DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Car dieu n'existe pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Lamarck



Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Jeu 08 Sep 2011, 17:03

SJA a écrit:
Lamarck a écrit:

Dieu et l'évolution ne sont pas compatibles.

Mais bien sur que si.

Tout est compatible avec Dieu puisque Dieu est la cause de tout.
Excuses-moi mais je ne vois pas le rapport ?

Sauf si tu l'entends dans le sens où Dieu a créé l'homme, puis l'homme a imaginé l'évolution,
Dieu est forcément cause de tout, et par conséquent Dieu et l'évolution sont compatibles.

Mais du point de vue strictement religieux et scientifique, non, Dieu et l'évolution sont incompatibles.

Et c'est pas moi qui l'affirme, mais les scientifiques en majorité biologistes ou paléontologues,
qui tous les jours nous prouvent preuves à l'appui que l'évolution est un tissu de mensonges.
On ne compte plus les supercheries des évolutionnistes aujourd'hui.
Et ces derniers se prétendent scientifiques. Ils sont pitoyables oui.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Jeu 08 Sep 2011, 17:33

Lamarck a écrit:
Je ne vais pas jouer au ping pong avec toi, car tout ce que tu sais dire c'est... "tu comprends rien".
Commence par admettre l'évidence ci-dessous et ensuite on pourra débattre.

aroll a écrit:

Lamarck a écrit:
aroll a écrit:

Le fait que les mutations génétiques aléatoires soient nécessaires ne fait pas de l'évolution un simple hasard, mais il faut un peu plus de raisonnement pour le comprendre.
Ah bon ? Faudra que tu m'expliques ce que c'est alors... Parce que dans la même phrase tu admets que le hasard est le facteur principale de l'évolution et ensuite tu dis non non, l'évolution n'est pas un simple hasard...
Dans ma phrase, je dis que le hasard joue un rôle (mutations génétiques aléatoires nécessaires), pas que ce rôle est principal, encore moins que la théorie de l'évolution est une théorie du hasard.
Tu ne comprends même pas le français.
Le succès de la théorie darwinienne est du en grande partie au hasard...
Non, le succès de la théorie darwinienne est du aux multiples validations faites par l'expérience.
Exemples:
http://forums.futura-sciences.com/biologie/403792-effet-fondateur-cas-moustiques-metro-de-londes.html
http://www.reptiles-zoo.com/t11335-evolution-du-podarcis-sicula

Lamarck a écrit:
visiblement il n'y a que toi pour réfuter une telle évidence.
Admets l'évidence et on discutera.
Par contre si tu persistes a nier, tu perds le peu de crédibilité qu'il te reste.
On croit rêver Rolling Eyes

Lamarck a écrit:
Je présume que tu es un partisan du dessein intelligent, puisque tu te réclames de l'église catholique.
Etre partisan d'un mouvement pareil c'est remettre en doute l'omnipotence de Dieu.
Dieu et l'évolution ne sont pas compatibles.
Ça, c'est une absurdité absolue.
Le vatican a reconnu que l'évolution était plus qu'une théorie, les idées de Jean Paul II, sont-elles incompatibles avec Dieu?

On tourne en rond, et tu ne réponds pas à mes demandes de donner quelque vrais arguments, pour étayer tes affirmations.
Je te propose, dès que j'ai un peu de temps, de te faire un topo sur les raisons scientifiques et quelque part historiques qui ont amené à la théorie du Big Bang, plus un exemple de micro évolution montrant comment agit le hasard, et un exemple de suite de micro-évolutions menant à un changement important.
Et tu me donneras des arguments précis, sur des points précis, qui te permettent de considérer ces théories comme tellement idiotes qu'un enfant de dix ans pourrait le démontrer.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Jeu 08 Sep 2011, 17:40

Lamarck a écrit:
SJA a écrit:
Lamarck a écrit:

Dieu et l'évolution ne sont pas compatibles.

Mais bien sur que si.

Tout est compatible avec Dieu puisque Dieu est la cause de tout.
Excuses-moi mais je ne vois pas le rapport ?

Sauf si tu l'entends dans le sens où Dieu a créé l'homme, puis l'homme a imaginé l'évolution,
Dieu est forcément cause de tout, et par conséquent Dieu et l'évolution sont compatibles.

Mais du point de vue strictement religieux et scientifique, non, Dieu et l'évolution sont incompatibles.
Des arguments?

Lamarck a écrit:
Et c'est pas moi qui l'affirme, mais les scientifiques en majorité biologistes ou paléontologues,
Faux, les scientifiques athées et les biologistes et paléontologues athées tentent de faire croire que la théorie de l'évolution prouve l'inexistence de Dieu, mais c'est précisément cela (et RIEN QUE CELA) qui est faux.

Lamarck a écrit:
qui tous les jours nous prouvent preuves à l'appui que l'évolution est un tissu de mensonges.
On ne compte plus les supercheries des évolutionnistes aujourd'hui.
Et ces derniers se prétendent scientifiques. Ils sont pitoyables oui.
Ben montre nous donc PRÉCISÉMENT ce qui prouve que l'évolution est un tissus de mensonge, et montre nous donc quelques supercheries avec PRÉCISION.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Jeu 08 Sep 2011, 18:16

Lamarck a écrit:
SJA a écrit:
Lamarck a écrit:

Dieu et l'évolution ne sont pas compatibles.

Mais bien sur que si.

Tout est compatible avec Dieu puisque Dieu est la cause de tout.
Excuses-moi mais je ne vois pas le rapport ?

Sauf si tu l'entends dans le sens où Dieu a créé l'homme, puis l'homme a imaginé l'évolution,
Dieu est forcément cause de tout, et par conséquent Dieu et l'évolution sont compatibles.

Mais du point de vue strictement religieux et scientifique, non, Dieu et l'évolution sont incompatibles.

Et c'est pas moi qui l'affirme, mais les scientifiques en majorité biologistes ou paléontologues,
qui tous les jours nous prouvent preuves à l'appui que l'évolution est un tissu de mensonges.
On ne compte plus les supercheries des évolutionnistes aujourd'hui.
Et ces derniers se prétendent scientifiques. Ils sont pitoyables oui.

Dieu a crée le ciel et la terre. Ce faisant, il a crée la loi de l'évolution.

Etant omnipotent et omniscient, il crée un monde dans lequel cette loi de l'évolution entraine l'apparition de l'homme.

Dieu voulait que le corps de l'homme naisse de la boue.


Votre erreur est de ne pas croire à la toute puissance de Dieu. De croire qu'une loi crée par Dieu puisse être un obstacle à sa toute puissance.

Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Jeu 08 Sep 2011, 23:02

Qu'est ce que c'est c h i a n t en ce moment le Forum. ça doit être la rentrée. Je dis pas ça pour toi SJA. Ni pour personne d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Ven 09 Sep 2011, 16:06

J'avoue que je me suis lassé des biperie de Lamark, j'ai meme plus envie de repondre...
Revenir en haut Aller en bas
mohameddddd



Messages : 260
Inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Ven 09 Sep 2011, 21:26

Point de vue d'un musulman : Mustapha Mahmoud

la religion

et la théorie de l'évolution

Mon ami athée me dit :
- Et maintenant, tu n'auras pas le rôle facile. Tu devras me prouver que la création de l'homme a eu lieu, comme le prétend ta religion, par un tour de passe-passe : le Créateur prend un peu d'argile ; Il la pétrit, souffle dessus et voilà ! Adam fait son apparition ! Les sciences de l'évolution contredisent catégoriquement de tels propos. Elles affirment que ton ami Adam est apparu au terme d'une série de phases animales antérieures et que le lien n'a pas été rompu entre lui et sa grande famille : la gent animale. L'homme et le singe sont des cousins germains qui se rejoignent dans un ancêtre commun. Une réelle ressemblance dans les détails de la structure anatomique prouve que l'homme et l'ensemble des animaux sont tous membres d'une même famille.


Je répondis, me préparant à une joute scientifique de grande envergure :
- Permets-moi d'apporter quelques précisions aux informations dont tu disposes. Tout d'abord, Dieu n'a pas créé Adam par un tour de magie. La version que nous rapporte le Coran de ce récit est totalement différente : la création d'Adam a eu lieu par étapes, par phases successives, en respectant un long Temps divin. L'homme ne provient pas d'une vulgaire motte de terre :
« Nous avons créé l'homme d'argile fine. » (Coran : 23, 12)
Au tout début, l'homme était quelque chose d'insignifiant :
« Ne s'est-il pas écoulé pour l'homme
un laps de temps pendant lequel
il n'était pas quelque chose méritant d'être mentionné ? » (Coran : 76, 1)
Puis se déroulèrent les phases de la création :
« Pourquoi n'attendez-vous pas de Dieu
un comportement digne de Lui puisqu'Il vous a créés par phases successives ? » (Coran : 71, 14)
« Oui, Nous vous avons créés et vous avons modelés ;
puis Nous avons dit aux Anges :
Prosternez-vous devant Adam.
Ils se prosternèrent, sauf Iblîs. » (Coran : 7, 11)
« Ton Seigneur dit aux Anges :
Oui, je vais créer d'argile un être mortel.
Lorsque je l'aurai harmonieusement façonné
et que j'aurai insufflé en lui de mon Esprit,
prosternez-vous devant lui. » (Coran : 38, 71-72)

Il y eut donc diverses étapes : la création, le don d'une forme harmonieusement élaborée, l'insufflation de l'esprit... Cette succession, dans le Temps divin, recouvre des millions d'années.
« Un seul jour, pour Dieu, est comme mille ans
d'après votre façon de compter. » (Coran : 22, 47)

Remarque, dans les versets suivants, la succession des étapes de la création :
« (Dieu) a commencé la création de l'homme à partir de l'argile ;
puis Il lui a suscité une descendance
à partir d'une eau vile.
Il a formé l'homme harmonieusement
et Il a insufflé en lui de son Esprit.
Il a créé pour vous l'ouïe, la vue, les viscères. » (Coran : 32, 7-9)

De ses débuts insignifiants au moment où l'Esprit est insufflé en lui, l'homme passe par une série de phases progressives. L'apparition d'Adam est un terme, non un début absolu comme par un coup de baguette magique.
« Dieu vous a fait croître de la terre
comme les plantes. » (Coran : 71, 17)

La croissance de l'homme est donc semblable à celle des plantes : d'un stade à l'autre, elle nécessite le facteur temps.
Mais quelles furent ces phases et ces étapes ? L'énigme réside dans cette question.
Tous les vivants ont-ils un même père ?
Du point de vue de leur synthèse chimique, sont-ils tous façonnés d'argile ? À leur mort, retournent-ils tous en poussière, tels qu'ils étaient à l'origine ? Oui, c'est vrai ! Mais par le mot "père", nous signifions quelque chose de plus.
La question est la suivante : Y a-t-il eu, à l'origine, une cellule unique qui serait née de l'argile, se serait multipliée et aurait engendré toutes les espèces, toutes les familles de plantes et d'animaux, dont l'homme ferait lui aussi partie ?
Ou bien y a-t-il eu plusieurs points de départ, chacun évoluant différemment pour donner naissance, l'un aux plantes, un autre aux éponges, un autre aux poissons, un autre aux reptiles, un autre aux oiseaux, un autre aux mammifères, et un autre finalement à l'homme ? Toutes les catégories d'êtres vivants ayant leur ancêtre propre, l'homme aurait, lui aussi, un ancêtre distinct...
La ressemblance anatomique entre les différentes branches, espèces et familles de vivants ne contredit pas le fait que chaque espèce ait pu avoir un point de départ propre. Elle prouve uniquement que tous les vivants ont un même Créateur, un même Auteur les ayant tous façonnés à partir d'un même matériau, selon un style et un plan uniques. La conclusion est inéluctable. Mais la ressemblance anatomique n'implique pas nécessairement que tous les vivants soient issus du même père. Automobile, train, tram, tous les moyens de transport ont des points communs. Ils sont été conçus et fabriqués conformément à une même technologie, prouvant ainsi qu'ils ont tous été inventés par l'esprit humain. Il n'empêche que chaque catégorie a sa propre origine et est née d'une technique à part.
Il serait inexact d'affirmer que la charrette à bras, en vertu de lois internes et cachées, a évolué automatiquement en charrette à cheval, puis en voiture automobile, puis en train. La réalité est autre. En fait, chaque phase de l'évolution est due à un "bond mental", à un "saut créateur" dans l'esprit de l'inventeur ou de l'ingénieur. Aucune catégorie de ces moyens de transport n'est issue d'une autre catégorie, bien que la succession temporelle puisse faire penser le contraire. Chaque catégorie fait son apparition indépendamment des autres, grâce au "saut créateur" dont il vient d'être question.
C'est ici que Darwin s'est trompé. La théorie qu'il a développée trahit les failles et les embûches qu'il n'a su éviter. Remémorons-nous ce qu'il a affirmé dans son livre Sur l'origine des espèces.
La première vérité découverte par Darwin au cours de son périple à bord du Beagle est la structure identique qui unit toutes les espèces d'animaux. La charpente osseuse est la même chez la plupart des vertébrés. L'ossature des pattes antérieures du singe est la même que celles des ailes de l'oiseau ou de la chauve-souris. Chaque os a exactement son correspondant lorsque l'on passe de l'un de ces animaux à l'autre, avec toutefois de légères modifications pour répondre à la fonction. Les os des ailes de l'oiseau, par exemple, sont minces, légers et creux. Les ailes sont recouvertes de plumes.
Le long cou de la girafe comprend sept vertèbres, exactement comme le cou de l'homme ou même celui, minuscule et quasi insignifiant, de l'oursin. Les cinq doigts de la main de l'homme ont leurs correspondants chez le singe, le lapin, la grenouille et le lézard. Les vertèbres de la queue du singe se retrouvent chez l'homme : soudées les unes aux autres, elles forment le coccyx. D'autre part, les muscles de la queue se sont transformés chez l'homme en un fond résistant sur lequel repose le sacrum. Chez le cheval, l'âne, le lapin, le pigeon et l'homme, le cœur comprend quatre cavités. Les artères et les veines se subdivisent de la même façon. On trouve ensuite la même disposition des organes dans l'appareil digestif (œsophage, estomac, duodénum, intestin grêle, gros intestin, anus), l'appareil génital (testicules, ovaires avec leurs canaux respectifs), l'appareil urinaire (reins, uretère, vessie) et l'appareil respiratoire (trachée, poumons). Les poumons des animaux amphibies correspondent aux vessies natatoires des poissons.
Il était donc naturel que Darwin en soit venu à se représenter les animaux comme appartenant à une même famille, chaque classe se différenciant des autres par l'influence du milieu auquel elle a dû s'adapter. Dans les régions glaciales, par exemple, la baleine a revêtu un manteau de graisse et l'ours, une fourrure. Exposée au soleil des tropiques, la peau de l'homme de la jungle est devenue noire, servant ainsi de protection contre les rayons solaires. Le lézard des cavernes, ne trouvant aucune utilité à ses yeux, est devenu progressivement aveugle, contrairement au lézard vivant en terrain découvert. Les membres des animaux en contact avec l'eau se sont transformés en nageoires ; ceux des animaux cherchant à voler, en ailes ; ceux des rampants, en pattes.


Dernière édition par mohameddddd le Ven 09 Sep 2011, 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mohameddddd



Messages : 260
Inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Ven 09 Sep 2011, 21:30

Suite

En outre, l'histoire de la formation du foetus humain n'est-elle pas éloquente ? À l'une des étapes de cette évolution, le foetus respire par des branchies ; puis celles-ci disparaissent pour laisser apparaître les poumons. À une autre étape, il possède une queue qui s'atrophie avant de disparaître complètement. À une autre étape encore, il est recouvert de poils qui disparaîtront eux aussi progressivement.
Les couches géologiques et leurs excavations nous révèlent l'enchaînement des différentes périodes où alternent l'apparition, puis la disparition de toutes les espèces d'êtres vivants : animaux unicellulaires, animaux multicellulaires, mollusques, crustacés, poissons, amphibies, rampants, oiseaux, mammifères et, finalement, l'homme.
Darwin a vu juste et a fait preuve de génie en prenant comme point de départ de sa réflexion le précieux constat de la ressemblance anatomique entre les animaux. Il a eu raison également de parler d'évolution. Mais lorsqu'il a tenté d'expliquer cette évolution ascendante en cherchant à imaginer quels en furent les étapes et les détails, il s'est trompé.
Il expliquait cette évolution ascendante uniquement par des facteurs physiques innés : quand les animaux s'entre-tuent à coups de dents et de griffes dans la sanglante et effroyable lutte pour la vie, c'est toujours le faible qui disparaît et le plus fort qui reste. Ce combat au coeur de la nature fait émerger le bon et le fort. Elle l'encourage, épargne sa descendance et lui ouvre largement les sentiers de la vie.
Mais si cette théorie nous explique la survie du plus fort, elle ne dit rien sur celle du plus beau ! L'aile colorée ne se distingue de l'aile blanche par aucun avantage physique ou vital ; elle ne sert pas à mieux voler. Mais si nous affirmons que le mâle, pour choisir sa femelle, préfère l'aile colorée, nous pouvons alors nous demander pourquoi, puisqu'elle n'offre aucune utilité supplémentaire.
S'il est vrai que la préférence pour le plus beau entre en ligne de compte, la théorie matérialiste s'effondre totalement. Elle demeure incapable d'expliquer pourquoi, de la famille des ânes, est sorti un animal comme le cheval. Pourquoi, de la famille des chamois, est sorti un animal aussi délicat et gracieux que la gazelle ? Bien qu'elle soit moins résistante et moins puissante, pourquoi l'aile de la huppe ? Pourquoi les plumes du paon ? Pourquoi cette variété de papillons aux couleurs merveilleuses et aux dessins stupéfiants ? Nous sommes en présence d'un Artiste à la main très habile, sachant créer avec une parfaite maîtrise de son art, et non pas d'une entreprise grossière comme le serait la lutte pour la vie ou un combat à coups de dents et de griffes.
La deuxième erreur de l'Évolutionnisme apparut ensuite avec les défenseurs de la théorie du "saut qualitatif", à savoir des caractéristiques nouvelles qui apparaissent dans la descendance par suite de changements imprévus dans l'accouplement de la cellule femelle et de la cellule mâle ainsi que dans la rencontre des chromosomes pour la définition des traits héréditaires.
Parfois, les caractéristiques nouvelles sont nuisibles. C'est ce qui se produit dans le cas des monstres et des êtres difformes. Par contre, ces sauts qualitatifs peuvent être utiles à l'animal dans son nouveau milieu. C'est le cas notamment des pattes palmées qui se développent chez les animaux en contact avec l'eau. Dans la mesure où elles sont utiles, car permettant la natation, elles seront favorisées et transmises par la nature aux générations futures en remplacement d'une ancienne caractéristique devenue obsolète. L'évolution des pattes ordinaires en pattes palmées représente un progrès qualitatif.
La théorie de l'évolution s'est trompée lorsqu'elle a fait appel au hasard pour expliquer les erreurs et les sauts qualitatifs de la nature, passant outre toute intervention providentielle du Créateur.
Il est impossible que les sauts qualitatifs soient à l'origine de la précision et de la perfection que nous observons partout autour de nous.
Lorsque la femelle du moustique pond ses oeufs dans le marécage, chacun de ces oeufs est muni de deux pochettes d'air pour flotter. D'où aurait-elle appris le principe d'Archimède pour procéder de cette façon ?
Les graines des arbres désertiques sont équipées d'ailes grâce auxquelles elles sont emportées par le vent sur de très longues distances et dispersées à perte de vue. D'où ces arbres auraient-ils appris les lois de l'aéronautique pour façonner à leurs graines des ailes leur permettant de voler à la recherche de terrains propices à la germination ?
Et les plantes carnivores qui se fabriquent des pièges et des filets étonnamment trompeurs pour capturer les insectes avant de les avaler et de les digérer, comment peuvent-elles utiliser de telles ruses ?
Nous avons à faire ici à une Intelligence universelle qui pense et invente pour ses créatures.
Il est impossible de concevoir le déroulement de l'évolution ascendante de la nature sans l'intervention de cette Intelligence créatrice
« qui a donné à chaque chose sa forme et qui l'a ensuite dirigée ». (Coran : 20, 50)
Le troisième écueil que présente la théorie darwinienne concerne la découverte qui a été faite de la table des chromosomes, ou table des gènes. Nous le savons désormais : chaque espèce animale possède une table des chromosomes qui lui est propre et en vertu de laquelle il est impossible qu'une espèce dérive d'une autre espèce.
En résumé, disons que la théorie de Darwin s'est heurtée à des embûches, même si la ressemblance anatomique entre les animaux est une vérité que nous devons admettre.
Si l'évolution doit être reconnue comme vraie, les phases et modalités de son déroulement demeurent une énigme. Y a-t-il eu des points de départ indépendants ? Ou bien certaines espèces animales ont-elles une origine commune ?
Le Coran fait clairement mention des différentes étapes de l'évolution pour l'apparition de l'homme : création, don d'une forme harmonieusement élaborée, insufflation de l'esprit. Quant à la science, elle ne s'est pas encore déterminée sur la théorie à adopter en ce domaine.
Revenant à la sourate de la Prosternation (Coran : 32, 7-9) que nous avons citée plus haut, nous remarquons qu'elle mentionne clairement le fait suivant : les premières formes élémentaires de l'être humain ne possédaient pas l'ouïe, ni la vue, ni les viscères. C'est de ces formes que proviennent Adam et, après lui,
« la descendance à partir d'une eau vile ».
Vue, ouïe, viscères sont apparues uniquement après l'insufflation de l'esprit, c'est-à-dire à la toute dernière étape de la création d'Adam.
Les débuts de l'homme ressemblent donc à une vie animale extrêmement rudimentaire :
« Ne s'est-il pas écoulé pour l'homme
un laps de temps durant lequel
il n'était pas quelque chose digne d'être mentionné ? » (Coran : 76, 1)

Je ne pense pas que cela contredise les affirmations de la science. Mais, somme toute, la vérité reste ici une énigme et personne ne peut prétendre qu'il l'a découverte. Il se peut très bien que ce qui est effectivement arrivé soit différent de ce que nous avons dit comme de tout ce qu'imaginent les savants. La question reste donc ouverte et la science ne peut qu'avancer des hypothèses.
Revenir en haut Aller en bas
mohameddddd



Messages : 260
Inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Ven 09 Sep 2011, 21:52

C'est une analyse qui n'est pas parfaite, car elle part du fait que la théorie a quelque chose de scientifique, alors qu'elle reste encore au stade de théorie.
mais malgré ses lacunes elle reste intéressante a lire

Exemple ; lorsque l'auteur parle du concept de la survie du plus fort et exclue le plus beau, alors que la séduction peut être un critère utilisé par l'espèce pour la survie, et non pas un critère de beauté, critère (celui de la beauté) que seule l'espèce humaine peut en imaginé le concept
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Ven 09 Sep 2011, 22:42

Je ne vois pas comment les anges peuvent se prosterner devant l'homme, car on ne doit se prosterner que devant Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
mohameddddd



Messages : 260
Inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Sam 10 Sep 2011, 01:20

tu as a moitié raison raison

tu as surement déjà vu un musulmans faire sa prière, la prière comprend quatre position :
-position debout
-position de prosternation (inclinaison)
-position du front sur la terre sojoud (comme il n'a d'équivalent en français on l'appelle prosternation aussi)
-position assis

La prosternation qui nous intéresse est : l'inclination, la révérence, le salut.
Salut effectué en penchant l'abdomen, et servant à montrer du respect.

la prosternation est deux type :

-la prosternation par humilité et pour l'adoration (comme celle de la salât), et cette prosternation de culte doit être réserver exclusivement à Dieu seul.

-la prosternation de salutation, de respect, et pour honorer le salué
et c'est cela que Dieu a demander aux anges, pour honorer Adam, et ils l'ont fait par adoration (obéissance) pour Dieu,
C'est la même prosternation, de salut et de respect, que les parents et frères de Joseph, ont fait à Joseph lorsqu'ils l'ont rejoint en Égypte

PS. la prosternation du salut été valable pour les religions avant l'islam, et depuis l'islam elle interdite même pour Mohamed
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Sam 10 Sep 2011, 08:50

mohameddddd a écrit:
tu as a moitié raison raison

tu as surement déjà vu un musulmans faire sa prière, la prière comprend quatre position :
-position debout
-position de prosternation (inclinaison)
-position du front sur la terre sojoud (comme il n'a d'équivalent en français on l'appelle prosternation aussi)
-position assis

La prosternation qui nous intéresse est : l'inclination, la révérence, le salut.
Salut effectué en penchant l'abdomen, et servant à montrer du respect.

la prosternation est deux type :

-la prosternation par humilité et pour l'adoration (comme celle de la salât), et cette prosternation de culte doit être réserver exclusivement à Dieu seul.

-la prosternation de salutation, de respect, et pour honorer le salué
et c'est cela que Dieu a demander aux anges, pour honorer Adam, et ils l'ont fait par adoration (obéissance) pour Dieu,
C'est la même prosternation, de salut et de respect, que les parents et frères de Joseph, ont fait à Joseph lorsqu'ils l'ont rejoint en Égypte

PS. la prosternation du salut été valable pour les religions avant l'islam, et depuis l'islam elle interdite même pour Mohamed

Oui, c'est une prosternation qui n'est pas ADORATION (latrie, on n'adore que Dieu) mais de VENERATION (dulie). C'est la même prosternation que font les chrétiens devant la Vierge Marie et les saints (dulie) alors qu'ils ont un culte de latrie pour Jésus, vrai Dieu.

Cher Mohamedd, je suis heureux que vous ayez compris cette distinction. Vous avez compris, vous au moins, que les chrétiens ne font pas de Marie une déesse !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ptrem



Masculin Messages : 1300
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Sam 10 Sep 2011, 11:19

Mais qui est donc Dieu ?

Dans la Bible il est écrit:

1 Dieu est esprit et vérité
2 Dieu est le Créateur
3 Dieu est Père, il est notre Père, et le Père de Jésus Christ.
4 Dieu est Amour
5 Dieu est l'Eternel
6 Dieu est le Tout Puissant
7 Dieu est: Père, Fils et Saint Esprit: Trine
8 Dieu "est celui qui est", révélé à Moïse au Sinaï, pour convaincre les Israélites que Moîse est le prophète envoyé par Dieu pour les libérer de l'esclavage.
9 Dieu est Père
10 Dieu est Fils
11 Dieu est Saint Esprit
12 Dieu est Un et Trine
13 Dieu est, était et Il vient
14 Le Fils qui est Dieu, s'est incarné, il a pris chair de la vierge marie.
15 L'Esprit Saint qui est Dieu a fait du coeur de l'homme son temple.
16 Qui est l'Homme pour Dieu ? Pas seulement une créature, mais un enfant de Dieu.
Comment Dieu se manifeste à nous: par l'intelligence du coeur, et après par l'intellect.
17 Qui est l'Homme pour les autres hommes ?
18 Quel est son ultime accomplissement, pour les scientifiques, les philosophes, les théologiens, et la réponse du Christ : prendre notre croix et le suivre ; mais oû va-t'Il ,
Il nous dit qu'il va vers le Père, qu'il doit mourir et rescuciter et nous avec Lui.
Que dit'il du monde actuel: ? : vous êtes dans le monde mais pas de ce monde.
Sousentend'Il que le monde(oû plustôt l'esprit de ce monde) aura une fin?
Le Christ nous déclare quIl reviendra à la fin pour juger les vivants et les morts, et qu il aura toute puissance sur toutes créatures, son règne n'aura pas de fin.

Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1300
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Sam 10 Sep 2011, 12:42

Et qui est donc l'homme ?
Veuillez m'excuser si je propose ce lien, car la réponse à la question ci-dessus me dépasse.

Lien
Revenir en haut Aller en bas
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Mar 20 Sep 2011, 21:06

aroll a écrit:
Non, le succès de la théorie darwinienne est du aux multiples validations faites par l'expérience.
Exemples:
http://forums.futura-sciences.com/biologie/403792-effet-fondateur-cas-moustiques-metro-de-londes.html
http://www.reptiles-zoo.com/t11335-evolution-du-podarcis-sicula
Merci de m'avoir fais rire avec tes deux exemples ridicules.
Ma réponse est plus bas pour justement comme tu le dis qu'on cesse de tourner en rond.

aroll a écrit:

Lamarck a écrit:
visiblement il n'y a que toi pour réfuter une telle évidence.
Admets l'évidence et on discutera.
Par contre si tu persistes a nier, tu perds le peu de crédibilité qu'il te reste.
On croit rêver Rolling Eyes

Lamarck a écrit:
Je présume que tu es un partisan du dessein intelligent, puisque tu te réclames de l'église catholique.
Etre partisan d'un mouvement pareil c'est remettre en doute l'omnipotence de Dieu.
Dieu et l'évolution ne sont pas compatibles.
Ça, c'est une absurdité absolue.
Le vatican a reconnu que l'évolution était plus qu'une théorie, les idées de Jean Paul II, sont-elles incompatibles avec Dieu?

On tourne en rond, et tu ne réponds pas à mes demandes de donner quelque vrais arguments, pour étayer tes affirmations.
Je te propose, dès que j'ai un peu de temps, de te faire un topo sur les raisons scientifiques et quelque part historiques qui ont amené à la théorie du Big Bang, plus un exemple de micro évolution montrant comment agit le hasard, et un exemple de suite de micro-évolutions menant à un changement important.
Et tu me donneras des arguments précis, sur des points précis, qui te permettent de considérer ces théories comme tellement idiotes qu'un enfant de dix ans pourrait le démontrer.
D'abord sache que personne ne conteste la micro-évolution, elle est à l'oeuvre en permanence dans la nature,
mais il y a 2000 ans déjà tout le monde était au courant.
Mais comme les évolutionnistes savent parfaitement qu'il est impossible de démontrer un seul exemple de macro-évolution,
ils font appel a la micro-évolution et présentent celle-ci comme la preuve que l'évolution est un fait.
Ce qui est bien entendu, faux !!!
Les deux exemples que tu proposes en lien ne sont que deux exemples de micro-évolution à l'intérieur d'une espèce.
Les évolutionnistes sont d'une telle mauvaise foi qu'ils assènent à qui veut les entendre qu'ils ont découvert
une nouvelle espèce de lézard, une nouvelle espèce de pinson ou encore une nouvelle espèce de papillon.
Mais ils savent parfaitement qu'il ne s'agit que de l'apparition d'une variété de lézard ou de moustique, et non d'une nouvelle espèce.
Si tes arguments s'arrête ici on va pas aller bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Jeu 22 Sep 2011, 17:59

Bonjour.
Lamarck a écrit:
aroll a écrit:
Non, le succès de la théorie darwinienne est du aux multiples validations faites par l'expérience.
Exemples:
http://forums.futura-sciences.com/biologie/403792-effet-fondateur-cas-moustiques-metro-de-londes.html
http://www.reptiles-zoo.com/t11335-evolution-du-podarcis-sicula
Merci de m'avoir fais rire avec tes deux exemples ridicules.
Ma réponse est plus bas pour justement comme tu le dis qu'on cesse de tourner en rond.

aroll a écrit:

Lamarck a écrit:
visiblement il n'y a que toi pour réfuter une telle évidence.
Admets l'évidence et on discutera.
Par contre si tu persistes a nier, tu perds le peu de crédibilité qu'il te reste.
On croit rêver Rolling Eyes

Lamarck a écrit:
Je présume que tu es un partisan du dessein intelligent, puisque tu te réclames de l'église catholique.
Etre partisan d'un mouvement pareil c'est remettre en doute l'omnipotence de Dieu.
Dieu et l'évolution ne sont pas compatibles.
Ça, c'est une absurdité absolue.
Le vatican a reconnu que l'évolution était plus qu'une théorie, les idées de Jean Paul II, sont-elles incompatibles avec Dieu?

On tourne en rond, et tu ne réponds pas à mes demandes de donner quelque vrais arguments, pour étayer tes affirmations.
Je te propose, dès que j'ai un peu de temps, de te faire un topo sur les raisons scientifiques et quelque part historiques qui ont amené à la théorie du Big Bang, plus un exemple de micro évolution montrant comment agit le hasard, et un exemple de suite de micro-évolutions menant à un changement important.
Et tu me donneras des arguments précis, sur des points précis, qui te permettent de considérer ces théories comme tellement idiotes qu'un enfant de dix ans pourrait le démontrer.
D'abord sache que personne ne conteste la micro-évolution,
La micro-évolution fonctionne AUSSI sur la mutation HASARDEUSE suivie de la sélection. La seule différence, c'est qu'il n'y a pas de supplément de gènes, seulement modification de gène(s) existant(s).


Lamarck a écrit:
elle est à l'oeuvre en permanence dans la nature,
mais il y a 2000 ans déjà tout le monde était au courant.
Non, il ne connaissaient pas la génétique et ne pouvaient comprendre que les modifications, même mineurs étaient spontanées.

Lamarck a écrit:
Mais comme les évolutionnistes savent parfaitement qu'il est impossible de démontrer un seul exemple de macro-évolution,
ils font appel a la micro-évolution et présentent celle-ci comme la preuve que l'évolution est un fait.
Ce qui est bien entendu, faux !!!
Il n'est pas encore prouvé que ce que l'on appelle une macro évolution ne peut être obtenue par une suite de micro-évolutions.
Je t'ai proposé, dès que j'ai plus de temps, de te faire un petit topo historico scientifique sur la théorie du Big Bang, et sur l'évolution, pour que tu puisses te prononcer sur des points précis, cela tient toujours, mais seulement si tu veux jouer le jeux honnêtement.


Lamarck a écrit:
Les deux exemples que tu proposes en lien ne sont que deux exemples de micro-évolution à l'intérieur d'une espèce.
Faux ! Dans un cas on a l'apparition d'une nouvelle espèce de moustique qui n'est même plus capable de se reproduire avec les descendants de ceux qui sont restés dehors, mais qui ont LES MÊMES ANCÊTRES, et dans l'autre, on a l'apparition d'une nouvelle espèce de lézard avec EN PLUS un nouvel organe (dans le tube digestif).


Lamarck a écrit:
Les évolutionnistes sont d'une telle mauvaise foi qu'ils assènent à qui veut les entendre qu'ils ont découvert
une nouvelle espèce de lézard, une nouvelle espèce de pinson ou encore une nouvelle espèce de papillon.
Mais ils savent parfaitement qu'il ne s'agit que de l'apparition d'une variété de lézard ou de moustique, et non d'une nouvelle espèce.
Si tes arguments s'arrête ici on va pas aller bien loin.
Si ta capacité de réflexion/compréhension s'arrête là, on ira pas bien loin. 

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Ven 23 Sep 2011, 01:30

et ben dit donc
... voici un bel exemple d’orgueil ^^


... Je suis méchant parfois :sage:

Amicalement votre
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Ven 23 Sep 2011, 08:25

En l'occurrence , je ne parlerais pas nécessairement d'orgueil dans le chef de lamarck et d'aroll mais plutôt
du goût morbide d'en découdre violemment , goût tapi en nous tous depuis notre naissance ( l' " antique dragon " de l'Apocalypse ) .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Car dieu n'existe pas.   Ven 23 Sep 2011, 11:02

Oui, la férocité et le ton méprisant ne servent à rien dans les débats.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Car dieu n'existe pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Epistémologiquement dieu n'existe pas
» Dieu n'existe pas
» Imaginons que Dieu n'existe pas
» Histoire Vraie ! Dieu n'existe pas ????
» Michel blogue avec Michel Charpentier/Dieu n'existe pas/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: