ma tête, des choses cogitent concernant les différentes attitudes face à la passion. J'en présente 3 ici qui à mon avis son la matérialisation de la force trinitaire de transformation:


L'attitude de Pierre: Force de volonté (ou de non volonté par ses refus), à rattacher au Père dans la trinité, non présent à la croix, mais aussi : mon Père pourquoi m'as-tu abandonné

L'attitude de Marie: répresente l'amour, présente à la Croix, l'Esprit-Saint donc dans la trinité

L'attitude de Jean, théologien, présent à la Croix, représente la connaissance, donc le fils dans la Trinité, celui que Jésus aimait

Je crois qu'il y a une action coordonnée d'ordre trinitaire entre ces 3 personnes et qui participe au mystère de la Passion

Reste Marie-Madeleine, présente à la Croix, et avec sa présence, nous avons une quaternité. La quaternité représente la réalisation de la force trinitaire. Et je crois qu'il y a à son sujet encore peu de choses révélées par l'Eglise éclairée par l'Esprit-Saint qui révèle toujours à son heure, et je me met dans la patience de Dieu.





Dernière édition par lion-des-bois le Mar 01 Nov 2011, 05:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Lun 31 Oct 2011, 19:27

Ce que j'ai mis en haut ce sont évidement des idées personnelles, Ca m'interesse de savoir si elles peuvent être considérées comme conforme à l'enseignement de l'Eglise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Lun 31 Oct 2011, 19:42

Encore un petit mot sur le ce pourquoi j'ai présenté cette vision ici. C'est juste pour mettre dans un contexte plus général la problématique de Pierre, et dire que, en gros, l'attitude des intégristes est pleinement participante au mystère de la passion.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Lun 31 Oct 2011, 20:00

lion-des-bois a écrit:
Merci Arnaud. C'est éffectivement un processus. Ce que j'ai mis dans mon post n'est que le point de déclenchement du processus.

Il y a 1 an, je m'étais promis de relire la passion dans l'Evangile, en mettant en parallèle/opposition le cheminement du Christ et celui de Pierre, tout au long du parcours de la passion. DAns ma vision conceptuelle, il démarre par un point d'union, puis une séparation qui s'écarte et s'élargit jusqu'à la descente au enfer du Christ, puis progressivement, ces 2 chemins se rejoignent et se réunissent, et cette réunification marque la fin de la passion, la purification de l'âme, et la pleine présence du Christ dans l'âme. Ce qui se vit dans l'Eglise actuellement est le même chemin que vit l'âme lors de sa purification.

J'ai une question: où est cette vidéo dont vous parlez ? Votre lien mène à une liste de vidéo. Moi vouloir l'écouter Very Happy

Dans ma tête, des choses cogitent concernant les différentes attitudes face à la passion. J'en présente 3 ici qui à mon avis son la matérialisation de la force trinitaire de transformation:


L'attitude de Pierre: Force de volonté (ou de non volonté par ses refus), à rattacher au Père dans la trinité, non présent à la croix, mais aussi : mon Père pourquoi m'as-tu abandonné

L'attitude de Marie: répresente l'amour, présente à la Croix, l'Esprit-Saint donc dans la trinité

L'attitude de Jean, théologien, présent à la Croix, représente la connaissance, donc le fils dans la Trinité, celui que Jésus aimait

Je croix qu'il y a une action coordonnée d'ordre trinitaire entre ces 3 personnes et qui participe au mystère de la Passion

Reste Marie-Madeleine, présente à la Croix, et avec sa présence, nous avons une quaternité. La quaternité représente la réalisation de la force trinitaire. Et je crois qu'il y a à son sujet encore peu de choses révélées par l'Eglise éclairée par l'Esprit-Saint qui révèle toujours à son heure, et je me met dans la patience de Dieu.




Le lien conduit à des contes qui ne sont pas encore mis en video :

http://eschatologie.free.fr/fichiers/histoires.htm


PREMIÈRE PARTIE: LE TEMPS DE LA FIN.

1- L'épreuve du judaïsme (Comment Dieu a rendu humble le judaïsme) x
2- L'épreuve de l'Église (Comment Dieu a rendu humble le christianisme)
3- L'épreuve de l'islam (Comment Dieu a rendu humble l'islam)
4- La guerre des Juifs contre les Romains (modèle de l'épreuve de l'islam)
5- La dernière Pentecôte d'amour
6- La fin du temps des nations
7- L'arche d'alliance
8- Le troisième Temple
9- Le signe de Simon-Pierre (et la révolte de la "tradition")
10- Le signe de Judas (la laïcisation)


Je crois que j'en parle dans certaines videos plus théologiques :

Judas et Pierre :





La vierge Marie :



Il y a aussi des signes dans la liturgie etc.

http://eschatologie.free.fr/fichiers/video.htm

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Lun 31 Oct 2011, 20:53

Bien vous me donnez du pain sur la planche

Pour l'instant je viens de lire le dialogue imaginaire entre le Père Marie-Dominique Philippe et Monseigneur Lefebvre http://eschatologie.free.fr/histoires/findumonde/29wmonseigneurlefebvre.htm

J'ai couru à la conclusion Very Happy

Je trouve que c'est incroyable que sans vous avoir lu sur la question, ma pensée/vue rejoint la vôtre

Cependant, ici, ce ne peut être simplement que une discussion entre théologiens autour d'une tasse de thé. Car je pense que le coeur de la passion, sur le plan matériel, se réalisera par une 3ème guerre mondiale. Ca fait frémir.

Or pour éviter cela, ce sera pourtant si simple: que chacun dans la lumière de l'Esprit-Saint se reconnaisse pécheur

Or L'Esprit-Saint ne vient pas, donc cela est voulu dans le plan de Dieu

C'est terrible, Arnaud

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Lun 31 Oct 2011, 21:03

lion-des-bois a écrit:

L'attitude de Marie: répresente l'amour, présente à la Croix, l'Esprit-Saint donc dans la trinité

L'attitude de Jean, théologien, présent à la Croix, représente la connaissance, donc le fils dans la Trinité, celui que Jésus aimait

Je croix qu'il y a une action coordonnée d'ordre trinitaire entre ces 3 personnes et qui participe au mystère de la Passion

Reste Marie-Madeleine, présente à la Croix, et avec sa présence, nous avons une quaternité. La quaternité représente la réalisation de la force trinitaire. Et je crois qu'il y a à son sujet encore peu de choses révélées par l'Eglise éclairée par l'Esprit-Saint qui révèle toujours à son heure, et je me met dans la patience de Dieu.




:chapeau: study
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Lun 31 Oct 2011, 21:03

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Lun 31 Oct 2011, 21:04

La prière :sts:
Revenir en haut Aller en bas
solsticerie



Messages : 61
Inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 05:19

L’intégrisme est une pratique idéaliste au sein de laquelle la Loi se substitue à l’amour comme moteur de la vie, comme sens de l’existence.

Ainsi en est-il au plan moral par exemple : la loi (puritaine) a remplacé l’amour ; le précepte se donne à lui-même son propre sens. Il n’est pas là pour manifester un ordre au sein duquel les personnes s’épanouissent, mais, au contraire, il se justifie par lui-même, sans déboucher sur le moindre sens, sans indiquer le moindre bien, n est lui-même te sens.

Sa justice pure a en quelque sorte anéanti tout bien. Elle se formule du reste, le plus souvent, de manière négative, excluant ce qu’il ne faut pas faire, sans toujours indiquer ce qu’il est bon de faire.

Au paroxysme de cet idéalisme pratique se rencontre la figure du néant, lorsque le « Tu ne dois pas » a supplanté le « Tu dois ». Est-ce parce qu’il est une victime inattendue du grand agnosticisme moderne ?

L’intégriste d’aujourd’hui me semble être un rejeton de ce nihilisme européen qu’a bien diagnostiqué Nietzsche, et Hegel avant lui. Il a gardé le devoir tout en en ayant perdu le fruit, n a gardé l’idée du bien sans jamais pouvoir jouir de sa présence, n a imaginé le bien sous la forme qui en est la plus éloignée, celle de l’abstention.

Oui, le bien, pour lui ne consiste plus qu’à s’abstenir du mal. Et le mal ? C'est, indistinctement, tout ce que la Loi proscrit. Seulement cela. « La Loi est alors un hiatus de la vie, la vie déficiente comme puissance », note Hegel dans L’esprit du christianisme et son destin. Elle a en quelque sorte remplacé la vie en y introduisant l’éternelle béance du négatif pur.

Au contraire, le sentiment de la vie, qui se retrouve elle-même, c’est l’amour, et c’est dans l’amour que le destin se réconcilie .

Saint Paul ne disait pas autre chose lorsqu’il affirmait : « L’amour est la perfection du précepte. » Lorsque la Loi se vit sans l’amour, la vie reste comme inachevée, ou avortée. Lorsque l’Amour se vit sans la Loi, il se prend pour l’Absolu et se détruit lui-même. La complémentarité entre l’Amour et la Loi renvoie me semble-t-il, à la dualité des sexes, c’est-à-dire à l’ordre naturel, tel qu’il est sorti des mains de Dieu créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 08:56

Chère solsticerie,

Voici la source de votre message :
http://certitudes.free.fr/nrc08/nrc08024.htm

C'est toujours intéressant d'indiquer de quel site on a copié le contenu quand ce n'est pas de notre propre cru.

Merci de citer vos sources. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 12:38

Drôle de façon d'arriver sur un forum avec un avatar de sorcière, un pseudo qui joue sur la proximité avec le mot sorcellerie, une religion affichée celtique et des propos tirés d'un site traditionaliste.

Vous y comprenez quelque chose Jeb?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 14:30

Arnaud a écrit:
pour moi aussi, l'intégrisme catholique et son zèle pour ce qu'ils appellent la royauté sociale du Christ (une forme de royauté politique), leur rejet de la royauté mystique du Christ (qui se révèle à la croix) est en train de réaliser de nouveau dans l'Eglise le signe de Pierre lors du passage que vous citez (Matthieu 16, 21).
Ce que vous dites est un mensonge. C'est totalement faux. Ce n'est pas de la théologie, c'est de la néologie, ou plus exactement, de la dumoucherie.

Quand aurions-nous rejeté la royauté mystique du Christ ?!?! C'est bien au contraire VOUS qui rejetez la Royauté sociale du Christ, qui n'en voulez pas, qui criez sans cesse nous ne voulons pas qu'Il règne !!! . Vous vous asseyez gaiement sur l'enseignement de Léon XIII, de Pie XI (qui a établi la fète du Chrst-Roi, faudrait pas l'oublier), sous prétexte fallacieux d'orgueil. Vraiment n'importe quoi.

Quant au zèle que vous critiquez, sachez que Saint Joseph, dans ses Litanies, est qualifié de zélé défenseur du Christ. Sûrement que lui aussi était un monstre d'orgueil...

Arnaud a écrit:
PREMIÈRE PARTIE: LE TEMPS DE LA FIN.

1- L'épreuve du judaïsme (Comment Dieu a rendu humble le judaïsme) x
2- L'épreuve de l'Église (Comment Dieu a rendu humble le christianisme)
3- L'épreuve de l'islam (Comment Dieu a rendu humble l'islam)
4- La guerre des Juifs contre les Romains (modèle de l'épreuve de l'islam)
5- La dernière Pentecôte d'amour
6- La fin du temps des nations
7- L'arche d'alliance
8- Le troisième Temple
9- Le signe de Simon-Pierre (et la révolte de la "tradition")
10- Le signe de Judas (la laïcisation)

Tout ceci est totalement issu de votre cervelle, et malheureusement en contradiciton avec ce que nous apprend le Concile de Trente sur les signes précusreurs de la fin du monde.

Comment Dieu a rendu humble le christianisme... Une fois n'est pas coutume, au lieu d'en pleurer, je vais en rire, tellement c'est stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 14:40

Chris Prols a écrit:


Comment Dieu a rendu humble le christianisme... Une fois n'est pas coutume, au lieu d'en pleurer, je vais en rire, tellement c'est stupide.

Vous résumez la votre allergie ! Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 15:50

M. Prols, je crois vous avoir demandé si, pour établir le règne social du Christ, il fallait passer par la politique en établissant une théocratie chrétienne. Eh bien, que vous en semble ? Basketball
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 16:48

SAbre de bois, le trol du moyen âge débarque chez moi Very Happy

Non non, vous vous êtes trompé, la cour de récréation, c'est pas ici
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 17:39

Chris Prols au moins il est amusant.

Je me suis fais bannir d'un forum sédévacantiste ou j'essayais de dialoguer suite à leurs citations du forum docteurangélique (Arnaud, moi, Boudo, ...) mais ces gens là n'était pas amusants du tout...

L'image de la page d'accueil de leur site est une statue de chevalier en armure, tout un symbole... de pétrification de leur foi.


Dernière édition par Renaud le Mar 01 Nov 2011, 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 17:41

Renaud a écrit:
Chris Prols au moins il est amusant.

Je me suis fais bannir d'un forum sédécantiste ou j'essayais de dialoguer suite à leurs citations du forum docteurangélique (Arnaud, moi, doume, ...) mais ces gens là n'était pas amusants du tout...

L'image de la page d'accueil de leur site est une statue de chevalier en armure, tout un symbole... de pétrification de leur foi.

Non, ils ne sont pas amusant du tout. Mais ils sont intéressant. Ils témoignent d'un temps où des hommes leur ressemblant étaient au pouvoir dans l'Eglise. A l'époque, il y avait plus d'ordre qu'aujourd'hui ! Mr.Red affraid

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 17:54

Certains sont très instruits et leur erreur est très subtile donc très difficile à discerner.

Par exemple il disent que la Révélation ne se poursuit pas aujourd'hui.

Qu'en pensez vous Arnaud?

Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 17:59

La révélation de notre Seigneur Jésus Christ je l'ai eu il y a +/- 4 ans, et ce, en dehors de l'Eglise
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:04

Ce ne risque pas d'arriver aux sédévacants s'ils ne quittent pas leur armures !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:07

Renaud a écrit:
Certains sont très instruits et leur erreur est très subtile donc très difficile à discerner.

Par exemple il disent que la Révélation ne se poursuit pas aujourd'hui.

Qu'en pensez vous Arnaud?


La Révélation a été donnée par le Christ dans sa perfection.

Mais l'Eglise ne cesse d'en approfondir la compréhension.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:08

Renaud a écrit:
Ce ne risque pas d'arriver aux sédévacants s'ils ne quittent pas leur armures !

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:19

Arnaud Dumouch a écrit:
Renaud a écrit:
Certains sont très instruits et leur erreur est très subtile donc très difficile à discerner.

Par exemple il disent que la Révélation ne se poursuit pas aujourd'hui.

Qu'en pensez vous Arnaud?


La Révélation a été donnée par le Christ dans sa perfection.

Mais l'Eglise ne cesse d'en approfondir la compréhension.

C'est tout? Je pense pour ma part que la Révélation est en tout instant en tout lieu pour qui sait voir.

S'il la Révélation est close la foi n'est plus qu'une idole et la pétrification de la foi c'est précisément la chute.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:40

Cher Renaud, elle est close sur l'essentiel puisque, en voyant le christ, on a vu le Père.

Ensuite, sur des choses secondaires, il y aura d'autres Révélations magnifiques après notre mort.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:44

Arnaud vous parlez des révélations faites par jésus et transcrites dans les évangiles, je pense que Renaud parle des révélations personnelles dans l'âme, qui ont lieu partout où l'Esprit-Saint peut pénétrer l'âme. Ces révélations sont à la mesure de la capacité de l'äme,
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:48

Je trouve que la formulation "en voyant le Christ, on a vu le Père" n'est pas adéquate.
Quelle est son origine?

Vous me direz peut-être que voir le Christ c'est être comme le Christ mais je préfère la formulation suivante :

En étant comme le Christ on voit le Père.

Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:50

Je dirais même plus, dans les Evangiles, nous ne pouvons y lire que le reflet de la mesure de ce qui nous est révélé dans l'âme, ce qui explique bien sûr les divergences quant à son interprétation


Dernière édition par lion-des-bois le Mar 01 Nov 2011, 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:51

Renaud a écrit:
Je trouve que la formulation "en voyant le Christ, on a vu le Père" n'est pas adéquate.
Quelle est son origine?

"Si vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père ; dès à présent vous le connaissez et vous l'avez vu." Philippe lui dit : "Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit." Jésus lui dit : "Voilà si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ? Qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : Montre-nous le Père ! ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même : mais le Père demeurant en moi fait ses oeuvres. Croyez-m'en ! je suis dans le Père et le Père est en moi. Croyez du moins à cause des oeuvres mêmes." (Jean 14, 7-11)
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:57

D'accord Simon mais pour nous qui vivons en 2011 c'est par imitation du Christ que nous voyons le père.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:59

Renaud a écrit:
Je trouve que la formulation "en voyant le Christ, on a vu le Père" n'est pas adéquate.
Quelle est son origine?

Vous me direz peut-être que voir le Christ c'est être comme le Christ mais je préfère la formulation suivante :

En étant comme le Christ on voit le Père.




"Qui m'a vu a vu le Père" .... c'est d'évangile.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 18:59

lion-des-bois a écrit:
Arnaud vous parlez des révélations faites par jésus et transcrites dans les évangiles, je pense que Renaud parle des révélations personnelles dans l'âme, qui ont lieu partout où l'Esprit-Saint peut pénétrer l'âme. Ces révélations sont à la mesure de la capacité de l'äme,

Oui voilà, la Révélation est vivante et agit dans le coeur des fidèles. Ce n'est pas la chose morte que conservent les traditionalistes dans leurs coffres. On peut donc dire que la Révélation se perpétue et n'a pas eu lieu une fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 19:01

Enlui a écrit:
Renaud a écrit:
Je trouve que la formulation "en voyant le Christ, on a vu le Père" n'est pas adéquate.
Quelle est son origine?

Vous me direz peut-être que voir le Christ c'est être comme le Christ mais je préfère la formulation suivante :

En étant comme le Christ on voit le Père.

"Qui m'a vu a vu le Père" .... c'est d'évangile.

Ca demanderait une analyse linguistique des textes anciens. En particulier sur le mot "vu".
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 19:22

Renaud a écrit:
Enlui a écrit:
Renaud a écrit:
Je trouve que la formulation "en voyant le Christ, on a vu le Père" n'est pas adéquate.
Quelle est son origine?

Vous me direz peut-être que voir le Christ c'est être comme le Christ mais je préfère la formulation suivante :

En étant comme le Christ on voit le Père.

"Qui m'a vu a vu le Père" .... c'est d'évangile.

Ca demanderait une analyse linguistique des textes anciens. En particulier sur le mot "vu".

C'est vrai.Je l'ai toujours entendu ainsi:voir Jésus par l'Esprit-Saint,son origine divine,l'action et la parole de Dieu en lui.Auquel cas voir Jésus c'est voir le Père.

Pour "En étant comme le Christ on voit le Père" je préfère encore "en étant comme le Christ on est habité par Dieu et vivant de sa vie".
Ce qui implique de le voir et connaitre aussi puisque l'Esprit -Saint qui connait tout de Dieu nous le communique dans l'union.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme   Mar 01 Nov 2011, 19:57

Il faut certainement entendre "reconnu" quand il est dit qui a "vu".
Car des tas de gens ont vu Jésus et ne l'ont pas reconnu comme le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
 
Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parole d'Evangile face à la montée de l'intégrisme
» Le salut vient des juifs - Parole d'Evangile
» Parole d'Evangile
» comment expliquer la montée de l'islamisme (du comportement intégriste musulman)
» Evangile selon thomas - voici les paroles du Secret Jésus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: