DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
spidle33



Messages : 4540
Inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 11:03

Lamarck a écrit:
Vous semblez ignorer un petit détail, mais qui est d'importance :
Le traumatisme et les séquelles psychologiques qui vont marquer une femme pour le restant de sa vie.
Quel en est la cause ? rassurez-moi, c'est bien le viol, et non pas d'être enceinte ?

Lamarck a écrit:
L'adoption n'effacera jamais le traumatisme, les séquelles psychologiques (qui sont entre autre d'avoir mis au monde l'enfant d'un violeur...)
Car l'avortement le permet ???
Entre un accompagnement ou une prise en charge tierce de l'enfant et un IVG, excusez-moi, mais je me demande bien ce qui aide le plus la victime...
Remarquez, onne saura jamais puisque notre société si bienveillante pour ces femmes ne voudra jamais essayer...

Pour finir, tout ceci sont les arguments et les méthodes des pro-IVG.
Prendre un cas extrême (et douloureux, comment ne pas en convenir !) pour faire passer leur idée. Ca s'appelle de l'instrumentalisation.

La souffrance, et Dieu sait combien je la respecte et combien je suis compatissant, ne saurait justifier l'injustifiable.

La réalité, c'est que l'avortement a un talon d'Achille : il est indéfendable. Et quand c'est le cas, seuls des arguments extrêmes peuvent le faire accepter.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 11:22

Cher Spiddle,

Je pense que nous devons aussi garder à l'esprit qu'avant la légalisation de l'avortement, les femmes et les couples y ayant recours filaient dans une petite rue sombre, frappait à une porte, descendaient dans une cave insalubre où quelqu'un faisait l'avortement avec des aiguilles à tricoter...

Que ce problème est difficile... Et tellement sensible, car tellement douloureux...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 11:25

Avec des aiguilles à tricoter ou n'importe quel moyen "moderne", l'avortement n'en demeure pas moins un crime.

Il faut prendre soin de ces femmes qui veulent en arriver là, bien les conseiller, leur montrer qu'il y a d'autres possibilités. Les partisans de l'avortement le font-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 11:28

Cher Simon,

Mon propos n'était pas de diminuer la portée de l'acte. Je signalais juste qu'il n'y a pas si longtemps, des femmes recouraient aux herbes ou aux fameuses aiguilles, et se retrouvaient avec des pathologies terribles, voire même mourraient.

Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 11:56

Lheureux a écrit:
Citation :
Les oiseaux, sans pourtant avoir la conscience humaine, sont plus intelligent dans leur instinct que l'homme.

Si ton but est d'être aussi con qu'une poule , c'est presque reussi ... continue :-)
Ta bave ne m'atteint pas! ;)
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 12:32

Lheureux a écrit:
PETERO , j'attends toujours ma réponse à ma question :

Vous avez une fille de 13 ans qui se fait violer par un pervers et qui tombe enceinte. Vous avez la possibilité de la faire avorter .. alors ?

Vous optez pour l'avortement ou vous la forcez à mettre au monde un enfant non désiré ?

S'il vous répond qu'il refuse l'avortement, dites lui que le violeur en question est un nain doté d'un orteil surnuméraire.

Ca peut le faire craquer.

I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 13:17

C'est vrai pour ce que dit spiddle, l'instrumentalisation....

Une loi soit légifère le général soit les cas particuliers.
Ici nous sommes face à une loi qui a tout mis ensemble.

Du coup on se trouve à des comportements de confort comme à des situations dramatiques.Ce que l'église ne peut admettre la société qui fait les lois l'aurait admis dans des cas majeurs et non pas mis à la portée de quiconque se soucie peu de la contraception par exemple car il sait qu'il a une issue.

Il est clair que de nos jours on prendra garde à aménager des couloirs sous les autoroutes pour sauver des grenouilles....alors que la loi concernant l'avortement n'a pas été encadrée de façon stricte autour des cas désespérés,ni assortie de voie d'issue pour permettre la naissance de l'enfant (adoption).

210 000 avortement par an depuis 35 ans... ! Et juste en France!

Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 14:47

Parabole de l'avorton

Marie a emprunté pour pouvoir acheter une maison et doit travailler dur pour rembourser son prêt. Comme elle n'a pas beaucoup d'argent , elle décide de refaire le ravalement elle même pendant ses week end.
Au bout de 2 mois de travail , ça y est , la maison a de beaux murs extérieurs tout blancs.
Marie s'endort fière et contente de son travail.Elle va pouvoir souffler un peu.
Pendant la nuit , un jeune Niktamère qui a la haine dans son coeur passe devant la maison de Marie et voyant son beau mur blanc, en profite pour taguer un doigt d'honneur suivi de de la phrase FUCK THE POLICE.
Au matin , Marie découvre les dégâts ..et décide d'éffacer cette souillure. Un voisin se propose de lui donner un coup de main gratuitement.
Un Chrétien passe par la et voyant Marie et le voisin nettoyer cette zut s'approche et dit :
-Que faites vous donc ?
-On nettoie cette M.E.R.D.E pour que mon mur redevienne blanc , vous voulez nous aider ?
-Et le Chrétien réponds : Vous êtes fous , c'est de l'art et il faut respecter l'art qui est un don de dieu. Si ce tag vous gêne , revendez votre maison, mais de grâce n'altérez pas cette sublime oeuvre d'art. N'avez vous aucune sensibilité artistique ?

Votre position concernant l'avortement en cas de viol est identique à celle du Chrétien de cette histoire.




Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 15:38

Lheureux a écrit:
Parabole de l'avorton

Marie a emprunté pour pouvoir acheter une maison et doit travailler dur pour rembourser son prêt. Comme elle n'a pas beaucoup d'argent , elle décide de refaire le ravalement elle même pendant ses week end.
Au bout de 2 mois de travail , ça y est , la maison a de beaux murs extérieurs tout blancs.
Marie s'endort fière et contente de son travail.Elle va pouvoir souffler un peu.
Pendant la nuit , un jeune Niktamère qui a la haine dans son coeur passe devant la maison de Marie et voyant son beau mur blanc, en profite pour taguer un doigt d'honneur suivi de de la phrase FUCK THE POLICE.
Au matin , Marie découvre les dégâts ..et décide d'éffacer cette souillure. Un voisin se propose de lui donner un coup de main gratuitement.
Un Chrétien passe par la et voyant Marie et le voisin nettoyer cette zut s'approche et dit :
-Que faites vous donc ?
-On nettoie cette M.E.R.D.E pour que mon mur redevienne blanc , vous voulez nous aider ?
-Et le Chrétien réponds : Vous êtes fous , c'est de l'art et il faut respecter l'art qui est un don de dieu. Si ce tag vous gêne , revendez votre maison, mais de grâce n'altérez pas cette sublime oeuvre d'art. N'avez vous aucune sensibilité artistique ?

Votre position concernant l'avortement en cas de viol est identique à celle du Chrétien de cette histoire.





Moi, si quelqu'un venait "tagger" le mur de ma maison, je le ferais nettoyer (si possible par le "taggeur") car je ne considère pas des barbouillages comme de l'art.

Pour le reste, je maintiens qu'un enfant n'a pas à payer de sa vie pour le crime de son géniteur. À l'avortement, il faut commencer à privilégier l'adoption.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 15:57

l'avortement ne doit en aucun cas être banalisé, il est effectivement une atteinte à la vie.

Néanmoins, dans le cas d'un viol, je suis navrée, mais quand je réfléchis à la question : "et si çà m'était arrivé qu'aurais je fait?", je crois que je l'aurais fait partir.

Etre enceinte, quand une grossesse est désirée, est une source de bouleversements successifs. c'est un mélange de joie, mais parfois aussi de doute, d'angoisses (serais je à la hauteur, vais je être capable d'aimer mon bébé). il y a les jours où l'on est sur un petit nuage et les jours où c'est le désastre, nausées, voire vomissements, acidité dans l'estomac, bref. il y a les examens à passer régulièrement et il convient déjà de prendre soins du bébé que l'on porte en soi, on fait attention à éviter des situations qui pourraient affecter le bébé. ce bébé déjà si sensible qu'il ressent les émotions de sa mère, les positives comme les négatives. on l'aime déjà ce bébé et on est prête à tout pour lui offrir le meilleur et on oublie bien vite les petits désagréments de la grossesse.
Et puis il y a l'accouchement, non dénué de risque même s'il est clair que les accidents de nos jours se font rares.

Se faire violer, c'est se faire agresser. c'est sentir sur soi la peau d'un inconnu, un inconnu déjà détesté, qui salit. c'est un inconnu qui d'emblée présente une partie de lui que personne n'a envie de voir, encore moins de toucher, encore moins d'avoir en bouche, et encore moins d'avoir en soi. C'est sentir sur tout le corps des lèvres baveuses, qui répugnent, c'est sentir des coups, sur le visage, dans le ventre, sur tout le corps. c'est entendre des vêtements se déchirer. c'est sentir une haleine fétide, entendre des râles de la bête en rut. c'est, au sommet de l'acte commis, avoir la sensation d'être déchirée, déchirée physiquement mais aussi mentalement, acte qui peut être, tout monstrueux qu'il soit, présente un risque potentiel de voir se fusionner deux cellules ...... sans parler des séquelles pour la vie : les séquelles sont mentales, arriver à faire un jour confiance c'est très dur. les séquelles sont physiques aussi, la violence s'est imprimée dans le corps, qui réagi en mettant nombre de barrières destinées à repousser toute tentative de séduction qu'un homme amoureux pourrait tenter.

C'est avoir aussi un profond dégout de soi même. se sentir sale, comme le mur taggé de LHEUREUX, sauf que la saleté, ce n'était pas de l'encre. cette sensation de saleté, même des années après, même après des milliers de douches et de bains, elle est toujours là.


Et ensuite, on en fait quoi du bébé? on l'abandonne? on le garde?

quelle que soit la solution envisagée, c'est fichu. en ce qui me concerne, je ne porterai jamais de jugement sur une femme qui se fait avorter des suites d'un viol .Ceux qui font la morale à ces femmes, n'ont aucune empathie. Sur un autre forum, sur le même sujet, il m'a été répondu que la femme qui se faisait avorter dans ce cas commettait un péché plus grave que le viol..... c'est ce genre de beaux discours moralisateurs qui fait qu'aujourd'hui, m'empêche encore d'entrer dans une église "officielle". il y a les théories, la morale, les paroles toutes faites, mais il y a aussi pour aider l'autre la capacité à percevoir ce qu'il ressent. et là, je me demande combien sont capables de se mettre ne serait ce qu'un instant dans la peau d'une victime. Ce qui ne permet encore d'apercevoir qu'une infime partie de sa souffrance.... car faire preuve d'empathie, c'est encore loin d'avoir vécu réellement la souffrance de l'autre. Aider l'autre à soulager sa souffrance ce n'est pas vouloir faire comme les amis de JOB, vouloir lui trouver à tout prix les causes de ses problèmes, lui donner des leçons de morales. C'est juste être là, écouter la souffrance, tenir la main, sans juger. comprendre et ensuite, quand la personne est prête et qu'elle veut se relever, se lever d'abord et à nouveau lui tendre la main pour la tirer vers le haut, parce qu'elle le voulait.

Que pensez vous qu'une femme violée qui se serait fait avorter doit ressentir comme souffrance à lire cet échange? croyez vous qu'elle va se précipiter chez monsieur le curé et ses ouailles pour aller trouver du réconfort ou bien va t'elle élargir le dégout qui est en elle à l'entièreté de la race humaine? sans doute y en a t'il qui ont grandi dans un foyer aimant, catho ou chrétien, qui sont très évoluées sur un plan spirituel qui arriveront à surmonter l'épreuve, mais combien sont capables de le faire???? en toute honnêteté, qui peut dire ici, moi j'arriverais à mener à terme une grossesse qui est la conséquence du viol que j'ai subi?

Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 16:58

Citation :
Moi, si quelqu'un venait "tagger" le mur de ma maison, je le ferais nettoyer (si possible par le "taggeur") car je ne considère pas des barbouillages comme de l'art.

Par contre si le même taggeur trempe son pinceau a sperme dans le vagin de ta femme ou de ta fille , ça devient tout de suite .. une création divine , une oeuvre d'art à protéger :-)
Hé bien non , de même qu'il y a une grosse différence entre un TAG et la Joconde , il y a aussi une grosse différence entre un viol et une grossesse désirée.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 17:09

Citation :
Et ensuite, on en fait quoi du bébé? on l'abandonne? on le garde?

Prenons l'exemple d'un tireur à l'arc qui veut tirer sur une femme pour la tuer.
Que penser de celui qui ayant la possibilité de mettre un obstacle entre la flèche et la cible se contente de dire ...
Attendons que la flèche touche sa cible , elle ne sera peut etre que blessée et puis maintenant avec les progrès de la médecine , on pourra peut être la sauver.

Empêcher que l'irréparrable arrive est de loin préférable à la résignation.
C'est pour cela que l'avortement en cas de viol est la solution qui permet d'eviter que la flèche du violeur fasse trop de dégâts.

Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 17:21

cath1250 a écrit:
l'avortement ne doit en aucun cas être banalisé, il est effectivement une atteinte à la vie.

Néanmoins, dans le cas d'un viol, je suis navrée, mais quand je réfléchis à la question : "et si çà m'était arrivé qu'aurais je fait?", je crois que je l'aurais fait partir.

Etre enceinte, quand une grossesse est désirée, est une source de bouleversements successifs. c'est un mélange de joie, mais parfois aussi de doute, d'angoisses (serais je à la hauteur, vais je être capable d'aimer mon bébé). il y a les jours où l'on est sur un petit nuage et les jours où c'est le désastre, nausées, voire vomissements, acidité dans l'estomac, bref. il y a les examens à passer régulièrement et il convient déjà de prendre soins du bébé que l'on porte en soi, on fait attention à éviter des situations qui pourraient affecter le bébé. ce bébé déjà si sensible qu'il ressent les émotions de sa mère, les positives comme les négatives. on l'aime déjà ce bébé et on est prête à tout pour lui offrir le meilleur et on oublie bien vite les petits désagréments de la grossesse.
Et puis il y a l'accouchement, non dénué de risque même s'il est clair que les accidents de nos jours se font rares.

Se faire violer, c'est se faire agresser. c'est sentir sur soi la peau d'un inconnu, un inconnu déjà détesté, qui salit. c'est un inconnu qui d'emblée présente une partie de lui que personne n'a envie de voir, encore moins de toucher, encore moins d'avoir en bouche, et encore moins d'avoir en soi. C'est sentir sur tout le corps des lèvres baveuses, qui répugnent, c'est sentir des coups, sur le visage, dans le ventre, sur tout le corps. c'est entendre des vêtements se déchirer. c'est sentir une haleine fétide, entendre des râles de la bête en rut. c'est, au sommet de l'acte commis, avoir la sensation d'être déchirée, déchirée physiquement mais aussi mentalement, acte qui peut être, tout monstrueux qu'il soit, présente un risque potentiel de voir se fusionner deux cellules ...... sans parler des séquelles pour la vie : les séquelles sont mentales, arriver à faire un jour confiance c'est très dur. les séquelles sont physiques aussi, la violence s'est imprimée dans le corps, qui réagi en mettant nombre de barrières destinées à repousser toute tentative de séduction qu'un homme amoureux pourrait tenter.

C'est avoir aussi un profond dégout de soi même. se sentir sale, comme le mur taggé de LHEUREUX, sauf que la saleté, ce n'était pas de l'encre. cette sensation de saleté, même des années après, même après des milliers de douches et de bains, elle est toujours là.


Et ensuite, on en fait quoi du bébé? on l'abandonne? on le garde?

quelle que soit la solution envisagée, c'est fichu. en ce qui me concerne, je ne porterai jamais de jugement sur une femme qui se fait avorter des suites d'un viol .Ceux qui font la morale à ces femmes, n'ont aucune empathie. Sur un autre forum, sur le même sujet, il m'a été répondu que la femme qui se faisait avorter dans ce cas commettait un péché plus grave que le viol..... c'est ce genre de beaux discours moralisateurs qui fait qu'aujourd'hui, m'empêche encore d'entrer dans une église "officielle". il y a les théories, la morale, les paroles toutes faites, mais il y a aussi pour aider l'autre la capacité à percevoir ce qu'il ressent. et là, je me demande combien sont capables de se mettre ne serait ce qu'un instant dans la peau d'une victime. Ce qui ne permet encore d'apercevoir qu'une infime partie de sa souffrance.... car faire preuve d'empathie, c'est encore loin d'avoir vécu réellement la souffrance de l'autre. Aider l'autre à soulager sa souffrance ce n'est pas vouloir faire comme les amis de JOB, vouloir lui trouver à tout prix les causes de ses problèmes, lui donner des leçons de morales. C'est juste être là, écouter la souffrance, tenir la main, sans juger. comprendre et ensuite, quand la personne est prête et qu'elle veut se relever, se lever d'abord et à nouveau lui tendre la main pour la tirer vers le haut, parce qu'elle le voulait.

Que pensez vous qu'une femme violée qui se serait fait avorter doit ressentir comme souffrance à lire cet échange? croyez vous qu'elle va se précipiter chez monsieur le curé et ses ouailles pour aller trouver du réconfort ou bien va t'elle élargir le dégout qui est en elle à l'entièreté de la race humaine? sans doute y en a t'il qui ont grandi dans un foyer aimant, catho ou chrétien, qui sont très évoluées sur un plan spirituel qui arriveront à surmonter l'épreuve, mais combien sont capables de le faire???? en toute honnêteté, qui peut dire ici, moi j'arriverais à mener à terme une grossesse qui est la conséquence du viol que j'ai subi?


Le problème, c'esrt que quand on recherche la vérité, et que de là on établit des principes... les gens vont dire que vous les juger !

Eh bien non. Je suis contre l'avortement même en cas de viol. Je ne juge pas pour autant la femme qui le ferait car à sa place, c'est une décision difficile à prendre.

Voilà pourquoi la société doit faire le maximum pour que dans une telle situation, la femme puisse avoir vraiment le choix.
Aujourd'hui, j'affirme qu'elle ne l'a pas. Car si elle le garde (et c'est vrai pour d'autres situations), les personnes si bien avisée commelheureux diront :
"Tu as voulu le garder, tu te dém... !"

Voilà à quoi nous a conduit l'avortement comme solution à ce genre de problème.

C'est à la société d'aider une jeune femme à ne pas apposer sur le bébé la culpabilité de son père...


Je ne dis pas que c'est simple. je dis que c'est éthiquement juste.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 17:39

Lheureux a écrit:
Citation :
Moi, si quelqu'un venait "tagger" le mur de ma maison, je le ferais nettoyer (si possible par le "taggeur") car je ne considère pas des barbouillages comme de l'art.

Par contre si le même taggeur trempe son pinceau a sperme dans le vagin de ta femme ou de ta fille , ça devient tout de suite .. une création divine , une oeuvre d'art à protéger :-)
Hé bien non , de même qu'il y a une grosse différence entre un TAG et la Joconde , il y a aussi une grosse différence entre un viol et une grossesse désirée.

L'enfant conçu suite à un viol n'est pas différent d'un enfant désiré. Ce n'est pas un monstre et il n'est pas entaché du crime du violeur, sauf dans ta philosophie eugéniste.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Jeu 1 Sep 2011 - 17:41

Lheureux a écrit:
Citation :
Et ensuite, on en fait quoi du bébé? on l'abandonne? on le garde?

Prenons l'exemple d'un tireur à l'arc qui veut tirer sur une femme pour la tuer.
Que penser de celui qui ayant la possibilité de mettre un obstacle entre la flèche et la cible se contente de dire ...
Attendons que la flèche touche sa cible , elle ne sera peut etre que blessée et puis maintenant avec les progrès de la médecine , on pourra peut être la sauver.

Empêcher que l'irréparrable arrive est de loin préférable à la résignation.
C'est pour cela que l'avortement en cas de viol est la solution qui permet d'eviter que la flèche du violeur fasse trop de dégâts.


Et si cet enfant menait une vie comme les autres dans un milieu ou il serait aimé, ou il aurait la possibilité d'avoir une éducation normale et de mener une vie comme les autres ?

Ah non, c'est un monstre, il faut éliminer le mal à la racine... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 0:21

Citation :
L'enfant conçu suite à un viol n'est pas différent d'un enfant désiré. Ce n'est pas un monstre et il n'est pas entaché du crime du violeur, sauf dans ta philosophie eugéniste.

Le tag sur le mur blanc de Marie n'est pas non plus différent de celui considéré comme ART par certaines galeries. C'est juste le support qui est différent ... sur du papier ou une toile ça passait , sur un mur ça ne passe plus.
L'enfant d'un viol est différent parce que non conçu avec Amour et porté dans la haine du violeur...
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 0:23

Citation :
Et si cet enfant menait une vie comme les autres dans un milieu ou il serait aimé, ou il aurait la possibilité d'avoir une éducation normale et de mener une vie comme les autres ?

Avec des si on mettrait Paris en bouteille , si tu veux adopter le fruit d'un viol , met tes idées en pratique sur toi même.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 0:41

Citation :
Le problème, c'esrt que quand on recherche la vérité, et que de là on établit des principes... les gens vont dire que vous les juger ! parce que rechercher la vérité est une démarche plus intellectuelle et qu'aider les gens c'est agir avec son coeur plutôt qu'avec sa tête, que nier le ressenti de la victime d'un viol (ou de tout autre agression d'ailleurs) c'est nier la vérité de la vie, le ressenti de cette victime et la tache qu'elle a au fond d'elle même

Eh bien non. Je suis contre l'avortement même en cas de viol. Je ne juge pas pour autant la femme qui le ferait car à sa place, c'est une décision difficile à prendre. de même que l'agression a des conséquences pour la vie, sa décision aussi en aura, pendant ce temps, le violeur, il continue plus que certainement ses méfaits

Voilà pourquoi la société doit faire le maximum pour que dans une telle situation, la femme puisse avoir vraiment le choix.
Aujourd'hui, j'affirme qu'elle ne l'a pas. Car si elle le garde (et c'est vrai pour d'autres situations), les personnes si bien avisée commelheureux diront :
"Tu as voulu le garder, tu te dém... !" je ne me permettrais pas de dire çà de lheureux, car même si ses propos sont parfois durs, je ne suis pas sûre qu'il dirait cela", il aime surtout choquer pour provoquer des réactions et rigole bien derrière son clavier (ou il pleure peut être) , d'autre part si la société a prévu cette possibilité de mettre fin à la grossesse non désirée, c'est parce que la société, donc le monde, a depuis longtemps compris ce qu'est un viol et ce que ressent la femme qui en a été victime. il nous est demandé de vivre dans le monde et c'est là que nous devons agir, beaucoup le font, sans pour autant se coller une sorte de label religieux sur le front.

Voilà à quoi nous a conduit l'avortement comme solution à ce genre de problème. le but de la légalisation était d'éviter les désastres que l'on sait, que d'autres ait "ratrappé" la loi pour faire de l'avortement un moyen contraceptif, tenant peu compte de la vie, c'est autre chose. Là sont les dérives et oui, il faudrait dans l'éducation des enfants et des ados associer l'acte sexuel à l'amour et leur faire comprendre que l'acte physique seul risque de les conduire à bien des malaises.

C'est à la société d'aider une jeune femme à ne pas apposer sur le bébé la culpabilité de son père... en lui tenant des discours moralisateurs sur le caractère sacré de la vie alors qu'elle est en pleine tempête? en lui promettant un montant mensuel pour faire face à l'éducation de l'enfant? et quid de son entourage? la femme violée a peut être déjà des enfants, un mari? les dommages colatéraux sont là aussi.


Je ne dis pas que c'est simple. je dis que c'est éthiquement just
c'est vous qui le dites
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 4:26

cath1250 a écrit:
Citation :
Le problème, c'esrt que quand on recherche la vérité, et que de là on établit des principes... les gens vont dire que vous les juger !
parce que rechercher la vérité est une démarche plus intellectuelle et qu'aider les gens c'est agir avec son coeur plutôt qu'avec sa tête, que nier le ressenti de la victime d'un viol (ou de tout autre agression d'ailleurs) c'est nier la vérité de la vie, le ressenti de cette victime et la tache qu'elle a au fond d'elle même
Je vous avoue en avoir marre de ce procès d'intention en ce qui me concerne, et qui concerne les catholiques en général. C'est toute la dualité exemplaire du Christ : exigence et compassion.
Vous ne savez rien de ma compassion à l'égard des cas individuels.
Tous mes messages sont placés sur le plan moral, c'est évident. C'est aussi évident pour l'Eglise quand les idéologues l'accusent de mépriser la souffrance des gens.

cath1250 a écrit:
Citation :
Eh bien non. Je suis contre l'avortement même en cas de viol. Je ne juge pas pour autant la femme qui le ferait car à sa place, c'est une décision difficile à prendre.
de même que l'agression a des conséquences pour la vie, sa décision aussi en aura, pendant ce temps, le violeur, il continue plus que certainement ses méfaits
Il est évident que c'est en raison des conséquences de cette décision que l'on essaie d'établir une éthique autour de la question du simple viol.
C'est parce que l'enfant à naître est innocent du viol que je dis : attention, vous ajoutez du traumatisme au traumatisme !
On ne peut pas mépriser l'innocence de l'enfant à naître.

De même qu'on ne peut mépriser la souffrance de la personne violée. D'où l'accompagnement. Mais pour vous, ce n'est pas de la compassion que d'accompagner les femmes violées...

cath1250 a écrit:
Citation :
Voilà pourquoi la société doit faire le maximum pour que dans une telle situation, la femme puisse avoir vraiment le choix.
Aujourd'hui, j'affirme qu'elle ne l'a pas. Car si elle le garde (et c'est vrai pour d'autres situations), les personnes si bien avisée commelheureux diront :
"Tu as voulu le garder, tu te dém... !"
je ne me permettrais pas de dire çà de lheureux, car même si ses propos sont parfois durs, je ne suis pas sûre qu'il dirait cela", il aime surtout choquer pour provoquer des réactions et rigole bien derrière son clavier (ou il pleure peut être) , d'autre part si la société a prévu cette possibilité de mettre fin à la grossesse non désirée, c'est parce que la société, donc le monde, a depuis longtemps compris ce qu'est un viol et ce que ressent la femme qui en a été victime. il nous est demandé de vivre dans le monde et c'est là que nous devons agir, beaucoup le font, sans pour autant se coller une sorte de label religieux sur le front.
Lheureux l'a expréssément dit dans des échanges précédents : si quelqu'un aurait pu avorter et ne l'a pas fait, la société n'a pas à aider ces personnes. Elle se dém...

Je le condamne fermement. On ne saurait culpabiliser de la sorte une personne qui décide de garder cet enfant.

Et enfin, ça vous dérange qu'on vienne en aide aux personnes avec un label religieux sur le front ?
Quid d'une mère térésa, et Dieu sait combien elle s'est opposée à l'avortement.
Non seulement c'est compatible, mais c'est complémentaire et imbriqué.

cath1250 a écrit:
Citation :
Voilà à quoi nous a conduit l'avortement comme solution à ce genre de problème.
le but de la légalisation était d'éviter les désastres que l'on sait, que d'autres ait "ratrappé" la loi pour faire de l'avortement un moyen contraceptif, tenant peu compte de la vie, c'est autre chose. Là sont les dérives et oui, il faudrait dans l'éducation des enfants et des ados associer l'acte sexuel à l'amour et leur faire comprendre que l'acte physique seul risque de les conduire à bien des malaises.
La dépénalisation limite les désastres, j'en conviens. Elle était nécessaire.

En revanche, la légalisation a ouvert la porte à une banalisation désastreuse.
Si bien que, l'avortement étant indéfendable, on s'en trouve toujours à débattre du cas extrême de la femme violée qui tombe enceinte (quel pourcentage des avortements ?) alors que les IVG de masse eux sont bel et bien en place.
Ce que vous ne voyez pas, c'est que ce cas, extrême, difficile et délicat qui pour vous justifie un avortement, c'est celui qui a ouvert la porte à tous les avortements de confort. Une banalisation qui n'aurait pas eu lieu si ce cas de viol n'aurait pas été ramené à toutes les sauces.
On nous refait maintenant le même cirque pour l'euthanasie.

cath1250 a écrit:
Citation :
C'est à la société d'aider une jeune femme à ne pas apposer sur le bébé la culpabilité de son père...
en lui tenant des discours moralisateurs sur le caractère sacré de la vie alors qu'elle est en pleine tempête? en lui promettant un montant mensuel pour faire face à l'éducation de l'enfant? et quid de son entourage? la femme violée a peut être déjà des enfants, un mari? les dommages colatéraux sont là aussi.
Je tiens un discours moralisateurs aux responsables de l'avortement de masse.
Encore une fois. Vous me faites des procès d'intention sur les cas individuels.

Je crois que la femme qui décide d'un avortement le fait rarement de manière éclairée, libre et sereine. En partie, elle n'est pas responsable de cet acte.
Ceux qui par contre montent l'avortement aux nues, ou qui même le présente sans cesse comme seule solution (comme dans ce cas du viol) sont démagogiques et irresponsables.

Considérant que, quoi qu'il arrive, en arriver à avorter est toujours un échec, tout doit être mis en oeuvre pour l'éviter.
Aujourd'hui ce n'est pas le cas, c'est mon problème.
Même dans le cas du viol, tout doit être mis en oeuvre pour l'éviter. S'il a lieu, je ne vais pas mettre la femme au bucher, c'est évident !...

cath1250 a écrit:
Citation :
Je ne dis pas que c'est simple. je dis que c'est éthiquement just
c'est vous qui le dites
C'est l'Eglise qui le dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 4:35

Cher Spiddle,

Catherine ne vous fait pas de procès d'intention, il est difficile, par écran interposer, de faire la différence entre ce que l'on pense dans l'absolu, et ce que l'on pense du réel, et dans les messages on ne sait plus par moment ce que l'autre pense et défend.

Pour moi, ma position est claire: je suis absolument contre l'avortement de "confort". Pour les cas extrêmes longuement débattus, je suis contre sur le papier, mais dans la vraie vie, je ne sais moi-même pas comment je réagirais, la souffrance prenant le pas sur la réflexion.

Amitiés,
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 4:52

je ne vous prête aucun procès d'intention, j'exprime mes pensées c'est tout, et je ne prétends nullement avoir raison. le fait est que je parle exclusivement du cas du viol, personne ici n'a encore répondu à la question : QUI HONNETEMENT ICI PEUT AFFIRMER SANS DOUTE AUCUN LA CONDUITE A TERME D'UNE GROSSESSE RESULTANT D'UN VIOL??

pour mettre au monde un enfant, il faut déjà l'aimer, EST CE POSSIBLE DANS UN TEL CAS? j'ai de nombreux doute, et honnêtement, je crois que je ne pourrais pas le faire.

pour le reste, tout à fait d'accord, la loi sur l'IVG a ouvert la porte à nombre de dérives.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 5:11

cath1250 a écrit:
je ne vous prête aucun procès d'intention, j'exprime mes pensées c'est tout, et je ne prétends nullement avoir raison. le fait est que je parle exclusivement du cas du viol, personne ici n'a encore répondu à la question : QUI HONNETEMENT ICI PEUT AFFIRMER SANS DOUTE AUCUN LA CONDUITE A TERME D'UNE GROSSESSE RESULTANT D'UN VIOL??

pour mettre au monde un enfant, il faut déjà l'aimer, EST CE POSSIBLE DANS UN TEL CAS? j'ai de nombreux doute, et honnêtement, je crois que je ne pourrais pas le faire.

pour le reste, tout à fait d'accord, la loi sur l'IVG a ouvert la porte à nombre de dérives.
Je vous dis : "l'IVG même en cas de viol doit être évité."
Vous me répondez : "Et vous, que feriez-vous ?"
Je vous pose la question : "Que ferait le Christ ?"
Vous le voyez conseiller à la femme d'avorter, alors que l'enfant n'a rien fait ? Vous le voyez conseiller la mort d'un innocent ?

Si c'est difficile voire impossible pour la femme de le garder (je ne le nie pas !), alors on doit au moins tout mettre en oeuvre pour qu'elle puisse prendre sa décision librement. Avec la possibilité de le donner en adoption si c'est trop dur pour elle, réaction très humaine, que je pourrais avoir moi-même.

Mais là encore, l'avortement de masse a plombé le système d'adoptions en France.

Expliquez-moi en quoi ma position est inhumaine, non-compatissante, etc. ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 6:18

Citation :
Expliquez-moi en quoi ma position est inhumaine, non-compatissante, etc. ?

je n'ai jamais dit que Votre position était inhumaine, non compatissante.


a la question de savoir ce qu'aurait fait le Christ, je n'en sais rien, d'ailleurs, sauf erreur de ma part, nulle trace d'un tel cas de figure dans le Nouveau Testament. ce qui ne veut pas dire que l'on puisse appliquer la règle juridique de base : tout ce qui n'est pas interdit est permis.

pour que la femme puisse prendre sa décision librement, il faut qu'elle puisse sortir la tête de son marasme, et après un viol, il lui faudra des années pour ce faire, et donc un temps bien plus long que celui de la grossesse. Combien d'adultes parfois en fin de vie sont encore brisés aujourd'hui suite à des attouchements, des viols, subis dans leur enfance. et là, il s'agit aussi bien d'hommes que de femmes, sauf que les hommes, ils peuvent pas tomber "enceinte".

mais de toute façon, c'est quelque part s'énerver pour du vent, car en fin de compte, combien de femmes tombent enceinte après un viol?

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 7:22

Lheureux a écrit:
Citation :
L'enfant conçu suite à un viol n'est pas différent d'un enfant désiré. Ce n'est pas un monstre et il n'est pas entaché du crime du violeur, sauf dans ta philosophie eugéniste.

Le tag sur le mur blanc de Marie n'est pas non plus différent de celui considéré comme ART par certaines galeries. C'est juste le support qui est différent ... sur du papier ou une toile ça passait , sur un mur ça ne passe plus.
L'enfant d'un viol est différent parce que non conçu avec Amour et porté dans la haine du violeur...

Il a été conçu sans amour mais il peut être adopté et élevé avec amour. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 7:46

L'avortement à la source de maladies mentales

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

"Le British Journal of Psichiatry, cité par le Daily Telegraph, affirme que les femmes qui subissent un avortement courent un risque près de deux fois plus élevé que la moyenne de souffrir de problèmes psychiatriques, et qu'un cas de maladie mentale sur dix résulte « directement » d'un avortement. Cette étude publiée par un journal bien en cour porte la signature de l'universitaire américaine Priscilla Coleman et complète une étude réalisée il y a trois ans qui avait mis en doute l'affirmation des partisans de l'avortement selon laquelle l'avortement permettait de réduire plutôt d'aggraver les risques pour la santé des femmes. Il ne s'agit pas d'un sondage mais de l'analyse des résultats de 22 enquêtes qui ont porté sur l'expérience effective de 877.000 femmes, parmi lesquelles 163.831 avaient subi un avortement."

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/
Revenir en haut Aller en bas
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 10:16

spidle33 a écrit:

Quel en est la cause ? rassurez-moi, c'est bien le viol, et non pas d'être enceinte ?

Car l'avortement le permet ???
Entre un accompagnement ou une prise en charge tierce de l'enfant et un IVG, excusez-moi, mais je me demande bien ce qui aide le plus la victime...
Remarquez, onne saura jamais puisque notre société si bienveillante pour ces femmes ne voudra jamais essayer...

La réalité, c'est que l'avortement a un talon d'Achille : il est indéfendable. Et quand c'est le cas, seuls des arguments extrêmes peuvent le faire accepter.
La cause c'est le viol + le fait de tomber enceinte qui est encore pire, donner la vie à l'enfant d'un inconnu,
un enfant qu'on a jamais voulu, jamais désiré.
Vous tenez absolument à défendre le criminel en marginalisant la souffrance de la victime,
avec comme excuse que la vie est sacrée.
Justement si elle est sacrée, on ne peut rien imposer à l'être humain, et surtout pas un enfant né d'un viol.

spidle33 a écrit:

Je vous dis : "l'IVG même en cas de viol doit être évité."
Vous me répondez : "Et vous, que feriez-vous ?"
Je vous pose la question : "Que ferait le Christ ?"
Vous le voyez conseiller à la femme d'avorter, alors que l'enfant n'a rien fait ? Vous le voyez conseiller la mort d'un innocent ?

Si c'est difficile voire impossible pour la femme de le garder (je ne le nie pas !), alors on doit au moins tout mettre en oeuvre pour qu'elle puisse prendre sa décision librement. Avec la possibilité de le donner en adoption si c'est trop dur pour elle, réaction très humaine, que je pourrais avoir moi-même.
Vous tenez absolument à accompagner les victimes de viol avec seule intention de les pousser à conserver l'enfant pour l'adoption.
Ce n'est pas une bonne idée, on ne doit pas influencer une femme dans ce contexte précis,
de quelque manière que ce soit. Seule la victime doit décider si elle garde l'enfant ou non.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 10:28

Lamarck a écrit:
Vous tenez absolument à défendre le criminel en marginalisant la souffrance de la victime,
avec comme excuse que la vie est sacrée.

Lamarck a écrit:
Vous tenez absolument à accompagner les victimes de viol avec seule intention de les pousser à conserver l'enfant pour l'adoption.

drunken
C'est bien, on se sent compris.

Je laisse tomber...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 10:36

Lamarck a écrit:
Vous tenez absolument à défendre le criminel en marginalisant la souffrance de la victime,
avec comme excuse que la vie est sacrée.
:nawak:

svp ne me répondez pas comme lheureux, que je suis aussi c.o.n qu'une poule
Revenir en haut Aller en bas
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 10:45

Lamarck,

Le dialogue est tendu, car le sujet est sensible. Relisez bien Spiddle, il place le débat sur deux niveaux:

- dans l'absolu, dans l'idéal: l'avortement est un mal, quel que soit le cas.

- dans le réel: il est d'une claire évidence que les victimes du traumatisme n'ont pas le recul nécessaire au moment de l'acte, et qu'elles pensent agirent en faisant le bien, et qu'en aucun cas il ne faut les juger. Certains ici proposent de les accompagner dans le choix qui consiste à garder l'enfant, en ayant parfaitement conscience que ce n'est guère évident.

Relisez les échanges, tout le monde s'accorde à dire que nul ne saurait ce qu'il ferait face à un viol, un enfant qui risque d'être mort né ou d'avoir une courte espérance de vie, etc.

Amitiés,
Revenir en haut Aller en bas
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:01

spidle33 a écrit:
Lamarck a écrit:
Vous tenez absolument à défendre le criminel en marginalisant la souffrance de la victime,
avec comme excuse que la vie est sacrée.

Lamarck a écrit:
Vous tenez absolument à accompagner les victimes de viol avec seule intention de les pousser à conserver l'enfant pour l'adoption.

drunken
C'est bien, on se sent compris.

Je laisse tomber...
Pourquoi vous laissez tomber ? On ne fait que discuter, rien de plus.
J'essai de vous faire comprendre que seule la victime est à même de décider si elle garde ou non l'enfant,
et vous, vous m'opposez que les enfants de viol doivent vivre pour l'adoption.
Il est évident qu'on ne sera jamais d'accord là dessus.

Je comprend bien votre position, vous défendez avant tout l'aspect moral et religieux sur ce sujet douloureux.
C'est tout à votre honneur.

Arc-en-Ciel a écrit:

svp ne me répondez pas comme lheureux, que je suis aussi c.o.n qu'une poule
Soyez rassuré, je ne suis pas un ami de lheureux, ou même de sa famille... Basketball
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:08

Relisez-vous et surtout relisez-moi.

J'ai dit ce que j'avais à dire. Mais je crois que par moment, il faut dire que ce que l'autre a envie d'entendre pour être lu correctement. Vos affirmations-résumés on ne peut plus faussée sur ma position me laisse perplexe Confused

D'où ma réponse : Je laisse tomber.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:18

Lamarck a écrit:
spidle33 a écrit:
Lamarck a écrit:
Vous tenez absolument à défendre le criminel en marginalisant la souffrance de la victime,
avec comme excuse que la vie est sacrée.

Lamarck a écrit:
Vous tenez absolument à accompagner les victimes de viol avec seule intention de les pousser à conserver l'enfant pour l'adoption.

drunken
C'est bien, on se sent compris.

Je laisse tomber...
Pourquoi vous laissez tomber ? On ne fait que discuter, rien de plus.
J'essai de vous faire comprendre que seule la victime est à même de décider si elle garde ou non l'enfant,
et vous, vous m'opposez que les enfants de viol doivent vivre pour l'adoption.
Il est évident qu'on ne sera jamais d'accord là dessus.

Je comprend bien votre position, vous défendez avant tout l'aspect moral et religieux sur ce sujet douloureux.
C'est tout à votre honneur.

Arc-en-Ciel a écrit:

svp ne me répondez pas comme lheureux, que je suis aussi c.o.n qu'une poule
Soyez rassuré, je ne suis pas un ami de lheureux, ou même de sa famille... Basketball

Comment un catholique peut-il ne pas pencher en faveur de la vie ? Être catholique et pour l'avortement ne sont pas compatibles.
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:26

Citation :
Il a été conçu sans amour mais il peut être adopté et élevé avec amour.
Conçu sans amour ...
+ 9 mois dans le ventre de sa mère sans amour ... et stressé par l'idée d'avorter ou pas puis par l'abandon
et ensuite la DASS ... familles d'acceuil ou l'enfant n'a pas le temps de s'attacher etc ... des que la famille lui donne de l'amour et s'attache un peu trop a lui , la DASS le retire !
Tout ça pour ne pas avoir eu la bonne idée d'avorter quand il en était temps.
Vous êtes vraiment sadiques chez les cathos.

Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:30

Je ne sais pas si c'est de l'ordre moral ou religieux, mais bien avant ma conversion ou reconversion, mais par instinct ou conscience, au plus profond de moi, intimement, j'ai toujours été contre l'avortement (acte de supprimer une vie) sans condamner l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:32

Lheureux a écrit:
Citation :
Il a été conçu sans amour mais il peut être adopté et élevé avec amour.
Conçu sans amour ...
+ 9 mois dans le ventre de sa mère sans amour ... et stressé par l'idée d'avorter ou pas puis par l'abandon
et ensuite la DASS ... familles d'acceuil ou l'enfant n'a pas le temps de s'attacher etc ... des que la famille lui donne de l'amour et s'attache un peu trop a lui , la DASS le retire !
Tout ça pour ne pas avoir eu la bonne idée d'avorter quand il en était temps.
Vous êtes vraiment sadiques chez les cathos.


Avorter n'est jamais une bonne idée. As-tu lu l'article plus haut sur l'avortement et les maladies mentales ?

Qui est sadique ? Celui qui plaide pour la vie et se soucie du bien de la mère et de l'enfant, ou celui qui plaide pour la mort sans se soucier de la mère et de l'enfant ?
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:39

Je commence à comprendre la vrai raison qui pousse les catholiques à être contre l'avortement et à privilégier la reproduction du violeur au détriment de la femme.

Déja : la génèse ...

Citation :
Il dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.

en plus le viol , c'est l'art de mettre une femme enceinte sans lui donner de plaisir animal bien malsain :-)

Bref tout est fait pour essayer de faire souffrir la femme , cette soi-disant chienne lubrique , responsable de la chute d'Adam .

Derrière l' ethiquecatholique se cache en fait une volonté de nuire à la femme , à sa vie , a son image et à son plaisir ! berk !
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:43

Lheureux a écrit:
Je commence à comprendre la vrai raison qui pousse les catholiques à être contre l'avortement et à privilégier la reproduction du violeur au détriment de la femme.

Déja : la génèse ...

Citation :
Il dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.

en plus le viol , c'est l'art de mettre une femme enceinte sans lui donner de plaisir animal bien malsain :-)

Bref tout est fait pour essayer de faire souffrir la femme , cette soi-disant chienne lubrique , responsable de la chute d'Adam .

Derrière l' ethiquecatholique se cache en fait une volonté de nuire à la femme , à sa vie , a son image et à son plaisir ! berk !

Rolling Eyes

Et derrière l'éthique pro-mort se cache la volonté de laisser la femme avec ses souffrances post-avortement.

En plus de la femme-objet, qui n'est pas le fait de l'éthique catholique. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:44

Citation :
Qui est sadique ? Celui qui plaide pour la vie et se soucie du bien de la mère et de l'enfant, ou celui qui plaide pour la mort sans se soucier de la mère et de l'enfant ?

Celui qui fait semblant de se soucier dans les forums mais qui ne sera pas la pour assumer a la place de la femme et a celle de l'enfant conçu dans ses condittions.
Et celui qui pense que favoriser la reproduction d'un violeur est une nécessité plus grande que celle de penser au bien être de la femme.
Celui qui plaide pour la mort de l'embryon , enlève le soucis de la femme et celui du futur enfant à naitre .. il est donc moins sadique que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:45

Lheureux a écrit:
Citation :
Qui est sadique ? Celui qui plaide pour la vie et se soucie du bien de la mère et de l'enfant, ou celui qui plaide pour la mort sans se soucier de la mère et de l'enfant ?

Celui qui fait semblant de se soucier dans les forums mais qui ne sera pas la pour assumer a la place de la femme et a celle de l'enfant conçu dans ses condittions.
Et celui qui pense que favoriser la reproduction d'un violeur est une nécessité plus grande que celle de penser au bien être de la femme.
Celui qui plaide pour la mort de l'embryon , enlève le soucis de la femme et celui du futur enfant à naitre .. il est donc moins sadique que l'autre.

Et le syndrome post-avortement, qu'en est-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:46

Citation :
Et derrière l'éthique pro-mort se cache la volonté de laisser la femme avec ses souffrances post-avortement.

Elle se débarasse simplement d'un parasite qui lui aurait pourri l'existence et remet le compteur a zéro pour refaire un enfant désiré cette fois çi .

Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:48

Lheureux a écrit:
Citation :
Et derrière l'éthique pro-mort se cache la volonté de laisser la femme avec ses souffrances post-avortement.

Elle se débarasse simplement d'un parasite qui lui aurait pourri l'existence et remet le compteur a zéro pour refaire un enfant désiré cette fois çi .


Aucun enfant n'est un parasite, sauf pour les êtres dénués de morale.
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:49

Il ne faudrait peut être pas oublier que toutes les insultes , qui ne datent pas d'hier sont basées sur la négation de l'amour lors de la conception ..
exemple Fils de P.U.T.E ou bâtard ! Résidu de fausse couche , avorton etc ....
Bref la société d'amour pur dans laquelle vous désirez le faire naitre n'a jamais existé et n'existera jamais .
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:51

Citation :
Aucun enfant n'est un parasite, sauf pour les êtres dénués de morale.

Demande aux oiseaux qui ont élevé des oeufs de coucous :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 11:58

Lheureux a écrit:
Citation :
Aucun enfant n'est un parasite, sauf pour les êtres dénués de morale.

Demande aux oiseaux qui ont élevé des oeufs de coucous :-)
Mon exemple n'était peut-être pas bien choisi.
Demande à une canette qui a couvé ses oeufs, ainsi que 2 autres oeufs de poule.
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 12:20

Vous parlez d'amour mais je voudrais savoir ou est l'amour dans le viol d'une femme ?
Bon je sais , vous n'en faites pas une maladie puisque Marie s'est fait inséminé par Dieu et que ça a donné JC. Joseph était donc le premier cocu de l'histoire.



« Au sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L'ange entra chez elle, et dit : « Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi. » Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L'ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus… Marie dit à l'ange: Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme ? L'ange lui répondit : Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fiǀls de Dieu. »

« Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint-Esprit, avant qu’ils eussent habité ensemble. Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle.

La Vierge couronnée de Lourdes
Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : "Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous". »
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 13:29

Lheureux a écrit:
Vous parlez d'amour mais je voudrais savoir ou est l'amour dans le viol d'une femme ?

Et où est l'amour dans le meurtre d'un innocent "non-désiré", trisomique ou difforme ?
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 13:49

Lheureux a écrit:
Vous parlez d'amour mais je voudrais savoir ou est l'amour dans le viol d'une femme ?
Bon je sais , vous n'en faites pas une maladie puisque Marie s'est fait inséminé par Dieu et que ça a donné JC. Joseph était donc le premier cocu de l'histoire.

593 messages, pour arriver à une telle insanité. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 14:23

Citation :
Et où est l'amour dans le meurtre d'un innocent "non-désiré", trisomique ou difforme ?

L'amour consiste à lui éviter des souffrances inutiles ..et en plus il ne s'en rendra même pas compte vu que son corps n'est pas encore capable d'acceuillir un esprit conscient.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 14:27

Arc-en-Ciel a écrit:
Lheureux a écrit:
Vous parlez d'amour mais je voudrais savoir ou est l'amour dans le viol d'une femme ?
Bon je sais , vous n'en faites pas une maladie puisque Marie s'est fait inséminé par Dieu et que ça a donné JC. Joseph était donc le premier cocu de l'histoire.

593 messages, pour arriver à une telle insanité. Sad
Pourquoi c'est pas vrai ? C'est pourtant marqué dans la bible !

Citation :
Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre.
Et pourquoi pas de sa lumière ?

Citation :
Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : "Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous". »

Il s'est bien planté le prophète :-) il avait prévu Emmanuel et au final c'est Jésus-Christ :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 14:30

Lheureux a écrit:
Citation :
Et où est l'amour dans le meurtre d'un innocent "non-désiré", trisomique ou difforme ?

L'amour consiste à lui éviter des souffrances inutiles ..et en plus il ne s'en rendra même pas compte vu que son corps n'est pas encore capable d'acceuillir un esprit conscient.

C'est le même raisonnement que font les partisans de l'euthanasie: "Mieux vaut les éliminer que de les voir souffrir."

Fausse pitié dans les deux cas.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 14:32

Lheureux a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Lheureux a écrit:
Vous parlez d'amour mais je voudrais savoir ou est l'amour dans le viol d'une femme ?
Bon je sais , vous n'en faites pas une maladie puisque Marie s'est fait inséminé par Dieu et que ça a donné JC. Joseph était donc le premier cocu de l'histoire.

593 messages, pour arriver à une telle insanité. Sad
Pourquoi c'est pas vrai ? C'est pourtant marqué dans la bible !

Citation :
Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre.
Et pourquoi pas de sa lumière ?

Citation :
Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : "Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous". »

Il s'est bien planté le prophète :-) il avait prévu Emmanuel et au final c'est Jésus-Christ :-)

"Emmanuel" veut dire "Dieu avec nous". Ça correspond bien à Jésus, Dieu venu habiter parmi nous dans la chair. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Ven 2 Sep 2011 - 16:19

Lheureux a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Lheureux a écrit:
Vous parlez d'amour mais je voudrais savoir ou est l'amour dans le viol d'une femme ?
Bon je sais , vous n'en faites pas une maladie puisque Marie s'est fait inséminé par Dieu et que ça a donné JC. Joseph était donc le premier cocu de l'histoire.

593 messages, pour arriver à une telle insanité. Sad
Pourquoi c'est pas vrai ? C'est pourtant marqué dans la bible !

Citation :
Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre.

Ne fait pas l'innocent, Lheureux, c'est à cette phrase, en rouge, sur laquelle j'ai réagis.

Je rappelle la définition de l'insémination:
L'Insémination artificielle est une technique de reproduction assistée consistant à
placer du sperme dans l'utérus sans qu'il y ait de rapport sexuel.

Cela n'a pas été le cas de la Vierge Marie.

Vos propos sont salissants et deviennent obscènes.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Déclaration du pape en Afrique sur l'avortement
» Projet interdisciplinaire autour de la Mine: Help aux chtis (et aux autres)!
» Espagne : Adoption de la loi sur l'avortement !!!
» Prions pour les bébés qui sont victimes de l'avortement.
» La position officielle de l'Eglise sur Medjugorje

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: