DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Sam 17 Sep 2011, 19:44

Que penser de la réunion d'Assise organisée par le pape Benoît XVI en octobre 2011 à la suite des réunions du pape Jean-Paul II ?

TROIS choses essentielles :

- Les "semences" (= préparations au salut) de l'Esprit Saint présentes dans ces religions et rappelées par le saint concile Vatican II (Nostra Aetate).
- La prière pour la paix spirituelle face à un monde de plus en plus matérialiste.
- L'annonce eschatologique de la lutte finale du dernier Antéchrist contre "tout ce qui porte le nom de Dieu"
(Voir 2 Thess 2).



http://fr.gloria.tv/?media=195954



La signification de ce geste du Bienheureux Jean-Paul II :



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Sam 17 Sep 2011, 22:28

Excellente vidéo !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
psycho



Messages : 57
Inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Sam 17 Sep 2011, 23:26

Si l'Antechrist athée humaniste doit irrémédiablement l'emporter si l'on en croit St Paul, alors pourquoi lutter et organiser cette réunion d'Assise ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Sam 17 Sep 2011, 23:30

L'Antéchrist paraîtra l'emporter mais ce ne sera que provisoire car, comme dit Paul:

"Alors l'Impie se révélera, et le Seigneur le fera disparaître par le souffle de sa bouche, l'anéantira par la manifestation de sa Venue." (2 Th 2, 8 )
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Sam 17 Sep 2011, 23:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Que penser de la réunion d'Assise organisée par le pape Benoît XVI en octobre 2011 à la suite des réunions du pape Jean-Paul II ?

TROIS choses essentielles :

- Les "semences" (= préparations au salut) de l'Esprit Saint présentes dans ces religions et rappelées par le saint concile Vatican II (Nostra Aetate).
- La prière pour la paix spirituelle face à un monde de plus en plus matérialiste.
- L'annonce eschatologique de la lutte finale du dernier Antéchrist contre "tout ce qui porte le nom de Dieu"
(Voir 2 Thess 2).

La signification de ce geste du Bienheureux Jean-Paul II :[center]

Je ne suis pas d'accord avec ces 3 points . Cherche la finalité de la reunion d'assise ailleurs que dans la recherche de la paix dans le monde pour moi c'est s'écarter de l'esprit d'assise .

Les païens et les hommes de bonne volonté se rencontrent pour éviter les guerres , pour signer les pactes de paix , pourquoi les chefs religieux ne feront pas autant et si possible plus . Les chefs religieux ont l'exigence d'appeler pour la paix par des gestes fort et symbolique plus que les politiques pour la simple raison qu'ils ont plus d'autorité morale sur les consciences des fidèles que les politiciens ou tout discours du même genre.

Je ne vois pas en qoui prier pour la paix a des conséquence sur le matérialisme des gens au contraire la paix semble favoriser le matérialisme .

Quant à l'annonce escathologique de la lutte finale du dernier antéchrist contre "tout ce qui porte le nom de Dieu " c'est pour moi du relativisme pure que BXVI condamne constamment
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 01:08

Cette prière pour la paix ne vise pas seulement la paix "selon le monde" (la paix des armes), mais cette paix qui vient de l'espoir en un au delà, qui donne sens à la vie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 02:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Cette prière pour la paix ne vise pas seulement la paix "selon le monde" (la paix des armes), mais cette paix qui vient de l'espoir en un au delà, qui donne sens à la vie.

Ce n'est pas exactement les motivations que le pape a donné pour justifier assise et d'ailleurs comment une réunion peut donner un sens à la vie ?

"Il ne s'est pas agi - écrit le futur pape (cardinal Ratzinger) - d'une auto-représentation de religions qui seraient interchangeables entre elles. Il ne s'agissait d'affirmer une égalité des religions, qui n'existe pas. Assise a été plutôt l'expression d'un chemin, d'une recherche, du pèlerinage pour la paix qui ne l'est que si elle est unie à la justice".
"Avec leur témoignage en faveur de la paix, avec leur engagemnt pour la paix dans la justice - écrit encore le cardinal Ratzinger" les représentants des religions ont entrepris dans la limite de leurs possibilités, un voyage qui doit être pour tous un chemin de purification"


Le pape voit assise uniquement comme un engagement pour la paix dans la justice comme le font tous les hommes de bonne volonté croyant ou pas dans le monde et d'ailleurs est invité à assise des organisation de non croyant .

« Chaque être humain, au fond, est un pèlerin en quête de vérité et de bien. Quant aux croyants, ils sont toujours en chemin vers Dieu : c'est de ce fait que naît la possibilité et même le besoin de parler et de dialoguer avec tous, croyants et non-croyants, sans renoncer à sa propre identité ou se prêter à des formes de syncrétisme ; dans la mesure où le pèlerinage de la vérité est vécu de manière authentique, il ouvre au dialogue avec autrui, il n'exclut personne et engage chacun à être artisan de fraternité et de paix ».

Avez vous pris le temps avant de faire votre vidéo de lire les explication qu'ont donné Ratzinger lors de l'Assise I ou Benoit XVI dans lumière du monde puisqu'il en a parlé ? J'ai comme l'impression que vous avez fait une vidéo pour donner votre avis , MAIS le problème c'est que votre vidéo donne une fausse explication d'Assise ou du moins pas celle que Rome donne et donc peut miner indirectement les efforts du saint Père dans la réconciliation avec la FSSPX

Je crains donc que votre interprétation du dialogue d'assise ne favorise son incompréhension dans l'Eglise , et si j'étais vous je la supprimerais

Comment peut-on dire par exemple que seule la foi en Jésus sauvé et dire en même temps (indirectement ) qu'Assise prépare une sorte de religion mondiale qui doit lutter contre l' Antéchrist dans la dernière lutte ? Si ce n'est pas du relativisme je me demande ce que c'est. Jusqu'à preuve du contraire on fait le jeu de l'antéchrist lorsqu'on nie la croix du Christ (épître de st Jean ) , la messianité du Christ ou l'existence d'un Dieu Un et trine et c'est le cas des musulmans ,des juifs , des bouddhistes et des athées alors je ne vois pas commennt
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 08:45

Cher Frédéric, la paix que donne la justice, ce n'est pas seulement la paix selon une justice horizontale et humaine, telle que la voient les humanistes athée. Sinon, les athées viendraient aussi prier à Assise ! Laughing

C'est aussi et surtout la paix selon la justice verticale que donne la reconnaissance commune d'un Créateur transcendant.
Citation :

Comment peut-on dire par exemple que seule la foi en Jésus sauvé et dire en même temps (indirectement ) qu'Assise prépare une sorte de religion mondiale qui doit lutter contre l' Antéchrist dans la dernière lutte ? Si ce n'est pas du relativisme je me demande ce que c'est. Jusqu'à preuve du contraire on fait le jeu de l'antéchrist lorsqu'on nie la croix du Christ (épître de st Jean ) , la messianité du Christ ou l'existence d'un Dieu Un et trine et c'est le cas des musulmans ,des juifs , des bouddhistes et des athées alors je ne vois pas commennt

Où avez vous lu qu'Assise prépare une religion "mondiale". Vous avez parfois des interprétations bizarres, cher Frédéric. C'est l'inverse qui est dit. Même les commentaires des Intégristes sur la vidéos dans Gloria.TV n'ont pas vu cela dans cette vidéo ! Laughing


Il s'agit d'une prière commune de religions diverses ayant en commun UNE CHOSE : un rapport au sacré, à une cause transcendante (voir texte de Nostra aetate).

Face à cela, face à "tout ce qui porte le nom de Dieu" et qui est divers a un vrai ennemi commun : le matérialisme athée qui rejette ce rapport au transcendant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 18:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Frédéric, la paix que donne la justice, ce n'est pas seulement la paix selon une justice horizontale et humaine, telle que la voient les humanistes athée. Sinon, les athées viendraient aussi prier à Assise ! Laughing

C'est aussi et surtout la paix selon la justice verticale que donne la reconnaissance commune d'un Créateur transcendant.

Justement c'est en cela que tu as tort puisque les athée humanistes participeront à cet rencontre .Selon le Vatican c'est un pèlerinage proposé aux croyants et non-croyants.

Citation :
Où avez vous lu qu'Assise prépare une religion "mondiale". Vous avez parfois des interprétations bizarres, cher Frédéric. C'est l'inverse qui est dit. Même les commentaires des Intégristes sur la vidéos dans Gloria.TV n'ont pas vu cela dans cette vidéo ! Laughing
Dans votre vidéo vous sous entendez une lutte à venir entre les matérialistes et les croyants .C'est possible mais ce n'est pas le but d'Assise puisqu'il y a aura des athées.

Citation :
Face à cela, face à "tout ce qui porte le nom de Dieu" et qui est divers a un vrai ennemi commun : le matérialisme athée qui rejette ce rapport au transcendant.
C'est cela que j'appelle du relativisme ce n'est pas parce qu'on rejette la transcendance qu'on est matérialiste et ce n'est pas parce que on ne rejette pas la transcendance qu'on n'est pas matérialistes .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 18:30

[quote]
fredsinam a écrit:


Justement c'est en cela que tu as tort puisque les athée humanistes participeront à cet rencontre .Selon le Vatican c'est un pèlerinage proposé aux croyants et non-croyants.

C'est nouveau ça. Avez vous le texte ? Si c'est le cas, il faut réduire la prière d'Assise à une dimension horizontale.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 18:50

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
fredsinam a écrit:


Justement c'est en cela que tu as tort puisque les athée humanistes participeront à cet rencontre .Selon le Vatican c'est un pèlerinage proposé aux croyants et non-croyants.

C'est nouveau ça. Avez vous le texte ? Si c'est le cas, il faut réduire la prière d'Assise à une dimension horizontale.


Article de la Croix :

Des non-croyants invités à la prochaine rencontre interreligieuse d’Assise

Article de Zenit :

CROYANTS ET NON-CROYANTS : RENDEZ-VOUS À ASSISE LE 27 OCTOBRE 2011

Article

Rencontre interreligieuse d’Assise : Réflexion du cardinal Levada
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 18:54

Je cite dans ma video les Franc-Maçons déistes (rite Ecossais). Ce sont des non-croyants mais ils découvrent Dieu par la raison seule.
ils ont tout à fait leur place à Assise puisqu'ils rejoignent le Transcendant par leur raison.


Mais je ne vois pas ce que pourraient faire des athées matérialiste à Assise.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 18:56

Dans quelle foi Ratzinger, votre pape, vous confirme-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 18:58

Citation :
Mais je ne vois pas ce que pourraient faire des athées matérialiste à Assise.

Et les vaudou, que viennent-ils faire à Assise? Nous parler des processions des trois Hypostases divines?

Allez allez Arnaud. Vous croyez vraiment que ces congrès n'ont d'autre but que de préparer une méga religion mondiale, faisant le lit tout douillet pour la venue de l'Antéchrist?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 19:10

Chris Prols a écrit:
Citation :
Mais je ne vois pas ce que pourraient faire des athées matérialiste à Assise.

Et les vaudou, que viennent-ils faire à Assise? Nous parler des processions des trois Hypostases divines?

Allez allez Arnaud. Vous croyez vraiment que ces congrès n'ont d'autre but que de préparer une méga religion mondiale, faisant le lit tout douillet pour la venue de l'Antéchrist?

Toute personne ayant un sens de la transcendance est invitée à Assise selon la constitution Nostra Aetate dont je vous remets le texte :
Citation :

Concile Vatican II
DÉCLARATION
NOSTRA AETATE
SUR L'ÉGLISE ET LES RELIGIONS NON CHRÉTIENNES

Préambule

1. A notre époque où le genre humain devient de jour en jour plus étroitement uni et où les relations entre les divers peuples augmentent, l'Eglise examine plus attentivement quelles sont ses relations avec les religions non chrétiennes. Dans sa tâche de promouvoir l'unité et la charité entre les hommes, et même entre les peuples, elle examine ici d'abord ce que les hommes ont en commun et qui les pousse à vivre ensemble leur destinée.
Tous les peuples forment, en effet, une seule communauté; ils ont une seule origine, puisque Dieu a fait habiter toute la race humaine sur la face de la terre (1); ils ont aussi une seule fin dernière. Dieu, dont la providence, les témoignages de bonté et les desseins de salut s'étendent à tous (2), jusqu'à ce que les élus soient réunis dans la Cité sainte, que la gloire de Dieu illuminera et où tous les peuples marcheront à sa lumière (3).
Les hommes attendent des diverses religions la réponse aux énigmes cachées de la condition humaine, qui, hier comme aujourd'hui, troublent profondément le coeur humain: Qu'est-ce que l'homme ? Quel est le sens et le but de la vie ? Qu'est-ce que le bien et qu'est-ce que le péché ? Quels sont l'origine et le but de la souffrance? Quelle est la voie pour parvenir au vrai bonheur ? Qu'est-ce que la mort, le jugement et la rétribution après la mort ? Qu'est-ce enfin que le mystère dernier et ineffable qui entoure notre existence, d'où nous tirons notre origine et vers lequel nous tendons ?
Les diverses religions non chrétiennes
2. Depuis les temps les plus reculés jusqu'à aujourd'hui, on trouve dans les différents peuples une certaine sensibilité à cette force cachée qui est présente au cours des choses et aux événements de la vie humaine, parfois même une reconnaissance de la Divinité suprême, ou encore du Père. Cette sensibilité et cette connaissance pénètrent leur vie d'un profond sens religieux. Quant aux religions liées au progrès de ta culture, elles s'efforcent de répondre aux mêmes questions par des notions plus affinées et par un langage plus élaboré.
Ainsi, dans l'hindouisme, les hommes scrutent le mystère divin et l'expriment par la fécondité inépuisable des mythes et par les efforts pénétrants de la philosophie; ils cherchent la libération des angoisses de notre condition, soit par les formes de la vie ascétique, soit par la méditation profonde, soit par le refuge en Dieu avec amour et confiance.
Dans le bouddhisme, selon ses formes variées, l'insuffisance radicale de ce monde changeant est reconnue et on enseigne une voie par laquelle les hommes, avec un coeur dévot et confiant, pourront soit acquérir l'état de libération parfaite, soit atteindre l'illumination suprême par leurs propres efforts ou par un secours venu d'en haut.
De même aussi, les autres religions qu'on trouve de par le monde s'efforcent d'aller au-devant, de façons diverses, de l'inquiétude du coeur humain en proposant des voies, c'est-à-dire des doctrines, des règles de vie et des rites sacrés.
L'Eglise catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d'agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui, quoiqu'elles diffèrent en beaucoup de points de ce qu'elle-même tient et propose, cependant apportent souvent un rayon de la Vérité qui illumine tous les hommes. Toutefois, elle annonce, et elle est tenue d'annoncer sans cesse, le Christ qui est " la voie, la vérité et la vie " (Jean 14, 6), dans lequel les hommes doivent trouver la plénitude de la vie religieuse et dans lequel Dieu s'est réconcilié toutes choses (4).
Elle exhorte donc ses fils pour que, avec prudence et charité, par le dialogue et par la collaboration avec ceux qui suivent d'autres religions, et tout en témoignant de la foi et de la vie chrétiennes, ils reconnaissent, préservent et fassent progresser les valeurs spirituelles, morales et socio-culturelles qui se trouvent en eux.
La religion musulmane
3. L'Eglise regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de ta terre (5), qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne.
Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.
La religion juive
4. Scrutant le mystère de l'Eglise, le Concile rappelle te lien qui relie spirituellement le peuple du Nouveau Testament avec la lignée Abraham.
L'Eglise du Christ, en effet, reconnaît que les prémices de sa foi et de son élection se trouvent, selon le mystère divin du salut, dans les patriarches, Moïse et les prophètes. Elle confesse que tous les fidèles du Christ, fils d'Abraham selon la foi (6), sont inclus dans la vocation de ce patriarche et que le salut de l'Eglise est mystérieusement préfiguré dans la sortie du peuple élu hors de la terre de servitude. C'est pourquoi l'Eglise ne peut oublier qu'elle a reçu la révélation de l'Ancien Testament par ce peuple avec lequel Dieu, dans sa miséricorde indicible, a daigné conclure l'antique Alliance, et qu'elle se nourrit de la racine de l'olivier franc sur lequel ont été greffés les rameaux de l'olivier sauvage que sont les Gentils (7). L'Eglise croit, en effet, que le Christ, notre paix, a réconcilié les Juifs et les Gentils par sa croix et en lui-même des deux a fait un seul ( 8 ).
L'Eglise a toujours devant les yeux les paroles de l'apôtre Paul sur ceux de sa race "à qui appartiennent l'adoption filiale, la gloire, les alliances, la législation, le culte, les promesses et les patriarches, et de qui est né, selon la chair, le Christ" (Romains, 9, 4-5), le fils de la Vierge Marie. Elle rappelle aussi que les apôtres, fondements et colonnes de l'Eglise, sont nés du peuple juif, ainsi qu'un grand nombre des premiers disciples qui annoncèrent au monde l'Evangile du Christ.
Au témoignage de l'Ecriture sainte, Jérusalem n'a pas reconnu le temps où elle fut visitée (9); les Juifs, en grande partie, n'acceptèrent pas l'Evangile, et même nombreux furent ceux qui s'opposèrent à sa diffusion (10). Néanmoins, selon l'Apôtre, les Juifs restent encore, à cause de leurs pères, très chers à Dieu, dont les dons et l'appel sont sans repentance(11). Avec les prophètes et le même Apôtre, l'Eglise attend le jour, connu de Dieu seul, où tous les peuples invoqueront le Seigneur d'une seule voix et "le serviront sous un même joug" (Sophonie, 3, 9) (12).
Du fait d'un si grand patrimoine spirituel, commun aux chrétiens et aux Juifs, le Concile veut encourager et recommander entre eux la connaissance et l'estime mutuelles, qui naîtront surtout d'études bibliques et théologiques. ainsi que d'un dialogue fraternel.
Encore que des autorités juives, avec leurs partisans, aient poussé à la mort du Christ (13), ce qui a été commis durant sa passion ne peut être imputé ni indistinctement à tous les Juifs vivant alors, ni aux Juifs de notre temps. S'il est vrai que l'Eglise est le nouveau peuple de Dieu, les Juifs ne doivent pas, pour autant, être présentés comme réprouvés par Dieu ni maudits, comme si cela découlait de la Sainte Ecriture. Que tous donc aient soin, dans la catéchèse et la prédication de la parole de Dieu, de n'enseigner quoi que ce soit qui ne soit conforme à la vérité de l'Evangile et à l'esprit du Christ.
En outre, l'Eglise qui réprouve toutes les persécutions contre tous les hommes, quels qu'ils soient, ne pouvant oublier le patrimoine qu'elle a en commun avec les Juifs, et poussée, non pas par des motifs politiques, mais par la charité religieuse de l'Evangile, déplore les haines. les persécutions et toutes les manifestations d'antisémitisme, qui, quels que soient leur époque et leurs auteurs, ont été dirigées contre les Juifs.
D'ailleurs, comme l'Eglise l'a toujours tenu et comme elle le tient, le Christ, en vertu de son immense amour, s'est soumis volontairement à la passion et à la mort, à cause des péchés de tous les hommes et pour que tous les hommes obtiennent le salut. Le devoir de l'Eglise, dans sa prédication, est donc d'annoncer la croix du Christ comme signe de l'amour universel de Dieu et comme source de toute grâce.
La fraternité universelle excluant toute discrimination
5. Nous ne pouvons invoquer Dieu, Père de tous les hommes, si nous refusons de nous conduire fraternellement envers certains des hommes créés à l'image de Dieu. La relation de l'homme à Dieu le Père et la relation de l'homme à ses frères humains sont tellement liées que l'Ecriture dit: "Qui n'aime pas ne connaît pas Dieu" (I Jean, 4. 8 }.
Par là est sapé le fondement de toute théorie ou de toute pratique qui introduit entre homme et homme, entre peuple et peuple, une discrimination en ce qui concerne la dignité humaine et les droits qui en découlent.
L'Eglise réprouve donc, en tant que contraire à l'esprit du Christ, toute discrimination ou vexation opérée envers des hommes en raison de leur race, de leur couleur, de leur classe ou de leur religion. En conséquence. le Concile, suivant les traces des saints apôtres Pierre et Paul. adjure ardemment les fidèles du Christ "d'avoir au milieu des nations une belle conduite" (1 Pierre, 2. 12). si c'est possible, et de vivre en paix, pour autant qu'il dépend d'eux. avec tous les hommes (14), de manière à être vraiment les fils du Père qui est dans les cieux (15).
Rome, près Saint-Pierre, le 28 octobre 1965.


_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 18 Sep 2011, 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 19:12

Et quel est le but de tout ça? Faire triompher par la charité le Règne du Christ-Roi?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 19:19

Chris Prols a écrit:
Et quel est le but de tout ça? Faire triompher par la charité le Règne du Christ-Roi?

Le même but que Jésus dans ce texte, juste avant sa mort :

Citation :

Jean 12, 20 Il y avait là quelques Grecs, de ceux qui montaient pour adorer pendant la fête.
Jean 12, 21 Ils s'avancèrent vers Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et ils lui firent cette demande : "Seigneur, nous voulons voir Jésus."
Jean 12, 22 Philippe vient le dire à André ; André et Philippe viennent le dire à Jésus.
Jean 12, 23 Jésus leur répond : "Voici venue l'heure où doit être glorifié le Fils de l'homme.
Jean 12, 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.
Jean 12, 25 Qui aime sa vie la perd ; et qui hait sa vie en ce monde la conservera en vie éternelle.
Jean 12, 26 Si quelqu'un me sert, qu'il me suive, et où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera.

Car Jésus comme l'Eglise, avant la passion, s'adressent A TOUT HOMME.

Et c'est ce que dit Vatican II, prophétiquement :

Citation :

Nostra Aetata:
La fraternité universelle excluant toute discrimination
5. Nous ne pouvons invoquer Dieu, Père de tous les hommes, si nous refusons de nous conduire fraternellement envers certains des hommes créés à l'image de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 19:21

Arnaud Dumouch a écrit:
Je cite dans ma video les Franc-Maçons déistes (rite Ecossais). Ce sont des non-croyants mais ils découvrent Dieu par la raison seule.
ils ont tout à fait leur place à Assise puisqu'ils rejoignent le Transcendant par leur raison.


Mais je ne vois pas ce que pourraient faire des athées matérialiste à Assise.

Si tu ne le vois pas c'est justement parce que tu n'a pas compris le motif de ces rencontre ,puisque comme tu le vois les athée (çàd qui nie l'existence de Dieu) y participeront aussi . Ces rencontres ne visent pas la transcendance mais de construire un monde de tolérance et de paix où tous les croyants et les non croyants peuvent vivre sans s’entre tuent ,un monde où un chrétien peut aller évangéliser dans un pays musulmans ou communiste sans risque de perdre sa tête .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 19:22

Je n'ai pas lu dans ce texte une invitation aux athée matérialistes mais aux non-croyants.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 19:26

Arnaud, Jésus ne dit pas aux Grecs de devenir de meilleurs païens.

Il les évangélise, les sortant des ténèbres de la mort.

Ratzinger fait l'exact contraire de Celui dont il est censé être le vicaire: il leur dit de rester dans leur propre religion.

C'est l'apostasie légalisée.

Et ce serait ça l'Eglise?!?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 19:52

Chris Pols,

Je pense que vous ne fréquentes pas souvent les personnes qui sont profondement ancré dans leur religion.
Si vous leur dites direct ' votre religion est fausse, la vérite c'est leur Christ", vous allez vite déchanter, il faut vraiment y aller mollo avec les autres religions, au risque de generer des conflits à terme.

c'est l'un des buts de cette rencontre.

Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 19:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Je n'ai pas lu dans ce texte une invitation aux athée matérialistes mais aux non-croyants.

Arnaud ,tu joue vraiment les mots parce que le mot "athée " n'est jamais utilisé dans les documents romain parce qu'il a une connotation négative on utilise plutôt le mot "non-croyant" ou parfois plus généralement "les hommes de bonne volonté " ce qui en réalité veulent tous dire la même chose mais avec des accents différents .

A Assise il y aura des croyants qui croient en Dieu ,... à une vie après la mort , des non croyant qui ne croient pas en Dieu ,ni en une vie après la mort et enfin des agnostique et des indifférents qui se cherchent . Ils ont tous un point commun : ce sont des hommes de bonne volonté qui veulent construire un monde de tolérance et de paix finalité des rencontre d'Assise . Lis l'explication du cardinal Levada tu comprendra
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 20:10

Chris Prols a écrit:
Arnaud, Jésus ne dit pas aux Grecs de devenir de meilleurs païens.

Il les évangélise, les sortant des ténèbres de la mort.

Ratzinger fait l'exact contraire de Celui dont il est censé être le vicaire: il leur dit de rester dans leur propre religion.

C'est l'apostasie légalisée.

Et ce serait ça l'Eglise?!?!

Contrairement à Jesus qui était uniquement un chef religieux dont la royauté n'est pas de ce monde , le pape est un chef spirituelle ,religieux et politique dont la royauté est de ce monde .

Chaque chose à ce temps .Les rencontre d'Assise n'ont pour motif religieux on n'y discute pas de Dieu mais de paix et de tolérance .De même que vous pouvez aussi rencontre votre voisin musulman ou bouddhistes pour parler de comment habiter ensemble sans que votre cohabitation générer des conflits.

Par contre il existe des rencontre religieux entre musulman et catholique ou catholique et juif et là on y parle de Dieu


Dernière édition par fredsinam le Dim 18 Sep 2011, 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 20:13

sinon pour construire un monde de tolérance et de paix, on peut aller à woodstock.

la finalité est la même, mais en plus il y a de la bonne musique et des travaux pratiques.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 20:22

Chris Prols a écrit:
Arnaud, Jésus ne dit pas aux Grecs de devenir de meilleurs païens.

Il les évangélise, les sortant des ténèbres de la mort.

Ratzinger fait l'exact contraire de Celui dont il est censé être le vicaire: il leur dit de rester dans leur propre religion.

C'est l'apostasie légalisée.

Et ce serait ça l'Eglise?!?!

Il leur annonce le sens profond de cette vie et de toute mort. C'est une vérité UNIVERSELLE qui est lumière et vie.

Rien à voir avec votre façon rikiki d'aborder cette vie !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 21:09

Il y a des non-croyants qui cherchent quelque chose. Ce ne sont pas tous des fanatiques laïcards qui militent contre la religion.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 21:22

Simon1976 a écrit:
Il y a des non-croyants qui cherchent quelque chose. Ce ne sont pas tous des fanatiques laïcards qui militent contre la religion.

Absolument !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 21:29

Simon1976 a écrit:
Il y a des non-croyants qui cherchent quelque chose. Ce ne sont pas tous des fanatiques laïcards qui militent contre la religion.

Oui ils existent ce sont des hommes de bonne volonté mais ils n'en demeurent pas moins athée et matérialiste
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 21:39

fredsinam a écrit:
Simon1976 a écrit:
Il y a des non-croyants qui cherchent quelque chose. Ce ne sont pas tous des fanatiques laïcards qui militent contre la religion.

Oui ils existent ce sont des hommes de bonne volonté mais ils n'en demeurent pas moins athée et matérialiste

Mais s'ils viennent, c'est parceque c'est l'Église qui les y convie. C'est pas rien, la grace fait son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 21:47

certaines églises commencent à imaginer des "journées portes ouvertes" , où elle invite tout le monde dont non croyants, et où on peut dire ça.

mais là, c'est une assemblée multi-religieuse. et maintenant multi-religieuse et non-religieuse. qui est-elle censé prier ? Qu'est-ce qu'elle est censé prier ? Quel dessein ?

on ne sait pas trop.

objection de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 21:55

François d'Assise était revenu très choqué de la guerre et a entamé , par la restauration manuelle d'une chapelle , un chemin spirituel qui a ressourcé toute l'Europe en quelques dizaines d'années .
Où est-on mieux qu'à Assise pour demander à Dieu la paix ?


Dernière édition par boudo le Dim 18 Sep 2011, 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 21:55

nilamitp a écrit:
certaines églises commencent à imaginer des "journées portes ouvertes" , où elle invite tout le monde dont non croyants, et où on peut dire ça.

mais là, c'est une assemblée multi-religieuse. et maintenant multi-religieuse et non-religieuse. qui est-elle censé prier ? Qu'est-ce qu'elle est censé prier ? Quel dessein ?

on ne sait pas trop.

objection de conscience.

Bein pour ça, il faut la distinction entre religion et spiritualité. A quel niveau vous situez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 21:56

nilamitp a écrit:
certaines églises commencent à imaginer des "journées portes ouvertes" , où elle invite tout le monde dont non croyants, et où on peut dire ça.

mais là, c'est une assemblée multi-religieuse. et maintenant multi-religieuse et non-religieuse. qui est-elle censé prier ? Qu'est-ce qu'elle est censé prier ? Quel dessein ?

on ne sait pas trop.

objection de conscience.

A leur arrivée à Assise, les délégations se rendront à la basilique Sainte-Marie des Anges pour « un temps de commémoration des rencontres précédentes et d'approfondissement du thème de la journée » : des représentants des délégations ainsi que le Pape prendront la parole.
Le déjeuner sera « frugal », précise le communiqué : « un repas sous le signe de la sobriété, pour exprimer les retrouvailles fraternelles et en même temps, la participation aux souffrances de tant d'hommes et de femmes qui ne connaissent pas la paix ». Il sera suivi « d'un temps de silence, pour que chacun puisse réfléchir et prier. »
zenit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Dim 18 Sep 2011, 22:59

le CHRIST est le seul chemin qui mène au PERE
l'EGLISE ne devrait elle pas continuer son travail d'evanglisation ;plutot que de discutailler avec les autres "religion" ?

Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 00:27

TOBIE a écrit:
le CHRIST est le seul chemin qui mène au PERE
l'EGLISE ne devrait elle pas continuer son travail d'evanglisation ;plutot que de discutailler avec les autres "religion" ?


Je ne sais pas si vous connaissez Soloviev qui fut un grand philosophe orthodoxe russe .Ce philophe croyait presque à la primauté de Pierre pour lui le royaume de Dieu , même s’il n’est pas de ce monde, doit commencer à se construire ici-bas. Et c’est ce que Soloviev appréciait dans l’Église catholique. Pour Soloviev l'Eglise catholique contrairement aux église orthodoxe oeuvre pour bâtir un monde meilleurs alors que les Eglises orthodoxes se limite souvent aux affaire spirituel laissant les affaires politique et social aux politique ce qui les contraint d'ailleurs à s'allier aux gouvernements . Cette particularité de l'Eglise catholique à chercher à construire un monde meuilleurs qui a poussé par exemple les religieux à construire partout dans le monde des écoles , des orphelinats , des hôpitaux mais c'est grâce à cela qu'existe la fameuse diplomatie qui a fait ses preuves dans le monde depuis que la papauté existe .

Voilà pourquoi l'Eglise doit continuer son dialogue interreligieux car un tel dialogue évite les guerres ,des malentendus ,permet une bonne cohabitation entre communauté ,......mais surtout rend accueillant et bienveillant les Cœurs à accueillir l'évangile , la vérité . Il est plus facile de parler de l'évangile à un ami , qu'à un ennemi .

Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 00:46

Arnaud Dumouch a écrit:
Que penser de la réunion d'Assise organisée par le pape Benoît XVI en octobre 2011 à la suite des réunions du pape Jean-Paul II ?

TROIS choses essentielles :

Voyez vous cher Arnaud dans votre vidéo tu as trop verticalisé Assise en voulant y trouver absolument un signe eschatologique , une dimension théologique alors que c'est une rencontre simple surtout horizontale ,un appel pour la paix , la tolérance et la justice dans le monde et surtout chez les croyants .

Je reste convaincu que cette vidéo ne rend pas service à Assise , elle fait plutôt peur et donne raison à la FSSPX.

Essaie d'expliquer Assise comme le saint siégé , la congregation de la doctrine de la foi l'ont fait et non comme tu le comprend .

Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 01:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Que penser de la réunion d'Assise organisée par le pape Benoît XVI en octobre 2011 à la suite des réunions du pape Jean-Paul II ?

TROIS choses essentielles :

- Les "semences" (= préparations au salut) de l'Esprit Saint présentes dans ces religions et rappelées par le saint concile Vatican II (Nostra Aetate).
- La prière pour la paix spirituelle face à un monde de plus en plus matérialiste.
- L'annonce eschatologique de la lutte finale du dernier Antéchrist contre "tout ce qui porte le nom de Dieu"
(Voir 2 Thess 2).



http://fr.gloria.tv/?media=195954



La signification de ce geste du Bienheureux Jean-Paul II :



Ce qui se fait à Assise, c'est ce que le Seigneur a fait pour chacun de nous, avant de se révéler.
Il chemine avec nous, là où nous en sommes.
Il nous écoute.
Il pose son regard plein de compassion et non de jugements.
Il ouvre nos coeurs et notre intelligence.
Il nous enseigne.
Il se Révèle.
Nous LE reconnaissons.

C'est un peu le chemin d'Emmaüs.

En cela, je trouve que notre Mère l'Eglise catholique est très fidèle et évangélique.

Bravo Arnaud, pour ta vidéo, bien que je ne suis pas pour "un certain" dialogue Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 06:58

fredsinam a écrit:
Simon1976 a écrit:
Il y a des non-croyants qui cherchent quelque chose. Ce ne sont pas tous des fanatiques laïcards qui militent contre la religion.

Oui ils existent ce sont des hommes de bonne volonté mais ils n'en demeurent pas moins athée et matérialiste

Mais non ! Il y a des non-croyants qui sont déistes :

Voilà ce qu'en dit le Concile Vatican I :
Citation :

La même sainte Mère Église tient et enseigne que Dieu, principe et fin de toutes choses, peut être certainement connu par les lumières naturelles de la raison humaine, au moyen des choses créées (Rom. 1, 20) ; " car les choses invisibles de Dieu sont aperçues au moyen de la création du monde et comprises à l'aide des choses créées. " Cependant il a plu à la sagesse et à la bonté de Dieu de se révéler lui-même à nous et de nous révéler les décrets éternels de sa volonté par une autre voie surnaturelle, selon ce que dit l'Apôtre : " Dieu, qui a parlé à nos pères par les Prophètes plusieurs fois et de plusieurs manières, nous a parlé en ces derniers temps et de nos jours par son Fils. (Hébr. I, 1,2). "

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 10:56

Arnaud Dumouch a écrit:


Mais non ! Il y a des non-croyants qui sont déistes :

Généralement dans notre langage courant des non croyant déiste on les appelle des agnostique .Dans le dictionnaire français des synonyme no-croyant est synonyme d'athée ,d'incroyant et d'impie .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 12:54

agnostique a une signification particulière qui est justement presque à l'opposé de déiste.
de même que athée est à l'opposé de théiste.

non-croyant déiste, ça ne veut rien dire, AD vient de l'inventer.

"croyant" est déjà hyper-vague et passepartout.

Ensuite, un Chrétien n'est pas du tout "déiste" mais "théiste" (tout comme les juifs, les musulmans, les mormons, les TJ, les sikhs, les bahaïs etc..), cependant "Chrétien" c'est beaucoup plus précis.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 13:39

fredsinam a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Mais non ! Il y a des non-croyants qui sont déistes :

Généralement dans notre langage courant des non croyant déiste on les appelle des agnostique .Dans le dictionnaire français des synonyme no-croyant est synonyme d'athée ,d'incroyant et d'impie .

Non, l'agnosticisme est le fait de ne pas se prononcer.

Le déisme, c'est le fait d'atteindre Dieu par sa raison.

Le croyant, c'est le fait d'atteindre Dieu par sa foi (attitude affective).

Ainsi, à Assise, il y a une place pour les croyants, pour les déistes, et il y a un strapontin d'observateur pour les agnostiques car ils cherchent.

Mais il n'y a pas de place pour les matérialistes, pour les athées militants, pour les idolâtres de la patrie, de la race, de l'argent, du sexe ou de la gloire. Ces adorateurs là ont mis Dieu dans cette terre et n'ont aucune ouverture au transcendant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 14:15

nilamitp a écrit:
sinon pour construire un monde de tolérance et de paix, on peut aller à woodstock.

la finalité est la même, mais en plus il y a de la bonne musique et des travaux pratiques.
Tout à fait. A ce propos, je viens de voir cette info sur Guysen TV:

Un groupe de heavy metal israëlien a joué a Istanbul devant plus de 5000 fans Turcs, Libanais, Iraniens, Egyptien...

Ces dernières années, le groupe Orphaned Land (Ndlr, Terre Orpheline) a connu un succès grandissant auprès des pays du Moyen-Orient. Grâce à sa popularité, il devenu un ambassadeur considérable de la culture israélienne à travers le monde arabe.

Alors que les tensions entre Israël et la Turquie ne cessent d’augmenter, et après l’attaque de l’ambassade d’Israël au Caire, les musiciens israéliens se sont produits à Istanbul devant un public de plus de cinq mille personnes originaire de Turquie, mais également d’Égypte, du Liban ainsi que d’Iran.

Ce concert a été donné à l’occasion du festival Unirock Open Air. Avant le début du concert, le groupe a rencontré cinquante de ses fans venus d’Iran. “C’était fou”, a déclaré Kobi Farhi, le chanteur du groupe. “Ils nous ont confiés à quel point ils nous appréciaient. Ils nous ont dit que le rock était banni en Iran et que certains d’entre eux ne pourraient plus rentrer chez eux parce qu’ils étaient venu assister au concert”. Il a ajouté que “cela a était une expérience touchante et émouvante”.

Interrogé au sujet de son rôle dans les pays arabes, K. Farhi explique que “dans notre réalité, nous (Ndlr Israël) sommes en conflit avec l’Égypte, le Liban, la Turquie et ensuite des personnes de tous ces pays viennent assister à notre concert. (...) Nous devenons involontairement des ambassadeurs. C’est impressionnant quand vous réalisez à quel point ces gens sont courageux”.

Le groupe Orphaned Land a attiré l’attention des média turcs lesquels se demandaient si les membres du groupe n’avaient pas peur d’être victimes d’une agression en raison des tensions entre Israël et la Turquie. “Ma réponse est toujours ‘alors que voulez-vous que l’on fasse? Que l’on reste assis chez nous ?’. J’admets que pendant le concert l’idée de me faire tirer dessus m’a traversé l’esprit, mais si quelque chose de mal doit m’arriver- c’est toujours mieux que de rester chez moi”, a déclaré Kobi Farhi. Il conclut en expliquant que ce concert “a été une victoire, comme si on m’avait accordé le privilège de faire quelque chose d’important dans ce monde”.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 17:37

nilamitp a écrit:

non-croyant déiste, ça ne veut rien dire, AD vient de l'inventer.

Je pense aussi
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 17:38

fredsinam a écrit:
nilamitp a écrit:

non-croyant déiste, ça ne veut rien dire, AD vient de l'inventer.

Je pense aussi

Flagrant délit de négation d'un dogme ! Laughing

Concile Vatican I :


Citation :

La même sainte Mère Église tient et enseigne que Dieu, principe et fin de toutes choses, peut être certainement connu par les lumières naturelles de la raison humaine, au moyen des choses créées (Rom. 1, 20) ; " car les choses invisibles de Dieu sont aperçues au moyen de la création du monde et comprises à l'aide des choses créées. " Cependant il a plu à la sagesse et à la bonté de Dieu de se révéler lui-même à nous et de nous révéler les décrets éternels de sa volonté par une autre voie surnaturelle, selon ce que dit l'Apôtre : " Dieu, qui a parlé à nos pères par les Prophètes plusieurs fois et de plusieurs manières, nous a parlé en ces derniers temps et de nos jours par son Fils. (Hébr. I, 1,2). "

Des gens comme Aristote, Voltaire, Oparine ne CROIENT PAS en Dieu.

Ils savent, par leur raison, que Dieu existe.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 17:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Le déisme, c'est le fait d'atteindre Dieu par sa raison.

Le croyant, c'est le fait d'atteindre Dieu par sa foi (attitude affective).
Pouvez vous me donner l'exemple d'un non croyant déiste connu ?

Citation :
Ainsi, à Assise, il y a une place pour les croyants, pour les déistes, et il y a un strapontin d'observateur pour les agnostiques car ils cherchent.

Mais il n'y a pas de place pour les matérialistes, pour les athées militants, pour les idolâtres de la patrie, de la race, de l'argent, du sexe ou de la gloire. Ces adorateurs là ont mis Dieu dans cette terre et n'ont aucune ouverture au transcendant.

A assise est invité tout homme de bonne volonté croyant ou athée matérialiste qui cherche à construire un monde meilleurs juste , tolérant et de paix.

Si vous me dites qu'il n'existe pas des athées matérialiste qui veulent un monde juste , tolérant et de paix alors en effet aucun ne sera à Assise mais malheureusement on connait tous des athée matérialiste et pourtant qui milite sincèrement pour un monde meilleur je pense par exemple à Karl Marx ,Hegel et plus contemporains et français Luc Ferry ou André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 17:59

Arnaud Dumouch a écrit:
fredsinam a écrit:
nilamitp a écrit:

non-croyant déiste, ça ne veut rien dire, AD vient de l'inventer.

Je pense aussi

Flagrant délit de négation d'un dogme ! Laughing

Concile Vatican I :


Citation :

La même sainte Mère Église tient et enseigne que Dieu, principe et fin de toutes choses, peut être certainement connu par les lumières naturelles de la raison humaine, au moyen des choses créées (Rom. 1, 20) ; " car les choses invisibles de Dieu sont aperçues au moyen de la création du monde et comprises à l'aide des choses créées. " Cependant il a plu à la sagesse et à la bonté de Dieu de se révéler lui-même à nous et de nous révéler les décrets éternels de sa volonté par une autre voie surnaturelle, selon ce que dit l'Apôtre : " Dieu, qui a parlé à nos pères par les Prophètes plusieurs fois et de plusieurs manières, nous a parlé en ces derniers temps et de nos jours par son Fils. (Hébr. I, 1,2). "

Des gens comme Aristote, Voltaire, Oparine ne CROIENT PAS en Dieu.

Ils savent, par leur raison, que Dieu existe.

A partir du moment qu'on croit à une vie après la mort à l'existence de l'âme on est croyant dans une certaine mesure et c'était le cas d'Aristote , et de voltaire par contre ils n'avaient pas la foi .Par contre Luc Ferry ou André Comte-Sponville sont bel et bien non croyant car ils ne croient pas à une vie après la mort , ni à l'existence d'un Dieu

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 18:20

Voltaire ou Robespierre étaient déiste : culte de la déesse raison pour l'un, admiration du Grand Horloger pour l'autre, d'où sa phrase célèbre et, si je ne me trompe, sa participation à une loge franc-maçonne...

Il y a des loges FM déistes, d'autres croyantes et gnostiques, d'autres athées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 18:27

Arnaud Dumouch a écrit:
fredsinam a écrit:
nilamitp a écrit:

non-croyant déiste, ça ne veut rien dire, AD vient de l'inventer.

Je pense aussi
Flagrant délit de négation d'un dogme ! Laughing
Pour nier un dogme, il faudrait déjà que je comprenne ce que vous dites.

vous êtes tellement relativiste, qu'il est impossible de savoir de quoi vous parlez quand vous dites "foi" ou "croyant".

(suite)
alors je ne prétend pas avoir bien compris de l'extérieur toutes les foi(s) des autres, mais il me semble que dans l'ensemble des religions du mondes il y a des théistes, des déistes, des panthéistes, des philosophico-spirituels, des animistes etc.


Dernière édition par nilamitp le Lun 19 Sep 2011, 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 18:29

Doumé a écrit:
Voltaire ou Robespierre étaient déiste : culte de la déesse raison pour l'un, admiration du Grand Horloger pour l'autre, d'où sa phrase célèbre

En effet ils étaient déiste mais pour Arnaud "déiste=non croyant " et du coup je me demande ce qu'il entend par "croyant ou non croyant "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu   Lun 19 Sep 2011, 18:35

un déiste peut très bien être croyant au sens d'Arnaud Dumouch, puisque c'est quelqu'un qui croit au divin, donc en quelque chose de surnaturel.
alors un déiste non-croyant. pfff... c'est un peu l'inverse, il croirait pas au divin, mais le saurait par des A+B. pfff... incompréhensible son truc.


Dernière édition par nilamitp le Lun 19 Sep 2011, 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Assise 2011, la réunion inter-religieuse : ce qui est jeu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Benoit XVI:mise au point du pape sur la priere interreligieuse
» Le piton de la Fournaise sur l'île de la Réunion
» La nouvelle Église inter-religieuse - Tony Blair - le Nouvel Age
» Ensembles
» Mutations 2011 - dates ouverture AMIA inter-académique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: