DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La malhonnêteté des Sédévacantistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 15:12

Voici une citation que Cupertino vient de mettre dans le but de montrer que Benoît XVI est hérétique. On la retrouve dans les sites Sédévacantistes. Qu'en penser ?

Cupertino a écrit:
Simon1976 a écrit:
Durant la semaine, il m'arrive d'aller à l'église et de rester 15-20 minutes en présence du Seigneur. J'en retire de la paix intérieure et de la joie. Very Happy

Une fois, un homme que je connais me faisait remarquer, alors que je sortais, que j'avais l'air joyeux. C'est vrai ! Le Seigneur est une source de joie intérieure et de paix !

Beaucoup cherchent la paix intérieure par la méditation mais pratiquer l'oraison pendant quelques minutes en la sainte présence de Dieu aide beaucoup. Smile

« La dévotion eucharistique, comme celle que l'on remarque dans les visites silencieuses des dévôts à l'église, ne doit pas être considérée comme une conversation avec Dieu.

Cela impliquerait en effet que Dieu soit présent là, en quelque sorte confiné. Une telle assertion révèle une incompréhension des mystères christologiques, du concept véritable de Dieu. Elle répugne à la pensée sérieuse de celui qui connaît l'omniprésence divine. Aller à l'église, pour rencontrer Dieu présent là, est un acte dépourvu de sens que l'homme moderne rejette avec raison.» (J. Ratzinger, Die Sakramentale Begründung Christliker Existenz)
silent


What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 16:03

La question qui se pose, est-ce que la doctrine peut contenir des ambiguités?


Qui s’interprète de plusieurs façons, qui a plus d’un sens possible, qui est équivoque.

Pour ma part, le passage suivant: Aller à l'église, pour rencontrer Dieu présent là, est un acte dépourvu de sens que l'homme moderne rejette avec raison

C'est clair!
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 16:13

Cupertino a écrit:
La question qui se pose, est-ce que la doctrine peut contenir des ambiguités?


Qui s’interprète de plusieurs façons, qui a plus d’un sens possible, qui est équivoque.

Pour ma part, le passage suivant: Aller à l'église, pour rencontrer Dieu présent là, est un acte dépourvu de sens que l'homme moderne rejette avec raison

C'est clair!

En effet, ce passage est très clair, il ne contient aucune ambiguïté.
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 16:14

maxime a écrit:
Cupertino a écrit:
La question qui se pose, est-ce que la doctrine peut contenir des ambiguités?


Qui s’interprète de plusieurs façons, qui a plus d’un sens possible, qui est équivoque.

Pour ma part, le passage suivant: Aller à l'église, pour rencontrer Dieu présent là, est un acte dépourvu de sens que l'homme moderne rejette avec raison

C'est clair!

Si j'avais le livre sous les yeux en admettant que je parle l'allemand, je vous répondrai. Ici, nous avons des extraits, qui sont p.e sortis du contexte.

Je crois avoir cité assez long pour comprendre le sens.
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 16:40

Les sédévacs prennent des extraits de textes ici et là pour justifier leur schisme. Comme dit Maxime, il faudrait lire l'ouvrage au complet, tout comme il faudrait lire le discours de Paul VI que Chris Prols cite souvent et qui parle de "culte de l'homme".
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 16:53

Simon1976 a écrit:
Les sédévacs prennent des extraits de textes ici et là pour justifier leur schisme. Comme dit Maxime, il faudrait lire l'ouvrage au complet, tout comme il faudrait lire le discours de Paul VI que Chris Prols cite souvent et qui parle de "culte de l'homme".

Est-ce que vous citez un livre en entier pour donnez une référence?

Ce que vous appliquez au "sédévacs" vous le faites ( pas nécessairement vous) à longueur de post. Arnaud est un spécialiste dans l'art de couper les textes évangéliques pour leur faire dire ce qu'ils ne disent pas.

Quant aux discours de Montini, l'extrait que Chris Prols a donné, est suffisant, si vous déisrez le texte complet qui prouverait que Chris Prols trafique les citations, alors, trouvez-le, citez-le et à vous de faire preuve.

Pour le texte de B16, si cela vous chante, n'en tenez pas compte. C'est comme vous voulez.





Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 17:19


N'essayez pas d'interprétez cette citation de Cupertino, elle relève juste de sa falsification habituelle spiderman . Le pape cite là l'opinion de ceux qui nient la présence réelle.


Et je suis sûr que Cupertino, avec sa mauvaise foi qui lui valut une première expulsion de ce site, rendrait la Bible hérétique elle même en la citrant ainsi :

Par exempple, savez vous que, d'après la méthode Cupertino, la bible nie l'existence d'une vie éternelle. Lisez :
Citation :

Sagesse 2, 2 Nous sommes nés du hasard, après quoi nous serons comme si nous n'avions pas existé. C'est une fumée que le souffle de nos narines, et la pensée, une étincelle qui jaillit au battement de notre coeur ;
Sagesse 2, 3 qu'elle s'éteigne, le corps s'en ira en cendre et l'esprit se dispersera comme l'air inconsistant.

Voici la pensée de Benoît XVI à propos de l'adoration eucharistique :

« Dans ce monde où règne tant de bruit et de confusion, il y a un réel besoin d’adoration silencieuse de Jésus caché dans l’hostie. Soyez assidus à la prière d’adoration et apprenez à y être fidèle. C’est une source de réconfort et de lumière, particulièrement pour ceux qui souffrent … Je recommande de tout cœur aux bergers et aux peuples de Dieu la pratique de l’Adoration Eucharistique, autant individuellement qu’en communauté ».


Pape Benoît XVI, 22 Février 2007, Sacramentum Caritatis, Exhortation Apostolique Post Synodale.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Ven 12 Aoû 2011, 07:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 17:37

Thumright

Il faut lire le passage entier pour comprendre que l'auteur du livre de la Sagesse parle des incroyants.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 17:40

Simon1976 a écrit:
Thumright

Il faut lire le passage entier pour comprendre que l'auteur du livre de la Sagesse parle des incroyants.
Citation :

Sagesse 1, 16 Mais les impies appellent la mort du geste et de la voix ; la tenant pour amie, ils disent entre eux :
Sagesse 2, 2 Nous sommes nés du hasard, après quoi nous serons comme si nous n'avions pas existé. C'est une fumée que le souffle de nos narines, et la pensée, une étincelle qui jaillit au battement de notre coeur ;
Sagesse 2, 3 qu'elle s'éteigne, le corps s'en ira en cendre et l'esprit se dispersera comme l'air inconsistant.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 17:48

Maxime a raison,il faut,lorsque le sens qu'implique une phrase et qu'elle apparait comme tordre un sens que nous paratgeons communement,aller plus loin et en lire plus.

L'exemple d'Arnaud est édifiant,ce passage de sagesse est parole digne de Pyrrhon.D'où l'on pourrait en conclure sans lire plus la Bible que ce livre nous propose de ne croire en rien.

Cupertino,ce passage,je viens de le voir sur internet, est utilisé tel quel plusieurs fois.Je ne crois pas que tu aies lu le livre.
Déjà il faudrait nous donner la source:où as-tu trouvé la traduction.
Car non seulement il faudrait lire beaucoup plus de ce livre mais encore il faudrait s'assurer de la traduction.

A part cela,tes desseins sont clairs!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 18:07

Enlui a écrit:
Maxime a raison,il faut,lorsque le sens qu'implique une phrase et qu'elle apparait comme tordre un sens que nous paratgeons communement,aller plus loin et en lire plus.

L'exemple d'Arnaud est édifiant,ce passage de sagesse est parole digne de Pyrrhon.D'où l'on pourrait en conclure sans lire plus la Bible que ce livre nous propose de ne croire en rien.

Cupertino,ce passage,je viens de le voir sur internet, est utilisé tel quel plusieurs fois.Je ne crois pas que tu aies lu le livre.
Déjà il faudrait nous donner la source:où as-tu trouvé la traduction.
Car non seulement il faudrait lire beaucoup plus de ce livre mais encore il faudrait s'assurer de la traduction.

A part cela,tes desseins sont clairs!
Philippe l'a pris il y a quelques mois en flagrant délit de ce genre de manipulations / citation tronquée. Et je ne supporte pas cela ! spiderman

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Beta-Rhéteur



Masculin Messages : 173
Inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 21:20

Cupertino a écrit:
Simon1976 a écrit:
Durant la semaine, il m'arrive d'aller à l'église et de rester 15-20 minutes en présence du Seigneur. J'en retire de la paix intérieure et de la joie. Very Happy

Une fois, un homme que je connais me faisait remarquer, alors que je sortais, que j'avais l'air joyeux. C'est vrai ! Le Seigneur est une source de joie intérieure et de paix !

Beaucoup cherchent la paix intérieure par la méditation mais pratiquer l'oraison pendant quelques minutes en la sainte présence de Dieu aide beaucoup. Smile

« La dévotion eucharistique, comme celle que l'on remarque dans les visites silencieuses des dévôts à l'église, ne doit pas être considérée comme une conversation avec Dieu.

Cela impliquerait en effet que Dieu soit présent là, en quelque sorte confiné. Une telle assertion révèle une incompréhension des mystères christologiques, du concept véritable de Dieu. Elle répugne à la pensée sérieuse de celui qui connaît l'omniprésence divine. Aller à l'église, pour rencontrer Dieu présent là, est un acte dépourvu de sens que l'homme moderne rejette avec raison.» (J. Ratzinger, Die Sakramentale Begründung Christliker Existenz)
silent


Un sédévacantiste moderniste ? :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
http://beta-rhetorique.blogspot.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 22:06

Beta-Rhéteur a écrit:


Un sédévacantiste moderniste ? :mdr:

Il cite ce texte afin de prouver que Benoît XVI n'est pas pape mais Antéchrist. Ne vous y trompez pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Beta-Rhéteur



Masculin Messages : 173
Inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 22:16

ah ouais, je n'avais pas vu qu'il présentait ça comme une citation du pape...c'est vraiment du n'importe quoi. Il faut vraiment être de mauvaise foi, purée.
Revenir en haut Aller en bas
http://beta-rhetorique.blogspot.com/
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Jeu 11 Aoû 2011, 23:16

Beta-Rhéteur a écrit:
En effet, le silence est nécessaire pour développer une intimité avec Dieu. Aujourd'hui, pour une grande majorité de gens, le silence = angoisse.

dans le plus grand des brouas on peut développer une intimité avec Dieu .
... c'est plutôt relatif de dire que le silence est nécessaire ^^
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 06:11

Cupertino a écrit:
Simon1976 a écrit:
Durant la semaine, il m'arrive d'aller à l'église et de rester 15-20 minutes en présence du Seigneur. J'en retire de la paix intérieure et de la joie. Very Happy

Une fois, un homme que je connais me faisait remarquer, alors que je sortais, que j'avais l'air joyeux. C'est vrai ! Le Seigneur est une source de joie intérieure et de paix !

Beaucoup cherchent la paix intérieure par la méditation mais pratiquer l'oraison pendant quelques minutes en la sainte présence de Dieu aide beaucoup. Smile

« La dévotion eucharistique, comme celle que l'on remarque dans les visites silencieuses des dévôts à l'église, ne doit pas être considérée comme une conversation avec Dieu.

Cela impliquerait en effet que Dieu soit présent là, en quelque sorte confiné. Une telle assertion révèle une incompréhension des mystères christologiques, du concept véritable de Dieu. Elle répugne à la pensée sérieuse de celui qui connaît l'omniprésence divine. Aller à l'église, pour rencontrer Dieu présent là, est un acte dépourvu de sens que l'homme moderne rejette avec raison.» (J. Ratzinger, Die Sakramentale Begründung Christliker Existenz)
silent


Voici la pensée de Benoît XVI à propos de l'adoration eucharistique :

« Dans ce monde où règne tant de bruit et de confusion, il y a un réel besoin d’adoration silencieuse de Jésus caché dans l’hostie. Soyez assidus à la prière d’adoration et apprenez à y être fidèle. C’est une source de réconfort et de lumière, particulièrement pour ceux qui souffrent … Je recommande de tout cœur aux bergers et aux peuples de Dieu la pratique de l’Adoration Eucharistique, autant individuellement qu’en communauté ».

Pape Benoît XVI, 22 Février 2007, Sacramentum Caritatis, Exhortation Apostolique Post Synodale.

Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 08:37

Citation :
La Chartreuse a écrit:
Aller à l'église, pour rencontrer Dieu présent là, est un acte dépourvu de sens que l'homme moderne rejette avec raison

C'est clair!

En effet, ce passage est très clair, il ne contient aucune ambiguïté.
[/quote]
c'est l'interpretation que l'on en fait qui n'est pas claire.
Personnellement, avec mon faible entendement de ces choses, j'estime que Dieu est present dans chaque vallée, sur chaque montagne et dans le coeur de tout être humain et probablement aussi dans le coeur de chaque annimal, s'ils ont une ame. Du même coup aller recontrer Dieu à l'Eglise est "depourvu de sens", car il est present partout. Cela ne m'empeche pas d'aller à l'Eglise, car c'est un lieu consacré au culte. Dedié à Dieu, et donc l'usage du produit implique que l'on y aille. Ceci est mon opinion, cela ne veut pas dire que cela celle soit du Saint Pere, qui a peut être exprimé une tout autre opinion sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 08:48

Cher Cesar, encore une fois : le cardinal Ratzinger n'a pas dit cela. Il dit l'inverse. Mais les Sédévacantistes, avec une méthode de type stalinienne dans ses procès, citent une objection qu'il cite et à laquelle il répond ensuite comme étant sa pensée.
j'ai mis ce sujet en avant car cette méthode est à dénoncer.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 10:31

Aller à l'église, pour rencontrer Dieu présent là, est un acte dépourvu de sens que l'homme moderne rejette avec raison.» (J. Ratzinger, Die Sakramentale Begründung Christliker Existenz)

Que ça ait été écrit, dit ou pas importe peu car c'est très vrai et en ça je partage l'avis de Caesor.
Si Dieu est Dieu omnipotent, omnicient, éternel, tout puissant.... alors il est nécessairement présent partout, en tout et en tous. Donc aussi bien dans le monde que dans les lieux de cultes. Avantages de ceux-ci c'est qu'on peut s'y asseoir, généralement au frais et dans un relatif calme. Ce qui est évidemment favorable à la méditation.


Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 10:36

Dieu peut être prié en tout lieu, mais se réunir en un lieu particulier permet la communion des croyants (qui est essentielle) et l'édification (qui ne l'est pas moins).
En outre cela permet d'exercer les dons spirituels qui édifient le corps entier.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 10:47

adamev a écrit:
Aller à l'église, pour rencontrer Dieu présent là, est un acte dépourvu de sens que l'homme moderne rejette avec raison.» (J. Ratzinger, Die Sakramentale Begründung Christliker Existenz)

Que ça ait été écrit, dit ou pas importe peu car c'est très vrai et en ça je partage l'avis de Caesor.
Si Dieu est Dieu omnipotent, omnicient, éternel, tout puissant.... alors il est nécessairement présent partout, en tout et en tous. Donc aussi bien dans le monde que dans les lieux de cultes. Avantages de ceux-ci c'est qu'on peut s'y asseoir, généralement au frais et dans un relatif calme. Ce qui est évidemment favorable à la méditation.



Une femme avait vu son fils partir à la guerre. Elle l'attendait, chaque jour, passait de longues minutes à contempler sa photo sur la cheminée. Ainsi elle pouvait sentir cette connexion avec lui, sa présence.
Un jour le fils rentre de la guerre, ouvre la porte et se trouve devant elle. Elle sent sa présence réelle.

Vous sentez la différence entre la véritable omniprésence de Dieu et Sa présence réelle dans l'Eucharistie ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 10:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Enlui a écrit:
Maxime a raison,il faut,lorsque le sens qu'implique une phrase et qu'elle apparait comme tordre un sens que nous paratgeons communement,aller plus loin et en lire plus.

L'exemple d'Arnaud est édifiant,ce passage de sagesse est parole digne de Pyrrhon.D'où l'on pourrait en conclure sans lire plus la Bible que ce livre nous propose de ne croire en rien.

Cupertino,ce passage,je viens de le voir sur internet, est utilisé tel quel plusieurs fois.Je ne crois pas que tu aies lu le livre.
Déjà il faudrait nous donner la source:où as-tu trouvé la traduction.
Car non seulement il faudrait lire beaucoup plus de ce livre mais encore il faudrait s'assurer de la traduction.

A part cela,tes desseins sont clairs!
Philippe l'a pris il y a quelques mois en flagrant délit de ce genre de manipulations / citation tronquée. Et je ne supporte pas cela ! spiderman

Et je leur répète à l'envie cette phrase de Léon XIII (qu'ils sont censés reconnaître, au moins) : "L'Eglise n'a besoin du mensonge de personne".

Tiens, d'ailleurs, appliquons à cette phrase le même type de logique que les sédés croient appliquer à la Papauté : ils disent que le Pape est infaillible, donc si le Pape dit quelque chose qui (leur) semble en contradiction avec les enseignements traditionnels de l'Eglise, c'est qu'il n'est pas Pape.

Alors si l'on suit Léon XIII, si des gens défendent l'Eglise par des mensonges, c'est qu'ils ne font pas partie de la véritable Eglise, car l'Eglise n'a pas besoin de mensonges. dwarf

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 10:54

J'ai des doutes concernant la malhonneteté supposées.

Quoique les réprésentants des Sédévacantistes sur ce forum ne soient pas tous plein d'amour et de tact, je doute qu'ils emploient des méthodes malhonnêtes à dessein.

Ne sont ils pas de vrais croyants au même titre que nous ? Je suis sûr qu'ils ne cautionnent pas le mensonge non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 11:00

Fox77 a écrit:
J'ai des doutes concernant la malhonneteté supposées.

Quoique les réprésentants des Sédévacantistes sur ce forum ne soient pas tous plein d'amour et de tact, je doute qu'ils emploient des méthodes malhonnêtes à dessein.

Ne sont ils pas de vrais croyants au même titre que nous ? Je suis sûr qu'ils ne cautionnent pas le mensonge non plus.

C'est que vous n'avez pas suivi leurs débats depuis des années. Il faudrait retrouver les sujets. C'est un festival de manipulation de ce genre. Et pour vous en convaincre, regardez la vraie pensée de Benoît XVI :

Citation :

« Dans ce monde où règne tant de bruit et de confusion, il y a un réel besoin d’adoration silencieuse de Jésus caché dans l’hostie. Soyez assidus à la prière d’adoration et apprenez à y être fidèle. C’est une source de réconfort et de lumière, particulièrement pour ceux qui souffrent … Je recommande de tout cœur aux bergers et aux peuples de Dieu la pratique de l’Adoration Eucharistique, autant individuellement qu’en communauté ».

Pape Benoît XVI, 22 Février 2007, Sacramentum Caritatis, Exhortation Apostolique Post Synodale.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 11:02

"Vous sentez la différence entre la véritable omniprésence de Dieu et Sa présence réelle dans l'Eucharistie ?"

mon avis et celui d'adamv ne porte pas sur ce point : rien n'empeche de dire la messe, avec l'eucharistie, place de la concorde à paris à l'heure de pointe. Mais est ce bien un lieu bien adapté, vu l'environnement ?
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 11:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Fox77 a écrit:
J'ai des doutes concernant la malhonneteté supposées.

Quoique les réprésentants des Sédévacantistes sur ce forum ne soient pas tous plein d'amour et de tact, je doute qu'ils emploient des méthodes malhonnêtes à dessein.

Ne sont ils pas de vrais croyants au même titre que nous ? Je suis sûr qu'ils ne cautionnent pas le mensonge non plus.

C'est que vous n'avez pas suivi leurs débats depuis des années. Il faudrait retrouver les sujets. C'est un festival de manipulation de ce genre. Et pour vous en convaincre, regardez la vraie pensée de Benoît XVI :

Citation :

« Dans ce monde où règne tant de bruit et de confusion, il y a un réel besoin d’adoration silencieuse de Jésus caché dans l’hostie. Soyez assidus à la prière d’adoration et apprenez à y être fidèle. C’est une source de réconfort et de lumière, particulièrement pour ceux qui souffrent … Je recommande de tout cœur aux bergers et aux peuples de Dieu la pratique de l’Adoration Eucharistique, autant individuellement qu’en communauté ».

Pape Benoît XVI, 22 Février 2007, Sacramentum Caritatis, Exhortation Apostolique Post Synodale.

Oui, si c'est fait à dessein, cela me dépasse....
il y a sans doute matière à défendre son point de vue en restant intellectuellement intègre, sinon on se trompe soit-même; c'est bien triste. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 15:11



Chapitre IV de l'abbé Joseph Ratzinger Die sakramentale Begründung Christlicher Existenz, la transcription d'un extrait d'une conférence de quatre heures donné par l'abbé Ratzinger à Salzbourg, en Autriche, en 1965. L'original allemand porte un imprimatur du 11 Mars 1966, par M. Achter, vicaire général. p. 24-25, et p. 26-27





Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 15:16

Cupertino a écrit:


Chapitre IV de l'abbé Joseph Ratzinger Die sakramentale Begründung Christlicher Existenz, la transcription d'un extrait d'une conférence de quatre heures donné par l'abbé Ratzinger à Salzbourg, en Autriche, en 1965. L'original allemand porte un imprimatur du 11 Mars 1966, par M. Achter, vicaire général. p. 24-25, et p. 26-27


Je ne lis pas l'allemand.

Mais eût-il dit cela en 1966, notre bon Pape dit exactement le contraire en tant que Vicaire du Christ, et ne transmet rien d'autre que l'authentique foi de l'Eglise, Cf. la citation mise par Arnaud.

Donc quand bien même elle serait vraie, cette citation ne peut être alléguée pour dénoncer Benoît XVI comme antipape.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Ven 12 Aoû 2011, 17:21

Oui,eût-il dit cela,le sens de la phrase fût-il cela dans le contexte ...ces propos n'engageraient que lui-même car il n'est pas encore Pape.

Nous avons un précédent célèbre...

et Pierre se chauffait les mains aux flammes d'un feu

Jean 18,18 Les serviteurs et les gardes, qui avaient fait un feu de braise, parce que le temps était froid, se tenaient là et se chauffaient. Pierre aussi se tenait là avec eux et se chauffait.

en regardant de loin Jésus en jugement à la fin duquel il se fit bassement malmené
Mat. 26,67 Alors ils lui crachèrent au visage (celui de Jésus) et le giflèrent ; d'autres lui donnèrent des coups.

Ne renie-t-il pas Jésus trois fois alors ?

Tout cela se passait avant qu'il soit désigné Berger de l'église.

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 00:10

La malhonnêteté des sédévacs, elle est bien bonne celle-là!

Franchement, le coup des citations, c'est pas brillant. Toutes sont référencées et consultables en ligne, particulièrement le discours de Paul 6 sur le culte de l'homme, dont vous parlez mon cher Simon, et que je vous ai donnée cent fois! Voilà, ça fera cent et une:

Paul VI, discours lors de la session publique du 7 décembre 1965 a écrit:
Reconnaissez-lui au moins ce mérite, vous, humanistes modernes, qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes, et sachez reconnaître notre nouvel humanisme : nous aussi, nous plus que quiconque, nous avons le culte de l'homme.

C'est-y pas beau! C'est-y pas wonderfull? On dirait le grand supérieur d'Adamev!

http://docs.leforumcatholique.org/src/DOCUFCNUM7.html

Et je souris en lisant sous vos plumes que, oui, il faudrait lire les textes dont ces sédévacs citent les extraits, il faudrait lire les textes, bonne idée.

Cela fait des mois qu' on vous pousse à le faire! Heureusement qu'a force de répéter que ce que disent vous papes et les vrais Papes, c'est le contraire l'un de l'autre, vous commencez à vous poser des questions, mais lisez!!! Lisez-les les encycliques de vos papes, elles sont toutes disponibles sur le site du Vatican!

Moi aussi j'étais dans la conciliaire, la paroisse, les ker-messes, tout le tintoin. Et puis un jour, je me suis mis à lire les encycliques des Papes. Et j'ai senti le souffle de la Vérité. Ensuite, j'ai lu les encycliques de papes conciliaires, et j'ai senti le frisson du mensonge.

Mais allez-y de bon coeur, lisez en entier l'encyclique Pascendi de S. Pie X. Et ensuite, lisez n'importe quelle pseudo-encyclique de vos papes. Vous verrez, c'est flagrant.

http://www.vatican.va/holy_father/pius_x/encyclicals/documents/hf_p-x_enc_19070908_pascendi-dominici-gregis_fr.html

Le propre des modernistes, c'est de vider la substance des mots et des dogmes, pour en laisser la coquille vide. Ils disent tout et son contraire, avec le même aplomb. Et justement, dans Pascendi, S. Pie X nous dit leur façon de faire: ils exposent la doctrine de l'Eglise, puis, sans transition, ils glissent une horreur. Et ensuite, ils reprennent la vraie doctrine, et paf, une nouvelle hérésie. Puis, ils concluent de façon traditionnelle. Et tout le monde est berné. Voyez leurs oeuvres, vous lisez, c'est catholique. Vous tournez la page, c'est moderniste. (S. Pie X).

Et c'est pour ça que Ratzinger peut dire que le culte rendu au Saint-Sacrement est désuet et contraire à la raison de l'homme moderne, et ensuite dire qu'il faut promouvoir l'adoration eucharistique. Tout et son contraire, sans sourciller!

A mister Fabry, dans le temps, j'avais donné une autre référence sur un passage de Ratzinger à la christologie fort douteuse.

Mais ça n'avait pas vraiment fait tilt. J'espère qu'avec Pascendi et le discours de Paul 6, ça le fera.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 00:24

Chris Prols a écrit:
La malhonnêteté des sédévacs, elle est bien bonne celle-là!

Franchement, le coup des citations, c'est pas brillant. Toutes sont référencées et consultables en ligne, particulièrement le discours de Paul 6 sur le culte de l'homme, dont vous parlez mon cher Simon, et que je vous ai donnée cent fois! Voilà, ça fera cent et une:

Paul VI, discours lors de la session publique du 7 décembre 1965 a écrit:
Reconnaissez-lui au moins ce mérite, vous, humanistes modernes, qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes, et sachez reconnaître notre nouvel humanisme : nous aussi, nous plus que quiconque, nous avons le culte de l'homme.

C'est-y pas beau! C'est-y pas wonderfull? On dirait le grand supérieur d'Adamev!

Pour dire que vous ne falsifiez pas, vous nous pondez un texte que vous interprétez avec toute la mauvaise foi possible. Navrant.

En tant que chrétien, ne pensez-vous pas que, plus que quiconque, vous avez le culte de l'homme, c'est-à-dire la véritable volonté de voir l'homme s'accomplir parfaitement, c'est-à-dire en Christ ?
La lecture de ce passage est évidemment que seule l'Eglise du Christ est véritablement humaniste, parce qu'elle place l'homme dans une perspective d'accomplissement dans la charité divine, et non dans une perspective humano-humaine. Ce texte est un manifeste contre l'humanisme des athées, qui est un faux humanisme, car le seul vrai humanisme est l'humanisme chrétien.

Si vous n'étiez pas confit dans l'aigreur de votre schisme, vous liriez ce texte correctement.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 00:56

Un extrait du texte du DISCOURS DE S.S. PAUL VI lors de la session publique du 7 décembre 1965

"L'Eglise du Concile, il est vrai, ne s'est pas contentée de réfléchir sur sa propre nature et sur les rapports qui l'unissent à Dieu : elle s'est aussi beaucoup occupée de l'homme, de l'homme tel qu'en réalité il se présente à notre époque : l'homme vivant, l'homme tout entier occupé de soi, l'homme qui se fait non seulement le centre de tout ce qui l'intéresse, mais qui ose se prétendre le principe et la raison dernière de toute réalité. Tout l'homme phénoménal - comme on dit de nos jours -, c'est-à-dire avec le revêtement de ses innombrables apparences, s'est comme dressé devant l'Assemblée des Pères conciliaires, des hommes, eux aussi, tous pasteurs et frères, attentifs donc et aimants : l'homme tragique victime de ses propres drames, l'homme qui, hier et aujourd'hui, cherche à se mettre au-dessus des autres, et qui, à cause de cela, est toujours fragile et faux, égoïste et féroce; puis l'homme insatisfait de soi, qui rit et qui pleure.; l'homme versatile, prêt à jouer n'importe quel rôle, et l'homme raide. qui ne croit qu'à la seule réalité scientifique; l'homme tel qu'Il est, qui pense, qui aime, qui travaille, qui attend toujours quelque chose, « l'enfant qui grandit » (Gen., 49, 22), et l'homme qu'on doit considérer avec une certaine vénération à cause de l'innocence de son enfance, le mystère de sa pauvreté et sa douleur pitoyable ; l'homme individualiste et l'homme social ; l'homme, « qui loue le temps passé » et l'homme qui rêve à l'avenir ; l'homme pécheur et l'homme saint.; et ainsi de suite.

L'humanisme laïque et profane enfin est apparu dans sa terrible stature et a, en un certain sens, défié le Concile.

La religion du Dieu qui s'est fait homme s'est rencontrée avec la religion (car c'en est une) de l'homme qui se fait Dieu. "

Le texte en entier

http://docs.leforumcatholique.org/src/DOCUFCNUM7.html
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5045
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 08:48

Ce débat éculé des sédévacantistes a déjà été traité.

Il repose sur l'éternelle tromperie des sédévacantistes : isoler un extrait et le multiplier pour le rendre crédible.

Leur conviction repose donc sur le mensonge (ils pèchent par omission) et par une malhonnêteté intellectuelle.

Pour ceux qui veulent connaître (donc tout le monde sauf eux) la vérité sur l'enseignement de Benoït XVI, il suffit de se servir => de GOOGLE <=

Leur affirmation est une stupidité dont ils sont coutumier.

Pour les sédévacantistes, je préconise une autre recherche Google : Qui est le Père du mensonge ?

C'est plus dans leurs cordes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 14:33

Fabry a écrit:
Pour dire que vous ne falsifiez pas, vous nous pondez un texte que vous interprétez avec toute la mauvaise foi possible. Navrant.

Mais bon sang de bonsoir, li-sez-le ce satané texte!!! Il n'y a pas grand chose à interpréter, tout est clair noir sur blanc!

Fabry a écrit:
En tant que chrétien, ne pensez-vous pas que, plus que quiconque, vous avez le culte de l'homme, c'est-à-dire la véritable volonté de voir l'homme s'accomplir parfaitement, c'est-à-dire en Christ ?


En tant que chrétien, mon cher Philippe, je n'ai le culte que de Dieu. L'homme est un pauvre avorton, un rien du tout, si ce n'était la divine Miséricorde qui a décidé de le sauvé malgré son indignité.

la véritable dignité de l'homme, c'est de mourir à soi-même pour renaître dans le Christ. C'est d'ailleurs ce que vous balancez à tout bout de champ avec votre fumeuse kénose, non? L'humiliation de l'homme pour pouvoir être exalté en Dieu, ce n'est pas ça le chrétien? Mais comme je m'en doute depuis belle lurette, votre kénose n'est autre que l'immense orgueil d'être homme. Et vous voudriez l'accomplissement total de l'homme, en lui rendant culte?!?! Mon bon monsieur, l'accomplissement de l'homme, c'est son anéantissement pour que le Bon Dieu puisse venir en lui.

Donnez-moi une seule apparition de Notre Dame où elle parlerait de l'homme, de son culte, de son accomplissement. Un seul passage de la Sainte Ecriture où l'homme serait glorifié.

Et ne venez pas me dire que ce discours de Paul 6 est autre chose qu'un glorification, qu'une déification de l'homme!!! Ce serait vous alors que je pourrais taxer de confit d'erreur dans votre schisme moderniste. Non mais lisez bien:

Paul 6 a écrit:
elle s'est aussi beaucoup occupée de l'homme, de l'homme tel qu'en réalité il se présente à notre époque : l'homme vivant, l'homme tout entier occupé de soi, l'homme qui se fait non seulement le centre de tout ce qui l'intéresse, mais qui ose se prétendre le principe et la raison dernière de toute réalité. Tout l'homme phénoménal - comme on dit de nos jours -, c'est-à-dire avec le revêtement de ses innombrables apparences, s'est comme dressé devant l'Assemblée des Pères conciliaires, des hommes, eux aussi, tous pasteurs et frères, attentifs donc et aimants : l'homme tragique victime de ses propres drames, l'homme qui, hier et aujourd'hui, cherche à se mettre au-dessus des autres, et qui, à cause de cela, est toujours fragile et faux, égoïste et féroce; puis l'homme insatisfait de soi, qui rit et qui pleure.; l'homme versatile, prêt à jouer n'importe quel rôle, et l'homme raide. qui ne croit qu'à la seule réalité scientifique; l'homme tel qu'Il est, qui pense, qui aime, qui travaille, qui attend toujours quelque chose, « l'enfant qui grandit » (Gen., 49, 22), et l'homme qu'on doit considérer avec une certaine vénération à cause de l'innocence de son enfance, le mystère de sa pauvreté et sa douleur pitoyable ; l'homme individualiste et l'homme social ; l'homme, « qui loue le temps passé » et l'homme qui rêve à l'avenir ; l'homme pécheur et l'homme saint.

L'hommel'hommel'homme.

Et Dieu, dans tout ça?


Dernière édition par Chris Prols le Mer 17 Aoû 2011, 14:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 14:34

Citation :
Il repose sur l'éternelle tromperie des sédévacantistes : isoler un extrait et le multiplier pour le rendre crédible.

Lisez en entier le texte de ce discours, et vous verrez si on isole des extraits. Tout le discours est de la même farine.


Dernière édition par Chris Prols le Mar 16 Aoû 2011, 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 14:52

Enlève ta casserole, cher Chris. Ta vision est étroite et faussée.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5045
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 15:00

Chris Prols a écrit:
Citation :
Il repose sur l'éternelle tromperie des sédévacantistes : isoler un extrait et le multiplier pour le rendre crédible.
Lisez en entier le texte de ce discours, et vous verrez si on isole des extraits. Tout le discours est de la même farine.

- Cette argumentation est malhonnête,
- Auto-justifiée
- Démentie par les faits

Bref, elle te convient, car elle est typiquement sédévacantiste.

Comme je l'ai précisé, le lien google démentant totalement les allégations foireuses hors contexte, n'était pas fait pour les sédévacantistes, mais pour ceux qui veulent honnêtement se renseigner.

Par choix personnel, tu t'en es exclu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 15:06

Valto, lisez!


http://docs.leforumcatholique.org/src/DOCUFCNUM7.html
Revenir en haut Aller en bas
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 15:11

"Mais alors, ce Concile, dont les travaux et les préoccupations ont été consacrés principalement à l'homme, ne serait-il pas destiné à ouvrir une nouvelle fois au monde moderne les voies d'une ascension vers la liberté et le vrai bonheur? Ne donnerait-il pas, en fin de compte, un enseignement simple, neuf, neuf et solennel pour apprendre à aimer l'homme afin d'aimer Dieu ?

Aimer l'homme, disons-Nous non pas comme un simple moyen, mais comme un premier terme dans la montée vers le terme suprême et transcendant. Et alors, le Concile tout entier se résume finalement dans cette conclusion religieuse: il n'est pas autre chose qu'un appel amical et pressant qui convie l'humanité à retrouver, par la voie de l'amour fraternel, ce Dieu dont on a pu dire: « S'éloigner de lui, c'est périr; se tourner vers lui, c'est ressusciter; demeurer en lui, c'est être inébranlable...; retourner à lui, c'est renaître; habiter en lui, c'est vivre, » (Saint Augustin, Solil. l, 1,3; P. L., 32, 870.)"

Soit vous lisez mal, cher Chris Prols, soit vous etes de mauvaise foi...
Revenir en haut Aller en bas
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 15:13

"Non, l'Eglise n'a pas dévié, mais elle s'est tournée vers l'homme. Et celui qui considère avec attention cet intérêt prépondérant porté par le Concile aux valeurs humaines et temporelles ne peut nier d'une part que le motif de cet intérêt se trouve dans le caractère pastoral que le Concile a voulu et dont il a fait en quelque sorte son programme et, d'autre part, il devra reconnaître que cette préoccupation elle-même n'est jamais dissociée des préoccupations religieuses les plus authentiques, qu’il s'agisse de la charité qui seule suscite ces préoccupations (et là où se trouve la charité là se trouve Dieu), ou du lien - constamment affirmé et mis en valeur par le Concile - existant entre les valeurs humaines et temporelles et les valeurs proprement spirituelles, religieuses et éternelles. L'Eglise se penche sur l'homme et sur la terre, mais c'est vers le royaume de Dieu que son élan la porte."

Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5045
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 15:21

Chris Prols a écrit:
Valto, lisez!
http://docs.leforumcatholique.org/src/DOCUFCNUM7.html

Valtortiste91, en excluant par expérience les sédévacantistes, a écrit:
Pour ceux qui veulent connaître (donc tout le monde sauf eux) la vérité sur l'enseignement de Benoït XVI, il suffit de se servir => de GOOGLE <=

Pour le reste, cet enseignement mérite, en effet, d'être lu et médité : je le conseille à tout esprit honnête (donc tous ceux qui ne sont pas sédé...)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5045
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 15:24

Voir ci-dessus les commentaires de HOP.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 15:32

En bref, l'Eglise se (re)fait le reflet du Christ avec Vatican II. Elle nettoie nos pieds.

Ne pas y voir le retour au Message des Evangiles est malheureux.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5045
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 15:44

hop a écrit:
En bref, l'Eglise se (re)fait le reflet du Christ avec Vatican II. Elle nettoie nos pieds.
Ne pas y voir le retour au Message des Evangiles est malheureux.

Vannes mises à part, je suis étonné de la perte de lumière spirituelle chez les sédévacantistes. La lumière de l'Evangile s'estompe au profit d'une consultation de grimoires.

Spirituellement, ce n'est pas sans me rappeler le discours sur le Pain du ciel : dès qu'il s'agit de lever le nez vers le Ciel, certains disciples disparaissent. Dans ce cas aussi, Dieu a demandé un effort pour franchir par la foi ce que l'humanité n'arrivait pas à comprendre d'emblée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 15:50

La figure du Christ n'apparait jamais dans leur message. Ils tournent en boucle sur des encycliques papales.

Comme s'ils regrettaient une perte de puissance. Je trouve l'Eglise bien plus belle et proche de Dieu maintenant. Bien que jeune, je connais beaucoup de personnes ayant fui l'Eglise a cause des discours inquisiteurs et violents de jadis.

Mais bon, ils semblent tellement persuades d'etre les derniers chretiens que rien ne leur fera changer d'avis. Sauf le Christ, quand ils le verront de leurs yeux.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La malhonnêteté des Sédévacantistes   Mar 16 Aoû 2011, 16:02

Chris Prols a écrit:
Fabry a écrit:
Pour dire que vous ne falsifiez pas, vous nous pondez un texte que vous interprétez avec toute la mauvaise foi possible. Navrant.

Mais bon sang de bonsoir, li-sez-le ce satané texte!!! Il n'y a pas grand chose à interpréter, tout est clair noir sur blanc!

Fabry a écrit:
En tant que chrétien, ne pensez-vous pas que, plus que quiconque, vous avez le culte de l'homme, c'est-à-dire la véritable volonté de voir l'homme s'accomplir parfaitement, c'est-à-dire en Christ ?


En tant que chrétien, mon cher Philippe, je n'ai le culte que de Dieu. L'homme est un pauvre avorton, un rien du tout, si ce n'était la divine Miséricorde qui a décidé de le sauvé malgré son indignité.

la véritable dignité de l'homme, c'est de mourir à soi-même pour renaître dans le Christ. C'est d'ailleurs ce que vous balancez à tout bout de champ avec votre fumeuse kénose, non? L'humiliation de l'homme pour pouvoir être exalté en Dieu, ce n'est pas ça le chrétien? Mais comme je m'en doute depuis belle lurette, votre kénose n'est autre que l'immense orgueil d'être homme. Et vous voudriez l'accomplissement total de l'homme, en lui rendant culte?!?!, Mon bon monsieur, l'accomplissement de l'homme, c'est son anéantissement pour que le Bopn Dieu puisse venir en lui.

Donnez-moi une seule apparition de Notre Dame où elle parlerait de l'homme, de son culte, de son accomplissement. Un seul passage de la Sainte Ecriture où l'homme serait glorifié.

Et ne venez pas me dire que ce discours de Paul 6 est autre chose qu'un glorification, qu'une déification de l'homme!!! Ce serait vous alors que je pourrais taxer de confit d'erreur dans votre schisme moderniste. Non mais lisez bien:

Paul 6 a écrit:
elle s'est aussi beaucoup occupée de l'homme, de l'homme tel qu'en réalité il se présente à notre époque : l'homme vivant, l'homme tout entier occupé de soi, l'homme qui se fait non seulement le centre de tout ce qui l'intéresse, mais qui ose se prétendre le principe et la raison dernière de toute réalité. Tout l'homme phénoménal - comme on dit de nos jours -, c'est-à-dire avec le revêtement de ses innombrables apparences, s'est comme dressé devant l'Assemblée des Pères conciliaires, des hommes, eux aussi, tous pasteurs et frères, attentifs donc et aimants : l'homme tragique victime de ses propres drames, l'homme qui, hier et aujourd'hui, cherche à se mettre au-dessus des autres, et qui, à cause de cela, est toujours fragile et faux, égoïste et féroce; puis l'homme insatisfait de soi, qui rit et qui pleure.; l'homme versatile, prêt à jouer n'importe quel rôle, et l'homme raide. qui ne croit qu'à la seule réalité scientifique; l'homme tel qu'Il est, qui pense, qui aime, qui travaille, qui attend toujours quelque chose, « l'enfant qui grandit » (Gen., 49, 22), et l'homme qu'on doit considérer avec une certaine vénération à cause de l'innocence de son enfance, le mystère de sa pauvreté et sa douleur pitoyable ; l'homme individualiste et l'homme social ; l'homme, « qui loue le temps passé » et l'homme qui rêve à l'avenir ; l'homme pécheur et l'homme saint.

L'hommel'hommel'homme.

Et Dieu, dans tout ça?
Parce que vous croyez que vos vociférations perpétuelles contre le pape et l'Eglise parlent beaucoup de Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
 
La malhonnêteté des Sédévacantistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Malhonneteté des politiques et Arènes en dur à Bordeaux...
» Si dieu n'existait pas
» Les différents sons de cloche des syndicats (mutation) ou EDIT la malhonnêteté d'un syndicaliste
» Pensées Quotidiennes - Omraam Mikhaël Aïvanhov
» J'usqu'a ou va la malhonnêteté de certain musulman (miracle scientifique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: