DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 25 ans sans confessions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fourmi



Messages : 4
Inscription : 24/08/2011

MessageSujet: 25 ans sans confessions   Ven 26 Aoû 2011 - 7:24

Bonjour,

Cela fait plus de 25 ans que je ne me suis pas confessé. Sur une telle période, j'ai accumulé des péchés innombrables d'où mes interrogations :

- Un prêtre peut-il absoudre des catégories de péchés que l'on reconnait, sans en connaitre le nombre exact ?

- Les péchés que l'on aurait reconnus mais que l'on a oubliés (et non omis intentionnellement ) peuvent-ils être pardonnés, afin de remettre de manière certaines les compteurs à zéro
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16710
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Ven 26 Aoû 2011 - 7:54

Bonsoir Fourmi

A mon avis, le fait déjà de dire au prêtre qu'il y a 25 ans que tu ne t'es pas confessé, il comprendra que tu ne peux pas avoir comptabilisé tes fautes et que tu peux en avoir oublié.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Beta-Rhéteur



Masculin Messages : 173
Inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Ven 26 Aoû 2011 - 8:07

Bonjour Fourmi

[comme il y a deux fil identique, je met mon message deux fois]

Dans une situation comme la tienne, on fait ce qu'on appelle "une confession générale". Le prêtre saura t'aider à l'accomplir.

Disons qu'il est évident qu'on ne peut confesser individuellement tous les péchés qu'on a commis, mais la confession générale est vraiment une belle expérience si on la vit bien.
Dans mon cas, cela avait dû durer 30 ou 40 minutes environ.
Le prêtre m'aidait car je ne savais pas me confesser. Il y a même des choses dont je ne savais pas que c'était des péchés et qu'il a fallu que j'accepte sur le champs de me résoudre à ne plus recommencer. Mais comme à ce stade j'étais résolu à ne plus agir contre la volonté de Dieu, ça ne m'a pas révolté.
Donc, sans nommer tous les actes de péchés un par un, on reparcourt sa vie en présentant tout ce qu'on a vécu au Seigneur. Il y a souvent des moments "clés" où on a fait des choix à l'encontre même de notre conscience et où on comprend qu'on a à ce moment là dévié davantage de la volonté de Dieu.

La confession, en plus d'être le moment où on avoue ses péchés, est un temps où nous disons au Seigneur notre volonté de le suivre et de vivre en sa présence.

Enfin, l'absolution est toujours l'absolution de tous les péchés D'où l'importance de bien tout confesser. Mais si, sans volonté de notre part, on avait oublié quelque chose de significatif, on peut le dire dans la confession suivante, ça n'enlève rien à l'absolution que nous avons reçu. Le Seigneur voit notre coeur et il connait tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://beta-rhetorique.blogspot.com/
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Ven 26 Aoû 2011 - 8:30

fourmi a écrit:
Bonjour,

Cela fait plus de 25 ans que je ne me suis pas confessé. Sur une telle période, j'ai accumulé des péchés innombrables d'où mes interrogations :

- Un prêtre peut-il absoudre des catégories de péchés que l'on reconnait, sans en connaitre le nombre exact ?

- Les péchés que l'on aurait reconnus mais que l'on a oubliés (et non omis intentionnellement ) peuvent-ils être pardonnés, afin de remettre de manière certaines les compteurs à zéro
Je t'invite à prendre le temps de te préparer à cette rencontre avec le Seigneur, quitte à retarder de quelques jours ce moment de grâce. Il ne s'agit pas seulement de faire un inventaire ou une liste de péchés. Il est également très important de prier pendant cette préparation pour en avoir une contrition et le ferme propos de cesser nos comportements désordonnés. L'Esprit Saint est à l'oeuvre tout au long de cette préparation et pendant le sacrement. "faire retour" (se convertir), c'est là l'essentiel et le cœur de la confession. Je prie pour toi et te souhaite les larmes de l'Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Ven 26 Aoû 2011 - 8:37

Le Seigneur connait nos coeurs, il n'est donc pas nécessaire de ressasser un à un chacun de nos péchés mais seulement de confesser nos faiblesses: orgueil, égoïsme, etc.
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Ven 26 Aoû 2011 - 8:52

Simon1976 a écrit:
Le Seigneur connait nos coeurs, il n'est donc pas nécessaire de ressasser un à un chacun de nos péchés mais seulement de confesser nos faiblesses: orgueil, égoïsme, etc.
simple question de naif, qu'est ce qu'il est important d'éradiquer : le peché ou bien la racine du peché, la cause profonde qui l'a causé ?
Revenir en haut Aller en bas
Beta-Rhéteur



Masculin Messages : 173
Inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Ven 26 Aoû 2011 - 8:54

Simon1976 a écrit:
Le Seigneur connait nos coeurs, il n'est donc pas nécessaire de ressasser un à un chacun de nos péchés mais seulement de confesser nos faiblesses: orgueil, égoïsme, etc.

Il faut quand même confesser les péchés particuliers, sinon, on pourrait juste dire qu'on a désobéi aux 10 commandements de Dieu, aux 7 commandements de l'Eglise et commis les 7 péchés capitaux et on aurait en 20 secondes un confession générale pour toutes nos confessions, ce qui serait absurde.

Si j'ai vécu dans l'adultère pendant 20 ans, évidemment que je n'ai pas à dire chacune des fois ou j'ai eu des relations sexuelles hors mariage, mais je dois dire que j'ai vécu l'adultère pendant 20 ans.
Si en plus, dans ma manière de vivre ma sexualité, j'ai commis des perversions, sans nécessairement entrer dans tous les détails, je dois confesser ces perversions, etc... (et là le prêtre est là pour aider, autant pour développer ce qui ne l'est pas assez que pour éviter des détails inutiles).

Autre exemple : Si je suis alcoolique et que je deviens violent quand je bois, je peux demander pardon spécifiquement pour mon alcoolisme ET pour ma violence. Et si dans ma violence, j'ai eu l'habitude de battre ma femme, je demande pardon pour avoir battu ma femme, pas juste pour la violence. (ce ne sont que des exemple, mais mon point est de dire que même si on ne peut pas confesser individuellement tous les péchés, on ne doit pas en rester non plus à des généralités.)

Je recommande de lire ce que je catéchisme dit à ce sujet, ça éclaire bien déjà. Ensuite, encore, le prêtre est là pour ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://beta-rhetorique.blogspot.com/
Beta-Rhéteur



Masculin Messages : 173
Inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Ven 26 Aoû 2011 - 8:58

J'ajoute, pour faire suite à ce que j'ai dit, qu'on ne confesse pas seulement que nous sommes pécheur, nous confessons nos péchés.

Nous ne faisons pas que nous reconnaître pécheur, nous avouons ce que nous avons fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://beta-rhetorique.blogspot.com/
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Ven 26 Aoû 2011 - 9:21

caesor a écrit:
Simon1976 a écrit:
Le Seigneur connait nos coeurs, il n'est donc pas nécessaire de ressasser un à un chacun de nos péchés mais seulement de confesser nos faiblesses: orgueil, égoïsme, etc.
simple question de naif, qu'est ce qu'il est important d'éradiquer : le peché ou bien la racine du peché, la cause profonde qui l'a causé ?

Il faut combattre le péché, bien sûr. Il faut essayer de vivre le plus saintement possible, même si on risque de récidiver, ce qui est pratiquement inévitable.

Le foyer du péché ne disparaît qu'à l'heure de la mort, il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Ven 26 Aoû 2011 - 13:12

Le pardon des péchés n'est pas une affaire de comptable ou d'apothicaire.
Ce qui compte c'est la sincérité, l'authenticité du repentir.
Revenir en haut Aller en bas
fourmi



Messages : 4
Inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Sam 27 Aoû 2011 - 2:37

merci de vos retours ! il faut effectivement que je me prépare.
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Sam 27 Aoû 2011 - 2:38

Simon1976 a écrit:
caesor a écrit:
Simon1976 a écrit:
Le Seigneur connait nos coeurs, il n'est donc pas nécessaire de ressasser un à un chacun de nos péchés mais seulement de confesser nos faiblesses: orgueil, égoïsme, etc.
simple question de naif, qu'est ce qu'il est important d'éradiquer : le peché ou bien la racine du peché, la cause profonde qui l'a causé ?

Il faut combattre le péché, bien sûr. Il faut essayer de vivre le plus saintement possible, même si on risque de récidiver, ce qui est pratiquement inévitable.

Le foyer du péché ne disparaît qu'à l'heure de la mort, il me semble...

Il n'y a pas d'inévitable dans ce domaine.

De grands pécheurs se sont relevés avec la force de Dieu et ont mené par la suite une vie de sainteté.

A Dieu rien n'est impossible.

Le foyer du péché en nous, reste, mais avec Dieu et sa grâce nous pouvons en venir à bout.

Le risque de tomber est cependant toujours présent, c'est ce que Saint Paul enseigne : Que celui qui est debout prenne garde de ne pas tomber.


Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Sam 27 Aoû 2011 - 2:43

Beta-Rhéteur a écrit:
J'ajoute, pour faire suite à ce que j'ai dit, qu'on ne confesse pas seulement que nous sommes pécheur, nous confessons nos péchés.

Nous ne faisons pas que nous reconnaître pécheur, nous avouons ce que nous avons fait.

Je suis bien d'accord avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Sam 27 Aoû 2011 - 3:45

Cupertino a écrit:
Simon1976 a écrit:
caesor a écrit:
Simon1976 a écrit:
Le Seigneur connait nos coeurs, il n'est donc pas nécessaire de ressasser un à un chacun de nos péchés mais seulement de confesser nos faiblesses: orgueil, égoïsme, etc.
simple question de naif, qu'est ce qu'il est important d'éradiquer : le peché ou bien la racine du peché, la cause profonde qui l'a causé ?

Il faut combattre le péché, bien sûr. Il faut essayer de vivre le plus saintement possible, même si on risque de récidiver, ce qui est pratiquement inévitable.

Le foyer du péché ne disparaît qu'à l'heure de la mort, il me semble...

Il n'y a pas d'inévitable dans ce domaine.

De grands pécheurs se sont relevés avec la force de Dieu et ont mené par la suite une vie de sainteté.

A Dieu rien n'est impossible.

Le foyer du péché en nous, reste, mais avec Dieu et sa grâce nous pouvons en venir à bout.

Le risque de tomber est cependant toujours présent, c'est ce que Saint Paul enseigne : Que celui qui est debout prenne garde de ne pas tomber.



Mais même de grands saints ont pu, à l'occasion, trébucher. On a beau vouloir, on ne fait pas toujours le bien qu'on voudrait faire... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Sam 27 Aoû 2011 - 5:11

fourmi a écrit:
merci de vos retours ! il faut effectivement que je me prépare.

Ne vous en faites pas , le pretre vous guidera pour vivre au mieux ce moment.

( je me suis confessé la 1ere fois à l'age de 33 ans)
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Dim 28 Aoû 2011 - 4:44

Tout d'abord félicitations !! cheers

Quelle joie au ciel !! plus de joie que pour des centaines de justes !!

Que Dieu vous bénisse pour ce geste magnifique que vous vous apprêtez à faire !

Justement, ma maman vient de se convertir et de faire une confession générale après ...50 ans !!! hé oui !!! Comme les voies de Dieu sont belles et mystérieuses !!

Pour l'aider, je lui ai transmis un "examen de conscience", qui lui a été fort utile.

Préparez bien votre coeur, priez bp Notre Dame et votre bon ange guardien, priez pour que le coeur du prêtre soit disposé, et...revenez à Dieu de tout votre coeur !!

Voici un lien utile pour l'examen de conscience
http://old.fatima.org/french/examconcfr.htm
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: 25 ans sans confessions   Dim 28 Aoû 2011 - 8:47

fourmi a écrit:
Bonjour,

Cela fait plus de 25 ans que je ne me suis pas confessé. Sur une telle période, j'ai accumulé des péchés innombrables d'où mes interrogations :

- Un prêtre peut-il absoudre des catégories de péchés que l'on reconnait, sans en connaitre le nombre exact ?

- Les péchés que l'on aurait reconnus mais que l'on a oubliés (et non omis intentionnellement ) peuvent-ils être pardonnés, afin de remettre de manière certaines les compteurs à zéro

Il faut prendre la confession comme cela se passerait avec sa femme si on avait commis contre elle un grave péché, une grave trahison. Pour erspérer une réconciliation, il faut tout dire MAIS PAS TOUS LES DETAILS. L'essentiel est de toucher ce qui est grave. Car si on cache une chose essentielle, elle ne croira pas à notre sincérité. C'est pareil avec Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
25 ans sans confessions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Listes des aliments sans gluten.
» Il pleut, plusieurs jours sans sortir!
» Les confessions de l'exorciste du Vatican
» Danse - musique avec ou sans paroles ?
» Idées pour faire la vaisselle sans trop consommer d'eau?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: