DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les fêtes juives sont-elles périmées ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:16

Mister be a écrit:
Chris Prols a écrit:
Mister B a écrit:
Mais c'est une véritable obsession!

Si vous allez en Israël vous verrez d'innombrables synagogues aussi et dans les pays musulmans des mosquées qui témoignent aussi d'autant de ferveur que les Catholiques!

Vous oubliez que c'est vous catholiques qui l' a créée la réforme protestante!

Faudrait pas l'oublier,non plus!

Réforme protestante qui est un retour aux sources que vous devriez faire et non pas vous couper des racines nourriciaires comme vous l'avez fait

Parlez pour vous Julia concernant les aveugles

...

Qu'est-ce que vous osez dire là?

La matrice chrétienne est le Judaïsme pleinement définit par le Christ que je rappelle si en cas où on en douterait était juif,pleinement Juif!

Votre théologie de substitution ne servira à rien croyez le car sans Israël vous n'êtes rien!

Le salut viendra des Juifs et reprenez les épitres de Paul aux Galates 3,14Si vous croyez que Dieu a délaissé son Peuple au profit de l'Eglise de Rome, vous rêvez et êtes pleinement dans l'erreur

Les rituels juifs sont dépassés pour vous car vous préférez suivre des rites paiens selon les volontés non bibliques mais de Constantin et bien allez-y dans votre apostasie et vous osez nous donnez des leçons...mais gonflée quand même

Vous voyez? Vous voyez ce qui arrive avec votre oeucuménisme moderniste? Avec votre dialogue inter religieux? Il arrive ça:

Mister B a écrit:
Et c'est très bien d'être fidèle à ton église et si un jour je t'invite à prier avec moi dans ton église ou dans ma kahila, ce sera dans ta foi et tes croyances et moi dans les miennes...l'important est de louer le Seigneur

B, on va louer le Seigneur en égorgeant des poulets noirs au son d'une konga, vous êtes d'accord? Les vaudous louent bien leur dieu comme ça, non?

Et mettez-vous bien ceci dans la tête, B:

Saint Thomas, Q. 103 a écrit:
donc aujourd’hui il y aurait péché mortel à professer sa foi en disant que le Christ va naître, ce qui dans la bouche des anciens n’était que piété et vérité, de même on pécherait mortellement si l’on pratiquait aujourd’hui les observances cérémonielles où s’exprimait la piété et la foi des anciens. C’est la pensée de S. Augustin : “ Le Christ ne nous est plus promis comme devant naître, souffrir et ressusciter, tel que le proclamaient les sacrements anciens; on nous annonce qu’il est né, qu’il a souffert, qu’il est ressuscité, tel que le proclament désormais les sacrements d’aujourd’hui, accomplis par les chrétiens. ”

Vous pigez? Si vous pratiquez vos anciens rites hébraïques alors que vous professez en même temps que Jésus le Messie est déjà venu lors de Son Incarnation, vous péchez mortellement!!! C'est y clair?!?!

Si vous M'aimez, vous tiendrez Mes commandements.


Mettez ceci dans votre crane Prols, votre St Thomas n'est pas le Christ!
Comment osez-vous prétendre connaître votre religion sans connaître les racines:le Judaïsme!

Merci Chris :bisou:

B, en matière de catholicisme, vous êtes dans les ténèbres, donc nous nous osons professer notre foi, pleine et entière, car c'est Notre Seigneur qui l'a révélée à Son Eglise.

Comme le dit Saint Jean Chrisostome :
"dès que l'on s'écarte d'une saine interprétation de l'Ecriture (donnée par la Magistère catholique); et que l'on ne suit que son propre raisonnement, on déraisonne, et l'on soulève contre la vraie doctrine mille disputes inutiles et oiseuses"
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:17

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:25

julia a écrit:


Merci Chris :bisou:

B, en matière de catholicisme, vous êtes dans les ténèbres, donc nous nous osons professer notre foi, pleine et entière, car c'est Notre Seigneur qui l'a révélée à Son Eglise.

Comme le dit Saint Jean Chrisostome :
"dès que l'on s'écarte d'une saine interprétation de l'Ecriture (donnée par la Magistère catholique); et que l'on ne suit que son propre raisonnement, on déraisonne, et l'on soulève contre la vraie doctrine mille disputes inutiles et oiseuses"

Chère Julia, attention : tout dans les rites Juifs n'est pas périmé mais uniquement ce qui ANNONÇAIT LA VENUE DU CHRIST.

Le Sabbat, qui fête la création en 6 jours, peut tout à fait être fêté par les chrétiens le samedi, comme le fait la communauté des Béatitudes.

De plus, tout ce qui annonce le retour du Christ, cette fois dans la gloire, est valable dans le judaïsme et c'est d'ailleurs pour cela, dit saint Paul, que Dieu a voulu garder ce peuple intact et vivant jusqu'à la fin du monde.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mer 14 Sep 2011, 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
alouette



Féminin Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:37

de rien Mister be! je le pense vraiment.
je pense aussi que les hébreux était à même d'entendre l'appel de Yahvé parcequ'ils étaient nomades et que toute notion d'esclavagisme leur était insupportable.La captivité leur donnait envie de la liberté que Dieu leur offrait.
Aujourdh'ui nous avons perdu cette notion de captivité, car elle est devenue morale et psychologique dans ce monde. Nous sommes bien captifs quand nous n'aspirons pas à la liberté que Dieu nous offre et que nous n'avons pas l'Espérance .les dictats et menaces ne nous y conduisent pas, il y a en a tellement déjà pour vivre dans nos sociétés, n'en rajoutons pas! rendons grâce à Dieu pour les êtres libres que nous sommes lorsque nous rencontrons l'Espérance en Jésus, Il nous conduit vers les pâturages où le Père nous attend. Et chacun qui désire cette liberté empruntera peut être un itinéraire différent, encourageons nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:38

Arnaud Dumouch a écrit:
julia a écrit:


Merci Chris :bisou:

B, en matière de catholicisme, vous êtes dans les ténèbres, donc nous nous osons professer notre foi, pleine et entière, car c'est Notre Seigneur qui l'a révélée à Son Eglise.

Comme le dit Saint Jean Chrisostome :
"dès que l'on s'écarte d'une saine interprétation de l'Ecriture (donnée par la Magistère catholique); et que l'on ne suit que son propre raisonnement, on déraisonne, et l'on soulève contre la vraie doctrine mille disputes inutiles et oiseuses"

Chère Julia, attention : tout dans les rites Juifs n'est pas périmé mais uniquement ce qui ANNONÇAIT LA VENUE DU CHRIST.

Le Sabbat, qui fête la création en 6 jours, peut tout à fait être fêté par les chrétiens le samedi, comme le fait la communauté des Béatitudes.

De plus, tous ce qui annonce le retour du Christ, cette fois dans la gloire, est valable dans le judaïsme et c'est d'ailleurs pour cela, dit saint Paul, que Dieu a voulu garder ce peuple intact et vivant jusqu'à la fin du monde.

Cher Arnaud,

Je suis d'accord sur le fait que Dieu garde le peuple d'Israël dans son antique foi jusqu'à la fin du monde, et que leur coeur est scellé jusqu'au retour de Notre Seigneur (malgré de nombreuses conversions tout de même)

Par contre, pour le shabbat, je ne vois pas bien l'intérêt : le dimanche étant le jour de la résurection de Notre Seigneur, justement le point phare de la foi chrétienne.

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:40

.


Dernière édition par Chris Prols le Mer 14 Sep 2011, 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:41

julia a écrit:
Mister be a écrit:
Chris Prols a écrit:
Mister B a écrit:
Mais c'est une véritable obsession!

Si vous allez en Israël vous verrez d'innombrables synagogues aussi et dans les pays musulmans des mosquées qui témoignent aussi d'autant de ferveur que les Catholiques!

Vous oubliez que c'est vous catholiques qui l' a créée la réforme protestante!

Faudrait pas l'oublier,non plus!

Réforme protestante qui est un retour aux sources que vous devriez faire et non pas vous couper des racines nourriciaires comme vous l'avez fait

Parlez pour vous Julia concernant les aveugles

...

Qu'est-ce que vous osez dire là?

La matrice chrétienne est le Judaïsme pleinement définit par le Christ que je rappelle si en cas où on en douterait était juif,pleinement Juif!

Votre théologie de substitution ne servira à rien croyez le car sans Israël vous n'êtes rien!

Le salut viendra des Juifs et reprenez les épitres de Paul aux Galates 3,14Si vous croyez que Dieu a délaissé son Peuple au profit de l'Eglise de Rome, vous rêvez et êtes pleinement dans l'erreur

Les rituels juifs sont dépassés pour vous car vous préférez suivre des rites paiens selon les volontés non bibliques mais de Constantin et bien allez-y dans votre apostasie et vous osez nous donnez des leçons...mais gonflée quand même

Vous voyez? Vous voyez ce qui arrive avec votre oeucuménisme moderniste? Avec votre dialogue inter religieux? Il arrive ça:

Mister B a écrit:
Et c'est très bien d'être fidèle à ton église et si un jour je t'invite à prier avec moi dans ton église ou dans ma kahila, ce sera dans ta foi et tes croyances et moi dans les miennes...l'important est de louer le Seigneur

B, on va louer le Seigneur en égorgeant des poulets noirs au son d'une konga, vous êtes d'accord? Les vaudous louent bien leur dieu comme ça, non?

Et mettez-vous bien ceci dans la tête, B:

Saint Thomas, Q. 103 a écrit:
donc aujourd’hui il y aurait péché mortel à professer sa foi en disant que le Christ va naître, ce qui dans la bouche des anciens n’était que piété et vérité, de même on pécherait mortellement si l’on pratiquait aujourd’hui les observances cérémonielles où s’exprimait la piété et la foi des anciens. C’est la pensée de S. Augustin : “ Le Christ ne nous est plus promis comme devant naître, souffrir et ressusciter, tel que le proclamaient les sacrements anciens; on nous annonce qu’il est né, qu’il a souffert, qu’il est ressuscité, tel que le proclament désormais les sacrements d’aujourd’hui, accomplis par les chrétiens. ”

Vous pigez? Si vous pratiquez vos anciens rites hébraïques alors que vous professez en même temps que Jésus le Messie est déjà venu lors de Son Incarnation, vous péchez mortellement!!! C'est y clair?!?!

Si vous M'aimez, vous tiendrez Mes commandements.


Mettez ceci dans votre crane Prols, votre St Thomas n'est pas le Christ!
Comment osez-vous prétendre connaître votre religion sans connaître les racines:le Judaïsme!

Merci Chris :bisou:

B, en matière de catholicisme, vous êtes dans les ténèbres, donc nous nous osons professer notre foi, pleine et entière, car c'est Notre Seigneur qui l'a révélée à Son Eglise.

Comme le dit Saint Jean Chrisostome :
"dès que l'on s'écarte d'une saine interprétation de l'Ecriture (donnée par la Magistère catholique); et que l'on ne suit que son propre raisonnement, on déraisonne, et l'on soulève contre la vraie doctrine mille disputes inutiles et oiseuses"

Vous n'avez que le nom de Catholiques ...
Mon seul guide est Yéshoua Hamashiah qui est ma seule lumière
@Chris Prols:Qui sequitur me, non ambulat in tenebris Jn 8,12dicit Dominus
Doctrina Christi omnes doctrinas Sanctorum praecellit pour Julia
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:41

julia a écrit:


Par contre, pour le shabbat, je ne vois pas bien l'intérêt : le dimanche étant le jour de la résurection de Notre Seigneur, justement le point phare de la foi chrétienne.


Le Sabbat remercie Dieu pour nous avoir créés.

Le Dimanche remercie Dieu pour nous avoir sauvés.

Ces deux fêtes sont donc éternelles.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:44

Citation :
Le Sabbat, qui fête la création en 6 jours, peut tout à fait être fêté par les chrétiens le samedi, comme le fait la communauté des Béatitudes.

De l'air, j'étouffe!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:46

Chris Prols a écrit:
Citation :
Le Sabbat, qui fête la création en 6 jours, peut tout à fait être fêté par les chrétiens le samedi, comme le fait la communauté des Béatitudes.

De l'air, j'étouffe!!!

Beaucoup d'idiot étouffent puis meurent ! Ils n'arrivaient pas à comprendre qu'on peut encore remercier Dieu pour nous avoir créés ! Laughing


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:49

Et Pessah, vous fêtez?

Attention, pas Pâques, pessah.

???
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 17:50

Chris Prols a écrit:
Et Pessah, vous fêtez?

Attention, pas Pâques, pessah.

???

Non. Périmé. Cela annonçait la Pâque du Christ, sous forme charnelle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 18:01

Mais shabat, vous faites?
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 18:01

Je t'ai répondu sur l'autre fil Arnaud.
Je ne sais pas le remettre ici. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
alouette



Féminin Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 18:04

scratch mon mess de 17h 37 pour mister be devait etre dans le sujet"peut on suivre jésus sans...
mille excuses( suis distraite)ça fait un peu cheveu dans la soupe
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 18:12

Mister be a écrit:
julia a écrit:
Mister be a écrit:
Chris Prols a écrit:


Vous voyez? Vous voyez ce qui arrive avec votre oeucuménisme moderniste? Avec votre dialogue inter religieux? Il arrive ça:



B, on va louer le Seigneur en égorgeant des poulets noirs au son d'une konga, vous êtes d'accord? Les vaudous louent bien leur dieu comme ça, non?

Et mettez-vous bien ceci dans la tête, B:



Vous pigez? Si vous pratiquez vos anciens rites hébraïques alors que vous professez en même temps que Jésus le Messie est déjà venu lors de Son Incarnation, vous péchez mortellement!!! C'est y clair?!?!

Si vous M'aimez, vous tiendrez Mes commandements.


Mettez ceci dans votre crane Prols, votre St Thomas n'est pas le Christ!
Comment osez-vous prétendre connaître votre religion sans connaître les racines:le Judaïsme!

Merci Chris :bisou:

B, en matière de catholicisme, vous êtes dans les ténèbres, donc nous nous osons professer notre foi, pleine et entière, car c'est Notre Seigneur qui l'a révélée à Son Eglise.

Comme le dit Saint Jean Chrisostome :
"dès que l'on s'écarte d'une saine interprétation de l'Ecriture (donnée par la Magistère catholique); et que l'on ne suit que son propre raisonnement, on déraisonne, et l'on soulève contre la vraie doctrine mille disputes inutiles et oiseuses"

Vous n'avez que le nom de Catholiques ...
Mon seul guide est Yéshoua Hamashiah qui est ma seule lumière
@Chris Prols:Qui sequitur me, non ambulat in tenebris Jn 8,12dicit Dominus
Doctrina Christi omnes doctrinas Sanctorum praecellit pour Julia

Catholiques de nom ? Pourquoi ? parce que nous ne disons pas "amen" à vos idées ??

En fait, vous auriez voulu que nous nous extasiions sur vos origines juives, sur vos pratiques (mais vous n'êtes pas le premier juif converti tout de même)..et en même temps vous nous auriez convaincus que prier la Sainte Vierge, assister à la Sainte Messe, tout ça, c'était pas la peine...

Allons, B, vous devriez prendre du recul et ne pas prendre les choses de manière aussi affective, .

Pour vous : Sancta Dei Genetrix, Ora Pro Nobis

Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 18:37

Chris Prols a écrit:
Mais shabat, vous faites?
Approuvé par notre Saint Jean-Paul II
Cette liturgie du Shabbat, au sein de l'Eglise Catholique, est fait pour l'illumination d'Israël.
Elle commence le vendredi soir et se termine le samedi par les vêpres de la Résurrection.
Le Christ fêtait Shabbat.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 19:34

Hihihi Arnaud!

Avez-vous vraiment étudié le Docteur Commun? Non, passqu'il dit ceci:

S. Thomas, Q. 103 a écrit:
Le mystère de la rédemption du genre humain a été accompli à la passion du Christ lorsque le Seigneur déclara : “ Tout est consommé ” (Jn 19,30). C’est à ce moment que les dispositions légales durent cesser complètement, la réalité qu’elles figuraient étant désormais accomplie. Pour en témoigner, le voile du temple se déchira pendant la passion du Christ (Mt 27,51). Ainsi, avant la passion du Christ, alors que le Christ prêchait et faisait des miracles, la loi et l’Évangile marchaient de compagnie parce que déjà le mystère du Christ était inauguré, mais non encore accompli. C’est pourquoi, avant sa passion, le Seigneur ordonna aux lépreux d’observer les cérémonies légales.

Avant la passion du Christ, les observances légales n’étaient ni mortes, ni porteuses de mort. L’Évangile une fois promulgué, elles sont à la fois l’une et l’autre....

Le sabbat qui représentait la première création est remplacé par le dimanche qui rappelle la créature nouvelle, inaugurée à la résurrection du Christ. - Et aux autres fêtes succèdent également les fêtes de la loi nouvelle puisque les bienfaits accordés par Dieu au peuple d’Israël représentent ceux dont le Christ nous a gratifiés. La Pâque est remplacée par la fête de la passion et de la résurrection du Christ ; la Pentecôte, don de la loi ancienne, par une autre Pentecôte, don de la loi de l’Esprit de vie; la fête de la nouvelle lune, par la fête de la Bienheureuse Vierge en qui resplendit pour la première fois la lumière du soleil, c’est-à-dire du Christ, par une plénitude de grâce ; la fête des trompettes, par les fêtes des Apôtres ; la fête de l’Expiation, par celles des Martyrs et des Confesseurs ; la fête des Tentes par celle de la Dédicace de l’Église; celle enfin de l’Assemblée et de la Collecte, par la fête des Anges ou celle de la Toussaint.

Maintenant, pour Arc-en-ciel:

Vous dites:

Citation :
Cette liturgie du Shabbat (???) , au sein de l'Eglise Catholique (???!!!) , est fait pour l'illumination d'Israël.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais l'Eglise, dans sa liturgie du Vendredi Saint, fait une prière pour l'illumination des Juifs. Cela vous dit-il quelque chose?

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 19:55

julia a écrit:
Mister be a écrit:
julia a écrit:
Mister be a écrit:


Mettez ceci dans votre crane Prols, votre St Thomas n'est pas le Christ!
Comment osez-vous prétendre connaître votre religion sans connaître les racines:le Judaïsme!

Merci Chris :bisou:

B, en matière de catholicisme, vous êtes dans les ténèbres, donc nous nous osons professer notre foi, pleine et entière, car c'est Notre Seigneur qui l'a révélée à Son Eglise.

Comme le dit Saint Jean Chrisostome :
"dès que l'on s'écarte d'une saine interprétation de l'Ecriture (donnée par la Magistère catholique); et que l'on ne suit que son propre raisonnement, on déraisonne, et l'on soulève contre la vraie doctrine mille disputes inutiles et oiseuses"

Vous n'avez que le nom de Catholiques ...
Mon seul guide est Yéshoua Hamashiah qui est ma seule lumière
@Chris Prols:Qui sequitur me, non ambulat in tenebris Jn 8,12dicit Dominus
Doctrina Christi omnes doctrinas Sanctorum praecellit pour Julia

Catholiques de nom ? Pourquoi ? parce que nous ne disons pas "amen" à vos idées ??

En fait, vous auriez voulu que nous nous extasiions sur vos origines juives, sur vos pratiques (mais vous n'êtes pas le premier juif converti tout de même)..et en même temps vous nous auriez convaincus que prier la Sainte Vierge, assister à la Sainte Messe, tout ça, c'était pas la peine...

Allons, B, vous devriez prendre du recul et ne pas prendre les choses de manière aussi affective, .

Pour vous : Sancta Dei Genetrix, Ora Pro Nobis


Non Julia à cause du manque d'ouverture d'esprit et de coeur!
Je ne dis pas amen aux vôtres et je n'exige rien de vous!
Extasiez-vous devant votre Saint Sacrement,chère Julia et vos propos montrent bien combien vous êtes fermée aux autres et loin d'être universelle dans vos propos et vos attitudes!
Ne retournez pas la situation car vous ne trompez personne et je vous retourne le compliment ne soyez pas si affective ,chère Julia ...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 20:00

Arnaud Dumouch a écrit:
Chris Prols a écrit:
Et Pessah, vous fêtez?

Attention, pas Pâques, pessah.

???

Non. Périmé. Cela annonçait la Pâque du Christ, sous forme charnelle.



1. - La Pâque ("Pessah")
La Paque (ou " Pessah") signifie "passage", faisant allusion au "passage de l'Eternel" pour un jugement sur l'Egypte, tandis qu'Israël a été épargné à cause du sang placé sur les linteaux et les poteaux de leur maison, selon l'ordre de l'Eternel (Exode 12). Pâque fut un événement extraordinaire pour Israël : libération de l'esclavage par une intervention miraculeuse de Dieu et vie nouvelle de liberté sous la conduite du Seigneur, mais le signe distinctif de cette protection divine était "le sang de l'Agneau couvrant le peuple" : symbole prophétique du rachat et de la délivrance.

- Près de 20 siècles plus tard, en l'an 33 de notre ère et le jour même de la célébration de la Pâque, s'accomplissait exactement le sens prophétique de cette fête : Jésus (dont le nom hébreu est "Yéshoua"), l'Agneau de Dieu, était mis à mort sur une croix à Jérusalem... à l'heure même où, dans le Temple, était mis à mort l'Agneau Pascal du souvenir, pour chaque famille qui allait célébrer le " Séder ", le repas de la Pâque!.

-. Sa mort marquait la libération de tous ceux qui, l'ayant reconnu comme "l'Envoyé de Dieu", le "Messie " annoncé par les prophètes, ont compris que "son sang" les purifiait en les libérant de leurs péchés !.. - N'est-ce pas ce que le prophète Isaïe avait annoncé dans le 53e chapitre: ".. - semblable à un agneau qu'on mène à la boucherie - - - le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur "LUI ". - - "IL" a été frappé pour les péchés de mon peuple... "IL" a porté les péchés de beaucoup d'hommes et " IL " a intercédé pour les coupables. - - " (Isaïe 53 : 5, 7, 8 et 12).

- Aussi, pensant à cette similitude entre la sortie d'Égypte et la mort du Messie, l'Apôtre Simon Pierre s'écriait: " -. - vous avez été rachetés par le sang précieux de Christ (en hébreu: Mashiah Messie), comme d'un Agneau sans défaut et sans tache, prédestiné avant la fondation du monde et manifesté à la fin des temps..." (I Pierre 1:19 à 20); d'ailleurs, n'est-ce pas ce que le Talmud dit aussi: "Israël fut délivré de l'Égypte en "Nissan" (allusion à la Pâque
qui a lieu en Nissan, 1er mois de l'année); c'est aussi en Nissan qu'il sera racheté -(R.H il a = relevé sur Talmud de A. Cohen, page 419).

-La vraie libération de nos péchés ne peut se faire en essayant de se réformer ou se corriger, ce sont de vains efforts et nous sommes esclaves de nos
péchés ! Mais c'est le " Sang Précieux" de Yéshoua HaMashiah Jésus-Christ) l'Agneau de Dieu qui nous délivre parfaitement car, "sans effusion de sang il n'y a pas de pardon " dit l'écriture, et Dieu lui-même, prévoyant la mort expiatoire du Messie à Golgotha, a dit prophétiquement à Moïse ces paroles saisissantes de réalisme: " Le principe vital de la chair gît dans le sang et MOI je vous l'ai accordé sur l'autel pour procurer l'expiation, à vos personnes, car c'est le sang qui fait expiation pour la personne!..." (Lévitique 17: il - Version Zadok Kahn - Rabbinat Français).

- C'était une "vie nouvelle" qui commençait pour Israël, comme c'est aussi une "vie nouvelle"; un "recommencement", une "nouvelle naissance" pour celui qui accepte sa libération dans ce sang rédempteur. Voilà pourquoi Dieu a précisé à Israël: "Ce mois-ci (celui de Pâque) sera pour vous Le premier des mois de l'année" (Exode 12: 1 à 2). … mais alors pourquoi, en flagrante contradiction avec la Parole de Dieu, le Judaïsme, célèbre-t-il comme premier mois de l'année, celui qui en est le 7ème ?, faisant passer la fête des trompettes à la tête, et l'appelant même " Roch Hashana" (tête de l'année), déréglant ainsi tout le plan de Dieu avec une inconscience étonnante!

2.- La Fête des Pains sans levain
La Fête des Pains sans levain suit immédiatement Pâque et est souvent confondue avec elle, comme d'ailleurs la fête de la Gerbe des Prémices, que nous étudierons ensuite: toutes les trois ont leur place dans le calendrier prophétique de Dieu.

- La fête des pains sans levain commence le soir même, après l'immolation de l'Agneau, par le "Séder", c'est-à-dire le "Repas Pascal", au cours duquel les enfants d'Israël mangent du pain sans levain en souvenir de la sortie d'Egypte.
- Mais le symbole prophétique est bien plus important, car sur cette table de Pâque, près de l'Agneau cuit, trois "matsots" (pains sans levain) marquent par leur présence la grande réalité de cette fête de la délivrance et du salut.
- La tradition prétend que ces 3 pains superposés représentent: le Cohen, le Lévite et le Juif, ou bien Abraham, Isaac et Jacob; ces deux explications sont fausses, car l'Ecriture présente le levain comme le symbole du péché (à cause de sa fermentation) et nous savons tous que Cohen, Lévites, Juifs (ou même les trois patriarches) sont tous des pécheurs, donc ces pains sans levain doivent signifier quelque chose de plus important!
- Il semble que l'image prophétique sera plus claire, si nous nous rappelons que ces pains sont symbole de la Sainteté ; il est dit de l'Eternel : "Saint, Saint, Saint est l'Eternel des Armées, toute la terre est pleine de sa gloire " (Esaïe 6: 3), faisant écho à Apocalypse 4: 8 " ... Saint, Saint, Saint est le Seigneur Dieu (Adonai, Elohim); le Tout Puissant qui était, qui est et qui vient! ". Les rabbis d'autrefois ont souvent fait le rapprochement, dans leurs écrits, du "Nom" pluriel de "Elohim" (qu'il faudrait traduire "Dieux") avec les 3 "Séphirots " (" Manifestations " ou " Personnes ") de la Divinité; particulièrement dans l'un des livres les plus anciens du Judaïsme: le "Sépher Hazohar" ou "Livre de la Splendeur". Ils croyaient ainsi, bien qu'imparfaitement, la "Tri-Unité" de l'Eternel, exprimée tout au long de la Bible et que l'on retrouve d'une manière saisissante dans ces 3 pains sans levain!- Imaginons le rituel de ce Repas Pascal, tel qu'il se déroule encore de nos jours: le chef de famille saisit le pain du milieu, le brise en deux, remet une partie entre les deux autres, et l'autre moitié l'enveloppe dans une serviette blanche qu'il met sur son épaule comme s'il transportait quelqu'un, se dirige à l'extrémité de la table et là, soulevant la nappe, il place le demi-pain enveloppé, comme s'il ensevelissait quelqu'un. Plus tard, à la fin du repas, cette même moitié sera partagée et distribuée à toutes les personnes qui sont autour de la table et qui la mangent en l'appelant " le dessert des desserts" ou en hébreu " Aphikomen", mot mystérieux qui semble bien signifier "Je suis venu", mais dont l'étymologie signifie beaucoup plus : de "Aphik" qui signifie : fort, puissant, héros. [NDLR: Aphikomen, est un nom grec. Il est notre passé simple du verbe aphikneomai - afikneomai] - de "Kom" ou " Koman" qui signifie : se lever, venir, se réveiller, se relever, rétablir, redresser, régner.

- Savez-vous que, la veille de sa mort, Jésus a tenu à célébrer en avance le "Séder" et que bien entendu c'est de cette manière qu'il l'a fait, puis au moment de manger cet "Aphikomen" et boire la dernière coupe de vin, "la Coupe des délivrances", il leur dit, afin de faire pénétrer dans leur cœur la pensée cachée de ce symbolisme extraordinaire : "ceci est mon corps qui est donné pour vous, faites ceci en mémoire de moi, il prit de même la coupe après le souper et la leur donna en disant: cette coupe est la " Nouvelle Alliance" (Berith Hadasha) en mon sang qui est répandu pour vous" (Luc 22: 19 à 20).

- N'est-on pas frappé et bouleversé de reconnaître que ce pain, séparé des 2 autres, comme le " Messie " séparé de la Divinité, c'est bien Yéshoua que les nations appellent Jésus: Il a été mis à mort comme l'Agneau, frappé (comme ce pain) pour nos péchés, mis au tombeau dans un linceul. Mais par sa mort il est devenu le "dessert des desserts", le "pain de vie", la "manne cachée" exactement comme il l'avait dit: "Je suis le pain de vie... ma chair est vraiment une nourriture... celui qui me mange vivra par moi..." (Jean 6: 35, 55, 57), mais bien sûr il parlait symboliquement et il l'a précisé peu après en ajoutant: "Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie" Jean 6: 63).

- Ce "Kiddouch" du pain et du vin, devenu "Sainte-Cène" pour les disciples du Seigneur, marque pour celui qui a cru à l'efficacité du Sang de l'Agneau de Dieu, sa 2ème étape spirituelle après avoir été sauvé et pardonné de ses péchés, il y a nécessité pour lui de se nourrir du Seigneur et de sa Parole, afin d'éliminer le " vieux levain" (les péchés et mauvaises habitudes si tenaces), et l'Apôtre Paul dira à ce sujet: " Christ (le "Messie") notre Pâque a été immolé. Célébrons donc la fête non avec du vieux levain, non avec le levain de malice et méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité" (I Corinth. 5 : 7 à 8). Ainsi la fête des pains sans levain, c'est la consécration dans la sanctification... " sans laquelle nul ne verra le Seigneur..." (Hébreux 12 : 14).

3. - La Fête de la Gerbe des Prémices
La Fête de la Gerbe des Prémices, bien que faisant partie de la Pâque, est une 3e étape qui a son importance dans l'Histoire Prophétique du Plan de Dieu. En effet, ce 3e jour qui est, selon l'Ecriture, le lendemain du Shabbat (donc un dimanche), le Souverain Sacrificateur, dans le Temple, devait.... agiter de côté et d'autre, une gerbe, prémice de la moisson... " (Lévitique 23: 11 et 12 à 15).

- Encore ici le symbole est évident, quand on examine les faits tels qu'ils se sont produits: Yéchoua est mort le vendredi vers 15 heures puis enterré rapidement à cause de la Pâque qui allait commencer. Il est resté dans le tombeau pendant le Shabbat et le lendemain du Shabbat, tandis que dans le Temple le Souverain Sacrificateur agitait la gerbe (type de résurrection), le Messie Yéchoua sortait triomphalement du tombeau, le 3e jour, exactement comme le Lévitique le disait !

Quelle précision dans l'accomplissement des Décisions Divines!... " O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu !...
Que ses jugements sont insondables et ses voies incompréhensibles... c'est de Lui, par Lui et pour Lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen" (Romains 11 : 33, 36).- Cette résurrection de Yéchoua a été prophétisée par David qui a dit au Psaume 16:9.... mon corps repose en sécurité, car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, tu ne permettras pas que ton Bien-Aimé voit la corruption ". Il est évident que David ne parlait pas de lui-même puisque, comme tous les humains, son corps s'est désagrégé en poussière après sa mort, mais c'est la résurrection du Messie qu'il a annoncée prophétiquement (lire Actes 2 : 29 à 31). Plus de 500 personnes ont vu de leurs yeux le Seigneur après sa Résurrection (I Corinth. 15 : 6 à 7).

- Ainsi la 3e étape du croyant, après avoir été lavé de ses péchés et commencé une " vie nouvelle " de consécration et sainteté, sera donc de... devenir un "homme nouveau", en quelque sorte un "ressuscité"; une " nouvelle création" après la mort du "vieil homme". Le Messie Yéchoua a dit, parlant de lui-même: "...Si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul, mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruits" Jean 2 : 24)... .Les "fruits" étaient symbolisés par les épis de la gerbe que le Souverain Sacrificateur avait prophétiquement agité le 3e jour de Pâque!...

- Il en est de même pour le croyant, après être " mort à lui-même " il " naît de nouveau " pour une "vie nouvelle " !... Le rabbi Saül de Tarse, qu'on appelait Paul, disait: " Si quelqu'un est en Christ (le " Messie "), il est une nouvelle créature, les choses anciennes sont passées, voici toutes choses sont devenues nouvelles... " (II Corinth. 5 : 17).

Vraiment, Pâque est bien à sa place dans le 1er mois de l'année, par son importance spirituelle, prophétique et historique : la mort du Messie, sa vie offerte comme du pain, sa résurrection extraordinaire. Tout cela prend une valeur infinie dans la vie de celui qui croit en Dieu et sa Parole!... Yéchoua disait à juste raison ces mots, auxquels nous ferions bien de réfléchir: " Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples : vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira ! " (Jean 8 : 31).

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 20:11

Chris Prols a écrit:
Hihihi Arnaud!

Avez-vous vraiment étudié le Docteur Commun? Non, passqu'il dit ceci:

S. Thomas, Q. 103 a écrit:
Le mystère de la rédemption du genre humain a été accompli à la passion du Christ lorsque le Seigneur déclara : “ Tout est consommé ” (Jn 19,30). C’est à ce moment que les dispositions légales durent cesser complètement, la réalité qu’elles figuraient étant désormais accomplie. Pour en témoigner, le voile du temple se déchira pendant la passion du Christ (Mt 27,51). Ainsi, avant la passion du Christ, alors que le Christ prêchait et faisait des miracles, la loi et l’Évangile marchaient de compagnie parce que déjà le mystère du Christ était inauguré, mais non encore accompli. C’est pourquoi, avant sa passion, le Seigneur ordonna aux lépreux d’observer les cérémonies légales.

Avant la passion du Christ, les observances légales n’étaient ni mortes, ni porteuses de mort. L’Évangile une fois promulgué, elles sont à la fois l’une et l’autre....

Le sabbat qui représentait la première création est remplacé par le dimanche qui rappelle la créature nouvelle, inaugurée à la résurrection du Christ. - Et aux autres fêtes succèdent également les fêtes de la loi nouvelle puisque les bienfaits accordés par Dieu au peuple d’Israël représentent ceux dont le Christ nous a gratifiés. La Pâque est remplacée par la fête de la passion et de la résurrection du Christ ; la Pentecôte, don de la loi ancienne, par une autre Pentecôte, don de la loi de l’Esprit de vie; la fête de la nouvelle lune, par la fête de la Bienheureuse Vierge en qui resplendit pour la première fois la lumière du soleil, c’est-à-dire du Christ, par une plénitude de grâce ; la fête des trompettes, par les fêtes des Apôtres ; la fête de l’Expiation, par celles des Martyrs et des Confesseurs ; la fête des Tentes par celle de la Dédicace de l’Église; celle enfin de l’Assemblée et de la Collecte, par la fête des Anges ou celle de la Toussaint.
.


Le Sabbat n'est remplacé par le dimanche que dans une pratique des Eglises, puisqu'il est normal qu'on insiste sur ce qui spécifie le christianisme. Voilà ce que dit cet article de saint Thomas. Rien de plus.

Dans les faits et dans l'esprit, l'action de grâce pour la rédemption (= le dimanche) ne remplace en aucun cas l'action de grâce pour la création (= le sabbat). C'est comme si vous cessiez de fêter l'anniversaire de votre naissance sous prétexte que vous fêtez l'anniversaire de votre conversion. Ca, c'est une pratique des Témoins de Jéhovah, pas des catholiques.

Pour le comprendre, cher Chris Prolls, mettez votre cerveau !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 20:31

Chris Prols a écrit:
Hihihi Arnaud!

Avez-vous vraiment étudié le Docteur Commun? Non, passqu'il dit ceci:

S. Thomas, Q. 103 a écrit:
Le mystère de la rédemption du genre humain a été accompli à la passion du Christ lorsque le Seigneur déclara : “ Tout est consommé ” (Jn 19,30). C’est à ce moment que les dispositions légales durent cesser complètement, la réalité qu’elles figuraient étant désormais accomplie. Pour en témoigner, le voile du temple se déchira pendant la passion du Christ (Mt 27,51). Ainsi, avant la passion du Christ, alors que le Christ prêchait et faisait des miracles, la loi et l’Évangile marchaient de compagnie parce que déjà le mystère du Christ était inauguré, mais non encore accompli. C’est pourquoi, avant sa passion, le Seigneur ordonna aux lépreux d’observer les cérémonies légales.

Avant la passion du Christ, les observances légales n’étaient ni mortes, ni porteuses de mort. L’Évangile une fois promulgué, elles sont à la fois l’une et l’autre....

Le sabbat qui représentait la première création est remplacé par le dimanche qui rappelle la créature nouvelle, inaugurée à la résurrection du Christ. - Et aux autres fêtes succèdent également les fêtes de la loi nouvelle puisque les bienfaits accordés par Dieu au peuple d’Israël représentent ceux dont le Christ nous a gratifiés. La Pâque est remplacée par la fête de la passion et de la résurrection du Christ ; la Pentecôte, don de la loi ancienne, par une autre Pentecôte, don de la loi de l’Esprit de vie; la fête de la nouvelle lune, par la fête de la Bienheureuse Vierge en qui resplendit pour la première fois la lumière du soleil, c’est-à-dire du Christ, par une plénitude de grâce ; la fête des trompettes, par les fêtes des Apôtres ; la fête de l’Expiation, par celles des Martyrs et des Confesseurs ; la fête des Tentes par celle de la Dédicace de l’Église; celle enfin de l’Assemblée et de la Collecte, par la fête des Anges ou celle de la Toussaint.

Maintenant, pour Arc-en-ciel:

Vous dites:

Citation :
Cette liturgie du Shabbat (???) , au sein de l'Eglise Catholique (???!!!) , est fait pour l'illumination d'Israël.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais l'Eglise, dans sa liturgie du Vendredi Saint, fait une prière pour l'illumination des Juifs. Cela vous dit-il quelque chose?




Dommage que vous ne voyiez pas l'occurence entre la Pâque et Pâques...

Vous savez nous faisons la même prière aussi vous concernant mais ça change grâce à Paul VI
Prenez connaissance du colloque qui s'est déroulé à Bxl, le 11 novembre 2010 concernant les 12 points de Berlin et vous verrez les prodigieux pas vers une compréhension mutuelle entre Juifs et Chrétiens.Les efforts des Cardinaux Barbarin et Lustiger ainsi que des papes n'ont pas été inutiles...
Je pense que vous avez assez d'ouverture d'esprit pour cela???


Dernière édition par Mister be le Jeu 15 Sep 2011, 10:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 20:56

Oh n'ayez crainte Arnaud, mon cerveau est bien en place, suffisament pour prévenir les pauvres âmes du danger que vous leur faites courrir avec votre néologie dumouchienne.

Vous êtes au-delà du conciliaire, au-delà du modernisme. Vous êtes dumouchien, c'est cela votre religion.

J'en ai vu des ânes bâtés, mais des comme vous, c'est unique. Vous vous rendez compte que vous dites de plus en plus n'importe quoi? Non? Voyez plutôt:

Arnaud a écrit:
Dans les faits et dans l'esprit, l'action de grâce pour la rédemption (= le dimanche) ne remplace en aucun cas l'action de grâce pour la création (= le sabbat).

Sauf que Saint Thomas d'Aquin dit l'exact contraire:

Citation :
Le sabbat qui représentait la première création est remplacé par le dimanche qui rappelle la créature nouvelle, inaugurée à la résurrection du Christ.

Entre Saint Thomas et vous, franchement, je n'hésite pas une nanoseconde.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Mer 14 Sep 2011, 21:07

De fait, et de manière pratique, parce qu'on ne pouvait avoir deux jour fériés, il y a eu ce remplacement.

Mais ce que vous ne comprenez pas, visiblement, n'ayant pas mis votre cerveau, c'est que ce remplacement est PRATIQUE.

Il n'a rien à voir avec le remplacement de Pessah par la fête de Pâque, la seconde faisant disparaître la première qui en était l'image.

Mais je crois que votre fonctionnement intellectuel, fait de citation mal comprises, ne vous permet pas de comprendre ces choses simples.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 00:13

Mister be a écrit:
julia a écrit:
Mister be a écrit:
julia a écrit:


Merci Chris :bisou:

B, en matière de catholicisme, vous êtes dans les ténèbres, donc nous nous osons professer notre foi, pleine et entière, car c'est Notre Seigneur qui l'a révélée à Son Eglise.

Comme le dit Saint Jean Chrisostome :
"dès que l'on s'écarte d'une saine interprétation de l'Ecriture (donnée par la Magistère catholique); et que l'on ne suit que son propre raisonnement, on déraisonne, et l'on soulève contre la vraie doctrine mille disputes inutiles et oiseuses"

Vous n'avez que le nom de Catholiques ...
Mon seul guide est Yéshoua Hamashiah qui est ma seule lumière
@Chris Prols:Qui sequitur me, non ambulat in tenebris Jn 8,12dicit Dominus
Doctrina Christi omnes doctrinas Sanctorum praecellit pour Julia

Catholiques de nom ? Pourquoi ? parce que nous ne disons pas "amen" à vos idées ??

En fait, vous auriez voulu que nous nous extasiions sur vos origines juives, sur vos pratiques (mais vous n'êtes pas le premier juif converti tout de même)..et en même temps vous nous auriez convaincus que prier la Sainte Vierge, assister à la Sainte Messe, tout ça, c'était pas la peine...

Allons, B, vous devriez prendre du recul et ne pas prendre les choses de manière aussi affective, .

Pour vous : Sancta Dei Genetrix, Ora Pro Nobis


Non Julia à cause du manque d'ouverture d'esprit et de coeur!
Je ne dis pas amen aux vôtres et je n'exige rien de vous!
Extasiez-vous devant votre Saint Sacrement,chère Julia et vos propos montrent bien combien vous êtes fermée aux autres et loin d'être universelle dans vos propos et vos attitudes!
Ne retournez pas la situation car vous ne trompez personne et je vous retourne le compliment ne soyez pas si affective ,chère Julia ...

Elle est bien bonne !!

Vous venez "dialoguer" sur un forum catholique, en même temps vous traitez le Saint Nom de Marie d'idôlatrie, vous dites que vous n'avez nul besoin de l'Eglise instituée par Notre Seigneur lui-même, ni de ses sacrements, que le scapulaire du Mont Carmel, dont vous ignorez tout, est un "bout de chiffon", BREF, vous manquez TOTALEMENT d'ouverture d'esprit, vous ne voulez que mettre en valeur vos théories (j'en veux pour preuve l'interminable page que vous venez de nous coller ci-dessus, pourriez-vous au moins synthétiser vos informations ?), et vous parlez surtout très mal de notre foi catholique.

Alors ouvrez votre coeur, apprenez à connaître la Très Sainte Mère de Dieu, qui est Israël en chair, comprenez que notre religion est une religion REVELEE, et que Notre Seigneur Jésus-Christ est TRES HAUT DESSUS de la bible !!!
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 00:27

julia a écrit:

Elle est bien bonne !!
Vous venez "dialoguer" sur un forum catholique, en même temps vous traitez le Saint Nom de Marie d'idôlatrie, vous dites que vous n'avez nul besoin de l'Eglise instituée par Notre Seigneur lui-même, ni de ses sacrements, que le scapulaire du Mont Carmel, dont vous ignorez tout, est un "bout de chiffon", BREF, vous manquez TOTALEMENT d'ouverture d'esprit, vous ne voulez que mettre en valeur vos théories (j'en veux pour preuve l'interminable page que vous venez de nous coller ci-dessus, pourriez-vous au moins synthétiser vos informations ?), et vous parlez surtout très mal de notre foi catholique.
Alors ouvrez votre coeur, apprenez à connaître la Très Sainte Mère de Dieu, qui est Israël en chair, comprenez que notre religion est une religion REVELEE, et que Notre Seigneur Jésus-Christ est TRES HAUT DESSUS de la bible !!!
Pour la longueur, je vous suis totalement, ma chère Julia. La prose de M. Bee est souvent indigeste.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 00:34

Indigeste et souvent orientée pour discréditer la foi catholique et ses sacrements...

Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 01:04

SHABBAT
Pourquoi et comment une famille chrétienne peut-elle accueillir le Shabbat ?
(On prononcera « chabbat », car la première lettre de Shabbat est un chin en Hébreu)

. La difficulté, c'est que la plupart des familles n'ont pas de modèle de liturgie familiale. Une
transmission est coupée. Le chemin va être long avant que l'expérience des familles chrétiennes permette de doter chaque fête liturgique d'un corps d'usages beaux et évocateurs, susceptibles de porter la prière de tous. Mais il faut commencer...et pour cela la prière juive et familiale du Shabbat est un modèle.

Cette prière, transmise par le Judaïsme, doit être aussi celle des chrétiens car elle appartient à l’humanité croyante au Dieu d’Abraham et pas seulement aux Juifs.

Le Shabbat a été donné pour l’humanité avant la naissance d’Israël – Genèse chapitre 2
verset 1/3. Mais ce fut la vocation d’Israël, peuple élu du Seigneur, d’en garder la mémoire
vivante et de nous la transmettre. Alors accueillons ce don de Dieu.. !

. Pour nous chrétiens, Jésus a accompli le Shabbat par sa mort et sa Résurrection. C’est dans cette lumière de l’accomplissement messianique que nous pouvons accueillir le Shabbat, le vendredi soir ( sinon à défaut le samedi soir).

De plus, Jésus a dit qu’il était Maître du Shabbat,
que le Shabbat était fait pour l’homme. Jésus enseignait et guérissait les malades ce jour là.

Il a respecté le Shabbat lors de sa mise au tombeau et Il est ressuscité après la fin de Shabbat pour un Shabbat éternel.
En effet le dimanche nous recevrons par l’Eucharistie ( avec le pain et le vin consacrés) le don de la Vie éternelle

. Le Shabbat (samedi) est une rupture et une cessation du travail de la semaine. Ce 7ème jour est mis à part et béni par Dieu. Il y eut un soir et il y eut un matin, donc ce jour du samedi commence le vendredi soir.

Ce jour béni du Shabbat est le 4ème des dix commandements : « Tu sanctifieras le 7ème jour, qui sera le jour du repos ». Nous l’avons traduit souvent par « sanctifier le jour du Seigneur » en pensant au dimanche !
Si nous perdons le sens du dimanche, jour de la résurrection, c’est parce ce 7ème jour n’est plus sanctifié par les chrétiens selon le 4ème commandement biblique.


Le Shabbat est jour de repos et de guérison de Jésus dans son peuple. Et ce repos nous permet d’accueillir le sens et la valeur du Dimanche, jour de la résurrection, alors ainsi nous sanctifierons tous nos dimanches.

. Célébrer l’entrée en Shabbat ( Kabalat Shabbat en Hébreu), c’est inviter, en esprit, votre famille au Shabbat de la Sainte famille de Nazareth et accueillir le repos et la paix de Dieu. Ayons conscience qu’il ne s’agit pas de rentrer dans la complexification progressive de la liturgie juive du Shabbat, mais de vivre l’essence de la spiritualité divine accomplie par Jésus.

Faisons-le en communion avec Israël, avec la Sainte Famille de Nazareth : Joseph, Marie et l’Enfant Jésus et les apôtres qui l’ont vécu chaque semaine. C’est le temps privilégié de guérison des blessures familiales, du pardon et de la réconciliation des manquements d’amour vécus la semaine.


Nous pouvons vivre la liturgie du Shabbat, dans les communautés des béatitudes (je rappelle que c'est une communauté catholique reconnue et qui a été accueillie par notre grand et Saint Jean-Paul II.)

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 01:08

julia a écrit:
Mister be a écrit:
julia a écrit:
Mister be a écrit:


Vous n'avez que le nom de Catholiques ...
Mon seul guide est Yéshoua Hamashiah qui est ma seule lumière
@Chris Prols:Qui sequitur me, non ambulat in tenebris Jn 8,12dicit Dominus
Doctrina Christi omnes doctrinas Sanctorum praecellit pour Julia

Catholiques de nom ? Pourquoi ? parce que nous ne disons pas "amen" à vos idées ??

En fait, vous auriez voulu que nous nous extasiions sur vos origines juives, sur vos pratiques (mais vous n'êtes pas le premier juif converti tout de même)..et en même temps vous nous auriez convaincus que prier la Sainte Vierge, assister à la Sainte Messe, tout ça, c'était pas la peine...

Allons, B, vous devriez prendre du recul et ne pas prendre les choses de manière aussi affective, .

Pour vous : Sancta Dei Genetrix, Ora Pro Nobis


Non Julia à cause du manque d'ouverture d'esprit et de coeur!
Je ne dis pas amen aux vôtres et je n'exige rien de vous!
Extasiez-vous devant votre Saint Sacrement,chère Julia et vos propos montrent bien combien vous êtes fermée aux autres et loin d'être universelle dans vos propos et vos attitudes!
Ne retournez pas la situation car vous ne trompez personne et je vous retourne le compliment ne soyez pas si affective ,chère Julia ...

Elle est bien bonne !!

Vous venez "dialoguer" sur un forum catholique, en même temps vous traitez le Saint Nom de Marie d'idôlatrie, vous dites que vous n'avez nul besoin de l'Eglise instituée par Notre Seigneur lui-même, ni de ses sacrements, que le scapulaire du Mont Carmel, dont vous ignorez tout, est un "bout de chiffon", BREF, vous manquez TOTALEMENT d'ouverture d'esprit, vous ne voulez que mettre en valeur vos théories (j'en veux pour preuve l'interminable page que vous venez de nous coller ci-dessus, pourriez-vous au moins synthétiser vos informations ?), et vous parlez surtout très mal de notre foi catholique.

Alors ouvrez votre coeur, apprenez à connaître la Très Sainte Mère de Dieu, qui est Israël en chair, comprenez que notre religion est une religion REVELEE, et que Notre Seigneur Jésus-Christ est TRES HAUT DESSUS de la bible !!!

Très chère Julia,
Ce n'est pas le nom de Marie qui est idôlatrie mais ceux qui lui vénère un culte alors que le commandement est clair à ce sujet!
Je dis que j'ai une église et que je n'ai pas besoin de la vôtre,Julia mais certainement pas l'Eglise du Christ qui n'a rien à voir avec l'église que vous me proposez!
Si je manque d'ouverture d'esprit et bien on est deux dans ce cas or ce n'est pas ce que j'entends autour de moi!
Je signale simplement que vos croyances ne sont pas les miennes et c'est ce qui vous dérange et à l'inverse de vous,Julia,je ne fais pas de prosélytisme mais je vous invite à relire la Bible et mettre votre foi en concordance avec elle.
Il ne me semble pas que j'ai la prétention de mettre mes théories qui sont appuyées sur la Bible et non dictées en avant..
Je reconnais que l'étude sur le shabbat car je ne fais pas shabbat pour le plaisir de faire shabbat bien que ce soit une grande joie de le faire mais mes actes sont étudiées à la lumière des Ecritures,c'est ce que j'ai voulu démontrer maladroitement c'est vrai mais je n'ai pas à parler de votre foi catholique,je témoigne parfois de la mienne et rien de plus...
Et vous recommencez à faire du prosélytisme avec votre sainte mère qui n'est pas plus sainte que la mienne et dont le dogme n'est qu'un dogme humain et que votre vierge n'est certainement pas Israël,c'est une affubulation...
Croyez aussi que votre religion est la mienne qui est aussi révélée,chère Julia et sachez que les Juifs n'ont pas à être convertis car le Christianisme est une branche du Judaïsme...
Votre religion est tirée de la nôtre et Yéshoua Hamashiah est la Bible,la Torah incarnée donc oui au dessus d'elle c'est certain!
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 01:16

Désolée, mais vous faites bel et bien du prosélytisme sur ce forum.

Pour ce qui est de la Très Sainte Mère de Dieu, il est clair que vous n'avez pas encore reçu la foi pleine et entière de l'alliance Nouvelle et Eternelle : vous ne connaissez pas non plus l'importante cruciale pour le salut du monde du Très Saint Sacrifice de la Messe, enfin, tout cela viendra, il le faudra bien...

Voilà une belle messe tridentine, pour vous donner une idée du vrai culte au Dieu Vivant :

http://www.youtube.com/watch?v=oU_s-yrrY7o
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 01:28

Poisson a écrit:
julia a écrit:

Elle est bien bonne !!
Vous venez "dialoguer" sur un forum catholique, en même temps vous traitez le Saint Nom de Marie d'idôlatrie, vous dites que vous n'avez nul besoin de l'Eglise instituée par Notre Seigneur lui-même, ni de ses sacrements, que le scapulaire du Mont Carmel, dont vous ignorez tout, est un "bout de chiffon", BREF, vous manquez TOTALEMENT d'ouverture d'esprit, vous ne voulez que mettre en valeur vos théories (j'en veux pour preuve l'interminable page que vous venez de nous coller ci-dessus, pourriez-vous au moins synthétiser vos informations ?), et vous parlez surtout très mal de notre foi catholique.
Alors ouvrez votre coeur, apprenez à connaître la Très Sainte Mère de Dieu, qui est Israël en chair, comprenez que notre religion est une religion REVELEE, et que Notre Seigneur Jésus-Christ est TRES HAUT DESSUS de la bible !!!
Pour la longueur, je vous suis totalement, ma chère Julia. La prose de M. Bee est souvent indigeste.

Je vous pri de bien vouloir m'excuser j'essayerai d'être plus concis si ce que j'ai à dire vous intéresse...
Je démontrais texte à l'appuyque le shabbat est un commandement de D.ieu à observer car faisant partie de l'Alliance de Moïse non abolie par le Christ sur la croix comme on le laisse supposer mais pleinement accomplie par Yéshoua
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 01:32

julia a écrit:
Indigeste et souvent orientée pour discréditer la foi catholique et ses sacrements...


Je ne discrédite rien mais quand on prétend que sa religion, ses croyances et rites... sont au dessus des autres,Julia,on est irrépprochable sur la conformité du seul guide que nous ayons:LA BIBLE
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 01:37

Arc-en-Ciel a écrit:
SHABBAT
Pourquoi et comment une famille chrétienne peut-elle accueillir le Shabbat ?
(On prononcera « chabbat », car la première lettre de Shabbat est un chin en Hébreu)

. La difficulté, c'est que la plupart des familles n'ont pas de modèle de liturgie familiale. Une
transmission est coupée. Le chemin va être long avant que l'expérience des familles chrétiennes permette de doter chaque fête liturgique d'un corps d'usages beaux et évocateurs, susceptibles de porter la prière de tous. Mais il faut commencer...et pour cela la prière juive et familiale du Shabbat est un modèle.

Cette prière, transmise par le Judaïsme, doit être aussi celle des chrétiens car elle appartient à l’humanité croyante au Dieu d’Abraham et pas seulement aux Juifs.

Le Shabbat a été donné pour l’humanité avant la naissance d’Israël – Genèse chapitre 2
verset 1/3. Mais ce fut la vocation d’Israël, peuple élu du Seigneur, d’en garder la mémoire
vivante et de nous la transmettre. Alors accueillons ce don de Dieu.. !

. Pour nous chrétiens, Jésus a accompli le Shabbat par sa mort et sa Résurrection. C’est dans cette lumière de l’accomplissement messianique que nous pouvons accueillir le Shabbat, le vendredi soir ( sinon à défaut le samedi soir).

De plus, Jésus a dit qu’il était Maître du Shabbat,
que le Shabbat était fait pour l’homme. Jésus enseignait et guérissait les malades ce jour là.

Il a respecté le Shabbat lors de sa mise au tombeau et Il est ressuscité après la fin de Shabbat pour un Shabbat éternel.
En effet le dimanche nous recevrons par l’Eucharistie ( avec le pain et le vin consacrés) le don de la Vie éternelle

. Le Shabbat (samedi) est une rupture et une cessation du travail de la semaine. Ce 7ème jour est mis à part et béni par Dieu. Il y eut un soir et il y eut un matin, donc ce jour du samedi commence le vendredi soir.

Ce jour béni du Shabbat est le 4ème des dix commandements : « Tu sanctifieras le 7ème jour, qui sera le jour du repos ». Nous l’avons traduit souvent par « sanctifier le jour du Seigneur » en pensant au dimanche !
Si nous perdons le sens du dimanche, jour de la résurrection, c’est parce ce 7ème jour n’est plus sanctifié par les chrétiens selon le 4ème commandement biblique.


Le Shabbat est jour de repos et de guérison de Jésus dans son peuple. Et ce repos nous permet d’accueillir le sens et la valeur du Dimanche, jour de la résurrection, alors ainsi nous sanctifierons tous nos dimanches.

. Célébrer l’entrée en Shabbat ( Kabalat Shabbat en Hébreu), c’est inviter, en esprit, votre famille au Shabbat de la Sainte famille de Nazareth et accueillir le repos et la paix de Dieu. Ayons conscience qu’il ne s’agit pas de rentrer dans la complexification progressive de la liturgie juive du Shabbat, mais de vivre l’essence de la spiritualité divine accomplie par Jésus.

Faisons-le en communion avec Israël, avec la Sainte Famille de Nazareth : Joseph, Marie et l’Enfant Jésus et les apôtres qui l’ont vécu chaque semaine. C’est le temps privilégié de guérison des blessures familiales, du pardon et de la réconciliation des manquements d’amour vécus la semaine.


Nous pouvons vivre la liturgie du Shabbat, dans les communautés des béatitudes (je rappelle que c'est une communauté catholique reconnue et qui a été accueillie par notre grand et Saint Jean-Paul II.)


prière :bisou:

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 01:51

julia a écrit:
Désolée, mais vous faites bel et bien du prosélytisme sur ce forum.

Pour ce qui est de la Très Sainte Mère de Dieu, il est clair que vous n'avez pas encore reçu la foi pleine et entière de l'alliance Nouvelle et Eternelle : vous ne connaissez pas non plus l'importante cruciale pour le salut du monde du Très Saint Sacrifice de la Messe, enfin, tout cela viendra, il le faudra bien...

Voilà une belle messe tridentine, pour vous donner une idée du vrai culte au Dieu Vivant :

http://www.youtube.com/watch?v=oU_s-yrrY7o

Vous dites n'importe quoi!
Pas besoin de vous convertir c'est déjà fait et en plus nous avons le même patron...
Quant à vos croyances,ce sont les vôtres Julia pas les miennes et occupez vous de votre foi et pas de celle des autres,D.ieu sait de quoi nous avons besoin et en plus vous osez dire à un Juif qu'il ne connaît pas l'importance du Salut du Monde,lui qui est issu du Peuple élu,choisi par D.ieu Basketball
Le Très Saint Sacrifice a été fait une fois pour toute il y a deux mille ans...
Votre messe tridentine est très belle mais obsolète...Il y a vativan II depuis,vous ne le saviez pas?
Allez vous coucher il est l'heure,je vous souhaite de beaux rêves
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 01:52

Mister be a écrit:
.
Il ne me semble pas que j'ai la prétention de mettre mes théories qui sont appuyées sur la Bible et non dictées en avant..
Je reconnais que l'étude sur le shabbat car je ne fais pas shabbat pour le plaisir de faire shabbat bien que ce soit une grande joie de le faire mais mes actes sont étudiées à la lumière des Ecritures,c'est ce que j'ai voulu démontrer maladroitement c'est vrai mais je n'ai pas à parler de votre foi catholique,je témoigne parfois de la mienne et rien de plus...!

Cher Mister be,

Comment vous l'israélite, habitué dès l'enfance à rester soumis, pour le sens de l'Ecriture, à l'autorité de la synagogue, pourrait-il, s'il a le bonheur de reconnaître Jésus-Christ pour son Messie, se faire la liberté présomptueuse qui donnent aux plus ignorants, aux plus idiots, le droit de prononcer en arbitres souverains sur les questions les plus ardues en livrant la parole de Dieu au faible jugement de l'homme ? Un Rabbi disait dans son Grand Livre des'préceptes : « Si Dieu n'avait pas donné à Moïse l'explication orale de la loi (qui constitue la tradition orale), elle ne serait qu'obscurité et cécité.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 10:26

Chris Prols a écrit:
Oh n'ayez crainte Arnaud, mon cerveau est bien en place, suffisament pour prévenir les pauvres âmes du danger que vous leur faites courrir avec votre néologie dumouchienne.

Vous êtes au-delà du conciliaire, au-delà du modernisme. Vous êtes dumouchien, c'est cela votre religion.

J'en ai vu des ânes bâtés, mais des comme vous, c'est unique. Vous vous rendez compte que vous dites de plus en plus n'importe quoi? Non? Voyez plutôt:

Arnaud a écrit:
Dans les faits et dans l'esprit, l'action de grâce pour la rédemption (= le dimanche) ne remplace en aucun cas l'action de grâce pour la création (= le sabbat).

Sauf que Saint Thomas d'Aquin dit l'exact contraire:

Citation :
Le sabbat qui représentait la première création est remplacé par le dimanche qui rappelle la créature nouvelle, inaugurée à la résurrection du Christ.

Entre Saint Thomas et vous, franchement, je n'hésite pas une nanoseconde.

Entre la Bible et St Thomas moi non plus je n'hésite pas!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 11:00

Rex Tremendae a écrit:
Mister be a écrit:
.
Il ne me semble pas que j'ai la prétention de mettre mes théories qui sont appuyées sur la Bible et non dictées en avant..
Je reconnais que l'étude sur le shabbat car je ne fais pas shabbat pour le plaisir de faire shabbat bien que ce soit une grande joie de le faire mais mes actes sont étudiées à la lumière des Ecritures,c'est ce que j'ai voulu démontrer maladroitement c'est vrai mais je n'ai pas à parler de votre foi catholique,je témoigne parfois de la mienne et rien de plus...!

Cher Mister be,

Comment vous l'israélite, habitué dès l'enfance à rester soumis, pour le sens de l'Ecriture, à l'autorité de la synagogue, pourrait-il, s'il a le bonheur de reconnaître Jésus-Christ pour son Messie, se faire la liberté présomptueuse qui donnent aux plus ignorants, aux plus idiots, le droit de prononcer en arbitres souverains sur les questions les plus ardues en livrant la parole de Dieu au faible jugement de l'homme ? Un Rabbi disait dans son Grand Livre des'préceptes : « Si Dieu n'avait pas donné à Moïse l'explication orale de la loi (qui constitue la tradition orale), elle ne serait qu'obscurité et cécité.

Cher Rex,

Vous avez plusieurs personnes!
certaines désirent être soumises(Beaucoup sont restés en esclavage en Egypte)
D'autres s'essayent à la liberté mais les chaînes de celle-ci sont parfois bien lourdes(Beaucoup aussi ont désirés retourner en Egypte quand il était dans le désert)
Et enfin il y a ceux qui se libèrent vraiment...Vous transposez ceci d'une manière psychologique et ontologique
L'Israélite est quelqu'un de têtu,le Seigneur dit même de son Peuple qu'il a la nuque raide et C'est parce qu'il a la qualité de ses défauts,il existe encore aujourd'hui...
Donc c'est un rebel dans l'âme avec des niveaux dans sa rebellion(Un Zélote n'est pas un essénien!)d'où la nécessité de faire des allliances
Si certains ont rencontré le Christ c'est à travers les Ecritures qui attestent que Yéshoua est bien le Mashiah
Mais ce qui le caractérise est le fait de donner un sens à sa vie et à sa rebellion qui est à la fois basée sur sa foi.Il doit faire l'adéquation entre ce qu'il vit et ce qu'il croit!
Mais avant tout c'est un vecteur de D.ieu qui agit à travers lui et lorsqu'il se soumet,l'Israélite,dans librement laissant entrer et guider par Rouah hakkodesh(Esprit Saint)
Votre Rabbi a raison car D.ieu est ineffable et a besoin de l'Homme pour se révéler et à qui Il se révèle? Généralement aux plus faibles,aux idiots,aux anawim...relisez le sermont sur la Montagne
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 11:21

Mister be a écrit:
julia a écrit:
Désolée, mais vous faites bel et bien du prosélytisme sur ce forum.

Pour ce qui est de la Très Sainte Mère de Dieu, il est clair que vous n'avez pas encore reçu la foi pleine et entière de l'alliance Nouvelle et Eternelle : vous ne connaissez pas non plus l'importante cruciale pour le salut du monde du Très Saint Sacrifice de la Messe, enfin, tout cela viendra, il le faudra bien...

Voilà une belle messe tridentine, pour vous donner une idée du vrai culte au Dieu Vivant :

http://www.youtube.com/watch?v=oU_s-yrrY7o

Vous dites n'importe quoi!
Pas besoin de vous convertir c'est déjà fait et en plus nous avons le même patron...
Quant à vos croyances,ce sont les vôtres Julia pas les miennes et occupez vous de votre foi et pas de celle des autres,D.ieu sait de quoi nous avons besoin et en plus vous osez dire à un Juif qu'il ne connaît pas l'importance du Salut du Monde,lui qui est issu du Peuple élu,choisi par D.ieu Basketball
Le Très Saint Sacrifice a été fait une fois pour toute il y a deux mille ans...
Votre messe tridentine est très belle mais obsolète...Il y a vativan II depuis,vous ne le saviez pas?
Allez vous coucher il est l'heure,je vous souhaite de beaux rêves

Vous dites n'importe quoi : je vous cite, typique de la personne à court d''arguments !!

Pour la messe tridentine, mettez-vous au parfum, Mister B, c'est la préférée du pape, celle qu'il encourage, et elle se pratique toujours dans la Sainte Eglise (et de plus en plus).

Oui, la religion catholique et sa théologie sont la Vérité pleine et entière que Notre Seigneur a révélée.

"Dès que l'on s'écarte des règles d'une saine interprétation de l'Ecriture, écrit Saint Jean Chysostome, et que l'on suit son propre raisonnement, on déraisonne, et l'on soulève contre la saine doctrine mille disputes inutiles et oiseuses"


Vous ne convaincrez personne ici des théories juives messianique, désolée, nous avons plus et mieux, et surtout nous avons la SAINTE MESSE; source et sommet de la Vie chrétienne, où le Dieu immortel se donne en nourriture pour que nous ayons la Vie Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 11:55

Mais non je ne suis pas à court d'arguments mais vous retournez le bac sur le cochon...Vous m'attribuez vos propres attitudes!
Dites-moi en quoi je fais du prosélytisme et comment...comme vous en voulant à tout prix que j'adhère à vos cultes qui ne sont pas bibliques,allons sois sérieuse!
Que Chacun reste dans ses convictions!
La messe tridentine est très belle mais n'est que très belle!Question de goût chère Julia...Je préfère un culte dans une langue que je connais et par pour sa beauté mais pour ce qu'il m'apporte et je le répète en latin puique vous aimez ça:

Doctrina Christi omnes doctrinas Sanctorum praecellit, Julia

Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 12:03

Si vous ne la trouvez "que belle", c'est que vous n'avez pas accès à ses trésors cachés et ses vérités profondes...votre jugement est superficiel
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 12:40

julia a écrit:
Si vous ne la trouvez "que belle", c'est que vous n'avez pas accès à ses trésors cachés et ses vérités profondes...votre jugement est superficiel

Bah si vous le dites mais j'ai peut être accès à d'autres trésors dont vous n'avez pas accès...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 13:16

Bref, on doit profiter des mêmes trésors des deux côtés. Smile
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 13:23

Mister be a écrit:
julia a écrit:
Si vous ne la trouvez "que belle", c'est que vous n'avez pas accès à ses trésors cachés et ses vérités profondes...votre jugement est superficiel

Bah si vous le dites mais j'ai peut être accès à d'autres trésors dont vous n'avez pas accès...

Je bénéficie des trésors que la Sainte Eglise me donne, et ils sont si nombreux que ma vie ne suffirait pas pour les connaître tous.

Aussi, je ne regarde ni à droite, ni à gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 13:29

Oui Simon et le trésor que nous ayons de chaque côté réside en la présence et dans la foi dans notre Adonaî-Yéshoua Hamashiah(Seigneur Jésus Christ)
Pour revenir au sujet les fêtes juives sont généralement les fêtes de l'Eternel...C'est l'Eternel qui nous convie à ses fêtes...Nous pouvons avoir nos propres fêtes mais ne pas manquer les 7 fêtes de l'Eternel maintenant si on les manque ça ne change rien au Salut!
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 14:29

Mister be a écrit:
Chris Prols a écrit:
Oh n'ayez crainte Arnaud, mon cerveau est bien en place, suffisament pour prévenir les pauvres âmes du danger que vous leur faites courrir avec votre néologie dumouchienne.

Vous êtes au-delà du conciliaire, au-delà du modernisme. Vous êtes dumouchien, c'est cela votre religion.

J'en ai vu des ânes bâtés, mais des comme vous, c'est unique. Vous vous rendez compte que vous dites de plus en plus n'importe quoi? Non? Voyez plutôt:

Arnaud a écrit:
Dans les faits et dans l'esprit, l'action de grâce pour la rédemption (= le dimanche) ne remplace en aucun cas l'action de grâce pour la création (= le sabbat).

Sauf que Saint Thomas d'Aquin dit l'exact contraire:

Citation :
Le sabbat qui représentait la première création est remplacé par le dimanche qui rappelle la créature nouvelle, inaugurée à la résurrection du Christ.

Entre Saint Thomas et vous, franchement, je n'hésite pas une nanoseconde.

Entre la Bible et St Thomas moi non plus je n'hésite pas!

Pourtant Saint Paul nous le dit clairement:

Moi, Paul, je vous le déclare : Si vous recevez la circoncision, le Christ ne vous sert à rien.

Il en va de même pour les fêtes de l'ancienne loi.

Si on les fête aujourd'hui que le Christ est venu, alors qu'elles étaient des figures de Son premier Avènement, c'est qu'on refuse le Christ!

Capish?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 14:32

Les fêtes de l'ancienne loi ANNONCANT LE CHRIST. Il s'agit donc de la Loi de Moïse/

Cela ne concerne pas la fête de la création, le Sabbat, qui date de bien avant l'ancienne moi et est instituée par Dieu dès le début de la Genèse. Cette fête n'appartient pas à la loi de Moïse. Elle appartient à la loi naturelle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 14:37

Ecoutez Arnaud.

Vous pourrez continuer à raconter les même histoires erronées cent mille fois, cela ne les rendra pas justes.

Vous voulez continuer à fêter le sabat, comme appartenant à la loi naturelle? Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais on vit sous le règne de la grâce, qui suit le règne de la loi, qui lui-même suit le règne de la loi naturelle.

Vous êtes en retard de plusieurs épisodes, et en porte-à-faux avec Saint Thomas, qui explique bien que le dimanche REMPLACE le sabat.

Maintenant, peut-être que vous êtes juif, ce qui expliquerait votre problème à abandonner ledit sabat...
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 14:41

le judaïsme actuel n'a rien à voir avec celui qui annonçait et attendait la venue du Christ il est son dévoiement. le judaïsme talmudique est satanique au même titre que l'islam. il est cependant bien plus dangereux pour le chrétien car il joue sur cette ambiguïté. les catholiques qui ont perdu leur bon sens contre la rouerie du talmudisme à cause de VII se sont faits abuser. c'est à leur système immunitaire que s'est attaqué VII. cherchez du coté du cardinal Béa et de Jules Isaac. ces catholiques manipulés vont désormais jusqu'à dire que les juifs sont nos frères ainés. oh que non. le juif talmudiste n'est pas notre frère aîné, il est l'ennemi de Dieu, l'ennemi du Christ.


Dernière édition par julieng le Ven 16 Sep 2011, 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 14:56

En effet.

C'est l'Eglise qui est le véritable Israel actuellement.

Et la Sainte Vierge Marie est l'Arche d'Alliance.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Les fêtes juives sont-elles périmées ?   Jeu 15 Sep 2011, 15:05

julieng a écrit:
le judaïsme actuel n'a rien à voir avec celui qui annonçait et attendait la venue du Christ il est son dévoiement. le judaïsme talmudique est satanique au même titre que l'islam. il est cependant bien plus dangereux pour le chrétien car il joue sur cette ambiguïté. les catholiques qui ont perdu leur bon sens contre la rouerie du talmudisme à cause de VII se sont faits abuser. c'est à leur système humanitaire que s'est attaqué VII. cherchez du coté du cardinal Béa et de Jules Isaac. ces catholiques manipulés vont désormais jusqu'à dire que les juifs sont nos frères ainés. oh que non. le juif talmudiste n'est pas notre frère aîné, il est l'ennemi de Dieu, l'ennemi du Christ.

Juste pour te dire au cas où tu l'ignorais que l'expression "frère dans la foi " est du Bienheureux Jean XXIII et que le bienheureux JPII l'a repris plusieurs fois mais il semble que BXVI ne l'utilise pas parce qu'elle ne plait pas aux juifs.En effet dans la tradition juive, le « frère aîné », Ésaü, est aussi le frère réprouvé. Benoit XVI préfère nos « pères dans la foi »
Revenir en haut Aller en bas
 
Les fêtes juives sont-elles périmées ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les fêtes juives sont-elles périmées ?
» Comment les montgolfières sont-elles apparut ?
» mes variables sont elles normales?
» Des heures supplementaires:sont-elles necessaire ?
» Comment les couleurs sont-elles apparues ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: