DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Florilège Marial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Florilège Marial   Mar 02 Mai 2006, 21:03

c'est le mois de Marie... cheers





flower flower flower flower flower flower flower

Chaque matin, je pense à toi.
J'ai dans le coeur la même prière:
Garde-moi près de toi....près de toi...
Prends-moi la main, guide mes pas.
Comme à Jésus, enseigne-moi,
Je m'abandonne à toi,....façonne-moi.

Vierge Marie, Reine du Ciel,
Couronnée d'or et de soleil,
Temple de Dieu, lumière éternelle,
Vierge choisie, Marie...
Vierge d'ici, dame de mon île,
Marie Stella, étoile qui brille...
Oui, c'est vraiment toi la plus belle,
Vierge bénie, Marie.

Toi qui a su trouver la grâce,
Peux-tu prier pour moi le Père...
Dis-lui combien je l'aime...combien je l'aime.
Et quand le jour aura cédé sa place,
Avant que la nuit n'efface ma vie,
Prends-moi sous ton manteau...sous ton manteau.

Vierge Marie, Reine du Ciel,
Couronnée d'or et de soleil,
Temple de Dieu, lumière éternelle,
Vierge choisie, Marie...
Vierge d'ici, dame de mon île,
Marie Stella, étoile qui brille...
Oui, c'est vraiment toi la plus belle,
Vierge bénie, Marie.


I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mar 02 Mai 2006, 21:22

Clotilde a écrit:
c'est le mois de Marie... cheers





flower flower flower flower flower flower flower

Chaque matin, je pense à toi.
J'ai dans le coeur la même prière:
Garde-moi près de toi....près de toi...
Prends-moi la main, guide mes pas.
Comme à Jésus, enseigne-moi,
Je m'abandonne à toi,....façonne-moi.

Vierge Marie, Reine du Ciel,
Couronnée d'or et de soleil,
Temple de Dieu, lumière éternelle,
Vierge choisie, Marie...
Vierge d'ici, dame de mon île,
Marie Stella, étoile qui brille...
Oui, c'est vraiment toi la plus belle,
Vierge bénie, Marie.

Toi qui a su trouver la grâce,
Peux-tu prier pour moi le Père...
Dis-lui combien je l'aime...combien je l'aime.
Et quand le jour aura cédé sa place,
Avant que la nuit n'efface ma vie,
Prends-moi sous ton manteau...sous ton manteau.

Vierge Marie, Reine du Ciel,
Couronnée d'or et de soleil,
Temple de Dieu, lumière éternelle,
Vierge choisie, Marie...
Vierge d'ici, dame de mon île,
Marie Stella, étoile qui brille...
Oui, c'est vraiment toi la plus belle,
Vierge bénie, Marie.


I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you

J'ai hâte qu'au ciel! au ciel! au ciel! vous alliez la voir un jour et que ce jour soit proche! Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mar 02 Mai 2006, 22:14

Alain Rioux a écrit:
J'ai hâte qu'au ciel! au ciel! au ciel! vous alliez la voir un jour et que ce jour soit proche! Laughing Laughing Laughing

vous êtes trop bon... Mr. Green

Mais dites-moi Alain, histoire de rester dans le but de ce fil: Luther a-t-il écrit de jolies choses au sujet de Marie?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mar 02 Mai 2006, 22:21

Clotilde a écrit:
Alain Rioux a écrit:
J'ai hâte qu'au ciel! au ciel! au ciel! vous alliez la voir un jour et que ce jour soit proche! Laughing Laughing Laughing

vous êtes trop bon... Mr. Green

Mais dites-moi Alain, histoire de rester dans le but de ce fil: Luther a-t-il écrit de jolies choses au sujet de Marie?

Je ne sais, je suis plus un spécialiste de la "réforme" française avec Lefebvre d'Étaples, prédécesseur de Luther, et ensuite Calvin et l'église"réformée"
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mar 02 Mai 2006, 22:39

ah..dommage... :| ...mais c'est pas grave, si vous avez un petit mot gentil à dire à la Mère de votre Seigneur...vous êtes au bon endroit... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 01:45

sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny

Pleine de grâce, rejouis-toi!
L'Emmanuel a trouvé place
Dans ta demeure illuminée.
Par toi la gloire a rayonné
POur le salut de notre race.

Réjouis-toi ô trés douce Marie,
Par l'Esprit nous goûtons
Aux effets de ton oui.
Réjouis-toi ô coeur si amoureux,
Par toi nous recevons
Le corps de notre Dieu.


Arche d'alliance, rejouis-toi!
Sur toi repose la présence
Du Dieu caché dans la nuée.
Par toi, la route est éclairée
Dans le désert où l'homme avance.

Vierge fidèle, rejouis-toi!
Dans la ténèbre où Dieu t'appelle,
Tu fais briller si haut ta foi
Que tu reflètes sur nos croix
La paix du Christ et sa lumière.

Reine des anges, réjouis-toi!
Déjà l'Église en toi contemple
La création transfigurée:
Fais-nous la joie de partager
L'exultation de ta louange.

Réjouis-toi ô trés douce Marie,
Par l'Esprit nous goûtons
Aux effets de ton oui.
Réjouis-toi ô coeur si amoureux,
Par toi nous recevons
Le corps de notre Dieu.


cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 01:58

Spéciale dédicace pour Jean-Yves



Gospa maïka mira, kralitsa mira
Gospa maïka mira, kralitsa mira
Gospa maïka moya, Gospa maïka moya ti
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 15:28

Merci chère Clotilde, c'est une belle fleur pour la mère de Dieu.

Qu'elle vous bénisse en retour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:07

Clotilde a écrit:
Spéciale dédicace pour Jean-Yves



Gospa maïka mira, kralitsa mira
Gospa maïka mira, kralitsa mira
Gospa maïka moya, Gospa maïka moya ti

Vous pourriez pas plutôt y introduire l'image de l'icône de la Vierge de Vladimir? C'est un si beau symbole de Lc1/35, de l'Incarnation de J-C, et une image si peu contestable pour tous les chrétiens, puisqu'on y traite de la Mère de Dieu. !
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:16

Alain Rioux a écrit:
Vous pourriez pas plutôt y introduire l'image de l'icône de la Vierge de Vladimir?

je ne voulais pas vous priver de ce plaisir... Mr. Green
Merci Alain pour votre participation au mois de Marie... Thumright
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:22

Clotilde a écrit:
Alain Rioux a écrit:
Vous pourriez pas plutôt y introduire l'image de l'icône de la Vierge de Vladimir?

je ne voulais pas vous priver de ce plaisir... Mr. Green
Merci Alain pour votre participation au mois de Marie... Thumright

Alors, vous l'introduisez cette image afin que je puisse la commenter? ;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:23

Cher Alain, Faites. Vous ne serez pas sensuré...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alain, Faites. Vous ne serez pas sensuré...

Je ne sais pas comment!.. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:26

Cliquez sur 'insérer une image", chargez là (host it), puis choisissez un URL pour forum.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Cliquez sur 'insérer une image", chargez là (host it), puis choisissez un URL pour forum.

Je l'ai fait 2 ou 3 fois et ça ne marche pas, Faites-le donc pour moi! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:44

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:45

Clotilde a écrit:

Merci infiniment. I love you cheers
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:52

Bienvenue Alain! Smile







Un petit bonus...pour la route... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:58



DEFINITION de CHALCÉDOINE(451)
301
(Définition) Suivant donc les saints pères, nous enseignons tous unanimement que nous confessons un seul et même Fils, notre Seigneur Jésus Christ, le même parfait en divinité, et le même parfait en humanité, le même vraiment Dieu et vraiment homme (composé) d'une âme raisonnable et d'un corps, consubstantiel au Père selon la divinité et le même consubstantiel à nous selon l'humanité, en tout semblable à nous sauf le péché (voir He 4,15 ), avant les siècles engendré du Père selon la divinité, et aux derniers jours le même (engendré) pour nous et notre salut de la Vierge Marie, Mère de Dieu selon l'humanité,

302
un seul et même Christ, Fils, Seigneur, l'unique engendré, reconnu en deux natures, sans confusion, sans changement, sans division et sans séparation, la différence des natures n'étant nullement supprimée à cause de l'union, la propriété de l'une et l'autre nature étant bien plutôt gardée et concourant à une seule personne et une seule hypostase, un Christ ne se fractionnant ni se divisant en deux personnes, mais un seul et même Fils, unique engendré, Dieu Verbe, Seigneur Jésus Christ, selon que depuis longtemps les prophètes l'ont enseigné de lui, que Jésus Christ lui-même nous l'a enseigné, et que le Symbole des pères nous l'a transmis.


35 L'ange lui répondit : " L'Esprit-Saint viendra sur vous, et la vertu du
Très-Haut vous couvrira de son ombre. C'est pourquoi l'être saint qui naîtra
sera appelé Fils de Dieu. (Luc1/35)

sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 16:59

Chère Clotilde Merci pour ces belles images de Marie ! flower

Alain, merci pour l'intention, rassures toi je n'y parviens pas non plus, pas encore ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 17:08

[/img]
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 17:29




Chapitre 11

1 Or la foi est la substance des choses qu'on espère, une conviction de celles qu'on ne voit point.
2 C'est pour l'avoir possédée que les anciens ont obtenu un bon témoignage.
3 C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que les choses que l'on voit n'ont pas été faites de choses visibles.

4 C'est par la foi qu'Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn; c'est par elle qu'il fut déclaré juste, Dieu approuvant ses offrandes, et c'est par elle que, mort, il parle toujours.
5 C'est par la foi qu'Enoch fut enlevé sans qu'il eût subi la mort : "on ne le trouva plus, parce que Dieu l'avait enlevé"; car avant cet enlèvement, il avait reçu ce témoignage qu'il avait plu à Dieu.
6 or, sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie qu'il existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.
7 C'est par la foi que Noé, divinement averti des événements qu'on ne voyait pas encore, construisit, avec une pieuse crainte, une arche pour sauver sa famille; c'est par elle qu'il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s'obtient par la foi.
8 C'est par la foi qu'Abraham, obéissant à l'appel de Dieu, partit pour un pays qu'il devait recevoir en héritage, et se mit en chemin sans savoir où il allait.
9 C'est par la foi qu'il séjourna dans la terre promise, comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, héritiers comme lui de la même promesse.
10 Car il attendait la cité aux solides fondements, dont Dieu est l'architecte et le constructeur.
11 C'est par la foi que Sara, elle aussi, qui n'était plus dans l'âge de concevoir, en reçut la vertu, parce qu'elle crut à la fidélité de Celui qui en avait fait la promesse.
12 C'est pourquoi, d'un seul homme, déjà comme mort, sortit une postérité aussi nombreuse que les étoiles du ciel, et que les grains de sable innombrables qui sont sur le bord de la mer.
13 C'est dans la foi que ces patriarches sont tous morts, sans avoir reçu l'effet des promesses; mais ils l'ont vu et salué de loin, confessant " qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre. "
14 Ceux qui parlent ainsi montrent bien qu'ils cherchent une patrie.
15 Et certes, s'ils avaient entendu par là celle d'où ils étaient sortis, ils auraient eu le moyen d'y retourner.
16 Mais c'est à une patrie meilleure, à la patrie du ciel, que tendent leurs aspirations. C'est pourquoi Dieu n'a pas honte de s'appeler " leur Dieu ", car il leur a préparé une cité.
17 C'est par la foi qu'Abraham mis à l'épreuve, offrit Isaac en sacrifice.
18 Ainsi celui qui avait reçu les promesses, et à qui il avait été dit : " C'est d'Isaac que naîtra ta postérité ", offrit ce fils unique,
19 estimant que Dieu est assez puissant pour ressusciter même les morts; aussi le recouvra-t-il comme en figure.
20 C'est par la foi qu'Isaac bénit Jacob et Esaü, en vue des choses à venir.
21 C'est par la foi que Jacob mourant bénit chacun des fils de Joseph et qu'il se prosterna appuyé sur le sommet de son sceptre ".
22 C'est par la foi que Joseph; prés de sa fin, fit mention de la sortie des fils d'Israël, et qu'il donna des ordres au sujet de ses restes.
23 C'est par la foi que Moïse à sa naissance, fut caché pendant trois mois par ses parents, parce qu'ils virent que l'enfant était beau, et qu'ils ne craignirent pas l'édit du roi.
24 C'est par la foi que Moïse, devenu grand, renonça au titre de fils de la fille de Pharaon,
25 aimant mieux d'être maltraité avec le peuple de Dieu, que de jouir des délices passagères du péché :
26 il considéra l'opprobre du Christ comme une richesse plus grande que les trésors de l'Egypte; car il avait les yeux fixés sur la récompense.
27 C'est par la foi qu'il quitta l'Egypte, sans redouter la colère du roi; car il tint ferme, comme s'il voyait celui qui est invisible.
28 C'est par la foi qu'il célébra la Pâque et fit l'aspersion du sang, afin que l'exterminateur des premiers-nés ne touchât pas à ceux des Israélites.
29 C'est par la foi qu'ils passèrent la mer Rouge comme une terre ferme, tandis que les Egyptiens qui tentèrent le passage furent engloutis.
30 C'est par la foi que les murailles de Jéricho tombèrent, après qu'on en eût fait le tour pendant sept jours.
31 C'est par la foi que Rahab la courtisane ne périt pas avec les rebelles, pour avoir donné aux espions une sûre hospitalité.
32 Et que dirai-je encore? Le temps me manquerait si je voulais parler aussi de Gédéon, de Barac, de Samson, de Jephté, de David, de Samuel et des prophètes
33 par la foi, ils ont conquis des royaumes, exercé la justice, obtenu l'effet des promesses, fermé la gueule des lions,
34 éteint la violence du feu, échappé au tranchant de l'épée, triomphé de la maladie, déployé leur vaillance à la guerre, mis en fuite des armées ennemis;
35 par eux des femmes ont recouvré leurs morts ressuscités. Les uns ont péri dans les tortures, refusant la délivrance afin d'obtenir une meilleure résurrection ;
36 d'autres ont souffert les moqueries et les verges ; de plus, les chaînes et les cachots ;
37 ils ont été lapidés, sciés, éprouvés; ils sont morts par le tranchant de l'épée; ils ont erré çà et là, couverts de peaux de brebis et de chèvres, dénués de tout, persécutés, maltraités,
38 - eux dont le monde n'était pas digne; - Ils ont été errants dans les déserts et les montagnes, dans les cavernes et dans les antres de la terre.
39 Cependant eux tous que leur foi a rendus recommandables, n'ont pas obtenu l'objet de la promesse
40 parce que Dieu nous a fait une condition meilleure pour qu'ils n'obtinssent pas sans nous la perfection du bonheur.

Chapitre 12
1 Donc, nous aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout ce qui nous appesantit et le péché qui nous enveloppe, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte,
2 les yeux fixés sur Jésus, l'auteur et le consommateur de la foi, lui qui, au lieu de la joie qu'il avait devant lui, méprisant l'ignominie, a souffert en croix, et " s'est assis à la droite du trône de Dieu " (Hébreux11-12/2)
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 18:30



Élevez vos coeurs.
Réponse. Nous les élevons au Seigneur.
Le Prêtre. Rendons grâces au Seigneur notre Dieu.
Réponse. Il est convenable et juste de le faire.

IL est véritablement convenable, juste, et de notre indispensable devoir, qu'en tout temps, et en tous lieux, nous te rendions grâces, ô Seigneur, * Père Saint, Dieu tout-puissant et éternel.

PARCE que tu as donné Jésus-Christ ton Fils unique, afin qu'il naquît pour nous à pareil temps qu'à présent; lui qui, par l'opération du Saint-Esprit, a été fait vrai homme de la substance de la Vierge Marie sa mère; et cela sans tache de péché, afin qu'il nous purifiât de tout péché.


C'EST pourquoi avec tous les anges et tous les saints, et avec toute l'assemblée des cieux, nous louons et nous magnifions ton Nom glorieux; te célébrant continuellement, et disant:

Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des armées; les cieux et la terre sont pleins de ta gloire: A toi soit gloire, ô Seigneur très-haut. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 19:27

[URL=http://imageshack.us]

La Grotte de Lourdes !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:11



MAGNIFICAT(Lc1/47-55)

" Mon âme glorifie le Seigneur,
47 et mon esprit tressaille de joie en Dieu, mon Sauveur,
48 parce qu'il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante.
Voici, en effet, que désormais toutes les générations me diront bienheureuse,
49 parce que le Puissant a fait pour moi de grandes choses.
Et son nom est saint,
50 et sa miséricorde d'âge en âge,
est pour ceux qui le craignent.

51 Il a fait œuvre de force avec son bras;
il a dissipé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur;
52 il a renversé de leur trône les potentats,
et il a élevé les humbles;
53 il a rassasié de biens les affamés,
et il a renvoyé les riches les mains vides.

54 Il a pris soin d'Israël son serviteur,
se ressouvenant de sa miséricorde,
55 — ainsi qu'il l'avait promis à nos pères, —
en faveur d'Abraham et de sa race, pour toujours. "

Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:25

Ah oui! Le Magnificat! Merveilleux! sunny
Je n'y avais pas pensé... thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:27

Merci Élise thumleft ...et bravo! Vous avez réussi... ;)

La paix émanne de ces photos, tout autant que celles d'une icône... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:34

Clotilde a écrit:

Mais dites-moi Alain, histoire de rester dans le but de ce fil: Luther a-t-il écrit de jolies choses au sujet de Marie?

oui, Luther a écrit de jolies choses sur Marie. Une fois, j'avais trouvé dans La Croix des commentaires qu'il a écrits sur le Magnificat, c'était très beau. Mais je n'ai plus le texte, je l'ai envoyé à un ami luthérien !
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:37

un tableau de mon mari :

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:39

À l'époque de la réforme protestante, la mariologie catholique était plus centrée sur la Vierge Mère de Dieu que sur Marie Nouvelle Ève et sur sa participation à la rédemption.



Pour Luther, dans ce titre "Mère de Dieu" est contenu tout l'honneur de Marie parce que d'elle on ne peut rien dire de plus grand :


« Les "grandes choses" ne sont pas autre chose que ceci : elle est devenue la Mère de Dieu, en une telle oeuvre sont données tant de dons et de si grands biens que personne ne peut les comprendre.

De cela lui vient tout honneur, toute béatitude, ainsi que sa position singulière dans toutes les générations humaines, parce que personne comme elle n'a eu du Père céleste un enfant et un enfant semblable.

Et elle-même ne peut pas lui donner un nom pour sa grandeur immense, et ne peut que déborder d'amour, car ce sont de grandes choses qu’on ne peut ni exprimer ni mesurer. Donc par un mot, en l'appelant "Mère de Dieu", on comprend tout son honneur ; on ne peut ni lui dire ni dire d'elle rien de plus grand, même si on avait autant de langues que sont les feuilles et l'herbe, les étoiles du ciel et le sable de la mer. Aussi le cœur doit réfléchir sur ce que signifie être la "Mère de Dieu". »

(Luther, le Magnificat)




"Mère de Dieu", Marie l’est au vrai sens du terme, en tant que Mère du fils de Dieu. Dans la confession de foi de Luther sur la Cène du Christ, en 1528, on lit :


« Je crois… que Marie, la Vierge sainte est une mère dans le sens le plus vrai du mot et non seulement de l’homme-Christ, comme les Nestoriens l’enseignent, mais du Fils de Dieu comme Luc dit: "celui qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu". Tel est notre Seigneur et le Seigneur de tous, Jésus-Christ, le même de Dieu et de Marie, vrai Fils naturel de Dieu et de Marie, vrai Dieu et homme. » (W 26,501)



Peu avant de mourir, Luther confirme :


« … Le même que Dieu engendra dans l’éternité, elle l’enfanta dans le temps. » (W 50/III,708)



Luther vérifie que le contenu du titre est déjà présent en Lc 1,32 (Fils du Très-haut), Lc 1,43 (Mère du Seigneur) ; Lc 2,11 (Sauveur, Christ, Seigneur) ; Ga 4,4. Ces témoignages prouvent assez que Marie est la Mère de Dieu. (W 50,591-592)



La façon dont Luther exprime sa foi en "Marie, mère de Dieu" est conforme à celle de la foi catholique

En utilisant le titre "Mère de Dieu", Luther entend réaliser un recentrement christologique et théologique. En parlant de Marie il veut reconduire la foi au Christ et à travers le Christ à l'action salvatrice exclusive de Dieu.



Jésus, tout en étant vrai homme, n'est pas un homme quelconque. S'il était seulement homme il ne pourrait pas nous sauver. Il est le salut même, le salut en personne, il est Dieu.



D'un autre côté, Jésus-Christ est Dieu dans la chair de l'homme, le Verbe Incarné. (...) Plusieurs fois il affirme de ne pas connaître ni adorer d’autre Dieu que Celui qui s'est fait homme : il n’y en a pas d’autre par lequel on puisse trouver le salut. » (Entretien de Marburg 1529, W30/III,132)



A présent, si le Christ est Dieu concrètement dans la chair humaine, il est le Fils de Marie en toute sa totalité et non pas simplement comme homme, Marie est la Mère de Dieu.



Le titre de "Mère de Dieu" est donc destiné - selon Luther - à manifester la divinité du Christ et à témoigner de l’œuvre de Dieu en Marie :




« Quoiqu’Elisabeth l'ait avec perspicacité reconnue comme la Mère de Dieu, c’est avec une pénétration encore plus grande que la Vierge a vu que Dieu seul est grand en toutes les choses... La Bienheureuse Vierge voit Dieu en toutes choses, elle n'adhère à aucune créature et rapporte tout à Dieu.... la bienheureuse Vierge est ainsi pure adoratrice de Dieu, (purissima cultrix Dei), qui magnifie Dieu seul au-dessus de toutes les créatures » (W 1,60-77: Sermoni 1514-1517).



A la fois l'accueil que Luther réserve au titre "Theotokos" et l'explication qu'il en donne sont parfaitement dans la ligne de la foi de l'Église.



___________

Bibliographie :

C.COLLO Maria nel pensiero di Luther, Theotokos 1996, n° 1, p. 220-223

N.B. Cette revue est une revue de recherches interdisciplinaires en mariologie, dirigée par Alberto Valentini, éditée par l’Association centro Mariano Monfortano, via Romagna, 44 – 00187 Roma.




Père Carlo Collo
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:42



Tota pulchra es amica mea, et macula non est in Te !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:44

sunny sunny sunny sunny sunny

Ave Maris Stella

Salut, étoile de la mer,
Sainte Mère de Dieu,
Mère qui resteras vierge,
Heureuse porte du Ciel.
Toi qui fus saluée
Par l'Ange Gabriel,
Mère des vivants, Eve nouvelle,
Accorde-nous de Dieu le bonheur.

Brise les liens des pécheurs,
Donne la lumière aux aveugles,
Écarte de nous le mal.
Obtiens-nous de Dieu la bonheur.

Montre toujours que tu es Mère:
Qu'il recoive de toi nos prières,
Celui qu is'est fait ton enfant,
Celui qui pour nous s'est fait chair.
O Vierge qui n'as pas d'égale,
Vierge douce entre toutes,
Obtiens-nous le pardon,
Donne-nous un coeur humble et pur.

Rends sainte notre vie,
Rends sûre notre route
Afin, que contemplant Jésus,
Nous partagions sans fin ta joie.
Louange à Dieu le père,
Gloire au Christ souverain,
Ainsi qu'au Saint-Esprit;
Aux Trois le même honneur.


flower flower flower

Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:46

Dominique a écrit:
un tableau de mon mari :


cheers cheers cheers

Toute intérieure et priante... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:49

Théophane, votre image est un peu grande, je crois... :oops: Chez moi elle ne s'affiche pas... :| Pourriez-vous la redimensionner?

Merci pour votre participation! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:51

c'est une copie de la Pietà de Michel-Ange, qui est en marbre. Dans le tableau, mon mari l'a faite moitié marbre et moitié vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:55

Dominique a écrit:
c'est une copie de la Pietà de Michel-Ange, qui est en marbre. Dans le tableau, mon mari l'a faite moitié marbre et moitié vivante.

oui, c'est trés réussi! Smile
On dirait qu'elle sort du tableau! ;)
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 20:58

Nous pouvons prier avec Marie en disant le Pater. C'était l'opinion de Luther. "Le Notre Père vous lie les gens et, de tous, n'en fait qu'un. Chacun prie pour son prochain et avec ses prochains, et cette prière est si forte et si puissante qu'elle est capable de mettre en fuite même la mort". (Luther, Propos de table)

Notre Père qui es aux cieux,

Que ton nom soit sanctifié,

Que ton règne vienne,

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel;

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour,

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

Ne nous soumets pas à la tentation,

mais délivre-nous du mal;

car c'est à toi qu'appartiennent, aux siècles des siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 21:10

Merci à tous pour les belles images et le magnificat !

J'aime beaucoup !

quel beau tableau Dominique, ne peut-on voir en plus grand ? c'est superbe ! flower


Et oui Clotilde j'y suis arrivée, je voulais vous passer des photos de mon pélerinage à Banneux mais je n'y arrive pas c'est trop lourd dit l'hébergeur

http://spaces.msn.com/magnificat8/Personal


Mais si vous allez sur mon espace vous verrez les photos !
Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 21:11

Et oui, le Notre Père! La prière qui début chaque dizaine d'un chapelet... cheers


Réjouis-toi Marie, comblée de grâce,

Le Seigneur est avec toi,

Tu es bénie entre toutes les femmes

Et Jésus, le fruit de ton sein, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu,

Pries pour nous, pauvre pécheurs

Maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen


I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 21:16

Merci Alain de nous rapporter ces belles réflexions de Luther au sujet de la Théotokos... Smile

Luther a écrit:
en l'appelant "Mère de Dieu", on comprend tout son honneur ; on ne peut ni lui dire ni dire d'elle rien de plus grand, même si on avait autant de langues que sont les feuilles et l'herbe, les étoiles du ciel et le sable de la mer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 21:21



Voici Ste Bernadette de Lourdes, un tableau qu'a réalisé un ami !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 22:59

Clotilde a écrit:
Spéciale dédicace pour Jean-Yves



Gospa, Majka moja,
Kraljica mira
Gospa, Majka moja,
Kraljica mira
Gospa, Majka moja, Gospa, Majka moja, Ti
Gospa, Majka moja, Gospa, Majka moja, Ti


Merci, Clotilde


J'ai rectifié l'orthographe.
Et voici la traduction.

Marie, ma Mère, Reine de la Paix
Reine de la Paix Marie,
Marie, tu es ma Mère.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Mer 03 Mai 2006, 23:03

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Merci, Clotilde

J'ai rectifié l'orthographe.
Et voici la traduction.

Marie, ma Mère, Reine de la Paix
Reine de la Paix Marie,
Marie, tu es ma Mère.

Bienvenue Jean-Yves! cheers

Oui, je savais que tu corrigerais.. ;)

Je l'ai appris d'oreille à Medjugorje, il y a plus de 10 ans.. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Jeu 04 Mai 2006, 08:35



Hymne acathiste à la Mère de Dieu
(version chantée aux Foyers de Charité)

http://viacrucis.free.fr/prieres/acathiste.html


Réjouis -toi ..en qui resplendit la joie du Salut

Réjouis -toi ..en qui s'éteint la sombre malédiction

Réjouis -toi ..en qui Adam est relevé de sa chute

Réjouis -toi ..en qui Eve est libérée de ses larmes



Réjouis -toi ..Montagne dont la hauteur dépasse la pensée des hommes

Réjouis -toi ..Abîme à la profondeur insondable même aux anges

Réjouis -toi ..tu deviens le Trône du Roi

Réjouis -toi ..portes en ton sein Celui qui porte tout



Réjouis -toi ..Etoile qui annonce le Lever du Soleil

Réjouis -toi ..tu accueilles en ta chair ton enfant et ton Dieu

Réjouis -toi ..tu es la première de la Création Nouvelle

Réjouis -toi ..en toi nous adorons l'Artisan de l'Univers



Réjouis -toi ..Epouse inépousée



Alleluia, alleluia, alleluia !




Réjouis -toi ..tu nous ouvres au secret du Dessein de Dieu

Réjouis -toi ..tu nous mènes à la confiance dans le silence

Réjouis -toi ..tu es la première des merveilles du Christ Sauveur

Réjouis -toi ..tu récapitules la richesse de sa Parole



Réjouis -toi ..Echelle en qui Dieu descend sur la terre

Réjouis -toi ..Pont qui unit la terre au ciel

Réjouis -toi ..Merveille inépuisable pour les anges

Réjouis -toi ..Blessure inguérissable pour l'Adversaire



Réjouis -toi ..ineffable Mère de la Lumière

Réjouis -toi ..tu as gardé en ton coeur le Mystère

Réjouis -toi ..en qui est dépassé le savoir des savants

Réjouis -toi ..en qui est illuminée la foi des croyants



Réjouis -toi ..Epouse inépousée



Réjouis -toi ..Jeune pousse au Bourgeon immortel

Réjouis -toi ..Jardin au Fruit qui donne Vie

Réjouis -toi ..en qui a germé le Seigneur notre Ami

Réjouis -toi ..tu as Conclu le Semeur de notre vie



Réjouis -toi ..Champ où germe la Miséricorde en abondance

Réjouis -toi ..Table qui offre la Réconciliation en plénitude

Réjouis -toi ..tu prépares l'Espérance du Peuple en marche

Réjouis -toi ..tu fais jaillir la Nourriture d'Eternité



Réjouis -toi ..Parfum d'une offrande qui plaît à Dieu

Réjouis -toi ..en qui tout l'univers est réconcilié

Réjouis -toi ..Lieu de la bienveillance de Dieu pour les pécheurs

Réjouis -toi ..notre assurance auprès de Dieu



Réjouis -toi ..Epouse inépousée
Revenir en haut Aller en bas
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Jeu 04 Mai 2006, 09:12

Citation :
Maintenant et à l'heure de notre mort

tiens tiens...ça ne vous rappelle rien ? :DD
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Jeu 04 Mai 2006, 12:05



Cette icône bien-aimée peut paraître étrange aux yeux d'un occidental moderne. Elle ne dépeint pas Marie comme une délicate jeune fille aux yeux baissés. Son regard droit, ses traits vigoureux s'imposent à notre attention. Nous sommes frappés par les qualités irréalistes des silhouettes. Jésus a la taille d'un bambin, mais ses traits sont ceux d'un enfant plus âgé. Marie et Jésus ne sont pas dressés sur une scène, mais flottent sur un fond d'or.

Cette peinture fut peinte selon le style byzantin de l'Église Orientale. Le but de ce style artistique n'est pas de montrer une scène ou une personne ravissante, mais de transmettre un merveilleux message spirituel. Comme l'artiste s'efforce de communiquer quelque chose de plus glorieux que tout ce qui existe dans ce monde-ci, l'image n'est pas un portrait réaliste. Une peinture byzantine ressemble à une porte. Voir une belle porte, c'est charmant; mais qui veut bien se tenir simplement là, à regarder la porte? Nous voulons ouvrir la porte et la franchir. La porte pourrait être attrayante ou insignifiante, mais ce n'est qu'une porte; elle est là pour nous conduire vers un nouveau monde.

Voilà comment nous pouvons nous approcher de cette peinture. L'artiste, réalisant que personne sur terre ne saurait jamais ce dont Marie ou Jésus avaient l'air en réalité, et que leur sainteté ne pourrait jamais être dépeinte en termes purement humains, a exprimé leur beauté et leur message sous forme de symboles.

Que voyez-vous quand vous regardez cette image?

En tout premier lieu, vous voyez Marie, car elle domine l'image et elle regarde droit vers vous; non pas vers Jésus, ni vers le ciel, ni vers les anges au-dessus de sa tête. C'est vous qu'elle regarde, comme si elle avait quelque chose de très important à vous dire. Ses yeux semblent être sérieux, voire même tristes, mais ils commandent l'attention.

C'est une femme exceptionnelle, une femme de pouvoir et de détermination. Elle repose sur un fond d'or, symbole du ciel au Moyen-Âge. Elle porte des robes d'un bleu sombre, assorties d'une bordure verte et d'une tunique rouge. Le bleu, le vert et le rouge sont les couleurs de la royauté. Seule l'impératrice était autorisée à porter ces couleurs.

L'étoile à huit branches, déposée sur son front, fut probablement ajoutée par un artiste postérieur pour représenter l'idée orientale que Marie est l'étoile qui nous guide vers Jésus. Pour renforcer le symbolisme, se trouve une croix ornementale à quatre bras, à gauche de l'étoile, sur son voile.

Les lettres au-dessus de sa tête la proclament Mère de Dieu (en grec).

En regardant la peinture, nous savons qu'elle a le pouvoir d'intercéder pour nous au ciel.

Le regard de Marie est fixé sur nous, mais ses bras portent Jésus. Dans les icônes byzantines, Marie n'est jamais montrée sans Jésus, car Jésus est le coeur de la foi. Jésus porte, lui aussi, des vêtements royaux. Seul un empereur pouvait porter la tunique verte, l'écharpe rouge et le brocard d'or tels que dépeints sur l'image. Les initiales grecques à droite de l'enfant et son halo décoré par une croix proclament qu'il est "Jésus Christ".

Jésus ne nous regarde pas, ni Marie, ni les anges. Bien qu'il se cramponne à sa mère, il regarde au loin, vers quelque chose que nous ne pouvons pas voir - quelque chose qui l'a fait courir si vite vers sa mère qu'une de ses sandales a failli tomber par terre, quelque chose qui le porte à s'accrocher à elle pour y quêter protection et amour..

Qu'est-ce qui peut effrayer à ce point un petit garçon, voire même le Fils de Dieu?

Les personnages qui voltigent de chaque côté de Jésus et de Marie - les lettres grecques placées au-dessus d'eux les identifient comme les archanges Gabriel et Michel - nous en donnent la réponse. Plutôt que de brandir des harpes ou des trompettes de louange, ils portent les instruments de la Passion du Christ.

OÀ gauche, Michel tient une urne remplie de vinaigre que les soldats offrirent à Jésus sur la croix, la lance qui a transpercé son côté et le roseau muni de l'éponge.

À droite, Gabriel porte la croix et les quatre clous.

Jésus a entrevu une partie de sa destinée - la souffrance et la mort qu'il devait endurer. Bien qu'il soit Dieu, il est également humain et éprouve de la frayeur à la vue de son terrifiant avenir. Il est accouru vers sa mère qui le tient collé sur elle en ce moment de panique, de la même façon qu'elle se tiendra à son côté au cours de sa vie et à l'heure de sa mort. Bien qu'elle ne puisse lui épargner sa souffrance, elle peut l'aimer et le réconforter.

Et alors, pourquoi Marie nous regarde-t-elle si intensément plutôt que de jeter les yeux sur son fils dans la détresse? Son regard nous emporte dans l'histoire, nous fait prendre part à la peinture et à la douleur. Son regard nous dit que, tout comme Jésus accourt vers sa mère pour y trouver refuge, ainsi nous pouvons accourir vers Marie.

Sa main ne serre pas les mains de son fils effrayé dans une attitude d'étreinte protectrice, mais demeure ouverte, nous invitant à placer nos mains dans les siennes et à nous joindre à Jésus.

Marie sait qu'il y a dans nos vies beaucoup de choses périlleuses et terrifiantes, et que nous avons besoin de quelqu'un à qui nous confier dans les moments de souffrance et d'effroi. Elle nous offre le même réconfort et le même amour qu'elle a donnés à Jésus. Elle nous dit de courir vers elle aussi vite que Jésus, si vite que nous ne devons même pas penser à ce que nous portons, ou comment nous y allons; nous arrivons tout simplement.

Qu'est-ce que nous attendons?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Jeu 04 Mai 2006, 12:25

Elise a écrit:


Dans les icônes byzantines, Marie n'est jamais montrée sans Jésus, car Jésus est le coeur de la foi.

C'est pourquoi, j'ai exigé la Théotokos.Parce qu'elle est le Symbole de Lc1/35 et non pas une idole:elle renvoie à J-C! Sinon, les autres représentations de Marie sont indigentes et gravement carencées. Par exemple:"l'immaculée"... conception!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florilège Marial   Jeu 04 Mai 2006, 12:34

Alain Rioux a écrit:
Elise a écrit:


Dans les icônes byzantines, Marie n'est jamais montrée sans Jésus, car Jésus est le coeur de la foi.

C'est pourquoi, j'ai exigé la Théotokos.Parce qu'elle est le Symbole de Lc1/35 et non pas une idole:elle renvoie à J-C! Sinon, les autres représentations de Marie sont indigentes et gravement carencées. Par exemple:"l'immaculée"... conception!

Alain,

Je suis d'avis aussi que la Ste Vierge doit toujours renvoyer à Jésus.
Dans les apparitions reconnues, elle renvoie toujours à Jésus c'est un des critères de reconnaissance.

Je ne comprends pas votre réflexion au sujet de l'Immaculée Conception ?
scratch salut
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Jeu 04 Mai 2006, 12:41

Elise a écrit:
Alain Rioux a écrit:
Elise a écrit:


Dans les icônes byzantines, Marie n'est jamais montrée sans Jésus, car Jésus est le coeur de la foi.

C'est pourquoi, j'ai exigé la Théotokos.Parce qu'elle est le Symbole de Lc1/35 et non pas une idole:elle renvoie à J-C! Sinon, les autres représentations de Marie sont indigentes et gravement carencées. Par exemple:"l'immaculée"... conception!

Alain,

Je suis d'avis aussi que la Ste Vierge doit toujours renvoyer à Jésus.
Dans les apparitions reconnues, elle renvoie toujours à Jésus c'est un des critères de reconnaissance.

Je ne comprends pas votre réflexion au sujet de l'Immaculée Conception ?
scratch salut

Parce que " l'immaculée"... conception n'a pas de fondement scripturaire et est même contraire à celui-ci, selon Rom3/1-20, Eph2/1-3, par exemple. Même Thomas d'Aquin n'y adhérait pas. C'est tout dire!...

De plus, cette image renvoie à sa fonction de co-rédemptrice, contrairement à ITim2/5. Donc, elle est gravement fautive!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Florilège Marial   Jeu 04 Mai 2006, 14:20

J'aime beaucoup ce fil.

J'ai été converti par Marie, à l'âge de 13 ans, dans l'église ND des miracles à Rennes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Florilège Marial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Florilège Marial
» Le culte marial : fausse doctrine ....
» Benoît XVI et le culte marial
» Miracle marial ?
» Mort de don Gobbi, fondateur du Mouvement Sacerdotal Marial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: