DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LA CHARITE DANS LE VETEMENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
adamev



Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 14:29

Et je vous retourne cet aimable compliment.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 14:31

Je suis catholique, mon cher, j'ai bien des défauts et de nombreux péchés, mais je ne suis pas prisonnière d'une secte.

Tôt ou tard, il vous faudra quitter cette secte, avant votre mort, le temps passe et est compté, c'est très sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 14:34

Citation :
MIKAELE a écrit:
C'est en rapport avec le « Cheval de Troie » pour parler d'un don qui s'avère être en fait un ... traquenard, pardon de ramener ma science....
La phrase « Timeo Danaos et dona ferentes : « Je crains les Grecs, même quand ils apportent des cadeaux » ou « attention aux Grecs porteurs de cadeaux », ce n'est pas l'Odyssée mais l'Enéide..... Virgile fait parler ainsi Laocoon, fils du roi Priam et d'Hécube, lorsque les Troyens découvrent le cheval sur le rivage et sont divisés sur ce présent, alors que Laocoon les met en garde.
Rien à voir avec la méfiance vis-à-vis de la flatterie, évoquée par Adamev, par contre, universelle et vieille comme le monde... certainement!


Autant pour moi!
va pour l'Eneide... Mais je maintiens le rapport étroit avec le précepte cité par Adamev: que sont les cadeaux des grecs, sinon un moyen de corrompre le jugement des troyens?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 14:47

julia a écrit:
Je suis catholique, mon cher, j'ai bien des défauts et de nombreux péchés, mais je ne suis pas prisonnière d'une secte.

Je connais et fréquent de nombreux catholiques qui ne se permettent pas vos jugement péremptoires. La vôtre de secte, du moins l'image que vous présentez de l'église romaine, est tellement pernicieuse que vous ne vous rendez même plus compte de l'endoctrinement qui est le vôtre.

Tôt ou tard, il vous faudra quitter cette secte, avant votre mort, le temps passe et est compté, c'est très sérieux.

P.e, que par un éclair de lucidité, aurez-vous quitté la vôtre avant que j'ai quitté la maçonnerie? Allons savoir? Et encore une fois laissez donc Dieu en décider.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 14:49

Tan pis pour vous, vous êtes en pleine connaissance et dans votre libre arbitre
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 14:54

Citation :
adamev a écrit:
julia a écrit:
Attention néanmoins à ne pas s'obstiner dans l'erreur

N'est jugée "erreur" que ce qui sort des carcans de ceux qui prétendent détenir la vérité (et qui ont une peur panique d'en lâcher la laisse ne serait-ce qu'un instant).

Vous connaissez comme moi la fable du Loup et du Chien.


Les fidèles de l'Eglise ne prétendent rien: ils croient, en toute certitude si je puis dire; pas vous? et même s'ils avaient cette prétention de détenir la vérité, ce ne serait que pour l'avoir reçue.
En réalité, ils reçoivent la vérité-en la personne de Jésus-Christ, telle que donnée par Lui à Son Eglise.

Quant aux carcans, ils enferment aussi bien -et bien mieux encore- ceux qui, refusant de voir la vérité où elle est et dans sa simplicité première, pour la seule raison qu'elle leur a été donnée, préférant la rechercher dans l'ambiguité de leur profession et l'obstination même de leurs errements.

Au libertarisme qui ouvre sur le relativisme et la servitude du péché, il convient de préférer les dogmes qui enferment sur le ciel infini.
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 15:00

Karl,
Rapport il y a, si vous voulez, mais à mon sens, c'est différent, il y a eu double manoeuvre, séduction d'une part et dans le même temps "tromperie sur la marchandise", le cheval n'étant pas une offrande aux dieux, mais une machination, un plan machiavélique pour mieux abattre l'autre et ce, dans un combat déloyal, ce que vous appelez sans doute corruption, effectivement...
D'autre part, je me permettrai de signaler l'ouvrage suivant pour mettre un terme que j'imagine, hélas, provisoire à ce débat déchaîné sur la franc-maçonnerie et le catholicisme, le livre de William Schnoebelen : « La Franc-Maçonnerie. Au-delà de la lumière… » pubié en 2010 aux Éditions Roi des rois. Vous pouvez obtenir ce livre à cette adresse : www.editions-roidesrois.com


Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 15:14

adamev a écrit:
Bof un singe reste un singe en jupe, panatalon, soutane blanche , noire ou rouge, robe de bure, kilt, burka ou tablier de soubrette.

Au moins vos cardinaux à longues traînes et barettes n'ont pas besoin de balais et pelles... la poussière on sait où elle est...

:mdr:

et sans te chercher la bagare

Faut pas réveiller le FM qui dort.


C'est vrai que c'est seyant, le tablier de cochon, les gants trois fois trop grands, le cordon de soie noire et l'épaule dénudée, le tout dans des caves au sol en damier...

Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 15:17

[quote="adamev"]conception hérétique et personnelle du catholicisme.


Citation :
N'est considérée comme telle que par ceux qui prétendent détenir la vérité. Ce qui n'est ni mon cas ni celui de la maçonnerie dans son ensemble qui n'est pas une religion et n'a donc pas à être comparée à elles (les religions).

Tous les hérétiques disent cela; et si la maçonnerie n'est pas une religion, elle en a bien quelques attributs, sinon qu'y viennent donc faire le GADLU? Et le serment sur la Bible? Et pourquoi un rituel? Et comment se fait-il enfin qu'elle ait elle aussi ses hérétiques (puisque vous admettez que la FM ne prétend pas détenir la vérité "dans son ensemble"???


Citation :
Petit rappel : Au sortir de l'Arche Noé construit un autel de simples pierres sèches sur lequel il brûle quelques brindilles à la gloire de YHWH. Cette simple offrande plait à Dieu qui établit son Alliance et institue du même coup Noé, en tant que chef de famille (et après lui tous les chefs de familles), comme prêtre devant le très haut.
Plus tard c'est la clique sacerdotale d'Aaron qui détourne le peuple de la vraie foi.
Plus tard c'est Jésus qui fustige l'ignorance crasse et supine de cette même caste sacerdotale.

Eh, oui: tous les jours il faut ressasser: les hommes ont la mémoire courte; d'où l'intérêt d'un Magistère qui la leur rappelle, à temps et à contre-temps.
Aaron? Encore un francmac infiltré! :twisted:


Citation :
Alors le jugement d'un Karl, par ailleurs renégat de la maçonnerie....

Au contraire, vous devriez faire confiance à qui est capable de reconnaitre son erreur!
Vous n'appréciez pas les renégats? Mais qu'êtes-vous vous-même vis-a-vis de l'Eglise qui vous a baptisé et vous met en garde contre vos fréquentations anticléricales?


Citation :
Mais je continue de m'instruire... merci Mikaele... je sens la prof de lettres classiques pointer son nez????

Et moi je sens le danaen qui pointe le bout de son cadeau! santa Défiez-vous Mikaele!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 18:35

MIKAELE a écrit:
« La Franc-Maçonnerie. Au-delà de la lumière… » pubié en 2010 aux Éditions Roi des rois. Vous pouvez obtenir ce livre à cette adresse : www.editions-roidesrois.com


Je cite :
LA FRANC-MACONNERIE, au-delà de la lumière...
Pour certain c’est une merveilleuse organisation chrétienne. Mais pour les francs-maçons de haut niveau qui savent ce qui se passe derrière la scène, c’est quelque chose de très différent.
Lorsque que William Schnoebelen (ndlr : l'auteur) était sorcière (wicca) (ndlr : tout un programme), il étudia dur pour atteindre le 33 degré de la franc-maçonnerie. Mais plus il gravissait les marches plus ce qu’il découvrait devenait ténébreux.
Cet ouvrage dévoile les secrets cachés de la franc-maçonnerie. Si vous pensez qu’une personne peut-être un bon chrétien et un bon franc-maçon, vous avez besoin de connaître les faits. Savez-vous que :
• Pour être franc-maçon vous devez faire un vœu qui en réalité nie Jésus-Christ !
• Le père de la franc-maçonnerie moderne a dit que « Lucifer est Dieu !
• Que les symboles de la franc-maçonnerie, l’équerre et le compas représentent les organes sexuels de l’homme et de la femme.
Découvrez les faits cachées divulgués par une personne qui connait ce que les francs-maçons de degré inférieur n’ont jamais entendu…que les ténèbres se tapissent derrière la lumière de la franc-maçonnerie.


Quel c.. mais quel c..! A moins que ce ne soit qu'un triste sire qui se fait du fric sur le dos de la maçonnerie et des crédulus du genre de ceux qu'on rencontre ici et là.

JC est cité dans plusieurs degrés maçonniques et pas seulement comme grand sage de l'humanité.
Ce n'est pas "le père de la FM" (A Pike sans doute) c'est st Jérôme, St Pierre et st Jean qui qualifient Jésus "d'étoile du matin" = Lucifier.
Je suppose que l'auteur a dû essayer de se rentrer un compas ou une équerre là où je pense. S'il l'a fait sans dommage... c'est qu'il a des moeurs curieuses. S'il a essayé sur autrui c'est un malade juste bon à enfermer.

Dieu merci je fais crédit à la hiérarchie de toutes les églises de ne pas croire un seul instant à ces fariboles.

Je vous avais prise pour intelligente... me serait-je trompé?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 18:47

Chris Prols a écrit:
C'est vrai que c'est seyant, le tablier de cochon, les gants trois fois trop grands, le cordon de soie noire et l'épaule dénudée, le tout dans des caves au sol en damier...

Erreur mon cher le tablier est de peau d'agneau retourné (blanc) ou de soie.
J'ai pour vous un peu de dégrispol pour nettoyer et remettre à neuf votre vieille casserole.
Mais pour vos neurones à part un branchement direct sur un coup de foudre je ne vois pas matière à vous venir en aide.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 18:57

Aaron? Encore un francmac infiltré!

P.e mais plus sûrement le frère de Moïse.

l'intérêt d'un Magistère

Qui ne témoigne que de l'igborance crasse et supine de la caste sacerdotale.

Eh non je ne suis pas un renégat de l'Eglise Une, Sainte, Universelle et Apostolique la seule fondée par JC... quant à l'église (romaine) une parmi d'autres... je ne suis critique que de certains de ses dogmes d'appartenance et de quelques excès cléricaux. Pour le reste je pense être parfaitement "catholique".

Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 533
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 19:35

Concernant le vêtement voici un texte donné à Monique Marie dans le Sixième cahier d'Amour :

Sixième cahier d’Amour

Annexe

Remarque préliminaire importante

Cette annexe s’adresse expressément aux fidèles vivant déjà de Ma grâce dans la Sainte Eglise Catholique et qui prient de tout leur cœur ma Très Sainte Mère. Ceux qui n’ont pas encore fait ce chemin pourront en effet difficilement comprendre tout de suite ces messages et y accéder, sauf par une grâce tout à fait particulière. Cependant ils peuvent les lire en sachant que Ma Miséricorde leur laisse le temps de se sanctifier pour pouvoir un jour y souscrire.

N’oubliez pas que votre doux Sauveur vous aime d’un Amour qui sait attendre.

Mardi 16 juin 2009 : fête de saint Jean-François Régis, envoyé en mission dans le Velay, mort d’épuisement et de froid à La Louvesc en 1640.
Va maintenant plus loin dans l’enseignement sur les vêtements.

Si tu oses dire aux femmes de bonne volonté qui M’aiment, Me prient, reçoivent Mes saints Sacrements, et ont la grâce de connaître et d’aimer Ma Très sainte Mère, que le port du pantalon est un péché, si tu oses le dire, il en découlera ceci :

Tout d’abord, elles auront à aller s’en confesser et cette confession, bien que souvent au départ incomprise de nombreux prêtres, les aidera énormément à les quitter et donnera des grâces particulières aux prêtres eux-mêmes.

Ensuite elles ne pourront plus en porter sans savoir que cela est un péché, que cela Me blesse et les blesse. Cette bataille sera presque gagnée d’avance, à cause de ces mots : porter un pantalon pour une femme qui M’aime est un péché.

C’est un enseignement difficile, Monique-Marie. C’est une épée tranchante, mais quelle délivrance quand l’être humain a une claire vision de ce qui est bon et de ce qui est mauvais. Le tentateur ne pourra plus venir les importuner, car elles M’aiment et veulent Me faire plaisir.

Délivrance, oh, délivrance !
Je vous purifie, Je vous fortifie, Je vous guéris, Je vous transforme, Je vous élève et avec vous, par vous, Je relève toute la France.
N’oubliez pas que ce combat n’est pas seulement entrepris pour vous guérir, mais aussi pour éloigner les jeunes de l’homosexualité, les éloigner de cet horrible péché qui les attire vers l’enfer. Oh, Mon Cœur saigne, Mon Cœur implore ! Mes sœurs, Mes bien-aimées, gardez-vous de tout péché, pour sauver vos familles, vos enfants, vos petits-enfants, les générations qui, sans vous se perdront.

J’ai confiance en vous.

Votre doux Jésus



Ainsi que le texte du 11 novembre 2009 :


Le 11 novembre 2009

Saint Martin
,
Priez pour nous,
Priez pour la France comme vous l’avez fait en 1918 pour qu’advienne cet armistice, le jour de votre fête ! Merci, Saint Martin.

Du port de la casquette pour la femme.

Parle encore pour la France, de ce combat pour elle, puisque Saint Martin lui-même t’y invite avec Moi et à ce sujet ose parler maintenant du port de la casquette par la femme et des métiers que celle-ci exerce. Le sujet paraîtra à première vue surprenant et fort secondaire par rapport à ce qui paraît le plus urgent, mais comme pour le port du pantalon, les petites âmes qui M’aiment vraiment, le comprendront, y obéiront et verront combien tout est important pour guérir et en même temps M’aider à sauver votre pays.

Un des objectifs cachés de vos sociétés actuelles étant d’en radier toute véritable féminité, laquelle rappelle celle de Ma Très sainte Mère, et par elle, la véritable famille chrétienne, on vous a amenées insidieusement depuis quelques années, en plus du port du pantalon dont Je vous ai déjà parlé, à porter en été des casquettes. Cela vous a semblé sympathique et pratique si bien que vous les avez adoptées ! Vous n’y avez vu qu’une mode, cependant vous vous trompez. C’est pourquoi Je veux encore ici vous instruire.

Tout d’abord réfléchissez à la racine de ce mot. D’où vient-il donc ? Il vient tout simplement du mot : casque, qui à l’origine, a un rapport direct avec la guerre, le combat, la défense d’un territoire, donc avec l’homme.

Le fait que le port de cette casquette s’impose peu à peu sans même que celle-ci s’en offusque, jusqu’à en acheter sur des lieux de pèlerinages, montre une fois de plus combien la femme a perdu de sa féminité et combien son déni finit par devenir la norme.

Ensuite, regardez, observez les visages de celles qui la portent. La casquette ne les embellit pas, mais au contraire les enlaidit, et J’ai donné à Ma messagère la grâce de voir cet enlaidissement afin qu’elle ait le courage d’écrire pour vous ce que Je veux que vous sachiez. Mes filles, vous qui M’aimez et priez Ma Sainte Mère, vous êtes le reflet de sa beauté sur la terre ! Les hommes, les enfants, les autres femmes même ont besoin de voir cette beauté, non pas une beauté vaniteuse, mais une beauté pudique toute empreinte de Mon amour. Ils en ont besoin à un point que vous ne pouvez imaginer, car cette beauté-là, qui est la seule véritable, les console et les rassure ! Oui, à travers elle, ils peuvent encore croire qu’il existe en France des femmes, de vraies femmes, non pas uniquement des alter egos conquérantes, jamais satisfaites, infidèles et agressives.
Aussi, pour eux et pour vous-mêmes, ne portez plus ce qui vous enlaidit et vous masculinise. Portez ce qui sied à votre mission d’amour, de compassion, de douceur et d’accueil, et pensez toujours à Ma Très Sainte Mère avant d’acheter un vêtement : Elle vous guidera.

Faites vite, Mes filles, car le monde souffre, les enfants souffrent, Mes enfants se suicident, Mes enfants, à peine ont-ils 12 ans, qu’ils boivent et se droguent. Mes enfants désorientés cherchent partout la compassion qu’ils ne trouvent plus nulle part. Ayez pitié, ayez pitié ! Faites sacrifice de ce qui ne vous appartient pas, pour eux d’abord.

De plus, aimez d’un amour de charité les hommes en acceptant de M’écouter et de leur rendre leur place. Faites vite, Mes filles. Le monde a besoin de vos sacrifices pour ne pas mourir écrasé de douleur
. Des hommes de tous âges, à l’instant même où Je donne Mon aimée d’écrire pour vous, se jettent sous les trains, se pendent. Ayez pitié d’eux ! Vous ne pouvez pas aller sauver l’humanité, recueillir chez vous tous ceux qui auraient besoin de votre compassion, mais vous pouvez, par ce petit sacrifice, librement consenti, M’aider à les sauver.

Je vous remercie, Mes petites âmes, Je vous remercie.

Cependant combien d’entre vous le feront vraiment ? Qui accueillera ces enseignements qui dérangent, sans mettre au ban des accusés Mon aimée, sans discuter et sans se rebeller ? Qui, qui s’inclinera vers Ma Bonté, qui veut sauver de toutes les manières, qui demande aux plus humbles les plus humbles choses pour en faire des joyaux d’Amour pour vos frères ? Qui, qui comprendra que tout est véritablement important quand il s’agit de ne plus les laisser mourir de tristesse ?

Votre Aimé,
Le doux Jésus
Qui cherche encore Ses petites âmes
Pour un combat d’humiliées


Continue Mon aimée, continue. Le port du pantalon apparemment anodin, celui de la casquette qui le parait tout autant, cette masculinisation du vêtement accompagnent des choix de société extrêmement néfastes. En effet, l’on vous impose maintenant l’exercice de professions que vous n’auriez jamais dû exercer auparavant et qui vont entièrement à l’encontre de votre féminité et des qualités que J’ai mises en vous.

On vous demande, on exige de vous, en raison même des offres d’emploi qui se raréfient dans les domaines de la compassion ou de l’enseignement, que vous deveniez soldats, policiers, gendarmes ou contrôleuses de train… +

Or votre féminité n’est pas faite pour combattre, faire respecter les lois ou contrôler, mais elle est faite pour accueillir et compatir ! Vous ne pouvez donc être ni soldat, ni policier, ni gendarme, ni contrôleuse de train ! C’est à l’homme de les reprendre peu à peu par Ma Grâce.

Alors comment faire ?

Si vous n’avez pas encore choisi votre futur métier, remettez-Moi tout de suite
vos dons afin que Je les utilise pour Ma Gloire et la vôtre. Je vous guiderai alors vers ce qui vous épanouira. Ayez grande confiance en Ma Puissance, car Je peux tout, pour celui qui veut bien se confier à Moi.

Si hélas vous exercez déjà un métier masculin, commencez par Me prier et recevez le plus souvent possible Mes Sacrements dans Mon Eglise. Implorez chaque jour Ma Très Sainte Mère pour qu’elle purifie vos demandes et vous apprenne peu à peu ce qu’est la véritable féminité. Faisant cela, vous sentirez jour après jour naître d’autres désirs, d’autres aspirations qui se concrétiseront, par Ma Grâce, dans l’exercice d’un autre métier où s’épanouiront vos dons.

Je donnerai d’ailleurs à ce sujet, à certaines d’entre vous les qualités nécessaires pour créer des lieux de compassion où la femme retrouvera sa place que ce soit dans des lieux d’accueil, d’écoute ou même des hôpitaux, comme Je l’ai fait à San Giovanni Rotondo où J’ai créé Moi-même le plus grand hôpital de toute l’Italie, l’Hôpital du Soulagement de la Souffrance, grâce aux prières de Mon cher Padre Pio. Il n’avait pas d’argent, pas la moindre piécette pour entreprendre cette œuvre gigantesque. J’ai tout donné, J’ai tout fait et maintenant Je veux continuer cela partout et particulièrement en France. C’est pourquoi J’ai besoin de la femme, de la femme telle que Je l’ai créée, compatissante, bonne, sensible, douce, aimante, courageuse. J’ai besoin de vous, Mes aimées. Vous verrez qu’obéissant à Mes demandes, vous changerez de manière tout à fait providentielle de métier, et alors commencera la grande aventure de votre vie, dans Mon Amour et vous serez surprises de tous les miracles qui l’accompagneront.

Je ne suis pas un Dieu d’illusion ni de Pacotille comme on aimerait que Je le sois. Je suis le Dieu vivant, qui peut tout, pour tous et sur tout. La seule chose dont J’ai besoin dans cette entreprise d’Amour est la bonne volonté de Mes Aimées, car sans elles, paradoxalement, Je ne peux rien. J’ai lié dans Mon Amour infini Ma propre Volonté à la vôtre, vous ayant désiré libres à Mon Image et Ressemblance et vous aimant jusqu’à risquer de vous perdre. Oh, folie d’Amour. Quand la comprendrez-vous ?

Votre Seigneur
Votre Roi
Votre humble et doux Sauveur




Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 21:22

Des propos magnifiques, dans la droite ligne de la Sainte Tradition de l'Eglise catholique.

Je confirme avoir moi-même reçu, après une neuvaine à Saint Joseph, un travail dans l'éducation tout à fait adapté à mes compétences et talents, et providentiel.

Saint Joseph m'a trouvé un emploi , auprès de jeunes privés de leur maman (divorce), et à qui on n'avait même jamais parlé du Bon Dieu.(et il faut voir la faim et la soif de ces petites âmes !)

J'ai vu la compassion de Notre Seigneur pour ces jeunes âmes

Leur vision de la femme est très abîmée, à cause des situations infiniment douloureuses qu'ils vivent, et à cause aussi des médias qui leur renvoie une image très dure et très superficielle des femmes.

Je fais donc très attention à mes vêtements, sobres, féminins, élégants, et je fais tout ce que je peux pour restaurer cette image de la femme, en leur apportant une éducation, une écoute, de l'affection, et surtout la foi..

Merci Territoire en héritage pour ce texte sublime, je ne connaissais pas ces écrits, mais je vais m'y plonger !!I love you
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 21:40

Citation :
Ensuite elles ne pourront plus en porter sans savoir que cela est un péché, que cela Me blesse et les blesse. Cette bataille sera presque gagnée d’avance, à cause de ces mots : porter un pantalon pour une femme qui M’aime est un péché.

Je reconnais pour expérimenter doucement la jupe à la place du pantalon depuis quelques temps qu'il y a une différence indéniable et que la féminité au sens noble se trouve restaurée, apaisée.
Cependant, de là à qualifier le port du pantalon comme un péché je suis surprise, pas choquée, mais surprise. N'est-ce pas plutôt une sorte de petite imperfection, ou je ne sais, du domaine de la "faute" morale plutôt que du péché.

Je ne connais pas la position de la Sainte Eglise sur ce point ? Je comptais justement poser la question à un prêtre dès que possible pour corriger mes attitudes vestimentaires si nécessaire. De nombreuses femmes portent des pantalons, notamment le Dimanche, dans l'Eglise Tradi où je vais et a priori les prêtres n'y voient pas d'inconvénient aussi j'imaginais qu'il ne s'agit que d'une tradition avec un petit " t " et non la Tradition de l'Eglise comme source d'autorité.
Je ne suis pas spécialiste du tout.

De même, en présence du Saint Père en Espagne de nombreuses jeunes filles portaient un pantalon...
Certainement qui si c'était un péché il y aurai eu une réaction appropriée non ?



Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 21:46

Chère Rose, je crois qu'une femme peut porter un pantalon si certaines circonstances particulières l'exigent.

Ma maman me disait que lorsqu'elle était jeune, les pantalons étaient tout simplement interdits pour les femmes dans les Ecoles Normales.

Je pense que c'est effectivement un inversement des codes hommes/femmes qui est certainement beaucoup moins anodin qu'il n'en a l'air.

Il est clair que ma vie s'est considérablement adoucie depuis que je fais attention à porter des jupes et des vêtements plus féminins, et que je sens dans mes prières que Notre Seigneur apprécie cette attention.I love you
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 22:03

adamev a écrit:
MIKAELE a écrit:
« La Franc-Maçonnerie. Au-delà de la lumière… » pubié en 2010 aux Éditions Roi des rois. Vous pouvez obtenir ce livre à cette adresse : www.editions-roidesrois.com


Quel c.. mais quel c..! A moins que ce ne soit qu'un triste sire qui se fait du fric sur le dos de la maçonnerie et des crédulus du genre de ceux qu'on rencontre ici et là.

JC est cité dans plusieurs degrés maçonniques et pas seulement comme grand sage de l'humanité.
Ce n'est pas "le père de la FM" (A Pike sans doute) c'est st Jérôme, St Pierre et st Jean qui qualifient Jésus "d'étoile du matin" = Lucifier.
Je suppose que l'auteur a dû essayer de se rentrer un compas ou une équerre là où je pense. S'il l'a fait sans dommage... c'est qu'il a des moeurs curieuses. S'il a essayé sur autrui c'est un malade juste bon à enfermer.

Dieu merci je fais crédit à la hiérarchie de toutes les églises de ne pas croire un seul instant à ces fariboles.

Je vous avais prise pour intelligente... me serait-je trompé?

Adamev, allez donc faire un tour sur la dizaine de vidéos de Bill Schnoebelen, si lire vous fatigue au point de ne vous contenter que de la quatrième de couverture d'un livre tout au plus soumis à votre curiosité (intellectuelle, pardonnez-moi de la précision), livre dont par ailleurs en insulter l'auteur de cette manière me paraît pour le moins suspect.
Me permettrai-je de vous rappeler que les esprits, et l'intelligence, sont comme les parachutes, ils ne sont opérationnels que lorsqu'ils sont ouverts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 22:05

Et à vélo dans Paris, pour dépasser les taxis, vaut-il mieux être en jupe ou en pantalon ?
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 22:14

Cher Nilamitp, revoyez Don Camillo, comment se termine la scène où il se prend les sarcasme des citadins au sujet de sa soutane et de son vélo...
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 22:17

Citation :
Chère Rose, je crois qu'une femme peut porter un pantalon si certaines circonstances particulières l'exigent.

Je le pense aussi. La vie active et certaines professions ne permettent pas toujours de porter des jupes ou des robes. Il y aussi tout le répertoire des activités sportives qui impose le port du pantalon ou du short.

Citation :
Je pense que c'est effectivement un inversement des codes hommes/femmes qui est certainement beaucoup moins anodin qu'il n'en a l'air
.

J'ai peu médité cette question mais en y réfléchissant cela se tient en effet.
En revanche ce qui est très difficile c'est déconstruire tous ces codes inculqués dès l'enfance, omniprésents dans la société au point qu'ils nous paraissent totalement naturels voir légitimes.
Je ne porte que des pantalons depuis que je suis petite quasiment, ma mère est très " féministe" version gender et j'ai reçu cette image de la femme qui doit lutter pour arracher le pouvoir aux hommes.
Pour moi c'est une épreuve de porter une jupe, sincèrement, là je prends sur moi à petite dose mais il m'est arrivé samedi de ne plus le supporter dans l'après-midi je l'ai enlevé pour remettre un pantalon, c'était trop, je ne me sentais pas alaise dans ma façon de la porter.
Je m'explique, en soi cela m'a fait beaucoup de bien, mais je ne suis pas habituée à assumer ce vêtement contraignant sur certains points. C'est moins pratique pour plein de choses.
Je dois me faire violence si je veux changer mon mode vestimentaire et pour cela il faut l'aide de l'Eglise.

Toute la mode est aussi axée sur la silhouette pantalon, du coup beaucoup de mes hauts ne vont pas avec les jupes... autant dire que je ne peux pas rayer le pantalon facilement, ni complètement en tout cas pas maintenant et surtout pas aussi brutalement.
Je laisse le Seigneur travailler ma volonté et m'enseigner ce qui peut lui déplaire.

Citation :
Il est clair que ma vie s'est considérablement adoucie depuis que je fais attention à porter des jupes et des vêtements plus féminins, et que je sens dans mes prières que Notre Seigneur apprécie cette attention.

Pour résolution j'ai décidé de lui offrir ma Messe du Dimanche sans pantalon.. sans chemise et sans pantalon, lol.
C'est un petit début, et c'est vrai que les abbé avaient l'air satisfaits eux qui ne me voient qu'en pantalon depuis un an. Le regard des Hommes change c'est indéniable.
Je ne suis pas un modèle à suivre je l'avoue mais je préfère ne pas présumer de mes forces et y aller en douceur...

Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 22:27

Bien sûr, chère Rose, Notre Seigneur nous a bien recommandé de ne pas tout arracher d'un coup, afin de ne pas abîmer les bonnes herbes.

Mais tu as pris la bonne direction en te mettant dans un vêtement manifestement féminin pour la messe, tu verras au fil du temps tes prières comme "facilitées" par ton choix .

Doucement, mais sûrement , avec la grâce de Notre Seigneur sans qui nous ne pouvons RIEN faire.
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 22:47

julia a écrit:


Mais tu as pris la bonne direction en te mettant dans un vêtement manifestement féminin pour la messe, tu verras au fil du temps tes prières comme "facilitées" par ton choix .

Merci de nous avoir remis dans le fil du sujet... nous avions un peu dévié, désolée, mais excusez-moi, là je ne vois pas en quoi porter un vêtement féminin pour la messe peut faciliter la prière? ou alors des années et des années de féminisme bien ancrées dans l'esprit m'ont totalement égarée! La difficulté ne me semblerait pas tant de s'habiller féminin que d'être dans une disposition d'esprit favorable à la prière, ce qui me paraît nettement plus important, en tout cas en ce qui me concerne...
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 22:55

Chère Mikaele, chaque chose a un sens, mais la société dans laquelle nous vivons s'applique à brouiller les pistes, notamment sur la différence naturelle entre les sexes, créant ainsi un climat de rivalité hommes/femmes, de dureté, de guerre de pouvoirs.

Le port du pantalon chez la femme est très souvent lié à une volonté de faire "comme un homme", de refuser sa féminité (donc un peu sa vulnérabilité).

Moulant, le pantalon est une provocation sexuelle explicite.

Comme je l'ai déjà dit, la jupe est un vêtement de paix, un vêtement typîquement en harmonie avec la mission de la femme dans la société, d'être un élément de douceur et de compassion.

Et ceci a des portées tout à fait spirituelles.

Essayez quelques temps, vous verrez comment cela va changer votre vie de prière !Smile
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 23:07

MIKAELE a écrit:
Adamev, allez donc faire un tour sur la dizaine de vidéos de Bill Schnoebelen, si lire vous fatigue au point de ne vous contenter que de la quatrième de couverture d'un livre tout au plus soumis à votre curiosité (intellectuelle, pardonnez-moi de la précision), livre dont par ailleurs en insulter l'auteur de cette manière me paraît pour le moins suspect.
Me permettrai-je de vous rappeler que les esprits, et l'intelligence, sont comme les parachutes, ils ne sont opérationnels que lorsqu'ils sont ouverts.

Avant de devenir un chrétien né de nouveau en 1984, William Schnoebelen aurait, selon ses dires, fait partie de l'Église de Satan durant 7 ans, de la franc-maçonnerie durant 9 ans, et de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours (Mormons) durant 5 ans[1].

Il aurait ainsi collectionné les grades initiatiques et les titres maçonniques[2] : 32e degré du Rite écossais ancien et accepté, 90e degré du rite de Memphis-Misraïm, 10e degré du rite d'York, 2e degré de l'Église de Satan (Ordre du Trapèze), Shriner, Sorcier Wiccan et membre des Illuminati (1er degré).

.../...

L'aspect le plus intéressant mais aussi le plus intrigant de son parcours est incontestablement son initiation vampirique qui le contraignit pendant plus d'une année à se nourrir exclusivement de sang et d'hosties catholiques.[réf. nécessaire] Voire son allocution dans la vidéo : "La lumière derrière la franc-maçonnerie"


Et vous me permettrez de vous resservir ceci : Me permettrai-je de vous rappeler que les esprits, et l'intelligence, sont comme les parachutes, ils ne sont opérationnels que lorsqu'ils sont ouverts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 23:14

Citation :
Quant à l'homme, il ne doit pas se couvrir la tête, car il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme (vers. 7).

Dieu exerce le gouvernement librement, en déléguant son autorité aux hommes, non aux femmes. Les femmes, parce qu'elles n'ont pas d'autorité qui leur vienne de Dieu sinon par l'intermédiaire des hommes, doivent se voiler en signe de dépendance sociale.
C'est pour ce genre de discours, entre autre, que je m'étais éloignée de l'Eglise. Je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse encore professer que Dieu a fait l'homme seulement à son image, et la femme à l'image de l'homme (avec une côte c'est cela ?). Et là, cela va encore plus encore loin : l'homme à la gloire de Dieu, et la femme à la gloire de l'homme !!!
Cela me fait mal d'entendre de telles paroles. Cette vision de Dieu ne fait pas honneur à Dieu.
C'est comme de dire que telle race est supérieure à telle autre, ou tel peuple à tel autre, que Dieu n'aime pas tous ces enfants de la même façon, ou pire : qu'ils les auraient créés inégaux dès le départ !

Et Marie ? .... Et Marie-Madeleine ? .... Et Ste Faustine ? ... Et Ste Thérèse ? ... Et Marthe Robin ? Peut-on les réduire à "la gloire de l'homme" ???

Pour ce qui est de la tenue vestimentaire, je pense qu'il faut porter une tenue correcte, mais c'est "le vêtement de notre coeur" qui importe le plus. C'est aussi quelque chose de personnel, dans notre propre rapport à Dieu.

Personnellement, j'ai vu une femme porter une mantille et j'ai trouvé cela magnifique. Cela m'a donné envie... Je crois aussi qu'il faut de préférence couvrir les épaules et les décolletés, y compris les petits filles qui viennent parfois à l'église l'été très peu habillée. De façon générale je fais attention à ma tenue vestimentaire pour aller le dimanche à la messe. J'essayerai de mettre des jupes plus souvent... (j'en met l'été, mais dès qu'il fait froid je passe au pantalon car je ne supporte pas les collants).

Mais c'est dans notre relation à Dieu que cela se passe, et non dans la relation aux autres. Ainsi je me sens bien dans telle tenue, mais je n'ai pas à juger l'autre dans sa tenue extérieure. Que sais-je de ce qui habite son coeur ? L'attitude nous révèle plus que le vêtement.

Un exemple : je faisais l'accueil à la cathédrale, une femme entre dans l'église habillée d'une tenue moulante noire et rose vif, avec des bottes noires. Je suis un peu choquée, et de suite des jugements se forment dans mon esprit. Elle a aussi un grand sac qui fait beaucoup de bruit. Elle visite un peu, puis vient vers moi. Elle me questionne sur le St Suaire (nous avons une copie grandeur nature). Elle vient des philippines et ne connaît pas du tout. Je lui explique tant bien que mal (elle parle peu français). Elle semble touchée. Elle part prier et reste longtemps au pied d'un grand crucifix. Je vois qu'elle pleure.
Elle revient quelques jours plus tard et vient acheter des cartes et un livre sur le St Suaire, elle me dit qu'elle est bouleversée, qu'elle a hâte d'en parler à ses amies quand elle sera de retour aux Philippines. Elle allume des bougies, prie longtemps. Puis repars...

Moi, je suis très touchée par sa foi, sa simplicité. Je demande pardon à Dieu pour les jugements que j'ai eu sur elle. Merci Seigneur de m'enseigner chaque jour la tolérance et l'amour du prochain !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 23:16

Jeb a écrit:
Il y a des périodes dans l'année, l'été par exemple, où "la charité dans le vêtement" met à rude épreuve les efforts de chasteté du pauvre pécheur que je suis ! Mr.Red

Certaines femmes viennent courageusement faire les Lectures à la Messe dominicale en tenue moulante, jupe très courte et large décolleté. Je ne préjuge pas de la pureté de leur coeur, elles me précèderont dans le Royaume des Cieux alors que je resterai un temps très long au purgatoire, avec des rallonges supplémentaires, pour purifier le mien ! Tongue

Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 533
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mar 18 Oct 2011, 23:22

A Julia et Rose plus spécialement :

étant un homme, je n'ai pas grand chose à dire sur le sujet, excepté quand même que je crois authentiques et bons ces messages donnés à Monique-Marie.

Il y avait déjà eu en 2007 un message demandant aux femmes de faire le sacrifice de mettre des robes à la place des pantalons, donné à Monique-Marie aussi, il me semble, par Sainte Jeanne d'Arc (dénommée "Jeanne de France") qui demandait donc aux femmes de faire le sacrifice inverse de ce qu'elle avait dû subir (porter des habits d'homme) et avec de profondes motivations aussi (si je remets la main sur ce texte , je pourrai le retranscrire ...).

Julia, vous connaissiez déjà en fait les écrits donnés à Monique-Marie, sans le savoir explicitement, puisque le texte concernant les musulmans et le chapelet donné pour leur conversion vient du 4ème cahier d'Amour donné à la même Monique-Marie (plus un autre très beau texte les concernant dans le 6ème cahier d'Amour ...).

Et merci à toutes deux spécialement pour vos belles réactions ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mer 19 Oct 2011, 04:13

julia a écrit:
Cher Théodéric, la jupe comme la soutane sont des vêtements de paix, et la jupe pour une femme est un signe de paix, symbole de sa mission dans la société, où tout tend à être indifférencié.

Comme la théorie du gender, c'est un abominable nivellement qui veut nier la particularité et la complémentarité homme/femme.

Tout l'atmosphère est imprégné de cette hérésie du tout uniforme, un vêtement typiquement féminin aide la femme à se repositionner, notamment par rapport aux hommes, et il y en a grand besoin en ces temps de confusion totale.

Pour la tenue des franc-mac, je suis entièrement d'accord avec toi !Wink

bonjour Julia,

les convenances vestimentaires ne sont pas fixes et ce seraient une erreur de vouloir bloquer cela sur un code fixe !

les romains et autres n'avaient pas forcement de pantalons mais plutôt ce qui serait perçu aujourd'hui comme plus ou moins a des vêtements féminins !
donc le code vestimentaire pantalon pour les hommes jupe et robe pour les femmes faut pas le prendre pour un (dogme) !
évidement je ne me sens pas de me promener en jupe ou robe, mais si une femme porte un pantalon ça m'indifére et je ne crois pas que ça remet la société en jeu, simplement les fringues hyper moulantes ou cul nue réléve de l'hyper sexualité qui il est vrai démontre un sérieux déséquilibre, mais a vouloir tout tenir dans des codes fixes et figés trop rigide je pense que c'est aussi un déséquilibre !
une personne Homme ou Femme ne se connait vraiment que si elle retrouve son Origine en Dieu sinon elle a toujour un conflit d'identité face aux autres et alors le corps servira a définir qui je suis et là c'est le perpétuel embarras et tentation !

quand je vois les reportages sur les tribus où l'habit homme femme est le strict minimum et qu'ils ne se comportent pas bestialement entre eux, ni n'éprouvent de mal aise ainsi, je me dis que le sauvage n'est pas où l'on croit !
notre problème est d'avoir un retard spirituel (et non simplement morale) par rapport au niveau technique de notre société du coup on ne sait pas vivre ensemble , homme femme ! on en est resté en profondeur au rapport mâle, femelle, simplement on a une voiture on se déplace en avion on s'appel par tel portable, mais le cœur est resté quasi dominé par la nature bestiale, cela l'occident est presque parmi ceux qui gère cela au plus mal !
on a fait de l'évangile une morale et une religion qui ne permet pas a l'homme de revenir a sa Source car on le fixe au sol !!

et pour répondre a ta remarque sur : la jupe comme la soutane sont des vêtements de paix, et la jupe pour une femme est un signe de paix, symbole de sa mission dans la société, où tout tend à être indifférencié.

j'ai du mal a te suivre là, car combien de personnes tant en soutane qu'en jupe pratiquent autre chose que la paix !! l'habit ne fait pas le moine ni la moniale ni la femme !

la Vie du Christ n'est pas codification de la société, mais nous ramène au Père ensuite seulement on sait qui on est ! et pour Adamev, PARDON, je n'ai pas voulu lui jeter de pierre , j'ai trouvé sa remarque bien avisée a propos de la tenue d'Adam et Eve ! encore mes excuses si cela lui vaut un conflit c'était pas du tout mon intention !
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mer 19 Oct 2011, 06:50

Citation :
étant un homme, je n'ai pas grand chose à dire sur le sujet, excepté quand même que je crois authentiques et bons ces messages donnés à Monique-Marie

quelqu'un peut il nous éclairer (en tout cas moi, je ne connais pas) quant à l'authenticité de ces prophéties?

cela me semble un peu "en dehors" de la réalité des choses. que les femmes ne puissent être contrôleuses, flic ou autre métier du genre, çà me semble irréaliste de nos jours. D'autant que pour info, si ces métiers sont la pour punir, il s'agit aussi pour mener une enquête et arriver à quelque chose, de faire preuve d'ouverture, de compréhension et surtout d'obtenir des vérités sans juger les personnes. ce n'est pas incompatibles avec la féminité. parmi les délinquants et criminels, il ya des femmes, donc, il est logique qu'il y a ait des femmes flics.... au passage, il paraitrait que les femmes sont moins corruptibles que les hommes (ne me frappez pas les mecs, je ne fais que répéter ce que j'ai entendu).

quant au port de la jupe, désolée, mais on voit bien que Jésus n'a pas connaissance de le souffrance de certaines femmes en surpoids, qui doivent se taper les bas nylons, irritant, jamais à la bonne taille, les coupes de jupe faites pour les minettes et pas seyantes du tout, et qui dit jupe dit chaussures assorties, souvent avec talons et là aussi, pitié, les pieds larges ne rentrent pas dans ce type de chaussures conçues selon moi par des sadiques.

Bref, le pantalon n'est pas un désir de ressembler à l'homme (sauf pour celle qui est homo peut être) mais est tout simplement pratique. Jésus n'a pas non plus à subir les regards lubriques des mecs quand une fille porte une jupe. il y a des jeunes filles qui n'osent plus mettre de jupes, et je ne parle pas de mini jupe, mais bien de jupe descendant sous le genou.
je doute franchement que notre Jésus qui est à l'écoute de la souffrance ait dit pareilles choses.
Revenir en haut Aller en bas
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mer 19 Oct 2011, 10:22

salut
Revenir en haut Aller en bas
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mer 19 Oct 2011, 10:28

Dieu a d'autres choses à faire que de s'occuper de pantalons ou de jupes.

Je rejoins Marie-Agapè: ce sont des discours si extrêmes, si pointilleux et si intrusifs dans la vie des personnes qui m'éloignent encore de l'Eglise.

Il faut savoir raison garder.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mer 19 Oct 2011, 18:01

territoire en héritage a écrit:
A Julia et Rose plus spécialement :

étant un homme, je n'ai pas grand chose à dire sur le sujet, excepté quand même que je crois authentiques et bons ces messages donnés à Monique-Marie.

Il y avait déjà eu en 2007 un message demandant aux femmes de faire le sacrifice de mettre des robes à la place des pantalons, donné à Monique-Marie aussi, il me semble, par Sainte Jeanne d'Arc (dénommée "Jeanne de France") qui demandait donc aux femmes de faire le sacrifice inverse de ce qu'elle avait dû subir (porter des habits d'homme) et avec de profondes motivations aussi (si je remets la main sur ce texte , je pourrai le retranscrire ...).

Julia, vous connaissiez déjà en fait les écrits donnés à Monique-Marie, sans le savoir explicitement, puisque le texte concernant les musulmans et le chapelet donné pour leur conversion vient du 4ème cahier d'Amour donné à la même Monique-Marie (plus un autre très beau texte les concernant dans le 6ème cahier d'Amour ...).

Et merci à toutes deux spécialement pour vos belles réactions ! Very Happy

Cher Territoire en Héritage, merci à vous pour ces merveilleux textes, je ne savais pas en effet que le chapelet pour la conversion des musulmans venait des fameux "cahiers d'amour" de Monique Marie, et ces belles prophéties me donnent envie d'en savoir plus !

Si vous avez autre chose sur le vêtement, des messages venant des saints, je serais très heureuse de les lire.

De toute façons, c'est le message donné par la Sainte Tradition catholique, nous voyons dans le deutéronome que Notre Seigneur a horreur de la confusion des genres, c'est pourquoi je crois à l'authenticité, du moins à la pertinence spirituelle de ces messages.

Je vois aussi au tollé que cette idée - révolutionnaire ! - déclenche (la femme doit porter un vêtement féminin) que les esprits se sont laissés complètement influencer par la pensée mondaine, et qu'il y a du chemin...

Mais comme il est dit dans le message de Monique Marie que vous avez copié, le Seigneur laisse du temps aux esprits pour changer, doucement, les femmes catholiques reprendront leur place de femme, bien souvent laissée vacante pour leur plus grand malheur.
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 533
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Mer 19 Oct 2011, 22:47

julia a écrit:
territoire en héritage a écrit:
A Julia et Rose plus spécialement :

étant un homme, je n'ai pas grand chose à dire sur le sujet, excepté quand même que je crois authentiques et bons ces messages donnés à Monique-Marie.

Il y avait déjà eu en 2007 un message demandant aux femmes de faire le sacrifice de mettre des robes à la place des pantalons, donné à Monique-Marie aussi, il me semble, par Sainte Jeanne d'Arc (dénommée "Jeanne de France") qui demandait donc aux femmes de faire le sacrifice inverse de ce qu'elle avait dû subir (porter des habits d'homme) et avec de profondes motivations aussi (si je remets la main sur ce texte , je pourrai le retranscrire ...).

Julia, vous connaissiez déjà en fait les écrits donnés à Monique-Marie, sans le savoir explicitement, puisque le texte concernant les musulmans et le chapelet donné pour leur conversion vient du 4ème cahier d'Amour donné à la même Monique-Marie (plus un autre très beau texte les concernant dans le 6ème cahier d'Amour ...).

Et merci à toutes deux spécialement pour vos belles réactions ! Very Happy

Cher Territoire en Héritage, merci à vous pour ces merveilleux textes, je ne savais pas en effet que le chapelet pour la conversion des musulmans venait des fameux "cahiers d'amour" de Monique Marie, et ces belles prophéties me donnent envie d'en savoir plus !

Si vous avez autre chose sur le vêtement, des messages venant des saints, je serais très heureuse de les lire.

De toute façons, c'est le message donné par la Sainte Tradition catholique, nous voyons dans le deutéronome que Notre Seigneur a horreur de la confusion des genres, c'est pourquoi je crois à l'authenticité, du moins à la pertinence spirituelle de ces messages.

Je vois aussi au tollé que cette idée - révolutionnaire ! - déclenche (la femme doit porter un vêtement féminin) que les esprits se sont laissés complètement influencer par la pensée mondaine, et qu'il y a du chemin...

Mais comme il est dit dans le message de Monique Marie que vous avez copié, le Seigneur laisse du temps aux esprits pour changer, doucement, les femmes catholiques reprendront leur place de femme, bien souvent laissée vacante pour leur plus grand malheur.
Chère Julia, merci encore !

J'ai retrouvé le message donné par la grâce de Dieu à Monique-Marie par Sainte Jeanne d'Arc en 2007 à Domrémy et je vous le transmets ci-dessous.
Pour Cath1250, je peux vous dire que Monique-Marie que j'ai entendue en conférence est recommandée par des personnes de confiance que je connais, que j'ai moi-même confiance et qu'elle est suivie par le Révérend Père Becqué (belge il me semble, ou en Belgique), rédemptoriste et docteur en théologie.




Pour Domrémy, Message de Jeanne d’Arc qui s’adresse aux femmes, de tous âges, mais doit être entendu aussi par les hommes pour leur consolation !

Voici

A toutes les petites Jeanne d’Arc présentes dans la basilique, à toutes celles qui comprendront et pourront répondre à ma demande ! A toutes celles qui ne comprendront pas aujourd’hui, mais plus tard, courage, car le Seigneur fait et continue de faire de très grandes choses. Oh qu’est grande Sa Sagesse ! Oh qu’est indicible Son Amour ! Soyez bénies toutes, car toutes, vous servirez à la grande Œuvre de Dieu !

Début du message

Aucune œuvre ne s’entreprend et ne se réussit si elle ne commence par le sacrifice.

Quels sacrifices ai-je consenti, moi Jeanne d’Arc, avant de commencer ma mission ?

En dehors des souffrances de mes propres doutes, puis du mépris de ceux qui se riaient de moi, il y a eu un sacrifice que j’ai consenti, qui vous concerne aujourd’hui, en cette année 2007 ! Soyez heureuses O mes petites sœurs de la terre, soyez heureuses car le Seigneur vous a choisies pour être à mes côtés. Je ne suis plus seule au milieu des hommes dans les combats à mener pour la France. Vous toutes, vous êtes avec moi.

Pourquoi vous les femmes ? Parce que ce sacrifice que j’ai consenti il y a 600 ans, le ciel vous demande que vous vous en inspiriez maintenant pour sauver vos frères ! Ce sacrifice fut de laisser mes vêtements de jeune fille pour le vêtement masculin et même pour l’armure de combat, si lourde et si douloureuse à mon corps. Je l’ai fait. J’ai souffert, mais je l’ai fait !

AUJOURD'HUI, le sacrifice demandé est le sacrifice inverse : il s’agit de laisser les vêtements d’homme que vous portez, pour reprendre les vêtements féminins.

Ce message, je le donne moi Jeanne d’Arc à Monique-Marie, parce que dans l’Appel aux Jeunes que le Seigneur lui a inspiré directement, il est question de cette maladie de l’homosexualité. Or, vous les femmes, vous n’êtes pas innocentes de cette grande maladie. La femme en France et dans de très nombreux pays développés, prend peu à peu ce qui appartient à l’homme et ce, jusqu’à l’appropriation du pantalon qui le distinguait.

Aussi, le tout petit enfant qui ne reconnaissait sa mère qu’aux mouvements souples et chauds de sa longue jupe et distinguait bien le père à la fermeté de ses jambes n’a plus aujourd’hui cette distinction très nette. Tout semble identique … Et le monde qu’il découvre bientôt, le renforce dans cette confusion.

Si vous voulez avec moi, redonner au doux pays de France, son nom de fille aînée de l’église, il faut donner une chance aux enfants et aux jeunes de se construire une identité claire, à travers des signes clairs, perceptibles sans discours, des signes qui, visibles, réimprègneront peu à peu leur subconscient. Il faut, chères sœurs, faire sacrifice, du vêtement qui n’est pas le vôtre. Il faut le rendre à l’homme ! C’est un geste profond, d’amour profond. C’est un SACRIFICE.

Ne pensez pas qu’il m’a été facile de devenir soldat, de porter chaque jour cet équipement si éloigné de ma féminité. Je l’ai fait pour notre beau pays de France, je l’ai fait pour mon Seigneur et mon Dieu.

Cependant ce sacrifice que le ciel vous demande est une GRACE, une très grande grâce, car derrière ce port de pantalons masculins et souvent indécents, se cache toute la féminité blessée de votre génération. Si peu de femmes sont épargnées ! La femme n’en connaît ni le charme profond, ni la douceur ! Elle ignore le respect et l’amour que cette féminité inspirerait aux hommes.

Or, ce sacrifice viendra peu à peu panser cette immense blessure, embaumer de célestes onguents vos corps harcelés et épuisés de n’avoir pas pu véritablement être aimés ! Combien de corps n’ont pas été aimés, même dans les mariages ! Et que dire de celles qui ont vécu des aventures malheureuses ! O mes Sœurs, combien je vous aime, et combien je sais à quel point cette bienheureuse et douce et compatissante féminité vous manque et vous rendrait peu à peu l’amour auquel vous avez droit !

Chères sœurs de la terre, j’ai besoin de vous. Le combat est d’envergure, notre beau pays est en grave danger. Aimez, aimez ! Aimez tous ces jeunes, et ces enfants qui feront notre France de demain. Sans paroles, montrez la féminité et ainsi les différences avec la virilité, qui les feront s’épanouir dans la complémentarité et non pas dans l’identité. Priez, priez pour eux. Priez pour tous mes frères et sœurs homosexuels, qui ne connaissent plus le beau projet d’Amour de mon Seigneur si doux sur leurs âmes et sur leurs corps ! O larmes du ciel, larmes du ciel !

Mes sœurs, pour mes frères les hommes, soyez des femmes ! Le temps est venu d’ AIMER !

Que mon SEIGNEUR, VOTRE DIEU, vous soutienne dans ce grand combat silencieux, avec entre les mains le chapelet de notre Sainte Mère.

Amen

Jeanne d’Arc, par les mains maladroites, mais de bonne volonté de Monique-Marie
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Jeu 20 Oct 2011, 15:13

C'est très beau, et très vrai.

L'allusion aux petits enfants me touche.

Lorsque j'étais moi-même enfant, mes parents travaillant les deux, j'allais dans une sorte de "famille d'accueil" . C'était des gens d'un certain âge déjà, qui tenaient une ferme.

Ils ont été très accueillants, très chaleureux, et je me souviens très bien de cette chaleur toute maternelle et douce que dégageait la dame (que j'appelais "mamie"), et précisément des vêtements amples et féminins qu'elle portait et qui me rassuraient tant.

Je me souviens aussi que je percevais très nettement la différence entre cette "mamie" d'adoption, si douce, si maternelle et disponible, et ma maman toujours stressée ,toujours épuisée, obsédée par sa ligne et qui avait si peu de temps pour nous...

Mes parents ont fini par divorcer, nous laissant mon frère et moi quasi à l'abandon en pleine adolescence.

Grâce à cette "mamie", j'ai tout de même pu garder une vraie image de la femme dans mon coeur, et cette image a été ma boussole , ensuite lorsque j'ai à mon tour fondé un foyer.

Quand à mon frère, il a finit par épouser une fille qui ressemblait à....ma "mamie" en jeune (au grand étonnement de ma mère !), et il est très heureux enfin !!!!!!!!!!!!!Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Passante



Féminin Messages : 230
Inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Ven 21 Oct 2011, 18:00

cath1250 a écrit:
Citation :
étant un homme, je n'ai pas grand chose à dire sur le sujet, excepté quand même que je crois authentiques et bons ces messages donnés à Monique-Marie

quelqu'un peut il nous éclairer (en tout cas moi, je ne connais pas) quant à l'authenticité de ces prophéties?

cela me semble un peu "en dehors" de la réalité des choses. que les femmes ne puissent être contrôleuses, flic ou autre métier du genre, çà me semble irréaliste de nos jours. D'autant que pour info, si ces métiers sont la pour punir, il s'agit aussi pour mener une enquête et arriver à quelque chose, de faire preuve d'ouverture, de compréhension et surtout d'obtenir des vérités sans juger les personnes. ce n'est pas incompatibles avec la féminité. parmi les délinquants et criminels, il ya des femmes, donc, il est logique qu'il y a ait des femmes flics.... au passage, il paraitrait que les femmes sont moins corruptibles que les hommes (ne me frappez pas les mecs, je ne fais que répéter ce que j'ai entendu).

quant au port de la jupe, désolée, mais on voit bien que Jésus n'a pas connaissance de le souffrance de certaines femmes en surpoids, qui doivent se taper les bas nylons, irritant, jamais à la bonne taille, les coupes de jupe faites pour les minettes et pas seyantes du tout, et qui dit jupe dit chaussures assorties, souvent avec talons et là aussi, pitié, les pieds larges ne rentrent pas dans ce type de chaussures conçues selon moi par des sadiques.

Bref, le pantalon n'est pas un désir de ressembler à l'homme (sauf pour celle qui est homo peut être) mais est tout simplement pratique. Jésus n'a pas non plus à subir les regards lubriques des mecs quand une fille porte une jupe. il y a des jeunes filles qui n'osent plus mettre de jupes, et je ne parle pas de mini jupe, mais bien de jupe descendant sous le genou.
je doute franchement que notre Jésus qui est à l'écoute de la souffrance ait dit pareilles choses.

Bonjour Cath, et merci.

Quel bonheur de lire enfin des paroles de bon sens !

Depuis que ce sujet est ouvert, j'avais l'impression d'un délire généralisé. Ou d'une discussion entre islamistes.

Il y a de nombreux points, parmi les citations de Julia, auxquels j'aimerais répondre de façon plus précise. J'espère pouvoir y revenir, mais je peux déjà répondre ceci :

1) Le souci d'avoir une allure féminine.

D'abord, qui a décrété que les hommes devaient porter des pantalons, et les femmes des robes ?
Je serais fort surprise que Jésus et ses disciples aient porté des pantalons...
Quant aux Romains, ne portaient-ils pas des sortes de jupettes ?

Comme vous l'écrivez, Cath, je ne connais aucune femme qui porte un pantalon "pour ressembler à un homme".

Je vous assure que, même vêtue d'un pantalon, il n'y a aucun risque que l'on me prenne pour un homme !

Par contre, j'ai le souvenir d'une femme professeur de maths dans mon école : elle était grande et charpentée comme un joueur de rugby, les cheveux très courts, le visage taillé à coups de serpe, la voix grave... Je ne l'ai jamais vue habillée autrement qu'en jupe ou en robe, ce qui lui permettait d'exhiber de gros mollets noueux recouverts d'une épaisse couche de poils ! Elle aurait été plus décente en pantalon.

Tout cela pour dire que ce n'est pas le pantalon ou la jupe qui fait la féminité.


2) A plusieurs reprises a été évoquée la question de la pudeur :

Or j'ai lu, il y a de nombreuses années, un livre évoquant l'histoire du vêtement féminin.
Je me souviens que l'auteur expliquait que, dans les siècles passés, l'obligation faite aux femmes de porter des jupes tenait aux fait que les hommes voulaient que le sexe de la femme soit en permanence et facilement accessible (à cette époque il n'y avait pas de sous-vêtements) : vous avouerez que comme pudeur on fait mieux !

Donc, oui, un pantalon est beaucoup plus pudique qu'une jupe, à moins de porter des jupes qui balaient le sol...

3) Porter une jupe n'est guère pratique, à moins d'être totalement inactive. Allez donc jardiner, faire le ménage, porter des colis, etc. en jupe ! Allez donc grimper dans un bus, un train ou un tracteur en jupe !
De plus, comme vous le soulignez, Cath, dès qu'il faut parcourir quelques kilomètres à pied, une jupe est très inconfortable. Ne parlons pas des jours où il y a du vent !

4) Un autre point que je voudrais évoquer est aussi, d'une certaine façon, en rapport avec la pudeur : pourquoi croyez-vous que de plus en plus de femmes âgées portent des pantalons ?
Porter une jupe suppose de montrer ses jambes, du moins en partie. Quand elles sont vilaines, c'est une véritable humiliation pour les femmes, et c'est aussi, à mon sens, un manque de respect envers les autres : pourquoi imposer aux gens la vision de varices, oedèmes et autres disgrâces ?

Personnellement, je suis d'une génération où le port du pantalon pour les filles commençait tout juste à être accepté. Lorsque j'étais jeune, je portais plus souvent des jupes, et avec l'âge je porte de plus en plus souvent des pantalons dans la vie de tous les jours. Même s'il m'arrive de porter des jupes pour aller au travail, je dois dire que je me sens plus à l'aise, plus nette, plus "habillée" en pantalon qu'en jupe.

Accessoirement, il y a une autre raison qui pousse les femmes à porter plus volontiers des pantalons : l'achat de collants est une véritable ruine !

Voilà, mes commentaires sont un peu "en vrac", mais j'ai été terriblement agacée par ce sujet, et surtout par certaines citations qui font plus que friser le ridicule.

J'ai surtout été particulièrement choquée par le passage qui insiste sur le fait que les petites filles ne seraient parfois pas assez "couvertes" dans les églises. Cela signifie-t-il que les prêtres sont susceptibles d'être tous des pédophiles ?

Comment peut-on penser que Dieu se soucie de la mode féminine, qui varie selon les époques et les pays ?

Certes, il faut respecter son prochain, et être décent. Mais cela vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes (que faut-il penser de certains hommes bedonnants et peu ragoûtants qui se promènent en ville torse nu et en short ?).
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Ven 21 Oct 2011, 18:18

Vos propos, chère passante, n'engagent que vous, surtout lorsque vous parlez de friser le ridicule.

Il s'agit d'une réflexion spirituelle qui vous est proposé, et pas d'une théorie sur la salopette- qui- est- plus - pratique blablabla

De plus, il a été dit que, bien entendu, le sport, ou autre nécessitent une tenue adaptée.

Je vous signale également que depuis quelques années les jupes longues avec de jolis imprimés sont disponibles en toutes tailles, qu'il n'est pas indispensable d'avoir des escarpins , mais quo'n peut les porter avec des chaussures plates et des collants de laine s'il fait froid.

Je n'ai pas vu de passage qui parlait de petites filles trop dénudées, mais de jeunes filles en décolleté et dos nus, et là, dans l'église, c'est plutôt non; ce qui est cohérent.

Ce sujet, s'il vous agace, est peut-être beaucoup plus important qu'il n'en a l'air, et qu'il traite, outre de spiritualité, de la distinction naturelle hommes et femmes qui est de plus en plus mise à mal par nos sociétés, jusqu'à arriver à la théorie du gender (on ne naît pas homme ou femme, on le devient).

Une très grave dérive, dont on n'a pas finit de mesurer les conséquences...
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Sam 22 Oct 2011, 09:13

dans je ne sais plus quel pays musulman, il y a des femmes flics, elles sont obligées de travailler en robes et voilées et pas le petit voile, non, celui qui descend jusque par terre. Terriblement pratique..... en effet. Au passage, elles font un métier d'homme.....
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Sam 22 Oct 2011, 10:16

A propos de ce débat sur le vêtement, sur lequel au passage, je suis aussi partagée, "l'habit ne fait pas le moine", autrement dit la jupe ne fait pas forcément la femme... bref, je trouve la réflexion de Julia sur la théorie du "gender" intéressante. Effectivement, cela va bien au delà des apparences vestimentaires, évidemment plus loin que les schémas traditionnels véhiculés jusqu'ici par la société, quand bien même Simone de Beauvoir avait posé un premier jalon en disant "on ne naît pas femme, on le devient" et en avortant x fois pour ne jamais avoir d'enfant, même si elle était toujours fidèle au classique jupe-chignon natté de la "jeune fille rangée" de la bonne bourgeoisie, qu'elle était restée au fond d'elle-même. Un des grands dangers actuels est que l'on cherche à réduire les individus à leurs orientations sexuelles, qu'ils auraient décidé pour eux-mêmes d'ailleurs, en laissant chacun libre de choisir, autrement dit clairement, faire ce qu'il veut, selon ses désirs. Présenter comme étant scientifique une théorie plus ou moins philosophique est déjà suffisamment grave pour des esprits en train de se former, quand elle souhaite surtout réformer plus profondément la société et servir de justificatif plus ou moins avoué à certaines causes, telles que l'homosexualité, l'homoparentalité, les mères porteuses... là, on part tout de même assez loin dans cette volonté jusqu'éducative, de diffuser ces théories de dissociation dans les jeunes esprits, d'une part et dans la société dans son ensemble d'autre part: dissociation entre identité et comportement sexuel, sexualité et procréation, union et filiation, parentalité et parenté, à toute fin que chacun décide selon ses désirs propres, est-ce que l'on ne serait pas en train de casser certains repères fondamentaux?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Sam 22 Oct 2011, 12:42

julia a écrit:
Je n'ai pas vu de passage qui parlait de petites filles trop dénudées, mais de jeunes filles en décolleté et dos nus, et là, dans l'église, c'est plutôt non; ce qui est cohérent.

Julia, Passante fais référence à mon message je pense où je disais :
"Je crois aussi qu'il faut de préférence couvrir les épaules et les décolletés, y compris les petites filles qui viennent parfois à l'église l'été très peu habillée."

Passante, je vois que ma remarque vous a choqué, je me suis peut-être mal exprimée. Mais vous avez extrapolé en y ajoutant un sous-entendu que je n'avais pas en tête en écrivant ces mots. Je voulais faire remarquer que la tenue correcte pour les femmes doit s'appliquer aussi aux petites filles (pour les petits garçons c'est différent, il n'y a pas de tenue où ils soient trop dénudés, mais pour les fillettes l'été, cela existe oui).

De façon générale, je suis choquée par la façon dont les femmes s'habillent, de plus en plus dénudées l'été, de plus en plus provocantes, "sexy".

D'ailleurs ceux qui dictent la mode des femmes sont en majorité des hommes (homosexuels beaucoup) dont la vision de la femme est tout sauf respectueuse et aimante. Je connais quelqu'un qui a travaillé dans le milieu de la mode, elle me disait que ça saute aux yeux, ce mépris de la femme dans les "temples" de la mode féminine.

Je pense comme Julia que les musulmanes viennent nous questionner de façon positive. Attention je ne dis pas qu'il faut porter le voile ! Mais quand je les croise avec leur longue robe et leur voile (ne cachant pas le visage), je les trouve plus belles que les femmes occidentales, plus dignes aussi, plus simples. Je ne suis pas dupe cependant de ce que cela cache, je connais les "dessous" de tout cela pour avoir échanger avec des femmes qui connaissent bien le sujet.

Comme je l'écrivais dans le sujet "la femme dans le catholiciscme" : Je crois que la femme chrétienne trouvera sa juste place (choix de vie, attitude, tenue vestimentaire,...) dans sa juste relation à Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
damien



Masculin Messages : 75
Inscription : 18/10/2011

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Sam 22 Oct 2011, 13:14

Citation :
D'ailleurs ceux qui dictent la mode des femmes sont en majorité des hommes (homosexuels beaucoup) dont la vision de la femme est tout sauf respectueuse et aimante. Je connais quelqu'un qui a travaillé dans le milieu de la mode, elle me disait que ça saute aux yeux, ce mépris de la femme dans les "temples" de la mode féminine.

Parce que l'image d'un Apollon épilé, gominé et avec poutre apparente c'est plus respectueux pour l'image d'un homme ? Le cul c'est vendeur que ce soit pour les hommes ou pour les femmes on est logé à la même enseigne (=objet).
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Sam 22 Oct 2011, 13:38

et les femmes de courir pour s'arracher leurs dernières créations.
Vive les salons de l'auto où une nana sexy s'étend lascivement sur le capot d'un bolide.

Damien a entièrement raison, l'homme aussi fait désormais partie des biens de consommation et devient un objet d'exhibition. pour preuve, dans certains catalogues d'électro ménager, on voit désormais un bel apollon derrière une planche à repasser ou derrière les fourneaux. Et cette publicité où la femme balance son mari par la fenêtre pour profiter seule de sa nouvelle cuisine équipée....

n'empêche, çà nous éloigne du sujet. il reste toujours possible de s'habiller décemment, en ne niant pas notre féminité et ce, même en étant en pantalon.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CHARITE DANS LE VETEMENT   Sam 22 Oct 2011, 13:52

damien a écrit:
Parce que l'image d'un Apollon épilé, gominé et avec poutre apparente c'est plus respectueux pour l'image d'un homme ? Le cul c'est vendeur que ce soit pour les hommes ou pour les femmes on est logé à la même enseigne (=objet).

Oui, tout à fait. Les hommes sont devenus eux aussi des objets dans la pub, il n'y a plus aucun respect pour l'humain en général.

Revenir en haut Aller en bas
 
LA CHARITE DANS LE VETEMENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» LA CHARITE DANS LE VETEMENT
» La charité dans l'Eglise
» La Charité, au coeur de notre vie surnaturelle ?
» L’apparition de Notre-Dame du Mont Carmel à Saint Simon Stock
» La Vérité dans la Charité (Dom Marmion)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: