DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Sam 01 Oct 2011, 12:28




«C'était une jeune femme de 36 ans, qui a été blessée à la tête, elle était en arrêt cardiaque et son bébé était arrivé à terme», a expliqué la secouriste. «Malgré nos efforts, il a été impossible de la sauver. Alors nous avons dû faire quelque chose pour le bébé». Le bébé a été mis au monde par une césarienne pratiquée sur place, puis hospitalisé.


http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201109/29/01-4452698-espagne-un-bebe-nait-apres-le-meurtre-de-sa-mere.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Sam 01 Oct 2011, 13:09

Ils ont réussi à sauver le bébé malgré tout. Sauf qu'il ne connaîtra pas sa mère... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Sam 01 Oct 2011, 18:42

Il faut le confier à sa Maman du Ciel afin qu'elle lui trouve une maman sur terre :stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 02 Oct 2011, 01:18

bien sûr ils ne pouvaient pas laisser l'enfant mourir s'il pouvait vivre,
mais il est certain que l'enfant a vécu quelque de terrible intérieurement son inconscient (âme) en restera marqué a vie, pas la peine de croire qu'un tel événement dans la vie intra-utérine ne marque pas l'âme car la communion enfant mère est vraiment de faire un partager le même sang la même vie la même chair le même espace et l'identité inconsciente de l'enfant est sa mère , donc si elle meure avant d'accoucher l'enfant vie dans la mort et là il lui faut réellement l'aide du saint Esprit , sinon il souffrira toujours de ce partage de communion a la mort !

se dire "ho il est trop petit pour s'en souvenir c'est se mentir, l'inconscient se souvient même si il ne sait pas mettre de mot ou visualiser , nous limitons la personne au sens physique et aptitude mentale mais l'être est bien plus grand que cela ! en le refusant on se trimbale tous des fardeaux parce que on ne répond pas a la réalité de notre personne on nie on prétend que c'est rien, mais on a des bleus et on en fait aux autres ! :help:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 02 Oct 2011, 02:26

Théodéric a écrit:
bien sûr ils ne pouvaient pas laisser l'enfant mourir s'il pouvait vivre,
mais il est certain que l'enfant a vécu quelque de terrible intérieurement son inconscient (âme) en restera marqué a vie,

Ca, ce sont des histoires de psychanalystes freudien. En réalité, l'enfant n'a aucune espèce d'impact de ce qui s'est passé. Son psychisme est trop immature pour cela. Par contre, s'il avait eu deux ans et avait vu sa mère tuée devant lui, il y aurait eu des impacts inconscients pour le futur.

D'il avait eu 4 ans, il y aurait eu des impacts conscients pour le futur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 02 Oct 2011, 06:34

Arnaud Dumouch a écrit:
...

Ca, ce sont des histoires de psychanalystes freudien. ...

Pas seulement freudiens . Et les "histoires de psychanalystes" sont loin d'être toutes imaginaires .
Bien des comportements bizarres s'expliquent aisément de cette façon .

Pourquoi l'évangile , à propos des temps d'épreuves , s'exclame-t-il : " Malheur à celles qui seront enceintes en ces jours-là ! " ? ( Lc 21,23 ; Mt 24,19 ; Marc 13,17 ) .

La condoléance exprimée ne vise pas les femmes non enceintes . C'est donc probablement la relation mère-enfant ( et ultérieurement la relation avec autrui en général )
qui subit un dommage grave dans les temps d'épreuve . Je suis né pendant la guerre . Je crois en savoir quelque chose .

Le docteur Alfred Tomatis avait coutume de dire : " Le cordon ombilical ne doit jamais être rompu .
Il doit normalement s'élargir progressivement aux dimensions du monde " . Si le bébé a subi une expérience désastreuse de la relation mère-enfant , il est probable que sa relation à autrui sera difficile à mettre au point , comme l'a bien senti Théodéric .


Dernière édition par boudo le Dim 09 Oct 2011, 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 02 Oct 2011, 08:20

Cher Boudo,

On peut tout dire avec ces théories de l'inconscient. Vous -êtes timide , C'est l'accouchement qui vous a traumatisé. Vous comprenez : vous étiez si bien au chaud. Vous ne vouliez pas sortir.

Bref, tout cela est du vent, sauf bien sûr quand le psychisme est suffisamment mûr.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 02 Oct 2011, 13:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Boudo,

On peut tout dire avec ces théories de l'inconscient. Vous -êtes timide , C'est l'accouchement qui vous a traumatisé. Vous comprenez : vous étiez si bien au chaud. Vous ne vouliez pas sortir.

Bref, tout cela est du vent, sauf bien sûr quand le psychisme est suffisamment mûr.

ce qui n'est pas du vent, c'est le traumatisme physique : si votre mere meurt, son sang ne vous apporte plus d'oxygene; ni de nutriment. En temps de guerre, la mauvaise alimentation de la mere, voire son intoxication, va avoir un contrecoup sur son gamin. Cette chose, elle a pu être constaté : si sa mere fume et boit (de l'alcool et autres), l'enfant dans son ventre fume et boit avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 02 Oct 2011, 13:43

Oui, c'est vrai. Ou pire : les traumatisme hormonaux (bisphénol A etc.)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 02 Oct 2011, 19:27

Je pense sans vouloir m'avancer, que le bébé ressent beaucoup de choses de ce que vit sa mère emotionnellement.

Beaucoup d'études démontrent que les hormones et émotions qui imprègnent le système de la mère imprègnent aussi l'enfant. Je suppose qu'une balle dans la tête et le choc systémique que cela entraine doit avoir une influence sur l'enfant (déjà par le manque d'oxygénation ressenti).

http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2007/06/06/foetus-affectes-stress-maternel

"Les foetus affectés par le stress maternel

(Agence Science-Presse) On croyait les foetus à l’abri du stress. Malheureusement non! Les expériences stressantes vécues par la maman durant la grossesse affectent le bébé dès les premiers mois de la conception et peuvent même entraîner des problèmes de développement.


Les chercheurs Vivette Glover du Collège Imperial à Londres et Pampa Sarkar de l’Hôpital Washam Park, à Berkshire, en Angleterre, ont mesuré le taux d’une hormone de stress, le cortisol chez 267 femmes enceintes. Le cortisol est sécrété en quantité abondante en situation d’urgence. Sa présence est importante pour aider le corps à faire face au danger. Par contre, à long terme, le cortisol entraîne de la fatigue, de la dépression et rend les individus plus vulnérables à la maladie.

Les scientifiques ont prélevé des échantillons de sang des femmes enceintes de 17 semaines ainsi que du liquide amniotique entourant le bébé dans leur utérus. Ce liquide est produit principalement par le foetus et fournit des informations précieuses sur l’exposition du bébé à plusieurs substances, incluant les hormones. Les chercheurs ont découvert une corrélation entre le taux de cortisol présent dans le sang des mamans et celui détecté dans le liquide amniotique. «Notre recherche démontre que le foetus est exposé au cortisol sécrété par sa mère. Plus le foetus grandit dans l’utérus, et plus le taux de cortisol dans le liquide amniotique tend à être aussi élevé que celui détecté dans le sang de la maman», explique Dr Sarkar.

Cette étude publiée dans le journal Clinical Endocrinology est la première à faire la preuve que les foetus réagissent aux hormones de stress aussi tôt durant la grossesse. Des recherches précédentes réalisées avec des animaux démontraient qu’un niveau de stress maternel élevé durant la grossesse pouvait affecter la fonction du cerveau, le quotient intellectuel et le comportement des rejetons. Les chercheurs affirment que de nouvelles études sont nécessaires pour mieux comprendre l’impact du stress sur le développement du foetus.



Heureusement l'être humain a une grande capacité à rebondir, malgré les deuils et souffrances.

Cette histoire est terriblement triste Sad
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 02 Oct 2011, 19:49

Chère Albatros. Vous avez raison. J'ai été un peu catégorique. C'est mon côté homme des cavernes qui est ressorti... lol!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Lun 03 Oct 2011, 02:16

Arnaud Dumouch a écrit:
Théodéric a écrit:
bien sûr ils ne pouvaient pas laisser l'enfant mourir s'il pouvait vivre,
mais il est certain que l'enfant a vécu quelque de terrible intérieurement son inconscient (âme) en restera marqué a vie,

Ca, ce sont des histoires de psychanalystes freudien. En réalité, l'enfant n'a aucune espèce d'impact de ce qui s'est passé. Son psychisme est trop immature pour cela. Par contre, s'il avait eu deux ans et avait vu sa mère tuée devant lui, il y aurait eu des impacts inconscients pour le futur.

D'il avait eu 4 ans, il y aurait eu des impacts conscients pour le futur.
bonsoir Arnaud,


parfois je me demande si tu réalise ce que tu écris ?? si les psy font erreur (et ils en font !) là tu en fais une aussi parce que tu ne fais que répéter des choses apprises !
un enfant c'ets une âme et une âme n'a pas besoin de mot et de développement totale pour appréhender l'Amour ou la crainte et autres sentiments !
ne réalises tu pas le liens qu'il y avait entre toi et ta mère voir ton père dés avant ta naissance !? quand ta mère te parler au travers de son ventre et même par son unité a toi par tous son corps et cœur tu crois que cela ne formait déjà pas ton âme ?
crois tu que l'Amour la tendresse les caresses quelle te donnait n'ont pas aussi participer a qui tu es ?

on sait bien que si le père crie souvent l'enfant le ressent et aura une peur ensuite de cette personne car il connaitra déjà la voix et l’angoisse au travers de celles qu'auras eu sa mère !

tu cela forme une personnalité déjà avant la naissance !

alors quand celle qui est sa vie vient a mourir quand le bébé est encore dans le ventre il est certain que l'enfant vit quelque chose de terrible , il ne sait pas encore totalement ce qu'est être un individu autonome il ne réalise pas ce que c'ets vu qu'il n'a pas encore vu l'autre dans le face a face .
dans un accident si tragique il devient seul tout en étant encore en sa mère (dans l'unité) et cette unité est morte , mais pas lui , quelle terrible découverte de son identité et il faut des mains étrangères pour venir le sortir de ce cercueil d'AMOUR !

si il est en état de vivre c'est donc qu'il peut aussi ressentir pour lui même !

Revenir en haut Aller en bas
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Lun 03 Oct 2011, 04:57

Un article qui peut etre un point d'interrogation de plus sur ce vaste sujet qu'est le corps, l'âme et l'amour des uns pour les autres et de séparation physique


Source : http://www.francesoir.fr/actualite/sante/greffe-du-coeur-l-etonnante-confession-charlotte-valandrey-137876.html

"Ce n’était qu’une adolescente lorsque le grand public la découvre dans le film Rouge Baiser en 1985, puis dans la série phare de TF1 Les Cordier, juge et flic, en 1991. A cette époque, Charlotte Valandrey sait déjà qu’elle est séropositive. Elle attendra 2005 pour révéler avec beaucoup de sensibilité sa maladie au grand public, dans le livre L’amour est dans le sang. Une franchise qui ne l’a pas quittée. L’artiste, âgée de 42 ans, revient aujourd’hui avec un nouveau livre, De cœur inconnu, dans lequel elle raconte une histoire hors du commun, après sa greffe du cœur en 2003.

Quelque temps après l’annonce public de sa séropositivité, elle reçoit une lettre anonyme. « Je connais le cœur qui bat en vous, je l’aimais. » L’homme qui écrit ces mots lui affirme que son épouse est morte dans un accident de voiture la nuit où Charlotte Valandrey a reçu une greffe du cœur. A partir de ce jour, la comédienne en est persuadée, elle porte le cœur de cette femme, décédée place de la Nation, à Paris. Elle reçoit deux autres lettres anonymes, puis plus rien. Au printemps 2007, un inconnu l’aborde au théâtre où elle joue La Mémoire de l’eau. « Il s’appelle Yann, se dit divorcé. Nous tombons amoureux. Tout se passe très bien jusqu’au jour où, me trouvant seule chez lui, j’ouvre son secrétaire. Là, je tombe sur un dossier, avec un certificat de décès de l’hôpital où j’avais été greffée et un article de journal mentionnant l’accident de la place de la Nation ; je comprends alors que Yann est le mari de la jeune femme morte ce soir-là », confie-t-elle à L’Express.

Charlotte Valandrey ne saura jamais si elle vit avec l’ex-mari de sa donneuse d’organe. La loi de bioéthique de 2004 interdit à tout greffé de connaître l’identité de son donneur. Cela ne l’empêche pas d’en être convaincue. Son histoire prend une dimension encore plus extraordinaire lorsqu’elle explique son changement de personnalité depuis sa greffe. « Moi qui n’aimais pas du tout le vin, je me suis mise à en déguster avec plaisir, idem avec le baba au rhum ou la tarte au citron. […] Puis je suis partie en Inde, où je n’avais jamais mis les pieds. Là-bas, j’ai éprouvé des sensations de déjà-vu intenses. En visitant le Taj-Mahal, j’ai eu la certitude d’être déjà venue là avec quelqu’un.  J'ai affirmé à l'amie qui m'accompagnait qu'au bout du Taj Mahal coulait un fleuve, invisible depuis l'entrée. Et en effet, le fleuve était là.»

Ces sentiments seraient rattachés selon elle à un phénomène appelé la mémoire cellulaire. L’actrice avance une théorie incroyable selon laquelle lorsqu’un cœur est transplanté d’un corps à un autre, il transmettrait des « informations stockées dans des cellules, concernant notamment les particularités de notre personnalité, ou le souvenir d’un choc ».

C'est un phénomène que décrivent plusieurs greffés du coeur: l'expérience de moments vécus ou de traumatismes qui ne nous appartiennent pas. Comme le dit le Pr Gérard Helft dans la préface de mon livre, ces manifestations, qui n'ont pas été prouvées en tant que telles par la science, amènent à s'interroger sur le passage de témoin entre celui qui donne et celui qui reçoit. De fait, on a découvert assez récemment que les neuropeptides - de petites protéines - se trouvent non seulement dans le cerveau, comme on le croyait jusque-là, mais aussi dans tout le corps. Ces neuropeptides, d'après ce que je sais, sont des "émetteurs" de messages qui permettraient le stockage d'informations dans nos cellules, concernant notamment les particularités de notre personnalité ou le souvenir d'un choc. Les neuropeptides du coeur et d'autres organes vitaux pourraient communiquer avec ceux du cerveau, comme en mode Wi-Fi. Aux Etats-Unis, une femme a rêvé du nom et du prénom de son donneur; une petite fille, de la scène durant laquelle son donneur a été assassiné... 


Des sensations qui laissent la communauté médicale perplexe. « Les cellules ont une mémoire de ce qui s’est passé. En revanche, il n’y a aucune démonstration scientifique pour appuyer ce qu’elle dit ressentir. Les gens changent vraiment après une greffe, mais cela est dû à la modification fantastique du mode de vie du patient, qui revit véritablement », explique le Pr Gérard Helft, cardiologue à la Pitié-Salpêtrière. « Au niveau cardiaque, j’ai du mal à interpréter comment un organe qui n’a aucun rôle sur les goûts et les sensations pourrait en transmettre à quelqu’un. Le cœur n’est pas qu’une pompe, c’est aussi une glande qui sécrète des protéines, mais celles-ci ne contiennent comme information que le diamètre des vaisseaux ou la fréquence cardiaque », indique quant à lui le Pr François Carré.

Même son de cloche chez des greffés cardiaques. « On a tous une modification du comportement après la greffe, mais qui est due d’abord au traitement médical lourd, qui influence notre humeur, et au fait que l’on ait tous frôlé la mort. Cela nivelle les valeurs », explique Michel Stragier, président d’une association de greffés cardiaques et lui-même greffé. Claire Macabiau, présidente d’une autre association, affirme quant à elle que sa greffe n’a rien changé. « Pour moi c’est un muscle qui n’a pas de rapport avec les sensations. L’imaginaire en revanche peut faire beaucoup de choses… »


Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Sam 08 Oct 2011, 00:18

Les biologistes repèrent même l'existence de modifications génétiques sur l'embryon en réaction à un événement par exemple un stress ou à l'environnement par exemple l'alimentation.

Citation :
L'effet maternel peut être dû à des phénomènes épigénétiques affectant le génome de la mère en fonction de conditions expérimentales. Ainsi des chercheurs ont montré que le stress subi par la mère lors de l'ovogenèse, dû à un prédateur par exemple, pouvait avoir un effet sur la longueur des ailes et la taille des oisillons leur permettant de s'échapper plus facilement.

Wikipedia, l'effet maternel (extrait)


Les mécanismes épigénétiques peuvent être perturbés ou influencés in utero et dans l'enfance. La pollution chimique, les médicaments et les drogues, le vieillissement et l'alimentation sont des facteurs qui peuvent agir sur l'épigénome. Les histones sont des protéines autour desquelles l'ADN peut s'enrouler, ce qui le rend plus compact et en régule l'expression génique. Le cancer, l'autoimmunité, les troubles psychiatriques et le diabète peuvent résulter de dérangements épigénétiques. Les modifications d'histones consistent en la liaison de facteurs épigénétiques aux « queues » des histones, qui modifie l'enroulement de l'ADN autour des histones et, par conséquent, la disponibilité de certains gènes pour la transcription.

Wikipedia, l'épigénèse (extrait)

Nous portons dans nos gènes des traces de notre histoire depuis notre conception, et probablement aussi de l'histoire personnelle de nos parents et ancêtres puisque nous héritons de leurs gènes.

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Sam 08 Oct 2011, 13:20

Dieu sait toujours tirer le bien du mal. I love you
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Sam 08 Oct 2011, 23:21

Très juste cher Simon ! Very Happy

Et dans ce domaine le peu que l'on discerne est inouï.

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 09 Oct 2011, 22:21

Dans " Guérir " du regretté docteur David Servan-Schreiber ( p. 48 ) , je lis :

" Quand le cerveau émotionnel se dérègle , le coeur souffre et finit par s'épuiser . Mais la découverte la plus étonnante est que cette relation est à double sens . A chaque instant , l'équilibre de notre coeur influence notre cerveau . Certains cardiologues et neurologues vont même jusqu'à parler d'un " système coeur-cerveau indissociable " .

S'il existait un médicament permettant d'harmoniser cette relation intime entre le coeur et le cerveau , il aurait des effets bénéfiques sur l'organisme dans son ensemble . " .

Les anciens ( dont l'ancien testament ) croyaient que le siège de l'intelligence était dans le coeur .

Merci à Albatros pour la relation de cette étonnante expérience de Charlotte Valandrey .















Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 09 Oct 2011, 22:51

Arnaud Dumouch a écrit:
Théodéric a écrit:
bien sûr ils ne pouvaient pas laisser l'enfant mourir s'il pouvait vivre,
mais il est certain que l'enfant a vécu quelque de terrible intérieurement son inconscient (âme) en restera marqué a vie,

Ca, ce sont des histoires de psychanalystes freudien. En réalité, l'enfant n'a aucune espèce d'impact de ce qui s'est passé. Son psychisme est trop immature pour cela. Par contre, s'il avait eu deux ans et avait vu sa mère tuée devant lui, il y aurait eu des impacts inconscients pour le futur.

D'il avait eu 4 ans, il y aurait eu des impacts conscients pour le futur.

Arnaud, je reçois votre réponse comme un coup de poignard. Je la trouve choquante, blessante, profondément irrespectueuse et la preuve que vous avancez des idées de façon catégoriques sans aucune connaissance réelle du sujet. Une fois encore, je vous le redis, ce n'est pas parce que vous avez un esprit brillant et que vous êtes un excellent théologien que vous pouvez vous permettre d'affirmer des choses sur tous les sujets de la création.

pardon mais là, il fallait que ça sorte.
je ne suis même pas arrivée à lire la suite du fil, il me faut le temps de dénouer l'estomac.

Je réponds à Théodéric ensuite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 09 Oct 2011, 23:13

Théodéric a écrit:
bien sûr ils ne pouvaient pas laisser l'enfant mourir s'il pouvait vivre,
mais il est certain que l'enfant a vécu quelque de terrible intérieurement son inconscient (âme) en restera marqué a vie, pas la peine de croire qu'un tel événement dans la vie intra-utérine ne marque pas l'âme car la communion enfant mère est vraiment de faire un partager le même sang la même vie la même chair le même espace et l'identité inconsciente de l'enfant est sa mère , donc si elle meure avant d'accoucher l'enfant vie dans la mort et là il lui faut réellement l'aide du saint Esprit , sinon il souffrira toujours de ce partage de communion a la mort !

se dire "ho il est trop petit pour s'en souvenir c'est se mentir, l'inconscient se souvient même si il ne sait pas mettre de mot ou visualiser , nous limitons la personne au sens physique et aptitude mentale mais l'être est bien plus grand que cela ! en le refusant on se trimbale tous des fardeaux parce que on ne répond pas a la réalité de notre personne on nie on prétend que c'est rien, mais on a des bleus et on en fait aux autres ! :help:

Merci pour votre message Théodéric.
J'ai vécu un tel traumatisme, mon père est décédé quand j'étais in utéro (4 mois). Je pourrais écrire un livre entier sur le sujet, sur tout ce que cela a généré comme traumatisme et difficulté pour moi qui me trouvais dans le ventre de ma mère lorsque celle-ci a appris le décès accidentel de son mari qu'elle aimait profondément, puis l'enterrement, puis les mois à pleurer, à vouloir mourir elle-même... J'ai reçu tout cela, à un âge où l'on n'a pas de conscience structurée justement, pas de capacité à penser, donc absolument aucune défense. C'est comme recevoir un poison violent dans le corps et dans l'âme, sans rien comprendre. La douleur de la mère, ce qu'elle secrète qui passe dans le sang, et son émotionnel aussi qui impacte directement l'enfant. Sans compter que les âmes de la mère et de l'enfant sont très liées pendant la grossesse et encore plusieurs mois après.
La médecine chinoise connaissait tout cela il y a plus de 4000 ans. Ils avaient répertorié les conséquence sur l'enfant in utéro des déséquilibres chez la mère. C'est une telle évidence. L'unité mère-enfant est si grande. Et l'embryon dont on défend le droit à être considéré comme une personne en ce qui concerne l'avortement, il est une personne à part entière, c'est à dire avec une âme et une sphère émotionnelle, sensible, d'autant plus développée que le mental n'est pas encore structuré pour permettre de comprendre, analyser ou prendre du recul. L'embryon est dans le ressenti pur.

J'ajoute à cela que l'âme de l'embryon est encore "entre deux mondes", et peut percevoir en plus les choses "de l'autre monde". Ce bébé a sans doute vu sa mère partir, et celle-ci a je l'espère pu "le serrer dans ses bras" et lui dire son amour avant de s'envoler au ciel. Moi, je me souviens avoir "vu" et senti mon père partir, j'ai senti une présence, puis plus rien, le vide et l'absence. C'est quelque chose qui est remonté à ma conscience plus tard bien évidemment. Que l'on me croit ou non m'importe peu, je n'ai rien à prouver. L'expérience est bien trop forte, elle est inscrite dans mes cellules.

Je suis touchée par cette histoire rapporté par Le Moine. Je prierai pour cet enfant, pour que Dieu le lave de tout trauma, de toute blessure et lui offre une belle vie.



Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Dim 09 Oct 2011, 23:43

J'espère que votre histoire et votre compassion toucheront suffisamment le coeur des forumeurs de DA pour qu'ils unissent tous leurs prières pour cette mère assassinée et son enfant , chère Marie-agapè . Merci .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère   Lun 10 Oct 2011, 06:20

marie-agapé a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Théodéric a écrit:
bien sûr ils ne pouvaient pas laisser l'enfant mourir s'il pouvait vivre,
mais il est certain que l'enfant a vécu quelque de terrible intérieurement son inconscient (âme) en restera marqué a vie,

Ca, ce sont des histoires de psychanalystes freudien. En réalité, l'enfant n'a aucune espèce d'impact de ce qui s'est passé. Son psychisme est trop immature pour cela. Par contre, s'il avait eu deux ans et avait vu sa mère tuée devant lui, il y aurait eu des impacts inconscients pour le futur.

D'il avait eu 4 ans, il y aurait eu des impacts conscients pour le futur.

Arnaud, je reçois votre réponse comme un coup de poignard. Je la trouve choquante, blessante, profondément irrespectueuse et la preuve que vous avancez des idées de façon catégoriques sans aucune connaissance réelle du sujet. Une fois encore, je vous le redis, ce n'est pas parce que vous avez un esprit brillant et que vous êtes un excellent théologien que vous pouvez vous permettre d'affirmer des choses sur tous les sujets de la création.

pardon mais là, il fallait que ça sorte.
je ne suis même pas arrivée à lire la suite du fil, il me faut le temps de dénouer l'estomac.

Je réponds à Théodéric ensuite

Il y a de l'exagération, mais tout n'est pas faux dans ce que je dis. Il y a beaucoup de projection affectives des adultes dans ce que nous croyons voir dans l'inconscient des enfants lorsqu'ils sont trop petits. Ils dorment.

Beaucoup de souvenir inconscients sont en fait la projection des angoisses conscientes des mamans.

Parole de bonhomme poilu, mais de bonhomme !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère
» Espagne: un bébé naît après le meurtre de sa mère
» Espagne. Un énorme nuage chimique envahit le ciel après une explosion
» Boire de l'eau glacée juste après le lever...
» Sur un marché en Espagne photos de kia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: