DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Doit on toujours aider les plus faibles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Lun 19 Sep 2011, 18:32

bonjour a tous

le titre du topic peut paraitre etrange pour des Chretiens;mais je commence serieusement a me poser la question !

je vous livre mon experience:

Je suis délégué du personnel dans ma société,et il m'arrive parfois de defendre des collegues payés au smic ;pour qu'ils puissent obtenir des augmentations de salaire ou pour defendre leurs droits
ma direction prend un plaisir malsain a essayer de leur prendre le peu qu'ils ont en matiere de prime,trasport ;repas ect ....

le probleme est qu'ils sont terrorisés a l'idée de se battre pour se defendre;même avec le soutien des délégués
ils ont tellement peur qu'ils préferent laisser tomber
ce genre de situation me révulsent et je monte souvent aux crenaux pour combattre ces injustices et j'en prend souvent plein la poire ,pour des resultats tres moyen

j'en viens a me demander s'il faut toujours aider ceux;qui par lâcheté; fuient le moindre rapport de force ?

je precise qu'une grande majorité de mes collegues n'ont pas besoin des délégués pour se defendre;leur force de caractere et leur pouvoir de nuisance sont suffisant
bien sur ils se moquent éperdument des plus faible

_________________________

merci pour vos reponses
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Lun 19 Sep 2011, 18:54

salut TOBIE, je peux pas t'aider car j'ai toujours été dans des situations très différentes, mais c'est juste pour dire que je te félicite de vouloir aider les plus bas salaires dans ta boîte, en particulier pour que leur salaire ne soit pas rogné par des frais annexes, et je crois en toi.

peut-être qu'il faut savoir faire passer la raison devant les sentiments dans les négociations, et réserver les gros bras de fer quand ça vaut vraiment le coup, et ne pas passer pour "le cgtiste de service qui négocie à chaque fois un par un chaque ticket resto".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Lun 19 Sep 2011, 19:25

Bonjour Tobie,

Il faut continuer à les aider Tobie, même s'ils ne s'en rendent pas compte ou, pire, vous font des problèmes en retour.

Le chrétien est un dupe volontaire. Ses actes porteront toujours des fruits, mais ce peut-être à un moment où il ne sera plus là pour les voir... Vos actes mal appréciées sont une graine qui engendrera au moins le remord chez certains.

Je sais : plus facile à dire qu'à faire..., mais une bonne conscience est le bien le plus précieux d'un homme sur terre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Lun 19 Sep 2011, 21:30

TOBIE a écrit:
bonjour a tous

le titre du topic peut paraitre etrange pour des Chretiens;mais je commence serieusement a me poser la question !

je vous livre mon experience:

Je suis délégué du personnel dans ma société,et il m'arrive parfois de defendre des collegues payés au smic ;pour qu'ils puissent obtenir des augmentations de salaire ou pour defendre leurs droits
ma direction prend un plaisir malsain a essayer de leur prendre le peu qu'ils ont en matiere de prime,trasport ;repas ect ....

le probleme est qu'ils sont terrorisés a l'idée de se battre pour se defendre;même avec le soutien des délégués
ils ont tellement peur qu'ils préferent laisser tomber
ce genre de situation me révulsent et je monte souvent aux crenaux pour combattre ces injustices et j'en prend souvent plein la poire ,pour des resultats tres moyen

j'en viens a me demander s'il faut toujours aider ceux;qui par lâcheté; fuient le moindre rapport de force ?

je precise qu'une grande majorité de mes collegues n'ont pas besoin des délégués pour se defendre;leur force de caractere et leur pouvoir de nuisance sont suffisant
bien sur ils se moquent éperdument des plus faible

_________________________

merci pour vos reponses

Tobie,je vois bien que tu es plein de bonne volonté, aussi je vais te proposer ma vision de ton probleme. J'ai pas la prétention d'avoir raison, mais c'est un des aspects de ton probleme :
poses toi la question suivante : est ce qu'aider les autres c'est ce que je fais ?
De mon point de vue, tu es celui qui donne le poisson à celui qui a faim et cela n'est pas ce qu'il faut, mais ne vaudrait il pas mieux lui apprendre à pecher et à se procurer du poisson lui meme ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Lun 19 Sep 2011, 21:35

caesor a écrit:
TOBIE a écrit:
bonjour a tous

le titre du topic peut paraitre etrange pour des Chretiens;mais je commence serieusement a me poser la question !

je vous livre mon experience:

Je suis délégué du personnel dans ma société,et il m'arrive parfois de defendre des collegues payés au smic ;pour qu'ils puissent obtenir des augmentations de salaire ou pour defendre leurs droits
ma direction prend un plaisir malsain a essayer de leur prendre le peu qu'ils ont en matiere de prime,trasport ;repas ect ....

le probleme est qu'ils sont terrorisés a l'idée de se battre pour se defendre;même avec le soutien des délégués
ils ont tellement peur qu'ils préferent laisser tomber
ce genre de situation me révulsent et je monte souvent aux crenaux pour combattre ces injustices et j'en prend souvent plein la poire ,pour des resultats tres moyen

j'en viens a me demander s'il faut toujours aider ceux;qui par lâcheté; fuient le moindre rapport de force ?

je precise qu'une grande majorité de mes collegues n'ont pas besoin des délégués pour se defendre;leur force de caractere et leur pouvoir de nuisance sont suffisant
bien sur ils se moquent éperdument des plus faible

_________________________

merci pour vos reponses

Tobie,je vois bien que tu es plein de bonne volonté, aussi je vais te proposer ma vision de ton probleme. J'ai pas la prétention d'avoir raison, mais c'est un des aspects de ton probleme :
poses toi la question suivante : est ce qu'aider les autres c'est ce que je fais ?
De mon point de vue, tu es celui qui donne le poisson à celui qui a faim et cela n'est pas ce qu'il faut, mais ne vaudrait il pas mieux lui apprendre à pecher et à se procurer du poisson lui meme ?

Bonsoir

malheureusement;j'ai constaté que certaines personnes sont incapable de se revolter ;même devant l'innaceptable :|
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Lun 19 Sep 2011, 21:50

A toi de leur donner le courage et la force ou la colere, et mefies toi de l'eau qui dort, c'est la plus dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Lun 19 Sep 2011, 22:13

Bonsoir Tobie,
Beaucoup de gens sont incapables de se révolter, c'est humainement assez normal, à première vue.
Pour être capable de se révolter, on a tous eu l'opportunité de le constater, à un moment ou à un autre, dans l'expérience syndicale d'ailleurs ou même simplement dans la vie quotidienne, il semble nécessaire de poser les préalables suivants:
Avoir une bonne estime de soi, avoir acquis suffisamment de sens critique, avoir ancré au fond de soi-même un sens profond de la justice et de l'égalité, avoir une force de caractère au-dessus de la moyenne, avoir une culture de la révolte, avoir la force de persuasion, avoir du courage et de l'intelligence y compris le sens de la tactique et de la polémique (l'art de la guerre...), toutes qualités et dons que ne possède sûrement pas le commun des mortels et surtout conjugués...
Dans l'histoire du monde et des peuples, il a toujours fallu des meneurs pour servir de catalyseurs, leaders qui ne baissaient pas les bras et entrainaient les autres dans le combat...
Revenir en haut Aller en bas
AbdElKarim



Messages : 25
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Lun 19 Sep 2011, 23:13

Bonsoir,

Citation :
Doit on toujours aider les plus faibles ?
La réponse est clairement oui (et même pour un musulman Smile )

Ensuite la question est de savoir "comment aider ?", "quelle est l'aide la plus utile ?"..

En effet, si on considère une personne très faible, qui ne peut supporter le moindre rapport de force, qui n'arrive pas à affirmer et exprimer ses positions et souhaits, est-ce que c'est "l'aider" que de toujours tout faire à sa place ? (ceci est une vrai question qui mérité réflexion sans sous-entendu).

D'ailleurs le même raisonnement peut s'appliquer à "l’aumône" : "Est-ce que j'aide véritablement le mendiant du coin de la rue en lui donnant à chaque fois de l'argent? Que va-t-il faire de cet argent ? Ne suis-je pas en train de le conforter dans un système d'assisté ?" etc...

Il semblerait que tout dépend du degrés et de l’enjeu de l'aide à apporter... s'il s'agit d'une affaire "critique", d'un besoin d'urgence, alors "oui", il n'y a pas trop de questions à se poser... il faut donner toute l'aide qu'on peut.

Par contre s'il s'agit d'une "routine", (comme l'augmentation annuelle concernant votre affaire, ou bien subvenir à ses besoins quotidiens en "temps normal") alors là il est préférable d'aider sur le long terme à savoir mettre en place les moyens pour que la personne s'émancipe d'elle-même et qu'elle puisse être autonome.

Donc à une personne qui se repose à chaque fois sur autrui pour toute demande vis à vis de sa hiérarchie, ou qui refuse d'affirmer ses positions, etc... je ne sais pas si c'est l'aider que de faire tout à sa place... par contre conseiller la personne, l'aider dans ses démarches (et non par faire sois même la démarche), lui apporter son soutient ne serait-ce que "moral", cela peut être d'une bien meilleure aide sur le long terme...

Quoiqu'il en soit, en situation de crise ou dans la routine, cela revient à "aider les plus faibles", mais l'aide n'est pas forcément la même selon le contexte, la gravité de la situation, etc...

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Mar 20 Sep 2011, 02:10

TOBIE a écrit:
bonjour a tous

le titre du topic peut paraitre etrange pour des Chretiens;mais je commence serieusement a me poser la question !

je vous livre mon experience:

Je suis délégué du personnel dans ma société,et il m'arrive parfois de defendre des collegues payés au smic ;pour qu'ils puissent obtenir des augmentations de salaire ou pour defendre leurs droits
ma direction prend un plaisir malsain a essayer de leur prendre le peu qu'ils ont en matiere de prime,trasport ;repas ect ....

le probleme est qu'ils sont terrorisés a l'idée de se battre pour se defendre;même avec le soutien des délégués
ils ont tellement peur qu'ils préferent laisser tomber
ce genre de situation me révulsent et je monte souvent aux crenaux pour combattre ces injustices et j'en prend souvent plein la poire ,pour des resultats tres moyen

j'en viens a me demander s'il faut toujours aider ceux;qui par lâcheté; fuient le moindre rapport de force ?

je precise qu'une grande majorité de mes collegues n'ont pas besoin des délégués pour se defendre;leur force de caractere et leur pouvoir de nuisance sont suffisant
bien sur ils se moquent éperdument des plus faible

_________________________

merci pour vos reponses




bonsoir Tobie,

CELUI QUI SÈME DANS LES LARMES MOISSONNE EN CHANTANT !!

aider le faible est un devoir, mais certains le revendique comme un droit, mais ne veulent guère s'impliquer dedans ils attendent d'être servit sur un plateau , de ce fait il devient vite difficile et lassant de les aider, simplement parce que aider c'est secourir et cela ce fait au départ avec le cœur, donc ceux qui prétendent être secourut en revendiquant un droit, n'y mettent guére de cœur !
est-ce que l'on ne pourrait alors pas appliquer cette parole du christ a certains " ne donnez pas de perles a des cochon (ou de confiture) sinon ils s'en prendront a vous et vous déchireront (le cœur) !"

secourir quelqu'un qui subit l'injustice il faut le faire (on perd vite son idéalisme dans ce cas) , mais il faut regarder où est la limite entre justice et injustice !
il faut aider les faibles, mais pas ceux qui prétextent la faiblesse pour ce faire tirer pas les autres !

Jésus est trés habile pour cela quand un homme vient le voir en lui disant " Rabbi dit a mon frère de partager l’héritage avec moi !" Jésus ne se laisse pas embarquer dans l'histoire où Il ne veut pas aller IL coupe court a cela, on veut bien venir le voir et reconnaître Maitre car en le flattant on sera reconnu de Lui et des autres , mais ensuite étant riche on vivra comme avant !
Jésus leur dit bien de ne pas rechercher la richesse et que Son Rôle Est autre que de juger pour des histoires de fric qui ne résolvent rien !

aide le pauvre a vivre mieux, et le riche a aimer la Justice, mais les pauvres sont aussi injustes !!

attendent ils de Tobie de mieux apprécier la Justice ou juste de toucher leurs (dû) et repartir comme avant ?

ET LE SEMEUR SORTIT POUR SEMER " des graines tombent sur la pierre, d'autres sur un sol sans profondeur prennent a peine racines et dessèchent, d'autres sur le bord du chemin et les oiseaux les mangent, d'autres dans différentes qualité de terre et donne 30 our 1 , 50 pour 1 et Cent pour 1 !"
tu sèmes Tobie mais n'oublie pas de leurs parler de La Vraie Justice a travers ton secourt , ensuite pousse ce qui pousse , Jésus ne semble pas se soucier où Il jette la semence IL Jette et récolte a la fin ce qui a poussé !

CELUI QUI SÈME DANS LES LARMES MOISSONNE EN CHANTANT !!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Mar 20 Sep 2011, 08:10

TOBIE a écrit:


j'en viens a me demander s'il faut toujours aider ceux;qui par lâcheté; fuient le moindre rapport de force ?

je precise qu'une grande majorité de mes collegues n'ont pas besoin des délégués pour se defendre;leur force de caractere et leur pouvoir de nuisance sont suffisant
bien sur ils se moquent éperdument des plus faible

_________________________

merci pour vos reponses

Cher Tobie, ils ne fuient par par lâcheté mais par terreur d'être licenciés en premier lors de la prochaine fournée.

Votre statut de délégué syndical vous protège de cela.

Voilà pourquoi, selon moi, vous devriez les défendre en essayant de ne pas les mettre en danger personnellement, mais plutôt à titre de classe de travailleur.

Si l'action devient anonyme et réservée à une catégorie de personnel, et non nominative, elle met moins en danger le personnel.

Qu'en pensez-vous ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Mar 20 Sep 2011, 08:15

HAAAAA!!! TOBIE, tu es la réponse à ma prière.

Dans ma boite le patron s'en donne à coeur joie, et nous fait endurer les pires injustices. (par exemple certains sont en déplacement loin de chez eux, à leurs propres frais !!) Ce qui entraine de la précarité alors même que ces perosnnes ont un travail, un comble. (certains ont du dormir dans leur voiture, d'autre camper sous tente en plein hiver...)

Devant cette situation et ce verset qui m'a décidé:
Citation :
Jacq 5:1 A vous maintenant, riches! Pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous. 2Vos richesses sont pourries, et vos vêtements sont rongés par les teignes. 3Votre or et votre argent sont rouillés; et leur rouille s'élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours! 4Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur des armées. 5Vous avez vécu sur la terre dans les voluptés et dans les délices, vous avez rassasié vos coeurs au jour du carnage. 6Vous avez condamné, vous avez tué le juste, qui ne vous a pas résisté.
Que ce soit un encouragement que ce que tu fais est juste !
Tu défend le bon droit.

Donc j'ai lancé une éléction de délégué du personnel dans ma boite qui n'en avait pas. Je me suis présenté seul et j'ai été élu.
Maintenant mon patron me fait toutes les misères du monde.
Il prend conseil auprès de son avocat et me persécute sans arrêt et entrave mon action.
De mon coté je suis démuni, nous sommes tous en déplacement et ma boite refuse de me donner la liste du personnel et leur coordonnées. Je me suis syndiqué mais impossibme de contacter personne: ils sont toujours indisponible.

J'ai une charge de responsabilité importante déja, C'est pourquoi hier soir je priais pour un encouragement de la par de Dieu, pour qu'il m'indique que je ne me suis pas engagé dans une mauvaise voie.(est ce le role d'un chrétien de faire du syndicalisme ??? J'avoue mettre posé la question Embarassed )

Dieu est le défenseur des pauvres et des sans voix, je pense que ce que nous faisons ou essayons de faire est dans sa volonté.
Personnellement je n'ai pas l'âme d'un syndicaliste, je souhaite juste que chacun recoive le minimum pour vivre décemment de son travail.




Dernière édition par Fox77 le Mar 20 Sep 2011, 08:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Mar 20 Sep 2011, 08:15

je connais des "pauvres" (petits salaires) qui gagnent un montant mensuel plus que décent en fraudant. mais leur bas revenus officiels leur donne accès à des réductions fiscales, des chèques mazout, des bourses d'étude pour leurs enfants, etc..... ils ne manquent de rien, partent en vacances plusieurs fois par an, ont l'écran plat dernier cri. ils se révoltent continuellement et font état tant qu'ils peuvent de leur pseudo misère. s'ils se font "coincer" lorsqu'ils fraudent, ils réagiront par de la violence verbale voire physique à l'encontre de l'espèce de "nazi" qui l'aura coincé.

il y a des pauvres, qui, quand on les voit, on ne saurait deviner leur misère. Ils n'ont qu'un manteau, de qualité, sont propres sur eux, et là où ils pourraient demander une aide sociale, ne le font même pas toujours, se disant que l'argent qu'on leur donnerait serait bien mieux entre les mains de gens plus pauvres qu'eux. et ils sont là, démunis et toujours prêt à rendre service.

il y a ceux qui sont dans la classe moyenne, voire aisée, propriétaire de leur maison et même d'une seconde résidence, qui quand on discute avec eux vous disent qu'ils doivent "compter" pour s'en sortir.

il y a la classe moyenne, qui sait se payer son toit, ses frais de première nécessité, qui peut manger à sa faim, ne manque de rien, mais parfois doit faire le choix: cette année je fais des travaux dans la maison et donc je ne peux pas partir en vacances, et au motif qu'il faut faire un choix, se croit pauvre.

il y a tout ceux à qui on prônent l'épanouissement personnel, le bien être 24H sur 24. et donc de constater que la vie de couple, la vie de famille, ce n'est pas rose tous les jours. Et comme on leur serine en permanence que ce n'est pas normal de ne pas être bien, que dans ce cas il faut changer d'air, divorcer, ce discours diabolique les plonge dans la pauvreté à cause de ce divorce, et des autres séparations qui risquent de suivre. on fait état des statistiques des mariages et des divorces mais aucune statistique ne reprend le pourcentage des divorcés heureux. bizarre non?

il y a encore bien d'autres "portrait type" du pauvre dans notre société. la meilleure chose je pense, c'est d'être vrai avec les gens, au risque de vexer un peu. Quand quelqu'un me dit qu'il doit compter, et qu'il a une grosse voiture, je lui rappelle gentiment qu'il faut rester cohérent avec ses choix.

notre société avec son marketing, ses discours de psy, fait qu'il nous est plus difficile de détecter celui qui est vraiment plus faible qu'un autre. C'est à cela qu'il faut s'attacher, arriver à le repérer et l'aider discrètement, sans porter atteinte à sa dignité. pour les autres, parfois, navrée, mais la meilleure aide qu'on peut leur apporter c'est de les laisser gentiment se "casser la figure" et qu'ils prennent une fois pour toute conscience de ce qui ne va pas dans leur vie, quitte après à les aider à se relever..... et c'est parfois comme çà qu'on découvre aussi qu'il y a des valeurs autres dans la vie, comme le spirituel, la foi.

Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Mar 20 Sep 2011, 08:28

pour ce qui est de la vie dans une entreprise, je connais des gens qui se disent "harcelés" dès qu'on leur demande de bosser.

il y a les bosseurs qui ont ras le bol de faire le travail de deux et comme ils bossent, c'est toujours vers eux qu'on se tourne pour les demandes et quand un jour ils "craquent", on les méprise.

dans un passé pas si lointain, avant cette période de crise, beaucoup de travailleurs ont pris leur patron pour un cochon payeur, profitant des révolutions que leurs ancêtres ont pu faire dans le passé pour sortir de ce régime d'exploitation au travail. l'époque Germinal de Zola, des courageux sont parvenus à en sortir, ils ont fait des sacrifices, mais ils n'avaient pas des crédits pour tout et pour rien. et ils sont parvenus à nous faire avoir des droits, des protection, que plus personne ne respecte vraiment. les gens d'aujourd'hui oublient s'ils se cassent une jambe que s'ils vivaient en Afrique, pendant qu'ils sont dans le plâtre, ils n'auraient pas un Euro.

Alors, oui, aujourd'hui, on est face à une situation où les patrons en ont ras le bol et comme ils ont le pouvoir et qu'ils savent leurs travailleurs endettés, les méprisent et usent de tous les instruments légaux pour accroître leur rendement au détriment de leur main d'oeuvre. il faudra donc que cette main d'oeuvre redécouvre les vraies valeurs de vie, et de vraie solidarité pour en sortir. et il faut retrouver des valeurs "spirituelles" qui aident à rester ferme et surtout à ne pas avoir peur. il faut faire prendre conscience aux gens de leur "vraie pauvreté" qui n'est pas forcément matérielle comme ils le pensent souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Mar 20 Sep 2011, 08:30

Fox77 a écrit:
HAAAAA!!! TOBIE, tu es la réponse à ma prière.

Dans ma boite le patron s'en donne à coeur joie, et nous fait endurer les pires injustices. (par exemple certains sont en déplacement loin de chez eux, à leurs propres frais !!) Ce qui entraine de la précarité alors même que ces perosnnes ont un travail, un comble.

Devant cette situation et ce verset qui m'a décidé:
Citation :
Jacq 5:1 A vous maintenant, riches! Pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous. 2Vos richesses sont pourries, et vos vêtements sont rongés par les teignes. 3Votre or et votre argent sont rouillés; et leur rouille s'élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours! 4Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur des armées. 5Vous avez vécu sur la terre dans les voluptés et dans les délices, vous avez rassasié vos coeurs au jour du carnage. 6Vous avez condamné, vous avez tué le juste, qui ne vous a pas résisté.
Que ce soit un encouragement que ce que tu fais est juste !
Tu défend le bon droit.

Donc j'ai lancé une éléction de délégué du personnel dans ma boite qui n'en avait pas. Je me suis présenté seul et j'ai été élu.
Maintenant mon patron me fait toutes les misères du monde.
Il prend conseil auprès de son avocat et me persécute sans arrêt et entrave mon action.
De mon coté je suis démuni, nous sommes tous en déplacement et ma boite refuse de me donner la liste du personnel et leur coordonnées. Je me suis syndiqué mais impossibme de contacter personne: ils sont toujours indisponible.

J'ai une charge de responsabilité importante déja, C'est pourquoi hier soir je priais pour un encouragement de la par de Dieu, pour qu'il m'indique que je ne me suis pas engagé dans une mauvaise voie.(est ce le role d'un chrétien de faire du syndicalisme ??? J'avoue mettre posé la question Embarassed )

Dieu est le défenseur des pauvres et des sans voix, je pense que ce que nous faisons ou essayons de faire est dans sa volonté.
Personnellement je n'ai pas l'âme d'un syndicaliste, je souhaite juste que chacun recoive le minimum pour vivre décemment de son travail.



salut Idem : Les injustices récurantes comme le refus de payer les frais lors d'une mission à l'extérieur doivent être présentées au patron. Mais il faut un fondement légal et vérifier ce que dit le droit du travail.

La plainte civile aux prudhommes ne doit intervenir qu'après négociation et en tenant compte de l'état des finances de l'entreprise.

Il ne faudrait pas couler la boite.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Mar 20 Sep 2011, 08:32

cath1250 a écrit:
pour ce qui est de la vie dans une entreprise, je connais des gens qui se disent "harcelés" dès qu'on leur demande de bosser.

il y a les bosseurs qui ont ras le bol de faire le travail de deux et comme ils bossent, c'est toujours vers eux qu'on se tourne pour les demandes et quand un jour ils "craquent", on les méprise.

dans un passé pas si lointain, avant cette période de crise, beaucoup de travailleurs ont pris leur patron pour un cochon payeur, profitant des révolutions que leurs ancêtres ont pu faire dans le passé pour sortir de ce régime d'exploitation au travail. l'époque Germinal de Zola, des courageux sont parvenus à en sortir, ils ont fait des sacrifices, mais ils n'avaient pas des crédits pour tout et pour rien. et ils sont parvenus à nous faire avoir des droits, des protection, que plus personne ne respecte vraiment. les gens d'aujourd'hui oublient s'ils se cassent une jambe que s'ils vivaient en Afrique, pendant qu'ils sont dans le plâtre, ils n'auraient pas un Euro.

Alors, oui, aujourd'hui, on est face à une situation où les patrons en ont ras le bol et comme ils ont le pouvoir et qu'ils savent leurs travailleurs endettés, les méprisent et usent de tous les instruments légaux pour accroître leur rendement au détriment de leur main d'oeuvre. il faudra donc que cette main d'oeuvre redécouvre les vraies valeurs de vie, et de vraie solidarité pour en sortir. et il faut retrouver des valeurs "spirituelles" qui aident à rester ferme et surtout à ne pas avoir peur. il faut faire prendre conscience aux gens de leur "vraie pauvreté" qui n'est pas forcément matérielle comme ils le pensent souvent.

Il faut éviter cette lutte des classes. Ce sont les syndicats chrétiens comme la CFTC qui ont voulu sortir de cette logique pour comprendre et négocier selon deux critères :
- La survie de l'entreprise.
- La justice pour les travailleurs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Mar 20 Sep 2011, 08:43

oui, je suis tout à fait d'accord, mais le constat sur le terrain est navrant. les gens n'ont que des droits et oublient leurs devoirs. on retourne donc en arrière en raison d'un manque de respect mutuel de part et d'autres.

la survie de l'entreprise : ce n'est pas une priorité eu égard au nombre de faillites (dont nombre sont "voulues")

la justice pour les travailleurs : elle n'est plus qu'une illusion, chaque loi qui vient renforcer cette justice génère dans le chef de l'entrepreneur une consultation auprès d'un cabinet d'avocats afin de trouver la parade .....

l'unique solution pour plus de justice : une vie plus simple, consommer moins (çà çà fait réagir une entreprise), et être "moins lié" par la société de consommation donne un courage qu'on ne soupçonne même pas pour lutter pour plus d'éthique et de solidarité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Doit on toujours aider les plus faibles ?   Mar 20 Sep 2011, 13:01

bonjour a tous

j'essayerais de repondre ce soir;je dois repartir

vos reponses sont super interressantes ;et demontre la complexicité de la solution

merci a tous
Revenir en haut Aller en bas
 
Doit on toujours aider les plus faibles ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arguments de choc pour ceux qui prétendent que manger de la viande est bon pour la santé
» Jambes faibles
» peut on toujours pardonner?
» C'est pas vrai!! Quesque je doit faire ?? Aidez moi !!!!
» Comment s'entre-aider ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: