DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 10:42

nilamitp a écrit:
On me dit que Vatican 2 avait "dépolitisé" le catholicisme romain.

Je n'y crois pas une seule seconde. En tout cas ce fruit, pas le plus important, mais le plus symbolique, me semble être au contraire une bombe ultra-politisée.

Pour moi ni l'un, ni l'autre.

Les discours, pendant ou autour, sont toujours gonflés de doctrines violemment immigrationnistes doublées d'idéologie multi-culturaliste, et souvent -alors que ça tombe sous le coup d'un anathème- multi-religieuse.

Là tu parles de certain catholiques, les progressistes . Cela n'a jamais été un discours officiel de l'Eglise.
En revanche on peut noter que le corps épiscopal français est assez marqué par cette tendance.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Abenader



Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 11:34

Sainte Martine, Vierge Martyre

« Armée du signe de la Croix, elle fit sa prière à Jésus-Christ.

A peine l'eut-elle achevée, qu'il survint un effroyable tremblement de terre par toute la ville ;

une grande partie de ce temple d'Apollon tomba ;

et la statue de l'idole, se brisant en pièces, tua tous les prêtres qui étaient présent avec plusieurs autres infidèles..» ;

ce qui se reproduisit peu après dans le temple de la déesse païenne Diane.

(Petits Bollandistes, 30/1 ; cf. a. Brév. Rom.)

La terre a aussi tremblé à Assise, après le grand raout à Lolek. la voûte de la Basilique profanée s'est écroulée.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 11:37

Saint Thomas, in II Cor. 6,14 a écrit:
L'Apôtre dit donc : "Ne portez point le joug avec les infidèles.".

Il faut savoir que l'on nomme "joug" tout ce qui lie plusieurs, en vue de faire quelque chose.

C'est pourquoi, comme il arrive que plusieurs s' unissent pour accomplir une bonne oeuvre qui est selon Dieu,

et d'autres se réunissent pour faire quelque chose de mauvais qui est selon le diable, on parle de joug de Dieu et de joug du diable.


Le joug de Dieu est la charité qui lie l'homme au service de Dieu :

"Prenez mon joug... car mon joug est suave" (Mt. 11,29,30).


Tandis que le joug du démon est l'iniquité qui lie au mal et en vue de faire le mal :

"le joug de son fardeau" (Is. 9,4)
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 11:38

Saint Thomas in II Cor. 6,14s a écrit:
"Tandis que le joug du démon est l'iniquité qui lie au mal et en vue de faire le mal : "le joug de son fardeau" (Is. 9,4).


L'Apôtre dit donc : "Ne prenez pas le joug", c.à.d. ne communiquez point "avec les infidèles" dans leurs oeuvres d'infidé­lité...


Il en assigne la raison en disant :

"Car quelle participation" etc...

Ce qui revient à dire :

Vous ne devez point prendre le joug avec les infidèles, car autre est l'habitude qui vous meut, et autre est la leur.


En vous c'est l'habitude de pratiquer la justice, en eux celle de pratiquer l'injustice.


Or LA JUSTICE LA PLUS ELEVEE EST DE RENDRE A DIEU CE QUI EST SIEN, en d'autres termes Lui rendre un culte.


Tandis que L'INIQUITE LA PLUS GRAVE EST D'ENLEVER A DIEU CE QUI LUI APPARTIENT, ET DE LE DONNER AU DIABLE :

"Vos rassemblements sont iniques" (Is. 1,13) ;

"Quel rapport a la paille avec le froment ? dit le Seigneur" (Jer. 23,28)."
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 11:39

S. Thomas, ibid. a écrit:
"Il est une autre cause habituelle quant à l'intelligence, car les fidèles sont éclairés par la lumière de la foi,

tandis que les infidèles sont dans les ténèbres des erreurs.


C'est en ce sens que l'Apôtre ajoute : "Quelle société y a-t-il entre la lumière et les ténèbres ?",

comme pour dire : Il n'est point convenable que vous communiquiez avec eux, car il n'y a pas de société possible,

puisque vous êtes lumière par la science de la foi : "Vous êtes lumière dans le Seigneur" (Eph. 5,8 ),

tandis qu'eux sont ténèbres de par leur ignorance : "La voie des impies est ténébreuse" (Prov. 4,19).


C'est pourquoi, dès le commencement, le Seigneur sépara la lumière des ténèbres (Gen. 1,18)."




Dernière édition par Chris Prols le Mar 13 Sep - 11:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 11:40

S. Thomas, ibid. a écrit:
" Il faut noter que le Seigneur a interdit par Ezéchiel (ch. 26) que l'on honore des idoles dans le temple de Dieu.


Il est donc bien plus défendu à des hommes, dont les âmes sont le temple de Dieu, de les violer par la participation avec les idoles :

"Si quelqu'un viole le temple de Dieu, Dieu le perdra. Il s'agit du temple saint, que vous êtes." (I Cor. 2,17)...


D'où ce que l'Apôtre dit ensuite :

"C'est pourquoi", parce que vous êtes le temple de Dieu, "écartez-vous du milieu d'entre eux".


Il cite ici Isaie 52,11 :

"Eloignez-vous,'écartez-vous de là, et n'entrez pas en contact avec ce qui est impur.". "
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 11:45

Prof. Corbi, Buenos Aires a écrit:
Convoquer des membres de faux cultes et de fausses religions pour "prier" leurs faux dieux

n'est pas un acte de culte au vrai Dieu, mais un péché de SUPERSTITION et d'IDOLÂTRIE.

Inviter à pratiquer ces faux cultes en des églises consacrées, y ajoute le péché de SACRILEGE.


Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 11:47

Que penser du fanatisme religieux des premiers chrétiens qui massacrèrent les derniers prêtres du Temple Egyptien de Philae, détruisirent les magnifiques oeuvres architecturales d'Egypte et brûlèrent des bibliothèques.
Jamais Jésus n'aurait agi ainsi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 11:57

Voilà ce qu'on en pense:

Le Saint Prophète Elie

« Célèbre est son affrontement avec les prêtres de Baal en présence desquels

il fit descendre du ciel un feu qui détruisit l'autel de l'idole.»

Le Saint Prophète Daniel

« Le roi les fit donc périr, et il livra (l'idole) Bel aux mains de Daniel, qui le détruisit avec son temple.» (Dan. 14,21)

Les Saints Apôtres Simon le Cananéen et Jude ou Thadée

Fils de Maria Cléophée et cousins de Notre Seigneur Jésus-Christ :

« Après 30 ans de travaux apostoliques, ils furent envoyés en Perse où ils convertirent un grand nombre de païens.

Les images du soleil et de la lune se brisaient á leur commandement, et les démons sortaient de leurs temples et prenaient la fuite sous la forme de nègres éthiopiens.


Les païens, excités par deux mages, se jetèrent sur les Saints Apôtres et les massacrèrent.

Les instigateurs du crime périrent consumés par la foudre.»

Sainte Christine, Vierge et Martyre

« Après sa conversion au Christianisme, elle détruisit les statues d'or et d'argent des dieux lares qui étaient en sa maison et en vendit les fragments pour en répartir le prix entre des pauvres.

Son père, en fureur, la fit soumettre à d'atroces supplices et pour finir elle mourut percée de flèches vers l'an 300.»

Saintes Juste et Rufine, Vierges Martyres

« Un jour qu'un groupe de femmes les sollicitèrent à participer aux fêtes de la déesse Vénus, elles refusèrent et détruisirent la statue de la déesse païenne.

Le gouverneur Diogène ordonna qu'elles fussent torturées et décapitées en l'an 278.»

Et que dire d'Abraham, qui détruisit les idoles de son père?

Voici le fin mot de l'Eglise:

Léon XIII, Humanum genus a écrit:
[La Religion Catholique] « étant entre toutes L'UNIQUE VERITABLE,

ne peut être mise sur un pied d'égalité avec les autres sans que cela

constitue une injure maximale (summa injuria).»

Alors, Arnaud? Tous ces saints destructeurs d'idoles, vous en pensez quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 12:17

Chris Prols a écrit:

Alors, Arnaud? Tous ces saints destructeurs d'idoles, vous en pensez quoi?

Qu'ils vivaient à une époque où la plus grave menace était le paganisme, et non l'athéisme.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 12:21

Etils vivaient à une époque où l'on tuait.

En lisant Chris Prolls, je me dis : Mon Dieu, ne redonnez JAMAIS à votre Eglise la puissance ! Vos prêtres recommenceraient à tuer.

Je les préfère quand ils donnent leur vie et attirent par leur amour vers le Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 14:19

ils ne tueraient pas, ils agiraient selon les canons de notre époque : ils mettraient des amendes.
si vous n'avez pas compris ça, vous n'avez rien compris.

et puis ouhlàlà, ce serait horrible, certains parmi les plus fanatiques et les plus intolérants nous jugeraient et chercheraient même à nous faire culpabiliser par de grands discours, non pas sur nos émissions de CO2, ou sur la disparition de telle espèce d'animal, ou sur tel ou tel type d'inégalité, mais sur nos péchés.

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 14:33

Chris Prols a écrit:
Alors, Arnaud? Tous ces saints destructeurs d'idoles, vous en pensez quoi?
ben, c'est dommage.
ça aurait été mieux qu'elles soient enterrées.

Les archéologues adorent déterrer des vieux machins. c'est leur grande passion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 15:01

Chris Prols a écrit:
nilamitp a écrit:
un des problèmes d'Assise est le suivant : "nous prions pour la paix".

On prie toujours pour "la paix" en général. Mais quelle paix ?
La véritable Paix procède de la conversion.
Donc soit on prie pour une fausse paix, c'est à chaque fois un espoir strictement terrestre, -je dis bien "strictement"- et Dieu ne veut pas de cette paix. Si Dieu la voulait, sinon nous l'aurions.
Soit on veut prier Dieu en tant que multi-religion pour qu'il nous donne tous la paix selon les différentes voies "spirituelles". Donc là, on prie carrément Satan.

Alors là, je suis soufflé!

Bravo mon p'tit loup!
Oui, en cas de doute, pour tout ce qui est poly-religieux, on peut être objecteur de conscience.

Dignitatis humanae nous dit qu'il en va de la diginité humaine, la vérité peut s'imposer d'elle-même à nous, et nous obliger à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 15:22

il est forme le pti loup Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 15:25

toujours, Tobie 8)

(suite)
Le Pape est parfaitement intègre, et on ne peut douter de toute la bonne volonté qu'il peut y avoir dans ce genres de manifestations. Cependant, il est clair qu'elles troublent certaines consciences, et amène à un certain relativisme polyreligieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 16:48

Jean 14 5-6


5 Thomas lui dit alors : “Seigneur, nous ne savons pas où tu vas, comment pouvons-nous en savoir le chemin ?” 6 Jésus lui dit : “Je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne vient au Père sans passer par moi.


___________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mar 13 Sep - 17:03

Philippe Fabry a écrit:
nilamitp a écrit:
On me dit que Vatican 2 avait "dépolitisé" le catholicisme romain.

Je n'y crois pas une seule seconde. En tout cas ce fruit, pas le plus important, mais le plus symbolique, me semble être au contraire une bombe ultra-politisée.

Pour moi ni l'un, ni l'autre.

Les discours, pendant ou autour, sont toujours gonflés de doctrines violemment immigrationnistes doublées d'idéologie multi-culturaliste, et souvent -alors que ça tombe sous le coup d'un anathème- multi-religieuse.

Là tu parles de certain catholiques, les progressistes . Cela n'a jamais été un discours officiel de l'Eglise.
En revanche on peut noter que le corps épiscopal français est assez marqué par cette tendance.

Pour notre plus grand malheur
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 2:59

boudo a écrit:
Je crois que Benoît XVI , avant de demander à chacun une prière silencieuse à Assise , devrait réciter publiquement la prière de la dame de tous les peuples :

" Seigneur Jésus-Christ ,
Fils du Père ,
envoie à présent ton Esprit sur la terre .
Fais habiter l'Esprit Saint
dans les coeurs de tous les peuples ,
afin qu'ils soient préservés
de la corruption , des calamités
et de la guerre .
Que la Dame de tous les Peuples ,
la bienheureuse Vierge Marie , *
soit notre Avocate .
Amen .


* Cette prière , qui trouve son origine en 1951 à Amsterdam , a reçu jusqu'à ce jour de nombreux imprimaturs . La Congrégation pour la Doctrine de la Foi , après en avoir délibéré avec l'évêque ordinaire , a approuvé le texte de la prière en demandant toutefois ,
afin d'éviter d'éventuels malentendus , de remplacer l'incise initiale " qui fut un jour Marie "
par " la bienheureuse Vierge Marie " ( 30 octobre 2006 ) " .

" En suivant Marie , on ne dévie pas ,
en la priant , on ne désespère pas ,
en pensant à elle , on ne se trompe pas . "
( Saint Bernard , qui vivait lui aussi dans une période d'intense confusion religieuse : 1090-1153 ) .

Merci à tous pour les échanges musclés mais sincères du présent fil .

J'ai envoyé un courriel à la fondation de la dame de tous les peuples , pour leur demander d'organiser une pétition au Saint-Père pour la récitation publique de la prière lors des rencontres d'Assise . Peut-être cette initiative ramènerait-elle la concorde entre catholiques .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 3:57

boudo a écrit:
boudo a écrit:
Je crois que Benoît XVI , avant de demander à chacun une prière silencieuse à Assise , devrait réciter publiquement la prière de la dame de tous les peuples :

" Seigneur Jésus-Christ ,
Fils du Père ,
envoie à présent ton Esprit sur la terre .
Fais habiter l'Esprit Saint
dans les coeurs de tous les peuples ,
afin qu'ils soient préservés
de la corruption , des calamités
et de la guerre .
Que la Dame de tous les Peuples ,
la bienheureuse Vierge Marie , *
soit notre Avocate .
Amen .


* Cette prière , qui trouve son origine en 1951 à Amsterdam , a reçu jusqu'à ce jour de nombreux imprimaturs . La Congrégation pour la Doctrine de la Foi , après en avoir délibéré avec l'évêque ordinaire , a approuvé le texte de la prière en demandant toutefois ,
afin d'éviter d'éventuels malentendus , de remplacer l'incise initiale " qui fut un jour Marie "
par " la bienheureuse Vierge Marie " ( 30 octobre 2006 ) " .

" En suivant Marie , on ne dévie pas ,
en la priant , on ne désespère pas ,
en pensant à elle , on ne se trompe pas . "
( Saint Bernard , qui vivait lui aussi dans une période d'intense confusion religieuse : 1090-1153 ) .

Merci à tous pour les échanges musclés mais sincères du présent fil .

J'ai envoyé un courriel à la fondation de la dame de tous les peuples , pour leur demander d'organiser une pétition au Saint-Père pour la récitation publique de la prière lors des rencontres d'Assise . Peut-être cette initiative ramènerait-elle la concorde entre catholiques .

Merci Cher Boudo,

Je récite souvent cette prière et dans ma paroisse, on distribue l'image avec la prière !

Je crois fermement au message de la Dame de Tous les Peuples, il suffit de lire les révélations faites à Ida Peerdeman...

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 9:58

[quote="Chris Prols"]
Prof. Corbi, Buenos Aires a écrit:
Convoquer des membres de faux cultes et de fausses religions pour "prier" leurs faux dieux

n'est pas un acte de culte au vrai Dieu, mais un péché de SUPERSTITION et d'IDOLÂTRIE.

Voyons voyons :

Pie XI, Divini Redemptoris, 1937 a écrit:
APPEL À TOUS CEUX QUI CROIENT EN DIEU

72. Dans ce combat engagé dans la puissance des ténèbres contre l'idée même de la Divinité, Nous gardons l'espérance que la lutte sera vaillamment soutenue, non seulement par ceux qui se glorifient de porter le nom du Christ, mais aussi par tous les hommes (et ils sont l'immense majorité dans le monde) qui croient encore en Dieu et l'adorent. Nous renouvelons donc l'appel lancé, il y a cinq ans, dans Notre Encyclique Caritate Christi, que tous les croyants s'emploient avec loyauté et courage " à préserver le genre humain du grave péril qui le menace ". Car, disions-Nous alors, " la foi en Dieu est le fondement inébranlable de tout ordre social et de toute responsabilité sur la terre; aussi tous ceux qui ne veulent pas de l'anarchie et du terrorisme, doivent travailler énergiquement à empêcher la réalisation du plan ouvertement proclamé par les ennemis de la religion " (45).

Diable, Pie XI était superstitieux et idolâtre ! What a Face

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 10:01

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 10:18

Philippe Fabry a écrit:
Chris Prols a écrit:
Prof. Corbi, Buenos Aires a écrit:
Convoquer des membres de faux cultes et de fausses religions pour "prier" leurs faux dieux

n'est pas un acte de culte au vrai Dieu, mais un péché de SUPERSTITION et d'IDOLÂTRIE.
Voyons voyons :

Pie XI, Divini Redemptoris, 1937 a écrit:
APPEL À TOUS CEUX QUI CROIENT EN DIEU

72. Dans ce combat engagé dans la puissance des ténèbres contre l'idée même de la Divinité, Nous gardons l'espérance que la lutte sera vaillamment soutenue, non seulement par ceux qui se glorifient de porter le nom du Christ, mais aussi par tous les hommes (et ils sont l'immense majorité dans le monde) qui croient encore en Dieu et l'adorent. Nous renouvelons donc l'appel lancé, il y a cinq ans, dans Notre Encyclique Caritate Christi, que tous les croyants s'emploient avec loyauté et courage " à préserver le genre humain du grave péril qui le menace ". Car, disions-Nous alors, " la foi en Dieu est le fondement inébranlable de tout ordre social et de toute responsabilité sur la terre; aussi tous ceux qui ne veulent pas de l'anarchie et du terrorisme, doivent travailler énergiquement à empêcher la réalisation du plan ouvertement proclamé par les ennemis de la religion " (45).

Diable, Pie XI était superstitieux et idolâtre ! What a Face
Il faut ajouter que cette encyclique dénonce le communisme.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 10:24

nilamitp a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Chris Prols a écrit:
Prof. Corbi, Buenos Aires a écrit:
Convoquer des membres de faux cultes et de fausses religions pour "prier" leurs faux dieux

n'est pas un acte de culte au vrai Dieu, mais un péché de SUPERSTITION et d'IDOLÂTRIE.
Voyons voyons :

Pie XI, Divini Redemptoris, 1937 a écrit:
APPEL À TOUS CEUX QUI CROIENT EN DIEU

72. Dans ce combat engagé dans la puissance des ténèbres contre l'idée même de la Divinité, Nous gardons l'espérance que la lutte sera vaillamment soutenue, non seulement par ceux qui se glorifient de porter le nom du Christ, mais aussi par tous les hommes (et ils sont l'immense majorité dans le monde) qui croient encore en Dieu et l'adorent. Nous renouvelons donc l'appel lancé, il y a cinq ans, dans Notre Encyclique Caritate Christi, que tous les croyants s'emploient avec loyauté et courage " à préserver le genre humain du grave péril qui le menace ". Car, disions-Nous alors, " la foi en Dieu est le fondement inébranlable de tout ordre social et de toute responsabilité sur la terre; aussi tous ceux qui ne veulent pas de l'anarchie et du terrorisme, doivent travailler énergiquement à empêcher la réalisation du plan ouvertement proclamé par les ennemis de la religion " (45).

Diable, Pie XI était superstitieux et idolâtre ! What a Face
Il faut ajouter que cette encyclique dénonce le communisme.

Et plus largement l'athéisme. A l'instar de Caritate Christi, 1932 :
Citation :
La guerre ouverte contre Dieu

[5] Profitant d’un si grand malaise économique et d’un si grand désordre moral, les ennemis de
tout ordre social, quel que soit leur nom : communistes ou autres – et cela est le mal le plus
redoutable de notre temps – s’emploient avec audace à rompre tout frein, à briser tout lien imposé
par une loi divine ou humaine, à engager, ouverte ou sournoise, la lutte la plus acharnée contre la
religion, contre Dieu même, en exécutant ce programme diabolique : bannir du coeur de tous,
même des enfants, toute idée et tout sentiment religieux,
car ils savent fort bien qu’une fois
enlevée du coeur des hommes la foi en Dieu, ils pourront faire tout ce qu’ils voudront. Et ainsi,
nous voyons aujourd’hui ce qui ne se vit jamais dans l’histoire : le drapeau de la guerre satanique
contre Dieu et contre la religion effrontément déployé par la rage abominable des impies à travers
tous les peuples et dans toutes les parties de l’univers.

Voir donc ce que j'ai tenté d'expliquer plus haut à Chris Prols : le grand
ennemi de l'Eglise, depuis de nombreuses décennies, n'est pas les
erreurs des autres religions mais l'encore pire athéisme, qui cherche la
destruction pure et simple du sentiment religieux chez l'homme. Dans
ces conditions, un front commun du religieux n'est pas un sacrilège.
Simplement dans un premier temps, dans la perspective de l'annonce du Christ et du
salut, l'erreur sur la religion est préférable à l'indifférence à
l'égard du divin.
Or une chose est certaine : entre 1932 et 2011, la force du danger athéiste a augmenté.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 10:36

oui le pire ce sont les fruits que produit une société devenue athée. les gens manquent de repères, les jeunes ne sont pas éduqués sur de bonnes bases, beaucoup de gens sont moralement égarés, d'autre ne trouve pas de sens à leur vie, encore moins LE sens de la Vie, paradoxalement en réaction à cela des sectes se mettent à fleurir, etc... enfin bref, c'est triste.

C'est triste, mais à la fois on n'est pas malheureux et on n'a jamais aussi bien vécu.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 10:47

Fabulous Fab' a écrit:
le grand ennemi de l'Eglise, depuis de nombreuses décennies, n'est pas les erreurs des autres religions mais l'encore pire athéisme, qui cherche la destruction pure et simple du sentiment religieux chez l'homme.

Oui, je suis d'accord.

Mais cela ne règle pas le problème.

Car, mettons, faire passer un athée à la croyance au dieu Shiva, ce n'est pas un progrès spirituel. Ou si vous préférez, ce n'est pas un pas en avant, mais un pas de côté.

Encore un autre exemple.

Un type qui croit mordicus que 2+2=15. Disons que c'est un athée.

Si vous arrivez à le convaincre que ce qu'il dit est faux, c'est bien. Mais si il corrige et soutient encore plus mordicus qu'avant que 2+2=6, il se sera rapproché de la Vérité, mais sera encore dans l'erreur.

Pour lutter contre l'athéisme, la bonne solution n'est pas de réveiller en lui une fausse pratique spirituelle, mais de l'amener vers la vraie religion. (Du reste, vous remarquez, ce ne sont pas les athées qui sont conviés à Assise, mais bien les représentants des religions du monde.)

Mais alors, me direz-vous avec raison, ce passage de rien à une certaine pratique religieuse peut être un trempelin vers l'entrée dans la Vérité. On pourrait admettre que oui. Et on retombe alors dans le but avoué de ces réunions d'Assise: faire progresser le sentiment spirituel et religieux de chacun dans sa propre religion. Ce n'est pas d'amener les gens vers la Vérité.

Enfin, ne pensez-vous pas au fond de vous que la démarche d'Assise est le contraire de la démarche des Missionnaires? Comment ces Missionnaires ont-ils pu convertir tant de peuples si réfractaires au Christ? En agissant comme Ratzinger à Assise, ou en agissant comme S. Paul?

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 10:58

[quote]
Chris Prols a écrit:
Fabulous Fab' a écrit:
le grand ennemi de l'Eglise, depuis de nombreuses décennies, n'est pas les erreurs des autres religions mais l'encore pire athéisme, qui cherche la destruction pure et simple du sentiment religieux chez l'homme.

Oui, je suis d'accord.

Mais cela ne règle pas le problème.

Car, mettons, faire passer un athée à la croyance au dieu Shiva, ce n'est pas un progrès spirituel. Ou si vous préférez, ce n'est pas un pas en avant, mais un pas de côté.

C'est au contraire un pas en avant. Car l'athée n'a pas de loi autre que l'immédiateté tandis que l'adepte de Shiva croit en un jugement dernier.


Citation :

Enfin, ne pensez-vous pas au fond de vous que la démarche d'Assise est le contraire de la démarche des Missionnaires? Comment ces Missionnaires ont-ils pu convertir tant de peuples si réfractaires au Christ? En agissant comme Ratzinger à Assise, ou en agissant comme S. Paul?

Le Christ a eu une démarche analogue dans les évangiles face à la persécution extrême des chefs des Juifs. Lui qui ne parlait qu'aux seuls enfants d'Israël se met à parler à des grecs païens :
Citation :

Jean 12, 20 Il y avait là quelques Grecs, de ceux qui montaient pour adorer pendant la fête.
Jean 12, 21 Ils s'avancèrent vers Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et ils lui firent cette demande : "Seigneur, nous voulons voir Jésus."
Jean 12, 22 Philippe vient le dire à André ; André et Philippe viennent le dire à Jésus.
Jean 12, 23 Jésus leur répond : "Voici venue l'heure où doit être glorifié le Fils de l'homme.
Jean 12, 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 11:00

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 11:01

Arnaud, le Christ n'a jamais dit aux Grecs de continuer à adorer leurs dieux et de devenir de meilleurs païens...

Vous inversez constament tout.

Et je vous fais noter que citer des passages de l'Evangile au bol, les protestants le font aussi.

L'Ecriture sainte a une interprétation autorisée, à laquelle il faut se tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 11:09

Chris Prols a écrit:
Arnaud, le Christ n'a jamais dit aux Grecs de continuer à adorer leurs dieux et de devenir de meilleurs païens...

Vous inversez constament tout.

Et je vous fais noter que citer des passages de l'Evangile au bol, les protestants le font aussi.

L'Ecriture sainte a une interprétation autorisée, à laquelle il faut se tenir.

Le pape n'a jamais dit aux bouddhistes de rester bouddhistes et de devenir de meilleurs bouddhistes. Ikl s'est contenté de leur parler et de prier avec eux, comme le Christ qui s'est contenté de leur expliquer le sens de ses souffrances et des souffrances de cette terre :
Citation :

Jean 12, 23 Jésus leur répond : "Voici venue l'heure où doit être glorifié le Fils de l'homme.
Jean 12, 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.

Il ne cherche pas à les convertir et à les baptiser. Il leur EXPLIQUE des choses profondes.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 11:22

Chris Prols a écrit:
Fabulous Fab' a écrit:
le grand ennemi de l'Eglise, depuis de nombreuses décennies, n'est pas les erreurs des autres religions mais l'encore pire athéisme, qui cherche la destruction pure et simple du sentiment religieux chez l'homme.

Oui, je suis d'accord.

Mais cela ne règle pas le problème.

Car, mettons, faire passer un athée à la croyance au dieu Shiva, ce n'est pas un progrès spirituel. Ou si vous préférez, ce n'est pas un pas en avant, mais un pas de côté.

Encore un autre exemple.

Un type qui croit mordicus que 2+2=15. Disons que c'est un athée.

Si vous arrivez à le convaincre que ce qu'il dit est faux, c'est bien. Mais si il corrige et soutient encore plus mordicus qu'avant que 2+2=6, il se sera rapproché de la Vérité, mais sera encore dans l'erreur.

Bien sûr qu'il sera encore dans l'erreur. Cela dit je ne suis pas d'accord pour dire que c'est seulement un pas de côté. L'athée fait taire en lui l'aspiration humaine naturelle à l'absolu, au divin. Alors que l'hérétique ou le païen a toujours en lui la porte ouverte vers le divin. Or il y a tout un tas de mécanismes de pensée communs à toutes les religions et à la foi chrétienne : la croyance en un ordre naturel, la certitude que le Bien (et le mal) existe indépendamment de la volonté humaine, la conscience que la morale a donc un fondement supérieur. De fait, si vous observez la morale juive, la morale musulmane, elles sont identiques à la morale chrétienne sur des questions comme le sort des handicapés, l'avortement, l'euthanasie.
Tout ce schéma de pensée commun aux religions est un paquet énorme. Si vous cherchez à convertir un juif ou un musulman, il est déjà d'accord avec vous sur tous ces sujets. Ce sera donc un frein conséquent de moins à la démarche de conversion.
Mais si vous voulez convertir un athée, il faut d'abord lui faire admettre que le divin n'est pas une vue de l'esprit, que l'univers a un sens, qu'il y a un ordre naturel, que le bien et le mal ne dépendent pas de lui mais s'imposent à lui...
Et même si vous n'arrivez pas à convertir le juif, le musulman, en tout cas une société composée, outre les chrétiens, plutôt de juifs et de musulmans que d'athée se dotera de lois nettement plus en accord avec la morale chrétienne : pas d'avortement, etc... Ce qui serait, avouons-le, déjà un beau progrès. Et notamment préparera mieux au salut les individus en en faisant des gens de bonne volonté, plutôt que des gens dont la disposition principale est le nombrilisme et la révolte à l'égard du divin.


Pour lutter contre l'athéisme, la bonne solution n'est pas de réveiller en lui une fausse pratique spirituelle, mais de l'amener vers la vraie religion. (Du reste, vous remarquez, ce ne sont pas les athées qui sont conviés à Assise, mais bien les représentants des religions du monde.)

Ben convier les athées pour prier, ce serait juste absurde.
Laughing

Mais alors, me direz-vous avec raison, ce passage de rien à une certaine pratique religieuse peut être un trempelin vers l'entrée dans la Vérité. On pourrait admettre que oui. Et on retombe alors dans le but avoué de ces réunions d'Assise: faire progresser le sentiment spirituel et religieux de chacun dans sa propre religion. Ce n'est pas d'amener les gens vers la Vérité.

Le but d'Assise n'est pas d'affermir les fausses
religions face au christianisme, mais de les affermir face à l'athéisme.
On peut critiquer le procédé, s'interroger sur son efficacité, mais en
tout cas la démarche n'est pas sacrilège, car le point de mire reste
bien le salut par le Christ seul.


Enfin, ne pensez-vous pas au fond de vous que la démarche d'Assise est le contraire de la démarche des Missionnaires?

Les deux ne sont pas comparables. Au temps des missionnaires le danger athée n'était pas si grand, la situation de l'Eglise n'était pas celle d'aujourd'hui, rendue fortement minoritaire en Occident.

Comment ces Missionnaires ont-ils pu convertir tant de peuples si réfractaires au Christ?

Déjà l'Esprit soufflait très fort, et il ne faut pas oublier que tout dépend de Lui.
Ensuite il y avait de nombreuses aides "matérielles" : la subjugation civilisationnelle (quand vous arrivez avec une technologie en avance de plusieurs siècles, cela vous donne un ascendant moral colossal) la puissance politique (la religion du colonisateur a nécessairement un grand prestige).


En agissant comme Ratzinger à Assise, ou en agissant comme S. Paul?

S. Paul et les premiers chrétiens n'avaient que le paganisme en face d'eux. Il n'y avait donc aucun doute : il fallait "foncer dans le tas".
L'arrivée du danger athée a posé de nouvelles difficultés.
Cependant ne nous y trompons pas : Assise est un rassemblement inter religieux qui doit faire front contre l'athéisme et habituer les membres des différentes religions à coexister sans violence.
En revanche ce n'est aucunement pour l'Eglise l'occasion de poser un moratoire sur l'évangélisation des païens, des musulmans, des juifs. Cette évangélisation est toujours d'actualité. Ce n'est simplement pas l'objet des rencontres d'Assise.


Et j'ajoute que saint Paul, qui s'y entendait en matière
d'évangélisation, était très psychologue et savait mettre à profit le
sentiment religieux déjà existant chez les païens :
Actes, 17,
22-23 a écrit:
Debout au milieu de l'Aréopage, Paul dit alors : "Athéniens, à
tous égards vous êtes, je le vois, les plus religieux des hommes.23Parcourant en effet votre ville et considérant vos
monuments sacrés, j'ai trouvé jusqu'à un autel avec l'inscription : "Au
dieu inconnu". Eh bien ! ce que vous adorez sans le connaître, je viens,
moi, vous l'annoncer.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com


Dernière édition par Philippe Fabry le Mer 14 Sep - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 11:23

Arnaud a écrit:
Le pape n'a jamais dit aux bouddhistes de rester bouddhistes et de devenir de meilleurs bouddhistes

Ben voyons, mon colon!!!

Citation :
Le but annoncé par le pape est de « renouveler solennellement l’engagement des croyants de chaque religion à vivre leur foi religieuse comme service pour la cause de la paix » Benoît XVI, angélus, Place Saint-Pierre, Samedi 1er janvier 2011.

Arnaud a écrit:
Il ne cherche pas à les convertir et à les baptiser

Ah non? Le Christ n'envoie pas Ses Apôtres évangéliser et baptiser toutes les Nations?!?!?!?!

Saint Paul, l'Apôtre des Gentils, il a fait quoi? Du tourisme culinaire?

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 11:39

nilamitp a écrit:
oui le pire ce sont les fruits que produit une société devenue athée. les gens manquent de repères, les jeunes ne sont pas éduqués sur de bonnes bases, beaucoup de gens sont moralement égarés, d'autre ne trouve pas de sens à leur vie, encore moins LE sens de la Vie, paradoxalement en réaction à cela des sectes se mettent à fleurir, etc... enfin bref, c'est triste.

C'est triste, mais à la fois on n'est pas malheureux et on n'a jamais aussi bien vécu.

Very Happy

Oui, c'est paradoxal... Confused

Je pense aux Haïtiens, qui étaient démunis de tout après le séisme (et ce n'est sans doute guère mieux actuellement), mais qui ont gardé la foi. Quelle leçon pour notre société riche matériellement mais pauvre spirituellement !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 11:42

nilamitp a écrit:

:rigolo: Laughing lol! :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 11:45

[quote]
Chris Prols a écrit:
Arnaud a écrit:
Le pape n'a jamais dit aux bouddhistes de rester bouddhistes et de devenir de meilleurs bouddhistes

Ben voyons, mon colon!!!

Citation :
Le but annoncé par le pape est de « renouveler solennellement l’engagement des croyants de chaque religion à vivre leur foi religieuse comme service pour la cause de la paix » Benoît XVI, angélus, Place Saint-Pierre, Samedi 1er janvier 2011.

GENIAL ! Benoît XVI est VRAIMENT fidèle à Vatican II et, à la suite de Jean-Paul II, il admire et respecte ce qui est bon dans ces religions.


Chris Prols a écrit:

Arnaud a écrit:
Il ne cherche pas à les convertir et à les baptiser

Ah non? Le Christ n'envoie pas Ses Apôtres évangéliser et baptiser toutes les Nations?!?!?!?!

Saint Paul, l'Apôtre des Gentils, il a fait quoi? Du tourisme culinaire?

Alors pourquoi Jésus ne l'a-t-il pas fait face à ces grecs ? Parce que tout vient en son temps.

Comme l'explique Vatican II : "Nous devons tenir que Dieu proposera son salut à tout homme par un moyen connu de lui".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 12:36

@ P. Fabry

Merci pour vos commentaires. Je vous reviendrai plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Mer 14 Sep - 17:55

Pour convertir les incroyants il suffit que les croyants soient exemplaires...
Revenir en haut Aller en bas
psycho



Messages : 57
Inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Jeu 15 Sep - 7:32

Philippe Fabry a écrit:

... plutôt que des gens dont la disposition principale est le nombrilisme et la révolte à l'égard du divin. ...

Que voilà une conception de l'athéisme bien caricaturale et négative !

Que la morale et l'éthique ne soient pas d'origine divine, ne les rend pas immorales ! Comme disait l'autre, "vous n'avez pas le monopôle du coeur".

Quant à la révolte à l'égard du divin, vous confondez me semble-t-il athéisme et scientisme. Que quelques abrutis du genre Dawkins fassent du prosélytisme matérialiste à outrance ne saurait démontrer une position majoritaire des athées sur le sujet. Le scientisme, au même titre que tous les intégrismes religieux, doit être combattu de la plus ferme des façons. Quand on arrive à soutenir que la religion est une maladie mentale qu'il faut extirper du monde, il est grand temps si ce n'est trop tard, de consulter soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Jeu 15 Sep - 8:22

salut
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Lun 19 Sep - 14:31

Fabry a écrit:
De fait, si vous observez la morale juive, la morale musulmane, elles sont identiques à la morale chrétienne sur des questions comme le sort des handicapés, l'avortement, l'euthanasie.

Ceci, cher Philippe, c'est la loi naturelle.

Citation :
Le but d'Assise n'est pas d'affermir les fausses
religions face au christianisme, mais de les affermir face à l'athéisme.
On peut critiquer le procédé, s'interroger sur son efficacité, mais en
tout cas la démarche n'est pas sacrilège, car le point de mire reste
bien le salut par le Christ seul.

Si, c'est un sacrilège, doublée du péché de superstition, triplée du manquement au premier commandement.

Franchement, des musleems, des vaudous et des krishnas dans une Basilique, tous ensemble pour prier pour la paix humaine, c'est un sacrilège, y a pas d'aut' mot.


Citation :
Et j'ajoute que saint Paul, qui s'y entendait en matière
d'évangélisation, était très psychologue

Oui, et quelle misère que les clercs actuels n'aient pas un millième de sa psychologie...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise   Lun 19 Sep - 14:44

Chris Prols a écrit:
Fabry a écrit:
De fait, si vous observez la morale juive, la morale musulmane, elles sont identiques à la morale chrétienne sur des questions comme le sort des handicapés, l'avortement, l'euthanasie.

Ceci, cher Philippe, c'est la loi naturelle.

Je sais bien. Mais tous ne la reconnaissent pas ! Les athées matérialistes, les "progressistes" plaident plus facilement pour une loi artificielle, de main d'homme. Et là c'est catastrophique.


Citation :
Le but d'Assise n'est pas d'affermir les fausses
religions face au christianisme, mais de les affermir face à l'athéisme.
On peut critiquer le procédé, s'interroger sur son efficacité, mais en
tout cas la démarche n'est pas sacrilège, car le point de mire reste
bien le salut par le Christ seul.

Si, c'est un sacrilège, doublée du péché de superstition, triplée du manquement au premier commandement.

Franchement, des musleems, des vaudous et des krishnas dans une Basilique, tous ensemble pour prier pour la paix humaine, c'est un sacrilège, y a pas d'aut' mot.

Pas si vous considérez que c'est une sorte d'union sacrée contre l'athéisme (et pas une reconnaissante de l'entière vérité de ces cultes).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
Selon Monsieur l'abbé de Cacqueray et la réunion d'Assise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le nouvel outrage d'Avignon - Abbé de Cacqueray
» Main tendue à Monsieur l'abbé Guy Pagès
» L'avenir selon Monsieur N
» Les Vertus - par monsieur l'abbé Lucien Arène
» Un prêtre refusé de messe au Pays Basque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: