DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Crise économique : ALERTE !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 19 Mar 2013, 10:04

Petit messager a écrit:

– Au début du débat, Hervé Novelli se montre totalement opposé à Pierre Larouturou qui propose une négociation entreprise par entreprise, et surtout sans jamais rien imposer.

S'il n'est question que de laisser la possibilité aux entreprises et aux salariés de négocier, un libéral ne peut pas être contre. De deux choses l'une :
- soit Novelli est opposé à cela, et il n'est pas libéral
- soit Novelli s'est opposé à autre chose, et c'est Larrouturou qui laisse moins de place à la négociation que cela.

Mais comme je vois que cela fait deux fois que vous dites que Larrouturou est pour la libre négociation en entreprise, la première option semble la vraie.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 19 Mar 2013, 10:17

AntoineG a écrit:
SJA a écrit:

Alors au lieu de parler de "capitalisme débridé", vous feriez mieux de parler de "capitalisme dirigé" par les Etats.

Et je serais d'accord avec pour dire que le capitalisme dirigé est un fiasco depuis 100 ans qu'il a débuté.

Chers SJA et Philipppe,

100 ans qui montrent suffisamment que le capitalisme dirigé semble être inéluctable en démocratie représentative; en démocratie d'opinion c'est un capitalisme de connivence qui s'installe, étroitement lié à l'Etat providence.

Je ne vois pas comment de manière réaliste envisager une autre issue compte tenu de la psychologie des foules et des mécanismes de pouvoir.

Pour ma part je deviens pessimiste - voici les scénarios d'évolution de nos économies occidentales pour les décennies à venir :

1)- vers le libéralisme : scénario absolument irréaliste. Et contraire au trend séculaire

2) - la moins mauvaise option est la survie du socialo-capitalisme, malgré tous ses inconvénients, survie possible dans la durée moyennant trois conditions : i) une limite à la croissance de l'Etat (type critères de Maastricht) , ii) des espaces de liberté concédés temporairement ici et là pour permettre à la société civile de respirer, innover et renouveler un peu le tissu économique et iii) une natalité positive.

3)- à défaut de réunir les conditions ci-dessus, la ruine est inéluctable à moyen terme. D'où cataclysmes sociaux et politiques, révolutions, guerres, grands malheurs et évolution probable vers des régimes autoritaires nationalistes - ou ce qui n'est guère mieux mondialiste.

La limite à la croissance de l'Etat viendrait de l'intérêt bien compris des financiers ainsi que des partis politiques 'de gouvernement'. Les partis extrêmistes ayant au contraire intérêt au scénario de ruine rapide.

Je dois ajouter un scénario 4), qui me semble bien improbable mais que soutient un ami :

4) innovation technologique majeure, source de gains de productivité considérables, d'où plusieurs décennies de croissance facile. Par exemple invention d'une source d'énergie nouvelle type pile nucléaire portable non polluante et à bas cout qui représenterait une révolution économique comparable à celle que permit le pétrole.

Cher Antoine, je suis encore plus pessimiste que vous.

En effet si je milite pour la liberté, je sais qu'elle n'a pas l'avenir qu'elle a pu avoir jadis, du moins pas avant que nous ne repassions par mille ans de misères.

Le 1), comme vous dites, est en effet irréaliste.
Le 2), que vous privilégiez, est possible mais ne sera jamais qu'une pente menant vers le 3).
Le 4), enfin, pourrait bien advenir, mais il ne ferait précisément gagner que les quelques décennies de croissance facile qu'il donnerait ; après cela il y aurait une autre crise, et nous repartirions dans le socialo-capitalisme, vers le collectivisme et la ruine.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 19 Mar 2013, 13:59

Philippe Fabry a écrit:
Petit messager a écrit:

– Au début du débat, Hervé Novelli se montre totalement opposé à Pierre Larouturou qui propose une négociation entreprise par entreprise, et surtout sans jamais rien imposer.

S'il n'est question que de laisser la possibilité aux entreprises et aux salariés de négocier, un libéral ne peut pas être contre. De deux choses l'une :
- soit Novelli est opposé à cela, et il n'est pas libéral
- soit Novelli s'est opposé à autre chose, et c'est Larrouturou qui laisse moins de place à la négociation que cela.

Mais comme je vois que cela fait deux fois que vous dites que Larrouturou est pour la libre négociation en entreprise, la première option semble la vraie.

Je n'ai pas pris le temps de réécouter l'émission, mais je vous donne mon avis (avec peut-être quelques préjugés je ne sais pas) – Et zut ! j’ai fait une fausse manip et j’ai perdu tout ce que j’avais écrit ; je recommence mais en plus court :

Je pense que Novelli est trop arc-bouté sur sa position de membre de l’UMP.
Larrouturou (je l’appellerai PL) dit en gros que si une Loi Robien (Gilles de Robien était RPR je crois à l’époque) encore améliorée – c’était la fameuse loi qui autorisait les entreprises à adopter le dispositif de Larrouturou et Rocard – était à nouveau votée, d’autres entreprises pourraient en profiter, on verrait bien que l’effet est complètement positif et générateur d’emplois même si la croissance ne devait jamais redémarrer (et on est très bien parti pour cela).

Il faut se souvenir que c’est la grosse bêtise (cXnnerie, pour moi et pas seulement pour moi) des 35 h, décidée à la hâte et sans concertation aucune par Martine Aubry, qui a supprimé la Loi Robien – la possibilité d’utiliser le dispositif de P.L et Rocard, et qui a tout figé (ou plutôt contribué à tout détériorer).

PL dit ensuite qu’à partir de là, on pourrait enfin rénover, enfin rendre pertinent et efficace, le Contrat de travail en France – Contrat qui depuis 1975, a toujours évolué dans un sens négatif.

C’est là que Novelli prend peur et prend la mouche : ça va complètement dans une démarche qui n’est pas la sienne, ce n’est pas du tout son truc à Novelli, pour moi c’est un politique fataliste-né, qui veut poursuivre une fuite en avant sur de vieux concepts, des archaïsmes.

Sa réaction est très fumeuse : il dit qu’on ne doit pas prendre la France pour un laboratoire. Le truc c’est que ce laboratoire, il fonctionne déjà en France depuis 18 ans maintenant, et que toutes les entreprises qui ont eu la chance de pouvoir en profiter ne veulent surtout pas revenir en arrière. Car non seulement elles ont pu créer les emplois, mais les salaires ont continué d’augmenter, les cadres et les employés sont beaucoup plus impliqués dans leur travail, plus motivés, et en plus ils ont plus de temps libre personnel ! Ca paraît magique de constater cela mais c’est pourtant la stricte vérité.

(Bon beh finalement je crois que j’ai à peu près tout récupéré de mon post disparu).

Votre avis Philippe ?

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 19 Mar 2013, 14:07

Petit messager a écrit:

Votre avis Philippe ?

Mon avis c'est que tant que Larrouturou n'impose rien à personne et laisse juste les gens négocier pour que, si ça leur chante, ils puissent faire comme lui pense qu'il faut faire, je n'ai aucun problème avec cela.

Au contraire, tout devrait être négocié, afin de pouvoir s'adapter aux besoins des temps, des lieux et des personnes.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 19 Mar 2013, 14:15

Philippe Fabry a écrit:
Petit messager a écrit:

Votre avis Philippe ?

Mon avis c'est que tant que Larrouturou n'impose rien à personne et laisse juste les gens négocier pour que, si ça leur chante, ils puissent faire comme lui pense qu'il faut faire, je n'ai aucun problème avec cela.

Au contraire, tout devrait être négocié, afin de pouvoir s'adapter aux besoins des temps, des lieux et des personnes.

Bon beh apparemment on est enfin complètement d'accord sur Larouturou. Je reconnais que parfois je ne suis pas assez clair et précis, j'ai tendance à trop résumer - sur tous les sujets parfois... Embarassed


Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 19 Mar 2013, 16:47

L'économie, c'est quoi ? Moi tant que je peux consommer mais le jour ou je ne peux plus assumer mes factures vitales, je me retrouve à la rue.
La raison du plus fort est toujours la meilleurs et le meilleur c'est le fric et en plus il n'a pas d'odeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 26 Mar 2013, 20:12

ce que le Fiago ne vous dira pas :

Plus la FED rachète des obligations plus elle fait monter leur prix

Le rendement des obligations restant fixe, leur taux de rendement ( taux d'intérêts) baisse
et moins ces obligations sont attractives pour de nouveaux investisseurs qui se basent leur taux de rendement

il arrive un moment où les taux d'intérêts sont tellement bas que les investisseurs se débarassent des obligations qu'ils détiennent, pour du cash ( actifs plus sûrs ...liquide, or, dépots bancaires)

Ce qui obligera la FED à racheter encore plus d'obligations pour empêcher la remontée brutale des taux.

Ce cercle vicieux peut se terminer de deux façons:

-- ou la Fed rachète toutes les obligations existantes sur le marché , ce qui entrainerait un krach monétaire ( la confiance dans les contreparties de la FED disparaissant, il y aurait un krach sur le Dollar).

-- ou bien la FED arrête son quantitative easing et il n'y a plus de contrepartie acheteuse sur les obligations et dans ce cas le prix des obligations s'effondrent - d'où le krach obligataire.
Ce qui fait remonter brutalement les taux d' intérêts qui a pour conséquences un étranglement de l'économie et puis un krach boursier

http://www.forum-gold.fr/viewtopic.php?f=2&t=11818&start=280
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 26 Mar 2013, 21:07

Dr house a écrit:
L'économie, c'est quoi ? Moi tant que je peux consommer mais le jour ou je ne peux plus assumer mes factures vitales, je me retrouve à la rue.
La raison du plus fort est toujours la meilleurs et le meilleur c'est le fric et en plus il n'a pas d'odeur.

c'est pour cela que l'écriture tente de faire réfléchir sur le fait qu' Abraham vivait dans la nature et Lot gentils neveu toujours a se fiche dans la mouise en VILLE !

quelques années après la chute du communisme je suis allé en Roumanie , les gens malgré ce système archi débile vivaient a la campagne pour beaucoup même s'ils étaient aussi en ville il savaient gardé le coté cultivateur, ce qui a sauvé une multitude de personnes qui arrivaient a ce nourrir de leurs jardins champs et autres cultures !

nous comme tu le dis on a nos facture et un appart au 7eme , si notre système ce plombe comme il semble y aller bon train , on est drôlement plus vulnérable que ce que j'ai vu dans les pays de l'est , très peu de personnes savent se nourrir mis a part en achetant du tout prés, on ne sait plus élever ou cultiver on a aucun espace a soi; beaucoup n'ont pas de maison ou de terrain a la campagne !
donc nos probâmes seraient autrement plus complexe ! on voit le Grecques beaucoup sont retournés dans les anciennes maisons de famille car il ne c'est passé qu'a peine une génération depuis qu'ils sont rentré dans notre système ! mais combien en France on encore une terre ou un bien extérieur a la ville ?
cela fait la différence en cas de ruine économique, car les poule mangent de l'herbe grattent le sol bref ne coutent rien de même un jardin ça permet de survivre !

mais le tout industriel et la ville c'est d'une stupidité désolante ! et ne pas réaliser cela mène fleur 6 au pire danger !
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 26 Mar 2013, 22:33

Philippe Fabry a écrit:
AntoineG a écrit:
SJA a écrit:

Alors au lieu de parler de "capitalisme débridé", vous feriez mieux de parler de "capitalisme dirigé" par les Etats.

Et je serais d'accord avec pour dire que le capitalisme dirigé est un fiasco depuis 100 ans qu'il a débuté.

Chers SJA et Philipppe,

100 ans qui montrent suffisamment que le capitalisme dirigé semble être inéluctable en démocratie représentative; en démocratie d'opinion c'est un capitalisme de connivence qui s'installe, étroitement lié à l'Etat providence.

Je ne vois pas comment de manière réaliste envisager une autre issue compte tenu de la psychologie des foules et des mécanismes de pouvoir.

Pour ma part je deviens pessimiste - voici les scénarios d'évolution de nos économies occidentales pour les décennies à venir :

1)- vers le libéralisme : scénario absolument irréaliste. Et contraire au trend séculaire

2) - la moins mauvaise option est la survie du socialo-capitalisme, malgré tous ses inconvénients, survie possible dans la durée moyennant trois conditions : i) une limite à la croissance de l'Etat (type critères de Maastricht) , ii) des espaces de liberté concédés temporairement ici et là pour permettre à la société civile de respirer, innover et renouveler un peu le tissu économique et iii) une natalité positive.

3)- à défaut de réunir les conditions ci-dessus, la ruine est inéluctable à moyen terme. D'où cataclysmes sociaux et politiques, révolutions, guerres, grands malheurs et évolution probable vers des régimes autoritaires nationalistes - ou ce qui n'est guère mieux mondialiste.

La limite à la croissance de l'Etat viendrait de l'intérêt bien compris des financiers ainsi que des partis politiques 'de gouvernement'. Les partis extrêmistes ayant au contraire intérêt au scénario de ruine rapide.

Je dois ajouter un scénario 4), qui me semble bien improbable mais que soutient un ami :

4) innovation technologique majeure, source de gains de productivité considérables, d'où plusieurs décennies de croissance facile. Par exemple invention d'une source d'énergie nouvelle type pile nucléaire portable non polluante et à bas cout qui représenterait une révolution économique comparable à celle que permit le pétrole.

Cher Antoine, je suis encore plus pessimiste que vous.

En effet si je milite pour la liberté, je sais qu'elle n'a pas l'avenir qu'elle a pu avoir jadis, du moins pas avant que nous ne repassions par mille ans de misères.

Le 1), comme vous dites, est en effet irréaliste.
Le 2), que vous privilégiez, est possible mais ne sera jamais qu'une pente menant vers le 3).
Le 4), enfin, pourrait bien advenir, mais il ne ferait précisément gagner que les quelques décennies de croissance facile qu'il donnerait ; après cela il y aurait une autre crise, et nous repartirions dans le socialo-capitalisme, vers le collectivisme et la ruine.

Résumé hélàs réaliste cher Philippe.

Je n'attends pas le 4) qui serait un répit bienvenu et me contente d'espérer le 2), au moins pour mes enfants...

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 26 Mar 2013, 23:04

AntoineG a écrit:


Résumé hélàs réaliste cher Philippe.

Je n'attends pas le 4) qui serait un répit bienvenu et me contente d'espérer le 2), au moins pour mes enfants...

Antoine

Allez savoir ? En matière d'énergie, des révolutions sont en marche !

http://www.sparknews.com/en/video/capter-lenergie-solaire-sur-tous-les-objets-pour-plus-dautonomie

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 26 Mar 2013, 23:07

Olivier Delamarche est plus pessimiste . Il donne à penser que la faillite monétaire surviendra avant 5 ans , sauf miracle .

Ce miracle pourrait être un renversement d'alliance au profit de la Russie mais les esprits sont loin d'y être prêts , comme en Israël , du temps du prophète Jérémie .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 26 Mar 2013, 23:10

Cher Philippe,

Oui. Je travaille moi-même sur des sujets porteurs dans les biotechnologies.

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 26 Mar 2013, 23:47

Shocked

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Jeu 28 Mar 2013, 09:41

Alexis232 a écrit:
Shocked

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Ah ben oui.

On en est quand même à un point où Medvedev explique que ce que fait l'UE lui rappelle les heures les plus sombres de l'URSS. Et le pire, c'est qu'on ne peut pas lui donner tort. On en est là.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Jeu 28 Mar 2013, 15:01

et un de ses compatriotes (Medvedev) explique cela:

Quand le dollar s’effondrera
MARS 26, 2013

L’économiste russe Alexandre Aïvazov se fonde sur la théorie des cycles de Kondratiev pour prévoir l’effondrement de l’économie américaine aux alentours de 2014 et le transfert du leadership mondial vers la Chine. Le présent texte est une synthèse et une traduction des temps forts du livre d’Aïvazov « Quand le dollar s’effondrera » (articles écrits entre 2008 et 2012), ne prétendant pas restituer toutes les subtilités de sa pensée.

http://impressionsrusses.wordpress.com/2013/03/26/quand-le-dollar-seffondrera/
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Jeu 28 Mar 2013, 15:56

Alexis232 a écrit:
et un de ses compatriotes (Medvedev) explique cela:

Quand le dollar s’effondrera
MARS 26, 2013

L’économiste russe Alexandre Aïvazov se fonde sur la théorie des cycles de Kondratiev pour prévoir l’effondrement de l’économie américaine aux alentours de 2014 et le transfert du leadership mondial vers la Chine. Le présent texte est une synthèse et une traduction des temps forts du livre d’Aïvazov « Quand le dollar s’effondrera » (articles écrits entre 2008 et 2012), ne prétendant pas restituer toutes les subtilités de sa pensée.

http://impressionsrusses.wordpress.com/2013/03/26/quand-le-dollar-seffondrera/

Cela en revanche me paraît très fantaisiste puisque l'Amérique est en déclin de Kondratiev depuis 2000, et que ce qui fait la force du Kondratiev c'est l'innovation, ce dont la Chine est incapable.

Au contraire le prochain Kondratiev semble un Kondratiev américain à l'aube duquel nous nous trouvons avec robotique, énergies nouvelles, impression 3D. Domaines dans lesquels les USA sont en pointe.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Jeu 28 Mar 2013, 16:05

vous n'avez pas lu alors, il en parle, l’effondrement du dollars est inévitable pour de multiples raisons.

Suite à cela, jusqu’en 2016, l’économie mondiale s’adaptera à cette nouvelle situation. Le monde entier verra émerger des groupements régionaux de type Union européenne autour de gros pays comme la Chine, l’Inde, la Russie etc. ou de blocs d’Etats (pays islamiques, Amérique latine). Ces unions se doteront de devises régionales, qui pourraient être adossées à l’étalon or. De nouvelles organisations, formées sous les auspices de l’ONU et libérées des dictats américain, prendront la relève de l’OMC et du FMI, ces instruments de régulation visant en réalité à imposer partout la doctrine néolibérale.

Pendant la gestation de ces unions régionales on verra apparaître les bases des nouvelles innovations qui constitueront la 6e BASE TECHNIQUE industrielle de la période haussière du VIe cycle de Kondratiev. Il s’agira probablement des nano- et biotechnologies, de l’ingénierie génétique, des technologies de l’information, des télécommunications spatiales et digitales, de l’énergie verte etc. On assistera ensuite à la phase haussière du 6e cycle de Kondratiev. Toutefois, avant cela, on traversera en 2017-2019 à une crise d’adaptation moins profonde que la précédente (2015).

La phase actuelle, la vague baissière du 5CK (5e cycle de Kondratiev) s’achèvera aux alentours de 2020, puis l’économie entrera dans une phase haussière qui durera environ 20-25 ans. Avant cela, nous devrons donc faire face à une série de crises liées à la gestation de la nouvelle base technique et d’une architecture globale de marché dotée de nouveaux organismes de régulation. Tout ceci se fera sur la base du néo-keynésianisme, qui détrônera l’idéologie libérale qui dominait depuis les années 1980.


http://impressionsrusses.wordpress.com/2013/03/26/quand-le-dollar-seffondrera/
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Jeu 28 Mar 2013, 22:23

Alexis232 a écrit:
vous n'avez pas lu alors, il en parle, l’effondrement du dollars est inévitable pour de multiples raisons.

Suite à cela, jusqu’en 2016, l’économie mondiale s’adaptera à cette nouvelle situation. Le monde entier verra émerger des groupements régionaux de type Union européenne autour de gros pays comme la Chine, l’Inde, la Russie etc. ou de blocs d’Etats (pays islamiques, Amérique latine). Ces unions se doteront de devises régionales, qui pourraient être adossées à l’étalon or. De nouvelles organisations, formées sous les auspices de l’ONU et libérées des dictats américain, prendront la relève de l’OMC et du FMI, ces instruments de régulation visant en réalité à imposer partout la doctrine néolibérale.

Déjà ça c'est idiot parce que le cycle Kondratieff n'existe QUE dans les économies libérales. S'il n'y a plus d'économie libérale, il n'y a plus de Kondratieff.

La phase actuelle, la vague baissière du 5CK (5e cycle de Kondratiev) s’achèvera aux alentours de 2020, puis l’économie entrera dans une phase haussière qui durera environ 20-25 ans. Avant cela, nous devrons donc faire face à une série de crises liées à la gestation de la nouvelle base technique et d’une architecture globale de marché dotée de nouveaux organismes de régulation. Tout ceci se fera sur la base du néo-keynésianisme, qui détrônera l’idéologie libérale qui dominait depuis les années 1980.



Le keynésianisme n'entraîne pas un Kondratieff, il le ralentit. Le keynésianisme, c'est ce qui depuis l'an 2000 a empêché l'investissement de se rediriger efficacement : au lieu d'aller dans les technologies de remplacement, la politique de la FED (keynésienne) l'a orienté vers l'immobilier et les subprimes.

En outre tout cela ne répond pas à ma question de base : pourquoi la Chine sortirait-elle grandie de ce Kondratieff ? Au contraire tout indique que ce Kondratieff à venir va entraîner une réindustrialisation de la Chine aux dépens des USA et un effondrement du système chinois.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 29 Mar 2013, 11:52

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
vous n'avez pas lu alors, il en parle, l’effondrement du dollars est inévitable pour de multiples raisons.

Suite à cela, jusqu’en 2016, l’économie mondiale s’adaptera à cette nouvelle situation. Le monde entier verra émerger des groupements régionaux de type Union européenne autour de gros pays comme la Chine, l’Inde, la Russie etc. ou de blocs d’Etats (pays islamiques, Amérique latine). Ces unions se doteront de devises régionales, qui pourraient être adossées à l’étalon or. De nouvelles organisations, formées sous les auspices de l’ONU et libérées des dictats américain, prendront la relève de l’OMC et du FMI, ces instruments de régulation visant en réalité à imposer partout la doctrine néolibérale.

Déjà ça c'est idiot parce que le cycle Kondratieff n'existe QUE dans les économies libérales. S'il n'y a plus d'économie libérale, il n'y a plus de Kondratieff.

La phase actuelle, la vague baissière du 5CK (5e cycle de Kondratiev) s’achèvera aux alentours de 2020, puis l’économie entrera dans une phase haussière qui durera environ 20-25 ans. Avant cela, nous devrons donc faire face à une série de crises liées à la gestation de la nouvelle base technique et d’une architecture globale de marché dotée de nouveaux organismes de régulation. Tout ceci se fera sur la base du néo-keynésianisme, qui détrônera l’idéologie libérale qui dominait depuis les années 1980.



Le keynésianisme n'entraîne pas un Kondratieff, il le ralentit. Le keynésianisme, c'est ce qui depuis l'an 2000 a empêché l'investissement de se rediriger efficacement : au lieu d'aller dans les technologies de remplacement, la politique de la FED (keynésienne) l'a orienté vers l'immobilier et les subprimes.

En outre tout cela ne répond pas à ma question de base : pourquoi la Chine sortirait-elle grandie de ce Kondratieff ? Au contraire tout indique que ce Kondratieff à venir va entraîner une réindustrialisation de la Chine aux dépens des USA et un effondrement du système chinois.


Parce que dans le scénario de l'auteur,à terme (pas si loin 2014/2015) le dollar ne sera plus la monnaie de réserve et c'est ce qui fait la force des Etats-unis aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 29 Mar 2013, 11:57

Risque accru d’éclatement d’une bulle du crédit en Asie prévient Coface

Le risque de voir éclater une nouvelle bulle du crédit en Asie augmente chaque jour un peu plus. Aujourd’hui, c’est Coface qui alerte sur le sujet. Alors que pour notre part, nous avions d’ores et déjà évoqué les craintes des analystes face à l’occurrence d’un tel événement en Chine, c’est désormais l’assureur-crédit français qui ose mettre le doigt là où cela fait mal.

Principaux facteurs à risque selon Coface : une croissance excessive des prêts bancaires accordés au secteur privé.

Selon l’assureur-crédit, les politiques monétaires mises en oeuvre dans les pays émergents depuis la crise 2008-2009, et le manque de règles permettant de limiter les risques ont favorisé une croissance soutenue du crédit bancaire. Parmi les pays en dangereuse position figurent la Malaisie et la Thaïlande, la Corée du sud, la Chine et Taïwan inquiétant également les analystes.

Pour étayer ses propos, Coface se fonde sur un indicateur croisant le niveau du stock de crédit et sa croissance.

En dehors de l’Asie, d’autres économies émergentes pourraient rapidement être confrontées à l’émergence d’un véritable boom de crédit si l’on en croit l’assureur-crédit : le Chili, la Turquie, la Russie et le Venezuela. Si leur stock de crédit au secteur privé est certes moins élevé que les pays asiatiques cédés précédemment, son augmentation s’avère être très rapide.

Rappelons par ailleurs que selon les chiffres officiels publiés début février par la banque centrale de l’Empire du Milieu, les nouveaux prêts accordés par les banques chinoises ont plus que doublé en janvier par rapport à décembre. Une manière pour le gouvernement chinois de soutenir l’activité … mais une situation qui pourrait devenir alarmante si les créances des établissements financiers chinois s’avéraient douteuses … Un contexte de nature à engendrer une véritable bombe à retardement pour la finance mondiale ?

En tout état de cause, les banques commerciales ont accordé pour 1.007 milliards de yuans (120,4 milliards d’euros) de nouveaux prêts en janvier, contre 453,3 milliards de yuans en décembre, Un chiffre légèrement supérieur aux estimations des analystes interrogés par l’agence financière Dow Jones, lesquels tablaient en moyenne sur 1.000 milliards de yuans. Le financement social total, intégrant les fonds prêtés par les entreprises et les particuliers, a quant à lui bondi de 2.540 milliards de yuans (303,7 milliards d’euros) en janvier, contre 1.630 milliards de yuans en décembre. Cette forte croissance du crédit devrait permettre de soutenir l’économie chinoise, dont la croissance a affiché un ralentissement en 2012. Mais c’est une arme à double tranchant, une telle politique pouvant conduire à une reprise de l’inflation, laquelle pourrait contraindre les autorités le cas échéant à renforcer leurs contrôles.

En y regardant de près, la situation pourrait être au final des plus inquiétantes …

Fin décembre, le ministère des finances chinois avait ainsi indiqué que la forte hausse du nombre de prêts accordés par les banques, en particulier au secteur immobilier et aux gouvernements provinciaux, augmentait les risques pesant sur le système financier.

Le vice-ministre des finances, Li Yong, s’était alors inquiété du fait que les prêts bancaires avaient augmenté « à très grande vitesse » ces dernières années, alors que la qualité de ces prêts est sujette à caution. « Il y a de grands risques potentiels, en particulier dans les prêts accordés au secteur immobilier ainsi que dans la durée moyenne des prêts accordés aux pouvoirs locaux« , avait-il ajouté.

En juillet 2011, l’agence de notation Moody’s avait indiqué quant à elle que la dette publique de la Chine s’élevait à 36% de son Produit intérieur brut (PIB), en tenant compte de la part des dettes des gouvernements locaux pour laquelle Pékin assume une responsabilité directe.

Quelques jours auparavant, le Bureau national d’audit avait indiqué que les dettes contractées par les provinces, municipalités et districts chinois s’élevaient fin 2010 à 27% du PIB chinois, représentant une somme de 1163 milliards d’euros. Le même bureau avait toutefois tenu à préciser que 63% de cette dette serait remboursée grâce à des revenus budgétaires.

Mais certaines de ces créances, considérées comme douteuses menaceraient le système bancaire. Tant et si bien que le Crédit Suisse y voit même « la bombe à retardement » la plus dangereuse de l’économie chinoise.

Beaucoup moins « alarmiste » dirons-nous poliment, le gouvernement chinois évaluait à cette date la dette publique à quelque 20% du PIB. Sans toutefois intégrer dans son calcul les éléments financiers des gouvernements locaux, lesquels ne sont néanmoins pas autorisés à s’endetter directement.

Or, là où la bât blesse c’est que ces derniers ont contracté des emprunts aux montants gigantesques après la crise financière mondiale, via le biais de structures ad hoc appelées »plates-formes de financement » ou PFL . Objectif : financer des infrastructures et projets immobiliers pas toujours rentables.

Mais, selon le Bureau national d’audit, la « capacité de remboursement est faible et est confrontée à des risques potentiels dans certaines régions et dans certaines industries« . En effet, dans un effet boule de neige, certains gouvernements locaux ont dû contracter de nouveaux emprunts … pour pouvoir rembourser des dettes contractées antérieurement, dépendant également fortement de ventes de terrains pour faire face à leurs échéances.

Selon les auditeurs du gouvernements chinois, 108,3 milliards de yuans (11,8 milliards d’euros) d’emprunts auraient été consentis ou utilisés de manière frauduleuse, l’argent des banques finissant dans les marchés immobilier ou boursier.

Un brin inquiète, Moody’s soulignait alors à cette date que les banques chinoises avaient prêté 8.500 milliards de yuans (905 milliards d’euros) sur un total de 10’700 milliards de yuans (1163 milliards d’euros) aux gouvernements locaux … une situation qui provoque une forte exposition aux risques.

« Ces dettes existaient avant la crise financière mondiale, mais elles se sont rapidement accumulées durant les deux dernières années alors que l’investissement par les gouvernements locaux a été utilisé comme l’un des principaux outils » de relance de l’économie, ajoutait encore Moody’s. Alarmiste ou tout simplement visionnaire ?

http://www.leblogfinance.com/2013/03/ri ... oface.html
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 29 Mar 2013, 17:45

Alexis232 a écrit:

Parce que dans le scénario de l'auteur,à terme (pas si loin 2014/2015) le dollar ne sera plus la monnaie de réserve et c'est ce qui fait la force des Etats-unis aujourd'hui.

Cela est un peu court : ce n'est pas le dollar qui fait la force des Etats-Unis, les dollars ne font que la force de l'Etat fédéral américain.

Ce qui fait la force des Etats-Unis, c'est la culture économique générale, tournée vers l'innovation, l'entrepreunariat, l'initiative et la responsabilité ; bref sa culture capitaliste.

Certes, l'effondrement du dollar ferait mal, mais la crise serait surmontée.

En tout cas la Chine ne pourrait pas en sortir gagnante, parce que son économie dépend précisément de l'économie américaine. Si le dollar s'effondre et que les USA entrent en dépression, dans les trois ans le parti communiste chinois est renversé.

Et de toute façon la crise en Chine va avoir lieu, comme je le dis depuis un moment (voir le fil sur la Chine en 2013) et comme le dit fort justement l'article que vous venez d'ajouter.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Shakira



Féminin Messages : 37
Inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 30 Mar 2013, 00:54

Philippe Fabry a écrit:

Ce qui fait la force des Etats-Unis, c'est la culture économique générale, tournée vers l'innovation, l'entrepreunariat, l'initiative et la responsabilité ; bref sa culture capitaliste.

Ce qui fait la force des Etats-Unis c'est le protectionnisme.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 30 Mar 2013, 10:23

Shakira a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

Ce qui fait la force des Etats-Unis, c'est la culture économique générale, tournée vers l'innovation, l'entrepreunariat, l'initiative et la responsabilité ; bref sa culture capitaliste.

Ce qui fait la force des Etats-Unis c'est le protectionnisme.

Non c'est faux. Le protectionnisme n'est jamais un avantage global : ce que vous gagnez d'un côté vous le perdez de l'autre ; cela peut être un avantage ponctuel sur certains secteurs, et c'est tout.

On ne devient pas la première puissance économique mondiale et on ne le reste pas pendant un siècle avec du protectionnisme, mais en respectant plus que les autres (et toutes proportions gardées au vu de la taille des marchés intérieurs) les fondamentaux de l'économie saine - plus que les autres ne signifiant pas parfaitement.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 30 Mar 2013, 19:15

Alexis232 a écrit:
Risque accru d’éclatement d’une bulle du crédit en Asie prévient Coface

Le risque de voir éclater une nouvelle bulle du crédit en Asie augmente chaque jour un peu plus. Aujourd’hui, c’est Coface qui alerte sur le sujet. Alors que pour notre part, nous avions d’ores et déjà évoqué les craintes des analystes face à l’occurrence d’un tel événement en Chine, c’est désormais l’assureur-crédit français qui ose mettre le doigt là où cela fait mal.

Principaux facteurs à risque selon Coface : une croissance excessive des prêts bancaires accordés au secteur privé.

Selon l’assureur-crédit, les politiques monétaires mises en oeuvre dans les pays émergents depuis la crise 2008-2009, et le manque de règles permettant de limiter les risques ont favorisé une croissance soutenue du crédit bancaire. Parmi les pays en dangereuse position figurent la Malaisie et la Thaïlande, la Corée du sud, la Chine et Taïwan inquiétant également les analystes.

Pour étayer ses propos, Coface se fonde sur un indicateur croisant le niveau du stock de crédit et sa croissance.

En dehors de l’Asie, d’autres économies émergentes pourraient rapidement être confrontées à l’émergence d’un véritable boom de crédit si l’on en croit l’assureur-crédit : le Chili, la Turquie, la Russie et le Venezuela. Si leur stock de crédit au secteur privé est certes moins élevé que les pays asiatiques cédés précédemment, son augmentation s’avère être très rapide.

Rappelons par ailleurs que selon les chiffres officiels publiés début février par la banque centrale de l’Empire du Milieu, les nouveaux prêts accordés par les banques chinoises ont plus que doublé en janvier par rapport à décembre. Une manière pour le gouvernement chinois de soutenir l’activité … mais une situation qui pourrait devenir alarmante si les créances des établissements financiers chinois s’avéraient douteuses … Un contexte de nature à engendrer une véritable bombe à retardement pour la finance mondiale ?

En tout état de cause, les banques commerciales ont accordé pour 1.007 milliards de yuans (120,4 milliards d’euros) de nouveaux prêts en janvier, contre 453,3 milliards de yuans en décembre, Un chiffre légèrement supérieur aux estimations des analystes interrogés par l’agence financière Dow Jones, lesquels tablaient en moyenne sur 1.000 milliards de yuans. Le financement social total, intégrant les fonds prêtés par les entreprises et les particuliers, a quant à lui bondi de 2.540 milliards de yuans (303,7 milliards d’euros) en janvier, contre 1.630 milliards de yuans en décembre. Cette forte croissance du crédit devrait permettre de soutenir l’économie chinoise, dont la croissance a affiché un ralentissement en 2012. Mais c’est une arme à double tranchant, une telle politique pouvant conduire à une reprise de l’inflation, laquelle pourrait contraindre les autorités le cas échéant à renforcer leurs contrôles.

En y regardant de près, la situation pourrait être au final des plus inquiétantes …

Fin décembre, le ministère des finances chinois avait ainsi indiqué que la forte hausse du nombre de prêts accordés par les banques, en particulier au secteur immobilier et aux gouvernements provinciaux, augmentait les risques pesant sur le système financier.

Le vice-ministre des finances, Li Yong, s’était alors inquiété du fait que les prêts bancaires avaient augmenté « à très grande vitesse » ces dernières années, alors que la qualité de ces prêts est sujette à caution. « Il y a de grands risques potentiels, en particulier dans les prêts accordés au secteur immobilier ainsi que dans la durée moyenne des prêts accordés aux pouvoirs locaux« , avait-il ajouté.

En juillet 2011, l’agence de notation Moody’s avait indiqué quant à elle que la dette publique de la Chine s’élevait à 36% de son Produit intérieur brut (PIB), en tenant compte de la part des dettes des gouvernements locaux pour laquelle Pékin assume une responsabilité directe.

Quelques jours auparavant, le Bureau national d’audit avait indiqué que les dettes contractées par les provinces, municipalités et districts chinois s’élevaient fin 2010 à 27% du PIB chinois, représentant une somme de 1163 milliards d’euros. Le même bureau avait toutefois tenu à préciser que 63% de cette dette serait remboursée grâce à des revenus budgétaires.

Mais certaines de ces créances, considérées comme douteuses menaceraient le système bancaire. Tant et si bien que le Crédit Suisse y voit même « la bombe à retardement » la plus dangereuse de l’économie chinoise.

Beaucoup moins « alarmiste » dirons-nous poliment, le gouvernement chinois évaluait à cette date la dette publique à quelque 20% du PIB. Sans toutefois intégrer dans son calcul les éléments financiers des gouvernements locaux, lesquels ne sont néanmoins pas autorisés à s’endetter directement.

Or, là où la bât blesse c’est que ces derniers ont contracté des emprunts aux montants gigantesques après la crise financière mondiale, via le biais de structures ad hoc appelées »plates-formes de financement » ou PFL . Objectif : financer des infrastructures et projets immobiliers pas toujours rentables.

Mais, selon le Bureau national d’audit, la « capacité de remboursement est faible et est confrontée à des risques potentiels dans certaines régions et dans certaines industries« . En effet, dans un effet boule de neige, certains gouvernements locaux ont dû contracter de nouveaux emprunts … pour pouvoir rembourser des dettes contractées antérieurement, dépendant également fortement de ventes de terrains pour faire face à leurs échéances.

Selon les auditeurs du gouvernements chinois, 108,3 milliards de yuans (11,8 milliards d’euros) d’emprunts auraient été consentis ou utilisés de manière frauduleuse, l’argent des banques finissant dans les marchés immobilier ou boursier.

Un brin inquiète, Moody’s soulignait alors à cette date que les banques chinoises avaient prêté 8.500 milliards de yuans (905 milliards d’euros) sur un total de 10’700 milliards de yuans (1163 milliards d’euros) aux gouvernements locaux … une situation qui provoque une forte exposition aux risques.

« Ces dettes existaient avant la crise financière mondiale, mais elles se sont rapidement accumulées durant les deux dernières années alors que l’investissement par les gouvernements locaux a été utilisé comme l’un des principaux outils » de relance de l’économie, ajoutait encore Moody’s. Alarmiste ou tout simplement visionnaire ?

http://www.leblogfinance.com/2013/03/ri ... oface.html

Avec tout ce fric qu'ils se doivent le suns les autres et qu'ils n'ont pas on se ferait peur What a Face

heureusement je viens de planter mes radis , le monde peut bien s'écrouler j'ai des réserves ! :beret:
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Dim 31 Mar 2013, 15:43

jean-luc a écrit:
n'est ce pas merveilleux de se sentir piégés ? What a Face

Bonjour Jean Luc,

pour moi on accomplit au détail prés ce que l'Apocalypse annonce là on entre ne grand dans la dernières des lignes droites, donc ça n'ira qu'en empirant et accélérant la débilité !

j’attends l'accomplissement ( en marche) ce que l'écriture appelle " la colère des chefs des peuples !"

en gros ils ont tout catalogués tout dépensé tout triché mentit volé , donc il ne reste qu'une facture impossible a payer car tout est aux mains des bandit-banquiers avec les lois de vautours rapace qu'est la finance !

donc on pet s'attendre a un appauvrissement frisant la ruine qui permettra de soi disant sauver le système en supprimant l'argent liquide et donc permettra d'imposer une taxe sur absolument chaque échange pour soi disant payer la dette et arriver a un équilibrage financier !!
ils se donneront bonne conscience en accusant ceux qui soi disant font du noir , comme ci les champions toutes catégories de l'escroquerie n'était pas eux même ?

donc la colère des chefs est dû a leurs refus et incapacité a ce remettre en question sur leurs principe de pouvoir ( a ce sujet ce qu'en dit le prêtre Élie lorsque le peuple d’Israël veut un roi comme tous les peuple de la terre exprime bien là où l'on en est !) !
ensuite tout sera surveiller par un super système ultra performant (certainement la pointe de la technologie informatique te plus dans quelques années) !

Jésus nous a ouvert les portes a LA Solution , on la refuse ; et bien plus nos pseudos régimes soi disant libre mais plus pervertit que le reste ! donc on va se prendre une raclée mondiale spirituelle monumentale !
là on en pose les fondements ! je dirais on est entrain de couler les solides fondations dans les quelles ont va sceller les chaines qui lieront de la génération qui vient !

l'écriture déclare " que les pauvres de la terres et les Saints du Ciel crieront a l’Éternel "VENGEANCE !" et que cela leurs sera accordés !"

les Saints on travaillés a nous aider a vivre sur des fondements Purs et Saints et nos sociétés sont devenu l'inverse exactes ; encore un peu de patience la moisson sera mûr même les débiles de l'heure vont se dégouter de leurs crimes qu'ils aiment tant !

heureux l'homme qui possède une grotte et sait vivre de rien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 02 Avr 2013, 00:07

Parallèle historique, ce qui nous attend peut-être...

En 1789, à la veille de la révolution française, le gouvernement français s'est trouvé dans l'embarras le plus profond avec des charges de dette lourdes et des déficits chroniques. Un manque général de confiance dans le monde des affaires avait mené au déclin de l'investissement, et l'économie stagnait.
Des « mesures d'homme d'Etat, l'observation soigneuse et la gestion sage, sans aucun doute, auraient bientôt mené à un retour de confiance, » écrit White, « à une réapparition de l’argent et à une reprise des affaires; mais tout ceci exigeait la patience et l'abnégation, et, jusqu'ici dans l'histoire humaine, patience et abnégation sont les produits les plus rares de la sagesse politique. Peu de nations ont jamais pu exercer ces vertus ; et la France n'était pas alors l’une d’elles. »
Au lieu de cela, comme les politiciens ont tendance à faire, l'Assemblée Nationale de la France a recherché un raccourci à la prospérité, et bientôt des appels pour l'introduction du papier-monnaie se firent entendre. Quelques individus prudents, tels que le Ministre des finances Jacques Necker, ont instamment mis en garde contre elle. Après tout, seulement 70 ans plus tôt, le pays avait reçu une dure leçon quand l’économiste écossais John Law avait mis en place un système de papier-monnaie aux conséquences ruineuses. Mais Necker et ses défenseurs furent hués en même temps que « la pression pour une devise populaire et à usage universel se développait. » .
Le plan semblait logique : le gouvernement confisquerait les terres de l’Eglise -qui possédait entre un quart et un tiers de tout l’immobilier en France, et émettrait en contrepartie quelques 400 millions de livres sous forme de notes de 1.000, 300 et 200 livres, appelées « Assignats », qui seraient garanties par des parcelles de terrain ou de terre. D'ailleurs, chaque note porterait intérêt à hauteur de 3%, afin d'encourager les épargnants à les amasser.

L’apport d’argent frais donnerait au trésor français « de quoi payer les dépenses immédiate…. De quoi soulager les besoins de la nation…. De quoi stimuler les affaires. [et] donner à tous les capitalistes, grand ou petit, les moyens d'acheter l’immobilier de l’Eglise. ». Avec ces rentrées d’argent nouveau, la nation payerait ses dettes et obtiendrait de nouveaux crédits - proposition qui semblait à toute épreuve. Au début, les résultats de l’émission des assignats ont semblé un rêve devenu réalité, dit White : « le Trésor a immédiatement été considérablement soulagé ; une partie de la dette publique était payée ; des créanciers ont été encouragés ; le crédit rétabli ; les dépenses ordinaires étaient couvertes. ; le commerce a augmenté et toutes les difficultés ont semblé disparaître. »
Si les autorités s’en étaient tenues là, suggère White , les effets auraient été réellement salutaires. Malheureusement , « dans les cinq mois de l’émission des quatre cents millions de livres en assignats, le gouvernement les avaient dépensé et s’était trouvé de nouveau en situation de détresse. » Immédiatement les gens dans tout le pays ont commencé à pleurer pour une autre émission de notes. Les critiques du papier-monnaie ont averti qu'il ne devrait pas y avoir d’arrêt une fois la nation engagée sur la pente glissante de l'inflation, mais d'autres ont écarté l'avertissement, affirmant que « le peuple étaient maintenant aux commandes et qu'il peut vérifier cette question chaque fois que c’est nécessaire. »
C’est ici où commence le parallèle inquiétant avec les USA d’aujourd’hui.
En 1790, les pro-papier-monaies s'étaient persuadés que les pièces [métaux précieux, pièces de monnaie] étaient maintenant une forme démodée de devise . Après tout ; qu’est-ce qui pouvait être meilleure que l'argent garanti par la terre, laquelle ne pouvait que s’apprécier en valeur ? Ceci nous rappelle le boom de l’immobilier aux USA et les affaires faciles et les prêts sur hypothèque surcotées qui ont été attribués aux emprunteurs secondaires .

Prenez le Comte de Mirabeau, un des plus grands avocats et démagogues du papier-monnaie, qui à ce moment là prononça son fameux discours « gardez le cap », concluant « nous devons accomplir cela même que nous avons commencé. » ,

Ou bien prenez Pierre Paul Royer-Collard (qui rappelle fâcheusement Ben «l’ hélicoptère » Bernanke ) quand il a dit devant l'Assemblée Nationale, « s'il est nécessaire de créer cinq mille millions de plus de papier-monnaie, décrètez-le joyeusement. » C'était une affaire faite, et la France a commencé sa glissade dans l'inflation. Bientôt les appels pour des notes de petite dénomination se développèrent plus fort. « La devise meilleur marché avait en grande partie chassé la plus chère, » écrit White, le papier avait fait disparaître les petites pièces, principalement celles en argent et en cuivre; toutes sortes de notes « manuelles », circulant sous le nom des « billets de confiance, » inondèrent la France (63 sortes à Paris seul) .

Tout a été essayé pour fournir les petites pièces de monnaie en cuivre ou argent et pour les maintenir en circulation. Des lois ont été passées pour obliger les citoyens à envoyer leur argenterie et bijoux au monnayage. Les églises et les couvents ont dû abandonner la plupart de leurs vaisselles en argent ou en or, et des cloches d'église ont été fondues pour fournir le monnayage en cuivre. Malgré cela, l'argent et le cuivre devinrent de plus en plus rares . Et de fait le gouvernement s’enfonça et imprima de plus petites notes, commençant par cinq francs et allant jusqu’à un sou.
Quand la pression inflationniste se développa , indique White, « là apparut une vieille et sinistre doctrine . à savoir que toutes les devises, or, papier, cuir ou n'importe quel autre matériel, obtient son efficacité du timbre officiel qu'elles portent, et que donc un gouvernement peut se soulager de ses dettes et se rendre riche et prospère simplement au moyen d'une presse : c’est exactement la théorie qui est à la base de la récente doctrine américaine de la « monnaie. » « Et juste comme les Américains d'aujourd'hui, qui dépensent joyeusement l'argent qu'ils n'ont pas encore gagné, les « Français étaient devenus des optimistes à tout crin, déclarant que l'inflation est la prospérité. La nation devenait enivrée graceà l'argent de papier. Son sentiment était celui d'un ivrogne juste après avoir bu ; et. pendant que les ivresses de l'argent de papier venaient plus rapidement, les périodes successives de sentiment de bien-être devenaient plus courtes. »
Pourtant de plus en plus de signes du prochain cataclysme commencèrent à apparaître. Quoique le montant d'argent de papier ait augmenté, la prospérité s'était fanée. Les affaires sont devenues stagnantes, et des fabricants commencèrent à congédier leurs ouvriers. En une seule ville, 5.000 ouvriers ont été licenciés des usines de textiles, mais les gens n'ont toujours pas identifié la vraie cause. Les exportations étaient trop bon marché, déclara-t-on, et des tarifs lourds ont été placés sur les marchandises étrangères. Un effondrement dans l'industrie et le commerce était inévitable, dit White, « tout comme cela s’est produit à diverses périodes en France, Autriche, Russie, Amérique, et dans tous les pays où les hommes ont essayé d'accumuler la prospérité sur du papier-monnaie irrachetable. »
Confronté à la perspective d'une dévaluation continue de l'argent de papier, le public a commencé à considérer que l’épargne et la prudence sont choses ridicules, et le Français, naturellement économe, fut transformé en nation de gloutons et de joueurs. Les gens ont commencé à jeter leur argent au petit bonheur sur marché boursier et « dans l"ensemble du pays s’ accrut une aversion pour le travail régulier et un mépris pour des gains modérés et la vie simple. »
La tumeur, comme l’ appelle White, se propagea aux milieux d’affaires, aux journalistes et aux politiques ; l'indulgence a été suivie par la corruption, s’ accroissant « aussi naturellement que des champignons sur un tas de fumier. » Une perversion économique démultipliait la suivante. Les discours précédents du Comte de Mirabeau , que le patriotisme et l'intérêt éclairé du peuple maintiendraient la valeur de l'argent de papier , ne pourraient pas avoir été plus erronées. En fait, une vaste classe de débiteurs, principalement ceux qui avaient acheté l’immobilier de l’Eglise, avaient intérêt à voir la monnaie se déprécier. Puisque seulement de petits acomptes avaient été exigés au moment de l'achat, les acheteurs espéraient une forte dévaluation monétaire qui allégerait leur dette.

« En peu de temps, la classe des débiteurs est devenue un corps puissant disséminé à travers tous les rangs de la société. tous poussaient vigoureusement pour de nouvelles émissions de papier, apparemment capables de démontrer au peuple que la seule chance de prospérité nationale résidait dans de nouvelles émissions de papier-monnaie. [Tandis que] Chaque émi
« En peu de temps, la classe des débiteurs est devenue un corps puissant disséminé à travers tous les rangs de la société. tous poussaient vigoureusement pour de nouvelles émissions de papier, apparemment capables de démontrer au peuple que la seule chance de prospérité nationale résidait dans de nouvelles émissions de papier-monnaie. [Tandis que] Chaque émission de papier rendaient les choses pires, une superstition gagna du terrain parmi le peuple qui consistait à dire que si seulement assez d'argent de papier étaient émis et plus adroitement géré, les pauvres seraient rendus riches. Dorénavant, toute opposition était futile. »

En décembre de 1791, on a ordonné une nouvelle émission qui a dilué la valeur de la note de 100 livres (dont la valeur était déjà tombée à 80 livres) à 68 livres. Pendant que les valeurs tombaient, la rhétorique officielle est devenue bien plus ouvertement optimiste. Les journaux, les discours politiques et les brochures ont proclamé qu’ « une devise dépréciée est une bénédiction ; que l'or et l'argent forment une norme insuffisante pour la mesure des valeurs . que le commerce avec d'autres nations peut être une malédiction, et que tout obstacle là-dessus peut être une bénédiction. que les lois de l'économie politique, applicable autrefois, ne sont plus maintenant ainsi en France ; que les règles ordinaires de l'économie politique conviennent peut-être aux subordonnés du despotisme mais pas aux habitants libres et éclairés de la France à l'issue du dix-huitième siècle, » et ainsi de suite.
En mars 1792, après la cinquième émission, celle de 300 millions de livres de papier-monnaie, le gouvernement a décidé que le paiement à tous les créanciers publics pour n'importe quelle quantité de plus de 10.000 francs serait suspendu. Ceci a été jeté comme un os à ronger pour les classesles plus pauvres, mais le résultat s’avéra être exactement le contraire. Les capitalistes ont commencé à retirer tranquillement leur argent du travail (de l’économie) et le placer « dans toute ingéniosité financière que l’on pourrait concevoir. La seule chose qui a pu sauver des milliers de travailleurs. de la famine c'est t qu'ils avaient été redirigés vers l'armée et envoyés pour être tués sur les champs de bataille étrangers. »

Nous savons au travers des chroniques de cette époque que la farine s'est élevée de 2 francs en 1790 à 225 francs en 1795, une paire de chaussures de 5 francs à 200. Tandis que les prix de tous les produits avaient augmenté .énormément, les salaires ont stagné. Les émissions se succédèrent , jusqu'à ce que l'argent en circulation ait atteint 3 milliards de francs en 1793 , et aucune fin en vue. Le malaise dans la population générale s'est développé, et de plus en plus de personnes des classes ouvrières réclamaient la peine capitale contre la fraude sur les prix et un impôt de 400 millions francs sur le pain pour les riches.

Le 28 février 1793, une foule d’ hommes et de femmes, déguisés, ont commencé à piller 200 magasins à Paris, saisissant tout ve qu'elles pouvaient mettre la main dessus. L'ordre n’a pu être rétabli que moyennant un don de 7 millions de francs à la foule. Sorti violemment de sa léthargie, le gouvernement français a mis en application de nouvelles mesures de collecte d'argent. L’une d’elles était « l’emprunt forcé », un impôt sur les revenus de plus de 1.000 francs. Pour les bas revenus, l'impôt était fixe à 10%, pour ceux de plus de 9.000 francs de revenu à 50%.

Une autre mesure en catastrophe était la loi dite « du Maximum », se composant de quatre règles qui, encore, ont censément servi à aider la classe ouvrière. « D'abord, le prix de chaque article de nécessité devait être fixé à 133 % de son prix en 1790. Deuxièmement, tout le transport devait être ajouté à un taux fixe par ligue. Troisièmement, cinq pour cent devaient être ajoutés pour le bénéfice du grossiste. Quatrièmement, dix pour cent ont été ajoutés pour le bénéfice du détaillant. » Le premier résultat de la loi maximum était que les vendeurs ont fait tout pour éluder les prix ainsi fixés - les fermiers, par exemple, vendaient le moins possible, et ainsi les approvisionnements sont devenus rares ; du coup les citoyens urbains ont été rationnés et ne pouvaient acheter que des quantités limitées de marchandises. Des marchandises étrangères, dont les prix étaient beaucoup plus élevés que la limite supérieure fixe, ne pouvaient pas être légalement vendues par les négociants, dont beaucoup firent faillite. D'autres finirent guillotinés pour avoir transgressé la Loi du Maximum .
« Pour détecter les marchandises cachées par les fermiers et les commerçants, un système d'espionnage a été mis au point avec une récompense à l'informateur, d'un tiers de la valeur des marchandises découvertes. Pour répandre la terreur, le tribunal criminel de Strasburg a été ordonné de détruire le logement de quiconque surpris en train de vendre des marchandises à un prix supérieur au prix fixé par la Loi Maximum.. [Si un fermier] essayait de retenir ses récoltes ou bétail, en alléguant qu'il ne pouvait pas se permettre de les vendre aux prix fixés par loi, ils lui étaient fréquemment enlevés par la force, et il pouvait s’estimer chanceux s’il était payé même avec du papier-monnaie déprécié. -chanceux, en effet, s'il gardait la vie sauve. »
Faire la distinction entre le papier et les pièces dans n'importe quelle transaction était devenu un crime punissable de la peine de mort, de même que vendre les pièces d'or ou d’argent. À la mesure de cette folie, en 1794, la convention a décrété que « la peine de mort devait être infligée à toute personne condamnée « d’ avoir demandé, avant qu'une affaire ait été conclue, dans quel monnaie le paiement devait être fait. » « Tout commerce dans les métaux précieux a été supprimé, jusqu'à ce que le « maximum » ait été supprimé un an après.
Le cauchemar monétaire a pris fin le 18 février 1796, quand sous un nouveau gouvernement les machines, les plaques et le papier pour imprimer les assignats ont été cérémonieusement cassés et brûlés sur la Place Vendôme à Paris. Le calcul final a déterminé que le montant global d'argent papier en existence était de 40 milliards de francs. En comparaison, la valeur d’un louis d'or avait augmenté de 920 francs-papier en août 1795 à 15.000 francs moins d'un an après. Un franc or valait 600 francs-papier…
Tandis que les assignats avaient atteint les riches, ils avaient absolument dévasté la classe ouvrière. Selon l'historien Heinrich von Sybel, les «financiers et les hommes de grands moyens étaient assez judicieux pour placer leurs avoirs autant que possible dans des objets à valeur permanente. Les classes ouvriers n’ont eu aucune de ces prévoyance ou compétence ou moyens. Après le premier effondrement, se soulevèrent les cris des gens mourrant de faim. Les routes et les ponts avaient été négligés ; beaucoup de fabriques ont été laissées dans l'abandon total. »


C’est incroyable et en même temps une grande leçon pour nous. Interprétons et comparons les signes : stagnation dans les salaires réels, euphorie libérée du public au sujet de l'économie même si déjà hésitante, Les propos officiels de dynamisme presque mot à mot, comme ayant enjambé des siècles-. Nous pouvons être plus près du point de non retour que nous ne le pensons.

Doug Casey - 5/1/07

http://www.321gold.com/editorials/casey ... 10507.html
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 06 Avr 2013, 11:33

Théodéric a écrit:


pour moi on accomplit au détail prés ce que l'Apocalypse annonce là on entre ne grand dans la dernières des lignes droites, donc ça n'ira qu'en empirant et accélérant la débilité !

j’attends l'accomplissement ( en marche) ce que l'écriture appelle " la colère des chefs des peuples !"

Tout à fait, et je vous invite à lire avec attention ces révélations données par Jésus à Marie-Julie du Crucifix, une stigmatisée du XIXème siècle au sujet des derniers temps. Révélations remplies d'espérance pour les âmes de bonnes volontés et qui devraient faire trembler les pêcheurs impénitents :

Prophétie : Marie-Julie du Crucifix, "Saint Jean Baptiste des derniers temps"

Qui est Marie-Julie du Crucifix ?

Stigmatisée bretonne, Marie Julie Jahenny née à Coyolt le 12 février 1850. Sa mère la
consacre immédiatement à la Sainte Vierge et la fait baptiser le lendemain. Issue d'une famille
très pauvre, elle habite La Fraudais, qui est un humble hameau de 8 à 10 feux, situé en pleine
campagne de basse Bretagne, à environ deux kilomètres de Blain, petite ville de près de six
mille habitants, dans l'une des maisons assurément les plus pauvres. Marie-Julie y vécut de
l’âge de deux ans jusqu’à sa mort, le 4 mars 1941. Marie Julie est issue d'une famille de cinq
enfants, d'une grande piété et où la vie est rythmée par un dur labeur et des temps de
recueillement et de prière.

(...)

Citation :
Marie-Julie a été contemporaine des persécutions de 1880 et de 1905. Elle a fait don de sa vie priante,
souffrante et obéissante, en réparation des offenses inouïes faites à Dieu, comme contre-poids et pour
obtenir aux fidèles la grâce de l’éveil. Ses extases rapportent les déchirantes plaintes du Seigneur
bafoué, du Sacré-Coeur, insulté, souffrant par-dessus tout du mépris des hommes pour la plénitude
qu’il vient leur offrir. Ces persécutions n’ont été que des avant-coureurs des épreuves vraiment
terribles annoncées pour le grand coup à venir. "

Les prophéties de Marie-Julie portent sur tous ces aspects de la " Seconde Passion " du Christ. Il
faudrait des livres pour les rapporter. Ce n’est pas nécessaire de remuer toute cette boue. Nous
sommes les témoins vivants de cette lente agonie. Nous devons compatir, souffrir avec Jésus, de tous
ces scandales, de toutes ces impostures, de tous ces manquements non seulement à la Foi et à l’Amour
de Dieu, mais à la simple raison.


Marie-Julie nous conjure, au nom du Ciel, de rester fidèle à la Tradition, à Sa doctrine de Vérité, aux
Sacrements de Vie, à la Sainte Messe, elle qui ne vécut pendant des années que du Pain Eucharistique.

Citation :
Les pêcheurs endurcis refusent les secours divins ; ils s’obstinent dans l’ingratitude et s’enfoncent
ainsi dans une complicité profonde avec les démons, ils luttent avec eux contre Dieu. C’est alors
qu’intervient la Juste Colère divine, qui n’est pas une passion émotionnelle comme chez l’homme.
C’est une décision de laisser les coupables à leurs propres forces, pour qu’ils fassent l’expérience de
leur néant, car toute existence, toute puissance d’agir vient de Dieu. Ce peut être, par une ultime grâce,
pour les moins aveuglés, l’occasion d’un retour à la vérité salutaire. (...)

En Dieu, la Miséricorde et la Justice sont unes. C’est pour élever les humbles qu’il disperse les
orgueilleux. C’est parce qu’il est Saint, qu’il protège les pauvres et ruine les mauvais riches.
C’est
pour les humbles qu’il fait de merveilleux miracles. C’est pour purifier et sanctifier les justes, pour
augmenter leurs mérites et leur éternelle joie, qu’Il permet leur mise à l’épreuve, pour un temps
mesuré.

Les péchés mortels, ceux qui sont commis en aversion de la volonté divine, " avec pleine
connaissance et plein consentement " sont punis par des peines temporelles, mais surtout celles de
l’enfer, infiniment plus pénibles, après la mort. Les nations ne peuvent être purifiées que sur cette
terre, d’où les désastres humiliants pour les peuples qui ont voulu enfreindre la Loi de Dieu, ou la
mépriser.

Nous ignorons la date de ces jours où la Justice et la Miséricorde se manifesteront avec tant d’éclat.
Les prophéties de Marie-Julie sont constantes, cohérentes, conformes à d’autres sources sûres. Même
si notre génération n’était pas concernée par ce déluge purificateur, nous devons transmettre les
informations reçues, nous préparer et préparer le prochain, en remerciant Dieu d’être si patient. Tout
murmure, toute révolte, toute moquerie seraient des offenses à Sa Sage Providence qui gouverne tout "
avec force et suavité. "

(...)

" J’ai voulu prévenir mon peuple, pour qu’il ne soit pas surpris. Attendez dans la confiance et
l’espérance... Douter, ce serait M’offenser... Sois sûre, France, les jours et les heures sont marquées
dans Mon Coeur ; encore un peu de temps et J’accomplirai Mes promesses !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 06 Avr 2013, 16:25

Philippe B. a écrit:
Théodéric a écrit:


pour moi on accomplit au détail prés ce que l'Apocalypse annonce là on entre ne grand dans la dernières des lignes droites, donc ça n'ira qu'en empirant et accélérant la débilité !

j’attends l'accomplissement ( en marche) ce que l'écriture appelle " la colère des chefs des peuples !"

Tout à fait, et je vous invite à lire avec attention ces révélations données par Jésus à Marie-Julie du Crucifix, une stigmatisée du XIXème siècle au sujet des derniers temps. Révélations remplies d'espérance pour les âmes de bonnes volontés et qui devraient faire trembler les pêcheurs impénitents :

Prophétie : Marie-Julie du Crucifix, "Saint Jean Baptiste des derniers temps"

Qui est Marie-Julie du Crucifix ?

Stigmatisée bretonne, Marie Julie Jahenny née à Coyolt le 12 février 1850. Sa mère la
consacre immédiatement à la Sainte Vierge et la fait baptiser le lendemain. Issue d'une famille
très pauvre, elle habite La Fraudais, qui est un humble hameau de 8 à 10 feux, situé en pleine
campagne de basse Bretagne, à environ deux kilomètres de Blain, petite ville de près de six
mille habitants, dans l'une des maisons assurément les plus pauvres. Marie-Julie y vécut de
l’âge de deux ans jusqu’à sa mort, le 4 mars 1941. Marie Julie est issue d'une famille de cinq
enfants, d'une grande piété et où la vie est rythmée par un dur labeur et des temps de
recueillement et de prière.

(...)

Citation :
Marie-Julie a été contemporaine des persécutions de 1880 et de 1905. Elle a fait don de sa vie priante,
souffrante et obéissante, en réparation des offenses inouïes faites à Dieu, comme contre-poids et pour
obtenir aux fidèles la grâce de l’éveil. Ses extases rapportent les déchirantes plaintes du Seigneur
bafoué, du Sacré-Coeur, insulté, souffrant par-dessus tout du mépris des hommes pour la plénitude
qu’il vient leur offrir. Ces persécutions n’ont été que des avant-coureurs des épreuves vraiment
terribles annoncées pour le grand coup à venir. "

Les prophéties de Marie-Julie portent sur tous ces aspects de la " Seconde Passion " du Christ. Il
faudrait des livres pour les rapporter. Ce n’est pas nécessaire de remuer toute cette boue. Nous
sommes les témoins vivants de cette lente agonie. Nous devons compatir, souffrir avec Jésus, de tous
ces scandales, de toutes ces impostures, de tous ces manquements non seulement à la Foi et à l’Amour
de Dieu, mais à la simple raison.


Marie-Julie nous conjure, au nom du Ciel, de rester fidèle à la Tradition, à Sa doctrine de Vérité, aux
Sacrements de Vie, à la Sainte Messe, elle qui ne vécut pendant des années que du Pain Eucharistique.

Citation :
Les pêcheurs endurcis refusent les secours divins ; ils s’obstinent dans l’ingratitude et s’enfoncent
ainsi dans une complicité profonde avec les démons, ils luttent avec eux contre Dieu. C’est alors
qu’intervient la Juste Colère divine, qui n’est pas une passion émotionnelle comme chez l’homme.
C’est une décision de laisser les coupables à leurs propres forces, pour qu’ils fassent l’expérience de
leur néant, car toute existence, toute puissance d’agir vient de Dieu. Ce peut être, par une ultime grâce,
pour les moins aveuglés, l’occasion d’un retour à la vérité salutaire. (...)

En Dieu, la Miséricorde et la Justice sont unes. C’est pour élever les humbles qu’il disperse les
orgueilleux. C’est parce qu’il est Saint, qu’il protège les pauvres et ruine les mauvais riches.
C’est
pour les humbles qu’il fait de merveilleux miracles. C’est pour purifier et sanctifier les justes, pour
augmenter leurs mérites et leur éternelle joie, qu’Il permet leur mise à l’épreuve, pour un temps
mesuré.

Les péchés mortels, ceux qui sont commis en aversion de la volonté divine, " avec pleine
connaissance et plein consentement " sont punis par des peines temporelles, mais surtout celles de
l’enfer, infiniment plus pénibles, après la mort. Les nations ne peuvent être purifiées que sur cette
terre, d’où les désastres humiliants pour les peuples qui ont voulu enfreindre la Loi de Dieu, ou la
mépriser.

Nous ignorons la date de ces jours où la Justice et la Miséricorde se manifesteront avec tant d’éclat.
Les prophéties de Marie-Julie sont constantes, cohérentes, conformes à d’autres sources sûres. Même
si notre génération n’était pas concernée par ce déluge purificateur, nous devons transmettre les
informations reçues, nous préparer et préparer le prochain, en remerciant Dieu d’être si patient. Tout
murmure, toute révolte, toute moquerie seraient des offenses à Sa Sage Providence qui gouverne tout "
avec force et suavité. "

(...)

" J’ai voulu prévenir mon peuple, pour qu’il ne soit pas surpris. Attendez dans la confiance et
l’espérance... Douter, ce serait M’offenser... Sois sûre, France, les jours et les heures sont marquées
dans Mon Coeur ; encore un peu de temps et J’accomplirai Mes promesses !

Merci du Passage Phillipe,

je connais un peu la vie de marie Julie Lohannay et ce quelle a vécue e dit,

en fait elles sont nombreuses les personnes a qui depuis plus d'un siècle le Seigneur a expliqué ce qui est en marche et leurs témoignages concordes !
on peut toujours nier et ne pas voir , comme disait l'Abbé Pierre " il y a des sourds et aveugle par vocation !" Mr.Red

la richesse énorme de beaucoup et l'enrichissement grâce a la finance et bourse est une insulte au bon sens et a l'humain.
Ce que l'homme un peu honnête et saint d'esprit peut saisir du respect élémentaire de l'effort collectif et le partage !
mais sous prétexte de liberté individuelle on est prés a avoir 10ù de personne qui possèdent 90% des biens de la terre et on les montre comme des buts a atteindre des exemples , alors que plus de 50% des hommes sont dans la misère parce que on les pille ou a pillé a une époque où nos nations avaient la main mise sur eux et cela a provoqué un enrichissement chez nous , mais en fait si on y regarde on vit du sang des pauvres !

la seule solution serait d'avoir des dirigeant un peu spirituel 'pas a la François Mitterand et la clique franc maçon) qui décident un repentir et un partage honnête aux vue de l'histoire ; cela donnerait un sens a nos nation un but au personnes et peuples si on va dans le sens de l’Évangile on avance dna sla Bénédiction si on réfute ce sens on avance dans le choix de la malédiction puisque l'on nie la Vie !

plus ça va plus c’est l'impasse et plus il va sembler impossible de partager et d'espérer donc plus ils vont mettre de régles et contraintes en tous genre pour tout surveiller quantifié ect etc !

bref les aveugles ne veulent dépendre que d'eux même et iront droit dans un trou !


Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Dim 07 Avr 2013, 20:30

Théodéric a écrit:
la seule solution serait d'avoir des dirigeant un peu spirituel 'pas a la François Mitterand et la clique franc maçon) qui décident un repentir et un partage honnête aux vue de l'histoire ; cela donnerait un sens a nos nation un but au personnes et peuples si on va dans le sens de l’Évangile on avance dna sla Bénédiction si on réfute ce sens on avance dans le choix de la malédiction puisque l'on nie la Vie !

Tout à fait, on demande à l'église de faire le ménage par rapport aux rares cas de pédophilie (en comparaison aux autres cas qui passent incognito dans la société) ce que Benoit XVI à entamé de faire. Mais à quand un bon ménage chez nos politiciens ! L'humilité de reconnaître ses erreurs devant le peuple, l'examen de consciences et le repentir ne sont pas réservés aux catholiques !

C'est là que l'on voit où est le serviteur et où est celui qui se sert. Le gouvernement ne sert pas le peuple, il s'en sert égoïstement pour se remplir les poches ou réaliser ses objectifs idéologiques (et ceux d'une minorité) au détriment des plus faibles.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Dim 07 Avr 2013, 21:30

Philippe B. a écrit:
Théodéric a écrit:
la seule solution serait d'avoir des dirigeant un peu spirituel 'pas a la François Mitterand et la clique franc maçon) qui décident un repentir et un partage honnête aux vue de l'histoire ; cela donnerait un sens a nos nation un but au personnes et peuples si on va dans le sens de l’Évangile on avance dna sla Bénédiction si on réfute ce sens on avance dans le choix de la malédiction puisque l'on nie la Vie !

Tout à fait, on demande à l'église de faire le ménage par rapport aux rares cas de pédophilie (en comparaison aux autres cas qui passent incognito dans la société) ce que Benoit XVI à entamé de faire. Mais à quand un bon ménage chez nos politiciens ! L'humilité de reconnaître ses erreurs devant le peuple, l'examen de consciences et le repentir ne sont pas réservés aux catholiques !

C'est là que l'on voit où est le serviteur et où est celui qui se sert. Le gouvernement ne sert pas le peuple, il s'en sert égoïstement pour se remplir les poches ou réaliser ses objectifs idéologiques (et ceux d'une minorité) au détriment des plus faibles.

Bonsoir Philippe B;

que le, monde soit le monde et qu'il marche en suivant l'esprit de ce monde de ténèbres , rien d’étonnant !
mais l'Eglise n'Est pas de ce monde et là c'est beaucoup plus grave quand on pèche comme cela , et je ne crois pas que l'on puisse se permettre le luxe de dire que ce soit peu , car en fait c'est déjà très énorme vu le nombre d'enfant ayant subit cela !!

Jésus a dit que " si un seul d'entre vous devez être une occasion de cute pour un seul de ces petits qui sont a Moi, mieux vaut pour cette homme s'attacher une pierre de moulin au cou et se jeter dans la mer !" certains traduisent en disant " mieux vaudrait pour lui ne pas être né !"

l'Eglise (et non la religion) Est de Nature Spirituelle si elle Vit du Christ et donc il ne sert a rien de comparer le monde a elle , notre place est d’être le Sel de la terre et la Lumière du monde si nous ne le somme pas nous sommes bon a jeter dehors et juste bon a être piétiné par les homme Parole du christ !

donc là en allant sans ferveur rechercher le droit la Justice envers ceux abimé voir détruit par des personnes de la religion on est a la limite extrême !!

combien des personnes ayant subit cela se sont détourner de la foi et du Christ et ont reproduit ce sacte ssur d'autres ? et on est là a philosopher , alors que sans tarder il aurait fallu sanctionner très fermement !
qu'est ce donc qu'une religion qui laisse passer 30ans avant d'agir sur de tels fait quelle connait ?? et encore elle n' a toujours pas tranchée fermement ni condamner dans ses murs et si elle l'a fait pour un (petite) part c’est juste parce que les médias on mis cela ajour et fait monter la pression !

pour moi nous aurons tous a rendre compte au Christ pour n'avoir rien dit en faveur des innocants alors qu'il est EVIDANT que la hierarchie triche et n'assume pas sa responsabilité !

Jésus ne mollira pas !
ou c'est OUI ou c'est NON pas moitié moitié "que voitre OUI soit OUI, votre NON NON le reste vient du démon !" c'est du Christ cette parole !


c'est trop facile de se dire gentil dans ce cas là , mais si tes enfants avaient subit ce crime et avaient abandonné la foi a cause de ces gens là ; ne demanderais tu pas Justice même a Dieu envers ceux qui ont fait cela et ceux qui on couvert cela ?

notre passivité est une mollesse une tiédeur spirituelle par complaisance par lâcheté !
Paul tenait tête a Pierre en public quand Pierre déraillé et il avait bien raison cela remettez Pierre sur les rails , aujourd'hui il ne faut plus rien dire et on a le résultat !

de toute façon on va prendre le coup en retour vu que l'on récolte ce que l'on séme et c'est pa sle comportement pire du monde qui me console , car ce qui c'est fait n'a pas a exister dans l'Eglise , donc ne pas l'avoir sanctionné et toujours pas fait fermement relève soit de la complaisance soit d'un endormissements spirituel, j'espére que François aura le courage de mettre les choses en ordres ; mais il va se heurter a ceux qui ont intérêt a ce que ça ne bouge pas : là j’attende la sanction du Christ dans Sa Maison ! carton rouge carton rouge carton rouge

:hello:



Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Jeu 08 Aoû 2013, 22:57

L'UE travaille sur une directive qui limitera les retraits d'argent des clients de banques en faillite à 100 ou 200 euros par jour

08 août 2013
par Audrey Duperron

Les gouvernements européens travaillent à un compromis sur la directive de l'UE pour le paiement de la garantie des dépôts des clients lors de faillites bancaires. Un document de travail de la présidence de l'UE, qui est assurée depuis le 1er Juillet par la Lituanie, montre que la directive pourrait être prête dès cette année.

Le Parlement européen veut que les épargnants puissent retirer leurs dépôts jusqu’à concurrence de 100.000 euros dans les cinq jours ouvrables qui font suite au dépôt de bilan d'une banque. Cependant, à l’origine, le Conseil de l'Europe avait réclamé un délai de 20 jours. Les États membres cherchent maintenant un compromis. Grâce aux progrès technologiques auxquels on peut s’attendre pour l’avenir, il est probable que le délai qui sera finalement adopté.

Dans tous les cas, les dépôts supérieurs à 100.000 resteront bloqués. A Chypre, il aura même fallu trois mois complets avant que les détenteurs de dépôts supérieurs à ce montant connaissent combien ils pourront finalement récupérer sur la somme qui excède ce seuil. 47,5% de ce montant ont été convertis en actions de la Bank of Cyprus.

Le journal allemand Börsen-Zeitung rapporte que l’Europe examine maintenant aussi la possibilité de qualifier cette période de «circonstances exceptionnelles». Pendant cette période, les citoyens pourraient effectuer quotidiennement des retraits d’argent de 100 à 200 euros maximum, comme ce fut le cas à Chypre.

Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 09 Aoû 2013, 21:14

Bonsoir,
Je lis avec intérêt ce topique (comme d'autres), mais celui ci plus particulièrement car je me suis fait un petit pécule amassé par des journées de 12 heures de taf, lourdement imposées,
Je n'ai pas envie que faute à des dirigeants pourris, voir mon petit pécule partir en fumée.
Et il est vrai que votre information tranche avec la douce ambiance du moment (bien géré pour endormir la population) pour nous faire croire que la crise est derrière nous.
Or on s'aperçoit que l'Europe met en place des systèmes en vue d'une crise majeure.. à venir.
Ma question est de savoir, est ce qu'il y a des banques Françaises à privilégier.
Ou pire faut il ouvrir un compte titre chez un broker pour placer son argent dans des titres étrangers et des monnaies étrangères pour se mettre en tout ou partie à l'abri.
Je sais qu'il y a l'or, mais je crains que si crise majeure, ils vont surtaxer les transactions et que l'or sera par conséquent, par voie fiscale, confisquer.
Si on peut me répondre et me donner quelques pistes pour protéger ce qui se peut.
Car pour ma part, l'embellie des marchés actions qu'on connait actuellement n'est que factice, ça durera pas, ça donne du temps à nos dirigeants pour mettre en place la tondeuse à moutons.
Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 10 Aoû 2013, 12:48

Que faire de ces infos ?
Quelle attitude adoptée ?
A moins qu'il n'y ait rien à faire, juste à attendre la débâcle.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 10 Aoû 2013, 13:35

C'est que personne n'a de formule miracle à mon avis. Il est possible que nos dirigeants assomment encore davantage les comptes titres qui cumulent déjà des impôts sur les plus-values + des prélèvements sociaux. Il reste le PEA auquel ils n'oseront tout de même pas s'attaquer ou les contrats d'assurance vie dont certains valent le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Dim 11 Aoû 2013, 14:17

Par ailleurs, j'ai pu avoir quelques renseignements,

il faudrait éviter le crédit agricole et la société Générale et par conséquent toutes les banques et organismes de ces groupes... LCL et groupama pour le CA et toutes les banques du Crédit du Nord, etc...
Groupama étant très problématique, quantité d'obligations pourries et actions douteuses, Groupama pourrait être le maillon par qui la débâcle pourrait débuter..

Mais, il faut être méfiant avec BNP Paribas, et aussi Caisse D'Epargne...

Et là, ça sent le roussi, le roussi très grave, quand on connait les dimensions mondiales de ces institutions citées, ça veut dire que c'est tout le système Français qui est fragile et aussi mondiale...

Ce qui paradoxalement peut sauver le système, c'est que la finance mondiale devra sauver les Français et autres Européens,

C'est d'ailleurs ce qui se passe depuis le début.

L'établissement financier Français qui ne serait pas dans la tourmente est la Banque Postale.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Dim 11 Aoû 2013, 16:44

Tout cela confirme ce que m'expliquait un de mes professeurs de comptabilité:

Pour un chef d'entreprise, il existe plusieurs façons de se ruiner:

1. le jeu
2. les femmes

Mais la façon le plus sûre, la plus efficace et la plus rapide de se ruiner c'est d'engager un directeur financier français. Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Dim 11 Aoû 2013, 18:20

Note de bpostbanque ( Belgique ) du 31.07.2013 :

" Chère cliente , cher client ,

A partir du 16.09.2013 , tout retrait d'argent au guichet d'un montant total supérieur à 2500 EUR devra faire l'objet d'une demande préalable auprès du bureau de poste de votre choix . Cette limite journalière s'applique par compte .

Après un délai de 3 jours ouvrables bancaires , le montant souhaité sera disponible pendant 5 jours ouvrables bancaires au bureau de poste où la demande a été introduite .
Les retraits d'argent au distributeur ne sont pas soumis à cette limite .
[ mais à une limite journalière de 500 euros , NDLR ]

Ces nouvelles dispositions se trouvent dans la liste des tarifs disponibles dans tous les bureaux de poste et sur www.bpostbanque.be .

Vous avez le droit de clôturer votre compte immédiatement et sans frais avant le 16.09.2013 . A défaut de résiliation avant cette date , vous serez réputé avoir accepté ces modifications . "
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 12 Aoû 2013, 13:17

boulo a écrit:
Note de bpostbanque ( Belgique ) du 31.07.2013 :

" Chère cliente , cher client ,

A partir du 16.09.2013 , tout retrait d'argent au guichet d'un montant total supérieur à 2500 EUR devra faire l'objet d'une demande préalable auprès du bureau de poste de votre choix . Cette limite journalière s'applique par compte .

Après un délai de 3 jours ouvrables bancaires , le montant souhaité sera disponible pendant 5 jours ouvrables bancaires au bureau de poste où la demande a été introduite .
Les retraits d'argent au distributeur ne sont pas soumis à cette limite .
[ mais à une limite journalière de 500 euros , NDLR ]

Ces nouvelles dispositions se trouvent dans la liste des tarifs disponibles dans tous les bureaux de poste et sur www.bpostbanque.be .

Vous avez le droit de clôturer votre compte immédiatement et sans frais avant le 16.09.2013 . A défaut de résiliation avant cette date , vous serez réputé avoir accepté ces modifications . "
Ajoutons qu'à partir du mois prochain, la BNP débitera les cartes à débit différé le 29 du mois en cours et non en début de mois suivant.

Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 12 Aoû 2013, 13:27

Pas surpris pour la BNP,
Je suis client de cette banque et je peux dire qu'on perçoit facilement au travers de leurs pratiques qu'ils sont pendus et en recherche de liquidités..
J'ai eu un débit de 536 euros sur mon relevé du mois de juin au titre de la tenue de compte et des cartes bancaires (deux cartes, la mienne et celle de mon épouse).
J'appelle mon "conseiller", je lui fais part de l'énormité de la somme qui ne correspond pas aux tarifs qu'ils indiquent.
Il me répond pas de souci, je répare ça,
Or nous sommes le 12 Aout, deux mois après, j'attends toujours,
Le "conseiller" est en vacances, il faut attendre son retour pour voir ce qu'il fait ou pas.
Mais c'est pour moi, le  signe évident d'une banque aux abois qui cherche par tous les moyens des liquidités, car mon cas est loin d'être unique, en discutant autour de moi, j'ai plein de gens qui me disent qu'ils rencontrent des problèmes similaires.
Les seuls qui me disent qu'ils n'ont pas encore rencontrés de bizarreries de cette dimension, sont les clients de la banque Postale.
Par rapport à tout ça, faute de mieux, j'ai pris rendez vous ce mercredi pour ouvrir un compte à la banque Postale (dépendant de la poste dont l'actionnaire est 100% l'état Français, c'est pas le top, mais c'est déjà mieux que ces bras cassés des banques type BNP qui se sont perdus dans des tas de métiers. La branche BNP immobilier perd des millions d'euros si ce n'est des milliards, on ne peut pas être à la fois une banque et s'improviser dans des tas de métiers qui n'ont rien à voir avec leur coeur de métier.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 12 Aoû 2013, 13:37

Tonylutz a écrit:
Que faire de ces infos ?
Quelle attitude adoptée ?
A moins qu'il n'y ait rien à faire, juste à attendre la débâcle.
Il y a deux stratégies.

Celle du banc de poison ou celle du chat.


Celle du banc de poisson consiste à ne rien faire de différent de la masse des français en se disant que si la démocratie collectiviste perdure, la loi de la jungle, des plus forts, des plus nombreux continuera de perdurer. Et ainsi les intérêts de la masse seront préservés. Le gouvernement cherchera à sauver l'immobilier, les retraites, le traitement des fonctionnaires, les assurances vie, le valeur en nominal des comptes en banque.
C'est pas sur que cela marche et que le gouvernement parvienne à ses fins mais on peut être sur qu'il lui sacrifiera tout le reste.

Celle du chat consiste à choisir une stratégie complètement différente de celle de la masse. Le risque, c'est que le gouvernement vous vole pour sauver la masse. En revanche si le gouvernement finit par être trop faible pour vous voler alors vous pouvez vous en sortir honorablement. Le problème c'est que cette stratégie nécessite d'investir. Si vous achetez de l'or physique par exemple, il faut aller le chercher à l'étranger (la circulation par voie postale est interdite depuis quelques semaines) pour ne pas être fiché, le stocker, ne pas avoir besoin de cet or pendant le laps de temps où l'Etat survit (cela peut être beaucoup plus long que prévu). Tout cela coute de l'argent.

Si vous choisissez de faire le poisson, vous pouvez continuer à vivre comme avant, c'est l'avantage.


Personnellement, étant actif, j'ai choisi de m'endetter pour acquérir du patrimoine en me disant que la monnaie perdra plus de valeur que les actifs tangibles. Je précise que je suis actif, parce qu'en euros constant le travail aura peu ou prou toujours la même valeur. Ainsi avec un travail qui garde la même valeur et une monnaie qui se déprécie, je devrai rembourser facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 13 Aoû 2013, 16:32

Merci,
Je pense que vous avez raison,
Un endettement est une bonne chose dans un contexte de crise ou l'argent va perdre de sa valeur.
Autrement, pour les placements, rien est sur, difficile de s'y retrouver, je vais faire le choix de partager dans le plus d'actifs possible.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Jeu 15 Aoû 2013, 17:50

Tonylutz a écrit:
Merci,
Je pense que vous avez raison,
Un endettement est une bonne chose dans un contexte de crise ou l'argent va perdre de sa valeur.
Autrement, pour les placements, rien est sur, difficile de s'y retrouver, je vais faire le choix de partager dans le plus d'actifs possible.
tu sais au jeu du plus mal honnéte , le Chrétien est en principe mal placé et c'est parfait ainsi !

pense a faire le Bien et prie Jésus guidera tes pas et choix !

"faite le Bien et Dieu fera tourner toutes choses a votre avantage '" citation de l'Apotre Paul !

"l'homme fait ses plans mais se sont ceux de Dieu qui se réalisent !"
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 16 Aoû 2013, 06:34

les retraits limités chez bpost, où y voyez vous un problème? çà fait des années que c'est comme çà dans les banques. la raison en est simple, c'est la sécurité. depuis qu'il n'y a pratiquement plus d'argent dans une agence bancaire, il n'y a plus de braquage. j'ai travaillé dans ce secteur. de plus, sachant qu'en raison des lois sur le blanchiment les paiements de transactions commerciales de montants supérieurs à 5000 euros sont interdits, où est le problème? ceux qui veulent encore "toucher" le billet et leurs sousous, ont peut être bien un problème. l'argent en plus c'est sale (plein de microbes).

pour ce qui est de s'endetter... je reste sceptique. qui dit dette dit remboursement et donc un 'lien" de dépendance. et ainsi restons esclave au temps des pharaons modernes. à la fin de votre vie, votre patrimoine ne vous suivra pas. par contre, votre liberté oui. ne serait ce pas plus sage de s'exercer au "contentement"? apprécier ce que l'on a? envisager de vivre plus simplement? si toute l'économie s'écroule, même votre or, ne vous aidera pas. Certes, il aura sa valeur, mais à quoi bon si personne ne peut vous l'acheter?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 16 Aoû 2013, 07:58

Thumright 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 16 Aoû 2013, 11:42

rebelle a écrit:
les retraits limités chez bpost, où y voyez vous un problème? çà fait des années que c'est comme çà dans les banques. la raison en est simple, c'est la sécurité. depuis qu'il n'y a pratiquement plus d'argent dans une agence bancaire, il n'y a plus de braquage. j'ai travaillé dans ce secteur. de plus, sachant qu'en raison des lois sur le blanchiment les paiements de transactions commerciales de montants supérieurs à 5000 euros sont interdits, où est le problème? ceux qui veulent encore "toucher" le billet et leurs sousous, ont peut être bien un problème. l'argent en plus c'est sale (plein de microbes).
Cela n'a rien à voir avec le blanchiment même si c'est ce qu'on vend au bon peuple.

L'Etat taxe de nombreuses transactions (de quel droit ? je me le demande) et il interdit les paiements en liquide pour pouvoir avoir une trace comptable. En deux mots, c'est du flicage.

Citation :
pour ce qui est de s'endetter... je reste sceptique. qui dit dette dit remboursement et donc un 'lien" de dépendance.
L'idée n'est pas d'être dépendant pour être dépendant mais que les Etat s'apprêtent à voler les épargnants en dépréciant la monnaie. Si vous achetez une affaire et que vous avez le choix entre s'endetter et payer cash, il faut bien faire un choix. Et tenter de faire le choix le plus profitable.


Citation :
et ainsi restons esclave au temps des pharaons modernes. à la fin de votre vie, votre patrimoine ne vous suivra pas. par contre, votre liberté oui. ne serait ce pas plus sage de s'exercer au "contentement"? apprécier ce que l'on a? envisager de vivre plus simplement? si toute l'économie s'écroule, même votre or, ne vous aidera pas. Certes, il aura sa valeur, mais à quoi bon si personne ne peut vous l'acheter?
Deux remarques :
1- S'exercer au contentement n'empêche pas d'être prudent. L'argent sert aussi à manger, se vétir, s'abriter, s'informer, etc.
2- Certes, l'or est un pari qu'il redeviendra monnaie de référence.


Par ailleurs, c'est vous qui semblez avoir un problème avec l'argent. Il est dans la nature de l'homme de s'échanger des services. L'argent n'est que moyen de combiner à l'infini ces échanges de service (une sorte de troc très complexe).
Et l'argent que vous avez capitalisé est simplement (en principe) la différence entre la somme de services que vous avez rendu aux autres et celle qu'ils vous doivent. Si vous avez du capital, c'est tout simplement que vous avez rendu plus de services aux autres qu'ils ne vous en ont rendu.
Et en effet, on n'emmène pas son capital dans la tombe puisque plus personne ne peut nous rendre de services.


Dernière édition par SJA le Ven 16 Aoû 2013, 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 16 Aoû 2013, 13:44

SJA a écrit:
rebelle a écrit:
les retraits limités chez bpost, où y voyez vous un problème? çà fait des années que c'est comme çà dans les banques. la raison en est simple, c'est la sécurité. depuis qu'il n'y a pratiquement plus d'argent dans une agence bancaire, il n'y a plus de braquage. j'ai travaillé dans ce secteur. de plus, sachant qu'en raison des lois sur le blanchiment les paiements de transactions commerciales de montants supérieurs à 5000 euros sont interdits, où est le problème? ceux qui veulent encore "toucher" le billet et leurs sousous, ont peut être bien un problème. l'argent en plus c'est sale (plein de microbes).
Cela n'a rien à voir avec le blanchiment même si c'est ce qu'on vend au bon peuple.

L'Etat taxe de nombreuses transactions (de quel droit ? je me le demande) et il interdit les paiements en liquide pour pouvoir avoir une trace comptable. En deux mots, c'est du flicage.

Citation :
pour ce qui est de s'endetter... je reste sceptique. qui dit dette dit remboursement et donc un 'lien" de dépendance.
L'idée n'est pas d'être dépendant pour être dépendant mes que les Etat s'apprêtent à voler les épargnants en dépréciant la monnaie. Si vous achetez une affaire et que vous avez le choix entre s'endetter et payer cash, il faut bien faire un choix. Et tenter de faire le choix le plus profitable.


Citation :
et ainsi restons esclave au temps des pharaons modernes. à la fin de votre vie, votre patrimoine ne vous suivra pas. par contre, votre liberté oui. ne serait ce pas plus sage de s'exercer au "contentement"? apprécier ce que l'on a? envisager de vivre plus simplement? si toute l'économie s'écroule, même votre or, ne vous aidera pas. Certes, il aura sa valeur, mais à quoi bon si personne ne peut vous l'acheter?
Deux remarques :
1- S'exercer au contentement n'empêche pas d'être prudent. L'argent sert aussi à manger, se vétir, s'abriter, s'informer, etc.
2- Certes, l'or est un pari qu'il redeviendra monnaie de référence.


Par ailleurs, c'est vous qui semblez avoir un problème avec l'argent. Il est dans la nature de l'homme de s'échanger des services. L'argent n'est que moyen de combiner à l'infini ces échanges de service (une sorte de troc très complexe).
Et l'argent que vous avez capitalisé est simplement (en principe) la différence entre la somme de services que vous avez rendu aux autres et celle qu'ils vous doivent. Si vous avez du capital, c'est tout simplement que vous avez rendu plus de services aux autres qu'ils ne vous en ont rendu.
Et en effet, on n'emmène pas son capital dans la tombe puisque plus personne ne peut nous rendre de services.
Je suis complètement d'accord avec vous.

On voit d'évidence que beaucoup de personnes ont des problèmes avec l'argent, c'est un sujet qui reste tabou, il suffit de voir les réactions pour s'en rendre compte.

L'argent tel qu'on en parle n'est pas pour dominer, c'est juste la prévoyance de celui qui est responsable ne veut pas tomber dans la mendicité, l'assistanat,

Je trouve plus charitable d'avoir se souci pour soi même, sa famille, les autres, que de compter sur les autres pour répondre à notre place aux besoins de chaque jour car celui qui est prévoyant pour lui, le sera aussi pour sa famille et pourra l'être pour la communauté.

Il est vrai que c'est le grand malheur de la France en particulier, pays ou la majorité des gens vivent de l'état providence, délèguent tout à l'état, on voit la conséquence...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 16 Aoû 2013, 22:44

Dans " Le Monde diplomatique " de août 2013 , Frédéric Lordon prône une monnaie commune au lieu d'une monnaie unique : des euros-pesetas , euros-francs , euros-lires , etc , sous le titre :

" Contre une austérité à perpétuité . Sortir de l'euro ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 17 Aoû 2013, 12:19

toutes les transactions seront de plus en plus friquée. avant le flicage, il y avait la fraude à une échelle que vous n'imaginez même pas. même si on mettait un impôt à 0,000000001% une catégorie de personne se démeneraient encore pour ne pas payer. quant au fait du vol de l'état et de laisser les gens libres, oui, ce serait bien. le problème c'est l'égoïsme humain et justement son rapport au fric. je vous conseille un long stage au guichet d'une agence bancaire suivi d'un stage dans une étude notariale pour suivre des dossiers successions. Ensuite, un stage dans le milieu judiciaire.... vous verrez l'homme dans toute sa splendeur. Vos théories sont excellentes, mais utopiques vu la mentalité du citoyen tout à fait ordinaire. Ajoutons à cela la problématique récente des traders, qui s'enrichissent au détriment des autres, soit en ne travaillant pas mais volent les travailleurs qui eux ne sont pas payés au juste prix.
quant à mon problème avec l'argent, non, je ne crois pas. je m'en fous, je vis, simplement et mes besoins sont modestes. du crédit, le moins possible, je persiste à dire qu'il faut rester libre justement du système bancaire. si demain j'ai envie de me consacrer plus à ma famille, de refaire mon potager parce que la société me vend de la mZZZerde en boîte, je réduis mes prestations justement parce que je suis libre de le faire, que le peu de crédit que j'ai en cours me permet de le faire. je ne peux que conseiller à mes enfants de faire pareil. on ne dépense pas de l'argent qu'on n'a pas encore. c'est simple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 17 Aoû 2013, 12:27

je rectifie: "libre du système bancaire", on ne l'est jamais, puisque notre épargne s'y trouve aussi. mais je garde une liberté relative par rapport au monde du travail, puisque mon faible endettement me permet de lever le pied le cas échéant et ce, sans demander aucune allocation à l'état. ce que j'ai d'ailleurs fait par le passé, alors même que j'avais droit à une allocation de chômage pour compenser mon mi temps, au motif que mes enfants étaient en bas âge. je ne l'ai pas fait, au risque de perdre certains droits. donc, je me sens tout à fait responsable et je ne compte pas sur l'état. la sécurité sociale est une bonne chose, mais elle devrait tout simplement être mieux gérée et il faudrait certes "éliminer" les abus. quant à ceux qui refusent de payer leurs impôts et cotisations sociales, qu'ils fassent des dons aux écoles pour leurs enfants qui y sont accueillis, qu'ils se fassent construire des routes privées et n'empruntent pas celles des citoyens, qu'ils aillent dans des hôpitaux privés où ils paieront l'intégralité de leurs soins.

Revenir en haut Aller en bas
_Bruno_



Masculin Messages : 349
Inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 17 Aoû 2013, 12:59

rebelle a écrit:
le problème c'est l'égoïsme humain et justement son rapport au fric. je vous conseille un long stage au guichet d'une agence bancaire suivi d'un stage dans une étude notariale pour suivre des dossiers successions. Ensuite, un stage dans le milieu judiciaire.... vous verrez l'homme dans toute sa splendeur.
Pouffer de rire bien vrai


Par ailleurs, quand on a aujourd'hui des responsables politiques du plus haut niveau (qui par définition ont vocation à NOUS représenter) qui disent le plus sérieusement du monde que si on a pas une rollex au poignet à 40 ans ou si on ne gagne pas 8000 euros par mois, on a raté sa vie, ça en dit long sur l'état de notre société : ces propos reflètent ce que beaucoup de gens pensent, peut-être même la majorité.

"On ne peut servir Dieu et Mamon"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 17 Aoû 2013, 13:27

juste...
Dieu et Mamon, il faut choisir....
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 17 Aoû 2013, 14:00

rebelle a écrit:
les retraits limités chez bpost, où y voyez vous un problème? çà fait des années que c'est comme çà dans les banques. la raison en est simple, c'est la sécurité. depuis qu'il n'y a pratiquement plus d'argent dans une agence bancaire, il n'y a plus de braquage. j'ai travaillé dans ce secteur. de plus, sachant qu'en raison des lois sur le blanchiment les paiements de transactions commerciales de montants supérieurs à 5000 euros sont interdits, où est le problème? ceux qui veulent encore "toucher" le billet et leurs sousous, ont peut être bien un problème. l'argent en plus c'est sale (plein de microbes).

pour ce qui est de s'endetter... je reste sceptique. qui dit dette dit remboursement et donc un 'lien" de dépendance. et ainsi restons esclave au temps des pharaons modernes. à la fin de votre vie, votre patrimoine ne vous suivra pas. par contre, votre liberté oui. ne serait ce pas plus sage de s'exercer au "contentement"? apprécier ce que l'on a? envisager de vivre plus simplement? si toute l'économie s'écroule, même votre or, ne vous aidera pas. Certes, il aura sa valeur, mais à quoi bon si personne ne peut vous l'acheter?
d'accord faut pas s'accrocher au choses de ce monde,
mais le temps que t'es là il t'en faut qu'en même l'emplois !

je ne crois pas que le systéme état comme il est pensé et voulu de plus en plus soit dans l'intérêt du peuple qui en principe est le vrai état !

bientôt sous prétexte de sécurité de rendement d’honnêteté on nous supprimera l'argent liquide ,
ainsi plus personne ne pourra faire quoi que ce soit sans payer une taxe obligatoirement prélevée !

ça permettra de surveiller tout et tout le monde , seulement ceux qui sont toujours hors du systéme 'et ils sont bien plus nombreux qu'on le croit ) ceux qui ne sont pas assez fort pour vivre dans un truc pareil seront ramené a l'état de parfait esclave ou sous etre !

mais comme Dieu Est infiniment Sage en fait ceux là seront les seules survivant du crash entier de ce parfait systéme a engendrer des zombies !

certes le parfait système de société qui connait tout gère tout met tout le monde en connexion (a défaut de communion faut bien singer !) va devenir le super pouvoir et nos cervelles lobotomisées n'y trouveront rien a redire vu que c'est l'avenir et bien fait ; parce que pas grand monde ne réalise combien on a déshumaniser les êtres humains pour en faire des pièces de société sans âme !

aujourd'hui un pseudo savoir technicoscientifique prétend être conscience ; comme ci la science est Esprit ?
l'homme s'enferme dans le créer en oubliant l'incréé on voit que même les choix immoraux peuvent se prétendre bon du point de vue sociale si couvert par la science

science sans conscience n'est que ruien de l'âme !

seulement il faut bien réaliser que l'âme est en partie créée et que Seul la Nouvelle Naissance l'Engendre a l'Incrée , donc quand ils comprendront l'âme énergétique ils prétendront dominer la mort et ramener l'âme en des corps en tant que donnée 'informatique) et là il fera bien nuit !

donc moins on donne de pouvoir a nos gugus politique et financier pour se saisir de tout plus on va dans le bon sens , je n'aide pas les gens qui fabriquent des chaines dorées ! Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
 
Crise économique : ALERTE !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvel Ordre Mondial : les responsables de la crise économique
» Benoit XVI:crise économique et péché(tres intéressant)
» La Crise Économique va augmenter....
» Crise économique, les abandons d'animaux se multiplient
» Crise économique, crise démocratique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: