DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sort des églises d'Egypte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Le sort des églises d'Egypte   Ven 16 Sep 2011, 13:31

Le sort des églises d'Egypte

Lu dans Daoudal Hebdo :

"Des musulmans font le blocus d’un village à majorité chrétienne, Elmarinab, dans la province d’Asouan. Ils exigent que l’église Saint-Georges soit dépouillée de tout ce qui peut la faire reconnaître comme une église, et ils menacent de la raser si les coptes n’obéissent pas. En attendant ils affament la population, et les autorités militaires ont dû dépêcher deux véhicules, le 9 septembre, pour permettre à deux coptes de faire parvenir de la nourriture. Sans toucher au blocus… L’église Saint-Georges avait été construite il y a un siècle, en terre. Elle menaçait ruine et constituait un tel danger que le gouverneur avait délivré un permis de construire pour sa reconstruction (fait rarissime), en juin 2010. Il avait donc également approuvé les plans de la nouvelle église. Mais, les travaux étant presque terminés, les musulmans ont commencé à manifester leur mécontentement.

Les manifestations ont pris de telles proportions que le 2 septembre fut organisée par les autorités une de ces fameuses « réunions de conciliation » qui ont pour but de faire accepter aux dhimmis les volontés des musulmans. Les coptes furent contraints d’accepter que soient enlevées de l’église les croix et les cloches (qui figurent sur le permis de construire) et les haut-parleurs extérieurs (ce qui est un fantasme, car aucune église copte n’en a). Le mardi suivant, les musulmans se réunirent devant l’église, pour exiger que l’on enlève aussi les six dômes. Or, si on enlève les dômes, l’église s’effondre… Mais il s’agit de supprimer tout ce qui peut permettre de reconnaître le bâtiment comme une église. Et les musulmans exigent qu’on l’appelle « foyer d’accueil ». Face à cette escalade, l’évêque d’Assouan a déclaré qu’il n’était pas question d’aller plus loin que ce qui avait été accepté lors de la réunion de conciliation « pour l’amour du pays, qui traverse une phase difficile ». Et il a lancé un avertissement à ceux qui « incitent à la violence sectaire », faisant appel à la sécurité militaire. Au matin du 9 septembre, deux blindés sont entrés dans le village, et le gouverneur militaire est venu en personne. Les musulmans ont prétendu que l’ancienne église n’était pas une église mais un foyer d’accueil, et que les coptes ne pouvaient donc que reconstruire un foyer d’accueil. Ces musulmans disaient être « les gens qui contrôlent les jeunes musulmans ». Du côté chrétien il y avait le curé, un prêtre de l’évêché, et des juristes, qui ont produit les documents officiels qui leur donnent raison. Les musulmans scandaient « Allahou Akbar », disant qu’ils allaient raser l’église. Les autorités préférèrent mettre fin à la réunion en promettant que « l’armée et les services de sécurité trouveraient une solution acceptable pour les deux parties avant de quitter le village ». La solution fut que les travaux sur l’église soient stoppés, qu’aucun office n’y soit célébré, et les musulmans étaient exhortés à ne pas se livrer à des violences…

L’association Egyptiens contre la discrimination religieuse a rapporté les faits auprès du cabinet du Premier ministre. Elle a publié une déclaration condamnant les projets de démolition des dômes de l’église et critiquant « l’évidente indifférence, pour ne pas dire la collusion, des fonctionnaires responsables de la sécurité ». Elle ajoute qu’elle tient le Conseil des armées pour responsable de tout atteinte aux coptes, à leurs propriétés (certaines récoltes ont déjà été incendiées) ou leur église, y inclus les cloches, les croix et les dômes. Naguib Gabriel, l’avocat qui dirige l’Union égyptienne des droits de l’homme, souligne que ce qui se passe à Elmarinab est un crime sur le plan du droit international. Il ajoute que « les Frères musulmans ont annoncé, juste après la révolution, qu’il sera désormais impossible de construire une nouvelle église en Egypte, et que les églises démolies ne seront jamais reconstruites, et que de même il n’y aura pas de croix sur les églises ni de cloches qui sonneront. » Je ne crois pas que les Frères musulmans aient annoncé cela publiquement. Mais il est fort possible qu’ils l’aient fait savoir à leurs affidés."

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le sort des églises d'Egypte   Mer 04 Juil 2012, 16:22

Toublant et inquétant, mais n'oublions pas que Notre Seigneur a TOUT dans ses mains, et qu'au moment voulu, IL FAIT DE SES ENNEMIS SON MARCHEPIED !!

Je connais plusieurs musulmans convertis, prions beaucoup, ils sont les ouvriers de la dernière heure et le monde sera dans l'étonnement à leur conversion à Notre Seigneur Jésus Christ, j'en suis convaincue !

Je pense que ces évènements sont un message de la Providence pour inciter les chrétiens à plus de sainteté, de ferveur, et aux tièdes ou aux apostats, en occident notamment, de revenir à l'Eglise de tout leur coeur !!!!

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sort des églises d'Egypte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Egypte: une reine sort de l'anonymat
» Prières spéciales pour et avec les Chrétiens d'Egypte
» 82 églises brûlées en 2 jours ! Égypte !
» Une ado croate sort du coma en parlant allemand
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: