DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 09:20

Bonjour tous,

En essayant d'aider des personnes de mon entourage peu croyantes, je me suis demandée si la visite d'un psy pouvait être bénéfique. Le fait que les psy recherchent la déculpabilisation par rapport au vécu n'est-ce pas contradictoire avec la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser?

D'un côté, la déculpabilisation semble renforcer la fierté et la dignité alors que la spiritualité renforce plutôt l'humilité.

Qu'en pensez-vous?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 09:27

Tania a écrit:
Bonjour tous,
En essayant d'aider des personnes de mon entourage peu croyantes, je me suis demandée si la visite d'un psy pouvait être bénéfique. Le fait que les psy recherchent la déculpabilisation par rapport au vécu n'est-ce pas contradictoire avec la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser?
D'un côté, la déculpabilisation semble renforcer la fierté et la dignité alors que la spiritualité renforce plutôt l'humilité.
Qu'en pensez-vous?
Tania
Tout dépend du type de problème rencontré par vos amis, mais les deux ne sont pas opposés (cf. les exorcistes qui prennent la peine de consulter les psy, quand ils ne sont pas psy eux-mêmes)
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 09:33

Poisson a écrit:
Tania a écrit:
Bonjour tous,
En essayant d'aider des personnes de mon entourage peu croyantes, je me suis demandée si la visite d'un psy pouvait être bénéfique. Le fait que les psy recherchent la déculpabilisation par rapport au vécu n'est-ce pas contradictoire avec la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser?
D'un côté, la déculpabilisation semble renforcer la fierté et la dignité alors que la spiritualité renforce plutôt l'humilité.
Qu'en pensez-vous?
Tania
Tout dépend du type de problème rencontré par vos amis, mais les deux ne sont pas opposés (cf. les exorcistes qui prennent la peine de consulter les psy, quand ils ne sont pas psy eux-mêmes)

Je n'ai pas l'impression qu'un psy puisse être exorciste. Ou le problème est psychique ou il est spirituel.
En tout cas il s'agit chez mes amis d'un problème d'harmonie de couple, de mésententes diverses, bref, ils sont à la dérive...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 11:48

Est-ce que, par hasard, ce ne serait pas vous qui avez une image de couple idéal que vous projetez sur vos amis???

la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser

Que voilà une drôle de conception de la spiritualité... à moins que vous ne confondiez spiritualité et religion (toutes enfermantes puisque nécessairement dogmatiques et culpabilisantes puisque proposant un salut, un rachat des fautes...).
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 12:26

Bonjour Tania,
le problème me semble qu'il existe de nombreuses écoles psy, ayant toutes leur philosophie (voire, leur métaphysique) sous-jacente : un freudien, un junguien ou un adlérien (cela fait quand même 3 écoles majeures de la psychanalyse) ne verra pas le problème comme un comportementaliste, ou un disciple de l'école de Palo Alto, sans parler des écoles de psychologie existentielle, plus proches de la spiritualité (je songe à Victor Frankl).
Il existait à une époque une associa d'orientation psy ; selon la nature des problèmes, elle vous orientait sur tel ou tel type de travail...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 12:28

En réalité, ce qui a souvent été souligné, c'est que l'important c'est le thérapeute plus que l'école. Il semble que certains individus aient une forme de "charisme" et puissent aider d'autres... mais il y a aussi des psy assez malsains. Comment juger ?
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 17:16

adamev a écrit:
Est-ce que, par hasard, ce ne serait pas vous qui avez une image de couple idéal que vous projetez sur vos amis???...

Laisseriez-vous supposer par vos propos qu'un couple à la dérive entrerait dans une certaine normalité? Shocked

adamev a écrit:
la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser

Que voilà une drôle de conception de la spiritualité... à moins que vous ne confondiez spiritualité et religion (toutes enfermantes puisque nécessairement dogmatiques et culpabilisantes puisque proposant un salut, un rachat des fautes...).

La spiritualité affirme que l'homme vit dans l'environnement qu'il se crée. Ce que l'on subit dans le relationnel est toujours la résultante de ce que nous avons semé.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 17:19

Pierre75 a écrit:
En réalité, ce qui a souvent été souligné, c'est que l'important c'est le thérapeute plus que l'école. Il semble que certains individus aient une forme de "charisme" et puissent aider d'autres... mais il y a aussi des psy assez malsains. Comment juger ?

Juger, on peut toujours juger, mais comment trouver le bon psy, c'est ça le problème. Je vais essayer de les orienter vers des doctrines comme le bouddhisme...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 17:43

Euh je ne vois pas bien le rapport entre dérive de couple et bouddhisme! Il existe des thérapies de couple, pourquoi ne pas y recourir?
C'est vrai aussi que votre démarche est surprenante ; en quoi est-ce à vous de "conseiller" quelque chose, voire d'intervenir dans la relation entre deux adultes consentants ?
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 18:25

Pierre75 a écrit:
Euh je ne vois pas bien le rapport entre dérive de couple et bouddhisme! ?

Moi je le vois... Les mésententes et les dérives ont toujours pour origine un manque de compréhension et d'humilité. Le rapport avec la spiritualité est évident et la doctrine bouddhiste peut aider sans pour cela être croyant.

Pierre75 a écrit:
Il existe des thérapies de couple, pourquoi ne pas y recourir?

C'est simple, un des deux ne veut pas.

Pierre75 a écrit:

C'est vrai aussi que votre démarche est surprenante ; en quoi est-ce à vous de "conseiller" quelque chose, voire d'intervenir dans la relation entre deux adultes consentants ?

Shocked Consentant de quoi? De ne plus s'entendre? je ne comprends pas du tout cette réponse. Il s'agit tout simplement de mon frère et il me demande de l'aider.

Bref, je vois que je vous ennuie, aussi inutile de continuer à me répondre, merci. Arnaud peut fermer le sujet.

Tania :|
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 18:28

Tania, est-ce que vous connaissez le bouddhisme ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 18:42

Tania a écrit:
Bonjour tous,

En essayant d'aider des personnes de mon entourage peu croyantes, je me suis demandée si la visite d'un psy pouvait être bénéfique. Le fait que les psy recherchent la déculpabilisation par rapport au vécu n'est-ce pas contradictoire avec la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser?

D'un côté, la déculpabilisation semble renforcer la fierté et la dignité alors que la spiritualité renforce plutôt l'humilité.

Qu'en pensez-vous?

Tania

Le sentiment de culpabilité est humain. Cependant lorsque l'on ne lui met pas de limite, lorsque l'on ne le signifie pas, il envahit toute la personne et empêche une saine appréhension de la réalité si bien qu'on ne voit plus que çà. Il devient alors destructeur, inhibe la personnalité, il paralyse.
A mon avis, le terme déculpabilisation est un peu fort et il ne peut pas être utiliser de façon universelle. Je dirai plus remettre la culpabilité à sa place .

Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 18:46

Espérance a écrit:
Tania, est-ce que vous connaissez le bouddhisme ?

Suffisamment pour savoir que leur doctrine peut aider un couple non croyant. Je me vois mal les envoyer chez un prêtre, mais, après tout, pourquoi pas, je vais essayer...

En fait, je n'aurais jamais dû dire pourquoi j'ouvrais ce sujet. Je préfèrerais qu'on discute sur la psychologie et la spiritualité.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 18:50

adamev a écrit:
Est-ce que, par hasard, ce ne serait pas vous qui avez une image de couple idéal que vous projetez sur vos amis???...

Tania répond et a écrit:
[Laisseriez-vous supposer par vos propos qu'un couple à la dérive entrerait dans une certaine normalité? Shocked

Non ma question est : en quoi êtes-vous compétente pour intervenir, conseiller??? En quoi est-ce votre affaire???

Tania affirme et a écrit:
la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser

adamev a écrit:
Que voilà une drôle de conception de la spiritualité... à moins que vous ne confondiez spiritualité et religion (toutes enfermantes puisque nécessairement dogmatiques et culpabilisantes puisque proposant un salut, un rachat des fautes...).

Tania affirme, répond et a écrit:
La spiritualité affirme que l'homme vit dans l'environnement qu'il se crée. Ce que l'on subit dans le relationnel est toujours la résultante de ce que nous avons semé.

Savez-vous bien ce qu'est la spiritualité???? Je pose cette question car elle n'a rien à voir ni avec l'environnement ni avec le relationnel...??? Ou alors vous avez une orientation de pensée , un sens des mots qui m'échappent???
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 18:52

Paco a écrit:
Tania a écrit:
Bonjour tous,

En essayant d'aider des personnes de mon entourage peu croyantes, je me suis demandée si la visite d'un psy pouvait être bénéfique. Le fait que les psy recherchent la déculpabilisation par rapport au vécu n'est-ce pas contradictoire avec la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser?

D'un côté, la déculpabilisation semble renforcer la fierté et la dignité alors que la spiritualité renforce plutôt l'humilité.

Qu'en pensez-vous?

Tania

Le sentiment de culpabilité est humain. Cependant lorsque l'on ne lui met pas de limite, lorsque l'on ne le signifie pas, il envahit toute la personne et empêche une saine appréhension de la réalité si bien qu'on ne voit plus que çà. Il devient alors destructeur, inhibe la personnalité, il paralyse.
A mon avis, le terme déculpabilisation est un peu fort et il ne peut pas être utiliser de façon universelle. Je dirai plus remettre la culpabilité à sa place .


Oui, mais lorsque c'est l'inverse et que l'on cherche la cause des problèmes relationnels de partout sauf en soi-même, n'est-ce pas pire que la culpabilité à outrance?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 18:53

Tania a écrit:
Espérance a écrit:
Tania, est-ce que vous connaissez le bouddhisme ?

Suffisamment pour savoir que leur doctrine peut aider un couple non croyant. Je me vois mal les envoyer chez un prêtre, mais, après tout, pourquoi pas, je vais essayer...

En fait, je n'aurais jamais dû dire pourquoi j'ouvrais ce sujet. Je préfèrerais qu'on discute sur la psychologie et la spiritualité.

Tania

Les deux ne sont pas du tout inconciliable. La psychologie peut aider à purifier la foi, à aider la personne à identifier ce qui est du domaine de l'imaginaire, de la projection. Par contre lorsque la psychologie se substitue aux questions existentielles prétendant donner une réponse à la question du sens de la vie c'est là que çà dérape car ce n'est plus domaine de la science mais de l'opinion personnelle du psy.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 18:56

Tania a écrit:
Paco a écrit:
Tania a écrit:
Bonjour tous,

En essayant d'aider des personnes de mon entourage peu croyantes, je me suis demandée si la visite d'un psy pouvait être bénéfique. Le fait que les psy recherchent la déculpabilisation par rapport au vécu n'est-ce pas contradictoire avec la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser?

D'un côté, la déculpabilisation semble renforcer la fierté et la dignité alors que la spiritualité renforce plutôt l'humilité.

Qu'en pensez-vous?

Tania

Le sentiment de culpabilité est humain. Cependant lorsque l'on ne lui met pas de limite, lorsque l'on ne le signifie pas, il envahit toute la personne et empêche une saine appréhension de la réalité si bien qu'on ne voit plus que çà. Il devient alors destructeur, inhibe la personnalité, il paralyse.
A mon avis, le terme déculpabilisation est un peu fort et il ne peut pas être utiliser de façon universelle. Je dirai plus remettre la culpabilité à sa place .


Oui, mais lorsque c'est l'inverse et que l'on cherche la cause des problèmes relationnels de partout sauf en soi-même, n'est-ce pas pire que la culpabilité à outrance?

Tania

c'est de l'orgueil dans ce cas là, mais on est dans le domaine du spirituel et non du sensible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 19:07

Tania a écrit:
Bonjour tous,

En essayant d'aider des personnes de mon entourage peu croyantes, je me suis demandée si la visite d'un psy pouvait être bénéfique. Le fait que les psy recherchent la déculpabilisation par rapport au vécu n'est-ce pas contradictoire avec la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser?

D'un côté, la déculpabilisation semble renforcer la fierté et la dignité alors que la spiritualité renforce plutôt l'humilité.

Qu'en pensez-vous?

Tania

Bonjour je vous conseille le livre "de l'estime de soi à l'estime du Soi"

La philosophie de Jean Monbourquette est à la frontière du religieux et du psychologique. Pour l'auteur, guérison et libération riment avec un travail d'introspection psychologique, complété par une quête spirituelle du bien-être chrétien, véritable soin de l'âme.


Jean Monbourquette, D.Ph., est prêtre et psychologue. Après un baccalauréat es arts, il obtient une maîtrise en philosophie, une licence en théologie, une maîtrise en sciences éducatives, m.d., une maîtrise en psychologie (counselling). De plus, il  acquiert un doctorat en  psychologie transformationnelle.

Professeur à l’Université St Paul à Ottawa, il écrit de nombreux livres dont les plus célèbres sont Aimer, perdre et grandir, Comment pardonner ?, Apprivoiser son ombre, A chacun sa mission, De l’estime de soi à l’estime du Soi, Le temps précieux de la fin, Stratégies pour développer l’estime de soi et l’estime du Soi, la violence des hommes. Il continue d’animer des ateliers et de donner des conférences.




Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 19:33

Paco a écrit:
Tania a écrit:
Paco a écrit:
Tania a écrit:
Bonjour tous,

En essayant d'aider des personnes de mon entourage peu croyantes, je me suis demandée si la visite d'un psy pouvait être bénéfique. Le fait que les psy recherchent la déculpabilisation par rapport au vécu n'est-ce pas contradictoire avec la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser?

D'un côté, la déculpabilisation semble renforcer la fierté et la dignité alors que la spiritualité renforce plutôt l'humilité.

Qu'en pensez-vous?

Tania

Le sentiment de culpabilité est humain. Cependant lorsque l'on ne lui met pas de limite, lorsque l'on ne le signifie pas, il envahit toute la personne et empêche une saine appréhension de la réalité si bien qu'on ne voit plus que çà. Il devient alors destructeur, inhibe la personnalité, il paralyse.
A mon avis, le terme déculpabilisation est un peu fort et il ne peut pas être utiliser de façon universelle. Je dirai plus remettre la culpabilité à sa place .


Oui, mais lorsque c'est l'inverse et que l'on cherche la cause des problèmes relationnels de partout sauf en soi-même, n'est-ce pas pire que la culpabilité à outrance?

Tania

c'est de l'orgueil dans ce cas là, mais on est dans le domaine du spirituel et non du sensible.

Oui, tout à fait, c'est bien ce que je veux dire, on est dans le domaîne du spirituel et non du sensible. Alors comment faire comprendre cela à des personnes non croyantes encrées dans le sensible? Comme je disais, les psy ont trop tendance à chercher les origines des problèmes à l'extérieur de soi et non EN soi (pas tous, mais la plupart).

Voilà, je pense que cette fois-ci ma question est un peu plus cernée.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Dim 16 Oct 2011, 19:37

albatros a écrit:
Tania a écrit:
Bonjour tous,

En essayant d'aider des personnes de mon entourage peu croyantes, je me suis demandée si la visite d'un psy pouvait être bénéfique. Le fait que les psy recherchent la déculpabilisation par rapport au vécu n'est-ce pas contradictoire avec la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser?

D'un côté, la déculpabilisation semble renforcer la fierté et la dignité alors que la spiritualité renforce plutôt l'humilité.

Qu'en pensez-vous?

Tania

Bonjour je vous conseille le livre "de l'estime de soi à l'estime du Soi"

La philosophie de Jean Monbourquette est à la frontière du religieux et du psychologique. Pour l'auteur, guérison et libération riment avec un travail d'introspection psychologique, complété par une quête spirituelle du bien-être chrétien, véritable soin de l'âme.


Jean Monbourquette, D.Ph., est prêtre et psychologue. Après un baccalauréat es arts, il obtient une maîtrise en philosophie, une licence en théologie, une maîtrise en sciences éducatives, m.d., une maîtrise en psychologie (counselling). De plus, il  acquiert un doctorat en  psychologie transformationnelle.

Professeur à l’Université St Paul à Ottawa, il écrit de nombreux livres dont les plus célèbres sont Aimer, perdre et grandir, Comment pardonner ?, Apprivoiser son ombre, A chacun sa mission, De l’estime de soi à l’estime du Soi, Le temps précieux de la fin, Stratégies pour développer l’estime de soi et l’estime du Soi, la violence des hommes. Il continue d’animer des ateliers et de donner des conférences.





Merci, très intéressant. C'est la formation que devrait avoir tout psy, mais c'est rarement le cas. On trouve plus facilement des psy non croyants plutôt que des psy croyants.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Mar 18 Oct 2011, 12:49

Bonjour,

Il y a aussi le livre : "Le chemin le moins fréquenté" (apprendre à vivre avec la vie)de Scott Peck.
L'auteur parle de psychologie dans la première partie, d'amour dans la deuxième et de la grâce de Dieu dans la dernière, même si je ne suis pas forcément d'accord avec toutes ses conclusions, son approche est intéressante pour qui s'intéresse à ce sujet.
Citation :


««La vie est difficile.» C'est par cette affirmation que Scott Peck, psychiatre mondialement connu et respecté, commence son livre. Si nous souffrons autant, le problème n'est pas lié à la difficulté de la vie mais au fait que nous croyons qu'elle devrait être facile. Cette attitude, en partie due à notre éducation et aux idées fausses que la société transmet, entraîne dépression, maladies, échecs et névroses. Scott Peck nous invite à ne plus fuir ce qui fait mal en utilisant des subterfuges ou des excuses. A travers les récits de ses patients et des exemples issus de sa propre vie, il nous enseigne ce que personne ne nous a jamais appris : des leçons fondamentales pour grandir, aimer, s'engager et être plus fort. Le chemin le moins fréquenté vous permettra de faire des pas de géants dans votre vie en vous offrant des clés d'évolution psychologique et spirituelle.»


Pour en savoir plus :http://auriol.free.fr/psychanalyse/PeckScott.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Mar 18 Oct 2011, 14:05

FreedomForKingKong78 a écrit:
Bonjour,

Il y a aussi le livre : "Le chemin le moins fréquenté" (apprendre à vivre avec la vie)de Scott Peck.
L'auteur parle de psychologie dans la première partie, d'amour dans la deuxième et de la grâce de Dieu dans la dernière, même si je ne suis pas forcément d'accord avec toutes ses conclusions, son approche est intéressante pour qui s'intéresse à ce sujet.
Citation :


««La vie est difficile.» C'est par cette affirmation que Scott Peck, psychiatre mondialement connu et respecté, commence son livre. Si nous souffrons autant, le problème n'est pas lié à la difficulté de la vie mais au fait que nous croyons qu'elle devrait être facile. Cette attitude, en partie due à notre éducation et aux idées fausses que la société transmet, entraîne dépression, maladies, échecs et névroses. Scott Peck nous invite à ne plus fuir ce qui fait mal en utilisant des subterfuges ou des excuses. A travers les récits de ses patients et des exemples issus de sa propre vie, il nous enseigne ce que personne ne nous a jamais appris : des leçons fondamentales pour grandir, aimer, s'engager et être plus fort. Le chemin le moins fréquenté vous permettra de faire des pas de géants dans votre vie en vous offrant des clés d'évolution psychologique et spirituelle.»


Pour en savoir plus :http://auriol.free.fr/psychanalyse/PeckScott.htm

Merci Freedom, c'est exactement ce que je cherchais.

Quelques extraits:

La deuxième technique, concernant la maîtrise de la souffrance, consiste à accepter la responsabilité. IL faut en effet accepter d'endosser la responsabilité d'un problème avant de pouvoir le résoudre. Pour Scott Peck, beaucoup essaie d'éviter la douleur en en projetant la cause sur leur entourage, se débarrassant de la responsabilité de la résolution de celui-ci sur les autres. Il considère que les névrosés assument trop de responsabilité alors que les gens qui souffrent de troubles du caractère n'en assument pas suffisamment ;[/color]Il insiste sur le fait qu'il est plus facile de travailler en psychothérapie avec des névrosés qui s'estiment coupables qu'avec des personnes souffrant de troubles du caractère qui ne se sentent pas responsables de leur situation.
Ainsi donc, consacrer sa vie à la vérité consiste en une remise en question permanente et rigoureuse. Consacrer sa vie à la vérité, c'est accepter de la remettre en question

L'équilibre est la discipline qui nous donne la souplesse ; une part importante du travail en psychothérapie consiste à aider les patients à rendre leur système de réponse plus souple c'est à dire à trouver le délicat équilibre entre les courants conflictuels tels que les besoins, les buts, les devoirs, les responsabilités, les ordres, etc.… et l'essence de cette discipline d'équilibre est le renoncement. Pour qu'une thérapie soit réussie, il faut pouvoir abandonner une partie de son ancien moi

La dépression est un phénomène normal et fondamentalement simple. La dépression indique dans ce cas de figure, l'imminence de changement majeur obligatoire pour une adaptation réussie et évolutive.

Scott Peck pense qu'une façon, peut être la meilleure, de mesurer la grandeur de quelqu'un c'est de mesurer sa capacité à souffrir et il nous prévient que si notre but est d'éviter la douleur et d'échapper à la souffrance, il ne nous ne conseille pas de chercher à nous élever dans la conscience et à évoluer spirituellement.

Concernant l'Amour:

...Une à une, petit à petit ou brutalement, les frontières du moi se remettent en place ; la passion s'éteint. A nouveau, les amoureux sont des individus séparés et c'est à ce moment là qu'ils vont soit dissoudre les liens qui les unissaient, soit commencer le travail du véritable amour. En affirmant que c'est lorsque la passion disparaît que les partenaires peuvent commencer à s'aimer vraiment, l'auteur affirme que le véritable amour ne trouve pas ses racines dans le sentiment d'être amoureux. Tomber amoureux n'est pas un acte de volonté.

...L'amour véritable est pour l'auteur une expérience d'enrichissement durable contrairement à la passion.

...Pour l'auteur, l'amour n'est pas un sentiment c'est une action.

...Il définit deux façons de se confronter à un être humain, la première est celle de l'arrogance : j'ai raison et tu as tort, la deuxième est celle de l'humilité. Des époux qui s'aiment doivent pouvoir s'affronter pour l'évolution spirituelle des deux partenaires

L'auteur fait de l'amour un des principaux ingrédients nécessaires à la réussite psychothérapique. C'est l'engagement humain et la lutte, c'est la volonté qu'a le thérapeute de se dépasser dans le but d'alimenter l'évolution spirituelle de son patient. La littérature psychiatrique fait la différence entre les thérapeutes qui réussissent et ceux qui ne réussissent pas. La qualité de ceux qui réussissent est la chaleur humaine et leur capacité à communiquer. Si un psychiatre ou un psychanalyste ne peuvent pas aimer véritablement leur patient, la guérison profonde n'aura pas lieue. L'auteur précise que c'est par amour pour leur patient que les thérapeutes ne s'autorisent pas à tomber amoureux d'eux. Pour l'auteur, toute relation de véritable amour est une relation de psychothérapie mutuelle.

Tania



Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Mar 18 Oct 2011, 14:05

Tania a écrit:
Paco a écrit:
Tania a écrit:
Paco a écrit:


Le sentiment de culpabilité est humain. Cependant lorsque l'on ne lui met pas de limite, lorsque l'on ne le signifie pas, il envahit toute la personne et empêche une saine appréhension de la réalité si bien qu'on ne voit plus que çà. Il devient alors destructeur, inhibe la personnalité, il paralyse.
A mon avis, le terme déculpabilisation est un peu fort et il ne peut pas être utiliser de façon universelle. Je dirai plus remettre la culpabilité à sa place .


Oui, mais lorsque c'est l'inverse et que l'on cherche la cause des problèmes relationnels de partout sauf en soi-même, n'est-ce pas pire que la culpabilité à outrance?

Tania

c'est de l'orgueil dans ce cas là, mais on est dans le domaine du spirituel et non du sensible.

Oui, tout à fait, c'est bien ce que je veux dire, on est dans le domaîne du spirituel et non du sensible. Alors comment faire comprendre cela à des personnes non croyantes encrées dans le sensible? Comme je disais, les psy ont trop tendance à chercher les origines des problèmes à l'extérieur de soi et non EN soi (pas tous, mais la plupart).

Voilà, je pense que cette fois-ci ma question est un peu plus cernée.

Tania

Les psy n'ont pas à juger si ce n'est à titre privé des valeurs qui animent la personne, ils ont à traiter les névroses ou autres pathologies relevant du psychisme de l'individu. Effectivement, rares sont ceux qui font cet effort épistémologique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Rhenan



Masculin Messages : 27
Inscription : 05/09/2011

MessageSujet: Re: La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?   Mar 18 Oct 2011, 15:06

Tania a écrit:
Bonjour tous,

En essayant d'aider des personnes de mon entourage peu croyantes, je me suis demandée si la visite d'un psy pouvait être bénéfique. Le fait que les psy recherchent la déculpabilisation par rapport au vécu n'est-ce pas contradictoire avec la spiritualité qui a plutôt tendance à culpabiliser?

D'un côté, la déculpabilisation semble renforcer la fierté et la dignité alors que la spiritualité renforce plutôt l'humilité.

Tania

Bonjour Tania,

Sans rentrez dans un grand débat fondamental, disons simplement que la psychologie et la philosophie sont des outils de connaissance au même titre j'oserai dire que le théologie.

La question a se poser, c'est probablement quel est l'outil le plus accessible aux personnes en difficulté. Étant dans une période difficile, il n'est pas souhaitable de leur proposer une approche dans laquelle ils sont inconfortables. Ils ont assez de difficultés présentes pourquoi y ajouter une couche supplémentaire de contrainte qui plus est sous prétexte d'aider ?


Il est tout naturellement chrétien de se faire du soucis pour un proche et tenter de lui venir en aide. C'est la plus pure application de: '"Porter vos fardeaux les uns les autres." Quant aux biens pesants qui t'exigent des comptes face a ton implication dans cette situation, tu n'a qu'à le renvoyer à la définition de: "compassion".


La partie s'annonce difficile si l'une des deux personnes refusent de l'aide. Mais il appartient d'abord au couple de s'engager dans cette démarche. Permet moi de t'offrir mes prière à toi ( si a toi puisque tu souffres de cette situation ) et a ton frère et sa femme si je ne me trompe pas. Puissiez-vous tous grandir face a cette épreuve et la traverser.



Revenir en haut Aller en bas
 
La psychologie est-elle conciliable avec la spiritualité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les atsem mangent elle avec les enfants?
» Faire du commerce avec la spiritualité ?
» panique a bord
» Nouveau travail
» Ethique de vie: Les clés d'une vie plus saine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: