DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Lheureux



Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 13:44

Ils s'en foutent , le christ est mort sur la croix alors la jeune fille violée peut souffrir toute sa vie de son traumatisme , peu importe !
Ils ne voient même pas ou est le problème , la vie d'un embryon sans conscience étant supérieure pour eux à celle d'une jeune fille bien consciente. Pour eux la solution est simple , elle n'a qu'a aimer l'enfant du violeur ou l'enfant trisomique qui va naitre et hop , la morale de l'église est sauvée :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
petero



Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 13:47

Lheureux a écrit:
PETERO , j'attends toujours ma réponse à ma question :

Vous avez une fille de 13 ans qui se fait violer par un pervers et qui tombe enceinte. Vous avez la possibilité de la faire avorter .. alors ?

Vous optez pour l'avortement ou vous la forcez à mettre au monde un enfant non désiré ?

J'ai effectivement la possibilité de tuer cet enfant pour éviter à ma fille d'avoir à l'élever où m'éviter d'avoir à élever cette enfant qui sera automatiquement complètement taré puisqu'il a été mis au monde par un taré ; où bien pour éviter à ce taré de petit enfant de venir au monde.

Et bien je choisis d'aider ma fille à porter cet enfant que je confierai à un autre couple qui lui est en attente d'enfant et qui est prêt à donner leur amour a un enfant taré.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 13:48

Citation :
Parce qu'une femme qui se fait avorter ne souffre pas ? Je ne suis pas une femme mais j'imagine que ça ne doit pas être une sinécure que de subir un pareil traitement.

Parce que tu crois qu'elles se font avorter par plaisir ? elles se font avorter par nécessité médicale, économique ou pour se débarasser du matériel génétique d'un violeur.

A entendre les cathos , on croirait que l'avortement est presque la solution de contraception ! Mieux vaux souffrir pendant une demi heure que pendant toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 13:49

Lheureux a écrit:
Parce que ce n'est pas un drame d'etre obligé d'élever l'enfant non désiré d'un violeur peut-être alors qu'il etait si facile de le supprimer à moment ou il n'avait même pas conscience qu'il vivait ?

Il est si facile de le faire adopter, tant il y a de parents qui en meurent d'envie. Mais toi tu préfères la solution radicale ; on ne sait jamais, au cas où ce pauvre tas de cellule serait taré où qu'il tomberait sur des parents eux-mêmes tarés !!!

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28032
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 13:52

petero a écrit:
Lheureux a écrit:
PETERO , j'attends toujours ma réponse à ma question :

Vous avez une fille de 13 ans qui se fait violer par un pervers et qui tombe enceinte. Vous avez la possibilité de la faire avorter .. alors ?

Vous optez pour l'avortement ou vous la forcez à mettre au monde un enfant non désiré ?

J'ai effectivement la possibilité de tuer cet enfant pour éviter à ma fille d'avoir à l'élever où m'éviter d'avoir à élever cette enfant qui sera automatiquement complètement taré puisqu'il a été mis au monde par un taré ; où bien pour éviter à ce taré de petit enfant de venir au monde.

Et bien je choisis d'aider ma fille à porter cet enfant que je confierai à un autre couple qui lui est en attente d'enfant et qui est prêt à donner leur amour a un enfant taré.

Petero

Les êtres froids et privés de Dieu comme Lheureux ne croient pas à cette solution de confier un enfant non-désiré à un couple capable de l'élever avec amour. Non, il est "non-désiré" et, qui plus est, fruit d'un viol, donc il n'a pas le droit de vivre... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 13:52

Citation :
J'ai effectivement la possibilité de tuer cet enfant pour éviter à ma fille d'avoir à l'élever où m'éviter d'avoir à élever cette enfant qui sera automatiquement complètement taré puisqu'il a été mis au monde par un taré ; où bien pour éviter à ce taré de petit enfant de venir au monde.

Et bien je choisis d'aider ma fille à porter cet enfant que je confierai à un autre couple qui lui est en attente d'enfant et qui est prêt à donner leur amour a un enfant taré.

Petero

Il ne s'agit en aucun cas de tuer un enfant mais simplement de se débarasser d'un embryon porteur d'un ADN non désiré au moment ou celui ci n'est même pas conscient qu'il est vivant . L'enfant d'un violeur n'est pas taré , pas plus que l'enfant d'un aveugle ou d'un sourd mais n'etant pas désiré , il n'a pas de raison d'arriver a terme. Et pour les adoptions , il y a déja les trois quart des enfants de l'humanité a adopter , inutile d'en rajouter.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 13:56

Lheureux a écrit:
Ils s'en foutent , le christ est mort sur la croix alors la jeune fille violée peut souffrir toute sa vie de son traumatisme , peu importe !
Ils ne voient même pas ou est le problème , la vie d'un embryon sans conscience étant supérieure pour eux à celle d'une jeune fille bien consciente. Pour eux la solution est simple , elle n'a qu'a aimer l'enfant du violeur ou l'enfant trisomique qui va naitre et hop , la morale de l'église est sauvée :-)

Personne n'oblige la femme violée à aimer l'enfant qui a été conçu dans son sein par un violeur et personne ne l'oblige, une fois qu'il est né à le garder. Il y a des tas de parents en France qui sont demandeurs d'enfants.

Et pourquoi l'enfant conçu par un violeur serait automatiquement trisomique ?

La vie d'un enfant qui possède un corps à l'état embryonnaire n'a pas moins de valeur que la vie de celle qui le porte et vice versa. La vie de la maman a autant de valeur que la vie de l'enfant. C'est toi qui ne donne aucune valeur à la vie d'un enfant qui n'a pas encore eu le temps de se développer en son corps.

Non seulement la jeune femme violer souffrira toute sa vie si elle ne trouve pas quelqu'un qui lui donne beaucoup d'amour ; mais par dessus le marché, comme si cela ne lui suffisait pas d'avoir souffert de ce viol, vous allez lui faire commettre un crime, tuer un enfant en son sein ; lui faire arracher de son sein cet ambryon qui est comme une partit d'elle-même. A un traumatisme vous en rajoutez un autre dont elle n'aura pas conscience mais qui sera bien là.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 13:57

Citation :
Les êtres froids et privés de Dieu comme Lheureux ne croient pas à cette solution de confier un enfant non-désiré à un couple capable de l'élever avec amour. Non, il est "non-désiré" et, qui plus est, fruit d'un viol, donc il n'a pas le droit de vivre...

Toi tu n'es pas privé de Dieu et pourtant au tramatisme du viol , tu veux rajouter celui de la grossesse non désirée et de l'accouchement d'une jeune fille . Comme cela , au lieu d'être traumatisé uniquement par le viol , elle sera traumatisée pendant 9 mois supplémentaires.
BRAVO !
Je suis peut être privé de ton Dieu mais pas du mien :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28032
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 13:58

Lheureux a écrit:
Citation :
Les êtres froids et privés de Dieu comme Lheureux ne croient pas à cette solution de confier un enfant non-désiré à un couple capable de l'élever avec amour. Non, il est "non-désiré" et, qui plus est, fruit d'un viol, donc il n'a pas le droit de vivre...

Toi tu n'es pas privé de Dieu et pourtant au tramatisme du viol , tu veux rajouter celui de la grossesse non désirée et de l'accouchement d'une jeune fille . Comme cela , au lieu d'être traumatisé uniquement par le viol , elle sera traumatisée pendant 9 mois supplémentaires.
BRAVO !
Je suis peut être privé de ton Dieu mais pas du mien :-)

Le tien, c'est satan ?

Un viol est un traumatisme mais il ne faut pas en ajouter un autre avec le meurtre de l'enfant, non-désiré, peut-être, mais en tout cas non-responsable du crime du violeur.
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:00

Citation :
Non seulement la jeune femme violer souffrira toute sa vie si elle ne trouve pas quelqu'un qui lui donne beaucoup d'amour ; mais par dessus le marché, comme si cela ne lui suffisait pas d'avoir souffert de ce viol, vous allez lui faire commettre un crime, tuer un enfant en son sein ; lui faire arracher de son sein cet ambryon qui est comme une partit d'elle-même. A un traumatisme vous en rajoutez un autre dont elle n'aura pas conscience mais qui sera bien là.

Ce traumatisme ne peut exister que dans l'éducation chrétienne ! Dans ma religion , il s'agit simplement de se débarasser vite fait bien fait d'un matériel génétique indésiré à un moment ou celui ci n'est même pas conscient de ce qui lui arrive.
Quant au traumatisme de l'avortement , il est moins grave que celui de l'accouchement ! De deux mots , il faut choisir le moindre !
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:01

Simon1976 a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Lheureux a écrit:
Parce que ce n'est pas un drame d'etre obligé d'élever l'enfant non désiré d'un violeur peut-être ?

Avec l'amour, non. I love you

Sans l'amour (et sans Dieu), on fait comme tu dis, on avorte.

Mais arrêter de dire des bêtises et arrêter de mettre l'amour de Dieu à toutes les sauces.
Une jeune fille prise dans une tournante se fait traité de péripatéticienne et criminelle si elle veut avorter.
Zut essayer de comprendre ce qu'une jeune femme, ou même femme violée peut ressentir.

Parce qu'une femme qui se fait avorter ne souffre pas ? Je ne suis pas une femme mais j'imagine que ça ne doit pas être une sinécure que de subir un pareil traitement.

Bien sur qu'elle souffre ne me faites pas dire se que je n'ai pas dis.
En supposant qu'elle garde l'enfant du viol pourras-t'elle le regarder en face sans se rappeler sans cesse que son père est un violeur ? Elle est là la question, il ne faut pas sortir de l'ENA pour comprendre ça.
Deuxièmement une femme violée met beaucoup de temps a s'en remettre et dans bon nombre de cas elle est obligé d'être aidé par des spécialistes.
Arrêter de dédramatiser le viol et de diaboliser l'avortement .


Dernière édition par Dr house le Lun 15 Aoû 2011, 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:02

Lheureux a écrit:
Citation :
J'ai effectivement la possibilité de tuer cet enfant pour éviter à ma fille d'avoir à l'élever où m'éviter d'avoir à élever cette enfant qui sera automatiquement complètement taré puisqu'il a été mis au monde par un taré ; où bien pour éviter à ce taré de petit enfant de venir au monde.

Et bien je choisis d'aider ma fille à porter cet enfant que je confierai à un autre couple qui lui est en attente d'enfant et qui est prêt à donner leur amour a un enfant taré.

Petero

Il ne s'agit en aucun cas de tuer un enfant mais simplement de se débarasser d'un embryon porteur d'un ADN non désiré au moment ou celui ci n'est même pas conscient qu'il est vivant . L'enfant d'un violeur n'est pas taré , pas plus que l'enfant d'un aveugle ou d'un sourd mais n'etant pas désiré , il n'a pas de raison d'arriver a terme. Et pour les adoptions , il y a déja les trois quart des enfants de l'humanité a adopter , inutile d'en rajouter.

Et pourquoi ne rassemblez-vous pas tous les enfants non désirés et qui malgré cela sont venus au monde et qui peuple la terre, comme cela vous pourriez les exterminer, vous en débarasser ? Tous ces enfants qui sont arrivés à terme et qui sont maintenant au milieu de nous, qu'ils soient enfants ou adultes, ils n'ont aucune raison d'être là puisqu'ils n'ont pas été désirés ; c'est bien ce que vous dites. Quand on est pas désiré, il n'y a aucune raison qu'on vive sur cette terre. Il y en aurait des hommes et des femmes qui n'ont aucune raison de vivre, parce que n'ayant pas été désiré.

Dans votre genre vous n'êtes pas mieux qu'Hitler.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:06

Lheureux a écrit:
Citation :
Non seulement la jeune femme violer souffrira toute sa vie si elle ne trouve pas quelqu'un qui lui donne beaucoup d'amour ; mais par dessus le marché, comme si cela ne lui suffisait pas d'avoir souffert de ce viol, vous allez lui faire commettre un crime, tuer un enfant en son sein ; lui faire arracher de son sein cet ambryon qui est comme une partit d'elle-même. A un traumatisme vous en rajoutez un autre dont elle n'aura pas conscience mais qui sera bien là.

Ce traumatisme ne peut exister que dans l'éducation chrétienne ! Dans ma religion , il s'agit simplement de se débarasser vite fait bien fait d'un matériel génétique indésiré à un moment ou celui ci n'est même pas conscient de ce qui lui arrive.
Quant au traumatisme de l'avortement , il est moins grave que celui de l'accouchement ! De deux mots , il faut choisir le moindre !

Allez donc dire cela à tous ceux d'entre nous qui n'ont pas été désirés ; qui sont nés par accident ; qu'ils sont un matériel génétique qui n'a aucune raison d'être en vie ; qu'ils sont une sous-race, la race des non désirés.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:09

Citation :
Quand on est pas désiré, il n'y a aucune raison qu'on vive sur cette terre. Il y en aurait des hommes et des femmes qui n'ont aucune raison de vivre, parce que n'ayant pas été désiré.

Dans votre genre vous n'êtes pas mieux qu'Hitler.

Pourquoi crois tu que c'est le bordel sur terre :-) Des centaines de milliers de personnes font des enfants et ne s'occupent pas correctement de leur éducation.
D'autre part , il y a une grande et même très grande différence entre se débarasser d'un embryon a un stade ou il n'est même pas conscient de ce qui lui arrive et tuer un enfant !

Tu utilises le terme enfant à tort dans l'espoir de culpabiliser mais personne n'est dupe !
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:11

Perero,
Ne parlez pas trop d'ADN svp parce que là ça risque de chauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:14

Citation :
Allez donc dire cela à tous ceux d'entre nous qui n'ont pas été désirés ; qui sont nés par accident ; qu'ils sont un matériel génétique qui n'a aucune raison d'être en vie ; qu'ils sont une sous-race, la race des non désirés.

S'ils sont sur terre , c'est bien la preuve qu'il n'y a pas besoin d'amour pour se reproduire. Maintenant , tout ce qui vit en société a besoin d'une éducation correcte et d'amour pour s'épanouir correctement et ce n'est pas en faisant venir au monde des enfants non désirés qu'on va dans ce sens la !
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:22

Faut quand même être bien atteint pour confondre volontairement un embryon avec un enfant et pour tenter de faire croire aux gens que le viol est un crime moins grave que l'avortement.
Quand est ce que le niveau de conscience va augmenter sur cette planète ?
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:28

Lheureux a écrit:
Citation :
Quand on est pas désiré, il n'y a aucune raison qu'on vive sur cette terre. Il y en aurait des hommes et des femmes qui n'ont aucune raison de vivre, parce que n'ayant pas été désiré.

Dans votre genre vous n'êtes pas mieux qu'Hitler.

Pourquoi crois tu que c'est le bordel sur terre :-) Des centaines de milliers de personnes font des enfants et ne s'occupent pas correctement de leur éducation.

Et pourquoi, tant que tu y es, tu ne rassembles pas tous ces parents indignes pour les exterminer. Tu vois, t'a encore trouvé une sous-race d'indésirables Very Happy

A ce rythme là il ne restera pas beaucoup de personne sur la planète, excepté des engins de ton espèce qui traitent les humains comme on fait le tri des déchets dans une déchetterie.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6121
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:28

Lheureux a écrit:
Faut quand même être bien atteint pour confondre volontairement un embryon avec un enfant et pour tenter de faire croire aux gens que le viol est un crime moins grave que l'avortement.
Quand est ce que le niveau de conscience va augmenter sur cette planète ?
Vous êtes en vie car vous avez eu la chance que personne ne vous supprime en tant qu'embryon. Vous devriez méditer un peu plus sur le sujet. silent
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:33

Lheureux a écrit:
Faut quand même être bien atteint pour confondre volontairement un embryon avec un enfant et pour tenter de faire croire aux gens que le viol est un crime moins grave que l'avortement.
Quand est ce que le niveau de conscience va augmenter sur cette planète ?

Je suis désolé, mais qui est le plus atteint des 2 ? Toi qui n'es pas prêt à risquer de perdre 2 € pour venir en aide à quelqu'un qui meurt de faim ; toi qui fait le tri parmi les humains et qui est prêt a exterminer tous ceux qui n'ont pas été désiré parce qu'il n'avait aucune raison de vivre ; toi qui considère les humains non désirés comme une race inférieur et les parents qui n'éduquent pas leur enfant correctement, aussi comme une race inférieure ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:35

Louis a écrit:

Vous êtes en vie car vous avez eu la chance que personne ne vous supprime en tant qu'embryon. Vous devriez méditer un peu plus sur le sujet. silent

Il n'y a rien a méditer car si je n'avais pas existé , je ne me serais jamais rendu compte que la vie existe , que la souffrance existe , que la biperie existe ou que l'amour existe !
Et si je devais exister , j'aurais trouver un autre moyen pour y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:37

Citation :
Je suis désolé, mais qui est le plus atteint des 2 ? Toi qui n'es pas prêt à risquer de perdre 2 € pour venir en aide à quelqu'un qui meurt de faim ; toi qui fait le tri parmi les humains et qui est prêt a exterminer tous ceux qui n'ont pas été désiré parce qu'il n'avait aucune raison de vivre ; toi qui considère les humains non désirés comme une race inférieur et les parents qui n'éduquent pas leur enfant correctement, aussi comme une race inférieure ?

Toi qui déforme constamment mes réponses pour essayer de nuire à mon image et essayer de me faire passer pour ce que je ne suis pas.

J'ai dit que l'argent des dons etaient la plupart du temps détourné ou , article a l'appui que certains gouvernements empechaient l'aide d'arriver , je n'ai jamais dit que je ne donnais pas. Tu ne connais pas ma vie , j'aide ceux que je peux aider.

Je n'ai jamais dit que ceux qui etaient nés non désirés étaient une sous race et qu'il fallait les exterminer , ce sont tes idées pas les miennes. Moi j'ai dit que faire venir au monde un enfant non désiré n'etait pas la meilleure maniere d'améliorer les conditions de vie sur la terre car un enfant impose une grande responsabilité dans son éducation.
Tu vois , ce n'est pas tout a fait pareil ...
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:56

Lheureux a écrit:
Citation :
Je suis désolé, mais qui est le plus atteint des 2 ? Toi qui n'es pas prêt à risquer de perdre 2 € pour venir en aide à quelqu'un qui meurt de faim ; toi qui fait le tri parmi les humains et qui est prêt a exterminer tous ceux qui n'ont pas été désiré parce qu'il n'avait aucune raison de vivre ; toi qui considère les humains non désirés comme une race inférieur et les parents qui n'éduquent pas leur enfant correctement, aussi comme une race inférieure ?

Toi qui déforme constamment mes réponses pour essayer de nuire à mon image et essayer de me faire passer pour ce que je ne suis pas.

J'ai dit que l'argent des dons etaient la plupart du temps détourné ou , article a l'appui que certains gouvernements empechaient l'aide d'arriver , je n'ai jamais dit que je ne donnais pas. Tu ne connais pas ma vie , j'aide ceux que je peux aider.

Je n'ai jamais dit que ceux qui etaient nés non désirés étaient une sous race et qu'il fallait les exterminer , ce sont tes idées pas les miennes. Moi j'ai dit que faire venir au monde un enfant non désiré n'etait pas la meilleure maniere d'améliorer les conditions de vie sur la terre car un enfant impose une grande responsabilité dans son éducation.
Tu vois , ce n'est pas tout a fait pareil ...

Désolé, mais tu as dit qu'un enfant non désiré n'avait aucune raison de vivre ; ce qui revient à dire, que tous les humains qui n'étaient pas désirés, n'ont aucune raison de vivre sur terre ; car tout ce qu'il font, c'est emppécher les autres de vivre dans de meilleurs conditions.

Petero

Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:59

Bon essayons de relever un peu le débat.
Il y a avortement et avortement.
L'avortement en cas de viol.
L"avortement de femmes carriéristes.
L'avortement poussé par un tier
L'avortement par obligation de grossesse à risque.

Malheureusement il y a aussi la grossesse otage "Mon couple va mal je vais tomber enceinte pour retenir mon mec".

Lheureux
Pour le viol je suis ok à 100%
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 15:03

Citation :
Désolé, mais tu as dit qu'un enfant non désiré n'avait aucune raison de vivre ; ce qui revient à dire, que tous les humains qui n'étaient pas désirés, n'ont aucune raison de vivre sur terre ; car tout ce qu'il font, c'est emppécher les autres de vivre dans de meilleurs conditions.


Non j'ai dit :

Il ne s'agit en aucun cas de tuer un enfant mais simplement de se débarasser d'un embryon porteur d'un ADN non désiré au moment ou celui ci n'est même pas conscient qu'il est vivant . L'enfant d'un violeur n'est pas taré , pas plus que l'enfant d'un aveugle ou d'un sourd mais n'etant pas désiré , il n'a pas de raison d'arriver a terme. Et pour les adoptions , il y a déja les trois quart des enfants de l'humanité a adopter , inutile d'en rajouter.

ce qui est totalement différent de ce que tu sous entends.

Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 15:06

Citation :
L'avortement en cas de viol.
L"avortement de femmes carriéristes.
L'avortement poussé par un tier
L'avortement par obligation de grossesse à risque.

Dans tout les cas , l'avortement n'est jamais une solution qui doit remplacer la contraception. Il faut toujours traiter le problème en amont ! Même si l'embryon n'a pas conscience de ce qui lui arrive , l'avortement sera toujours une expérience traumatisante pour la femme donc c'est en dernier recours qu'il doit être utilisé.


Dernière édition par Lheureux le Lun 15 Aoû 2011, 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 15:07

Ce fil n'a plus de sens.

Bien-sur qu'avorter est un péché, bien-sur que la FIV est un péché.

Mais dans cette belle discussion, on oublie la douleur et la détresse de chacun. Face à ces situations, personne ne sait comment il réagira. Condamnons le péché, mais pas les pécheurs qui pensent choisir la moins mauvaise des solutions et qui auront, quoi qu'il se passe, un retour terrible de bâton, car toutes leurs vies ils porteront ce poid, qu'ils soient croyant ou non.

Une femme avorte car elle est perdue. Un couple se tourne vers la FIV car il est désespéré. L'acte n'est que la traduction d'une désespérance profonde.

En Christ,
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 15:16

hop a écrit:
Ce fil n'a plus de sens.

Bien-sur qu'avorter est un péché, bien-sur que la FIV est un péché.

Mais dans cette belle discussion, on oublie la douleur et la détresse de chacun. Face à ces situations, personne ne sait comment il réagira. Condamnons le péché, mais pas les pécheurs qui pensent choisir la moins mauvaise des solutions et qui auront, quoi qu'il se passe, un retour terrible de bâton, car toutes leurs vies ils porteront ce poid, qu'ils soient croyant ou non.

Une femme avorte car elle est perdue. Un couple se tourne vers la FIV car il est désespéré. L'acte n'est que la traduction d'une désespérance profonde.

En Christ,

Avorter n'est pas plus un péché que de faire venir au monde un enfant non désiré. Quant à la FIV, le système fait le bonheur financier des médecins et ralenti forcement les adoptions... certains vont même jusqu'a faire porter leur enfant par une mère porteuse et d'autres espèrent se faire cloner.
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
spidle33



Masculin Messages : 4543
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 15:19

hop a écrit:
Ce fil n'a plus de sens.
J'ai divisé le fil en deux sujets (FIV et avortement) pour un meilleur suivi.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 15:35

Lheureux a écrit:
Citation :
L'avortement en cas de viol.
L"avortement de femmes carriéristes.
L'avortement poussé par un tier
L'avortement par obligation de grossesse à risque.

Dans tout les cas , l'avortement n'est jamais une solution qui doit remplacer la contraception. Il faut toujours traiter le problème en amont ! Même si l'embryon n'a pas conscience de ce qui lui arrive , l'avortement sera toujours une expérience traumatisante pour la femme donc c'est en dernier recours qu'il doit être utilisé.

Je ne comprends plus, je n'ai fait que de citer des cas d'avortements bien spécifiques pour relancer le débat et je ne comprends pas la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 15:44

Bon c'est pas tout ça mais je reprend le travail demain donc , je vous laisse refaire le monde entre vous.
Moi j'ai dis ce que j'en pensais et je n'ai rien d'autre à rajouter sur le sujet !
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 15:56

Lheureux a écrit:
hop a écrit:
Ce fil n'a plus de sens.

Bien-sur qu'avorter est un péché, bien-sur que la FIV est un péché.

Mais dans cette belle discussion, on oublie la douleur et la détresse de chacun. Face à ces situations, personne ne sait comment il réagira. Condamnons le péché, mais pas les pécheurs qui pensent choisir la moins mauvaise des solutions et qui auront, quoi qu'il se passe, un retour terrible de bâton, car toutes leurs vies ils porteront ce poid, qu'ils soient croyant ou non.

Une femme avorte car elle est perdue. Un couple se tourne vers la FIV car il est désespéré. L'acte n'est que la traduction d'une désespérance profonde.

En Christ,

Avorter n'est pas plus un péché que de faire venir au monde un enfant non désiré. Quant à la FIV, le système fait le bonheur financier des médecins et ralenti forcement les adoptions... certains vont même jusqu'a faire porter leur enfant par une mère porteuse et d'autres espèrent se faire cloner.
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

Lheureux,
Je suis extra large d'esprit mais une grossesse non désiré s'adresse toujours à la femme, jusqu'a preuve du contraire c'est la femme qui fait les enfants, ceci dit tu sembles laisser croire que la femme est libre de garder l'enfant ou non ce qui me laisse croire que les ultra féministes o,t raison de laisser passer leur slogan un enfant quand je veux alors qu'a leur actuelle il y a toutes sorte de moyen de contraception.
De plus les femmes ont largement de quoi prendre leurs plaisir sans hommes.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:00

Bonjour.
Lheureux a écrit:
Citation :
On n'en sait rien. Mais dans le doute, on s'abstient.


Non , on ne s'abstient pas
-en cas de viol
-en cas de grossesse indésirée d'une mineure mal informée
-en cas de trisomie 21 ou de malformation très grave
-en cas d'inceste

et ce n'est pas Dieu qui vous en fera le reproche s'il a deux doigts d'humanité ..

Lui qui a laissé mourir son fils sur la croix
Lui qui a laissé les juifs se faire exterminer dans les camps de concentration
et lui qui est entrain de laisser les somaliens crever de faim


Faudrait savoir qui est le vrai criminel , celui qui empeche la venue au monde d'un enfant malformé ou indésiré ou celui qui fait tout pour qu'ils viennent au monde afin qu'ils souffrent le marthyr avant de mourir.

Regarde bien la photo au dessus , il y avait une âme dans cet enfant et voila ce qu'en a fait celui qui d'après la bible peut multiplier les pains d'un claquement de doigt !
C'est pour cette raison qu'il est malvenu pour lui de faire la morale aux pro-avortement tout en sachant parfaitement que la prévention , c'est à dire la contraception est bien sure la meilleure solution pour éviter l'avortement.
C'est peut-être le bon moment pour replacer le petit texte que j'avais écrit il y a déjà quelques temps pour expliquer comment concilier l'existence de la souffrance avec la bonté de Dieu.
Le voici:
Même si cela peut sembler curieux, je fais une différence entre deux types de souffrances, parce que, visiblement, elle n'ont pas tout à fait les même conséquences, en particulier chez les proches de la victime.
Je différencie donc la souffrance dont l'homme est responsable de celle dont l'homme n'est aucunement responsable, pourquoi? le mieux est de suivre mon raisonnement jusqu'au bout, et tout deviendra clair.

Je commencerai donc par parler des souffrances dont l'homme est responsable.

On y trouve:

-les guerres

-les massacres

-toutes les formes d'agression sur les personnes et les biens.

Mais aussi:
-les famines (eh oui, nous produisons largement assez pour tout le monde, la famine n'est qu'une conséquence de la politique et de l'égoïsme),

-une bonne part des conséquences des maladies et des catastrophes (il suffit de comparer la différence d'impact d'une épidémie ou d'un tremblement de terre en Californie et en Haẗi).

Sans oublier des choses d'apparence plus bénigne, mais qui peuvent faire plus mal encore que la perte d'un proche, comme les trahisons entre époux.



Dieu a voulu que l'homme soit à son image, ce qui veut dire libre et capable d'aimer (rien à voir, donc avec la forme physique).

On entend souvent dire: s'il y avait un Dieu, il n'y aurait pas tout ça (surtout à l'évocation de ce qui s''est passé dans les camps nazis).

Tout le monde comprendra qu'il n'aurait servi à rien d'empêcher le génocide juif, sans faire de même en Arménie, au Rwanda, ou au Cambodge.

De même, empêcher seulement les génocides serait injuste et inéquitable, il faut empêcher aussi les autres "massacres" quelqu'en soient les causes.

Il ne serait pas non plus très juste de placer un nombre de mort minimum en dessous duquel il n'interviendrait pas.

En d'autres termes, s'il intervient pour empêcher dix milles morts, pourquoi pas pour neuf milles, et s'il le fait pour neuf milles, pourquoi pas pour huit milles........... et pour mille, 100, 10,...... 1 seul!

Il doit donc empêcher tous les morts, tous les accidents, toutes les agressions, d'ailleurs tout le monde sait qu'au fond de nous même, nous souffrons bien plus de la perte d'un seul être cher que de l'annonce d'une nouvelle catastrophe ayant fait des milliers de morts.


Il existe encore d'autres souffrances, considérées généralement comme plutôt secondaires, mais qui, pour celui qui en est la victime, sont absolument intolérables, au point de mener parfois au suicide, ou à la révolte contre Dieu, Je veux parler, par exemple des chagrins d'amour, de la trahison.

De tout cela, je déduis que Dieu, doit empêcher tout, absolument tout ce qui fait mal, parce que, les hommes, protégés de toute catastrophe grave, deviendraient sans doute comme des enfants gâtés qui ne supportent aucune contradiction, et considéreraient comme inacceptable ce qui nous paraît futile aujourd'hui.

Pour empêcher , toutes les souffrances fortes, il ne doit pas se contenter d'empêcher les guerres ou les catastrophes, il doit empêcher aussi les comportements à risques (excès de vitesse, alcool, manoeuvres dangereuses, tabagisme, etc, etc, etc), ainsi que les trahisons, vol, arnaques (un simple vol, une arnaque peut parfois entraîner une série de conséquences menant au pire).

Pour empêcher cela, Dieu a deux solutions:

1)Interdire tout mal, au besoin en se montrant et en obligeant, par exemple un conducteur à ralentir ou à ne pas boire, aux séducteurs de renoncer aux femmes des autres, ou en obligeant les égoïstes à partager, donc en supprimant notre liberté si chère! ce qui ne manquerait pas d'en révolter plus d'un, à commencer par ceux qui lui font déjà le plus de reproches....

2)Rester discret, permettre tous nos excès, mais tout en nous protégeant des conséquences néfastes de nos choix. Donc en nous infantilisant plus encore que nous ne le ferions avec un bébé handicapé mental........

Il n'est donc pas possible à Dieu d'empêcher le mal que nous nous faisons les uns les autres, sans remettre en cause notre liberté (même dans des domaines qui nous paraissent secondaires mais dont les conséquences sont parfois dramatiques, comme notre sexualité, puisque, comme je l'ai dit, la trahison est souvent plus douloureuses pour la victime que le décès, même d'un proche).

Mais si Dieu ne peut intervenir, comment penser qu'il puisse rester simple spectateur?

Ben justement, ne pouvant supporter cette "impuissance" face à la souffrance, il a décidé d'en être lui même la victime, il y a à peu près 2000 ans....

J'ai de bonnes raisons de penser que pour le seul rachat des péchés, l'agonie au jardin des olivier aurait suffit...... Mais il a voulu souffrir tout pour pouvoir dire à chacun: "je te comprends très bien,moi aussi j'ai connu ça."


Les exigences découlant de la liberté de l'homme, de l'équité entre les générations, et de la nature humble de Dieu impliquent qu'il n'y ait jamais de preuves réelle, c'est-à-dire scientifique, de son existence, et cela quelque soit l'époque et les progrès scientifiques.

Pour arriver à cela, il ne faut pas un univers parfait (parfait selon la vision humaine), qui serait une "construction" trop évidente, il faut un univers qui apparaisse comme auto-fonctionnel, auto-générateur de complexité.
En revanche, pour compenser ses "défauts", Dieu donne un message auquel chacun est libre de croire ou pas, mais dans lequel la "bonne" voie est indiquée....

L'univers est fait de manière à ne pas permettre que la connaissance scientifique puisse un jour "démontrer" Dieu, supprimant ainsi tout mérite à croire, car cela constituerait un avantage dont n'auraient pu bénéficier les générations précédentes.

De ce fait l'univers est imparfait (toujours selon la vision humaine) et est susceptible de produire des catastrophes d'une façon parfaitement naturelle.

Par contre, rien ne devrait empêcher les hommes d'user de leur libre arbitre pour compenser ces imperfections aux conséquences dramatiques, par une vraie solidarité, une vraie fraternité qui limiterait très très fort ces conséquences dramatiques.

On peut d'ailleurs remarquer que les conséquences des catastrophes sont d'autant plus graves (et de beaucoup) que les victimes sont pauvres (il suffit de voir la différence de bilan entre un tremblement de terre de 7 à Los-Angeles et en Haîti..), et cela c'est uniquement une conséquence de l'action des hommes.
Il y a bien d'autres cas (inondations, tempêtes) où la gravité des conséquences d'une catastrophe est grandement influencée par la qualité ou l'emplacement des constructions, ce qui est aussi du ressort de l'homme.

Naître en Ethiopie où rien ne pousse semble injuste comparé au fait de naître à Beverly Hills, mais naître dans un zone désertique au coeur de l'Espagne ou des Etats-Unis c'est aussi naître dans une zone où rien ne pousse, seulement dans ces cas là, les conséquences sont bien moins désastreuses, parce que rien n'empêche (sauf contraintes sociales donc d'essence humaine) de quitter son coin désertique pour une meilleure région.

Si l'on imagine que les choses sont différentes pour l'Ethiopie, c'est que dans ce cas il faut carrément quitter le pays et émigrer dans un autre (en France, par exemple), mais il faut rappeler que ce déplacement n'est rendu difficile voir impossible que par décision humaine (politique d'immigration restrictive).

Dieu ne fait donc pas naître en Ethiopie ou à Beverly hills, il fait naître sur une planète qu'on appelle la Terre, et sur laquelle il y a assez de richesses et ressources pour tout le monde, et il se fait que cette planète propose de multiples écosystèmes dont certains sont secs, et d'autres fertiles, mais ce sont les hommes qui limitent ou interdisent à certains de quitter l'endroit sec pour l'endroit fertile, ou qui refusent de fertiliser l'endroit sec s'ils ne reçoivent, en retour, des compensations fortes.

Seul l'action libre de l'homme fait qu'il est malchanceux de naître en Ethiopie, mais aussi tout simplement dans une famille pauvre.

Ce qui génère les injustices, c'est le comportement de ceux qui ont, de ceux qui peuvent.........
mais ne font rien!!!


Mais la souffrance peut aussi être TOTALEMENT indépendante de l'action de l'homme (handicap génétique, maladies), dans ce cas, pourquoi Dieu ne l'empêche-t'il pas, puisque que cela n'interférerait pas avec le respect de notre liberté?
il suffirait pour cela que nous soyons naturellement résistant aux maladies, naturellement sans tare génétique.

Nous ne sommes pas sur Terre pour être simplement mis à l'épreuve afin de vérifier notre niveau de bonté, nous sommes sur Terre pour apprendre la charité, la miséricorde, l'empathie, pour faire simple, nous somme ici pour apprendre à aimer avant de rencontrer l'amour.

Le comportement (au moins) individualiste, élitiste et égoïste de beaucoup (trop) de ceux qui ont toutes les facilités, comparé au comportement,souvent bien plus charitable, empathique, tolérant et attentif envers le prochain, de ceux qui ont côtoyé la souffrance et le manque, montre à quel point l'homme a besoin d'être confronté à la souffrance pour "s'humaniser".

On ne compte plus les témoignages de gens qui, après un drame ou une terrible maladie, déclarent voir désormais la vie sous un angle nouveau et accorder désormais la priorité à ce qui compte vraiment.
Et rien de tel, HÉLAS qu'une catastrophe pour rappeler la valeur de la charité à ceux qui ont pris l'habitude de ne plus voir, chez certains de leurs prochains, que des importuns.


Lorsque le malheur ou la souffrance a une origine humaine, il suscite souvent, chez les victimes et leur entourage une réaction de colère voir de haine envers le responsable.

Lorsque le malheur ou la souffrance a une origine "aléatoire", comme les maladies ou les handicaps, il n'y a pas de responsable et il plus "facile" de s'orienter vers la compassion plutôt que vers la colère.

C'est ce que l'on constate souvent, même si parfois, certains préfèrent quand même la colère.
Ils l'adressent alors à Dieu, coupable selon eux d'avoir permis cela.

Si donc Dieu a voulu un tel monde, dans lequel existe aussi un mal d'origine non humaine, c'est sans doute qu'il préfère être lui même la cible des récriminations de quelques uns pour aider les autres à trouver le chemin de la charité, de la solidarité.

Les hommes sont très imparfaits, avec pour conséquence (regrettable) que la charité et l'empathie sont souvent filles de la souffrance (même lorsque cette souffrance n'est pas subie par soi-même, mais par un proche).

Pour faire court, nous avons HÉLAS, TROIS FOIS HÉLAS, très souvent besoin, je dis bien BESOIN de souffrir pour devenir meilleur..........

En plus de tout cela, la souffrance constitue aussi une opportunité de "corédemption" , mais cela ne peut être bien compris qu'après un certain cheminement dans la foi .


Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:02

hop a écrit:
Ce fil n'a plus de sens.

Bien-sur qu'avorter est un péché, bien-sur que la FIV est un péché.

Mais dans cette belle discussion, on oublie la douleur et la détresse de chacun. Face à ces situations, personne ne sait comment il réagira. Condamnons le péché, mais pas les pécheurs qui pensent choisir la moins mauvaise des solutions et qui auront, quoi qu'il se passe, un retour terrible de bâton, car toutes leurs vies ils porteront ce poid, qu'ils soient croyant ou non.

Une femme avorte car elle est perdue. Un couple se tourne vers la FIV car il est désespéré. L'acte n'est que la traduction d'une désespérance profonde.

En Christ,

Encore une fois nous voila reparti sur le péché, tout est péché alors ce n'est pas compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:07

Lheureux a écrit:


Parce que je ne suis pas Dieu, je ne suis qu'un homme ! Je ne suis aucunement responsable du fait qu'il est entrain de mourir de faim a plusieurs milliers de km de chez moi .. la ou je ne peux pas intervenir .
Alors bien sur , je peux faire un don qui sera détourné
ou me rendre sur place au risque de me faire prendre en otage
D'autre part , je suis aussi du coté des victimes .. que Dieu me donne sa place et je resoudrais ce problème avec plaisir !
Faux!!! Archi faux, mensonger et grotesque, tu ne pourras au mieux que faire peser sur le monde l'arbitraire de ta dictature.


Lheureux a écrit:
Je suis moi même handicapé par une myopathie donc je sais très bien ce que ressentent les handicapés
Encore faux, la preuve: on trouve nombre d'handicapés, même très lourds, qui n'ont pas développé un cynisme comparable au tiens.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:18

Lheureux a écrit:
remarque vu le niveau intellectuel de la plupart des terriens , ils passent presque inaperçus :-)

Là tu as raison, rend toi compte, il y en a même qui sont capable de remplir tout un site internet, d'un océan de stupidités abyssales et d'imbécilités intergalactiques dans un étalage frénétique d'ignorance scientifique crasse pour tenter de faire croire que les photos de la conquête de la Lune sont truquées........................

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:20

Dr house a écrit:

Encore une fois nous voila reparti sur le péché, tout est péché alors ce n'est pas compliqué.
Ah ouais? Sources? Arguments?

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:21

Vous ne me comprenez pas Dr House,

Mon message voulait juste dire qu'il est simple de condamner ou d'applaudir telle ou telle pratique. Les personnes qui avortent, qui ont recours aux FIV souffrent, et n'en arrivent pas à cette extrémité, comme si elles hésitaient entre les cassoulets Auchan, William Saurin ou Marque Repère.

Tout est mis sur le dos des médecins, du modernisme, etc. La raison première est le désespoir.

Il est facile de dire qu'une femme violée doit garder son bébé pour le donner ensuite à l'adoption, comme il est facile de dire qu'elle n'a qu'à avorter si le traumatisme est trop dur. Dans les deux cas, cette personne est détruite. Elle ne fera que choisir la solution qui lui semblera la plus supportable, celle qui lui paraitra la moins mauvaise.
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:32

lheureux on a pas à décider de la vie ou de la mort de quelqu'un sous prextexte qu'on pense qu'il va etre malheureux,i
car malgrès toute les souffrances qu'il y a on est heureux de vivre
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:32

aroll a écrit:
Dr house a écrit:

Encore une fois nous voila reparti sur le péché, tout est péché alors ce n'est pas compliqué.
Ah ouais? Sources? Arguments?

Amicalement, Alain

Sources d'arguments c'est le péché faites ceci, ne faites cela, quand ont est chrétien on ne doit pas faire ceci cela et ou est la liberté de pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:37

sonia a écrit:
lheureux on a pas à décider de la vie ou de la mort de quelqu'un sous prextexte qu'on pense qu'il va etre malheureux,i
car malgrès toute les souffrances qu'il y a on est heureux de vivre

C'est sur et prendre les enfants en otage lors d'un divorce c'est génial comme situation pour les enfants.


Dernière édition par Dr house le Lun 15 Aoû 2011, 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28032
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:37

Lheureux a écrit:
Citation :
Non seulement la jeune femme violer souffrira toute sa vie si elle ne trouve pas quelqu'un qui lui donne beaucoup d'amour ; mais par dessus le marché, comme si cela ne lui suffisait pas d'avoir souffert de ce viol, vous allez lui faire commettre un crime, tuer un enfant en son sein ; lui faire arracher de son sein cet ambryon qui est comme une partit d'elle-même. A un traumatisme vous en rajoutez un autre dont elle n'aura pas conscience mais qui sera bien là.

Ce traumatisme ne peut exister que dans l'éducation chrétienne ! Dans ma religion , il s'agit simplement de se débarasser vite fait bien fait d'un matériel génétique indésiré à un moment ou celui ci n'est même pas conscient de ce qui lui arrive.
Quant au traumatisme de l'avortement , il est moins grave que celui de l'accouchement ! De deux mots , il faut choisir le moindre !

L'accouchement ne se compare pas à l'avortement.

Tu as l'air de comparer l'avortement à l'extraction d'une dent ou d'une tumeur cancéreuse. Dans les deux cas, c'est nécessaire mais un enfant n'est pas une maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:38

Citation :
L'univers est fait de manière à ne pas permettre que la connaissance scientifique puisse un jour "démontrer" Dieu, supprimant ainsi tout mérite à croire, car cela constituerait un avantage dont n'auraient pu bénéficier les générations précédentes.

Détrompes toi , certains comme moi ont déja cet avantage et depuis longtemps.
http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1235/darwin-vs-dieu-un-partout-la-balle-au-centre

Citation :
Là tu as raison, rend toi compte, il y en a même qui sont capable de remplir tout un site internet, d'un océan de stupidités abyssales et d'imbécilités intergalactiques dans un étalage frénétique d'ignorance scientifique crasse pour tenter de faire croire que les photos de la conquête de la Lune sont truquées........................

Certains remplissent surtout les forums en faisant des commentaires sur des livres qu'ils n'ont pas lus.

[url=http://books.google.fr/books?id=ACsrPlV6JAsC&printsec=frontcover&dq=lumi%C3%A8res+sur+la+lune&hl=
fr&ei=zC5JTpf5GYKX8QP5g9jHBg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=
1&ved=0CDAQ6AEwAA#v=onepage&q&f=false]http://books.google.fr/books?id=
ACsrPlV6JAsC&printsec=frontcover&dq=lumi%C3%A8res+sur+la+lune&hl=
fr&ei=zC5JTpf5GYKX8QP5g9jHBg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CDAQ6AEwAA#v=onepage&q&f=false[/url]

Il a toujours été dit que c'était une expérience de fiction destinée a une expérience de psychologie sociale :-)

Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28032
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:40

Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:


Avec l'amour, non. I love you

Sans l'amour (et sans Dieu), on fait comme tu dis, on avorte.

Mais arrêter de dire des bêtises et arrêter de mettre l'amour de Dieu à toutes les sauces.
Une jeune fille prise dans une tournante se fait traité de péripatéticienne et criminelle si elle veut avorter.
Zut essayer de comprendre ce qu'une jeune femme, ou même femme violée peut ressentir.

Parce qu'une femme qui se fait avorter ne souffre pas ? Je ne suis pas une femme mais j'imagine que ça ne doit pas être une sinécure que de subir un pareil traitement.

Bien sur qu'elle souffre ne me faites pas dire se que je n'ai pas dis.
En supposant qu'elle garde l'enfant du viol pourras-t'elle le regarder en face sans se rappeler sans cesse que son père est un violeur ? Elle est là la question, il ne faut pas sortir de l'ENA pour comprendre ça.
Deuxièmement une femme violée met beaucoup de temps a s'en remettre et dans bon nombre de cas elle est obligé d'être aidé par des spécialistes.
Arrêter de dédramatiser le viol et de diaboliser l'avortement .

Je ne dédramatise pas le viol, je dis juste qu'on ne doit pas ajouter un traumatisme à un autre.

Si on disait à la femme, advenant qu'elle ne veuille pas garder l'enfant, que son enfant pourra être donné en adoption, est-ce que ce serait une meilleure option que de l'avorter ?

Qu'est-ce qui dit qu'un enfant du viol ne pourrait pas mener une vie normale, travailler, avoir lui-même des enfants ? Pourquoi toujours l'avortement comme solution ?
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:46

Dr house a écrit:
sonia a écrit:
lheureux on a pas à décider de la vie ou de la mort de quelqu'un sous prextexte qu'on pense qu'il va etre malheureux,i
car malgrès toute les souffrances qu'il y a on est heureux de vivre

C'est sur et prendre les enfants en otage lors d'un divorce c'est génial comme situation pour les enfants.

pourquoi les enfants de parents séparés se suicident pas ?
parce qu'ils préfèrent vivre malgrès les souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:51

Simon1976 a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Dr house a écrit:


Mais arrêter de dire des bêtises et arrêter de mettre l'amour de Dieu à toutes les sauces.
Une jeune fille prise dans une tournante se fait traité de péripatéticienne et criminelle si elle veut avorter.
Zut essayer de comprendre ce qu'une jeune femme, ou même femme violée peut ressentir.

Parce qu'une femme qui se fait avorter ne souffre pas ? Je ne suis pas une femme mais j'imagine que ça ne doit pas être une sinécure que de subir un pareil traitement.

Bien sur qu'elle souffre ne me faites pas dire se que je n'ai pas dis.
En supposant qu'elle garde l'enfant du viol pourras-t'elle le regarder en face sans se rappeler sans cesse que son père est un violeur ? Elle est là la question, il ne faut pas sortir de l'ENA pour comprendre ça.
Deuxièmement une femme violée met beaucoup de temps a s'en remettre et dans bon nombre de cas elle est obligé d'être aidé par des spécialistes.
Arrêter de dédramatiser le viol et de diaboliser l'avortement .

Je ne dédramatise pas le viol, je dis juste qu'on ne doit pas ajouter un traumatisme à un autre.
Si on disait à la femme, advenant qu'elle ne veuille pas garder l'enfant, que son enfant pourra être donné en adoption, est-ce que ce serait une meilleure option que de l'avorter ?

Qu'est-ce qui dit qu'un enfant du viol ne pourrait pas mener une vie normale, travailler, avoir lui-même des enfants ? Pourquoi toujours l'avortement comme solution ?



Quel traumatisme à un autre ?
C'est de la folie pure ce que vous dites.
Si une femme violée garde l'enfant de son violeur pourra t'elle l'aimer ?
C'est facile à comprendre !!!.


Dernière édition par Dr house le Lun 15 Aoû 2011, 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:55

Citation :

Si une femme violée garde l'enfant de son violeur pourra t'elle l'aimer ?

je te l'affirme directement c'est possible.l'enfant n'est pas le géniteur.c'est un autre etre.


Dernière édition par sonia le Lun 15 Aoû 2011, 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:55

et il y a toujours l'adoption..
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28032
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 16:59

Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:


Parce qu'une femme qui se fait avorter ne souffre pas ? Je ne suis pas une femme mais j'imagine que ça ne doit pas être une sinécure que de subir un pareil traitement.

Bien sur qu'elle souffre ne me faites pas dire se que je n'ai pas dis.
En supposant qu'elle garde l'enfant du viol pourras-t'elle le regarder en face sans se rappeler sans cesse que son père est un violeur ? Elle est là la question, il ne faut pas sortir de l'ENA pour comprendre ça.
Deuxièmement une femme violée met beaucoup de temps a s'en remettre et dans bon nombre de cas elle est obligé d'être aidé par des spécialistes.
Arrêter de dédramatiser le viol et de diaboliser l'avortement .

Je ne dédramatise pas le viol, je dis juste qu'on ne doit pas ajouter un traumatisme à un autre.
Si on disait à la femme, advenant qu'elle ne veuille pas garder l'enfant, que son enfant pourra être donné en adoption, est-ce que ce serait une meilleure option que de l'avorter ?

Qu'est-ce qui dit qu'un enfant du viol ne pourrait pas mener une vie normale, travailler, avoir lui-même des enfants ? Pourquoi toujours l'avortement comme solution ?



Quel traumatisme à un autre ?
C'est de la folie pure ce que vous dites.
Si une femme violée garde l'enfant de son violeur pourra t'elle l'aimer ?
C'est facile à comprendre non

Si elle ne veut pas le garder, qu'elle le donne en adoption à un couple qui saura l'élever dans l'amour. C'est facile à comprendre, non ?

Si des Chinois ou des Haïtiens donnent leurs enfants parce qu'ils sont incapables matériellement de s'en occuper, pourquoi une femme violée ne ferait pas la même chose si elle ne veut pas garder l'enfant ? Mais non, c'est toujours l'avortement qui semble être la seule solution... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 17:01

sonia a écrit:
Citation :
C'est de la folie pure ce que vous dites.
Si une femme violée garde l'enfant de son violeur pourra t'elle l'aimer ?

je te l'affirme directement c'est possible.l'enfant n'est pas le géniteur.c'est un autre etre.
Ah oui et bien ici en Bretagne reine de inceste tous les enfants sont battu pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 930
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 17:02

Citation :
Je ne dédramatise pas le viol, je dis juste qu'on ne doit pas ajouter un traumatisme à un autre.

Si on disait à la femme, advenant qu'elle ne veuille pas garder l'enfant, que son enfant pourra être donné en adoption, est-ce que ce serait une meilleure option que de l'avorter ?

Qu'est-ce qui dit qu'un enfant du viol ne pourrait pas mener une vie normale, travailler, avoir lui-même des enfants ? Pourquoi toujours l'avortement comme solution ?

Parce qu'avoir dans le ventre pendant 9 mois le fruit d'un viol ce n'est pas traumatisant ? Parce qu'accoucher à 13 ans ce n'est pas traumatisant ? Parce que être né d'un viol et donné en adoption ce n'est pas traumatisant ? Vous avez la possibilité d'éviter toute cette future souffrance inutile en la supprimant au moment ou elle n'a meme pas conscience d'exister mais catho = maso , il faut aller jusqu'au bout de la Konnerie et tant pis pour les conséquences sur les esprits.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 17:04

on a pas choisir la vie ou la mort d'un enfant quelque soit la raison.surtout avec tout ce qui est mis en place actuellement et encore moins en France.J'ai une amie adoptée pourquoi elles se suicident pas?aurait elle aimer qu'on la tue enfant?
C'est à elle de choisir si elle veut mourir ou pas après mais pas à nous de tuer l'enfant.;sous pretexte....
pourquoi quand une personne n'a presque plus rien ne se suicident pas?pourquoi malgrès nos souffrances on continue à vivre?
Mais en aucun cas j'ai à décider à l'avance c'est pas à moi de le faire,là en faite vous encouragez le crime d'un enfant innocent qui demande qu'à vivre.Si ça se trouve l'enfant sera heureux et aura une belle vie et on a pas à décider de la mort ou de la vie avec notre faux jugement personnel,je trouve ça choquant on reste à notre place.

Ben j'en sais rien mais c'est possible d'aimer un enfant issu d'un viol.ça doit etre des personnes dérangés et il y a toujours l'adoption.


Dernière édition par sonia le Lun 15 Aoû 2011, 17:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?   Lun 15 Aoû 2011, 17:05

Simon1976 a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Dr house a écrit:


Bien sur qu'elle souffre ne me faites pas dire se que je n'ai pas dis.
En supposant qu'elle garde l'enfant du viol pourras-t'elle le regarder en face sans se rappeler sans cesse que son père est un violeur ? Elle est là la question, il ne faut pas sortir de l'ENA pour comprendre ça.
Deuxièmement une femme violée met beaucoup de temps a s'en remettre et dans bon nombre de cas elle est obligé d'être aidé par des spécialistes.
Arrêter de dédramatiser le viol et de diaboliser l'avortement .

Je ne dédramatise pas le viol, je dis juste qu'on ne doit pas ajouter un traumatisme à un autre.
Si on disait à la femme, advenant qu'elle ne veuille pas garder l'enfant, que son enfant pourra être donné en adoption, est-ce que ce serait une meilleure option que de l'avorter ?

Qu'est-ce qui dit qu'un enfant du viol ne pourrait pas mener une vie normale, travailler, avoir lui-même des enfants ? Pourquoi toujours l'avortement comme solution ?



Quel traumatisme à un autre ?
C'est de la folie pure ce que vous dites.
Si une femme violée garde l'enfant de son violeur pourra t'elle l'aimer ?
C'est facile à comprendre non

Si elle ne veut pas le garder, qu'elle le donne en adoption à un couple qui saura l'élever dans l'amour. C'est facile à comprendre, non ?

Si des Chinois ou des Haïtiens donnent leurs enfants parce qu'ils sont incapables matériellement de s'en occuper, pourquoi une femme violée ne ferait pas la même chose si elle ne veut pas garder l'enfant ? Mais non, c'est toujours l'avortement qui semble être la seule solution... Sad

Franchement c'est du grand n'importe quoi faites 108 mantras avant d'écrire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
 
L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'avortement (autour de la position de Lheureux) ?
» Déclaration du pape en Afrique sur l'avortement
» 50 Millions d'Avortement dans le monde par Année
» Projet interdisciplinaire autour de la Mine: Help aux chtis (et aux autres)!
» Espagne : Adoption de la loi sur l'avortement !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: