DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Crise économique : ALERTE !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Anonymouss



Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 28 Nov 2012, 14:50

Histoire de remonter le fil L'UMP caviar ce fiche bien de la crise.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 28 Nov 2012, 15:21

Dr house a écrit:
Histoire de remonter le fil L'UMP caviar ce fiche bien de la crise.

28/11/2012 à 13:52
UMP: situation de nouveau bloquée, des non-alignés tentent un compromis

Tout semblait à nouveau totalement bloqué à l'UMP, après une journée où avait semblé se profiler une sortie de crise, même si cinquante députés UMP "non alignés" ont tenté mercredi un compromis.

Non à un groupe de députés dissidents - ça, c'est pour satisfaire le député-maire de Meaux - mais oui à un comité des sages pour surveiller un nouveau vote : un gage réclamé par l'ex-Premier ministre: telle est la solution suggérée par les 50, emmenés par Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire, et comptant l'ex-président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer.

Ils ont fixé un calendrier: le Rassemblement-UMP doit être dissous avant 15H00, le référendum se tenir avant le 31 janvier: aux adhérents de dire s'ils veulent remettre en jeu la présidence de leur parti pour laquelle le député-maire de Meaux a été proclamé vainqueur, sans apaiser la contestation des fillonistes.

Tout de suite ces derniers ont refusé l'échéance de 15H00: "le groupe existera tant" que ne seront pas réunies les conditions d'un revote serein, a averti le député Jérôme Chartier. "On ne cède pas aux ultimatums chronométrés de qui que ce soit", a lancé devant son groupe François Fillon, selon un partcipant.

L'idée d'un réferendum avait pourtant été approuvée par les deux camps mardi. Mais à peine apparu "un bout de ciel bleu" - dixit Laurent Wauquiez -pro-Fillon)- que de nouveaux nuages ont obscurci l'horizon de la droite.

Jean-François Copé affirmait le matin que les conditions pour cette consultation n'étaient plus réunies, puisque les statuts du groupe de députés fillonistes venaient d'être publiés au JO.

L'ex-Premier ministre a répondu en assurant que dès accord sur un nouveau vote, ses amis réintègreraient le giron familial.

Il n'a cependant plus parlé de "référendum", mais demandé un groupe de travail immédiat sur les modalités d'un nouveau scrutin.

Est-ce à dire que, malgré la demande des non-alignés - vite approuvée et reprise par M. Copé - l'heure est à sauter l'étape du référendum pré-vote ?

Le groupe UMP au Sénat, à majorité filloniste, a en tout cas demandé "à l'unanimité que de nouvelles élections soient organisées" pour la présidence du parti. Des copéistes n'ont pas pris part au vote.

C'est aussi le point de vue défendu par Xavier Bertrand, ex-secrétaire général du parti. Il en a "marre de ce foutoir" et lance: "Il nous faut revoter et quand je dis revoter, je pense que la question du référendum doit être dépassée".

La "honte" de Le Maire

Devant le bureau politique de l'UMP réuni dans la matinée, le député de l'Aisne a plaidé pour ce nouveau vote "le plus tôt possible", "sous l'égide d'une commission" avec des personnalités indépendantes.

Avec ces nouveaux développements, le "dialogue constructif" prôné mardi par l'ancien président Nicolas Sarkozy entre les frères enemis semblait à l'arrêt.

"La ligne rouge a été franchie, j'en tire les conséquences", a déclaré le député-maire de Meaux. "Désormais, je ne vais plus être que le premier opposant à François Hollande". Il a regretté "le spectacle lamentable qu'on offre aux Français".

La publication au JO du groupe de M. Fillon n'est en tout cas pas une surprise puisque le R-UMP avait déposé ses statuts mardi soir au bureau de l'Assemblée.

Selon la déclaration publiée au JO, le "Rassemblement-UMP", est présidé par François Fillon et est composé de 68 membres, y compris son président (sur 194 députés UMP et apparentés en tout). Il se donne "comme premier devoir d'opposer au gouvernement socialiste une digue ferme et crédible".

Les deux hommes s'étaient rencontrés mardi à la demande de M. Sarkozy, "déterminé", selon son entourage, à "préserver l'unité de sa famille politique". Nicolas Sarkozy est "atterré", a confié mercredi Brice Hortefeux, un de ses proches.

Mais déjà s'est ouvert un nouveau front : jusqu'où l'ex-président peut-il s'engager pour rétablir la paix dans sa famille politique? Son fauteuil au Conseil constitutinnel le restreint, s'est empressé de rappeler le PS. Il ne peut s'exprimer publiquement sur l'UMP, sous peine d'un rappel à l'ordre du président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, sur les obligations des membres du Conseil.

Un sentiment semblait désormais dominer dans les rangs de l'UMP : la lassitude extrême. "J'ai honte", a lancé M. Le Maire. "L'UMP, c'est aux militants qu'elle appartient", a tancé NKM.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 28 Nov 2012, 15:48

Dr house a écrit:
Histoire de remonter le fil L'UMP caviar ce fiche bien de la crise.

D'une manière génrale tous ceux qui vivent au crochets du contribuable se moquent bien de la crise car l'argent rentre invariablement dans leurs caisses, crise ou pas crise.

On compte parmis ces gens :

La presse, les partits politiques, les retraités, les fonctionnaires, les syndicats, les associations d'utilité publique, les entreprises fournissant des services à l'Etat.

Les autres se retrouvent au chômage (autour de 20% en réel) ou voient les entreprises tomber sous le coup des procédures collectives. Mais on s'en fiche, du moment que les premiers continuent de percevoir autant d'argent, la crise est indolore.




Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 28 Nov 2012, 16:04

jean-luc a écrit:
votez jésus !

j' excècre la politique .

Dans ce cas, il faut se retirer du monde et rejoindre une communauté religieuse.

:soeur:
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 28 Nov 2012, 16:18

jean-luc a écrit:
ce sont les politiques... qu'il faut retirer du monde. et laisser faire les religieux . thumleft

pukel

Que les religieux s'occupent de ce qu'ils savent faire (Porter la bonne nouvelle, aider à vivre la foi, ...) et ce sera déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 28 Nov 2012, 16:44

jean-luc a écrit:
le chômage est la suite logique de l'industrialisation en priorité des bienfaits de la terre .
le chômage est la suite logique du contrôle de toute bonne volonté de l'artisan .
le chômage est la suite logique d'un systême qui passe obligatoirement par le chômage.

la France comme l'europe, coule du fait qu'elle à, travaillée de cesse sur l'art et la manière de compliquer les choses les plus simples .

Et bien ! pour quelqu'un qui n'aime pas la politique ...

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 09 Fév 2013, 12:29


Mort de rire…! : Fitch abaisse la note de Standard and Poor’s et Washington pourrait poursuivre Moody’s








08
fév









Fitch dégrade la note de la maison mère de S&P en raison
des poursuites engagées par les autorités américaines vis-à-vis du rôle
de l’agence avant la crise financière.


L’agence de notation américaine Fitch a abaissé jeudi d’un
cran à BBB+ contre A-la note de McGraw-Hill, maison mère de sa
concurrente Standard and Poor’s (S&P), à cause des risques
financiers lies aux poursuites contre elle lancées par les autorités
américaines .


La note de McGraw-Hill a également été placée sous
surveillance négative, ce qui signifie que Fitch pourrait encore
l’abaisser à relativement courte échéance. « Les récents événements ont
accru les risques » juridiques qui pèsent sur S&P, justifie Fitch.


Le département américain de la Justice a porté plainte lundi
contre S&P, cherchant à recouvrer 5 milliards de dollars de pertes
encourues par des investisseurs à cause de notations de produits dérivés
de crédits par l’agence avant la crise financière. Le ministère accuse
S&P d’avoir accordé des notes excessivement optimistes à ces
produits financiers risqués en toute connaissance de cause.


Fitch estime toutefois que McGraw-Hill bénéficie toujours
d’une « souplesse financière importante pour absorber » des dommages et
intérêts substantiels susceptibles de découler de ce procès et des
plaintes qui pourraient être lancées séparément par des Etats
américains.


Washington pourrait poursuivre Moody’s


Cette dégradation pourrait être suivie d’une autre. Le
département américain de la Justice et plusieurs Etats envisagent de
poursuivre également l’agence de notation Moody’s, à qui ils reprochent
d’avoir trompé les investisseurs avant la crise de 2007. Les
investigations sont encore à un stade peu avancé, en grande partie parce
que les juristes de l’Etat fédéral et des différents Etats américains
ont jusqu’ici concentré leurs ressources sur le cas S&P, ont précisé
les sources en demandant à ne pas être identifiées.




Moody’s, mis en cause par une commission parlementaire en 2011, avait rejeté toute responsabilité dans la crise des subprimes.



Selon les sources, la troisième grande agence de notation
-Fitch Ratings, contrôlée par Fimalac -ne devrait en revanche pas être
inquiétée du fait de son rôle beaucoup plus modeste aux Etats-Unis. La
commission parlementaire qui avait enquêté sur le rôle des agences en
2011 n’avait d’ailleurs pas demandé à entendre Fitch.



http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202554978513-fitch-abaisse-la-note-de-standard-and-poor-s-536664.php
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 09 Fév 2013, 22:56

joker911,
Il ne faut pas aller si loin pour comprendre que certaines bonnes âmes profitent de la crise en toutes l'égalité avec les appuis de nos gouvernement européens;
Deux exemples ryanair et lidl ...
Si l'on se place en tant que consommateur on y gagne, mais en revanche si l'on y travaille c'est une autre histoire.
Tout cela pour dire que ryanair ne paye pas de charge patronale et de retraite pour ses employés. Les PDG de lidl sont aussi riche que Bill gates, à part cela tout va bien dans le meilleurs des mondes.
Appauvrir les peules pour s'enrichir c'est autorisé par l'Europe
:pompom:
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 25 Fév 2013, 11:52


La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l’UE a été approuvée !!!…..








C’est normal qu’il ne reste presque plus rien pour nous !
Vous avez remarqué que nos politiciens se battent comme des fous pour rentrer dans l’administration européenne
Pourquoi ?… Ce qui suit va vous éclairer…
C’est tout simplement scandaleux !!!
La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l’UE a été approuvée !!!










Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois.
Afin d’aider l’intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états
membres de l’UE (Pologne, Malte, Pays de l’Est…), les fonctionnaires
des anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne..) recevront de
l’Europe un pont d’or pour partir à la retraite.

POURQUOI ET QUI PAIE CELA ?

Vous et moi qui travaillons ou avons travaillé pour une pension de
misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés.

La différence est devenue trop importante entre le peuple et les « dieux de l’Olympe » !!!
RÉAGISSONS par tous les moyens en commençant par divulguer ce message à tous les Européens.
Bonne journée à tous quand même.

CES HAUTS FONCTIONNAIRES DE l’UNION EUROPEENNE CONSTITUENT UNE VRAIE MAFIA

Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs.
Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la « Rolls » des
régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu’ils touchent… C’est
dire !
-Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de « contrôleur adjoint de la
protection des données », aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de
service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € / mois.
L’équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié belge ou français
du secteur privé après une carrière complète de 40 ans.

- Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé.
Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 euros de retraite par mois.

C’est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d’en profiter.

C’est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc.

En plus, beaucoup d’autres technocrates profitent d’un tel privilège
1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12.500 € de retraite par mois.

2. Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12.900 € par mois.

3. Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14.000 € par mois.
Consultez la liste sur :

http://www.sauvegarde-retraites.org/docs/Retraite_Hauts_fonctionnaires_europeens_Annexe_3_Etude_27.pdf

Dans cette liste vous trouverez un certain Jacques Barrot( 73 ans)
avec une retraite de 4.728,60 € pour 5 années de commissaire européen
aux transports

À cela il faut ajouter sa retraite d’ancien député, celle d’ancien
ministre, d’ancien président du Conseil général de la Haute Loire, de
maire d’Yssingeaux et pour couronner cette brillante carrière, le 23
février 2010 il a été nommé au Conseil Constitutionnel.
En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider
une carrière complète et, donc, d’obtenir le maximum : 70 % du dernier
salaire.

Car, c’est à peine croyable… Non seulement leurs pensions crèvent les
plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une
carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à
la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 42 ans.

Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de
Bruxelles recommandent l’allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans,
41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc.

Mais, pour eux, pas de problèmes, le taux plein c’est 15,5 ans…

De qui se moque-t-on ? A l’origine, ces retraites de nababs étaient
réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des
années, elles ont également été accordées à d’autres fonctionnaires.

Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc.

Mais le pire, dans cette affaire, c’est qu’ils ne cotisent même pas pour leur super retraite !!!

Pas un centime d’euro, tout est à la charge du contribuable…

Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard
de paiement, c’est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de
retard, etc. Aucune pitié !

Eux, ils (se) sont carrément exonérés…. On croit rêver !
Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes
européenne qui, pourtant, sont censés « contrôler » si les dépenses de
l’Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour
l’objectif auxquelles elles sont destinées…, profitent du système et ne
paient pas de cotisations.

Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une
occasion de jouer les « gendarmes de Bruxelles » et ne cessent de donner
des leçons d’orthodoxie budgétaire alors qu’ils ont les deux mains,
jusqu’aux coudes, dans le pot de confiture ?

A l’heure où l’avenir de nos retraites est gravement compromis par la
violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique,
les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de
12.500 à 14.000 €/ mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même
cotiser…

C’est une pure provocation !

Mon objectif est d’alerter tous les citoyens des états membres de l’Union Européenne.

Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée.

Il est hors de question que les technocrates européens continuent à
jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles retraites.

Nous allons leur remettre les pieds sur terre : Sauvegarde Retraites a
réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par « A+B »
l’ampleur du scandale, reprise par les médias.

http://www.lepoint./.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867

Diffusons, diffusons massivement auprès de tous nos relais des
vingt-sept pays de l’Union Européenne, il en restera bien quelque chose
!!!

la révolution n’est pas loin…

Mireille MARZARO
Cadre Coordinateur
Réseau de Soins Palliatifs des Alpes Maritimes

http://lucien-pons.over-blog.com/article-vive-l-europe-des-voleurs-scandale-la-retraite-a-50-ans-avec-9-000-euros-par-mois-pour-les-fonctionn-115624659.html

http://www.alterinfo.net/La-retraite-a-50-ans-avec-9-000-euros-par-mois-pour-les-fonctionnaires-de-l-UE-a-ete-approuvee-_a87160.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 25 Fév 2013, 14:18

Les politiques qui nous gouvernent depuis 40 ans, 80 % peut-être depuis 10 ans, sont aveugles, très fatalistes, un peu sado, un peu maso, enfermés dans la loi du copinage.
C’est à peine hors-sujet : je regardais hier soir sur LCP une émission sur le harcèlement sexuel en France, une honte pour la France.

Résultat, 2000 femmes victimes de harcèlement sexuel, qui avaient porté plainte, et dont la procédure était en cours depuis plusieurs années pour certaines, ont vu tous les efforts réduits à néant le 4 mai 2012, grâce au vote unanime du Conseil constitutionnel abrogeant la loi sur le harcèlement sexuel le 4 mai 2012 (copinage) au lieu de l’améliorer, créant un vide juridique sans précédent. Depuis, une nouvelle loi a été votée, mais tout est à recommencer pour les victimes épuisées par tant d’efforts, tant de résistance au mensonge et au dénigrement, complètement cassées pour la plupart, qui en auront encore le courage :

« C'est l'apothéose de l'injustice ». « C'est dégueulasse ! ». Jointe au téléphone par Leparisien.fr, Marilyn Baldeck, la déléguée générale de l'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AFVT) ne décolère pas après la censure et l'abrogation par le Conseil constitutionnel de la loi sur le harcèlement sexuel. « Le délit de harcèlement sexuel n'existe plus et les procédures en cours tombent toutes, on abandonne les victimes, on les prive de leurs droits, on leur dit : dégagez il n'y a plus rien à voir », lâche-t-elle, écœurée. »

« C'est une décision définitive qui n'est pas susceptible d'appel, déplore encore Marilyn Baldeck. Ce n'est pas faute d'avoir prévenu depuis des années sur ce risque ». Et de fustiger « les gouvernements et ministres de la justice successifs, les députés, qui ont toujours considéré que nous avions tort et systématiquement refusé toute modification législative. Ils en portent la lourde responsabilité aujourd'hui. »

« Ces femmes se battent depuis des années contre l'abus de pouvoir ».

« Les juristes de l'association vont passer leur journée à appeler les victimes pour leur dire que c'est terminé pour elles, poursuit Marilyn Baldeck, bouleversée. C'est d'autant plus dégueulasse que dans la plupart des affaires, ce sont des faits d'agression sexuelle qui ont été requalifiés en harcèlement et que ces femmes se battent depuis des années contre l'abus de pouvoir, c'est d'une violence inouïe ! »

http://www.leparisien.fr/faits-divers/droit-le-delit-de-harcelement-sexuel-n-existe-plus-04-05-2012-1984188.php



Dernière édition par Petit messager le Lun 25 Fév 2013, 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 25 Fév 2013, 14:35

Toujours plus bas...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 25 Fév 2013, 14:44

Petit messager a écrit:
Les politiques qui nous gouvernent depuis 40 ans, 80 % peut-être depuis 10 ans, sont aveugles, très fatalistes, un peu sado, un peu maso, enfermés dans la loi du copinage.
C’est à peine hors-sujet : je regardais hier soir sur LCP une émission sur le harcèlement sexuel en France, une honte pour la France.

Résultat, 2000 femmes victimes de harcèlement sexuel, qui avaient porté plainte, et dont la procédure était en cours depuis plusieurs années pour certaines, ont vu tous les efforts réduits à néant le 4 mai 2012, grâce au vote unanime du Conseil constitutionnel abrogeant la loi sur le harcèlement sexuel le 4 mai 2012 (copinage) au lieu de l’améliorer, créant un vide juridique sans précédent. Depuis, une nouvelle loi a été votée, mais tout est à recommencer pour les victimes épuisées par tant d’efforts, tant de résistance au mensonge et au dénigrement, complètement cassées pour la plupart, qui en auront encore le courage :

« C'est l'apothéose de l'injustice ». « C'est dégueulasse ! ». Jointe au téléphone par Leparisien.fr, Marilyn Baldeck, la déléguée générale de l'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AFVT) ne décolère pas après la censure et l'abrogation par le Conseil constitutionnel de la loi sur le harcèlement sexuel. « Le délit de harcèlement sexuel n'existe plus et les procédures en cours tombent toutes, on abandonne les victimes, on les prive de leurs droits, on leur dit : dégagez il n'y a plus rien à voir », lâche-t-elle, écœurée. »

« C'est une décision définitive qui n'est pas susceptible d'appel, déplore encore Marilyn Baldeck. Ce n'est pas faute d'avoir prévenu depuis des années sur ce risque ». Et de fustiger « les gouvernements et ministres de la justice successifs, les députés, qui ont toujours considéré que nous avions tort et systématiquement refusé toute modification législative. Ils en portent la lourde responsabilité aujourd'hui. »

« Ces femmes se battent depuis des années contre l'abus de pouvoir ».

« Les juristes de l'association vont passer leur journée à appeler les victimes pour leur dire que c'est terminé pour elles, poursuit Marilyn Baldeck, bouleversée. C'est d'autant plus dégueulasse que dans la plupart des affaires, ce sont des faits d'agression sexuelle qui ont été requalifiés en harcèlement et que ces femmes se battent depuis des années contre l'abus de pouvoir, c'est d'une violence inouïe ! »

http://www.leparisien.fr/faits-divers/droit-le-delit-de-harcelement-sexuel-n-existe-plus-04-05-2012-1984188.php


Je ne connais pas bien ce dossier mais la Loi telle qu'elle était rédigée (à la va vite par des fonctionnaires qui n'ont jamais fait de droit) violait les droits constitutionnels des mis en examen.

Le harcèlement est injuste mais le viol des droits constitutionnels par l'Etat l'est aussi.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 25 Fév 2013, 15:03

Ce n'est pas une histoire de droit, c'est une histoire de carrières personnelles. Depuis longtemps on n'avait pas voulu améliorer cette loi, on a préféré attendre afin de pouvoir supprimer toutes les plaintes (qui ont un coût économique pour la "justice").

Finalement la loi a été abrogée... grâce à la demande de l'avocat influent d'un harceleur influent et réputé......... Cherchez l'erreur. De plus ça arrangeait tout-le-monde avant les élections, à droite comme à gauche.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 25 Fév 2013, 16:16

Petit messager a écrit:
Ce n'est pas une histoire de droit, c'est une histoire de carrières personnelles. Depuis longtemps on n'avait pas voulu améliorer cette loi, on a préféré attendre afin de pouvoir supprimer toutes les plaintes (qui ont un coût économique pour la "justice").

Finalement la loi a été abrogée... grâce à la demande de l'avocat influent d'un harceleur influent et réputé......... Cherchez l'erreur. De plus ça arrangeait tout-le-monde avant les élections, à droite comme à gauche.


Quand une Loi est inapplicable car contraire à la constitution, c'est un problème de droit.

Si l'Etat avait promulgé une loi légale au regard de la constitution c'est à dire qui respectât les droits de la personne accusée, cette loi serait toujours là et les malheureuses victimes auraient justice rendue.

Vous allez chercher une sorte de théorie du complot alors que c'est un problème de mauvaise rédaction de loi. Ou plutôt, le problème qu'avant à saisine à postériori du Conseil constitutionel les rédacteurs des lois s'en fichaient que soient promulguées des lois attentatrices aux droits de la défenses puisqu'elles ne pouvait être sanctionnées devant le Conseil constitutionnel.

Aujourd'hui la donne a changé, de nombreuses lois mal fichues devrait dans l'avenir être sanctionnée.

Ainsi, on devrait voir sous peu les lois pénales de sanction de négation des divers génocides déclarées inconstitutionnelles.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 25 Fév 2013, 22:38

Difficile de savoir ce qui se passe en italie. Qui gagne?

NYSE dévice en fin de séance.

L'Euro passe en 2h de 1,33 à 1,30 dollar.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 25 Fév 2013, 22:43

Italie: le pire des scénarios?

latribune.fr | 25/02/2013, 20:19 - 241 mots

La confusion règne en Italie où les projections donnent la coalition de centre-gauche de Pier Luigi Bersani gagnant devant Silvio Berlusconi à la Chambre des députés. En revanche, ce dernier pourrait obtenir la majorité des sièges au Sénat, jetant le trouble sur la "gouvernabilité" du pays. L'outsider Beppe Gillo réalise une percée.
Sur le même sujet
Les élections italiennes provoquent des remous sur les marchés européens
--------------------------------------------------------------------------------

Spécial élections italiennes: « La France doit mener des réformes que l'Italie a déjà faites »
--------------------------------------------------------------------------------

L'ombre d'un doute venu d'Italie
--------------------------------------------------------------------------------

Spécial élections italiennes: une terre de mystères au coeur de la zone euro
--------------------------------------------------------------------------------

L'Italie dans l'incertitude. Les résultats des élections législatives risquent d'aboutir à un scénario redouté: celui deux majorités opposées entre la Chambre et le Sénat. La première semble acquise à la coalition de centre-gauche menée par Pier Luigi Bersani. Ce dernier y obtient 31,7% contre 27% à la coalition de droite de Silvio Berlusconi, selon des résultats partiels. Or, selon le système électoral italien une prime au camp du vainqueur lui permet d'obtenir la majorité des sièges.

Berlusconi au Sénat?

En revanche, au Sénat, la situation est moins claire. La gauche y serait également en tête avec 32,1% contre 29,9% pour la droite berlusconienne sur la base des deux tiers des bulletins dépouillés. Toutefois, les sièges y sont attribués en fonction des résultats dans chaque région. Pour l'heure, Pier Luigi Bersani pourrait compter sur 104 sièges selon des projections provisoires avancées par La Republicca et contre 123 pour la coalition de droite de Silvio Berlusconi. Mais ce résultat pourrait être amené à évoluer.

Beppe Grillo en arbitre

Une telle éventualité rendrait problématique la formation d'un gouvernement. En outre, il faut également prendre en compte les autres candidats. Le Mouvement 5 étoiles, du populiste Beppe Grillo a ainsi réalisé une percée. Il totalise 26,7% des voix pour la Chambre et 24,4 au Sénat.A la quatrième position, le sortant Mario Monti n'atteindrait pas les 10% des voix dans les deux chambres. Les résultats définitifs devraient être connus dans la nuit. Mais déjà, ces incertitudes ont fait frémir les marchés.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 26 Fév 2013, 09:13

Le CAC 40 démarre en baisse de 3,35 % !

L'Euro flanche !

Le taux d'emprunts d'Etat se tendent !

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 08 Mar 2013, 22:53


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 08 Mar 2013, 23:12

Socialisme et capitalisme sont aussi bêtes l’un que l’autre. La raison de ces deux systèmes est de s’opposer continuellement l’un à l’autre. Principal dommage collatéral : générer la division. « La croissance n’est pas la solution, c’est le problème. »

http://www.terraeco.net/%EF%BB%BFLa-croissance-n-est-pas-la,48447.html
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 08 Mar 2013, 23:17

Petit messager a écrit:
Socialisme et capitalisme sont aussi bêtes l’un que l’autre. La raison de ces deux systèmes est de s’opposer continuellement l’un à l’autre.

Non, le capitalisme est parfaitement naturel, il apparaît spontanément entre les hommes en l'absence de coercition étatique.

Le socialisme n'apparaît que quand des groupes décident de revenir à la violence animale, et non à l'échange rationnel, pour régler la distribution des biens.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 08 Mar 2013, 23:19

Chacun voit midi à sa porte...

Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 09 Mar 2013, 00:11

Petit messager a écrit:
Chacun voit midi à sa porte...


Je ne suis pas sur de comprendre l'argument ?

Sauf si vous voulez dire que Philippe aurait un intérêt personnel à défendre le capitalisme. Mais à priori il me semble plutôt sincèrement convaincu et son dernier argument, même s'il est exprimé à la grosse masse, se tient.

En gros vous suggérez de renvoyer dos à dos capitalisme et socialisme comme des idées également mauvaises, et Philippe vous répond que cela n'est pas correct car l'un est naturel et l'autre non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 09 Mar 2013, 11:31

Certains d'entre nous ont des opinions bien arrêtées en matière de politique. Comme Philippe et comme moi par exemple. Lui semble penser qu'il existe un système infaillible, moi je suis sûr du contraire. J'ai parfois voté à gauche, parfois à droite - plus souvent "à gauche" - ces termes de gauche et droite sont complètement idiots d'ailleurs, ils maintiennent et renforcent l'opposition de principe et les querelles perpétuelles. Les haines en poltique sont parfois d'une violence inouïe. Elles vont jusqu'au meurtre (voir à l'époque du SAC par exemple), soi-disant pour "raison d'Etat". Ma déclaration : "Socialisme et capitalisme sont aussi bêtes l’un que l’autre" était brute de décoffrage et bien sûr excessive. Pour préciser un peu voici ce que je pense :

Ces termes de libéralisme, de socialisme, définissent des concepts qui évoluent avec le temps. A mon avis le libéralisme s'est dégradé au fil du temps et a perdu de plus en plus de ses bienfaits. L'arrogance de ses ténors politiques les discrédite d'ailleurs de plus en plus à mes yeux.
A l'inverse le "socialisme" n'est plus ce qu'il était et s'était plutôt bonifié, pourtant depuis pas mal de temps déjà, les deux s'enfoncent de plus en plus dans l'erreur à force de vouloir à tout prix accéder ou surtout conserver le pouvoir, dans une confrontation perpétuelle. Aucun de ces deux systèmes n'est à mes yeux ni efficace ni viable.

Sur le lien que j'ai inséré on peut lire : « Celui qui pense qu’une croissance exponentielle infinie est possible dans un monde fini est soit un fou soit un économiste. » (Kenneth Boulding, économiste améruicain)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 09 Mar 2013, 11:43

Petit messager a écrit:
Certains d'entre nous ont des opinions bien arrêtées en matière de politique. Comme Philippe et comme moi par exemple. Lui semble penser qu'il existe un système infaillible, moi je suis sûr du contraire.

Je n'ai jamais pensé qu'il existe un système infaillible, simplement qu'il existe un système fondamentalement plus respectueux de la nature et de la dignité humaines, sans préjuger ensuite de ce que chaque individu fait ensuite de son existence.

Et je tiens à ce qu'il soit clair que je ne suis ni de droite, ni de gauche : je suis conservateur pour les libertés effectives, et progressiste quant à celles qui ne le sont pas encore ; et en tout état de cause je suis anti-coercition, donc anti-étatisme.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 09 Mar 2013, 11:50

AntoineG a écrit:
[
Sauf si vous voulez dire que Philippe aurait un intérêt personnel à défendre le capitalisme. Mais à priori il me semble plutôt sincèrement convaincu et son dernier argument, même s'il est exprimé à la grosse masse, se tient.

Je n'ai certes pas pris le temps de détailler, mais j'ai soigneusement choisi chaque mot.

Le socialisme est bien une organisation du groupe qui répond plus à l'aspect animal de l'homme qu'à sa part rationnelle : dans le règne animal le seul moyen de régler la distribution des biens est la violence.

Au mieux cette violence est organisée, comme dans la meute de loups, où chacun, en fonction de sa force, se voit assigner un rang dans l'ordre de dépeçage de la proie chassée par le groupe ; à l'occasion la hiérarchie se modifie au gré de l'évolution des rapports de force.

L'homme se distingue du loup en ce que pour distribuer les biens il dispose - cas unique dans le règne animal - de la raison, qui offre une alternative à la violence : l'échange.
Le libéralisme souhaite se fonder là-dessus.

Il n'y a donc pas un système qui soit plus naturel que l'autre : le libéralisme n'est pas plus naturel que le socialisme, simplement le socialisme se fonde sur la nature animale de l'homme, et le libéralisme sur sa melior pars, sa nature rationnelle.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 09 Mar 2013, 12:34

Philippe Fabry a écrit:
Petit messager a écrit:
Certains d'entre nous ont des opinions bien arrêtées en matière de politique. Comme Philippe et comme moi par exemple. Lui semble penser qu'il existe un système infaillible, moi je suis sûr du contraire.

Je n'ai jamais pensé qu'il existe un système infaillible, simplement qu'il existe un système fondamentalement plus respectueux de la nature et de la dignité humaines, sans préjuger ensuite de ce que chaque individu fait ensuite de son existence.

Je le pense aussi, mais en 2013, je n'ai pas le même avis que vous sur le système en question. Quoique ce socialisme moderne, que j'estime être un pis-aller par rapport au libéralisme à tout crin, le rejoint petit à petit dans sa méconnaissance et son mépris total de la science économique . Il est lui aussi, apparemment en train d'aller à sa perte - sauf gros imprévu - ce qui était assez prévisible.

Je reviens un peu sur ce que je disais plus haut à propos de ces deux systèmes qui divisent continuellement les Français – mais qui finalement ont un peu de « jugeote » : me fait toujours sourire cet écart très faible qui sépare les deux « finalistes » à l’issue du deuxième tour des présidentielles (dans des élections normales, sans tenir compte de la fois où Jospin s’était trouvé éjecté) : on est toujours quasiment à 50/50.

La division est remarquable n’est-ce pas ? Pourtant elle semble bien prouver que les Français n’ont pas beaucoup plus d’estime pour un camp que pour l’autre, non ? Il faudra un jour prendre les 10 meilleurs et les moins carriéristes dans chaque camp, et en faire 20 ministres. Manquerait plus qu’un petit Président du Conseil pour surveiller un peu tout ça – il y a l’embarras du choix. Mais là encore je crois que ça ne marcherait pas, nos politiques sont devenus bien trop fatalistes, trop imbibés qu'ils sont d'un lourd héritage.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet:    Sam 09 Mar 2013, 12:55

Petit messager a écrit:


Je le pense aussi, mais en 2013, je n'ai pas le même avis que vous sur le système en question. Quoique ce socialisme moderne, que j'estime être un pis-aller par rapport au libéralisme à tout crin, le rejoint petit à petit dans sa méconnaissance et son mépris total de la science économique . Il est lui aussi, apparemment en train d'aller à sa perte - sauf gros imprévu - ce qui était assez prévisible.

Ce n'est pas le libéralisme à tout crin qui va à sa perte.

Le libéralisme à tout crin il a à peu près existé aux USA au XIXe siècle et a pris fin au début du XXe. Depuis les USA sont de plus en plus étatistes (exception faite de dix ans de reaganisme qui n'ont pas suffi à inverser durablement la tendance).


Je reviens un peu sur ce que je disais plus haut à propos de ces deux systèmes qui divisent continuellement les Français – mais qui finalement ont un peu de « jugeote » : me fait toujours sourire cet écart très faible qui sépare les deux « finalistes » à l’issue du deuxième tour des présidentielles (dans des élections normales, sans tenir compte de la fois où Jospin s’était trouvé éjecté) : on est toujours quasiment à 50/50.

Il n'y a pratiquement pas de débat en France entre libéralisme et socialisme, mais entre socialisme de gauche et socialisme de droite : seule la clientèle est différente.
Parler d'échec du libéralisme est une erreur d'observation.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 09 Mar 2013, 14:44

Je pense comprendre votre position Philippe, vous êtes un théoricien, mais pour moi, les théories politiques, même libérales, échoueront toujours totalement à s'ancrer dans la réalité. C'est pourquoi il est utile à chaque alternance d’instiller un peu de bon sens (en fait on y arrive très peu et souvent c’est même l’inverse qui se produit) d'où qu'il vienne, pour tâcher compenser les excès d'un pouvoir précédent.

Il suffit de lire le graphique montrant la chute inexorable du taux de croissance qui est passé lentement mais sûrement, en soixante ans, de 8,5 à 0, en gros

http://www.terraeco.net/%EF%BB%BFLa-croissance-n-est-pas-la,48447.html

...pour comprendre que toutes nos politiques aveugles ont successivement échoué les unes après les autres, n'ayant jamais eu ni le courage, ni la volonté, de s'ancrer dans la réalité. Dans les deux camps on n'essaie que de colmater les brèches en s'enfonçant de plus en plus dans le déni. Je répète ce que je disais, il y a un mépris total de la science économique.

La solution pourrait venir des socialistes ou des écolos, mais s'ils proposaient maintenant une nouvelle donne, ils pensent - à tort - qu'ils perdraient définitivement tout crédit : ils ont trop peur du ridicule et tiennent trop à préserver de fragiles acquis. C'est bien humain dans un système où la victoire sur l’autre camp se joue sur le fil du rasoir, où on préfère aussi jouer sur le très court terme. Humain, trop humain, fataliste.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 12 Mar 2013, 13:29

Petit messager a écrit:
Je pense comprendre votre position Philippe, vous êtes un théoricien, mais pour moi, les théories politiques, même libérales, échoueront toujours totalement à s'ancrer dans la réalité. C'est pourquoi il est utile à chaque alternance d’instiller un peu de bon sens (en fait on y arrive très peu et souvent c’est même l’inverse qui se produit) d'où qu'il vienne, pour tâcher compenser les excès d'un pouvoir précédent.

Il suffit de lire le graphique montrant la chute inexorable du taux de croissance qui est passé lentement mais sûrement, en soixante ans, de 8,5 à 0, en gros

http://www.terraeco.net/%EF%BB%BFLa-croissance-n-est-pas-la,48447.html

...pour comprendre que toutes nos politiques aveugles ont successivement échoué les unes après les autres, n'ayant jamais eu ni le courage, ni la volonté, de s'ancrer dans la réalité. Dans les deux camps on n'essaie que de colmater les brèches en s'enfonçant de plus en plus dans le déni. Je répète ce que je disais, il y a un mépris total de la science économique.

La solution pourrait venir des socialistes ou des écolos, mais s'ils proposaient maintenant une nouvelle donne, ils pensent - à tort - qu'ils perdraient définitivement tout crédit : ils ont trop peur du ridicule et tiennent trop à préserver de fragiles acquis. C'est bien humain dans un système où la victoire sur l’autre camp se joue sur le fil du rasoir, où on préfère aussi jouer sur le très court terme. Humain, trop humain, fataliste.


Lorsque vous parlez de science économique, vous parlez de quoi ? Le marxisme lui même emporte ce qualificatif de science économique.

En réalité il n'y a que deux écoles. Il y a la science qui pense que le vol est bénéfique (marxiste, keynésiens) et la science qui pense que le vol est nuisible (Libéraux).

Dans le doute je conseille de choisir la doctrine qui n'institutionnalise pas le vol.

Par ailleurs, vous parlez d'alternance mais il n'y a pas d'alternance entre socialisme et libéralisme mais qu'entre socialisme de droite et socialisme de gauche.

Et le socialisme (qu'il soit de droite ou de gauche) menant à la misère, comme vous le faites remarquer, la croissance passe de 8,5% à 0% voir moins.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 12 Mar 2013, 13:47

SJA a écrit:

Et le socialisme (qu'il soit de droite ou de gauche) menant à la misère, comme vous le faites remarquer, la croissance passe de 8,5% à 0% voir moins.

Trop réducteur. C'est un capitalisme débridé qui mène le monde, vous l'ignorez ?

Science économique (résumé) : La science économique étudie la façon dont les personnes et les organismes font des choix qui déterminent comment seront utilisées les ressources.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 12 Mar 2013, 13:53

Spoiler:
 

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 13 Mar 2013, 02:19

SJA a écrit:
jean-luc a écrit:
ce sont les politiques... qu'il faut retirer du monde. et laisser faire les religieux . thumleft

pukel

Que les religieux s'occupent de ce qu'ils savent faire (Porter la bonne nouvelle, aider à vivre la foi, ...) et ce sera déjà pas mal.

Bonjour SJA,


si tu catalogue ainsi cela aura pour effet le désengagement de beaucoup , alors que nous sommes tous appelés a être des témoins du Christ !

si porter la bonne nouvelle est la part des religieux (je ne vois pas où Jésus dit cela ?) si la charité engagée est aussi la part des religieux alors tu peux être certain qu'il arrivera ce qui c'est déjà produit = " Dieu c'est pas mon affaire c’est celle des curés et des bonnes sœurs !"

le foi la bonne nouvelle a annoncée la charité c'est l'affaire de TOUS les Baptisés si tu crée des classes tu divise, si tu crée des fonctionnaires les autres ne se sentiront plus responsables, seulement consommateurs de Dieu du dimanche (et encore) ; plus tu met d'intervenants plus tu éloigne ce qui a l'origine S'Est vous au plus intime de chacun !

ça c'est le gros défaut de la conception religieuse qui a finie par remplacer l'Unité Spirituelle , le chacun a sa place que tu énonces est une déformation religieuse pas l'unité qui découle de l'Esprit , dire les laïcs ici les religieux là dommageable au possible sur la durée !

Jésus disait d’être le levain dans la patte et non pas de se croire une super patte !!
a penser ainsi on se croit détenteur de Dieu et non serviteur de ces frères les plus perdus !

je ne suis pas anti religieux , mais plutôt anti classe beaucoup, ne se sentent plus concernés car ils disent " hé bien si c'est leur Dieu plus que le notre hé bien qu'ils se débrouillent avec !" !

Jésus n'a pas fondé de classes Il a Fondé Une famille l’Église (pas la religion) et il me semble que l'on a loupé le coche en prétendant a des fonctionnaire de Dieu !

le tord est sur chacun mais si les religieux pensent être les Grand Frères c'est a eux de secourir les plus faibles et c'est pas en disant " moi je suis le fonctionnaire " que l'on va re colle rles morceaux !
faudra avoir le courage d’être banalement frère ! :sts:
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 13 Mar 2013, 10:42

Petit messager a écrit:
SJA a écrit:

Et le socialisme (qu'il soit de droite ou de gauche) menant à la misère, comme vous le faites remarquer, la croissance passe de 8,5% à 0% voir moins.

Trop réducteur. C'est un capitalisme débridé qui mène le monde, vous l'ignorez ?


Vous ne pouvez parler de capitalisme débridé.

D'abord qui tenait la bride jusque là ?


1- Les dépences publiques sont colossales. En 57% du PIB est le fait des dépenses publiques. Les problèmes de la France ne sont pas ceux du capitalisme mais de l'Etat. Le capitalisme ne joue qu'un rôle mineur dans l'économie française par exemple.

2- Les politiques publiques favorisent l'emprunt. Parfois l'Etat garantit les emprunts des particulliers . Ex : Fanny May et Freddie Mac qui permettaient d'octroyer la note AAA aux emprunts immobiliers. Vous voyez, l'Etat américain est responsable de la crise des subprimes.
En France, le Credit immobilier de France prétait à tout le monde.

3- Les politiques monétaires publiques détruisent le capital. Politiques inflationniste des banques centrales.



Vous voyez, vous dites que les marchés sont fous comme le serait une bousole dont un aimant ferait le tour. Seulement vous oubliez ou vous ignorez que ce sont les Etats qui font bouger l'aimant autour de la bousole.


Alors au lieu de parler de "capitalisme débridé", vous feriez mieux de parler de "capitalisme dirigé" par les Etats.

Et je serais d'accord avec pour dire que le capitalisme dirigé est un fiasco depuis 100 ans qu'il a débuté.








Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 13 Mar 2013, 11:57

jean-luc a écrit:
Quel est votre solution pour refaire une bonne économie cher SJA ?

Que les hommes respectent les commandements de Dieu !

"Tu ne voleras pas", "Tu ne tueras pas"...

Que les hommes qui font société ne s'agressent pas les uns les autres via l'Etat et l'impôt.

Que l'Etat assure l'autodéfense des citoyens.

Que les hommes s'entre-aident en échangeant leurs aides respectives sur les marchés sans que l'Etat ne les en empèche ou favorise les uns par rapport au autres.


Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 13 Mar 2013, 19:44

SJA a écrit:
jean-luc a écrit:
Quel est votre solution pour refaire une bonne économie cher SJA ?

Que les hommes respectent les commandements de Dieu !

"Tu ne voleras pas", "Tu ne tueras pas"...

Que les hommes qui font société ne s'agressent pas les uns les autres via l'Etat et l'impôt.

Que l'Etat assure l'autodéfense des citoyens.

Que les hommes s'entre-aident en échangeant leurs aides respectives sur les marchés sans que l'Etat ne les en empèche ou favorise les uns par rapport au autres.



Ah Christ Roi en ce monde alors ??

mais on LUi a déjà proposé et Il n'a pas voulu !!

VOTEZ JÉSUS !!

la solution c'est l’Évangile mais nos pays soit disant Chrétien ne l'on jamais pratiqués alors pourquoi les autres y croiraient ?
on a fondé les écoles de commerces ce sont des écoles de loups destructeurs, formés au mensonge a l'hypocrisie a la manipulation et a la négation des valeurs , maintenant que l'on n'est plus en tête dans le monde on se ramasse ce que l'on a semé ça va être chouette ! :help: What a Face

le temps que le but de la vie est ce monde y aura pas d'issue et si Dieu c'est toujours demain et après cette vie , c'est pareil !

donc prétendre moraliser le commerce la finance ect c'est une utopie aussi belle que peace and love ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Jeu 14 Mar 2013, 13:05

K. ZERO : ‘‘Faire de la politique aujourdhui, c’est un metier de loser’’

http://www.vsd.fr/contenu-editorial/ca-fait-debat/le-duel/231-k-zero-faire-de-la-politique-aujourdhui-cest-un-metier-de-loser
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 15 Mar 2013, 23:35

SJA a écrit:

Alors au lieu de parler de "capitalisme débridé", vous feriez mieux de parler de "capitalisme dirigé" par les Etats.

Et je serais d'accord avec pour dire que le capitalisme dirigé est un fiasco depuis 100 ans qu'il a débuté.

Chers SJA et Philipppe,

100 ans qui montrent suffisamment que le capitalisme dirigé semble être inéluctable en démocratie représentative; en démocratie d'opinion c'est un capitalisme de connivence qui s'installe, étroitement lié à l'Etat providence.

Je ne vois pas comment de manière réaliste envisager une autre issue compte tenu de la psychologie des foules et des mécanismes de pouvoir.

Pour ma part je deviens pessimiste - voici les scénarios d'évolution de nos économies occidentales pour les décennies à venir :

1)- vers le libéralisme : scénario absolument irréaliste. Et contraire au trend séculaire

2) - la moins mauvaise option est la survie du socialo-capitalisme, malgré tous ses inconvénients, survie possible dans la durée moyennant trois conditions : i) une limite à la croissance de l'Etat (type critères de Maastricht) , ii) des espaces de liberté concédés temporairement ici et là pour permettre à la société civile de respirer, innover et renouveler un peu le tissu économique et iii) une natalité positive.

3)- à défaut de réunir les conditions ci-dessus, la ruine est inéluctable à moyen terme. D'où cataclysmes sociaux et politiques, révolutions, guerres, grands malheurs et évolution probable vers des régimes autoritaires nationalistes - ou ce qui n'est guère mieux mondialiste.

La limite à la croissance de l'Etat viendrait de l'intérêt bien compris des financiers ainsi que des partis politiques 'de gouvernement'. Les partis extrêmistes ayant au contraire intérêt au scénario de ruine rapide.

Je dois ajouter un scénario 4), qui me semble bien improbable mais que soutient un ami :

4) innovation technologique majeure, source de gains de productivité considérables, d'où plusieurs décennies de croissance facile. Par exemple invention d'une source d'énergie nouvelle type pile nucléaire portable non polluante et à bas cout qui représenterait une révolution économique comparable à celle que permit le pétrole.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 16 Mar 2013, 21:02

AntoineG a écrit:
SJA a écrit:

Alors au lieu de parler de "capitalisme débridé", vous feriez mieux de parler de "capitalisme dirigé" par les Etats.

Et je serais d'accord avec pour dire que le capitalisme dirigé est un fiasco depuis 100 ans qu'il a débuté.

Chers SJA et Philipppe,

100 ans qui montrent suffisamment que le capitalisme dirigé semble être inéluctable en démocratie représentative; en démocratie d'opinion c'est un capitalisme de connivence qui s'installe, étroitement lié à l'Etat providence.

Je ne vois pas comment de manière réaliste envisager une autre issue compte tenu de la psychologie des foules et des mécanismes de pouvoir.

Pour ma part je deviens pessimiste - voici les scénarios d'évolution de nos économies occidentales pour les décennies à venir :

1)- vers le libéralisme : scénario absolument irréaliste. Et contraire au trend séculaire

2) - la moins mauvaise option est la survie du socialo-capitalisme, malgré tous ses inconvénients, survie possible dans la durée moyennant trois conditions : i) une limite à la croissance de l'Etat (type critères de Maastricht) , ii) des espaces de liberté concédés temporairement ici et là pour permettre à la société civile de respirer, innover et renouveler un peu le tissu économique et iii) une natalité positive.

3)- à défaut de réunir les conditions ci-dessus, la ruine est inéluctable à moyen terme. D'où cataclysmes sociaux et politiques, révolutions, guerres, grands malheurs et évolution probable vers des régimes autoritaires nationalistes - ou ce qui n'est guère mieux mondialiste.

La limite à la croissance de l'Etat viendrait de l'intérêt bien compris des financiers ainsi que des partis politiques 'de gouvernement'. Les partis extrêmistes ayant au contraire intérêt au scénario de ruine rapide.

Je dois ajouter un scénario 4), qui me semble bien improbable mais que soutient un ami :

4) innovation technologique majeure, source de gains de productivité considérables, d'où plusieurs décennies de croissance facile. Par exemple invention d'une source d'énergie nouvelle type pile nucléaire portable non polluante et à bas cout qui représenterait une révolution économique comparable à celle que permit le pétrole.

toutes ces choses ne seraient pas mauvaises si elles n'étaient que des lieux de passages vers plus de réalisme spirituel, mais c'est vécues comme des butes si possible (pour ceux qui se remplissent les poches) immuable ou le moins possible !

si on accepte le fait que marcher vers le Christ implique une croissance (en Chemin vers) on peut accepter que toutes ces séquences de vie puissent y être présentes !
mais quelles se transfigurent lorsque l'on prend conscience de leurs insuffisance a avancer vers plus de Christ d’Évangile ! mais comme on fait en ne visant que le profit sans aucune vision pour l'homme en tant que personne on construit l'enfer et la ruine et on le refile a la génération qui succède !!

je suis souvent stupéfait de la nullité des programmes politique ( si on peut appeler cela programme) parce qu'en fait ils ne proposent absolument rien sinon de rapiécer le crincrin qui prend l'eau de partout !

comme le Dit Jésus " hors de Moi vous ne pouvaient rien faire "
c’est tellement vrai que l'on est comme un gars qui se débat dans un marécage plus il remue plus il s'enfonce , mais faut pas le dire ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 18 Mar 2013, 14:14

La FED cherche désespérément à éviter l'effondrement.

Entretien d'Eric King (EK) avec Dr. Paul Craig Roberts (PCR), ancien sous-secrétaire d'Etat aux finances (Assistant Secretary of the US Treasury).

1ère Partie.


PCR:
Nombreux sont ceux qui ne peuvent pas imaginer que le gouvrenement puisse « fixer » le prix de l'or. Et cependanr, le gouvernement fixe, en pleine lumière, le prix des obligations (bonds), et les banques le taux LIBOR. Alors comment se fait-il que les gens ne comprennent pas que le gouvernement puisse fixer le prix de l'or?
Et vous devez vous demander qui short le gold dans un marché haussier. Le marché physique (de l'or) voit la demande de l'or augmenter de façon consistante. Les investisseurs seraient enclins à accompagner la hausse. Est-ce que ces investisseurs se mettent à shorter les actions dans un marché haussier ? Pas du tout, sauf s'ils veulent se faire nettoyer. Alors pourquoi shorteraient-ils le gold dans un marché haussier, si ce n'est pour en ralentir la hausse ?

Donc il est évident qu'ils (le gouv.) fixent le prix de l'or, car ils entendent chaque jour qu'il y a de plus en plus de demande physique pour ce métal.
Des rapports indiquent que des banques centrales commencent à acheter et accumuler de l'or en utilisant leurs dollars, diminuant ainsi leurs réserves de cette devise.

Donc si la demande physique est forte, pourquoi voudriez-vous shorter l'or sur le marché papier , à moins que le but ne soit de retenir sa hausse ?
Quand le prix a touché les 1900 $ il y a deux ans, la FED fut alertée: elle ne pourra pas fixer le prix des obligation (bonds) si le monde voit la détérioration si rapide du dollar vis-à-vis des métaux précieux.

Si le dollar se déprécie, alors les actifs en dollar se deprécient aussi. Donc la grande inquiétude de la FED est de perdre le contrôle sur le prix des bonds et sur les taux d'intérêts à cause de la dépréciation du dollar face à l'or. C'est là l'origine de cette politique (de la FED).
Les volumineux shorts sont apparus à ce moment-là, et ils cassèrent la solide et forte progression de l'or sur dix ans.

Si vous regardez le graphique, vous voyer une hausse aiguë, puis ensuite un léger fléchissement, comme une si on coiffait le graphique. La manipulation est patente.

EK :
En tant qu'ancien sous-secrétaire aux Finances, c'est vous qui aviez mené le dollar à ce point. En voyant cette création monétaire massive (de dollars), quelles sont vos considérations à ce sujet ?

PCR :
Il est impossible de conserver la valeur d'échange d'une monnaie quand vous l'imprimez en quantités énormes. Ce qui fera perdre de la confiance du reste du monde dans le dollar en tant que monnaie de réserve.

Nous savons déjà que des efforts sont faits pour sortir du dollar en tant que monnaie de réserve. Nous savons que les BRIC mettent au point des accords pour solder leurs balances de paiement avec leur propre monnaies. C'est la Chine, la Russie, l'Inde, l'Afrique du Sud. Ce qui géographiquement couvre la plus grande partie du monde.

Certains rapports indiquent que le Japon et la Chine, malgré leurs différends sur quelques îles, sont en train de mettre en place le règlement de leurs échanges par le biais de leur propre monnaie. L'usage du dollar en tant que moyen de paiement et en tant que réserve de valeur diminuant, la demande pour le dollar diminue aussi. Et donc sa valeur d' échange sur le marché des devises diminue.

La FED peut créer autant de dollars qu'elle veut en vue de soutenir le prix des bonds. Mais imprimer des dollars ne soutient pas la valeur du dollar. Et la FED n'a pas le pouvoir d'imprimer des monnaies étrangères avec lesquelles elle pourrait soutenir le dollar. Et par conséquent le dollar est le maillon faible de la politique de la FED. Et l'éclatement futur des bulles viendra vraisemblablement du dollar.


A SUIVRE...

2ème partie.
Suite de l'entretien EK/PCR.

Le système financier US s'effondrera.

PCR :
Je peux signaler trois bulles géantes qui menacent ce qui reste de l'économie américaine. Quand ces bulles éclateront, la conséquence est évidente :
le nettoyage des richesses résiduelles des marchés des Bonds et des Actions,
et une très forte inflation provenant de l'augmentation des prix à l'importation.
Les USA sont maintenant un pays dépendant des importations. Ce pays ne fabrique plus de produits manufacturés, du genre habillement chaussures etc... Ces importations éclipsent celles du pétrole et de l'énergie . Alors ce qui se passera quand ces bulles éclateront c'est un chômage généralisé, et une hausse rapide de l'inflation, devant quoi la politique économique actuelle n'a aucune solution.
C'est effrayant, et cela montre à quel point la politique économique des Usa est mal dirigée, et ça, pour soutenir 5 grandes banques jugées « trop importantes pour les laisser tomber en faillite. » (Too Big To Fail) : La seule JPM est exposée au risque des « derivatives » équivalent au PIB de la planète entière !

Sauf à éliminer ces « derivatives » d'une manière ou d'une autre, JPM n'a aucun moyen de couvrir ce risque. Quand les chefs de vos dirigeants politiques sont à un tel niveau d'incompétence, alors vous êtes dans une terrible situation...
Ainsi, pour sortir d'une crise, ils ont mis en place les fondations d'une crise plus grande encore.

Il n'y a aucune issue, à moins que le peuple ne croit qu'on puisse indéfiniment imprimer des dollars sans aucun effet sur la valeur de cette monnaie. Mais, évidemment, la demande de dollars ne croit pas au même rythme que son émission. Et donc nous avons une situation de crise massive en attente. Seulement, vous ne savez jamais ce qui en sera l 'élément déclencheur.

EK :
Pourquoi vous êtes-vous déclaré en parlant ainsi ?
Il semble que le moment et l'endroit choisis pour de telles déclarations soient dangereux.

PCR :
Je ne souhaite pas que tout tombe en ruine.
Quelle genre de stabilité sociale et politique auriez-vous si une grande partie de la population est au chômage et que les prix ne cessent de grimper ? On parle ici de problèmes massifs (colossaux).
Rien ni personne ne sera à l'abri. Ce genre de situation est extrêmement dangereux. Le monde n'a jamais vécu une telle situation. Vous ne pouvez pas y remédier simplement en coupant dans les dépenses, car déjà vous avez un chômage très élevé.
Comment la FED pourra-t-elle contenir l'inflation ? Va-t-elle hausser les taux d'intérêt et massacrer le peu qui reste de l'économie ? Tout ça est un désastre prêt à survenir. La Presse en général et le gouvernement évitent d'en parler.
C'est tellement évident. Comment ne pas le voir ?
Et cependant ils évitent d'en parler. Je me sens donc contraint. C'est ma responsabilité d'en parler.


(Traduit de l'anglais par votre serviteur)

Sources:

http://kingworldnews.com/kingworldnews/ ... lapse.html

http://kingworldnews.com/kingworldnews/ ... lapse.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 18 Mar 2013, 16:20

Personnes inscrites au tickets alimentaires aux USA de 2002 à 2012 Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 18 Mar 2013, 17:54



Ce lundi 18 mars à 18h20 :

Les Gaulois, les Belgeois et les Chinois qui peuvent capter France Culture peuvent écouter à 18h20 le programme "Du grain à moudre", dont le sujet est aujourd’hui Travailler moins pour travailler tous ?

Invité(s) :

– Pierre Larrouturou, fondateurs du Collectif Roosevelt 2012
– Hervé Novelli, ancien secrétaire d’Etat au commerce, à l’artisanat et aux PME, maire de Richelieu (UMP)
– Petit messager sera bien sûr un invité auditeur attentif de l’émission, puisque Pierre Larrouturou et Michel Rocard figurent parmi ses « grands potes ». geek

:hello:



"Faites le test autour de vous. Demandez à vos proches ce qu’ils pensent de la semaine de 4 jours. Certains seront pour, d’autres contre, les premiers arguant de la nécessité pour les enfants d’avoir une journée de répit pendant la semaine, les autres estimant au contraire que le changement de rythme les fatigue encore davantage.

Dissipez tout de suite le malentendu : « Il ne s’agit pas de vos enfants, mais de vous, de votre travail. Que penseriez-vous de cette idée : travailler 4 jours par semaine au lieu de 5 ? » Attendez-vous à recevoir en retour un sourire incrédule. Réduire le temps de travail ? Nous refaire le coup des 35h ? Vous n’y pensez pas.

D’ailleurs, plus grand monde n’y pense aujourd’hui. La réduction du temps de travail est totalement passée de mode. Pour preuve, l’accord de compétitivité conclu la semaine dernière chez Renault, qui prévoit de faire travailler davantage les salariés en échange du maintien de l’activité : un avant-goût des accords de maintien dans l’emploi négociés par les partenaires sociaux, et dont débattront bientôt les parlementaires.

Pourtant, dans une période comme celle que nous traversons, avec un taux de chômage désormais au-delà de 10%, il ne parait pas absurde de poser la question du partage du travail, et donc de la réduction du temps que nous y consacrons. Après tout, il ne s’agirait que de prolonger une évolution historique, qui aura vu les salariés obtenir 2 jours de repos par semaine et des congés payés.

Oui mais dans une économie mondialisée, est-il raisonnable de nager à contre-courant ? De prendre le risque d’être distancé en matière de compétitivité ? Ne vaut-il pas mieux travailler plus, même si c’est pour ne pas gagner davantage ?"

« Travailler moins pour travailler tous ? » C’est notre sujet du jour.

http://www.franceculture.fr/grille-des-programmes/



P-S : Les Canadois eux aussi bien sûr, pourront écouter l'émission en passant par le lien.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 18 Mar 2013, 19:49



Pour (ré)écouter l'émission


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 18 Mar 2013, 21:57

J’ai trouvé ce débat à la fois passionnant et surréaliste. En résumé :

– Au début du débat, Hervé Novelli se montre totalement opposé à Pierre Larouturou qui propose une négociation entreprise par entreprise, et surtout sans jamais rien imposer.

– Puis, au milieu débat, il se montre complètement d’accord avec Larrouturou.

– Et à nouveau, à la fin du débat, il devient totalement opposé.

Si je pouvais penser que dans tous ces débats, la politique et ses conservatismes, ainsi que tous ses blocages intellectuels, jouaient un rôle essentiel, c’est je crois que je serais prêt à faire de la politique – et à passer la majorité de mon temps à parler sans que ça serve à rien du tout (ou presque).


P-S : J'avais posté sur ce message sur le site de France Culture
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-travailler-moins-pour-travailler-tous-2013-03-18

...alors qu'il y avait déjà 6 ou 7 messages, et le mien est déjà remonté en 3 ème position. Le pire c'est que, étourdi comme vous me connaissez, j'ai commis une grosse coquille ; au lieu d'écrire : "et surtout sans jamais rien imposer", j'ai écrit : ""et surtout sans jamais rien OPPOSER" !!! :mdr: Mr. Green Mr. Green

Je viens de leur envoyer un mot. Du coup s'ils modifient mon post mais qu'ils ne me montent pas direct en 1ère position, je vais ouvrir un fil : "France Culture : Danger !" :mdr: Je rigole bien sûr, j'adore cette radio, j'apprends plein de choses et je l'écoute très souvent thumleft

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 19 Mar 2013, 10:04

Petit messager a écrit:

– Au début du débat, Hervé Novelli se montre totalement opposé à Pierre Larouturou qui propose une négociation entreprise par entreprise, et surtout sans jamais rien imposer.

S'il n'est question que de laisser la possibilité aux entreprises et aux salariés de négocier, un libéral ne peut pas être contre. De deux choses l'une :
- soit Novelli est opposé à cela, et il n'est pas libéral
- soit Novelli s'est opposé à autre chose, et c'est Larrouturou qui laisse moins de place à la négociation que cela.

Mais comme je vois que cela fait deux fois que vous dites que Larrouturou est pour la libre négociation en entreprise, la première option semble la vraie.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 19 Mar 2013, 10:17

AntoineG a écrit:
SJA a écrit:

Alors au lieu de parler de "capitalisme débridé", vous feriez mieux de parler de "capitalisme dirigé" par les Etats.

Et je serais d'accord avec pour dire que le capitalisme dirigé est un fiasco depuis 100 ans qu'il a débuté.

Chers SJA et Philipppe,

100 ans qui montrent suffisamment que le capitalisme dirigé semble être inéluctable en démocratie représentative; en démocratie d'opinion c'est un capitalisme de connivence qui s'installe, étroitement lié à l'Etat providence.

Je ne vois pas comment de manière réaliste envisager une autre issue compte tenu de la psychologie des foules et des mécanismes de pouvoir.

Pour ma part je deviens pessimiste - voici les scénarios d'évolution de nos économies occidentales pour les décennies à venir :

1)- vers le libéralisme : scénario absolument irréaliste. Et contraire au trend séculaire

2) - la moins mauvaise option est la survie du socialo-capitalisme, malgré tous ses inconvénients, survie possible dans la durée moyennant trois conditions : i) une limite à la croissance de l'Etat (type critères de Maastricht) , ii) des espaces de liberté concédés temporairement ici et là pour permettre à la société civile de respirer, innover et renouveler un peu le tissu économique et iii) une natalité positive.

3)- à défaut de réunir les conditions ci-dessus, la ruine est inéluctable à moyen terme. D'où cataclysmes sociaux et politiques, révolutions, guerres, grands malheurs et évolution probable vers des régimes autoritaires nationalistes - ou ce qui n'est guère mieux mondialiste.

La limite à la croissance de l'Etat viendrait de l'intérêt bien compris des financiers ainsi que des partis politiques 'de gouvernement'. Les partis extrêmistes ayant au contraire intérêt au scénario de ruine rapide.

Je dois ajouter un scénario 4), qui me semble bien improbable mais que soutient un ami :

4) innovation technologique majeure, source de gains de productivité considérables, d'où plusieurs décennies de croissance facile. Par exemple invention d'une source d'énergie nouvelle type pile nucléaire portable non polluante et à bas cout qui représenterait une révolution économique comparable à celle que permit le pétrole.

Cher Antoine, je suis encore plus pessimiste que vous.

En effet si je milite pour la liberté, je sais qu'elle n'a pas l'avenir qu'elle a pu avoir jadis, du moins pas avant que nous ne repassions par mille ans de misères.

Le 1), comme vous dites, est en effet irréaliste.
Le 2), que vous privilégiez, est possible mais ne sera jamais qu'une pente menant vers le 3).
Le 4), enfin, pourrait bien advenir, mais il ne ferait précisément gagner que les quelques décennies de croissance facile qu'il donnerait ; après cela il y aurait une autre crise, et nous repartirions dans le socialo-capitalisme, vers le collectivisme et la ruine.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 19 Mar 2013, 13:59

Philippe Fabry a écrit:
Petit messager a écrit:

– Au début du débat, Hervé Novelli se montre totalement opposé à Pierre Larouturou qui propose une négociation entreprise par entreprise, et surtout sans jamais rien imposer.

S'il n'est question que de laisser la possibilité aux entreprises et aux salariés de négocier, un libéral ne peut pas être contre. De deux choses l'une :
- soit Novelli est opposé à cela, et il n'est pas libéral
- soit Novelli s'est opposé à autre chose, et c'est Larrouturou qui laisse moins de place à la négociation que cela.

Mais comme je vois que cela fait deux fois que vous dites que Larrouturou est pour la libre négociation en entreprise, la première option semble la vraie.

Je n'ai pas pris le temps de réécouter l'émission, mais je vous donne mon avis (avec peut-être quelques préjugés je ne sais pas) – Et zut ! j’ai fait une fausse manip et j’ai perdu tout ce que j’avais écrit ; je recommence mais en plus court :

Je pense que Novelli est trop arc-bouté sur sa position de membre de l’UMP.
Larrouturou (je l’appellerai PL) dit en gros que si une Loi Robien (Gilles de Robien était RPR je crois à l’époque) encore améliorée – c’était la fameuse loi qui autorisait les entreprises à adopter le dispositif de Larrouturou et Rocard – était à nouveau votée, d’autres entreprises pourraient en profiter, on verrait bien que l’effet est complètement positif et générateur d’emplois même si la croissance ne devait jamais redémarrer (et on est très bien parti pour cela).

Il faut se souvenir que c’est la grosse bêtise (cXnnerie, pour moi et pas seulement pour moi) des 35 h, décidée à la hâte et sans concertation aucune par Martine Aubry, qui a supprimé la Loi Robien – la possibilité d’utiliser le dispositif de P.L et Rocard, et qui a tout figé (ou plutôt contribué à tout détériorer).

PL dit ensuite qu’à partir de là, on pourrait enfin rénover, enfin rendre pertinent et efficace, le Contrat de travail en France – Contrat qui depuis 1975, a toujours évolué dans un sens négatif.

C’est là que Novelli prend peur et prend la mouche : ça va complètement dans une démarche qui n’est pas la sienne, ce n’est pas du tout son truc à Novelli, pour moi c’est un politique fataliste-né, qui veut poursuivre une fuite en avant sur de vieux concepts, des archaïsmes.

Sa réaction est très fumeuse : il dit qu’on ne doit pas prendre la France pour un laboratoire. Le truc c’est que ce laboratoire, il fonctionne déjà en France depuis 18 ans maintenant, et que toutes les entreprises qui ont eu la chance de pouvoir en profiter ne veulent surtout pas revenir en arrière. Car non seulement elles ont pu créer les emplois, mais les salaires ont continué d’augmenter, les cadres et les employés sont beaucoup plus impliqués dans leur travail, plus motivés, et en plus ils ont plus de temps libre personnel ! Ca paraît magique de constater cela mais c’est pourtant la stricte vérité.

(Bon beh finalement je crois que j’ai à peu près tout récupéré de mon post disparu).

Votre avis Philippe ?

Revenir en haut Aller en bas
 
Crise économique : ALERTE !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvel Ordre Mondial : les responsables de la crise économique
» Benoit XVI:crise économique et péché(tres intéressant)
» La Crise Économique va augmenter....
» Crise économique, les abandons d'animaux se multiplient
» Crise économique, crise démocratique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: