DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A propos du déficit de la sécu ... organisé par le gouvernement

Aller en bas 
AuteurMessage
beranger



Messages : 825
Inscription : 16/03/2011

MessageSujet: A propos du déficit de la sécu ... organisé par le gouvernement   Ven 09 Sep 2011, 19:29

Notre président Sarko avait déjà réduit allegrement cotisations des grandes entreprises et impots alors que le budget nationnal et la sécu étaient déja en déficit.
Mais manifestement ces déficits n'étaient pas assez importants pour que les français et la presse s'en alarment .
La rupture ,tant martelée lors de la campagne pour la présidentielle est là :la privatisation des services publics et de la sécurité sociale.
Les néo-fascistes italiens avaient dans leurs plans (loge P2) les objectifs intermédiaires suivants pour prendre le pouvoir:
-placer des fascistes dans toutes les instances gouvernementales.
-S 'appuyer sur les principales banques amies pour orienter l'économie et la finance .
-créer des situations de tensions extremes pour permettre des mesures justifiant les dispositions gouvernementales dures et liberticides(que ce soit sur la sécurité,la sureté ou l'économie)
A des degrés divers les mêmes ficelles sont adoptées.La différence réside dans l'objectif final:il s'agit d'interets non pas politiques,le pays a perdu le pouvoir et l'indépendance,il s'agit de distribuer aux amis et à la nomenclatura financiére les bijoux restants de la collectivité nationnale, de mettre le peuple dans les mains du marché.
Il en fut ainsi sous l' ere Elsine lors de la fin de feu l'URSS.
Les français ont globalement encore des économies .Par conséquent en n'augmentant pas les salaires, ils les utiliseront progressivement et deviendront totalement dépendants par un endettement programmé et des ex services publics qu'il devront financer personnellement..
Le plus inquiétant est que la dégradation accélérée et programmée repose sur un ensemble de disposition apparemment isolées et mineures qui contribue globalement au changement néo-libéral :le pouvoir de l'argent et de la finance et le déclin si ce n'est la fin du politique .
Le bushisme ,référence de notre président sévit tant au USA qu'en France.
Si par lucidité des français,notre exécutif(ou exécuteur nationnal ) était, pour notre avenir et notre pays,renvoyé non a ses études mais à ses pénates,la situation et la reprise de nos institutions serait longue et périlleuse.
Des réseaux sont en place et travailleront dans le sens qui a justifié leur création .
Les rétribution diverses...( commissions,contrats d'armement...)leur permettront de fonctionner aisément.
Le pire n'est jamais sur!
Revenir en haut Aller en bas
benedictus

avatar

Masculin Messages : 151
Inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: A propos du déficit de la sécu ... organisé par le gouvernement   Sam 10 Sep 2011, 12:21

Bonjour,

N'auriez-vous, cher Beranger, un peu trop fumé la moquette ?

Vos rancoeurs sont elles destinées contre votre ami Sarko ou contre le gouvernement du Pays ? Je pense que ce que nous vivons et constatons serait la même chose quelque soit la personne au pouvoir, que ce soit Nicolas, Ségolène, ou tout autre.

Car il faut le constater, quel est le pouvoir qui nous dirige ? A mon avis moins le gouvernement que les financiers, les lobbies, les marchés, le mondialisme, etc ...

Un exemple, le gouvernement est accusé de laisser (re)monter le chômage. Oui, il remonte, mais n'oublions pas que le gouvernement n'a pas le pouvoir d'embaucher (à part des fonctionnaires, mais on en a déjà plus qu'il n'en faut), mais de susciter l'emploi. Les vrais décideurs en ce domaine restent les employeurs, et souvant derrière eux les actionnaires ....

Pour en revenir au trou, non, gouffre de la sécu, on peut se poser des questions. Déjà pourquoi la Sécu d'Alsace Lorraine est bénéficiaire elle ?

Bonne journée !

_________________
Benedictus

Crux Sacra sit mihi lux.
Revenir en haut Aller en bas
beranger



Messages : 825
Inscription : 16/03/2011

MessageSujet: Re: A propos du déficit de la sécu ... organisé par le gouvernement   Sam 10 Sep 2011, 12:52

Benedictus,

Je suis complètement d'accord avec vous sur le fait que la catastrophe programmée que nous vivons ne tient pas qu'au seul Sarkozy, mettons Ségolène, c'est pareil voir pire, DSK, n'en parlons pas, pour rester correct, il s'est pris les pieds dans le tapis à NYC....et on voit tous les jours à quel catégorie appartiennent tous ces gens, y compris Hollande, etc Etc..

Prenez le conseiller du président Sarko, le Mr Minc, il est aussi l'ami très proche .... de Martine Aubry dont il loupe aucune fête de famille dont ses anniversaires.

Je pense simplement comme vous, que nous sommes la proie de l'ultra libéralisme dont tous ces politiques sont les complices.

Pour moi, le vote consistant à donner un sérieux coup de pied dans la fourmilière, est de voter Marine Le Pen.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: A propos du déficit de la sécu ... organisé par le gouvernement   Sam 10 Sep 2011, 13:09

beranger a écrit:

La rupture ,tant martelée lors de la campagne pour la présidentielle est là :la privatisation des services publics et de la sécurité sociale.

Et alors ?

Déjà : un service public est indéfinissable. Cela peut s'appliquer à tout et n'importe quoi, et plus vous êtes à gauche, plus les choses sont "service public".
Ensuite : pourquoi la sécurité sociale serait-elle un dogme ? Pourquoi ne pas laisser chacun décider s'il veut prendre le risque de ne pas s'assurer et de risquer de finir sur le carreau, au lieu d'imposer à tous de payer pour tous les autres, certitude de gabegie généralisée ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
beranger



Messages : 825
Inscription : 16/03/2011

MessageSujet: Re: A propos du déficit de la sécu ... organisé par le gouvernement   Sam 10 Sep 2011, 13:24

Philippe Fabry a écrit:
beranger a écrit:

La rupture ,tant martelée lors de la campagne pour la présidentielle est là :la privatisation des services publics et de la sécurité sociale.

Et alors ?

Déjà : un service public est indéfinissable. Cela peut s'appliquer à tout et n'importe quoi, et plus vous êtes à gauche, plus les choses sont "service public".
Ensuite : pourquoi la sécurité sociale serait-elle un dogme ? Pourquoi ne pas laisser chacun décider s'il veut prendre le risque de ne pas s'assurer et de risquer de finir sur le carreau, au lieu d'imposer à tous de payer pour tous les autres, certitude de gabegie généralisée ?


qu'est ce que vous proposez aux neufs millions de français qui ne pouvant pas s'offrir une complémentaire santé correct font l'impasse sur des soins basiques comme les soins dentaires, en plus, vous allez leur dire qu'ils se payent leur assurance santé, avec quels sous ?

Si pour vous, finir sur le carreau peut être un pari, moi pas, j'ai jamais eu plaisir à voir des gens sur le carreau. Ne trouvez vous pas qu'il y a déjà trop de gens en difficultés ?

Vous vivez ou ? à Las Vegas ?



Dernière édition par beranger le Dim 11 Sep 2011, 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: A propos du déficit de la sécu ... organisé par le gouvernement   Sam 10 Sep 2011, 13:29

beranger a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
beranger a écrit:

La rupture ,tant martelée lors de la campagne pour la présidentielle est là :la privatisation des services publics et de la sécurité sociale.

Et alors ?

Déjà : un service public est indéfinissable. Cela peut s'appliquer à tout et n'importe quoi, et plus vous êtes à gauche, plus les choses sont "service public".
Ensuite : pourquoi la sécurité sociale serait-elle un dogme ? Pourquoi ne pas laisser chacun décider s'il veut prendre le risque de ne pas s'assurer et de risquer de finir sur le carreau, au lieu d'imposer à tous de payer pour tous les autres, certitude de gabegie généralisée ?


qu'est ce que vous proposez aux neufs millions de français qui ne pouvant pas s'offrir une complémentaire santé correct font l'impasse sur des soins basiques comme les soins dentaires, en plus, vous allez leur dire qu'ils se payent leur assurance santé, avec quels sous ?

Si pour vous, finir sur le carreau peut être un pari, moi pas, j'ai jamais eu plaisir à voir des gens sur le carreau. Ne trouvez vous pas qu'il y a déjà trop de gens en difficultés ?

Vous vivez ou ? à Las Vegas ?

Vous oubliez une chose, c'est que sans sécurité sociale étatique, ce serait ça en moins à cotiser pour chacun. A chacun de choisir lui-même à quel organisme il veut verser l'argent ainsi gagné pour s'offrir l'assurance minimale que garantit aujourd'hui la sécu. La différence, ce serait la liberté de choisir entre divers prestataires, et non être obligé de recourir aux fonctionnaires, dont on connaît les lenteurs.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
beranger



Messages : 825
Inscription : 16/03/2011

MessageSujet: Re: A propos du déficit de la sécu ... organisé par le gouvernement   Dim 11 Sep 2011, 10:44

Je modère mes propos,

Cela dit, je reste convaincu qu'un système solidaire est préférable qu'à un système privée, privée n'est pas nécessairement synonyme de sérieux et de performance.

Regardez nos banques, avec leurs bénéfices faramineux, au lieu de consolider leurs fonds, elles ont été faire des acquisitions aventureuses dans certains pays, l'état Français sera très certainement contraint (donc vous et moi) de recapitaliser la BNP, le Crédit Agricole et la Sociiété Générale, qui n'est ni plus ni moins une forme de nationalisation.

Vous me direz et vous aurez aurez raison, qu'en France, on mutualise les pertes et on privatise les bénéfices, mais ils seront bien contraints de sauver de la faillite le crédit agricole ou d'autres.

Reste que c'est vrai que rien est géré sérieusement, mais la gestion calamiteuse de la Sécu n'est pas moins pire que celles, des banques, des assurances, des collectivités, des villes, des régions.

Au départ, les idées sont bonnes, ensuite, ça dépend de ce que l'on en fait.

Sachez que je ne suis pas un anti_Sarko "primaire", quand j'écoute Hollande... d'une irresponsabilité ou d'une démagogie qui fait peur, au final, difficile de se faire une opinion. Le Parti Socialiste porte une énorme responsabilité dans le discrédit du secteur publique par pure clientélisme électorale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A propos du déficit de la sécu ... organisé par le gouvernement   

Revenir en haut Aller en bas
 
A propos du déficit de la sécu ... organisé par le gouvernement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» a propos de youtube, daylimotion koreus etc..
» Maladie Méconnue : Déficit ALPHA1 ANTITRYPSINE
» Des propos qui choquent: sida ... justice immanente?!
» A propos du rêve
» Questions à propos du bouddhisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: