DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sens symbolique de l'Écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saint Zibou



Masculin Messages : 9430
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Sens symbolique de l'Écriture   Mer 03 Mai 2006, 16:34

Quelles que soient nos opinions sur l'efficacité et le nombre des signes sacramentels, il n'en demeure pas moins que nous pouvons partager nos réflexions à propos de leur signification.

En effet, le P. Daniélou avait écrit une très beau livre sur le sujet:Bible et liturgie.

A ce titre, je partirai du fait que les deux sacrements chrétiens reconnus par tous, le Baptême et l'Eucharistie, s'enracinent dans le Christ, ainsi que le propose la très belle image du crucifié en saint Jean:

34.Mais un des soldats lui transperça le côté avec sa lance, et aussitôt il en sortit du sang et de l'eau. (Jn.XIX/34)

N'y a-t-il pas là l'image de l'Église visible créée, à partir du côté du Christ, nouvel Adam, comme nouvelle Ève(Rom5/12-21,Eph5/22-32,Icor15,Gn2/20-24)? De sorte que l'eau qui sort du Christ est le Baptême et le sang et le corps, l'Eucharistie, marques sensibles de son existence?

Ainsi, on pourrait saisir à la lumière de cette image que tout notre salut réside en notre incorporation en J-C par la Foi, telle qu'exprimée intialement, par le Baptême(Rom6,Gal5/25-26,Jn3/1-21,Mc16/15-16), et confirmée continuellement par l'Eucharistie(Icor11 et les péricopes du Jeudi saint dans les Évangiles.).

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9430
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Sens symbolique de l'Écriture   Mer 03 Mai 2006, 16:38

Et que dire de ce beau sens de l'Incarnation trouvé en Isaac, par Arnaud, suite à la théophanie trinitaire du chène de Mambré!

En outre, le Christ ,échelle de Jacob enJn1/58, parce qu'unique médiateur entre Dieu et les hommes, en vertu de ITim2/5, ou le Christ tabernacle de Dieu en Jn1/14, conformément à l'A.T. et à Col2/8-10 etc.. ? Connaissez-vous d'autres symbole christiques dans l'Écriture?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sens symbolique de l'Écriture   Mer 03 Mai 2006, 20:55

Cher Alkain, ce sont certainement les deux sacrements les plus importants, vers qui tous les autres convergent.

Pour ce qui est des symboles chruistiques dans l'Ecriture, on peut dire que TOUT l'annonce. Evidemment, c'est une vision mystique qui permet de le dire.

Cependant, regardez par exemple ce texte:

Citation :
Nombres 21, 6 Dieu envoya alors contre le peuple les serpents brûlants, dont la morsure fit périr beaucoup de monde en Israël.
Nombres 21, 7 Le peuple vint dire à Moïse: "Nous avons péché en parlant contre Yahvé et contre toi. Intercède auprès de Yahvé pour qu'il éloigne de nous ces serpents." Moïse intercéda pour le peuple
Nombres 21, 8 et Yahvé lui répondit: "Façonne-toi un Brûlant que tu placeras sur un étendard. Quiconque aura été mordu et le regardera restera en vie."
Nombres 21, 9 Moïse façonna donc un serpent d'airain qu'il plaça sur l'étendard, et si un homme était mordu par quelque serpent, il regardait le serpent d'airain et restait en vie.

L'histoire entière de Joseph, le petit fils d'Isaac, est celle du Christ, qui est dispoensateur du pain pour le monde entier.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9430
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Sens symbolique de l'Écriture   Mer 03 Mai 2006, 21:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alkain, ce sont certainement les deux sacrements les plus importants, vers qui tous les autres convergent.

Pour ce qui est des symboles chruistiques dans l'Ecriture, on peut dire que TOUT l'annonce. Evidemment, c'est une vision mystique qui permet de le dire.

Cependant, regardez par exemple ce texte:

Citation :
Nombres 21, 6 Dieu envoya alors contre le peuple les serpents brûlants, dont la morsure fit périr beaucoup de monde en Israël.
Nombres 21, 7 Le peuple vint dire à Moïse: "Nous avons péché en parlant contre Yahvé et contre toi. Intercède auprès de Yahvé pour qu'il éloigne de nous ces serpents." Moïse intercéda pour le peuple
Nombres 21, 8 et Yahvé lui répondit: "Façonne-toi un Brûlant que tu placeras sur un étendard. Quiconque aura été mordu et le regardera restera en vie."
Nombres 21, 9 Moïse façonna donc un serpent d'airain qu'il plaça sur l'étendard, et si un homme était mordu par quelque serpent, il regardait le serpent d'airain et restait en vie.

L'histoire entière de Joseph, le petit fils d'Isaac, est celle du Christ, qui est dispoensateur du pain pour le monde entier.

C'est très bien. Cette péricope des Nombres est référencée par celle de l'entretien avec Nicodème en Jn3/14-16:

14.Comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé,
15.Afin que tout homme qui croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait a vie éternelle."
16.En effet, Dieu a tellement aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui
ne périsse point mais ait la vie éternelle.

Avez-vous d'autres exemples?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sens symbolique de l'Écriture   Mer 03 Mai 2006, 21:08

Tout:

Le christ est le Rocher que Moïsre frappe et d'où sort de l'eau.

Il est le Temple de Jérusalem dont Moïse donne le plan.

Prenons un tete au hasard:

Citation :
Néhémie 9, 11 La mer, tu l'ouvris devant eux: ils passèrent au milieu de la mer à pied sec. Dans les abîmes tu précipitas leurs poursuivants, telle une pierre dans des eaux impétueuses.
Néhémie 9, 12 Par une colonne de nuée, tu les guidas le jour, la nuit, par une colonne de feu, pour illuminer devant eux la voie où ils chemineraient
.
Il y a dans ce texte 6 symboles du Christ, selon moi: mer, ouverture d'un passage, eaux, collonne de nuée, colonne de feu, voie"

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9430
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Sens symbolique de l'Écriture   Mer 03 Mai 2006, 21:12

Arnaud Dumouch a écrit:
Tout:

Le christ est le Rocher que Moïsre frappe et d'où sort de l'eau.

Il est le Temple de Jérusalem dont Moïse donne le plan.

Prenons un tete au hasard:

Citation :
Néhémie 9, 11 La mer, tu l'ouvris devant eux: ils passèrent au milieu de la mer à pied sec. Dans les abîmes tu précipitas leurs poursuivants, telle une pierre dans des eaux impétueuses.
Néhémie 9, 12 Par une colonne de nuée, tu les guidas le jour, la nuit, par une colonne de feu, pour illuminer devant eux la voie où ils chemineraient
.
Il y a dans ce texte 6 symboles du Christ, selon moi: mer, ouverture d'un passage, eaux, collonne de nuée, colonne de feu, voie"

Il faudrait quand même voir les confirmations néo-testamentaires: le Rocher, c'est Icor 10. Le temple, Jn1/14 et Héb10/19-22. Mais les autres?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sens symbolique de l'Écriture   Mer 03 Mai 2006, 21:16

Cher Alain,

Un texte vous permet de tout dire, dans la limite bien sûr de la foi. C'est celui-ci:

Citation :
Luc 24, 27 Et, commençant par Moïse et parcourant tous les Prophètes, il leur interpréta dans toutes les Ecritures ce qui le concernait.

et aussi:

Citation :
Jean 5, 46 Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c'est de moi qu'il a écrit.

Comme il s'agit de mystique, la liberté est entière, celle de l'amour et de la poésie (dans la limite bien sûr de la foi).

Qu'en dites vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9430
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Sens symbolique de l'Écriture   Mer 03 Mai 2006, 21:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alain,

Un texte vous permet de tout dire, dans la limite bien sûr de la foi. C'est celui-ci:

Citation :
Luc 24, 27 Et, commençant par Moïse et parcourant tous les Prophètes, il leur interpréta dans toutes les Ecritures ce qui le concernait.

et aussi:

Citation :
Jean 5, 46 Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c'est de moi qu'il a écrit.

Comme il s'agit de mystique, la liberté est entière, celle de l'amour et de la poésie (dans la limite bien sûr de la foi).

Qu'en dites vous?

Evidemment, comme l'enseigne Rom 12/6 et Jn5/39-40. Toutefois, nous devrions d'abord passer en revue les allusions néo-testamentaires avant d'y aller de notre propre crû! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sens symbolique de l'Écriture   Mer 03 Mai 2006, 21:26

Citation :
Toutefois, nous devrions d'abord passer en revue les allusions néo-testamentaires avant d'y aller de notre propre crû!

C'est intéressant. Et je pense que c'est là une des différences et complémentarité de nos deux théologies fondamentales.

Comme vous vous appuyez sur la seule Ecriture Sainte, vous êtes contrait à une grande rigueur dans l'étude textuelle. D'où la riche recherche exegetique protestante.

Pour nous, notre rigueur portant sur le dogme donné par le Magistère, une fois appuyé sur lui, nous avons une sorte de liberté totale dans l'interprétation du sens allégorique de l'Ecriture.

Ce sont vraiment deux ecole complémentaires et ils serait dommage de les fondre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Sens symbolique de l'Écriture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sens symbolique de l'Écriture
» Quel sens possède la Parole de Dieu, la Sainte Écriture ?
» Quel support pour l'écriture cursive avec "Bien lire et aimer lire" ?
» Définir la mort au sens théologique
» Marcher sur les eaux: sens allégorique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: