DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le délicat voyage du Pape en Allemagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Arc-en-Ciel



Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 13:07

Belen a écrit:
Il y a beaucoup de choses à méditer dans tout ce que le Pape a dit pendant son voyage en Allemagne... Beaucoup de bonnes choses.
Very Happy I love you Bonjour chère Belen!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 13:17

Arc-en-Ciel a écrit:
Belen a écrit:
Il y a beaucoup de choses à méditer dans tout ce que le Pape a dit pendant son voyage en Allemagne... Beaucoup de bonnes choses.
Very Happy I love you Bonjour chère Belen!

Que Chris Prolls ne doit surtout pas litre sinon il nous fera un collapsus de l’épithélium biliaire ! :colors:

J'aime Benoît XVI et sa clarté à la suite de la grande lumière de Vatican II
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Belen



Messages : 260
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 13:19

Je crois qu'on gagne énormément à lire ses discours et homélies. On se fait souvent des idées fausses sur cet homme. Je le trouve très humble et profondément spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 13:21

Les médias ne rapportent jamais les discours du pape mais focussent sur des détails secondaires (les opposants, les scandales de pédophilie...).
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 13:49

Allemagne : la baffe et la fessée données par Benoît XVI

Pour La Vie, Jean Mercier relate le voyage de Benoît XVI en Allemagne. A le lire, il semble que le journaliste a été conquis par le style "Benoît XVI" :

"Benoît XVI s'est quand même bien défoulé hier à Fribourg. Un peu comme un père de famille, une fois par an, balance une droite à l'un de ses pré-ados un peu pénibles. Le Saint Père administré une correction sévère aux deux groupes qui, outre-Rhin, agrippent le bord de sa soutane pour faire valoir leurs revendications... Il a collé une bonne claque et flanqué une belle fessée.

La claque est pour les protestants. Elle s'est présentée de manière indirecte, lorsque le pape a rencontré les représentants des Eglises orthodoxes, à Fribourg. Il a commencé ainsi son discours : « Je repète volontiers ce que j'ai dit ailleurs : parmi les Eglises et les communautés chrétiennes, l'Orthodoxie est théologiquement la plus proche de nous; catholiques et orthodoxes ont tous deux la même structure de l'Eglise des origines. Nous pouvons espérer ainsi que ne soit pas si loin le jour où nous pourrons de nouveau célébrer l'Eucharistie ensemble ». Annoncer, le lendemain du discours aux autorités de l'EKD (l'Eglise protestante allemandes), que le jour de l'intercommunion avec les orthodoxes est proche, voilà qui est un affront. La participation à la table eucharistique commune est l'attente commune des protestants allemands, notamment dans un pays où les mariages mixtes abondent, mais la chose est « strikt verboten » du point de vue de Rome. La phrase du pape a tourné en boucle sur toutes les radios allemandes, comme s'il s'agissait d'un scoop, ce qui ne faisait qu'humilier davantage l'EKD...



Il 'agit d'autant plus d'un affront qu'à Erfurt, la veille, le pape a rappelé que l'oecuménisme n'était pas un sport diplomatique où l'on se rencontre entre partenaires. Une façon de dire : je reste le pape de l'Eglise universelle, vous n'êtes que les protestants allemands. On ne joue pas dans la même cour. Le lendemain de sa prestation au couvent de Martin Luther, les grands titres des journaux soulignaient donc la déception des héritiers de Luther. Ils attendaient du pape un geste fort – notamment quelque chose autour de l'intercommunion – et ont finalement reçu une leçon désagréable, puisque le pape leur a dit qu'ils n'étaient pas assez fidèles à la pensée originale de Luther, en mettant de côté la question du péché, et en ayant oublié son inquiétude envers le salut. En d'autres termes, le pape leur a expliqué qu'ils ont trahi leur fondateur.... Dur à avaler. Même si deux amis pasteurs réformés que j'ai interrogés depuis m'ont confié que le pape n'avait pas tort sur le fond... [...]

Par des sources vaticanes, j'ai appris que le pape a longuement médité son discours aux protestants. Alors que les autres textes du voyage allemand étaient écrits et traduits depuis longtemps, il a bossé sur ses deux discours destinés aux protestants - dont le premier a été dit à huis clos- toute la journée qui a précédé son départ. Sa procrastination montre que, jusqu'au bout, il s'est battu avec le sujet... Fallait-il, ici en Allemagne, donner cette correction aux frères de la Réforme ? « Klarheit und Wahrheit », me répond un confrère de la presse allemande. Clarté et vérité. Selon lui, il vaut mieux un coup d'arrêt brutal que de continuer à nourrir des rêves d'une facile réunification entre les Eglises catholiques et protestantes, qui ont trop duré depuis 40 ans et qui n'ont produit que des aigreurs. [...]

Après la baffe, la fessée... Elle a été administrée par Benoît XVI au Comité Central des catholiques allemands, le ZDK. Un énorme mouvement qui réunit les laïcs partisans du christianisme social, dont beaucoup sont très engagés sur le terrain politique. Le patron du ZDK, Alois Glück, monte régulièrement au créneau pour réclamer des réformes dans la structure de l'Eglise – particulièrement l'ordination d'hommes mariés. Fidèle à son style – poigne d'acier dans un gant de satin – le pape a corrigé ses trublion avec une sorte d'humour noir au second degré. Fait peu courant, il a nous a raconté une petite histoire à la mode des Lettres Persanes de Montesquieu. Mais quand un homme aussi fin que le pape prend ce détour littéraire, ça peut faire très mal... Benoit XVI est parti d'une réalité très « tendance » qui consiste, pour les riches, à aller chez les pauvres du tiers monde pour voir le monde avec leurs yeux et changer de lunettes : ça s'appelle, nous explique le pape, le programme « exposure » (notons au passage la pointe d'ironie en direction du jargon humanitaire anglo-saxon, lequel doit prodigieusement l'énerver...) « Imaginons-nous qu'un tel programme exposure ait lieu ici en Allemagne. Des experts provenant d'un pays lointain viendraient vivre pour une semaine auprès d'une famille allemande moyenne. Ici, ils admireraient beaucoup de choses, par exemple le bien être, l'ordre et l'efficacité. Mais avec un regard non prévenu, ils constateraient aussi beaucoup de pauvreté : pauvreté pour ce qui concerne les relations humaines et pauvreté dans le domaine religieux ». Le pape fait ensuite un diagnostic assez sévère de l'individualisme et aussi le « relativisme subliminal qui pénètre tous les domaines de la vie. Parfois, ce relativisme devient batailleur, se dirigeant contre des personnes qui affirment savoir où se trouve la vérité ou le sens de la vie ». Entre d'autres termes, les catholiques eux-mêmes se sont laissés gagner par l'esprit de rébellion, contre Rome. Il est vrai que le ZDK s'est toujours implictement compris comme un contre-pouvoir face à la hiérarchie.

La « correction » paternelle a été cruelle lorsque le pape a reproché indirectement au ZDK de ne s'intéresser qu'à sa propre réussite institutionnelle, et de ne pas être suffisamment branché sur l'extérieur. « En Allemagne, l'Eglise est organisée de manière excellente. Mais derrière les structures, se trouve-t-il aussi la force spirituelle qui leur est relative, la force de la foi en un Dieu vivant ? Sincèrement, nous devons cependant dire qu'il existe un excédent de structures par rapport à l'Esprit. J'ajoute : la vraie crise de l'Eglise dans le monde occidental est une crise de la foi. Si nous n'arrivons pas à un véritable renouvellement de la foi, toute réforme structurelle demeurera inefficace. » En clair, cessez vos meetings (une passion allemande, je peux en témoigner), quittez vos bureaux, arrêtez de chercher le pouvoir interne à l'Eglise : sortez dehors pour parler de Jésus et rentrez en vous mêmes par la prière et les sacrements. La leçon ne peut être que dure pour cette élite du catholicisme social volontiers autosatisfaite, mise devant la pauvreté de son rayonnement spirituel. « Le pape veut en finir avec l'aspect mondain du ZDK » me confie un observateur."

Posté le 26 septembre 2011 à 08h06 par Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/09/allemagne-la-baffe-et-la-fess%C3%A9e-donn%C3%A9es-par-beno%C3%AEt-xvi.html#more
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 13:53

Enorme ! Laughing

Bien joué, Saint Père ! :bravo:

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Belen



Féminin Messages : 260
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 17:55

Il ne pouvait se permettre cela que dans son propre pays, pour sûr...

Je suis une ardente "espérante" en l'oecuménisme, mais je comprends sa position quant un l'intercommunion. Les catholiques ne pourront jamais concéder que le Christ n"offre pas sa présence réelle dans l'Eucharistie. Croire en la transubstantiation me semble un passage obligé pour s'approcher de l'autel et recevoir la communion. C'est saint Paul lui-même qui le dit, et il est pourtant très écouté par les protestants - qui par ailleurs m'interpellent positivement sur bien des points.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 19:38

Je ne suis pas un grand spécialiste mais me semble t il les luthériens croient à la présence réelle du christ dans le pain et le vin, c'est juste que cette présence est manifeste qu'au moment où ils prennent la cène et non avant.

Mais bon Rolling Eyes

Ce qui me choque c'est que les protestants luthériens semblent quémander, d'après ces articles, l'honneur d'être réhabilité auprès de l'église catholique. J'avoue avoir un sérieux doute sur la crédibilité du point de vue du journaliste.
De plus les Luthériens n'ont que faire de l'avis du pape sur leurs pratiques déviantes par rapport à celles de Luther... Si j'étais Luthérien j'aurai envi de lui rétorquer: Non mais de quoi je me mêle ? Occupez vous de vos déviances catholiques avant de voir comment retirer notre paille...?
Luther a aussi fait des suggestions au pape de l'époque, qu'en a t il fait lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 20:44

Demeurer dans le Christ signifie demeurer dans l’Église, souligne le pape

Première messe de Benoît XVI à l’Olympiastadion de Berlin

ROME, Vendredi 23 septembre 2011 (ZENIT.org)

[...] Par conséquent, les fidèles ne ressentent plus « aucune joie pour le fait d’appartenir à cette vigne qui est l’’Église’ ». « Insatisfaction et mécontentement se diffusent, si on ne voit pas se réaliser les propres idées superficielles et erronées sur l’’Église’ et les propres ‘rêves d’Église’ » ! [...]

http://www.zenit.org/article-29018?l=french
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 20:53

Arnaud Dumouch a écrit:


De notre envoyé spécial à Berlin.

Citation :
Après la marmite madrilène et ses 39°C de température du mois d'août, Benoît XVI arrive aujourd'hui dans un chaudron théologique agité, où la fougue des JMJ est remplacée par une contestation rugueuse à l'intérieur et à l'extérieur de l'Église catholique.

Le Pape est pourtant sur son propre sol, l'Allemagne, qu'il visite pour la troisième fois depuis son élection en 2005. À 84 ans, il y séjourne jusqu'à dimanche, avec un programme très chargé, assorti de dix-huit discours. Ce qui en fait le voyage le plus dense de son pontificat, avec celui en Terre sainte, de mai 2009.
Trois défis

La veille de son départ, à Rome, la préoccupation majeure ne portait pas sur la santé du Pape ou sur sa capacité à absorber ce voyage, qui a été préparé avec un soin tout particulier, mais sur le contexte peu accueillant de ce déplacement. Ce qui laisse apparaître au moins trois défis aux yeux du Saint-Siège.
Le premier est d'ordre théologique et dépasse les frontières de l'Allemagne, pour épouser, avec la Suisse et l'Autriche, toute la zone germanophone. Les Autrichiens viennent de le vivre avec «l'appel à la désobéissance» lancé par le prêtre catholique Helmut Schueller - suivi par 400 prêtres - qui demande notamment le mariage des prêtres et l'ordination de femmes. Le cardinal de Vienne, Christophe Schönborn, a parlé de «risque de schisme».

L'Église allemande est travaillée au premier chef par ces mêmes questions, portées par le puissant mouvement contestataire «Nous sommes l'Église», au point que le président de la conférence des évêques, Mgr Robert Zollitsch, a lancé un processus de «dialogue national» en juillet dernier à Mannheim. Cet évêque, pourtant orthodoxe en sa doctrine, estime par exemple que la position de l'Église de rejet des divorcés remariés n'est plus tenable.

Il n'y a pas d'Église catholique dans le monde où le débat théologique sur le fond soit aussi ouvert et radical qu'en Allemagne, mais l'entourage de Benoît XVI a déjà prévenu que le Pape, «très informé» de cette contestation, n'aborderait pas de front ces questions brûlantes, car «trop techniques» pour être traitées dans le cadre d'un voyage.

Le second défi est d'ordre ecclésial, puisqu'il touche directement les relations avec le monde protestant. Benoît XVI, qui a beaucoup travaillé ce thème au cours de sa vie, a d'ailleurs souhaité que l'étape «protestante» du voyage, Erfurt, ne soit pas une halte de quelques heures, comme initialement prévu, mais une vraie journée où il va rencontrer les responsables luthériens et protestants allemands. Pas d'annonce fracassante en vue, insiste-t-on à Rome, mais la volonté de ce Pape théologien de cultiver un lien intellectuel et spirituel avec les «frères séparés», qui pèsent presque autant que les catholiques outre-Rhin, estimés à 30% de la population.

Enfin, le troisième défi vu de Rome, peut-être le plus difficile, est d'ordre culturel et politique.
Certes, Benoît XVI va soutenir la responsabilité européenne de l'Allemagne, mais ce voyage est décisif quant à l'image de l'Église catholique dans ce pays. Celle-ci a été lacérée, la confiance perdue, après le scandale fracassant, il y a deux ans, de prêtres et religieux pédophiles. C'est d'Allemagne que cette crise était partie, et ses conséquences se font toujours sentir. Notamment par des départs massifs de catholiques qui décident de quitter l'Église. Ce qui est mesurable avec l'impôt cultuel: entre 2009 et 2010, les départs ont augmenté de 40% ! Soit 180.000 par an. Une tendance lourde qui inquiète Rome.

Il a des casseroles de plus l' Allemagne est à majorité protestante.
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 21:43

Fox,

Comment les évangéliques conçoivent-ils la présence du Christ ?
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Lun 26 Sep 2011, 22:14

Luther développe la doctrine consubstantiel concernant la Cène. (proche de celle catholique, sauf que le pain et le vin ne sont le corps et le sang du Christ qu'a la prise des espèces. Il ne peut y avoir d'adoration du pain et du vin en tant que tel, Luther l'assimile à de l’idolâtrie)

Zwingli et Calvin à qui les évangéliques se rattachent majoritairement plus qu'a Luther développent la doctrine de la présence "spirituel" et du mémoriel cad que le corps de Christ n'est présent que spirituellement dans le pain et le vin. Ajoutant à cela la dimension mémorielle du sacrifice expiatoire du Christ: "faites ceci en mémoire de moi..."
C'est l'occasion de faire sien le sacrifice à la croix et de revenir dans le temps par la pensée, à ce point de départ où le péché de chacun à été porté par le Christ.
Cependant le sacrifice de Christ quoique valable pour tout les hommes à toutes les époques ne se perpétue pas à chaque Cène, il a déjà eu lieu une fois pour toute.

Bon après je ne suis pas théologien, voila ce que j'en ai compris, avec mes mots simples.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 11:58

Ceci EST mon corps, ceci EST mon sang,

et pas : "ceci REPRESENTE mon corps, ceci REPRESENTE mon sang".

Faites cela en mémoire de moi
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 13:12

salut
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 18:32

julia a écrit:
Ceci EST mon corps, ceci EST mon sang,

et pas : "ceci REPRESENTE mon corps, ceci REPRESENTE mon sang".

Faites cela en mémoire de moi

Oui et bien deux réponses:

1- le fait que le corps spirituel du Christ soit présent dans le pain et le vin ne va pas en contradiction avec cette parole. Ce n'est juste pas du sang et de la chair et cela reste des "objets" et non le Christ que l'on adore.

2- le terme "est" en grec peut signifier "représente" mais compte tenu du point 1 ce n'est pas nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 18:36

Le Christ n'est pas présent sous forme de VRAI SANG (hémoglobine). Vous le voyez bien.

Mais sous forme de son sang substantiel, et donc de son âme, de sa divinité etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 18:42

Fox77 a écrit:
julia a écrit:
Ceci EST mon corps, ceci EST mon sang,

et pas : "ceci REPRESENTE mon corps, ceci REPRESENTE mon sang".

Faites cela en mémoire de moi

Oui et bien deux réponses:

1- le fait que le corps spirituel du Christ soit présent dans le pain et le vin ne va pas en contradiction avec cette parole. Ce n'est juste pas du sang et de la chair et cela reste des "objets" et non le Christ que l'on adore.

2- le terme "est" en grec peut signifier "représente" mais compte tenu du point 1 ce n'est pas nécessaire.

Mais Fox même si le point 2 est vrai ( à noter que Luther au début pensait que les paroles était si forte, qu'il a hésité longtemps avant de nier la présence réelle dans l'Eucharistie)

Ce n'est jamais les objets que l'on adore , c'est comme si que vous disiez qu'un amoureux aimait un morceau de papier avec des produits chimiques, lorqu'il regarde la photo de sa chérie...
Vous dites bien que la Bible est la parole de Dieu, pourtant ce n'est pas de l'encre et du papier notre Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 19:00

Oui oui, c'est comme avec les statues. Vous n'adorer que ce qu'elles représentent.

Seulement si on vous demande de les enlever vu qu'elles ne servent à rien, bizarrement, ça bloque.
Vous êtes de la même matière qu'un protestant, pas plus bête, doté des même facultés intellectuels, donc capable de vous passer de statues pour prier Jésus (ou de pain consacré et de vin)
Jésus a dit:
Mt 18:20 a écrit:
Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.
L'église romaine n'a pas toujours eu des statues. L'argument qu'on me donne généralement c'est qu'a une époque de peu d'instruction les gens du peuple en avaient besoin pour focaliser leur attention...

Est ce que quelqu'un peu m'affirmer que ces statues ne mènent pas certains catholiques à l’idolâtrie ? Ne dit on pas de la vierge qu'elle est "noire" car sa statue l'est ? Ailleurs elle a d'autres attribut, on couvre sa statue de vêtements, de bijous d'or, dune couronne etc ... On la promène, on se prosterne devant et embrasse ses pieds de pierre...
Si même ces statues amènent un seul catholique à l’idolâtrie, n'est ce pas une raison suffisante pour s'en passer ?

Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 19:21

Fox77 a écrit:
Oui oui, c'est comme avec les statues. Vous n'adorer que ce qu'elles représentent.
Seulement si on vous demande de les enlever vu qu'elles ne servent à rien, bizarrement, ça bloque.
Vous êtes de la même matière qu'un protestant, pas plus bête, doté des même facultés intellectuels, donc capable de vous passer de statues pour prier Jésus (ou de pain consacré et de vin)
Jésus a dit:
Mt 18:20 a écrit:
Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.
L'église romaine n'a pas toujours eu des statues. L'argument qu'on me donne généralement c'est qu'a une époque de peu d'instruction les gens du peuple en avaient besoin pour focaliser leur attention...
Est ce que quelqu'un peu m'affirmer que ces statues ne mènent pas certains catholiques à l’idolâtrie ? Ne dit on pas de la vierge qu'elle est "noire" car sa statue l'est ? Ailleurs elle a d'autres attribut, on couvre sa statue de vêtements, de bijous d'or, dune couronne etc ... On la promène, on se prosterne devant et embrasse ses pieds de pierre...
Si même ces statues amènent un seul catholique à l’idolâtrie, n'est ce pas une raison suffisante pour s'en passer ?
Mon cher Fox,
SVP, enlevez-vite votre avatar ! C'est un détail du plafond de la chapelle Sixtine. C'est complètement idolâtre ! Laughing
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Belen



Féminin Messages : 260
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 19:58

Fox77 a écrit:
Oui oui, c'est comme avec les statues. Vous n'adorer que ce qu'elles représentent.

Seulement si on vous demande de les enlever vu qu'elles ne servent à rien, bizarrement, ça bloque.
Vous êtes de la même matière qu'un protestant, pas plus bête, doté des même facultés intellectuels, donc capable de vous passer de statues pour prier Jésus (ou de pain consacré et de vin)
Jésus a dit:
Mt 18:20 a écrit:
Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.
L'église romaine n'a pas toujours eu des statues. L'argument qu'on me donne généralement c'est qu'a une époque de peu d'instruction les gens du peuple en avaient besoin pour focaliser leur attention...

Est ce que quelqu'un peu m'affirmer que ces statues ne mènent pas certains catholiques à l’idolâtrie ? Ne dit on pas de la vierge qu'elle est "noire" car sa statue l'est ? Ailleurs elle a d'autres attribut, on couvre sa statue de vêtements, de bijous d'or, dune couronne etc ... On la promène, on se prosterne devant et embrasse ses pieds de pierre...
Si même ces statues amènent un seul catholique à l’idolâtrie, n'est ce pas une raison suffisante pour s'en passer ?


Fox, n'oubliez pas un fait qui a son importance : les catholiques célèbrent et peuvent prendre l'Eucharistie à chaque messe, les protestants prennent la Cène beaucoup moins souvent.
Je vous donne un exemple : au printemps, je me suis rendue à un culte protestant pour la confirmation de jeunes que je connaissais et le baptême de l'une d'entre eux, adolescente aussi. C'était un événement ecclésial tout à fait important pour eux, puisque ces jeunes avaient suivi trois ans d'évangélisation pour marquer cette étape fondamentale de leur vie de chrétiens.
Or (et en outre c'était la Pentecôte) il n'y a pas eu de sainte Cène. J'ai trouvé la cérémonie assez "sèche" de ce fait, j'ai trouvé qu'il y manquait indéniablement une dimension importante. Cela m'a interrogée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 20:14

Bonsoir Belen,

Les protestants peuvent prendre la Cène n'importe quand, la fréquence est généralement d'une fois par semaine et n'est qu'arbitraire. (la preuve vous ne l'avez pas prise lors de cette célébration)

Je me suis laissé dire que les juifs messianiques ne prenait la Cène qu'une fois l'an à pâques puisque c'est à ce moment là que le Christ l'a institué.
Ajoutons que certaines églises protestantes sont "mortes".
Une dénomination (protestante, évangélique, catholique...) ne sauvera personne, c'est le Christ vivant dans nos vie qui nous sauve.

Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 20:16

Poisson a écrit:

Mon cher Fox,
SVP, enlevez-vite votre avatar ! C'est un détail du plafond de la chapelle Sixtine. C'est complètement idolâtre ! Laughing
Bonne soirée

Je prend cela comme un trait d'humour (ou d'agacement ?), te connaissant un peu ;)
J'espère que vous voyez bien la différence quand même... fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Belen



Féminin Messages : 260
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 20:23

Je suis très ouverte aux autres églises chrétiennes, respectueuse de nos différences, de notre possible enrichissement réciproque, mais je resterai absolument convaincue que la seule Eucharistie avec présence réelle du Corps et du Sang du Christ est celle qui est célébrée par un prêtre catholique.
D'expérience, et j'ai longuement médité sur cette question, je sais que toutes les époques de ma vie où ma foi s'est refroidie ou du moins a souffert sont celles où je me suis éloignée de l'Eucharistie régulière.La communion me nourrit vraiment en profondeur spirituellement, c'est bien plus qu'un mémorial, c'est une "substance" divine qui entre en moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 20:45

C'est ce qui fait de vous une personne respectueuse des autres églises, mais néanmoins catholiques, je n'ai rien à y redire. :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 20:49

Fox77 a écrit:
Poisson a écrit:

Mon cher Fox,
SVP, enlevez-vite votre avatar ! C'est un détail du plafond de la chapelle Sixtine. C'est complètement idolâtre ! Laughing
Bonne soirée
Je prend cela comme un trait d'humour (ou d'agacement ?), te connaissant un peu ;)
J'espère que vous voyez bien la différence quand même... fleur 6
Non, ce n'était pas de l'agacement, juste un brin d'ironie ! Ceci étant dit, je préfère mille fois rentrer dans une église que dans un temple. Je trouve que, très souvent, les temples sont si austères et impersonnels que j'en ressens un sentiment de malaise, quand bien même je sais que Jésus nous suffit comme temple pour avoir accès à Dieu : « Mais de temple, je n'en vis point dans la cité, car son temple, c'est le Seigneur, le Dieu tout-puissant ainsi que l'agneau. » (Ap 21,22).
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 21:52

Je suis assez d'accord avec vous, je trouve les temples assez déplaisant, je parle de l'athmosphère qui s'en dégage mais même titre que les églises catholiques (quoique dans les églises catholiques l'aspect esthétique et artistique soit vraiment agréable, mais ça n'a pas grand chose à voir avec la spiritualité)

Dans le protestantisme, le temple est un lieu ordinaire, ce sont les chrétiens qui en font un lieu extraordinaire.
Si les chrétiens sont "morts", le temple n'apportera rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 22:11

Fox77 a écrit:
Je suis assez d'accord avec vous, je trouve les temples assez déplaisant, je parle de l'athmosphère qui s'en dégage mais même titre que les églises catholiques (quoique dans les églises catholiques l'aspect esthétique et artistique soit vraiment agréable, mais ça n'a pas grand chose à voir avec la spiritualité)
Dans le protestantisme, le temple est un lieu ordinaire, ce sont les chrétiens qui en font un lieu extraordinaire.
Si les chrétiens sont "morts", le temple n'apportera rien de plus.
Je ne suis pas d'accord avec vous. L'art peut être spirituel, car il peut provoquer en nous une "catharsis", une purification des passions par la contemplation de la beauté. L'art, en dépassant les passions, nous permet de voir en elles une aspiration à quelque chose d'éternel et de plus haut. C'est ce que je ressens en entrant dans certaines églises.
Pour le reste, je suis d'accord avec vous, c'est la ferveur de l'assemblée qui compte et non la bâtisse.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 22:12

Citation :

Allemagne : la baffe et la fessée données par Benoît XVI
Et oui quand la vérité parle on a plus qu' a la fermer. Mr.Red :amen:
Revenir en haut Aller en bas
Belen



Féminin Messages : 260
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Le délicat voyage du Pape en Allemagne   Mar 27 Sep 2011, 22:24

Je n'aime pas les églises excessivement chargées (par exemple le style rococo).
Par contre, j'ai absolument besoin, dans une église, de voir le Christ en croix - pas seulement une croix nue, mais le Christ bien représenté dans toute son humanité. C'est pour moi la meilleure entrée dans la prière. Il y a quatre églises et plusieurs chapelles dans ma communauté de paroisses, où je vais à la messe tour à tour, et les églises qui ne m'offrent pas un Christ en croix sous les yeux sont celles où je me sens le moins à l'aise.

Une statue d'un saint que j'aime peut aussi me faire entrer en prière, me le faire ressentir bien présent et m'offrir une belle proximité avec lui. Si on reste dans cette dimension-là, je ne vois pas d'idolâtrie.

C'est vrai que les temples sont un peu froids et austères, j'aime la dimension sacrée de la foi, et les objets du culte dans les églises catholiques, s'ils ne sont pas démesurément exagérés, nous font entrer dans une certaine ambiance - il y avait aussi des chérubins sur l'Arche de l'Alliance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
 
Le délicat voyage du Pape en Allemagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le délicat voyage du Pape en Allemagne
» PRÉPARATIFS DU VOYAGE DU PAPE À FATIMA...
» VOYAGE DU PAPE AU BRESIL
» Le voyage du Pape en Turquie. Répond-t-il aux prophéties?
» Accueil des eveques allemands .....au pape!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: