DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 22 Aoû 2011, 21:07

Chris Prols a écrit:
Paul VI, Discours à l’ONU, le 4 octobre 1965 a écrit:
Notre message se veut principalement une ratification morale et solennelle de cette Institution… Nous portons à cette organisation le suffrage de nos derniers prédécesseurs, surtout celui de l’épiscopat catholique et le Nôtre, convaincus que Nous sommes, que cette Organisation représente le chemin obligé de la civilisation moderne et de la paix mondiale… Les peuples se tournent vers les Nations Unies comme vers la dernière espérance de la concorde et de la paix. Nous osons apporter ici, en même temps que le Nôtre, leur tribut d’honneur et d’espoir.

Là, Paulo nous fait un acte de foi en une organistation mondialiste, athée et maçonne, l'ONU, qu'il osa qualifier de "chemin obligé vers la paix" (on est si loin du Je suis la Vérité, la Voie et la Vie), de "dernière espérance pour la paix"?!?! (Comme on est loin de la paix du Christ...).

Vous sombrez dans la bêtise crasse, là.

Au fait, où est le problème avec une association mondialiste ? Le souverainisme est-il un dogme catholique ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
spidle33



Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 22 Aoû 2011, 21:25

Philippe Fabry a écrit:
Le souverainisme est-il un dogme catholique ?
Laisse-moi tranquille, je n'ai rien à voir la-dedans What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Abenader



Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 22 Aoû 2011, 21:38

Fabry a écrit:
Au fait, où est le problème avec une association mondialiste ?

heuheuheu... j'sais pas trop...

Demandons à quelqu'un qui s'y connaît bien:

Saint Pie X a écrit:
Non, vénérables frères… On ne construira pas la cité du monde d’une manière différente de celle dont Dieu l’a construite; on ne bâtira pas la société si l’Église n’en a pas établi les bases et n’en dirige pas les travaux; non, la civilisation ne s’invente pas et la cité nouvelle ne se construit pas dans les nuages. Elle a été, elle est: c’est la civilisation chrétienne, c’est la civilisation catholique. Il ne s’agit que de l’instaurer et de la restaurer sans cesse sur les fondations naturelles et divines contre les attaques toujours renouvelées de la malsaine utopie, de la révolte et de l’impiété: OMNIA RESTAURARE IN CHRISTO!

Dites, Philippe, vous qui êtes intelligent, le but avoué de l'ONU est de tout restaurer dans le Christ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 22 Aoû 2011, 21:44

Un sédévacantiste m'a envoyé une invitation sur Facebook. Ce n'est pas vous, par hasard, M. Prols ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 22 Aoû 2011, 21:53

Non mon cher Simon.

Je ne suis pas sur facebook. J'aime pas facebook.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 22 Aoû 2011, 22:04

Chris Prols a écrit:
Non mon cher Simon.

Je ne suis pas sur facebook. J'aime pas facebook.
Tiens ? Pourtant, Vatican II n'a rien à voir la-dedans.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 22 Aoû 2011, 22:13

spidle33 a écrit:
Chris Prols a écrit:
Non mon cher Simon.

Je ne suis pas sur facebook. J'aime pas facebook.
Tiens ? Pourtant, Vatican II n'a rien à voir la-dedans.
Smile

C'est démoniaque. Comme Harry Potter et les Schtroumpfs. batman

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 22 Aoû 2011, 22:15

Chris Prols a écrit:
Non mon cher Simon.

Je ne suis pas sur facebook. J'aime pas facebook.

Heureusement, vous n'auriez pas aimé mes albums d'images de Jean Paul II et de Benoît XVI. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 07:46

Chris Prols a écrit:
L'amour du monde. Le respect du monde. l'admiration du monde!!!! Mais on croit rêver!!!!

C'est l'exact contraire de tout l'enseignement du Chrsit, voyez plutôt:

1 Jn. 2, 12-17 a écrit:
«Je vous écris, petits enfants… N’aimez point le monde ni ce qui est dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui. Car tout ce qui est dans le monde, la concupiscence de la chair, la concupiscence des yeux et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais du monde. Le monde passe et sa concupiscence aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement»

Jn. 16, 33 a écrit:
Ayez confiance, j'ai vaincu le monde.

1 Jn. 5,4 a écrit:
Tout ce qui est né de Dieu remporte la victoire sur le monde; et la victoire qui a vaincu le monde, c’est notre foi.

Jn. 17,14 et V, 16 a écrit:
Je leur ai communiqué ta parole et le monde les a haï, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi-même je ne suis pas du monde

Jac. 4, 4 a écrit:
Ne savez-vous pas que l’amitié du monde, c’est l’inimitié contre Dieu?

Voilà la doctrine catholique! C'est l'exact contraire de ce que dit Paul 6!

Mon pauvre Christpool !!

Qui a créé le monde et tous ses habitants ? C'est Dieu. Expliquez-moi comment Dieu fait pour ne pas aimer le monde qu'il a créé ?

1 9 Le Verbe était la lumière véritable, qui éclaire tout homme; il venait dans le monde.
1 10 Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l'a pas reconnu.
1 11 Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas accueilli. (Jean)


Comment le monde ne serait-il pas très bon aux yeux de Dieu ? 1 31 Dieu vit tout ce qu'il avait fait : cela était très bon. (Genèse)

Le monde qu'il faut repousser, c'est le monde soumis au péché, c'est à dire tous les hommes qui détournent de Dieu et pas le monde en lui-même, en tant que création de Dieu. C'est pour sauver ce monde que Dieu a envoyé son Fils.

Jésus n'est pas venu pour rejeter le monde qu'il a créé bon, il est venu pour donner la Vie au monde, pour rendre le monde parfait :

6 33 car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et donne la vie au monde. (Jean)

Comment pouvons-nous porter secours au monde, si nous haïssons le monde comme vous le haïssez ?

Vous êtes exactement comme le Lévite ou le publicain qui en passant devant l'homme, le monde, blessé par le péché, regarde le monde avec dédain, comme quelque chose de sale, avec lequel on ne doit surtout pas avoir de contact. Vous avez une mentalité de pharisien mon ami.

Il est évident que Jésus n'est pas prêt de sauver le monde avec un énergumène de votre espèce.

Comment croyez-vous que Jésus sauve les pécheurs ? En les fuyant comme la peste, comme vous le faites ? Il a vaincu le monde en rejoignant le monde, en descendants au milieu des pécheurs, en rejoignant les pécheurs, en mangeant avec eux, en essayant de les éclairer. C'est bien parce que Jésus aimait le monde qu'il avait créé, qu'il est descendu jusque dans les ténèbres du péché pour sauver l'homme.

Vous interprétez très mal les paroles de Jean. Le monde qu'il ne faut pas aimer, ce sont les hommes du monde qui se sont détourné de Dieu et pas le monde tel que le Verbe l'a créé et qu'il vient sauver. C'est ce monde là que Paul VI nous demande d'aimer, que l'Eglise nous demande l'aimer ; le monde créé par Dieu et que le péché a défiguré. Et ce monde que le péché a défiguré, c'est d'abord l'humanité qui est aimée de Dieu ; c'est le pécheur qui est aimé de Dieu.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 11:49


Je suis comme toi Maxime Smile

______________________________

quote="Chris Prols"]
Paul VI, Discours à l’ONU, le 4 octobre 1965 a écrit:
Notre message se veut principalement une ratification morale et solennelle de cette Institution… Nous portons à cette organisation le suffrage de nos derniers prédécesseurs, surtout celui de l’épiscopat catholique et le Nôtre

Les prédecesseurs...est-il ici parlé des pâpes avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 14:24

Petero a écrit:
Qui a créé le monde et tous ses habitants ? C'est Dieu. Expliquez-moi comment Dieu fait pour ne pas aimer le monde qu'il a créé ?

Mon cher ami, vous me posiez cette question, puis vous avez cité ceci:

Citation :
1 10 Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l'a pas reconnu.

Alors je vous demande: comment se fait-il que le monde ait été créé par Lui, mais que le monde ne L'aie pas reconnu?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 15:15

maxime a écrit:
Je voudrai remercier Chris Prols d'avoir lancé ce sujet, car cela m'a permis de lire les discours du Pape Paul VI en entier et non pas seulement des extraits encore une fois sortis du contexte dans lequel s'adresse chaque discours.
Si vous lisiez entièrement chaque discours pour eux-mêmes et dans leurs contextes, vous ne seriez pas sédévacantiste Chris Prols.

D'ailleurs je me pose une question: Dans sa façon d'envisager le monde et de le détester, le condamner (qui n'est pas celle du Christ), le sédévacantisme est-il un gnosticisme qui s'ignore?


Ah mauvaise foi, quand tu nous tiens...

Vous dites avoir lu les textes, et en entier, et dans leur contexte? A croire que soit vous ne savez point lire, soit vous ignorez le sens des mots. Voire les deux...

Mais ce qui est plus probable, ce qui est certain même, c'est que vous êtes d'accord avec Montini, que vous acquiescez à ce qu'il dit. Normal, vous êtes un moderniste, comme lui. Vous êtes heureux de cette nouvelle religion, de ce nouvel humanisme, qui a le culte de l'homme. Vous débordez de sympathie envers le monde.

Vous aimez la nouvelle synaxe, rite fabriqué par la Montini's team, relèguant aux oubliettes la vraie Messe catholique.

Vous êtes moderniste, de ce même modernisme que dénonça jadis Saint Pie X dans Pascendi (et là oui, pour le coup, vous feriez bien de lire, en entier et dans le contexte), et qui a réussi à s'emparer du Corps mystique du Christ, tout comme ses ennemis avaient réussi à s'emparer de son Corps physique, au Ghetsémani.

Pour nous, catholiques de toujours, nous attendons dans la ferme espérance, basée sur le roc, le triomphe du Sacré Coeur de Jésus et du Coeur immaculé de la sainte Vierge Marie.

Et lorsque, revenant sur la Nuée pour juger les vivants et les morts, le Christ en gloire viendra pour son second Avènement, on verra bien quel sort sera réservé au culte de l'homme.

M'est avis que cela sera le même que celui réservé au culte du veau d'or.

Laissons donc le dernier mot à votre pape conciliaire

Paul 6, discours à l'ONU a écrit:
Un mot encore, Messieurs, un dernier mot: cet édifice que vous construisez ne repose pas sur des bases purement matérielles et terrestres, car ce serait alors un édifice construit sur le sable; il repose avant tout sur nos consciences. Oui, le moment est venu de la « conversion », de la transformation personnelle, du renouvellement intérieur. Nous devons nous habituer à penser d'une manière nouvelle l'homme; d'une manière nouvelle aussi la vie en commun des hommes, d'une manière nouvelle enfin les chemins de l'histoire et les destins du monde.

Eh oui, Maxime. Vous aussi, vous plus que quiconque, avez le culte de l'homme, dans cette nouvelle religion, fruit de la nouvelle manière de penser l'homme, dans cette religion - car c'en est une - qui voue un culte à l'homme.





Dernière édition par Chris Prols le Lun 29 Aoû 2011, 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 15:21

Chris Prols a écrit:

Vous débordez de sympathie envers le monde.

Au lieu d'éructer vous feriez mieux de considérer, comme Arnaud vous l'a fait remarquer tantôt et comme, malgré vos esquives, nous l'avons tous lu, que déborder de sympathie envers le monde, c'est aussi le cas de Dieu :

Arnaud Dumouch a écrit:

Citation :

Jean 3, 16-17 Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Vlan.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 15:29

Chris Prols a écrit:
Petero a écrit:
Qui a créé le monde et tous ses habitants ? C'est Dieu. Expliquez-moi comment Dieu fait pour ne pas aimer le monde qu'il a créé ?

Mon cher ami, vous me posiez cette question, puis vous avez cité ceci:

Citation :
1 10 Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l'a pas reconnu.

Alors je vous demande: comment se fait-il que le monde ait été créé par Lui, mais que le monde ne L'aie pas reconnu?

Il peut y avoir deux sens à l'expression "monde": soit il s'agit de la création toute entière, soit c'est l'humanité. Dans ce cas, Jésus est venu au sein de la création, humanité comprise, mais celle-ci ne l'a pas reconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 15:59

Pourtant Jésus ne prie pas pour le monde: Evangile selon Saint Jean, chap 17 ; verset 9 - 13

Pourtant, Jésus dit Malheur au monde!: S. Matthieu, XVIII, 7

Alors quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 16:03

Philippe Fabry a écrit:
Chris Prols a écrit:

Vous débordez de sympathie envers le monde.

Au lieu d'éructer vous feriez mieux de considérer, comme Arnaud vous l'a fait remarquer tantôt et comme, malgré vos esquives, nous l'avons tous lu, que déborder de sympathie envers le monde, c'est aussi le cas de Dieu :

Arnaud Dumouch a écrit:

Citation :

Jean 3, 16-17 Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Vlan.

Vlan quoi?

Avez-vous l'esprit du monde que Notre-Seigneur condamne fortement!
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 16:09

Chris Prols a écrit:
Pourtant Jésus ne prie pas pour le monde: Evangile selon Saint Jean, chap 17 ; verset 9 - 13

Pourtant, Jésus dit Malheur au monde!: S. Matthieu, XVIII, 7

Alors quoi?

C'est toute la question que je vous pose.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 16:09

Cupertino a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Chris Prols a écrit:

Vous débordez de sympathie envers le monde.

Au lieu d'éructer vous feriez mieux de considérer, comme Arnaud vous l'a fait remarquer tantôt et comme, malgré vos esquives, nous l'avons tous lu, que déborder de sympathie envers le monde, c'est aussi le cas de Dieu :

Arnaud Dumouch a écrit:

Citation :

Jean 3, 16-17 Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Vlan.

Vlan quoi?

Avez-vous l'esprit du monde que Notre-Seigneur condamne fortement!

Dieu aime le monde et condamne l'esprit du monde ?
Monde ne veut pas toujours dire la même chose ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 16:10

Citation :
Il ne me sera pas demandé si j'ai été moderniste ou autre chose, mais si j'ai aimé le Seigneur et si j'ai aimé mes frères et mes soeurs pour et dans l'amour de Dieu.

Soyez prêt, cher Maxime, alors. Et que le Seigneur vous revête de l'habit de noce, et vous dise viens, béni de mon Père. C'est ce que je vous souhaite du fond du coeur.

Un bémol, toutefois, à ce que vous dites: Il ne me sera pas demandé si j'ai été moderniste ou autre chose. Pour être sauvé, vous devez en premier lieu tenir la Foi catholique. Or, la Foi catholique n'est ni la foi moderniste, ni autre chose.

Que le bon Dieu vous éclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 16:11

Félicitations Maxime, vous dépassez vos chefs en ce qui concerne l'ordination des femmes... mais vos chefs, n'ont-ils pas défini que l'ordination des femmes est et sera toujours contraire à la volonté du Christ.

L'obéissance et l'acte de foi ce n'est pas votre fort!
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 16:16

M. Prols,

Etre Catholique, c'est aimer Dieu et aimer son prochain. De ce que je lis, presque jamais vous ne citez la Bible. Vous ne vous appuyez que sur des textes de l'Eglise.

Vous êtes le défenseur d'une Institution, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 16:21

hop a écrit:
M. Prols,

Etre Catholique, c'est aimer Dieu et aimer son prochain. De ce que je lis, presque jamais vous ne citez la Bible. Vous ne vous appuyez que sur des textes de l'Eglise.

Vous êtes le défenseur d'une Institution, rien de plus.

D"où vient cette méthode d'opposer l'Église à l'Évangile?

N'est-elle pas la gardienne du Dépôt de la foi.?
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 16:36

Quand même Chris Le pâpe dit bien que l'ONU doit se convertir et faire reposer son édifice sur Dieu.

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À L'ORGANISATION DES NATIONS UNIES
À L'OCCASION DU 20ème ANNIVERSAIRE DE L'ORGANISATION*

Lundi 4 octobre 1965.

(Extrait du châpitre final)

7. Un mot encore, Messieurs, un dernier mot: cet édifice que vous construisez ne repose pas sur des bases purement matérielles et terrestres, car ce serait alors un édifice construit sur le sable;
(...)
Oui, le moment est venu de la « conversion », de la transformation personnelle, du renouvellement intérieur. Nous devons nous habituer à penser d'une manière nouvelle l'homme (...) selon la parole de saint Paul: « revêtir l'homme nouveau créé selon Dieu dans la justice et la sainteté de la vérité » (Eph. 4, 23).

En un mot, l'édifice de la civilisation moderne doit se construire sur des principes spirituels, les seuls capables non seulement de le soutenir, mais aussi de l'éclairer et de l'animer. Et ces indispensables principes de sagesse supérieure ne peuvent reposer – c'est Notre conviction, vous le savez – que sur la foi en Dieu.(...). . . Pour nous, en tout cas, et pour tous ceux qui accueillent l'ineffable révélation que le Christ nous a faite de lui, c'est le Dieu vivant, le Père de tous les hommes.

Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 16:36

maxime a écrit:
Chris Prols a écrit:
Citation :
Il ne me sera pas demandé si j'ai été moderniste ou autre chose, mais si j'ai aimé le Seigneur et si j'ai aimé mes frères et mes soeurs pour et dans l'amour de Dieu.

Soyez prêt, cher Maxime, alors. Et que le Seigneur vous revête de l'habit de noce, et vous dise viens, béni de mon Père. C'est ce que je vous souhaite du fond du coeur.

Un bémol, toutefois, à ce que vous dites: Il ne me sera pas demandé si j'ai été moderniste ou autre chose. Pour être sauvé, vous devez en premier lieu tenir la Foi catholique. Or, la Foi catholique n'est ni la foi moderniste, ni autre chose.

Que le bon Dieu vous éclaire.

Tenir la Foi catholique correspond avant tout en l'application de ce j'ai écris et que vous citez. Je n'ai jamais considéré Dieu comme un sphinx.

Est-ce la défintion de la foi catholique... les païens peuvent en faire autant.

Je connais un homme qui ne croit ni à Dieu ni à Diable, et qui pourtant chaque semaine invite des sans-abris à prendre un repas au resto avec lui.

Vous isolez ce passage de l'évangile de tout le reste.

Une question: Pourquoi dites vous que vous ne sonsidérez pas Dieu comme un sphinx, je ne comprends pas.


Merci à l'avance pour l'explication

Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 16:38

maxime a écrit:
Cupertino a écrit:
Félicitations Maxime, vous dépassez vos chefs en ce qui concerne l'ordination des femmes... mais vos chefs, n'ont-ils pas défini que l'ordination des femmes est et sera toujours contraire à la volonté du Christ.
L'obéissance et l'acte de foi ce n'est pas votre fort!

Merci pour les félicitations, mais no nobis domine......

J'ai pas dit que je militais pour, mais que je n'étais pas contre nuance importante à mes yeux, mais comme mes chefs ont défini comme vous dites, je ne quitte pas l'Eglise pour autant.
J'obeis et je fais un acte de foi....pas comme vous lol.



Comment pouvez-vous n'être pas contre une chose contraire à votre église?

Je comprends pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 17:02

Que répondez-vous à ceci :

Arnaud Dumouch a écrit:
Le monde qu'il ne faut pas aimer, c'est le péché.

mais le monde qu'il faut aimer, ce sont les hommes; La preuve :
Citation :

Jean 3, 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 17:06

Petar Klanac a écrit:
Que répondez-vous à ceci :

Arnaud Dumouch a écrit:
Le monde qu'il ne faut pas aimer, c'est le péché.

mais le monde qu'il faut aimer, ce sont les hommes; La preuve :
Citation :

Jean 3, 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle.


Ai-je dit le contraire, mais c'est une manie de ne pas lire les réponses et de revenir avec la même question.

Comment auront-ils la vie éternelle, si on érige en droit l'erreur?
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 17:15

Il doit bien y avoir une voie connue de Dieu,comme ce le fut concernant la première alliance:

Ro 2,26 Si donc l'incirconcis garde les prescriptions de la Loi, son incirconcision ne vaudra-t-elle pas une circoncision ?
27. Et celui qui physiquement incirconcis accomplit la Loi te jugera, toi qui avec la lettre et avec la circoncision es transgresseur de la Loi.
28 Car le Juif n'est pas celui qui l'est au-dehors, et la circoncision n'est pas au-dehors dans la chair,
29 le vrai Juif l'est au-dedans et la circoncision dans le cœur, selon l'esprit et non pas selon la lettre : voilà celui qui tient sa louange non des hommes, mais de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 17:20

Chris Prols,
Que répondez-vous à ceci :

Arnaud Dumouch a écrit:
Le monde qu'il ne faut pas aimer, c'est le péché.

mais le monde qu'il faut aimer, ce sont les hommes; La preuve :
Citation :

Jean 3, 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 17:21

Enlui a écrit:
Quand même Chris Le pâpe dit bien que l'ONU doit se convertir et faire reposer son édifice sur Dieu.

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À L'ORGANISATION DES NATIONS UNIES
À L'OCCASION DU 20ème ANNIVERSAIRE DE L'ORGANISATION*

Lundi 4 octobre 1965.

(Extrait du châpitre final)

7. Un mot encore, Messieurs, un dernier mot: cet édifice que vous construisez ne repose pas sur des bases purement matérielles et terrestres, car ce serait alors un édifice construit sur le sable;
(...)
Oui, le moment est venu de la « conversion », de la transformation personnelle, du renouvellement intérieur. Nous devons nous habituer à penser d'une manière nouvelle l'homme (...) selon la parole de saint Paul: « revêtir l'homme nouveau créé selon Dieu dans la justice et la sainteté de la vérité » (Eph. 4, 23).

En un mot, l'édifice de la civilisation moderne doit se construire sur des principes spirituels, les seuls capables non seulement de le soutenir, mais aussi de l'éclairer et de l'animer. Et ces indispensables principes de sagesse supérieure ne peuvent reposer – c'est Notre conviction, vous le savez – que sur la foi en Dieu.(...). . . Pour nous, en tout cas, et pour tous ceux qui accueillent l'ineffable révélation que le Christ nous a faite de lui, c'est le Dieu vivant, le Père de tous les hommes.


Le passage sur Dieu, c'est le sucre pour faire passer le poison. C'est la méthode moderniste démontée par S. Pie X.

Maintenant, je ne dis pas que Paul 6 nie Dieu ou même ne croie pas en Dieu ou en un dieu, je dis qu'il nie la Foi catholique, et rejette la doctrine catholique, et qu'il y substitue une autre foi et une autre doctrine, tout en continuant à l'appeller foi et doctrine catholique.

Revenir en haut Aller en bas
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 17:22

Cupertino a écrit:
maxime a écrit:
Chris Prols a écrit:
Citation :
Il ne me sera pas demandé si j'ai été moderniste ou autre chose, mais si j'ai aimé le Seigneur et si j'ai aimé mes frères et mes soeurs pour et dans l'amour de Dieu.

Soyez prêt, cher Maxime, alors. Et que le Seigneur vous revête de l'habit de noce, et vous dise viens, béni de mon Père. C'est ce que je vous souhaite du fond du coeur.

Un bémol, toutefois, à ce que vous dites: Il ne me sera pas demandé si j'ai été moderniste ou autre chose. Pour être sauvé, vous devez en premier lieu tenir la Foi catholique. Or, la Foi catholique n'est ni la foi moderniste, ni autre chose.

Que le bon Dieu vous éclaire.

Tenir la Foi catholique correspond avant tout en l'application de ce j'ai écris et que vous citez. Je n'ai jamais considéré Dieu comme un sphinx.

Est-ce la défintion de la foi catholique... les païens peuvent en faire autant.

Je connais un homme qui ne croit ni à Dieu ni à Diable, et qui pourtant chaque semaine invite des sans-abris à prendre un repas au resto avec lui.

Vous isolez ce passage de l'évangile de tout le reste.

Une question: Pourquoi dites vous que vous ne sonsidérez pas Dieu comme un sphinx, je ne comprends pas. Pas sur le nombre des Messes en latin que nous aurons suivi.


Merci à l'avance pour l'explication


Cher Cupertino,

Jésus nous a demandé d'aimer Dieu et son prochain. Pensez-vous vraiment que lorsque nous le rencontrerons, la question qu'il vous posera sera :"Fais-tu parti de la Sainte Eglise Catholique, Apostolique et Romaine?".

Il faudra que je vous retrouve un texte que j'ai lu d'un chrétien du deuxième siècle (Julien?), qui classait les chrétiens en deux catégories: ceux qui croient, qui l'affirment et qui vivent selon les commandements, et ceux, romains, parthes, etc. ne croient pas (soit qu'ils refusent, soit qu'ils n'ont pas eu le message), mais mettent naturellement les principes de Dieu au cœur de leur vie. Pour lui, le chrétien qui s'ignore mérite autant que le chrétien qui se sait chrétien, et les deux constituent l'Eglise.

Nous serons jugés sur notre amour et notre miséricorde.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 17:23

Chris Prols a écrit:
Enlui a écrit:
Quand même Chris Le pâpe dit bien que l'ONU doit se convertir et faire reposer son édifice sur Dieu.

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À L'ORGANISATION DES NATIONS UNIES
À L'OCCASION DU 20ème ANNIVERSAIRE DE L'ORGANISATION*

Lundi 4 octobre 1965.

(Extrait du châpitre final)

7. Un mot encore, Messieurs, un dernier mot: cet édifice que vous construisez ne repose pas sur des bases purement matérielles et terrestres, car ce serait alors un édifice construit sur le sable;
(...)
Oui, le moment est venu de la « conversion », de la transformation personnelle, du renouvellement intérieur. Nous devons nous habituer à penser d'une manière nouvelle l'homme (...) selon la parole de saint Paul: « revêtir l'homme nouveau créé selon Dieu dans la justice et la sainteté de la vérité » (Eph. 4, 23).

En un mot, l'édifice de la civilisation moderne doit se construire sur des principes spirituels, les seuls capables non seulement de le soutenir, mais aussi de l'éclairer et de l'animer. Et ces indispensables principes de sagesse supérieure ne peuvent reposer – c'est Notre conviction, vous le savez – que sur la foi en Dieu.(...). . . Pour nous, en tout cas, et pour tous ceux qui accueillent l'ineffable révélation que le Christ nous a faite de lui, c'est le Dieu vivant, le Père de tous les hommes.


Le passage sur Dieu, c'est le sucre pour faire passer le poison. C'est la méthode moderniste démontée par S. Pie X.

Présomption de culpabilité contre un Pape. Ca coûte cher.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Mar 23 Aoû 2011, 17:28

Personnellement j'en déduis de ce texte que le Pape affirme que l'ONU sera une maison construite sur le sable si l'organisation ne s'établit pas sur Dieu

On revient à "Nous ajoutons que si jamais il advient qu'un Évêque, même ayant fonction d'Archevêques, de Patriarche ou de Primat ; qu'un Cardinal de l'Eglise romaine, même Légat, qu'un Souverain Pontife même,

avant leur promotion ou leur élévation au Cardinalat ou au Souverain Pontificat,

ont dévié de la foi catholique ou sont tombés dans quelque hérésie,

la promotion ou l'élévation - même si cette dernière a eu lieu dans l'entente et avec l'assentiment unanime de tous les Cardinaux - est nulle, non avenue, sans valeur "

Qui est "nous" à supposer qu'un pâpe dévie...qui serait "nous" ?
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Jeu 25 Aoû 2011, 17:30

Enlui a écrit:
Personnellement j'en déduis de ce texte que le Pape affirme que l'ONU sera une maison construite sur le sable si l'organisation ne s'établit pas sur Dieu

On revient à "Nous ajoutons que si jamais il advient qu'un Évêque, même ayant fonction d'Archevêques, de Patriarche ou de Primat ; qu'un Cardinal de l'Eglise romaine, même Légat, qu'un Souverain Pontife même,

avant leur promotion ou leur élévation au Cardinalat ou au Souverain Pontificat,

ont dévié de la foi catholique ou sont tombés dans quelque hérésie,

la promotion ou l'élévation - même si cette dernière a eu lieu dans l'entente et avec l'assentiment unanime de tous les Cardinaux - est nulle, non avenue, sans valeur "

Qui est "nous" à supposer qu'un pâpe dévie...qui serait "nous" ?

Le "Nous" est le Pape Paul IV. Laughing

Cette Bulle prévoit donc bien le cas d'une "pape" élu de façon normale par un conclave et malgré cela, Paul IV déclare que l'élection est nulle.

Pour comprendre, il faut se référer au canon 188 §4 qui parle de la renonciation tacite, l'hérésie publique et la pertinacité dans cette déviance de la foi catholique, entraîne ipso facgto la perte de l'office.
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Jeu 25 Aoû 2011, 18:41

Oui c'est juste.Mais à l'époque Paul IV ne s'estime bien sûr pas dans ce cas....ce qui veut dire qu'il parle d'un successeur qui serait dans le cas dont il parle, mais quant à lui il ne serait plus là pour décider de l'hérésie...

La phrase raccourcie sur le sujet d'un pape un jour élu donne:

"Nous ajoutons que si jamais il advient(...) qu'un Souverain Pontife même avant (sa) promotion ou (son) élévation (a) dévié de la foi catholique ou (est) tombé dans quelque hérésie,la promotion ou l'élévation (...) est nulle, non avenue, sans valeur "

En ce cas qui décidera qu'il y a hérésie ?
_______________________
Pour revenir au gouvernement du monde...Jésus dit de rendre à César ce qui est à César,ou encore il y a sa conversation avec Pilate où il dit:« Tu n'aurais aucun pouvoir sur moi, si cela ne t'avait été donné d'en haut ", encore Paul écrit "Que chacun se soumette aux autorités en charge. Car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et celles qui existent sont constituées par Dieu." Cela donne une place aux puissances du monde...

ainsi quand Paul VI dit à l'Onu "Nous portons à cette organisation le suffrage de nos derniers prédécesseurs" j'aimerais d'abord savoir qui sont-ils ces prédécesseurs, et lorsqu'il dit:"convaincus que Nous sommes, que cette Organisation représente le chemin obligé de la civilisation moderne et de la paix mondiale…" que fait-il sinon ratifier en ce qui concerne le monde une institution permise par Dieu ? Tout en l'exhortant à s'établir sur Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Jeu 25 Aoû 2011, 19:42

Cupertino a écrit:
Le "Nous" est le Pape Paul IV.
Le prétexte des sédévacantistes pour attaquer la valeur de l’élection du pape Jean XXIII n'est pas valable et le pape Pie XII (qui connaissait bien le canon 167 et la bulle Cum ex apostolatus du pape Paul IV) a cru bon d'ordonner en 1945 (constitution apostolique Vacantis Apostolicae Sedis, §34 ) : « Aucun cardinal - sous aucun prétexte ou raison d'excommunication, suspense ou interdit, ou sous aucun autre empêchement ecclésiastique - ne peut être exclu de l'élection active et passive du Souverain Pontife. En conséquence, nous suspendons l'effet de telles censures seulement pour les raisons de la dite élection; en toute autre occasion, elles (les censures) restent en vigueur. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Jeu 25 Aoû 2011, 23:55

Non, cher Petar, il n'est nullement fait mention dans le can. 188§4 d'excommunication.

Pie XII ne parle pas dans ce document d'excommunication ipso facto pour hérésie publique, mais de censures ou de peines qui sont levées le temps du conclave. Or, le can. 188 ne fait pas partie des livres sur les peines.
Revenir en haut Aller en bas
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Ven 26 Aoû 2011, 00:54

Tel qu'indiqué plus haut, c'est mentionné dans le canon 167, §1, 4º : « § 1 Ne peuvent émettre un suffrage: 4° Ceux qui ont donné leur nom ou qui ont adhéré publiquement à une secte hérétique ou schismatique »

Je répète, donc, le pape Pie XII qui connaissait bien le canon 167 et la bulle Cum ex apostolatus du pape Paul IV a cru bon d'ordonner : « Aucun cardinal - sous aucun prétexte ou raison d'excommunication ... En conséquence, nous suspendons l'effet de telles censures seulement pour les raisons de la dite élection, ... »

Ça me semble clair, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Ven 26 Aoû 2011, 21:03

Cher Petar, encore une fois, le can. 188 § 4 ne parle pas d'excommunication, mais de renonciation tacite et de perte d'office ipso facto.

Car on peut être excommunié pour d'autres raisons que l'hérésie. C'est pour ces cas que Pie XII s'exprime.
Revenir en haut Aller en bas
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Sam 27 Aoû 2011, 14:12

Chris Prols a écrit:
Cher Petar, encore une fois, le can. 188 § 4 ne parle pas d'excommunication, mais de renonciation tacite et de perte d'office ipso facto.
Il ne mentionne pas non plus le Siège apostolique. Idem pour le canon 167 d'ailleurs. Et l e can. 160 renvoi exclusivement à Vacante Sede Apostolica pour tout ce qui concerne la vacance du Siège apostolique. Aussi, 187, § 1: « Pour qu’elle soit valable, la renonciation doit généralement être faite à celui à qui il appartient de l’accepter, ou, si l’acceptation n’est pas nécessaire, à celui qui a conféré l’office au clerc renonçant, ou bien à son remplaçant. [...] Can. 188 En vertu de la renonciation tacite admise ipso jure, sont vacants ‘ipso facto’ et sans aucune déclaration, quelque office que ce soit si le clerc: » etc.
Chris Prols a écrit:
C'est pour ces cas que Pie XII s'exprime.
Non. Ça c'est votre interprétation. Le pape Pie XII écrit bien : « sous aucun prétexte ou raison d'excommunication ». Il n'y a aucune exception.

Enfin, relisons ce paragraphe de Mirari vos:
Grégoire XVI, Enc. Mirari vos a écrit:
§10 C'est la responsabilité du pape de garder les décrets canoniques à leur place et d'évaluer les préceptes des papes précédents...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Sam 27 Aoû 2011, 15:20

Pie XII parle d'excommunication pour un délit occulte et non pour hérésie.

Le Canon 188 §4 se trouve dans quel livre?

@Enlui.

Pour comprendre il faut ,au moins, commencer par admettre que la situation d'un Vacance du Siège Apostolique est une doctrine qui existe.

Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 29 Aoû 2011, 00:14

Petar Klanac a écrit:
Chris Prols a écrit:
Cher Petar, encore une fois, le can. 188 § 4 ne parle pas d'excommunication, mais de renonciation tacite et de perte d'office ipso facto.
Il ne mentionne pas non plus le Siège apostolique. Idem pour le canon 167 d'ailleurs. Et l e can. 160 renvoi exclusivement à Vacante Sede Apostolica pour tout ce qui concerne la vacance du Siège apostolique. Aussi, 187, § 1: « Pour qu’elle soit valable, la renonciation doit généralement être faite à celui à qui il appartient de l’accepter, ou, si l’acceptation n’est pas nécessaire, à celui qui a conféré l’office au clerc renonçant, ou bien à son remplaçant. [...] Can. 188 En vertu de la renonciation tacite admise ipso jure, sont vacants ‘ipso facto’ et sans aucune déclaration, quelque office que ce soit si le clerc: » etc.
Chris Prols a écrit:
C'est pour ces cas que Pie XII s'exprime.
Non. Ça c'est votre interprétation. Le pape Pie XII écrit bien : « sous aucun prétexte ou raison d'excommunication ». Il n'y a aucune exception.

Enfin, relisons ce paragraphe de Mirari vos:
Grégoire XVI, Enc. Mirari vos a écrit:
§10 C'est la responsabilité du pape de garder les décrets canoniques à leur place et d'évaluer les préceptes des papes précédents...

Cher Petar, je vais vous expliquer en détail. J'espère qu'après cela vous comprendrez clairement.

Tout d'abord, le canon sur lequel tout pivote, can. 188 § 4, qui reprend en ses fontes la bulle de Paul IV Cum ex apostolatus, n'est pas une peine portée par l'autorité ecclésiastique. Il fait état de la vacance de l'office du clerc qui dévierait publiquement de la foi catholique. Cela n'est pas une excommunication, et encore moins ce dont Pie XII parle dans Vacante sede apostolica. Cela signifie, pour le can. 188 § 4, qu'un cardinal qui dévierait publiquement de la foi catholique perdrait ipso facto son cardinalat, et, n'étant plus cardinal, il ne pourrait élire au sein d'un Conclave. Ce qui est tout à fait logique, vu que un non-catholique ne saurait avoir ni donner de suffrage dans l'Eglise puisqu'il n'en fait plus partie. Il est certes excommunié, mais par son propre fait, ipso facto. C'est un effet latae sententiae, porté directement de par le droit. Cela n'a rien à voir avec une excommunication ferendae sententiae, qui serait le résultat, par exemple, de violence sur un autre cardinal, ou de traffic de reliques, ou autre, et qui alors, en conformité avec Pie XII, serait levée pour le temps du Conclave. Mais pas le fait d'être excommunié par son propre fait en déviant de la foi catholique, car on ne peut entrer en conclave si on n'est pas catholique! C'est bien pour cela que:

1. le canon 188 § 4 ne se trouve pas dans le livre des peines, car il ne s'agit pas d'une peine portée: la renonciation tacite vient du fait du propre renonciateur et n'est pas directement une peine appliquée par la puissance ecclésiastique.

2. il ne soit pas même fait mention audit canon 188 § 4 d'excommunication.

Appliqué tel que vous l'imaginez, le texte de Pie XII voudrait dire qu'un cardinal qui devient raëlien et qui fonde une secte dans la forêt peut, tout en restant raëlien, participer au Conclave et même être élu pape. Or, cela est impossible, car il faut des conditions pour être élu pape: la première étant d'être de sexe masculin et la deuxième est d'avoir la foi catholique.

Voilà pourquoi qu'il n'y a aucune collusion entre Pie XII et Paul IV.
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 29 Aoû 2011, 00:16

Cupertino a écrit:
Pie XII parle d'excommunication pour un délit occulte et non pour hérésie.

Le Canon 188 §4 se trouve dans quel livre?

@Enlui.

Pour comprendre il faut ,au moins, commencer par admettre que la situation d'un Vacance du Siège Apostolique est une doctrine qui existe.


Cette thèse n'a plus sa place en théologie depuis VI sur l'infaillibilité du Pape.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 29 Aoû 2011, 00:20

Mon cher Rex, ce que dit le Concile de Vatican I, c'est que le successeur légitime de Pierre l'est par institution divine et qu'il a par ce fait primauté sur l'Eglise universelle, et qu'il est infaillible. Mais ce canon de Vatican I ne dit nullement que si un acatholique est élu pape, il devient catholique du fait de son élection!
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 29 Aoû 2011, 00:34

Chris Prols a écrit:
Mon cher Rex, ce que dit le Concile de Vatican I, c'est que le successeur légitime de Pierre l'est par institution divine et qu'il a par ce fait primauté sur l'Eglise universelle, et qu'il est infaillible. Mais ce canon de Vatican I ne dit nullement que si un acatholique est élu pape, il devient catholique du fait de son élection!

Le dogme dit que le Pape dit ne peut errer en matière Foi et de Morale quand il définit. Vous vous dites, si si, il peut errer, en voici la preuve, donc il n'a pas définit infalliblement. Ce faisant, c'est vous qui vous vous rendez arbitre de ce qui est infaillible et de ce qui ne l'est pas, ce qui est ridicule et hérétique. Non seulement vous rendez le dogme caduc, mais vous le détruisez en hérétique que vous êtes. Pitié sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 29 Aoû 2011, 00:48

Citation :
Le dogme dit que le Pape dit ne peut errer en matière Foi et de Morale quand il définit. Vous vous dites, si si, il peut errer, en voici la preuve, donc il n'a pas définit infalliblement.

Mais NON!!! Ce n'est pas du tout ce que l'on dit, et vous le savez.

Si demain Benoit 16 définissait que les femmes peuvent être élevées au sacerdoce et à l'épiscopat, vous diriez quoi? Que dit Saint Bellarmin?

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 29 Aoû 2011, 00:49

Chris Prols a écrit:
Citation :
Le dogme dit que le Pape dit ne peut errer en matière Foi et de Morale quand il définit. Vous vous dites, si si, il peut errer, en voici la preuve, donc il n'a pas définit infalliblement.

Mais NON!!! Ce n'est pas du tout ce que l'on dit, et vous le savez.

Si demain Benoit 16 définissait que les femmes peuvent être élevées au sacerdoce et à l'épiscopat, vous diriez quoi? Que dit Saint Bellarmin?


Justement, il ne le dirait jamais. C'est ça l'infaillibilité pontificale.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI   Lun 29 Aoû 2011, 01:11

Mais supposons.
Revenir en haut Aller en bas
 
Jugement d'un Sédévacantiste : Discours de Paul VI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Modernisme et Vatican II
» le discours indirect
» Evaluation sur le discours explicatif (4ème)
» Exercice sur le jugement (Geneen Roth)
» indices de temps discours direct et indirect

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: