DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une charge libérale contre le mariage homosexuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 11:58

Contre le mariage homosexuel,
au nom du libéralisme

Jan Laarman, du Parti Libéral Démocrate, répond à Aurélien Véron, président de ce parti. Ce dernier avait écrit, le 25 juillet, une tribune en faveur du mariage homosexuel.

Cette histoire de mariage homosexuel présente bien des traits qui devraient déclencher l’anti-virus des logiciels libéraux.

Une fois de plus, les hommes de l’État cherchent à changer le sens des mots. Ils nous ont déjà fait le coup avec la monnaie, maintenant c’est avec le mariage. Le mariage, c’est le contrat conclu entre un homme et une femme pour unir leurs vies et tâcher d’élever des enfants. Je peux désirer partager (toute) la vie de mon meilleur ami : ça s’appelle de l’amitié, pas un mariage. Je peux même vouloir mettre les conditions de cette vie commune avec lui sur le papier d’un contrat, sans qu’il soit nécessaire de forcer le sens des mots. Le PACS, au moins, ne tombe pas dans ce travers.

Il y a une autre raison de se méfier : les libéraux ont horreur que les hommes de l’État bricolent avec des institutions humaines qui sont nées sans eux. Sous prétexte d’améliorer les progrès de la recherche, on nous a fait le CNRS. Pour avoir prétendu moderniser l’agriculture, on se retrouve avec la PAC sur les bras. Et voilà que pour rendre les homosexuels encore plus heureux, ils auraient le mariage? La société n’est pas un mécano. Les grands maîtres du libéralisme nous apprennent que la Grande Société est le résultat d’une évolution, d’une tradition. Personne ne peut dire par quel chemin historique nos ancêtres en sont venus à sélectionner telle ou telle règle de conduite. Pourquoi la monogamie plutôt que la polygamie? Pourquoi confier les enfants à leurs géniteurs plutôt qu’à une institution collective? Pourquoi contraindre les époux à la stabilité? On peut se mettre en quête de raisons parfois très ingénieuses pour expliquer comment ces règles assurent liberté et prospérité aux groupes humains qui les ont adoptées. Mais ce sont des raisons de convenance, trouvées a posteriori.

Un exemple : si on confie l’éducation des enfants aux parents et pas au gouvernement (contrairement à ce que recommande tout un courant collectiviste à la suite de Platon), ça a pour conséquence de susciter un espace privé, des savoirs, des valeurs et des histoires autonomes du gouvernement ; c’est même une condition du pluralisme scientifique. Mais ce principe a très probablement été inspiré par une règle religieuse (« tu honoreras ton père et ta mère »), et pas par des considérations épistémologiques. Cette loi des conséquences inattendues est très prisée par les libéraux quand ils contestent les prétentions des constructivistes étatiques ; je propose que nous nous en souvenions au moment de vouloir toucher à une institution de liberté aussi importante que le mariage.

L'argument le plus souvent avancé en faveur du mariage homosexuel est que le mariage est une affaire privée dont l’État ne devrait pas se mêler. C'est oublier que les libéraux ont bien une colossale méfiance de l’État, mais qu'ils ne sont pas anarchistes. Les libéraux ne pensent pas que l’ordre social dont l’État est le protecteur soit une nuisance. La recherche de l’excellence dans l’éducation ne se fait pas au détriment des ignorants. La propriété privée n’est pas là pour protéger les riches. La justice n’a pas pour soin de persécuter une classe sociale. La nation n’entretient pas la haine de l’immigré. Et réserver le mariage à un homme et une femme n’est pas l’obstacle à la félicité des homosexuels. Prenons donc garde aux séductions d’un certain progressisme tout à fait étranger à la tradition libérale.

Je vois ce qui peut énormément gêner : être contre le mariage homosexuel, ce serait faire preuve de conservatisme étriqué. Mais depuis que les libéraux ont vu leurs acquis s’effriter un par un pendant le XXème siècle, leur attitude a pris par nécessité un tour conservateur : il faut défendre les lois et les institutions en place, car elles garantissent l’ordre libre.

Il reste une raison capitale à mentionner. Modifier le mariage en l’ouvrant aux personnes de même sexe constitue une tentative de plus dans la destruction de la famille traditionnelle ou bourgeoise. Les libéraux se sont dans le passé alliés à la gauche pour dissoudre toutes les communautés naturelles qui opprimaient les forces individuelles : corporations, liens féodaux, censures, familles claniques. Mais aller à l’échelon inférieur et ajouter un clou dans le cercueil déjà bien fermé de la famille nucléaire, c’est de trop. Cette institution mérite un soin extrême de notre part. La destruction de la famille par les socialistes ne vise pas à libérer l’individu, mais à préparer son embrigadement dans les structures utopiques qui sont le but du socialisme. Détruire la famille, c’est détruire la personne libre, ce par quoi le libéralisme existe.

Le philosophe Philippe Nemo en résume les principales raisons.
D’abord, pour être libre il faut savoir observer la loi, donc avoir atteint la rationalité adulte. Sans maîtrise rationnelle de sa personnalité, l’enfant ne peut pas vivre dans l’état de droit, la société de liberté. Avant cela un enfant doit donc rester sous l’autorité stricte de ses parents.
Ensuite, c’est dans la famille que se construit la vraie personnalité psychologique. On y construit sa dignité durant les longues années de fréquentation confiante avec ceux pour qui on est unique et irremplaçable : parents, frères et sœurs. C’est de son père et de sa mère qu’on apprend ce qu’est être homme ou femme, d’où les réticences à accéder à une autre demande de ce débat : l’homoparentalité. Seul l’environnement familial permet cette délicate construction de l’individualité. Ajoutons que cela se poursuit quand on devient père ou mère, car c’est en ayant des enfants qu’on bâtit sa personnalité de parent.
De plus, seule la famille peut transmettre un patrimoine, matériel ou immatériel, ce qui nous permet de nous lancer dans la vie pour y réaliser les initiatives et les entreprises qui nous sont chères. Là aussi fleurit l’idée de propriété privée, mais plus largement celle d’espace privé. Personnalité et patrimoine forgent ce domaine hors d’atteinte de l’État, où prospèrent des légitimités qui échappent au groupe.

En dissolvant l’institution familiale, on fabrique des individus sans individualité, des électrons qui n’ont de cesse d’aller se fondre dans des masses informes aisément asservies par les hommes de l’État. C’est pour cela qu’il faut assumer les réalités juridiques propres à la famille et au mariage, comme la non-liberté de ses membres : le divorce doit être contraignant, les enfants ne doivent pas s’échapper de chez eux sans que le gendarme les y ramène ou que le juge soutienne l’autorité parentale, l’école ne doit pas imposer les programmes des syndicats, l’infirmière scolaire doit s’interdire toute intrusion dans l’éducation sexuelle familiale.

http://www.atlantico.fr/decryptage/liberal-contre-mariage-homosexuel-169833.html

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 12:46

magnifique article Philippe,

il me semble évident que cet article montre contre lui-même, que lorsque la conscience du libéral est heurtée par son allié naturel le progressiste, il se dépêche, quoi qu'il en dise, de faire appel à d'autres notions. et le vocabulaire s'en ressent : institution, ordre social, tradition multiséculaire, règle religieuse, destruction de la famille etc...

liberté d'entreprendre, oui. idéologie libérale, non.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 12:55

nilamitp a écrit:
magnifique article Philippe,

il me semble évident que cet article montre contre lui-même, que lorsque la conscience du libéral est heurtée par son allié naturel le progressiste, il se dépêche, quoi qu'il en dise, de faire appel à d'autres notions. et le vocabulaire s'en ressent : institution, ordre social, tradition multiséculaire, règle religieuse, destruction de la famille etc...

liberté d'entreprendre, oui. idéologie libérale, non.

Je ne suis pas sûr.

Le coeur de l'idéologie libérale c'est la définition du rôle de l'Etat : il faut qu'il y en ait un, mais son rôle est seulement d'assurer l'ordre et la sécurité (de fait par la police et l'armée et de droit par la justice) afin que les individus puissent user de leurs libertés naturelles et que puisse naître et vivre une société civile.
En revanche l'Etat ne doit pas toucher à l'ordre social en tant que tel, car il s'attaque alors à ce qu'il est censé protéger : la société civile.

Or quand le libéral parle d'institution, d'ordre social, de tradition multiséculaire et de règle religieuse, il évoque des normes choisies de longue date et de manière pratiquement constante par la société civile, et dans lesquelles l'Etat prétend intervenir.
Le progressiste n'est pas l'allié naturel du libéral dès lors qu'il prétend que l'Etat doit intervenir pour amener le progrès, parce que c'est une atteinte à la société civile que le vrai libéral réprouve.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 12:58

Bonjour Philippe,
Ma belle fille lesbienne m'a dit " Tu sais je n'ai pas le droit de vivre".
La discussion c'est arrêté là car elle commençait à avoir les larmes aux yeux.
C'est marrant tout de même elle paye des impôts et n'est pas reconnu en tant que citoyenne, comme par quoi l'argent n'a pas d'odeur.
Elle n'est pas revendicatrice le mariage est pour elle un acte qui sert à rien sinon pour payer moins d'impôts.
Elle ne veut pas d'enfant et sa compagne idem. Elle aiment les enfants mais ont fait l'impasse la dessus de peur de le(s) faire souffrir.
Ce qui me fait le plus rire dans toutes ses histoires c'est que les chrétiens fassent de la politique.
N'est il pas écrit ce qui est a César est a César et ce qui est a Dieu est a Dieu?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 13:09

Dr house a écrit:
Bonjour Philippe,
Ma belle fille lesbienne m'a dit " Tu sais je n'ai pas le droit de vivre".
La discussion c'est arrêté là car elle commençait à avoir les larmes aux yeux.

Et où avez-vous vu qu'elle n'est pas reconnue en tant que citoyenne ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 13:30

Philippe Fabry a écrit:
Dr house a écrit:
Bonjour Philippe,
Ma belle fille lesbienne m'a dit " Tu sais je n'ai pas le droit de vivre".
La discussion c'est arrêté là car elle commençait à avoir les larmes aux yeux.

Et où avez-vous vu qu'elle n'est pas reconnue en tant que citoyenne ?

Vu ?
Tout le monde sait que les gays et lesbiennes sont mal vu, ne serait que dans le milieux professionnel et social, en revanche pour les impôts il faut casquer lesbienne ou hétéro.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 13:35

Mouais...
Perso, c'est surtout que les gays/lesiennes se donnent des look pas possible.

Quand ils sont come vous et moi, je m'en fous de savoir ce qu'ils sont.

Mais comme cela vient d'un mal-être, on les reconnait... signe que ce n'est pas si "normal" que ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 13:38

Sans parler de ces ridicules parades de la "gay pride"...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 14:18

Simon1976 a écrit:
Sans parler de ces ridicules parades de la "gay pride"...

C'est quand même dingue de voir tous les aprioris que vous avez sur le sujet.

Elle ne revendique rien au niveau de la gay pride elle est même contre.
Ses fringues sont:
pantalons de jeans, toile, voir jupes pour les sortis, bustier, robes longues de soirée etc...
Elle a juste un tatouage au niveau de bassin et sur l'épaule gauche.
Il est vrai qu'il y a des lesbiennes qui se prennent réellement pour des garçons, qui se bandent les seins etc.......
C'est drôlement bien d'avoir des aprioris sur tout.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 14:38

Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Sans parler de ces ridicules parades de la "gay pride"...

C'est quand même dingue de voir tous les aprioris que vous avez sur le sujet.

Elle ne revendique rien au niveau de la gay pride elle est même contre.
Ses fringues sont:
pantalons de jeans, toile, voir jupes pour les sortis, bustier, robes longues de soirée etc...
Elle a juste un tatouage au niveau de bassin et sur l'épaule gauche.
Il est vrai qu'il y a des lesbiennes qui se prennent réellement pour des garçons, qui se bandent les seins etc.......
C'est drôlement bien d'avoir des aprioris sur tout.

Et que pense-t-elle de la "gay pride" ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 14:45

Depuis une décennie, le maire de la plus grosse ville de France, très largement devant les deux villes suivantes et sur tous les plans : économique, culturel etc..., est ouvertement homosexuel, militant, et finance les associations gays.

c'est quand même gonflé de dire que les homos n'ont pas "le droit de vivre", ne sont pas reconnus comme des "citoyens", et de mettre ça en parallèle avec les impôts !
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 14:57

Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Sans parler de ces ridicules parades de la "gay pride"...

C'est quand même dingue de voir tous les aprioris que vous avez sur le sujet.

Elle ne revendique rien au niveau de la gay pride elle est même contre.
Ses fringues sont:
pantalons de jeans, toile, voir jupes pour les sortis, bustier, robes longues de soirée etc...
Elle a juste un tatouage au niveau de bassin et sur l'épaule gauche.
Il est vrai qu'il y a des lesbiennes qui se prennent réellement pour des garçons, qui se bandent les seins etc.......
C'est drôlement bien d'avoir des aprioris sur tout.
Vous apprendrez que les clichés ont toujours un fond de vérité.
Voire un très gros fond !

Mais la concernant, je le répète, je me fiche bien de savoir si elle est lesbienne ou non si je la croise.
Ce sont les homos qui font de ces "orientations sexuelles" une identité.
Moi je ne les ai jamais réduit à ça !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 17:06

spidle33 a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Sans parler de ces ridicules parades de la "gay pride"...

C'est quand même dingue de voir tous les aprioris que vous avez sur le sujet.

Elle ne revendique rien au niveau de la gay pride elle est même contre.
Ses fringues sont:
pantalons de jeans, toile, voir jupes pour les sortis, bustier, robes longues de soirée etc...
Elle a juste un tatouage au niveau de bassin et sur l'épaule gauche.
Il est vrai qu'il y a des lesbiennes qui se prennent réellement pour des garçons, qui se bandent les seins etc.......
C'est drôlement bien d'avoir des aprioris sur tout.
Vous apprendrez que les clichés ont toujours un fond de vérité.
Voire un très gros fond !

Mais la concernant, je le répète, je me fiche bien de savoir si elle est lesbienne ou non si je la croise.
Ce sont les homos qui font de ces "orientations sexuelles" une identité.
Moi je ne les ai jamais réduit à ça !

salut

Dieu ne regarde pas l'apparence extérieure mais plutôt l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 17:36

attention cette file n'est pas sur l'homosexualité, mais sur le fait d'être contre le mariage homosexuel au nom du libéralisme.

pour Philippe , ça fait sens.

au contraire pour moi, c'est un non-sens et c'est une instrumentalisation conservatrice du libéralisme.

je soutiens que le libéralisme n'a absolument rien contre un contrat de mariage entre deux personnes, et au contraire, il doit être équivalent dans les cas homos et héréros. En effet, l'état doit reconnaître cela pour imposer justement toutes les personnes. Il ne doit pas y avoir de "niches fiscales sexuelles". et le fait d'être pour ou contre le mariage homo est une affaire de conscience privé...

On se demande bien depuis quand pour le libéralisme, il faudrait conserver des normes de société choisies de longue date et de manière pratiquement constante par la société civile. Si un individu pense cela, et que c'est bien, et bien il peut vivre selon ces "normes"-là. Si un individu pense que ce sont des foutaises, des contraintes etc..., et bien il peut vivre selon des "normes" différentes. L'État n'a pas à donner une lecture des traditions sociales conservatrice ou progressiste.

Ainsi le progressiste est l'allié naturel du libéral, dès lors qu'il explique au libéral que l'état n'a pas à avoir d'avis moral sur un type d'union particulier, que la législation de l'état doit "réparer" les injustices, en particulier que le couple homo doit avoir exactement les mêmes droit que le couple hétéro : mariage, héritage, imposition, CAF etc... ce qui impose EXACTEMENT le même "mariage".
le libéral est obligé d'acquiescer: l'état n'a pas à entrer dans la vie privé de deux individus et à empêcher un contrat entre eux deux, et la situation doit être égale vis-à-vis de l'impôt.
En cachette le progressiste est tout content, car son "progrès" a progressé.


Dernière édition par nilamitp le Dim 28 Aoû 2011, 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 17:40

Simon1976 a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Sans parler de ces ridicules parades de la "gay pride"...

C'est quand même dingue de voir tous les aprioris que vous avez sur le sujet.

Elle ne revendique rien au niveau de la gay pride elle est même contre.
Ses fringues sont:
pantalons de jeans, toile, voir jupes pour les sortis, bustier, robes longues de soirée etc...
Elle a juste un tatouage au niveau de bassin et sur l'épaule gauche.
Il est vrai qu'il y a des lesbiennes qui se prennent réellement pour des garçons, qui se bandent les seins etc.......
C'est drôlement bien d'avoir des aprioris sur tout.

Et que pense-t-elle de la "gay pride" ?
Elle en a horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 17:48

spidle33 a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Sans parler de ces ridicules parades de la "gay pride"...

C'est quand même dingue de voir tous les aprioris que vous avez sur le sujet.

Elle ne revendique rien au niveau de la gay pride elle est même contre.
Ses fringues sont:
pantalons de jeans, toile, voir jupes pour les sortis, bustier, robes longues de soirée etc...
Elle a juste un tatouage au niveau de bassin et sur l'épaule gauche.
Il est vrai qu'il y a des lesbiennes qui se prennent réellement pour des garçons, qui se bandent les seins etc.......
C'est drôlement bien d'avoir des aprioris sur tout.
Vous apprendrez que les clichés ont toujours un fond de vérité.
Voire un très gros fond !

Mais la concernant, je le répète, je me fiche bien de savoir si elle est lesbienne ou non si je la croise.
Ce sont les homos qui font de ces "orientations sexuelles" une identité.
Moi je ne les ai jamais réduit à ça !

Si tu la croise elle te diras bonjour et ne ferras rien pour te provoquer.
Pour le reste tu as raison la gays pride c'est pour revendiquer leur identité ils, elles s'embrassent pour se faire remarquer alors qu'ils ou elles n'osent même pas s'embrasser en public le restant de l'année.


Dernière édition par Dr house le Dim 28 Aoû 2011, 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 17:55

Citation :
L'État n'a pas à donner une lecture des traditions sociales conservatrice ou progressiste.
C'est bien vrai ça surtout quand on se dit état laïc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 17:57

nilamitp a écrit:
attention cette file n'est pas sur l'homosexualité, mais sur le fait d'être contre le mariage homosexuel au nom du libéralisme.

pour Philippe , ça fait sens.

au contraire pour moi, c'est un non-sens et c'est une instrumentalisation conservatrice du libéralisme.

je soutiens que le libéralisme n'a absolument rien contre un contrat de mariage entre deux personnes, et au contraire, il doit être équivalent dans les cas homos et héréros. En effet, l'état doit reconnaître cela pour imposer justement toutes les personnes. Il ne doit pas y avoir de "niches fiscales sexuelles". et le fait d'être pour ou contre le mariage homo est une affaire de conscience privé...

On se demande bien depuis quand pour le libéralisme, il faudrait conserver des normes de société choisies de longue date et de manière pratiquement constante par la société civile. Si un individu pense cela, et que c'est bien, et bien il peut vivre selon ces "normes"-là. Si un individu pense que ce sont des foutaises, des contraintes etc..., et bien il peut vivre selon des "normes" différentes. L'État n'a pas à donner une lecture des traditions sociales conservatrice ou progressiste.

Ainsi le progressiste est l'allié naturel du libéral, dès lors qu'il explique au libéral que l'état n'a pas à avoir d'avis moral sur un type d'union particulier, que la législation de l'état doit "réparer" les injustices, en particulier que le couple homo doit avoir exactement les mêmes droit que le couple hétéro : mariage, héritage, imposition, CAF etc... ce qui impose EXACTEMENT le même "mariage".
le libéral est obligé d'acquiescer: l'état n'a pas à entrer dans la vie privé de deux individus et à empêcher un contrat entre eux deux, et la situation doit être égale vis-à-vis de l'impôt.
En cachette le progressiste est tout content, car son "progrès" a progressé.


Bien vu...il suffit de voir que la plupart de nos élites dites "libérales" sont favorable au mariage des homosexuels...au premier rang N. Sarkozy




« En privé, Nicolas Sarkozy est favorable au... par national43

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 19:49

ok,
mais ni Sarkozy, ni l'UMP n'incarne "le libéralisme". Sarkozy incarne le rassemblement de la droite autour de sa personne et d'une valeur en particulier : le travail (les heures en plus défiscalisée) et une promesse: la sécurité.
et l'UMP est trop gros, il est parcourus par de nombreux courants.

le libéralisme est un courant dans l'UMP, incarnés par les alain madelin & co

avant sa fusion dans l'UMP, il me semblent que ces courant-là était conservateur.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 20:08

Dr house a écrit:

Vu ?
Tout le monde sait que les gays et lesbiennes sont mal vu, ne serait que dans le milieux professionnel et social, en revanche pour les impôts il faut casquer lesbienne ou hétéro.
L'Eglise se bat également pour l'intégration des personnes homosexuelles dans les milieux professionnels sans discrimination. Il faudra apprendre à différencier un pécheur d'un damné.

D'autre part, je trouves tout à fait raisonnable, honnête et même courageux leur décision de ne pas adopter d'enfant, je suis de leur avis qu'un enfant a besoin de bases solides pour grandir, et surtout, elles ont l'air de trop souffrir elles-même pour s'occuper d'enfants.

Ensuite, concernant la politique, il s'agit avant tout d'y participer tout en le laissant à sa juste place. Le salut ne viendra pas par un parti, mais ce parti pourra contribuer à un développement plus juste de la patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Une charge libérale contre le mariage homosexuel   Dim 28 Aoû 2011, 20:28

Raphaël a écrit:
Dr house a écrit:

Vu ?
Tout le monde sait que les gays et lesbiennes sont mal vu, ne serait que dans le milieux professionnel et social, en revanche pour les impôts il faut casquer lesbienne ou hétéro.
L'Eglise se bat également pour l'intégration des personnes homosexuelles dans les milieux professionnels sans discrimination. Il faudra apprendre à différencier un pécheur d'un damné.

D'autre part, je trouves tout à fait raisonnable, honnête et même courageux leur décision de ne pas adopter d'enfant, je suis de leur avis qu'un enfant a besoin de bases solides pour grandir, et surtout, elles ont l'air de trop souffrir elles-même pour s'occuper d'enfants.

Ensuite, concernant la politique, il s'agit avant tout d'y participer tout en le laissant à sa juste place. Le salut ne viendra pas par un parti, mais ce parti pourra contribuer à un développement plus juste de la patrie.

Non elles ne souffres pas enfin pas dans le sens ou tu le crois Aurore a la tête sur les épaules se qu'elle ne veut pas prendre le risque que ses enfants souffrent.
Son amie c'est fait tabasser par son père quand celui-ci a appris que sa fille était lesbienne.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une charge libérale contre le mariage homosexuel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tarif prestation libérale
» La police est-elle libérale ?
» début d'activité en libérale
» Ils étaient 1,8 millions de Français à manifester contre le mariage Gay !
» Evêque d’Ajaccio:"J’appelle les Corses à manifester à Paris contre le mariage pour tous. J’y serai"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: