DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Raphaël



Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Lun 12 Sep 2011, 18:29

outreneuve a écrit:
Au contraire, la pure parole de Jésus est éblouissante de simplicité et d'ordre.
C'est la tradition et les dogmes qui transforment, diluent et édulcorent, qui fast-food....
Fallait-il que je précise que ce n'est pas pour autant que je me vautre dans la turpitude ? Smile

Je mets en évidence ce qu'a dit Renaud, ci-dessus :

Citation :
Si vous faites un absolu des règles, des dogmes et doctrines instituées dans le monde, vous passez à côté du message.

Jésus condamne le puritanisme des pharisiens et leur côté auto-suffisant lorsqu'ils se pavanent dans leur loi qui n'a rien à voire avec Dieu; il n'a à aucun moment remis en question l'autorité institutionnelle de l'époque. Saint Paul s'est même excusé d'avoir offensé le grand prêtre, alors qu'il ne lui dit que la vérité.

Et les règles, dogmes et doctrines font partie du message. Faudra vous-y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Lun 12 Sep 2011, 18:38

Raphaël a écrit:
Et les règles, dogmes et doctrines font partie du message. Faudra vous-y faire.

Dire que règles, dogmes et doctrines font partie du message risque d'induire en erreur.
Dans un sens c'est vrai puisque Dieu n'est absent de rien.
Mais ça a davantage de sens de dire que règles, dogmes et doctrines sont une expression humaine du message du Christ.

Prendre règles, dogmes et doctrines pour la vérité en soi c'est regarder le doigt qui vous montre la lune.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Lun 12 Sep 2011, 23:43

C'est quand-mieux que regarder ses pieds (pour regarder la lune), sous prétexte de "se faire sa propre voie".

Nous bénéficions d'une transmission bimillénaire infaillible de l'Eglise, pourquoi vouloir s'en passer ? c'est le chemin le plus sûr
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 11:12

Appeler "béquilles" les dogmes, qui sont des vérités révèlées d'En Haut de par la Charité de Dieu, et pour éclairer tout homme, c'est carrément prétentieux et limite injurieux.

Vous pensez donc que Notre Seigneur a eu tort de révéler ces dogmes (donc des repères sûrs et efficaces) à Son Eglise (comme celui de l'Immaculée Conception par exemple, qui est en lien avec la vertu de pureté si importante pour l'époque moderne).

Et si je vous comprends bien, Notre Seigneur désire que nous nous détachions un jour de ces "béquilles" (les dogmes de la Sainte Eglise) ?

Bah dites donc...on a bien de la chance d'avoir des personnes aussi sages ici.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 12:06

Mais oui, je comprends bien que vous vous prenez pour un grand mystique
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 12:46


Vous ne savez pas ce que je crois en vérité. Je vous l'explique.

Même si, bien évidemment, le Salut est offert à tous sans exception par Notre Seigneur, je crois que ce serait semer la confusion via un certain relativisme extrèmement dangereux que de dire : "oui, mais bon, vous savez, Dieu est partout finalement, alors l'Eglise enfin...c'est surfait" typique de la pensée moderne et mortifère au final.
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 14:06

En quoi est-ce mortifère de voir Dieu partout ?


-Toutes choses subsistent en Lui. (Col 1,17)

-Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites » (Matthieu 25.40)

-Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. (Jean 1)

-Arrive-t-il un malheur dans une ville, sans que l'Eternel en soit l'auteur ? (Amos 3)


Les mystiques de toutes les religions l'ont compris, et ils accueillent toute circonstance, toute personne comme venant de Dieu, sans chercher à les changer, simplement en rayonnant le Christ intérieur, et sachant que "tous nos cheveux sont comptés"

Pourquoi cela vous énerve-t-il tellement de voir vos frères et soeurs suivre et aimer le Christ hors des schémas imposés par la tradition.
Le Christ n'en a-t-il pas lui-même renversé quelques uns ?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 14:16


Citation :
je vous répondrai que vous connaissez bien mal les contemplatifs chrétiens.

Des contemplatifs chrétiens qui se libèrent des dogmes?

Des contemplatifs chrétiens qui se libèrent de la vérité?!

Le coup des béquilles, c'est assez mal vu.

Maxime, les dogmes sont non pas les béquilles qui aident à marcher, mais les jambes qui permettent d'avancer.

Vouloir se couper des dogmes, ce serait comme vouloir s'amputer des deux jambes pour être plus léger et donc courir plus vite. Un non-sens, quoi.


Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 14:41

Vous avez raison tous les deux Julia et Maxime.

Julia privilégie la sécurisation de la spiritualité tandis Maxime privilégie l'authenticité.

A vouloir être authentique, on peut chuter lourdement au fond de l'enfer parce qu'on a cru toucher par soi-même le divin.

Cependant, la soumission à l'Eglise n'est pas sans risque elle aussi.
Risque de vivre une spiritualité par procuration qui ne persiste que si le cadre où elle est vécue persiste. A ne pas vouloir prendre de risque on reste dépendant, donc dans l'insécurité.

Dans tous les cas existe le risque de se pétrifier dans des certitudes pour échapper au feu de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 16:13

Renaud a écrit:
Vous avez raison tous les deux Julia et Maxime.

Julia privilégie la sécurisation de la spiritualité tandis Maxime privilégie l'authenticité.

A vouloir être authentique, on peut chuter lourdement au fond de l'enfer parce qu'on a cru toucher par soi-même le divin.

Cependant, la soumission à l'Eglise n'est pas sans risque elle aussi.
Risque de vivre une spiritualité par procuration qui ne persiste que si le cadre où elle est vécue persiste. A ne pas vouloir prendre de risque on reste dépendant, donc dans l'insécurité.

Dans tous les cas existe le risque de se pétrifier dans des certitudes pour échapper au feu de la vérité.

D'où la nécessité d'un bon directeur spirituel
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 16:27

maxime a écrit:
Chris Prols a écrit:

Citation :
je vous répondrai que vous connaissez bien mal les contemplatifs chrétiens.

Des contemplatifs chrétiens qui se libèrent des dogmes?

Des contemplatifs chrétiens qui se libèrent de la vérité?!

Le coup des béquilles, c'est assez mal vu.

Maxime, les dogmes sont non pas les béquilles qui aident à marcher, mais les jambes qui permettent d'avancer.

Vouloir se couper des dogmes, ce serait comme vouloir s'amputer des deux jambes pour être plus léger et donc courir plus vite. Un non-sens, quoi.

Etre amputé des deux jambes n'est pas important si le Seigneur nous fait grâce de deux ailes comme l'aigle. Ainsi nous pouvons voler librement et regarder le soleil face à face. ange1

Désolé Chris Prols, mais si pour moi les dogmes sur Jésus et Marie sont vrai et viennent de Dieu, ils ne sont pas La Vérité totale qui est Dieu. Autrement dit, je n'identifie pas les dogmes aux jambes, mais bien aux béquilles, et Dieu sait bien(et moi aussi) qu'elles sont très utiles ces béquilles.
Les dogmes de l'Eglise sont donnés et définis dans un contexte non pas absolu mais relatif, à savoir: Judéo-Gréco-Romain. Ce fait n'enlève rien à leurs vérités, mais montre bien leurs relativités par rapport à l'Infinité Divine qui elle ne peut-être définis.

Et pour répondre à Julia, je n'ai jamais dit que l'Eglise devait proclamer ce message n'importe comment et à n'importe qui où qu'il en soit dans son cheminement spirituel, mais comme une maman aigle, l'Eglise qui nourrit ses bébés aigles dans son nid(les dogmes, les sacrements etc...) doit aider à ce que ses bébés aigles grandissent et puissent voler en liberté le regard face au soleil. Le but n'est pas de leurs couper les ailes et de les garder dans le nid indéfiniment.
L'aigle adulte ne renie pas la mère, le nid et la nourriture et il ne dit pas aux bébés aigles qu'ils peuvent s'en passer, bien au contraire. Tout ça est une image, mais ça me parait suffisamment clair, en tout cas pour moi(c'est déjà ça lol).

Maintenant, si vous identifiez civilisation+institution+dogmes dans leurs définitions = Vérité totale et absolue à l'égal de Dieu, c'est sur que vous ne pouvez pas comprendre ce que je veux exprimer.



Personnellement, je partage assez la comparaison de Maxime.

Je préfère cependant celle des petites lampes sur un chemin de montagne.

Les lampes ne sont pas le but, ni le chemin, ni la montagne. Mais elles aident à éclairer les yeuux pour le pas se tromper de chemin (= le Christ), de montagne (= le Christ) et de but (= la vision béatifique avec nos frères).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 21:00

Renaud a écrit:
Merci Julia mais pour moi le salut ne passe pas nécessairement par l'Eglise en tant qu'institution. Il passe par l'Eglise en tant que corps du Christ. Ceci étant pris au sens le plus spirituel.

Dans un couple il est toujours délicat de distinguer l'agresseur de l'agressé mais quoiqu'il en soit la confession de l'autre n'est jamais qu'un prétexte. Celui qui est en paix avec lui-même donc avec l'autre est celui qui témoigne le mieux de la valeur de son choix confessionnel.




I love you salut
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 21:07

Quand on sait pas de quoi on parle...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 21:22

julia a écrit:
Quand on sait pas de quoi on parle...



Parce que vous savez de quoi vous parlez?Pauvre Julia...!
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 21:58

Ha bah quand il s'agit de mon couple, oui un petit peu
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 22:05

julia a écrit:
Ha bah quand il s'agit de mon couple, oui un petit peu



Malheureusement on n'a que votre version,chère Julia!
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 22:13

Mais je ne vous ai surtout rien demandé à ce sujet, Mister B,

Mes messages sont effectivement clairement catholiques, je sais que ça vous défrise, mais c'est comme ça, et je suis sur un forum catholique, donc droite dans mes bottes.

Donc encore une fois, le salut passe par la Sainte Eglise, et pour ce qui est de mon couple, occupez-vous du vôtre, si toutefois vous en avez un.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 22:56

julia a écrit:
Appeler "béquilles" les dogmes, qui sont des vérités révèlées d'En Haut de par la Charité de Dieu, et pour éclairer tout homme, c'est carrément prétentieux et limite injurieux.

Vous pensez donc que Notre Seigneur a eu tort de révéler ces dogmes (donc des repères sûrs et efficaces) à Son Eglise (comme celui de l'Immaculée Conception par exemple, qui est en lien avec la vertu de pureté si importante pour l'époque moderne).

Et si je vous comprends bien, Notre Seigneur désire que nous nous détachions un jour de ces "béquilles" (les dogmes de la Sainte Eglise) ?

Bah dites donc...on a bien de la chance d'avoir des personnes aussi sages ici.


En fait, le mot "béquille" pour parler des dogmes a été employé par Phillippe Fabry, qui métaphorisait en parlant de support dans la foi pour le cheminement du Salut. En quelque sorte, un dogme est une béquille car il nous aide, nous, malades, infirmes, lépreux et j'en passe, à avancer; d'autres, qui se disent en bonne santé, jettent alors la béquille pour marcher par eux même... loin du sentier. Ce sont des infirmes également, car ils sont aveugles, et la béquille saurait se transformer en canne pour les guider, mais ils ne veulent se fier qu'à leurs sens malades.

Lorsque Dieu se révèlera face à nous, clairement, sans ambigüité, lorsque nous le reconnaîtrons, alors les "béquilles" -qui sont en fait des parties de Vérité, venant de l'Esprit et donc tendant vers l'absolu - seront remplacées par les mains et les bras mêmes de Dieu.
En attendant, que personne ne néglige ni ne condamne ces soutiens qui nous viennent de l'Esprit Saint.

Mr Be, ou d'autres, si vous avez un problème avec un dogme ou même plusieurs, je vous invite à ouvrir un sujet et à en débattre en toute charité et humilité, sans insulter certains comme vous le faites. La Vérité finira par éclater, nous en serons tous gagnants. Mais cessez d'afficher votre mépris pour quelque chose que vous ne connaissez vraisemblablement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 22:59

Arnaud Dumouch a écrit:
Personnellement, je partage assez la comparaison de Maxime.

Je préfère cependant celle des petites lampes sur un chemin de montagne.

Les lampes ne sont pas le but, ni le chemin, ni la montagne. Mais elles aident à éclairer les yeux pour ne pas se tromper de chemin (= le Christ), de montagne (= le Christ) et de but (= la vision béatifique avec nos frères).

Je n'ai peut-être pas une assez haute idée de la vision béatifique mais j'attendais plutôt : le Christ est le chemin, la montagne et le but.

Sinon, j'ai une question : ce bonhomme ( salut ) il veut dire quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 23:06

salut ça veut dire "je suis Ok avec toi" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 23:32

Arnaud Dumouch a écrit:
maxime a écrit:
Chris Prols a écrit:

Citation :
je vous répondrai que vous connaissez bien mal les contemplatifs chrétiens.

Mon pauvre Chris Prols, qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre de la part de certains frères!


Des contemplatifs chrétiens qui se libèrent des dogmes?

Des contemplatifs chrétiens qui se libèrent de la vérité?!

Le coup des béquilles, c'est assez mal vu.

Maxime, les dogmes sont non pas les béquilles qui aident à marcher, mais les jambes qui permettent d'avancer.

Vouloir se couper des dogmes, ce serait comme vouloir s'amputer des deux jambes pour être plus léger et donc courir plus vite. Un non-sens, quoi.

Etre amputé des deux jambes n'est pas important si le Seigneur nous fait grâce de deux ailes comme l'aigle. Ainsi nous pouvons voler librement et regarder le soleil face à face.

Désolé Chris Prols, mais si pour moi les dogmes sur Jésus et Marie sont vrai et viennent de Dieu, ils ne sont pas La Vérité totale qui est Dieu. Autrement dit, je n'identifie pas les dogmes aux jambes, mais bien aux béquilles, et Dieu sait bien(et moi aussi) qu'elles sont très utiles ces béquilles.
Les dogmes de l'Eglise sont donnés et définis dans un contexte non pas absolu mais relatif, à savoir: Judéo-Gréco-Romain. Ce fait n'enlève rien à leurs vérités, mais montre bien leurs relativités par rapport à l'Infinité Divine qui elle ne peut-être définis.

Et pour répondre à Julia, je n'ai jamais dit que l'Eglise devait proclamer ce message n'importe comment et à n'importe qui où qu'il en soit dans son cheminement spirituel, mais comme une maman aigle, l'Eglise qui nourrit ses bébés aigles dans son nid(les dogmes, les sacrements etc...) doit aider à ce que ses bébés aigles grandissent et puissent voler en liberté le regard face au soleil. Le but n'est pas de leurs couper les ailes et de les garder dans le nid indéfiniment.
L'aigle adulte ne renie pas la mère, le nid et la nourriture et il ne dit pas aux bébés aigles qu'ils peuvent s'en passer, bien au contraire. Tout ça est une image, mais ça me parait suffisamment clair, en tout cas pour moi(c'est déjà ça lol).

Ok pour l'image, mais l'aigle qui vole face au Soleil devra dans tous les cas revenir au nid pour, à son tour, nourrir, protéger, éduquer les bébés aigles, et non pas quitter ne nid avec la certitude qu'ils peuvent voler car ils ont 3-4 plumes, et crier aux autres : "JE SUIS LIIIIBRE ! REJOIGNEZ-MOI, QUITTEZ CE NID QUI VOUS ENFERME L'ESPR..." *splatch*

Le nid L'Église est la pièce centrale sur cette terre; la pièce maîtresse du Divin Sauveur. Personne ne peut se dire au dessus de l'institution, puisqu'elle est le fondement, le ciment entre chaque Chrétien.
Celui qui s'en sépare y laisse une brèche, et en répondra.

Maintenant, si vous identifiez civilisation+institution+dogmes dans leurs définitions = Vérité totale et absolue à l'égal de Dieu, c'est sur que vous ne pouvez pas comprendre ce que je veux exprimer.

Très réducteur.




Personnellement, je partage assez la comparaison de Maxime.

Je préfère cependant celle des petites lampes sur un chemin de montagne.

Les lampes ne sont pas le but, ni le chemin, ni la montagne. Mais elles aident à éclairer les yeux pour le pas se tromper de chemin (= le Christ), de montagne (= le Christ) et de but (= la vision béatifique avec nos frères).

Je ne suis pas d'accord avec Maxime, qui est beaucoup trop libéral à mon goût; c'est dangereux et inutile de ne pas vouloir marcher dans des sentiers lorsqu'on sait qu'ils mènent au Salut. A la limite, on pourrais comprendre s'il s'agissait de "la petite voie" se St Thérèse, mais là encore, rien ne dispose à désobéir à l'Église ou à mépriser ses enseignements. On peut en avoir des compléments dans le domaine privé, grâce très rare, et encore faut-il l'éprouver durement.

Pour l'image des lampes sur la montagne, elle me paraît une fois de plus très juste salut mais en l'occurrence, l'amalgame se fait que nous Catholiques parlons de la montagne révélée par ces lumières, tandis que les autres ne regardent que le lumignon. (Ça me fait penser au proverbe chinois: "Lorsque le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt". Désolé pour la petite insulte, je n'ai fais que citer.)
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mar 13 Sep 2011, 23:35

maxime a écrit:
Raphaël a écrit:

En fait, le mot "béquille" pour parler des dogmes a été employé par Phillippe Fabry, qui métaphorisait en parlant de support dans la foi pour le cheminement du Salut. En quelque sorte, un dogme est une béquille car il nous aide, nous, malades, infirmes, lépreux et j'en passe, à avancer; d'autres, qui se disent en bonne santé, jettent alors la béquille pour marcher par eux même... loin du sentier. Ce sont des infirmes également, car ils sont aveugles, et la béquille saurait se transformer en canne pour les guider, mais ils ne veulent se fier qu'à leurs sens malades.

Lorsque Dieu se révèlera face à nous, clairement, sans ambigüité, lorsque nous le reconnaîtrons, alors les "béquilles" -qui sont en fait des parties de Vérité, venant de l'Esprit et donc tendant vers l'absolu - seront remplacées par les mains et les bras mêmes de Dieu.
En attendant, que personne ne néglige ni ne condamne ces soutiens qui nous viennent de l'Esprit Saint.

Mr Be, ou d'autres, si vous avez un problème avec un dogme ou même plusieurs, je vous invite à ouvrir un sujet et à en débattre en toute charité et humilité, sans insulter certains comme vous le faites. La Vérité finira par éclater, nous en serons tous gagnants. Mais cessez d'afficher votre mépris pour quelque chose que vous ne connaissez vraisemblablement pas.

Suivez votre propre conseil Raphaël.

Je n'ai jamais dit que j'étais parfait.

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mer 14 Sep 2011, 00:49

julia a écrit:
Mais je ne vous ai surtout rien demandé à ce sujet, Mister B,

Mes messages sont effectivement clairement catholiques, je sais que ça vous défrise, mais c'est comme ça, et je suis sur un forum catholique, donc droite dans mes bottes.

Donc encore une fois, le salut passe par la Sainte Eglise, et pour ce qui est de mon couple, occupez-vous du vôtre, si toutefois vous en avez un.
Keep cool ma Julia d' amour!

Je sais que vous ne m'avez rien demandé mais comme c'est un forum je m'exprime ou si vous ne voulez pas que je participe à vos jérémiades il y a toujours les MP!

Mes messages sont juifs messianiques et c'est comme ça droit dans mes sabots!Very Happy

Concernant des problèmes de couple vous n'êts pas sur le bon forum...il y a peut être des conseillers conjugaux qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mer 14 Sep 2011, 00:54

Si on fermait la parenthèse? Le sujet concernait le magasin de Doumé, on est parti un peu loin... Confused
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.   Mer 14 Sep 2011, 01:49

maxime a écrit:
Raphaël a écrit:


Je ne suis pas d'accord avec Maxime, qui est beaucoup trop libérallibre à mon goût; c'est dangereux et inutile de ne pas vouloir marcher dans des sentiers lorsqu'on sait qu'ils mènent au Salut. A la limite, on pourrais comprendre s'il s'agissait de "la petite voie" se St Thérèse, mais là encore, rien ne dispose à désobéir à l'Église ou à mépriser ses enseignements. On peut en avoir des compléments dans le domaine privé, grâce très rare, et encore faut-il l'éprouver durement.

Pour l'image des lampes sur la montagne, elle me paraît une fois de plus très juste salut mais en l'occurrence, l'amalgame se fait que nous Catholiques parlons de la montagne révélée par ces lumières, tandis que les autres ne regardent que le lumignon. (Ça me fait penser au proverbe chinois: "Lorsque le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt". Désolé pour la petite insulte, je n'ai fais que citer.)

Ce qui vous ennuie surtout, ce n'est pas que je sois libéral(???), mais que je sois libre de certains de vos conditionnements, donc evidemment pour vous, je sors du sentier, et à la limite vous espérez presque que je fasse "splatch", car c'est certain, vous devez avoir raison, il le faut, car sinon tout votre monde mental s'écroule.
Il ne s'agit pas d'être au "dessus" de l'institution, ce n'est pas comme cela que je le vois, et l'image de l'aigle ne vise pas à dire cela. D'autre part laissez svp Dieu seul juge par rapport à ceux qui se séparent(ce qui n'est pas mon cas) de l'Eglise catholique(romaine), donc votre: "Il en répondra" est déplacé, et pourrai vous revenir très vite vous qui n'êtes pas parfait(je vous cites).
En parlant de la petite Thérèse, souvenez vous de ce qu'elle répondait à sa soeur qui n'arrêtait pas de lui parler de la justice de Dieu, la justice de Dieu ma soeur!!! Thérèse lui répondait: "Vous voulez de la justice ma soeur, vous aurez de la justice!(pour vous). Je cite de mémoire.

Revenons au sujet initial, exellente idée Raphaël.
Sur ce bonne nuit, à bientôt, plaise à Dieu.









J'adhère à ce que tu dis Maxime et que dire de ceux comme moi qui ont leurs propres rites,doctrines et une autre manière de pensée que l'église catholique?

On ne se sépare pas de l'église de Rome car on n'y est pas entré!
Revenir en haut Aller en bas
 
A travers le magasin catholique que j'ouvris en 1999. Témoignage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sur la Reconnexion
» Déclaration commune juive-catholique contre l'euthanasie
» Rome déclare schismatiques la Société catholique romaine Léon-XIII et l’Église catholique apostolique brésilienne
» Magasin de musique
» le role du diacre dans l'eglise catholique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: