DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La « théorie du genre » est d’abord une idéologie homosexuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: La « théorie du genre » est d’abord une idéologie homosexuelle   Mar 20 Sep 2011 - 13:50

Via le Salon beige.

Citation :
19 septembre 2011

Dans le genre ...


Dans le « genre »,

c’est plutôt drôle ce qu’on voit...si ce n’était pas si triste !

Depuis des mois on assiste à un remue ménage, aussi navrant qu’inopérant, où tous les hommes de bonne volonté, des enseignants, des parents effarouchés, des hommes d’Eglise, quelques rares biologistes (c’est bien le plus grave !) font assaut de rhétorique pour expliquer que l’enseignement de la " théorie du genre "- ou " gender " - cela sonne mieux en anglais – est une menace pour la société et la famille, une provocation face à la morale, etc.

L’agitation atteint son comble depuis que l’Education Nationale, cédant à la pression du lobby GLBT, surtout homo-féministe, a inscrit la chose au programme de SVT des classes de première en complément du chapitre traitant de la sexualité....

Il s’agit donc d’exposer que l’attirance sexuelle n’est pas associée à la nature biologique et génétique de l’individu(e) mais bien que son penchant est lié à la pression sociale du monde qui l’entoure !

Une théorie fumeuse qui, si elle pourrait se discuter dans un cours de sociologie à l’université, n’a en rien sa place dans un cours de biologie de l’enseignement secondaire !

Frisant la tragi-comédie, tous ceux qui depuis des mois tournent autour du pot, se répandent en déclarations lénifiantes et scandalisées tant dans les journaux que dans des parutions techniques des plus diverses, se refusent à dénoncer une vérité pourtant criante: l'existence d'un lobby, à forte dominance ethnique, homosexuel, et féministe dit "radical" qui cherche par ce biais à dépersonnalisé l’individu, à déstabiliser la structure de la société et à légitimer l'homosexualité...

La « théorie du genre » est donc d’abord une idéologie homosexuelle!

Tout commence avec Judith Butler, mère de la théorie, universitaire lesbienne juive américaine, se qualifiant elle même de « féministe radicale » qui a intentionnellement dévoyé la phrase culte de Simone de Beauvoir - une référence de la sorte, cela fait plus sérieux - pour théoriser ses frustrations d’amazone incomprise et justifier de son homosexualité: « On ne naît pas femme, on le devient ! »

Ce préambule du « Deuxième sexe » annonçait le raisonnement bien connu de l’auteur(e) : pour Simone de Beauvoir, la personnalité de la femme, sa place, son devenir, etc. sont conditionnés par l’éducation de la société dans laquelle la fillette, femme en devenir, est amenée à s’insérer.

La formule, en soi, n’était déjà qu’un grossier plagiat de Tertullien qui avait proclamé à la toute fin du IIeme siècle : « On ne naît pas chrétien, on le devient » (Apol, XVIII).

Jamais Tertullien, moraliste rigoureux s’il en fut, n’aurait pu imaginer que sa maxime, ainsi plagiée, serait détournée dix huit siècles plus tard... pour justifier l’homosexualité !

Cette vue purement sociétale de la personnalité féminine décrite par Simone de Beauvoir, dont nous ne discuterons pas ici la réalité, n’implique en rien une vision mouvante, transsexuelle, de l’être physiologique, concluant que l’identité de « féminité » est uniquement "acquise dans le temps" et est indépendante d’une nature sexuée de l’individu(e) confirmée aujourd’hui par toutes les connaissances biologiques !

Cette première constatation nous montre bien que la théorie du genre (dite théorie « queer » en anglais) est intrinsèquement liée à la vision homosexuelle des rapports entre individus.

Dès avant Judith Butler, Dorothy Parker (née Dorothy Rotschild), scénariste américaine névrosée ayant trois tentatives de suicide à son actif, annonçait clairement la couleur:

« L'hétérosexualité n'a rien de normal, elle est juste courante. »

Ce morceau de bravoure figure aujourd’hui en exergue sur le fronton du portail internet GLBT !



La théorie (dite des "queers") n'est pas une théorie scientifique, c'est une élucubration sociologique issue du cerveau malade de quelques universitaires américaines névrosées qui derrière Judith Butler sont

- majoritairement : juives, lesbiennes, féministes dites "radicales",

éventuellement :

- transsexuelles féminines (comme Albert/Kate Bornstein)

- plus rarement bisexuelles (comme Eve Kosofsky-Sedgwick)

Cette théorie cherche des appuis philosophiques, qu'elle trouve effectivement notamment en France, dans la même mouvance:

Derrida, Foucault, Marie Hélène Bourcier, Elisabeth Badinter, ou Sylviane Agacinski, l'auteur de l'inoubliable sentence: "Sil n’y avait pas d'homme, il n'y aurait pas de femmes"

mais aussi : "Ce n'est pas la sexualité des individus qui a jamais fondé le mariage ni la parenté, mais d'abord le sexe, c'est-à-dire la distinction anthropologique des hommes et des femmes."

Dans le but d'apporter une "justification" scientifique à l'idée que l'homosexualité est dans une société (humaine ou animale) une "option comportementale normale" certains "scientifiques", notamment californiens, ont rédigé des communications et publié des travaux portant sur l'homosexualité supposée "habituelle" dans le monde animal.

Ce ne sont en fait que des extrapolations savamment présentées de façon partisane...et cela ne prouve en rien la banalisation réelle de l'homosexualité animale dans le milieu naturel.

Les auteurs les plus connus de cette désinformation à visée scientifique?

- Marlene Zuk, lesbienne revendiquée, spécialiste de la sexualité des insectes (criquets et coccinelles) et des vers parasites http://www.biology.ucr.edu/people/faculty/Zuk.html,

- Nathan Bailey,

- Bruce Bagemihl, homosexuel revendiqué

- Anne Fausto-Sterling, lesbienne revendiquée, spécialiste des vers plats (effectivement hermaphrodites !)

Leurs travaux, vu l’outrance de leurs conclusions, ne corroborent en rien leurs affirmations péremptoires !

Il suffira de lire (pour ceux qui en auront la curiosité !)

“Biological Exuberance: Animal Homosexuality and Natural Diversity” de Bagemihl qui y expose froidement que « l’homosexualité est la règle chez les animaux » (sic !) et qui soutient par exemple que lorsque les femelles de carnivores dévorent leurs petits c’est que « sous l’effet du stress elles confondent petits et proies » (resic !)

On pourra conseiller à Bruce Bagemihl de faire un stage approfondi dans un laboratoire d’éthologie...

Certes, le déterminisme sexuel n’est pas fixé biologiquement chez les Insectes, comme il peut l’être chez les Mammifères, c’est bien connu, mais on pouvait espérer qu’on n’aurait pas généralisé à la totalité du genre humain cette affirmation de Menalem Begin à la Knessett et 1982 : « les Palestiniens sont des insectesmarchant sur deux pattes », devenue aujourd’hui par la grâce de Marlene Zuk un dogme scientifique !

Les articles des médias juifs et notamment les sites d'opinion et de propagande israélienne comme www.jssnews.com se font largement l'écho du rôle leader d'Israël dans le mouvement GLSB...

Le congrès mondial juif homosexuel y étale sans complexes ses activités...notamment dans l’initiation et l’organisation des gay-pride (notamment à Paris où il a été invité par Bertrand Delanoé)

L'une des grandes figures du showbiz israélien, emblème du pays, est la transsexuelle Dana...

Un rabbin orthodoxe vient même de tordre le talmud au point d'énoncer que les mariages homosexuels étaient possibles pour les juifs religieux...

http://anotherdaylight.wordpress.com/2009/12/11/ron-yossef-rabbin-orthodoxe-gay/

Sans parler des mariages "organisés" entre gays et lesbiennes du rabbin Harel en Israël:

http://www1.alliancefr.com/articles.ahd?art_id=16845

Mais Israël semble vouloir aller toujours plus loin et lance aujourd'hui un pavé médiatique de taille: l'existence en Israël d'un "homme enceinte"!

http://jssnews.com/2011/09/13/israel-un-homme-enceinte-accouchera-dici-novembre/

En fait, il s'agit d'une lesbienne devenu transsexuel, remarquablement masculinisée (voir sa photo!), mais non "opérée" et qui ...va avoir un enfant...

De mauvais esprits vont se demander qui a eu assez d’abnégation pour être le père...

L’article précise bien que la future mapan ou paman, enfin Beatie quoi, est « éducatrice » ! Sic !

Personne ne pourra donc nier l’engagement patent des israéliens dans cette idéologie !

L'intérêt de l'histoire réside dans cette présentation très médiatique et dans l'incroyable publicité tapageuse relayée par les médias israéliens internationaux, qui entoure cette affaire...

Tout ceci prouve bien que la "théorie du genre" n'est que le fruit de la névrose d'un groupe, homosexuel revendiqué, majoritairement féministe et ethniquement ciblé, qui cherche, en théorisant l'homosexualité, à apologiser et à banaliser leur "particularité comportementale".

Cela ca sans dire, car les faits sont têtus et vérifiables par chacun, mais cela va tellement mieux en le disant !

Que la théorie queer devienne aujourd’hui un sujet obligatoire des études secondaires scientifiques est simplement navrant !



Saint - Plaix

http://www.generationfa8.com/texte.php?nom_page=actualite_fr&id=757
Revenir en haut Aller en bas
psycho



Messages : 57
Inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: La « théorie du genre » est d’abord une idéologie homosexuelle   Mar 20 Sep 2011 - 15:05

Le caractère antisémite de ce texte est proprement révoltant et si rebutant qu'il n'invite pas vraiment à discuter du fond.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La « théorie du genre » est d’abord une idéologie homosexuelle   Mar 20 Sep 2011 - 16:41

Ce n'est pas pour son caractère antisémite que je l'ai posté mais pour qu'on le lise et, éventuellement, qu'on en discute.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La « théorie du genre » est d’abord une idéologie homosexuelle   Mar 20 Sep 2011 - 17:31

Simon1976 a écrit:
Ce n'est pas pour son caractère antisémite que je l'ai posté mais pour qu'on le lise et, éventuellement, qu'on en discute.



Si des univesitaires juives ont promu cette théorie, pourquoi devrait-on le taire? L'humanisme juif peut conduire à des raisonnements déviants... Maintenant elles ne sont certainement pas les seules.
Sur le fond, tout ce fatras soit-disant scientifique est abject.
C'est une tentative supplémentaire de faire la promotion de l'homosexualité et de la banaliser.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La « théorie du genre » est d’abord une idéologie homosexuelle   Mar 20 Sep 2011 - 17:33

D'ailleurs, je suis loin d'être antisémite ! Cette question du "gender" me préoccupe et c'est pourquoi je lance la discussion sur ce texte.
Revenir en haut Aller en bas
psycho



Messages : 57
Inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: La « théorie du genre » est d’abord une idéologie homosexuelle   Mar 20 Sep 2011 - 19:16

Simon, personne n'a dit que vous étiez antisémite !

Mais ce texte me révulse ; on a parfaitement le droit d'être contre la théorie du genre mais l'amalgame avec la religion juive est faux et navrant. C'est comme si je disais que la relativité fait partie d'un complot juif parce qu'Einstein était juif !

Bon, passons. Sur le fond, la seule phrase que je pourrais reprendre à mon compte est : "Une théorie ... qui, si elle pourrait se discuter dans un cours de sociologie à l’université, n’a en rien sa place dans un cours de biologie de l’enseignement secondaire !"

Si comme je le pense, l'objectif initial était simplement de lutter contre l'homophobie, il eut été beaucoup plus simple de le dire directement, en cours d'instruction civique, ou de philo en term par exemple. Ce n'est en tous les cas pas de la biologie et ça rien à y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La « théorie du genre » est d’abord une idéologie homosexuelle   Mar 20 Sep 2011 - 19:37

salut
Revenir en haut Aller en bas
 
La « théorie du genre » est d’abord une idéologie homosexuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caritas in veritate et théorie du genre par Mgr Tony Anatrella
» La théorie du Genre, une idéologie totalitaire
» L'UNesco supporte la théorie du genre et l'enseigne aux professeurs???
» La théorie du Genre:L'église catholique riposte...
» Une nouvelle étude discrédite la théorie du genre....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: